Partagez | .
I'm gonna make it hurt.
Invité Invité

-



MessageSujet: I'm gonna make it hurt.   Jeu 2 Juil - 14:31




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞

Tu poussais un énième grognement bestiale, les poings serrés sous tes longs gants d'Enchanteur. Où étais-tu, bordel? D'un côté, cela ne t'ennuyais pas énormément puisque tu avais évité de mourir au dernier moment. Quoi qu’avec l'Infusio au sein du bouquin, tu aurais eu le temps de déplacer ton âme dans ton autre corps et de leur faire bouffer le sol. Et au final tu n'avais toujours pas trouvé la ville que tu avais vue au loin, et de plus, tes chaînes semblaient... ne pas du tout répondre. Ton corps de tronçonneuse ne te répondait pas, tu te sentais faible. Terriblement faible. Toi qui tenais tête aux Death Scythe, aux membres de Shibusen les plus puissants, tu te retrouvais aussi faible que cette gamine de Maka. Ouais parce que de toute façon ce n'était qu'une faible incapable de se battre correctement. D'où on utilise une musique pour adoucir l'âme? Qu'elle conne cette fille. Et où tu te trouvais sérieusement? Devant un putain de lac. Ce n’était absolument pas le moment de faire une baignade et tu n'avais certainement pas marché tous ces kilomètres pour glander devant... ce lac. Tu relevas légèrement le coin de ta lèvre supérieure, découvrant tes dents pointues, te retournant brusquement. T'allais vraiment devoir faire demi-tour? Et bien sûr, il n'y avait pas âme qui vive dans le coin, que des trous d'eau qui semblaient terriblement profond. Sur le coup, t'aurais bien buté quelqu'un et bouffer son âme histoire de décompresser un peu mais déraciné un arbre ne semblait même plus dans tes compétences. Alors fabriquer un Golem? Plutôt rêver. Franchement, c'était le bordel et tu n'appréciais pas du tout cela, tu devais absolument retrouver ta puissance et montrer de quel bois tu t'chauffais. Bien sûr, ce con de Justin n'avait pas été affecté par cette distorsion, mine de rien, t'aurais bien aimé voir sa tronche de prêtre dans le coin, histoire de le castagner. Calmer tes nerfs quoi.

Finalement, tu prenais place près du lac, t'asseyant en tailleurs, tentant de réfléchir un minimum. Comment tu avais pu te retrouver ici? Maka et son con de Soul t'avaient envoyé ici avec leur attaque? Nan, impossible, avec leur Tranche-Sorcière, ils étaient bien partis pour te trancher en deux. Un coup de Noah alors? Il en était bien capable s'il pouvait enfermer des gens dans un bouquin. Quel traître ce type aussi, cela ne t'étonnerais même pas que ce soit un coup de sa part. Cependant, tu savais que le mieux serait bien sûr de rejoindre la ville que tu avais aperçu le plus rapidement possible. Et récupérer les informations que tu voulais en castagnant un ou deux villageois. On parlait toujours sous les coups, nan? A la limite, s'il y avait un genre de chef ici, tu pourrais aller lui parler pour savoir ce qu'il se tramait. Et ensuite... Ensuite, quoi? Comment retrouver ta puissance? En combattant, certainement. Mais combattre à coups de poing et de pied? Sérieux? Sans tes chaînes t'étais presque paumé. Après tout, tes chaînes, c'était toi, t'étais une tronçonneuse. Une arme démoniaque croisée avec un Enchanteur. Aha, tu te souviens si bien de la tête de Maka quand elle avait vu ton âme, quoi? Une Arme démoniaque et de la magie? Héhé. Imbécile. Tu eus un ricanement mauvais en repensant à certains de ces instants. Bien, rallier la ville, tu devais faire ça de toute urgence. Posant une main à plat sur le sol, tu poussas dessus afin de te redresser. Seulement, à peine tu fus relevé que ton regard capta une silhouette pas bien loin de toi. Argh, qui t'observais? Enfin, s'il t'observait. Certainement un villageois en promenade, c'était le moment de le chopper!

Sourire carnassier aux lèvres, tu te jetas comme une bête sur ledit villageois -enfin, tu pensais que c'était un villageois. Alors que tu empoignais par le col de sa chemise grise le gamin aux cheveux et yeux noirs, tu prenais la parole. D'une voix drôlement agressive, gueulant presque. Enfin, comme à ton habitude quoi. ❝ T'es qui l'morveux? Et dit moi c'que c'est cet endroit sinon j'te jure que j'bouffe ta putain d'âme. ❞ Délicatesse, politesse, joyeusetés. Surtout que t'étais certainement incapable de choper son âme à ton stade. Tu conservais ton visage près du sien, l'air bestiale, tes "crocs" découverts, les sourcils froncés.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Jeu 2 Juil - 21:14



   
Ch. 3 : Un Élu très énervé…


   


IllustrationRP
Marcher et combattre. Deux activités pourtant distinctes, mais qui tenaient particulièrement à cœur à l’Uchiwa… Cependant, s’il aurait fallu en choisir une, c’est la première, que Sasuke aurait gardé. En effet, le jeune homme aimait en savoir plus sur le monde où il vivait, sur l’environnement qui l’avait accueilli ou encore sur l’Histoire des personnes qu’il était d’usage de respecter, ici ou ailleurs… Certaines personnes préféraient apprendre ça chez eux, probablement par fainéantise, par faiblesse, ou par crainte du monde extérieur… Lui n’était rien de tout cela, donc il aimait voir les choses par ses yeux, plutôt que de se contenter de ce qu’on voulait bien lui offrir. C’était pour cela qu’après avoir attentivement écouté les connaissances qu’on lui avait fournies sur Kosaten, que l’Uchiwa avait de lui-même décidé de demander à une des principales sources d’informations de ce monde : Jeong Tekina.

À la suite de quelques péripéties, le périple du frère d’Itachi touchait à sa fin. Des écriteaux désignaient désormais clairement la route de Kansei, la capitale de Minshu. Rapide, sans toutefois se précipiter, le jeune homme avait décidé de faire une première et dernière halte avant son arrivée chez Jeong Tekina ; pensant à ses mots et à ce qu’il obtiendrait du président de Minshu. De son pas neutre et "Uchiesque", Sasuke arriva dans un lieu d’apparence paisible dont les lacs et les flaques d’eaux lui donnaient un air à part, comme n’appartenant pas à la violence du monde des hommes.

« … »

Désormais torse nu, une cascade miniature s’écoulait sur la nuque blanche du jeune homme, lui, profitait, les yeux clos. Comme à chaque fois lorsqu’il était seul et apaisé, le garçon aux pupilles obscures repensa à son dernier combat au sein du monde des shinobis.

*… Naruto…*

Le possesseur du Sharingan leva les yeux au ciel, laissant l’eau se déverser sur ses cheveux noirs.

*Pourquoi as-tu refusé de mourir, ce jour-là ?*

Logiquement, aucune réponse ne lui parvint. Il resta figé un instant, puis ses yeux se refermèrent, lentement.

*Je te ferais voir à quel point ma vision du monde est meilleure que la tienne… Naruto.*

Il passa ainsi les prochaines minutes, pensif, méditant, peut-être trop pour son âge mais n’en avait-il pas toujours été ainsi ? Même au sein du clan le plus puissant du monde shinobi, Sasuke était précoce, rivalisant avec ses aïeux les plus prestigieux a à peine 18 ans.

Une fois hydraté et reposé, l’Uchiwa se rhabilla puis entreprit de boire un peu. L’eau était clair et semblait potable… De toute façon, il était insensible aux venins.

Le jeune homme s’accroupit, satisfit son besoin, et une fois debout, alors qu’il se délectait calmement de son rafraîchissement, Sasuke se fit brusquement saisir par le col « ?! »

« T’es qui l’morveux ? Et dit moi c’que c’est cet endroit sinon j’te jure que j’bouffe ta putain d’âme. »

D’abord surpris par lui-même de ne pas l’avoir senti approché et par le rustre du personnage, Sasuke utilisa ensuite le Shunshin (cliquez pour plus d'informations) pour s’extirper de la poigne de cette brute. Bien que la technique ninja ai perdu une partie de son efficacité, son utilisation permettait encore à l’Uchiwa de prendre rapidement un peu de distance. Ceci fait, il regarda,  légèrement choqué, ce courageux personnage… Certes, le clan du jeune homme n’avait aucun prestige ici, mais quel genre d’énergumène interpellait les gens de la sorte…? Le visage du jeune homme se ferma : IllustrationRP

« Toi… Qui es-tu…? Sasuke marqua une pause, puis reprit. Je sais que dans votre monde de faibles vous ne connaissez rien de moi ni de mon clan… Le jeune homme libéra lentement Kusanagi de son fourreau… Mais pose encore une fois tes mains sur moi… Puis le tint verticalement, la pointe légèrement orientée vers l’imprudent. Et tu auras droit à du rattrapage. »


La réincarnation d’Indra s’était sommée d’éviter tout remue-ménage pour garder une certaine discrétion… Mais l’endroit semblait peu fréquenté et ce type méritait clairement d’être rappelé à l’ordre. Toutefois, et il le gardait dans un coin de sa tête, sa perte drastique de puissance égalisait grandement les chances avec son opposant… Foutu monde…  


   

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 8 Juil - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Ven 3 Juil - 5:43




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞
Tu tenais fermement le mioche, légèrement penché vers lui, le dominant, la mine patibulaire. Tu ne comprenais pas, t'en avais ras le bol et ce brun qui passait allait faire les frais de ton agacement. Tu pensais d'ailleurs le tenir assez fort mais il disparut. Comme ça. C'était quoi ce délire, ton poing droit était toujours en l'air et tu écarquillas tes yeux, ne comprenait absolument pas ce qu'il venait de se passer. Tu poussas un grognement d'ours et te retournas, fixant le jeune brun de ton regard mauvais. Celui-là, tu allais lui faire bouffer tes poings, d'où il s'effaçait aussi facilement de ta poigne? Et c'était cette technique étrange? Tu eus une légère pensée pour l'un des amis de Maka. Lui aussi était d'une rapidité extraordinaire, se déplaçant si vite qu'il semblait se téléporter. Ce type était également un ninja? Comme le bleuté? Tu arquas un sourcil, plissant tes yeux et l'observant avec une certaine attention. S'il avait brièvement prit une mine choquée par ton comportement de brute épaisse, son visage se ferma soudainement. Quoi? Il pensait t'impressionner le mioche où c'était quoi son délire? ❝ Toi… Qui es-tu…?  Je sais que dans votre monde de faibles vous ne connaissez rien de moi ni de mon clan… ❞ Tu fronças tes sourcils, ton sourire s'élargissant dans un sourire finalement amusé. Dans ton monde de faibles? Pour qui se prenait ce gamin? De la provocation? Tu comptais y répondre avec grand plaisir. Doucement, le mioche sortit de son fourreau ce qui semblait être un katana. Bien, le combat semblait inévitable pour ton plus grand plaisir, t'allais rectifier le portrait de ce minus. ❝ Mais pose encore une fois tes mains sur moi… ❞ Finalement, il pointa la lame vers toi et tu redressas ta tête, l'air moqueur. ❝ Et tu auras droit à du rattrapage. ❞ Ouais, là c'était clairement de la provocation, il croyait quoi? Que t'allais gentiment fuir la queue entre les jambes? Tu fis craquer tes doigts sous tes gants, tournant également ton cou d'un côté puis de l'autre avant de faire sortir tes chaînes sur ton corps. Elles glissaient sur tes jambes, sous tes bottes dans un léger ronflement. Le moteur n'était aucunement activé et réduisait donc la puissance et le tranchant de tes chaînes, cependant, tu n'avais pas l'impression de pouvoir mettre en route le moteur. Perte de puissance, m'voyez.

C'pas très cool de ne pas répondre aux questions, le mioche. J'vais te filer une bonne leçon que tu risques de ne pas oublier de sitôt. ❞ Tu te baissas, à présent accroupis, ton regard malsain posé sur ton adversaire. Ton dernier combat semblait remonter à bien longtemps - et pourtant non - et tu avais besoin d'entraînement. Besoin de trouver un moyen de retrouver ta force. D'ailleurs, le brun avait éludé toutes tes questions et tu comptais lui taper un peu dessus pour qu'il répondre. ❝ Giriko. ❞ Grognas-tu simplement afin de répondre à sa question du "qui es-tu?". Simple et bref avant que tu ne files en direction du gamin au katana, tes chaînes traçant un sillons derrière toi alors que tu détendais brusquement tes jambes afin de bondir à une certaine hauteur, plus haut que le mioche. Tu attrapas entre tes mains le bout de tes chaînes de tronçonneuse et étendit tes jambes dans l'espoir de filer un coup tranchant de jambe au niveau du torse du mioche. Sans réellement faire attention si tu avais touché ou non, tu tournas dans les airs pour tenter un second coup de jambe, le sourire aux lèvres, léger. Que ça faisait un bien fou de reprendre les combats! Certes, ta force d'antan n'était plus là mais cela revigorait tout de même. Pour les questions de comment tu étais arrivé ici, pourquoi, où t'étais, tu verrais tout cela après. Tu réglerais d'abord le compte du mioche puis tu trouverais la ville s'il refusait toujours de répondre à tes questions. T'avais beau être face à un drôle d'adversaire bien arrogant qui parlant de son "clan", tu te fichais bien de savoir de quoi il était capable. Après tout, t'allais le voir dans bien peu de temps.
_______
HRP: Alors, je vais mettre ici les actions effectuées pour que tu t'y retrouves. Giriko entame donc les hostilités, huhu.
1)Il saute après avoir libéré ses chaînes et va tenter d'entamer la chair (niveau du torse) de Sasuke d'un coup de pied.
2) Poursuit avec un coup de pied mais retourné où glisse toujours sa chaîne de tronçonneuse.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Sam 4 Juil - 6:56



   
Ch. 3 : Un Élu très énervé…


   


IllustrationRP
Des blagues…? Aussi loin qu’il se souvienne, l’Uchiwa n’avait jamais fait de blague ou de farce à quelqu’un. Ce genre de choses, en plus d’être chronophage, était totalement ridicule pour le jeune homme. Pourquoi se donner la peine de dire quelque chose que l’on n’a pas fait ? Que l’on ne compte pas faire ? Pourquoi inventer une histoire fictive en n’en attendant rien d’autre que l’éventuel rire du concerné ? Le frère d’Itachi ne s’expliquait pas pourquoi certains parlaient pour ne rien dire mais leurs aspirations étaient hors de son domaine de juridiction. En revanche, ceux qui pensaient qu’il comptait parmi les "blagueurs" de ce monde allaient droit dans le mur. L’homme qui se tenait en face de lui actuellement devait faire partie de cette dernière catégorie : Mimique après mimique, le barbare semblait prendre à la légère ou à la plaisanterie les paroles du nukenin de Konoha.

À la fin de la courte tirade de Sasuke, son opposant fit craquer ses doigts, puis échauffa son cou. C’était sérieux, il comptait bien risquer sa peau contre la Réincarnation d’Indra. Soudain, avec autant de maîtrise que l’Uchiwa avait défouraillé son arme, le balourd vit sortir deux lames, partant de ses hanches pour finir au niveau de la plante de ses pieds. L’utilisateur du Sharingan montra une légère expression d’étonnement ; Ce type d’armes étranges… Semblant venir d’un autre univers… Mais qui ressemblaient à celles du Monde Shinobi… Une technique du Rikudô…? La voie des Asura…? Évidemment, ce n’était pas ça. Les yeux de ce lourdaud n’étaient pas ceux du Rikudô, mais ses armes  ressemblaient étrangemen à l'une de ses techniques...

« C'pas très cool de ne pas répondre aux questions, le mioche. J'vais te filer une bonne leçon que tu risques de ne pas oublier de sitôt. »

Sasuke se reconcentra sur ce qui allait être son prochain adversaire.

« …! »

L’Uchiwa ne doit pas gaspiller trop d’énergie dans cet affrontement… Quelles sont ses options ? Tout son équipement ninja, Kusanagi, et le Sharingan qu’il a pu réactiver tout à l’heure. Sa quantité de chakra ayant été réduite à des proportions inimaginables, ses pupilles héréditaires, autrefois si facile à maintenir, étaient désormais à user avec parcimonie.

« Giriko.

─ ? » Moins d’une seconde après l’annonce de son nom, l’homme se jette sur Sasuke tel un animal. Preuve de leurs tranchants, les deux armes de l’assaillant laissent une ligne dans la terre de l’endroit. "Giriko" est-il fort ? Faible ? La réponse va être donnée. En tout cas, il n’est pas spécialement rapide. Sasuke a plus que le temps nécessaire pour prendre la meilleure décision. Giriko décolle, puis utilise un coup de pied soutenu par ses lames pour lacérer le torse de l’Uchiwa. Ce dernier bondit en avant, le corps baissé, pour passer sous la première attaque de son ennemi. Son mètre soixante-huit l’aide dans sa manœuvre. Prouvant une certaine dextérité, l’homme-machine enchaîne avec un coup de pied retourné pour atteindre Sasuke. Trop près et toujours en mouvement, une seconde esquive serait trop risquée mais ce n’est pas ce qu’il comptait faire. Freinant habilement son premier évitement, Sasuke se retourne presque en même temps que Giriko et frappe sous la lame de de ce dernier pour la dévier de sa trajectoire. Cling ! L’homme avait de la force dans les jambes et ses lames étaient solides. Le premier objectif de l’Uchiwa était de lever son pied assez haut pour pouvoir le lui trancher… Il n’en sera rien, tant pis. Pratiquement au corps à corps l’un de l’autre, ce sera au plus rapide de surprendre l’adversaire… Dans cette optique, Sasuke réutilise le Shunshin no Jutsu (cliquez pour plus d'informations) et passe sur le côté de son opposant en l’entaillant de son katana. Les voilà à nouveau à distance raisonnable. S’il a encaissé le coup, cela devrait calmer un peu ses ardeurs.

L’Uchiwa resta dos à son adversaire, les yeux clos.

« Je n’ai pas besoin de te tuer, Giriko. Le jeune homme marqua une courte pause. Ne me compare à aucun de tes précédents adversaires, je ne suis pas n’importe qui. Les yeux de l’Uchiwa s’ouvrirent soudainement, leurs pupilles étaient désormais rouges avec l’iris noir et 3 tomoe de la même couleur entouraient l’iris. Il était maintenant prêt à riposter sans angle mort, Giriko peut l’attaquer par derrière. IllustrationRP

Je suis Sasuke Uchiwa. »

Voilà un récapitulatif de mes actions :
─ J'esquive le premier coup en passant en dessous.
▬ Je pare le deuxième coup en déviant la chaîne via mon katana.
▬▬ J'utilise le Shunshin pour aller un peu plus loin en entaillant la côte de Giriko au passage.
▬ J'active le Sharingan, prêt à une éventuelle attaque.



   

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 8 Juil - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Dim 5 Juil - 1:07




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞
Tes chaînes vibraient le long de tes jambes, chaînes que tu maintenais entre tes doigts qui étaient bien sûr recouvert tout comme tes mains et tes bras des longs gants d'Enchanteur. Un sourire mi-narquois mi-carnassier, tu bondis agilement afin de tenter de trancher la chair du jeune homme, du moins, tu allais tenter le coup. Cependant, alors que tu allais frapper, le brun s'abaissa et avança, évitant ainsi le coup de pied tranchant que tu aurais pu lui asséner. La petite taille du brun et sa vitesse évidente avait bien aidé à éviter aisément le coup brutal venant de toi. Lâchant un grognement agacé, tu pivotas en reprenant un sourire d'aliéné, tu te réjouissais de te battre, se battre alors que tu ne comprenais rien à ce qu'il se déroulait autour de toi, alors que tu étais dans un nouveau monde. Mais toi, tu n'attendais jamais pour entamer les hostilités, tu avais toujours cette rage en toi et quelques vulgaires combats ne perceront jamais cet abcès de huit cents années. Te retournant donc, un bruit de métal retentit alors que la lame de l'arme du brun percutait ta chaîne qui glissait sur ta jambe gauche. Tu serrais tes dents aiguisées, fronçant tes sourcils alors que tu retombais sur tes jambes - ou plutôt tes chaînes - mais à peine fus-tu sur le sol herbeux que le gamin réitéra ce qu'il avait fait il y a peu. D'un coup, tu sentis une lame trancher ton flanc droit, tu écarquillas tes yeux, les dents à découvert tel un animal enragé. Tu baissas ton regard vers la blessure et y découvrit une belle entaille sanglante, le sang venant déjà tâcher ta chemise blanche. Grognant, tu déposas ta main droite dessus et souilla alors ton gant tandis que tu te détournais vers le brun qui lui, te tournais le dos. ❝ Je n’ai pas besoin de te tuer, Giriko. ❞ Tu eus un léger ricanement mauvais, ce mioche était bien assuré, il osait te tourner le dos et en plus, te disais - selon toi - de belles conneries. ❝ Ne me compare à aucun de tes précédents adversaires, je ne suis pas n’importe qui.

Tu te baissas légèrement ton corps, plissant tes yeux. Ce petit con te tournais le dos, te prenait-il pour un faible ? Alors que tu ruminais et enrageait, il donna son nom. Sasuke Uchiha. Tu n'en avais terriblement rien à foutre sur le coup, tu allais le réduire en charpie. Il se foutait de toi, tu en étais certain. ❝ Te fous pas de ma gueule en me tournant le dos, t'es qu'un adversaire comme un autre, j'vais te buter. ❞ Grognas-tu en t'élanças de nouveau vers Sasuke, tu avais fais disparaître tes chaînes, galopant sur l'herbe verte, la mine patibulaire. En vrai, ton cerveau était en ébullition, t'étais fou de rage et la veine sur ta tempe gauche menaçait terriblement d'exploser. Il te tournait le dos et ne se retournait pas. ❝ Tu vas regretter de m'avoir tourné l'dos le morveux ! ❞ Et tu fis revenir tes chaînes sur tes jambes, tu levas ta jambe gauche où la chaîne principale se mouvait rapidement, désireux d'envoyer un coup de pied latéral au gamin brun. Un bon coup de pied dans les côtes histoire de parvenir à l'affaiblir. Il osait te tourner le dos. Sérieusement, ça t'enrageais, ce mioche allait-il parvenir à te faire encore plus enrager que Justin ? Cela te paraissais drôlement impossible. Le prêtre était un génie dans l'art de se foutre des autres. Reculant rapidement, tu activas tes larges chaînes qui te servais de protection. Celles-ci couraient sur ton torse et dans ton dos, formant une crois et se montrant bien plus résistantes que tes chaînes plus fines sur tes jambes. D'une main, tu agrippas l'arrière de la chemise de Sasuke et tira d'un coup sec pour essayer de le faire tomber. De dos hein ? Tu voulais lui en faire baver, lui refaire le portrait.
_______
1) Giriko arrive donc derrière Sasuke, active de nouveau ses chaînes puisqu'il les avait préalablement enlevées puis envoie/tente un coup de pied latéral dans les côtes de Sasuke.
2) Il active ensuite de larges chaînes qui glissent sur son torse et dans son dos, elles servent essentiellement à sa protection, elles sont très résistantes.
2) Enfin, il attrape l'arrière de la chemise de Sasuke pour tenter de le mettre au sol et de lui envoyer un coup de pied dans le torse o/

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Dim 5 Juil - 18:00



   
Ch. 3 : Un Élu très énervé…


   


IllustrationRP
L’Uchiwa avait été clair. Giriko l’avait défié et il n’avait pas feint, il avait combattu. Cependant, le coup que le frère d’Itachi lui avait porté n’avait pas atteint son objectif premier : Dissuader l’homme-machine de prolonger le combat. Au contraire, la brute, probablement aussi pleine d’orgueil et de fierté que l’Uchiwa, n’en fut que plus hargneuse. C’est dans un langage grossier et familier que Giriko menaça Sasuke pour la troisième fois… Le jeune homme n’est pas pacifiste, loin de là. Il ne combat que lorsqu’il connait la récompense, il sait qu’il a du talent et il ne le gaspille pas… Pas comme cet imbécile qui s’élance actuellement sur lui en le menaçant une nouvelle fois…

C’était la deuxième fois que Sasuke allait utiliser le Sharingan. En plus d’avoir un temps d’utilisation diminué, le Kekkei Genkai Uchiwa avait vu toutes ses capacités réduites au point d’être tenu en respect par le premier venu des déchets… Déjouant auparavant plusieurs secondes à l’avance les actions de l’adversaire, l’Œil Copieur Tournoyant ne laissait désormais qu’une minuscule marge atteignant péniblement la seconde à Sasuke… Trop peu pour annihiler les attaques adverses, mais tout de même suffisant pour lui éviter d’être prit de court par un geste surprenant. Là, l’homme-machine ne fit pas preuve d’une grande ingéniosité.

« Tu vas regretter de m'avoir tourné l'dos le morveux ! »

Enragé, hurlant, il bondit sur le frère d’Itachi et réitère son tout premier assaut, plus bas cette fois. Il évolue, bien…! Sasuke n’est pas encore sûr de la force brute de son adversaire, il tente un blocage stratégique en tenant des deux mains Kusanagi, lame vers le bas et en bandant ses muscles… « Hngh ! » Même si Sasuke a assez de force pour soulever un homme d’un seul bras, sa puissance physique n’est pas son atout majeur, et Giriko avait les jambes endurcies… son mouvement est constant, sec, tout son corps semble être fait pour ça…! Le jeune homme s'avait maintenant que Giriko avait autant, voir plus de force que lui… Mais ce n’est rien, il va encaisser… Il est en phase d’analyse. Son attention n’est portée que sur les gestes de son adversaire, ses yeux ne scrutent que son corps… Les tomoe du dôjutsu héréditaire tournoient rapidement : chaque mouvement de Giriko vu par Sasuke est décortiqué, analysé, puis enregistré…! L’homme-machine fait un bond en arrière, comme s’il prévoyait une réponse de Sasuke… Il n’en sera rien : l’Uchiwa n’était qu’observateur en ce moment. Sans compter sur cette erreur, l’adversaire du garçon aux yeux rares augmente lui aussi son niveau, deux lames font maintenant le tour de son buste, en croix. Ça semble être une technique de défense, mais aucun moyen de le confirmer… C’est le dôjutsu Hyûga qui voit les tenketsu. Sasuke est en train de lire la nouvelle technique de Giriko lorsque ce dernier entreprend de le saisir par le col, le "nouveau" Sharingan ne l’avertit que trop tard, il est attrapé puis tirer sèchement vers le sol. « Ugh ! » Sans lui laisser de répit, son adversaire tente de lui écraser le torse via ses pieds désormais incisifs. Sasuke réagit vite, et utilise toute la force de ses deux mains pour pousser le pied de son assaillant sur le côté tout en roulant dans la direction opposée. D’un geste habile, l’Uchiwa réutilise ses mains pour se rattraper et réalise un flip flap pour revenir sur ses jambes. Il se laisse volontairement glissé un peu plus loin pour prendre de la distance puis une fois stabilisé, revient en position initiale, Kusanagi légèrement pointée vers Giriko.

Ils se retrouvent à nouveau à distance raisonnable, les pupilles de l’Uchiwa peuvent se calmer un peu… Maintenir le Sharingan, même basique n’est plus un jeu d’enfant désormais… Sans tout réapprendre, il doit tout reconquérir... Sasuke n’aime pas perdre, ni se battre pour rien, mais il aime les adversaires intéressants… Giriko était-il un Élu lui aussi ? Était-il possible que ses pouvoirs soient aussi bridés que ceux de l’Uchiwa ? Les deux personnages semblent à peu près de force égale à ce moment, chacun domine dans son domaine… Tous les coups de Giriko sont rendus potentiellement létaux à cause de ses lames alors que Sasuke n’a que son bras armé pour cela. L’Uchiwa est plus rapide, Giriko plus fort et semble pouvoir encaisser… La plaie que lui a laissée Kusanagi ne l’empêche pas de continuer le combat.

Les dents de l’homme-machine et son caractère lui rappellent un peu ceux d’un partenaire qu’il a eu une période, un peu jaloux de lui… Ils n’ont toutefois, jamais eu de véritable combat, Sasuke le surclassant de loin… Mais l’Épéiste aux cheveux blancs de Kiri n’était pas inutile et avait même aidé à sauver le groupe dans une situation délicate. Peut-être Sasuke pouvait-il ajouter de l’intérêt à ce combat…? Un léger sourire d’intérêt se dessina sur le visage du jeune homme aux pupilles flamboyantes :

« Giriko, hein…? Tu m’as l’air d’avoir quelques notions… Le dôjutsu de Sasuke ne quittait pas l’homme-machine, s’il tentait un assaut à cette distance, Sasuke pourrait se montrer punitif. On dirait que tu as très envie de te battre… Ton style de combat est intéressant. Sûr de lui, il ajouta d’une voix encore plus sérieuse : Que dirais-tu de te battre à mes côtés ? Évidemment, il se doutait qu’il n’obtiendrait pas l’aide de ce grossier personnage aussi simplement, alors il tenta de l’appâter avec ce qui semblait être, son seul centre d'intérêt. Voilà ma proposition… Si tu me bats, je te dirais tout ce que tu veux savoir, sans exception. Sasuke marqua une petite pause, ajoutant encore du sérieux à ses propos. En revanche, si c’est moi qui te bats… Les sourcils de l’Uchiwa se froncèrent, ses pupilles n’en étaient que plus luisantes… Tu devras accomplir une mission pour moi… Et tu auras de la chair à trancher… »

Voilà un récapitulatif de mes actions :
▬Je bloque le coup en utilisant Kusanagi, lame vers le bas.
▬▬ Je pare l'écrasement en poussant le pied de Giriko sur le côté tout en roulant de l'autre, remettant ainsi une distance raisonnable entre Giriko et Sasuke.
▬ Je surveille les mouvements de Giriko avec le Sharingan tout en lui parlant.



   

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 8 Juil - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Lun 6 Juil - 4:39




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞
Si Sasuke semblait avoir plus de réflexion et de stratégie, toi, tu n'avais aucunement le temps ni l'envie ou la présence d'esprit de réfléchir. Tout ce qui comptais à tes yeux était de faire le plus de carnage possible, de détruire le plus, de voir les tripes de tes ennemis sur le sol. Gagner. Gagner de n'importe quelle façon, à la loyale ou non. Tu levas donc ta jambe droite afin d'octroyer un coup de pied latéral à Sasuke et c'est alors que tu remarquas que ses yeux auparavant sombres arboraient une toute autre couleur. Du rouge et les pupilles étaient drôlement étranges, c'était quoi ce bordel ? Ce type était quoi au juste ? Tu eus une bref pensée envers l'Asura d'Arachnée, ses orbes rougeoyantes certainement. Mais ce n'était pas le moment de penser à ce con qui avait osé tuer Arachnée, pas du tout. La chaîne vibrante rencontra encore une fois la lame du katana que le jeune tenait fermement, bloquant avec le plus de force possible ta jambe, Giriko. Tu serras les dents, ton sourire déformé dans un rictus de satisfaction alors que tu offrais plus de force dans ton coup. Depuis le temps que tu te battais principalement avec tes jambes, tu les avais endurcies, elles étaient ton arme principale puisque tes chaînes glissaient davantage sur tes jambes. Ton coup avait donc était bloqué, difficilement mais le mioche avait réussit. Tu bondis en arrière, retombant sur tes chaînes, t'abaissant légèrement alors que tes chaînes les plus larges, celles de défenses glissaient sur ton torse musclé et dans ton dos. T'étais chaud là. Chaud bouillant, t'adorais ça. Il se défendait drôlement bien ce gamin même si son attitude ne te plaisais pas le moins du monde. Et surtout, à cet instant, il t'observait. Il semblait... analyser ce que tu faisais ? Les trucs étranges dans ses orbes rougeoyantes tournaient et tu fronças tes sourcils. C'était quoi encore cette technique ? Il n'avait que repoussé ton attaque et maintenant il t'observait, c'était terriblement agaçant. Grognant comme un ours, tu tendis un bras et agrippa par le col le mioche dans la ferme attention de lui faire bouffer le sol. Ce que tu fis dans un ricanement mauvais. Ne perdant pas une minute de plus, tu levas ta jambe droite et l'abaissas brutalement pour tenter de pénétrer le chair de Sasuke. Seulement le mioche posa ses mains sur ta botte, évitant la chaîne et te repoussant violemment avant d'éviter une représailles en roulant sur le côté. Côté opposé, bien sûr.

Reposant ta jambe sur le sol, tu t'accroupis de nouveau, tes avant-bras posé sur tes genoux tandis que tu levais ton regard vers Sasuke. Habilement, il fit une figure, s'élança en arrière avant de se rattraper et de se retrouver de nouveau sur ses jambes. Comme précédemment, il pointa sa lame dans ta direction, son visage arborant toujours cet air si sérieux. Tu souffles un coup, sentant terriblement ton manque de puissance, de force, de rapidité. Tout semble avoir tant baissé, comme au début. Lorsque tu découvrais tes capacités et que tu commençais tout juste tes premiers meurtres en tant qu'arme démoniaque. Tu pouvais d'ailleurs te vanter d'être l'une des premières. Tu observes ses orbes qui semblent se calmer et tu arques un sourcil, te demandant sérieusement à quoi servent ces... yeux. Ça te faisais à un truc de Sorcière mais ce type n'était pas de ton monde - tu l'aurais su sinon - alors c'était impossible. Tu finis par glisser ton regard sur la blessure causée par Sasuke, tu saignes, ça te gêne légèrement mais tu avais déjà prit bien pire. C'était supportable et pourtant, en temps normal, tu t'en serais bien moins préoccuper, en temps normal, tu n'aurais presque rien sentit. Grognant de nouveau comme une bête, tu reposes ton regard ambre sur le brun. Ce-dernier eut un étrange sourire et tu tendis l'oreille, intrigué de savoir ce que le gamin aux yeux rubis allait dire. Il comptait encore te sortir un truc à la con en parlant de son clan ? ❝ Giriko, hein…? Tu m’as l’air d’avoir quelques notions… ❞ Tu te redressas, conservant un sourcil arqué. Quelques notions, hein ? Tu eus un bref rire moqueur. Tu lui aurais bien sauté dessus mais à cette distance, ce serait inutile. Tu optas donc pour le laisser s'exprimer. ❝ On dirait que tu as très envie de te battre… Ton style de combat est intéressant. ❞ Où voulait-il en venir ? Quel était son but ? Tu fronças cette fois tes fins sourcils, les yeux plissés. ❝ Que dirais-tu de te battre à mes côtés ? ❞ Un ricanement s'échappa d'entre tes lèvres. Il croyait quoi ce mioche ? Qu'on te recrutait comme ça ?  ❝ Voilà ma proposition… Si tu me bats, je te dirais tout ce que tu veux savoir, sans exception. ❞ Non, il semblait t'avoir cerné, en même temps, ce n'était pas compliqué de voir la seule chose qui t'intéressais lorsqu'on t'observais un minimum. ❝ En revanche, si c’est moi qui te bats…  Tu devras accomplir une mission pour moi… Et tu auras de la chair à trancher… ❞ Ton sourire en coin revins alors, dévoilant tes dents de requin.

Parfait. Que tu perdes ou non, tu aurais quelque chose de fortement satisfaisant. Mais tu comptais bien vaincre, hors de question de te faire battre par ce mioche. Mais bon, s'il y arrivait, tu devrais bien admettre ta défaite et travailler de concert avec lui. Passant une main gantée dans ta nuque forte, tu soupiras doucement. ❝ J'suis chaud, ça me va gamin. ❞ Cette histoire de chair à trancher d'intriguais fortement, avait-il quelqu'un à tuer ? Intéressant. Très intéressant. Mais avoir des informations sur l'endroit où te situais serais tout aussi intéressant. ❝ Allez ! ❞ Grognas-tu en poussant fortement sur tes jambes afin de décoller du sol herbeux, atterrissant juste devant le brun, légèrement baissé, tu eus un sourire bestiale avant d'envoyer plusieurs fois ta jambe droit sur Sasuke, visant tantôt son épaule droite, tantôt la gauche, tantôt le torse. Une fois cette série de coups de pied terminé, tu agrippas le col de Sasuke afin de lui envoyer un fabuleux coup de tête. Sourire aux lèvres, tu tentas de profiter du corps à corps pour envoyer un autre coup de pied latéral au jeune homme et ses étranges yeux, levant ta jambe gauche et tournant sur toi-même pour tenter de balancer Sasuke un peu plus loin. S'il y avait des bastons comme celle-ci tout les jours dans le coin, tu allais adorer ce nouveau monde. Tu te foutais presque d'avoir abandonné l'ancien - pourrir dans un bouquin, ce n'était pas vraiment ton truc - alors si tu pouvais recommencer ici, c'était une nouvelle terriblement alléchante.
_______
1) Giriko bondit, atterrit devant Sasuke et lui envoie une série de coups de pied tranchants en visant davantage le haut de son corps (épaules, torse...)
2) Il attrape de nouveau le col de Sasuke pour lui mettre un coup de tête.
3) Il veut ensuite profiter du corps à corps pour donner un nouveau coup de pied latéral tranchant (avec sa jambe gauche cette fois).
Autre: Chaînes défensives sur son torse plus en action.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Lun 6 Juil - 11:15



   
Ch. 3 : Un Élu très énervé…


   


IllustrationRP
L’homme-machine, même s’il continua à décrédibiliser les propos de Sasuke pendant qu’il les tint, se montra plus tranquille lorsque vint le temps de la proposition… Pas complètement bestial, Giriko semblait prêt à en découdre et accepta oralement les enjeux ajoutés par l’Uchiwa... Parfait. Désormais, battre Giriko pouvait lui offrir l’aide de ce dernier dans un plan qu’il venait d’avoir en observant le plaisir de la brute pour le combat. De toute façon, avant de connaître la vraie puissance de ce rustre, mieux valait ne pas l’avoir en ennemi… Son taijutsu était fait pour tuer. Il ne restait plus qu’à espérer que Giriko soit une personne de parole… Le frère d’Itachi n’avait pas encore la possibilité d’extraire la vérité de ses interlocuteurs mais quoiqu’il en soit, il était désormais prêt à se battre sérieusement avec l’Homme-Sabre.

À la seconde où ce dernier donna son consentement, un bref sourire arrogant apparut sur le visage du jeune homme, qui semblait au moins autant déterminé à l’emporter que l’homme-machine désormais. Le Sharingan pouvait encore être maintenu une poignée minutes et ce devrait être suffisant pour défaire le Combattant Bestial... Le secret de sa victoire résidait dans ses pupilles. Honorant son titre, Giriko engagea une nouvelle fois l’affrontement « Aller ! » « … » Fini la défense, Sasuke change sa façon de tenir son katana : Kusanagi est désormais tenu à l’envers, lame vers le sol.

Giriko arrive rapidement au contact de l’Uchiwa, les pupilles héréditaires s’excitent à nouveau… C’est parti.



Adroit, vif, l’homme-machine engage une rafale de coups de pieds, le garçon pose sa paume contre le tsuka de Kusanagi pour gagner en résistance. Les pupilles écarlates suivent chaque accélération de Giriko, chacun de ses coups de pieds est compris. Tous rencontrent le plat de la lame de l’Uchiwa qui cherche une faille pendant que l’Etrange Sabreur démontre sa vitesse… C’est fini. Giriko tend une nouvelle fois son bras en direction de la nuque de l’Uchiwa, ses pupilles rares lui disent qu’il veut son col. En riposte, Sasuke met un puissant coup de coude au milieu du bras de Giriko pour couper sa progression. À la seconde où son coup est porté, il retire prestement son coude… On ne sait jamais d’où une nouvelle lame peut émerger. Il voit une ouverture vers son torse, il peut y frapper… Mais c’est trop risqué, ces chaînes en croix semblent le guetter, ça va saigner… Voilà, il l’attendait : Le brutal coup de pied latéral de Giriko arrive sur lui… Les deux personnages sont trop près, mais il l’attendait. Aidé par le Sharingan, l’Uchiwa utilise sa force surhumaine et tout en évitant soigneusement les lames de Giriko, utilise Shunshin tout en frappant dans la jambe qui lui sert de dernier appui… Pendant son déplacement, Sasuke arrive à pleine vitesse vers un arbre, il court dessus et bondit en l’air...! Shuriken Fuma Sasuke

En posant une main sur son avant-bras, un Shuriken Fûma géant apparaît. (Affichez l'image dans un nouvel onglet pour la voir en résolution originale)

Tout en tournant sur lui-même, il s’en saisit puis l’envoie de toutes ses forces sur son adversaire… « HAA ! » Il a un plan… Il a vu sa victoire.

Voilà un récapitulatif de mes actions :
▬ Sasuke utilise le plat de sa lame pour bloquer les assauts de Giriko
▬ Sasuke met un coup de coude sur la partie avant du coude de Giriko pour stopper son bras (Wikipédia m'a dit que ça s'appelait le pli du coude ._. )
▬▬ Il utilise le Shunshin no Jutsu pour balayer le pied encore en place de Giriko tout en s'échappant.
▬ Il bondit en l'air et envoie un Grand Shuriken Fûma.
(Désolé pour le nombre d'actions, utiliser Shunshin+un autre mouvement me coûte 2 actions ''é_é )



   

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 8 Juil - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Mer 8 Juil - 0:56




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞
Une puissante rafale de coups de pied arriva sur Sasuke, le regard toujours aussi amusé, prenant complètement son pied, tu allais assez rapidement. Tu remarquas cependant que ses étranges yeux s'activaient de nouveau et qu'encore, il parvenait à bloquer tes coups à l'aide de la lame de son katana. Mais c'était quoi ces yeux ? Tu cernais peut-être à quoi ils servaient, anticiper ? Tes deux chaînes à tes jambes vibraient en rencontrant la lame de l'arme de Sasuke. Grognant une énième fois, tu stoppas cet assaut en te rendant compte qu'il arrivait à stopper tes coups de pieds. Tu optas donc pour autre chose et dans ta lancée, tu tendis un bras en t'avançant d'un pas pour attraper entre tes doigts le col de Sasuke, un bon coup de nez devrait lui réveiller les idées, n'est-ce pas ? Seulement, il t'arrête dans la foulée à l'aide de son coude au milieu de ton bras. Tu pousses un léger grognement de surprise, perdant ton sourire mais ne perdant pas une minute. Il ne faut pas en perdre une, qui sait ce que peu te réserver ce mioche ? Mine de rien, il semble forte. Très fort. Mais... quelque chose cloche, comme s'il n'était pas au summum de sa puissance, comme si quelque chose... bloquait. Un peu comme toi, en fait. Cet endroit étrange pomperait votre énergie ? Où était-ce une toute autre chose ? Tout cela, tu le saurais en temps voulu, mine de rien, t'avais beau avoir pressé le mioche au début pour qu'il t'explique tout, tu l'étais légèrement moins. Au final, t'avais rien perdu dans ton ancien monde, alors pourquoi tu pleurerais sur ton sort ? C'était même peut-être une vraie aubaine. Et puis, tu retrouverais bien la fameuse ville que tu avais pu apercevoir, n'est-ce pas ? Alors au fond, ce n'était pas un problème d'être perdu pour le moment, surtout lorsque tu te battais ainsi, le brun était un bon adversaire. Il devait d'ailleurs l'être encore plus avec toute sa puissance. Tu retiendrais cela, son nom, son visage. Sasuke Uchiha.

Tournoyant sur toi-même en retrouvant un sourire digne d'un requin, tu vise le flanc droit de Sasuke de ta jambe gauche, ton élan est puissant et même si tu sais que vous êtes bien près, cela permettra de l'envoyer bouler assez loin. Sauf que ce fut différent. Il "disparu" de nouveau, le mioche. Tu sentis cependant quelque chose pousser la jambe sur laquelle tu t'appuyais pour envoyer ton coup de pied. L'enfoiré ! Il avait bien prévu le coup. Tu te mangeas lamentablement le sol herbeux, tombant sur le ventre et te faisant légèrement mal au menton. Tu te redressas lentement, à quatre pattes dans l'herbe, tu tournas ta tête assez tôt pour voir le brun courir littéralement sur un arbre, en bondir et... C'était quoi ce machin ?! Un Shuriken géant ? Il sortait d'où ce truc ? En voyant l'arme aux lames aiguisées et extrêmement dangereuse, tes pupilles se rétractèrent. Il arrivait extrêmement rapidement, tu n'eus pas le temps de réfléchir et tu bondis dans les airs, légèrement plus haut que l'objet tranchant qui risquait de faire fort mal s'il t'atteignait. ❝ Hmpf. ❞ Serrant les dents, tu retombas sur tes chaînes sur le Shuriken géant, glissant rapidement dessus avant de bondir en direction de Sasuke, filant droit vers lui, tournant dans les airs après avoir attrapé le haut de tes chaînes entre tes mains. Envoyant un coup de pied du haut vers le bas dans, cette fois, l'espoir de faire une jolie et longue taillade au gamin. T'avais eu drôlement chaud avec son Shuriken géant mais t'avais l'habitude de glisser sur les lames des armes, tes chaînes avaient une immense utilité pour cela. Tu glissais sur à peu près toutes les surfaces, habituellement glissantes ou non. Elles t'offraient d'ailleurs une meilleure rapidité. Vraiment, sans tes capacités d'Arme Démoniaque, tu ne serais qu'un simple Enchanteur.
_______
1) Evite de peu le Shuriken géant en bondissant et en glissant dessus, il se sert de l'appui pour re-bondir.
2) Il fonce sur Sasuke avec la vitesse donnée par son bond et lève une jambe pour tailler Sasuke de haut en bas.
3) Continue sur sa lancée en essayant d'envoyer un coup de pied latéral tranchant dans la direction que Sasuke va prendre pour éviter.
Autres: Pas de soucis pour le nombre d'actions, huhu & RIP pour moi qui ai cherché "Pli du coude combat" sur Google Image ;w;.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Mer 8 Juil - 7:29



   
Ch. 3 : Un Élu très énervé…


   


IllustrationRP
Le projectile affûté tournoie en direction de l’homme-machine, encore en train de se relever. Il bondit telle une bête et arrive sur le Shuriken Fûma. *Que…!* Les pupilles héréditaires de Sasuke diminuent sa surprise mais le mouvement de Giriko l’hébète : Il prend appui sur l’arme ninja et l’utilise pour se propulser vers l’Uchiwa encore dans les airs…! Jusqu’à ce qu’il arrive à sa hauteur, l’Uchiwa n’a plus que son arme pour parer, l’étau semble se resserrer… En l’air, les deux personnages ne peuvent se déplacer qu’une fois et le jeune homme l’a déjà fait. Sasuke empoigne fermement son katana et le tient horizontalement, ses pupilles suivent le mouvement du corps de Giriko mais ne peuvent lui donner plus de force… D’un mouvement sec, l’homme-machine abat sa jambe et désarme l’Uchiwa qui voit son katana aller se planter dans le sol, plus bas. « ! » Les pupilles héréditaires s’arrêtent de tourner, elles se figent. D’un geste fluide, Giriko ne laisse pas de répit à Sasuke et engage son brutal coup de pied latéral… Instinctivement, le frère d’Itachi met ses bras en protection… Inutile. La jambe armée brise ses os puis pénètre sa chair, entre dans sa côte et lui fait cracher du sang… « Guargh…! »
Mais ce n’est pas fini.

Alors même que le coup de Giriko n’est pas terminé et ralentit progressivement dans le corps du jeune homme, un autre Sasuke est déjà arrivé à son niveau depuis le côté, lancé à pleine vitesse. Ce dernier abat son katana tenu de façon inversée, depuis le sommet du crâne de l’homme-machine. Il emploie toute la force surhumaine de son bras pour pourfendre sa cible malgré la résistance de ses vertèbres : De haut en bas, Kusanagi progresse dans le corps de Giriko. Son sang asperge la peau pâle de l’Uchiwa… C’est ce que sent et vit Giriko.

Sasuke ne lui dira jamais pour garder un temps d’avance sur lui, mais il avait en réalité plongé Giriko dans un Genjutsu, une technique d’illusion. Dès l’instant où Giriko avait regardé ses yeux :

Giriko a écrit:
Tu levas donc ta jambe droite afin d'octroyer un coup de pied latéral à Sasuke et c'est alors que tu remarquas que ses yeux auparavant sombres arboraient une toute autre couleur.
L’Uchiwa avait eut un contrôle sur la réalité que percevait l’homme-machine. Plus l’utilisateur d’un genjutsu était puissant, plus la modification de la réalité l’était elle aussi… Les pouvoirs bridés de l’Uchiwa ne lui avaient permis que d’utiliser une basique « substitution » dans son genjutsu, technique ninja réalisable par des enfants de 12 ans dans son monde. Malgré la facilité d'utilisation de cette technique, contre des adversaires extérieurs au Monde Shinobi, son utilisation pouvait rapidement devenir mortelle et l’Uchiwa l’avait bien compris. Il avait allié cette technique ninja de faible niveau à son genjutsu bridé pour devancer Giriko qui ne connaissait rien de ces capacités. Même si l’homme-machine s’était vu pourfendre, son vrai corps, mis à part l’entaille du début de l’affrontement, n’avait aucune séquelle. Pour le nukenin de Konoha, Giriko était actuellement en face de lui, était retombé au sol. Dès qu’il avait désarmé Sasuke, ce dernier avait prit possession de sa perception.    

Le frère d'Itachi ferma brièvement les yeux, puis lorsqu’il les rouvrit, ses pupilles étaient de nouveau sombres comme la nuit, inexpressives. Il récupéra ensuite son katana planté au sol puis alla parler à Giriko pour le tirer du Genjutsu si la douleur ne s’en était pas chargée. Le frère d’Itachi ne se vantait jamais de ses combats, il ne recherchait aucun prestige, aucune gloire, était insensible à la flagornerie. C'est sans prétention qu'il lui tint ces mots :

« Tu n’es pas mauvais, Giriko. Puis il lui vint une phrase… sur le moment, il eut l’étrange impression de l’avoir déjà dite : Mais contre ces yeux-là, tu ne peux rien.

Il marqua une courte pause, durant laquelle ses propres mots raisonnèrent dans sa tête, puis ajouta :

Tiens ta parole. »

Voilà un récapitulatif de mes actions :
▬ Bloque la taillade de Giriko.
─ ─ J'utilise une action cachée qui a été validée par l'Admin. Elle prévoyait que lorsque tu décrirais mes yeux, j'utiliserais un genjutsu. Je n'y fait qu'une substitution.
─ Dans le genjutsu, abat son Katana sur Giriko juste après la substitution.



   

   


Dernière édition par Uchiha Sasuke le Mer 8 Juil - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   Mer 8 Juil - 22:04




Downstait
I came to play
Giriko & Sasuke
❝ I'm gonna make it hurt ❞
Tu eus un fin sourire satisfait en voyant la tête que tira Sasuke lorsque tu surfa littéralement sur son fameux Shuriken géant, t'avais tout de même eu drôlement chaud et tu bénissais tes réflexes et ta vitesse d'avoir drôlement servis sur ce coup. Ce truc aurait pu te faire drôlement souffrir, bien plus que l'entaille qu'il avait pu te faire avec son katana. Tu filais droit sur Sasuke, le sourire aux lèvres. Les combats aériens t'allais aussi assez, enfin, tu n'étais pas un pro mais bondir suffisamment haut pour frapper, c'était bien dans tes mouvements. Tu arrivais sur le brun qui empoigna son katana afin de le placer horizontalement pour se protéger de ton coup, tu avais en effet levé ta jambe droite où une chaîne vibrait dans l'espoir de le trancher de haut en bas. Brutalement, bestialement, tu abats ta jambe et tu sens sous ta chaîne l'arme de Sasuke. Il la lâche et tu la vois tomber droit vers le sol herbeux, allant s'y planter. Un sourire mauvais écarte tes lèvres, découvre tes dents de requin. Tu vas enfin l'avoir ce morveux ! Te tournant sur le côté droit, tu balances ta jambe gauche afin d'envoyer un troisième - ou plus ? - coup de pied latéral tranchant dans les côtes de Sasuke. Il tente de se protéger mais c'est en vain puisque tu sens avec délectation ta jambe percuter avec force le corps du gamin, ta chaîne vibrant et déchirant la chair et brisant ses côtes. Tu soupires de satisfaction alors que tu entends un bruit de toux, voyant une giclée de sang filer vers le sol. Tu l'as finalement eu ce morveux ! Et alors que ton coup s'enfonçait encore un peu dans le corps du gamin, tu sentis une présence derrière toi. Mais, tu n'eus le temps de rien faire. Le timing était bien trop court. T'allais te faire avoir mais... c'était quoi encore ? Tu en l'avais pas eu ? Une autre technique étrange de sa part ?

Tu ne pus y réfléchir puisque la lame du katana de Sasuke s’abattit avec violence. Tu sentis sa lame pénétrer ta chair, te tranchant de haut en bas, avec force. Tes pupilles s'écarquillèrent et tu ouvris la bouche pour grogner de douleur, retombant lamentablement. Sa lame faisant gicler ton sang aux alentours, tu serras les dents, déchiré par la douleur. A quatre pattes dans l'herbe, la tête baissée vers le sol, les yeux grands ouverts, tu soufflais rapidement, tes mains gantées enserrant quelques brins d'herbes. Doucement, tu semblas te rendre compte que la douleur n'était plus là, comme si tu sortais d'un douloureux et trop réel cauchemars. Doucement, tu te redressas pour finir sur tes jambes, accroupis, fermant doucement tes yeux puis les rouvrant pour regarder Sasuke qui récupérait ton arme fichée dans le sol. Eh alors... ? Comment avait-il pu te trancher si son katana était toujours là ? Et pourquoi tu n'étais pas au sol à t'étouffer et gémir dans ton sang ? Clignant plusieurs fois des yeux, ne comprenant aucunement ce qu'il se passait, tu finis par te redresser doucement, passant une main dans ton dos parfaitement intact. La taillade était pourtant bel et bien réelle. Mais... que c'était-il donc réellement passé ? Un léger rire amusé s'échappa de ta gorge et tu passas une main sur son visage. Ce combat avait-été vraiment vivifiant, fort étrange mais vivifiant. Tu te sentais mieux, légèrement moins sur les nerfs. T'avais perdu mais au fond, tu t'en foutais pas mal. T'avais trouvé un puissant adversaire, c'était clair et net. ❝ Tu n’es pas mauvais, Giriko. ❞ Tu levas tes yeux vers Sasuke, ne souriant plus, l'air légèrement... indifférent ? Quelque chose comme ça, oui. ❝ Mais contre ces yeux-là, tu ne peux rien. ❞ T'avais malheureusement remarqué. Les yeux étranges de ce môme étaient remarquables, quels pouvoirs lui conféraient-ils exactement ? Cela te faisais légèrement penser à l’œil de Sorcière que ce con de Free avait dérobé. ❝ Tiens ta parole.

Tu soupiras doucement, jetant un œil à ta taillade. Bah, ce ne serait pas cela qui t'empêcherais de trancher de la chair. Il avait bien dit cela, non ? Qu'il avait une mission, de la chair à trancher. Quoi de mieux ? Bon, il allait devoir bosser avec ce gamin - il allait peut-être pouvoir observer un peu mieux ses étranges yeux - mais c'était toujours ça. Et puis, une fois que la fameuse mission serait close, il allait enfin pouvoir dénicher une ville et récupérer quelques informations. Il ne comptait pas rester ici en ne connaissant rien de l'endroit. Il avait beau être parfois - même souvent - con, il ne l'était pas au point d'évoluer dans un environnement inconnu. ❝ Ouais, allez morveux. J'te suis, allons trancher cette fameuse chair. ❞ Fis-tu avec un sourire en coin, faisant glisser tes mains dans tes poches, Prêt à suivre éventuellement le brun.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: I'm gonna make it hurt.   

Revenir en haut Aller en bas
I'm gonna make it hurt.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm gonna make it hurt.
» Kol Mikaelson - Power and control, I'm gonna make you fall²
» And I'm gonna make your head burn. - Joshen
» Darwin ► i'm gonna make you smile and brighten up your day.
» Vladimir ∞ I'm gonna make you answer for your brothers' actions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.