Partagez | .
Le dirigeant de Minshu
Messages : 1715
Yens : 1615
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Le dirigeant de Minshu   Dim 2 Aoû - 4:58



   
Le dirigeant de Minshu


   
Jeong Tekina



   

Une décision. Une décision était définie comme le fait d’un acteur, qui effectue un choix entre plusieurs solutions susceptibles de résoudre le problème ou la situation auxquels il est confronté. Y’avait-il toujours une bonne décision ? En exemple, épargner un enfant, lors d’un massacre, pouvait avoir l’air d’une bonne décision, mais si l’enfant devenait dans le futur, un tueur de masse ? Un génocidaire ? Un barbare ? La décision de la pitié aurait-elle été la bonne ? Assurément, non. Mais là encore, dire que cette décision n’était pas la bonne relevait de l’erreur, car dans l’épreuve, ce barbare aurait pu créer des héros, des légendes, qui sans cette cruauté, sans sa cruauté, n’auraient pas existés… L’on pouvait continuer ainsi longtemps, mais tout cela était résumable. On ne pouvait savoir qu’on avait pris la bonne décision, seulement si, face au même problème, en connaissant les causes de notre choix, l’on prendrait la même. Impossible, en somme. Loin de tous ces débats, Neo avait décidé. Il avait décidé, il y a plusieurs temps de cela, de servir Minshu, de servir sa Nation. Lui qui n’avait eu ni famille, ni personne à qui parlé, avait vu dans ce pays qui un jour l’avait appelé, qui l’avait mis au sein d’un groupe, qui lui avait donné des frères d’armes, son salut. Sans grande hésitation, ni réflexion, l’hôte du Venom Suit avait fait le choix de se vouer corps et âme au pays de Manshe, prêt à presque tous les sacrifices pour faire prospérer sa nation… Encore fallait-il qu’il eût quelque chose à sacrifier… Ni cupide ni vaniteux, le Minshujin ne possédait rien de valeur, ou de cher. La majorité de ce qu’il avait, il l’avait toujours eu : Pouvoirs, combinaison, caractère. Il n’accordait de toute façon, que peu de valeur aux autres objets qu’il avait acquis, comme ses deux lances : Raiteï et Fenrir. Non, assurément, Neo possédait peu. Prêt à sacrifié le peu qu’il avait, et déterminé à servir sa Nation, c’est décidé, que le jeune homme se dirigeait vers le palais de son dirigeant : Jeong Tekina.

Récemment, le jeune homme venait d’aider à la réparation de Kansei, suite aux attaques de la Secte Noire, qui avaient causés d’importants dommages matériaux à la capitale. Le jour suivant, il avait aidé des soldats de sa nation à mettre hors d’état de nuire des sectaires qui s’étaient réfugiés dans les montagnes du pays de Manshe, malmenant les résidents de ces rocheuses. C’était donc non loin de la capitale que Neo avait passé son temps, et le chemin vers Jeong Tekina ne fut pas long. C’est rapidement, que le jeune homme se trouva dans l’Allée des Drapeaux Sombres, désignant le chemin de la demeure présidentielle. Cette dernière était une bâtisse des plus imposantes : De sa stature, elle dominait aisément la capitale de Kansei, elle-même déjà imposante. Le vert était évidemment de mise, étant la couleur de la nation. Sans toutefois s’encombrer de fioritures, la demeure de Jeong Tekina symbolisait la puissance de la Nation, et respirait la sécurité, veillant sur Kansei d’une ombre reposante et paternelle… Les signes ostentatoires de richesse étaient eux aussi présent. Assurément, elle n’avait rien à envié à la demeure de Karui Hanja, s’il fallait absolument effectuer une comparaison… C’est donc avec une certaine humilité, un respect étranger à sa personne, que Neo pénétra dans l’enceinte de la demeure de Jeong Tekina. L’intérieur était aussi plaisant que l’extérieur, et des duos de gardes étaient postés devant chaque couloir ou porte de la bâtisse, sans dire mot. L’entrée principale était toutefois, ouverte au public.

Neo approcha d’un des soldats et se présenta :

« Excusez-moi, je me nomme Neo, je suis un Élu de notre nation et je désire rencontrer Jeong Tekina. Est-il disponible ? »

Le soldat lui demanda naturellement de prouver son appartenance à la Nation de Manshe, et l’Élu s’exécuta sans faire de manières : Il montra le sceau caractéristique qui ornait désormais sa nuque depuis un mois environ. Un autre soldat vint, et hocha la tête en regardant son collègue qui venait de prendre note de la marque de Neo. L’homme répondit finalement au Foudroyant :

« C’est bon. »

Neo suivit donc le soldat, qui le guida à travers l’immensité de la demeure, puis l’amena devant une grande porte. Il y frappa, puis ouvrit la porte à l’Élu, sans l’accompagner plus loin. Neo pénétra d’un pas hésitant, dans la pièce où se trouvait son dirigeant.

HRP:
 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Lun 3 Aoû - 15:59


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

   
Le ciel semblait menaçant. Normal, avec les récents évènements de la Secte Noir, les forces élémentaires avaient de quoi être fâchées. Des nuages assez lourds assombrissaient le bleu clair habituel. Le Président de Minshu, Jeong Tekina, craignait que cela ne ralentisse la reconstruction de Kansei. Heureusement que les valeureux élus étaient venus prêter main forte. Que ce soit pour remettre en état les rues et les bâtiments ou chassez quelques sectaires, ils étaient fort utiles. L’homme d’état remerciait le Dieu Serpent Manshe de lui avoir accordé un tel présent.

Malgré les pluies qui s’annonçaient, Jeong n’avait pas dérogé d’une seconde à son emploi du temps. Aussi, lorsqu’on lui apprit qu’un élu voulait le rencontrer, il dut prendre trois minutes pour recalculer le tout. Priorité aux arrivants, même si c’était parfois casse-tête. Le plus compliqué était de trier ce qui pouvait être décalé de ce qui ne pouvait pas l’être. Par exemple, la ratification de traité et autre contrat pouvait attendre, tandis que les conseils ou les rendez-vous n’allaient évidemment pas sauter. Bref, une fois sa journée impeccablement reparamétré, il demanda à recevoir l’élu.

C’est un jeune homme assez mince qui apparaît devant lui. Sa couleur de cheveux était originale et sa tenue était... Audacieuse ? Pas le genre de chose qui se mettait par ici. Le Président le salua et lui et l’invita à s’asseoir. Il avait naturellement développé une façon de faire pour aborder les nouveaux, il commença donc.

- Bienvenue à Minshu, élu du Dieu Manshe. Je suis Jeong Tekina, Président du Pays du Serpent. Je pense que vous devez avoir beaucoup de questions, voulez-vous en poser tout de suite ou souhaitez-vous entendre ce que vous devez savoir sur ce monde ?

Il parla d’un ton aimable, mais sans tomber la fraternisation. Il fallait garder une certaine distance lors du premier entretiens, histoire faire comprendre l’ordre hiérarchique.   
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1715
Yens : 1615
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Lun 3 Aoû - 22:01



   
Le dirigeant de Minshu


   
Jeong Tekina



   

Le bureau de Jeong. Le lieu était assez spacieux, simple, mais majestueux de par son absence de fioritures, comme le reste du bâtiment en somme. Neo n’eut pas le temps de porter ses observations plus loin : Une voix grave, raisonnante dans la quiétude des lieux, interpella le Minshujin sans agressivité ou oppression :

« Bienvenue à Minshu, Élu du Dieu Manshe. Je suis Jeong Tekina, Président du Pays du Serpent. Je pense que vous devez avoir beaucoup de questions, voulez-vous en poser tout de suite ou souhaitez-vous entendre ce que vous devez savoir sur ce monde ? »

Neo resta un moment, le regard en direction de son dirigeant, sans un mot. IllustrationRP

« ... »

 Il ne savait pas quoi dire, intimidé, débordant de respect pour cet homme qui ne le connaissait même pas… Il lui était reconnaissant, peut-être trop, mais ça c’était son problème. Jeong Tekina était vêtu d’un costume bordeaux, duquel une cravate blanche ressortait avec accord, donnant un air élégant au Président de Minshu. Ses cheveux étaient gris, allant plus vers le blanc que le noir, ramenés en arrière mais possédant quelques mèches laissées en avant. Pour ne pas perdre la face, et conserver un air digne dans ce moment crucial, l’hôte du Venom Suit tenta de masquer son émotion, normalisant son expression au maximum, le regard fuyant pendant un instant. Jeong Tekina l’invita à s’asseoir, ce qu’il refusa poliment, préférant rester debout, probablement pour éviter un véritable tête à tête. Il répondit enfin à son speech d’accueil.

« Je vous remercie, mais... Je ne suis pas un Élu récemment arrivé, et je me suis déjà renseigné sur tout ce que je devais savoir concernant ma mission et Kosaten. Il reprenait progressivement son calme habituel, et porta enfin ses pupilles améthyste sur son dirigeant. J’ai pu voyager un peu depuis mon arrivée ici, et je reviens d’ailleurs d’un périple à Seika... J’ai néanmoins quelques questions et requêtes... Le regard du Minshujin alla en direction du sol, cherchant un instant ses mots, tentant d’amener sa question de la meilleure des façons… Il voulait faire bonne impression. Récemment, j’ai fait la rencontre de créatures que je pense appartenir, à la Secte Noire d’Aeternam. Elles vous ont qualifiés, vous et les deux autres dirigeants, d’usurpateurs, de menteurs... Que vous aviez participé à la mort des Élus de la Première Vague... L’Élu marqua une petite pause, formulant sa phrase et l’aveu qu’il s’apprêtait à faire. Je suis des Élus qui vouent allégeance à notre Nation, qui veulent la voir prospérer, et participer à sa puissance…! Je ne les aie pas crus. Neo alla planter ses yeux dans ceux de son dirigeant, avec convictions, c’était la seule façon de savoir si une personne était franche dans ses propos. Pourquoi vous portent-elles de telles accusations…? Quel que soit la réponse je resterais de votre côté, je n’ai besoin que de la connaître. »

Il attendit la réponse de son dirigeant, concentré sur ce qu’il pourrait obtenir de lui, il ne se limitait pas qu’aux mots, les signes du visage étaient importants.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Sam 8 Aoû - 16:31


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

   
Le garçon avoua qu’il ne venait pas d’arriver en Kosaten. Bien. Au moins, le speech habituel serait écourté, mais il devrait quand même être prononcé. Le fait qu’il soit ici depuis un moment ne changeait rien. Faire comprendre aux élus leurs places en ce monde était important, cela les dirigeait dans la bonne direction. Il était encore plus dangereux de laisser un de ces puissants êtres se balader librement sans s’assurer qu’il ne comprenne les enjeux des conflits. Après tout, Minshu n’était pas à l’abri d’un Zayro Jinn. Hibana à Seika se relevait à peine de sa dernière visite.

D’ailleurs, en parlant de Seika, le garçon révéla assez difficilement qu’il en venait. Étrange, il n’avait pas l’air d’être blessé. Il avait dû se débrouiller pour parcourir les terres de Karui Hanja. Ce n’était pas si difficile de toute façon, ce n’était pas Fuyu. Il parla ensuite de question aux quelles il aimerait des réponses. Ne voulant pas le couper dans sa tentative de communication fluide, Le Président acquiesça de la tête pour qu’il continue. Son récit le choqua légèrement. Si jeune, et pourtant, il avait déjà été confronté à la secte. Enfin, il savait que l’âge n’avait rien de déterminant. Il avait déjà vu des nourrissons avec assez de force pour éradiquer des villages. De plus, juger par l’apparence était inutile : Jeong paressait avoir la trentaine, mais en réalité… Bref, les révélations du garçon interrompirent le flot de penser de l’Homme d’État. Comment donc ? Usurpateur ? Menteur ? A l’origine d’un génocide ? La Secte Noir ? Une simple tactique de brouillage pour semer les graines du chaos dans le cœur des élus. Il ne fallait pas laisser la fleur de l’anarchie prendre racine. Le Président, afin de ne pas trop indisposer le garçon qui était le seul debout, le leva et alla à la fenêtre. Il tournait ainsi le dos à son invité.

- Jeune homme. Savez ce qui est important pour une nation aussi grande et puissante que Minshu ?

Il lui laissa du temps pour y réfléchir, mais il continua avant qu’il ne puisse répondre.

- Son histoire. Tout ce qui appartient au passé nous montre ce qui ne doit pas se reproduire à l’avenir. C’est un fait héréditaire, voire naturel. Les fils tentent de ne pas agir comme les pères. Mais d’un côté, les filles veulent ressembler aux mères. Le passé nous éloigne des fruits empoisonnés et nous rapproche de ceux comestibles. Il nous révèle le mauvais et le bon. Mais dans quel intérêt ? L’ordre. L’ordre, et la justice qui en découle, est quasi-parfait. Et ce n’est pas pour rien : il est construit sur des millénaires d’erreurs. Ses bases sont d’une solidité qui fait pâlir de jalousie les fondations du plus beau palais.

A ces mots, il ouvrit la fenêtre pour constater l’averse qui commençait. Il tendit la main dehors pour attraper quelques gouttes avant de les laisser glisser entre ces doigts.

- Cependant, aussi forte que sont ses fondements, l’ordre reste fragile. C’est en partie parce que sa manifestation est surtout représentée par la force. Regarde, tous les grands pays ont de grandes armées. Et quand la force finit toujours par vaciller, l’ordre s’effondre et le chaos apparaît. Le chaos n’est que destruction. Le chaos se fiche du passé. Il recommencera toujours les mêmes exactions indéfiniment sans en tirer de leçon. Il est de mon devoir d’empêcher cela. Comme ce fut le cas pour mes prédécesseurs. L’ordre doit être préservé à tout prix. Sauf un seul. L’ennemi ultime de l’ordre : la vérité.

Cette déclaration pouvait paraître choquante. Aussi, le Président laissa quelques secondes à l’élu pour bien apprécier ce qu’il allait expliquer.

- Toutes les vérités ne sont pas forcément bonnes et positives. Certaines doivent rester sur la langue, tandis que d’autre ne devront être révélée que sur le bout des lèvres. Le passé lui-même nous apprend qu’il vaut mieux parfois se taire. Rappelez-vous ce conte qu’on raconte à nos enfants à Minshu. Celui d’un Roi trop bavard qui finit par énoncer ouvertement son plan à l’ennemi et qui se fit envahir le soir même. L’ordre n’aime pas la vérité, c’est bien là son paradoxe, puisqu’elle se base sur le passé. C’est très complexe. Je ne vous connais pas, mais je pense tout de même que vous compreniez le problème. Quel genre de chose doit-être révéler ou tût ? Je pense que c’est à l’appréciation de celui qui détient la vérité. Et en ce moment, c’est moi. Je ne vous dirais rien, pour le bien de Minshu. Peut-être plus tard, si vous prouver que vous n’êtes pas une menace pour l’ordre.

A sa dernière phrase, il se tourna vers le garçon pour lui offrir un petit sourire fier et confiant. Le genre qui voulait aussi dire que rien ne lui ferait changer d’avis. De toute façon, le fait que l’élu lui affirme sa fidélité, quel que soit sa réponse, lui faisait comprendre qu’il s’en contera surement.

- Sinon, vous avez parlé de la Secte. Toute information peut nous être utile. Que savez-vous d’eux ?
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1715
Yens : 1615
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Dim 9 Aoû - 0:44



   
Le dirigeant de Minshu


   
Neo



   

Jeong Tekina écouta avec attention les propos du jeune homme, puis sans un mot, il se leva et marcha en direction de la fenêtre de son bureau, dos à l’Élu. Il lui posa ensuite une question, qui se voulait probablement rhétorique :

« Jeune homme. Savez ce qui est important pour une nation aussi grande et puissante que Minshu ?

Neo fronça les sourcils en signe de réflexion, des conjectures lui vinrent tel que la paix, la force, la rigueur ou encore le discernement, mais la proposition que lui donna son président le décontenança quelque peu.

Son histoire. Ce n’est qu’à cet instant que la définition d’un pays revint à Neo, qu’il se rappela que ce qui définissait un pays, était le fait que sa communauté partage une même culture, une même histoire en plus de frontières. Tout ce qui appartient au passé nous montre ce qui ne doit pas se reproduire à l’avenir. » Saisit par la réponse, l’hôte du Venom Suit écouta avec attention la tirade qui s’en suivit, buvant les paroles de son dirigeant tel un enfant crédule et candide. Jeong soutint sa réponse en argumentant par le fait que l’histoire, le passé, permettait au futur d’être meilleur, que les erreurs d’hier créaient les principes et les règles d’aujourd’hui, que ce qui avait provoqué le désordre avant, faisait naître l’ordre aujourd’hui. Il continua en disant que même lorsque l’ordre était créer, il fallait aussi le maintenir car il pouvait disparaître à chaque instant, que la force était ce qui maintenait l’ordre si durement acquis, préservant les villes, pays, nations, le monde, du chaos, désignant pratiquement la force comme la représentation de l'ordre. Mais il posa une limite à ses propos : Le coût de l’ordre ne pouvait pas être celui de la vérité… Que la vérité pouvait nuire à l’ordre… Il termina enfin en disant qu’il était le seul à qui incombait la responsabilité de dire ou non la vérité, de mettre ou non à mal l’ordre du pays, et que pour son bien, il avait décidé de garder le silence.

À nouveau tourné vers l’Élu, Jeong Tekina sourit, aussi convaincu par ses propos qu’il avait convaincu son auditeur, puis le questionna à son tour :

« Sinon, vous avez parlé de la Secte. Toute information peut nous être utile. Que savez-vous d’eux ?

Le jeune homme réfléchissait à son tour, ressassant les paroles qu’il venait d’entendre, il regardait en direction du sol et semblait afficher une mine emplie de peine,IllustrationRP pas la peine de quelqu’un qui venait de perdre un proche, mais la peine de quelqu’un qui retenait un secret, qui réprimait un désir. Pour ne pas trop inquiété son interlocuteur, le Minshujin répondit tout de même :

R-Rien que vous ne devez déjà savoir... Je n’étais même pas présent lors de l’attaque des capitales même si j’ai participé aux reconstructions et à la traque des derniers sectaires... Peu à peu, son calme et son assurance lui revinrent, et il leva lentement les yeux en direction de son président, mais son expression n’avait pas changée. Cependant, j’ai eu à faire à des membres d’Aeternam assez étrange… Ils avaient l’apparence de harpies, et étaient venus kidnapper le doyen d’un village de Fuyu... Rin. Ce sont ces créatures qui m’ont dit ce que je vous ai demandé... »

Le jeune homme soupira lentement… Trêve de bavardages, la raison de sa présence ici lui revint en tête… Il ne perdrait pas une minute de plus.

« Tout à l’heure, vous avez parlé de la fragilité de l’ordre, et de son lien avec la force... Que l’ordre se devait d’être puissant pour ne jamais laissé place à l’anarchie, au chaos...

Les pupilles améthyste du garçon se posèrent avec intensité sur le dirigeant de Minshu.IllustrationRP Désormais, Neo affichait une expression sérieuse, déterminée, forte, son attitude avait radicalement changée en une fraction de seconde. Je suis un Élu qui progresse rapidement... J’ai récupéré une bonne partie de ma puissance bridée par le sceau, mais je n’ai qu’un désir... C'est l'objet de ma venue... Il ferma les yeux, puis son regard se détendit, il n’était plus aussi rude qu’avant, il exprimait la compassion et l’admiration, la volonté.IllustrationRP C’est mettre mes capacités au service de Minshu, à votre service, Jeong Tekina. Il approcha calmement mais rapidement de son dirigeant. Mettez moi à l’épreuve, faites-moi combattre, ou envoyez moi en mission, n’importe quoi, je m’exécuterais. Je tiens à vous prouvez ma force, à me montrer digne de votre confiance ou d’être dans votre garde rapprochée... Je mettrais ma puissance magique à votre service en complément de celle de vos soldats. Tout ça dans un seul but, pour avoir pour seul salaire... L’averse qui avait duré toute la tirade diminua en intensité un instant, comme si elle laissait place à la conclusion de Neo… La pérennité de Minshu, la puissance de Minshu... L’ordre. »

L’averse reprit avec intensité alors que dans le bureau de son président, Neo venait d’exprimer son vœu le plus cher à ce moment.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Jeu 20 Aoû - 20:13


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

Jeong fronça les sourcils à la première réponse du jeune homme. Rien qu’il ne devait déjà savoir ? Une maladresse ou savait-il ce que Minshu savait sur la secte ? Surement la première option, il avait l’air mal à l’aise en la présence du Président. Et puis les archives n’étaient pas accessibles.

- Et je vous remercie d’avoir aidé au rétablissement de Kansei et donc, de Minshu. Pour ce qui est des harpies… La secte grandit à ce que je vois. Eh bien, je manquerais à ma qualité de guide des élus si je ne vous prévenais pas : leurs poumons ne respirent que le mensonge, ne vous fiez pas à eux.

Il écouta ensuite la demande que l’élu lui fit. Il voulait une mission ? Un test ? Quelque chose qui ferait avancer Minshu ? Pour l’instant, il n’y avait rien de tel. Tous étaient occupés à réparer les dégâts de l’attaque d’Aeternam. Il y avait bien quelques bêtes… Et puis son regard empli de motivation laissait craindre qu’il n’insiste d’avantage. Jeong n’avait pas le temps pour des chamailleries.

- Je n’ai absolument rien de la sorte à vous proposer pour l’instant. Mais vous pouvez, par vous-même, contribuer à la restauration du pays. Aussi, j’ai entendu parler de bêtes sauvages qui effrayent la population un peu partout ; libre à vous de vous en occuper ou non, mais cela rendrait service à la nation.

Cette petite mission non-officielle devrait, normalement, répondre aux attentes du jeune invité.

- Avez-vous d’autres demandes ? N’hésitez pas.

   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1715
Yens : 1615
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Jeu 20 Aoû - 21:18



   
Le dirigeant de Minshu


   
ponse



   

Le dirigeant écouta avec attention, paix mais force, la tirade de Neo. Il ne se montra pas hostile ou particulièrement intéressé, il répondit d'une voix calme, qui représentait le respect qu'on éprouvait à son égard.

« Je n’ai absolument rien de la sorte à vous proposé pour l’instant. Mais vous pouvez, par vous-même, contribuer à la restauration du pays. Aussi, j’ai entendu parler de bêtes sauvages qui effrayent la population un peu partout ; libre à vous de vous en occuper ou non, mais cela rendrait service à la nation. »

Neo ne réagit pas, il semblait un peu surpris ou désarçonné. Il était déçu, par logique, mais ce n'était pas par arrogance qu'il avait exprimé cette demande, alors il accepta la réponse, car il avait posé la question. Cette réponse le satisfit ensuite. Ce voulait dire qu'il avait encore des choses à faire, qu'il se devait de travailler encore...! S'il trouvait où avait lieu ces missions, il les effectuerait avec joie...! Qu'avait-il de mieux à faire que de servir Minshu de toute façon ? L'Élu ferma les yeux, un léger sourire en coin sur les lèvres.

« Avez-vous d’autres demandes ? N’hésitez pas.

Neo ouvrit soudainement les yeux, comme s'il avait oublié qu'il était encore en conversation à cet instant.

Oh, non, je crois que c'était tout... Merci. »

Le jeune homme était humble et en paix à cet instant. À vrai dire, il était d'abord venu pour rencontrer son président et vérifié s'il était ainsi qu'il l'avait espéré, droit et honorable, fort et forçant le respect, suscitant l'admiration. Il n'avait pas été déçu, aussi bien par son physique que par son esprit, tous deux entre le pacifisme d'un homme du peuple, et la violence d'un homme de guerre. C'était le dirigeant de Minshu, et il n'en fallait pas d'autre.

Neo remercia encore son président, puis s'éloigna sans lui tourner le dos, s'assurant qu'il n'avait rien de plus à lui dire. Lorsqu'il fut près de la porte, il fit enfin volteface, et entreprit de quitter la demeure présidentielle.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Jeu 20 Aoû - 23:25



   
Ch. 5 : Rencontre au sommet : Jeong Tekina!


   


IllustrationRP
Un Uchiwa. Les Uchiwa pouvaient être définis par bien des caractéristiques, aussi bien physiques que mentales. Indéniablement, les Uchiwa étaient beaux. Leurs cheveux noirs, leurs pupilles noires, leurs traits. La beauté des Uchiwa était réputée dans le Monde Shinobi, et peu de femmes pouvaient résistées aux avances de ce genre d'homme. Les Uchiwa étaient aussi naturellement puissants, bons nombres des jutsus les plus dangereux du Monde Shinobi appartenaient à leur clan, faisaient partie de leur Kekkei Genkai. D'autres caractéristiques, n'apparaissaient pas chez tous les Uchiwa, mais chez une majorité d'entre eux... Le talent, le génie, plusieurs Uchiwa s'étaient succédés en tant que meilleur de leur génération, voire de leur temps et pour l'un d'eux, de tous les temps. La soif de conquête et de pouvoir... Ça aussi, c'était une caractéristique de certains Uchiwa. Il était difficile d'avoir un de de ces puissants ninjas sous son égide bien longtemps. Tôt ou tard, il vous surpassait, et prenait votre place, c'était ça, un Uchiwa. Parmi les Uchiwa, Sasuke disposait de toutes les caractéristiques d'un Uchiwa, sans exception. C'était donc naturellement, que le jeune homme se dirigeait actuellement vers la demeure de celui qui s'était positionné comme son "chef", sans son accord. Un Uchiwa ne restait jamais très longtemps un membre. Il prenait le pouvoir... Mais Sasuke n'était pas un idiot. Ses capacités bridées ne lui permettraient probablement pas avant longtemps de pouvoir défier sérieusement ce "Jeong Tekina". Il allait voir ce que ce "président" savait sur lui, et ce qu'il ne savait pas... Il allait aussi l'observer, avec ses deux pupilles désormais réactivées : Le Rinnegan et le Sharingan.

Le nukenin de Konoha avait quitté les lacs de Minshu pour la Capitale de Kansei, et désormais un peu plus fort, le chemin se fit moins long. Comme il se l'était promis, il fit une halte toutefois, pour vérifier ses capacités, surtout celle de ses dôjutsu. Il s'entraîna trois jours, vérifiant, peaufinant ses techniques d'escrime et ses enchaînements, se réhabituant à l'utilisation de son Kekkei Genkai et à la vue sous la pupille du Sage des Six Chemins de son œil gauche. Lorsqu'il se sentit prêt, il reprit la route, sa pupille divine masquée sous une de ses mèches sombre. Kansei n'était pas loin. La réincarnation d'Indra, en simple kimono noir, avançait dans les rues de la capitale, évitant de croiser le regard des passants. Son regard ébène était figé vers l'avant, stoïque, imperturbable. Un homme le bouscula, presque volontairement, mais il n'en tint pas compte et continua sa route, évitant de céder face à ce genre d'énergumène, bien qu'il se montra assez insistant, au point d'obliger Sasuke a lui brisé le poignet, après avoir bloqué son coup de poing.

Finalement, après avoir dépassé l'Allée des Drapeaux Sombres, le ténébreux se profila devant la bâtisse du dirigeant. Il ferma son œil droit pour plus de concentration et observa la demeure en profondeur. Il en distinguait chaque couloir, chaque escalier, chaque porte, chaque garde. Il aperçut finalement, notant l'afflux massif d'énergie dans son corps, même de sa position, celui qui devait probablement être Jeong Tekina. Non loin de lui, un autre personnage disposait aussi d'une quantité d'énergie impressionnante... Peut-être un garde du corps. L'Uchiwa n'en tint pas compte. Désormais aguerri de son nouveau Shunshin no Jutsu. Sasuke avança à distance parfaite de l'entrée ouverte au public de la demeure présidentielle et l'infiltration débuta. En un battement de cil, la Réincarnation d'Indra se volatilisa, avant d'apparaître puis de redisparaître un peu plus loin dans le corridor. Il était désormais à l'étage. Avant même qu'on eut le temps de le savoir là-haut, il n'y était plus. Rapidement, profitant du détail que lui avait offert le Rinnegan, Sasuke se tenait à quelques marches du bureau de Jeong Tekina. Il entendit une voix, celle d'un jeune homme.

« Oh, non, je crois que c'était tout... Merci. »

Puis des bruits de pas. C'était l'autre importante quantité d'énergie, l'Uchiwa attendit qu'il quitte le bureau. À la seconde où il posa le pied dehors, le nukenin se tenait derrière Jeong Tekina. Seul un "tap", se fit entendre, un son de pas normal. Sasuke ne bougea pas, ne dit rien, il se doutait que cet homme relativement jeune pour sa fonction et à la chevelure blanche, avait senti son arrivée ou au moins sa présence. Sans laisser le temps à Jeong de se retourner, l'Uchiwa activa son dôjutsu héréditaire : IllustrationRP

Sharingan !

Sa pupille droite devint rouge mais l'iris resta noir. Trois tomoe noirs, d'épaisses virgules, apparurent autour de son iris. Sur sa pupille gauche, seul trois tomoe noirs apparurent. Il était prêt à observer. De près, c'était encore plus flagrant. Jeong Tekina disposait d'une énorme quantité d'énergie, et en comparaison avec celle de Giriko, ce n'était même pas un rapport bébé-adulte qu'il avait là... Il était fort. Ce n'était pas une surprise. Pour prouver qu'il n'était pas une menace, l'Uchiwa laissa à son opposant le temps de se retourner sans encombre et de s'assurer physiquement de sa présence. Il dit en levant le légèrement le menton, l'air désinvolte et condescendant :

« Uchiha Sasuke. J'ai quelques questions.IllustrationRP

Il baissa ensuite sa tête, plantant avec intensité sa pupille écarlate dans les yeux de son interlocuteur. Que savez-vous sur moi ? »


C'était clair, mais il avait autant besoin de réponses que le temps lui manquait. Il avait un monde à détruire, dans un autre univers.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Mar 25 Aoû - 20:58


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

L’élu de Minshu remercia le Président avant de disparaitre. Quel étrange jeune homme. On voyait qu’il avait un certain sens du devoir en lui, mais pour une obscure raison, il était étouffé sous un visage neutre. Dommage, plus de conviction dans ses propos ferait de lui quelqu’un de plus charismatique. Il quitta donc la pièce, après que Jeong lui ait adressé quelques vœux usuels de départ.

Bien, maintenant, il allait pouvoir s’afférer à sa paperasse habituels, puis enfin se relaxer quelque temps pendant son entrainement. La visite avait été plus courte que prévu, si bien qu’il aurait, si tout se passait avec le bon timing, plus de temps à consacrer à l’entretien de son corps. Cette pensée ramena un peu de gaieté dans cette journée maussade. Depuis l’attaque, il n’avait pas pu se donner à fond. Les blessures des Ombres d’Aeternam, puis l’affrontement avec un des capitaines de la secte l’empêchaient d’user de toute sa force. Et malheureusement, Jeong était arrivé à un point de sa puissance où il ne progressait plus s'il ne dépassait pas ces limites. La malédiction d’atteindre le sommet.

C’est alors que quelque chose se produisit. Un intrus. Facilement détectable du fait de sa lenteur. Pas de chance pour lui, depuis le Massacre et la destruction partielle de Kansei, des généraux gardaient férocement le bureau du Président. Tapis dans l’ombre, ils masquaient leurs présences grâce à leurs capacités d’assassins. Quelquefois, Jeong lui-même les oubliait. Ils étaient connus comme étant ceux pouvant égaler la haute vitesse du dirigeant de Minshu, au moins durant une pognée de secondes. Il était évident qu’ils allaient agir… Mais quelque chose les en empêcha.

Jeong n’avait pas laissé l’intrus passer derrière lui. Quand il s’était approché trop prêt, il l’avait saisi par le cou, puis il le rejeta violemment à l’extérieur du bureau. Aussitôt, les généraux vinrent se placer à l’entrée de l’office, sabres dégainés. Des masques représentants des serpents cachaient leurs visages, et des armures, d’un vert permettant le camouflage en nature, couvraient chaque centimètre de peau. Leurs gabarits étaient même impossible à deviner, à cause de l’épaisseur des protections. Seules leurs tailles étaient visibles : l’un deux était beaucoup plus petit que l’autre, mais ils étaient moins grands que le Président. Ce dernier claqua des doigts. Les généraux s’écartèrent pour qu’il puisse parler, d’un ton froid et plein de reproches, à cet invité mal élevé.

- Je n’aime pas les visites surprises. Encore moins les intrusions, élu.

Il était évident que s’en était un. Jeong pouvait les identifier, pour une certaine raison. Il prit alors la même voix autoritaire qui lui permettait de s’imposer lors des Assemblées Nationales.

- Sachez qu’à Minshu, nous avons des règles, un code et une étiquette. Ne pas s’y conformer est souvent synonyme de mort.

Il évalua un instant ce qu’il avait en face de lui. Vu sa faible puissance, ce n’était pas un danger. Un mouvement sec de sa tête vers la droite suffit pour que les deux gardes retournent à leurs postes.

- Souvent.

Cette répétition sous-entendait une relaxe. Jeong, malgré tout mécontent, s’avança ensuite vers l'élu. Il s’arrêta avant de sortir de la pièce.

- Je ne vous accueillerai pas à l’intérieur. Que me voulez-vous ?

HRP:
 
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Mer 26 Aoû - 1:15



   
Ch. 5 : Rencontre au sommet : Jeong Tekina!


   


IllustrationRP
Ce déroulement, si réaliste soit-il, ne fut qu'un dessin dans l'esprit de l'Uchiwa. Sans arrogance, il s'était tout de même pensé capable d'atteindre le dirigeant en usant de capacités ninjas peu évoluées, mais déjà conséquente pour un monde comme Kosaten. Erreur. À peine avait-il posé approché de sa cible qu'une forte pression se fit sentir sur son cou. Sans lui laisser le temps de s'interroger, il fut renvoyé avec conviction à l'entrée du bureau. Son dos alla s'écraser au mur, et il retomba, un genou à terre avant que des ombres géantes viennent le surplombé avec un silence menaçant.

« Kh...! »

Une voix grave et imposante l'interpella avec vigueur alors qu'il appréciait encore la force que Jeong Tekina venait d'employer face à lui...

« Sachez qu’à Minshu, nous avons des règles, un code et une étiquette. Ne pas s’y conformer est souvent synonyme de mort. Une pause fut marquée. Souvent. »

Un léger sourire en coin apparut sur le visage du jeune homme. Il n'était pas friand de menaces, mais il n'était pas stupide non plus. Elles pouvaient être mises à exécution sur le champ. Son regard ébène du fait de son seul œil visible scrutait avec défiance le président de Minshu. Il était au milieu d'imposants soldats en armure. De son autre pupille, le dôjutsu ultime appréciait et évaluait le flux énergétique dans le corps de Jeong Tekina. À quelques pas de l'homme le plus fort de Minshu, il était aux premières loges pour observer l'immense quantité d'énergie qui circulait en lui. En comparaison avec celle de Giriko, un Élu encore plus récent que Sasuke, le rapport n'équivalait même pas à un rapport bébé-adulte... Sans surprise, il était puissant. L’œil du Sage des Six Chemins ne permettait que de mesurer et voir... Impossible pour le frère d'Itachi de savoir quels étaient ses techniques ou son style de combat. Aucune pupille ne permettait de voir ça hors combat.

« Je ne vous accueillerai pas à l’intérieur. Que me voulez-vous ?

L'Uchiwa se remit rapidement de ses émotions. Il ferma les yeux avec calme, puis se releva en chancelant quelque peu. Il était vraiment faible, ou Jeong vraiment puissant... Ce coup qui n'en était même pas un, ne l'avait pas laissé sans effets. Il comptait au départ utilisé le Sharingan pour mieux lire les expressions, mimiques et gestes de Jeong Tekina, mais désormais qu'il l'avait observé, dévoilé son pouvoir était une mauvaise idée. Il aurait à s'en resservir, et probablement contre cet homme, autant conserver un effet de surprise. Quelque peu "refroidi", le nukenin de Konoha se montra moins incisif qu'il l'aurait été en temps normal. Son caractère cependant, conserva l'ascendant sur sa façon de se comporter.

« Hmpf. Comme espérer, vous êtes un combattant d'exception, ça ne fait aucun doute... Peu de gens auraient pu interrompre un Shunshin no Jutsu... Les capacités bridés du ninja n'avaient pas dû contribuer à son succès, mais flatter Jeong pourrait ne pas être inutile, le sous-estimer serait une faute. Les étranges gardes avaient l'air d'avoir disparus, et Jeong n'était qu'à un mètre de lui. Tous deux discutaient cependant comme séparés par une barrière invisible. Celle du pouvoir. Les questions de l'Uchiwa étaient réfléchies depuis longtemps, il n'aurait pas besoin d'un long discours. Je m'interroge sur ma venue en ce monde. Je connais déjà tous les enjeux, mais je me demande... L’œil sombre de l'Uchiwa était posé avec fixité sur Jeong Tekina, Kekkei Genkai ou pas, il tenterait d'obtenir des informations visuelles. Qu'avez-vous à voir avec ma venue ? C'est vous qui limitez mes capacités ? »

Il avait déjà eu quelques éléments de réponses à son arrivée à Kosaten, il ne lui fallait que la version du dirigeant pour planifier la suite des événements.


HRP :
 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Sam 5 Sep - 11:40


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

Le fait que l’intrus reconnaisse sa puissance, et indirectement ses torts, apaisa la tension, sans pour autant la faire disparaitre. Qu’il était bon de voir des gens pas foncièrement bornés. Jeong lâcha un peu ses épaules, se promettant de prendre une voix moins autoritaire lors des prochaines questions. Après tout, il était inconnu, surement un nouvel élu qui ne savait pas à quoi s’en tenir. Cette démonstration de puissance, bien que digne des paltoquets de Fuyu, avait le mérite de poser les bases de leurs futures relations. Peut-être qu’il aurait procédé ainsi avec certains autres élus ? Non. La plupart étaient tous assez dociles et conciliants. Il n’y avait aucun intérêt à user de force contre ceux qui se soumettaient de leurs pleins grès.

Jeong écouta donc le discours du ténébreux. S’il avait entrevu son œil "original" sous sa mèche, cela ne l’intéressait pas outre mesure. Par contre, s’il avait l’œil rouge… Eh bien, il n’en serait pas pour autant étonné. Bref, le président prit quelques instants, le temps de préparer un petit discours d’introduction improvisé.

- Je suis Jeong Tekina, Président de Minshu. Un président est une personne élue par le peuple qui dirige le pays.

Il avait préféré expliquer sa fonction, tous les mondes n’avaient pas de démocratie.

- Je ne suis en rien dans votre venue en ce monde ; cependant, je sais qui en est à l’origine : le Dieu Serpent protecteur de Minshu, Manshee. Pour certaines raisons dépassant notre entendement, les pouvoirs de ceux appelés, les élus, sont restreints à leurs stricts minimums. Mais n’ayez crainte, vous les retrouverez en temps et en heure, petit à petit.

Le président réexamina rapidement ce qu’il venait de révéler, de manière à vérifier s’il n’avait rien oublié. Apparemment pas, peut-être que cet élu –qui ne s’était pas encore présenté- avait des questions ? Ou qu’il voulait parler d’un sujet en particulier ?

   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Ven 11 Sep - 5:11



   
Ch. 5 : Rencontre au sommet : Jeong Tekina!


   


IllustrationRP
Le dirigeant réfléchit rapidement, puis répondit :

« Je suis Jeong Tekina, Président de Minshu. Un président est une personne élue par le peuple qui dirige le pays.

Le simili d'un Kage, en somme, rien qu'ignorait le jeune Uchiwa.

Je ne suis en rien dans votre venue en ce monde ; cependant, je sais qui en est à l’origine : le Dieu Serpent protecteur de Minshu, Manshe. Pour certaines raisons dépassant notre entendement, les pouvoirs de ceux appelés, les élus, sont restreints à leurs stricts minimums. Mais n’ayez crainte, vous les retrouverez en temps et en heure, petit à petit. »

Manshe ? Le Dieu Serpent protecteur de Minshu...? Si ça n'avait pas été les mots du président en personne, Sasuke aurait probablement ignoré, ou ce serait simplement moqué de ces propos exubérants. Le jeune homme écouta sans répondre, obtenant les confirmations de ce qu'il avait remarqué au fur et à mesure de ses étapes en ce nouveau monde. Vaincre les hommes en noir lui avait déverrouillé le Rinnegan, affronter Freezer, le Sharingan. Toutes ces capacités, il les sentaient encore en lui... Mais d'une façon ou d'une autre, il n'arrivait pas à contrôler ses tenketsu et son chakra pour les employer. Ces simples réponses permettaient à Sasuke d'assez rapidement deviner le degré de connaissance de Jeong sur lui : Un Élu de plus, choisit "aléatoirement" parmi des mondes, hein...? Pas tout à fait...

Sous la mèche noire du frère d'Itachi, l’œil du Sage des Six Chemins se baladait dans le bureau de Jeong, observant toute présence d'énergie ou de trappe secrète en ces lieux. Ce bureau, bien qu'assez modeste, devait probablement contenir quelques informations intéressantes... Mais l'Uchiwa se doutait que des choses essentielles, ne seraient pas conservées dans un endroit où tout le monde pouvait accéder sur simple rendez-vous. Le brun tentait de gagner en avance sur Jeong Tekina malgré l'influence internationale de ce dernier. Dans le Monde Shinobi, Sasuke était connu de tous. Ici, il n'était qu'un passant, jusqu'à ce qu'il expose ses pouvoirs, ou le serpent vert tatoué sur son épaule. Il fallait faire de cet anonymat un atout... Peut-être existait-il des Élus provenant de mondes où le Susanoo était une capacité méprisable...? Pour dominer, il devait connaître sa cible aussi bien que lui-même, et qui d'autre qu'un spectateur, avait la meilleure vue sur les événements ? Ses plans se précisaient dans son esprit, ses futures choix aussi...

« Une dernière chose... »

La pupille ébène du nukenin se ferma lentement. Il la rouvrit avec autant de paix, son regard s'était un peu adouci, il semblait moins hargneux, mais toujours aussi condescendant.

« Avez-vous vu un garçon de mon âge, cheveux blonds, yeux bleus, moustaches dessinées sur les joues...? »

Quelle que soit la réponse de Jeong à cette question, Sasuke serait satisfait... Le jeune homme détestait Naruto, toujours accroché à sa jambe tel un enfant, ralentissant le nukenin dans presque tous ses objectifs... Mais chez ce cancre, abruti, suicidaire et bon à rien, il y avait forcément quelque chose d'admirable... Son nindo, qui allait à l'encontre même des principes ninjas... Stupide... Stupide cancre...


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Ven 11 Sep - 9:16


   
   

   


   
Rencontre Officiel au bureau de Jeong
Le Dirigeant de Minshu


   


   

Le Président ne s’opposa pas aux petits coups d’œil à l’intérieur de son bureau. Au contraire, il était fier qu’on puisse admirer cet endroit qu’il avait rangé au millimètre prêt. Par la suite, il posa ce qui semblait être son ultime question. Un jeune blond ? Des yeux bleus ? Avec des moustaches ? Non, cela ne lui disait absolument rien. Néanmoins, il nuança sa réponse par un autre détail qu’il avait remarqué.

- Non, il ne s’est jamais présenté à moi, ni à mes services de renseignement. Mais il est possible qu’il soit dans une autre nation, tout comme il possible qu’il ne soit pas en Kosaten. Par contre, j’ai souvenance d’un élu de Minshu qui avait… La même énergie que vous. Pas vraiment la même au faite, mais très similaire. Surement de votre famille, ou alors il a grandi au même endroit que vous. Peut-être les deux.

Il laissa quelques secondes de suspens, histoire que son interlocuteur soit bien intrigué par sa déclaration.

- À cause de nos lois, je ne peux vous révéler son nom ou vous décrire son visage. De toute façon, je ne le connais pas bien, il se cache toujours derrière son masque en spirale.

Cette simple information devrait faire l’affaire. Eh bien oui, il y avait les lois, mais il y avait toujours un moyen de les détourner. Bien que cela fût totalement contre la façon de faire de Jeong, il ne voulait pas vraiment séparer deux élus venant du même monde.

HRP:
 
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   Sam 12 Sep - 8:40



   
Ch. 5 : Rencontre au sommet : Jeong Tekina!


   


IllustrationRP
« Non, il ne s’est jamais présenté à moi, ni à mes services de renseignement. Mais il est possible qu’il soit dans une autre nation, tout comme il possible qu’il ne soit pas en Kosaten. La réponse était claire, Sasuke, un peu étonné. Connaissant Naruto, s'il avait été de cette nation, il se serait empressé de rencontrer le dirigeant pour tenter de retourner dans le Monde Shinobi. Oui, ce devrait être sa réaction en premier lieu... Le fait que Jeong ne l'ait pas rencontré effaçait quelques hypothèses, mais il en restait d'autres. Quoiqu'il en soit, plus tard il rencontrerait cet idiot, mieux ce serait. Sans ses capacités qu'il avait très difficilement obtenu contrairement au chakra du Kyûbi, offert, il devait reconnaître qu'il n'avait pas l'avantage... Mais au moins, il avait l'intelligence. Ce ne serait pas difficile d'éviter Naruto, s'il était à Kosaten... Par contre, j’ai souvenance d’un élu de Minshu qui avait... La même énergie que vous. Pas vraiment la même au faite, mais très similaire. Surement de votre famille, ou alors il a grandi au même endroit que vous. Peut-être les deux. »

« ...! »

Jeong révélait une nouvelle information à l'Uchiwa... Deux, en réalité. Premièrement, il dévoilait au jeune homme qu'il avait la capacité, loin d'être universelle, de sentir l'énergie... Avait-il remarqué la concentration de chakra au niveau de l’œil gauche de Sasuke ?... Peu importe. Jeong ne verrait que ce qu'il arriverait à découvrir, Sasuke ne donnerait rien. Il pouvait seulement espérer que les capacités de la pupille divine étaient étrangères à Jeong Tekina... Probablement, rien n'était jamais sûr. Ensuite, le dirigeant disait avoir déjà rencontrer un Élu, de Minshu qui plus est, disposant d'un chakra ressemblant à celui de Sasuke...? Tous les Uchiwa étaient morts, alors ce ne pouvait être qu'un autre ninja...

« À cause de nos lois, je ne peux vous révéler son nom ou vous décrire son visage. De toute façon, je ne le connais pas bien, il se cache toujours derrière son masque en spirale.

Le regard de Sasuke se fit plus concentré. Un masque en spirale...? Celui qu s'était fait passé pour Madara Uchiwa et qui lui avait raconté la vérité à propos d'Itachi... Maintenant qu'il y repensait, après lui avoir implanté les yeux d'Itachi, "Madara" avait disparu, puis au réveil de Sasuke, c'était la Guerre... Le ténébreux n'était pas sûr de la mort de cet homme masqué, même si le premier jinchuriki du Juubi avait eu un chakra légèrement ressemblant, mais évidemment, drastiquement plus puissant. Si l'homme masqué était bien cet homme, alors il était mort et c'était donc impossible pour lui d'avoir été transporté à Kosaten... À moins que...

L'Uchiwa releva lentement la tête. Jeong était encore-là, observant la réaction du nukenin à cette nouvelle. Ce dernier, désormais qu'il avait eu la confirmation de ses hypothèses, ferma lentement les yeux. Il fit tranquillement volte-face, et entreprit de quitter la demeure présidentielle. Avant d'être trop loin, il dit au revoir à son dirigeant, à sa manière, évidemment :

« Nous nous reverrons... Quand vous pourrez parler à quelqu'un en pleine forme. »

Sans attendre une éventuelle réaction de Jeong Tekina, la Réincarnation d'Indra descendit lentement les nombreux escaliers de la plus grande bâtisse de Kansei. Ses deux mains étaient cachées par ses longues et larges manches, et dans sa main droite, tenait Kusanagi, prête à glisser hors du vêtement en dernier recours... En quittant le temple, les jeunes recrues regardèrent passés ce jeune homme à l'étrange chevelure, qu'ils ne se rappelaient pas avoir vu entrer. Le regard du brun fut à nouveau attiré par cette importante source d'énergie qu'il avait croisé tout à l'heure, près du bureau de Jeong Tekina. C'était un jeune homme, probablement moins âgé que Sasuke, cheveux blancs mi-longs. Sa tenue assez étrange, n'était qu'une combinaison noire. L'étrange personnage était assis, sur le côté de l'Allée des Drapeaux Sombres, et il leva ses yeux vers l'Uchiwa. Ils brillaient d'un étrange éclat violet, mais Sasuke ne défia son regard qu'une poignée de secondes, puis reprit sa route. Il aurait peut-être pu en savoir un peu plus sur lui, mais ça ne le regardait pas. Désormais, il n'était qu'un simple vagabond, un homme parmi d'autres. Sous sa mèche noire, résidait la seule preuve de sa supériorité sur cet attroupement de touristes. Le jeune homme n'avait ni camp, ni clan, ni pouvoirs. Même pour ceux qui entendraient son nom, ils ne pourraient pas savoir s'il était un homme, ou une femme. Le voilà qui prenait les noms des seuls êtres qu'il ait toujours aimé, ceux pour qui il était devenu le nukenin de Konoha, ceux pour qui il avait cherché la revanche... Ceux de ses parents. Il était désormais, Fugaku Mikoto.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le dirigeant de Minshu   

Revenir en haut Aller en bas
Le dirigeant de Minshu
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
» Dossier du rachat de la Socabank par la BRH
» Que peut-on attendre des dirigeants haitiens?
» Martelly n'est pas un dirigeant ...
» Argonar Dal'Shan, le seul et unique dirigeant de l'Hégémonie butarienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.