Partagez | .
Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]
Invité Invité

-



MessageSujet: Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]    Dim 8 Mar - 0:26

Ce rp se passe après celui d'Asura.




Verte de peur !

Pv - Piccolo





- 155689... 155690... 155691...

Alors que l'air était glacial et que l'oxygène se faisait rare, les mots d'une jeune fille comptant sans s’arrêter venait percer ces lieux aux conditions bien plus rude que sur la terre ferme. L'altitude y était haute, bien trop haute pour qu'un humain lambda puisse s’accommoder du peu d'oxygène que la hauteur lui accordait. Et pourtant, perchée sur un pic se jetant dans le vide, une jeune rose venait apporter de la vie dans ce monde qui en manquait cruellement. L'actrice de toute cette agitation peu habituel en ces lieux n'était autre que la Ruby elle même qui avait décidé de continuer à s'entrainer pour se défaire des larcins de ce monde.

Quoi de mieux que des conditions rudes et un entrainement sur humain pour cela ? Elle ne tremblait pas sur sa seule main d’appui , elle qui avait mis tout son poids sur un seul bras et qui ne cessait de faire des sortes de va et viens entre le sol et les cieux. En somme, un exercice que seul les hommes les plus musclés pouvaient prétendre faire, surtout avec une série aussi conséquente qu'était celle de Ruby. Le sang avait bien fini par lui monter à la tête mais, elle changeait régulièrement de position toutes aussi difficiles les une que les autres pour remédier à ce problème corporel.

Si un brave venait à arpenter ces hauteurs enneigées, il prendrait surement la jeune fille comme une illusion, un mirage malgré l'absence de désert. D'autant plus que le pic sur lequel elle s'appuyait donné en son bas un gouffre sans fond. Une seule erreur, et c'était la descente assurée pour Ruby qui pourtant ne semblait pas réellement s'en soucier, bien trop occupée à ne pas perdre son compte. Défiant encore d'avantage la logique et le bon sens sans vraiment s'en rendre compte, elle sortie avec son autre main une carte du monde qu'elle déplia assez aisément à l'aide de sa bouche. Continuant toujours son exercice, elle se traçait un itinéraire vers un autre lieu qui pourrait lui accorder la force dont elle manquait cruellement.

- 155710, 155711...

Chacun de ces nombres résonnaient dans une éternelle boucle sans fin. Toujours très concentrée sur son entrainement, elle put sentir une présence anormale. Ce n'était pas un habitant de Kosaten, du moins, pas comme le monde en faisait tant. Non, il devait être bien plus fort que cela pour que l'instinct de Ruby lui indique de faire attention. Ce n'était pas pour autant qu'elle arrêta ses tractions, préférant garder son calme plutôt que de paniquer. Rigolant même légèrement, elle décida de jouer carte sur table.

- Héhé, qui est là ? Hm... Où j'en étais moi... Ah oui 155720...

Autant que l'existence qui lui prêtait de l'intention se manifeste elle même. Après tout, si elle avait voulu vraiment l'attaquer, elle serait déjà entrain de ramasser ses os au fond du gouffre. Respirant lourdement, la transpiration ne manquait pas sur son visage. Elle avait acquis de la force à travers tous ses combats et ses entrainements certes, mais pas assez, ce n'était jamais assez pour les yeux de l'acharnée.






(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]    Dim 8 Mar - 12:37

UN AUTRE ÉLÈVE À TORTURER
Titre secondaire
Enfin, il avait pu trouver l'endroit idéal pour méditer sans que des humains ne paniquent devant son apparence ou essayent de communiquer avec lui dans une rencontre du troisième type.

Assis sur un pic, Piccolo méditait tranquillement sans que la moindre interférence humaine ne puisse l'empêcher de se concentrer. Avec tout le désastre aux alentours, l'idée de pouvoir méditer tranquillement était alléchante et le Namékien passa sans doute sept heures sans aucune interférences, étant assis dans l'un des plus hauts pics, un contraste agréable avec l'agitation qui était présente dans les autres villages et villes qui peuplaient le monde de Kosaten.

L'endroit paraissait dangereux pour un humain normal, en vu du gouffre, mais il n'était nullement inquiet de par ses capacités de vol. En fait, le gouffre sans fond lui était très utile, sachant que peu d'humains aimeraient tomber dans un ravin et mourir à cause de la chute. Il bénit une nouvelle fois sa faculté de vol, conscient que cette faculte lui permettait de se déplacer sans problèmes tout en ignorant des dangers mortels pour les humains. De toute façon, il ne risquait pas de tomber, ayant déjà eu l'occasion de pratiquer ces méditations sur pic rocheux depuis sa naissance.

Ce fut probablement après trois heures que le Namékien perdit l'occasion de se concentrer, ayant détecté, de par son ouïe puissante, une voix féminine qui semblait être en train de compter quelque chose depuis au moins quelques heures, en vu du nombre absurdement élevé. Le Namékien fut surpris à l'idée qu'une autre présence apparaisse dans ses rocheuses, compte tenu du grand danger qu'elles posaient. Il était fixé sur l'identité de la nouvelle venue en tout cas, sans aucun doute une élue casse-cou.

Ça pourrait très bien être une originaire de Kosaten, bien sûr, mais il avait appris que la plupart des puissants de Kosaten vivaient dans des villes d'après ce qu'il avait vu, près du roi. Il y'en avait sans aucun doute dans des endroits plus perdus mais les rocheuses semblaient beaucoup trop hostiles pour que quiconque aille s'y installer.

N'ayant plus aucune chance de méditer en paix, le Namékien entreprit de s'envoler un peu vers la provenance du son, franchissant vite la distance qui le séparait de l'inconnue qui l'avait déjà repéré, bien que son dialogue indiquait qu'elle ne l'avait pas encore vue. Le brouillard aidait.

Une fois assez proches (bien qu'il faisait des efforts pour rester assez loin, ne désirant pas engager le contact plus que ça), le Namékien constata qu'il s'agissait bien d'une humaine, et qu'elle faisait des exercices physiques sur un pic. Ça lui rappelait ses propres exercices ou ceux de Vegeta, bien que le prince Saiyan préférait les salles de gravité pour ça.

Un coup d'oeil sur le pic fut suffisant pour voir qu'il était plutôt friable, encore une minute et la jeune femme serait au fond du gouffre. Pas que ça gênait Piccolo, qui ne se souciait pas tant que ça d'une inconnue, mais il serait préférable de l'informer.

Le pic sur lequel tu te tiens va bientôt se briser. Tu devrais en trouver un autre avant qu'il ne se brise et que tu finisses dans le gouffre, je ne te sauverais pas si ça arrive. ► NOM- X - 24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]    Dim 8 Mar - 15:50



Verte de peur !

Pv - Piccolo





- Le pic sur lequel tu te tiens va bientôt se briser. Tu devrais en trouver un autre avant qu'il ne se brise et que tu finisses dans le gouffre, je ne te sauverais pas si ça arrive.


Il était vrai que maintenant qu'on avait éclairé la jeune insouciante sur sa condition précaire, elle put sentir la surface sur laquelle elle s'appuyait céder petit à petit. Apparemment, elle n'était pas la seule à soutenir son propre poids, la roche glacé peinait elle aussi durant cet exercice intensif. Ne voulant pas tenter le diable d'avantage dans d'inutile pari, elle reprit ses positions sur ses deux pieds et se remit en contact avec la terre froide du mont. Se frottant les vêtements pour enlever les petites saletés tenaces qui s'étaient accrochés, elle jeta son regard vers la source de ces mots. L'écho était intense mais, en se concentrant bien, il n'était pas difficile de trouver l'origine des paroles.

S'approchant alors à toute vitesse avec une grande curiosité de l'endroit qu'elle avait pu discerner, elle chercha une présence humaine ou du moins, une présence de vie. La voix de l'errant semblait bien trop différente de celle d'un homme pour véritablement en être un. Trouvant alors une forme vague ressemblant à celle d'un humanoïde, lorsque le flou de l'horizon vint s'écarter de sa vue, elle put comprendre l'horreur de la situation. Un grand monstre vert sans cheveux ! Etait-il là pour la manger ? Non, sinon il ne l'aurait pas prévenu d'une mort certaine. Se raclant la gorge, elle désirait en apprendre d'avantage sur cet homme qui n'en avait pas l'air :

- Salut ! Je suis Ruby ! Vous cherchez quelque chose ?


Étrangement, elle n'était pas effrayée, elle était même plutôt impatiente d'en connaitre d'avantage sur cette créature en somme assez amical si on lisait à travers les lignes. Affichant un sourire niais, peut être qu'elle allait pouvoir en apprendre d'avantage sur l'étranger bien singulier. C'était pour ce genre de rencontre que Ruby ne regrettait qu'à moitié d'être à Kosaten, certes son univers lui manquait mais, celui-ci lui offrait des expériences uniques et inoubliables.

- A vrai dire, je suis en plein entrainement. Vous m'avez l'air fort ! Vous voulez bien vous entrainer avec moi ?


Ruby avait apprit durant les précédentes périodes que tenter sa chance pouvait souvent rapporter un nombre effroyable d'expérience. Si ce géant vert s'accordait à sa requête, elle était certaine de pouvoir apprendre encore plein de chose dans sa manière de se battre. A son retour, elle allait pouvoir guérir son monde du mal qui le rongeait, elle en était certaine ! Soudain, son ventre se mit à grogner comme jamais, bizarrement, celui-ci faisait cela seulement lorsqu'elle était en interaction avec d'autres personnes. Un peu gênée, elle sortie quelques biscuits de son sac et en tendit au grand monsieur.

- Vous en voulez un ? Ils sont très bon !






(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]    Lun 9 Mar - 20:07

UN AUTRE ÉLÈVE À TORTURER
Titre secondaire
La jeune fille suivit ses conseils. Excellent. Piccolo ne mentait pas quand il clamait qu'il ne comptait pas aider la jeune fille, après tout, elle semblait faire un entraînement inhumain et devrait pouvoir se tirer de la situation sans gros problèmes. Le simple fait qu'il l'ait prévenu était déjà quelque chose qui aurait enragé Vegeta, compte tenu que le changement de position pourrait interrompre l'entraînement, après tout, n'importe quel guerrier se verrait irrité si son précieux entraînement était gâché par une intervention quelconque.

Elle ne semblait fortement pas franchement gênée par l'intervention Namékienne, se contentant même de le chercher un peu, d'après ce qu'il pouvait voir dans le brouillard. Le Namékien entreprit de prier mentalement pour qu'elle ne le trouve pas, désireux que la Terrienne perde intérêt et finisse par aller s'entraîner ailleurs. Il ne souhaitait pas avoir plus de contact que ça avec d'autres personnes pour l'instant, il parcourait Kosaten juste pour éviter d'en croiser d'autres.

Il fut toutefois surpris quand elle entreprit de se déplacer assez rapidement, s'approchant éventuellement assez de lui pour l'apercevoir à travers le brouillard. Surprise, question concernant l'apparence étrange du Namékien (probablement), il connaissait assez la routine pour savoir que la plupart des élus n'avaient jamais vus des individus dans son genre, un peu étrange que tant d'univers manquent d'aliens (ou ne puissent pas les contacter), mais là n'était point la question.

D'une manière enfin originale, elle s'avéra comme plutôt ravie devant son apparence. Sans doute estimait t-elle que son apparence indiquait qu'il était une affreuse machine de mort, capable d'anéantir des villes avec un mouvement de mains et désireux de se battre jusque au bout contre quiconque ? Ou alors elle estimait qu'il possédait des capacités plus grandes que l'humain moyen.

Vint la nouvelle évidente concernant son entraînement. Piccolo sut immédiatement ce que ça voulait dire, ayant passé plusieurs années aux entraînements les plus sévères, il savait comment les guerriers de ce genre pensaient et anticipa immédiatement la demande de Ruby qui semblait désireuse de s'entraîner avec lui. Il était vrai qu'il souhaitait tester ses nouveaux pouvoirs mais grâce à sa capacité de clonage, se trouver un partenaire était tout simple.

Humph.

Le Namékien ne paya nul attention aux confiseries et se contenta de pointer du doigt un rocher d'une assez grande taille un peu plus loin. Il ne voulait pas vraiment participer à l'entraînement mais tant que ça lui permettrait de tester ses propres capacités tôt ou tard, pourquoi pas ?L'exercice du rocher lui permettrait de jauger Ruby en plus.

J'accepterais si tu détruis ce rocher. Tu n'est pas forcée de le pulvériser totalement mais je veux que ce rocher ait subi des dommages respectables avant une minute.► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]    

Revenir en haut Aller en bas
Le masochisme est tout un art [Pv Piccolo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...
» TNT - la télé tout numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.