Partagez | .
Je suis nouveau ?
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Je suis nouveau ?   Mer 29 Avr - 21:23



Asura style

Récemment, Asura a acquit une forme très particulière. Il pouvait désormais se fondre plus facilement avec les humains. Son physique se métamorphosa pour donner un corps plus proche de celui d'un homme que celui d'un hybride. Il était désormais vêtu d'habits typiquement japonais, au temps des samouraïs. Il passait plus inaperçu aux yeux des passants. Son regard circulait de gauche à droite pour observer tout et n'importe quoi. Malgré ses nombreuses années, c'était la première fois qu'il expérimentait ce sentiment. Asura n'était plus lui même et réfléchissait différemment.

Pas habitué à circuler tranquillement au milieu de la route, l'ancien hybride marchait le long d'un chemin de terre. Celui-ci devait sans doute servir à la circulation de marchandises entre les villages. On voyait quelques charrettes et même des gens à tout heure. Asura essayait de comprendre chaque agissement pour une fois. Il ne pensait pas uniquement à son ventre mais aux mécanismes. D'ailleurs, une idée lui traversa l'esprit et il devait immédiatement tester quelque chose.

Il attendit qu'une charrette passe à côté de lui. Une fois que celle-ci le dépassa d'un mètre, le nouvel homme sauta en arrière pour atterrir prêt du chauffeur. Surprit, ce dernier freina d'urgence en tirant sur pour obliger les chevaux à s'arrêter. Mais à peine eut il le temps de tourner la tête vers Asura, que sa présence disparu. L'élu de Fuyu venait de quitter le moyen de transport et marchait paisiblement dans le sens inverse. Le chauffeur pensa avoir rêvé et après une minute d'attente, il reprit simplement la route.

Le "samouraï" non armé, possédait une bourse dans la main. Elle était remplit de pièces d'argent. Il regarda à l'intérieur pour en prendre une. En l'observant de plus près, il se posa plusieurs questions. Même en ayant vécu loin des pratiques humaine, il connaissait beaucoup de notions qu'il n'a jamais pratiqué. Il était temps de rattraper le temps perdu.

Plusieurs heures défilèrent et Asura était assit sur un petit muret en ruines. Il observait un gamin à plusieurs mètres de lui. ce dernier ramassait des cailloux et tentait de viser le cadavre d'un renard au loin. L'enfant ne le touchait jamais à cause de la distance. Soit il lançait trop loin ou à côté. Pendant ce temps, l'ancien cornu s'amusait à faire s'entre choquer deux pièces au creux de sa main. Le crépitement était léger mais semblait le rassurer. Il ne quitta pas des yeux le gamin qui n'arrivait à rien. Un petit sourire était dessiné sur le visage de l'observateur. L'aura de l'ancien monstre n'était plus aussi menaçante qu'avant. Il était calme mais cachait au fond de lui, cette haine infini. Il était impossible de la faire partir sans mettre un terme à sa vie.

Qui pouvait le reconnaître de cette façon? L'oni n'était plus présent pour le moment. A la base, Asura ne dégageait aucune magie et son énergie était donc difficile à identifier. Et maintenant qu'il dégageait une autre présence aux yeux du monde, c'était comme un nouvel élu fraîchement débarqué sur Kosaten.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Jeu 30 Avr - 3:50


• Rencontre •


Le soleil perçant de midi s'abattait avec douceur et fraicheur sur les routes commerciales des terres neutres. Sur un des nombreux sentiers formant le parcours de caravanes marchandes, une en particulier était spéciale. Nan pas à cause de la marchandise ou bien encore de l'apparence du convoi, mais plutôt à cause d'un de ses passagers. Aux côtés d'innombrables caisses de marchandise et de provisions jonchant l'arrière du transport se trouvaient un homme, un élu plus précisément. Schneiden, Justicier de Seika.

« Schneiden, nous arrivons bientôt à destination... »

L'élu hocha la tête en regardant son compagnon de voyage, un soldat. Ils n'étaient pas les seuls dans la caravane, autres que lui et son interlocuteur se trouvaient trois autres hommes portant l'emblème de Seika. Ils ne se trouvaient pas ici par hasard, lui et ses compagnons ont été confiés une mission d'escorte par leurs supérieurs. Bien que simple, cette mission avait une certaine importance pour certains évènements à venir.

« Nous commencerons la phase une de la missi- »

Alors qu'il s'apprêtait à prendre la parole, Schneiden se tut. Sa conscience spatiale avait senti quelque chose sur le wagon qui ouvrait la marche un peu plus en avant. Quelque chose s'était précipité dessus pour ensuite repartir de plus belle en coté inverse. Un humanoïde, grand, sa démarche était lente et sereine. Un ennemi ? Avaient-ils été découverts ? Le justicier se mordit les lèvres. Cela pourrait ne pas être grand-chose, il ne pouvait pas faire sonner l'alerte et prendre le risque de faire envoler leur couverture. Il devra gérer cela par lui-même. À la grande surprise de ses hommes, l'élu se mit sur ses pieds dans la caravane encore en mouvement.

« Quelque chose est arrivé. Ne faites rien tant que je n'en donne pas l'ordre. Nous nous retrouverons à l'endroit indiqué dans la phase numéro deux du plan »

« Quoi ? Oi, Schneiden attend ! Qu'est-ce qu'il se passe ? Oi ! »

Sans attendre son reste, l'élu descendit hors du transport et huma une bouffée d'air frais tout en sentant l'embrassade du soleil sur sa peau. Une douce sensation dont il ne se lasserait jamais. Passé quelques secondes, l'élu se mit à marcher dans la direction que prenait le convoi, sentant la chose ayant heurté la caravane se rapprocher de sa position. Quand il se décala un peu vers la droite, de façon à ce qu'il n'ait plus la caravane en face de lui pour lui bloquer la vue. Il comprit de suite ce qui avait pu frapper les transports qu'il escortait. Non loin, un homme, un grand homme a la chevelure ébène similaire à la sienne en beaucoup plus longue. Il ne savait pas pourquoi, mais quelque chose lui disait qu'il n'était pas normal. Sa carrure ? Ses yeux ? Cette impression de déjà vu ?

L'élu de Seika continua tranquillement sa marche jusqu'à l'individu en question qui marchait dans sa direction. Quand il passa à ses côtés, l'élu de Seika accorda à l'étranger un regard analytique. Il pouvait le voir sur chaque parcelle de muscle, ce n'était pas uniquement de la décoration. Ce corps était celui d'un combattant, celui d'un tueur. Schneiden et fronça les sourcils, suspicieux. Décidant d'écouter son instinct, le maître de l'espace laissa tomber sur lui un voile d'invisibilité et prit en filature le mystérieux étranger. Il suivit l'homme jusqu'à une sorte d'une muraille décrépie abandonné et observa attentivement les mouvements de l'élu. Les secondes passèrent, les minutes puis les heures aussi sans que rien de notable ne se passe devant ses yeux. S'était-il trompé ? L'étranger n'avait pas lâché les pièces qu'il avait dans la paume de ses mains depuis des heures.

« Une perte de temps inutile... »

Alors qu'il s'apprêtait à quitter les lieux, un mouvement alerta ses sens. En regardant la source de ce raffut, l'élu écarquilla légèrement les yeux. Un enfant s'amusait non loin de l'homme à jeter des pierres sur le cadavre d'un animal mort. Que faisait-il ici ? Schneiden regarda de droite à gauche, aucun adulte en vue. Pas bon. Bien qu'il n'ait rien trouvé de suspicieux chez l'homme qu'il suivait depuis quelques heures, cela ne voulait pas dire qu'il lui accordait le moindre signe de confiance. Il se releva de sa zone d'observation et laissa tomber le voile en se dirigeant vers la scène. Tant pis pour sa couverture. Il allait au moins s'assurer que la vie de l'enfant n'était pas en danger.

« Oi »


~Musique~


Le justicier s'était rapproché de l'enfant et posa un genou a terre pour se mettre à son niveau. Avant que le jeune garçon ait le temps de réponse, le protecteur de Seika lui envoya une pichenette sur le front.

« Aie ! Qu'est-ce que vous faites !? »

« Ne déshonore pas le corps d'un mort, petit »

« Mais... C'est juste un renard ! »

Le regard de l'élu s'adoucit, il avait failli oublier qu'il s'adressait avant tout a un enfant.

« Que ce soit un humain ou un animal, dans la mort nous sommes tous égaux, petit. Ton appartenance, ton histoire ou tes relations n'importent plus. Nous retournons tous à la terre de la même façon. Ne déshonore pas un mort petit, c'est comme si tu les déshonorais tous »

L'élu pouvait voir qu'il n'avait pas compris le message qu'il tentait de lui faire passer. Ce n'était pas grave, il avait tout le temps du monde pour apprendre ce genre de chose. Il lâcha un sourire et l'ébouriffa le haut du crâne.

« Assez parler, viens donc m'aider à l'enterrer convenablement »

Après avoir fourni à la pauvre bête une sépulture correcte, Schneiden fit ses au-revoir au jeune homme d'un petit mouvement de la main. Il l'avait renvoyé chez lui en prétextant le faite qu'un monstre rodait dans la forêt et qu'il aimait se délectait d'enfant en tous genre. Un mensonge bien sûr, mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Quand il ne put plus voir la silhouette du jeune garçon, l'élu se retourna en direction de l'homme qui se trouvait non loin de là. Et maintenant ? Il ne pouvait pas partir comme cela ou cela éveillerait les soupçons de l'homme. Il ne lui restait qu'une seule chose à faire.

« Bonjour »

Agir le plus naturellement possible et prier les dieux pour que cela passe. Pour la première fois depuis qu'il était arrivé à Kosaten, Schneiden ne savait pas comment approcher une situation.

« Est-ce que cela vous gêne si je me joins à vous ? Je dois rencontrer un groupe de personnes dans quelques heures non loin de là, mais je n'ai rien d'autre à faire... »

L'élu plongea son regard dans celui de l'homme qui lui faisait place. Un étrange sentiment de déjà vu l'envahi. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Pourquoi avait-il l'impression de connaitre cet étranger ?

« Je me nomme Scheiden... Mercenaire. Heureux de faire votre connaissance »

Ce fut sa première rencontre avec Asura. Non pas Asura le monstre, mais Asura l'humain.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Jeu 30 Avr - 15:01



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Quitter Hibana, laissa un sentiment étrange à Lilith. Elle avait un peu de la pitié pour  ces personnes et ce qu'elles avaient perdus, sans pour autant éprouver une veritable peine, vu qu'elle n'était pas vraiment attaché à ce monde. Mais c'est l'évocation d'un monstre comme Zayro ou d'élus capables de faire ce genre de chose, encore et toujours, qui réveilla une colère intérieure en elle.

Elle s'était souvenu du moment dur, de la perte de Roland, même si tout cela appartenait désormais au passé, elle ne pouvait pas l'oublier. Quand à ce sentiment, c'était aussi une certaine soif de vaincre qui l'animait désormais ! Devenir plus forte, en connaitre d'avantage sur ce monde et peut être retrouver Pandora à la fin.



La route fut longue, depuis le village en reconstruction, Lilith avait fait pas mal de halte et de détour, comme si son attirance vers Seika, était pressante, mais lui laissait la liberté d'aller et venir, ou son esprit l'amenait. Guidé par son instinct de chasseuse de l'arche, la belle aux cheveux écarlates s'était arrêté dans une auberge en chemin. Le design était primaire, mais même si elle provenait d'un monde technologiquement avancé, cette auberge avait bien plus de bagou que les bidonvilles de pandora... Qui ne lui manquait pas.

Au fond, peut importait le flacon ! Elle entra et passa une bonne nuit, ce qui lui permis de connaitre les débuts du commerce, vu qu'elle ne s'était pas posé la question depuis son arrivée et n'avait pas été renseignée sur les fameux "yens".


Ils semblaient facilement dépensables, mais aussi rapide à gagner. Pour la nuit, l'aubergiste lui fit gratuitement, en échange, Lilith aide l'homme à faire un peu de rangement, un truc sommaire, mais elle avait été payé un peu au moins. La valeur de l'argent et une certaine avidité, quoi de plus normal pour une chasseuse de trésors après tout ! Lilith connaissait donc bien ça et maintenant elle savait quoi gagner.

Mais elle ne resta pas plus longtemps, partant de l'auberge pour de nouveaux horizons. Une route commerciale semblait emprunter son chemin, elle vit des traces d'une caravane de marchands qui était passé il y'a peu, sans doute lorsqu'elle était à l'intérieur.
Vu les empruntes des chevaux, la caravane se dirigeait vers le sud. Si elle rattrapait ce mouvement, elle pourrait éviter d'avoir à marcher, donc elle commença à courir, ça ne lui faisait pas de mal et elle se souvenait en avoir l'habitude avant.


En continuant sa course, elle se surprit à ralentir d'un seul coup, en voyant des petits renardeaux un peu en panique, hésitant entre traverser la route, aller vers le sud ou fuir. Ils fixaient statiquement et craintifs le regard de la sirène. Mais que faisaient t'ils tout seul, loin de leurs maman ? Il y'en avait deux à priori. La sirène traversa pour les rejoindre et s'accroupi.


Vous êtes plutôt mignons vous deux, vous vous êtes perdus ? Hmm... Voyons si je peux vous aider.

Lilith n'avait plus tellement de pouvoir, mais ses atouts de sirène pouvaient encore un peu agir. Une main apaisante vint réconforter les deux renardeaux, qu'elle prit sous ses bras après avoir vérifié qu'ils allaient bien. Elle n'avait jamais eu d'animal à elle, comme Mordecai et Sanguine ou encore les deux lapins de Tina, même si, c'étaient des peluches en fait. Lilith n'était pas trop trop animaux, elle n'avait pas de temps a leurs consacrer, mais elle pouvait faire cet écart, le temps de retrouver les parents de ces deux là.

Apres bien des minutes à marcher, plus calmement, cherchant la mère des deux renardeaux, elle aperçus non pas l'objet de sa recherche, mais une silhouette, un enfant qui courrait en direction de l'auberge et du village un peu plus haut. Il ne s'arrêta pas, peut être jouait t'il, mais les petits avaient eu peur sur le coup, et montrèrent leurs crocs. Après quelques secondes, Lilith les calma et continua dans la direction d'ou provenait le gamin, et il ne fallut pas longtemps pour qu'elle ne croise Schneiden et Asura humain, vers le bord de la route ou non loin, les deux semblaient parler calmement.

Excusez moi ? Vous savez si cette route va à la capitale ? Et, vous auriez pas vu une renarde par hasard ?

 Demanda Lilith, d'un air discret. Elle ne voulait pas les interrompre à la base. Ils avaient l'air de se fondre dans le décors, s'aurait pu être des bandits, mais elle n'avait pas cette impression.

Hé... Hey ! S'exclama t'elle

En effet, les petits renardeaux avaient sautés des bras de Lilith, pour rejoindre Asura et Schneiden, surtout le dernier, doté de son sabre, ils le reniflèrent, comme s'il avait l'odeur de la mère sur lui. C'était le cas à vrai dire, mais ça, Lilith ne le savait pas. Elle posa sa main sur sa hanche, un peu confuse, et observa simplement la situation.

Vous etes des sortes de chasseurs ?  Fit t'elle

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Ven 1 Mai - 13:21



Asura fut surprit de voir qu'un homme parle à l'enfant. Sur le moment, il arrêta de jouer avec les pièces dans sa main. Essayant d'écouter ce qu'ils se disaient, il en apprit un petit peu sur la façon de penser de cet homme. L'observateur n'entendait pas clairement tous les mots mais savait qu'ils discutaient au sujet du renard mort. D'ailleurs, il ne comprit pas leur geste quand ils l'enterrèrent. Pourquoi mettre sous terre ce pauvre animal?
Il rangea les pièces dans la bourse puis sentit le besoin de partir. Il n'y avait plus de raison d'observer cet enfant maintenant. Malheureusement, l'inconnu s'approcha de lui et lui adressa la parole. Surprit par cette approcha soudaine, Asura resta à sa place et le laissa s'installer à côté de lui.

En quelques mots, cet homme lui donna beaucoup d'informations sur lui. Son nom, sa profession et même ce qu'il faisait dans les parages. Bien entendu, l'objectif principal était caché car Asura était un inconnu pour lui. Mais au moins, il savait qu'un groupe n'allait pas tarder à venir. Des renforts? Des ennemis? Ou simplement des marchands? En tout cas, le job de mercenaire était synonyme de danger. En écoutant ce mot, l'ancien cornu chercha dans son esprit, à quelle notion il pouvait la lier plus précisément. Et après un instant de réflexion, il trouva une réponse. Mais n'ayant pas pour habitude de se présenter, il oublia de donner son nom en retour.

« Mercenaire? Alors vous êtes là pour accomplir une mission. »

En s'écoutant lui même, il se rendit compte qu'il lui faudrait un objectif aussi. Depuis qu'il revêtit cette apparence, sa manière de pensée était différente. Et il ne voyait plus les choses de la même façon. Le combat n'était plus sa priorité. Malgré son désir d'écraser n'importe qui sur son passage, son approche allait être différente aussi.

« Mais vous gardez de bonnes valeurs à ce que je vois. Il aurait été plus simple de laisser cet enfant jouer. »

Le monde devait garder des gens avec ce mode de pensé pour ne pas succomber au chaos. Malheureusement pour Kosaten, Asura faisait partie des gens qui le propageaient. Il en était conscient désormais car il pouvait prendre du recul par rapport à ses actions passées. Lorsqu'il était encore un monstre, il n'avait aucune arrière pensée mais s'efforçait de répandre la mort autour de lui. Par contre, il aurait voulu commencer un débat sur ce sujet mais quelqu'un d'autre se joignit à la fête. Une jeune femme accompagnée de deux renardeaux. Et elle se trompa sur le fait que les deux hommes étaient des chasseurs. Pas officiellement en tout cas...

« De quelle capitale parlez vous? Et si vous cherchez un renard, il y en a un pas loin.»

Asura pointa du doigt la direction où était enterré le corps du renard sans pour autant citer sa condition de cadavre. Si Schneiden avait bien fait la chose, la tombe serait quand même visible. Il préféra ne pas répondre à sa dernière question car il devait d'abord lier chaque profession à une notion particulière. L'ancien démon de Kosaten était encore en apprentissage. Il avait beaucoup d'expériences emmagasiné dans sa tête mais il n'avait jamais apprit à faire le lien entre elles. Et pour la première fois, il prenait son temps pour faire quelque chose. D'ailleurs, il se rappela de ses moments de chasse. Animal ou humain, tous étaient des proies de valeur. Mais aujourd'hui, il ne voyait pas ces deux individus comme des proies mais comme des sources d'informations.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Sam 2 Mai - 0:49


• Sirène •


Schneiden laissa son regard errer sur le ciel bleu au-dessus de leurs têtes, il épargna tout de même un regard à son compagnon forcé si l'on pouvait dire ça. À sa grande satisfaction, sa couverture n'avait pas sautée et l'individu en question n'avait pas l'air d'arborer un comportement hostile envers lui. C'était déjà ça. Maintenant, il devait voir ce qu'il pouvait tirer de lui. Il devait déterminer s'il était un ennemi et dans le meilleur des cas, de découvrir pourquoi il avait pris d'assaut la caravane de son groupe. La voix de l'inconnu le ramena à la réalité.

« Oui, je n'en ai peut-être pas l'air, mais c'est bien ma profession »

Pour appuyer ses dires, il se pencha légèrement pour montrer à l'homme qui lui faisait face l'énorme Odachi, la Muramasa, accrochée à son dos. D'ailleurs, les démons présents dans la lame étaient bien silencieux, pas une seule voix tentatrice et corrompue ne pouvait être entendue par l'élu de Seika. Bizarre. Complotaient-ils quelques choses à son insu ? Schneiden secoua mentalement sa tête. Non, ce n'était pas ça, c'était différent. C'était comme si les démons étaient conscients de quelque chose et qu'ils se taisaient dans le but d'observer attentivement ce qui avait retenu leur attention. Quoi que ce fût, ça ne pouvait pas être une bonne chose si cela avait attisé la curiosité des démons. Après une dernière claque mentale, le justicier se recentra sur la conversation.

« Ce n'est pas une mission à proprement parler, j'ai rendez-vous avec un groupe de vétérans et d'amis un peu plus loin, en souvenir du bon vieux temps »

Schneiden affina son regard alors qu'il sortit un autre de ses mensonges. Il ne devait pas éveiller la méfiance de son interlocuteur. S'il devait raconter quelque chose, autant que ce soit un fait qui évoquerait la sympathie et la nostalgie, en tout cas, c'est ce qu'il espérait. Toutefois, l'élu ne s'attendait pas aux prochaines paroles de son compagnon. Il cacha bien vite cela aux yeux de l'homme en face et répliqua avec un léger ton amusé.

« Les mercenaires n'ont pas bonne réputation à ce que je vois, haha. Eh bien, disons simplement que c'est ma manière d'être. Je m'évertue à penser que la jeune génération future doit être parée à reprendre le flambeau, alors autant leur montrer la bonne façon de le faire. Traite les autres comme tu voudrais qu'ils te traitent. Je n'aimerais sûrement pas le fait de me faire assaillir par des pierres alors que je ne suis qu'un cadavre en décomposition, Monsieur... ? »

Schneiden s'arrêta soudainement de parler et regarda dans une direction bien précise. Quelques instants plus tard, une silhouette féminine à la couleur de feu apparut devant les deux élus. Le maître de l'espace maudit sa chance. Une élue. Ce n'était pas difficile à voir avec son style vestimentaire loin des canons culturels de Kosaten. De plus, le cylindre mécanique, qui devait surement être une arme inconnu, accroché à l'étui sur sa jambe ne contribuait pas à cacher ce fait. Pourquoi maintenant de tous les moments ? Par chance, il ne reconnut aucun élu des autoportraits faits par le palais pour recenser tous les siens. Cela devait dire qu'elle était récemment arrivée à Kosaten. Son identité n'avait pas encore été découverte. Il devra jouer finement à partir d'ici pour ne pas se faire griller.

« Comme il l'a dit, il y a plusieurs capitales, si vous empruntez cette route, vous vous retrouverez à Fuyu »

L'élu regarda ensuite les petits êtres logés dans le creux de ses bras. Des renardeaux en bas-âge. Il devina tout de suite la signification de cela. Si jeune et pourtant déjà obliger d'affronter les cruautés de la vie.

« J'ai enterré le corps d'une renarde un peu plus tôt... Elle était déjà morte quand je suis arrivé »

Bien qu'il parlât à la jeune femme, son regard se focalisa sur les petits renardeaux dans ses bras, une certaine pitié pouvait être pouvait être décelé dans son regard. La mort ne faisait vraiment aucune différence quand elle arrachait la vie, que ce soit l'espèce ou l'importance de la personne pour ses proches. Quand il entendit la prochaine question, Schneiden regarda en coin rapidement pour observer sa réaction. Il soupira sous sa barbe quand il vit qu'il ne prit même pas la peine de lui répondre.

« Non, je suis Schneiden, un mercenaire qui n'a rien d'autre à faire que papoter en attendant une réunion en souvenir du bon vieux temps. Heureux de vous rencontrer »

Il plongea son regard dans ceux d'un jaune solaire de la jeune femme. C'était-lui ou avait-il l'impression de regarder les yeux du Dieu Phoenix ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Sam 2 Mai - 3:56



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Lilith s'était donc arrêtée devant ces deux individus, qui semblaient discuter tranquillement, en tout cas ce n'était pas bien agité entre eux, pourtant elle avait du mal à croire qu'ils se connaissaient et parlaient du beau temps. En tout cas, le premier à prendre la parole pour lui répondre, surtout lorsqu'elle demanda si elle se dirigeait vers la capitale, fut l'homme vêtu d'une sorte de demi kimono, torse saillant, une allure étrange, comme si il n'avait rien d'humain et pourtant en était un. Mais Lilith était habitué à toutes les folies et ce, bien avant Kosaten.

Ce même individu, indiqua qu'un renard fut aperçut non loin, mais il resta assez large niveau détail, et se tût bien trop rapidement aux yeux de la belle. Toutefois, l'homme a ses cotés, ne tarda pas à prendre le relais.

Il y'a un soucis ?

Fit la sirène, en voyant le regard de Schneiden, partir du bas vers le haut, comme s'il l'avait non pas dévisagé, pas scruté pour voir ce qu'elle portait. Elle ne savait pas si c'était un pervers du genre d'Aladdin, elle sentait juste que son regard, fut plus professionnel et que pour le plaisir. Son ton, n'avait d'ailleurs pas été colérique, elle demanda cela comme une simple interrogation, avant d'écouter ce qu'il avait finalement à dire.

Et justement, il accorda ses dires, aux propos précédents de son acolyte. Mais il rajouta quelques précieuses information. Si elle continuait par là, elle ira vers Fuyu, et d'après ce qu'on lui avait dit, c'était le dernier endroit ou elle devait aller pour le moment !

Fuyu ? Mince... Alors je suis perdue. Je voulais rattraper les marchands pour qu'ils m'emmènent, je les ais vu passer tout à l'heure.

Tandis que les renardeaux continuais de renifler l'armure de Schneiden, avant de courir un peu plus loin et s'échapper, reprenant gout à la nature. Ce dernier, informa la rouquine sur le fait que la "maman renard" était morte et avait eu une sépulture. Il semblait dire la vérité, seul le comportement d'Asura paraissait louche vu de l'exterieur.

De plus, le regard du mercenaire qu'elle ne connaissait pas encore, s'était adoucis au contact des petits, qui avaient désormais fuis, pour chercher la dépouille de leurs mère ou tout simplement, rejoindre la forêt la plus proche pour décamper.

Puis après un petit silence, ou il sembla s’exaspérer discrètement pour une raison inconnue, il se présenta, contrairement à l'autre individu. Son nom était donc "Schneiden", qui se disait mercenaire, parlant simplement comme un simple homme à un autre, et attendant une compagnie. Lilith posa ses mains sur ses hanches une nouvelle fois, fixant d'abord Schneiden, pour lui répondre ;

Salut Schneiden ! Ravie, moi c'est Lilith, chasseuse de l'arche, enfin sur mon monde... Je suis ce qu'ils appellent élus par ici. Dites, vous n'en seriez pas aussi, par hasard ? Ah oui, je comptais me diriger vers Chikai, enfin un truc comme ça.  

Il n'était par ailleurs, pas difficile de voir le tatouage du phoenix rouge sur son bras "non tatoué" et n'arborant de ce fait, que cet unique tatouage. Puis elle regarda l'Asura humain. Il avait une peau d’ébène, une regard rouge, presque froid ou vide, difficile à dire, pourtant il y'avait comme une once d'innocence perceptible, enfin, c'était étrange, très étrange comme sentiment...

Vous aviez l'air de faire connaissance, je ne voudrais pas m'imposer. Mais j'avoue que j'ai pas mal couru, si ça vous dérange pas, je vais me reposer auprès de vous, quelques minutes. Si vous avez des infos sur ce monde, n'hésitez pas, je suis assez... Curieuse !


Lilith s'assit sur le rebord de la route, un gros cailloux plat, faisait office de chaise naturelle, le temps d'un repos bien mérité. Elle se posa, presque tranquillement, pas le moins gêné du monde, ni peureuse ou craintive de la situation. Le mot "mercenaire" n'avait même pas évoqué de danger en elle. Etait ce de l'imprudence ? Peut être un peu, car elle avait oubliée que ses capacités n'étaient vraiment, mais vraiment plus les mêmes. D'un autre coté, craindre tout de ce monde, était comme ne pas le vivre du tout. Elle souriait, prit une grande inspiration de l'air environnant, d'un air satisfaite.

Ce monde, m'inspire, un m'inspire le gout de l'aventure. Et vous ? Vous y êtes peut être nés ? Que connaissez vous de tout ça, de notre arrivée, de notre fin, de ce pourquoi nous sommes ici... Je suis tellement curieuse, tous ces mystères, ahah

Fit t'elle, en étirant ses bras, avant de fixer de nouveau les deux individus.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Sam 2 Mai - 12:03



Même en ayant montré l'endroit où se trouvait le corps du renard, cette jeune femme ne semblait pas vraiment touché par cette mort. En vérité, elle semblait être perdu et récemment arrivé à Kosaten. Tout comme elle, Asura se posait des questions sur l'importance des élus. Il savait qu'il en était un mais pour quelle raison? Il était inutile de poser des questions dessus, il n'y aurait pas vraiment d'éclaircissement. Puis il ne voudrait pas qu'on s'interroge sur lui alors qu'il voulait passer inaperçu. D'ailleurs, il ne se souvint pas avoir rencontré ces deux personnes auparavant. L'ancien démon n'était pas rancunier et accordait peu de valeur aux gens. Alors il était normal que Schneiden était un inconnu.

Cependant, il avait en face de lui, une élue venant de Seika. La guerre entre les différents royaumes ne le concernait pas vraiment. il n'était qu'un pion parmi tant d'autres. Son camp s'orientait plutôt vers In Aeternam qui lui donnait plus d'avantages. Par contre, il ne devait pas citer ce groupe non plus, auquel cas, il serait encore plus suspect. D'ailleurs, il se rendit compte que tout le monde se présentait et que lui ne l'avait pas fait. Il devait vite rectifier ce tir pour se fondre dans la masse.

« Ah excusez moi. C'est vrai que je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Mukuchi. »

Un nom qu'une personne digne d’intérêt lui avait donné. En vérité, ce nom était le seul qu'il appréciait vraiment car il avait été choisit avec sérieux. "Asura" ou "Bishamon" n'étaient que des titres qui ressemblaient à des noms. Puis il devait rajouter d'autres explications à son statut, de quoi prouver son innocence face à toute l'agitation que subit Kosaten.

« Je ne suis pas très informé de ce qui se passe en ce moment. J'ai longtemps vécu seul dans une forêt. Un ami m'a dit de voir un peu de monde pour me sociabiliser. Il a même ajouté que je devais prendre un peu de couleur au soleil. Ma peau est trop blanche d'après lui. »

En temps normal, Asura n'appréciait pas le soleil. Mais pour une raison inconnu, sous cette forme, il ne le craignait pas. Il se sentait bien au contraire. Comme s'il venait de revivre et que ce bol d'air frais n'était que le premier souffle d'une grande aventure. Bien entendu, il comptait assouvir un objectif qui ne présageait rien de bon pour Kosaten mais pour lui, le mal ou le bien n'avait pas de grandes différences.

L'ancien cornu tourna son regard vers la direction de Fuyu. Il venait de quitter cet endroit il y a peu. Cet endroit était vraiment dangereux pour une demoiselle comme elle. Il aurait bien voulu la voir partir par là et l'observer un peu pour voir si elle allait survivre. Mais il était trop tard, Schneiden l'avait déjà prévenu. Dans son cas, Asura ne comptait pas y retourner avant d'avoir trouvé des réponses à ses interrogations. Cette route commerciale était idéale pour rassembler des informations utiles.

« D'ailleurs, à propos des élus ou des mercenaires... Sont ils fidèles à leur maître? On m'a dit que l'argent pouvait tout acheter, même la fidélité. Si je vous propose une somme d'argent, accepteriez vous de m'obéir? »

Le samouraï sortit une pièce de sa bourse puis la montra aux yeux de tous. Il savait qu'il n'avait pas la somme nécessaire pour être crédible mais ce n'était qu'une question parmi d'autres. Et puis pourquoi pas? Autant tenter une expérience. Asura enferma la pièce dans sa main puis la lança en l'air avant de la récupérer sans même la regarder.

« Avec cette pièce. Quel genre de contrat pouvez vous me donner? » Dit il en regardant d'abord Schneiden puis Lilith.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Dim 3 Mai - 0:25


• Leçon •


Le regard de Schneiden dévia de la forme de la jeune femme quand il entendit le son de sa voix. Il avait dû la fixer du regard un peu trop longtemps. Passer pour un pervers était l'une des dernières choses qu'il voulait.

« Non, rien du tout »

La jeune femme semblait vouloir se diriger vers Minshu ou Seika au vu de ses dires. Manque de chance, il semblerait qu'elle se soit égarée sur les routes en voulant suivre un groupe de marchand. L'élu dut retenir l'envie qu'il avait de se frapper le visage à la suite. De toutes les questions, il avait fallu que ce soit celle-ci qu'elle pose ? De plus, elle avait même avoué d'emblée son appartenance à Seika. Le tatouage de Phoenix sur son bras étant-la pour prouver ses dires. Il laissa échapper un soupir de soulagement dans son esprit quand il vit l'homme conservé son attitude calme et posée. Toutefois, Schneiden ne baissa pas sa garde, peut-être était-ce une ruse pour ne pas dévoiler son appartenance, comme lui, le faisait en ce moment même.

« Non malheureusement, je ne suis qu'un mercenaire parmi tant d'autres »

Pour dissiper son stress naissant, l'élu entreprit de caresser la tête des renardeaux qui s'étaient précipités sur lui. L'odeur de leur mère était encore fraiche sur ses vêtements. Il leva la tête légèrement la tête quand il entendu le lieu qu'elle voulait atteindre. Chikai. Il se remit sur ses pieds et pointa une direction avec son bras.

« Lorsque vous vous retrouverez sur la route, dirigez-vous dans cette direction, vous devriez arriver la capitale de cette façon »

La jeune femme leur fit ensuite part de son désir de passer un bref moment de repos en leur compagnie. Bien qu'il ne fût pas friand a l'idée de laisser une de ses camarades auprès d'un potentiel danger, il ne pouvait pas lui sommer de partir sans éveiller les soupçons. Il se contenta de hocher la tête et pointant de son bras une roche pouvant servir de support.

« Asseyez-vous donc avec nous, plus on est de fous plus on rit. Que voulez-vous savoir ? »


Il écouta la jeune femme parler, un air quelque peu nostalgique incrusté sur son visage. Il est vrai que lui aussi était émerveillé à son arrivé sur ce monde, un peu trop même. Mais pouvait-on lui en vouloir ? Lui qui n'avait connu que le néant se retrouvait du tout au tout dans un monde rempli de couleur et de sens. L'élu lâcha un petit sourire avant de répondre à la jeune femme.

C'était ce qu'il aurait voulu faire s'il n'avait pas été coupé par l'homme qui éleva la voix sans prévenir. Il se retourna honnêtement surpris en direction de l'étranger qui s'était brusquement présenté. Mukuchi semblait être un être assez lent à réagir. En tout cas, c'était ce qu'il pensait avant que le jeune homme lui explique son histoire. Il n'était pas idiot ou lent d'esprit, il était juste asociale, ayant vécu sa vie à l'écart de toute trace de civilisation. Les pièces du puzzle commençaient à se rassembler. Son attitude si étrange et son aura sauvage prirent finalement un sens pour l'élu de Seika.

« Un enfant des forêts ? Intéressant »

Vint ensuite un questionnement auquel il ne s'attendit pas. En effet Mukuchi sorti une bourse de sa poche et interrogea les deux élus de Seika avec une question concernant la vanité humaine. Pendant qu'il parlait, le maître de l'espace fixa le sac de cuivre d'un œil attentif, sur le haut était cousu en cuivre un emblème particulier, un emblème qui lui donna la réponse à toutes ses questions. L'emblème du Phoenix. Il savait ce que c'était. Cette bourse appartenait à Muyou, le soldat en charge de l'avancement de la deuxième caravane, sa femme lui avait cousu cela lors de son anniversaire et il n'avait pas pu s'empêcher de s'en vanter a littéralement tout le monde. Soudainement, toutes les actions du jeune homme repassèrent dans l'esprit de l'élu. Il se frappa mentalement le front. Pourquoi n'y avait-il pas pensé ? C'était pourtant la solution la plus évidente, plus évidente que celle qu'il avait en tête.

*Un voleur... Pourquoi est-ce que je n'y ai pas pensé ?*

Il se détendit pour la première fois sur sa petite chaise de fortune et lâcha un petit soupir. Son regard se perdu dans l'étendue du ciel, pensif. Au vu du passé particulier de l'enfant des bois, il ne lui tiendra pas compte de son attitude, mais il ne pouvait lui laisser la bourse d'un de ses hommes. Non pas pour le contenu, mais pour la valeur sentimentale que cela représentait. Il allait lui reprendre cela quand il s'y attendra le moi, il sera l'arroseur arrosé. Il hocha la tête et se concentra finalement sur le discours que tenait Mukuchi. Ce dernier venait de finir et tenait une pièce dans la main qui tendait dans leur direction.

« Eh bien... Il n'y a pas de réponse correcte à votre question à proprement parler. C'est beaucoup plus complexe que cela. Les différents individus qui peuplent ce monde ne sont attachés à aucun règlement moral fixe. Certains accepteront, d'autre non. Ainsi va le monde. Certains obéiront, d'autre non. Vous n'avez pas raison, mais vous n'avez pas tort »

Il se gratta ensuite le menton.

« S'il y avait une erreur dans votre raisonnement, ce serait de penser que la fidélité s'achète. Cette vertu ne se paie pas. Ce qui peut être acheté est le désir, cupidité et l'avarice des hommes. La fidélité elle, s'obtient à travers les liens que vous tissez avec les autres. C'est une chose complètement différent »

L'élu se releva doucement et avance en direction de l'homme jusqu'à lui faire face. Il tendit lentement la main et saisi avec ses doigts la pièce d'or que tenait Mukichi.

« Quant à cette pièce... »


Il la fit tournoyer dans les airs et l'attrapa de la même façon que le jeune homme avait faite quelques secondes plus tôt, un petit sourire incrusté sur son visage.

« Elle servira de frais pour la réponse que je viens de vous donner si cela ne vous dérange pas »

S’il devait se confronter aux futurs difficultés de la vie, autant l’y habituer dès à présent.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Dim 3 Mai - 5:07



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Evidemment, lorsqu'elle posa la question à Strudel, ce dernier rétorqua qu'il n'y avait rien. Mais elle avait deviné qu'il n'était pas un pervers, il n'en avait pas l'attitude. Il se comportait plutôt sagement, surtout pour un mercenaire, mais Lilith en avait vu de toutes sortes. Elle faisait aussi un peu partie de cette famille après tout, vu que dans son monde, elle travaillait pour l'argent la plus grande partie du temps, et cela consistait dans diverses mission. Aller chercher un artefact perdus, tuer un chef bandit, libérer une ville ou sauver le monde, au final, peu importait le combat, tant qu'il y'avait le lot au bout et surtout une bonne équipe pour bosser ensemble !

L'experience, l'ambition, la découverte et le profit, étaient des valeurs qui n'étaient pas anodines, mais pouvaient parfois passer pour de mauvaises valeurs, chose fausse, tout dépendait de l’interprétation qu'on leurs donnaient et de ce qu'on en faisait. Quoiqu'il en soit, Schneiden n'était donc pas un élu, mais juste un mercenaire. Dommage. Elle n'insista pas et lui rendit un sourire bref, l'écoutant aussi dire ou se trouvait la "bonne" direction pour la capitale. Puis, elle se posa, tandis que Asura, non...

Mukushi ? Cool comme nom, ça fait samurai ahah ! Dit elle en rigolant.

Mukushi donc, s'était enfin présenté à eux. La suite fut questions/réponses, vu que les interêts semblaient communs pour le trio. Mukushi indiquait qu'il n'était pas des plus sociable et avait vécu dans la forêt, loin de tout, même du soleil, vu sa peau blanchâtre. Quand à Schneiden, entre la demande à Lilith, pour ce qu'elle désirait savoir, et ce qu'il venait d'apprendre, lui aussi montrait un air curieux.

Et puis, contre toute attente, alors qu'elle s'étirait, la sirène entendit le fameux discours d'Asura, sous ses traits nippon. La bourse et une pièce en main, il souleva une étrange question, pour savoir si la fidélité pouvait être acheté. Schneiden ne tarda pas à répondre, donnant presque une sorte de leçon de morale, sur la nature des valeurs à défendre. Lilith bailla, non pas que ça l'ennuyait tout ça, mais elle était un peu détaché l'espace d'une seconde, puis, donna sa propre vision de la chose.

Dans mon monde, je travaillais parfois pour des gens que je connaissais à peine, contre de l'argent. Tout travail, mérite une récompense, en revanche, la confiance et la fidélité, sont des valeurs fortes et si elles sont achetés alors... Elles ne sont pas véritables et rien de bon n'en ressortira.

Schneiden démontra une bonne habileté, en choppant la pièce comme une sorte de frais, mais Lilith pensait qu'il y'avait une autre version de son geste, qu'il ne dirait surement pas mais que, Mukushi serait forcé de comprendre.

Lilith quitta son "banc" naturel, pour s'approcher du duo, un duo tout à fait intéressant d'ailleurs. Bref, elle se mit devant Asura, un peu plus éloigné que l'était Schneiden par rapport à lui aussi, puis elle continua son dialogue ;

Lorsque j'aurais récupéré mes capacités pleinement, je pourrais bien t'aider Mukushi, en échange d'argent, mais il n'y aura pas cette condition de maître ou quoique ce soit d'autres. Ce sera un employeur, un employé et un travail à effectuer. Cela dit, je n'accepte pas tout et n'importe quoi non plus, il faut avoir quelques principes, même en tant que chasseuse.  

Puis elle se tourna vers Schneiden, lui rendant son sourire, et avec un air sympathique en prime, la main posté sur son bassin, comme elle avait parfois l'habitude de le faire.

J'ai bien aimé votre discours, Schneiden le mercenaire ! Et je vous remercie de votre aide. Hmm, concernant mes questions et bien..... Voyons voir....


La sirène réfléchissait, portant le regard vers le ciel et l'index vers sa lèvre inférieur, elle semblait penser à plusieurs choses en même temps, mais ne voulait pas saouler le groupe avec un amas de questions utiles et futiles ou parfois inutiles mais dont elle avait envie d'avoir une réponse. Il fallait faire un tri, un tri rapide, sélectif, et si possible rapidement.

Est ce que vous pouvez m'en dire plus sur ceux qui dirigent ce lieu et ceux qui nuisent le plus à ce monde ? Ah, et puisque vous semblez êtres tous les deux d'ici, vous auriez des endroits à me conseiller ? Que ce soit une bonne taverne, un endroit ou s'amuser, ou un lieu à visiter pour sa beauté et sa richesse, et pourquoi pas ses dangers aussi !


Répondit la belle, de nature à la fois téméraire, casse cou et curieuse, elle avait un sacré jackpot de caractère. En plus de l'excitation de ce monde, elle rencontrait donc, non pas des élus, mais apparemment, deux habitants de ce monde ! Enfin, c'est ce qu'elle croyait pour le moment. Elle garda un sourire à la bouche en les fixant tour à tour, des ses yeux aux couleurs de miel.

Schneiden, vous êtes mercenaire, je voulais savoir comment obtenir du boulot, je ne connais pas trop mon rôle en tant qu'élue, enfin pas le véritable rôle. J'ai bien aidé des gens à Hibana et rencontré d'autres élus également, mais... J'ai encore du mal à comprendre tout ça, même si c'est... Très très excitant ! Je sais juste que tôt ou tard, j'aurais besoin d'argent, vu que cet endroit maitrise un systeme économique.


Il est vrai, qu'il était difficile de connaitre le rôle des élus. Servir les dieux, c'était bien beau, mais il n'y avait pas de panneau des primes, pas de mission écrites, mis à part un sceau bridant les capacités, et pourquoi ça d'ailleurs ? N'était t'il pas plus intéressant pour ces fameux dieux, d'avoir des élus forts directement ? Prêts au combat ou à quoique ce soit d'autre ? Difficile pour la sirène, de mettre le doigt sur la logique de Kosaten. D'ailleurs, son propos se tourna plutôt vers Schneiden, vu que Mukushi semblait peu intéressé par le monde autour.

Au fait, vous avez faim ? J'ai un peu de pain et de la confiture, que l'aubergiste plus loin m'a gentiment donné.


Fit t'elle, en sortant de son sac une grosse meule de pain ronde, bien campagnarde et une confiture de pêche ou un fruit équivalent sans doute, mais de ce monde là.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Dim 3 Mai - 17:17



Asura écouta attentivement les explications de Schneiden. Apparemment, il y avait des notions exacts à enregistrer. Notamment, que la véritable fidélité ne s'achetait pas. Sur le coup, l'ancien démon se mit à réfléchir à ce sujet. Alors comment pouvait on briser cette fidélité? Il y avait de quoi expérimenter des choses. Mais pour le moment, il ne connaissait pas de moyen pour y arriver. En tout cas, cette leçon fut instructive. Asura ne possédait pas de lien fort avec une personne particulière. Il se demanda aussi s'il ne devait pas tester ce sentiment. Il ne serait pas naturel de se forcer à lier une amitié avec quelqu'un, surtout pour quelqu'un comme lui. Cependant, jouer la comédie restait dans ses cordes. Il venait de le prouver aujourd'hui.

Devait il essayer de se rapprocher de ces deux personnes en face de lui. Le samouraï laissa le mercenaire lui prendre la pièce entre les doigts. Il devait jouer le jeu et il n'accordait pas une grande importance à ce bout de métal. Il devait encore s'habituer au système monétaire.
Par contre, Lilith lui proposa son aide. Il trouva l'idée intéressante pour un début de lien. Elle aussi, il l'écouta attentivement. D'ailleurs elle ne se trompa pas sur le fait qu'il ressemble à un samouraï. Même s'il ne portait pas d'épée sur lui, il était tout à fait capable d'en utiliser une. Sans doute, qu'il devra en trouver une tôt ou tard. La voler? La faire forger? L'acheter? Il y avait tellement de moyen pour y arriver maintenant. Jusqu'à maintenant, il n'avait besoin que de ses poings pour se défendre. Mais les temps changent et Asura aussi.

« Employeur et employé... Je comprends. Alors je tacherais de m'en souvenir. »

Etant fraîchement débarqué sur Kosaten, Lilith était encore faible. Elle ne lui serait pas utile en tant que force de dissuasion mais pour autre chose. Mukuchi préféra la laisser mûrir avant de faire appel à ses services. Elle devait en apprendre davantage sur ce monde et développer un minimum ses pouvoirs. Asura possédait une grande partie de ses pouvoirs mais devait les cacher à tout prix sous cette forme. Si quelqu'un devait le comparer à sa forme monstrueuse, alors beaucoup d'alternatives à ses plans tomberaient à l'eau.

Il était évident que l'un d'eux aurait des soupçons sur lui. Tout le monde était suspect de nos jours, surtout lorsque plusieurs royaumes étaient en état d'alerte. Asura n'avait pas d'appartenance propre et c'était pour ça que voir des gens de Seika ne lui posait aucun soucis. Mais d'un autre côté, ceux de Seika n'allaient peut être pas laisser s'échapper un homme de Fuyu. Heureusement que son tatouage en forme de dragon était caché sous ses vêtements.

De plus, il trouva très pertinente les questions de Lilith au sujet du travail. L'ancien cornu devait trouver un boulot aussi. L'argent ne tombait pas du ciel. Après cette petite discussion, il se rendit compte que voler l'argent allait lui attirer des problèmes assez vite. Il se rappela de son geste précédent et de la bourse en sa possession. Bien entendu, il n'allait pas la rendre gentiment. Par contre, il pouvait l'utiliser rapidement.

« Je suis très intéressé pour connaitre les moyens de trouver du travail aussi. Je suppose que pour devenir mercenaire, il faut des prérequis.  »

Intégrant la notion de paiement de tout à l'heure, Asura sortit la bourse puis la donna à Schneiden en quittant sa partie du muret. Il ne connaissait pas vraiment la valeur de ces pièces alors il préféra tout donner au lieu de compter et perdre du temps. De toute façon, autant s'en débarrasser rapidement. De cette manière, le mercenaire pourra lui donner toutes les informations sur ce job.

En forme humaine, Asura n'avait pas le même appétit. De sentir cette odeur fruité ou bien de voir ce pain, ne lui avait pas du tout donner envie de se restaurer. De toute façon, il n'en connaissait pas le gout. Il a toujours mangé de la chair fraîche et de n'importe quelle espèce. La curiosité de prendre un morceau ne lui traversa pas l'esprit et son regard se porta uniquement sur Schneiden qui avait toutes les réponses.

« Je dois voyager. Il ne doit pas avoir beaucoup de métier qui soit aussi polyvalent que mercenaire. Racontez nous vos aventures. Je suis sûr qu'il doit y avoir beaucoup de choses à dire. »

Malgré son enthousiasme à connaitre la vérité sur le monde, le visage de Mukuchi n'était pas tellement expressif. Il n'avait pas l'habitude de sourire ou même pleurer. Alors il y avait un petit décalage entre l'image qu'il voulait donner et ses mots. Mais ce n'était pas très important tout compte fait. Il avait dit qu'il devait apprendre à se sociabiliser.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mer 6 Mai - 0:03


• Histoire •


~Musique~


Une brise douce et légère souffla dans les cheveux ébènes de l'élu de Seika. Schneiden observa avec attention ses deux camarades interagirent entre eux. Il semblerait que la mystérieuse Lilith soit une mercenaire dans son monde d'origine. Elle proposa même à Mukushi de l'aider lorsqu'elle aura retrouvé la totalité de ses pouvoirs. Par contre, aucune soumission des deux côtés, cela serait un contrat entre employeur et employé. Il aimait déjà la jeune élue, elle était maligne et avait une bonne façon de penser. Cerise sur le gâteau, il semblerait que même elle qui travaillait pour de l'argent ait ce qui semblerait être un code d'honneur qu'elle suivait en tant que chasseuse/mercenaire.

L'élu de Seika hocha ensuite la tête en signe de remerciement ou d'appréciation dans sa direction quand elle lui fit part de son ressenti sur son petit discours. Il se gratta le menton quand il entendit la jeune femme lui poser une question sur les dirigeants de ce monde. Quoi de plus normal pour une élue fraichement débarqué ? Qui ne voudrait pas savoir pour qui il se battait ?

« Eh bien... Il y a trois dirigeants principaux dans Kosaten. Ce sont les rois des trois empires. Seika, Minshu et Fuyu. Il y a Jeong Tekina qui est le roi de la démocratie populaire de Minshu. Le tyran assoiffé de conquête de Fuyu, Sul Hei. Et pour finir, votre roi en tant qu'élu de Seika, le bien-aimé Karui Hanja. Tous ont une part de sang sur les mains, mais, si je devais vous avertir d'une des trois... Je vous déconseillerais d'avoir le moindre contact avec Sul Hei. C'est le plus cruel et impitoyable des trois. Il serait prêt à tout pour asseoir sa domination sur l'ensemble de Kosaten »

Il lâcha un soupir avant de reprendre un petit sourire. L'ambiance devenait trop sombre à son goût. Il était temps de changer de sujet.

« Kosaten est rempli de beauté et d'exotisme. De la forêt tropicale de Seika à la forêt de givre éternelle de Fuyu. Je ne vous conseillerais aucun de ces endroits, il serait préférable que vous les découvriez par hasard pour que l'effet de surprise soit total. Par contre, tenez-vous éloignez des terres inconnues pour l'instant, c'est beaucoup trop dangereux pour une élue aussi récente. Croyez-moi, la dernière chose que vous verrez en entrant est littéralement la manifestation de la mort sur le plan physique »

Il ne voulait en aucun cas éteindre l'étincelle de curiosité présente dans le regard de la femme, mais il ne voulait pas non plus voir l'étincelle de vie s'échapper de son regard d'un jaune flamboyant. Les terres inconnues étaient dangereuses et regorgeaient d'êtres de légende. Si elle voulait s'y attaquer, elle pourra le faire quand elle aura retrouvé une plus grande partie de ses capacités. La voix de la jeune femme le tira hors de ses pensées quand elle émit le désir de savoir où trouver du travail, quoi de plus normal pour une ex-mercenaire ? Toutefois, il ne s'attendit pas à ce que l'homme qui lui tenait compagnie en fasse de même. Il s'attendait encore moins à ce qu'il lui donne la totalité de la bourse pour qu'il puisse répondra à sa question. Bien qu'il comptait lui reprendre la sacoche de cuir volé, le voir lui donner une somme pareille pour qu'il puisse répondra à une simple question le culpabilisa un peu. Au vu du manque de toute notion sociale qu'il avait, c'était comme s'il volait une sucette à un chérubin. L'élu prit la bourse et hocha de la tête, signe qu'il acceptait le contrat de Mukushi.

« Tout d'abord, Ms. Lilith. Vous êtes une élue donc je ne pense pas que vous devriez avoir trop de problèmes à être embauché. Au contraire même, le peuple et les hautes-sphères de Seika ont tendance chercher l'aide d'élus pour pouvoir accomplir des missions en tous genre. Cela varie entre les quêtes de mercenaire normale et celle qui demande un peu plus... d'expertise, on va dire. Cela varie en fonction des élus et de leurs pouvoirs. Mais en général, votre rôle reste simple, vous aidez les royaumes dans leurs besoins et ils vous fournissent tout ce dont vous avez besoin. Vous avez de la chance d'ailleurs, vous êtes à Seika, des trois royaumes, c'est celui qui traite le mieux ses élus quand ils réussissent à gagner leur confiance »

Il se retourna ensuite vers le jeune homme asocial.

« Quant à vous, Mukuchi, ce sera un peu plus dur. Vous devrez chercher des contrats par vous-même. Pour cela, il n'y a pas mille et une différentes façons. Pour ce faire, il faudra vous faire engager par un groupe de mercenaire, c'est par eux que les plus gros contrats passent. Quoi de plus normal ? Un groupe entier sera toujours plus attractif qu'un homme seul, aussi puissant soit-il. Pour ce faire, vous devrez les taper dans l'œil, faire étalage de vos talents de guerrier ou de mage. Là encore, il n'y a qu'un seul chemin, la voie des armes. Tournoi local, prendre part à une bataille, sauver un convoi marchand, prendre en duel un membre du groupe, tout est bon à prendre. Mais malgré toutes les différences, il n'y qu'une seule vérité. Si vous voulez être mercenaire, il faudra mériter sa place au prix de la sueur et du sang »

L'odeur de la confiture et du pain sortie par la jeune Lilith le fit sourire. Il n'avait pas mangé depuis un bon moment maintenant. Après avoir remercié la jeune femme, il avala goulument sa part. Ce n'était pas suffisant pour lui caler l'estomac, mais il n'allait pas s'en plaindre. Il prit un air nostalgique quand il entendit le jeune Mukushi lui demander de leur conter ses aventures. À la somme exorbitante qu'il lui avait offerte, il n'allait pas refuser, mais qu'allait-il raconter ?

« Eh bien... J'ai vécu un tas de choses et rencontrer un tas de personnes donc je pourrais vous narrer une histoire ou deux si le cœur vous en dit »

Il prit un regard nostalgique. Un flash passa dans son esprit. Un élu à la chevelure rouge.

« Je pourrais vous raconter la fois de ma toute première mission où j'ai rencontré un élu particulièrement étrange possédant un sens de la justice et de la paix extrêmement fortes mais tordu par ses idéaux et son passé douloureux »

Un autre flash dans son esprit. Un village, un culte.

« Je pourrais aussi vous raconter la fois où j'ai été stationné à un village envahi par le fameux culte d'Aeternam qui fait tant parler de lui en ce moment »

Il saisit ensuite son énorme Odachi, beaucoup trop grands et massifs pour pouvoir être un Katana normal. Une légère lueur violacée sortait de la lame pour les regards des plus avisés.

« Où encore vous raconter l'histoire où j'ai dû affronter un démon pour pouvoir m'emparer de son arme »

Il reposa son sabre à terre et plongea son regard dans ceux de ses compagnons.

« Alors ? Laquelle se sera ? »




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mer 6 Mai - 17:32



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Asura, ou plutôt Mukushi, semblait attentif, même si attentif était un bien grand mot à l'heure actuelle, vu son regard parfois vitreux, vide et sans émotion, un peu à la manière du sauvage qu'il était, découvrant un monde nouveau, sorti des sentiers battus. Il répéta la sage parole du contrat exposé par Lilith, entre le fait que plus tard, la relation pourrait se faire, avec quelques valeurs et principes, entre eux, sur le terme d'employeur à employé. Au moins, les conditions étaient mises sur table.

De toute manière, ni Asura, ni la sirène ne voulait mettre en marche ce type de relation tout de suite. Pour l'un, il manquait un intérêt, de l'argent et un lien, pour l'autre, il manquait des pouvoirs, de l'experience, de la confiance. D'ailleurs, entre temps, Mukushi se porta aussi volontaire pour chercher ou avoir du boulot, sa branche semblait être le mercenariat lui aussi, ce n'était en général pas difficile de l'être, mais mieux valait avoir quelques filons.

Quand à Schneiden, il se chargea de répondre aux questions de la rouquine, étapes par étapes, avec précision. A présent, la belle avait les noms des trois dirigeants, leurs manières de penser et l'avis personnel du mercenaire. Devait t'elle le croire sur parole ?

Merci mec ! Je vais quand même prendre un peu de recul sur vos propos à tous les deux, puisque vous n'êtes pas des élus, mais votre aide est cool !

Elle agrémenta sa parole d'un sourire. Elle ne serait pas prête à tout gober bêtement, mais toutes les infos étaient bonnes a prendre, et même si elle ne ressentait pas de danger ou d'attitude malsaine de la part du bretteur dont elle ignorait la vraie identité, Lilith savait rester prudente.

Et puis, tout comme Erza, il lui déconseillait Fuyu également. Son tyran, son territoire, ses élus, c'était vraiment l'axe du mal à chaque fois qu'elle entendait ces quatre lettres, désignant cet endroit froid et éloigné dans le nord...

Je vois, il faut vraiment éviter tout contact avec Fuyu dites donc.

L'élu de Seika, déguisé sous son apparence de mercenaire et de vagabond, conseilla un peu Lilith sur quelques endroit, sur les dangers eventuels, sur le fait qu'elle devait tout faire pour rester en vie, en usant d'abord de prudence le temps de récuperer son potentiel. Des conseils avisés, qu'elle avait déjà deviné, mais que la rousse devrait sans nul doute suivre pour survivre. Elle avait aussi remarqué la manière dont il avait parlé de Seika et de Karui "le bien aimé", était ce son vrai surnom ? Possible, mais il y'avait plus de douceur lorsqu'il employait ces mots, que lorsqu'il parlait du reste. Coincidence ? Peut être.

De plus, Schneiden ne tarda pas à expliquer, que les élus n'avaient aucune difficultés à avoir du boulot, pour apporter leurs aides, il suffisait de se rendre au royaume.

Très bien, je devrais y faire un tour, de toute manière c'était ma direction principale. En tout cas, vous semblez vraiment très bien renseigné Schneiden. Avez vous travaillé pour l'un de ces royaumes ? Les trois peut être ?  

Evidemment, il se devait de répondre à Mukushi d'abord, pour l'éclairer sur le devoir qu'il pouvait faire. Mais vu qu'il n'était pas un élu, cela semblait plus délicat pour lui, d'obtenir un job pistonné par le fait d'avoir un sceau ancré dans la peau. Quoiqu'il en soit, elle patienta en écoutant aussi explicitement le discours pour elle que pour Asura.

Elle se chargea ensuite, de faire passer la nourriture à Schneiden, qui avait un petit creux, ce n'était pas un soucis, il y'en avait bien assez et Lilith avait un petit appétit. Puis, Asura, demanda une histoire, enfin, il l'a demanda pour lui et pour la sirène. C'était gentil de sa part, et comme Lilith était particulièrement curieuse, c'était avec plaisir qu'elle souhaitait écouter le mercenaire, narrer son histoire ou ses aventures ! Schneiden proposa alors un lot, mais semblait ne vouloir en compter qu'une, il fallait donc choisir. La belle aux cheveux de feu, fit mine de réfléchir une seconde, mais un mot attira son attention ;

Aeternam, j'ai déjà entendu ce nom, c'est un petit garçon qui me l'a dit, enfin, m'en a parlé rapidement. Cette histoire m'intrigue. Enfin, toutes vos aventures m'intrigues, mais j'ai envie d'en savoir plus sur cette secte.
Répondit Lilith

Mais peut être qu'Asura, voudrait une autre histoire. Elle se tourna vers Mukushi, se rapprocha de lui en lui tapotant l'épaule gentiment, puis ajouta ;

Ca te gêne pas si on ecoute celle la ? Dis ?


Elle était franche, elle était naturelle, elle lui sourit comme s'il n'était plus seulement un inconnu, mais un camarade provisoire. Accepterait t'il cela ? Impossible de prévoir, mais Schneiden devait être un peu tendu en voyant une élue prendre autant de "risque" avec des inconnus, même si en parlant de risque, il ne s'agissait que d'une simple demande et d'une simple approche.

Ou alors, racontez l'histoire que vous désirez, mais quoiqu'il arrive, je veux en savoir plus sur cette secte.
Dit la rouquine, d'un air déterminé.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Sam 9 Mai - 14:52



Même si Asura ne voulait pas goûter à cette tartine de confiture, lorsqu'il observa les deux autres en manger, il se demanda quel goût cela pouvait avoir. Mais il oublia vite cette idée lorsqu'il écouta les explications de Schneiden. Il y avait beaucoup à savoir effectivement. Notamment l'intégration à un groupe de mercenaires. Le samouraï n'était pas habitué au travail d'équipe alors il ne saurait pas comment s'y prendre. Même s'il a déjà effectué une mission en groupe, c'était sous l'emprise d'une sorte de lavage de cerveau. Coopérer de son propre chef, était une idée ridicule pour lui. L'ancien démon a quand même combattu aux côtés de quelque d'autre mais c'était plus dans l'esprit de compétition pour savoir qui allait tuer la cible en premier, qu'une aide mutuelle.

Mukuchi donnait l'air de réfléchir. Il s'était réinstallé sur le muret mais plus proche des deux autres après avoir donné les sous. Puis il passa ses doigts sur son menton lors de sa réflexion. C'était bien la première fois que son cerveau travaillait autant. Même lui s'en rendit compte. D'ailleurs, il y trouva du plaisir et son imagination amorça beaucoup d'autres idées l'une après l'autre. Il fut coupé de la communication pendant l'espace d'un instant. Il savait qu'il était capable d'assassiner des gens mais qu'il allait devoir entreprendre de faire autre chose. Selon la mission, cela pouvait être facile ou pas. En tout cas, il devra collectionner beaucoup d'expériences avant de réaliser des étapes importantes de ses projets.

Lorsqu'il se remit à la conversation, il cru comprendre que le mercenaire voulait qu'ils choisissent entre plusieurs histoires. A l'entente du mot Aeternam, il essaya de se rappeler de quelque chose. En vérité, depuis qu'il était devenu humain, beaucoup de souvenirs se sont embrouillés dans sa tête et la secte fut qu'un vague souvenir. Il devait à tout prix se remémorer cette partie de cette mémoire. Il avait le sentiment que c'était la voie à suivre. Alors il n'hésita pas pour donner son point de vu là dessus.

« Je veux écouter l'histoire sur Aeternam aussi. »

Tout en confirmant son choix, il essaya de mettre le doigt sur des souvenirs liés à Aeternam. Il y avait le visage de quelqu'un. Peut être l'un de ses sauveurs. Il y avait un passage où son corps était en piteux état et que plusieurs personnes étaient venus le chercher. Après cela, il n'y avait que le chaos et des meurtres qu'il engendrait. Son visage exprima de la noirceur contrairement à tout à l'heure. On voyait que quelque chose ne tournait pas rond dans sa tête. Mais il reprit vite ses esprits pour poser une autre question. Son expression reprit une image plus froide et désintéressée.

« Je ne connais rien de ce culte. Mais si d'après vous, il y a un danger qui rode, il vaudrait mieux que je m'en informe. Qu'ont ils fait de si infâme? »

Par ailleurs, il se rappelant d'un moment où il avait attaqué la capitale de Seika, il se rendit compte qu'il y avait justement un élu venant de ce royaume. Lilith ne devait probablement pas se trouver là à cette époque mais connait elle ce moment de l'histoire? Il souhaita connaitre l'étendu de ses pouvoirs mais comme elle venait de renaître dans ce monde, alors il y avait peu d'espoir de les voir en oeuvre. Son côté conquérant était toujours présent malgré son changement d'apparence. Un défi faisait toujours plaisir. Cependant, il fallait éviter de s'attirer les regards pour le moment. De plus, Seika n'était pas particulièrement un pays ennemi pour lui. Peut être devait il utiliser certains de ses habitants pour avoir plus de pions sous sa main...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Jeu 28 Mai - 9:10


• Aeternam •


Schneiden lâcha un petit sourire en entendant les dires de la jeune Lilith qui lui faisait face. Elle prenait du recul face à ses paroles, elle savait se montrer prudente face au flux d’information qu’il lui fournissait. C’était une bonne chose, Seika avait besoin de ce genre d’élu réfléchit. Dans ce sens, la mercenaire de feu lui rappelait sa compagnonne louve, Geleerde. Ses pensées vaquèrent pendant un court instant vers ce qu’elle pouvait bien faire en ce moment, mais il se recentra assez vite sur la situation présente. Elle lui avait posé une question, il était de son devoir d’ainé de Seika d’y répondre.

« Eh bien oui, Ms. Lilith, ma carrière d’homme d’armes mon conduit à servir deux des trois royaumes. Seika et Minshu. Je suis assez frileux de nature donc le climat assez… Glacial de Fuyu m'a toujours rebuté »

La suite de la conversation continua ensuite sur le sujet qui semblait intéresser le plus les deux lurons qu’il avait pour compagnies. Des histoires de son prétendu passé de mercenaire. Chanceux comme il était, les deux élus choisirent la proposition qui lui tenait le plus à cœur. Son expression s’assombrit légèrement sur le coup. Lui et sa grande bouche n’apprendront jamais. Le vent souffla légèrement sur l’endroit ce qui donna un cachet assez rafraichissant sur le moment.

« Il semblerait que même maintenant, cette histoire me rattrape toujours… »


~Musique~


Son regard fut vitreux alors qu’il se remémora des événements qui s’étaient déroulés ce jour-là. Lilith et Mukushi devaient être avertis du danger que représentait le culte, il le savait. Toutefois, cela ne rendait pas la chose plus facile à se rappeler. Après avoir pris une légère inspiration, Schneiden laissa sa voix être portée par la brise des lieux.

« Je me souviens encore de ce jour… Le jour de la chute de Kokota. C’était un village comme un autre vous savez, une communauté chaleureuse lambda, des revenus tout à fait dans les normes. Tout semblait indiquer que cela continuerait et que ce petit village frontalier allait vivre dans une paix stable et durable… Et puis un jour, sans crier gare, Aeternam envahit le village sans défense. Personne ne s’y attendait. Personne ne comprenait ce qui était arrivé. Pourquoi eux ? Qu’avaient-ils fait ? Personne ne le savait »

Il soupira, lasse et légèrement amère. Aeternam était une énigme pour tout le monde. Que ce soit lui, les élus ou encore les royaumes et leurs populations. C’était une attaque que personne n’avait put prévoir.

« Heureusement, Seika de par son réseau d’information extrêmement poussé avait pu déployer des troupes et quelques élus sur place, je faisais partie de cette garnison… Malheureusement, même avec ça, la défense du village était en sous-nombre face aux forces assaillantes… Ce fut un massacre. Aeternam avait chargé tel un ouragan sur les remparts sans que l’on ne puisse totalement les arrêter. Les armées du culte étaient constituées d’homme bien évidemment, mais aussi de monstre issu tout droit des cauchemars humains. Des Onis, les démons de Kosaten. Aussi massif et résistant qu’un énorme morceau de pierre pour certains et vif et mortel pour les plus petits. Nous n’avons pas tenu longtemps à l’extérieur et nous avions dû nous replier vers le centre du village lorsque l’ont avaient appris qu’ils pouvaient aussi user de téléportation en masse. Nous étions surclassés… »


L’élu sous couverture serra les poings pour tenter de calmer la colère naissante qu’il commençait à ressentir au plus profond de lui.

« Nous ne sommes encore en vie que grâce au caprice de l’ennemie qui décida de ne pas nous achever. Puis, nous avions découvert le pire de toute cette histoire. La secte se cachait parmi nous. Des membres de cette même communauté s’étaient révélés être les têtes pensantes de toute cette histoire. Pendant des années, ils se sont mêlés à la population pour pouvoir acquérir la tendresse et la confiance de la population… Pour ensuite les poignardés dans leur plus grand moment de faiblesse. Quelques heures plus tôt, ils riaient avec nous, nous confortaient, nous encourageaient à survivre… C’était une bien cruelle mascarade… Et tout ça n’avait servi qu’à une chose. Tester et voir si les élus actuels étaient dignes d’intégrer les rangs d’Aeternam dans leurs prétendus quête de liberté pour pouvoir rentrer dans leur monde d’origine »

Les dernières parties ressemblaient plus à un grondement qu’a une phrase.

« Je sais très bien que vous êtes aussi une élue et l’importance que vous accordez a ce sujet Ms. Lilith et je le comprends. Toutefois, ce jour-là, des liens se sont défaits. Des femmes se sont retrouvées veuves et des hommes veufs. Des enfants se sont retrouvés orphelins et inversement pour les parents ayant perdu leur propre chair. La mort est tout ce qu’Aeternam a laissé dans son passage. Leur obsession les fait oublier que les blessures qu’ils infligent à ce monde perdureront bien après leurs départs. Peut-être que pour eux Kosaten n’est qu’un monde parmi tant d’autres, mais pour les habitants de ce monde, c’est le seul qu’ils possèdent… »

Petit à petit, l’élu parvint à reprendre une allure plus calme. Ressassés ces vieux souvenirs avaient tendance à faire ressortir ce qu’il avait de mauvais en lui. Que ce soit l’amertume, la haine ou encore l’impulsivité dont il pouvait faire preuve. Mais pouvait-ont vraiment lui en vouloir ? Vivre ce qu’il avait vécu avec la personnalité qu’il possédait avait laissé des marques profondes en lui.

« Tout cela pour vous dire que, malgré votre envie de joindre un groupe ou encore de revenir dans votre monde d’origine, ne vous associé pas à Aeternam. Peu importe le montant d’argent ou les promesses qui vous sont faites, ne vous joignez pas à leur cause. Rien de bon ne ressort de cette secte. La seule délivrance qui vous sera accordée sera celle qui coupera vos chaînes vous reliant à la vie. Que ce soit par les royaumes ou encore par la secte en elle-même. Aeternam ne mène que vers un seul chemin. Celui de la fauche, celui de votre mort »

C’est sur la lourdeur de cette phrase que l’élu finit son discours. Il venait sans doute de mettre fin a l’ambiance calme et sereine qu’ils avaient réussie a instauré, mais il en valait mieux ainsi. S’ils devaient faire face à la secte dans le futur, il valait autant mieux les avertir tout de suite de tout ce que cela impliquait. Schneiden attendit ensuite avec appréhension la réaction de ses deux compagnons. Il avait laissé filtrer ses émotions et s’était laissé aller. Comment allaient-ils réagir face à cela ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 19
Yens : 526
Date d'inscription : 22/05/2015
avatar
La secte Noire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Jeu 28 Mai - 11:42

Le noble chevalier à l'ocarina




Calme et serein. Une simple conversation entre trois élus! Des palabres qui bientôt seraient coupées. Une lame fauchant l'air retenti, alors qu'une magnifique mélodie à la flûte se fit entendre!

https://www.youtube.com/watch?v=l3_SNfunpok

Si les trois élus se tournaient en direction du bruit, ils pouvaient apercevoir un homme d'une grande taille et au charisme noble, jouer de l'étrange instrument l'ocarina. La musique parvenant à leurs oreilles était magnifique et poétique, mais aussi hypnotisant et mystérieuse. L'Inconnu ouvrit instantanément ses yeux bleus et profond pour les plonger devant ses trois spectateurs. Un silence régna, ponctué par la mélodie,jusqu’à la dernière note.

Finalement, l'homme se releva en rangeant l'instrument à sa ceinture. Et dévoilant une fine épée, tout aussi splendide que le personnage, il fouetta l'air, et sourit. Puis il fit une révérence aux trois élus. Pour s'exprimer enfin, alors que Schneiden pouvait enfin apercevoir le sablier sous fond violet, symbole de la secte, sur l'homme.

-Bien le bonjour, nobles élus! Je ne m'attendais pas à voir un troisième élu, ici. D'après nos informations, il ne devait y avoir que deux élus de Seika. Ce n'est pas grave!

Son regard se porta sur celui qui semblait être la sagesse incarnée, avant de poursuivre.

- J'ai bien entendu vos paroles sur notre Maître et notre "culte"? Malheureusement, vous ne savez pas tout homme de Seika! Notre maître est bon et accède à des notions qui sont bien au-dessus de vous. Ce monde sera détruit pour la survit de millions d'autres. Accepteriez-vous de faire souffrir et anéantir tous ces autres mondes pour un seul.... Kosaten?

Je suis moi même un individu de ce monde et j'accepte sa destruction!


Il leur lança un sourire triste et joyeux à la fois. Tout en lui clamait la noblesse et la beauté. Un guerrier ayant des valeurs et une morale. Probablement inconcevable pour les élus qui lui faisaient face. Comment un tel homme pouvait se retrouver dans la secte!

-Schneiden! C'est un immense honneur de vous rencontrer! On nous a beaucoup parlé de vous. Je vois que vous avez progressé depuis la dernière fois. Le maître en sera ravi! Je devais vous combattre pour attester de votre force, et j'hésite encore à le faire...

Une étrange aura émana de lui, calme et sereine, mais pouvant facilement rivaliser avec les deux plus puissants élus devant lui...


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Ven 29 Mai - 3:29



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Tous ne voulaient que l'histoire de la secte, Aeternam semblait briller par le mystère et la crainte qu'il insufflait ! Mukuchi était aussi d'avis d'avoir cette aventure, peut être était t'il curieux lui aussi, mais de prime abord, il voulait surtout connaitre les raisons qui en faisait un culte si... Mauvais. Lilith prit donc position, fermement sur son bassin, les yeux grands ouverts, tout comme ses esgourdes, prête à accumuler autant d'informations palpitantes. Car bien qu'il ait répondu concernant son job, elle ne voulait que savoir la suite !

Mais l'air de Schneiden changea, aussitôt ses souvenirs lui revinrent en plein visage. Cela commençait par un village, Lilith avait pu connaitre ça sur pandora, les villages ne restaient pas bien longtemps solides et en sécurités, les bandits s'appropriaient tout et très rapidement. Peut être était ce pour cela, qu'elle aimait sa vie de nomade, de voyageuse, d’aventurière, même si elle avait passé de bons moments a New Heaven ou Sanctuary. Quarry Junction avait aussi son charme, mais bon, il fallait s'y faire, elle avait le gout du monde dans le sang. Bref, il reprit son histoire.

Kokota, était donc tombé face à la secte, qui avait d'ailleurs attaquée, sans aucune raison. Peut être souhaitaient t'ils cela ? Peut être voulait t'il que le monde se tourne sur eux. Une attaque aussi massive, sur un petit village et sans raison, cela ressemblait presque à une diversion.

Hmm...

Lilith ne voulait pas couper la parole du mercenaire, pas ici, pas maintenant, pas dans ce contexte là ! Ainsi, il expliqua que Seika avait rapidement été mis au courant, laissant intervenir des troupes militaires et des élus, apparemment, le leader des rouges tenait à préserver la sécurité de ses habitants, comme l'avait souligné cet homme plus tôt, Karui semblait bon.

Les troupes d'Aeternam étaient donc composés d'hommes et d'Onis, des démons ? Oui, ça semblait être le cas. Lilith ne semblait pas trop impressionné, mais écoutait avec ferveur le discours, sans cligner des yeux une seconde. Au mot "surclassé", elle remarqua la colère préservé en lui, mais ne pu s'empêcher de demander ;

Et ensuite, que s'est t'il passé ?

Il continua. La trahison ! Des membres de la sectes avaient infiltrés le village depuis des années... Pour lilith, il ne s'agissait donc plus d'une diversion, mais d'un plan finement ficelé, peut être visait t'il les élus, oui, c'était sans doute le cas.

Et ainsi, le plan se révéla, Aeternam n'avait voulut que tester les élus, voir leurs forces, leurs déterminations, s'ils étaient prêts à les rejoindre. Schneiden n'avait pas besoin de convaincre la sirène, qu'ils la répugnait déjà, ces enfoirés. Mais bon, elle était habitué à la cruauté humaine, son monde était bien pire... Bien plus dur.

Ne vous en faites pas, je ne cherche qu'a comprendre tout cela, mais je ne me joindrais jamais à de tels enfoirés. Affirma t'elle.

La conclusion de Strudel, sonnait un peu comme une morale, une morale gentille qui disait à Lilith, en tant qu'élue, et malgré ses envies différentes pour rejoindre les siens, de ne pas choisir le chemin du mal. C'était tout à son honneur, cet homme semblait avoir bon coeur... Un mercenaire gentil, elle en faisait partie, ce n'était donc pas impossible. Elle acquiesça d'un regard approbateur.

Mais la tranquillité fut vite troublée par la venue d'un autre homme. Elus ? Nobles élus ? Que racontait t'il ? Il y'avait un samurai et un mercenaire, mais il avait employé le pluriel et semblait presque savoir qui était qui. C'était étrange, Lilith recula pour se joindre à Schneiden, comme si elle savait déjà envers qui faire confiance.

L'instinct d'une sirène ne trompait pas, l'homme qui était arrivé en jouant de l'ocarina, n'avait rien d'un menestrel. Qui puis est, il connaissait bel et bien le nom du mercenaire. Lilith tourna un regard un peu plus serieux vers eux deux.

Vous êtes donc des élus ? Tous les deux ? C'est vrai ? Vous m'avez mentis ?


Mais il semblait plus important pour le moment, de faire face au danger. La sirène se demandait encore pourquoi une telle mascarade, mais il devait bien y avoir des raisons, elle n'était pas du genre à faire une crise d'adolescence maintenant, mais ne voulait pas être trompée et se disait qu'avoir prit du recul avec eux, avait été la bonne solution !

C'est donc eux, Aeternam ? Vous avez rien d'impressionnant ! Rétorqua la rouquine en provocation au guerrier inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Ven 29 Mai - 11:29



Asura n'a pas beaucoup voyagé en vérité. Connaitre les différents royaumes de l'intérieur serait une bonne idée. Malheureusement pour lui, il n'en serait pas capable à cause de nombreux risques à surmonter. Il ne se souvient même plus des rues se trouvant dans la capitale de Seika en plus. Et lorsque Schneiden parla de Kokota, il ne savait même pas de quel village il était question. Ce n'était pas grave, ce n'était pas le plus important. Pour le moment, le samouraï ne faisait qu'écouter cette histoire dramatique.

Cette secte était effectivement dangereuse pour Kosaten. Mais derrière chaque carnage il y avait toujours une raison. Asura n'était pas en mesure de la deviner et même lorsque Schneiden souleva le fait qu'elle avait besoin des élus pour conquérir le monde, il était difficile de croire que cela s'arrêtait là. En vérité, l'hybride ne se considérait même pas comme un élu et tout ça lui passait au dessus. Il avait ses propres buts et comptait bien les réaliser. Et maintenant que son cerveau marchait à vive allure, de nombreux chemins se sont offerts à lui.

Il essaya de se rappeler son lien avec aeternam, notamment quand le mot "oni" a été prononcé. Il savait que les rumeurs donnaient à son apparence d'origine, le titre de "oni". Il était donc normal que cela éveilla des idées en lui. D'ailleurs, il se rappela d'un carnage dans un village de montagne. Puis d'un visage familier. Et à ce moment là, il se dit qu'il devait retrouver cette personne pour remettre ses souvenirs en place.

Les belles paroles sur la cruauté insensée de cette secte ne l’intéressait pas. Il n'avait cure des vies humaines perdues. Mais l'envie de rejoindre la secte n'était pas encore assez présente. Il avait comme un arrière goût désagréable. De toute façon, il n'avait pas vraiment intégré cette secte auparavant. Ce n'était que les prémices d'une futur collaboration.

L'ancien cornu avait plusieurs questions à poser mais il fut coupé par une mélodie lointaine. Il tourna donc son regard vers cette source puis tendit les oreilles. Il y avait un homme qui s'approchait du groupe. La musique n'était pas désagréable. C'était bien la première fois qu'il pouvait apprécier ce genre de son. auparavant il pensait que c'était nuisible à sa santé. Il fut donc un peu captiver, enregistrant le rythme et en se laissant porter.

Par contre, cet inconnu semblait dire qu'il y avait un troisième élu. Et Asura se demanda bien de quoi il parlait. Tant pis, il fallait laisser de côté. Même si Lilith leur posa une question à ce sujet, l'hybride n'y répondit pas. Il avait des questions à poser à ce bonhomme justement. Et il se concentra dessus avant tout.

« Quelle coïncidence. On parlait justement de vous. Je n'avais jusque là, jamais entendu quoi que ce soit sur ce culte. Cet homme à côté de moi, raconte que vous êtes cruel et massacrez des gens sans raison... »

Il fit mine de réfléchir un instant. Asura fit le lien avec ce que lui avait expliqué Schneiden auparavant et cette nouvelle apparition. Il y avait bien quelque chose à faire pour mettre en pratique tout ce nouveau savoir. Et sans hésiter, il s'accrocha à cette nouvelle alternative. Le nouvel être qu'il était, se leva et se mit à marcher en direction de l'homme de la secte.

« Je cherche à devenir un mercenaire. Puis je faire mes preuves auprès de votre chef?  »

L'aura émanant de cet émissaire semblait dangereuse. Et c'était d'ailleurs pour ça qu'Asura garda une distance de sécurité au cas où. De toute façon, son nouvel état était beaucoup trop récent. Il n'avait pas encore l'habitude de ce nouveau corps et il était un peu affaiblit. Il n'était donc pas dans ses beaux jours. Eviter le combat serait plus avantageux pour lui. Puis il cherchait à évoluer dans ce monde, autant profiter de cette occasion. Cette secte pouvait être un tremplin pour faire avancer les choses plus vite. Il était conscient que derrière lui, se trouvaient désormais deux potentiels ennemis. Lilith et Schneiden n'allaient pas apprécier ce retournement de situation mais ils n'étaient pas ses amis non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Jeu 18 Juin - 7:39


• Rencontre •


Alors qu’il allait continuer son récit, sa conscience spatiale s’alarma soudainement un son presque inaudible mais pourtant bien présent vint bercer ses oreilles. Une douce mélodie, euphorie et mélancolie dansait avec la douceur de la poésie pour former un tout, tout simplement divin. De toute sa vie, il n’avait pas souvenir d’avoir écouté quelque chose d’aussi magnifique ce cela. Il se retourna lentement et découvrir sans surprise qu’ils n’étaient plus les seuls à être présent ici. Non loin de la, un inconnu portant une épée courte à sa taille et dégageant une aura noble. Un véritable preux chevalier des temps anciens. Quand il ouvrit le regard, le maître de l’espace fut plongé dans le regard d’un bleu saphir hypnotisant. Qui était-il ?

Quand il ouvrit la bouche pour entamer la discussion nos trois protagoniste, le ton qu’avait Schneiden changea du tout au tout. La curiosité fut remplacée par la colère et la fascination par la haine. Aeternam venait d’envoyer un autre de ses pions. Il grinça légèrement des dents quand il vit que le sectaire charismatique révéla sa véritable identité, toutefois il ne s’attendait pas à ce que Mukuchi le soit aussi. Il semblerait qu’il ne soit pas le seul à avoir agis sous couverture. Il se leva de sa place et se mis en avant de la jeune Sirène, la couvrant ainsi du danger potentiel que représentait le sectaire et Mukuchi.  Il ne détourna même pas le regard en direction de la rouquine quand elle lui posa sa question, préférant focaliser toute son attention vers l’élu et le sectaire qui lui faisait face.

« Oui… Je suis Schneiden… Elu et protecteur de Seika. Ecoutez Ms. Lilith, je sais que je n’ai aucun droit de vous dire ça, mais il va falloir me faire confiance. Je ne suis pas votre ennemi. J’ai caché mon identité pour une raison bien précise, mais ce n’est ni le lieu ni le temps de tout vous expliquer. Je dois vous faire sortir d’ici »

L’épéiste sectaire continua ensuite son discours, ressortant une argumentation qui le faisait doucement serrer les poings. Encore le même fanatisme envers ce soit disant maître et toujours cette même obsession de quête inter-univers, croyant que le destin infini d’une infinité de monde reposait sur les épaules d’une poignée de personne. Plus il parlait, plus la mine de Schneiden se renfrogna. Toutefois, la goutte de trop fut lorsqu’il lui fit part de son incompréhension du fait qu’il n’acceptait pas la destruction de ce monde alors qu’il n’était pas natif de ce monde.

« Écoutez-moi bien… Le destin éternel d’un monde ne sera jamais lié à l’unique existence d’un seul être. Il est temps que vous compreniez cela, vous et votre maître ! »

Il dégaina lentement la Muramasa encore gainée pour se mettre en position de défense.

« Et… Pour vous, ce n’est peu être qu’un monde parmi tant d’autre… Mais pour les millions de ce monde, c’est leur seul et unique terre ! Que je sache, tu ne représente pas à toi tout seule la voix de millions d’êtres vivants ! »

Ce qu’il craignait le plus se réalisa ensuite devant ses yeux. Mukushi s’avança et parla tel un enfant ne saisissant pas l’entièreté des conséquences. Il désirait rejoindre les rangs de la secte pour devenir mercenaire. Il ne détectait pas de malice et c’était cela le pire. Il ne faisait qu’appliquer mot pour mot les instructions qu’il lui avait données. Peu être il lui accordait trop le bénéfice du doute, mais il y avait donc encore possibilité de ne pas se montrer hostile avec le troisième élu qui lui faisait face. Il ne savait même pas à quelle nation il appartenait, cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour Seika s’il s’attaquait au mauvais élu. Il eu alors une idée. Si tout cela avait commencé dut au manque de connaissance de l’élu, il réglerait le problème en jouant la dessus. Il laissa planer ses mots pour que l’élu comprenne bien la portée de ses actions et leurs conséquences.

« Si j’étais vous, je n’accepterais pas cette offre. Aeternam est l’ennemi des trois royaumes dans leur ensemble. Avoir un quelconque lien avec eux revient a faire une croix sur toute les relation possible dans tout Kosaten, sauf si vous désirez tisser des liens avec les primates de la forêt tropical »


~Musique~


Ce fut alors au tour du sectaire de hausser le ton. Une émanation de puissance se fit ressentir dans toute la zone. Le protecteur de Seika fronça les sourcils, il égalisait la sienne. Ce n’était pas bon pour l’élue fraîchement arrivée qui se trouvait à ses cotés. Il devait faire en sorte que toute l’attention soit focalisée sur lui. Ce qui voulait dire, pas d’invisibilité ou la première chose qu’il verrait était la Sirène qui se trouvait juste derrière lui. Il n’y avait qu’une seul solution. Se montrer agressif. Il leva lentement la Muramasa en direction du ciel et… En un instant, la distance qui séparait l’élu de son adversaire se rétréci, comme si l’espace s’était tordu sur lui-même.

« Je le ferais donc à votre place »

Il abattit alors sa lame en direction de la tête du sectaire, mais, contre toute attente à mi-chemin, l’élu de Seika lâcha son arme en plein air et ancra ses pieds dans la terre. Il prit une inspiration et rétracte ses bras au niveau de son ventre. C’était une feinte. Son regard se durcit et il envoya une succession de deux coups de poing en direction des côtes et un crochet bien placé sur le menton du sectaire. Rapide et efficace pouvait décrire le combo qu’il venait d’effectuer. Une feinte qu’il avait développée avec l’enseignement des Crocs du Serpents, les moines de Minshu. Toutefois, ce n’était pas fini, il lui restait encore un coup à accomplir. Des qu’il envoya le dernier coup, il se replia sur se jambes et tournoya sur lui-même pour attraper l’Odachi qui était encore en vol. Il utilisa alors la force motrice de son mouvement pour accélérer son attaque. S’il lâchait son emprise sur la Muramasa, il était sûr que la lame s’envolerait à toute vitesse. L’élu resserra un peu plus ses poing face a cette pensée et visa directement le coup du sectaire.

« C’est fini pour vous ! »  




Stats:
 

Actions:
 

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 19
Yens : 526
Date d'inscription : 22/05/2015
avatar
La secte Noire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mar 23 Juin - 12:39

Beauté et charisme



Les présentations étaient faites. Le fier escrimeur ne désirait pas se battre plus que cela. Mais il avait été envoyé en mission par le maître. Il devait voir le potentiel des élus! Son regard s'attarda sur les trois, alors que chacun prenait la parole à leur tour.

L'une ne semblait pas plus impressionner que ça, mais connaissait t-elle l'adage: se méfier de l'eau qui dort!. Quand au Justicier de Seika, la Haine et sa colère incompréhensible l'emporta sur tout le reste, il cracha ses mots comme si lui même avait la conscience des Dieux en personne. Mais le derniers fut intéressant, il désirait les rejoindre de son propre chef. Néanmoins, ceci ne serait-il pas un piège pour s'approcher au plus proche de leur maître et lui ôter la vie. Pensait-il que cela serait aussi simple? Néanmoins, il lui répondit, avant d'être attaqué:

-Jeune saumurai, je sens une puissance bouillonnante en vous. Et se serait un honneur de pouvoir vous accompagner auprès des miens. Mais votre marque vous empêchera d'agir. Devenez plus puissant encore, et nous vous retrouverons! Mais attention si une quelconque malice dans vos paroles ou une tentative contre notre maître sera voué à l'échec..Et...

Il ne put malheureusement, jamais finir sa phrase, alors que le Justicier de Dieu-phœnix apparut devant lui, feintant une attaque pour le frapper de ses poings. Mais on lui avait tout dit sur ses pouvoirs, sur sa façon de se battre. La bataille de Kokota avait été précieuse dans la recherche d'information. Et les espions à la solde d'Aeternam tentait du mieux qu'il pouvait à se renseigner sur l'évolution des élus.

Le premier coup vint alors percuter ses côtes, d'après toute logique. Le corps du représentant de la secte se courba alors... Mais là, où le poing devait s'enfoncer, il ne resta qu'à la surface, sans causer une seule souffrance au prestigieux et honorable guerrier!  Alors que ses cheveux étaient retombés sur son doux visage, un sourire naquit sur ses lèvres, que pu voir le Justicier. Celui-ci enchaînant les attaques qui ne parvinrent à aucun moment à faire mouche!

A chaque fois que l'élu pensait atteindre son but, l'escrimeur évitait à la fraction de seconde même, laissant croire que son corps se trouvait toujours au même endroit. Il ne se déplaçait pas sans plus de mesure ayant un parfait contrôle de son corps. Seul un œil attentif pouvait remarquer ce qu'il s'y passait exactement. Le commun des mortels aurait vu que chaque coup était parvenu à destination.

L’enchaînement terminé, le fier guerrier s'éloigna dans un bond gracieux en arrière, se réceptionnant avec légèreté sur le rocher. Souriant avec tristesse au trio:

- Un monde parmi tant d'autres? Ce monde est mon unique terre. Ici tu es un étranger! Je ne suis pas la voix de ce monde, je suis l'une des multiples voix de ce monde. Et s'est une véritable torture pour notre Maître que des innocent doivent mourir. Nous... Nous...

Il ferma les yeux, un instant reprenant sa respiration, comme si le poids du monde était en parti sur ses épaules aussi. Un héros de sa propre notion de Justice! Un Justicier parmi les siens. Il ouvrit les yeux à nouveau, plongeant son regard dans chacun des élus, s'attardant sur la plus jeune d'entre eux. Puis s'exclama à nouveau:

-Comme je l'avais dis, s'est un véritable honneur de vous rencontrer Schneiden, et peut être aurions-nous pu être ami, dans d'autres circonstances. Mais je respecte l'être valeureux que vous êtes. Aucun mal ne vous sera fait en ma présence! Ni à vous, ni à vos alliés. Je me présente d'égal à égal: Je suis Hozuke!

Le regard personnifiant la beauté sur terre, brilla un instant, avant de disparaître de leur champs de vision. Dans une preuve digne d'une vitesse des plus exceptionnelle. Il se retrouva devant la sirène son poing serré contre le visage de celle-ci. Montrant sa maîtrise, une nouvelle fois, alors qu'il ne l'avait pas touché, s'arrêtant à quelques millimètre de son charmant visage. Puis dans un sourire tendre à celle-ci il s'évapora à nouveau, pour aller frapper de la même façon le ventre de Schneiden. Il était ici pour les tester, non leur faire du mal. Et s'est ce qu'il faisait...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mar 23 Juin - 17:56

[quote="Lilith"]


   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






L'histoire de Schneiden aurait pu continuer, en détail, être palpitante peut être, mais c'était sans compter sur l'arrivée d'un sectaire, qui se présenta et souleva immédiatement les réactions. Lilith ne les connaissais pas et bien que la description dépeinte par l'élu protecteur de Seika, envers eux, soit tout sauf attrayante, Lilith ne fut pas plus choquée que ça.

Asura, enfin Mukuchi quand à lui, se mit à réfléchir dans son coin, pour adopter un autre style de comportement, celui de l'interêt. C'était lui aussi un élu ? Il se rapprochait plus du vagabond, tel qu'il s'était décrit. Mais rapidement, voulu entrer en tant que mercenaire aux cotés d'Aeternam. Lilith savait et connaissait le style de vie d'un mercenaire. Certains avaient des codes, d'autres ne cherchaient que la gloire et l'argent, ou certains le pouvoir. Asura devait avoir quelques principes, mais il semblait à la sirène, qu'il ne cherchait ici que du travail et des informations, vu son esprit curieux.

Schneiden allait bouillir, en verité, ça ne manqua pas, l'élu protecteur de Seika, ne tarda pas à s'attaquer au sbire du sablier mauve, mais le tout fut feinté, par une étrange rapidité, tandis qu'il semblait agir, pour préserver la rouquine de tout dangers.

" Schneiden. Protecteur de Seika ?... " Pensait la jeune femme en le regardant se battre

Il mettait force, devoir, talent et conviction dans ses coups, en mettant en avant des phrases censés, emplies à la fois de colères et de sagesse, mais le répondant du sbire était tout aussi présent. Que devait t'elle faire ? Rester en arrière, protégé par un tiers ? Non, ce n'était définitivement pas son genre, pourtant le combat venait de cesser, juste un instant.

Le membre d'Aeternam parla, un peu à tous, se présenta également sous le nom d'Hozuke, tandis qu'elle restait stoïque et ne vit pas l'individu lui arriver dessus, disparaissant dans un souffle de rapidité. Pourtant, avec son pouvoir à son apogée, Lilith n'aurait eu aucun mal à voir cela ou le rivaliser en terme de course. Mais là, c'était différent. Le poing fermé, les phalanges du sectaire face à elle, lui obligea par reflexe à reculer son visage. Toutefois, il n'avait pas frappé volontairement. Il cherchait à les effrayer ou les impressionner, creusant le fossé entre eux...

Vous êtes rapides, on peut l'admettre, mais quels sont vos intentions réelles ? Pourquoi venir ici nous voir, si vous ne combattez pas ! Fit t'elle, d'un ton plus serieux.

Mais bien qu'il ne cherchait pas la rixe, cela ne l'empêcha pas de tenter de frapper au ventre l'élu de Seika, forçant la jeune femme à agir pour accourir vers celui qui lui avait "gentiment" menti pour son bien, quelques secondes auparavant.

Hey ! Ca va ? Pas trop de mal ? Ne croyez pas que je sois si inutile, je pense que je pourrais vous impressionnez tôt ou tard, mister menteur ! Répondit t'elle. Quand à vous la bas, Hozuke, si vous cherchez à nous jauger, c'est que vous préparez quelque chose, j'me trompe ?

Il était évident, qu'un ennemi, surtout de la secte, venant avec autant d'assurance, pour ne pas tuer ses ennemis, mais parler et montrer de son talent, esperait un retour pour jauger ses ennemis, peut être les retourner les uns contre les autres, ou obtenir (avec surprise) comme pour Asura, une future aide précieuse dans leurs rangs...

Mais si on jaugeait, c'était pour se préparer à quelque chose, pour mesurer la force de quelqu'un, puis y mettre ailleurs une force équivalente ou supérieur, dans l'espoir de réussir son plan. Hozuke était sans doute ici, pour les prémisses de l'attaque massive d'Aeternam sur les trois nations. Mais ça, aucun d'eux ne le savait encore... Lilith le fixa, d'un air sévère, qu'aurait t'il à dire ? Asura repartirait t'il en ayant essuyé un refus ? Schneiden retenterait t'il d'attaquer le chevalier ? Tout cela, vous le sauriez au prochain épisode !




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 690
Yens : 636
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Sam 8 Aoû - 14:26



Asura voulait s'embarquer dans quelque chose de très dangereux. Mais le concept de dangerosité, il n'en avait pas vraiment conscience. Pour lui, son but était d'avancer dans la vie et évoluer au plus vite. Cependant, Schneiden lui conseilla de ne pas suivre cette voie. Devait il l'écouter ou pas? Mais ne suivant que ses propres décisions, l'ancien démon ne détourna pas son regard de leur nouvel invité. L'homme de la secte était captivant mais ce n'était pas lui qui l'attirait dans les ténèbres. Asura était déjà un membre de cette espèce du mal. Il ne faisait que suivre son instinct.

De toute façon, le sectaire refusa son offre car l'hybride n'était pas encore assez fort pour rejoindre leurs rangs. Ce refus était quand même un affront pour lui. En temps normal il se serait un peu énervé. Malgré cela, il garda son calme. Son nouveau lui voyait les choses plus calmement. Puis il n'avait pas tord. Asura se sentait encore faible dans son état. Au moins quelqu'un d'autre venait de lui avouer pour souligner l'évidence. Son visage resta de marbre mais son regard se détourna enfin de l'homme pour venir se poser vers le sol. Il était quand même déçu de cette réponse et le montra légèrement.

« Bien... Si telle est votre réponse. »

Les événements changèrent brutalement avec un affrontement direct entre le mercenaire et le sectaire. Dans un premier temps, Asura observa la scène pour juger des capacités de chacun. Mais il se rendit compte que c'était aussi sa porte de sortie pour partir en toute discrétion. Le combat ne dura pas très longtemps puis aucun des combattants ne fut vraiment blessé. Et pendant ce temps, le pseudo samouraï se glissa entre les arbres pour s'éloigner du champ de bataille. Lilith avait surement remarqué ses déplacements de là où elle était mais il savait qu'elle n'allait pas le retarder. Du moins, elle n'en était pas capable physiquement. Il savait que tôt ou tard, il allait rencontrer de nouveau ces élus, après tout ils étaient tous des pions à la solde des dieux de ce monde. Même Asura en était un.

Il se dirigea vers la ville la plus proche. Faisant attention à ne pas retourner vers Fuyu. Mais il avait comme un mauvais pressentiment. Ses pas se firent plus lents et il s'arrêta un instant en posant une main sur un arbre. Il semblait écouter quelque chose au loin. Ou bien sentir une odeur bien particulière. Cependant, ses sens n'étaient pas aussi aigu que dans sa forme de démon. Alors il se résolu à avancer simplement, reprenant sa route comme si de rien n'était.

[Désolé de l'avoir bloqué. Je vous laisse le terminer. Moi je sors ici pour en finir plus vite]




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Lun 10 Aoû - 8:56


• Hameçon •


Le maître de l’espace grogna avec frustration en sentant qu’aucun de ses coups n’atteignit sa cible. L’escrimeur d’Aeternam semblait en plus se jouer de lui, n’esquivant ses coups qu’au dernier moment, l’air de dire qu’il ne pourrait jamais l’atteindre. A cette pensée, Schneiden grogna des dents et intensifia son assaut. Au final, cela s’avéra inutile puisque ce dernier s’éloigna aussi tôt d’un bon agile et maitrisé. Le mystérieux épéiste prit alors la parole, s’adressant directement à lui plutôt qu’aux deux autres, dans le but de lui faire comprendre sa vision des choses et le calmer. Malheureusement pour lui, cela eut l’effet inverse sur le manieur de la Muramasa et l’énerva encore plus.

« J’ai beau n’être qu’un étranger, il semblerait bien que je suis beaucoup plus attaché à ces terres que vous ne le serez jamais ! Et qui êtes vous pour décider que des innocents doivent mourir !? »

Schneiden regarda ensuite l’escrimeur lui adresser ses salutations mais ne le vit pas d’un bon œil puisqu’une certaine hostilité envers son interlocuteur pouvait être ressentie. Il ne pouvait-pas s’attendre à se faire accueillir avec joie tout de même ? Si c’était le cas, il allait être déçu.

« Jamais je ne m’associerais avec un homme adhérant aux méthode d’Aeternam ! Malheureusement, vous n’auriez pas été une exception ! »

Il se mit instantanément sur ses gardes quand il le vit disparaître pour réapparaître aux cotés de la jeune femme du groupe et tenter de l’effrayer avec un coup de poing. Il était rapide. Les muscles de son corps se tendirent quand il vit Hozuke reproduire le même phénomène une seconde. Toutefois, contrairement à la Sirène qui venait juste d’arriver à Kosaten, il n’eut pas de problème à suivre la fausse attaque de l’épéiste un peu trop gracieux à son goût. Avec un temps de réaction exemplaire, il saisit le bras qui visait son estomac avec son gantelet de métal, l’emprisonnant dans un étau solide.

« Il va falloir plus que de simple pas de danse et d’acrobatie contre moi »

Il fronça les sourcils quand il disparut de la même façon que la sirène en s’évaporant dans les airs. Curieux, il se surprit à serrer la poigne de sa main la où se trouvait le poing de l’épéiste quelques secondes plus tôt, presque comme s’il vérifiait que ce n’était pas une simple illusion et qu’il était toujours ici. Il jeta un regard sur le coté quand il entendit la voix de sa compère de Seika. Que faisait-elle encore ici !? Alors qu’il s’apprêtait à lui dire de s’écarter de la zone de combat, la façon dont elle lui parla lui rappela instantanément une de ses camarades qu’il ne connaissait que trop bien. Une image vint se calquer aux formes de la tête rouge et une certaine femme aux cheveux de jais apparut dans son esprit. Le fantôme d’un sourire naquit sur son visage alors qu’il soupira avec acceptation, ne faisant même pas attention à la présence qui s’éloignait peu à peu de la zone de conflit.

« Très bien… Vous gagnez, Ms. Lilith. Cependant, vous restez dans mon dos. Vous l’avez senti vous aussi n’est-ce pas ? Il est pour l’instant beaucoup plus fort que vous. Si quelque doit être touché, je préfèrerais être le premier dans sa ligne de mire »

Son regard se recentra ensuite sur sa cible, laissant Lilith lui adresser quelque mot. Quant à lui, il écoutait à moitié, préférant se focaliser sur le moindre mouvement de sa cible, observant ses moindres faits et geste, enregistrant le moindre mouvement musculaire. Il faisait ce qu’on lui avait apprit au temple du croc du serpent. Etudier son ennemi pour ensuite lancer une contre-attaque létal et fulgurante. Au moment où il ferait l’erreur de s’approcher d’eux, le piège se refermerait sur lui.

« C’est d’Aeternam dont nous parlons. C’est évident qu’il prépare quelque chose. Croupir dans l’ombre et agir vicieusement, c’est tout ce dont ils sont capables »

Maintenant, il fallait juste qu’il morde à l’hameçon.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 19
Yens : 526
Date d'inscription : 22/05/2015
avatar
La secte Noire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Dim 16 Aoû - 21:18

Le son du repos!


Il avait vu une certaine déception et colère au refus de la bête! Il avait vu aussi sa disparition discrète, en se doutant qu'il le verrait sûrement dans les prochains mois. Une recrue de premier ordre à apporter au maître quand il serait prêt. Sa venue avait été plus que fructueuse.

La rencontre d'un démon prêt à s'offrir au culte de la secte. Mais aussi celle avec le grand justicier de Seika, dont la puissance s'avérait juste, même si son impulsivité et sa rage l'aveuglait par moment, d'après le Samouraï! Et la sirène dans sa patience et son sens de l'observation tenait un discours réfléchi et censé! La nouvelle génération d'élu était donc prometteuse, et le maître en serait heureux.

Mais les paroles du preux Schneiden sembla toucher le cœur pure et juste de Hozuke. Il secoua la tête, déçu de voir celui qu'il admirait, rester hermétique, tout en essayant de ne pas comprendre. Ne se rendait-il pas compte que les royaumes et les monarques en premier lieu n'était pas tout blanc? Ils étaient la cause d'un tel soulèvement. Il soupira, alors, se rendant compte, qu'il ne pourrait pas lui faire entendre raison pour le moment. Peut être qu'une personne le pourrait...Malheureusement celle-ci avait disparut de la présence bienveillante de Aeternam, causant une grande tristesse à leur père à tous! Néanmoins, il s'exclama , sa voix mélodieuse et son charisme flamboyant:

-Vous n'avez pas tord, nous avons décidé d'agir! Malheureusement, le sang doit couler pour mener à bien cette guerre. Minshu, Seika, Fuyu! Si ce n'est pas nous vous vous détruirez vous même! Commettant encore une fois les erreurs du passé! Les corps gisants de vos prédécesseur bafouer et humilier!

Il posa tour à tour son regard sur les deux derniers représentant du Royaume rouge. Gravant dans sa mémoire les honorable guerriers dont il s'impatientait de voir. Fierté, joie et déception se mêlant dans un tourbillon...

Un soin lointain se fit entendre, il tourna alors son visage dans une direction. Comme s'il était en communion avec un individu lointain. Il ferma à nouveau les yeux, un léger sourire sur le visage.

-Nous nous mettons donc en route, déjà!

Il ouvrit alors les yeux, apportant son ocarina à la bouche. Rien d'inquiétant en soi, alors qu'il allait poser ses lèvres dessus, il s'exprima, à nouveau:

-Je vais tenir ma parole et rien ne vous arrivera en ma présence. J'espère vous revoir dans de meilleurs conditions. Je doute que vous me laissiez partir...Alors....

Les premières notes furent jouées, parvenant aux oreilles de ses deux interlocuteurs, les calmant aussitôt. Leurs muscles se décontractèrent, alors qu'une sensation de paix intérieur les gagnait. Leur corps se faisant lourd, il devait les lâcher d'une minute à l'autre. Une attaque d'une infini compassion, une complainte merveilleuse et mélodieuse. Alors que leur corps s'endormait, peut être même leur conscience. Ils se reposaient, tout simplement. Le Samouraï partant tranquillement de sa démarche gracieuse...

Spoiler:
 




©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 431
Yens : 406
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 84
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lilith ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mar 18 Aoû - 21:25



   
La reflexion d'un monde nouveau


   
L'après Hibana



   






Peut être que ce chevalier d'Aeternam avait voulu les impressionner, certes il était rapide, plus fort qu'eux sans doute, mais Lilith tâchait de faire bonne figure et ne pas lui montrer sa faiblesse. Cependant, s'il avait vraiment voulu la frapper, ou lui faire mal, ça aurait été le cas... L'échange de passe entre lui et Schneiden, n'était pas du grand spectacle, alors, que voulait t'il vraiment ?

En continuant de regarder ce type, tout en assurant les arrières du Hero de Seika, elle vit Asura se défiler discretement, après avoir essuyé un refus commode de la part du chevalier à l'ocarina. La sirène ne se voyait pas le retenir, cet homme sauvage, retournait d'ou il venait. Mais de toute manière, elle resta concentré bien plus sur la suite et le discours de Strudel, ce dernier arquant qu'il était bien plus attaché à ces terres que la secte et prêt à le défendre de sa vie. D'ou lui venait une telle passion ? Une telle attache ? N'avait t'il rien de plus important ailleurs ? Ou alors s'était t'il créé ici, ce qu'il n'aurait pu avoir autre-part ?

Il répéta avec ferveur, qu'il ne s'associerait pas avec eux, appuyant chacun de ses mots et de ses propos, comme si c'était un point final catégorique. Au moins, après ce bref combat et discussion, il avait accepté l'aide de la jeune sirène, peut être avait t'il vu en elle, ce qu'il avait vu dans d'autres... L'espoir.

Je l'ai senti oui, mais j'abandonnerais pas pour si peu.

Tout comme Schneiden, Lilith aussi se mit à analyser son adversaire, restant donc légèrement en retrait, lui laissant comme demandé, le privilège d'être au front, droit devant un potentiel danger, c'était clair que même si c'était un petit menteur, c'était un grand protecteur.

Evidemment, Aeternam trouvait à répondre, argumentant que le sang devait couler pour de bonnes raisons, oh elle en était certaine, le type louche devait en avoir des milliers à mettre sur le tapis, comme celle ci, ou il disait que les élus se détruirais eux mêmes. Commettant les erreurs du passé, a ce moment là, Lilith ne pu s'empêcher de l'ouvrir un bon coup ;

Vous nous jugez un peu vite, sans nous laissez notre chance. Je ne sais pas de quel passé vous parlez, mais qui vous dis que nous sommes pareils ? Soyez sur qu'on luttera.

Elle avait dit ça, en restant en retrait, les sourcils légèrement froncés pour le coup. La suite fut étrange, puisque Hozuke sembla se tourner pour parler à quelqu'un, qui n'était pas visible en tout cas ? Mais il disait vouloir se mettre en route, parlait t'il pour lui même ou la secte entière ? Qu'est ce que cela signifiait ? Difficile à dire honnêtement...

Et tandis qu'il portait son ocarina à sa bouche, disant ses dernières paroles qui sonnèrent comme un "au revoir" plutôt qu'un vrai "adieu", Lilith senti les notes de musique envahir son corps, ses paupières devenir lourdes et ses muscles se détendre. Elle était un peu comme sous l'effet d'une drogue puissante, prise par surprise, elle plia une genoux, tombant au sol en première. Schneiden devait sans doute être plus résistant de par sa nature d'ancien élu, mais pas elle.

Que.... Se passe t'il.... Je....

Puis plus rien, sa tête se posa lentement sur la terre fraiche et elle sombra dans l'inconscience. Ce n'était pas douloureux, c'était même la meilleure nuit de sommeil qu'elle aurait pu avoir de sa vie, mais ça ne voulait pas dire qu'elle appréciait d'avoir été eu aussi facilement ! Maintenant, elle était dans les bras de Morphée et impossible de dire ce qu'il advenait ensuite...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   Mer 26 Aoû - 5:30


• Sommeil •


Le maître de l’espace fronça un sourcil en réaction des paroles du bretteur d’Aeternam. Le sang doit couler ? Se détruire eux même ? Ils avaient touchés le fond. Les deux parties. Peu importe ce que l’autre dirait, le son qu’émettait l’autre se heurterait à un mur de brique. Les deux hommes avaient une vision des choses et une volonté inébranlable. Qui était dans le tord ? L’homme qui voulait tout protéger ou celui qui ne croit qu’en la salvation par le sang ? Seul le temps pourra éclairer le juste de l’ignorant. En attendant, l’incertitude restera présente.

« Ce n’est pas à vous de décider de cela et cela ne le sera jamais ! »

Il appuya ensuite les dires de la jeune sirène qui avait décidé de l’épauler dans cette épreuve.

« C’est bien le problème avec Aeternam, vous vous focaliser trop sur le passé en oubliant totalement les possibilités futurs. Derrière vos grands airs prophétiques, vous n’en savez pas plus que nous sur ce que le futur nous réserve ! »

Il arqua ensuite son sourcil en voyant le sectaire se retourner dans une direction précise, comme s’il recevait des informations en ce moment même via son esprit. A cela, Schneiden écarquilla les yeux. Il avait déjà vu cela. Ce même geste, cette même expression. Pendant Kokota, lors de la fin de l’assaut. C’était le rapatriement des troupes. Une colère froide commença à naitre en lui. Cela ne voulait dire qu’une seule chose.  Le chef n’était pas loin. Wao n’était pas loin ! Le protecteur de Seika serra les dents en voyant le bretteur se retourner pour partir.

« Attend- »

C’est alors qu’un son atteignit ses oreilles. Doux et mélodieux. Ce fut comme une berceuse nostalgique surfant sur la brise pour se loger dans le creux de ses oreilles. Il sentit l’entièreté de ses muscles se détendre. C’était comme si son corps était forcé de s’éteindre. Même si son esprit bouillonnait, son corps d’autre part, refusait de lui obéir. Qu’elle était cette sorcellerie ? Un contrôle d’esprit ? Une attaque passant par le son ? Il pouvait sentir le contrôle de son propre corps lui échapper et il n’aimait clairement pas ça. Ce n’était pas bon. Il ne sentait plus ses doigts. De même pour ses jambes. Sans surprise, il ne lui fallut pas longtemps avant de tomber à la renverse.

*Attend ! ATTEND !*

Une énergie nouvelle le prit l’estomac alors qu’il arrêta sa chute à mis chemin. Ses iris prirent peu à peu une couleur améthyste alors qu’il fixait avec intensité les dos du sectaire. Sa voix prit alors un ton, plus profond, plus puissant.

« Je ne vous laisserais pas faire ce que vous voulez ! Je vous arrêterais et causerais votre chute de mes propres mains s'il le faut ! »

Sa voix faible légèrement et ses pupilles perdirent de leurs couleurs.

« Vous... M’entendez… ? »

Sa voix se transforma en murmure, emporté par le vent. Le noir de ses yeux avait reprit sa place.

« Je… Vous… »

Morphée ne le laissa pas finir sa phrase et l’emporta avec lui dans le pays où il régnait en maître. Le royaume des songes.  





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Je suis nouveau ?   

Revenir en haut Aller en bas
Je suis nouveau ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis nouveaux sur ce forum :)
» Quête à Weed Land
» Lup je suis nouveau^^
» J'suis nouveau, j'ai pleins de questions !
» Salut je suis nouveau, on joue à 40K

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.