Partagez | .
Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Mar 23 Juin - 22:28



   
Prendre l'air ─ I


   
Seika



   

Day 25 – H+11
Ce RP se déroule après l'Aventure.


─────────

Seika, pays du Dieu Phénix, Empire de Karui Hanja… Les Élus de ce pays avaient un phénix rouge en guise de sceau et était, si on tenait absolument à les mettre sous un caractère, "gentil" de nature. Loin de la fantasmagorique fourberie des Minshujin, encore plus loin de la cruauté pathologique des Fuyujin, les Élus de Seika étaient en général des personnes que la culture populaire aurait pu qualifier de "Héros". Le voyage à travers les territoires neutres c’était révélé bien plus enrichissant que prévu et l'escapade de découverte, d’abord sans but de Neo c’était ensuite mué en véritable enquête à la solde de son pays. Patriote ? Bien heureux qui voulait adoucir le jeune homme, le mot fanatique semblait plus approprié… Pourquoi ? Personne ne le savait, pas même lui… Lui ne se rendait pas compte que lentement, mais surement, il se transformait en potentielle bombe à retardement…

En chemin, Neo avait croisé une famille de civils, habitants de Seika, qui faisait l’exode vers Tokonatsu ou Chikai. Curieux de façon innée, scientifique de façon acquise, le blanc-chevelu ne s’était guère gêné pour les presser de question en tout genre, ce genre de problème démographique pouvait profiter à Minshu et ce qui profitait à Minshu, mettait le jeune homme en "joie". Perturbés ? Précipités ? Choqués ? Faibles ? Humains. Ces gens de même sang se complétaient autant qu’une main et une botte… Mis à part, ils auraient tous pu avoir une certaine utilité... Mais tous ensembles, ils n’apportaient rien à l’Élu 196, le ralentissait, presque... Toutefois, ils mentionnèrent quelques bribes d’informations relativement intéressantes… En synthèse : un homme du nom de Zayro Jinn avait détruit leur précieux village. Zayro JinnZayro Jinn… Un nom ? Un pseudonyme, plutôt… Et ridicule… Était-il un membre du gouvernement de Seika disposant de trop de libertés ? Un entrepreneur véreux qui avait obtenu le droit d’une telle action ? En période médiéval, ce n’était point invraisemblable. À aucun moment dans l’esprit du Pragmatique, l’hypothèse la plus évidente n’effleura son esprit, il était impossible pour lui, qu’un Élu parviennent à acquérir un niveau de puissance assez haut, pour défier personnellement l’action d’un pays… Il en était si fermement persuadé, que son cerveau l’empêcha même d’en débattre intérieurement… Il avait ses défauts.

Étant pratiquement parti en "visite touristique", enquêter ne pouvait que profiter et l’enrichir l'Angélique, il se résolu sans trop de tumultes à cette entreprise. À force de progression en direction de l’Empire d’Hanja, le jeune homme se rendit compte qu’il était la seule personne vêtue de noire en cette contrée bienfaisante, sa combinaison : Venom, n’était pas vraiment un vêtement, mais étant la première chose qui recouvrait tout son être, l’on pouvait le considérer comme un code vestimentaire. Enquêter avec un tel niveau de discrétion, était même indigne du plus grand des imbéciles et le jeune homme ne concourait que pour le haut du panier, en terme d'intellect… il devait trouver des vêtements adaptés, sans toutefois en acheter à Seika : il serait automatiquement repéré. Un plan, simple mais efficace lui vint en tête.

Un petit quart d’heure plus tard, un paysan vêtu d’une chemise blanche de coton, d’un pantalon bouffant beige, d’une petite paire de bottes aérés et avec un chapeau de paille fut abordé par un petit garçon, qui ne dépassait pas 14 ans d’âge. Lorsque l’homme lui demanda ce qu’il avait à tourner en rond et d’où venaient ses vêtements étranges, le garçon s’enfuis sur le côté de la route, se mêlant aux arbres et aux arbustes. « Attends ! Attends ! » Cria le malheureux avant de partir à sa poursuite ; Une bonne dizaine de minutes plus tard, un jeune homme, 18 ans révolus, vêtu comme le paysan, manches remontées et teint pâle, ressortit de la végétation. Seuls les yeux mauves du garçon auraient pu trahir son anormalité, sa coupe de cheveux blanche ayant été masquée du mieux possible sous sa nouvelle coiffe.

« Ène », comme on l’appellerait désormais, se présenta à la frontière en tant que paysan, arquant de rejoindre son père, resté dans les ruines d’Hibana. Sceptique, mais privilégiant la triste situation du jeune homme à la fermeté de la procédure, les gardes ne remontèrent pas le pseudonyme qui leur fut donné. C’est ainsi que Neo entra à Seika et après avoir obtenu des informations géographiques sur le pays, se dirigea sans plus attendre vers la capitale : Chikai.

Chikai était à la hauteur de son titre de capitale : grandiose. L’architecture était attirante et unique à la fois, les bâtiments : sombres et festifs, discréditant l’éventuel côté "neuneu" qu’on aurait pu donner aux Seikajins. Imposante, surmontant avec arrogance la ville, la demeure de l’Empereur s’y trouvait elle aussi ; mais aller se présenter au dirigeant de Seika était bien la dernière bêtise qu’aurait pu faire le blanc-chevelu… La ville semblait étrangement en rénovation et de nombreux "ouvriers" semblaient s'activer… Ici aussi il y avait eu un problème ? Même s’il faisait tout de même un peu "tâche" dans cette ville aux apparences luxueuses, le jeune homme était bien un civil lambda et c’est sous ce titre qu’il se mit à voguer dans les rues de la capitale, cherchant un lieu de ragot ou de converse, comme un bar ou une presse, par exemple. Quoiqu’en cette ère, l’existence d’une presse écrite (et libre) semblait difficile à croire… Enfin, on n’était jamais sûr de rien, dans cet univers. Pendant qu’il songeait à son ancien univers, une jeune femme, vêtue comme une vraie personne du 21ème siècle au moins, attira son regard. De dos, elle n’était point mauvaise, mais peu importe sa face, elle semblait regorgée d’informations… Mercenaire ? Vagabonde ? Fille de joie à la nuit tombée ? Grisé par son enquête, le jeune homme l’interpella assez maladroitement :

« Bonjour, enchanté, je m’appelle N… Il buta un peu, erreur du débutant sans doute. Ène. Je conte l’histoire du pays à mon père qui ne peut se déplacer hors de sa campagne… Pourriez-vous me parler d’évènements récents ? J’ai entendu des histoires sur Hibana, mais rien de concret… »

Neo se prenait presque lui-même au jeu, il était bon imitateur en général, mais acteur… Pas du tout… Pourtant, il y mettait du sien, sans doute la partie recherche qui le grisait… On en oublierait presque qu’il était un tueur de sang-froid !


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 507
Yens : 685
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Mer 24 Juin - 1:32



 
Naine ? Nène ? Non... Neo !


 
Repos après la tempête



 



La secte semblait avoir été vaincue une fois pour toute, s'en était terminé, mais cela avait demandé tant d'efforts et il y'avait encore eu des victimes. Après la défaite du capitaine de feu et la disparition du petit frère, cela souleva un taulé, de grandes réunion, Karui fit aussi la connaissance des élus à qui il devait la vie. Une pluie de réconfort fut souhaité aux élus et la garde pu se remettre en place.

Les évènements prirent une toute autre ampleur, lorsque la capitale, que-dis-je, "les" capitales et nations reprirent leurs places respectivent, comme si toute cette incroyable magie avait cessé et que tout était rentré dans l'ordre. Karui s'était voulu  rassurant avec son peuple, beaucoup de pertes furent évitée et il n'hésita pas à mettre en avant le travail de héros comme Schneiden ou Geleerde, on parlait désormais d'une grande alliance entre Seika et Minshu, c'était une bonne nouvelle, une force supplémentaire, une soudure qui se voulait rassurante en ces temps obscurs.

La vie pouvait reprendre, la reconstruction du palais et de quelques maisons s'en suivirent, avec l'aide des bénévoles, élus et habitants. Tout cela n'avait été qu'un grand et long cauchemar, fastidieux mais excitant. Lilith avait eu sa dose, elle avait aussi rencontrée de nouveaux élus, comme Sakura et Méliodas, revue également Kurome avec qui elle s'était battue.

Désormais, elle devait faire le vide, après avoir essuyé un jour de cuite dans un bar, trinquant avec quelques poivrot et en apprenant un peu plus sur la ville et les coutumes, mais aussi sur Kosaten, Lilith prit un peu de repos et 3 jours s'écoulèrent depuis Aeternam et son attaque dévastatrice.

Un nouveau rayon de soleil vint carresser la nation du Phoenix. Elle se leva du bon pied, constatant que tout était revenu à la normale, les gardes plus nombreux dans les rues, les habitants souriants, parfois plus pour se donner du courage, la vie n'était facile qu'en apparence, tous n'oubliaient pas, mais chacun continuaient sa route et ses efforts. Elle aussi, il était temps ! S'étirant, elle s'aventura dans les rues, vagabonda, cherchant quelque chose que visiblement, elle ne trouvait pas.

Et puis, quelqu'un l'aborda, elle se retourna pour constater un paysan, enfin surement, il n'avait pas l'air du coin, et se présenta.

Hein .... Oh bonjour ! Nène ? Etrange comme nom.

Dit elle, un peu franchement et maladroitement. Evidemment elle avait bien vu qu'il avait buté sur son nom, son propre nom, mais peut être avait t'il été gêné, c'était possible. Bref, elle ne le dévisagea pas plus que cela, portant la main sur son bassin pour l'écouter.

Apparemment, c'était un "rapporteur" ou "compteur", en bref, il interrogeait les gens, prenait les informations et ragots, pour les raconter à d'autres, ici en l'occurrence, son patriarche, loin dans la campagne. Cela lui rappelait quand Schneiden lui avait compté l'histoire de Kokota. Mais ici, l'homme avait entendu parler d'Hibana, cependant il avait semblait t'il loupé plus gros.

Oh, Hibana, oui je connais un peu, enfin sans plus, je suis une élue, vous savez ce que c'est ? Et je ne suis pas ici depuis très longtemps, en revanche il s'est passé quelque chose ici même, à Chikai. Vous connaissez Aeternam ? Vous feriez mieux de ne pas les croiser.

Avertissait la sirène. Il est vrai que la secte laissait un arrière gout de sang amère dans la bouche. La rouquine aux cheveux clairement écarlate regarda autour d'elle. C'est vrai que le sang ne maculait plus les rues, que les corps avaient étés enterrés et les maisons reconstruites, et pourtant, le souvenir subsistait !

Alors mon cher Nène, vous voulez savoir les deux histoires ? Celle d'hibana et de chikai ? Et puisque je suis ici il y'a peu, vous pourriez aussi m'en dire plus sur vous, je suis de nature curieuse héhé !

Ricana la sirène avec malice. Portant la main a sa bouche pour rire un peu, puis reprendre sa pose et observer l'homme en face d'elle, elle remarqua presque sa pupille mauve, sans pour autant s'y arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Mer 24 Juin - 21:32



   
Prendre l'air ─ I


   
Discussion



   

La jeune femme se tourna, marquant sa surprise par un « Hein… » Un peu ennuyé. La première chose qui frappait sur elle, était l’imposant tatouage cyan qui parcourait son bras gauche, traversait sa poitrine et semblait se terminer vers sa nuque, l’interlocutrice de notre Minshujin, n’avait pas le visage déplaisant ou particulièrement marqué, au contraire ! Ses traits, à la fois matures et jeunes, ajoutés à sa chevelure mi-longue et rousse, lui donnait un air de femme libre et aventurière, que le temps n’avait pas spécialement abîmé par les épreuves. Son maquillage, peu marqué mais présent toutefois, allait dans ce sens en ne suggérant pas une éventuelle coquetterie de bourgeoise candide, mais une attention de femme féminine. Ses vêtements, garçons manqués, ne privaient pas son décolleté tout à fait respectable d’être observé par les hommes un peu trop voyeur et cet autre point se rajoutait à l’impression générale de liberté et de fougue qui émanait de son physique. Tout comme Neo lorsqu’il arborait sa combinaison ténébreuse, la jeune femme ne semblait pas venir de Kosaten, à l’époque médiévale, il était rare de croisé des femmes si court vêtus et affichant une apparence si masculine, même célibataire. Une courte veste sans manches, fourrure autour de la nuque, T-shirt au décolleté plongeant, pantalon d’aventure, le tout dans des tons d’étés, parfois d’automne… Non, cette jeune femme ne respirait assurément pas la villageoise au foyer.

Après sa surprise, l’aventurière le salua énergiquement et dit :

─ Nène ? Étrange comme nom. Le jeune homme ne comprit pas sur le coup, croyant avoir entendu la prononciation exacte de son pseudonyme, et passa. Oh, Hibana, oui je connais un peu, enfin sans plus, je suis une élue, vous savez ce que c'est ? Et je ne suis pas ici depuis très longtemps, en revanche il s'est passé quelque chose ici même, à Chikai. Vous connaissez Aeternam ? Vous feriez mieux de ne pas les croiser. »

Le jeune homme afficha une légère grimace de surprise : Ici ? À Chikai ? Son enquête s’agrandissait et ce n’était pas pour lui déplaire, son attention en fut même captée davantage…!

« Alors mon cher Nène, vous voulez savoir les deux histoires ? Celle d'Hibana et de Chikai ? Et puisque je suis ici il y'a peu, vous pourriez aussi m'en dire plus sur vous, je suis de nature curieuse héhé ! »

« Oh, je ne suis là que pour ça, vous pouvez me racontez ! Debout en pleine rue, les personnages semblaient encore plus anormaux qu’ils ne l’étaient déjà : Un paysan assez grossier, presque caricatural et une jeune fille à décolleté-vitrine et à l’air aventurier… C’est ce raisonnement qui poussa Neo à proposer une conversation assise à son interlocutrice : J’ai du temps et je retiens mieux assis, pourrions-nous nous asseoir ? » Paysan plutôt distingué… Mais hé ! J’ai mentionné un peu plus haut qu’il était mauvais acteur ! …Cela fait, il répondit à la jeune femme, ayant gardé ses questions dans un coin de sa tête :

« Pour répondre à vos questions, je sais ce que sont les Élus et leurs enjeux et je suppose que vous êtes de Seika, non ? Et moi… Hum… Pour éviter d’avoir le regard fuyant, le jeune homme se mit à plisser les yeux… Je ne me rappelle pas de tout… Car je suis un peu amnésique… Mais… J’aime beaucoup mon père ! Et j’habite à Seika. Mon père aime savoir ce qu’il se passe, alors je marche pour lui. Soudain, il se mit à penser à Jeong Tekina, et un petit sourire, puis une rougeur très étrange dont il ne se rendit même pas compte apparurent sur son visage, son regard devint fuyant, malgré lui. Je suis un peu ses jambes, ses oreilles et ses yeux… J’aime beaucoup mon père, alors je fais ça pour lui, c’est quelqu’un de bien, et ma famille lui doit énormément ! Moi plus que les autres ! » Lorsqu’il releva la tête et qu’il vit qu’il avait parlé à voix haute, il tenta de se ressaisir un peu, agacé par lui-même.

« Enfin, je suis là pour écouter les évènements, je vous écoute mad… Comment vous appelez-vous ? »


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 507
Yens : 685
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Mer 24 Juin - 22:18



 
Naine ? Nène ? Non... Neo !


 
Repos après la tempête



 



C'est donc au milieu de la rue, du chemin ou passaient les multiples passants, pressés et moins pressés, que la discutions s'entama. Le paysan, à peine caché et maladroit, ainsi que la sirène, franche et debrouillarde. Quel duo ! Une petite brise se leva, tandis qu'il écoutait les paroles de la belle jeune femme et que sa frange ne vole un peu au vent, laissant clairement voir son visage. Lilith avait un certain charme, de beaux attraits, il est vrai et Neo semblait l'avoir remarqué, même si elle, n'avait pas vu encore son regard analyste.

Quoiqu'il en soit, le bouleversement qui avait eu lieu, tira sur son visage, une sorte de moue qui voulait clairement dire "je ne suis pas au courant". Il ne venait donc pas de la capitale en elle même, peut être même pas d'ici, de Seika ? Il faudrait attendre pour le savoir, cela arriverait tantôt ! Mais il était clair, qu'il voulait entendre les fameuses histoires.

En même temps, qui ne le voudrait pas, par contre, je ne suis pas super doué pour raconter... Fit t'elle, en portant l'index à sa bouche.

Neo, qui désormais était Nène pour elle, préférait tout de même écouter cela au calme, assis. Il y'avait un banc plus loin, qu'ils remarquèrent un peu ensembles à vrai dire. Elle pointa du doigt l'objet convoité, suivant la marche maladroite d'un paysan bien jeune, attendant qu'il prenne place pour continuer.

Elle ? Non, elle préférait de loin rester debout, c'était une impatiente, un poil d'impulsivité, ne pouvait pas lui permettre après une nuit de sommeil, de se laisser latente sur un socle confortable ! Fixant son homologue, elle prit de nouveau la parole.

Bon, et ne vous moquez pas hein, alors voyons voir.... Chercha t'elle, un instant, avant de reprendre, en étant droit devant lui ; Pour Hibana, il semble que ce soit un élu dont le nom revient souvent et qui sème la terreur, qui y serait allé pour raser le village. Son nom est Zayro, apparemment il détient un grand pouvoir et se moque de la vie des autres. Personne ne connait vraiment son but, mais il a rasé à lui tout seul, presque un village, ne laissant qu'un grand incendie derrière lui... Enfin, on m'a raconté ça comme ça.

Puis elle s'arrêta un instant, semblant comme (pour la première fois jusqu'alors) dévisager Neo, alors qu'il parlait un peu de lui et demanda aussi le nom de la belle. Restant bloqué sur le bas de son visage, ses vêtements, son corps, son chapeau, elle s'exclama, encore ouvertement et franchement ;

Vous avez l'air jeune en fait ? Quel âge avez vous ? Ah oui, moi c'est Lilith, tu peux me tutoyer, enfin je ne connais pas trop les coutumes ici, mais bon. Il faudra que tu me racontes un peu les coutumes de Seika du coup, okay ? Bon, ah oui je continues alors ! Fit t'elle, energiquement.

Evidemment, les premiers mots qui allaient venir étaient aussi important que les premières images qu'elle avait vécue. Hibana, fut une des premières ville ou elle avait mis les pieds et la désolation, propre à son monde l'avait accueillie, ce n'était pas jovial, mais l'habitude l'avait endurcie et son métier de mercenaire chasseuse d'arche, ne faisait pas trop dans la compassion en général. Elle avait ôté beaucoup de vies sur pandora, beaucoup de vie de pillards et bandits, qui méritaient bien pire que la morts, tenons le pour dit !

Pour clôturer l'histoire d'hibana, je suis allée la bas il y'a peu, aidant à sa reconstruction, ce n'était pas une partie de plaisir, mais c'est un bon point pour Seika. Malheureusement, ce Zayro semble être encore en vie. Bon, un peu à vous, je parles je parles, mais j'aimerais aussi en savoir plus sur toi Nène ! Alors, tu voyages beaucoup ? Tu as déjà rencontré des élus avant ? Dis moi tout, vas y. Après je te raconterais la suite, sur Aeternam.

C'était donc un mélange d'information, non, un échange plutôt, un procédé amical, mais bon, Lilith n'avait décidément pas de chance avec les Hommes de Kosaten. Schneiden à sa première rencontre lui avait menti, pour son bien et cette fois ci, Neo mentait aussi, mais lui, pour son bien personnel visiblement. Au moins, rien d’ambiguë, même s'il tenait son rôle comme un acteur raté de serie B, Nène avait, pour Lilith quelque chose d'attachant. Le fixant en souriant, elle attendait sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Jeu 25 Juin - 6:17



   
Prendre l'air ─ I


   
Avancées



   

L’aventurière commença par lui raconter ce qu’elle savait sur Hibana, la première piste qui l’avait fait entamer son enquête, elle lui confirma sans le savoir, que c’était bien ce "Zayro" qui avait commis cette destruction mais contrairement à la famille de tout à l’heure, elle ajouta des informations précieuses si ce n’était déterminante pour la suite de l’expédition : Zayro Jinn était un Élu, chose invraisemblable, mais désormais supposée… S’il n’avait pas été assis, Neo aurait probablement manqué de tomber à la renverse et si son chapeau n’avait pas fait de l’ombre à ses yeux, ces derniers se seraient écarquillés, laissant clairement voir ses pupilles d’un violet rare. Il était tout bonnement impossible que Zayro soit un Élu… Cela défiait toute logique…! Le jeune homme avait lu que les Élus, de la Deuxième Vague, était arrivé récemment, 1000 ans après ceux de la Première Vague, Jinn ne pouvait avoir une avance assez importante sur un Élu tel que Neo, qui progressait plutôt vite, pour aller détruire un village, seul, en pays étranger… Pour le Minshujin, il faudrait d’autres versions de l’histoire avant de sérieusement envisager une option aussi absurde comme celle d’un Élu absent dans les livres, mort ou vivant, qui ait la puissance de réaliser des actes d’une telle envergure. L’esprit souvent occupé du jeune homme était désormais en ébullition, et les premières questions de la jeune femme à son égard furent happées par son inattention. Neo se ressaisit progressivement, tentant de garder sa concentration pour ne pas perdre son rôle et manquer d’autres informations de l’Élue… Cette dernière exauçait la requête du jeune homme et continuait sa longue tirade narrative :

« …Ah oui, moi c'est Lilith, tu peux me tutoyer, enfin je ne connais pas trop les coutumes ici, mais bon. Il faudra que tu me racontes un peu les coutumes de Seika du coup, okay ? Bon, ah oui je continue alors ! »

Neo ne tutoyait pas les gens, il n’avait pas de lien aussi familier avec son entourage, qui si on excluait les autres Élus de sa faction, était nul… Maintenant qu’il y pensait, il tutoyait souvent les femmes pendant qu’il les violait mais c’était plus un instinct pervers et animal, qu’un réel lien familier… Cette pensée rappela à l’hôte du Venom Suit qu’il était assis et que "Lilith", debout, avait les attributs à quelques centimètres de lui… Profitant de l’ombre crée par son chapeau de paille, le jeune homme observa donc avec plus de minutie les atouts de son interlocutrice… Malgré une certaine maigreur au niveau des cuisses, elle n’avait pas la peau sur les os et de toute façon, sa poitrine plus qu’appréciable compensait ce léger défaut. Son buste semblait appétissant, propice à y poser la tête, et si elle était effectivement aventurière, il n’y avait que peu de chance qu’elle ait un enfant… Ce qui rendait la taille de ses seins encore plus surprenante ! Les sucer devait être un privilège très agréable et la voix enjouée de Lilith devait se muer en véritable stimulant sexuel durant les parties de jambe en l’air qu’un éventuel macho débordant de testostérone d’un périple random avait eu avec elle… Assurément, Lilith serait bonne à consommer si c’était le propos de sa venue ici… Une reprise dans le ton de son interlocutrice le tira de sa torpeur :

« … Bon, un peu à vous, je parle je parle, mais j'aimerais aussi en savoir plus sur toi Nène ! *Nène…?* Son bégayement de tout à l’heure avait été mal interprété… Rares étaient les choses qui agaçaient Neo autant que l’écorchage de noms, il s’empressa de la rectifier : ─ Ène, je m’appelle Ène. Elle conclue finalement sa tirade en questionnant "Ène" : Alors, tu voyages beaucoup ? Tu as déjà rencontré des élus avant ? Dis-moi tout, vas-y. Après je te raconterais la suite, sur Aeternam.

*Oh, Aeternam…? Ici aussi ils racontaient des conneries…? Bah ! J’essaierais de ne pas la faire divaguer sur ces fous… C'est vraiment si difficile de juste répondre aux questions…?*

Le jeune homme n’appréciait pas que Lilith l’interroge au lieu de seulement répondre à ses questions, à chaque fois, elle semblait mettre sa comédie à l’épreuve et si elle continuait sur cette voie, sa couverture serait gâchée en moins de 24 heures… Pour ne pas perdre cette bonne source d’information et de satisfaction, au moins visuelle, il répondit tout de même :

« Oh… Je voyage seulement à Seika, parce que j’y habite… Il plissa les yeux. J’écoute des histoires, puis je les raconte à mon père. Je n’ai pas croisé d’Élus… D’Élus mémorables… Et je suis un peu amnésique, alors je ne peux pas parler de ces Élus… Car je ne me rappelle pas d’eux. Quand vous aurez fini de me raconter, j’irais interroger d’autres personnes pour étoffer mon récit. Il marqua une petite pause pendant laquelle il ne bougea pas d’un cil, puis conclu : Ne me parler pas tout de suite d’Aeternam… Je retiens les choses dans l’ordre, et il vaudrait mieux que j’écoute les histoires de Seika d’abord, celles des autres ensuite. »

Attentif aux paroles de Lilith, elle debout, lui assis, on aurait pu penser qu’elle faisait la leçon à ce faux vrai campagnard de caricature…


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 507
Yens : 685
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Ven 26 Juin - 2:21



 
La couverture de Neo


 
Repos après la tempête



 





Tandis qu'elle parlait de plus en plus, surtout sur ce qui s'était passé à Hibana, elle ne remarqua pas le regard un peu pervers qu'avait eu Néo à son égard. Il est vrai que son look ne passait pas inaperçus, mais elle aurait pu prendre cela pour de la curiosité. Un holster à la cuisse, une gilet court surmonté d'une fourrure, peu de vêtements vraiment communs sur Kosaten.

Et puis, lorsqu'elle voulu à son tour lui poser des questions, en savoir plus sur lui, ce qui était normal après tout. Déjà de base, la chasseuse était de nature curieuse, mais elle se retrouvait face à un paysan de Seika, qui en connaissait forcément plus sur ce monde et cette nation ou ses coutumes qu'elle. Mais en fait, il l'interpella par rapport à son nom, en verité, elle l'avait mal comprit et par la suite mal prononcé.

Aaaah, je me disais aussi. Ène donc, parfait je retiendrais.

Mais Neo ne semblait pas tout à fait à l'aise ou heureux de devoir encore une fois parler, se répétant un peu d'ailleurs, il remit en avant son amnésie, cette fois la sirène nota bien dans un coin de sa tête cet élément important pour la suite.

En bref, il n'avait pas croisé d'élu comme Zayro ou tout aussi mémorable dans l'autre sens. Mais heureusement pour lui, elle aurait des noms à fournir sans doute. Nene continua donc de parler, cette fois, il voulait juste lui demander de parler dans l'ordre. C'était étrange, mais pourquoi pas. Lilith acquiesçait en souriant, puis continua de parler ;

Pour ce qui est des élus mémorables, je vous conseillerais de croiser un jour Geleerde et Schneiden. Je crois qu'ils sont... Particuliers ces deux là. Fit la jeune femme en souriant, en levant les yeux au ciel, comme pour se remémorer de souvenirs.

Evidemment, elle ne pouvait pas décemment s'arrêter là. Tant pis si Néo de son coté, pensait à des choses futile avec son petit esprit pervers. Lilith s'apprêtait à continuer son discours, avec autant de ferveur qu'avant. Mais un vendeur de fruit et légume s'arrêta vers eux, justement pour vendre de ses mets délicieux. Lilith donna quelques yens, achetant une pomme pour elle et pour le compteur pervers. Elle la lui lança.

Vous voulez quoi ?

Je vous prends deux pommes. Tenez celle ci est pour toi Nene ! Et puis ; Tu sais, si je te  parle de ce qui s'est passé ici, il faut que je parles d'Aeternam. Chikai à été attaqué il y'a quelques jours par la secte, en fait les trois nations l'ont étés. J'ai livré des combats auprès d'autres élus de ma nation, des combats plutôt rudes... La secte était nombreuse et organisé, il y'a eu énormément de victime, c'est vraiment étrange que ton village n'ait pas été mis au courant, de quel village tu viens exactement Nène ? J'irais leurs porter l'information moi même. Ajouta la sirène.

Il est clair que Néo s'apprêtait à voir sa couverture sauter tôt ou tard, si elle se rendait compte que le village indiqué n'existait pas ou surtout, si aucun Nène n'y était connu. En bref, la jeune femme continua de garder un air neutre, puis continua l'histoire ;

En tout cas, après quelques combats, nous avons affrontés une sorte de leader, une femme de feu, que nous avons vaincus en unissant nos forces. Et puis il y'avait aussi cet enfant, il se disait être le frère du chef de la secte, mais bon, je ne connais pas tout les détails, j'étais dans l'action alors, j'ai zappé pa mal de trucs, tu sais quand tout ça redescend, l'adrénaline, on à juste envie de souffler.

Elle s'étira devant Néo, lui laissant encore le soin de regarder sa poitrine bouger en même temps. Puis en joignant ses mains finie son mouvement. Croquant dans la pomme qu'elle avait acheté, mâchant puis avalant son morceau, essuyant un peu le jus au coin de sa bouche, d'un revers de langue. Elle re-fixa une énième fois Néo, puis ajouta ;

Tout ça c'est vachement flou, mais la secte est loin d'être vaincue. Moi, je trouve ça excitant, malgré le drame autour, je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie d'en voir plus !



hrp : oui j'ai un peu trifouillé le codage pour modifier mon cadre rp XD
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Ven 26 Juin - 12:54



   
Prendre l'air ─ I


   
colte



   

Corrigée par le jeune homme, l’aventurière répondit en répétant machinalement le pseudonyme de Neo, puis en l’assurant de le retenir, cette assurance avait été donnée trop rapidement pour être rigoureusement tenue… En guise de réponse à ses dires, Lilith lui proposa quelques noms d’Élus "mémorables" selon elle, "Geleerde" et "Schneiden". Sur le coup, le premier des deux noms ne lui rappela rien de concret… Mais il se disait l’avoir déjà entendu quelque part… Récemment, mais il ne se rappelait pas où. Un vendeur ambulant de fruits et légumes interpella les deux personnages, leur proposant un de ses aliments. À chaque fois que le récit de Lilith était interrompu, le Minshujin était agacé prodigieusement… Ne pouvant rester trop longtemps dans la capitale sous peine d’être interrogé ou autre… Il ne voulait pas que ses excès de zèle personnels soient préjudiciables à Jeong Tekina dans le futur. Son interlocutrice, l’esprit bien plus léger, évidemment, répondit au marchand de façon aussi chaleureuse que la température du pays :  

« Je vous prends deux pommes. Tenez celle-ci est pour toi Nene ! Accompagnant sa phrase du geste, l’Élue de Seika offrit une pomme au garçon, qui la prit, presque… hésitant. Il était rare qu’on lui offre quelque chose et dans ce cas-là, c’était une mauvaise nouvelle : La température à l’intérieur de Neo étant propice de façon permanente au stockage et à la circulation de l’éclair, on pouvait considérer qu’elle avoisinait les 30 000°Celsius, rendant évidemment impossible l’ingestion d’aliments ou de nutriments… Grâce à l’évolution, ce point était désormais par un organe bien moins chaud en son sein, qui supportait la formidable chaleur du garçon sans pour autant être liquéfier par elle. Dans sa bouche en revanche, les choses n’avaient que très peu changés : les aliments se transformant rapidement en bouillie, Neo ne mâchant qu’en façade, lorsqu’il essayait de se "normaliser". Il faudrait écourter la conversation… Chaque action de Lilith était potentiellement la dernière que "Ène" allait vivre et sous son rôle et il serait contre-productif non seulement pour une éventuelle coopération avec l’aventurière, mais aussi pour le reste de son aventure à Seika, que son masque soit levé. Tu sais, si je te  parle de ce qui s'est passé ici, il faut que je parle d'Aeternam. Chikai a été attaqué il y'a quelques jours par la secte, en fait les trois nations l'ont étés. J'ai livré des combats auprès d'autres élus de ma nation, des combats plutôt rudes... La secte était nombreuse et organisé, il y'a eu énormément de victime, c'est vraiment étrange que ton village n'ait pas été mis au courant, de quel village tu viens exactement Nène ? J'irais leur porter l'information moi-même.

Neo resta muet, hochant lentement la tête comme pour suggérer la fin de l’histoire avant une éventuelle interruption. La narration était intéressante et regorgeait d’informations, n’ayant pas encore atteint sa limite au niveau de la mémoire, Neo restituerait tout cela à l’écrit un peu plus tard pour y émettre des conjectures. Elle continua :

En tout cas, après quelques combats, nous avons affrontés une sorte de leader, une femme de feu, que nous avons vaincu en unissant nos forces. Et puis il y'avait aussi cet enfant, il se disait être le frère du chef de la secte, mais bon, je ne connais pas tous les détails, j'étais dans l'action alors, j'ai zappé pas mal de trucs, tu sais quand tout ça redescend, l'adrénaline, on a juste envie de souffler. »

Le jeune homme se contenta d’acquiescer d’un bruit de bouche assez distrait tandis qu’il observait d’un œil attentif, l’aventurière s’étirer... Le fléchissement du corps de son interlocutrice, lui permit un autre angle de vue sur sa copieuse poitrine et de ce point de vue là aussi, elle méritait une note proche de la note maximale… Ajouté à un effet de rebond dû à son mouvement, les seins de Lilith semblaient appeler Neo à céder et à y mordre sans ménagement… Cependant il n’était pas venu pour ça et même si cette idée ne le déplaisait pas, il se contenta de laisser sa pression sanguine légèrement montée sans pour autant afficher un signe de cogitation extérieur ou d’émotion d’excitation, plissant les yeux…

« Tout ça c'est vachement flou, mais la secte est loin d'être vaincue. Moi, je trouve ça excitant, malgré le drame autour, je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie d'en voir plus !

─ C’est pas faux… » Se contenta de répondre le Foudroyant, sans avoir écouté un mot de l’affirmation… Il avait entendu le nécessaire et ne lui restait plus qu’à prendre congé de cette aventurière à la poitrine tentatrice.

Tout en reprenant la discussion, Neo se leva : « J’en ai beaucoup appris Lilith et tu racontes bien, Neo la tutoyait mais sans s’en rendre compte, pour lui, il vouvoyait seulement, mais mon père attend toujours mon retour avec impatience, alors je vais devoir me pressé de le rejoindre... Vu que tu m’as bien aidé, il est normal que je réponde à tes questions… Je ne viens pas d’un village ou d’une ville, mais je vis en campagne très reculée à Seika… Étant donné que tu es nouvelle, ça m’étonnerait que tu connaisses…! Mais si tu passes près d’une campagne et qu’un homme à mes… Il chercha rapidement le plus extravagant sur lui. Bottes, vois dans les habitations, ce pourrait être chez moi…! Il allait partir, mais se rappela de la pomme, il la redonna à Lilith en disant : C’était une bonne action de ta part Lilith, mais je ne digère pas ce fruit… » Il commença à tourner les talons en concluant : Bon, Lilith, je t'enverrais des lettres et te parviendrais les remerciements de mon père. Sois alerte, Élue.

Si elle n’avait pas été si questionneuse à son égard, il aurait éventuellement pu l’amener en lieu isolé et la sonnée… Mais tant pis, peut-être que le destin lui donnerait une vraie occasion de goûter à la poitrine de cette Élue… Ène décida d’aller se mêler à la foule, pour continuer son périple.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 507
Yens : 685
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Ven 26 Juin - 13:25



 
La couverture de Neo


 
Repos après la tempête



 





Lilith s'était comme libérée d'un poids en parlant autant. Ene était resté assit, presque sans un souffle, sans un mot, comme endormie mais en même temps, assez alerte pour écouter son récit. Quoiqu'il en soit, la sirène avait conclu son discours, mais lorsqu'elle entendit le "c'est pas faux", elle se souvint qu'elle venait de l'appeler "Nene" une nouvelle fois. Cela avait du lui échapper, et à le voir, on dirait presque qu'il voulait s'en aller. Peut être l'avait t'elle blessé dans son égo en prononçant mal son nom, mais sur le coup, elle n'y avait vraiment pas fait attention.

Il blalata quelques compliments, mais la sirène s'en voulait un peu, le regardant d'un air neutre, le laissant finir sa phrase, elle ne se décida à le stopper que lorsqu'il commença à se mêler à la foule, en le poursuivant légèrement pour l'interpeller encore ;

Attends ! N.... Ene ! Ene, désolé d'avoir mal prononcé ton prénom... Ecoute, j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur ce monde, est ce que....

Elle sembla un peu hésitante, mais le gout de l'aventure, de la curiosité, tout ça n'était qu'un tout que la chasseuse voulait explorer, maintenant elle se sentait un peu bénie des Dieux enfin, du Dieu Phoenix ! Après l'evenement, la lumière, la force prodiguée qu'elle pensait provisoire, semblait être bien restée en elle.

Lilith apposa la main sur l'épaule du "faux" paysan et afficha un sourire sincère, quoiqu'un peu gênée, mais sans plus, car sa nature fougueuse la faisait se reprendre très vite. Ainsi, elle continua sa phrase précédente, ou plutot sa demande ;

... Est ce que je peux t'accompagner un peu. Il y'a peu, une amie m'avait proposé de chasser des créatures, mais je devais rejoindre Chikai avant, j'aimerais maintenant m'y mettre serieusement, mais je ne sais pas trop ou aller, tu vois ? Tu pourrais m'aider à trouver et puis, voir du pays me fera pas de mal.

Mais peut être que Ene voulait vraiment en finir ici, peut être la trouvait t'elle trop collante, alors elle retira sa main, les mettant toutes deux sur ses propres hanches pour bomber un peu le torse, comme pour finir un nouvel étirement, puis reprit une attitude normale en fixant encore Neo.

Et puis, je pourrais aussi raconter à votre père d'ou je viens et lui ce qu'il à vécu ici. Ca pourrait être cool !

C'était un peu comme si elle ne voulait pas laisser s'échapper Neo, pourtant, malgré tous les éléments, la maladroitesse de ce dernier, elle n'avait pas grillé sa couverture, non, elle le prenait pour quelqu'un de simple mais vrai, un paysan un peu jeune au chevet de son père, ca avait quelque chose de touchant et qui ne l'étonnait pas après de tels événements.

Bien qu'elle ait noté ses informations, fausses, sur son village, lui aussi faux, elle désirait vraiment l'accompagner. Mentir, c'était assumer de devoir un jour dire la verité, car c'était un engrenage qui ruinait une relation de confiance, si on continuait dedans. Mais pour le moment, Lilith était juste amicale avec lui, elle ne ressentait pas de "mal" en Neo. Elle esperait vraiment qu'il dise oui, faire la route avec lui pouvait s'averer aussi utile pour la rouquine que pour lui.

Et puis, je pourrais vous en raconter aussi plus en route, alors Ene, tu en pense quoi ? T'acceptes ?



hrp : je te lacherais pas XD
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Ven 26 Juin - 13:45

Enfoiré ! xD



   
Prendre l'air ─ I


   
Bluff



   

*Pfiou…*

Même s’il ne pouvait pas suer, la mimique était là, le jeune homme soupira, les yeux fermés… Non pas qu’il ne se plaisait pas avec cette aventurière, mais elle était un peu trop curieuse pour quelqu’un à qui on posait les questions… À croire qu’elle savait qu’il était sous une fausse identité et qu’elle se jouait de lui… Neo fouillait dans sa poche pour en sortir sa carte lorsqu’une voix familière, pour ne pas dire celle de la jeune femme le fit sursauter :   

« Attends ! Neo se retourna lentement, presque choquer. N... Ene ! Ene, désolé d'avoir mal prononcé ton prénom... Ecoute, j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur ce monde, est ce que...

Neo se préparait mentalement à ne pas hurler "NON ‼" La demande qui allait suivre... serait bien évidemment, la moins envisageable au vue de sa situation… Comme pour lui demander d’être brave, Lilith posa une main sur l’épaule du blanc-chevelu, qui n’aimait au passage, pas qu’on le touche. Les lèvres de Neo tremblaient réprimant son comportement le plus normal… Tout en lui souriant chaleureusement elle termina :

…Est-ce que je peux t'accompagner un peu. ─ Mhm ! Les lèvres soudées, c’est le seul bruit qui sortit de la bouche de l’acteur, un "non" étouffé. ─ Il y a peu, une amie m'avait proposé de chasser des créatures, mais je devais rejoindre Chikai avant, j'aimerais maintenant m'y mettre sérieusement, mais je ne sais pas trop ou aller, tu vois ? Tu pourrais m'aider à trouver et puis, voir du pays me fera pas de mal. »

L'Élu de Minshu soupira lentement, en gardant la bouche fermée, seuls ses yeux réalisèrent la mimique de l’épuisement…. *Mais pourquoi est-elle si collante ?!* pensa-t-il. *Elle le fait exprès...?!* Ène était sur le point de céder à l’envie de départ violent qui l’avait soudain prise mais cela reviendrait au même que d’annuler son enquête… Il se ferait remarqué, puis recherché et ainsi de suite jusqu’à avoir un anonymat nul… Fumant de l’intérieur, Neo observait son interlocutrice, sans apporter de réponse pour le moment, un œil en train de trembler… Comme pour réduire encore les raisons de refus de Neo, Lilith retira la main de son épaule puis s’étira à nouveau… Étant debout face à elle, cette fois le Minshujin eut le loisir d’en profiter pleinement. Tel un signe, presque une illumination, Lilith réutilisa ses atouts les plus importants dans la conquête du Minshujin vicieux… Désormais, il y avait matière à réfléchir... Tandis que la jeune femme déblatérait d’autres paroles qui iraient dans le vent, Neo lui, l’observait sans bouger un cil, pensif…

Elle n’avait pas exposé d’arguments à jeter et elle utilisait les mensonges du jeune homme pour appuyer sa demande… S’il l’emmenait avec lui, il devrait peaufiner les détails de son "histoire" qui se faisait de plus en plus lourde à chaque réponse, elle le martèlerait de questions de façon continue… Il ne pourrait mentir éternellement… La raison de chasse qu’elle avait évoquée pour voyager, suggérait un intéressant safari dans la faune de Seika et si la chance était verte, étant une Élue récente, un monstre trop puissant pour elle apparaîtrait… Là, Neo la prendrait en traître et une fois inconsciente, pourrait se satisfaire, puis lui fausser compagnie… Il ne comptait pas revenir à Seika de sitôt, de toute façon. À la seule pensée de son plan machiavélique, le Minshujin vicieux se mit à sourire progressivement, d'un sourire corrompu.

« …Tu en pense quoi ? T'acceptes ?

─ …? » Déjà lancé dans son futur parfait, se réveiller encore dans le présent refroidi brusquement le jeune homme, qui cessa son rictus démoniaque.


« Tu n’as pas tort, très bien faisons la route. Ne traînons pas, je suis pressé… » La meilleure défense étant l’attaque, il engagea les questions tout de suite. « Vous m’avez l’air d’une aventurière, parlez-moi de vos aventures…! » En interrogeant, le jeune homme avait déjà commencé à avancer vers la sortie de Chikai. Dès que Lilith commencerait à parler ? Bah, il n’aurait qu’à penser au futur.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 507
Yens : 685
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Dim 28 Juin - 2:34



 
La couverture de Neo


 
Repos après la tempête



 





Toutes ces mimiques, ces grimaces, ces yeux écarquillés, ces faux semblants, elle ne l'avait pas vraiment remarqué, non. Lilith était plus que naturelle avec Neo, enfin, Ene. Mais elle voulait donc l'accompagner. Parfois, le déguisé faisait quelques onomatopées, du genre "hmm" ou était interloqué, se tournant un peu vers elle, pour lui répondre qu'il était finalement d'accord pour qu'elle l'accompagne, il reçut un large sourire de contentement, mais elle garda la plupart de ses émotions en elle.

Malheureusement, cette fois de partir à l'aventure, fut de courte durée. Plusieurs gardes arrivèrent vers le duo en pleine discussion, les gardes principaux ignorants complètement le paysan sous couverture. L'un d'eux, était en fait il s'agissait d'Eijin, le messager qui avait combattu à ses cotés durant l'évènement, enfin l'un d'eux. Etait ce un hasard de le croiser ici ? Elle lui avait un peu parlé après l'attaque, après tout, Lilith leurs avaient sauvés la vie, tout comme Kurome en battant les ombres, mais la sirène, avait prit le soin de les cacher.

Il l'avait remercié et ils avaient fais un peu connaissance. Eijin était un bretteur plutôt bon, mais les messagers avaient bien trop soufferts de la magie d'Aeternam pour aider. Il avait un peu parlé de lui, de son regret de n'avoir pas été aussi utile que les élus pour son roi.

Eijin ? Oh...




Hey, salut Lilith-san. Désolé de vous dérangez dans votre discussion, mais ...

Oui ?

Il ne semblait pas vouloir en dire trop envers le paysan, le garde indiqua a ce dernier de s'éloigner un peu. Il lui glissa quelque chose à l'oreille, comme quoi, un élu étrange avait débarqué à Seika, et qu'elle devait être mise sur le coup. C'était un peu comme une épreuve de confiance.

Ce fameux élu étrange, discutait en ce moment même avec un autre élu, un jeune garçon blond. En tout cas, celui qui inquietait tant, était un colosse de deux mètres qui avait tout pour être impressionnant et qui était assez... Assez spécial. La garde devait rester vigilante envers l'ennemi, que ce soit Aeternam ou de nouveaux élus, tous n'étaient pas sous la même influence du sceau et Karui était bien trop bon envers les siens.

Okay, je vois, ça devrait pas poser de soucis Eijin !

Très bien. Je sais que tu as la confiance de Schneiden sama, Karui sama entre autres, merci à toi.

Un bref sourire, le bretteur s'en alla avec les gardes l'accompagnant. Lilith se tourna donc vers Ene, un petit peu plus loin, qui avait été légèrement écarté. Elle devait à présent faire autre chose et reportait cette expedition d'aventure pour plus tard.

On dirait qu'un devoir m'appelle au sein de la capitale Ene, désolé, mais je viendrais une autre fois du coup ! Bonne route amigo !

Avant de tourner les talons, toujours avec le même entrain, la même fraicheur, la même impatience de croquer la vie et ce monde à pleine dent. Neo devrait reporter ses espoirs pervers pour un autre temps. Il l'a recroiserait surement, mais pas aujourd'hui. Etait t'il content ou mécontent d'une telle situation à présent ? Elle qui l'avait fait tourné en bourrique jusqu'au bout, ne semblait pas avoir grillé sa couverture pour la balancer aux gardes.

Elle le quitta et disparue dans la foule, lui, pouvait retrouver ses occupations, son enquêtes, enfin tout ça quoi !




hrp : merci pour ce rp du coup mon p'tit Neo ! Je m'occupe de le poster en correction si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1724
Yens : 2465
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   Dim 28 Juin - 13:41



   
Prendre l'air ─ I


   
Chute



   

Après avoir eu le sourire approbateur de l’Élue de Seika, Neo, impatient, entreprenait déjà la route de Tokonatsu, prochain lieu de son enquête. Les évènements à suivre étaient déjà tout tracés dans son esprit tortueux et c’est un cliquetis d’armures qui sonna le glas de ses rêves perfides… Lorsqu’il se retourna, une poignée de soldats vinrent vers Lilith, inquiet que ces rustres volent son casse-dalle, il revint auprès de sa compagne de fortune. Sans gêne, ils s’attroupèrent autour de Lilith, écartant sans se rendre compte le paysan de caricature qui l’accompagnait. Neo les regarda sans rien dire, stoïque. Qu’est ce qui l’avait retenu d’exposer sa condition à ce moment où on le traitait comme une larve ? La foule qui débordait dans la Capitale, passant autour du petit groupe de personnages et un éventuel lien d’information avec l’Élue. C’est pourtant l’aventurière qui engagea la conversation :   

« Eijin ? Oh…

Un des hommes, visage mature et traits sérieux dont la coupe longue et laissée au temps respirait autant l’humilité que la concentration, répondit à la jeune femme :
IllustrationRP

« ─ Hey, salut Lilith-san. Désolé de vous dérangez dans votre discussion, mais ... Ah, au moins ils avaient remarqués qu’elle n’était pas seule. Les deux personnages se connaissaient probablement et Neo en fut un peu surpris : Lilith se disait novice, mais était pourtant déjà sollicitée par les soldats de la ville. Était-ce la fantasmagorique bienveilance du camp Seika ? Ils avaient au moins la chance, contrairement à Fuyu, d'avoir un dirigeant aimant et reconnaissant.

─ Oui ? » répondit-elle

La bouche de l’homme aux longs cheveux s’ouvrit, puis se referma ; son regard se porta sur Neo, dont le chapeau de paysan aggravait l’incohérence avec cet attroupement de guerriers… Étrangement doué en communication faciale, "Eijin" n’eut pas à dire mot pour qu’Ène comprenne qu’il devait s’éloigner, à la suite d’un regard de désapprobation, le vrai faux campagnard s’exécuta, surveillant la suite de l’entrevue à distance respectable, les bras croisés.

Un moment donné, les gardes firent demi-tour et la jeune femme pivota donc vers Neo pour l’informer de la situation :

« On dirait qu'un devoir m'appelle au sein de la capitale Ène, désolé, mais je viendrais une autre fois du coup ! Bonne route amigo ! » Avant qu’il ne puisse au moins s’offusquer, l’Élue, rattrapée par ses obligations le laissa au milieu de la rue, tel un excrément canin.

« … »

L’avait-elle découvert ? Les soldats l’avaient-ils reconnu ? En tout cas, croire que Lilith avait fait tout ce scénario comique involontairement semblait invraisemblable… *Bordel…* jura-t-il intérieurement. Elle l’avait plus qu’incité au vice et lui, avait réprimé ses instincts primaires mais lorsqu’il avait voulu mettre un terme à la rencontre, elle avait proposé à son grand dam de le suivre… Chose qu’il avait en plus accepté ! Et finalement, la conclusion burlesque était là : Il s’était pris un vent.

Ène, fils aimant de campagne, resta planté là, quelques minutes puis son ventre gargouilla… À quand remontait la dernière fois qu’il avait mangé...? Il aurait en fin de compte, dû accepter cette pomme.

HRP:
 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I   

Revenir en haut Aller en bas
Va voir en Terre Inconnue si j'y suis pas ─ I
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 38 jours sans voir la terre [PV : Ash Uroll]
» Ishigaki, Misère et Richesse
» Je... Suis ravie de te voir? STERAH
» Je suis folle. Et toi?
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.