Partagez | .
Le Protecteur et la Rose
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 2:26


• Rencontre •


Schneiden regardait les nuages survolant insoucieusement la capitale, pensif. Cela faisait quelques jours qu’il était revenu de sa traque du culte d’Aeternam les mains vides. Comme il s’en doutait, le groupuscule n’avait laissé aucune trace à son arrivé. Elle était apparue pour s’envoler dans les airs immédiatement, sous le nez de tout Chikai. Le seul point positif de toute la chose était qu’ils n’avaient subis aucune perte humaine et c’était ce qui importait le plus. Il aurait volontiers poursuivi ses recherches mais un rappel à l’ordre avait été initié par son roi, lui intimant de revenir à la capitale. Il avait besoin de l’élu pour remplir une tache bien précise.

Bien qu'étant sceptique au début, il ne manqua pas de se faire sermonner pour lui rappeler la priorité de Seika. Ce n'était aucunement la traque ni l'extermination d'autres êtres humains, mais les protections de la vie de la population. Et quoi de mieux pour protéger la vie de ses habitants qu'une milice encore plus efficace ? Encore mieux entraînées ?

Les yeux de Schneiden se baladèrent sur l’étrange spectacle qui se déroulait devant lui. Des centaines de soldats étaient regroupés en rang dans l’immense cour d’entrainement du palais et s’entrainaient en reproduisant des katas spécifiques. Au vu de la maitrise des arts martiaux qu’il avait acquis lors de son pèlerinage à Fuyu et de son esprit vif et au taquet,  il avait été chargé par son roi d’entrainer les hommes inexpérimentés dans l’art de la guerre mais aussi les élus dans le besoin. Apres l’apparition d’Aeternam en plein cœur de la capitale, c’était devenu une nécessité que chacun de ses hommes puissent savoir se battre ou du moins protéger la population.  

« Pas assez rapide ! Non ! Maintenant vos coups manque de puissance et de fluidité ! Recommencez ! »

Schneiden observa d’un regard aiguisé le moindre mouvement des soldats novices. Grâce à son apprentissage sous la tutelle des moines du croc du serpent, il pouvait jauger les différents arts martiaux et essayer de corriger les failles qu’il voyait. Bien qu’ils fussent encore novices, le rythme était soutenu et cela se ressentait en observant l’état dans lequel la majorité se trouvait. Trempé de sueur, la respiration haletante et quelque cernes sous les yeux. Malgré cela l’élu pouvait ressentir une certaine fierté en voyant qu’aucun ne lâchait l’affaire. Rien n’était plus persistant qu’un Seikaien dont la famille était menacée, le cas Kokonatsu était le parfait exemple.

Le moindre de ces soldats avait une flamme dans le fond de l’œil. La flamme de la détermination, la détermination de devenir plus fort, la détermination de pouvoir protéger les personnes auxquelles ils tenaient. Chaque homme, chaque femme, chaque père, chaque mère. Tous avaient ce désir commun.

« Stop ! »

La majorité des regards convergèrent vers lui, interrogatifs.

« Prenez une pause de dix minutes, nous reprendrons ensuite »

Une vague de relâchement se fit sentir dans toute la zone, cela faisait plusieurs heures qu’ils s’entrainaient et leur endurance commençait à atteindre sa limite. Il fallait savoir alterner entre intensité et détente, autrement le corps humain ne tiendrait pas le coup. Alors que tous les soldats commençaient à se détendre, un messager du roi entra dans la cours d'entraînement. Schneiden regarda dans sa direction avec anticipation. Il avait envoyé dans la capitale plusieurs escadrons de soldats à la recherche des élus de Seika. Il avait prévu un entraînement général pour permettre aux forces de l'empire de feu de faire face à la menace qui planait sur les trois royaumes. Jusqu'à maintenant son appel aux armes ne fut pas fructueux, la plupart des élus répondaient absents ou occupés dans des affaires personnelles qui nécessitaient toute leur attention.

« Alors ? »

« Malgré nos efforts, le taux de réponses à votre appel est quasiment nul... »

Schneiden soupira dans la défaite. Encore un autre échec.

« Toutefois, nous avons pu appréhender une élue qui avait le désir de vouloir, se renforcer et protéger Seika et ses habitants des "forces du mal" selon ses dires »

L'élu releva la tête d'un mouvement sec, sur son visage pouvait être aperçu une trace d'espoir. Se pourrait-il qu'enfin ses efforts payaient ? Avait-il trouvé une personne qui exerçait le même désir de protection qu'il entretenait avec les enfants des flammes ? Avait-il trouvé une étoile montante parmi les rangs de Seika ?

« Parfait ! Beau travail ! Faite-le entrer ! »

« Messire, c'est une femme »

« Eh bien faite-la entrer dans ce cas ! »

Il n'était pas du genre à se soucier du sexe de l'individu, il avait rencontré des femmes dont la détermination et l'honneur étaient tout aussi grand que celui d'un homme. Le visage de Geleerde, Lightning et de Seryuu apparurent dans son esprit. Schneiden observa l'entrée avec exaltation. Quel genre de noble femme guerrière/mage/érudite allait bien pouvoir se présenter devant lui ?





Sorry pour le retard, pendant la convo des potes a moi sont débarqués chez moi et m'on traîné au cinéma pour voir Kingsman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 7:11


Time to upgrade

Pv - Schneiden





Un sifflement jovial vint traverser les rues de la capitale de par sa présence singulière. Celui-ci ne s’échappait des lèvres de la jeune fleure qui semblait ravie de cette journée. Malgré qu’elle avait dut changer tout son programme pour revenir en urgence à la capitale, elle voyait plus dans cette contrainte la possibilité d’être utile dans un monde qui en avait besoin. En effet, même si elle était loin d’être la plus en écoute sur ce qui se passait dans cet univers, elle avait pu quérir quelques rumeurs qui l’avaient suivi même à travers la distance qui la séparait de Seika. Ainsi, elle avait répondu à l’appel de sa nation en quête de puissance pour se protéger face à l’oppresseur qui se faisait de plus en plus présent dans la vie de chacun.
Elle exprimait un véritable emballement à l’idée de devenir plus forte et de protéger la vie de tous ces gens qui importaient si peu à un élu normal. Pas comme s’ils restaient tous de marbre face à la possibilité de mort qui trônait sur la tête de tout un monde, juste que… Ils ne semblaient pas qu’ils considèrent Kosaten comme leur monde. Logique en somme, même Ruby avait cette impression, cependant, que ce soit ici ou ailleurs, tout endroit avait besoin de son héro. Et comment pouvait-on se qualifier de tel lorsqu’on était sourd face aux supplications de tant de gens.

Par la suite, alors qu’elle avait profité de son séjour à la capitale pour obtenir d’avantages d’informations mais surtout, quelques matériaux très précieux pour l’entretien de son arme. Elle se présenta à un soldat comme une élue répondant à l’appel aux armes de sa nation :

- Présentez-vous jeune fille.


- Bonjour ! Je suis Ruby ! Héhé… J’ai entendu que Seika cherchait des gens pour pour protéger ses habitants des forces du mal. Me voilà ! Tada !


Le soldat chargé de tout ceci soupira croyant à une vilaine plaisanterie et leva les yeux pour regarder Ruby. Elle avait affiché son éternel sourire niais et avait parlé de sa voix aigüe si caractéristique des enfants mais, ce n’était pas pour autant qu’elle paraissait comme être une personne de faible. Bien au contraire, la sensation qui se dégageait d’elle était un sentiment de force et de volonté, totalement à l’opposé de sa nature immature.

L’homme l’entraina dans une salle en attendant que celui à qui elle devait se présenter daigne montrer sa présence. Elle avait dû attendre pendant quelques minutes, une heure tout au plus où elle n’avait eu de cesse de grignoter des cookies qu’elle avait dissimulé dans une de ses poches. Le spectacle était assez risible, dès qu’un soldat s’approchait, elle faisait mine d’être impassible et sérieuse. Lorsque celui-ci partait, elle reprit sa petite séance de nourriture habituelle. Soudain, elle entendue une parole significative de son entrée en scène

- Eh bien faite-la entrer dans ce cas !


S’essuyant rapidement la bouche pour s’enlever toutes traces de dégustation informelle, elle se leva et entra dans une autre salle où un homme aux cheveux d’une rousseur extrême se trouvait. Toussotant pour se clarifier la voix, elle se para de son sourire et se présenta à nouveau :

- Bonjours ! Je suis Ruby ! Enchantée.


La jeune fille pouvait peut être ressentir une pointe de déception dans le visage des autres soldats qui se tenaient là , bien qu’elle n’y prêtait pas vraiment attention et que cela ne pouvait qu’être une vague impression. Cependant, elle ne désirait pas se faire remarquer en mal, ainsi, elle positionna ses mains derrières son dos et attendit qu’on lui ordonne quelque chose. Elle savait se faire obéissante lorsque la situation l’exigeait. Malgré que ses coéquipières n’étaient pas là pour corriger son manque de self-control, elle se tenait tant bien que mal tranquille devant cet homme qui la scrutait de haut de bas.

- Je sais que je ne suis pas encore l’image de la grande héroïne mais… Je veux aider ce monde même s'il n’est pas réellement le miens. Un héros n’a que faire de l’endroit où il sème le bien !

Les soldats autrefois déçus furent fascinés par son esprit sans faille. Ses paroles étaient crédules cependant, le ton qu’elle avait emprunté la rendait parfaitement crédible. Elle paraissait consciente du danger qui la frappait elle et tous ces habitants, elle savait pertinemment que sa mort était une chose envisageable si elle s’engageait dans cette voix. Et pourtant, même en sachant cela, elle souriait naïvement sans crainte et sans aucun tressaillement face à la vie.

- On m’a dit qu’on pourrait m’entrainer. C’est vous qui allez me rendre plus forte ?






(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 8:23


• Évaluation •


Schneiden était... déçus. Il savait bien qu'il ne fallait jamais au grand jamais jugé un livre selon sa couverture, cependant, il ne s'attendait sûrement pas à trouver une jeune fille à la tenue écarlate se trouver là où une femme devrait se tenir. C'était donc elle qui était supposée être l'étoile montante de Seika ? Celle dont le désir de protéger son prochain était égal au siens ? Oui, Schneiden ne pouvait pas s'empêcher de ressentir une légère déception. Et pas que lui d'ailleurs, la plupart des soldats présents avaient la même expression imprimée sur le visage.

Toutefois, c'était ce qu'ils ressentaient avant qu'elle ne prenne la parole. Malgré la naïveté apparente qui découlait de chacun de ses mots, le ton qu'elle employait donnait un aperçu de la détermination dont faisait preuve la jeune fille qui s'était présentée sous le nom de Ruby. Elle croyait vraiment de tout son être aux valeurs héroïques qu'elle prônait. Son esprit et sa volonté étaient tel un brasier incandescent mêlé à une douce insouciance, à l'image de Seika. Même si elle n'avait pas encore la maturité ou le corps des plus grands, elle détenait le plus important. L'esprit. Plusieurs des recrues et lui-même lâchèrent un sourire. C'était définitivement une élue de Seika.

En entendant la question qui le concernait, il s'avança et toisa la jeune élue de toute sa hauteur. Son regard n'était pas particulièrement hostile ou dur mais plus curieux et impatient de voir ce qu'elle pouvait faire.

« Je me nomme Schneiden et je suis effectivement l'élu en charge de superviser les nouvelles recrues, Ms. Ruby... toutefois, je ne serais pas celui qui vous rendra forte, le seul être possédant cette capacité est vous-même. Je ne serais là que pour vous guider dans cette voie »

D'un regard et d'un signe de tête, il fit venir quatre autres novices à ses côtés. Chacun d'entre eux ne semblait pas encore avoir dépassé l'âge adulte. S'il devait placer une échelle, il dirait qu'ils se rapprochaient de l'âge de la rose.

« Mais avant que nous passions à ce stade, j'aimerais évaluer vos capacités. L'exercice sera simple, je vous mettrais en situation de combat avec Yoko, Ren, Yuki et Yama qui sont aussi les plus jeunes novices de cette garnison. Vous devrez tout simplement les désarmer et j'observerais de loin vos capacités. Si je vous juge apte à la tâche, nous pourrons passer aux choses sérieuses et vous continuerez votre formation avec moi. Est-ce d'accord ? »

Un cercle commença alors à se former au centre de la cour. D'un côté se trouvait la jeune fille et de l'autre ses quatre adversaires. Bien que cet exercice puisse paraitre dur dès l'entrée de jeu, c'était aussi le meilleur exercice qui soit pour pouvoir évaluer les capacités d'un combattant mis dans plusieurs situations différentes. En effet, les quatre recrus allaient suivre un schéma précis qui lui permettrait d'évaluer certains points clés dans la méthode de combat qu'allait utiliser la jeune fille.

Dans un premier temps Yoko attaquera Ruby de front. Étant seule et sans support cela devrait maximiser le potentiel offensif de Ruby, lui permettant ainsi d'évaluer son potentiel d'attaque maximal. Dans un second temps, ce sera le tour de Ren et Yuki qui attaquerons en tandem la jeune chasseuse, leur supériorité numérique doublée à leur grande coordination devrait optimiser le potentiel défensif de la jeune fille, ce qui lui permettra d'évaluer la durabilité de la Rose en situation défavorable. Pour finir, Yama qui se sera faufilé à l'arrière de la manieuse d'arme durant le combat, lui assènera un assaut surprise. De cette manière, il pourrait voir comment elle pouvait réagir à l'imprévu et à un stress soudain.

Schneiden observa le tout d'un œil aiguisé, observant chaque mouvement de la part de sa jeune camarade élue. Un brouhaha général pouvait être entendu dans toute la zone d'entraînement, les soldats présents criaient tous pour encourager leur favoris. La jeune ayant encore tout a prouvé reçut bien évidemment un surplus d'encouragement de la part de la grande majorité.

« Êtes-vous prêts ? »

« Oui ! »

« Commencez ! »

Il n'en fallut pas plus pour que la jeune Yoko entame la danse qui allait suivre. Bientôt allait suivre ses trois camarades. Le regard de Schneider, quant à lui, ne bougea pas et se contenta de fixer la jeune manieuse de faux du regard.

« Montrez-moi ce que vous savez faire, Ms. Ruby »



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 18:46


Time to upgrade

Pv - Schneiden






- Je me nomme Schneiden et je suis effectivement l'élu en charge de superviser les nouvelles recrues, Ms. Ruby... toutefois, je ne serais pas celui qui vous rendra forte, le seul être possédant cette capacité est vous-même. Je ne serais là que pour vous guider dans cette voie


Soudain, plusieurs jeunes de son âge sortirent pour se mettre en position face à la jeune fille. Plusieurs ? Quatre pour être plus précis, ils portaient tous une armure de poids moyen avec quelques plaques de fer suffisantes pour alourdir largement le corps. Leurs visages ne rigolaient pas et ils semblaient même vexé de devoir se battre à quatre face à une personne qui n'avait rien fait pour démontrer sa valeur. Un peu gênée, Ruby alla demander qu'on lui fasse un autre exercice mais, elle fut couper par celui qui semblait diriger cette manigance.

- Mais avant que nous passions à ce stade, j'aimerais évaluer vos capacités. L'exercice sera simple, je vous mettrais en situation de combat avec Yoko, Ren, Yuki et Yama qui sont aussi les plus jeunes novices de cette garnison. Vous devrez tout simplement les désarmer et j'observerais de loin vos capacités. Si je vous juge apte à la tâche, nous pourrons passer aux choses sérieuses et vous continuerez votre formation avec moi. Est-ce d'accord ?


Ruby voulait manifester mais n'en avait pas la force. Elle allait devoir vaincre sa timidité et montrer de quoi elle était capable. Après tout, s'il y avait bien un endroit où sa timidité ne s'exprimait pas, c'était lors d'un combat acharné. Ne sachant pas réellement la puissance des gens natifs de cet univers comparé à un élu, elle se prépara au pire comme au meilleurs. Une troupe de plusieurs soldats vinrent s'agglutiner autour de l'air de combat. Ce combat allait se passer avec plus de spectateur que prévu... beaucoup plus. Respirant à bon coup, l'homme nommé Schneiden marqua le départ et encouragea en quelque sorte la jeune élue.

Ce fut celle qui se prénommait Yoko qui allait être sa première adversaire. Le véritable handicape de Ruby était qu'elle ne pouvait user de son arme, l'armure de son ennemi était bien trop friable pour lui permettre de supporter une lame de la sorte. Sans possibilité de manier sa faux, elle n'avait clairement plus l'avantage en terme d'offensive, ainsi, elle allait devoir trouver l'opportunité exacte pour porter un seul et unique coup faisant mouche sur chacun d'entre eux.

Alors que tous le monde s'attendait à ce qu'elle s'attaque à cette Yoko, Ruby entama une série d'esquive gracieuse, effleurant de très près la lame d'acier mais cela semblait même volontaire de sa part. Ruby avait sa réponse, cette adversaire n'était clairement pas au même niveau de combat qu'elle, tous ses mouvements semblaient se passer au ralenti pour l'agile manieuse de faux. Deux autres recrues essayèrent de l'assaillir des deux cotés. Quelles ne furent pas leurs déceptions lorsqu'ils virent que leurs attaques n'avaient même pas fait tressaillir la jeune fille qui s'était gardé d'attaquer. Alors qu'elle n'était toujours pas passé à l'offensive, elle avait imposé son rythme de croisière sur chacune des recrues avec aisance. Elle ne démontrait aucun signe de fatigue alors que ses adversaires transpiraient déjà à grande goutte.

Il avait beau être en parfaite harmonie, la grâce et la rapidité de la rose avait fait valser toute leur cohésion les rendant ainsi plus solitaire dans leurs manières de l'attaquer. Chacun voulait sa part du gâteau mais personne n'arriva à ne serait-ce que frôler ses vêtements. Elle était littéralement entrain de les balader, créant des esquives avec un corps se contorsionnant à souhait. Tous ses membres étaient coordonnées à l'inverse de l'ennemi qui commençait réellement à montrer de grandes lacunes.

Le quatrième larron n'avait pas trouvé ouverture dans l’enchainement de la fleure mais fut contraint d'intervenir pour soulager la pression de ses compères. Alors qu'il se jeta littéralement sur elle, la prenant dans son flanc arrière, elle esquissa un sourire avant de parler faiblement :

- Je t'ai vu !


Une nouvelle fois, elle avait entrainé son ennemi la où elle avait espéré avec une facilité déconcertante. Se retrouvant au milieu des quatre assaillants, très proche d'eux, elle sauta avec une délicatesse extrême la rendant plus belle et admirable que jamais. Se retournant, la tête vers le bas, elle n'avait toujours pas touché le sol que le monde semblait s’arrêter autour d'elle pour regarder ce qu'elle allait faire. Ouvrant la bouche, de nouveau elle parla :

- Danse Crescent Rose...


Tournoyant sur elle même dans les airs dans une posture assez délicate, elle faucha littéralement avec la partie non tranchante de son arme ses quatre adversaires qui, sous le choc brutal lâchèrent leurs armes et furent propulser très loin. Cette attaque qui avait été la première fut aussi celle de trop pour la vitalité de ses cibles qui n'en pouvaient plus d'elle. Ne prêtant pas attention au silence admiratif et surtout choqué qu'avait germé au sein de la salle, elle s'approcha d'un des soldats pour lui demander un petit service.

- Vous pourriez me tenir cela s'il vous plait ?
disait-elle en tendant sa faux.

Aussi tot donnée, le soldat ne put supporter le poids extrème de l'arme qui s'écroula sur le sol immédiatement. Cette chose devait peser dans la centaine de kilos et Ruby la maniait avec une facilité si déconcertante. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir pris le plus musclé de l'attroupement.

- Faites attention ! Elle est fragile !


S'essuyant les vêtements et remettant un peu d'ordre dans sa tenue, elle reprit sa faux et se présenta de nouveau vers celui qui se disait être son entraineur.

- J'espère que j'ai été concluante...






(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 22:58


• Décision •


L'élu fronça les sourcils en observant le combat, non, la chorégraphie qui se passait devant ses yeux. La jeune manieuse de faux s'amusait de ses ennemis, les prenant à peine au sérieux. Pas que c'était une mauvaise chose en soi, mais elle le faisait d'une manière qui ne le permettait pas d'évaluer ses compétences. Il ne pouvait pas analyser son style de combat si tout ce que cette dernière faisait était d'esquiver l'assaut des quatre recrues. Dans un sens, elle faisait le contraire de ce qu'il attendait d'elle.

Quand Yoko entama l'attaque, au lieu de profiter de l'égalité des forces pour la mettre hors d'état de nuire en faisant une démonstration offensive, elle se contenta d'esquives certes gracieuses mais totalement superficielles. En voyant la situation partir dans cette direction, il fit un signe de tête aux deux autres recrus. Il fallait forcer le pas ou cette évaluation ne servirait à rien. Malheureusement pour lui, même avec l'apport de deux autres personnes, la rose ne cilla pas et continua dans sa précédente lancée.

En voyant la jeune élue se jouer ainsi d'eux, les quatre cadets de la garnison se sentirent attaqués dans leur fierté de combattant et de soldats. C'est cela qui entraîna leurs mouvements à devenir moins organisés, mais plus hargneux par la suite. Toutefois, la jeune fille profita de cela pour renverser la situation à son avantage en imposant un rythme à leurs attaques non-coordonnées. Profitant de son corps et de son agilité supérieure pour pouvoir dominer ses adversaires. Plus le combat s'éternisait et plus il pouvait voir les recrus se fatiguer alors que la jeune fille ne démontrait aucune trace d'effort notable.

C'est à ce moment que le quatrième membre se joignit au combat. Pour la première fois, le regard depuis le début du combat le regard de Schneiden se durcit. Ne remarquait-elle pas dans quelle situation, elle se mettait ? Entouré par quatre ennemis en même temps, la rose décida enfin de passer à l'attaque et entama par un saut l'élevant dans les cieux. Alors que le vent soufflait dans sa chevelure de couleur semblable à la sienne, la jeune femme retomba et attaqua avec un coup circulaire qui toucha l'ensemble de ses adversaires et les propulsa au loin. Elle ne pouvait pas le voir, mais devant cette scène, Schneiden lâcha un regard désapprobateur.

Bien qu'une grande partie de nouvelles recrues la fixaient avec une certaine stupéfaction et admiration, une grande partie des vétérans se contenta de hocher un sourcil sceptique. La rose se présenta ensuite devant lui et lui posa la question fatidique. L'avait-il trouvé concluante ?

« Rentrez chez vous, Ms. Ruby »

Sa voix était dure et sans appel, malgré l'incompréhension des jeunes et l'étonnement des plus âgés. Les jeunes, car il s'était arrêté sur la surface du combat et non pas le fond et les plus expérimentés, car il trouvait le jugement un peu trop dure même s'ils avaient une idée de ce qui l'avait amené à cette conclusion.

« Je vous ai demandé de me montrer de ce dont vous êtes capable, pas de me mettre en place un spectacle. Tout ce dont je sais de vous est que vous savez parfaitement esquiver les coups »

Bien qu'étonnamment beau et envoutant, la plupart de ses mouvements n'avait pas servi à grand-chose mis à part esquivé les coups de ses adversaires. Il n'avait pas pu mesurer sa force offensive et défensive de par ce procédé. L'unique moment où il avait pu entrevoir une partie de ces capacités fut dans son action finale quand elle était entourée par les recrues. D'ailleurs, cette situation fut son deuxième point.

« Mais le plus gros point noir que j'ai pu observer est votre attitude. Est-ce comme cela que vous vous comporterez sur un champ de bataille ? Vous laisseriez vous encercler par vos ennemis dans le but de lancer une attaque pour impressionner la galerie ? »

La jeune rose avait à plusieurs reprises l'occasion de réduire le nombre d'ennemis, mais pour une raison inconnu, elle ne l'avait pas fait. C'était cette attitude qui gênait grandement l'élu chargé de l'entraînement des soldats présents.

« J'ai besoin d'une femme capable de se battre avec efficacité dans le but de protéger le peuple et ceux qu'elle a qui elle tient. Pas d'une fille qui se bat avec grâce et insouciance »

Ce qui le poussait vraiment à se mettre dans cet état était la transposition de ce combat en situation réelle. Bien qu'ici, elle avait eu affaire à des recrues relativement inexpérimentées, en dehors se trouvait des élus et des êtres beaucoup plus puissants qu'elle et lui, et, l'attitude qu'elle avait pour l'instant pouvait potentiellement l'entrainé a sa mort. Et ça, il ne l'acceptera pas.

Le paradoxe était que contrairement à ce qu'il avait pensé d'elle aux premiers regards, elle avait la force et les capacités d'un soldat, mais pas l'esprit.

« Je suis désolé, mais vous n'êtes pas prête »

Sa déclaration laissa un blanc. L'un des vétérans s'approcha de lui pour tenter de le convaincre.

« Schneiden, cette décision est un peu trop dure... Pense- »

« Elle n'est pas prête »

L'élu coupa l'avancée de son collègue d'un coup sec. Sa décision était prise. La jeune fille avait démontré ce qu'elle savait faire et cela ne lui suffisait pas.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Lun 9 Mar - 23:29


Time to upgrade

Pv - Schneiden





La déception se fit sans appel, c'était d'une voix grave et dure qu'il lui avait annoncé sa grande déception. Où avait elle péché ? Elle avait du faire en sorte de vaincre plusieurs ennemis en faisant attention à sa vie, totalement désarmée sans son arme. D'autant plus que c'était à elle de mettre en déroute ses adversaires, elle n'avait pas que la simple tache de survivre. Elle avait fait cela avec la plus grande réflexion du monde, pas assez pour l'homme qui avait voulu la tester. Déçue à son tour, elle ne savait que dire face à tant de reproche.

- Je vous ai demandé de me montrer de ce dont vous êtes capable, pas de me mettre en place un spectacle. Tout ce dont je sais de vous est que vous savez parfaitement esquiver les coups.

C'était le maximum qu'elle pouvait faire... sans utilisation de son arme, elle ne pouvait pas se battre. Sans cette objet qui lui était si cher, elle se retrouvait aussi inoffensive qu'un nouveau né, incapable de se défendre avec ses poings alors que c'était une combattante hors pair avec une faux. C'était son plus grand défaut, elle le savait, mais devoir en payer un prix aussi chère la rendait amère dans sa façon d'encaisser tous cela. Elle avait l'impression de n'être qu'une gamine à qui son père, rustre et grossier, reprochait son existence.

- Mais le plus gros point noir que j'ai pu observer est votre attitude. Est-ce comme cela que vous vous comporterez sur un champ de bataille ? Vous laisseriez vous encercler par vos ennemis dans le but de lancer une attaque pour impressionner la galerie ?

Impressionner la galerie ? A quel point ses actions pouvaient être autant prises de travers ... Elle n'avait fait qu'attendre le moment significatif pour causer le moins de dégât et prendre le moins de risque possible. Comment un être aussi expérimenté que cet homme pouvait il être pris d'une si vilaine cécité face à cette jeune fille qui avait tout donné pour être vu avec ses qualités et ses défauts.

- J'ai besoin d'une femme capable de se battre avec efficacité dans le but de protéger le peuple et ceux qu'elle a qui elle tient. Pas d'une fille qui se bat avec grâce et insouciance.

Ruby resserra son emprise sur sa faux pour soulager sa frustration. Elle n'était pas du genre à s'emballer mais plutôt à se taire et à accepter ses tords. Mais qu'on la reprenne autant sur ses valeurs et ses rêves la rendait difficilement gérable même pour elle. Ce n'était qu'une gamine à qui on était entrain de piétiner toute son existence à cause d'une simple démonstration. L'homme lui tourna le dos pour finir sur quelques paroles venant enfoncer d'avantage le clou dans la chaire frêle de la rose. Respirant alors, elle prit un grand souffle et se mit à parler avec une franchise et émotion prenante :

- Je... Vous m'avez demandé de me mesurer face à ces 4 adversaires... C'est ce que j'ai fais... Qu'aurait été votre réaction si je les avais découpé ? Car c'était ce qui allait se passer si j'usais de Crescent Rose pour me montrer en spectacle devant vous...  Je... Je ne sais me battre qu'avec cette arme, sans, je suis inoffensive... mon grand défaut et ce que j'espérais régler ici. J'ai fais ce que j'ai pu pour ne pas prendre de risque tout en attendant le moment idéal... Économiser des efforts inutiles et ne pas mettre sa vie en danger, c'est bien ce qu'il faut pour espérer survivre sur un champ de bataille n'est-ce pas ? Malheureusement... vous ne l'avez pas vu de cet œil j'en suis désolée...


Rattrapant une larme qui coulait le long de sa joue, elle ne voulait pas que celle-ci heurte le sol. Une héroïne ne devait pas pleurer même si elle était la seule à se penser comme telle. Rangeant son arme, sa voix se faisait plus friable, moins tenace, comme fatiguée par les propos de l'homme qui ne cessait de résonner dans sa tête :

- Vous pouvez me juger faible, dire que je ne suis pas apte à combattre mais... mais aucunement remettre mes valeurs en cause ! Si tout les héros étaient resté sur leurs premières désillusion, alors ce monde et tous ceux qui existent ne seraient surement plus... Mon monde est un monde ravagé par une guerre constante, j'ai déjà combattu la douleur, l'angoisse, la mort, et je serais prête à la combattre un millier de fois pour épargner leurs visions à d'autres personnes. Si vous me jugez indigne d'apporter mon aide en votre compagnie-, je protégerais ce monde de ma manière !


Étrangement, son ton n'avait cessé de s'affirmer et de prendre un timbre de maturité étonnant. Les gens la regardaient, la jugeaient après toutes ces paroles, elle ne pouvait plus supporter longtemps tous ses regards après l'humiliation qu'elle avait subit et surtout l'ouverture de son corps et de ses rêves face à tous le monde. N'attendant pas son reste et comprenant que tout était fichu pour elle, elle se dirigea vers la porte sans se retourner et s'en alla vers la sortie. Seika n'avait pas besoin de la vouloir pour qu'elle agisse quant même pour son bien. Elle n'avait qu'à agir sans penser, agir comme elle se devait, peu importe le jugement d'un homme plus âgé et plus expérimenté.









(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Mar 10 Mar - 0:50


• Choix •


Le maître de l'espace ne flancha pas malgré la justification, regardant toujours avec la même intensité la jeune rose qui montrait enfin sa véritable pensée et ses objectifs à tout le monde. C'était déjà un pas en avant. Il écouta calmement chaque argument d'un air posé et calme. Quand elle eut fini sa première salve, il répliqua enfin.

« Êtes-vous honnêtement en train de me dire que votre tentative pour tous les paralyser en un seul coup extravagant plutôt qu'un par un comme le permettait la situation, était plus sûr pour leur vie ? Tout ce que je voyais était une dance, d'une étonnante beauté certe, mais qui reste tout de même une dance. Ce qui me gêne ici n'est pas tant vos capacités, mais l'inefficacité avec laquelle vous les utilisez »

Il n'allait pas creuser plus loin. Il avait tout dit dans sa phrase. L'ambiance dans la cour avait drastiquement chuté, les soldats se regardèrent avec appréhension, se demandant la tournure que prendrait cet évènement dans le futur. Toutefois tous se turent quand ils virent la jeune élue versée une larme. Il semblerait que les paroles de Schneiden aient blessé la jeune fille profondément dans ses croyances et ses valeurs. D'ailleurs le concerné haussa le regard en entendant l'histoire de la manieuse d'arme. La jeune fille naïve et énergétique avait connu la mort et la guerre ? Il était dubitatif, elle n'avait pas le regard hanté et marqué de ceux qui avait affronté la mort en face. Au contraire, de son point de vu, il pouvait toujours voir une certaine étincelle d'innocence dans son regard de cendre. Si elle avait déjà tant connu, pourquoi cette sensation d'inexpérience ?

Le départ de la jeune fille le sorti de ses pensées. Du coin de l'œil, il pouvait sentir le regard pesant d'un grand nombre des soldats présents sur les lieux. Ses actions n'avaient visiblement pas fait l'unanimité. Voir une personne se faire recaler de la sorte n'était pas une vision agréable. Toutefois, le regard de l'élu ne bougea pas et resta droit en la regardant se diriger vers la sortie.

« Attendez !! »

Quatre voix distinctes se firent entendre dans toute la cours. C'était les quatre recrues contre lesquelles elle s'était battue il y a quelques instants plus tôt. Tous avaient un air qui soulignait un certain désaccord et voulaient clairement lui faire réviser son jugement. Yoko fut celle qui parla au nom des quatre.

« Messire ! Nous pensons que vous vous trompez ! Nous avons été ceux qui l'ont affronté et nous pouvons vous affirmer que ce n'était pas juste un spectacle, mais une vrai maîtrise, certes très exotique, de son art de combat. Je pense aussi que notre faiblesse est-ce qui a handicapé la recrue, Ruby Rose ! Si vous l'aviez confronté à un membre plus expérimenté, je suis sûr que les puissances auraient été plus égales et cela l'aurait forcé à dévoiler ses véritables capacités ! »

Malgré le brasier qu'il pouvait sentir dans le regard des jeunes recrues, il avait déjà pris sa décision.

« Je croyais avoir- »

« Schneiden »

Cette fois-ci, ce fut au tour de son collègue de lui couper la parole en plein milieu de sa phrase.

« Nous savons que tu t'inquiètes de l'impact qu'aurait son attitude sur sa vie dans un champ de bataille... mais ne crois-tu pas que la laisser errer seule dans la nature serait beaucoup plus dangereux ? »

L'élu à la chevelure ébène se mordit la lèvre. Il n'avait pas tort sur ce point et la Rose lui semblait être tout à fait capable de commettre une pareille folie. Après avoir longuement réfléchi, il prit finalement sa décision.

« Très bien... »

Il fixa intensément du regard la forme en retrait de la manieuse de faux. Il espérait qu'elle allait être prête pour la suite. Il commença à se mettre en position.

« Vous m'aviez bien dit que le problème était la fragilité de vos adversaires n'est-ce pas ? Si vous le désirez, je vous laisserai repasser le test une seconde fois. Cette fois-ci, je se serais votre adversaire si vous le voulez. Ne commettez pas les mêmes erreurs et venez a moi avec tout ce que vous avez... si vous réussissez à passer le test, j'admettrais moi-même avec soulagement que je me suis trompé en ce qui vous concerne »

Qu'allait-elle faire ? Répondre présente ou rebrousser chemin ? Quelle que soit sa décision, Schneiden continua sa phrase.

« Quelle est votre réponse ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Mar 24 Mar - 18:57


Time to upgrade

Pv - Schneiden





Ruby n'avait guère fait d'avantages attentions à tous ce qui pouvaient se passer derrière elle. Bien trop chamboulée par cette dernière évaluation qui lui avait valu un échec cuisant, elle avait beau se penser dure et déterminée, ses changements d'humeurs ne s'espaçaient que de quelques secondes. C'était surement un phénomène représentatif de son âge précoce, elle pensait avec fierté essayant de se prouver à elle même que tous ceci n'était que bagatelle, cependant, les paroles et ses actes ne cessaient de remuer le couteau dans cette plaie béante qui était la sienne. L’échec, elle l'avait déjà vécu mais, disons que cette fois-ci cela avait été d'une manière différente qui faisait qu'elle ne pouvait que être attristée par celui-ci.

L'échec est le premier pas vers la réussite disait son oncle, bien que c'était un homme intransigeant il était doté d'une grande sagesse qu'il avait tenté d'inculquer à Ruby. Cependant, en cet instant, elle ne voyait vraiment pas comment rebondir, elle qui n'était qu'une jeune élue inexpérimentée dans un monde inconnu et avec des capacités encore très réduites. Toute cette longue réflexion s'était passé en l'espace de quelques millièmes de seconde, si les soldats avaient regardé son visage à ce moment là, ils auraient un spectacle de mille et une émotion sur le doux et beau visage de la jeune fille.

- Vous m'aviez bien dit que le problème était la fragilité de vos adversaires n'est-ce pas ? Si vous le désirez, je vous laisserai repasser le test une seconde fois. Cette fois-ci, je se serais votre adversaire si vous le voulez. Ne commettez pas les mêmes erreurs et venez a moi avec tout ce que vous avez... si vous réussissez à passer le test, j'admettrais moi-même avec soulagement que je me suis trompé en ce qui vous concerne.

Les paroles de l'homme bouleversèrent une nouvelle fois les pensées de la jeune fille avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Une seconde chance ? C'était comme ça que Ruby avait vu la chose, cependant, cela ne voulait pas dire que l'idée l'enchantait. Ce que cet individu autoritaire n'avait pas compris, c'était qu'elle avait beau s'égosiller à expliquer qu'elle avait déjà fais du mieux qu'elle pouvait, il n'entendait pas de cette oreille là. Cependant, avec lui, peut être allait-elle pouvoir user du Crescent Rose comme elle le faisait à son habitude. Il était vrai qu'entre une Ruby devant se battre sans sa meilleur amie et avec, le spectacle pouvait être totalement différent suivant les deux situations.

- Quelle est votre réponse ?

Ruby se grattait légèrement la tête, pourquoi devait elle encore fait tous cela. Ne l'avaient t’ont pas déjà assez humiliée une fois qu'il fallait qu'on en rajoute une couche ? Cependant, immature et voyant seulement l'opportunité de renverser la situation à sa ferveur et d'enfin ôter la cécité navrante de l'individu elle décida d'opter pour une raison plutôt engageante.

- Je suis partante ! Cependant... serait-il possible qu'on fasse cela plutôt... en privé ? Enfin... Je me sens gênée lorsqu'on m'épie de beaucoup trop d'endroit à la fois...


D'ailleurs, cela ne l'avait pas aidé lors de son combat. Autant en général, lorsqu'elle était en mouvement, elle arrivait à faire abstraction de cet inconfort cependant, les conditions précédentes avaient fait que les regards pesant sur sa personne l'avait rendu bien plus maladroite qu'à son habitude. Néanmoins, elle regarda l'homme en question et afficha un grand sourire comme elle savait tant en faire :

- Héhé ! Cette fois-ci, pas question que je me retienne ! Vous allez voir que je peux être une redoutable danseuse quand je m'y met !


S’apprêtant à suivre les directives de Schneiden, elle se prépara mentalement à la prochaine épreuve dont elle espérait cette fois-ci une bien meilleure réussite que la précédente.






(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   Mer 25 Mar - 22:04


• Rencontre •


« Reprenez l'entrainement ! »

« OUI ! »

En une phrase, la foule se dispersa pour se concentrer une nouvelle fois sur leur propre objectif. Bientôt, la zone fut une nouvelle fois envahie par le cri des recrues s'efforçant de reproduire des Katas précis sous la chaleur de l'astre solaire. Schneiden déposa ensuite son regard sur la jeune élue devant lui. Il était surpris, il s'était honnêtement attendu honnêtement à ce qu'elle parte sans se retourner. Au moins, même si elle n'avait pas encore l'attitude d'un soldat, elle avait la témérité qui leur était propre.

« Suivez-moi »

« Bonne chance ! »

« Fait attention à toi, jeune fille, malgré son apparence Schneiden est un vile serpent qui- »


« Je peux encore vous entendre ! »




Il se dirigea ensuite vers un des dojos intérieurs, réservé en général pour les confrontations entre hauts rangs. Sur le chemin, il ramassa la Muramasa qui traînait un peu plus loin et installa l'Odachi massif sur son dos. La marche était silencieuse de son côté. La mise en garde de la jeune fille fit naître un petit sourire sur son visage. Il était curieux et impatient de voir à quel point les épines de la rose étaient tranchantes. Après quelques instants de marche, ils se retrouvèrent dans une salle au bois lustré, à l'abri du regard du monde extérieur.

« Les règles seront simples... Restez éveillée aussi longtemps que je le jugerais nécessaire »

Il sourit dans son esprit en sortant ces mots. C'étaient les mêmes mots qu'un certain vieux moine lui avait dit avant de le faire plonger dans un enfer de douleur. Il allait voir jusqu'à quel point elle était capable d'endurer la douleur pour affirmer ses idéaux et ses capacités. L'élu se mit en position de défense basique pour les pratiquants de l'art martial du serpent, il courba ses jambes pour prendre appui sur le sol et déplia ses bras, un en-avant et un autre en arrière avec la paume de la main ouvert et pointant vers le ciel.

Like that:
 


« N'hésitez pas à utiliser tout objets en votre possession. Je n'aurais aucun souci à me défendre »

D'un mouvement de tête, il pointa le Katana gigantesque qui le dépassait sans doute en taille. Si ce qui avait bridé la prestation de la jeune rose était son incapacité a utilisé son arme, il allait faire en sorte que ce ne soit pas un problème. Bien que réticent à l'idée d'utiliser la Muramasa dans un combat, tant qu'il ne dégainer pas la lame, il arrivait à garder le contrôle. Il fallait juste être sûr de ne pas franchir ce point. Les seuls qui auront le malheur de voir la lame s'extirper de son fourreau étaient les ennemis de Seika, ses ennemis.

Il regarda une dernière fois en direction de la jeune fille et lui fit un mouvement de main, signe qu'elle pouvait commencer.

« Montrez-moi ce que je n'ai pas pu percevoir tout à l'heure, Ruby Rose »

Son regard était dur mais juste, il n'était pas simplement là pour être ami avec la jeune fille qui voulait mettre les deux pieds en avant dans le champ de bataille. Il était avant tout ici pour évaluer la rose et la préparer aux dures épreuves qui allaient subvenir dans un avenir proche. Kosaten était au bord d'un autre conflit global et les élus des deux autres nations se préparaient aussi. Il ne pouvait pas se permettre d'envoyer n'importe qui sur le front. Si elle voulait vraiment prendre part à ce monde, elle devra lui prouver ici et maintenant qu'elle avait les tripes qu'il faillait.





Stats:
 

Equipement:
 

Actions:
 

Technique et Passif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le Protecteur et la Rose   

Revenir en haut Aller en bas
Le Protecteur et la Rose
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Dragan Tiril [Seigneur Protecteur d'Ardamir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.