Partagez | .
Révélation et résolution
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Révélation et résolution   Ven 22 Mai - 10:50





Le terrible juge des enfers


En route !





Que la route avait été longue depuis le village de Rin, se disait le chevalier infernal tout en marchant alors dans la neige d'un pas décidé mais si lent à ses yeux et pour cause: il se déplaçait à la vitesse d'un humain des plus normales, à celle d'un mortel qui pataugeait dans la neige... Une chance pour lui que le climat ne pouvait ralentir l’avancée impitoyable de sa marche des plus déterminés malgré certain inconfort lié a la présence d'un homme qu'il avait pris, bien malgré lui, sous son aile et dont il regrettait de ne pas avoir tordu le cou a chaque fois que celui-ci ouvrait la bouche pour un oui ou un non.

Que le trajet était pénible quand on calquait son rythme sur celui du plus lent du duo afin de ne pas le perdre en cours de route: ce n'était pas comme si la forêt de givres faisait plusieurs centaines de kilomètres et était remplis de monstre capable d’inquiéter des élus bien plus anciens que lui-même, un lieu dont il ne faisait pas bon de rester le soir venue... Même Croc-Noir n'était pas tranquille en ce lieu étrange qui, d’après la légende: avait vu dormir le grand dragon céleste de Fuyu. Une marche forcée fut alors instaurée pour passer un endroit qu'il n'aurait eu qu'à survoler s'il n'avait pas été accompagné par le demi démon dans son dos et il n'était pas question qu'il le transporte dans les airs: il préférait de loin mettre le pied à terre que d'avoir à porter Dante dans ses bras... Il aurait été trop tenté de le laisser tomber depuis une hauteur qui devrait être mortel pour les humains. Cependant, cela aurait été efficace sur lui ? Cette question le tarauda le temps qu'ils franchirent tous deux le Fjord enneigé et ses immenses chaines de montagnes givrés à pied, traversé dans lequel il délaissa son armure pour une tenu un peu moins voyante composé d'un épais pantalon et d'un large manteau de cuir noir à capuche dans laquelle son familier a écaille aimait se cacher lors des fortes rafales de neige.

Sa pandora Box fermement attaché dans son dos, le visage sinistre de Rhadamanthys s'éclaira des jours plus tard à la vision des remparts cuirassé de la ville militaire de Fuyu: ils étaient enfin arrivé a Hyouga... Devinant la forme de la tour du gel au centre de l'immense ville, le chevalier des enfers faisait signe a Dante de le suivre tout en l'interpellant alors de sa voix forte:

"Je n'ai pas pour habitude de me répéter mais je suis obligé de faire une exception pour toi alors écoute bien. Nous sommes à la recherche d'un homme : un homme aux cheveux mi-long de couleur cramoisie, portant une ample tenu noir avec des nuages rouges cousus directement sur le tissu. Point intéressant pour le reconnaitre : on peut le reconnaitre grâce à ses yeux par des cercles concentriques ayant pour centre la pupille, l'iris et la sclérotique étant de couleur gris violette. En soi, des yeux qu'on ne trouvera pas ailleurs dans sur cet homme. Il s'agit d'un élu de Fuyu comme nous deux."


Dit-il avant de marquer un arrêt pour faire tomber sa capuche en arriére afin que son petit dragon noir vienne s'étirer sur sa pandora Box alors que Rhadamanthys reprenait sa route:

"Heiwa Jigoku, tel est son nom. Je ne l'ai rencontré qu'une fois mais d'aprés les informations de mon ami Piccolo: il se pourrait que lui et moi partagions une même vision sur les "sceaux" qui nous marque tous ainsi que la puissance de ces derniers. J'ai besoin de savoir ce qu'il sait afin de pouvoir clarifier quelque chose que j'ai découvert dans le temple perdu: quelque chose qui pourrait changer radicalement la façon dont nous devons voire et vivre en ce monde qui n'est pas le nôtre. Le comprends tu, Dante ?"


Terminât Rhadamanthys sans se retourner tout en passant alors les immenses portes blindés du siége de la puissance militaire du royaume glacé.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Ven 22 Mai - 16:17


- De mauvais humeur... -


Le froid était encore une partie intégrante de Fuyu, la neige, la glace, et la végétation gelée, donnait un magnifique spectacle au chasseur de démons même s'il aurait préféré un peu de soleil et de chaleur dans cette contrée figée dans le temps...
Le fils de Sparda, avait accompagné Rhadamantys, car il avait quémandé sa présence dans le bar du village de Rin, pour une rencontre qui pouvait intéresser le demi-démon. Il le suivit sans trop faire d'histoire, car il sentait que cette demande était importante...

Les heures passèrent, Dante observa encore et toujours le paysage qui était tant tôt une forêt connue pour avoir abrité le dieu de ce pays, tant tôt une chaîne de montagnes. Il regarda aussi, la plupart du temps Rhadamantys, il le voyait s'énerver à cause du voyage à pied forcer car le devil hunter ne pouvait voler, du moins pas encore... Le chevalier de la férocité avait troqué son armure de power rangers pour une tenue plus simple et discrète : composé d'un épais pantalon et d'un large manteau de cuir noir à capuche et rangea son armure dans une sorte de caisse, alors que le devil hunter garda sa tenue composé d'une veste rouge pourpre, d'un jean rouge-noir et de son haut noir.
Spoiler:
 

Il regarda Croc-noir, le bébé dragon qui faisait office de compagnie au solitaire en armure violette, et se demanda comment pouvait-il supporter un homme dont le caractère équivalait à une tête de mule....

Après quelques jours de marche, ils arrivèrent là où le juge voulait aller : "La ville de Hyouga"

Le fils de Sparda écouta d'une oreille le juge :

- "Je n'ai pas pour habitude de me répéter mais je suis obligé de faire une exception pour toi alors écoute bien. Nous sommes à la recherche d'un homme : un homme aux cheveux mi-long de couleur cramoisie, portant une ample tenu noir avec des nuages rouges cousus directement sur le tissu. Point intéressant pour le reconnaître : on peut le reconnaître grâce à ses yeux par des cercles concentriques ayant pour centre la pupille, l'iris et la sclérotique étant de couleur gris violette. En soi, des yeux qu'on ne trouvera pas ailleurs dans sur cet homme. Il s'agit d'un élu de Fuyu comme nous deux."

- Eh bien, merci pour cette charmante exception, je te donnerais une pizza comme paiement plus tard... Se moqua intérieurement Dante, car pour le moment, l'heure n'était pas aux piques.


- "Heiwa Jigoku, tel est son nom. Je ne l'ai rencontré qu'une fois mais d'aprés les informations de mon ami Piccolo: il se pourrait que lui et moi partagions une même vision sur les "sceaux" qui nous marque tous ainsi que la puissance de ces derniers. J'ai besoin de savoir ce qu'il sait afin de pouvoir clarifier quelque chose que j'ai découvert dans le temple perdu: quelque chose qui pourrait changer radicalement la façon dont nous devons voire et vivre en ce monde qui n'est pas le nôtre. Le comprends tu, Dante ?"


- Je crois... Telle fût la réponse de ce dernier, il n'avait pas grand-chose à dire après tout.
Il venait d'arriver dans ce monde il y a une semaine environ, il avait rencontré beaucoup de monde mais il ne se souciait pas plus que ça et donc il trouvera quelque chose à dire le moment venue.
Mais une chose est sûre pour lui, ils étaient observés par quelqu'un...


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Ven 22 Mai - 18:45



 
Révélation et résolution


 
Heiwa Jigoku



 



La ville d'Hyouga. Le fief armée du royaume de Fuyu , et l'une des plus grandes villes qui composait le royaume. Telle était la ville choisie par le Dieu, après ses dernières mésaventures. Une rencontre dans la vaste forêt enneigée, après des mois d'absence, pour une mission suicide donnée par les vassaux de l'Empereur. Une rencontre mais aussi des informations cruciales sur son passé, le nom d'un homme: Tobi!Depuis qu'il avait apprit ce nom, le ninja brûlait d'une détermination implacable pour rencontrer cet être au même habits que lui, semblant en connaitre plus que quiconque sur leur monde et son passé. Il n'aurait de cesse que de rechercher cet homme, quoiqu'il en coûte.
Il avait fait ce détour, afin de réfléchir et de se poser avant de retourner à la capitale, surprenant surement ceux qui espéraient le voir mort à l'heure qu'il est. Quelle agréable surprise, il allait leur donnait!

Ses poings se contractèrent par la colère et la haine, ajouté à la souffrance de la trahison.Ses hommes paieraient de leur vie et de leurs cris d'agonis, de cette souffrance venant du plus profond de leur être et de la destruction de tous leurs espoirs. Il était sûre qu'il le pourrait, ce qui étrangement ne le surpris pas plus que ça. Et pourtant, pourquoi le sceau ne l'empêchait pas de ressentir de telles pulsions meurtrières? Pourquoi savait-il pertinemment que le sceau ne l'empêcherait pas d'occire ces traîtres. Ce qui semblait être une prison naturelle, les laissaient pourtant agir à loisir, lui et certainement d'autres élus. Le sceau! Étrange pouvoir dont l'aura n'émanait pas du roi lui même. Aucune particules spirituelles n'émanaient de ce dessin, pouvant ne serait-ce s'approcher de prés ou de loin à celle de Sul-Hei. Non la force qui s'en dégageait, était bien plus puissante encore, plus sauvage, plus ancienne.Quels mystères renfermaient ce symbole.
Son rinnegan fixait les courbes bleus, essayant de percer le moindre indice. Mais rien n'y faisait,rien n'émanait de son intense observation. Lui aux pupilles lié à l'âme, il était mis en échec par un tatouage. Il était lié à ce royaume et à Sul Hei et ses sbires, tant qu'il n'aurait pas gagné la puissance de se défaire de cette marque. Et il en était encore loin, trop loin à son goût. Même lieu Dieu de la Paix devait admettre que dans ce monde où sa puissance l'avait quitté, il devait se trouver des alliés, des puissances. Avait-il fait un tel exploit dans son propre monde?

Tant de questions qui lui taraudaient l'esprit, il leva les yeux au ciel, insufflant son chakra dans les nuages au-dessus, sans même s'en rendre compte. Son pouvoir s'échappant, comme animé par une vie propre. La première goûte glissa sur son visage, tout prêt de ses yeux. Et l'averse éclata comme dans la forêt. Il devait avancer et trouver les réponses à ses questions, la Paix n'avait toujours pas avancé depuis son arrivé ici. Pire l'apparition de cette secte déclenchait bien plus de carnage. Et pourtant leurs idéaux rejoignaient ceux du ninja, mais il n'approuvait pas encore leurs actions. Peut être s'il pouvait s'en emparer et les mener vers la Paix véritable...

C'est à cet instant qu'il fut bousculer par un garde de la ville, sans même un regard pour l'homme encapuchonné dans lequel il était rentré. Le bruit métallique des armures se faisant entendre dans les ruelles, alors que les villageois s'enfermaient dans leur maison au vu de la tempête...Une tempête crée par lui. Mais son visage toujours fixé au ciel, se pencha sur le côté alors qu'il entendait les dernières paroles des gardes

-Deux élus à l'entrée, ils n'ont pas été annoncé! L'un d'eux doit être surveillé par ordre de la capital. Il faut le trouver, celui-ci ne possède pas son armure pour passer inaperçu. Il va être difficile de le retrouver, surtout sous cette tempête... Séparez vous!

Des élus? Tout comme lui sous surveillance. Aussitôt, il reprit conscience de ce qu'il entourait et par la pluie pu détecter la présence de tout être à l’extérieur, n'était pas touché par l’élément d'eau. Il localisa rapidement les deux intrus en question, et comme par magie disparut de la ruelle. Quelques minutes plus tard, il se retrouva dans l'ombre d'une ruelle, au plus proche des deux intrus. Mais un duo de gardes les avaient repérés aussi et les observaient. Eux aussi écoutant ce qu'ils se disaient. Heiwa Jigoku n'était guère intéressé par l'arrivé de deux élus, jusqu'à ce que son nom fut mentionné. Pas assez proche pour entendre l'intégralité de leur discutions, il n'eut quelques bride et compris rapidement qu'ils le recherchaient. Pour quelles raisons? Avant de se montrer et usant de ses talents et son agilité de ninja, il passerait inaperçu afin de savoir ce qu'on lui voulait...

~Crétin d'humain!~

Il siffla dans sa tête, alors que le duo fut rejoint par des renforts entourant peu à peu les deux étrangers leur semant de les suivre sous l'ordre quelconque de sa majesté. Ce n'était pas ainsi que Dieu apprendrait quoique se soit, ni les motivations qui poussait cet homme à le chercher. Il devait agir! Restant adossé contre le mur, caché dans les ténèbres de la ruelle et de sa capuche, il concentra son regard sur les gardes, tout en restant bien invisible à leur regard, aidé par la pluie diluvienne qui frappait la ville et leur champs de vision.

- Banshô Ten'in: Force D'attraction

L'un des hommes poussa un cri de surprise, alors que ses pieds décollèrent du sol, pour quelques secondes plus tard, foncer tout droit sur un des autres soldats se fracassant dans le bruit métallique de leurs armures, inconscient. Aussitôt, les quelques soldats qui restaient furent sur la défensive, regardant tour à tour les deux élus et derrière eux.

-Shinra Tensei!

Cette fois-ci deux hommes furent catapultés droit devant eux par une force invisible qui les prit par derrière, les propulsant sur plusieurs mètres devant eux, dans une position plutôt douloureuse, avant de sombrer à leur tour, totalement assommés. Il ne restait plus qu'un homme qui totalement apeuré, malgré son appartenance aux guerriers Fuyen, regardait tour à tour les deux élus les suppliant du regard, et l'infini ténébreuse d'ou provenait les bruits de pas sur la pierre.Résonnant de plus en plus proche, alors que le garde se mit à tourner sur lui même de peur, avant de se figer par la peur quand une voix susurra à son oreille:

-Banshô Ten'in

L'homme de métal quitta à son tour le sol, sans même réussir à voir le visage de son ennemi, pour percuter le mur d'une maison dans un bruit d'os brisé. Il n'était certainement pas mort, mais ne pourrait retourner à son poste avant plusieurs mois. L'infime menace et les insectes ennuyant que représentait la garde fut évincer aussi vite qu'elle était apparut. Ne laissant dans la ruelle déserte et inondée par la pluie que les trois silhouettes des protagonistes. Les pupilles du sage des 6 chemins se posant finalement sur les deux élus. Aussitôt Heiwa Jigoku en reconnu un, qui était présent durant l'ordre de mission pour sauver le dénommé Zayro, avant lui même d'être interpellé pour une autre mission. Était-il venu pour finir le travail des vassaux du roi. L’annihiler avant que le Dieu retourne à la capitale? Si telle était le cas, les deux élus qui lui faisaient face aurait du soucis à se faire eux aussi. Mais pour l'heure, il continua à les observer, comme si la pluie ne le dérangeait nullement...



 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Dim 24 Mai - 1:35





Le terrible juge des enfers


Question





La réponse de Dante fit pousser un long soupire de fatigue au juge infernal qui, se remémora alors intérieurement que le demi-démon n'était pas en Kosaten depuis aussi longtemps que lui et qu'il devrait encore prendre ses "marques". Une chance pour lui, il n'y avait pas de vrai danger pour le moment et le fils de Sparda ne devait pas encore être "catalogué" par les soldats de Fuyu comme élu de la grande puissance du royaume gelé: et a vrai dire, il comptait un peu là-dessus pour entrer discrètement dans la ville fortifiée où son armure n'aurait pu passer inaperçu ainsi que la présence d'un élu plus ancien... Enfin, avec la tenue un peu trop voyante de Dante, la partie n'était pas gagnée pour autant malgré la pluie qui venait d'arriver, se disait le spectre infernal une fois qu'ils eurent passé les immenses portes menant à l'intérieur de la ville d'Hyouga: révélant alors une véritable démonstration de force en matière de défense militaire vu le nombre de soldats en armure complète que pouvait voir Rhadamanthys alors qu'une escouade les dépassait afin de poursuivre un quelconque malfrat. Si le Yuki était le cerveau du royaume de Fuyu, le temple du ciel son âme spirituelle alors Hyouga était son coeur battant et l'acier ainsi que l'armement qu'elle fournissait, le sang qui faisait bouger tout le pays du dragon bleu.

"C'est assez impressionnant... Si un conquérant voulait s'attaquer a ce pays: il lui faudrait d'abord conquérir cette ville afin de mettre a bas la puissance militaire que possède Sul Hei et ainsi, limiter les risques de contre-offensives de la part du tyran."

Dit alors Rhadamanthys pour lui-même tout en se demandant comment lui ferait pour déstabiliser ce royaume assez longtemps pour décapiter Sud Hei quand le moment sera venu ? Avec ce qu'il avait appris dans le temple oublié, il avait seulement besoin d'allié fiable et fort à présent. Et même si cela lui en coutait de le penser, Dante était à même de remplir ses deux conditions: tout comme lui il avait un lien avec l'autre monde et son arrogance devait obligatoirement le signe de capacités hors du commun... Ou bien alors d'une débilité son nom mais son instinct lui disait que ce ne pouvait pas être aussi facile que ça: la solution la plus probable était rarement la plus simple et de toute façon, il faisait confiance en son instinct sur ce genre de chose... Tout comme il le croyait quand ce dernier l'avertit alors qu'ils avaient été pris en filature par des soldats d'Hyouga. Doucement, il chuchota à son compagnon de route tandis que Croc-Noir se cacha de nouveau dans sa grande capuche sombre:

"On fais comme si on ne les avait pas vu... Et on va se diriger dans les ruelles pour les semer ou pour les assommer mais on ne les tueras pas: le sceau va nous en empêcher... Par contre, il ne nous empêche de leur coller une bonne correction.

Dit-il avant de remarquer que les soldats étaient en train d'augmenter leur nombre jusqu’à les encercler complètement afin de leur couper toute retraite... Serrant doucement le poing gauche, les yeux du juge infernal se teintèrent de rouge avant qu'un imprévu ne vienne le surprendre sous la forme d'un homme qui s'éleva du sol pour se changer en boulet humain sous les gouttes fines qui tombaient du ciel: heurtant brutalement l'un de ses camarades comme si une main invisible l'avait projeté sur son comparse avant de s'intéresser aux autres soldats qui connurent alors tous un sort similaire. L'air s'était étrangement densifié, soulignât Rhadamanthys en découvrant ses cheveux de sa capuche tout en laissant son familier sortir de sa cachette afin de s'étendre sur sa pandora box alors que le grand blond était pleinement visible pour la dernière personne encore debout en cet instant: celle qui avait attaqué tous ces soldats sans se faire remarquer... Il n'était pas sans lui rappeler Kara no Aka mais l'heure n'était pas aux souvenirs, au contraire : il était temps d'avoir des réponses à certaines interrogations. Doucement, sa voix se fit grondante et sa bouche expirait de la buée sous la pluie à chacun de ses mots comme si son corps était trop chaud en comparaison de la froideur que le climat pluvieux avait amenée avec lui:

"On ne ménage pas ses efforts pour maltraiter ainsi de pauvre soldat tout en restant dans l'ombre: cela est bien digne d'un ninja. Je dois avouer que tu m'impressionnes, t'es tu déjà débarrassé de ton sceau pour t'en prendre ainsi a l'armée de Sul Hei ? Ou, es tu assez fort pour ne pas te laisser manipuler par la volonté du roi auquel tu ne sembles pas obéir ?"

Demandât Rhadamanthys afin de voir les réactions de ce dernier, afin de le tester de sa voie pour voir si ce dernier était telle que Piccolo lui avait décrit et s'il était digne des informations qu'il allait lui transmettre sans vraiment se soucier si Dante comprenait quelque chose à ses mots.

"Résister ainsi à l'appel des ordres du roi de Fuyu alors que toi, moi et Bishamon avons été trainé face à ses conseillers pour sauver l'un des nôtres... Tu as été le grand absent de cette mission bien inutile a mon goût. Alors, Heiwa Jigoku, et si tu me révélais le secret qui t'a permit de faire ce que rêve bon nombre d'entre nous ? Du moins, ceux qui le peuvent encore et ceux qui ne lèche pas les pieds du Tyran comme Zayro Jinn... Je suis curieux de savoir cela, shinobi."

Termina Rhadamanthys d'un ton lourd de sous entendu : il savait qu'Heiwa était là depuis plus longtemps que lui mais il avait défié ouvertement Sul Hei et même attaqué Zayro, il ne craignait pas d'avoir a s'en prendre a celui qui les avait tiré d'un mauvais pas tout à fait contrôlé...



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Dim 24 Mai - 16:17


- Début de la rencontre -


La pluie commença à tomber, lorsque les deux hommes originaires des enfers entrèrent dans la ville fortifiée. Dante observa son environnement avec précision : des barricades, des murs fortifiés prêts pour tenir un siège, la terre boueuse, et des soldats... Trop de soldats.
Le fils de Sparda était capable de sentir la présence d'êtres vivants dans un champ d'action limité, c'est ce qui lui permettait de savoir si telle ou telle personne était un démon ou non; et plus le temps passait, plus ils devenaient nombreux... La conclusion ne se fit pas attendre : Lui et l'incarnation de la férocité, étaient encerclés. La tension, était palpable, la pluie plus lourde, Rhadamantys lui expliqua qu'ils allaient se cacher pour tenter des semés, ou de leurs données une petite fessée...
Dante allait suivre son conseil, mais il ne comprenait pas pourquoi ils étaient visés... Parce qu'il était un étranger . Il est vrai que ses habits, sans parler de sa couleur de cheveux très sexy, ne venaient pas de cette patrie...
Mais sinon pourquoi alors ? Parce qu'il était un élu ?

- .... Le chasseur de démons trouvait que c'était cette raison qui les poussait à les prendre en filature... Même s'ils n'étaient vraiment pas doués.
Alors que lui et son compagnon se préparaient à la fiesta, un léger imprévu se créa.

Le devil hunter sentait l'air se densifier, avant que les hommes commencèrent à voler pour finir assommés.
Il sentit qu'ils étaient encore en vie, malgré leurs pitoyables pirouettes avant qu'ils ne s'écrasent sur le sol ou les murs avoisinant leurs positions.
Puis le juge de la férocité enleva sa capuche, et parla à l'homme qui était derrière tout ça, alors qu'il était caché comme une ombre ;


"On ne ménage pas ses efforts pour maltraiter ainsi de pauvre soldat tout en restant dans l'ombre: cela est bien digne d'un ninja. Je dois avouer que tu m'impressionnes, t'es tu déjà débarrassé de ton sceau pour t'en prendre ainsi a l'armée de Sul Hei ? Ou, es tu assez fort pour ne pas te laisser manipuler par la volonté du roi auquel tu ne sembles pas obéir ?"

Dante écouta les informations sans rien dire, tout en attendant la suite.

"Résister ainsi à l'appel des ordres du roi de Fuyu alors que toi, moi et Bishamon avons été trainé face à ses conseillers pour sauver l'un des nôtres... Tu as été le grand absent de cette mission bien inutile a mon goût. Alors, Heiwa Jigoku, et si tu me révélais le secret qui t'a permit de faire ce que rêve bon nombre d'entre nous ? Du moins, ceux qui le peuvent encore et ceux qui ne lèche pas les pieds du Tyran comme Zayro Jinn... Je suis curieux de savoir cela, shinobi."

Alors c'était la personne qu'il cherchait, hein... Ils avaient faits plusieurs jours de marche, tout cela pour le rencontrer, et le voici. Le demi-démon s'intéressa un peu plus à la conversation, car certes il ne se soucie pas de ce qu'il se passe, mais ces informations pourront être utiles dans l'avenir... Espérons qu'il ne va pas être déçu.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Lun 25 Mai - 23:26



Révélation et résolution


Discutions et révélations






La pluie battante s'intensifiait encore, prêt à inonder chacune des ruelles de cette ville fortifiée. Elle fouettait les trois élus de sa puissance, alors qu'eux trois restaient immobile à se jauger. Le shinobi avait reconnu le chevalier d’Hadès, même sans son surplis, sa cosmos énergie déferlant discrètement de son corps. Il pouvait le ressentir, lui même étant lié à l'énergie spirituelle. Néanmoins, le deuxième élu, même s'il ne faisait aucun doute quand à son appartenance à Fuyu, était totalement étranger au ninja, celui-ci attirant un instant l'attention de son Rinnegan. Qui était-il? Et pourquoi être présent lui aussi? Son énergie était encore faible, probablement un nouvel arrivant...un nouveau piégé dans ce monde chaotique.
Mais sans avoir plus de temps, pour en savoir plus, le chevalier de l'enfer prit finalement la parole, après ce long moment de silence. Au fur à mesure de ses paroles, les yeux du ninja se posèrent sur les corps inertes des soldats, réfléchissant aux mots exactes et ce qu'il signifiait de son interlocuteur. Quelque chose d'étrange émanait de sa voix, aucun agressivité à son encontre, bien au contraire. Comme si l'ironie pointait dans sa voix, comme s'il voulait mettre le doigt sur un point que lui même se doutait depuis quelques temps. Peu à peu, il reporta son attention sur le fils de Sparda et le chevalier infernal, avant de pousser un léger soupir et de répondre aux premières remarques de celui qui le cherchait. Sa voix était calme, posé, tel un chuchotement qui ne lui était pas vraiment destiné.

-Oh...La vermine ne mérite pas tant d'efforts que ça. Le " Dieu" pardonne aux forts et châtie les faibles...

Sa phrase, tout en étant pleine de mystère, était aussi à la fois lourde de sens. Il dévoilait tout haut les doutes qu'il avait quand aux ordres que le sceau pouvait leur donner. En effet, le symbole divin ne l'avait pas empêcher à s'attaquer à ces hommes, ni même à haïr, voir dans une certaine mesure, à s'opposer au monarque. Il n'avait pas encore la puissance de se délier de cette emprise, et Rhadamanthys le savait pertinemment. Il pouvait presque ressentir un certain sourire voilé dans ses paroles, à moins que son imagination lui jouait des tours. Dans tous les cas, il fut surpris d'apprendre qu'un autre héros portait des doutes sur le sceau, et de surcroît le recherché lui, sachant de quoi il en retournait. Le chevalier n'était donc pas une bête-machine à tuer. Son sourcil se souleva imperceptiblement à cette découverte. Le ninja avait très bien compris le message que tentait de lui envoyer La férocité. Et encore plus la suite de son discours. Ainsi il affichait ouvertement sa méfiance et sa colère face au roi-dragon, comme lui même l'avait fait auparavant.
Mais toujours attentif et à prendre des précautions, Le dieu de la Paix posa son regard sur le guerrier-démon Dante, se demandant s'il pouvait faire confiance à cet homme et si lui aussi pouvait parler librement en sa présence.

Les cercles concentriques du Rinnegan tournèrent à une vitesse folle, alors qu'ils se posèrent tour à tour sur les deux élus. Et lorsqu'il se décida à parler, la pluie lui indiqua l'arrivé de renforts du village. Son visage se tourna à droite et à gauche, il ferma les yeux un instant, puis les ouvrit instantanément, dévoila le pouvoir de son œil lié à l'âme. Un sombre et froid pouvoir toujours contrôlé.

-Mhhh...Si vous voulez poursuivre cette conversation plus tranquillement, élus, il faudra me suivre. Des renforts arrivent sur nous. Aucune preuve nous mêle à cette attaque. Profitons du couvert de la pluie.

Comme à son habitude la personnification de la Paix, parlait peu et de manière direct et concise. Sans attendre le consentement de ses "invités", il bondit avec la grasse d'un félin sur le toit d'une maison. Puis se faufila telle une ombre de maisons en maisons, avec une véritable discrétion et aisance. Après une petite ballade en ville, et ayant aperçut un lieu plus calme où, il ne serait pas déranger le shinobi bondit au sol, pour pousser une porte et y entrer à la lumière d'une bougie, tandis que la pluie se calmait peu à peu pour devenir plus fine. Une fois les trois héros réunis, Nagato s'attarda à nouveau sur l'élu dont il ne connaissait pas l'identité, puis s'exprima:

-Qui es-tu? Et quel est ton but dans cet histoire, démon!

Après avoir entendu la réponse de celui-ci auquel il reviendrait plus tard. Il se tourna en direction du chevalier de l'enfer, le jaugea à nouveau, avant de parler d'une voix monocorde.

-Malheureusement, je n'ai pas participé à cette mission pour d'obscure raison. Une autre mission m'a été confié par les vassaux du roi. Une mission... Suicide!

Il prit un instant de silence, le visage figé, laissant digérer cette information aux deux élus. Après tout pourquoi voudrait-on tuer un élu, alors que le royaume mettait autant de temps à faire venir. Le chevalier allait-il mettre les indices bout à bout pour venir à la même conclusion que le ninja?
Une simple idée: les vassaux, plus intelligent et pas aussi prétentieux que Sul Hei connaissait la menace que représentait un élu, et le champs d'action si spéciale du symbole du dieu-dragon. Heiwa avait été l'un des premiers qui s'étaient dressés devant le roi. Les vassaux craignaient que si le roi n'avait plus les faveurs du Dieu-dragon, le sceau n'empêcherait pas quiconque de commettre un régicide. Cette information donnait encore plus de poids à la dangerosité d'un élu ayant foi en cette hypothèse. Mais Rhadamanthys comprendrait-il le cheminement de cette idée. Après tout quelle était la sienne pour en venir à cela. Mais Heiwa jigoku réagi de la plus rare des façons, alors qu'un léger sourire tordit ses lèvres et son visage.

-Mais dis moi juge, comment en es-tu venu, toi aussi, à cette hypothèse? Une hypothèse que je te laisserais dévoiler avec tes mots. Ne passons pas par quatre chemins! Prince des enfers, parlez, à présent que je suis en face de vous!

Son sourire disparut aussitôt, alors qu'une certaine impatience à connaitre la réponse à sa question se lu sur les traits tiré de son visage. avant que le Rinnegan ne se pose à nouveau sur le guerrier-démon. Que faisait-il ici?








Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Mer 27 Mai - 22:43





Le terrible juge des enfers


La vérité





Dante n'ouvrit pas la bouche pour prendre la parole et pourquoi le ferait-il après tout ? Le pauvre était encore trop jeune en ce monde, comme un chaton piégé dans la même cage qu'un tigre et une panthère, du moins c'était comme cela que Rhadamanthys le voyait afin de comprendre pourquoi l'apparition d'Heiwa l'avait laissé muet alors que pour lui: a part tenter d'enserrer son cou entre ses doigts afin d'empêcher les sons de sortir hors de ses lèvres, il n'avait pas vraiment réussi à trouver un moyen de le faire taire alors que son camarade aux yeux violets n'eut qu'à apparaitre pour sa part. Un bon point pour le ninja, pensait le chevalier des Enfers tout en observant les réactions de ce dernier suite à ses mots sur son "allégeance" et le devoir qui aller de pair quand on était soumis à de telles chaines et, à sa grande satisfaction: l'expression qu'il vit alors sur le visage du Shinobi était celle qu'il s'attendait à voir sur quelqu'un qui "doutait" de la vérité que les hommes de Fuyu croyaient dure comme fer. Le juge des enfers était homme a déceler la vérité dans l'expression de ceux avec qui il dialogué et comme il l'avait espérè en venant ici: Jigoku n'était pas piégé dans les idées de Sul Hei, contrairement à Zayro qui lui était bien trop simple d'esprit pour remettre en cause le rôle de maitre chien que le roi du royaume gelé lui avait donné.

Regardant celui qui se prenait pour un dieu en train de les observer, le spectre profita de l'occasion pour essayer de cerner un peu mieux celui avec qui il devait converser: si Heiwa avait l'un des meilleurs outils de son monde à la place des yeux, Rhadamanthys lui avait des millénaires de bataille et d'affrontement pour se faire sa propre idée sur la personne qui avait défait les gardes de la ville aussi facilement. Un constat s'imposait de lui-même: ses yeux étaient une arme pour lui et même si le wyvern ne pouvait savoir quels étaient leurs pouvoirs, il comprit rapidement qu'une fois débarrassé de ses étranges pupilles, le ninja devait être bien moins dangereux et que les pouvoirs qu'il avait présentés plus tôt se retrouveraient surement amoindri par cette perte... Après, ce n'était que supposition, il ne connaissait pas les dons de l'homme aux cheveux pourpres mais il consigna la pensée sur les yeux d'Heiwa dans un coin de sa tête au cas où ce dernier ne partageait pas les mêmes idées que lui.

Après avoir fini de les inspecter de ses yeux, le ninja leur proposa de le suivre afin de discuter plus tranquillement avant de bondir sur l'un des toits avoisinant. Caressant la tête de Croc-Noir à travers sa capuche, Rhadamanthys lui chuchota doucement:

" Reste bien caché, s'il te plait... On ne sait pas ce qui pourrait arriver et Soi ne me pardonnera jamais si tu es blessé alors ne fait rien... Dante, on le suit."

Ordonnât-il avant de prendre appuie sur ses jambes pour bondir à la suite du ninja en comptant seulement sur la force surhumaine de son corps mortel: Ayant perdu la totalité de ses pouvoirs en arrivant ici, il avait dû reprendre l'entrainement que l'on dispensait aux jeunes apprentis chevalier jusqu'à récupérer la puissance d'un chevalier de rang Argent si on se référait aux normes de l'armée d'Athéna, soulever plusieurs dizaines de tonnes tout en se déplaçant à une vitesse supersonique, voici ce qui était l'apanage de ceux de son monde. Nul besoin de la chaleur de son cosmos pour suivre quelqu'un qui s'amusait à sauter d'habitation en habitation, se disait le spectre céleste de l'étoile de la férocité avant de rejoindre Heiwa sous une pluie battante une fois que ce dernier fut rentré dans un petit bâtiment après en avoir poussé la porte.

Pénétrant dans le bâtiment, Rhadamanthys revit Heiwa qui cette fois-ci, semblait intéressé par Dante et les laissa alors converser tout en écoutant les mots de ce dernier: s'il lui faisait faux bond, il n'hésiterait pas à lui tordre le cou car son projet était beaucoup trop grand pour se faire tuer dans l’œuf par un chasseur de démons à la longue bien pendu ou même un ninja avec des pupilles étranges... Puis vint alors la véritable raison de l'absence du shinobi, ce n'était pas une vrai réponse en soi mais il lui poserait des questions le moment venu: c'était a lui à présent de donner des réponses. S'avançant alors vers Jigoku, l'ancien roi de Crète planta son regard dans le sien et dit alors d'une voix forte tout en répondant a son sourire fugace du sien : Celui d'un dragon aux longues canines qu'il ne faudrait pas trop échauffer sous risque de finir bruler par ses flammes...

" Patience, Jigoku... Tu auras bientôt tes réponses mais laisse-moi d'abord t'expliquer quelque chose. Avant le sauvetage de Jinn, je recevais des ordres de mission pour retrouver les nouveaux élus de ce royaume: des cachets scellés de la main de Sud Hei avec le sceau infamant qui nous maintient en ce monde. Après l'attaque de la capitale de Chikai, je me suis rebellé contre les ordres de son bras droit, Zayro, et j'ai écopé d'une mission qui aurait dû me faire disparaitre. Je m'en suis sorti de justesse et j'ai profité de ma "disparition" pour découvrir ce monde dont nous sommes prisonniers."

Dit-il tout en ouvrant l'avant de sa veste: dévoilant une chemise blanche qui recouvrait son buste et dont il défaisait les boutons au fur et a mesure de ses mots.

"Dans le royaume de Minshu et hors d'atteinte des sbires de Sud Hei, j'ai eu la mauvaise surprise de sentir le sceau sur mon torse me bruler... Quelque chose essayait de rentrer en contact avec moi et s'est servi de cette marque pour m'amener à d'autre élus de Fuyu comme on se servirait d'une boussole."

Fit Rhadamanthys en montrant son sceau qui était alors divisé par deux couleurs: le bleu d'azur du royaume de Fuyu et la couleur maléfique du cosmos du juge de la wyvern, comme si son cosmos énergie était en train de dévorer le sceau petit à petit... La moitié de la marque était à présent aux couleurs du pouvoir du chevalier d'ébonite.

"Je me suis posé des questions et je me demandait pourquoi Sul Hei m'utilisait pour retrouver des élus sans pour autant me faire revenir à lui ? Ce n'était pas normal malgré la folie de roi dément. Puis, suite a ma rencontre avec un membre de la secte noir, j'ai commencé a faire des recherches sur les anciens élus avant nous et dans un temple oublié de tous: j'ai fait la découverte qui m'a mené a toi aujourd'hui. J'ai découvert les écris d'un autre élu un peu plus jeune sur ce monde qu'Aeternam mais qui est toujours plus ancien que toi et moi."

Refermant sa chemise, le juge fit un pas en arriére afin de capter l'attention des deux élus présent avant de d'offrir la réponse que tous attendaient depuis le début:

"Grâce à ses écrits, j'ai découvert que ce ne sont pas les rois de nos royaumes qui nous ont fait venir ici et qui ne nous ont pas marqués, non. C'est une puissance bien supérieure et au-delà de notre portée... Pour l'instant. Nous sommes les jouets des dieux de ce monde, ce sont eux qui nous contrôlent réellement afin d'assurer la protection et la prospérité de nos pays respectifs... Peu importe qui se trouve à sa tête tant que le royaume domine. Comprenez-vous mes mots, messieurs ?"


Termina Rhadamanthys qui n'attendait pas vraiment à expliquer ce qu'il venait de dire: la chose était si explicite que cela en était risible. Depuis le début ils se trompaient tous sur le compte de Sul Hei et de ce qu'ils pouvaient faire à présent contre le tyran... Et avec cette révélation, apparaissait une réalité: s'ils voulaient que partir d'ici, il fallait non pas détruire Kosaten ou chercher à le fuir, il fallait le conquérir au nom du Dieu qui les avait transporté ici !



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Sam 30 Mai - 0:10


- L'entretien continu ! -


Le fils de Sparda observa son camarade qui s'était introduit dans la fête avec les soldats : un homme aux cheveux bruns, grand, il portait une veste noire avec des nuages rouges dessus.

- C'est la mode du moment ? Se demanda Dante en faisant un sourire narquois vers le ninja, car il n'avait pu s'empêcher de faire cette remarque.

Sentant l'arrivée des troupes, le devil hunter allait proposer d'aller au buffet dans un endroit un peu plus tranquille, mais Karl Lagerfeld les détecta aussi en proposa aux deux tourtereaux d'aller dans un endroit plus calme pour continuer la discussion.

" Reste bien caché, s'il te plait... On ne sait pas ce qui pourrait arriver et Soi ne me pardonnera jamais si tu es blessé alors ne fait rien... Dante, on le suit."

- You are my mom ? tout en prenant un regard indigné avant de bouger ses deux bras vers l'avant pour signifier que ça l'exaspérait, puis il suivi les deux individus.

Alors que le maître de la mode et le juge de l'enfer sautèrent de maison en maison, le fils de Sparda les suivit tranquillement en courant à travers la ville sans se faire repérer par les habitants ou les soldats.
La baisse de puissance avait drastiquement réduit ses capacités à un seuil d'un homme normal, mais cela n’empêchait pas Dante d'être capable de les suivre sans être trop distancée.

En étant arrivée dans une maison qui avait l'air d'être non utilisée pour le moment, le demi-démon se fit interroger par l'homme au manteau noir/rouge :

-Qui es-tu? Et quel est ton but dans cet histoire, démon!

Le "démon", se demanda d'abord s'il avait mal pris la petite boutade de tout à l'heure, mais il devait rester sérieux, il regarda le soi-disant Dieu et lui répliqua :

- Mon nom, c'est Dante. Et mon but dans cette réunion dépendra de ce qu'il en résultera.

Le chasseur de démons était certes intéressé par ce qu'ils allaient se dire, mais il ne fallait pas faire de conclusion trop hâtive. Non seulement il venait d'arrivée il n'y a pas longtemps, mais vu ce qu'il aurait à dire, cela serait important pour la suite. Il écouta donc Heiwa, en prenant un minimum au sérieux la situation, qui expliqua son absence lors d'une mission qui a été faite sans qu'il soit au courant :
un sauvetage d'une personne du nom de Zayro Jinn, l'élu le plus puissant de Fuyu, et dont l'entretien aurait fini avec une rébellion du chevalier de la férocité.
Rhadamantys continua son récit d'aventures, et expliqua que le sceau qui lui était imposé sur le torse lui imposait une volonté que le juge wyvernien était incapable d'ignorer. Il montra aussi son torse dénudé et le sceau qui était imposé sur sa poitrine : il était rongé par la puissance de l'homme à l'armure violette.

Il continua son long récit tout en racontant une rencontre, un temple oublié et des écrits anciens qui étaient à l'intérieur puis il termina avec la conclusion suivante : ce ne sont pas les rois qui les ont marqués, mais une puissance supérieure qui nous utiliseraient pour se leurs plaisirs personnels.

- Des pions sur un échiquier... C'est aussi simple que ça. Tout en prenant se promenant dans la maison fait de bois et éclairé par une bougie, Dante continua son discours : en même temps, c'est la réponse la plus probable, sinon, pourquoi notre roi bien-aimé ne nous aurait pas appelé et appâté comme une bande de fidèles toutous à leurs maîtres ?
Et puis, si vous voulez mon avis, ça ne m'étonne pas : si ce Sud Hei nous aurait invoqués, il aurait dû être plus puissant que chacun d'entre-nous pour nous contenir tous, alors que nous étions au summum de nos pouvoirs avant d'arrivée ici.


Le chasseur de démons était arrivé à cette conclusion en écoutant les deux hommes, alors il regarda les deux individus et attenda leurs réponses respectives.



Ps: Sachant que je n'ai pas lu vos Rp en dehors de celui-ci (pour raison de Rp évidemment) j'espère que je n'ai pas fait d'erreur en faisant ma propre conclusion. Sinon, n'hésiter pas à me le dire par Mp.

©MangaMultiverse


Dernière édition par Dante le Jeu 25 Juin - 0:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Lun 1 Juin - 10:32



Révélation et Résolution


Une vérité future









Dans cette rencontre, qui se voulait "innocente" on pouvait ressentir aussi, une certaine confrontation. Les deux adversaires se juger, la tension était quelque peu palpable, même si aucun des deux êtres ne semblaient impressionné par l'autre. Certes, Heiwa Jigoku supposait que le juge avait gagné plus de force que lui, le ninja étant séparé du monde lors de sa mission, il n'avait pas pu regagner de sa force. Et pourtant, leur puissance était sensiblement similaire.
Il se défiait donc l'un l'autre, dans une guerre froide, avec comme seul spectateur un jouvenceau puéril, digne d'un garnement qu'on devrait sévir avec aplomb. Mais Le porteur du rinnegan n'était ni un baby-sitter et ne possédait pas la patience recommandée pour cela.

Il écouta donc simplement l'historie du juge. Surpris mais ne le laissant pas paraître, quand il apprit que Rhadamanthys avait été convoqué lui aussi pour une mission-suicide et s'en était réchappé. Mieux, il avait pu enquêter sur ce monde et récolter des informations surement précieuses. Peut être que le chevalier céleste avait plus d'intérêt que de prime abord. Il ne fit qu'un froncement de sourcil, quand il aperçut la marque de son interlocuteur. Ses yeux fronçaient dans une intense réflexion. Il réfléchissait à tous les éléments qu'il avait en main.

~Je vois que cet homme à réfléchit aux même doutes que je possède sur ce qui nous entrave.Et son sceau semble disparaître au fur à mesure que la puissance revient. Et au vu de la marque le chevalier en est à la moitié. Pourquoi? Si Sul Hei désirait nous contenir, et donc aurait apposer la marque nous permettrait-il de gagner un peu de notre liberté à mesure que notre puissance renaît? Ceci serait prendre un risque plus grand, encore, pour sa survie et son royaume... Et plus intéressant, encore, il ne savait pas que dans l'ombre le chevalier et moi même avions disparut. Le sceau  prévient sur l'instant, lorsqu'un nouvel élu arrive. Même le plus perfectionné des réseaux d'informations, ne peut faire un tel miracle. Seule une force supérieure doué d'un don omniscient le pourrait. Ce qui mettrait en évidence l'existence d'une divinité!~

Il écoutait toujours d'une oreille les paroles des deux hommes, mais son esprit tactique chauffait à plein régime. Maintenant qu'on lui confirmait ses propres pensées. Sans réellement regarder ses deux compagnons, Heiwa prit la parole de façon distraite:

-Serait-il possible de lire les écrits de cet élu?

Mais aussitôt, le chevalier des enfers dit tout haut ce qu'il pensait depuis si longtemps. Les Dieux, les dieux de ce monde en était la clé et leur malédiction! Le pouvoir de ce fragile équilibre, un pouvoir qu'il devrait détruire pour ses propres dessins. Toutefois, ses yeux se posèrent sur Rhadamanthys, alors qu'il exprimait à peine son désir voilé: Celui de renverser le roi en personne. Quel élu de Fuyu n'avait pas eu cet idée? Oui, tout le monde le désirait, et le juge proposait de le faire car le sceau ne les empêchait pas en réalité. Mais son plan avait une faille. Il garde un long moment le silence, regardant intensément son compatriote et probablement futur allié.

Quand au dénommé Dante, il s'exprima finalement. Aucun doute, il était nouveau, car il prononça tout haut ce que tous savaient depuis longtemps. Il n'était que des pions, et le véritable roi en était les faux Dieux. il ne releva pas pour autant les dernières paroles du chevalier des étoiles. Ce que le ninja ne se priva point, après ce long moment de silence, ses paroles étaient posées et calme, alors que son ton démontrait qu'il avait compris les insinuations de leur "hôte".

-Tu ne fais, en effet, que confirmer mes pensées et mes doutes depuis déjà longtemps acquis. Et j'aimerais lire ce fameux élu. Néanmoins, il y a plusieurs failles dans tes projets, qui amènent d'autres questions!


Il prit un instant une pause volontaire pour préparer ses confrères à écouter plus attentivement que jamais.

-Le Dieu-Dragon a placé Sul Hei sur ce trône, car il en serait donc le plus puissant de ce royaume... Actuellement. L'y faire descendre ne sera pas une mince à faire, au vu de notre puissance actuelle. Mais non seulement de compter sur le roi, il faut compter sur une véritable armée de soldats, de créatures plus dangereuses les unes que les autres, la garde d'élite, mais aussi certains élus à sa solde. Comme ce Zayro Jinn. Le Dieu, lui-même, nous empêcherait d'agir même si nous parvenions jusqu’à lui. Et nos efforts seront vains. Que comptes-tu faire face à tout ça. Je suis sûre que tu y à déjà réfléchit, et j'attends avec impatience la réponse...

Mais avant cela, une dernière question parmi la multitude qui s'éveille. Que feras-tu, une fois le despote destitué. Prendras-tu sa place? Si oui, quel droit t'en permettrais-tu et te ferais-tu accepter par les autres élus!



Ses yeux brillèrent, et les cercles de son rinnegan ondulèrent de plus en plus vite, alors que du chakra émanait même de ses pupilles. Prêt à attendre la réponse du représentant de la Férocité. Mais est-ce que le chasseur de démon était au courant déjà de tout ceci?







[ Désolé petit poste et très brouillon, mais je voulais débloquer le RP! ]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Sam 6 Juin - 1:19





Le terrible juge des enfers


Ambition ...





D'un regard dur, le juge observa les réactions d'Heiwa afin de déceler le moindre doute, la moindre hésitation, le moindre signe qui pourrait révéler qu'il n'était pas d'accord avec ses idées et par cela : si oui ou non, il devait le laisser en vie à la fin de cette discussion... Voir même écourter sa vie bien avant la fin de celle-ci. De toute façon, qui pourrais l'en empêcher ? Dante comprenait à peine dans quoi il venait de mettre les pieds et Heiwa tout comme Rhadamanthys, s'était attiré l'ire de Sul hei: si le juge des Enfers voulait éliminer ce dernier, il n'avait personne pour le sauver et ce n'était pas cette technique étrange qu'il avait utilisée tout à l'heure qui pourrait le protéger de la puissance de son cosmos. Mais l'heure n'était pas encore à savoir si oui ou non il devait arracher les yeux de cet homme, mais de savoir s'il comprenait pleinement ce que venait de lui dire le spectre infernal. Pendant que ce dernier semblait réffléchir, il détourna son regard pour observer Dante: se demandant si lui aussi, novice qu'il était, avait pleinement compris la portée de ses propres mots ? De cela, il doutait et décida alors de dire au demi-démon tout en reprenant son exemple qu'il avait trouvé des plus intéressant pour représenter la scène.

"Ta comparaison est bonne, Dante. Mais tu n'as pas encore saisi qui est quoi dans cet échiquier géant : si nous sommes les pions alors les dirigeants de chaque nation sont les rois que nous devons "défendre" pour protéger nos "pays" respectifs. Il arrive que l'un de ses pions se change en reine pour protéger le roi comme l'a fait Zayro Jinn en devenant le bras droit de Sul Hei : il a vendu son monde d'origine pour manger à la table du roi... Cela me donne envie de venir, encore plus que de savoir que les personnes qui dirigent ce jeu d'échec à trois camps, sont en réalité des êtres hors de notre portée : les trois dieux... Cependant, ils ne doivent pas faire complétement confiance à leurs pièces, car de ce que j'ai appris : un pion peut prendre la place du roi."

Dit-il avant d'écouter attentivement les mots d'Heiwa : lisant ses mots afin d'y voir que bien qu'intéressé, le ninja ne semblait pas apprécier l'idée que le juge guide ce projet et par la même, pourrait peut-être s'asseoir sur le trône de Sul Hei... Ses craintes étaient plus que justifié et prouvait par cela même la présence d'un esprit qui n'acceptait pas de se soumettre à la parole d'un autre. Soit alors, se disait Rhadamanthys, le spectre de la férocité allait devoir se montrer un peu plus insistant et persuasif :

"Je n'ai pas en ma possession les écrits que je t'ai parlé, je n'ai que ma parole comme gage de sincérité. À toi de me croire ou pas, mais crois-tu vraiment que je serais venu a toi avec du vent ? Ce que j'ai est bien plus fort que ce que nous pensions tous car même si c'est le dieu de notre nation qui a mit Sul Hei sur son trône: il ne nous empêchera pas de le tuer si cela peut aider Fuyu. La voila la véritable mission des élus de notre pays : protéger et assurer la puissance du royaume du dragon, même si pour cela nous devons détruire celui qui commande cette nation, la loi du plus fort l'emporte sur toutes les autres."

Fit Rhadamanthys avant de pénétrer le regard du shinobi avec intensité: laissant clairement apparaitre sa détermination et sa force intérieur alors que sa voix reprit vit avec autant d'intensité que précédemment.

"Je sais que cela ne sera pas facile, mais je n'ai qu'un désir : retourner en mon monde et si pour cela, je dois planter le drapeau de Fuyu sur le trône de Seika et de Minshu, qu'Hadès m'en soit témoin, je le ferais. Je ne crains pas les hommes, je n'ai pas peur de ceux qui croient que Sul Hei est leur maître et je fera cela seul ! Mais je sais que lorsque les choses vont bouger : des élus se rallieront à moi afin de ne plus être sous les chaînes de Sul Hei, a toi de voir si tu veux être l'un des acteurs de la révolution que je vais mettre en place afin que nous n'ayons plus ce dément au-dessus de nous ou si tu désire attendre dans l'ombre qu'une autre force que la mienne ne se mette en marche pour faire changer les choses."

L'aura de Rhadamanthys s'éveilla doucement autour de lui, faisant luire sa silhouette d'énergie tandis que ses yeux prirent doucement une teinte rougeâtre :

"Je n'ai pas envie de prendre la couronne de Sul Hei mais si je veux tirer ce royaume au sommet : je le ferais. A présent, un choix s'offre a vous deux : celui de rester de simple observateur ou celui de participer a la prochaine tempête qui va se lever afin de changer radicalement ce monde ? Je ne parle pas de le détruire inutilement : je parle d'instaurer la paix au nom de Fuyu afin que d'autres élus n'aient pas à quitter leurs mondes, afin que nous puissions retrouver les nôtres, je parle de mettre fin a ce jeu infâme afin que plus aucun élu n'est a tomber en Kosaten !"



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Sam 13 Juin - 21:23


- Révélation -

La discussion entre les 3 hommes de Fuyu, continuait toujours dans la ville fortifié d'Hyouga. Plus la discussion se prolongeait et plus on comprenait les envies de chacun.
Le fils de Sparda, était surtout un spectateur dans cette conversation entre le chevalier d'Hadès et le "Dieu" de la paix, car il était un "nouveau" dans ce nouveau monde dont les dieux contraignaient aux "élus" de se battre à leur nom.

La conversation continua entre le cosplayeur et l'émo-gothique, Dante écouta toujours d'une oreille cet entretien dont il devinait le résultat. L'un et l'autre avaient des projets concernant le royaume, et l'un et l'autre n'allaient surement pas lâcher l'affaire en cas de refus.  
Le chasseur de démons, tout en écoutant toujours le récit du petit soldat, s'adossa au mur le plus proche et regarda par la fenêtre : à cause de la pluie, les citoyens sont rentrés chez eux, la boue laissait des traces des va-et-vient des habitants. Les soldats étaient en alerte, depuis qu'ils avaient repéré les "élus" et l'incident provoqué par Heiwa, ils faisaient des rondes plus fréquemment dans chaque coin de rue pour débusquer ces derniers.

- Ils vont finir par nous trouver... s'exprima intérieurement le devil hunter tout en observant la rue boueuse qui était en pente et dont les murs qui délimitait la ville étaient vers le bas.

Puis Rhadamantys commença à terminer son monologue tout en s’aluminant de sa puissance :

"Je n'ai pas envie de prendre la couronne de Sul Hei mais si je veux tirer ce royaume au sommet : je le ferais. A présent, un choix s'offre a vous deux : celui de rester de simple observateur ou celui de participer a la prochaine tempête qui va se lever afin de changer radicalement ce monde ? Je ne parle pas de le détruire inutilement : je parle d'instaurer la paix au nom de Fuyu afin que d'autres élus n'aient pas à quitter leurs mondes, afin que nous puissions retrouver les nôtres, je parle de mettre fin a ce jeu infâme afin que plus aucun élu n'est a tomber en Kosaten !"

- Pourquoi faut-il toujours qu'il s’allume comme une ampoule lorsqu'il achève ses récits ?... S'exprima le chasseur de démons qui avait arrêté de fixer la ville.

Pour sa part, Dante avait fait son choix, sans compté que ça faisait à peine 2 semaines qu'il était arrivé, il ne pouvait donner un avis qui le mettrait dans le camp de Sul ou de Rhadamantys.
Alors il regarda le Shinobi, le carnassier avait fait son choix : conquérir le monde pour rentré chez lui, mais quand était-il du Dieu de la mode ?

Ps : Désolé de ne pas avoir fait avancer un peu plus le Rp, mais vu que je ne savais quoi dire, j'ai préféré faire ça.
©MangaMultiverse


Dernière édition par Dante le Jeu 25 Juin - 0:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Jeu 18 Juin - 22:26



 
Révélations


 
Un face à face crucial



 



Le face à face continuait, alors que la pluie se tarissait à l'extérieur, un coin de son esprit analysant la position de chaque soldats à l'extérieur pour être prévenu d'une quelconque menace. Du moins, si l'on pouvait parler de menace de ces humains, qui n'étaient que de simple insectes sur leur passage. Alors quand à l'inquiétude du chasseur dé démon, il ne s'en préoccupa nullement. Il avait confiance à ses dons, et ne laisserait pas quiconque interrompre cette conversation, qui devenait de plus en plus intéressant!

Le chevalier à l'armure noire, avait raison sur certains points et tords sur d'autres. Mais ce n'était pas Heiwa qui allait lui imposer sa vision, ou les faiblesses de son plan. Il le découvrirait bien assez tôt, et jusqu'alors, il pourrait aussi le manipuler à loisir, lui et les différents élus dans son sillage! Indirectement, ce juge lui offrait une opportunité magnifique, tout en suivant la même direction quand à renverser le dictateur d’opérette. Une première étape dans la destruction de ce monde!

Tout en continuant à écouter attentivement, les paroles prononcées le ninja classifié tout ce qu'il apprenait. Malheureusement déçu à son fort intérieur de ne pouvoir lire les fameux écrits reporté par le blond. Mais il y avait tellement de failles et de risques dans son plan, qu'il devrait manœuvrer cette force brute de manière intelligente. Il était la force pure, impulsive et direct. Heiwa en serait son contraire, la force tranquille et réfléchie, agissant dans l'ombre. Peut être que les deux élus deviendrait la tête du serpent. L'un ses yeux et son cerveau, l'autre ses dents et son étreinte. Néanmoins....

~Tuer Sul Hei est une bonne chose, mais il n'a toujours pas dis, comment il déciderait procéder dans sa tête de guerrier vindicatif. Sul Hei n'est pas le seul ennemi dans cette guerre froide! D'autres élus et soldats le soutiennent. Et que peut-il cacher encore dans sa manche?~

La suite de la discutions devenait plus de l’apparat, aux yeux du ninja, qu'une quelconque autre utilité. Bien sûr, qu'il était déterminé et affubler d'une assurance, il ne serait pas venu jusqu'ici sans ses critères. Mais quand à montrer sa puissance de par son étrange aura n'était que des paillettes. Il n'avait pas connu la souffrance et la douleur, mais Heiwa le lui ferait connaitre comme à tous et peut être deviendrait-il un être malléable. Toutefois l'ironie et l’ignorance du Dragon intrigua le shinobi. Pensait-il vraiment qu'un ninja agissait aussi directement, les ombres étaient l'atout de ceux de sa caste. Et ceci avait prouvé à mainte reprise sa valeur!

Mais pour revenir à un plan, un point l'exaspérait toujours. Que celui-ci monte sur le trône pour des raisons aussi futile que de retourner dans son monde. Un monde qui serait surement visité par Jigoku et qu'il détruirait comme tous les autres. La paix ne pouvait survivre, quand la guerre était aux portes des autres univers. Il fallait tout détruire et revenir à la naissance même de ses univers, où l'amour, la haine et la colère n'existerait plus pour vivre dans une véritable Paix. Il avait assez gardé le silence jusqu'à présent, et une idée vint dans son esprit. Pas une de celle qui se déroule sur l'instant, mais pour faire naître un plan sur le long terme, en considérant tous les tenants et les aboutissants. Ils avaient parler de jeu d'échec? Il comprendrait bientôt qu'ils ne resteraient que des pièces, maîtresse, mais des pièces d'un plus grand jeu! Fort heureusement, personne ne pouvait interpréter le visage du Gardien de La Paix!

-Tu parles de Paix. Mais tu es prêt à détruire des royaumes et tuer les élus voisins pour que nous retournions dans notre monde? Tu empêcherais donc ses autres "victimes" de retourner ainsi dans le leur? Mais il y a une erreur dans ton résonnement! Nous savons à présent par la secte, que nous ne sommes pas la première vague d'élu. Ceci pourrait très bien arriver encore après nous. Voir même nous replonger dans ce monde afin de tout recommencer...

Vous parliez que les dirigeants étaient les rois de votre jeu d'échec? Je dirais qu'ils en sont les Reines. Non, le seul roi de cette partie sont les Dieux eux même. Vous ne voulez plus revivre cette intrusion dans votre vie? Détruisons aussi les dieux de Fuyu, pour que ceci ne se passe plus! Détruisons le représentant de sa reine, pour invoquer le Dieu.


Il s'arrêta un instant pour activer à nouveau sa technique de localisation, qui disparaissait. S'assurant qu'aucun intrus ne viennent. Et surtout afin de laisser de simple d'esprit, comme un semi-démon au demi-cerveau humain et donc viable de comprendre le sens fondé de ses paroles. Oui, Sul Hei devait tomber mais pour assurer leur sucés, comme ils le souhaitaient, il fallait anéantir, la seule puissance pouvant les invoquer. Finalement, il reprit:

- Je te suivrais dans ta quête, chevalier! Tant que ceci n'interfère pas non plus avec mes projets. Je ne sais si tu en as les capacités ou le pouvoir, mais je t'y aiderais. Toi ou celui qui prendra ta place par la suite! Néanmoins, sache que ton plan aux belles paroles manque cruellement de réflexion. Tu sous-estimes le roi et ses moyens. Je ne me jetterais pas dans une cause où les chances de victoire sont quasi-nulle. J'espère, donc que tu as bien plus à proposer. Mais tu auras mes pouvoirs dans ton camps, pour l'instant!

Puis il se tourna finalement, vers l'homme à la cape rouge, celui-ci n'avait que écouté, sans réellement dire un avis claire de sa pensée et de son choix. Sous ses airs provocateur, le ninja se méfiait de lui. De ce genre de vipères qui ne répondait pas réellement et restait spectateur. Mais il était aussi intrigué par cet être et ne le lâcherait plus du regard, faisant attention à lui pour les temps à venir.

-Rassure toi, guerrier, personne ne peut surprendre notre conversation ou nous trouver sans que je le sache, plusieurs mètres en avance! Je connais toutes les présences aux alentours dans ce village!

Cela signer surement la fin de cet entrevue, qui continuerait en temps et en heure. Peut être même que le Dieu de la Paix pourrait contrôlait le chevalier pour tester ses capacités et sa force. Pour l'heure, il devait patienter et voir les êtres qui suivraient une telle tête brûlée...







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Dim 21 Juin - 20:11





Le terrible juge des enfers


Satisfaction ...





L'intensité du moment était palpable dans la petite maison alors que l'aura du juge l'emplissait d'une énergie a peine contenu : ce pouvoir refléter le désir du juge a retourner chez lui-même si pour cela, il devait mettre ce monde à feu et a sang. Sombre, mais omniprésente, chaude, mais oppressante, tel était la cosmos-énergie de celui sur qui brillait l'étoile céleste de la férocité : que l'on marche avec ou contre lui, il ne s'arrêterait pas avant d'avoir mis ce pays sur le droit chemin. C'était avec cet état d'esprit qu'il comptait plaire au dieu de Fuyu avant de lui montrer la faiblesse de Sul Hei et c'est avec le sang de ce dernier qu'il allait bâtir le chemin qui lui permettrait de retourner chez lui ... Et s'il ne le pouvait toujours pas alors il reconstruira ce monde afin que d'autre ne subisse pas la douleur d'être séparé des leurs. Quelle dommage qu'il restait des idiots incapable de saisir pleinement le concept de ne pas parler pour ne rien dire cependant Rhadamanthys n'eut pas besoin de s'occuper de Dante: une boule de feu de la part de Croc-Noir vint foncer dans la direction de ce dernier comme une petite flamme de répression qui ne devrait pas faire trop de dégât si ce n'est fait taire cet importun .

"Les gens de ton monde parlent-ils tous pour ne rien dire, Chasseur de démon ?"

Dit-il avec un air de dédain pour un guerrier qui ne savait pas quand se taire ... ? Il ne manquerait plus que, bavard comme il est : ce dernier ne raconte l'entrevue entre le ninja et le chevalier des Enfers à la mauvaise personne ... Cependant, il était déjà allé trop loin pour se soucier de ce genre de problème : si Sul Hei savait qu'il préparait une rébellion alors il allait peut-être venir a lui plus vite qu'il ne l'aurait espéré. Si tel était le cas alors cela prouverait bien que le roi de Fuyu commence à le craindre. Poussant l'idée de tordre le cou à Dante dans un coin de son esprit, il reposa son regard sur Heiwa qui, à sa manière : devenait tout aussi irritant que Dante. Quelque chose chez cet homme lui déplaisait fortement et son instinct millénaire lui disait de ne faire confiance qu'à moitié en cet être qui se prenait pour un dieu ... Quand Sul Hei sera tombé, peut être que le serpent avec lequel il allait s'associer : devra être la prochaine tête à tomber. Écoutant attentivement les mots de ce dernier, il laissa un léger sourire naitre au coin de ses lèvres en entendant que le ninja abondait dans son sens et qu'il lui prêterait sa force pour faire tomber le roi : c'était tout ce dont il avait besoin.

D'un timbre profond, il dit alors :

""Pour quitter ce monde, il va falloir faire prospérer le royaume de Fuyu hors, il doit dominer les autres. Si cela peut se régler avec des mots, je le ferais : j'ai été roi, j'ai été un dieu par le passé et j'ai cotoyé les hommes depuis bien plus longtemps que tu ne pourrais l'imaginer . Si le sang doit couler alors il en sera ainsi : je propose le moyen de rentrer chez nous et je n'hésiterais pas a piétiner Minshu et Seika pour mes ambitions ! Cependant, je ne suis pas Sul Hei: je ne veux pas diriger pour avoir le pouvoir, mais pour quitter ce monde une fois que je l'aurais remis en ordre. Je ne crains pas Sul Hei pas plus que je ne te crains-toi : J'ai vu des véritables dieux brûler les astres et déplacer des mondes, j'ai goûté au pouvoir divin et à l'ambroisie du ciel, dieu de paix. Je suis Rhadamanthys, juge des Enfers et fils du plus puissant dieu de mon monde. J'ai vécu plus de vie qu'un humain n'aurait dû avoir alors croit moi quand je te dis que je ne crains pas Sul Hei. Qu'il dresse ses remparts, ses hommes et ceux qui sont assez bêtes pour se battre pour lui : je les ferais tous tomber de mes poings avant de les rebâtir de mes mains  pour que Fuyu puisse alors connaitre un âge d'or ! Si je peux compter sur ta force alors tu seras un acteur de ce renouveau..."

Fit Rhadamanthys avant de poser ses yeux sur Dante alors qu'il se dirigeait vers la porte où la pluie tombait à grosse goutte.

"Où tu resteras spectateur à te contenter de te faire diriger par les autres... Ceux qui me suivront seront remercié comme il se doit : ceux qui viendront gratter à ma table risqueront de regretter leurs manques d'initiative mais nous en reparlerons un autre jour. J'ai ce que je voulait entendre et je doute que tu sois homme à donner ta parole à la légère.  "

Poussant la porte d'une main, il lâchât pour Dante tout en venant remettre sa capuche sur ses yeux:

"A toi de voir quel est ta place dans ce monde mais tu vas devoir la trouver sans mon aide... Survit assez longtemps pour prendre une décision, Dante."

Terminât alors Rhadamanthys en laissant la porte se refermer derrière lui avant qu'une explosion sonique ne vienne déchirer le bruit de la pluie : ne laissant qu'un énorme trou entre les nuages dans le ciel là où le juge des enfers s'était envolé en dépassant la vitesse du son.



Arrow Départ de Rhadamanthys, je vous laisse clôturer


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Mer 24 Juin - 19:32


- Quel susceptible... -

À la fin, cette entrevu fût intéressante, mais ridicule.
Entre un homme en armure qui veut conquérir le monde au péril des autres humains pour sa petite personne et soi-disant aussi pour les autres, et un rouquin qui s'auto-proclame "Dieu" qui a l'aire d'avoir ses propres ambitions tout en sachant utiliser les autres...
Bah, c'est aussi pour ça qu'il préfère juste faire son boulot de devil hunter plutôt qu'autre chose, il faut savoir faire juste ce que l'on sait faire parfois...
Au moins, il avait vu ce que valait l'homme aux mille piercings, surtout quand il avait prévenu Dante que personne ne pouvait les gêner.

Alors qu'il venait de finir sa petite remarque sur le fait que Rhadamanthys faisait penser à la pub de M. Propre, lorsque le sol brille quand il est nettoyé, son petit dragonnet lui cracha un nouveau jet de flamme au visage, qu'il esquiva de justesse....

"Les gens de ton monde parlent-ils tous pour ne rien dire, Chasseur de démon ?"

- Ce n'est pas de ma faute si tu veux jouer au gyrophare ! Répliqua aussitôt tout en regardant une de ces mèches de cheveux légèrement brûlées; Quelle susceptible... Termina-t-il.

Puis il écouta, enfin, le dernier monologue du chevalier de la férocité. Plus il écoutait ce dernier, et plus il le faisait rire : un gamin qui est soi-disant un ancien dieu, roi, capable de tout rasé sur son chemin pour accomplir ses désirs.  

- Vaut-il mieux que se soi-disant Sul Hei au total ? Se questionna le demi-démon.

Alors que le blondinet sortait de la planque, il fixa notre tueur de démons et le préviens qu'il regretterait surement son choix.

- Au moins, il est prévenant. S'exprima t-il avant de voir le juge s'envoler au loin en créant un boucan infernal.

Seul avec Heiwa, Dante le regarda de ses yeux argentés avant de lui tourner le dos :

- Merci pour cette réception exceptionnel "petit shinobi", et à la prochaine. Finit-il en levant son bras et lui faire un signe avec l'index et le majeur en signe de salut, tout en ayant le dos.

Puis, il commença à partir de la ville en empruntant les ruelles sombres tout en repérant les soldats grâce à leur présence qu'y affluait vers la maison abandonnée à cause du bruit provoqué par M. Clinquant. Il sortit par la grande porte en ayant pris une cape le recouvrant de haut en bas sans se faire repérer, avant de l'abandonner plus loin, à l'extérieur de la ville.  

Arrow  A toi de finir Heiwa.
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   Jeu 25 Juin - 0:43



Révélation et résolution


Une nouvelle direction







Tout avait été dit! Mais pas tout avait été transmis de la bonne façon, ils avaient tous deux oubliés le principal. L'existence des Dieux et le risque que ceci les rappellent même une fois rentré chez eux. Mais peu importait. Le ninja assistait à leur joute verbale, sans intérêt. Celui qui se proclamait chef de cette organisation et prochain roi de Fuyu n'avait pas l'intelligence et la sagesse pour l'être, mais ceci était un problème qu'il réglerait plus tard. Il avait remarqué l’ego surdimensionné du chevalier noir. Toujours à se mettre ainsi en avant, et vanter ce qu'il avait été. Mais ici, il n'était plus rien de cela. Plus rien qu'un simple homme ne pouvant affronter Sul Hei en personne sans avoir des alliés. Comme disait un adage que le shinobi avait entendu lors de ses voyages: " Ce qui en disent le plus en font le moins". Rien n'en était plus vrai à cet instant...

Et voilà que leur duo atypique se chamailler comme deux femelles se disputant une viande saignante. Tout ce que pouvait faire la réincarnation du sage des 6 chemins était simplement de regarder patiemment et attentivement, leur côté si puéril de mortel. Doutant même de leur capacité à chacun. Mais au moins un pacte avait été fondé ici en ce lui. Un pacte qui faisait bien l'affaire du Dieu de la Paix! IL prendrait son mal en patience, il agirait dans l'ombre, manipulant chacune des pièces comme un maître...Non comme un Dieu. IL deviendrait non pas le roi de cette partie, mais le joueur lui même. Au dessus des Dieux actuels.

Enfin leur gaminerie cessa, et le chevalier d’Hadès parti sans grande discrétion. Comble de l'ironie face à un ninja qui agissait toujours en grande discrétion, comme il avait prouvé au début de cette mésaventure. Agir de façon direct était à faire avec parcimonie. IL savait que ses pouvoirs lui permettaient d'accomplir de grand projet, sans pour autant se souvenir encore de tout son passé et ses actes.

Au moins, il se retrouva dés lors, seul avec le chasseur de démon, qui eut encore une insulte à son encontre. Mais gardant son sang-froid olympien sur son visage, il ne prononça pas un mot, même lorsque celui-ci parti sous la pluie. Décelant sa disparition peu à peu. IL était seul, enfin. Un éclair brisa les ténèbres, alors que le visage de Nagato se releva, un sourire mauvais sur le visage, alors que le Rinnagan pulsait d'une façon malsaine. La folie s'emparait encore plus de son cœur et de son âme. Le destin répétant encore une fois le même scénario que dans son monde! Bientôt, bientôt tout changerait! Mais à présent, il devait se faire discret et trouver ce qui lui manquait le plus. Son passé! Sa mémoire! Et quand il sera enfin complet, rien ne pourra s'opposer à lui. Pas même ce chevalier noir, à la puissance universelle. Mais malheureusement pour lui, il ne restait encore qu'un pion, un pion qui le servirait sans s'en rendre compte. Il ne le tuerait surement pas, mais lui prouverait à qui il avait à faire... Comme avec.. Avec... Sa mémoire se brouilla encore, laissant une image sombre alors qu'une dizaine de silhouettes l'entouraient, orné du même manteau que lui...

-Argh...

Une douleur lancinante vrilla ses tempes, alors qu'il se tenait la tête. Des souvenirs du passé, encore flou. Plusieurs Flash s’enchaînèrent alors, les ruines où il était apparut avant le grand flash de lumière. Peut être avait-il raté des indices là bas....Sa prochaine destination était donc choisie....












Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Révélation et résolution   

Revenir en haut Aller en bas
Révélation et résolution
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Solution constitutionnelle, consensuelle et haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.