Partagez | .
Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 22:09

Depuis son arrivée à Kosaten, Saga avait eu l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce nouveau monde qui, bien que totalement étranger, possédait quelques points communs avec son univers d’origine. On y retrouvait différents pays, chacun dirigé par un roi ou un empereur. La région dans laquelle le chevalier s’était réveillé, Fuyu, était dirigée par le roi Sul Hëi, roi qu’il avait eu l’occasion de rencontrer peu après son éveil. Enfin, c’était tout d’abord la garde royale qui était venue le chercher après que la rumeur de l’arrivée d’un élu ne se répande telle une traînée de poudre ; et c’est donc escorté par plusieurs soldats que Saga s’était retrouvé face à Sul Hëi. Ce dernier lui avait rapidement fait le topo sur la situation dans le royaume de Fuyu, la divinité majeure qui y était adorée et les tensions qui commençaient à apparaître ici et là avec les deux autres royaumes, Seika et Minshu ; après quoi il « proposa » à Saga d’être à son service, comprenez par là qu’il lui laissait le choix entre le servir de son plein gré ou d’y être forcé. Malgré l’accord du chevalier pour servir Sul Hëi, ce dernier usa tout de même d’un sort afin de s’assurer l’obéissance et la fidélité de Saga qui, trop faible pour l’instant, ne pouvais faire autrement que de se plier aux règles du roi de Fuyu.

C’est ainsi que Saga fut envoyé dans les royaumes voisins afin d’y prendre la température, de s’assurer que des armées n’étaient pas sur le point de s’abattre sur Fuyu dans des délais plutôt brefs ; et le chevalier décida donc de commencer sa petite tournée par la république de Minshu, et plus précisément par un petit village s’appelant Fuki. Certes il aurait été plus intéressant de se rendre dans une ville plus importante, voire même dans la capitale ; mais cela n’aurait pas été des plus discrets de la part de notre ami qui préférait se la jouer profil bas pour le moment ; car il n’avait encore pas retrouvé sa puissance et une petite voix lui laissait entendre que cela ne se ferait pas en quelques jours, mais qu’il lui faudrait s’armer de patience avant de se voir de nouveau en pleine possession de ses moyens.

Arrivant finalement dans le village de Fuki, Saga remarqua en premier lieu que l’architecture était quelque peu différente de celle qu’il avait pu voir dans le royaume de Fuyu. Bien entendu, à peine eu t’il mit un pied dans le village que le regard des habitants se tournèrent vers lui, et déjà il pouvait entendre les voix de ces derniers murmurer le mot « élu ». Il espérait ne pas voir débarquer les soldats de Minshu pour l’emmener voir le dirigeant local, car il serait plutôt compliqué d’expliquer à ce dernier qu’il était premièrement un envoyé de Fuyu et surtout ce qu’il fichait ici.

Bon, maintenant qu’il était arrivé à destination, où diable pourrait-il trouver les informations qu’il était venu quérir ? L’endroit le plus indiqué pour récolter ragots et autres rumeurs était sans conteste une auberge ou une taverne, et bien que ce village semble modeste, il devait très certainement en avoir une ou deux, le tout était de les trouver. Ne voulant pas passer des heures à tourner en rond dans la bourgade, Saga s’approcha d’un des habitants afin de lui poser la question.

-Veuillez m’excuser monsieur, mais pourriez-vous m’indiquer l’auberge la plus proche s’il vous plaît ?

-Bien sûr, vous la trouverez un peu plus loin dans l’avenue principale, sur votre gauche.

Voilà déjà une bonne chose d’acquise, cela lui éviterait de chercher dans toutes les rues inutilement et de sans doute récupérer des informations intéressantes le plus rapidement possible histoire de ne pas s’éterniser dans ce village ; car rien ne lui assurait que son arrivée ne soit pas déjà arrivée aux oreilles de personnes proches du dirigeant de ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 22:42






Cela faisait environ cinq jours que notre douce créature venait d'arriver au sein de ce monde étrange. Ayant un mal fou à dialoguer de manière logique et expliquer le fruit de sa pensée, elle n'avait toujours pas trouvé les réponses à ses nombreuses questions. Peut-être qu'elle ne décèlerait rien d'intéressant, à l'intérieur de la ville de Tokonatsu. Il fallait donc que la demoiselle à la chevelure platine élargisse son champ d'action. Après tout, ce coin de pays possédait probablement d'autres contrées à explorer. Sans user d'un quelconque pouvoir, elle décida de se diriger vers la République de Minshu. Le village de Fuki... Ah, ce nom lui procurait déjà un drôle de sentiment ! Elle espérait que celui-ci ne soit pas peuplé de clown, sinon ce serait compliqué de réaliser ses recherches.

Chevauchant son soi-disant « courage », l'aventurière partit à... l'aventure. Ignorante comme elle était, Nëssa n'avait pas cru nécessaire de s'équiper d'objets pour survivre ni d'une carte géographique, pensant que son simple sens de l'orientation allait lui être suffisant à dénicher ce hameau. Bizarrement, ce fut exactement le cas. Cela ne lui prit à peine quelques heures à se rendre à destination. Aujourd'hui, la chance s'installait chez la princesse, voilà quelque chose d'assez rare à constater. Depuis son arrivée, les situations embarrassantes ainsi que la malchance n'arrêtaient pas de s'acharner dans son dos. M'enfin, peut-être que ses pouvoirs psychiques avaient eu une certaine influence sur toute cette histoire abracadabrante, qui sait ? Ne se contrôlant toujours pas, il était fortement possible que l'étrangère aux prunelles sanguines parvienne à réaliser des tours de magie, sans s'en apercevoir.

Finalement, l'hôte de l'Oiseau de feu pénétra au sein du village. De son oeil de lynx, elle en profita pour observer les alentours. Ce lieu paraissait être particulièrement sécuritaire; un camp militaire semblait même avoir élu domicile ici. Du coup, la belle se demandait dans quel merdier elle s'était encore mise. Bah non, elle ne voulait pas partir à la guerre ! Ce royaume était-il en conflit avec les autres ? L'incompréhension la plus totale commençait déjà à la gagner. Ce monde ressemblait vaguement à un cauchemar. En tout cas, cette mésaventure l'énervait et la demoiselle avait bien hâte de se réveiller de ce mauvais rêve.

En explorant l'endroit, une armure dorée attira rapidement son attention. Un chevalier ? Un prince ? La jeune femme aimait les choses brillantes, ça la fascinait. Oh, bingo ! Il s'agissait peut-être de lui, l'individu qu'elle recherchait tant. Toutefois, avant d'exposer sa problématique, elle devait absolument se renseigner. « Bonjour Monsieur, j'ai une question très importante à vous poser. Êtes-vous un extra-terrestre, par hasard ? Dit-elle, tout en s'approchant du guerrier doré. Son regard écarlate se posa sur l'objet qui captivait tant son attention. Ça sert à quoi de porter une telle armure ? Vous devez avoir chaud, n'est-ce pas ? »

***



[Ps: Phoenix n'a pas encore rencontré l'Empereur de Seika et est encore totalement ignorante x)]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 22:59

Alors qu’il venait de remercier son interlocuteur et qu'il allait prendre la direction de l'auberge, une voix l’interpella, cela venait de derrière lui. Se retournant alors, Saga fut assez surprit de faire à présent face à une jeune femme. Non pas qu’il n’avait jamais vu de femmes, mais cette dernière était pour le moins intrigante. A commencer par ses cheveux, d’une couleur plutôt inhabituelle et d’une longueur assez incroyable ; mais ce qui arrêta le regard du chevalier, hormis la silhouette délicieuse de la jeune femme, ce furent ses yeux, d’un rouge plutôt éclatant. Ce regard rouge lui remémora de bien douloureux souvenirs. Mais après tout, peut-être était-ce courant dans ce monde de croiser des gens avec les yeux rouges ? Ce n’était pas forcément synonyme de mal. La question, plutôt singulière de la jeune femme, laissa le chevalier interdit pendant un court instant, se demandant si ce qu’il avait entendu était bien réel ou si son imagination lui jouait des tours. Non, elle lui avait bel et bien demandé s’il était un extra-terrestre.

-Eh bien, pas que je sache non, je ne suis pas un extra-terrestre.

A peine eu t’il répondu que la demoiselle enchaîna avec une seconde question, lui demandant cette fois à quoi cela pouvait bien lui servir de porter une armure et si, par conséquent, il avait chaud. Il est vrai qu’en temps normal il aurait pu souffrir de la chaleur provoquée par les rayons du soleil sur son armure, fort heureusement il usait inconsciemment de son cosmos afin de réguler sa température, évitant par-là les mauvais côtés d’une jolie journée ensoleillée. Depuis son réveil il avait constaté une grande difficulté à utiliser son cosmos, il ne lui était plus possible d'en user pour employer ses différentes techniques, mais par contre il était encore capable de s'en servir pour de petites choses anodines comme la régulation de la température de son corps. C'était là un point positif, car cela voulait dire qu'il possédait toujours, au fond de lui, sa cosmo-énergie.

-Comment dire… En tant que chevalier, il est normal que je porte une armure, non ? Il esquissa un léger sourire, levant les yeux vers le ciel bleu. Non je n’ai pas chaud, je trouve même qu’il fait très agréable, pas vous ?

Reportant son regard sur la demoiselle, il se posait tout de même nombre de questions, à commencer par pourquoi diable cherche t’elle un extra-terrestre. Et pourquoi venait-elle lui poser la question à lui ? Voyait-on si facilement qu’il n’était pas de ce monde ? En fait la question ne se posait même pas, les quelques rares personnes portant une armure qu'il avait croisées ne lui ressemblaient en rien et sa tenue dénotait beaucoup de celles des citadins; cela n'était pas encore un problème en soit et il espérait que cela n'en deviendrai pas un par la suite.

-Pardonnez ma curiosité mais, pourquoi toutes ces questions ? Et pourquoi me demander si je suis un extra-terrestre ?

Autant ne pas tourner autour du pot pendant trois heures et aller droit au but, cela lui permettrait sans doute d’obtenir plus facilement quelques réponses, on ne sait jamais. Croisant les bras, Saga regardait alors la jeune femme, qu’il dépassait d’une bonne demi-tête sans problèmes. Elle non plus ne semblait pas être originaire de ce monde, cela leur faisait déjà un point commun; avait-elle déjà été réquisitionnée par un des trois dirigeants de ce monde? Ou bien pas encore? Mais cela il l'apprendrait sûrement au fil de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:02






Fidèle à son habitude, la demoiselle ne tarda pas à se faire remarquer par le guerrier à l'armure dorée. À force d'aborder les gens en leur demandant s'ils possédaient des origines extra-terrestres, sa réputation se transformerait, probablement, en quelque chose d'assez désagréable. En effet, depuis son arrivée dans ce Nouveau Monde, une partie de sa cervelle semblait l'avoir quitté, oubliant des éléments primordiaux concernant sa personne ainsi que son passé. La jeune femme se comportait comme une fillette inexpérimentée. D'ailleurs, elle pouvait se compter « chanceuse » de ne pas être tombée, nez à nez, avec un danger au-dessus de ses moyens actuels. Peut-être qu'un ange gardien la surveillait de près...

À sa grande surprise, l'homme à la chevelure bleutée lui répondit d'un air... naturel, comme s'il s'agissait d'une normalité de se faire accoster d'une telle façon. Lorsqu'elle exposait ce genre de propos, Nëssa recevait souvent des réactions négatives; les gens rejetaient systématiquement la cohérence de ses paroles. D'un côté, ils n'avaient pas tort de réagir ainsi, puisqu'elle racontait réellement n'importe quoi. La princesse aux mirettes écarlates vivait à l'intérieur de sa petite bulle douillette, un univers où seuls les rêves et les fantaisies les plus fantasmagoriques parvenaient à contempler la lumière du jour. Faire la différence entre la vraie vie et les délires excentriques de son imagination débordante de licornes roses s'avérait être une tâche particulièrement compliquée. On pouvait facilement parier que sa vilaine manie de définir certaines personnes « d'extra-terrestre » prenait source au sein de cette problématique.

À chaque fois qu'elle se rapprochait du chevalier d'or, son attention n'échappait pas à la brillance incessante de la fameuse armure. Malgré ses quelques efforts pour arrêter de la regarder, ses prunelles rouges ne résistèrent pas bien longtemps à la tentation de la dévorer. L'hôte de l'Oiseau de feu en faisait presque une fixation maladive. En plus, les rayons du soleil y rebondissaient parfaitement, la rendant d'une splendeur inégalée. Quel spectacle magnifique ! « Un chevalier ? Pourtant, je ne vois aucun cheval à l'horizon... N'essayez surtout pas de me mentir ! Je ne suis pas aussi naïve que j'en ai l'air ! » s'exclama-t-elle, tout en plaçant les mains sur ses fines hanches. Dans sa tête, c'était évident que chevalier = cheval.

Quand son interlocuteur mâle recommença à parler, la demoiselle, dotée d'un quotient intellectuel digne d'une mouette dressée à manger des frites du Macdonald, comprit tout de travers. Non, non, non et non ! « Vos cheveux bleus ne m'inspirent pas confiance et vous n'avez pas de cheval... Ah ! Je comprends, maintenant. Vous avez volé cette armure en or ! Ce n'est pas bien et il faudrait aller la remettre à son propriétaire. Je ne dévoile rien aux voleurs. » dit-elle, d'un air dédaigneux. Oui, cette journée allait être longue, très longue.
***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:08

La réaction de la jeune femme laissa notre chevalier quelque peu perplexe… Mais pourquoi diable faisait-elle allusion à un cheval ? Il est vrai que souvent on associait l’animal et l’homme en parlant de chevalier, mais ce n’était pas toujours forcément le cas ! En tout cas, en ce qui concernait Saga, avoir un cheval était inutile, il n’en avait jamais eu besoin et n’en aurait très certainement jamais besoin. Sans doute devrait-il essayer de l’expliquer à la jeune femme, bien que cela lui semble assez compliqué, vu la tournure que les choses étaient en train de prendre. Tentant de rassurer la demoiselle sur le fait qu’il ne mentait pas, il esquissa un léger sourire tout en levant légèrement les mains en signe d’apaisement.

-Allons, quel intérêt aurais-je à vous mentir ? Je suis bel et bien chevalier, même si je ne possède pas de cheval.

Voilà qu’à présent elle l’accusait d’avoir dérobé l’armure à un vrai chevalier et qu’il serait bon de la lui rendre ; par contre, allez savoir pourquoi la couleur de ses cheveux ne lui inspirait pas la moindre confiance, cela resterait un mystère entier. Il fallait tout de même mettre les choses au clair avec la demoiselle, car il n’avait pas vraiment envie que cette dernière commence à crier sur tous les toits qu’il était un voleur patenté, cela pourrait lui être préjudiciable au final. Mais comment la raisonner ? Et surtout comment lui expliquer qu’il venait d’un autre monde que celui-ci, et en plus de ça lui faire un « résumé » sur qui il était et ce qu’il faisait avant. Cela n’allait pas être des plus simples. Commençons par l’armure, chaque chose à la fois.

-Je peux vous assurer que cette armure m’appartient ; elle m’a été léguée par mon maître il y a déjà bien des années de cela. Sachez en outre que si je l’avais dérobée, je n’aurai pu la revêtir.

Bon, là par contre on entrait dans la partie compliquée de l’explication, il lui fallait être simple et concis, pour ne pas trop embrouiller la demoiselle.

-Ce n’est pas une armure ordinaire, elle possède sa propre volonté ; elle refuse d’être portée par quiconque ne s’est pas montré digne d’elle.

Mouais, par certain qu’elle allait le croire, mais il ne savait franchement pas comment lui prouver qu’il n’était pas un voleur. Cette nouvelle rencontre et surtout cette discussion s’annonçaient vraiment pénibles, mais ce n’est pas cela qui allait avoir raison de lui ; après tout, il avait connu bien pire durant la bataille du sanctuaire. Il poussa un léger soupir et regarda la demoiselle dans les yeux, c’est là qu’il remarqua que de son côté elle ne pouvait décrocher le regard de l’armure ; cela l’intéressait tant que ça ?

-Mais bien évidemment, qu’est-ce qui vous le prouve n’est-ce pas ? Je ne peux vous donner d’autres preuves que ma parole et ma bonne foi, et croyez bien que je le regrette.

Si la jeune femme continuait sur cette voie, elle serait bien vite forcée de se rendre compte qu’elle n’arriverait pas à faire sortir Saga de ses gonds, lui qui autrefois était réputé pour être le plus réfléchit et le plus sage des douze chevaliers d’or, et cette réputation ne lui avait pas été donnée à la légère, oh que non !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:12






En tout cas, on pouvait bien dire que cette armure était la source même de cette nouvelle rencontre. Ayant une certaine attirance envers les objets brillants, l'hôte de l'Oiseau de feu n'aurait certainement pas été à la rencontre de cet étrange inconnu, sans celle-ci sur le dos. Malheureusement pour lui, elle s'imaginait tout un cirque à propos de cette histoire et croyait que ce « joyau » en or appartenait à une autre personne. Pire encore, ses cheveux bleus ne lui inspiraient pas confiance... Pourquoi ? Certes, il ne s'agissait pas d'une couleur courante, mais était-ce une raison suffisante pour le juger ainsi ? D'un côté, la demoiselle abordait également un physique des plus inhabituels, avec ses caractéristiques d'albinos et ses formes disproportionnées. Les gens devaient probablement la regarder d'un mauvais oeil. Du coup, la jeune femme se demandait si elle ne faisait pas erreur. Peut-être que ça ne servait à rien d'essayer de cerner ce soi-disant chevalier - sans cheval -. Voilà l'un de ses rares instants de raisonnement cohérent.

Les traits de son visage angéliques s'adoucirent, prenant conscience de l'exagération de ses précédentes paroles. Même si elle démontrait plusieurs réticences à son égard, Nëssa ne voulait pas décourager ou effrayer son interlocuteur. Non, elle était, tout simplement, curieuse d'en connaître davantage. Arrivée depuis moins d'une semaine, la princesse aux prunelles incandescente découvrait toujours ce monde aux mille et un secrets... Malgré toutes ses recherches, elle ne parvenait à rien; les réponses à ses nombreuses questions semblaient encore si lointaines et inaccessibles. Seule, incapable de maîtriser correctement ses pouvoirs psychiques et privée de ses connaissances d'antan, la pauvre créature ne pouvait pas accomplir de grands exploits. Accompagner d'autres personnes dans sa situation serait probablement la solution la plus facile, mais les dangereuses capacités de la belle étaient trop incontrôlables. Sa simple présence représentait un risque.

« Hum... Elle possède sa propre volonté ? Est-ce qu'elle peut parler ? Ça doit être une expérience assez spéciale. Suite à cela, ses yeux quittèrent l'armure dorée, puis se baissèrent vers le sol. Un malheureux sentiment de solitude la gagnait. Tout le monde semblait avoir des amis ou être accompagné d'une quelconque présence protectrice, sauf elle. Parfois, une étrange voix s'amusait à hanter son esprit. Néanmoins, ce phénomène lui procurait plutôt une forte dose d'inconfort. Ses pseudo dons magiques la privaient du contact humain, tel un poison mortel. J'imagine qu'elle ne t'abandonne pas et que tu n'es jamais seul. Si c'est le cas, tu as bien de la chance. » susurra-t-elle. La triste réalité commençait à la rattraper, mais il fallait rester forte et ne pas y penser. Après tout, la télékinésiste ne souhaitait pas fondre en larmes devant ce parfait étranger.

Finalement, elle reprit son sang-froid, affichant un mince sourire. À vrai dire, la jeune femme avait l'habitude de cacher sa douleur derrière des blagues, des propos ridicules ou bien de multiples maladresses, sans nécessairement le remarquer. Cela lui offrait la possibilité de souffler et de changer un peu le mal de place. « Vous voulez aller prendre le thé ? On pourra discuter en toute tranquillité. Quoique... Les habitants risquent de vous dévisager, avec un pareil accoutrement. Vous ne pouvez pas l'enlever ? demanda-t-elle. S'il acceptait, dialoguer et apprendre à connaître ce nouveau venu l'aiderait à la libérer de son fardeau quotidien. De plus, il possédait peut-être la solution à sa satanée problématique.   Au fait, quel est votre nom ? »
***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:18


Apparemment, la jeune femme semblait avoir accepté l’idée que l’armure lui appartenait et que, bien qu’il ne possède pas de cheval, il soit bel et bien un chevalier. C’était une bonne chose, car à partir de cet instant la conversation allait très certainement devenir plus constructive et agréable. Hélas non, l’armure ne parlait pas, notons que ce serait bizarre non ? Ce que Saga entendait par la volonté de l’armure, c’est que cette dernière n’autorisait pas que n’importe qui la revête, il avait dû subir un entraînement drastique afin d’obtenir cet honneur.

-Non elle ne parle pas… C’est un peu plus compliqué que ça je dirais. Pour faire simple, le porteur de l’armure doit s’en montrer digne et ne jamais dévier de sa voie, sans quoi elle risque de le délaisser.

Ce qui lui était arrivé une fois déjà, mais les circonstances étaient pour le moins… Spéciales dirons-nous. Est-ce qu’il devait lui en parler ? Il est vrai qu’elle n’avait absolument pas besoin de savoir cela ; mais d’un autre côté, Arlès étant toujours présent, il se devait tout de même de la mettre quelque peu en garde à ce propos. Il poussa un léger soupir, esquissant un léger sourire triste.

-Cela est déjà arrivé… L’armure m’a abandonné parce que j’avais trahi la voie de la chevalerie en portant la main sur celle que j’avais juré de protéger… Mais c’est une longue histoire.

Histoire qu’il devrait sans doute expliquer à la demoiselle afin qu’elle ne se fasse pas de fausses idées sur lui ; non il n’était pas malfaisant et tout ce qui s’était passé au Sanctuaire était du fait de sa seconde personnalité qui elle était portée sur le mal et qui avait pris le contrôle pendant une trop longue période. Il sourit légèrement lorsque la demoiselle lui proposa d’aller boire le thé ; il était content de voir qu’elle ne semblait pas effrayée ni même suspicieuse par ce qu’il venait de lui révéler et c’est avec entrain qu’il accepta la proposition.

-Eh bien ce serait avec grand plaisir. Il haussa ensuite un sourcil à la question de la demoiselle. Je pourrai effectivement l’enlever, mais je ne porte qu’un pantalon dessous, et je ne pense pas que me promener torse-nu soit un meilleur moyen de passer inaperçu.

Il n’avait pas vraiment envie de se promener dans les rues de ce village juste vêtu d’un pantalon, cela risquerait de faire mauvais genre ; et puis même si ce monde était différent du sien, il n'était pas certain que les habitants aimeraient voir un inconnu se promener à moitié nu dans la rue, et pour cela il préférait garder son armure sur lui, juste au cas où. Passant une main dans ses longs cheveux bleus, il fit une moue un peu gênée suite à la demande de la demoiselle sur son identité.

-Navré, j’en ai oublié mes bonnes manières. Je me nomme Saga, chevalier d’or des Gémeaux ; à votre service.

Il s’inclina alors respectueusement en avant afin de saluer son interlocutrice comme il se devait, un fin sourire aux lèvres.

-Et comment se prénomme la charmante jeune femme avec qui j’ai la chance de discuter ?

Se redressant doucement, et après la réponse de la jeune femme, il promena son regard dans les environs, cherchant des yeux l'auberge qui lui avait été indiquée un peu plus tôt afin qu'ils puissent tous les deux s’installer afin de discuter tranquillement tout en profitant d’une bonne tasse de thé. Posant une main sur sa hanche, il désigna la rue d’un mouvement de son autre bras.

-Je ne connais pas encore très bien ce village mais on m'a indiqué une auberge un peu plus loin dans la rue principale; je vous propose de nous y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:32






Décidément, cette fameuse armure en or attirait réellement sa curiosité. Si elle l'avait souhaité, la demoiselle aurait pu rester plantée là à la contempler, durant toute la journée et même une partie de la nuit. D'ailleurs, elle fut drôlement surprise de savoir que celle-ci ne possédait pas le don de la parole. À l'intérieur de sa tête, c'était clair que toutes les formes de volonté ressentaient le cruel besoin de s'exprimer. Toutefois, notre sommité comprit assez rapidement le lien, suite à l'explication de son interlocuteur doté d'une chevelure bleue. Pouvait-on manifester le fruit de sa pensée par des faits et gestes ? La protection dorée de ce chevalier l'avait déjà abandonné, auparavant. Était-ce le signe de sa tristesse ou de sa déception ?

Depuis son inexplicable arrivée dans ce monde, Nëssa ne cessait d'ingurgiter de nouvelles choses, autant à propos des subtilités de la vie que sur le point philosophique. En même temps, étant une amnésique, elle ne partant pas d'un niveau de connaissance extrêmement élevé... Au final, la plupart des éléments devenaient bons à assimiler. Par chance, la princesse apprenait avec une certaine aisance, encore plus lorsqu'elle se plantait. « Oh... Est-ce qu'elle a gardé de la rancune envers vous ? Votre armure a une mémoire, je me trompe ? » demanda-t-elle. Son petit doigt lui disait d'arrêter de le harceler de questions, mais c'était difficile de se retenir. Après tout, il s'agissait de la première fois qu'elle rencontrait un chevalier (sans cheval).

Heureusement, il accepta son invitation à aller boire une tasse de thé en sa compagnie. Si la réponse de ce dénommé « Saga » aurait été négative, la belle se serait vraiment sentie vexée et rejetée, enfin, comme à son habitude. Certes, sa beauté physique et son semblant d'innocence attiraient de nombreux spectateurs, souvent indésirables. Cependant, lorsqu'ils comprenaient sa véritable nature; la plupart d'entre eux fuyaient à la cinquième vitesse. Bon, pour cette fois, l'hôte de la bête enflammée allait devoir réaliser un effort, si elle désirait tisser un quelconque lien positif avec cette brillante armure ce brillant inconnu. « Je n'ai pas de nom. On me surnomme Phoenix et j'ignore pourquoi. C'est fou, non ? » dit-elle, esquissant un léger sourire. Son nouvel ami la définissait de charmante et possédait des manières de gentleman, choses qui donnèrent une discrète teinte rosée aux joues de la douce créature. La flatterie réussissait toujours à la toucher, d'une manière ou d'une autre.

La jeune femme dirigea son regard écarlate vers la rue que le bras du chevalier pointait. Peut-être que le duo trouverait un coin intéressant dans cette direction, qui sait ? « Ah, oui. Elle commença à marcher en ligne droite, tournant la tête, de droite à gauche, d'une façon assez comique à voir. Bah oui, il fallait bien la trouver, cette auberge ! Imaginez-vous que je suis arrivée dans ce village sans aucune carte géographique ! Je crois que qu'il s'agit de mon instinct qui m'a guidée. Nëssa ne prit même pas la peine de vérifier si l'homme la suivait. Peut-être qu'elle parlait au mur, comme une idiote. Mon sens de l'orientation est excellent, même si j'arrive régulièrement à me perdre, haha ! » Encore là, il n'y avait aucune logique au sein de ses dernières paroles. Si elle s'égarait souvent, cela signifiait probablement que son orientation laissait à désirer... Finalement, la demoiselle s'arrêta devant un lieu ressemblant à un motel. Cette première mission était un franc succès.
***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mar 21 Oct - 23:39

L’armure avait-elle en mémoire ce qu’il s’était passé ? Très franchement, Saga l’ignorait totalement ; mais si tel était le cas, elle devait tout de même lui avoir pardonné son écart de conduite envers Athéna, vu qu’elle était à présent de nouveau avec lui. Et ce n’était pas plus mal, car cette dernière lui offrirait une protection non négligeable dans ce nouveau monde, si jamais il venait à faire des rencontres bien moins sympathiques que la jeune femme avec qui il parlait en ce moment. Il était certain que tout le monde par ici n’était pas pacifique, il serait sans doute amené à croiser le chemin de gens mal intentionnés contre lesquels il devrait se battre.

-Pour tout vous avouer, je ne sais si elle possède une mémoire ou non ; mais il semble qu’elle m’ait pardonné vu que je la porte à nouveau.

Esquissant un petit sourire, Saga apprit que la jeune femme ne se rappelait plus de son prénom mais que les gens la surnommaient Phoenix… Ce mot désignant l’oiseau légendaire de feu et immortel lui remémora quelques souvenirs, lorsqu’il fut amené à combattre le chevalier du Phoenix, Ikki. Le combat avait été violent et le pauvre chevalier de bronze avait fait les frais de la folie d’Arlès ; dans ses souvenirs, Ikki était à l’article de la mort ; tout comme ses compagnons d’ailleurs ; avant qu’Athéna ne vienne à leur secours. Saga resta donc silencieux pendant un court instant avant de se reprendre, chassant bien vite ce souvenir.

-C’est un surnom, ma foi, très joli je trouve.

Ainsi donc la dénommée Phoenix venait elle aussi d’arriver dans cet étrange endroit ? Au moins il n’était pas le seul dans cette fâcheuse situation ; peut-être allaient-ils pouvoir s’entraider pour arriver à percer ce mystère ? Qui sait ? Emboîtant le pas alors que la demoiselle parcourrait déjà la rue à la recherche de l'auberge, Saga observait également les alentours du regard, ne voulant pas laisser son interlocutrice faire tout le travail à sa place.

-Eh bien, quelle coïncidence ! Figurez-vous que je viens d’arriver moi aussi, cela fait à peine moins d’un mois que j’ai repris connaissance dans ce monde.

Légèrement amusé par les explications de Phoenix, Saga arriva à sa hauteur alors qu’elle s’était arrêtée devant ce qui semblait être l'auberge en question. L’établissement semblait agréable au vu de sa devanture, et il n’en émanait pas le brouhaha d’une éventuelle bagarre d’ivrognes. Une auberge paisible dans un village tout aussi paisible, ce n’était pas plus mal. Avançant vers la porte, le chevalier ouvrit cette dernière avant de laisser la demoiselle passer devant lui par pure galanterie. Ce n’était pas là un moyen pour Saga de séduire la demoiselle, mais il avait été éduqué de cette manière et agissait donc ainsi en toute occasion. Pénétrant donc dans l’auberge à la suite de la demoiselle, il fut agréablement surpris d’être accueillit par un sympathique « Bienvenus ! » lancé par le patron depuis le comptoir.

Bien sûr, l’armure de notre ami ne passa pas inaperçue et les quelques personnes présentent l’observèrent un instant avant de retourner à leurs occupations. S’avançant dans la pièce, Saga avisa une table encore libre et s’y dirigea, invitant ensuite Phoenix à s’y installer en lui tirant sa chaise ; une fois la demoiselle installée, il prit place en face d’elle. Le patron leur signala d’un petit geste de la main qu’il allait arriver après s’être occupé d’un autre client. Posant alors ses yeux bleus sur son interlocutrice, Saga reprit la conversation.

-Cela fait longtemps que vous êtes arrivée ici ? Je veux dire, dans ce monde ?

Si elle était là depuis plus longtemps que lui, elle aurait sans doute quelques informations qui pourraient s’avérer utile pour notre chevalier dans sa quête d'informations pour le roi de Fuyu, vu que lui ne connaissait encore rien de l’endroit dans lequel il se trouvait actuellement. Alors qu’il allait parler à nouveau, le patron de l’auberge arriva enfin près de la table de notre duo.

-Bonjour m’sieur dame ! Qu’est-ce que je peux vous servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mer 22 Oct - 0:20





Franchement, cette armure dorée possédait réellement des caractéristiques impressionnantes. En plus d'avoir sa propre volonté, elle savait également comment pardonner les mauvaises actions de son porteur. Même chez les personnes les plus intelligentes, le pardon était souvent une chose difficile à aborder. La plupart du temps, ils en conservaient une certaine rancune. La demoiselle à la chevelure de neige ne bénéficiait pas d'une expérience exceptionnelle dans la compréhension de ce genre de philosophie, mais elle avait eu la chance (ou la malchance) de vivre plusieurs petites mésaventures, depuis son arrivée au sein de ce Nouveau Monde. Des gens et des animaux sauvages s'étaient donné un malin plaisir à la malmener. Pour l'instant, Nëssa ne voulait pas acquitter ces individus de leurs conneries. Finalement, peut-être qu'il s'agissait d'une femme un peu rancunière, malgré son comportement parfois immature et crédule.

La princesse esquissa un sourire timide, suite à la remarque d'un chevalier d'or concernant son surnom. Cela lui faisait bizarre d'entendre un tel compliment de la part d'un homme. À ses yeux, Phoenix était tout sauf une appellation mignonne et féminine; on l'associait beaucoup plus à une bestiole divine, puissante et destructrice. La signification de son nom contrastait énormément avec sa personnalité actuelle, car celle-ci ne dégageait rien de dangereux. Pourquoi l'avait-on surnommée ainsi ? Était-ce en lien avec son ancienne vie ? Rapidement, de nouvelles questions, au sujet de ses origines, hantèrent l'esprit de la délicieuse créature. Fort heureusement, elle n'eut pas vraiment le temps d'y songer, puisque son partenaire la rejoignit assez vite aux portes de l'auberge du village.

Le duo pénétra à l'intérieur de la bâtisse, puis fut accueilli par le boss de l'entreprise et se dirigea à une table libre. Les regards curieux intimidèrent quelque peu la belle, par chance, ceux-ci ne lui étaient pas destinés. Cette fois, elle n'allait pas être le centre de l'attention et cela lui convenait parfaitement. Saga agissait en véritable gentleman, ce qui provoqua le syndrome des joues roses chez notre jolie demoiselle. Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui accorde des petites délicatesses et chaque geste à son égard était comme une douce brise. Finalement installé, le doré engagea la discussion, reprenant où ils l'avaient laissé avant d'arriver à cet endroit. « Ça doit faire moins d'une semaine. Je n'ai pas trop l'habitude de compter les jours, en fait. Ici, le plus difficile, c'est de se trouver un endroit où habiter, car nous n'avons aucun moyen financier. Avez-vous des projets pour la suite ? Vous venez d'arriver dans ce monde et vous prenez le thé avec une parfaite étrangère, comme si de rien n'était. C'est un scénario plutôt étrange, non ? »  dit-elle, d'un ton légèrement moqueur. Il fallait avouer que cette rencontre ne ressemblait pas à celle de tous les jours, surtout au sein d'un contexte pareil.

Lorsque le patron se pointa à la table, l'hôte de l'Oiseau de feu commanda du thé et des biscuits, n'ayant pas une grosse faim, cela devrait être largement suffisant. Quelques secondes plus tard, il repartit, laissant les deux personnages en privé. Ils pouvaient donc recommencer à discuter de leurs affaires en toute tranquillité. Tant mieux ! Elle avait encore quelques questions à poser à son cher interlocuteur. « Dites, vous savez ce que c'est un phénix ? Vous avez l'air d'en connaître à propos de ces... choses. Est-ce que je vous rappelle de lointains souvenirs ? »  La demoiselle possédait des capacités télépathiques relativement puissantes, ce qui lui offrait naturellement des pouvoirs de perceptions améliorés. Ce phénomène était très difficile à expliquer, mais elle pouvait deviner ou ressentir certains trucs, comme le ressentiment de son entourage. Dans son passé, le chevalier avait côtoyé une personne qui bénéficiait d'un lien avec ces oiseaux et cette information avait, en quelque sorte, attirée l'esprit de la blonde. Cet homme à la chevelure bleue détenait peut-être des pistes entre ses doigts.

***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mer 22 Oct - 10:43

La demoiselle se mit à parler des éventuels problèmes de logements que les « élus » pouvaient rencontrer dans ce monde. Il est vrai que n’étant pas originaires d’ici, il n’était pas aisé de trouver un endroit convenable pour dormir et vivre. Fort heureusement pour lui, Saga avait obtenu du roi de Fuyu une chambre au sein même du palais ! Ce n’était pas simplement de la bonté de la part du souverain, mais également un moyen d’avoir en permanence le chevalier sous la main en cas de besoin ; c’est en tout cas comme cela que le roi l’avait laissé entendre et que le chevalier l’avait compris. Mais au moins il avait un toit au-dessus de la tête et un lit convenable pour dormir, ce qui était déjà mieux que rien malgré l’évident manque de liberté que cela impliquait ; certes Sul Hëi possédant un certain ascendant sur Saga, mais cela ne durerait certainement pas ; il suffirait au chevalier de recouvrer assez de puissance pour se défaire du sceau qui lui avait été apposé afin de pouvoir de nouveau goûter à une pleine liberté.

-Pour ma part, on m’a fournis un endroit où dormir ; ce n’est certes qu’une chambre mais c’est déjà amplement suffisant. Il esquissa un léger sourire à la réflexion de Phoenix sur le fait de prendre le thé avec une parfaite étrangère. Je préfère partager un agréable moment plutôt que d’avoir à me battre ; n’êtes-vous pas de cet avis ? Et puis, je dois vous avouer que cela n’est pas si étrange que cela, en comparaison du fait que nous sommes dans un monde qui n’est pas le nôtre.

Il était vrai que prendre le thé en compagnie d’une parfaite inconnue paraissait tellement normal à côté du fait d’avoir atterrit dans un monde totalement inconnu. C’est la demoiselle qui s’occupa de passer la commande au patron des lieux, lui demandant d’apporter du thé et quelques biscuits ; quittant ensuite la table pour retourner derrière le comptoir afin de préparer les consommations du duo, laissant nos amis à nouveaux seuls l’un en face de l’autre pour continuer leur petite discussion. Et la demoiselle reprit donc avec entrain la conversation en posant une nouvelle question au chevalier, une question en rapport avec l’oiseau mythique qu’était le Phoenix, lui demandant s’il savait quelque chose à propos de cet animal ou s’il se rappelait de quelques détails en rapport avec lui.

Le sourire de Saga ne s’estompa pas de son visage mais son regard laissait deviner une sorte de tristesse enfouie au plus profond de lui. Oui, le Phoenix lui remémorait quelques souvenirs de son ancienne vie, du temps où il avait pris le pouvoir au Sanctuaire et qu’il avait mené un combat mortel contre les chevaliers de bronze. Il se rappelait du chevalier Phoenix.

-A vrai dire, cela me remémore des souvenirs plutôt… Douloureux… D’une époque où j’ai fait de bien mauvaises choses. Il clos ses yeux un instant avant de les rouvrir, un sourire désolé sur les lèvres. Il y avait, dans mon monde, un chevalier de bronze dont l’armure était le Phoenix… Un guerrier redoutable mais fidèle à ses convictions et à Athéna, la déesse que tous les chevaliers du Sanctuaire devaient protéger.

Il fit une courte pause dans ses explications, le temps que le patron de l’auberge apporte la théière, les deux tasses et un petit plateau sur lequel se trouvaient une bonne dizaine de petits biscuits forts appétissants. Saga hocha la tête en souriant à l’attention du gérant alors que celui-ci laissait à nouveau nos amis seuls, laissant donc l’occasion au chevalier de poursuivre ses explications. Tout en remplissant chacune des tasses, il se remit à parler.

-C’est un peu compliqué à expliquer mais, pour faire bref, j’étais à l’époque sous l’emprise du mal, et je m’étais arrangé pour prendre le pouvoir au Sanctuaire…
Il plongea son regard bleu dans celui de Phoenix. J’ai assassiné l’homme qui servait d’intermédiaire entre Athéna et ses chevaliers pour prendre sa place, et j’ai également tenté de mettre fin aux jours de la déesse alors qu’elle n’était encore qu’un nourrisson.

C’était la première fois qu’il racontait ce passage de sa vie à quelqu’un, tout ce qu’il espérait c’est que la demoiselle ne prenne pas peur et ne s’enfuie en hurlant suite à ces aveux.

-Bien des années plus tard, Athéna est revenue au Sanctuaire avec quelques chevaliers lui étant fidèles… Il y eu de nombreux combats et de lourdes pertes. Et dans ce groupe de chevaliers se trouvait Phoenix. Malgré l’écart flagrant de puissance entre nous, il n’a pas hésité à mettre sa vie en jeu pour ses amis et Athéna… Je ne sais pas s’il est encore envie, mais je le souhaite…

Après cet aveu plus que difficile à expliquer, Saga baissa les yeux vers sa tasse de thé, la fixant silencieusement pendant un moment avant de reprendre la parole.

-Je… Je ne vous en voudrai pas si vous veniez à partir… Après tout, je n’ai pas eu une vie des plus honorables et j’ai fait beaucoup de mauvais choix.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Dim 26 Oct - 6:05






Sans le vouloir, la demoiselle à la chevelure de neige avait probablement touché une corde sensible chez le chevalier à l'armure d'or. Hélas, ses étranges dons télépathiques ne l'aidaient pas vraiment, lorsqu'il s'agissait d'être discrète et de ne pas se mêler de la vie des autres. C'était un fait; elle possédait la capacité de décrypter l'esprit des gens, et ce, d'une façon souvent inconsciente. De nature curieuse, Nëssa avait du mal à s'empêcher d'aller fouiller plus en profondeur. De plus, ce soi-disant Saga cachait peut-être des informations précieuses ou les réponses à ses nombreuses questions. Qu'était-ce qu'un phénix ? S'agissait-il d'une créature avec des pouvoirs spéciaux ? Cette bête pouvait-elle réaliser des choses « inhabituelle » ?

Bref, notre charmante petite princesse ignorait complètement sa véritable nature, celle de l'Oiseau de feu, un démon ardent ayant dévasté son univers d'origine. Elle ne se doutait absolument pas de son propre potentiel de destruction massive. Après tout, sa magie de télékinésie de base restait encore à perfectionner. Pourquoi serait-elle un danger, alors qu'elle galérait à déplacer une simple table ? En tout cas, toute cette satanée histoire concernant sa perte de ses souvenirs ne l'aidait carrément pas. À peine arrivée au sein de ce Nouveau Monde, la jeune femme avait déjà hâte de retrouver des bouts de sa mémoire d'antan. Où était-elle cachée ?

Tandis que le propriétaire de l'auberge apportait le thé et les biscuits, l'homme à la chevelure bleuté répondit au questionnement de sa chère interlocutrice. « Ah oui, c'est vrai ! Surtout avec mon niveau actuel, les combats sont plutôt déséquilibrés... » L'hôte du monstre enflammé écouta attentivement la suite, ne lâchant pas Saga des yeux. Néanmoins, elle ne put s'empêcher de gouter à ces savoureuses pâtisseries faites maison. Existait-il quelque chose de meilleur que des biscuits frais du jour ?

Contrairement à ce que pouvait penser le Gémeaux, sa tragique histoire ne choqua pas la belle aux prunelles écarlates. Pour elle, c'était vraiment difficile de critiquer ou de blâmer les autres. Ayant oublié son propre passé, Nëssa ne pouvait pas juger les actions malfaisantes, car dans son ancienne vie, elle avait possiblement été bien pire. Cet homme semblait être quelqu'un d'honnête et de sincère. Des erreurs, tout le monde en faisait, même les plus puissants. L'important, c'était d'en prendre conscience et de ne plus vouloir les réaliser, non ? « Ça va aller, je ne suis pas le genre de personne qui juge les autres. Vous m'avez l'air d'être quelqu'un d'honnête et de sympathique. C'est ça qui compte, n'est-ce pas ? Suite à ces paroles, un doux sourire s'afficha sur ses lèvres. Ce pseudo Phoenix était donc un chevalier qu'il avait combattu et presque mis à mort. Malheureusement, cela ne l'aida pas à comprendre ses origines. Vous savez, j'entends parfois une voix assez sombre, à l'intérieur de ma tête. Peut-être qu'il s'agit de mon côté obscur, peut-être que cette voix a un lien avec mon surnom... Et vous, comment votre côté malsain prend le dessus sur vous-même ? » termina-t-elle. Au final, Saga et Nëssa avaient plusieurs points communs. Cet étranger pouvait sûrement lui donner des pistes.

***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Sam 1 Nov - 21:54

Saga était anxieux. De par les révélations qu’il venait de faire à Phoenix, il ne savait pas si cette dernière allait tout simplement partir sans dire un mot ou encore prendre ses jambes à son cou. Il n’en fut rien et le chevalier fut soulagé de voir la demoiselle rester à sa place tout en lui disant qu’elle n’était pas là pour le juger et que, de surcroît, elle le trouvait honnête et sympathique. Un fin sourire se dessina sur le visage de Saga alors qu’il prenait sa tasse de thé pour la porter à ses lèvres. Reposant le récipient sur la table, il avisa du coin de l’œil l’assiette de biscuits et en prit un.

-C’est en effet ce qui compte, et je vous remercie de ne pas uniquement prendre en compte mon passé pour vous faire une idée sur ma personne. Il croqua une petite bouchée dans le biscuit et l’avala. Je dois vous avouer que je regrette encore énormément ce qu’il s’est passé dans mon monde, ce que j’ai pu faire.

Il poussa un léger soupir avant de terminer le biscuit ; espérant sincèrement que les dégâts qu’il avait causés au Sanctuaire n’étaient pas trop graves et irréparables. Par sa faute, la moitié des chevaliers d’or étaient morts, et les chevaliers de bronze eux devaient être dans un sale état. Heureusement, la déesse Athéna avait pu être sauvée in extremis, ce qui était déjà en soi une très bonne chose. La demoiselle évoqua ensuite une voix qu’elle était la seule à entendre, une voix sombre qui lui parlait ; elle évoqua une éventuelle part sombre d’elle-même, peut-être en rapport avec son surnom évoquant l’oiseau de feu. La question qui fut ensuite posée au chevalier le laissa interdit pendant quelques courtes secondes alors qu’il remuait sa petite cuillère dans sa tasse de thé.

-Le souci c’est que je ne peux prévoir quand mon côté sombre va prendre le dessus… Mais lorsqu’il tente de le faire, je le ressens au plus profond de moi-même et là c’est à moi de lutter intérieurement pour garder le contrôle.

Joignant les mains sur la table, il fixait la demoiselle dans les yeux. Difficile à croire que cette jeune femme possédait elle aussi une part d’ombre en elle, mais après tout, tout était possible n’est-ce pas ? En tout cas, le chevalier était, quelque part, un peu content d’apprendre cela, il n’était plus le seul à être dans cette situation, il avait trouvé quelqu’un qui pouvait le comprendre.

-Je dois avouer que ce n’est pas simple de le retenir ; c’est même souvent très douloureux de résister. Lorsque cela arrive, j’ai l’impression que mon crâne va exploser, et cela peut durer longtemps ; jusqu’à ce qu’il l’emporte à vrai dire. Il esquissa un léger sourire. Mais il en va de même lorsque je tente de reprendre le contrôle, là c’est à lui de tout faire pour m’en empêcher, et ça lui est tout aussi douloureux qu’à moi.

C’était une manière comme une autre de rendre sa pièce à Arlès, bien que ce ne soit qu’une légère satisfaction quant aux horreurs qu’il pouvait commettre lorsqu’il avait le contrôle. Saga adressa un fin sourire à la demoiselle et se décida alors à lui poser quelques questions.

-Et pour vous, comment est-ce que votre part d’ombre parvient-elle à prendre le contrôle sur vous ? Est-ce douloureux ? Ou bien vous ne le remarquez même pas ?

Peut-être que la possession ne se faisait pas de la même manière, que c’était plus subtil pour Phoenix que pour lui ? Et, était-elle toujours consciente lorsque cela arrivait ? Saga de son côté, lorsqu’Arlès était au commande, était conscient de tout ce qu’il se passait mais n’était qu’un malheureux spectateur des évènements.

-Et… Lorsque c’est votre côté sombre qui dirige… Vous restez consciente ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Mer 12 Nov - 4:56






En plus d'avoir perdue la mémoire, notre jolie demoiselle s'était retrouvée au sein d'un monde complètement inconnu à ses yeux. Maintenant, elle ne possédait plus aucun repère fiable et personne ne semblait être en mesure de la guider vers le bon chemin. Le chevalier à l'armure dorée était le premier individu capable de l'éclairer à ce sujet, même si les informations qu'il donnait restaient assez floues et vagues. Il fallait croire que sa longue quête de recherche à propos de son identité d'antan n'allait pas s'arrêter avec cette rencontre hasardeuse, pas aujourd'hui. Fort heureusement, le hasard faisait bien les choses et la jeune femme détenait, désormais, de nouvelles pistes à exploiter.

Suite à une réflexion plus approfondie, l'hôte de l'Oiseau de feu conclut qu'une sombre entité pouvait probablement l'habiter, un genre de côté rebelle et malfaisant. Les obscures voix qu'elle entendait provenaient peut-être de cette soi-disant part d'ombre. Et si elle n'était pas la personne qu'elle pensait être ? Que ferait-ele si cette force ténébreuse essayait, un jour, de la dévorer de l'intérieur ? Pour le moment, « la chose » était plutôt discrète et contrôlable. Néanmoins, l'avenir l'apeurait. Si elle ne trouvait pas les moyens nécessaires afin de maintenir cette terrible créature en cage, le contrôle lui échapperait très rapidement. Il ne s'agissait que d'une question de temps, comme si ses jours étaient comptés.

Malgré les apparences, les capacités intellectuelles de notre chère princesse n'étaient pas totalement à la ramasse. Elle comprenait le danger qui la guettait, la peur ainsi que la haine. Parfois, son instinct de survie prenait même le dessus, la poussant à agir machinalement. « Oh, je vois... Votre côté sombre n'est donc pas sans conséquence sur votre personne. La douleur que vous endurez doit être terrifiante. » constata-t-elle, tout simplement. L'âme de Phoenix affectait sûrement sa santé psychologique et physique de celle qui lui servait de réceptacle. Immédiatement, Nëssa fit le lien entre les propos de Saga et sa propre condition. Au final, elle se sentait si... faible. Elle avait l'impression que chacun de ses faits et gestes la vidait de son énergie vitale.

De ses prunelles d'un rouge vif, la télépathe ne quitta pas des yeux son interlocuteur venu d'un autre monde. Elle réfléchissait à sa précédente question. Sur le coup, l'Élue de Seika ignorait quoi répondre exactement. Il s'agissait de quelque chose d'assez compliqué pour sa petite tête blonde, oui. Comment pouvait-elle exprimer cela ? « En fait, je ne sais pas comment cela est. Je ne sens qu'une grande chaleur me monter à l'esprit. À mon réveil, je n'ai aucun souvenir de ce qui s'est passé. Saga, comment faites-vous pour tout vous remémorer ? Quand le mal prend possession de moi, j'ai l'impression de disparaitre pendant cette période. Comment avoir le dessus sur une partie de soi-même ? Je n'arrive pas à la combattre ! » avoua-t-elle d'un ton désemparé. La demoiselle à la chevelure de neige se sentait terriblement désarmée et impuissante face à cette maudite problématique. Lutter était encore trop difficile pour elle.

***

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 255
Yens : 576
Date d'inscription : 10/10/2014

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Gemini no Saga ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Lun 1 Déc - 22:25

Le chevalier esquissa un très léger sourire amer quant à la réflexion de Phoenix sur la douleur insoutenable qu’il devait ressentir lors d’un changement de personnalité. C’était effectivement très douloureux, à tel point qu’il n’était capable de faire quoi que ce soit tellement cela était omniprésent. Bien sûr, il lui était possible de résister à cette prise de pouvoir d’Arlès, en se concentrant suffisamment Saga pouvait empêcher son côté sombre de prendre le dessus sur lui, mais cela le laissait bien souvent très épuisé mentalement, et cela se ressentait physiquement aussi.

Il soutint le regard de la demoiselle lorsque cette dernière lui expliqua qu’elle était comme absente lorsqu’elle perdait le contrôle et qu’elle ne se rappelait de rien. La prise de possession était également totalement différente, Phoenix semblant moins ressentir ce changement que le chevalier. Qu’est-ce qui était le mieux ; ne se souvenirs de rien et vivre dans l’angoisse de voir les conséquences arriver à n’importe quel moment, ou bien être totalement conscient de ce qu’il se passe et vivre avec les remords des actions malfaisantes perpétrées ? Aucune des deux options n’était préférable à l’autre malheureusement, chacune ayant des avantages et des points négatifs par rapport à l’autre. Il poussa un léger soupir.

-Si je me souviens de tout ce qu’il se passe lorsque mon côté sombre prend le dessus, c’est tout simplement car je suis toujours conscient. Je vois et j’entends tout ce que mon côté sombre vois et entend, la seule différence c’est que je ne peux pas agir, je suis simplement un spectateur impuissant. Triste constat résultant du changement de personnalité. Mais il m’est néanmoins possible de reprendre le contrôle, mais ce n’est pas facile.

Comment avoir le contrôle sur une part de soi-même ? Cela ne venait malheureusement pas aussi facilement que ça ; cela avait tété d’ailleurs la base d’une énorme partie de l’entraînement de Saga lorsqu’il était encore apprenti chevalier. Sa formation avait duré une bonne dizaine d’années et, durant les quatre première années, il avait passé son temps à méditer et à travailler sur le contrôle de sa personnalité ; quatre années durant il ne faisait que cela, jour après jour ; cela avait été psychologiquement éprouvant mais cela lui avait été au final très profitable. Malheureusement pour Phoenix, si elle voulait obtenir elle aussi un certain contrôle sur elle-même, il lui faudrait énormément de temps et d’investissement de sa personne.

-Vous pouvez le faire. J’entends par là que vous êtes tout à fait capable d’avoir un certain contrôle sur cette part d’ombre qui vit en vous. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire malheureusement. Pour ma part, il m’aura fallu quatre années d’entraînement pour parvenir à un résultat satisfaisant, bien que cela n’empêche pas Arlès de prendre le dessus par moments. D’une dernière gorgée, il vida sa tasse de thé. Ce que je pourrai vous conseiller, c’est de méditer en vous concentrant sur cette entité en vous, afin de la comprendre, de voir comment elle agit et réagit. Je suis persuadé qu’à force d’entraînement, vous parviendrez à ressentir plus tôt les signes avant-coureurs de la possession, et qui sait, pourquoi pas la contenir totalement.

Il esquissa un nouveau sourire tout en regardant Phoenix, ce n’était pas grand-chose mais il espérait que ses conseils pourraient être profitables à la jeune femme, qu’elle parviendrait ainsi à se sentir mieux dans sa peau mais également qu’elle serait capable de combattre l’ombre en elle. En tous les cas, Saga ne pouvait pas faire grand-chose d’autre pour elle dans l’état actuel de la situation ; peut-être plus tard lorsqu’il aura retrouvé toute ses capacités, qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3920
Yens : 2227
Date d'inscription : 05/10/2014

Progression
Niveau: 000
Nombre de topic terminé: 000
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Phoenix ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   Jeu 4 Déc - 5:09






À vrai dire, il était plutôt rare que l'entendre parler d'un sujet aussi délicat. De nature relativement timide, la douce princesse à la chevelure de soie n'aimait pas étaler ses problèmes au premier venu, surtout lorsqu'il s'agissait de ses troubles de la « personnalité ». Certes, elle pouvait très bien se montrer bête et naïve, mais elle souhaitait tout de même se garder quelques réserves. Son deuxième côté, celui qui était sombre, l'effrayait terriblement. Parfois, Nëssa préférait, tout simplement, l'oublier et se préoccuper de ses petites affaires du quotidien. Malheureusement, un jour ou l'autre, elle sera obligée de confronter cette dure réalité.

En effet, elle ne pouvait pas continuer à avancer tout en ayant les deux paupières fermées. Ce maudit démon rouge devenait de plus en plus puissant. Bientôt, il occuperait un espace à ne pas négliger, un espace qui se transformerait, très rapidement, en un potentiel risque pour son entourage. L'hôte de l'Oiseau de feu ne désirait pas blesser les personnes qu'elle côtoyait. Qu'ils soient des amis ou ennemis, la demoiselle n'appréciait guère la violence, sous toutes ses formes. La guerre, la souffrance, la haine, les ténèbres... Toutes ces choses-là lui faisaient une peur bleue. La simple idée de devoir y faire face, à un moment ou l'autre, l'effrayait terriblement. À ses yeux, il n'y avait rien de plus terrorisant qu'une nouvelle étape à franchir, surtout lorsque celle-ci était aussi dangereuse.

Néanmoins, il fallait qu'elle se ressaisisse un peu, qu'elle prenne le taureau par les cornes. L'élue du Royaume de Seika ne devait pas baisser les bras si facilement. Au sein de ce monde, elle avait la chance (ou la malchance) de pouvoir repartir à zéro et de déterminer, elle-même, son propre destin ainsi que son avancée. « Ah... Vous savez, je ne suis pas vraiment douée et j'ai souvent l'impression que plein de choses m'échappent aisément. Je possède la capacité de contrôler des choses et même des personnes, par la force de ma pensée, mais je suis totalement incapable d'obtenir un bon niveau de concentration. » avoua-t-elle, d'une voix assez triste et déçue. Vide de ressources, de traces de son passé et manquant cruellement de confiance en elle, il s'agissait d'une épreuve difficile à surmonter. Après tout, elle ne connaissait même pas sa véritable identité et encore moins ses lointaines origines.

Heureusement, les paroles du chevalier à l'armure dorée vinrent réconforter notre charmante jeune femme. Pouvait-elle réellement y parvenir ? Quatre ans d'entrainement, c'était beaucoup de temps, n'empêche. Serait-elle assez courageuse et persévérante pour tenir aussi longtemps ? Pendant quelques minutes, aucun mot ne sortit de la bouche de la demoiselle aux prunelles écarlate. Il était rare de la voir réfléchir à ce point, signe que ce sujet la conversation la préoccupait véritablement. Finalement, elle prit sa décision, puis se leva de sa chaise, fixant son interlocuteur à la chevelure bleue, droit dans les yeux. « Très bien ! Je ferais de mon mieux pour apprendre à maîtriser cette affreuse chose et je vais d'ailleurs commencer maintenant ! dit-elle avec un regain de détermination. Tantôt aussi désarmée et apeurée qu'une pauvre souris, Nëssa semblait avoir complètement changé d'avis sur la question, comme si son humeur subissait des sauts inexplicables. Manquant de logique et de cohérence, sa personnalité était vraiment étrange. À très bientôt, Saga ! » termina-t-elle, sourire aux lèvres, avant de tourner le dos et se diriger vers la sortie de l'auberge. Bien sûr, la princesse ne paya pas l'addition. Le gémeau saurait sûrement se débrouiller avec, n'est-ce pas ? ;-)

***

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]   

Revenir en haut Aller en bas
Un nom qui rappelle des souvenirs [Ft Phoenix]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» signature Phoenix
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.