Partagez | .
[Solo] Guerre du Soleil
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: [Solo] Guerre du Soleil   Mer 15 Avr - 21:21


• Prêt au Combat ! •


~Musique~



Un torrent de pluie sans précédent s'abattait sur la totalité de la forêt tropicale. Chose rare tant l'astre solaire se complaisait à illuminer cette partie de Seika. Pourtant, il n'en fut rien ce jour-là. Le ciel bleu avait laissé place aux nuages grisonnant et les chants des oiseaux aux crépitements des gouttes de pluie heurtant le sol. Cette anomalie bien que naturelle semblait être comme une prédiction de dame nature. Comme si elle sanglotait de tout son être des évènements qui allaient bientôt se dérouler dans sa demeure pourtant si paisible habituellement.

Une ombre se faufila entre l'écorce mouillée des arbres, puis trois, puis une dizaine, une trentaine, une cinquantaine, en quelques instants, on ne pouvait déjà plus compter les figures qui zigzaguaient entre les troncs enracinés dans la terre. Aucun ne laissait échapper un seul bruit de leur bouche, la seule chose qui pourrait trahir leur présence était l'entrechoquement de leur pièce d'armure. Un mouvement au loin mit toute la troupe sur leur garde, prêt à en découdre. Ils n'étaient plus les seules à être dans la forêt de Seika. Le groupe accéléra leur vitesse de course et une tension palpable se fit sentir dans les rangs. Le regard de chacun s'endurcit et prit un air quasi-bestial, l'adrénaline prenant petit à petit le contrôle de leurs corps.

Au centre de la forêt se trouvait un petit espace ouvert, trop petit pour être qualifié de prairie mais trop grand pour pouvoir être confondu avec le reste de la forêt qui était densément recouvert d'arbre et de feuillage. Mis à part la cacophonie causée par les pleurs de dame nature, l'endroit était d'un calme morbide. Pas un seul animal, tous avaient fuient. C'était le calme avant la tempête. Puis sortie de nulles parts, un hurlement.

« CHARGEEEZ !! »

Le temps se ralentie alors que surgirent des deux côtés, deux groupes opposés. Venant de l'Est se trouvaient des individus encapuchonnés, vêtus d'arme et d'armure plus ou moins rudimentaire. Bien que la plupart semblent être humain, quelques-uns des leur étaient des êtres de grande taille à la carrure robuste et grotesque avec un visage déformé, des Onis. Au versant Ouest, les membres du groupe étaient vêtus d'armures lourdes et légères de couleur orange et rouge. Un symbole était gravé sur chaque set d'armure, l'emblème de Seika.

Le choc entre les deux forces fut violent. Poing contre poing, arme contre arme, flèche contre flèche. Chaque camp utilisa la frénésie présente dans chaque soldat contre chaque soldat du camp adverse. Le sang gicla et se rependit sur le sol jusque dans les racines des arbres, les os se brisèrent sous le coup des armes contondantes et des membres tombèrent sous le couperet des armes tranchantes. C'était un vrai chaos et la mort sévissait sans aucune pitié sur les membres des deux groupes.

Un soldat de Seika faisait face à un membre de la secte d'Aeternam. Les deux ennemies se regardèrent longuement dans les yeux avant que le sectaire ne brise la passivité instaurée entre eux deux. Le soldat de Seika para le premier coup et esquiva habilement le deuxième avant d'effectuer une riposte éclaire, le sectaire ne put rien comprendre à ce qu'il venait de se passer et s'écroula au sol, la poitrine dégoulinant de sang. Le soldat ne prit même pas son souffle qu'il enchaîna de suite un second ennemi, il s'enfonça dans le champ de bataille et trancha tous ceux qui s'opposaient à lui. Il passa un, puis deux ennemis avant de s'arrêter sur sa lancée. Il lâcha un sourire, son entraînement n'avait pas servi à rien. Le soldat écarquilla soudainement les yeux dans la douleur alors qu'il cracha un torrent de sang. Il abaissa lentement son regard au niveau de sa poitrine, un sabre pouvait être vu sortir de ses entrailles. Il s'écoula sur le sol les yeux ouverts, mort.

Derrière lui pouvait être aperçu une figure masquée, beaucoup plus agile et fort que la plupart des humains. C'est êtres mystérieux faisaient en réalité partie d'une branche de la famille des Onis, des hybrides Mi-Humain, Mi-Onis. Le monstre passa le sabre sous son masque et laissa sa langue parcourir le métal souillé par le liquide au goût cuivré. Un frisson d'extase l'envahit et il laissa échapper de sa gorge un petit rire frénétique. Il en voulait plus ! Alors qu'il allait se remettre en chasse, une voix lourde et froide sonna dans ses tympans.

« Où crois-tu aller ? »

Avant que l'Oni masqué puisse avoir le temps d'articuler une pensée dans son esprit, un gigantesque Katana encore gainé vint s'abattre de toutes ses forces sur son masque et l'envoya voler sur plusieurs mètres. Un craquement écœurant vint bercer les champs de bataille, c'était la combinaison de la porcelaine et de ses os qui se brisaient sous l'impact du coup.



~Musique~



Un homme à la chevelure ébène contempla son œuvre sans aucune trace d'émotion. Il s'avança en direction du cadavre du soldat de Seika et s'agenouilla au sol avec regret. Il chuchota quelques mots et ferma les yeux du défunt qui avait désormais une expression apaisée plutôt que celle d’effroi qu'il portait depuis sa mort.

Plus loin, bien que l'hybride ait son visage ensanglanté et d'avantage déformé par le coup, il n'était pas encore mort. Il regardait l'homme qui le faisait face avec colère tout en restant calme et sur ses gardes. Il n'aimait pas cet homme. Il était différent des autres. Il était plus fort. Il se releva et se mit à tourner autour de lui, comme un prédateur tournant autour de sa proie. Il avait encore l'avantage, il avait une botte secrète qu'il n'avait pas encore révélée. L'homme de Seika ne lâcha pas du regard l'Oni, le soutenant même, imperturbable. L'hybride sourit avec son visage défiguré, il allait lui faire ravaler cet air arrogant en lui enfonçant son sabre dans la gorge.

En un instant, le démon disparut et réapparu en face de son adversaire, alors qu'il s'apprêtait à lui couper la tête, son adversaire se retrouva instantanément hors de sa portée avant de réapparaitre subitement a l'endroit où il se trouvait. L'homme prit une profonde inspiration avant d'agripper la gorge de l'Oni avec force et férocité. Il plongea son regard dans ceux du monstre.

« Ceux que j'ai affrontés à Kokota étaient beaucoup plus forts et beaucoup plus rapides que toi, demi-humain... »

À ces mots l'Oni écarquilla les yeux. Cette apparence... Il se rappelait maintenant. Il connaissait cet homme, non, cet élu ! Avec un grognement de rage, il saisit une épée courte accrochée à sa ceinture de cuir et tenta d'assener un coup en traitre a l'élu de Seika. Ses yeux s'agrandirent sous le choc quand il vit l'homme saisir son arme avec un gantelet en métal sur la main gauche. En un coup d'œil, il comprit que ce n'était par un métal classique, quelque chose semblait dégager de la pièce d'armure, de la magie ?

« ... »

L'élu observa froidement toute trace de vie s'échapper du corps de son ennemi alors qu'il étouffait sous la force de sa poigne. Au bout de quelque seconde, l'Oni lâcha ses armes au sol, les yeux révulsés à l'arrière de sa tête avec un filet de bave s'échappant grossièrement de sa bouche. Il avait rendu l'âme. L'élu relâcha son ennemie et sans perdre un instant regarda de droite à gauche pour prendre conscience du champ de bataille. Au loin, il pouvait entendre le cri de ses hommes et voir des litres de sang se renverser sur le sol. La mort guettait les enfants du feu sous ses yeux, le narguant presque. Il laissa échapper un grondement du fond de sa gorge.

« Tch ! »

Un pic de puissance émanant de l'élu se fit ressentir dans toute la forêt. Il pouvait sentir le regard de plusieurs sectaires et d'Onis se focaliser sur lui. Instinctivement, ils avaient compris qu'il était l'élément le plus dangereux ici, inconsciemment une partie des forces ennemies convergèrent vers lui. L'élu sourit à cela. Il ne pouvait peut-être pas enlever la surveillance de la faucheuse de ses hommes, mais il pouvait la faire se focaliser sur lui. Il lâcha un regard froid mêlé à de l'impétuosité en direction de ses ennemies qui commençaient à l'acculer.

« Venez ! »

Schneiden, Protecteur de Seika et Capitaine en charge des nouvelles forces expéditrices de la capitale du Soleil. Prêt au combat !



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Solo] Guerre du Soleil   Ven 17 Avr - 10:18


• Guerre •


~Musique~


Un cri étouffé s'échappa de la gorge de son ennemi alors que la Muramasa entra violemment en contact avec ses côtes pour l'envoyer valser sur un arbre voisin. Schneiden avait un regard calculateur ancré sur la tête, les membres normaux de la secte ne lui poseraient aucun problème de ce qu'il avait pu analyser durant les minutes de combat qu'il avait passé à les affronter. La plupart des membres humanoïdes étaient de simples hommes et femmes du petit peuple s'étant rallié à la cause d'Aeternam, ce n'était pas vraiment une surprise qu'ils ne puissent rien faire contre lui a ce stade.

Sa conscience spatiale l'alerta de mouvements dans son dos, heureusement pour lui son attaquant était lent ce qui signifiait qu'il était probablement qu'un autre sectaire lambda. Il fit deux pas sur le côté et esquiva la lance qui s'enfonça là où il se tenait quelques secondes plus tôt. Sans attendre son reste, il saisit le bras de l'inconscient et le brisa avec un coup bien placé de son gantelet. Le sectaire s'écroula à terre et Schneiden le finit avec un coup de pied à la gorge. Pas le temps de respirer que sa conscience spatiale l'averti d'un autre danger. Au dernier moment, il pencha sa tête d'un mouvement sec pour voir une flèche lui effleuré la joue, faisant perler quelques gouttes de sang sur le sol. En regardant en direction de l'attaque, Schneiden jura sous sa barbe. Il entama une roulade sur le côté et sprinta dans une direction au hasard. Quelques instants après son départ, une nuée de flèches vint se loger dans la zone où il aurait dû se trouver.

L'élu de Seika tenta de réguler du mieux qu'il put sa respiration tout en gardant un rythme de course respectable. Il devait rester en mouvement ou cela pourrait très mal se finir pour lui. C'était un exercice assez simple en temps normal, mais pas dans cette situation. Bien qu'il puisse à tous moment disparaître de la vue de ses ennemis, il devait rester visible pour qu'ils focalisent leur attention sur lui plutôt que sur le reste des troupes. L'élu tourna soudainement à droite et accéléra le pas. En face de lui, un groupe de cinq sectaires était sans défense. Il ne leur laissa pas le temps de réorganiser une stratégie. D'un mouvement circulaire, la Muramasa encore dans sa gaine, faucha trois des sectaires et brisa tous les os au niveau du torse. Un des deux survivants eut assez de courage pour lui faire face et tenta de le trancher avec un coup de sa hache. Malheureusement pour lui, ce n'était pas un coup qui pouvait venir à bout de lui. Il attrapa machinalement avec son gantelet la partie du manche de la hache et arrêta l'arme à mi-chemin. Avec un coup de pied, il faucha la jambe de son adversaire et le fit tomber à la reverse. Alors que le sectaire commençait à entamer sa chute, Schneiden agrippa sa tête avec la paume de sa main restante et ajouta de la force a la poussé et enfonça brutalement la tête de son ennemi dans le sol. Le choc fut violent et un petit amas de terre fut propulsé dans les airs.

L'élu de Seika se releva et plongea son regard noir dans ceux du dernier survivant. Bien qu'il fût le protecteur de Seika, à cet instant, il avait plus l'air d'un démon aux yeux du malheureux qui le faisait face. Il s'avança d'un pas lourd en direction de sa victime. Au fur et à mesure qu'il avançait, le sectaire reculait et ainsi de suite. Ce petit jeu ne dura pas longtemps puisque le sectaire se retrouva bien vite acculer à un arbre. Schneiden laissa échapper le son de sa voix à la grande surprise de son adversaire.

« Tu ne mourras pas aujourd'hui... Je vais m'assurer d'extirper la moindre trace d'information de ton esprit avant que cela n'arrive... »

Au son de cela, le sectaire trembla et c'est presque avec rage qu'il se saisit de son épée courte et... Se l'enfonça dans la gorge. Le protecteur regarda le noble sacrifice d'un œil froid, insensible. Il n'était pas dans son état normal, cela pouvait se voir. C'était connu, il vouait une haine sans borne envers le culte d'Æternam, mais venait s'ajouter à cela quelques facteurs. Cela faisait déjà plusieurs jours qu'il traquait les membres de la secte dans tout Seika avec l'aide des hommes qu'il avait lui-même entraîné à Seika en compagnie de la jeune Ruby Rose. Il n'en était plus à sa première escarmouche ce qui signifiait bien évidemment qu'il avait fait face à plusieurs pertes humaines. Jeunes, vieux, hommes et femmes, cela n'avait pas d'importance, tous y passaient malgré tout les risques qu'il prenait pour s'assurer de leur protection. Des hommes et des femmes avec qui il avait passé des heures à s'entraîner, à rire et à réconforter... Envolés en l'espace d'une fraction de secondes. Toutes ses pertes commençaient à s'accumuler sur sa conscience et sa colère sourde devenait de plus en plus visible.

La Muramasa brilla d'une lumière pourpre maladive ce qui rappela instantanément a Schneiden du deuxième problème auquel il faisait face. La voix des démons commençait à se faire de plus en plus forte et il devenait de plus en plus apte à succomber à la tentation. Schneiden grogna les dents avant d'entamer un saut sur le côté pour éviter une énorme pierre qui s'encastra avec force dans le sol, pulvérisant un amas de terre dans les airs. Le responsable se trouvait un peu plus loin, une figure massive se distingua des arbres. Des Onis. Trois de ces bestioles accouraient vers lui. Beaucoup trop vite à son goût. En quelques secondes deux des trois monstres effacèrent la distance qui les séparait tandis que le dernier restait en retrait et le bombardait avec les roches qu'il trouvait à proximité.

Bien que dans un premier temps, il esquiva sans grand souci l'assaut des deux Onis, la combinaison avec le bombardement de l'oni un peu plus loin finit par mettre un terme à ses manœuvres d'esquives. Il serra les dents alors qu'il intercepta avec l'aide de la Muramasa le premier coup d'un des ogres, toutefois il ne put rien faire pour le crochet que lui envoya le second et se fit propulser dans les airs par la force du coup. L'Oni a distance en profita pour lui envoyer un de ses projectiles, ne le pensant pas capable d'esquiver un coup aérien. Bien qu'il essayât de reprendre son souffle après l'attaque du colosse qu'il venait de subir, il réussit tout de même à lever un de ses bras en direction du rocher qui fonçait vers lui. En un instant, le projectile disparut dans les airs. Schneiden leva alors l'autre bras dans la direction de l'Oni, et sorti de nulle part, le rocher réapparut et s'encastra avec force dans le crâne du monstre. L'élu n'eut pas le temps de fêter sa victoire qu'il vit un Oni le rejoindre dans les airs et lui infliger un coup comme pour le smasher telle une vulgaire balle, sur le sol.

L'impact fut violent, une gerbe de sang s'échappa de sa bouche alors qu'il retenait un grognement de douleur dans le fond de sa gorge. Ce n'était pas bon. Pas bon du tout. Il se releva avec difficulté pour pouvoir faire face à ses deux adversaires. L'enchaînement des batailles commençait à se faire ressentir sur sa performance. Il se mordit les lèvres dans la frustration. Les corps qu'il sentait se converger vers leur position n'aidaient en aucun cas la situation.

« Je n'ai plus le choix... »


~Musique~


Le sabreur de Seika saisit lentement la poignée de la Muramasa. Un déclic se fit entendre et raisonna dans toute la zone environnante. C'était un bruit reconnaissable entre milles, c'était le bruit d'un Katana qu'on dégainait. Alors qu'il sentait une puissance encore inconnue monter en lui et les voix démoniaques raisonner encore plus fort, une salve de flèches s'enfonçant dans le corps des deux ogres stoppa Schneiden dans ce qui se serait apparenté un acte de non-retour. Il rengaina de nouveau la lame démoniaque et regarda avec stupéfaction dans la direction d'où venaient les flèches.

« CHAARGEEEEZZZ !! »

« Récupérez le Capitaine ! Les autres, traquez les sectaires ! Pour Seika ! »

Des armures rouges embellirent sa vue et un cri de ralliement fit battre son cœur en synchronisation avec le hurlement de ses hommes. Des soldats de Seika affluèrent de partout. Les formes qu'il avait senties n'étaient pas des ennemies, mais des alliés. Plusieurs groupes de soldats fondirent sur les Onis et attaquèrent avec coordination et discipline. Il ne fallut pas plus de quelques instants pour venir à bout des deux monstres. En voyant cela, l'élu senti une immense fierté naître en lui. Les hommes et femmes qui n'avaient encore aucune notion de combat avant leur entrainement avec lui, se tenaient désormais fièrement à ses côtés et luttaient tout aussi vaillamment que le plus fort des élus. Schneiden observa attentivement un soldat qui était venu prendre position à ses côtés.

« Capitaine ! Soldat au rapport ! »

L'élu tiqua au surnom qu'on lui avait donné, cela lui faisait bizarre de se faire appeler ainsi.

« Je vous l'ai déjà dit Hyouma, vous et les autres n'avez pas besoin de m'appeler comme ça... »

« Oui Capitaine ! »

Le protecteur de Seika soupira et lui fit signe de continuer.

« Oui ! L'assaut s'est révélé être un succès ! Nous avons encore une fois réussi à repousser les sectaires qui se sont retranchés un peu plus au nord ! »

L'élu lâcha un soupir de soulagement. Une autre victoire. Ils n'avaient plus qu'à tenir encore quelques combats et il pourra enfin donner l'ordre à ses hommes de rentrer chez eux retrouver les êtres qui leur étaient chers.

« Vos ordres, mon Capitaine ? »


La voix du soldat se dénommant Hyouma le fit sortir de sa pensée. Il lâcha un minuscule sourire en entendant ses mots.

« C'est très simple... Nous ferons regretter à Aeternam le jour où ils ont décidé de s'attaquer à Seika et à ses habitants »



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Solo] Guerre du Soleil   Lun 20 Avr - 6:16


• Hommage •


Une lueur orangée éclairait une partie reculée de la forêt tropicale dans la nuit noire qui berçait Kosaten avec douceur. Cette lumière n'était pas d'ordre naturel, c'était une œuvre des hommes, un feu de camp dont le crépitement de ses flammes était la seule source de bruit à plusieurs kilomètres à la ronde. La mine des soldats était sombre. La bataille contre les sectaires d'Aeternam et les Onis s'était conclue il y a quelques heures par un succès, mais le temps n'était clairement pas aux festivités. Ils avaient perdu des camarades, des compagnons, des amis, des frères. Ce n'était clairement pas une victoire pour lui et ses hommes. Aucun ne parla, personne n'était d'humeur à ça. La tension était palpable dans l'air, qui allait être le prochain à rencontrer ses ancêtres ? Personne n'était à l'abri de la grande faucheuse ici, telle étaient les horreurs de la guerre et aucun n'être ne pouvait y faire quelque chose.

Au centre du camp se trouvait Schneiden, le bienveillant de Seika. Sa mine était grise et mélancolique bordée par une forte dose d'amertume. Il avait été le plus touché par toutes les pertes qu'ils avaient dû essuyer sous les assauts ennemis. Tant de vie avait été perdue sous son commandement, sous sa protection. Il serra les poings et laissant son regard dériver dans le vide. Il allait les faire payer. Chacun d'entre eux. Que ce soit Wao, les sectaires, les Onis ou les têtes pensantes Aeternam. Il les ferait tous payer. Ils subiront la fureur du protecteur des enfants de l'empire du soleil.

« Capitaine... Soldat au rapport »

La voix de son adjoint pour cette mission le tira de ses pensées sombres. Son expression s'assombrit. Ce qui allait se dérouler dans quelques instants était une sorte de rituel instauré depuis le premier jour de l'expédition par lui-même. Un procédé douloureux mais nécessaire pour lui. C'était une obligation et un devoir quand il accepta de mener ses hommes au combat. Il serra la mâchoire et fit signe à son adjoint de continuer.

« Yoko Hama, Terui Gozo, Matsuba Noroi, Kakeru Anjou, Ane Matoi, Saori Matoi, Yukkiteru Ginza, Gouken Houen, Ganjurou Matsui, Hana Otore, Kyome Tsuyo, Madarame Shinjuu, Natsume Haruki, Natsuyo Noboru, Kurotsuya Hitatsu, Kagome Matsui, Yuki Tetsu, Noboro Anji, Hoshimitsu Hon, Ken Nodojima, Kentarou Momiji, Tetsuo Nakujima et Yuuka Otsutsuki... »

À chaque nom prononcé, Schneiden grinça des dents de plus en plus forts. À chaque nom apparaissait un flash dans son esprit. Un visage, une voix, une histoire. La jeune Yoko était une recrue encore dans la fleur de l'âge qu'il avait fait confronter à la jeune Rubis Rose. Kentarou Momji était un père en déboire qui tentait de protéger du mieux qu'il put sa famille malgré son âge avancé. Natsume était une femme forte et indépendante qui voulait démontrer que les femmes pouvaient tout aussi bien prendre les armes au même titre que les hommes. Hoshimitsu Hon ou le petit effronté comme il aimait l'appeler, s'était engager pour charmer le cœur de sa promise. L'élu pouvait se rappeler de tout cela. Chaque détail, chaque histoire, chaque nom. Il s'en rappelait et cela venait alourdir le poids qu'il portait sur ses épaules.

« ... Tous sont tombés vaillamment au combat pour protéger leur famille et les habitants de Seika »

Ce fut comme si un couperet s'abattait sur son coup, comme si la force qu'exerçait gravité sur lui se retrouver quadrupler en un instant. Vingt-quatre morts, vingt-quatre vies avaient étés perdus à jamais. L'élu de Seika baissa la tête dans la défaite. Il avait laissé vingt-quatre êtres humains mourir sous son aile. Il serra les poings et parla à voix basse.

« Est-ce que les préparatifs sont prêts ? »

« Oui, Capitaine »

« Réunissez les hommes Hyuoma... Nous commencerons la cérémonie dans quelques minutes... »

« A vos ordres »

Schneiden leva les yeux dans le ciel d'un air mélancolique et pensif alors que son adjoint commençait à quitter les lieux. Tout à coup, il s'arrêta à mi-chemin. Tout en lui tournant toujours le dos, il s'adressa au maître de l'espace, une fureur et une détermination sans faille pouvaient être entendues dans sa voix.

« Capitaine... Aeternam payera ses crimes au prix de son sang »

Le justicier baissa les yeux dans la surprise en direction de son adjoint. Il hocha la tête en lâchant un faible sourire pouvant s'écrouler à tout instant. Bien sûr qu'il payera, c'était une évidence. L'élu poussa un long soupir et se leva finalement de son perchoir de fortune. Il devait lui aussi se préparer. Avec une dernière pensée envers sa vengeance future, il se dirigea en direction du centre du camp que lui et ses hommes avaient installé.


~Musique~


Tous les soldats s'étaient regroupés au centre du camp autour d'une sorte d'édifice rudimentaire en bois qu'ils avaient installé. Posé sur l'édifice se trouvait les corps des victimes tombés en ce jour. Chaque soldat a été recouvert avec soin par un tissu en lin blanc mis a part la tête. Tous avaient une expression en paix, comme s'ils étaient prêts à partir vers l'au-delà. Le vent souffla dans les cheveux de l'élu alors qu'il se rapprocha du monument qu'ils avaient battis. C'était une tradition, un rituel propre à Seika pour ses soldats qui ont péri au combat. L'immolation par les flammes, il n'y avait pas de plus grands honneurs que disparaître par le feu qu'ils vénéraient tant pour rejoindre leur Dieu, Fenghuang. Bien qu'il ne fût pas un croyant, il ne leur ferait pas l'insulte de bafouer leur croyance et ne pas pratiquer ce rite qui leur tenait tant à cœur.

Un vent froid souffla sur l'assemblée qui s'était regroupée pour payer un hommage final à leurs camarades et frères. Tous étaient solennels et regardaient Schneiden, en attente. Pas un seul bruit ne venait perturber le silence quasi-divin qui s'était installé dans la forêt. Comme si mère nature elle-même avait fait sommer aux animaux un court instant de silence, en signe de respect et de condoléance. Le maître de l'espace quant à lui regardait chacun des visages allongés sur l'amas de bois, quémandant silencieusement leur pardon. Il n'avait pas pu les protéger. Il n'avait pas pu empêcher la faucheuse d'abattre son courroux sur eux. Il n'avait pas pu les permettre de revoir leur famille encore une fois. Pour tout cela, il leur demanda pardon bien qu'ils ne puissent sans doute plus l'entendre.

« Nous sommes réunis ici ce soir pour faire honneur à nos frères qui ont péri sous les coups d'Aeternam... »

Un grognement collectif se fit entendre dans les rangs. Un grognement de haine et de férocité. Ils avaient tant perdu aux mains d'Aeternam. Beaucoup trop.

« Malgré notre sous-nombre à chaque vie arraché du corps de nos compagnons, ils emportaient avec eux dix sectaires. Cela montre bien que chacun de nos frères valaient bien plus qu'une dizaine des leurs. Que ce soit en tant que soldat ou en tant qu'être humain ! »

L'élu plongea son regard dans ceux de ses hommes, un feu intense brilla dans ses yeux noirs.

« Bien qu'ils ne soient plus ici physiquement, leur férocité et leur volonté de protéger nos foyers nous ont été transmises ! »

Un a un, ses hommes levèrent la tête pour renvoyer son regard.

« Nous vaincrons Aeternam ! Nous survivrons ! Nous ne mourrons pas pour ceux qui sont tombés ! Nous vivrons pour eux et nous prendrons soin de leur famille comme si c'était la nôtre ! »

Des cris de rage. Des pleurs de désespoirs. Petit à petit, la barrière émotionnelle instaurée par les soldats commença à se fissurer.

« Est-ce que j'ai été clair !? »

« OUI ! »

Un hurlement collectif brisa le silence de la nuit. Un hurlement féroce et puissant. Schneiden s'avança et saisit la torche qui lui avait été confiée.

« Enfants de Seika... Vous qui avez vécu sous la douce protection du soleil allé maintenant embrasser son étreinte pour quitter ce monde... Puissiez-vous trouver la paix dans les flammes apaisantes de Fenghuang... »

Il observa d'un air solennel l'édifice prendre feu. Chaque visage se grava profondément dans son esprit alors que les flammes recouvraient lentement leurs corps dans une embrassade finale. Schneiden toucha son visage et regarda au creux de sa main, interrogatif. Une larme. Il referma avec douceur son poing et regarda le bois crépité dans le feu. À cet instant, il crut comprendre pourquoi les habitants de Seika admiraient tant l'astre solaire et le feu. Pour la première fois, cette lueur dangereuse ne lui semblait pas dangereuse. À contraire, pour lui, c'était comme une douce chaleur existant uniquement dans le but de le réconforter



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Solo] Guerre du Soleil   Sam 25 Avr - 7:33


• Préparation •


~Musique~


L'aube se levait sur la forêt tropicale de Seika, les dernières gouttes de rosée tombaient du feuillage des arbres. Au centre, un camp, un groupe, des soldats. Aucun n'avait pu fermer l'œil. C'était la dernière ligne droite, la dernière mission avant de pouvoir enfin rentrer chez eux. Ils allaient venger leurs frères d'armes, bouter les sectaires hors de leurs foyers et rentrer sain et sauf. C'était la promesse qu'ils avaient gravée dans leur cœur la nuit dernière.

« Votre attention ! »

Un homme se démarqua de la foule. Un élu vêtu de noir et de gris. Schneiden, protecteur de Seika.

« Je vais vous exposer le plan que nous allons mettre en action cet après-midi. Hyouma »

« Oui ! »

Un autre homme sorti des rangs, Hyouma, son bras droit sur cette expédition.

« La bataille d'hier s'est soldée par un succès comme nous le avons tous. Nous avons pu repousser Aeternam dans ses tranchées et ils ont dut battre en retraire vers le Nord-Est. Selon nos éclaireurs, les sectaires se sont terrés dans les formations rocheuses se situant sur les bordures de la forêt. A vue d'œil, il ne devrait en rester qu'une cinquantaine tout au plus »

Les soldats se relevèrent sur eux même, comme si un renouveau de vitalité soufflait en eux. Il n'en restait plus que cinquante, un nombre dérisoire si l'on comparait à leur effectif au début de cette mission. Dans toute leur précédente bataille, les soldats de Seika ont toujours été en sous nombre contre les forces adverses d'Aeternam et pourtant la victoire leur a sourie à chaque fois grâce à leur persévérance et discipline. Maintenant qu'ils étaient à nombre égaux, les choses allaient aller dans leur sens cette fois-ci. Il ne fallait qu'une dernière charge pour mettre fin aux batailles qui leurs avaient déjà tant coutées.

« Comme la laisser supposer Hyouma, la force sectaire est affaibli et mourante. Si nous frappons vite et fort, ce sera le dernier coucher de soleil qu'il verra dans Seika ! »

Un cri collectif se fit entendre dans les rangs.

« Toutefois, cela ne veut pas dire que l'on puisse se permettre de baisser notre garde. Par expérience je peux vous assurer qu'une bête est extrêmement dangereuse quand elle se retrouve acculée. Nous devrons nous préparer à toute éventualité, est-ce clair !? »

« OUI ! »

« Très bien. Je vais maintenant vous énumérez les règles que vous devrez suivre à la prochaine bataille. Vous serrez groupez par quatre, ce sera votre force. Votre entrainement vous a appris à vous battre ensemble, ce n'est de la décoration. Utilisez les différentes formations et combinaisons pour pouvoir vous sortir de toutes les situations. Je veux que chaque groupe possède les effectifs suivants. Une personne en charge des soins, une autre qui s'occupera du soutien à distance et les deux derniers se chargerons du corps à corps »

Une formation classique de l'armée de Seika. La carte de la sureté ont va dire, cette formation était résistante tout en pouvant infliger de sérieux dommage. C'était la combinaison de Distance/Soin/Attaque, la sainte trinité comme on aimait l'appeler.

« Nous sommes à court de Magicien donc certain d'entre vous devrons utiliser les arcs que nous avons confectionnés pendant la nuit pour pouvoir servir de soutien au groupe »

L'élu passa dans les rangs, parmi ses hommes. La tension était palpable, c'était le calme avant la tempête.

« Ceux qui sont en charge des soins, faite attention à vous, vous êtes sans doute l'élément le plus crucial de cette formation. Soyez Juge de la situation et sachez quand et où jouer vos cartes »

Il regarda un a un chacun des hommes et des femmes présents. Une lueur brillant fermement dans son regard d'habitude si calme.

« Quant au guerrier qui sont en premières lignes. Votre rôle ne se résume pas seulement à faire ravaler leurs dents aux sectaires. Vous devrez aussi vous assurez à ce que rien ne passe au travers de votre ligne de défense. Même une mouche ne devrait pas être capable de se poser sur la peau de vos partenaires en retrait »

Schneiden s'arrêta et reprit place aux cotés de Hyouma.

« Combattez ensemble pour vaincre vos ennemis, soyez lâche s'il le faut. Mais surtout, quoi qu'il arrive... Survivez ! »

« OUI !! »

Un grondement se fit entendre dans toute la forêt. C'était la férocité des hommes, de ses hommes. Schneiden plongea son regard en direction de le Nord-Est, une vision claire du futur apparaissait dans son esprit. Peut-importe où ils pouvaient bien se cacher, ils allaient retrouver cette maudite secte et leur faire payer au centuple chaque vie qu'ils avaient osés arracher.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Solo] Guerre du Soleil   

Revenir en haut Aller en bas
[Solo] Guerre du Soleil
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La guerre des gangs,problématique mal comprise à Cité Soleil
» Haïti : guerre de l'eau à Cité Soleil
» Le butin de guerre saisit au gang de Evans dit 'Ti Kouto'
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Les Grandes Citations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.