Partagez | .
Le feu de la vie
Messages : 3918
Yens : 2212
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 999
Exp:
999/999  (999/999)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Le feu de la vie   Mar 21 Oct - 21:17






Au coeur d'un lointain royaume, une entité de flammes, dotée d'une animosité extravagante, posait sa domination sur le monde. Rien ni personne ne savait quelle était sa véritable nature. S'agissait-il d'un bête démon ou d'une divinité vengeresse ? Phoenix. Une appellation que nul ne souhaitait entendre. Malheureusement, derrière toute cette terreur, il se cachait une jeune fille, candide et innocente. La population avait probablement oublié leur bien-aimée princesse, celle qu'ils aimaient tant, celle qu'ils voulaient voir devenir, un jour, reine. La créature magique la possédait et la gardait, au chaud, entre ses griffes ardentes. Où était-elle passée ? La réponse à cette question, vous l'aurez en lisant la suite de ce récit malveillant...

Un trou noir, des portes, un homme avec une tronche bizarre, puis le néant. BANG ! Une « bestiole » de sexe féminin s'écrasa sur l'herbe fraîche d'un parc public. Il faisait soleil et plusieurs citoyens profitaient de cette radieuse journée pour s'amuser à l'extérieur, comme se balader dans des espaces verts semblables à celui-ci. Elle l'ignorait toujours, mais notre jolie demoiselle allait bientôt se retrouver plongée au sein d'une situation particulièrement embarrassante. Après tout, ce n'était pas tous les jours que les gens pouvaient contempler un splendide morceau de viande, surtout aussi peu habillé... Une fois de plus, la pauvre était coincée. Pire encore, elle venait d'arriver à l'intérieur de ce monde aux mille secrets. Vivement qu'elle se réveille afin de savourer cette excellente surprise.

« Wouah ! Tu as vu ça, Kai ? Elle vient de tomber du ciel. Je ne savais pas que Dieu nous envoyait des anges d'une telle façon. Elle semble avoir perdu ses ailes. » affirma-t-il, sublimé par la délicieuse découverte qui se présentait devant lui-même. Assister à un pareil spectacle relevait d'un miracle, ou presque.

« Elle est bonne. On va la ramener à la maison et elle verra nos merveilles, héhé. » dit-il dans un nauséabond élan de perversité.

Le plus grand des deux, l'homme aux cheveux bruns, s'accroupit et essaya de s'emparer de l'enveloppe corporelle de la belle étrangère. Hélas, sa triste tentative fut vouée à l'échec, puisque l'élue des cieux ouvrit les yeux, exactement au même moment. Voila un nice timing ! Elle venait d'éviter de se réveiller en faisant face à des circonstances catastrophiques. Personne ne désirait être le simple objet sexuel d'une bande de vicieux. Vêtue d'un mince drap pour cacher ses formes voluptueuses, elle sursauta, dévisageant, par la suite, les étranges personnages présents sur son champ de vision. La princesse ne se souvenait de rien, une amnésie quasiment totale la frappait de plein fouet. Ses prunelles écarlates se fermèrent délicatement, tentant désespérément de se remémorer. Toutefois, cela ne porta pas ses fruits. « Phoenix, je suis le feu. » Une sombre voix retentit à l'intérieur de son crâne. Était-ce son prénom ? Peut-être qu'il s'agissait d'une intervention divine qui souhaitait de la diriger vers le bon chemin (ou pas). Pour l'instant, la douce inconnue n'avait pas le choix de s'en tenir à cette information, peu importe sa pertinence réelle.

« Allez, viens avec nous, poulette ! » insista-t-il.

La demoiselle avait perdu la mémoire, oui, mais ça ne faisait pas d'elle une personne suicidaire à ce point... Au fond, elle savait que ces deux mecs voulaient seulement l'utiliser et se foutre de sa gueule. Désormais, il fallait qu'elle soit capable de réagir et de prendre une décision intelligente qui saura la sortir de ce merdier. Son regard de braise scruta les alentours, histoire de voir si quelque chose ne pourrait pas lui apporter une quelconque assistance. Eh non, il n'y avait rien d'intéressant à l'horizon. L'hôte de l'Oiseau de feu baissa légèrement la tête par l'avant, en position assise, des larmes se mirent à couler le long de ses joues. De la tristesse... C'était l'unique sentiment qui parvenait à l'habiter. La pitié à l'état le plus pure qu'il existe. Être désarmée et pitoyable à un tel niveau, misérable. La force viendra-t-elle l'aider ?

***

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Mer 22 Oct - 21:01


- Le feu de la vie -


Le Dragon Slayer avançait lentement, les yeux rivés sur le sol. Son regard montrait à quel point il était déboussolé, épuisé mais également préoccupé. En réalité, le blondinet se sentait très faible et mélancolique. Cela faisait quelques heures qu’il était arrivé ici et ses amis lui manquaient déjà. Il repensait à la piscine de la guilde, à Rogue, à Lecter et Frosh, à Yukino… Bien qu’il le sache depuis longtemps, il tenait vachement à eux. Sting ne pouvait imaginer un monde sans eux. Puis, que faisait-il là ? Toute cette histoire était absurde et irréalisable. Pendant quelques instants, le jeune homme pensa que ce n’était qu’une farce, ou un mauvais rêve, mais il fallait voir la vérité en face ; c’était la réalité. Il était dans un monde inconnu, pour une raison inconnue. Il ne savait même pas s’il allait rentrer. Mais une chose est sûre, il le devait. A l’heure qu’il est, ses amis devaient être à sa recherche, puis Sting devait gérer Sabertooth. Le White Dragon Slayer soupira. Même s’il n’aidait pas à Fiore, il avait aidé ici. « Si je n’avais pas été là, l’un de ces deux gosses serait mort » songea Sting. Que lui réservait l’avenir ? Sting essayait de penser à des choses positives comme par exemple, qu’il avait un rôle dans cette histoire… Puis, cela ne lui ressemblait pas de se morfondre comme ça…

Le jeune homme avait ainsi marché comme ça, pendant plusieurs heures. Il avait fini par arriver dans une ville, appelée Tokonatsu. Sur la route, il avait appris qu’il était dans l’empire de Seika. Au moins, ce monde avait l’air civilisé. De plus, cette partie de l’empire était plus ou moins, joyeuse, surtout en cette journée ensoleillée. En effet, beaucoup de gens étaient partis dans ce parc verdoyant. N’empêche, c’était très joli. Mais une chose perturbait notre héros. Les gens, qui jusque-là, vaquaient à leur occupation, s’amassèrent en cercle, autour de quelqu’un. Intrigué, le blondinet alla vers eux et se fraya un passage. Au centre de ce monde, se trouvait une femme magnifique, malgré ses vêtements, inexistants. Habillée d’un simple drap, ce dernier cachait principalement ses attributs féminins. Sa chevelure blonde, presque argenté subjuguait les regards de certain. Bien qu’elle était magnifique, ce n’était pas ce qui intéressait le plus le Dragon Slayer. Elle était étrange. A ce que racontaient les gens, elle était tombée du ciel. Enfin, passons à la suite. Deux garçons vinrent à la rencontre de la jeune femme, inconsciente.
« Wouah ! Tu as vu ça, Kai ? Elle vient de tomber du ciel. Je ne savais pas que Dieu nous envoyait des anges d'une telle façon. Elle semble avoir perdu ses ailes. »
« Elle est bonne. On va la ramener à la maison et elle verra nos merveilles, héhé. »

Tiens donc, les petits coquins ! Sting avait compris leurs intentions. Que pouvait-il faire ? Il y avait beaucoup trop de monde pour s’attaquer aux deux gars, mais d’un autre côté, il ne pouvait pas laisser cette femme se faire manipuler. Que faire ? Sting hésitait, alors que les deux garçons allaient l’emporter, quand soudain, elle ouvrit les yeux ! Nickel ! Elle avait l’air choquée, mais c’était normal.
« Allez, viens avec nous, poulette ! »
De plus, ils insistaient… Quelle bande de pervers, sérieusement… Et puis, que pensait la jeune femme ? Etre le désir de garçons comme eux… Sting ne pouvait se mettre à sa place. Il avait un peu pitié. Il se sentait mal… surtout lorsqu’elle se mit à pleurer.

Le Dragon Slayer prit les devants. Bousculant les deux gars, il s’accroupit devant la jeune femme, avec un grand sourire, faisant un signe de la main :
« Yo ! Moi, c’est Sting Eucliffe, fils de Weissologia ! Et toi, qui es-tu ? »




Sting Eucliffe


©Phoenix sur Manga Multiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3918
Yens : 2212
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 999
Exp:
999/999  (999/999)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Dim 26 Oct - 3:55






Décidément, le mauvais sort s'était abattu sur la belle, comme si le destin s'amusait à s'acharner sur sa personne. Non, mais là, ça devenait de plus en plus abusif. C'était pire que pire ! Elle se transformait en une victime de la société, du moins, quelque chose qui y ressemble. Peut-être que les forces supérieures ne l'aimaient pas. Posséder une grande beauté, porter le titre de princesse... Cela en faisait probablement des envieux. Être une Mary Sue, ce n'est pas donné à tout le monde, pas vrai ? Bon, trêve de plaisanterie ! Il fallait que l'hôte de l'Oiseau de feu parvienne à dénicher une échappatoire fiable, malgré le fait que son but se niche encore très loin. Elle aurait pu réussir toute seule. Hélas, son caractère de bébé gâté ne voulait rien savoir de toute cette foutue histoire. Celui-ci préféra donc la facilité ; les larmes. À vrai dire, la jeune ignorante choisissait souvent ce chemin, ayant du mal à réellement poser les pieds sur terre et affronter la triste réalité.

Dans les contes de fées, lorsqu'une jolie princesse sombre au coeur d'un environnement malsain, un beau prince charmant se jette à sa rescousse. Eh bien, cette fois-ci, ce ne sera pas le même genre de péripéties, car son aimable petit prince charmant ressemblera plutôt à autre chose... Soudain, un individu à la crinière blonde surgit de nulle part, bousculant les deux gosses qui lui voulaient vraisemblablement du mal. En tout cas, elle espérait qu'il ne soit pas du côté des méchants, parce que sinon, elle serait encore plus dans la merde qu'avant.

Il s'accroupit devant elle, prenant la peine de se présenter. Malheureusement, la demoiselle aux prunelles sanguines avait perdu toute sa mémoire et l'appellation de son mystérieux interlocuteur ne lui disait rien de bon. De plus, Nëssa ne savait pas quelle était sa véritable identité et d'où elle venait exactement. Peut-être qu'une personne malfaisante l'avait droguée, histoire de profiter de sa fragile enveloppe corporelle. Bref, les possibilités étaient beaucoup trop nombreuses pour l'instant. Il fallait résoudre ce satané casse-tête. Pourquoi tout cela lui arrivait ? « Hum, enchantée, Monsieur String. » dit-elle, tout en essuyant les quelques larmes qui coulaient le long de ses fines joues rosées. Sans s'en rendre compte, la future pyromane avait bêtement déformé le nom de son sauveur, le nommant String à la place de Sting. Dotée d'un quotient intellectuel relativement sommaire, elle ignorait totalement qu'il s'agissait d'un surnom assez gênant. Ah, les blondes !

Tentant désespérément de camoufler sa nudité à l'aide de son maudit drap, la jeune femme rougit légèrement. Pour elle, c'était plutôt embarrassant de se retrouver ainsi, sans vêtement, au beau milieu d'un parc public et généreusement accompagnée par deux pervers de la pire des espèces. « Désolée, j'ai oublié mon nom, mais une voix m'a murmuré Phoenix. C'est peut-être cela... Dites, entendez-vous des voix bizarres à l'intérieur de votre tête ?»questionna-t-elle. D'un simple coup d'oeil, la blondinette observa les alentours. Visiblement, ces maudits agresseurs avaient décidé de quitter les lieux. Ouf ! Tant mieux ! Vous savez où sont passés mes vêtements ? » termina-t-elle, en toute simplicité.

***

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Jeu 30 Oct - 16:07


- Le feu de la vie -


Etait-ce une bonne action ? C’est-à-dire, cela ne le regardait pas trop. Dans quoi s’était-il encore fourré cette fois-ci ? D’un autre côté, elle avait l’air d’avoir besoin d’un sérieux coup de main. Sting se posait beaucoup de questions. Cette jeune femme était très étrange. Elle était tombée du ciel, à moitié nue. Il y avait de quoi dire, non ? Bref, Sting s’étonnait parfois lui-même qu’il aille aussi facilement vers les gens, surtout en cette période de trouble. Oui, car lors de période de trouble, le blondinet est sur les nerfs et cherche la bagarre avec tout le monde. Mais bizarrement, il n’en n’avait pas envie aujourd’hui. Non, était-ce peut-être parce qu’il était triste et perdu ? Il n’en n’avait aucune idée et s’en fichait. Ce n’était pas en se lamentant qu’il allait retourner chez lui. En attendant, il fallait aider cette pauvre et charmante jeune fille.

Sting attendit pendant quelques instants la moindre réaction de son interlocutrice. La moindre des choses quand on posait une question, c’était d’y répondre. A vrai dire, elle avait l’air de réfléchir et c’était normal. Il était logique qu’elle se demande pourquoi elle et pas une autre. Sting aurait fait de même. Finalement, le Dragon Slayer obtint une réponse.
« Hum, enchantée, Monsieur String. »
Quoi ? Elle venait un peu d’écorcher son prénom. Enfin bref, ce n’était pas « trop » grave. Cela arrivait à tout le monde, puis il fallait qu’elle se remette de ses émotions. Décidemment, Sting était compréhensif parfois ! Elle essuya les larmes sur ses joues, en s’en apercevant certainement qu’elle avait écorché son nom.
« Ah… On ne me l’avait jamais faite celle-là. » dit-il, en souriant et en se caressant les cheveux.

La jeune femme semblait gênée d’être presque nue, dans le parc public. Il faut dire, on ne voit pas ça tous les jours. De plus, la pauvre était tombée sur les deux pervers qui passaient à ce moment-là. Heureusement, il était passé par-là. Le Dragon Slayer songea alors au destin ; était-il tout tracé ? Est-ce que c’était prévu ?
« Désolée, j'ai oublié mon nom, mais une voix m'a murmuré Phoenix. C'est peut-être cela... Dites, entendez-vous des voix bizarres à l'intérieur de votre tête ? »
Pourquoi s’excusait-elle ? Il n’y avait pas de mal à oublier son nom, si ? Elle entendait des voix bizarres… Dans son monde, il aurait songé à de la télépathie, mais il n’était pas dans son monde.
« Cela ne fait rien, ce n’est pas gênant d’avoir oublié son nom. Phoenix, c’est original ! Je vais donc vous appeler comme ça. Il marque une pause avant de reprendre « En temps normal, je n’entends pas de voix, à part ma conscience et parfois mes pensées. Mais, il se peut que des gens me contactent par télépathie. »

Sting espérait qu’elle comprendrait ce qu’il disait. C’était compliqué d’expliquer tout ça à une inconnue. Soudain, il pensa à quelque chose. Où étaient les gosses de tout à l’heure ? Tout comme Phoenix, il tourna la tête et ne vit personne. Ces mioches étaient partis et heureusement. Il leur aurait peut-être passé un savon. Pour terminer, Phoenix posa une nouvelle question :
« Vous savez où sont passés mes vêtements ?  »
Non. Le Dragon Slayer ne savait pas où ils étaient. Comment pourrait-il le savoir ? Quand il l’avait trouvé et d’ailleurs, quand elle était tombé, elle avait déjà de drap.
« Je ne sais pas ; je vous ai trouvé comme ça. Dites-moi, même si vous avez perdu la mémoire, est-ce que vous venez d’un autre monde ? »
En posant cette question, il risquait de se faire découvrir. Mais peut-être était-elle comme lui ? Sting avait posait des questions sur l’actualité dans ce monde. Des gens venaient d’autres univers en ce moment. On les appelait les « élus ». Il y avait de grandes chances que tous deux soient des élus.




Sting Eucliffe


©Phoenix sur Manga Multiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3918
Yens : 2212
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 999
Exp:
999/999  (999/999)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Sam 8 Nov - 5:20






Effectivement, la blonde venait d'écorcher le prénom de son interlocuteur. Le dans tout cela, c'était que ça lui avait passé par dessus la tête, complètement. Bah oui, Sting et String, deux mots qui se ressemblaient terriblement. En faire une déformation était quasiment inévitable. Toutefois, la belle remarqua sa petite gaffe, suite à la remarque du tueur de dragons. Du coup, elle se sentait vraiment embarrassée d'avoir dit une telle chose... « Oh, excusez-moi. Ce n'était pas volontaire. » avoua-t-elle. En tout cas, son arrivée au sein de ce Nouveau Monde ne se déroulait pas comme dans un conte de fées. Encore et encore, elle enchainait les fails.

Doucement, l'hôte de l'Oiseau de feu se releva debout. Étrangement, elle avait toujours du mal à garder un équilibre optimal. Il fallait croire que ce maudit voyage intergalactique venait d'affecter ses capacités de base... La jeune femme possédait éventuellement un quotient intellectuel digne d'une mouette blanche, mais elle n'était pas si retardée que cela... Elle savait déjà que quelque chose ne tournait pas rond chez sa personne, comme si une entité supérieure lui avait imposé des barrières spirituelles. La belle inconnue ne pouvait pas mettre la main sur une partie de ses ressources. Pourquoi subissait-elle un pareil châtiment ? M'enfin, il s'agissait surement que d'un mauvais rêve et elle allait bientôt être capable de se réveiller, pas vrai ?

Essayant de maintenant le drap autour de son corps dénudé, la princesse se rendit compte que ce n'était pas une tâche des plus faciles, surtout que les regards indiscrets des passants ne semblaient pas manquer à l'appel. Bon sang ! Pourquoi tous ces gens ne tentaient pas de l'aider ? Était-elle tombée au sein d'un univers de purs snobinaires ? Au moins, il y avait ce jeune homme qui lui portait assistance; un bon début. « Hum... Peut-être qu'une personne me parle par télépathie, dans ce cas. Mais, j'ignore totalement de qui il peut s'agir. À vrai dire, je ne connais absolument personne ici, à par vous. Je ne me connais même pas... » dit-elle d'une voix incertaine. Car oui, l'incertitude régnait à l'intérieur de son esprit de demoiselle, ne sachant rien à propos de son identité personnelle et de ses origines.

Malheureusement pour elle, Sting ignorait où pouvaient bien se trouver ses vêtements, déclaration qui ne manqua pas de faire soupirer notre princesse aux prunelles écarlates. Pourquoi toute cette histoire lui arrivait ? La seule et unique chose que Nëssa désirait, c'était d'aller tranquillement dormir dans son lit. Ah, la paresseuse ! « Je... Je ne pense pas venir d'ici. Ce lieu m'est étranger. Monsieur, pouvez-vous me guider vers un endroit un peu plus discret ? Ils me regardent tous comme si j'étais nue ! » souligna-t-elle, d'un ultime éclair de génie. Franchement, l'intelligence de cette fille atteignait réellement des sommets inégalés à ce jour.

***

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Dim 23 Nov - 16:00


- Le feu de la vie -


Le White Dragon Slayer ne put s’empêcher de remarquer que la jeune femme semblait embarrassée d’avoir écorché son nom. Ça ne faisait rien, après tout, ce n’était pas la première fois et ce ne serait pas la dernière fois. D’autres personnes auraient l’occasion de le faire, puis tant que ce n’était pas volontaire ou méchant. Avec le choc qu’elle avait reçu, « Sting » et « String », ça se ressemblait.
« Oh, excusez-moi. Ce n'était pas volontaire. »
Et s’ils passaient à autre chose ; ils n’allaient pas débattre sur son prénom et sur les mille et une façon de l’écorcher.
« Aucun souci, je comprends parfaitement. Après le choc que vous avez reçu, c’est normal. »

Phoenix se releva subitement, perdant un peu l’équilibre. Sting l’aurait bien aidé, mais c’était peut-être un peu insultant, ça mettait en doute ses capacités. Le blondinet ne voulait surtout pas la brusquer, ni l’offenser. A sa place, il serait offensé. Remarque, le tueur de dragons se rappela que lui aussi avait eu du mal à marcher à son arrivée. Peut-être le voyage avait-il eu un effet ? Cependant, rien n’était encore sûr en ce qui concerne d’où elle vient. Mais elle avait l’air d’avoir besoin d’aide et elle était gentille. Bien que les gens l’étaient, à l’exception de deux pervers, Sting ne se sentait pas très à l’aise dans ce monde. Avec cette fille, bizarrement, il n’avait plus l’impression d’être un inconnu. Pourtant, il ne la connaissait pas et ne l’avait jamais vu avant. Sting soupira, toutes ces questions l’exaspéraient. Profiter de la vie était amplement suffisant.

La belle Phoenix essayait désespérément de cacher ses formes généreuses avec ce drap, pas si grand que ça. Hélas, en vain. Tout le monde la regardait et personne ne venait l’aider. Etait-il tombé dans un monde d’égoïstes ? Encore une fois, il aurait bien voulu l’aider en lui donnant une veste, mais il n’en n’avait pas. Franchement, ils étaient mal tombés tous deux. Sting pensait que ce n’était qu’un simple rêve, agréable et désagréable, qu’il allait se réveiller dans le Q.G de Sabertooth, que ces gens et ce monde n’étaient qu’illusions. Il se pinça plusieurs fois, discrètement, mais rien ne se passa. Le tueur de dragons était vivant, au moins. Perdu dans ses pensées les plus denses, il fut réveillé par la voix de son interlocutrice :
« Hum... Peut-être qu'une personne me parle par télépathie, dans ce cas. Mais, j'ignore totalement de qui il peut s'agir. À vrai dire, je ne connais absolument personne ici, à par vous. Je ne me connais même pas... »
A première vue, d’après ses dires, elle était amnésique et ne savait absolument rien. Le Dragon Slayer s’était toujours demandé ce que cela faisait. De plus, il n’avait jamais côtoyé quelqu’un qui avait perdu la mémoire. Son premier sentiment fut l’un des plus bienveillants ; lui proposer son aide !
« Si vous voulez, dès que j’en saurai plus sur ce monde, je serai ravi de vous aider à retrouver la mémoire. »
Sting ne promettait rien, mais il allait essayer. C’était son honneur et celui de Sabertooth qui étaient en jeu. Il n’avait pas le droit à l’erreur. Puis au fond, ça lui ferait plaisir de lui rendre service et qu’elle se sente mieux.

Quand elle sut que Sting ne savait pas où étaient ses vêtements, elle ne put s’empêcher de soupirer. Sting tourna encore une fois la tête pour voir s’il n’y avait pas de vêtements, mais il n’y avait rien. Le Dragon Slayer était prêt à interpeller une passante pour lui demander ses fringues, mais il se retint et regarda fixement les yeux de Phoenix.
« Je... Je ne pense pas venir d'ici. Ce lieu m'est étranger. Monsieur, pouvez-vous me guider vers un endroit un peu plus discret ? Ils me regardent tous comme si j'étais nue ! »
Sting n’osa pas lui dire qu’en réalité, elle était presque nue. Il avait vu, à quelques mètres du parc, une ruelle peu fréquenté et une boutique de vêtements. Cela pourrait-il satisfaire la jeune femme ? Le Dragon Slayer espérait que oui. Tout comme lui, Phoenix venait d’ailleurs, il n’était donc pas le seul.
« Si vous voulez, en arrivant ici, j’ai vu une ruelle peu fréquentée, sur le côté d’une boutique de vêtements. Vous pourriez venir avec moi et attendre que je vous trouve des vêtements, qu’en dites-vous ? »



Sting Eucliffe


©Phoenix sur Manga Multiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3918
Yens : 2212
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 999
Exp:
999/999  (999/999)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   Dim 30 Nov - 8:30






Certes, la situation n'allait pas dans son sens et rien n'était à son avantage. Néanmoins, elle essayait de garder le moral, de voir le bon côté des choses, malgré tout. De loin, il y avait quelques pervers qui l'observaient d'un oeil peu discret, mais au moins, Sting veillait bénévolement sur sa petite personne et c'était déjà cela de gagner. Enfin, peut-être que la future pyromane se trompait complètement ! Ce vaillant blondinet cachait peut-être un quelconque jeu d'escroc. Peut-être qu'il tenterait de la droguer et de la mener à l'intérieur de son repère top secret. Peut-être que... Bref, la demoiselle à la chevelure de neige s'imaginait une multitude de scénarios abracadabrants. Bénéficiant d'un esprit démesuré, celui-ci s'amusait constamment à lui jouer de bien mauvais tours, allant jusqu'à la rendre faussement paranoïaque.

Heureusement ou malheureusement, une blonde, ça restait blonde ! Ainsi, les soupçons injustifiés de la jeune femme disparurent assez rapidement. En effet, il s'agissait de l'un de ses principaux points faibles. Elle changeait régulièrement d'avis, à la moindre parole, et ses actions étaient souvent lunatiques. Son arrivée au sein de ce Nouveau Monde avait probablement amplifié ce désagréable phénomène. Ayant perdu sa mémoire et toutes les traces de son « glorieux » passé, elle ne savait pas où mettre la tête exactement ni vers quel endroit s'orienter. De plus, elle se trouvait à moitié à poil au beau milieu d'un parc public. Rhaaaa ! Pourquoi elle ? Cette étrange mésaventure devenait de plus en plus chiante à gérer.

D'ailleurs, son interlocuteur de sexe masculin lui offrit son aide, pour l'aider à récupérer ses souvenirs d'antan. Malgré ses petites difficultés à tenir debout, l'hôte du démon rouge ne put s'empêcher d'afficher un fin sourire. Cela la réchauffait de savoir qu'il y avait, au minimum, une personne qui était prête à lui donner un coup de main. Au final, cet endroit n'était pas si catastrophique qu'il ne paressait. D'autres bonnes âmes, comme celles du dragon slayer, peuplaient probablement cette ville inconnue aux yeux de notre charmante princesse. « Ah bon ? C'est très gentil venant de votre part ! J'ignore totalement où ces méchantes personnes ont caché ma mémoire, à vrai dire. » avoua-t-elle. Encore une fois, ses propos ne possédaient pas vraiment de logique. Voyons donc ! Une mémoire, ça ne se cachait pas, du moins, pas de la même façon qu'une paire de chaussettes.

Malgré le ridicule de ses précédentes paroles, le regard rouge de l'élue de Seika semblait sérieux et déterminé. Elle croyait réellement en la valeur de son raisonnement. À l'intérieur de son petit crâne quasiment vide d'informations pertinentes, c'était clair ! Ces maudits extraterrestres avaient volé la totalité de ses souvenirs, mais pourquoi ? « Parfait ! Allons-y, alors ! Dites donc, vous êtes vraiment un jeune homme formidable. M'inviter à une séance shopping et payer ma part, waouw ! » dit-elle d'un ton amusé. Bien sûr, Nëssa n'avait aucune monnaie en sa possession. En l'emmenant magasiner, Sting serait forcément obligé de payer pour elle. Tant mieux ! En fin de compte, elle n'était peut-être pas aussi idiote que cela... ;-)

***

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le feu de la vie   

Revenir en haut Aller en bas
Le feu de la vie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.