Partagez | .
Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent
Invité Invité

-



MessageSujet: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Jeu 5 Mar - 23:58


Marchant le long d'une route coupant à travers la myriade d'arbres vert et blanc qui composait l'ossature de la forêt: la silhouette massive due c'ayant avançait d'un pas tranquille sans prendre le temps de regarder le paysage ni même de s'arrêter pour écouter le chant des oiseaux qui volait autour de lui. Le parfum des fleurs montait à son nez mais il n'y faisait pas attention, les feuilles et les branches charriées par le vent tombèrent sur ses épaules mais il ne se contenta que d'un mouvement de la main sur sa peau pour chasser ses débris sans même y jeter le moindre regard: agissant plus par un vieux réflexe que par un véritable gène à sentir les éclats de bois et de mousse sur sa peau. Pour tout dire, il n'avait même pas senti la chose en réalité... Avançant sans se poser de questions comme il l'avait déjà fait sur des kilomètres. Celui qui avait détruit une galaxie entière dans sa rage destructrice ne ressemblait à rien d'autre qu'une âme en peine incapable de se souvenir de ce qu'il avait pu être auparavant et était loin de se douter que cela était dû à la chose qu'il portait sur le front : un diadème orné d'un rubis cramoisi avec l'insigne du phénix taillé sur sa surface, un bête instrument créé par son père pour juguler l'énorme qui était le sien, autrefois détruit cette chose était revenu a la vie en même temps que lui et semblait animé d'une magie qui régulait ses pouvoirs.

Tel un automate, le grand sayan marchait sans ralentir son allure tout en gardant le regard braqué sur le lointain tel un papillon attiré par une lumière: Quelque chose, il ne comprenait pas vraiment quoi et n'y pensais pas non plus, l'attirait dans cette direction et le poussait à s'aventurait dans ce monde qui lui était inconnu mais... Il n'y prêtait pas d'importance, comme pratiquement tout ce qu'il avait pu voir en ce lieu. Un pas aprés l'autre, il foula les feuilles avant de rencontrer un obstacle encapuchonné sur sa route qu'il tenta d'esquiver mais bien trop lentement pour que la chose soit réussit et ne fit que bousculer sur le coté la silhouette large couverte d'une cape sombre tout en continuant son chemin.

" Pardon . "

Dit-il avant de ne plus prêter aucune attention au voyageur qu'il venait de percuter, ne regardant pas le petit être qui riait au loin et ne s'en occuperais jamais si ceux-ci ne venaient pas sortir le guerrier de sa torpeur éveillé.?.. Réduit à l'état d'un légume marchant sur ses deux pieds, le guerrier légendaire faisait peine à voir et aurait pu continuer ainsi si un éclair de lucidité n'avait pas réveillé un semblant de conscience qui le fit retenir ses pas: Quelque chose de fort se dégageait de cet homme, quelque chose de puissant suintait de sa cape et réveilla un instant son instinct de Sayan à la manière d'un prédateur qui venait de rencontrer l'un de ses pairs sans pour autant que l'un et l'autre ne soit sur son territoire... Se stoppant doucement et sans se retourner, le guerrier demanda doucement:

"Je ne sais pas où je vais, tu le sais toi ?"

Finit-il par dire d'une voix neutre, comme si les mots qui sortaient de sa bouche n'était pas de lui...


Dernière édition par Broly le Mar 31 Mar - 22:50, édité 1 fois (Raison : Naru n'ayant pas toujours pas posté, je la retire donc de ce rp)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Ven 6 Mar - 17:30



«Sur le chemin de la ville »
Un brocoli ? Arrête les champis Jinn !

* Ce rp suit la chronologie, suite à la route commerciale sur le chemin pour aller à Tokonatsu.

Gaesh, l'homme au corbeau, ces marchands qui n'étaient en fait que des brigands organisés, avaient laissés leurs peau dans un chemin sinueux en lisière de la forêt. Un endroit dangereux pour les jeunes élus, les touristes ou ceux qui s'étaient vraisemblablement perdu ici, mais malgré lui, Zayro avait évacué de ce monde un grand danger, du moins provisoirement. La nouvelle de la chute de Gaesh et son bras droit, ferait rapidement parler dans les auberges et les bars, pour que d'autres bandits prennent ce territoire. Zayro marchait avec sa cape, il fixait l'horizon, puis vit une silhouette au loin, qui venait dans la direction opposé.

Ce n'était pas très bon, s'il s'agissait d'une autorité du coin, il pourrait tomber sur les corps en continuant dans cette direction. Mais en se rapprochant, il vit que l'homme semblait rêveur ou perdu, tellement d'ailleurs qu'il manqua de bousculer Zayro, qui ne se déporta pas pour esquiver le gaillard, mais fit comprendre par son simple physique, que le choc ne fut qu'un mur contre un autre. C'était un homme grand, plutôt musclé, mais tout était relatif. Un bref pardon, un regard vide, sa façon très basique de s'habiller était difficile à dé-notifier du monde de Kosaten, mais il semblait tout de même sortir un peu du lot...

Avec tous ces bijoux ornés et dorés, il n'avait pas l'air du coin. Zayro voulut continuer son chemin, mais il l'entendit parler un peu plus loin, il parla sans se retourner, mais s'était visiblement stoppé pour une raison inconnue. Jinn tourna la tête pour l'observer, l'individu n'avait fait que demander ou il pouvait bien aller, car il ne semblait pas en avoir la moindre idée. La ville ne devait pas être très loin, mais celui là, semblait perdu. Poussant un bref soupir, Zayro revint donc sur ses pas, aux cotés du grand baraqué.


... La ville est dans l'autre direction, de toute manière, il n'y a rien par là... Vous finirez par tomber sur la mer. Vous pouvez m'accompagnez si vous le souhaitez, jusqu'au prochain carrefour d'indications.

Quoiqu'il en soit, s'il continuait il ne trouverait rien par là, mieux valait suivre Zayro. Le colosse ne pouvait pas vraiment deviner ses intentions ni la nature même de cet homme dégageant une certaine présence ou force, que Jinn savait reconnaître, à n'en pas douter, il n'était pas d'ici, un élu ? Peut être, en fait Jinn s'en fichait pour le moment, retrouver sa mémoire restait son objectif principal. Il n'avait pas trop envie de s'attarder à l'attendre, mais ne voulait pas non plus qu'il découvre ce qu'il avait fait à l'entrée de cette forêt, de toute manière il n'avait pas l'air de vouloir aller à la plage non plus.

Il y'aura sans doute de quoi vous restaurer et vous reposer la ou je vais. Vous n'avez qu'à me suivre... Mon nom est Jinn, et vous ?

Désormais la décision était dans son camp, peut être que Broly déciderait de le suivre et se livrer sur les quelques kilomètres qu'ils allaient faire ensembles. Zayro regarda le géant et ses étranges ornements en or, il avait vraiment l'allure d'un guerrier, mais c'était étrange, on aurait dit que lui aussi avait perdu autre chose que ses pouvoirs, comme si lui aussi avait une partie de lui, sa mémoire ou autre chose, qui lui avait été pri.

Je suis moi même, un peu perdu en ce moment, je ne me souviens pas de tout, enfin, c'est sans importance, faisons route ensembles.

Même s'il n'était plus l'assassin et le terrifiant Zayro, ce dernier gardait quand même un caractère assez froid et distant, pourtant aucun souvenirs ne lui était revenu depuis un certains temps, peut être était ce pour cela, qu'il était un peu plus pressé, inquiet de voir disparaître sa précieuse mémoire, une partie de soi ? Sans doute. Il n'attendit donc pas sa réponse, pour entamer les premiers pas et la marche dans la forêt dans la direction de la ville, même si la route était encore longue. Regardant parfois le ciel, pour espérer voir quelques souvenirs revenir plus facilement, mais ce n'était pas le cas encore une fois. Il soupira, avant de regarder de nouveau devant lui, avec un air légèrement dépité...

.... Qu'est ce  que vous faisiez ici ? Dit t'il, sans se retourner, mais assez fort et grave pour qu'il l'entende.

Broly répondrait t'il à cette question ? Peut être, ou peut être pas, il faudrait encore qu'il sache lui même pourquoi il se trouvait là.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Mer 1 Avr - 22:19

"Tu es Jinn."

Disait Broly qui venait de mettre un terme à sa marche en entendant la voix de Zayro sans pour autant lui demandait d'avantage que son nom et ne trouvait pas utile de demander plus de précision, cela n'avait pas d'importance pour quelqu'un avec des capacités mentales aussi limité que celle de celui qui était restreint aussi physiquement que mentalement: il allait donc se contenter de ça malgré que quelqu'un de plus informé que lui aurait reconnu le nom du messager des enfers mais tel n'était pas le cas du destructeur du monde à présent piégé d'une couronne marquée du symbole rouge de la nation du Phoenix. Un observateur invisible, s'il connaissait l'histoire de ses deux hommes, aurait trouvé la situation des plus comiques: l'un était l'homme le plus fort de son monde et se trouvait à présent amnésique, l'autre était l'être le plus dangereux de son univers mais avait vu sa véritable personnalité ainsi que sa puissance entravée par le joyaux qu'il portait sur la tête. Deux frêles répliques de ceux qu'ils avaient été jadis... Mais dont la ressemblance, bien que tacite, n'avait pas échappé a l'esprit brisé du guerrier de l'espace et sans trop savoir pourquoi: celui-ci fit volte-face pour retrouver alors le propriétaire de la voix grave qu'il avait entendue dans son dos. Observant un instant la large silhouette encapuchonné au lointain, ses pieds se ranimèrent doucement en venant avancer l'un après l'autre à la suite de l'être qu'était Zayro.

"Je m’appelle Broly. Je suis perdu."

Dit-il en accélérant le rythme de ses pas sans le remarquer tandis que ses yeux brillaient doucement d'une lueur vive: dans sa tête, des souvenirs étaient en train de se bousculer, cherchant à trouver de la place malgré l'entrave psychique de sa couronne qui, et fort heureusement pour le guerrier légendaire, n'était pas capable de le garder aussi benêt bien longtemps. Le timbre du colosse vibra alors d'une nuance plus vivante que précédemment et la lucidité qu'il était en train de retrouver: s'affairait à construire des questions qui demandaient des réponses tant que celui-ci profitait d'un semblant d'intelligence.

"Je ne sais pas comment je suis arrivé ici mais je suis là. Je ne comprend pas mais quelque chose m'oblige a avancer: a marcher sans m'arrêter."

Tout en disant ces mots, le sceau de Seika sur le sommet de sa couronne commençait doucement a briller de la lueur rouge du phénix de l'empire de Jeong.

"Je me nomme Broly et je viens de la planète Vegeta: un monde situé dans les étoiles je...."

Sa voix se tut alors tandis que son expression redevenait peu à peu neutre tandis qu'il faisait un effort de volonté pour regarder le ciel comme si cela pouvait lui permettre de trouver une ancre a laquelle accroché sa lucidité.

"Je suis né entre les étoiles et... Je suis tombé ici à ma mort. Je ne sais pas où je dois aller. Je suis perdu..."

Finit-il une fois arrivé a la hauteur de Jinn sans pourtant le regarder: se contentant alors d'avancer tout en restant silencieux et infatigable jusqu’à ce que celui-ci n'ouvre la conversation avec celui qui ne pouvait à présent, qu'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Jeu 2 Avr - 0:39



«Sur le chemin de la ville »
Un brocoli ?  Arrête les champis Jinn !

* Ce rp suit la chronologie, suite à la route commerciale sur le chemin pour aller à Tokonatsu.

Il est vrai, que voir cette scène pour quelqu'un du monde du Sayen ou de celui de Zayro, aurait pu être comique. Le messager de l'enfer avait déjà bien fait parler de lui en Kosaten et un jour, Broly suivrait ces mêmes pas ! Peut être qu'ils se reverraient dans de prochaines circonstances, mais elles seraient sans nul doute, beaucoup moins calme et pacifique qu'à l'heure actuelle. Mais pour le moment, ces deux individus qui se faisaient face à présent, étaient démunis de leurs mémoire, leurs seul salut. L'un avait la force et avançait pour retrouver ses souvenirs, l'autre n'avançait que guidé par la loi du sceau. En tout cas, ces deux élus avaient quelques points en commun, du moins leurs anciens "eux". Le coté destruction et mortel sans doute...

Quoiqu'il en soit, Broly se présenta, son nom était étrange, il sonnait comme un légume, et vu l'état du bonhomme, ça en devenait presque ironique. Evidemment, il ne savait ni ou il allait, ni pourquoi, ni même comment lui, avait atterrit en ce monde inconnu. Comme beaucoup d'élus passant par cette étape, Jinn ne fut donc pas vraiment surpris, il se souvenait un peu de son arrivée désormais et quelques étapes qu'il avait traversés, sans vraiment être certains sur plusieurs points, du moins pour l'instant.


Ce monde recèle de mystère, vous êtes sous l'influence d'un sceau, un pouvoir puissant qui vous guide jusqu'à votre faction. D'autres vous éclairerons sur ce point, en temps voulu.

Le colosse du Nest ne voulait pas perdre son temps en explications futile, il ne connaissait pas le sayen et vu qu'il était plus proche du comateux vegetatif que du guerrier attentif, il ne souhaitait pas se disperser dans des informations précises que lui même, à l'heure actuelle, n'était pas sur de pouvoir affirmer avec ce qui lui était arrivé après l'ile maudite.

Il continua sa marche, le géant le rejoint rapidement et commença à parler, il prenait peut être un peu plus confiance, c'est vrai qu'il semblait timide à priori, mais pas vraiment méchant. Pourtant, Zayro savait déterminer un potentiel quand il voyait un type de ce genre, et son caractère lui montrait l'inverse de son fond de pensé envers Broly. D'ailleurs, ce dernier indiqua être né sur une autre planète, du nom de "vegeta", encore quelque chose sonnant comme un légume, enfin, végétal, était ce une coïncidence ? En tout cas, la formulation semblait presque poétique, "né dans les étoiles" pour un type qui restait dans la lune en marchant, étrange situation.


Vous êtes une sorte d'extra-terrestre ? Je me souviens avoir croisé un alien vert du nom de Piccolo. Mais plus rien ne m'étonne maintenant.

La derniere phrase de Broly était étrange, il disait être tombé ici à sa mort ? Que voulait t'il vraiment dire ? Qu'il avait été tué dans son monde ? Cela semblait peu probable pourtant, de tous les élus dont Zayro se souvenait, aucun, ni même lui, ne semblait avoir atterrit ici pour une raison de morts. Peut être que Broly était l'exception ? En tout cas, le sous chef du Nest continuait sa marche, car la route était longue.

Je ne me souviens pas clairement comment j'ai fini par tomber sur ce monde, mais je sais que dans le mien, je livrais une bataille et puis, il y'a eu ce flash... Broly, j'ai un bon instinct, je ne crois pas me tromper en disant que vous êtes un guerrier. Quelle est la dernière chose dont vous vous rappelez, juste avant d'être arrivé ici, en Kosaten ?

Il était peut être dangereux de remuer le passé du Sayen, mais après tout, s'ils pouvaient s'entre aider à récupérer une parcelle de ce qu'ils furent tous deux, il fallait le tenter. La forêt laissait place à des arbres aux troncs massifs et la végétation semblait vivante, comme s'ils étaient observés durant le chemin. Un chemin qui était toujours aussi long, mais des traces sur le sol frais, laissait planer des informations concernant des calèches de marchands, passants souvent par ici.

Vous semblez bien calme, vous ne vous posez donc aucune questions sur ce monde, sur votre mort... Répondit Zayro, perplexe mais calme également. il fixa pas Broly et continuait d'avancer aussi aveuglément que possible.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Sam 4 Avr - 0:06

"Pi...Ccolo. Piccolo... Ce nom m'est inconnu."

Répondit Broly tout en essayant difficilement de trouver à qui pouvait appartenir ce nom sans succès: même s'il l'avait écrasé de ses poings il y a une vie de cela, il n'avait jamais pris la peine d'apprendre le nom du namékien et s'était contenté de le battre à mort de ses mains gigantesques, le réduisant en bouillit verdâtre avant que cet insecte aux antennes vertes n'offre son énergie à celui qui allait réveiller le démon qui était en lui s'il continuait d'y penser... Heureusement que le sceau rouge de sa couronne veillait à ce que de mauvaise pensée ne puisse persister bien longtemps dans la tête bien vide du sayan légendaire: se contentant de mener les pensées de Broly vers ses souvenirs tout en occultant le visage de celui qu'il détestait tant...

Marchant aux côtés de son camarade de route toujours caché dans sa cape sans pour autant que cela ne l'ennuie, le guerrier torse nu écoutait les mots de celui qui disait être tombé sur ce monde sans se souvenir comment cela avait pu lui arriver: cela aurait pu paraître intéressant pour un autre que Broly mais celui-ci se contenta juste d'écouter sans répondre aux questions qu'on ne lui avait toujours pas posées, du moins avant que Jinn ne vienne lui demander les circonstances de son arrivée ici ainsi que pourquoi le sayan légendaire semblait ne pas être plus intéressé que cela par son propre sort. D'un ton monocorde, il répondit alors:

"J'aimerais mais je ne peux pas. La couronne que je porte sur mon front est un dispositif créer par les sorciers de mon père: cela diminue ma puissance mais m'emprisonne dans mon propre corps. Je ne peux pas... Je suis limité."

Dit-il avec un léger éclat de colère dans la voix tel le son d'un orage en approche alors qu'il emprunta avec Zayro une route plus "dense" et plus épaisse que celle par laquelle il était venu mais il ne s'attarda pas sur le paysage car des images revint alors dans sa mémoire et que ses traits se mirent a durcir sous un souvenir douloureux.

"Avant de tomber en ce monde: j'ai affronté trois nuisibles de mon univers d'origine que j'allais tuer en détruisant leur monde pathétique mais quelque chose les a sauvés en me jetant contre le soleil... Quelque chose... Quelque chose..."

Grognât le Sayan en voyant une image lui revenir en mémoire tandis que doucement: une aura couleur opale vint naître autour de ses traits, faisant lentement bouger sa longue chevelure noir alors que dans l'ombre, des hommes se tenaient prêt a venger la mort de leurs camarades tué de la main d'un étranger vêtu d'une cape et aux cheveux d'argent...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Sam 4 Avr - 0:37



«Sur le chemin de la ville »
Un brocoli ?  Arrête les champis Jinn !

* Ce rp suit la chronologie, suite à la route commerciale sur le chemin pour aller à Tokonatsu.

Broly sembla hésiter à prononcer le nom du namek, mais finalement non, ça ne lui disait rien, vu son regard se perdant encore dans des méandres inconnus et insondables. Zayro avait encore sa capuche et son manteau noir qu'il avait emprunté pour se fondre dans la masse, la discrétion était parfois nécessaire en certains endroits, de plus il sentait qu'il approchait de plus en plus d'un endroit qu'il connaissait, qu'il avait dans ses souvenirs. Ce ne serait pas forcément la prochaine ville, mais ce n'était plus très loin.

Puis il fi par au colosse, de quelque chose de vraiment, vraiment très intéressant que Jinn tâcherait de ne pas oublier à l'avenir. Apparemment, et selon le saiyen, sa puissance était diminué (et sans doute ses capacités aussi) par une sorte d'équipement, une couronne ornée aux pouvoirs magiques. Ainsi, entre le sceau et la couronne, Broly semblait être doublement affecté par une baisse significative de puissance. Cela voulait donc dire qu'il avait donc un énorme potentiel, c'était dangereux.


Pourquoi ne pas demander à quelqu'un de vous retirer cette couronne ?

Après tout, il sentait dans le timbre de la voix du Saiyen, une colère finement camouflé, un sentiment que Jinn connaissait, puisqu'il ressentait dernièrement la même chose, depuis sa perte de mémoire, il se sentait floué, et personne ne pouvait aimer cela. Mais il expliqua tout de même ce qu'il avait fait avant d'arriver dans ce monde, et c'était aussi un autre point commun entre ces deux colosses. Broly sortait d'un combat contre des ennemis, il avait indiqué avoir eu l'envie de détruire leurs monde, ce mot sonna comme doux aux oreilles de Zayro, mais il ne fit aucun commentaire et resserra sa capuche sur son visage. Ce qu'il nota, était surtout la fin, ce "Quelque chose".

Je connais également cela, ainsi que ce sentiment de frustration, de manquer d'un nom, d'un visage, de ... Quelque chose. Fit Zayro, avant de laisser un silence, puis d'avancer de nouveau.

Cela ne l'empêchait pas de continuer à marcher et Broly de suivre le rythme. Le saiyen était perdu et ne devait pas forcément avoir de direction précise à prendre. Quoiqu'il en soit, ce Zayro "gentil", avait une sorte de compréhension vis à vis du saiyen légendaire, vu ce qu'il traversait aussi.

Ce monde semble se jouer de nous, méfiez vous Broly. Vous retrouvez ce quelque chose, tout comme moi.

Zayro ôta finalement sa capuche, montrant ainsi son visage au Saiyen, c'était pour le mettre en confiance pour la suite. Il repensait à la couronne, il aurait pu se proposer de l'enlever, ou Broly aurait pu par la suite le lui demander, mais Jinn ne savait pas ce qui pouvait se passer dans un tel cas et ne voulait pas s'y risquer, l'inconnu était parfois mauvais sur plusieurs points. Le temps viendrait tôt ou tard pour le saiyen de se libérer, s'il avait été choisi par les dieux comme un élu, tel était son destin.

Comme je le pensais, vous êtes ou étiez donc bien un guerrier, au fort potentiel, j'en suis sur. Quelles sont vos particularités ou pouvoirs ? Demanda Jinn calmement. Tandis que l'orage gronda d'un seul coup, laissant un éclair se fracasser au loin, et une pluie fine tomber doucement.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Dim 5 Avr - 22:23

Les mots de l'être encapuchonné vinrent caresser les oreilles du guerrier légendaire mais ne trouvèrent pas d'écho dans son esprit: la couronne avait été "ensorcellé" de sorte à ce que Broly ne puisse jamais retirer cette couronne sans la clé de limitation qu'il avait brisée en écrasant son père dans sa capsule spatiale et tenterait de tuer quiconque oserait mettre la main sur le dispositif de contrôle apposé sur ses cheveux sombres. Malgré la mort de son père de ses propres mains, son fantôme ne semblait pas avoir de cesse de le narguer même si son cadavre avait été réduit en poussière par la rencontre avec la comète qui avait détruit la planète nommée " la nouvelle Végéta": une bien triste plaisanterie, réussit à penser le guerrier aux cheveux noirs tout en occultant rapidement le souvenir de ce monde et la blessure qu'il reçut là-bas.

Serrant les dents à la pensée furtive de celui qui l'avait blessé, le peu de lucidité qu'il avait vint alors placer son regard sur les traits de Zayro: découvrant un visage buriné par l'âge, à la peau hâlée et coiffée de cheveux argenté taillé court. Le visage d'un être taillé dans le roc des combats et de la violence, quelqu'un de semblable à lui dont la simple vue vint doucement raviver le désir de combattre propre à tous les guerriers de la race des sayans... Serrant doucement les poings à l'idée de mesurer sa force à quelqu'un qui semblait fort, un sourire se dessinait doucement sur le visage de Broly qui ne remarqua pas un léger son d'un objet envoyé a grande vitesse et ne cilla pas lorsque quelque chose vint alors se loger au niveau de l'une de ses omoplates: laissant un fin filet rouge couler le long de son dos.

"Quand j'était encore en mon monde, j'était l'homme le plus puissant de l'univers: j'avais le pouvoir de détruire des mondes en quelque minute en faisant fit de la distance ou de la taille de la planète. J'était... Le plus fort."

Dit alors Broly avant qu'un second impact ne vienne lui couper la parole et ne l'oblige à se tourner : dévoilant alors à Zayro que deux flèches s'étaient planté dans son dos tandis que plus loin, les bandits de grand chemin étaient en train de criser sur le fait que le grand dadet qu'était Broly ne semblait même pas remarquer qu'on s'en prenait à lui. Rugissant alors qu'ils allaient venger leurs camarades tués par Zayro, ils sortirent de leurs cachettes afin de foncer vers eux avec des lames rouillées et des tenues en cuir sale... La vision d'adversaire aussi grotesque vint alors faire rire le guerrier légendaire qui, semblait s'amuser de ce spectacle alors que sa couronne brillait de plus en plus fort pour retenir l'énergie qu'il était en train de produire: une orbe de puissance verte vint alors naître entre ses doigts tandis que sa voix se faisait plus vivante.

"Et que j'étais un véritable démon en combat... Voyons voir si j'ai pas perdu la main !"

Rugit-il en lançant le kikoha en face de deux brigands: les stoppant dans leurs courses avant qu'il ne vienne les percuter de son immense stature tout en étendant les bras de chaque coté de son corps en un lariat monumental, envoyant bouler les brigands qu'il venait de rencontrer avant de venir écraser le visage de l'un d'eux de son poing.

Sur une quinzaine de brigand, trois étaient aux prises avec le sayan tandis que la douzaine restante visaient Zayro de leurs flèches et de leurs lances.


*Subit 10 dégâts fixe
*Subit 10 dégâts fixe
*Lance un Kikoha
*Fonce dans le tas
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Lun 6 Avr - 3:32



«Sur le chemin de la ville »
Un brocoli ?  Arrête les champis Jinn !

* Ce rp suit la chronologie, suite à la route commerciale sur le chemin pour aller à Tokonatsu.

La pluie était battante, les éclairs donnaient au coin boisé, une allure de film d'horreur. Chaque lumières reflétant un peu plus les ombres de la cimes des grands troncs sur les murs de végétaux et le chemin boueux. C'était tout une ambiance, mais les deux hommes s'entendaient plutôt bien, ils continuèrent leurs chemins cote à cote. Le saiyen avait parfois des expressions changeante, mais Zayro était souvent le plus avancé de deux et ne regardait pas forcément le brun dans les yeux. Il le fit seulement lorsque Broly prit de nouveau la parole, remarquant ses poings serrés.

Ses propos étaient très vantards, mais vu l'allure du bonhomme, Jinn se disait que cela pouvait bien être une once de vérité. Il ne voyait pas ce que ça apporterait au jeune homme de mentir de la sorte, aussi ouvertement et grassement. Ainsi, il avait des envies de destructions, il pouvait même réduire à néant une planète, son titre racoleur d'homme le plus fort de l'univers pouvait en faire pâlir plus d'un... Zayro resta droit comme un i, sans un sourire, sans une émotion, rien. Il vit un objet à grande vitesse atteindre Broly une fois, mais l'homme ne bougea pas et continua sa phrase. Alors Jinn répondit, calmement ;


... Alors, vous devez être frustré et en colère de ne pas pouvoir récupérer cette force qui vous animais, si c'était mon cas... J'ai l'impression que mon ancien moi, le serait aussi...

Entre temps, un second impact arriva dans le dos du saiyen. Cela l'avait coupé dans son élan, lorsqu'il se retourna face aux agresseurs, il dévoila ses blessures, deux flèches plantés. Si Zayro n'avait pas réagit en indiquant le danger ou quoique ce soit d'autres, c'est qu'il avait ressenti le potentiel de cet élu, et voulait voir si deux flèches l'aurait achevé ou auraient dévoilé une partie de sa hargne. C'était bien les bandits de Gaesh, ils n'étaient donc pas tous morts, sans doute un groupe en retrait, qui étaient tombés sur les corps de leurs camarades.

Zayro se contenta donc d'observer le guerrier légendaire, qui prenait gout à ce spectacle. Une orbe verdâtre naquit dans sa main, de l'energie pure, plasmique, destructrice. Cela n'avait servit que de diversion, rapidement Broly attaqua les brigands en même temps, en étendant ses grands bras de chaque cotés, ça allait faire mal ! Apparemment, le musclé orné de bijoux, était encerclé par trois types qui n'avaient pas encore rendu l'âme, malgré les deux à terre. Zayro senti siffler les flèches lui arrivant dessus, ainsi qu'une lance plus grande. Il fit tournoyer sa cape comme un mur, tranchant les flèches ou les stoppant avant qu'elles n'arrivent à destination. Les archers nombreux et lanciers tenaces, faisaient face.


Ce sont des bandits que j'ai combattus plus tôt, ils m'ont tendus un piège, j'ai été obligé de les tuer... Mais il semble qu'il y'ai des survivants réclamant vengeance.... Autant en finir avec eux.

Zayro fonça sur eux, pendant que d'autres éclairs tonnaient et que la pluie battante tombait, la boue était un allié pour les élus ou guerriers aguerris, car le colosse ne perdait pas l'équilibre et Broly semblait aussi bien tenir debout. De plus, Jinn profitait de chaque éclair et flash que cela conduisait, pour attaquer. Il était féroce au corps à corps, les flèches ne pouvaient pas l'atteindre avec sa cape et son armure, une ou deux seulement avaient atteints Zayro, qui ne pouvait pas tout voir venir. Mais une fois proche, la scie ambulante fit son oeuvre et cinq archer tombèrent. Ce fut donc le tour des lanciers d'attaquer, pendant que les derniers archers se planquaient.

Zayro devait jouer une autre stratégie, contrairement à broly qui utilisait des orbes d’énergie, Zayro lança un puis deux lasers fins et rapides, transperçant deux lanciers aux jambes. Puis il les envoya sur Broly.


Tu peux les finir ne perdons pas de temps avec eux, ils ne reculerons pas.

Jinn savait que ces bandits ne fuiraient pas, comme ils l'avaient fait avec Gaesh et l'homme au corbeau, ce genre de mercenaires restaient jusqu'au bout, jusqu'à la mort. Les deux derniers lanciers s'élancèrent, l'un balançant à distance son javelot, tandis que l'autre sous couvert de cette attaque, contre-attaqua rapidement par derrière, en voulant transpercer Zayro. Ce fut un échec, puisque le colosse rapide pour son poids, esquiva, passa subtilement derrière son opposant, qui se prit le javelot allié, avant de s'en servir contre les prochaines flèches qui fusèrent à son encontre, encore une fois. Il lacha le cadavre, tira un laser sur un archer planqué dans un arbre. Il restait un lancier et deux autres tireurs...

Vous avez provoquez les mauvaises personnes.

Toutefois, les derniers usèrent d'une stratégie différentes. Le lancier chargea finalement Broly, occupé avec les trois autres, et un arbalétrier balança aussi une salve de flèches sur le saiyen. S'en sortirait t'il ? C'était la question. Cela permit à Zayro de voir ou était les derniers ennemis, mais peut être que le brun costaud, souhaiterait s'en occuper. Jinn se retint d'agir dans la foulé, observant finement les prochains événements...

____________

Broly vs 3 bandits

Zayro à laissé 3 autres bandits (1 lancier et 2 tireurs à l'arbalete)

Le lancier fonce sur broly dans son dos, les 2 tireurs dans des buissons ont tiré une salve contre le saiyen pour tenter de faire diversion sur Zayro.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Mer 8 Avr - 8:05

Le tonnerre vint soudainement retentir dans les cieux lorsque le poing du géant qu'était Broly, vint expulser quelques molaires hors de la bouche du brigand qui avait eu la mauvaise idée de s'en prendre à lui; ne réussissant qu'à lacérer une infime partie de son avant-bras avant que les phalanges dues s'ayant ne viennent aplatir son visage sous la détonation sourde du tonnerre tel le son d'une cloche qui venait de sonner un K-O. Voir pire pour le pauvre individu qui n'allait pas tarder à se noyer dans son propre sang si seulement le guerrier légendaire ne vint pas finir de lui encastrer le visage dans le crâne en lui écrasant sa lourde botte dorée dans la figure... Redressant le pied avec un large sourire satisfait sur la figure, le guerrier colossale vint essuyer la bouilli infâme qui tachait la semelle de sa chaussure avant de ressentir des picotements désagréables dans le dos et se retournait alors pour voir une nouvelle flèche s'enfoncer en dessous de son pectoraux gauche tout en venant piquer l'une de ses cotes: déchaînant alors son ire en une course au pas de géant, faisant presque trembler le sol tandis que deux autres flèches vint alors piquer ses épaules sans pour autant réussir a traverser d'avantage sa chaire beaucoup plus dense que celle des humains de ce monde.

"RAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! "

Rugissait-il avant de saisir le brigand par les épaules pour lui asséner un coup de boule monumental: manquant de peu de lui décoller la tête des épaules avant de le soulever en l'attrapant par une jambe et en maintenant par l'épaule afin de s'en servir comme bouclier lorsque son instinct lui disait de se retourner le plus vite possible. Creusant le sol d'un arc de cercle tout en se retournant: le corps qu'il tenait entre les mains fut alors transpercé d'une lance qui continua alors sa course au niveau de son plexus solaire, manquant de peu d'érafler le lourd collier doré qu'il portait autour du cou tout en piquant sa chair. Observant un instant le sang qui gouttait alors de cette petite blessure, le guerrier posa deux puits de haine sans fond sur le visage de celui qui venait de faire couler son sang avant de lâcher son bouclier de viande morte afin de faire lâcher prise celui qui avait son arme coincée dans son cadavre: écartant les bras alors que le bandit tentait de dégager sa lance... Mais cela, c'était bien avant que les deux larges mains dues s'ayant ne viennent s'écraser contre ses oreilles en un coup de tonnerre assourdissant qui en plus de désorienter cet homme: venait de lui faire éclater les tympans juste avant que dans un sourire sadique, le combattant fou de la race des guerriers de l'espace ne lui fasse avaler un kikoha tout en le catapultant à cinq mètres de lui d'un bon coup de pied de face. Le laissant exploser plus loin afin de pouvoir se concentrer sur les deux arbalétriers qui essayaient de recharger leurs armes un peu plus loin.

Battu par la pluie incessante, le torse du guerrier était alors maculé du sang de ses nombreuses blessures tandis que ce dernier s'avançait vers les tireurs d'un pas décidé avec la joie des déments sur le visage: la couronne n'arrivait plus à limiter ses pensées, il pouvait pleinement déchaîner la rage qui l'habitait quoique la restriction de pouvoir de la couronne semblât toujours active mais peu lui importait, il avait toujours ses poings et rien d'autre ne lui suffisait ! Enfonçant son pied d'appui dans le sol en un léger cratère, le s'ayant fut rapidement sur ses assaillants et déboîta la mâchoire du premier d'un uppercut si terrible que celui-ci fut soulevé du sol a plus d'un mètre avant que le second bras du géant aux cheveux sombre ne vienne le catapulter sur son comparse qui eut tout de même le temps d'envoyer l'un de ses carreaux s'enfoncer dans l'avant-bras de Broly... Tentative amusante mais vaine, grognât le guerrier avant de saisir celui qui était assommé d'une main et de se servir lui comme une massue qu'il écrasa à plusieurs reprises sur le corps du second arbalétrier: prenant pleinement son temps pour savourer l'expression de ce dernier sous le massacre macabre qu'il perpétrait et le son ignoble des os qui éclataient...

Sa rage calmée est la lueur de la couronne s'intensifiant, le s'ayant délaissé le bout de viande froide qu'il tenait à la main plus tôt et se dirigea alors vers Zayro tout en s'affairant à arracher les flèches qu'il avait dans le corps sans aucune forme de douceur: aucune n'avait percé sa peau suffisamment profondément pour être inquiétant pour un homme né sous une gravité bien supérieure à celle-ci. Tout en retirant le carreau qu'il avait dans l'avant bras, il posa son regard sur le clone et lui offrit un grand sourire qui commençait déjà a s'estomper par le pouvoir du sceau et de sa couronne...

"Quand je retrouverais toute ma puissance... Je détruirais ce monde... Puis j'irais retrouver celui qui m'a vaincu... "

Et perdit complètement le désir de massacre qui l'avait animé plus tôt: redevenant l'homme docile et bien imbécile qu'il était en rencontrant Zayro. L'observant un instant, il pointa du pouce les trois fléches qu'il avait dans le dos :

"Avant d'aller plus loin, vous pourriez me retirer ça ?"


Finit-il alors d'un ton monocorde sans même prêter attention au massacre qu'ils avaient perpétré sous la pluie battante de l'orage.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Ven 10 Avr - 23:15



«Sur le chemin de la ville »
Un brocoli ?  Arrête les champis Jinn !

* Ce rp suit la chronologie, suite à la route commerciale sur le chemin pour aller à Tokonatsu.

Dans les éclats de l'orage, les échos du combat avaient à présent cessés. Zayro avait finement observé l'allure du Saiyen, lorsqu'il se battit contre le reste des bandits, certains ne faisaient déjà pas le poids contre lui, alors qu'ils étaient plutôt organisés et bons. Un rugissement, de la rage animant l'être musclé qui ne su trouver le repos, que lorsque les corps restèrent inanimés sur le sol boueux. La pluie sembla d'ailleurs ralentir la cadence, comme si elle avait rythmé la grande confrontation entre ces êtres vivants.

La cape noire reluisante d'eau et de sang, Jinn se rapprocha de Broly lorsque celui ci eut fini sa besogne. Il regardait aussi certains bandits, ils n'étaient visiblement pas tous morts, il brisa la nuque de l'un d'eux sur le chemin, grâce à ses lourds pieds d'armure, et continua jusqu'au musculeux guerrier de l'espace. Il était clair que lorsque son sourire s'estompa, peu à peu, avec sa phrase d'envie destructrice, il redevenait l'être passif et paisible qu'il fut, juste avant leur rencontre. Zayro se contenta d'écouter la demande inhabituelle, mais logique de son acolyte du jour.


Ne traînons pas en chemin, coupons par ce bois, inutile d'alerter d'autres visiteurs.

Fit t'il, tout en retirant les carreaux plantés dans le dos de ce dernier. Il y allait franchement, sèchement, retirant les flèches pour les jeter sur le coté. Une fois fait, respectant ses propres mots, se retournant pour aller vers la foret, il enjamba un corps, puis deux, sauta un petit fossé pour atteindre le bois. Il était clair que Zayro voulait se faire discret après un massacre en pleine route commune, d'autant plus qu'ils se rapprochaient tous les deux de la cité de Tokonatsu. Repositionnant sa capuche sur sa tête, même si la pluie venait de cesser, ou presque, ne laissant à présent que de fines gouttelettes tomber sur eux, il se retourna vers son homologue.

J'ai vu le sceau sur votre couronne, nous serons peut être amené à être ennemi, le mien semble différent du votre. J'ai vu de quoi vous semblez être capable, mais... Cette heure n'est pas encore venue, suivez moi.

Il fallait tout de même y penser, un jour ou l'autre, puisqu'il appartenait à une autre faction que la sienne, leurs chemins pourraient peut être se recroiser d'une autre manière, et si d'ici là, Broly avait récupéré assez de pouvoir pour se libérer du sceau et de sa couronne, il deviendrait un esprit incontrôlable, de destruction pure. Peut être qu'il n'y pensait pas pour le moment, n'éveillant ces bas instincts que lors de combats inévitables... Mais il fallait y penser, et Jinn y pensait !

Traversant le bois, croisant quelques animaux, pas vraiment hostile, Zayro garda tout de même en vu chaque symbole de vie, qu'il pouvait entrevoir, le danger ne venait pas seulement des Hommes, mais souvent de la nature elle même. La marche dura un moment, parfois en silence et dans un calme olympien, parfois sous quelques paroles monocordes, tant l'un et l'autre semblaient passifs, distant, froid et frustré par l'oubli qui les malmenaient !


Je ne vous cache pas, qu'au fond de moi, je souhaite voir votre potentiel se développer, pour vous affronter, je ne saurais l'expliquer vraiment, je le ressens, c'est tout.

Jinn préféra opter pour de la franchise, il s'était arrêté quelques secondes, courtes, pour ajouter cela. Puis il reprit la marche silencieuses et entendit du bruit, vit des lumières, la ville était là, peu être à trois cents mètres. Elle contrastait avec l'assombrissement de la forêt. C'est à ce moment là, que Zayro voulut se rendre sur la route, à nouveau, histoire de ne pas passer pour des intrus ou des bandits sortant de nulle part. Il indiqua à Broly de faire de même, mais il était clair que leurs routes allaient bientôt prendre fin et se séparer, c'était la dernière ligne droite. Le colosse du Nest resta au milieu du chemin, stoppé, puis se tourna vers le Saiyen.

La ville est devant, vous aurez des indications pour vous guider, de quoi vous soigner, de quoi manger... Je vais également continuer ma route de mon coté, seul, mais faisons les derniers mètres ensembles.

Zayro tâcherais de se souvenir du Saiyen, espérant que l'inverse soit aussi effectif... Leurs routes se finissaient bientôt, mais elles finiraient par se recroiser tôt ou tard, car Kosaten aimait se jouer du destin et de la fatalité des élus. Et la guerre, allait un jour avoir lieu...





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   Lun 13 Avr - 1:02

Aucune expression ne vint apparaître sur le visage du guerrier de l'espace lorsque l'homme à la cape sombre vint arracher les flèches qu'il avait dans le dos sans la moindre forme de délicatesse mais Broly pouvait-il penser à ce genre de chose en cet instant précis ? Hélas non pour le s'ayant qui ne pensait plus à rien maintenant que sa fureur s'était pleinement consumé et que son désir de violence s'était tu après avoir handicapé lourdement pas mal de brigand qui ne put échapper à leur destin lorsque les pieds du géant à la peau de jais vinrent mettre un terme à leur existence du poids de ses pas lourds... Ne prêtant aucun attention a ceux qui mourraient comme des insectes, le guerrier torse nu se remit lentement en marche avant de prendre le rythme des jambes de son "compagnon" de route sans pour autant prendre la parole: restant aussi muet qu'une tombe et aussi inexpressif qu'il l'était en le rencontrant.

Un grand vide s'était installé dans ses pensées, tout était noir dans sa tête depuis que la furie couleur rouge avait quitté ses pensées en laissant l'étincelle de lucidité de ce dernier se faire engloutir par le pouvoir de la couronne... Le voila à présent aussi docile et serviable qu'une bête de somme. Quel bien triste vision de celui qui pouvait détruire des planètes d'un mouvement du poignet réduit a l'état de mollusque a l'apparence humaine... Au moins il ne bavait pas mais n'était pas encore complètement abrutit: quelque chose attira son attention et il bougea alors lentement le visage du coté de Zayro en comprenant que ce qu'il l'avait attiré était les mots de ce dernier et le poids qu'elle pesait pour son avenir... D'un ton platonique, il répondit:


"Quand je retrouverais tous mes pouvoirs: je serais un danger pour toute cette planète mais je pense... Je crois... Que j'apprécierais de vous affronter lorsque le moment sera venu et que cette couronne ne me restreindra plus..."

Dit-il avant de regarder droit devant lui tout en écoutant les indications de Zayro: le suivant dans une marche qui fut aussi silencieuse que sinistre entre les deux personnages au plus bas de leurs capacités... Le tableau qui se peignait de cette scène avait quelque chose de tragique mais tout n'était pas si noir que ça car lorsque les deux géants eurent quitté la forêt: le ciel s'était dégagé et un rayon de soleil vint alors illuminer les deux colosses tandis qu'ils profitaient alors de passer les dernieres minutes de marche seul avec leurs pensées mais ensemble contre l'adversité qui les avait tellement diminué...

"Zayro Jinn... Je n'oublierais pas ce nom..."

Conclut alors Broly sans même voir si son compagnon était toujours mais il s'en fichait: il savait où allait maintenant que le tuer du NEST lui avait tout simplement montré le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent   

Revenir en haut Aller en bas
Perdu dans Kosaten, deux brutes se rencontrent
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» perdu dans la forêt !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Perdu dans le désert !
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» Event RP's en folie #5 – Perdu dans les bois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.