Partagez | .
Serviette et pagne
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Serviette et pagne   Lun 22 Juin - 16:19



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Me voilà, errant, marchant, toujours vers le soleil couchant, mais ça fait déjà un bout d’temps qu’il s’est levé... Alors moi aussi, je suis levé, mais cette fois, je n’ai pas de guide particulier pour choisir ma route, j’avance, là où le cœur, mon cœur fort, solide, brave ! …Me dit d’avancer. Depuis le moment où j’avais quitté la "belle-mère patrie", deux journées s’étaient écoulés. Qu’avais-je fais en ces deux jours ? Hé bien j’avais erré, marché, toujours vers le soleil couchant, souvent, les gens s’étaient retournés en me voyant traversé, ma carrure de titan : 2 mètres 10 pour 110 kilos de muscle, oui, je le répétais souvent, mais j’en étais fier ! Ma carrure de titan donc, attisait la curiosité de petits et grands, mais si je me fiais à tout ce que j’avais vécu depuis mon arrivé, des gars plus bizarres que moi, on en avait à la pelle…!! Tiens, ma dernière équipe : Un jeunot aux cheveux bleus, un homme vert avec des antennes et des oreilles pointus, et une sorte d’alien blanc et violet en armure (?!) Merde ! Et je savais que je n’étais pas au bout des conneries… Par Bouddha… Faites que je ne vois pas Heihachi en femme… Non ! Heihachi en femme, et 10 fois plus fort que moi… Encore pire : Heihachi en femme, 10 fois plus fort que moi et plein aux as…!! Oh mon dieu… Rien qu’à cette pensée infernale, je me pris la tête entre les mains avant qu’un « Halte ! » Hurlé avec fermeté ne m’interpelle.

Lentement, je repris mon air sérieux et posé, de colosse sage, mes bras se croisèrent presque machinalement devant mes pectoraux divins. Deux jeunes soldats dont le chapeau traditionnel (ridicule donc), était mal porté et armés de lances me fixaient, tentant de garder un air militaire.


Un « Hm ? » plein de désinvolture sortit de ma bouche.

« Vous allez quitter Fuyu pour la Route commerciale, vous entrerez en territoire neutre, identifiez-vous.

─ Je m’appelle Jinpachi Mishima, créa… J’avais encore une fois, failli énoncer ma gloire passée… Ces pions, ces incultes, n’avaient probablement aucune idée de qui j’étais, dans mon ancien monde… Tsss… Élu de Fuyu.

─ Sceau. » Répondit-il au quart de tour.

Mes bras se décroisèrent avec une lenteur pesante, je souriais à l’intérieur, mais eux ne voyait qu’un visage dur et fermé. Sur mon pectoral droit, moins divin que son support, l’imposant Dragon Bleu ornait mon corps, ne laissant aucun doute quant à mon statut. Les larves étaient sur le point de me laisser passer, lorsque l’un d’eux m’interpella à nouveau, je m’étais rapproché, et le regardait désormais du coin de l’œil.

« P-Pour des mesures de sécurité liée aux événements récents, vous devez nous montré ce qu’il y a sous votre pagne, nous ne fouillerons pas. »

Je restais sans bouger, puis un sourire en coin se dessina sur mon visage, ils n’allaient pas être déçus… La pudeur étant lié à la timidité, la mienne était très basse et c’est sans hésitation que je levais la Preuve de mes Combats (pagne), affichant à ses néophytes que je ne portais pas le sous-vêtement, ni d’autres babioles classées top-secrète. Espérant leur en avoir donné pour leur argent, je repris ma route en riant bruyamment, l’art martial et la possession démoniaque, ça conservait !  

Au terme d’un quart d’heure de marche, un petit attelage de deux chevaux à l’avant et d’un conducteur se profila devant moi, à plusieurs mètres. Un soudain vent se leva et pour éviter tout incident, j’entrepris de serrer davantage les tissus tenant mon pagne, c’est à ce moment, que 4 énergumènes bondirent sur l’attelage, 2 venant de gauche, autant de droite, c’était une embuscade. Ce cortège amenait probablement des ressources à Fuyu et même si j’hésitais désormais à me battre en leur bannière, la vie des civils était dans ma liste d’oignons.  Sans peur et sans reproches, mon corps colossal s’élança dans un bruit d’éléphant en direction de ceux de droite, les plus proches du conducteur, sans oublier mon "cri de guerre", bien sûr :

« ROUYAAAA ! »

Les deux brigands se tournèrent vers moi, me voyant arrivé, figés par la silhouette immense qui se profilait devant eux, ils n’eurent que le temps de déguster chacun un coup de la corde à linge comme on n’en faisait plus… Ou pas encore… Ces gens à terre, je me tournais vers le chauffeur, il regardait sa cargaison, les deux autres commençaient à charger un cheval non loin… Merde ! Je n’arriverais pas à temps…     



   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mar 23 Juin - 14:57








Par une journée ensoleillée, Byakuya se promenait sur une route loin de toute habitations. Cela faisait quelques jours qu'il était atterrit dans ce monde nouveau, et devait amèrement admettre qu'il s'agissait bien d'un monde à part, n'ayant rien à voir avec la soul society ou le monde des humains. Les individus qu'il avait pu croiser depuis son arrivée avaient pour certains des apparences encore jamais vues jusqu'ici pour notre capitaine. Kosaten... ainsi, il était à Kosaten... Pour quelle raison, il l'ignorait encore...

Un peu perdu intérieurement, il avait décidé de se promener sur les routes pour appréhender au mieux ce nouveau paysage. Extérieurement, le shinigami se présentait comme d'habitude. Le visage fermé et la posture fière. Même s'il n'était chez lui, il devait se tenir humblement et honorer son titre de noble. Son sabre bien rangé, il marchait d'un pas tranquille, observant ce qui se trouvait autour de lui d'un air un peu indifférent.

Mais bientôt, un détail attira son regard. Il y avait de l'agitation un peu plus loin sur le chemin. Plissant les yeux pour mieux voir, il distingua une charette tirée par deux chevaux et des combats autour. Ou plutôt un homme qui se battait seul contre quatre brigands. Byakuya soupira. Cette situation lui rappela le rukenkaï. Alors ici, ça existait aussi ce genre de chose... Il remarqua soudain que l'homme en avait maîtrisé deux avait laissé échapper le reste. Et les épargnés s'en prenaient aux chevaux. Agacé, le capitaine se décida tout de même à agir. Il utilisa son shunpo pour atteindre rapidement les deux adversaires et s'interposa entre eux et les animaux. Ayant sortis son sabre pendant la course, il put transpercer l'épaule du premier.

Surpris le deuxième stoppa sa course et sortis un couteau.

Trop lent.  indiqua byakuya d'un ton méprisant avant de tendre la main gauche vers lui.

4e technique de destruction, foudre blanche

Un éclair partis de son index et toucha l'ennemi en plein ventre. Ensuite, le capitaine enleva le corps de l'ennemi de son sabre en le jetant au sol d'un coup sec. Il se tourne vers l'homme qui avait abattu l'autre moitié des opposants.

Vous avez été négligeant, comment avez-vous pu laisser de si futiles âmes vous échapper ?






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Jeu 25 Juin - 4:41



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


C’est à ce moment-là, qu’à point nommé, un homme sorti de nulle part avec des longs cheveux longs noirs arriva en faisant traverser l’épaule d’un de ces brigands à son sabre. La technique était admirable et me permit tout de suite de remarquer une tenue exemplaire de son arme ! Je n’utilisais pas d’arme, mais j’étais japonais ! Oh ! Ceci fait, la dernière racaille tenta sa chance avec un couteau, l’air sûr de lui. Ha ha ha ! Les jeunes sans cervelles couraient les rues, avait-il seulement comparé la longueur de leurs lames ? C’est pourtant sans son sabre que le mystérieux héros mit fin à l’affrontement, le bras tendu et la main en direction de son adversaire, de la foudre se propulsa de son index pour aller défaire le malheureux… En temps normal, j’aurais été un peu surpris, mais depuis les "Diableries en folie", il faudrait plus que de la sorcellerie pour me faire lever la barbe…! De ce que je savais, pouvoir utiliser ce genre de technique était synonyme d’être un Élu… J’allais le savoir. Le sabreur, après s’être tourné vers moi m’interpella avant que je ne le fasse :

« Vous avez été négligeant, comment avez-vous pu laisser de si futiles âmes vous échapper ? »

Avait-il vu la scène ? Je n’allais pas les laisser s’échapper, ils allaient me filer entre les doigts ! Avant que je ne puisse m’expliquer, des petits gémissements de douleurs en provenance du sol me rappelèrent que j’avais deux voyous à mes pieds… Je les pris tous deux par le col et les amena à ma hauteur :

« Alors ? Ça aide à réfléchir ? Je vous conseille de ne plus réessayer parce que tout le monde n’est pas aussi gentil que moi !

Je pris un petit vent, car ils gémissaient encore mais une fois que j’entrechoquai violemment leurs têtes, ils me répondirent finalement :

─ D’a-D’accord… Pardon m’sieur…

Mon visage fermé et dur n’avait pas changé, moi aussi à des temps immémoriaux j’avais eu besoin d’argent et je savais qu’ils avaient besoin de clémence… Je les déposai doucement au sol, puis leur hurla dans les oreilles :

« DISPARAISSEZ QUE JE NE VOUS REVOIS PLUS ‼ »

Sans autre forme de procès, ces deux mécréants prirent leur jambe à leur cou. Les bras croisés, je les observais fendre l’air en riant grassement :

« BWAHAHAHAHAHAHA !... »

Une fois calmé, je répondis finalement au sabreur :

« Je n’allais pas les laisser s’échapper… Ils allaient filer, leurs chevaux étaient déjà prêts à partir…! Vous êtes arrivé à temps… Mon dos se courba un peu, mon visage s’approcha un peu plus du sien, ce qui me permit de rendre mon ton plus normal. Bon maniement du sabre au passage. »

Avant qu’il ne puisse me répondre, un cliquetis de métal parvint à mes oreilles et machinalement, mon regard se porta en direction du bruit. Marchant d’un pas lent et lourd, un homme obèse et chauve, vêtu d’une armure qui avait l’air dorée s’avançait vers nous, puis s’arrêta en gardant une distance de "sécurité". Il commença par interpeller le commerçant, qui rechargeait ses marchandises.

« Toi là, je te déconseille de faire un pas de plus si tu aimes avoir le corps entier… Puis son regard se tourna vers moi et mon acolyte de fortune. On n’est visiblement jamais mieux servi que par soi-même… Écoutez-moi les monstres, j’ai un commerce à faire tourner et je suis un plus gros morceau que ces morveux que vous avez fait fuir… Tout en concluant sa phrase, il dégainait un sabre, presque aussi long que celui de mon acolyte, mais probablement deux fois plus large. Mon sabre passera à travers vos os et vos organes, alors tirez-vous, la route est déjà bien trop sale pour accueillir vos cadavres…

Un sourire en coin se dessina sur mon visage, puis ma tête se tourna vers le commerçant :

« Continue à charger va, ne te fais pas de soucis… Puis vers notre opposant. La route est sale à cause de déchets comme toi… Approche et tu connaîtras le goût de la poussière ! Imbécile !

─ Grr… grogna-t-il en guise de réponse.

Visiblement déterminé, il se lança sur nous en hurlant, avec toute la vitesse dont il disposait… Sans décroiser mes bras, je l’attendis, le pied ferme.



   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Dim 28 Juin - 15:37




On dit souvent que les premières impression sont les bonnes, mais pour notre capitaine, elles étaient catastrophique en voyant l'homme à la barbe lui lancer une explication bancale et finir de s'occuper de ses ennemis d'une façon peu élégante. Vraiment, il ne l'aimait pas. D'ailleurs, il comptais exprimer son sentiment face à cet être si barbare quand une nouvelle personne vint troubler la tranquillité que le shinigami voulait bénéficier en se promenant sur cette route. Toisant d'un regard froid et agacé le nouveau venu, un sentiment de colère s'empara de lui. Le brigand l'avait traîté de monstre. Lui, le capitaine de la 6ème division, lui le chef de la famille la plus noble du rukenkaï, se faire traîté si vulgairement ?

Il n'en fallut pas plus pour convaincre Byakuya de régler le compte de ce fouteur de trouble. Il comptait le laisser à l'être si peu raffiné qui avait maîtrisé deux des autres malfrats, mais ce discours irrespecteux envers sa personne ne devait pas rester impuni. Il se tourne vers ce qui semblait être le chef de la bande, et ne lui accorda qu'un regard rempli de mépris à son égard. Il prit une voix calme, mais hautaine

Tu es bien audacieux pour parler ainsi à un capitaine ? parce-qu'avec une telle tenu et de telle propos, le monstre, c'est toi.

Pointant son sabre contre lui, il s'apprêta à attaquer. Il pointa son index contre lui, et conclut avant de lancer sa technique.

Regarde bien, tu n'auras même pas le temps de regretter tes paroles.

Puis il prononça le même nom de technique que tout à l'heure et le même éclair blanc sortis de son doigts. Le brigand avait énervé le capitaine, et celui-ci n'allait pas lui faire de cadeaux.

Disparaît

                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Lun 29 Juin - 12:15



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Plutôt confiant, le sabreur qui se trouvait à mes côtés salua l’audace de notre adversaire, avant de dire qu’il manquait de respect à un capitaine en ce moment, puis de le traiter de monstre. Cet homme aux cheveux longs restait plus que calme, comme à moitié endormie alors que ce porc fonçait sur nous.

« Regarde bien, tu n’auras même pas le temps de regretter tes paroles. » Dit mon partenaire, d’un ton froid.

Sur ces mots, il répéta la magie électrique de tout à l’heure et son sort jaillit à nouveau de son doigt ; Malgré la vitesse de la technique, la distance qu’il restait entre eux faciliterait l’esquive de ce type… Plutôt que de l’attendre, je pris les devants et bondis à mon tour sur notre ennemi. Mon idée se révéla être la bonne et avec une mobilité ridicule, le gros bandit esquiva à moitié la technique de l’épéiste : Surpris par la portée de l’attaque, il fut partiellement touché et réduisit une partie des dégâts mais perdit l’équilibre. « Hugh… Oh… HAA…!! » C’était ma chance, arrivant derrière lui tel une ombre, je le soulevais au-dessus de ma tête, avant de l’écraser au sol, puis de le resoulever, et finalement l’aplatir encore. Ne portant pas de casque, l’idiot était à moitié sonné et lentement, je lui confisquai son énorme sabre. Pendant que ce gros bébé voyait des petits poussins, je lui pris tout ce qu’il avait, le laissant en sous-vêtement, puis donna son attirail au commerçant :

« Tiens l’ami, il n’en aura plus besoin… Continue d’aider les civils. » Le vendeur chargea ses affaires, accepta le sabre et l’armure, puis reprit sa route… Nous ne pouvions qu’espérer qu’il ne se refasse pas attaquer…

Encore une fois, ce magicien sabreur m’avait aidé, mais son comportement m’intriguait aussi. Je vins en sa direction, les bras croisés, sûr de moi et l’interpella sans vergogne :  

« Ainsi donc tu serais capitaine…? Ayant gardé son visage calme depuis le début, j’avais envie de le voir un peu plus réveillé et sa technique de sabre m’intéressait grandement… J’eus donc la bonne ou mauvaise idée, de le provoquer : Là d’où je viens, les capitaines n’ont pas des coupes de femmes et ont tous les mêmes muscles que moi ! Je contractais mon corps dont j’étais si fier, lui montrant ce qu’il n’avait pas… Je courbai un peu le dos, pour abaisser mon visage à sa hauteur, je devais faire au moins 25 centimètres de plus que lui. Mais t’as de la chance… Tu te débrouille pas trop mal... Je te défie en combat singulier ! Ici et maintenant, pour voir si tu as volé ce titre de capitaine ou si tu es meilleur que ceux de mon pays…! Je ne savais pas s’il allait accepter ou non, mais en vérité, son avis ne m’importait pas... Le provoquant à l’extrême, je tapotais doucement sa joue de mon énorme main. À moins que tu ne préfères retourner faire la cuisine…? Jolie serviette. »

Ca faisait longtemps que je n'avais pas fais ça, et je prenais des risques…! Mais j’avais envie de le décoincer un peu… Avoir un plat de résistance ne lui ferait pas de mal ! Il n'avait que la peau sur les os ! Oh oh oh ! Qu'est ce que je suis drôle…



   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mer 1 Juil - 13:43




L'attaque du capitaine attint son but bien qu'elle ne le tue pas sur le coup. Byakuya s'apprêtais à compléter son assaut pour terminer le travail lorsqu'il vit l'être grossier mettre d'une façon bien peu élégante l'ennemi hors d'état de combattre. Le shinigami regarda alors passivement la petite scène, non sans ressentir du dédain pour son acolyte forcé.

Il suivit ensuite du regard l'homme confier l'attirail volé au brigand au marchand. La suite continua de l'énerver intérieurement, mais il n'en montra pas une trace.

« Ainsi donc tu serais capitaine…?

Byakuya se tourna vers lui, lui offrant toujours un visage fermé et froid. Il ne répondit rien.

Là d’où je viens, les capitaines n’ont pas des coupes de femmes et ont tous les mêmes muscles que moi !


Sans bouger un sourcil, le capitaine sentit monter en lui, une énorme envie de remettre ce grossier personnage à sa place. La suite du discours attisa cette envie. En revanche, pas de précipitation, il savait garder son sang-froid et quelques fois, son discours suffisait à dissuader de si insignifiants personnage.

Je te conseille de mesurer tes paroles, jeune prétentieux.
commença-t-il avant de voir l'homme s'approcher et tenter de lui toucher la joue.

Avant qu'il ne touche son visage, le capitaine utilisa son shunpo et se retrouva derrière lui. Sans attendre, il tenta de planter son sabre dans l'épaule de son adversaire.

Tu as eu tort de provoquer quelqu'un dont tu ne sais rien. Tu as beau avoir de la force, contre moi, elle ne servira à rien. Je vais te faire comprendre que provoquer le capitaine de la 6ème division est un grossière erreur.



Byakuya était touché dans son ego. Se faire insulter ainsi par un vulgaire vieillard, fier et arrogant, ne jurant que par ses muscles était trop. La goutte qui avait faire déborder le vase fut ce geste qu'il a tenté contre sa joue. Jamais à la soul society quelqu'un lui avait fait l'affront de lui toucher si librement le visage. Son adversaire allait payer ses actes. Enerver byakuya n'était pas la solution. Trop tard...

                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mer 1 Juil - 15:42



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Au moment où ma main allait caresser son doux visage, le soi-disant "capitaine" utilisa un déplacement presque aussi rapide que ceux de Devil et fit percer mon épaule à l’aide de son sabre. La douleur m’arracha d’abord une grimace, mais la Régénération Démoniaque de Devil fit son travail et cicatrisa rapidement la blessure. « Oh oh ! » La femellete, plutôt que de me prouver sa valeur en homme, m’envoya de belles paroles :  

« Tu as eu tort de provoquer quelqu'un dont tu ne sais rien. Tu as beau avoir de la force, contre moi, elle ne servira à rien. Je vais te faire comprendre que provoquer le capitaine de la 6ème division est une grossière erreur. »

Ha ha ! Mes provocations semblaient avoir atteint leur but et j’allais enfin pouvoir tester sa technique de combat… Je me mis à rire, les bras croisés :

« BWAHAHAHAHA ‼ Ha ha…  Mes deux bras se séparèrent avant de venir le long de mon corps, les poings fermés. Blaaa…Blaa…Bla… Tu parles plus joliment que moi, mais attend un peu qu’on teste nos poings… » Jaillissant sur lui telle une balle de pistolet, ma rapidité, loin d’être basse, vint mettre à l’épreuve ses réflexes : De toute l’ampleur de mon profil, je vins convertir la vitesse emmagasiné par mon rush, en force pour le propulser plus loin. Le mode combat était activé, fini de jouer. Sans lui laisser de répit, j’abattis mes deux mètres et ma centaine de kilos de muscle sur son corps, en roulant sur lui tel un rocher. Ma vitesse me permettrait sans aucun doute de réaliser une troisième attaque, mais je décidais de la garder pour contrer un éventuel coup de sa part… Je l’attendais de pied ferme, qui sait ce qu’il me réservait…



   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Dim 5 Juil - 20:57




L'adversaire de Byakuya n'était pas le moins du monde intimidé par sa mise en garde. Pire encore, il semblait en rire et se réjouir de l'affrontement qui débutait. Quel être détestable ! Sans attendre, le vieillard se retourna à une vitesse incroyable, qui surprit quelques peu notre capitaine qui n'eut juste le temps d'utiliser le shunpo pour éviter l'attaque. Démontrant une rapidité non-négligeable, l'ennemi enchaîna avec un deuxième assaut. Pris quelque peu au dépourvu, Byakuya plaça son sabre devant lui et tenta de bloquer l'attaque. Prenant fermement appuis sur ses pieds, son visage afficha une grimace, trahissant toute l'énergie qu'il usa pour atténuer l'effet de l'attaque. Défense insuffisante, il ne put contenir toute la force de l'attaque et fut projeté quelques mètre plus loin.

Il se releva et fixa son adversaire. Sa force et sa vitesse étaient impressionnante. Il rappelait au shinigami son combat contre Ichigo. Mais qu'importait les capacités de ce vieillard, byakuya n'allait pas se laisser faire. Il fallait qu'il montre qui il était. Même dans cet état de faiblesse, il se devait de se battre et de remettre ce poltron à sa place. Sans décrocher un mot, il réfléchissait au meilleur moyen de venir à bout de son opposant. Son apparent transfert dans ce monde nouveau l'avait considérablement affaibli. Il sentait que senbonsakura n'était plus apte à combattre pour l'instant, et la plupart de ses techniques de kido avaient disparu. Ce sceau sur son cou serait-il à l'origine de son état ?

Quoi qu'il en soit, Byakuya ne tenta rien. Sûre de pouvoir encore faire face aux prochains assauts de son adversaire, il prit l'option de conserver son énergie et d'encore observer la façon d'attaquer du vieillard. Son shunpo allait être très utile dans les minutes à venir et il fallait donc le ménager.

D'une façon ou d'une autre, Byakuya allait montrer de quoi était capable le capitaine de la 6ème division.


                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mar 7 Juil - 2:17



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Ma puissante charge, Fallen Kingdom, fut évitée par une sorte de déplacement instantané un peu bizarre qui avait quelques ressemblances avec mon Nyoishou… Impossible qu’il soit lui aussi possédé par Devil, il était bien trop calme…! Mon adversaire utilisa sa lame pour tenter de bloquer ma roulade, évidemment, ma force de Mishima ne le laissa pas indifférent et il fut repoussé sur quelques mètres ! HA ! J’avais volontairement attendu un peu au sol pour parer une éventuelle riposte de sa part, mais au lieu de ça, ce froussard préféra rester sur la défensive et se remit en position, attendant que j’engage à nouveau le combat…

Je me remis lentement sur mes jambes, l’observant avec un visage méprisant et hargneux… Il me ménageait ? Je détestais les gens qui se retenaient… Quelques soit la raison, il n’y avait rien de plus insultant que sous-estimer quelqu’un qui était prêt au combat… S’il pouvait me balayer d’un revers de l’épée, qu’il y aille ! Par Bouddha…

« Toi… Tu as intérêt à ne pas retenir tes coups… Je n’hésiterais pas à te briser les os si je t’attrape… Je ne plaisante jamais, en combat. »

Il était désormais avertit, s’il tentait encore de se la jouer doucement avec moi, je lui apprendrais la définition du mot souffrance. Sans reproches, je réengageais le combat, un, deux, trois pas puis je bondis en sa direction, utilisant mon agilité et mon sang démoniaque. « HAAAA » Lancé tel un missile, c’est avec un coup de pied sauté que j’entrepris de mater ce prétentieux… C’était en réalité une feinte et volontairement, j’avais visé à côté de lui… Sans lui laisser le temps de comprendre, mes pieds nus dérapèrent sur le sol pour retourner mon corps massif, puis je m’élançais sur lui et lui fis un Spear (une charge tête baissée au niveau de l’abdomen en utilisant l’épaule), réutilisant ainsi mes années de catch. Suivant le principe du plaquage au sol, je vins ensuite sur lui et joignis mes mains pour les écraser sur sa petite tête…! « HAA » Je n’y allais pas de main morte.


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Sam 11 Juil - 21:11




Toujours appuyé sur ses deux pieds, Byakuya entendit une fois de plus le vieillard le provoquer. Ne lui faisant ni chaud ni froid, sa remarque lui fit simplement dire, d'un ton toujours aussi calme et sûr


Rassure-toi, je n'avais pas l'intention de te ménager


Malgré l'apparente force du gaillard, le shinigami n'avait aucune crainte à son égard. Pour lui, ce n'était qu'un vantard qu'il fallait remettre à sa place. Contrairement au shinigami remplaçant qu'il avait affronté il y a quelque temps de cela, cet homme ne semblait jurer que par sa force physique. Une aubaine pour notre capitaine qui avait un répértoire plus varié de capacité. Même si cet éventail de pouvoir s'était considérablement réduit en atterrisant dans ce que semble-t-il on appelait Kosaten, le chef du clan kuchiki était persuadée de pouvoir prendre le dessus.

Il leva son arme contre son ennemi lorsque celui-ci fonça contre lui, voulant apparemment lui donner un coup de pied. Prêt à riposter, notre capitaine vit l'attaque rater sa cible. Un brin étonné, il comprit trop tard que ce n'était qu'une ruse. Pris au dépourvu, il ne put éviter le véritable assaut qu'il se prit de plein fouet. Le souffle coupé, byakuya afficha une grimace mais se força à rester concentré sur ce qui allait arriver. C'est ainsi que quand il vit son ennemi joindre les mains, il répliqua en bloquant l'impact avec son sabre. Il appliqua une plus grande quantité d'énergie spirituelle que tout à l'heure pour encaisser l'impact, car il savait désormais la grandeur de la force dévastatrice de son adversaire. Sans attendre, il tendit le doigt et toucha les mains de son ennemi. Il lança sa technique de foudre blanche à bout portant.



4ème techique de destruction, foudre blanche.



Puis il se remit en position de défense et tenta de transpercer le colosse au niveau de l'épaule.

                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Dim 12 Juil - 6:06



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Après m’avoir rassuré sur le fait qu’il ne comptait pas me ménager, le "capitaine" cru à ma feinte et encaissa mon plaquage. Lorsque j’abattis mes mains sur lui, le sabreur utilisa son arme pour bloquer mon assaut et cette fois, il ne sembla pas ressentir de recul particulier…! J’avais pourtant mis autant, voire plus de force dans ce coup-là ! Il me prit probablement plus au sérieux et usa de plus de puissance pour cet assaut… Bien…! Suite à son blocage, il ne perdit pas un instant et posa son doigt sur mes mains :

4ème technique de destruction, foudre blanche.

« ?! »

La rapidité d’exécution de sa technique me prit de court, et son pouvoir traversa aisément la chair de mes grosses mains… Sans me laisser le temps de digérer, il perça mon épaule de son katana et après avoir encaissé ces deux attaques, je me relevais d’un bond, le laissant au sol… Les orifices de mes mains et de mes épaules saignaient abondamment et commençaient déjà à se refermer grâce à mes pouvoirs démoniaques, sans pour autant en diminuer la douleur... Plutôt que de la digérer, je me remplis encore plus de hargne et de témérité, tel un sanglier…! Avant qu’il ne puisse se relever entièrement, je fis mon Geta Stomp, coup où je bandais mes muscles puis écrasait l’adversaire resté au sol à l’aide de mon pied. Cette fois, je ne restai pas sans bouger et fissa, j’attrapais sa jambe de ma main presque régénérée avant de le soulever puis de l’écraser au sol, face la première…! J’hésitai à répéter mon attaque mais je le libérai volontairement de ma prise, puis attendit qu’il se tourne vers moi. Là, j’arrivai à sa hauteur d’un seul pas, puis shoota depuis son côté dans la main qui tenait le katana pour le désarmer… Voyons voir ce qu’il ferait sans…!


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Lun 13 Juil - 21:11




Les deux attaque de Byakuya firent mouche, mais quelque chose fit froncer les sourcils à notre capitaine. Comme tout à l'heure, les blessures qu'il parvenait à infliger guérissaient à vue d'oeil. Ce n'était pas pour l'arranger, surtout qu'en ce moment, il était loin d'avoir les capacités hors du commun des temps normaux.


Cet être en plus de posséder une grande force, dispose d'une faculté de régénération impressionnante... ça s'annonce plus compliqué que prévu... songea-t-il intérieurement.


Une fois que le colosse eut digérer et déjà bien entamé à la guérisson des coups du shinigami, il entreprit de l'écraser avec un coup de pied. Byakuya roula sur le côté pour éviter l'attaque, suite à quoi il se releva immédiatement. Puis, le monstre tenta de lui prendre la jambe, ce que le capitaine contra sans problème en utilisant le shunpo. Il se stoppa dans le dos du monstre qui le surpris en lui tapant dans le bras.

Ce coup lui fit lâcher son arme qui vola quelques mètres plus loin. Un instant surpris, byakuya se reprit et se tint près à se battre quelque instant sans son arme de prédilection. Fixant toujours son adversaire, il finit par envoyer un éclair, visant la tête de son ennemi. Peut-être qu'en attaquant cet endroit, les blessures allaient guérir moins vite. C'était une cible fragile, qu'importe l'individu. Et alors le capitaine allait peut-être prendre l'avantage.


                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mar 14 Juil - 13:56



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 



« HUOH‼ »

Mon Geta Stomp piétina la terre, enfonçant légèrement mon pied démesuré dans le sol. « Tseuh ! » La fouine avait roulée sur le côté pour éviter mon coup, mais je n’avais pas fini… Bondissant sur lui tel un ogre, ma main tenta d’agripper sa jambe mais il utilisa son déplacement spécial pour y échapper ; Ce qui me fit grogner de rage et m’échauffa de plus belle…! Enfoiré de fuyard…! Il arriva de façon instantanée dans mon dos, mais avec des réflexes gagnés en un siècle de combat, j’usai de mon coude en me tournant pour le désarmer. Je vis que mon coup porta, et son arme valsa un peu plus loin, le laissant mains nues pour une période… Hé hé, je le tenais. Cet idiot ne semblait pas si déstabilisé… Calmement, il repointa son doigt vers moi, et sans attendre la suite, je me baissais pour ne plus être dans le viseur de sa saleté de magie…! En prolongement de mon esquive, je réeffectuais un Spear, pour ne pas perdre de temps à me relever ou à le viser, profitant du fait qu’il était proche de moi. Cette fois, je ne le plaquai pas au sol, et en usant de mon épaule, je le fis passer au-dessus de moi, et utilisa ma main en accompagnement, pour l’écraser finalement au sol. Cette fois je ne me jetai pas, et surveilla ses prochaines actions… Surtout celles de ses mains…! Il essayait de me battre à mains nues ?! HA !


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mer 15 Juil - 21:22




Après son attaque manquée, byakuya se prit un coup dans le ventre. Réagissant immédiatement, car il avait déjà eu à faire à ce type d'attaque, il utilisa le shunpo pour éviter de se faire écraser au sol. Apparaissant à quelques mètre du colosse, juste à côté de son épée, il comprit que cet homme attaquait toujours au corps à corps. Être à distance était une bonne solution pour l'empêcher de frapper. Il réitéra son attaque éclaire, visant le ventre, avant de se baisser pour ramasser son sabre. Il se tint prêt à à nouveau devoir s'éloigner de son ennemie. Il avait beau être fort, son arme de shinigami était sa principale force. Son adversaire avait vu juste en le désarmant.

Le capitaine avait remarqué également que plus le combat durait, plus l'être en face de lui semblait s'énerver. Avec la carrure qu'il représentait, ce ne pouvait qu'être mauvais signe. Même si c'était lui qui avait proposé de se battre, son ennemi pouvait devenir encore plus dangereux. Son arme pointer contre lui, il continuait de le fixer, maudissant ce sceau d'ainsi lui brider ces capacités. En temps normal, il aurait liquider ce combat depuis bien longtemps. Ici, il avait l'impression de simplement échanger quelques coups, sans vraiment se battre.

Tu es plutôt coriace, je dois l'admettre, il est fort dommage que nos pouvoirs soit ainsi bridés par cette marque. Le combat en aurait d'autant plus intéressant.


                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Sam 25 Juil - 13:57



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


Après m’avoir rassuré sur le fait qu’il ne comptait pas me ménager, le "capitaine" cru à ma feinte et encaissa mon plaquage.Au moment où j’allais l’enfoncer dans le sol, l’animal me fila entre les doigts grâce à sa "Lignée du Sang Maudit". Lui ayant fait un surpassement, je me retournai rapidement en sa direction, et je n’eus le temps de réagir, que je senti un faisceau brulant me traverser le ventre : « Hugh ! » La régénération du Démon octroyée par Devil, reconstruisait aisément ma peau en cas de blessure… Mais à cet endroit, des organes avaient étés percés par sa saleté de magie, et ce n’était pas facile à régénérer… Je posais un genou à terre, la main machinalement sur ma blessure d’où le sang coulait déjà. Je n’avais récupéré que ma force pour le moment, je n’avais aucune technique de déplacement pour m’aider à porter mes coups ni d’attaque à distance pour les gars agiles comme lui… Rageant, cette fois contre moi-même, je relevais la tête et mes pupilles grises se posèrent sur mon ennemi, qui se trouvait à quelques pas de moi. Il avait récupéré son arme, et la pointait en ma direction, le regard fixe. Il dit :

« Tu es plutôt coriace, je dois l'admettre, il est fort dommage que nos pouvoirs soit ainsi bridés par cette marque. Le combat en aurait d'autant plus intéressant. »

J’avais écouté ses paroles avec attention, et après un petit temps où le silence s’installa, je me mis à ricaner doucement. « Hé hé hé... » Ses pouvoirs étaient réduits ? Tout comme les miens… Si j’avais bien retenu tout ce qu’on m’avait dit, j’avais probablement en face de moi un Élu... Non pas que je ne m’en étais pas douté, mais je ne connaissais pas assez ce monde pour être sûr de quoi que ce soit. De ma voix grave, j’exprimais mes pensées par une question :

« Tu es un Élu, hein...? »

Mes yeux se fermèrent un instant. J’avais envie de continuer le combat, et j’en étais encore capable… Mais mon adversaire était plus polyvalent que moi, et je devais le reconnaître : Grâce à son katana, il pouvait se débrouiller au corps à corps, et m’infliger des blessures importantes… Il avait une technique de déplacement rapide pour m’échapper, et pouvait continuer les attaques une fois à distance grâce à sa magie. J’avais appris à combattre, et à avoir envie de gagner, mais j’avais aussi acquis la sagesse de reconnaître ma défaite : je perdrais à l’usure, et vu le voyage que j’entreprenais, me blesser gravement était une très mauvaise idée… Et puis, il ne fallait pas gâcher cette deuxième chance de vivre, hein ? Je ris à voix haute : « HA HA HA ! » Au moins ce combat m’aura appris une chose : Il me fallait acquérir une attaque à distance.

Un autre chariot de marchandise arrivait en notre direction, et je le laissai passer lentement avant de me relever. Mon corps se reformait doucement, mais la douleur me mordait encore la chair, je regardais ce "capitaine" avec un visage dur et sévère, comme si j’allais l’insulter à la seconde suivante… Puis je m’approchai de lui de mes pas lourds, de façon saccadée. Une fois à bonne distance, j’adoucis mon visage, et un sourire en coin naquit dessus. Je lui tendis mon énorme main :

« Je reconnais ma défaite, tu es vainqueur de ce combat, hé hé. J’attendis sa réponse, puis me rappela soudainement de tout à l’heure. Oh, et excuse-moi pour les provocations…! Je ne pensais pas ce que j’ai dit, je voulais juste un combat... HA ! Ha ha...! »

J’avais l’impression d’être retourné dans ma jeunesse, où j’étais encore un combattant battable… Mais j’avais plus de mal à reconnaître mes défaites, dans ce temps-là, oh oh… Peut-être mes opposants étaient-ils tout simplement plus fort ? À part quelques démons ancestraux, personne ne tirait de rayon dans mon ancien monde…! L’air de rien, j’engageai une conversation :

« Je me nomme Jinpachi Mishima, Élu de Fuyu. À qui ai-je à faire ? »

J’avais conscience qu’il serait un peu surpris, ou méfiant, mais hé ! Je ne suis pas méchant... Hors combat... HA !


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mar 28 Juil - 17:46




Le kidô de Byakuya avait touché sa cible, à croire que son adversaire manquait de vitesse. Une attaque au niveau du ventre était plus difficile à éviter qu'une à la tête. Celle de tout à l'heure avait été esquivé par un coup on dirait. Beaucoup de force, mais peu d'agilité, voilà ce qu'analysait le capitaine avant de remarquer que cette fois-ci la blessure mettait plus de temps à guérir que les anciennes. Y avait-il alors des zones ou l'étrange pouvoir de régénération était moins efficace ? Le shinigami ressentit une satisfaction d'avoir trouvé un point faible à cette faculté de récupération. Il allait pouvoir s'en servir pour la suite et montrer enfin qui il était.

Mais alors qu'il s'attendait à une nouvelle réplique du colosse, celui-ci ricana, et osa fermer les yeux devant lui, lâchant une petite phrase qui fit écho aux oreilles du kuchiki. Elu... il avait déjà entendu ce nom de la bouche d'un dénommé Kaneki. Alors l'être en face de lui en était un également ? Etait-il allié comme kaneki ou appartenait-il aux deux autres camps supposé être contre le sien ? Byakuya allait bientôt le savoir. Après le silence qui s'était installé entre les deux combattant, l'un fermant toujours les paupières et l'autre guettant une attaque, calme troublé seulement par le bruit d'une nouvelle charrette qui ne faisait que passer, l'ennemi du capitaine se releva et s'approcha. Un déclic se fit dans sa tête et il serra un peu plus son sabre.



Tu es plutôt lent comme adversaire... lança-t-il s'attendant à un nouvel échange de coups.

Mais il fut surpris de voir le vieil homme lui tendre la main et déclarer forfait. Il n'en laissa rien paraître, n'affichant que son regard froid habituel, mais il fut surpris de cet acte. Sans baisser son sabre, il laissa l'homme parler avant de lui-même s'exprimer, calmement.

Pourquoi arrêtes-tu le combat, aucun de nous n'a encore le genou à terre il me semble...  aurais-tu enfin compris à qui tu avais à faire ?

Son interlocuteur dévoila sans hésiter son appartenance à Fuyu. Byakuya se rappela que Kaneki avait énuméré les camps étant en guerre et commença donc à davantage se méfier de l'individu en face de lui.



Je ne dévoile pas mon nom à l'ennemi, il n'a pas à le savoir et il ne lui servirait à rien.
                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 150
Yens : 731
Date d'inscription : 24/03/2015
Localisation : Forêt d'emeraude

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mishima Jinpachi ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Sam 1 Aoû - 17:09



   
Jinpachi Mishima


   
Coups



 


J’étais relativement fier de moi, d’avoir eu le courage d’admettre une défaite mais contrairement à moi, ce "capitaine" ne semblait pas avoir un esprit noble… Avec condescendance, il me répondit :

« Pourquoi arrêtes-tu le combat, aucun de nous n'a encore le genou à terre il me semble...  aurais-tu enfin compris à qui tu avais à faire ?

Mon visage se referma sur ses mots, il cherchait à me mettre en colère…? Idiot…

Je ne dévoile pas mon nom à l'ennemi, il n'a pas à le savoir et il ne lui servirait à rien. »

Les sourcils froncés, mon visage sévère était de retour, et doucement, je commençais à m’échauffer moi aussi… Je n’avais pas envie de le frapper encore, après avoir reconnu ma défaite, ça aurait l’air d’une fourberie… Mais l’envie commençait à m’en prendre.

« Sache que je ne te considère toujours pas comme un capitaine, mais je n’ai pas encore les pouvoirs qui me permettraient d’écraser des adversaire fuyards comme toi...! Et j’ai la sagesse de l’admettre... Moi je me bats à mains nues, et je n’utilise pas de magie dans mes combats...! Tu n’es pas un homme, fillette ! »

Je venais de lui dire le fond de ma pensée, sur le coup d’un début de colère toutefois, je ne pensais pas tout ce que j’avais dit… Sa technique au sabre était admirable et m’avait beaucoup intéressé en premier lieu, son art était noble… Pas comme sa coupe ! Ha ! Une soudaine goutte d’eau tomba sur mon crâne chauve, et me fit lever la tête. La pluie commençait à tomber et je n’avais que ces habits pour mon voyage… Je n’étais pas en sucre, mais c’était une mauvaise idée de rester là. Mes yeux gris se portèrent sur mon interlocuteur, puis je pointais mon index sur lui.

« J’ai retenu ton visage, sabreur... Nous nous recroiserons et j’espère que ce jour-là tu seras prêt, car je serais sans pitié avec toi... Des étincelles noires commencèrent à apparaître autour de moi, provoquant de petits grésillements… Une aura violette s’échappait de mon corps et mes pupilles grises devenaient jaunes. Ma voix changea de timbre, une autre personne semblait parler en même temps que moi... Deux voix raisonnaient dans les oreilles de mon interlocuteur. Retiens mon nom : Jinpachi Mishima. Je vais devenir l’homme le plus fort de Kosaten, et il n’y aura pas de pardon. »

Sur ces mots, je fis demi-tour et parti en direction des chevaux d’un des bandits de tout à l’heure, qu’ils avaient abandonnés en fuyant. Je comptais l’utiliser un temps comme moyen de locomotion, puis probablement le vendre, car je préférais endurcir mes pieds à la marche. La pluie se faisait de plus en plus intense, et se transformait progressivement en averse. Je marchais, les poings fermés, le regard sombre. Je n’étais pas en colère, j’étais revanchard. Cet homme n’était pas le premier à me prendre de haut, mais je retenais les visages de tous ces gens qui m’avaient manqués de respect… Un Mishima n’oublie pas.


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   Mar 4 Aoû - 15:53





Byakuya resta silencieuy et immobile pendant que le vieillard débita un discours lui donnant l'impression de repartir tête haute. Au début, le capitaine ne crut entendre qu'un vantard n'ayant que les mots pour mordre, et jugea qu'il était inutile de converser davantage avec ce genre d'individu. Mais par la suite, alors la pluie commença de tomber, il fronça les sourcils. L'être en face de lui prenait un aspect tout à fait particulier, qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il crut voir un hollow mais bien vite, il se rendit compte que cette chose à double-voix était autrement plus ténébreuse. Il sentit à cet instant que ce qu'il avait pris pour un simple tas de muscle cherchant à faire valoir sa pitoyable capacité à combattre pouvait être en réalité bien plus que ça. Il allait falloir qu'il retrouve contact avec senbonsakura sans tarder, pour qu'à nouveau, il soit très puissant.

Byakuya fixa le démon jusqu'à ce qu'il disparaisse de sa vue, et en voyant la pluie s'intensifier, il rangea son sabre et reparti en direction de son nouveau chez-lui. Il était songeur et se sentait pour la première fois depuis longtemps, faible. Pas qu'il se considère moins fort que celui qui venait de s'en aller, il était persuadé de pouvoir en venir à bout, mais ce combat le rendit cette fois-ci pleinement conscient qu'il n'était plus le même physiquement. En temps normal, son ennemi aurait été bien plus amoché, mais cette fois-ci, il en était sorti indem. Le capitaine n'avait plus utiliser que sa technique de déplacement rapide et un vulgaire kidô. Quelle ironie quand on sait ce dont il est réellement capable dans son monde.

Oui, il fallait qu'il s'améliore, et redevienne comme avant... et vite.D'autant plus qu'il ne connaissait pas la puissance des camps adverse, et il était certain qu'à l'avenir, il allait devoir leur faire face. Qui sait quelle capacité se cachait encore dans ce monde, tout à fait nouveau pour le shinigami...

                               

                       

               

       

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Serviette et pagne   

Revenir en haut Aller en bas
Serviette et pagne
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une serviette ? Un bout de gateau ? Et ta mère je la *** ?!
» New York Islanders! Premier T.B. de la serviette!
» Technique de la serviette
» Harcèlement...
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.