Partagez | .
exploration et rencontre [PV Jotaro]
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Ven 8 Mai - 16:22



- territoire ennemi -



Après les villages marchands, il était temps d’élargir ma connaissance de ce monde. J’avais pris quelque jours de libre pour m’entraîner dans les rocheuses et améliorer ma force. Je la sentais revenir petit à petit, mais il était évident que ce n’était de loin pas suffisant. La preuve m’était parvenue lors de mon combat contre l’homme masqué, où mes capacités s’étaient avérées bien médiocres.

Ce jour-là donc, j’avais dans l’idée que ce voyage plus loin que le village où j’avais rencontré Shiro me permettrait d’une  part d’augmenter mes connaissances de ce Kosaten et d’autres part, si je fais de mauvaises rencontres, d’évaluer mes progrès. Je faisais d’une pierre deux coups, raison pour laquelle je m’étais mise en route, emportant une cape foncée, achetée pour l’occasion.

Je ne rencontrai que très peu de problèmes, à part quelques groupes de brigand s’autoproclamant « anti-élu ». Cela eut le don de m’agacer. Comme si j’avais choisi d’atterrir ici ! On ne m’a pas demandé mon avis avant d’accrocher les fils de marionnettiste à mes membres… Mais quoiqu’il en soit, après quelques jours de marche, j’arrivai dans un endroit bien inconnu. Aux quelques sceaux que je pus voir se faire de plus en plus fréquent, je me doutai que j’arrivais dans un des deux autres camps dont j’avais entendu parler à mon arrivée. C’était donc le moment d’enfiler ma cape pour dissimuler ma propre marque.

Ainsi vêtue, j’atteignis une ville du nom de Fuki. Je restai un instant aux abords pour admirer les extérieurs. Je constatai alors une certaine agitation dévoilant sûrement un événement particulier en son sein. Me rapprochant de l’entrée, je me fis rapidement arrêté par deux officiers à l’œil mauvais.

Vous là, arrêtez-vous ! m’ordonne le premier

Mes sens soudainement en alerte, je profitai de ma cape pour sortir discrètement un kunaï, me méfiant d’une quelconque découverte de ma véritable appartenance. Je me tournai lentement vers eux, le regard un peu fermé, sans rien dire.

Il est où le blanc ? continua-t-il

Mes yeux s’agrandirent.

Je vous demande pardon ?


Ici, on porte du blanc ou on s’en va s'impatienta le deuxième

Du blanc ?


Je pris quelques secondes pour réfléchir avant de soulever ma cape de ma main libre, bougeant un peu l’autre pour cacher l’arme que je tenais toujours. Ainsi je montrai les bandages servant à maintenir mon sac de combat.

Ça, ça suffit ?

Je vis les deux hommes se pencher pour mieux regarder, avant d’à-nouveau me fixer. Il se passa quelques secondes qui me parurent bien longues, avant que le premier ne se décident à rendre le verdict.
Mouais, vous pouvez y aller.
 
Les remerciant brièvement, je poursuivis sans tarder ma route, pour arriver dans une fête. Je rangeai mon arme pour éviter de paraître menaçante et fis en sorte que la seule marque de blanc que j’avais sur moi soit visible par tous. Mais cette tradition m’intriguait, pourquoi une telle exigence et surtout, pourquoi un tel rejet de ceux qui ne respecte pas une si futile règle ?
 
Encore un peu songeuse, je parcourus les stands et fus étonné par la diversité de leur contenu. À tel point que je ne vis pas qu’une personne devant moi s’était arrêté, et je le bousculai légèrement. Quittant alors des yeux l’étalage de peluche que je fixais juste avant, je les posai sur celui que j’avais un peu brusqué. Il était assez grand, portait une veste et une casquette bleues couvrant un habit ordinaire violet.



Oh pardon, je ne regardais pas où j’allais

Voulant me faire discrète dans ce territoire ennemi, je n’en dis pas plus et commençai de reprendre ma route, comme si de rien n’était. Il ne fallait pas que l’on découvre que j’étais de Seika.


- C'était la première fois que je posais le pieds chez l'ennemi-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Mer 13 Mai - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Sam 9 Mai - 8:49

- « Mmm ? »

Je relevais légèrement la tête, haussant par la même la visière de mon képi, un peu plus loin à l'horizon se dessinait un petit village presque entièrement blanc. Je continuais d'un pas lent et lourd ma marche vers la micro société qui se profilait dans mon regard vert turquoise. Il n'y avait pas de vent, pas une brise, pourtant j'étais encore dans les plaines et un endroit aussi dégagé était en général la cible du sifflement de l'air.

Plus je me rapprochais du petit village plus le blanc pur des murs, des arbres et de tout ce qui semblait dans son enceinte commençait à me brûler la rétine. Je peux comprendre que l'on puisse aimer une couleur, mais à ce point ? Était-ce vraiment normal ? Je rebaisser ma visière, il semblait pourtant des plus judicieux de faire une halte ici. L'absence de sac de voyage me forçais soit à jeûner, ce qui n'était pas vraiment  confortable ni sain, soit à me nourrir du peu de la faune et la flore locale.

Après quelques petites minutes j'arrivais enfin à l'enceinte du village, gardé par un duo vêtu d'armures, la lance à la main. Alors que je m'approche sans m'arrêter et en silence pour les dépasser l'un d'eux me barra la route avec le fer de son ustensile. Je lui jetais un regard mauvais du haut de mon mètre quatre-vingt quinze, le soldat ne se dégonfla pas pour autant.

- Où est le blanc ?

J'arque un sourcil. Était-ce une énigme ? Si c'était le cas je n'avais ni l'envie ni l'humeur de jouer à ce genre de petit jeu.

- « Je n'en sais rien et cela m'indiffère, je veux juste passer. »

Je tentais de continuer mon chemin, poussant la pointe de l'arme de ma main avant que le deuxième garde ne passe le bois de sa lance devant mes yeux. La tension semblait monter, je n'avais pas envie de tabasser ces deux pauvres hommes, mais s'il voulait jouer alors ils n'allaient pas être déçus.

- Vous ne pouvez pas entrer si vous ne portez pas de blanc.

Je fronce les sourcils, quelle est cette mentalité ? Est-ce un village de fous ? De fanatique du blanc ? Cela sonnait par ailleurs assez raciste mais la question ne fit qu'effleurer mon esprit.

- « Alors laissez moi rentrer, vous voyez bien que je n'ai rien de blanc, pas les vivres pour aller acheter des vêtements ailleurs et que donc le seul moyen pour moi est de rentrer faire mes achats ici. Alors on va se calmer sinon ça va mal finir. »

- Non, soit tu as du blanc et tu peux rentrer soit tu reste dehors, point.

Tout le monde finis sur les nerfs, ils pensaient m'intimider ? J'avais croisé bien pire que deux bonhommes en armures lors de mon voyage en Égypte, et même au cours de ma scolarité. Alors que  j'allais distribuer quelques torgnoles (comme je savais si bien le faire) une vieille dame s'approcha, un bouquet de fleurs blanches à la main.

- Allons allons...calmons nous les jeunes...j'ai une solution à votre problème.

Celle-ci passa à côté des gardes qui retirèrent leurs armes sur son passage. De ses mains ridées elle me tendit une de ses fleurs, je la fixais de mon air sévère habituel.

- Tenez, accrochez cela sur vos vêtements, cela devrait être bon.

Je regardais tour à tour la vieille dame, la fleur et les gardes qui semblaient se calmer, s'il suffisait de ça...d'un geste vif j'arrache le végétal de la main de l'être à l'age avancé qui me faisait face.

- « Merci. »

Cela fut dit sèchement, mais cela n'avait pas d'importance. Je pris la tige et l'inséra dans le trou de mon col avec l'anneau en métal. Le vieille dame sourit.

- Profitez bien des festivités.

- « .... »

Elle s'éloigna, les garde se remirent au garde à vous, pfff, tout ça pour ça. Je commençais à vagabonder dans les rues animés. Une fête donc ? Je fis une petite grimace, j'étais pour ainsi dire sans le sou, et qui dit fête dit hausse des prix des auberges, histoire de rafler un maximum d'argent auprès des touristes, du moins c'est ainsi que je le voyais. De toute façon que cela se vérifie ou non le problème était toujours que je ne pouvais rien payer. Je regardais les stands présents tout en réfléchissant à un moyen de passer une nuit, mais surtout un repas, à l’œil. Peut-être qu'en dévoilant mon identité d'élu de Minshu cela pouvait me permettre de telles choses, après tout j'avais bien eu une chambre gratuite à la capitale ainsi. Je m'arrêtais alors devant l'une des étales, vendant des pommes d'amours. Alors que j'allais ouvrir la bouche je me fis bousculer par quelqu'un. Je tournais alors vaguement le regard, c'était une jeune demoiselle et vu son gabarit il n'était en rien étonnant qu'elle n'ai pas réussi à me faire chuter dans la collision.

Oh pardon, je ne regardais pas où j’allais

- « ... »

Je lui jetais donc mon regard sévère habituel, je n'étais en rien énervé par la maladresse de la demoiselle, mais j'avais autre chose à faire que de lui parler, elle commença à reprendre sa route. Je me rendis compte à ce moment là que la fleur à mon col s'était retirée, il valait sans doute mieux que je la garde sur moi pour éviter des ennuis, je me penchais donc pour la ramasser. Alors que je me relève la vieille dame de tout à l'heure fit son apparition, et nous fonça dessus sans nous laisser le temps d'agir.

- Oh la jeunesse, je ne vous ai pas donner cette fleur pour draguer, mais bon j'ai été jeune moi aussi je comprends parfaitement.

J'arque un sourcil, qu'est-ce qu'elle me veut ? Je me rendais alors compte que dans la position où j'étais cela donnait l'impression que je tendais le végétal en direction de la jeune inconnue. Le vieille dame se pencha vers moi et me dis (de façon parfaitement audible pour la demoiselle d'à côté).

- Entre nous vous avez de bons goûts. Vous lui avez déjà demandé son nom ?

Je plonge mon regard froid dans celui de la vieille femme.

- « Non. Et très franchement je n'en ai rien à faire. »

- Oh ! Le coup de l'homme distant ! Très bonne idée !

De ses mains ridées elle nous poussa, moi et l'inconnu en direction du stand de pommes d'amours. Je fis une grimace de désapprobation, elle pensait faire quoi là ?

- Paie lui quelque chose au moins.

- « Non. Et je n'ai pas d'argent donc inutile d'insister. »

Le ton fut sec, cassant, je n'avais pas envie que les choses tournent ainsi  et de toute façon la réalité de ma pauvreté dans ce monde était bien réelle. La vieille dame prit ma main, ouvra ma paume et y mit une bourse dont la monnaie sonnante et trébuchante qui la contenait émis un petit bruit métallique. Le vieille femme se mit à courir derrière un poteau non loin comme pour nous observer depuis une cachette, je la regardais de travers de loin je lu sur ses lèvres ses intentions. Va-y mon bonhomme, toutes les chances sont avec toi, pose lui des questions. Non mais de quoi je me mêle ? Si elle veut emmerder quelqu'un avec des histoires d'amours comme ça autant qu'elle le fasse avec ses enfants, ou ses petits enfants (en fait l'idée qu'elle l'avait déjà fait avec les reste de sa famille me donna un frisson qui parcourut mon échine). Je continuais de la fixer ainsi, elle semblait attendre que j'agisse, bien décidée à ce que cette bousculade devienne un signe du destin pour une romance dont je n'avais mais strictement rien à faire.

Je baissais le regard pour voir de lus prêt la demoiselle. En réalité elle était loin d'être désagréable à regarder malgré sa cape qui masquait une grande partie de son corps. Elle avait des cheveux mi-longs roses et un visage fin, quant à ses yeux verts ils semblaient cacher le tempérament d'une femme forte et décidé. Je me penchais vaguement vers elle d'un pas de côté pour lui souffler à l'oreille.

- « Désolé, je ne sais pas comment ça à pu tourner comme ça mais il semble qu'elle ne va pas nous lâcher si facilement. Faisons vite, sinon je sens que cette histoire va vite m'énerver. »

Je me redresse pour faire face au vendeur du stand.

- « Deux pommes d'amours, une pour moi et une pour... »

Je tourne la tête dans la direction de la jeune femme tout en remettant la fleur blanche à mon col.

- « C'est quoi votre nom ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Jeu 14 Mai - 11:01



- Contrainte -


Je ne pris pas le temps d'examiner plus longtemps l'apparence de celui que j'avais bousculé par inadvertance. Ce n'est qu'à la remarque d'une petite voix amusée que je stoppai mes pas pour lancer un dernier regard en arrière.

Oh la jeunesse, je ne vous ai pas donné cette fleur pour draguer, mais bon j'ai été jeune moi aussi je comprends parfaitement.


Je compris alors le sens de la remarque quand je vis une fleur à terre que l’homme semblait me tendre alors que réellement, il était simplement en train de la ramasser. Je me sentis un peu mal à l’aise face à la situation. Ce n’était pas prévu d’entrer ainsi en contact avec les personnes de ce village.

Entre nous vous avez de bons goûts. Vous lui avez déjà demandé son nom ?


De quoi se mêlait-elle ? Était-elle sa maman, ou quelqu’un de sa famille ? Un peu confuse par la tournure que prenait les évènements et m’inquiétant d’une rencontre prolongée, j’esquisse un geste pour tourner les talons et poursuivre ma route. Malheureusement, la vieille dame en décida autrement. Sans nous demander notre avis, elle nous agrippa tous les deux et nous emmena vers le stand que je regardais tout à l’heure.

Hey attendez, je euh…



Paye-lui quelque chose au moins.


L’homme refusa catégoriquement, et un brin gênée, je renchéris d’une petite voix.



Euh, vous savez, ce n’est pas nécessaire, je… je n’ai pas très faim. Trouvai-je comme excuse.

Mais la dame semblait rester sourde à nos revendications. Elle nous observait de loin et incitait l’homme à m’acheter une pomme d’amour. Il était vrai qu’en réalité, j’avais un petit creux car j’avais très peu mangé ces derniers jours, mais  me faire offrir ainsi un petit encas par quelqu’un que je ne connaissais pas du tout et qui de toute évidence n’avait aucune envie me mettait dans une situation désagréable. Moi qui comptais me faire discrète, ça devenait compromis…

 Désolé, je ne sais pas comment ça à pu tourner comme ça mais il semble qu'elle ne va pas nous lâcher si facilement. Faisons vite, sinon je sens que cette histoire va vite m'énerver.


Je suis d’accord


Il commanda deux pommes d’amour et me demanda mon identité. Par précaution, en ce territoire qui n’était pas le mien, je pris une faux, emprunté à une de mes amies de Konoha.

Ino, je m’appelle Ino.


Le vendeur nous donna notre commande et le jeune homme paya. Constatant que la vieille dame ne nous lâchai pas des yeux, je repérai un banc, et déclarai.

Elle est toujours là, je propose de nous asseoir ici jusqu’à ce qu’elle se lasse


Je partis la première, mordant une première fois dans la pomme d’amour qui il faut l’avouer me fit du bien. Mon estomac en avait besoin. Je m’assis sur le banc et évitai de regarder mon interlocuteur

Et vous, c’est comment votre nom ?  Demandai-je, plus pour passer le temps jusqu’à ce que je puisse à nouveau me fondre dans la foule et me faire oublier que par intérêt pour la personne.


- Physiquement, il avait quelque chose d'attirant-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Jeu 14 Mai - 21:45

Ino, je m’appelle Ino.

- « C'est un joli nom, et original qui plus est. »

En réalité je me demandais qui avait eu l'idée d'appeler sa fille par un nom qui signifiait littéralement « porc », sans doute était elle née sous le signe du cochon, probablement. Je secouais mentalement la tête, il y avait peu de chances pour que le système de calendrier de Kosaten soit le même que celui de mon monde, il fallait que je creuse la question plus avant. Mais le nom en soit sonnait bien et était simple et court, ce qui faisait que cela ne paraissait pas si bizarre. Le marchand ne tarda pas à nous offrir notre commande.

Elle est toujours là, je propose de nous asseoir ici jusqu’à ce qu’elle se lasse

Ino me fis signe en me montrant un banc non loin, j'acceptais d'un signe de la tête l'idée de la demoiselle. Je ne me fis pas plus prier pour m’asseoir à côté de la jeune femme qui était parti avant moi, croquant dans la pomme d'amour. Une fois mon propre derrière posé je me mis à prendre une bouché dans la friandise festive, sentant le goût sucré sur ma langue.

Et vous, c’est comment votre nom ?

Je la regardais de mon air sérieux habituel, visiblement, elle, préférait éviter tout contact visuel avec moi, mais cela importait peu en vérité.

- « Jotaro Kujo »

Je reprenais une autre bouchée de la pomme d'Adam, pas vraiment par réel appétit mais plus par gourmandise, celle qui vous dit que la bouchée d'avant était bonne et que la suivante ne pouvait en être que de même avant d'en redemander une autre. Alors que le silence allait commencer à s'installer je remarquais quelque chose. J'aurais dû faire le parallèle dès le début, mais les « chaussures » de la jeune femme étaient semblable à ceux de Tobi, venait elle du même monde ? Il me fallait en avoir le cœur net.

- « Pardon d'attaque le sujet comme ça, mais ces sandales...elle me rappellent celles d'une connaissance de ce monde, un certain Tobi. Vous viendriez du même monde que lui ? »

Assez étrangement il y avait une sorte d’ambivalence en moi, celle que d'une part Ino semblait en effet venir du même endroit que Tobi de par sa démarche et les vêtements cachés sous sa cape mais d'autre part qu'il semblait fort peu probable que la demoiselle ait un quelconque lien avec un énergumène aussi étrange que l'individu masqué. J'enchaînais donc avec d'autres questions avant d'attendre une véritable réponse de Ino.

- « Si c'est le cas cela veut dire que vous êtes également une élue, non ? Êtes vus ici depuis longtemps ? »

Je n'avais pas grand vraiment de sujet à exposer à la demoiselle, mais ce petit détail m'avais permit de lancer la conversation, d'autant que cela se transformait en véritable intérêt. Plus je pouvais en savoir sur les élus mieux cela était.

- « Si j'ai vu juste, est-ce que vous connaissez vraiment Tobi ? Qui est-il vraiment ? je dois avouer que j'ai beaucoup de mal à le cerner. »

Je jetais  un rapide coup d’œil dans la rue, la vieille était toujours là nous fixer avec son drôle de regard, tsss, visiblement il fallait encore gagner du temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Dim 17 Mai - 21:07



- se faufiler -


Je n'écoutai que d'une demi oreille le nom qu'il me donna. Mon attention était fixé sur la dame qui semblait ne pas vouloir lâcher l'affaire. Cela avait le don de m'agacer, mais petit à petit, il me vint à l'esprit que ce pouvait être une occasion de rendre mon voyage un peu plus enrichissant. Peut-être que j'allais arriver à sous-tirer quelques informations de ce camps. D’une façon totalement cachée et inattendu, il faut le dire, j’allais pouvoir quelques peu m’infiltrer dans le camps adverse.

Ce n’était pas prévu, mais pourquoi pas essayer…
 
Alors que je m’apprêtais à axer la conversation sur le sujet, l’homme prit les devants et me parla de… Tobi ? Aucun doute, il d’agissait de l’homme de l’Akatsuki que j’avais affronté il y a peu. Je pris un air étonné sans vraiment en être conscient. Cela se fit plus par reflexe en entendant ce nom bien connu de ma matière grise. Je repris un regard neutre après ce petit mouvement de surprise pour entendre sa deuxième question.


Si c'est le cas cela veut dire que vous êtes également une élue, non ? Êtes vus ici depuis longtemps ?

Oui, je suis une élue et je connais ce Tobi. Je suis ici depuis environ deux mois…


Je ne dis volontairement rien sur mon camp. S’il voulait vraiment savoir à qui j’appartenais, il allait de toute manière me le demander, alors il était inutile de mettre moi-même ce sujet délicat sur la table. Jetant un œil à l’endroit où la vieille dame nous surveillait toujours, mais avec moins d’ardeur que tous à l’heure, je soupirai avant de répondre à la dernière question.

Tobi est quelqu’un de particulièrement étrange, comme s’il avait deux personnalités. En le voyant la première fois dans mon monde, je croyais avoir à faire à un simple guignol sans valeur. Mais lorsque mes amis et moi durent l’affronter, il s’est avéré bien plus dure à battre qu’il le laissait croire. Encore il y a quelques jours, lorsque je le rencontrai à nouveau, il fut bien plus fort que moi.


Je marquai une pause pour le regarder et paraître honnête. Ce que je disais était vrai, et je voulais me faire petit à petit ma place pour ensuite pouvoir le cuisiner. Je terminai donc avec une mise en garde.

Méfie-toi de lui. Il m’a affirmé que ses intentions ici étaient bonnes, mais personnellement je n’y crois pas. C’est trop facile… il doit cacher quelque chose. On ne change pas si soudainement…

Je laissai un vide s’installer pour songer à tout ceci. J’avais été honnête, je ne pensais pas Tobi blanchi, et ce petit homme qui le suit en permanence m’inquiétais. La confiance qu’il semblait lui vouer m’apparaissait comme une manipulation de la part de Tobi. Que se tramait-il ?

Fermant un instant les yeux pour me calmer, je les rouvris et regarder devant moi.

Tu es donc également un élu… comment as-tu trouver cet homme masqué ? Semblait-il capable de changer ?


- Petit à petit, je mettais les choses en place -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Lun 18 Mai - 14:58

La jeune femme fut surprise d'entendre le nom de Tobi, cela me donna l'indice comme quoi j'étais tombé juste sur le lien entre ces deux personnes. Toutefois Ino se ressaisit rapidement, comme voulant cacher ses émotions. Je l’interrogeais donc sur sa nature d'élue, de toute façon il ne servait à rien de surenchérir encore plus sur Tobi en cet instant précis car la question qui suivait était en rapport avec l'individu masqué.

Oui, je suis une élue et je connais ce Tobi. Je suis ici depuis environ deux mois…

- « Donc vous êtes nouvelle en ce monde mais plus ancienne que moi sur Kosaten, je vois. »

Je voyais la jeune femme lancer un regard en direction de la vieille femme, j'en fis de même, cette dernière semblait relâcher un peu son attention, avec un peu de chance d'ici quelques minutes elle ne sera plus là, du moins c'est ce que j'espérais. Je refixais Ino par la suite en lui posant la question sur Tobi, c'était un moyen simple de savoir qui il était vraiment. Il n'y avait pas de doute sur le fait que l'homme masqué 'avait éludé volontairement certains points, sans compter sa verve qui pouvait perdre n'importe quel locuteur. Quant au jeune Magi quand bien même il semblait plein de bonne volonté et en compagnie de Tobi depuis bien longtemps, il ne faisait là non plus aucun doute sur le fait que le jeune garçon avait une vu biaisée de son ami et qu'il ne le comprenait en réalité pas plus que moi. Ino soupira avant de satisfaire ma curiosité.

Tobi est quelqu’un de particulièrement étrange, comme s’il avait deux personnalités. En le voyant la première fois dans mon monde, je croyais avoir à faire à un simple guignol sans valeur. Mais lorsque mes amis et moi durent l’affronter, il s’est avéré bien plus dure à battre qu’il le laissait croire. Encore il y a quelques jours, lorsque je le rencontrai à nouveau, il fut bien plus fort que moi.

Je repensais vaguement à ma propre confrontation avec l'individu masqué.

- « Oui je vois ce que vous voulez dire, moi non plus je ne m'attendais pas à une telle force de sa part. »

Elle marqua une pose, tournant la tête pour enfin croiser ses magnifiques pupilles vertes dans le vert turquoise des miennes.

Méfie-toi de lui. Il m’a affirmé que ses intentions ici étaient bonnes, mais personnellement je n’y crois pas. C’est trop facile… il doit cacher quelque chose. On ne change pas si soudainement…

Elle ferma ses paupières avant de les rouvrir, fixant un point devant elle, je fis de même. La vieille femme semblait toujours là, de toute façon ma curiosité voulait en savoir plus et Ino pouvait m'aider à ce niveau là donc je ne risquais pas de partir comme un voleur dès que la grand-mère sera parti. Je repris une bouché de la pomme d'amour, dont je commençais à arriver au bout. La jeune femme reprit par une question.

Tu es donc également un élu… comment as-tu trouver cet homme masqué ? Semblait-il capable de changer ?

Je finissais ma bouché, déglutissant pour avaler l'aliment sucré pour ne pas parler la bouche pleine. Je gardais mon air sévère habituel tout en fixant la vieille femme.

- « Comme je ne le connais pas « d'avant » il m'es assez compliqué de dire s'il peut « changer ». Mais si vous voulez dire par là un être bon et stable... j'ai quelques doutes également. Il parle beaucoup pour ne rien dire et c'est comme s'il ne s'exprimait qu'à demi mots, il semble faire le clown mais... c'est comme si quelque chose sonnait faux... comme si le masque qu'il porte n'est pas que physique. Cela doit être lié à cette sorte de « double personnalité » dont vous parliez plus tôt. Toutefois il est en compagnie d'un jeune homme, celui-ci semble assez influençable et influencé par Tobi, mais en contrepartie ce dernier semble ne rien vouloir tenter aux côté du jeune garçon. C'est comme si Aladdin est une sorte de... garde fou pour Tobi, pour justement éviter le retour de son mauvais côté. Après combien de temps cela va t-il durer ? Seul le temps nous le dira. »

Je scrutais une nouvelle fois la jeune femme.

- « Au fait je n'ai pas vu votre sceau, il est caché par vos vêtements ? Et quand bien même vous étiez ennemis dans votre monde, pourquoi vous êtes vous affrontés avec Tobi ? »

Cela m'intriguais, si elle était de Minshu elle n'aurait sans doute pas attaqué un autre membre de sa nation, si ? C'était plutôt bizarre en y repensant mais à la fois plutôt logique, après tout quand bien même il soit de Minshu, si je croisais Dio ici je ne lui ferais pas de cadeaux. D'ailleurs c'était le moment ou jamais de poser des questions supplémentaires à la jeune femme.

- « Hormis la question de votre sceau j'ai une autre question d'importance à vous poser, avez croisé des individus portant une tenue à peu près semblable à la mienne, parlant de « Stand » ou de la famille « Joestar » ? »

Si jamais ce n'était pas le cas la demoiselle aurait sans doute quelques questions à ce sujet, mais ce n'était pas bien grave, si cela me permettais de croiser d'autres personnes de mon monde c'était toujours ça de prit.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Dim 24 Mai - 21:44



>- Nostalgie  -


Sa première partie de discours semblait confirmer mes doutes. Lui aussi jugeait Tobi de bizarre et non-constant. Qui sait ce qui pouvait bien se passer dans la tête de ce ninja... et cet enfant avec lui... comment le retrouver pour au moins l'avertir du passé de cet homme ? Tout ceci était bien étrange et me faisait penser qu'un autre membre de cet organisation voyageait également dans ce nouveau monde: Nagato. On pouvait bien sûr affirmer que comme moi ils ont été emportés par cette drôle de lumière blanche, mais mon ressentiment face à ce groupe avide de pouvoir ne pouvait m'ôter de la tête qu'il s'agissait de quelque chose de bien plus grave... Je ne pus malheureusement pas aider ce Jotaro plus en détail. Moi-même, j'étais bien confuse et avait du mal à mettre de l'ordre dans cette histoire.


Mais bientôt, mon interlocuteur partit sur un autre sujet qui me mis instantanément sur mes gardes. 

Au fait je n'ai pas vu votre sceau, il est caché par vos vêtements ?

Après une petite réaction physique que je tentai au mieux de faire passer inaperçue, je commençai à être tendue. M'avait-il démasquée ? Allais-je devoir me battre et attirer d'autres élus du même camps ? Je serrai les poings sur ma jupe avant qu'il ne revienne à Tobi et me demande le pourquoi de notre combat. Heureusement de pouvoir détourner le sujet du sceau, j'ignorai simplement la première question et répondit à la seconde.

Pour faire simple, Tobi fait partie d'une organisation appelé Akatsuki. Celle-ci est avide de pouvoir et rêve de contrôler mon monde grâce à une force imbattable. Cette force réside dans deux démons à queue qui sont scellé dans neuf ninja qui ont le lourd fardeau de les protéger et de les contrôler. L'un d'eux se trouve à l'intérieur d'un de mes plus proches amis et les membres de cette organisations dangereuse s'en sont pris à lui à maintes reprises...

À fur et à mesure de ce discours, je sentais quelques larmes me presser le bas des yeux. Le sentiment de manque que je m'étais efforcée d'oublier revint quelques peu à la surface. Tout me manquait là-bas, chez moi... Mes amis, mon village... bref mes racines...


Une goutte de liquide parvint à s'échapper alors que je continue, la voix un peu moins contrôlée.

J'aimerais tellement rentrer chez moi pour voir comment il va...

Je regardai le ciel comme si c'était la porte pour rentrer à Konoha. J'eus l'impression de le voir à travers les nuages qui inondent le ciel. Qu'était-il devenu ? Avait-il perdu face à L'akatsuki ? Est-ce que la guerre s'était dénouée en notre défaveur ? Qui était vraiment encore vivant à Konoha ? Je laissai échapper une deuxième larme avant de finir de répondre à Jotaro.


Et pour répondre à ta dernière question, je ne me souviens pas avoir vu de tels personnes, mais de ton côté je serais curieuse de savoir si toi, tu as vu des élus de mon monde. Est-ce que les gens que tu as croisé portaient des sandales comme les miennes ou un bandeau comme le mien ?

Avec cette question, j'avais encore espoir de pouvoir revoir l'un des miens et enfin atténuer cette nostalgie qui me tiraillait le coeur petit à petit.


- Mon coeur n'était pas à Kosaten, il était resté avec les valeurs que j'ai mis 16 ans à construire -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Jeu 28 Mai - 22:12


Exploration et rencontre




« Ce que j'ai laissé derrière moi ?... »


La jeune femme sembla un peu plus tendu lors de ma première question, celle-ci éluda la première partie de ma question, sans doute un oublie de sa part, ce n'était pas bien grave de toute façon. Elle décida donc de répondre à la deuxième partie de mon interrogation malgré tout.

Pour faire simple, Tobi fait partie d'une organisation appelée Akatsuki. Celle-ci est avide de pouvoir et rêve de contrôler mon monde grâce à une force imbattable. Cette force réside dans des démons à queues qui sont scellés dans neuf ninjas qui ont le lourd fardeau de les protéger et de les contrôler. L'un d'eux se trouve à l'intérieur d'un de mes plus proches amis et les membres de cette organisations dangereuse s'en sont prit à lui à maintes reprises...

Cela donnait matière à réfléchir, mais aussi à se questionner. Tobi faisait donc parti d'une organisation maléfique ? Cela sonnait à la fois comme vrai et faux, je voyais mal cet homme être un membre influent d'une équipe voulant contrôler le monde, et encore moins pour son propre intérêt. Mais à la fois une part de moi n'était pas surprise par l'annonce de Ino, l'homme masqué semblait cacher une grande part d'ombre mais qui sait...

Je comptais questionner plus avant le demoiselle sur cette histoire de démons recherchés par cette organisation, leurs rôles, leurs pouvoirs, la gestion de « hommes sceaux ». Mais en tournant la tête vers elle je me rendis compte que cette dernière avait les larmes à l’œil, dont une qui glissa le long de sa joue. La jeune femme reprit d'une voix un peu plus faible et ampli de tristesse ;

J'aimerais tellement rentrer chez moi pour voir comment il va...

- « ... »

Elle leva la tête vers le ciel sous mon regard, visiblement perdue dans son esprit. Je ne disais rien, j'attendais simplement qu'elle se calme. Il aurait sans doute été préférable que je réconforte Ino, que je lui pose ma main sur son épaule en lui disant que tout irait pour le mieux, mais je ne fis rien. Soutenir les gens dans ce genre de moment là n'était pas vraiment mon fort, et de toute façon je m'en fichais assez éperdument. Ce type de difficultés devaient être gérable seules, et de toute façon mon soutien psychologique ne serait qu'éphémère, il n'y avait donc aucun intérêt à ce que j'intervienne si le fait de se remémorer son passé plus tard la remet dans cet état. Et puis il arrive parfois que les gens désirent justement ne pas avoir à subir ce genre d’apitoiement sur leur sort. De toute façon cela ne changea rien au fait que je la laissais se remettre seule de ses émotions dans un profond et respectueux silence. Une nouvelle goutte s'échappa des paupières de la jeune femme avant de couler le long de son visage, reprenant un peu consistance en même temps pour répondre à mon interrogation précédente.

Et pour répondre à ta dernière question, je ne me souviens pas avoir vu de tels personnes, mais de ton côté je serais curieuse de savoir si toi, tu as vu des élus de mon monde. Est-ce que les gens que tu as croisé portaient des sandales comme les miennes ou un bandeau comme le mien ?

- « Tant pis, cela aurait sans doute été trop beau je suppose... sinon hormis Tobi, non je n'ai croisé personne d'autre de votre monde, ni même quelqu'un portant le même type de bandeau que le votre, désolé. »

Je me tournais vers elle, mais pas que le tête cette fois, mais le corps entier, de manière à être un peu plus proche d'elle.

- « Je voudrais revenir sur ce que vous avez dit si cela ne vous dérange pas. Vous parliez de « démons » scellés dans des ninjas, existe t-il des démons non scellés ? Les démons sont ils si puissants que ça ? Les « ninjas sceaux » doivent être sous grande surveillance s'ils sont si importants, non ? Si c'est le cas alors quelle intérêt pour cet Akatsuki d'aller se risquer à chercher ces mêmes démons ? S'ils sont assez fort pour les obtenir malgré toutes les précautions mises en place et à les contrôler, alors ils devraient être assez fort pour être les maîtres du monde par leur seule force. Je doute qu'une telle organisation se permette de ne pas avoir réfléchit à ce genre de « détails » seuls, ils doivent avoir une autre idée derrière la tête. Peut être que le fait de réussir à atteindre l'un de ces démons permet de prouver leur force pour montrer leur force et ainsi faciliter un futur règne de terreur.

Y a t-il une autre organisation antagoniste à l'Akatsuki qui a été formée pour la contrer ? D'ailleurs l'Akatsuki est elle connue de tous ou bien est-ce une organisation de l'ombre ? Pourquoi veulent ils contrôler votre monde ? On t-il un meneur qui prendra la place de « maître suprême du monde » ou formeront ils une sorte d'assemblé qui gérera les terres de votre univers avec une certaine organisation administrative ? Veulent ils vraiment « dominer » votre monde ou juste le plonger dans une aire de chaos ? »


Je fixais toujours la jeune femme avec mes yeux verts turquoise, j'étais encore en train de prendre le monopole du dialogue.

- « Désolé pour cette avalanche de questions, d'habitude je ne suis pas aussi bavard mais comme ici, à Kotasen, je risque de tomber sur des personnes de multiples univers je préfère obtenir le plus d'informations possible, pour être préparé au cas où, et puis cela me donnera plus d'informations sur Tobi.

Sinon, si je puis me permettre, c'est sans doute à cause de l'émotion mais vous avez omis ma question sur votre sceau, est-il caché par vos vêtements ? »


Lors de ma première question elle avait simplement oublié, mais elle semblait tendue quand même, et lors de ma seconde question je refaisais référence à cette partie de la question antérieure. Pourtant Ino semblait ne pas avoir remarqué que j'y faisais référence, et puis le sujet semblait la mettre mal à l'aise. Peut être mon voyage en Égypte m'avait il rendu particulièrement suspicieux pour rien mais je voulais être sûr qu'il n'y avait pas anguille sous roche. Je fronçais les sourcils, j'attendais une réponse simple et franche de la part de la jeune femme, je ne lui voulais aucun mal, juste avoir le moins de zones d'ombres possibles sur mes rencontres.

- « Et puis c'est assez étrange mais votre combat semble avoir été plus... violent qu'un simple entraînement, le sceau de Minshu ne devrait il pas empêcher ce genre de combats ? »

Cela pouvait être vu comme une sorte de pic, mais il s'agissait en réalité d'un véritable question, notre sceau nous permettait il vraiment de nous battre jusqu'à la mort ou en tout cas de manière sérieuse contre un autre élu de notre nation ? Peut être que la jeune femme avait la réponse à cette question.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Mer 3 Juin - 21:04



- L'oeil de lune  -


Cet homme semblait très intéressé par les problèmes de ce monde. Le flot de question qu'il posait était impressionnant, et j'eus bien du mal retenir la totalité d'entre elle. Je pris un instant pour bien tout enregistré et me lançais à mon tour dans un long discours.

Pour faire simple, effectivement, ces créatures ont une force phénoménal. L'une d'elle a même été capable de détruire mon village, ôtant la vie à la plupart des ninja présent ce jour-là. Le chef de cet époque n'a pas eu d'autre choix que de sceller sa force en son fils fraîchement né, et d'en garder une partie en lui tellement la quantité d'énergie était puissante. On a appris plus tard que la raison de cette attaque provenait d'un des membre même de l'organisation qui les cherche. Car la créature qui a attaqué n'était pas libre auparavant. Elle était scellée dans le corps d'une femme, la femme du chef et elle a été arrachée de force par ce membre. Grâce à un oeil spécial qu'il possédait, il a pu contrôler la bête et en faire une machine de guerre puissante. 


Je marquai une pause pour qu'il puisse se repasser mon début d'explication, puis continuai

L'Akatsuki veut les neuf créatures pour n'en faire qu'une seule, à la force inégalable, et grâce au pouvoir de la pupille du chef de l'organisation possède, il comptait plonger le monde sous son contrôle, se servant de la force des neuf démons pour augmenter son emprise. 


Je tournai la tête vers Jotaro.


Tobi est ce chef au dessein plus que démoniaque.

Sinon, si je puis me permettre, c'est sans doute à cause de l'émotion mais vous avez omis ma question sur votre sceau, est-il caché par vos vêtements ? »

Je serrai les poings. Il n'avait donc pas abandonner cette question... il fallait donc répondre sans éveiller trop de soupçon.


Euh... oui il est sous mes vêtements... répondis-je rapidement 

Mais cela ne lui suffit pas, car il insista quant à mon affrontement avec Tobi. Jetant un oeil rapide à l'endroit ou se tenait tout à l'heure la vieille, j'affichai un petit sourire discret lorsque je vis qu'elle était partie. Elle a dû se lasser, et cela allait me permettre de quitter la discussion avant qu'il ne soit trop tard. Pour répondre à sa dernière remarque, je jouai la fille qui ne savait pas encore grand chose.


Pour mon combat contre Tobi, je ne sais pas. Je n'ai rien ressenti pendant le combat... peut-être était-il pas assez violent pour que le sceau réagisse ?


- L'expliquer m'inquiétais... -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3693
Yens : 312
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 148
Nombre de topic terminé: 65
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   Lun 6 Juil - 21:11

double post pour conclure après l'annonce de Jotaro :



-révélation  -


Jotaro ne sembla pas convaincu de ma dernière question. Il me regarda un instant, et je sentais que si la discussion s'éternisait, elle allait tourner à mon désavantage. Comment allait-il réagir si je lui montrais ma marque ? Il fallait que j'y mette un terme immédiatement, et heureusement pour moi, j'avais une raison toute trouvée. Me levant gentiment, je lui offris un sourire satisfait.

 

La vieille dame est partie, je suppose que c'est le moment de se quitter. À moins que tu ne veuilles continuer selon ses souhaits.


Il me regarda d’un air sceptique quelques secondes, avant de soupirer et de se lever à son tour.



Mouais, tu as raison, mais laisse-moi te dire un truc avant. Je sais pour ton sceau, ou en tout les cas, j’ai deviné que ce n’est le même que le mien. Tu devrais travailler ton bluff… moi personnellement ça ne me fait rien, mais méfie-toi à l’avenir.



Il avait parlé doucement pour que moi seule entende. Mon sourire disparut et je me sentis soudainement mal à l’aise. Il avait deviné depuis le début. Quelle honte… Il partit en faisant un signe de la main.



Merci pour les info sur Tobi, à une autre fois…

 

Je le suivis des yeux jusqu’à ce qu’il se perde dans la foule. Je restai seul avec mon ressenti… je l’avais échappé belle…


- Heureusement, il n'en tint pas compte -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: exploration et rencontre [PV Jotaro]   

Revenir en haut Aller en bas
exploration et rencontre [PV Jotaro]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Prime] Jotaro Kinari
» exploration (pv Mine de charbon)
» Exploration des lieux, recherche...
» L'exploration de la terre des morts
» Potentielle nouvelle recrue pour les Bataillons d'Exploration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.