Partagez | .
[Solo] L’adaptation
Invité Invité

-



MessageSujet: [Solo] L’adaptation    Dim 7 Juin - 12:15


Souvenirs
Cela faisait longtemps qu'elle avait perdu la trace de Lindorië quand Nitawia arriva à la lisière de la forêt. Une forêt dense, regorgeant de vie, abritant de simple créatures allant des plus passives aux plus agressives. Nitawia était épuisée, à chacun de ses pas le poids de son corps devenait plus lourd. Ce n'était pas la force de ses jambes qui lui permettait de continuer mais la force de son esprit. Elle cherchait sans cesse de nouveaux appuis, de nouvelles motivations afin de ne pas tomber. Mais la fatigue n'était pas sa seule ennemie, Nitawia devait également lutter contre sa conscience. Car son combat mentale contre elle même ne l'avais pas quitté depuis son arrivée dans ce monde. Malgré tout elle avançait péniblement entre les troncs.

Je suis à bout mais pourtant je sens que je ne doit pas abandonner, pas maintenant.


/flash/

J'étais en classe ce jour là, assise sur ma chaise immobile, j'écoutais attentivement le professeur.
Nous étions dans une vaste salle, une salle démesurée pour l'utilisation qu'on lui apporte. A l’exception des rangées de tables et des deux personnes présentes, cette pièce était vide. Je me souvient encore de la voix raisonnante du vieux personnage.

-Surtout retenez bien princesse que toute forme de joie est interdite ! C'est ainsi !


/flash/

C'était il y a  deux semaines, deux mois, je ne sais plus... j'ai perdu toute notion du temps, je me tenais au loin, arc en main prête à tirer sur ce jeune couple. Mais mon bras était resté bloquer. Je devait le faire, je n'ai pas pus. Une larme coula sur ma joue. Je suis une incapable. Vouée à l'échec.


/flash/

La salle du trône un endroit sombre bien que beaucoup vitré. Il y fait tout le temps froid. Une salle qui, comme le reste, n'est pas très accueillante.
J'étais assise sur un petit trône à côté de celui de mon père.

-Amener le prisonnier ! Ordonna t-il.

Alors deux gardes s'avancèrent portant un homme par ses bras. Un homme mince, frêle, bref un homme parmi d'autres. Quand les gardes le lâchèrent l'homme s'écroula par terre.

- Tu vois cet homme, ma très chère fille, pas plus tard qu'hier il à tenter de déserter les rangs de mon armée. Cet homme est voué à l'échec.

Et sous mes yeux, alors que je n'avais encore que six ans, il s'avança vers cet homme et sortit son épée.


/flash/


Arrêtez ! C'est bon je me rend !

Je suis revenue à la réalité. Pour le moment. Je sais que mes souvenirs reviendront tôt ou tard. Mais je veux juste un peu de répit pour le moment.


Dernière édition par Nitawia le Jeu 2 Juil - 10:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Solo] L’adaptation    Lun 8 Juin - 8:49


Un plus grand danger
La jeune silhouette continuait d'avancer, sans but, seule, isolée. Dans cet environnement aussi accueillant que hostile. De temps à autres elle sentait la présence de petits yeux qui l'observaient. Mais elle n'y prêtais aucune attention.

Je marchais, ou plutôt tentais de marcher toujours dans la même direction. Pour une raison qui m'est inconnue tous mes sens se mirent en alerte. Je senti une odeur inhabituelle. Soudain un craquement retentit derrière moi. Alors dans un seul même mouvement mon corps se retourna bras tendu arc en main. Sur mes gardes je sonde les environs mais ne trouve rien de suspect au premier aspect. Pourtant je sens au fond de moi qu'une présence est ici, quelque part, cachée dans la masse. Face à moi je vois les feuilles d'un buisson qui bougent. Une demi seconde plus tard j'avais déjà encoché prête a tirer.

Quand une petite boule de poil sortie du buisson. D'abord étonnée je reste un moment sans bouger, puis en voyant que le petit renardeau avait peur je range mon arc. Et je m'assis par terre en observant ce petit être. Je ne sais pas pourquoi mais je ressens de nouveau ce sentiment, celui que j'avais éprouvée lorsque j'avais vu le jeune couple. Ce sentiment qui nous pousse à avoir de l'affection pour les autres. Un sentiment interdit dans le royaume de mon père... Mais je ne suis plus dans son royaume ! Je fais ce que je veut désormais.

Un petit son me sort de mes pensées. C'est le renardeau qui s'approche. Il viens se frotter à moi et je le caresse à mon tour. Alors une nouvelle vague d'émotion m'envahit, je ressens le désir de le prendre dans mes bras. Doucement, comme répondant a mon appel silencieux, le petit animal grimpe sur mes jambes.

/crack/

Immobile, je sentie qu'une énorme masse se tenais derrière moi. Je ne fit qu'un bond et courut à tout vitesse devant moi. L'adorable renard dans mes bras, l'arc et le carquois dans le dos. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour voir de quoi il s'agissait mais aux sons que j'entends je suis certaine d'une chose... une bête de plusieurs tonnes est lancée à notre poursuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Solo] L’adaptation    Mar 9 Juin - 11:17

Nitawia a écrit:

Nouveau Depart
Au bout d'une centaine de mètres Nitawia commença à ressentir toute la fatigue qu'elle avait accumulée. Habituellement à cette distance elle se serait retournée pour faire face a l'ennemi mais désormais il y avait une autre vie en jeu. Alors elle continuait de courir, bientôt elle remarqua une faille dans un énorme rocher. Elle couru dans sa direction, et se glissa de justesse dans l'étroite cavité.

J'ai à peine eu le temps d'avancer plus loin dans la faille que déjà des secousses en rafales faisaient trembler le sol. Je comprit rapidement que la bête tentait de rentrer par la force. Quelques mètres plus loin le chemin s'élargit, jusqu'à aboutir dans une grotte. Le renardeau sauta de mes bras avança sur quelques mètre avant de se retourner en me fixant. Comme s'il m'attendais. L'obscurité ambiante ne m'apportait aucune différence. Grâce à ma seconde vue je peut me déplacer comme en plein jour. Les sons sourds du monstre à l'extérieur résonnent contre les parois. Tôt ou tard le plafond finira par s'effondrer je le sais. C'est pour cette raison que je continuait d'avancer prudemment. Le petit renard à ma suite.

Le premier son que je perçu fut le bruit d'une eau ruisselante. Une rivière souterraine devait se trouver non loin d'ici. Mais qu'elle est donc la taille de cet grotte ? Mon pied tapa dans un caillou dont les bruits de répercutions se firent de plus en plus lointain dans un tunnel descendant. Je senti une légère pression au niveau de ma jambe. Le petit renard est appuyé sur mon tibia. Au fond de moi je sentie que j'avais adopter ce petit être, a moins que ce soit lui qui m'est adopter... bref je suis sûre que maintenant nous ne nous quitterons plus. Mais j'y pense il faudrait un prénom, un prénom pour un petit renard, alors une série de flash déboula dans ma tête, je vis ce petit marcher, courir, mais à sa façon de se déplacer je comprit que ce n'était pas un renard mais une petite renarde que j'ai en face de moi. Alors le nom m'est venu naturellement.

-Sayuri, dis-je doucement.

La renarde leva la tête vers moi et je vis ses yeux brillant d'émotion. D'accord ça sera Sayuri alors.

Je choisis un endroit à peu près plat pour me reposer. Je m'allonge sur le sol. Le bruit de l'eau est plus proche. La dernière chose que je perçu avant de sombrer fut le contact de Sayuri qui se blottissait contre moi.

Mon sommeil est tourmenté. Des voix provenant de chaque recoin de ma tête me crient "Incapable", je reconnait certaines d'entre elles comme celle de mon professeur, qui d'une voix plus calme me dit " Tu as manquée à ton devoir. Ne l'oublie jamais." Comment veut il que je l'oubli si à chaque fois que la fatigue m'emporte tout ça recommence ? La voix de mon père, grave et coléreuse interrompe mes pensées " Tu est une incapable ! incapable de tuer ! incapable de faire ce que l'on te demande ! tu est vouée à l'échec !"

C'est avec des sueurs froides dans le dos et le souffle haletant que je suis sortie de cet enfer. Ma petite boule de poils adorée dort toujours paisiblement. Je me lève et m'assois sur un rocher près de la rivière en attendant son réveil. Quelques heures plus tard, enfin il me semble, Sayuri releva sa tête, bailla puis s'étira. Elle se venu vers moi, et s'abreuva dans la rivière. J'en fis de même, n'ayant pas de gourde pour transporter des réserves autant s'hydrater maintenant.
Une fois nos besoins comblé nous nous sommes remise en route. Arpentant de nouveau les larges et humides tunnels. Après quelques heures de marche, je peut enfin percevoir la fin du tunnel. Non grâce à la lumière, car mes yeux y sont insensible, mais grâce aux bruits provenant de l'extérieur. Sayuri aussi semblait se réjouir de voir la fin de se long parcours souterrain. De revoir enfin le monde extérieur. La fin d'une épreuve le début d'une autre. Et ensemble nous allons prendre ce nouveau départ.

~FIN~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Solo] L’adaptation    

Revenir en haut Aller en bas
[Solo] L’adaptation
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adaptation des livres au cinéma ???
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.