Partagez | .
Rencontre inattendue
Invité Invité

-



MessageSujet: Rencontre inattendue   Mar 4 Aoû - 21:53




Un peu de calme....



Hanalea était repartit des territoires de Fuyu, aussi rapidement qu'elle y était aller. Ces questionnements envers le dragon céleste avait été soldé par un échec.... En même temps, pour la jeune femme, seule la nature était importante pour elle, et non un dieu moqueur ou encore inexistant.... Elle y avait rencontré la wyverne et son bébé dragonnet mais ne l'avait pas suivi dans sa folie, préférant nettement sa forêt aux couleurs émeraudes.

Redescendre en direction de la forêt allait lui prendre plusieurs jours surtout en compagnie de son traditionnel ami volant : Alister..... La neige éternelle ainsi que le froid laissa  place à un climat tempéré et adapté pour l'aigle qui s'envola durant des journées entière pour servir de regards à sa liée et de l'informer à chaque seconde.... La présence de villages, de marchand ou encore de troupeau de créature, soit la druidesse les contournait, soit elle les suivait pour connaitre leur modes de vies.....Puis durant l'un des soirées, le rapace eut une idée des plus intéressantes pour savoir à quelles points les capacités de son amie était limité...

Hanalea, tu te souviens des grands lacs, là ou cet être au sourire des plus sadiques nous a amené pour aider les deux marchands....

Bien sur Alister, tu veux en venir où...

Tester l'ampleur de tes pouvoirs druidiques.... avec ton élément l'eau et j'y ai repérer un lac ou une mer... Je ne sais pas., mais ça te dirai pas d'y aller... Cela changerai de la forêt et permettra de savoir à quel niveau se trouve ton sceau...

La jeune femme ne répondit que d'un sourire en devinant les idées de son ami volant, il ne voulait pas spécialement qu'elle s’entraîne mais plutôt qu'elle s'amuse et sorte un peu de ces habitudes, aider la nature et la vie sans pour autant s'occuper de soi même, ça allait lui changer les idées et dès le lendemain  un long détour se créa pour le duo, qui partirent dans la direction indiquer par le volant. Quelques jours passèrent avant d'entendre le son de l'océan se fracassant sur les rochers ainsi que l'air marin avec l'ternel gout salé sur les lèvres....

Alister vola de plus en vite laissant à la traîne sa liée et elle comprenait pourquoi, le ciel était pour l'aigle un énorme palais de jeu. Lorsqu'elle le vit enfin, le rapace s'amusait à plonger en piquer pour remonter à ras de l'eau ou en effrayant les mouettes qui se trouvait trop proche de lui.... Telle un enfant.  La jeune femme se posa au bord des rochers et regarda son ami volant tout en lui demandant mentalement des informations sur la nature présente, il lui indiqua rien de très important hormis des poissons et l'eau calme.... La druidesse soupira et allait prendre un peu de repos avant de repartir à la recherche de ces compagnons animales et des autres mystères de la nature dans ce monde.

Sans même savoir qu'elle allait rencontrer d'autres personnes dans ce lieu des plus calme, loin de la présence humaine, seulement en compagnie de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 5 Aoû - 0:28



«La mer n'est jamais calme»
Les épreuves de Morgiana

* Ce rp se passe après la rencontre d'Emily et Akina aux vastes plateaux (suivre chrono de zayro)


Il s'était écoulé quelques heures, après avoir laissé Akina et sa complice seules et blessés dans le desert des vastes plateaux. Zayro n'avait pas été tendre avec elle, mais en même temps, avec qui était t'il tendre ?Ce fut en tout cas une nouvelle épreuve pour Morgiana, qui fut désormais forcée de suivre encore une fois, son ignoble tyran, mais, pour une fois, Jinn ne l'attachait plus vraiment. Elle était marqué au fer, c'était suffisant, mais n'allez pas croire qu'il lui laissait sa liberté.

Les coups continuaient de pleuvoir à heures régulière, mais déjà, il nota une résistance de son organisme, ce fut peut être même plus rapide qu'il ne l'imaginais. En la frappant une dernière fois au visage, d'un coup de poing normal, Zayro s'arrêta et se retourna vers elle, stoppant la marche les menant ailleurs. Il saisit son visage entre ses gros doigts et rapprocha son menton de ses yeux de tueurs, plus observateurs que jamais pour le coup. Il ne fit cependant ni soupir, ni grimace, ni ne laissait transparaître ses pensées.


Ton corps s'adapte, tu vaux bien mieux que je ne l'imaginais, Fanalis.

En effet, Morgiana s'adaptait et s'adaptait même trop bien à son gout, elle serait prête pour la guerre plus tôt que prévu, mais au fond, qu'importe, c'était juste une question de temps à présent, cependant il songeait à se débarrasser désormais d'elle, non pas pour la tuer, cela n'aurait eu aucun interêt à ses yeux, il ne lui avait pas fait enduré tout ceci, pour finir sur une chose aussi  grotesque que la mort...

Cependant, forcé la dose en utilisant ses pouvoirs, ne la rendrait que plus forte en cas de survie, hors il avait atteint le point qu'il désirait en terme de résistance physique pour elle. La fanalis était prête à développer ses atouts pour plus tard, au moins à ce niveau là, sa progression voulait effectivement dire qu'elle était bien une guerrière, avec du potentiel. Au moins, elle ne finirait pas comme Emily ou Akina, même si ces deux là avaient fais preuve de résistance, peut être étaient elles encore en vie ... C'était une probabilité, mais surtout, ce n'était désormais plus le soucis de Jinn. Fini la violence gratuite, qui avait finalement son intérêt.

Morgiana, si tu pouvais me tuer, maintenant, le ferais-tu, réponds.

Un autre test ? Celui de la franchise et de la volonté, savoir jusqu'ou la force et son ambition pouvait se rejoindre. Avait t'elle encore de l'espoir, sa soumission était t'elle réelle ou attendait t'elle juste le bon moment. La question était délicate, son bourreau lui demandait si elle voulait s'en sortir, quelle genre de personne pouvait répondre "non" sans sourciller ? Peut être elle, ou alors montrerait t'elle son vrai visage, sans peur, en se pliant aux ordres comme exigé. Ce n'était plus qu'une question de temps pour savoir.

Il n'attendit pas sa réponse, pour se retourner et continuer finalement d'avancer avec ce même air froid, sa démarche cadencé et soutenue, comme toujours. Il se dirigeait avec elle, jusqu'au abord d'une colline donnant vue sur l'océan ou une vaste mer en tout cas. La brise marine était agréable, même si pour Zayro, cela n'avait pas d'importance. Arrêté au bord du vide, il se retourna vers son esclave.


Vu la hauteur et les rochers en bas, tu pourrais survivre dans ton état actuel.

En bas, la mer se fracassant sur des rochers en pointes, avec de grosses bourrasques, un élu pouvait sauter et s'en sortir indemne, c'est vrai, mais ce n'était pas sans risque, si on sautait en étant blessé ou affaibli par exemple. Zayro s'approcha de la Fanalis, décidé à forcé un peu plus dans ses coups, il mit son pouvoir de compression des atomes dans ses trois prochains.

Un premier vint la frapper au ventre, brisant une cote, mais le second coup, plus violent, vint lui briser le coude de son bras droit, qu'il cassa sans doute. Quand au dernier coup, il visait la rotule de sa jambe gauche, qu'il ne cassa pas, mais qu'il déboîta de son axe. Maintenant, elle était prête pour sauter.


Dans cet état, tu as environs 0.23% de chance de survivre. En réalité, elle avait une chance sur 2, mais il avait délibérément menti, pour la tester. Saute. Je te rejoins en bas si tu survies.

Tester la volonté de voir jusqu’où allait son ambition, le pouvoir qu'elle voulait emmagasiner pour un jour le defier et se défaire de ses griffes, oh il le savait, Jinn n'était pas bête, il raisonnait aussi en prenant conscience de ses victimes et de leurs pensées, ce n'était en général pas compliqué. L'instinct de survie amenait à faire des choses, contre sa dignité parfois, mais avec un profit majeur au bout du tunnel. Il fallait juste savoir s'y prendre.

Il ne la poussa pas, il voulait voir sa décision. En restant en haut de cette colline qui surplombais l'océan, il vit un enorme aigle au loin, plonger dans l'eau pour effrayer les mouettes portuaires. Sans doute un animal de Kosaten, si toutefois son regard aiguisé n'avait pas remarqué la présence de quelqu'un d'autre. Qui était ce ? Ici dans un endroit aussi reculé ? Des renforts pour Emily et Akina ? Non, c'était peu probable encore une fois... Il était étonnant de croiser quelqu'un ici, vu l'endroit reculé dont t'il s'agissait, mais après tout, la mer était à tout le monde. Il fallait descendre, en avoir le coeur net. Zayro regarda fixement Morgiana et lui indiqua un autre ordre avant qu'elle ne saute.


Lorsque tu auras sauté, tu seras secourue en bas, très probablement... Tu iras en direction de l'aigle que j'ai vu tout à l'heure, la bas. Par tes propres moyens.

Puis il tourna le dos à Morgiana, la laissant presque seule, cependant, un dernier regard entre eux, suffisait à dire, sans qu'il n'ait besoin de le dire ; " Ne fuis pas, je te retrouverais et tu n'auras pas de seconde chance". C'était à peu près ce qui pouvait se lire, à ce moment là et pourtant, sans haine ou colère de sa part. Jinn commença à descendre, mais il se voulait observateur pour une fois et en arrivant en bas, il resta un peu à l'écart, attendant que son esclave s’exécute pour avancer vers Hanalea... A moins que celle ci ne fasse le premier pas ? Était t'elle seulement seule ? Zayro ne pouvait pas en être certains. Mais vu le climat froid, il était certains que comme prévu, le colosse se rapprochait de Fuyu.

"Je dois récupérer des informations auprès de Sul Hei." Pensa Jinn.

________

Lis d'abord le rp avant d'ouvrir, gourgandine !  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 5 Aoû - 23:59



Rencontre inattendue


C'était toujours la même routine, des coups, des coups et des coups, qui pourtant entraînaient de moins en moins de réactions de ta part. Il saisit finalement ton menton, lâchant un « Ton corps s'adapte, tu vaux bien mieux que je ne l'imaginais, Fanalis. » Vraiment ? Peut-être, de toute façon ce n'était pas comme si cela avait une réelle importance. Toutefois, tu remarquas qu'au moins il s'était sûrement rendu compte qu'il était inconcevable pour toi de t'enfuir, puisque tu n'étais plus attachée, traînée, ou quoi que ce soit d'autre. Finalement, Zayro Jinn te posa une question, pour des raisons obscures, sur si tu serais prête à l'éliminer dans le cas où tu en aurais la possibilité. Sans une quelconque once de provocation, tu t'obligeas tout de même à balancer quelques mots.

— Qui sait ?

Même toi, si tu avais le pouvoir nécessaire et que tu essayais de t'en convaincre, serais-tu vraiment capable de le tuer, ici même ? Incapable de le savoir pour le moment, seul le temps le dirait. Même s'il restait évident que la seule chose que tu souhaitais, c'était le voir mort. Ton seul problème était de craindre ne jamais avoir la force, surtout sur le plan psychologique, pour ce faire. Et que cette réponse lui plaise ou non, il s'était de toute manière déjà retourné, comme si au final, cela ne l'intéressait pas plus que cela. Enfin, quoi de plus normal, à l'heure actuelle, tu ne pouvais tout simplement rien contre le Fuyujin, alors que lui pouvait t'écraser d'un revers de la main.


« Saute. »


Ce fut là la partie la plus importante de son discours suivant, alors qu'il venait sans sourciller de sans aucun doute te briser une côte, ton bras droit aussi et par chance ton genou gauche ne semblait n'être que déboîté. Ah, mais tu n'avais pas la prétention de dire que la douleur ne se faisait absolument plus ressentir sur ton corps. Non, c'était plus subtil, disons simplement qu'à force, tu pouvais aisément t'en détacher. Pourtant, il était clair qu'il avait « haussé le niveau » actuellement. Même pour toi, ça devenait un peu plus compliqué à supporter, à endurer, à subir. Enfin, ce n'était pas comme si tu avais, de toute manière, ton mot à dire dans tout ça. Tu n'étais même plus étonné lorsqu'il t'ordonnait de telles folies, c'était pour dire à quel point c'en devenait une habitude.

Plissant toutefois ton regard au loin pour observer au loin cet oiseau, alors que tu reconnaîtrais cet aigle entre milles, tandis que ton geôlier descendait en premier. Alister... Et par extension, Hanalea devait se trouver tout proche, tu pourrais même sûrement le sentir en faisant quelques efforts. La mise en garde que tu lui avais vainement donné vis-à-vis du Fuyujin ne servirait sans aucun doute à rien, dans cette situation. Il ne restait plus qu'à compter sur la chance, surtout vu l'état dans lequel était ressorties Emily et son amie de leur rencontre avec Zayro Jinn. Tes pupilles bifurquèrent vers le vide, dans lequel il ne devait y avoir d'autre choix que de t'y engouffrer. Dans quels buts souhaitait-il cela ? Ah, et à quoi bon tergiverser, les ordres étaient les ordres. Alors, après avoir pris une grande inspiration tout en soutenant vainement ton bras à l'os brisé, tu plongeas.

Mais pensait-il réellement que tu te laisserais-tu mourir si facilement, tout en priant pour t'en sortir ? Ton regard se porta finalement naturellement sur tes bracelets d'Amol Selseila. Ah, c'était vrai... Ces chaînes étaient tes ailes. Il ne faudrait pas non plus te perdre complètement de vue. Est-ce qu'elles ne souhaitaient toujours pas répondre à ton appel ? Au fond, ce serait compréhensible, symbole de ta liberté, dans ta situation actuelle, c'était risible. Et même le Djinn qui t'était lié, lui qui t'avait déjà sauvé la vie et prenant généralement la forme d'un Phénix de flammes, semblait totalement absent de ton arme. Avec tout ce temps passé à subir, tu ne t'étais jamais posé la question -ni même remarqué par extension- de ta puissance grandissante de jour en jour.

Fixant de tes yeux sanguins l'intérieur de la falaise, tendant ton bras gauche dans cette direction tout en débloquant finalement tes chaînes si chères à ta personne dans son cliquetis familier, s'agrippant directement dans la roche de manière à ralentir ta chute. Tu te stoppas net à quelques centimètres du sol -Rochers et compagnie, oui-, fort heureusement pour toi, relâchant finalement l'étreinte métallique de ta relique enchantée. 0.23 % de chances de survie qu'il avait dit, hein ? Alors, le sort semblait t'être favorable en ce jour. Si on mettait de côté, les blessures volontairement infligées plus tôt, cela dit. Bon, techniquement, il ne t'avait pas donné l'ordre de te servir d'un moyen tel que celui-ci pour t'en sortir. Espérons simplement que ton geôlier ne prenne pas ça pour une dérogation à ses envies. Cependant, tu ne bougeas, à proximité toutefois d'Hanalea -Et de son aigle, sans doute-, attendant simplement de voir sa réaction. Si seulement tu avais su, ta mise en garde aurait été tellement différente. Si seulement tu avais su.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 274
Yens : 1628
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Avec Neo :3

Progression
Niveau: 16
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Roza ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Ven 7 Aoû - 5:48



 
rencontre inattendue


 



Déjà, plusieurs jours s’étaient écoulés, depuis mon arrivée et les nouvelles rencontres s’accumulaient à une vitesse impressionnante. Plusieurs de ces rencontres furent très utiles, car elles m'avaient permises de comprendre un peu mieux ce monde qui m’était si étranger, mais je n’avais toujours pas retrouvé mon homme… Je ne perdais pas espoir de le retrouver !

Je marchais d’un pas rapide vers le sud avec Artémis espérant un jour tombé sur les côtes de ses terres… Finalement, j’arrivais au bord de ce qui me semblait être une mer vue l’air salé qui s’en dégageait.

- Bon, j’y suis enfin arrivée !

L’air de la mer me rappelait de bons souvenirs de mon monde… De très bons souvenirs, mais aussi de mauvais souvenirs que je m’empressais d’oublier. Je continuais ma marche sur le bord de l’eau jusqu’à temps d’apercevoir une silhouette au loin en plus d’un aigle qui semblait chasser des mouettes au-dessus de l’eau.

Après quelques instants de réflexion, je me dirigeais vers cette silhouette sans savoir ce qui m’attendait jusqu’à temps d’être assez proche pour distinguer une jeune femme aux cheveux châtains et aux habits de guerrière. Je pris Artémis dans mes bras et je me rapprochais d’elle.

- Bonjour !

Sans trop savoir pourquoi, Artémis semblait attirée par quelque chose alors je me retournais pour apercevoir deux autres ombres au loin. Est-ce d’autres personnes ? J’étais trop loin pour en être sûr… S'ils venaient, j’allais le savoir sinon j’allais aller voir par moi-même !


 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Sam 8 Aoû - 12:12




On ne peut plus être au calme



Alister s'amusait sous le regard constant de sa liée, il semblait heureux de pouvoir s'amuser avec les mouettes qu'il traumatisait par moment... Un véritable enfant. Le ciel ainsi que l'océan étaient calme ainsi que le ciel, mais Alister s’arrêta de plonger vers les autres volatiles pour se mettre à planer en cercle, son regard affûté avait distingues de la vie non-animale.... Des humains se rapprochaient du secteur d'Hanalea, cependant, elle devait déjà le savoir à cause de leur lien spécial. Deux se trouvaient en hauteur et deux derrière elle.

Alister se dirigea directement vers les personnes les plus éloignées tout en reconnaissant la jeune femme : Morgiana... Que faisait-elle là et surtout dans un tel état ? Puis le rapace regarda l'homme qui l'accompagnait sans trop se soucier de lui. L'aigle se rapprocha d'elle cependant elle avait déjà sauté....

Hanalea, cette fille est complètement tarée... Elle veut se suicider, un peu comme toi en fait... Quand on y repense.

L'aigle repensa à l’énigme où Hanalea avait failli sauter dans le torrent d'eau pour essayer de résoudre la solution avec la démonstration du mot courage.Bon bah soit elle a de la chance, soit un pouvoir mais elle a rien...

Bon bah soit elle a de la chance, soit un pouvoir mais elle a rien... On fait quoi??

J'arrive de suite, surveille plutôt l'homme ca...

Hanalea fut surprise par-derrière d'entendre la voix d'une jeune femme, le premier réflexe de la druidesse fut de se retourner tout en pointant son arbalète en direction de la personne qui avait parlé, une autre femme au cheveux rose tenant une autre personne dans ces bras. Ses paroles n'étaient qu'une salutation, mais elles avaient réussi à surprendre la liée et elle baissa son arme tout en faisant un signe de tête en guise de salutation avant de se diriger vers le lieu où se trouvait désormais Morgiana, en bas des rochers.

Son allure était rapide sans pour autant sprinter comme elle l'aurai fait pour un de ses compagnons. Hanalea y arriva rapidement tout en observant de ses yeux ainsi qu'avec ceux d'Alister en direction de cet homme aux cheveux blancs qui descendaient avec calme. Seulement aucun animal de petites tailles ne se trouvaient dans son périmètre.

Garde bien un œil sur lui...

Puis elle se mit à regarder à Morgiana d'un point légèrement plus haut tout en observant les blessures qu'elle possédait sur le corps, plus importantes que lors de l’énigme aux grands lacs de Minshu.... Soit elle avait encore subi un conflit, soit autre chose... Elle ne le savait pas encore, mais elle se mit à parler d'une voix calme

Ça t'arrive souvent de sauter dans le vide pour un rien surtout avec de telles blessures... Encore la guerre, c'est ça??

La druidesse descendit vers la Fanalis tout en restant calme, l'aigle, quant à lui, tournait autour du groupe en observant par intermittence Zayro et le duo Artémis Roza. La liée à la nature se mit à observer les blessures, un genou déboîte ainsi que d'autres hématomes plus ou moins récents. Aucun sourire n'apparaissait sur le visage de la druidesse, seulement un visage froid, tout en parlant à voix basse après un long soupir :

Qu'as-tu encore fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Sam 8 Aoû - 16:16



«La mer n'est jamais calme»
Les épreuves de Morgiana

* Ce rp se passe après la rencontre d'Emily et Akina aux vastes plateaux (suivre chrono de zayro)


Le sous chef attendais donc une réponse de la Fanalis, un peu avant qu'elle n'aie le devoir de sauter. Sa réponse fut froide, avec une touche de suspens, mais cela ne faisait aucun doute, derrière ce "qui sait", c'était bien un grand oui, seulement il y'avait donc encore une certaine prudence chez Morgiana, peut être par peur de dire vraiment ce qu'elle pensait et recevoir la mort en retour. Mais non, Zayro la toisa et fit un léger sourire en coin, qui s'arrêta net avant qu'il ne reprenne ce qu'il devait faire, c'est à dire lui ordonner le saut, reperer l'aigle, Hanalea et descendre à son tour.

A présent en bas, Zayro distinguait que Morgiana n'avait pas encore fait son choix, que faisait t'elle ? Hésitait t'elle ? Observait t'elle quelque chose de la haut ? Elle sauta finalement, oui, mais stoppa sa chute. Ses capacités s'étaient accrue, son espoir vivait encore dans son cœur, et elle n'avait pas désobéi à son ordre dans le fond. Non, en fait Jinn n'était pas déçus qu'elle ne se soit pas blessé, ca prouve qu'il lui restait de la jugeote, de la volonté. Sauter, mais être prêt à tout pour survivre. Il croisa les bras, puis la laissa retomber au sol, tranquillement, puis l'ignora et regarda au loin pour apercevoir non pas une, mais deux silhouette se rapprochant, enfin accompagnée chacune on dirait.

Il avança avec Morgiana sur le terre plein, et attendit qu'Hanalea entre à leurs rencontre, ce qui fut le cas. Cet aigle qui l'accompagnait était grand, quand à elle, semblait connaitre Morgiana, par les paroles qu'elle prononçait, tout en jetant quelques coups d’œil à Zayro.


C'est un simple entrainement. Vos noms je vous prie ?

Lui ne le fit pas, mais somma Hana de se présenter, il jeta aussi un œil à Roza derrière, montrant que la question était aussi pour elle. Il avait les bras croisé, le ton froid et dur, le regard insensible, et ne tarda pas à s'approcher de Morgiana, pour lui jeter un morceau de viande séché et un peu d'eau dans une gourde. Il fallait bien qu'elle vive après tout, sinon tout ceci aurait été futile. Il jeta le tout par terre et se retourna finalement vers Hanalea, qui sans l'ombre d'un doute était une élue, bien que son style vestimentaire lui rappelait l'une de ses toute première rencontre en ce monde ; La sorcière Ultimécia.

Elle ne devait pas avoir de lien ou de rapport direct avec, mais c'est ce qui lui vint en tête. Quand à Roza, cette jeune fille semblait pour le moment anodine et calme. Il décroisa ses gros bras, pour faire face à Hanalea, en mettant les choses au clair avec elle ;

Si vous connaissiez cette fille, je dois vous dire qu'à présent, elle n'est plus ce que vous avez connu et sa vie m'appartient. Je me nomme Zayro Jinn, bras droit de Sul hei, le maitre de Fuyu. Je suis en mission.

Son nom, son grade, son but, enfin... Presque. Voila qu'il dévoilait certaines chose envers ces deux femmes, peut être pour les impressionner ou les sommer de ne pas le déranger dans sa mission. Elles pouvaient s'incliner ou non, c'était d'aucune importance, en revanche, ses choix le seraient dans l'avenir, selon les leurs. Et pour commencer, il se tourna vers Morgiana ;


Morgiana, dis moi tout ce que tu sais sur cette femme, n'omet aucun détails. Fit il, en tournant son regard de tueur vers elle.

Cette fois il était précis, son ordre avait interêt à être bien respecté, sinon il n'y aurait plus de cadeau, bien que précédemment, ça n'avait été que dans la normalité la plus complète. Mais Zayro voulait aussi savoir qui était celle qui ne parlait pas ou peu, des deux. Alors il se tourna vers elle à son tour.


Vous aussi, dites moi qui vous êtes et ce que vous faites ici, j'ai comme l'impression que vous n'êtiez pas ensembles à la base.

Ce n'était pas un jugement hatif ou houleux, cela relevait plutot de la fine observation, entre les mouvements, les paroles, les regards, tout le reste en fait. Il était pratiquement sur que Hanalea et Roza ne se connaissaient pas, même s'il ne pouvait pas l'être à cent pour cent. Mais pas de soucis, il aurait très certainement ses réponses dans les prochaines minutes.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Lun 10 Aoû - 14:33



Rencontre inattendue


Ah, la fine brise marine teintée de l'odeur salée si caractéristique de l'océan -Te rendant un peu nostalgique de Syndria sur le coup, enfin, l'espace de quelques secondes seulement, il ne fallait pas trop exagérer non plus-, mêlée à celles des différents élus présents. Dont celle du Fuyujin que tu pourrais presque reconnaître des kilomètres à la ronde, étant perpétuellement à ses côtés depuis ses dernières semaines. Ce n'était là qu'une partie de ton côté assez... bestial. Mais pour une Fanalis, ce simple fait demeurait particulièrement banal.

À vrai dire, même si vous étiez considérés comme une sorte de race à part, de descendants de plus puissants guerriers existants, il n'était pas à oublier que vous vous rapprochiez néanmoins beaucoup plus des bêtes. Caractérisés par une force dévastatrice, capable de déchirer l'estomac d'un centaine de lions en un instant, racontait-on. Un(e) Fanalis étant la créature la plus puissante créée par Allah, selon un de tes anciens esclavagistes. Et c'était sûrement parce que vous étiez comparés à des animaux que tous les membres de ton clan ont malheureusement entretenu cette relation à l'esclavagisme. Enfin, c'était une chose que -Et heureusement, peut-être- ton geôlier ne connaissait pas. Et ne pourrait jamais apprendre.

Mais une chose restait certaine. Même si tu pouvais sembler parfaitement humaine à l'heure actuelle -Avec quelques aptitudes, certes-, tu deviendrais sans doute avec le temps un véritable monstre. Et Zayro Jinn n'y était certainement pas pour rien, ayant même accéléré le processus.

Tu pris bien conscience des paroles de votre interlocutrice. Comme si tu avais sauté de cette maudite falaise, en risquant ta vie, pour rien. Quelle ironie. En fait... C'était le cas. Ta seule raison fut de respecter son ordre. Aussi illogique qu'il pouvait être, tu l'avais exécuté sans plus réfléchir que cela. La druidesse était plus ou moins venue à votre rencontre, avec ses interrogations, que tu aurais bien souhaité répondre. Mais le Fuyujin était là, alors sans son autorisation, aucun mot ne sortirait de ta bouche. Au moins, il briefa Hanalea sur la vérité que tu n'étais plus réellement celle qu'elle connaissait auparavant, ça t'éviterait au moins de le faire toi-même, en tous les cas. D'autant plus que c'était la pure vérité. Et tu constatas malheureusement aussi la présence d'une autre personne sur les lieux, sans trop la calculer.

Zayro Jinn engagea de toute manière la conversation -Si l'on pouvait le définir ainsi-, te balançant aussi de quoi te sustenter. Les temps semblaient beaucoup moins durs qu'auparavant, même si tu gardais toutefois à l'esprit que ce vulgaire fait pouvait basculer d'un instant à l'autre, pour un simple oui ou non. Ou alors peut-être était-ce juste une question d'habitude ? Mais trêve de suppositions, ton geôlier te demanda alors de détailler avec exactitude l'identité de la druidesse avec vous. Cela pourrait ne pas forcément plaire à l'intéresser, mais tu t'exécutas néanmoins, encore une fois. Comme toujours.

— Son nom est Hanalea d'Heresh, c'est une élue que j'ai rencontrée au commencement. Elle est toujours accompagnée de son aigle, Alister. C'était aussi une druidesse dans son monde d'origine. Et je n'en sais malheureusement pas plus, nous nous sommes juste croisé de rares fois, après tout.

Ses ordres étaient absolus et tu le savais. Mentir ne te serait jamais venu à l'esprit. Ô grand jamais. Tu tenais encore trop à survivre pour perdre ta vie ainsi. Et la découverte d'une partie ta force récupérée n'avait fait que te conforter dans ce sens-là. Cependant, même s'il t'avait ordonné de n'omettre aucun détail, tes seules paroles furent le nécessaire à savoir. Tout le reste n'était que futilité. Au fond, tu n'avais pas réellement dérogé à sa demande, pas vrai ? Mais de toute façon, le reste, la suite des événements, ne dépendait plus de toi.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 274
Yens : 1628
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Avec Neo :3

Progression
Niveau: 16
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Roza ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Ven 14 Aoû - 20:41



 
Rencontre inattendue


 






J’avais à peine eu le temps de la saluer la jeune femme qu’elle me pointait son arbalète au visage… Comme si j’allais l’attaquer avec Artémis dans les bras…

- Du calme, je ne suis pas là pour me battre !


La jeune femme baissait son arbalète et me fit un signe de la tête avant de partir en direction des deux silhouettes que j’avais vues plus tôt et je décidais de la suivre, car elle me permettrait de découvrir qui était ces deux ombres.

En arrivant à la hauteur des silhouettes, je découvris qu’il s’agissait d’un homme et une jeune femme. L’homme aux cheveux blancs, plus tôt grand et musclé. La jeune femme avait cheveux rouge, était plus petite et semblait plus jeune que moi, mais elle était dans un sale état. Quand l’homme mentionnait qu’il ne s’agissait que d’un entraînement, j’eus un petit doute, car pendant tous mes entraînements, je n’avais jamais été blessé à ce point… Et mon frère était loin d’être doux avec moi…

Puis l’homme demandait à la jeune femme possédant un aigle quel était son nom tout en me lançant un regard froid me faisant comprendre que la question s’adressait aussi à moi.

- Je m’appelle Roza.

Quand l’homme se présenta, je sentis dans son attitude qu’il voulait nous faire sentir qu’il était supérieur, mais cela ne m’impressionnait pas du tout. Par la même occasion, j’appris qu’il s’appelait Zayro Jinn. Je vis l’homme se retourner vers la jeune fille qui si je me fiais à ce qu’il disait s’appelait Morgiana et lui demandait qui était l’autre jeune femme à côté de moi. Pendant que Morgiana parlait, je l’écoutais attentivement pour récolter le plus d’information. J’appris finalement le nom de l’autre jeune femme : Hanalea.

Par la suite, l’homme nous redemanda qui nous étions et remarqua avec justesse que moi et Hanalea n’étions pas ensemble à la base.

- Non, nous n’étions pas ensemble. Je suis arrivée, il y a quelques jours, dans ce monde que j’explore à présent. Je m’appelle Roza et j’ai appris récemment que j’étais une élue de Fuyu même si je refuse d’être exploité par les dieux de cet univers…

J’avais hâte de voir comment tout ceci allait tourner tout en espérant en savoir encore un peu plus sur cet univers. Pendant ce temps Artémis, c’était endormi dans mes bras et je décidais de ne pas la réveiller pour l’instant, car elle méritait de se reposer un peu après avoir marché aussi longtemps avec moi depuis notre arrivée dans ce monde.

[/color]

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Ven 14 Aoû - 22:38





Alors qu'Hanalea questionna la Fanalis sur la raison de son acte que l'homme vint les rejoindre pour poser la question sur l'identité de celle-ci et en prétendant qu'il s'agissait d'un entraînement. La druidesse tourna simplement la tête sur le côté pour l'observer quelques instants de ces yeux gris clair avant de prendre la teinte jaune clair, celle des yeux d'un rapace... Puis la druidesse retourna à ces attentions tout en sentant son aigle plonger sur la nourriture et la gourde lancer par l'homme pour la ramener vers Morgiana et sa liée avant de se placer avec aisance sur l'épaule de celle-ci. Alister resta sans peur à fixer l'individu tout en voyant Roza s'approcher...

Cependant, c'était Hanalea qui avait la viande en main ainsi que la gourde pour en vérifier l'état de la viande et l'état de l'eau... Hanalea soupira tout en entendant l'identité de cet homme, le bras droit de Sul Hei, le dirigeant de Fuyu ainsi qu'il était le propriétaire de la vie de Morgiana. Alister se mit à lui parler tandis que la druidesse tendit la nourriture à la Fanalis :

Sul Hei, ce n'est pas la même personne que le forain voulait évincer pour prendre sa place ? J'espère que ce viellard n'apportera pas une guerre contre l'autre... En plus, ils sont tous les deux de notre nation dont ce sceau pourrait nous forcer à agir...

Je ne sais pas, mais bon à ces mots Morgiana est redevenue une esclave. Sa vie est donc étroitement liée à e mode de vie même ici... Pfft la nature humaine me dégoûtera toujours autant.

La druidesse se moqua du titre de propriété qu'avait annoncé Zayro, et se mit à examiner les blessures apparentes, même si Morgiana essaya de faire sérieuse face à cet homme, ces membres étaient dans un sale état que le simple fait de rester debout devait lui imposer des douleurs des plus grandes du point de vue mental et physique... Mais elle se déconcentra des blessures lorsqu'elle entendit Morgiana dévoiler son identité avec un calme des plus remarquables. Hanalea se redressa lentement tout en observant Zayro Jinn avec ces yeux pénétrants puis se mit à parler après la derrière question de l'homme sur ces raisons de son voyage au bord de l'océan :

Heureux, vous avez eu mon nom ainsi que celui de mon village.... Sans même que je vous réponde, bras droit de Sul Hei. Cependant, la vie de Morgiana ne vous appartient que partiellement, Mère nature pourrait se décider de vous la reprendre....

Mais bon, la raison de ma venue ici... Ma liberté... Tout simplement, je vis dans la nature pour être loin de mon espèce, les hommes... Ici, nous sommes en pleine nature, dans le domaine de la nature, j'ai le droit de passage sans qu'on me pose les questions sur ma venue.... Cependant, vous êtes différents, baissez votre volonté spirituelle pour laisser la place à celle de la nature, je ne ressens aucune vie animale hormis Alister. Vous pourriez attirer l'un de ses défenseurs qui peut rôder partout...

Maintenant, je vous prie de me laisser faire mon rôle de druidesse et de soigner un "animal" comme les autres.


Hanalea donna un conseil de survie et non un ordre, car elle le savait très bien... Dans son monde, une personne qui effrayait de trop la nature, se faisait immédiatement attaquer par des bêtes plus ou moins puissantes selon l'intensité du danger.... Étaie ce pareil dans ce monde qui sait ? Hanalea se retourna en direction de Morgiana pendant qu'Alister se remit à fixer l'homme, elle se mit à regarder Morgiana tout en parlant en murmure en langage druidique, une sorte de prière envers la nature et surtout l'eau pour commencer des soins sur la Fanalis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Sam 15 Aoû - 14:29



«La mer n'est jamais calme»
Les épreuves de Morgiana

* Ce rp se passe après la rencontre d'Emily et Akina aux vastes plateaux (suivre chrono de zayro)


Zayro avait perdu son post, en cliquant pour corriger un mot, il avait malencontreusement cliqué sur sa messagerie vous voyez, alors après avoir détruit sa table IRL, il hésita, la sueur et la veine au front ! Que devait t'il faire ? Recommencer tout plus tard, alors qu'il voulait rp, ou dés maintenant ? En écrivant quelques conneries n'ayant rien à voir avec le rp, il se décida et recommença...

Et ainsi, la réponse de la Fanalis fut clair et concise, tout comme l'aimait Zayro, faut dire qu'elle était conditionné à force d'être resté à ses cotés et n'aurait jamais tenté de le tromper, pas après et avec ce qu'elle avait traversé. Bref, Jinn nota tout ça dans un coin de son crâne, continuant pour le moment d'observer l'aigle également, ainsi que la nouvelle arrivante qui ne tarda pas non plus à se présenter. Elle était accompagné d'un chien. Elle se disait exploratrice et ne voulait pas être le jouet de Dieux, qui le voulait ? Etait ce donc une marginale, un peu comme Wang Tian ? Peut être, mais il ne voulait pas s'attarder tant que ça sur la question. Il fixa aussi son animal, avant de lui répondre sèchement.


Les élues aussi faibles que vous, n'ont pas à décider de leurs propres sorts, vous êtes les soumis au pouvoir des forts.

Oui, Zayro était comme ça, il avait le sens social, il savait comment engager pleinement une conversation et finir sur une bonne journée, pleine de vitamines et de surprises... Ou pas. En tout cas, Roza savait désormais à quoi s'en tenir, c'était dixit, une faible élue, soumise aux plus grands pouvoir et dont la vie d'exploratrice, n’intéressait en rien le colosse de Fuyu. Passons donc à la suivante, cette fameuse "Hanalea", accompagnée de son aigle. A son tour, il l'observa, elle avait un drole de look, mais en même temps, c'était à n'en pas douter une élue, et à la regarder ainsi, la jeune femme pouvait presque se fondre dans la masse courante de Kosaten.

Apres avoir lancé la nourriture et l'eau, l'aigle de la druidesse vint ramasser les objets, peut être dans un soucis de confort, pour ne pas obliger la Fanalis à se baisser pour ramasser ? Il fournit la viande à Hanalea qui sembla faire son inspectrice d'un jour. Par la même, elle semblait partager un lien étroit avec la nature et son animal de compagnie. Lui parlant ou communiquant avec lui, puis s'approchant de Morgiana pour lui tendre la nourriture, elle la scruta, comme pour regarder l'état de son corps. Jinn laissa faire, ne quittant pas des yeux la druidesse louche. Evidemment, comme la jeune esclave était sous les ordres du messager des enfers et qu'elle avait laissé découler les informations qu'elle savait sur elle, cela fit redresser la maman nature, pour qu'elle parle à Zayro, avec une petite touche d'assurance. Pourquoi d'ailleurs ? Il avait croisé beaucoup d'élus qui se prétendaient forts ou qui se démarquait d'une telle foi en eux et qui étaient tombés de haut.

Pour dire, même lui, le tueur au sang froid de Fuyu, était souvent descendu de son piédestal, surtout lorsqu'il avait affronté Asura et le démon au sommet de la montagne. Hanalea parla justement de la nature et Jinn savait que celle de Kosaten était cruelle et féroce, mais son petit commentaire, trouva du répondant au tac_au_tac.


La nature, n'est qu'un tableau de cheminement, je suis capable de plier les atomes et les éléments, votre nature ne m'effraie pas, je l'ai dompté depuis toujours. La vie de Morgiana m'appartiens jusqu'à ce que je décide du contraire...

Quand à sa raison de venue, pitoyable, risible, la "liberté". Il n'avait pas entendu quelque chose d'aussi niait depuis longtemps. Quelle liberté était à avoir en Kosaten ? Ce monde entier, n'était qu'une vaste prison, un terrain de jeu pour les dieux et leurs pantins. C'était elle et non Roza la marginale, elle voulait vivre en marge des Hommes avec un grand H, pourtant elle ne ressemblait pas à une hippie. Elle le mit d'ailleurs en garde, tout en disant être maître de son passage ici, en ces terres, puisqu'elle faisait encore appel au mot "nature". Jinn l'écouta sans sourciller, jusqu'à ce qu'elle dise qu'il pourrait attirer des prédateurs.


Les animaux sont fais pour nous nourrir et transporter. Ils n'ont aucun autres intérêt. Ma force spirituelle est écrasante, car la nature de ce monde, je l'écraserais. Fit il, en tournant son regard de tueur vers elle.

Et puis c'était la meilleure celle là ! Elle lui "priait" de la laisser faire son rôle auprès de Morgiana et de la soigner. Un peu comme l'avait faite Emily un peu plus tôt, dans les plateaux rocheux. Ces volontés à soigner à tout va, qu'est ce que ça pouvait être lassant et enervant. Au moment ou Hanalea approcha la Fanalis, pour composer quelques mots dans une langue druidique ancienne et surement magique, Zayro arriva à toute vitesse pour envoyer un coup de pied plongeant dans le ventre de cette soigneuse un peu trop téméraire à son gout.


Faites attention, je pourrais décider de manger de l'aigle pour changer. Occupez donc de soignez vos arbres. Si je dérange votre nature, qu'elle m'amène ses créatures, elles recevrons tout autant que vous. Ne vous approchez pas de mon esclave, faible élue.

Comme ils étaient tous encore assez proches de l'eau, Jinn saisit Morgiana par les cheveux et la traina jusqu'au rivage, puis lui plongea la tête dans l'eau en appuyant ensuite avec sa botte sur le sommet de son crâne, pour la garder en apnée... Ou la noyer ? En fait, son intention dans l'instant n'était pas clair, mais il se retourna vers Hanalea, pour lui montrer la seule vraie technique de soin qui marchait, et en plus, il utilisait la "nature", elle devait être contente non ?

Voyez comme j'utilise l'eau. C'est étrange quand on y pense, cet élément est présent en nous à près de 65% mais peut nous tuer si une parcelle entre dans nos poumons. Cela dit, l'apnée fait travailler l'endurance cardiovasculaire, la respiration, le mental, l'instinct de survie. Gardez vos paroles saintes pour vos précieux animaux. Si vous tentez encore de la soignez, je vous tue, toutes les deux.

Il n'y avait pas de raison que la menace soit pour une seule personne après tout. Toutefois, cela faisait sans doute une bonne minute et trente seconde que Morgiana était sous l'eau, forcé par Zayro, avait t'elle bien retenue son souffle au moins. Il garda son pied enfoncé sur elle, puis fixa Roza.

Vous aussi vous avez un animal. Puis de nouveau la druidesse Vos incantations sauve de la noyade ? Sinon je vous suggère de me dire rapidement tout sur vous deux. Ai-je omis de dire, qu'après elle, si ce n'est pas suffisant, ce sera à votre tour ? Quels sont vos objectifs sur ce monde ?

Et déjà deux minutes venaient de s'écouler.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Lun 17 Aoû - 12:47

x


Rencontre inattendue

Une conversation s'engagea ironiquement entre le Fuyujin et la druidesse, alors que la seconde élue restait plutôt en retrait. Une discussion dans laquelle Hanalea défendait encore et toujours la nature tandis que Zayro Jinn ne faisait que la contredire, en expliquant et détaillant ses propos de manière assez abrupte. Enfin, à sa façon en fait, tout simplement. Tu savais que ton geôlier avait raison. Il te l'avait assez prouvé, de toute façon. Ce monde était beaucoup trop cruel. Et pourtant, péniblement, tu t'accrochais à tout et n'importe quoi, dans le seul espoir de survivre. Parce que les faibles, dont tu faisais vraisemblablement partie, périssaient tandis que les forts surpassaient tout cela. Enfin, en tous les cas, Hanalea ne perdait apparemment pas la face devant cet élu.

Tu notas que, contrairement à ce que tu avais supposé, elle n'avait pas semblé plus décontenancée que ça lorsque tu dévoilas sans hésitation son identité, fort heureusement. Celle-ci ramassa même les quelques, et rares ,vivres lancées par ton geôlier, continuant à blablater avec lui. Pour finir sur un très joli discours lui priant de la laisser te soigner. Malheureusement. Même si tu restais silencieuse, au fond tiraillée par différents ressentis, la seule affirmation qui prenait place dans ton esprit, c'était que tout allait sûrement encore plus déraper à partir de ce moment précis. Comme à chaque fois. Espérons juste qu'elle ne terminerait pas morte, comme Emily et son amie. C'était futile. Et ça ne plut apparemment pas au Fuyujin.

Il te traîna tout simplement -Par les cheveux, le bougre- en direction du rivage, avant de plonger ta tête dans l'eau. Posant ensuite royalement un pied sur ton crâne de manière à ne pas te laisser remonter. Même si tu avais espéré tenir ta respiration un petit peu plus longtemps, ce ne fut l'histoire que d'une minute et quelques. Des secondes interminables s'égrenant douloureusement lentement avant que l'eau salée de la mer n'envahissent tes poumons. Tu t'étais débattue. Ou du moins, au début. Jusqu'à ce que ta vue ne se trouble ainsi, que le peu d'oxygène qui demeurait dans ta cage thoracique ne s'échappe. Jamais tu n'avais souhaité d'une telle intensité la possibilité de profiter de ne serait-ce qu'une simple bouffée d'air. Combien de temps pouvais-tu encore tenir ainsi ? Pas beaucoup, visiblement. Peut-être encore quelques petites minutes de plus. Et ton sort était entièrement entre les mains de ces deux élues -Ou en tous les cas, d'Hanalea-, à moins que ton geôlier ne décide de relâcher la pression exercée. Mais qu'importe de qui tu dépendais réellement. Juste, bon sang. Par pitié. Faites quelque chose.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 274
Yens : 1628
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Avec Neo :3

Progression
Niveau: 16
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Roza ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Lun 24 Aoû - 0:08



 
Rencontre inattendue


 



Pendant que la druidesse s’occupait de Morgiana, je fixais l’homme du regard en me demandant ce qu’il allait faire. Quand il la frappait, je souriais légèrement… Le monstre en moi reprenait lentement sa place comme je l’aimais tellement, car il calait loin dans le fond de mon esprit la douce Roza que seul mon homme pouvait ramener.

Quand Zayro Jinn fixait ma petite Artémis toujours endormie dans mes bras, il énervait sûrement sans se rendre compte le monstre. Si l’homme touchait à un seul poil d’Artémis, cette rencontre deviendrait un bain de sang. Je n’avais pas besoin de mes pouvoirs pour faire des morts…

- Quand je retrouverais mes pouvoirs ceux qui sont supposément les plus forts seront à mes pieds à me supplier comme avant de les épargner eux et leurs familles d’une mort atroce !

J’espérais les retrouver rapidement pour recommencer à vivre comme avant même si je devais apprendre à vivre sans mon homme…Zayro Jinn me mentionna que j’avais un animal.

- Ce n’est pas votre cas avec Morgiana ? Du moins, vous avez l’air de la traiter comme si elle en était un… Bon, je ne dis pas ça parce que je suis de son côté, car avec moi, elle serait peut-être en pire état sans raison.

Lorsqu’il me demandait de tout dire me concernant et je m’exécutais

- Je suis une démone qui a un penchant marqué pour les meurtres sanglants et la torture. Je ne vous mentionnerais pas mon âge, mais je dois être largement plus âgée que vous et ne tentez pas vos petites méthodes d’intimidation sur moi, car vous ne m’impressionnez pas du tout. Mes objectifs, sont simples : apprendre tout sur ce monde, retrouver mes pouvoirs puis dominer ce monde. Avez-vous toutes les informations que vous demandiez ?

Je ne lui parlais pas de mon désir de retrouver mon homme, car plus le temps passait plus mes espoirs de le retrouver étaient minces.
HRP:
 


 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Sam 5 Sep - 23:42

Hanalea a écrit:



Un peu de calme....



Hanalea commença à inspecter lentement les blessures de la jeune Fanalis avec calme tout en ignorant les précautions prononcer par ce colosse géant en armure violette face à cette fille qui l'avait accueillit dans ce monde soi disant cruel. La confirmation allait être démontré lorsqu'un coup rapide l'atteigna au ventre, le sang lui remonta rapidement en bouche... Il possédait une force bien plus grande que certain animal possédant un poids supérieur aux plus gros des hommes qu'elle avait connu... La force du coup la fit reculé légèrement, et ce fut ALister qu'il fallait calmer. Leur lien très spécial lui avait fait ressentir la douleur de sa compagne et l'avait profondément énerver de la voir, se faire battre par cet homme. Et il prit rapidement de l'attitude avant de se mettre à plonger sur Zayro à grande vitesse, cependant il stoppa sa course en entendant les paroles mentales d'Hanalea :

Arrête toi de suite, sinon on mourra.... La loi du plus fort s'applique ici et cet homme est semblable à un alpha, alors stop toi.

Mais il vient de te frapper... je ne peux pas laisser ça impu...

Il suffit ALISTER...

L'ampleur des paroles vocales firent arrêter peu à peu les mouvement du rapace qui alla se positionner en hauteur sur une roche simple et se permettant d'observer la suite de la situation avec la haine au ventre. La druidesse se releva calmement sans pour autant montrer une haine en l'envers de cet homme tout en voulant rendre son coup au centuple en entendant la possible avenir de son rapace mesurant trois mètres cinquante d'envergure. Mais son regard montrant le contraire malgré le sang qui coulait sur le coin de ses lèvres... avant de voir la tête de Morgiana finir sous l'eau à cause de cet homme tout en leur demandant si elle avait le courage de venir l'aider.

Hanalea aurai bien essayer si Zayro ne l'avait pas blesser si facilement et commença à reculer tout en évitant de regarder la cruauté de la scène et en demandant à Alister de ne pas regarder pour ne pas avoir également des images. Elle préféra parler après le dialogue sur ls ambitions de Roza accompagné de son fidèle ami

Pourquoi la guerre influence il toujours les hommes et les femmes?? C'est à cause de la guerre entre les différentes nations que vous la persécutez non ?

Hanalea posa la question même si elle était sure de cette réponse tout en sentant la même présence qu'au temple du ciel, la présence qu'il l'avait aider contre Cerberus et à calmer les Zinogres qui se battaient... Pourquoi l'avait il suivi?

Exclamation la créature dans l'ombre est le futur familier d'hanalea originaire de Kosaten, elle n'interviendra pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 9 Sep - 2:30



«La mer n'est jamais calme»
Les épreuves de Morgiana

* Ce rp se passe après la rencontre d'Emily et Akina aux vastes plateaux (suivre chrono de zayro)


Jinn avait toujours le pieds sur la tête de Morgiana, qui peu à peu se noyait, devant les regards des deux jeunes femmes. Roza prit un ton condescendant, sur d'elle, prétentieuse, ce qui ne semblait pas aller avec sa puissance actuelle, surtout face à Zayro, puis il avait bien vu qu'elle n'avait pas aimé le regard porté sur Artémis, mais le tueur de Fuyu s'en fichait, d'elle et de son avis, s'il ne les tuais pas, c'est qu'il était pressé de rentrer à Fuyu. Il arrêta la pression de sa botte sur le crâne de Morgiana, juste à temps pour qu'elle survive, mais elle était resté presque jusqu'à l'inconscience.

En écoutant la fille aux cheveux roses parler, prétendre que sa puissance récupérée, les hommes et femmes seraient à ses pieds, il esquissa un bref sourire, qui disparut aussitôt. Puis, toujours sur le même ton hautain, elle commença à dire de la Fanalis, que c'était un animal aussi, pour lui, et qu'elle aurait fait bien pire. Il la coupa froidement dans son élan pour ajouter ceci ;


Vous êtes du même acabit derrière votre air de peste prétentieuse, une simple bête non dressé, qui vous à dit que je me préoccupait de ce que vous pensiez ? Repondre à mes question suffit.

En verité, malgré ses airs de dominatrice, même à ce stade, son esclave aurait pu tuer Roza d'un simple coup et délaisser son cadavre, que son propre chien aurait mangé, c'était un service à rendre si le temps n'avait clairement pas manqué. Elle vint tout de même répondre, c'était une démone, rien d'étonnant, rien n'étonnait plus Zayro ici.

Elle parla de torture, de meurtre, des mots doux à l'oreille de Jinn, mais toutefois, Roza refusa de mentionner son âge, en avait t'elle honte ? Ou était ce encore une fois, une possibilité pour elle de se mettre en avant, en prétendant être plus agée et donc de fait, plus expérimentée ou puissante ? Quelle blague, ce genre de provocation n'avait pas d'effet sur Zayro, le messager des enfers était au delà de tout ça et ici, c'était lui le plus fort, d'un revers de main, il pouvait balayer toutes ses prétentions... Mais il ne le ferait pas, il n'en voyait pas l’intérêt.


J'ai déjà vu ce genre de comportement prétentieux. Je vais vous laissez une chance d'accomplir votre objectif, jusqu'à ce que nous nous recroisions, et nous verrons si je serais à vos pieds et si vous, le serez.

Il croisa les bras, chopa Morgiana par le cou et la balança sur le coté. Puis son regard et son attention vinrent se porter sur Hanalea, qui avait été blessée et dont l'aigle géant voulait venger sa maitresse. Cet emplumé fonça dans le ciel pour piquer sur Zayro, mais fut stoppé dans sa course, alors qu'aucun mots n'avaient été prononcés.

Le regard glacial de Jinn était resté sur l'aigle, mais s'était posé en même temps sur la druidesse au moment ou ce dernier s'était arrêté. Il en déduisait que c'était soit par un regard qu'ils se comprenait, soit un lien plus spécifique, du genre mental. C'était un don intéressant et pratique pour avoir des effets de surprises sur quelqu'un. Le monstre de plume se posa sur un rocher, mais ses yeux en disaient long sur ce qu'il aurait voulut faire au tueur de Fuyu.


Votre aigle à eut raison de stopper sa course. Il n'allait pas survivre dans le cas contraire, et vous non plus.

Qu'importe, par ce fait, elle reconnaissait la supériorité de Zayro et montrait qu'elle était plus maline en voulant survivre. Jinn fut attentif à sa question, sur la guerre et en rapport à la Fanalis.


C'est un point de vu, la guerre à bien un rapport, mais cela ne concerne pas seulement les nations. Mais je n'ai plus de temps à vous accordez à toute les deux, je suis pressé... Ecartez vous.

Jinn rattacha Morgiana à sa chaîne et la traîna sans discontinuer jusqu'à la prochaine destination, il voulait rentrer à Fuyu, mais allait passer aussi quelques jours à torturer Morgiana sur les iles glaciales, cela allait parfaire l'entrainement qu'il désirait faire endurer à son corps, voir si le sceau résisterait toujours à ses attentes, ses questions, ses raisonnements. Tout serait prit en compte.

Par la suite, il finirait bien par trouver un fleuve et une rivière à remonter pour atteindre enfin les terres de la nation du dragon. Ce voyage touchait à sa fin... Mais l'esclave en serait marqué à tout jamais. Quand à la druide et ses créatures, ou encore Roza et sa prétention, elles avaient eu de la chance, cela arrivait parfois... Quand le messager des enfers manquait de temps.


______

* Zayro parti
* Vous pouvez postez une derniere réponse et mettre en correction
* Ou me mp pour me dire de mettre en correction ! bye
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 16 Sep - 15:57



Rencontre


Alors que tu continuais ta noyade contrôlée par le Fuyujin, comptant les interminables secondes qui s'écoulaient tandis que de simples et infimes bribes de supposées paroles te parvenaient difficilement, tu eus étonnement le temps de te permettre de réfléchir sur certaines interrogations. C'était d'ailleurs peut-être là un phénomène naturel et propre à une expérience aussi imminente de décès assuré. Allais-tu réellement mourir ici ? Tu te surprenais à encore posséder l'infime espoir qu'une personne te viendrait en aide, qu'une personne serait assez forte, courage ou bien folle pour tenir tête à Zayro Jinn, confronté paradoxalement à ton envie absolue que nul ne soit impliqué avec ton geôlier, et surtout te concernant. N'y avait-il vraisemblablement aucune faille qu'il te serait possible d'exploiter pour ta survie ? Mitigée entre ton irrépressible besoin de survivre malgré le traitement que t'infligeait cet élu, ainsi que la certitude que ta modeste et piètre existence lui appartenait totalement, qu'un simple état d'âme pourrait lui donner la raison de t'éliminer sans hésitation. C'était lui qui décidait et qui possédait le contrôle absolu sur ta vie, et même s'il t'était douloureux de l'admettre, c'était pourtant d'une évidence pure.

Et sans grande surprise, ce fut lui, et uniquement lui, qui décida que ta sentence avait assez duré et qu'il était donc temps qu'elle cesse enfin. Personne n'aurait réellement pu influencer sur ses envies. C'était Zayro Jinn qui contrôlait la situation. Ni Hanalea, ni Roza n'aurait pu tenter quoi que ce soit, si ce n'était que se plier à la volonté du Fuyujin sous peine d'en subir autrement les conséquences. Celui-ci mit d'ailleurs fin à ton supplice en te balançant sur le côté, sans la moindre difficulté. Et alors que tu crachais tes poumons en retrouvant l'air tant convoité. Tu aurais pu mourir, avait frôlé le décès une nouvelle fois, mais ne comptait plus cela depuis ta rencontre avec ton geôlier. Et pourtant, tu étais encore en vie. Pour le meilleur ou pour le pire ? Ça, c'était une autre histoire. Enfin, après avoir récupéré un rythme respiratoire plus ou moins normal, être de nouveau attachée et jetant toujours quelques regards à Hanalea ne pouvant dire le moindre mot, tu suivais la conversation de l'élu avec ces deux-là avant que celui-ci ne préconise son départ imminent.

Et tiraillée entre le soulagement de voir que ces deux jeunes femmes avaient échappée au plus mauvais et la crainte de ce qu'il pourrait bien t'arriver ensuite en sachant pertinemment que tu devrais l'accepter sans rétorquer, tu obéis inlassablement, le suivant sans broncher.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 274
Yens : 1628
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Avec Neo :3

Progression
Niveau: 16
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Roza ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 7 Oct - 5:28



 
Rencontre inattendue


 



Après le coup infligé par Zayro à Hanalea et après que Morgiana se soit retrouvée sous la botte de celui-ci, je vis l’aigle de la druidesse plongé vers l’homme avant de s’arrêter brutalement et d’aller se poser sur un rocher…Avait-il eu peur ou son arrêt brutal résultait d'un autre facteur?

À ce moment, cela avait peu d’importance, car j’étais déjà en train de répondre aux questions de Zayro quand celui-ci m’interrompit pour me traiter de peste prétentieuse et de bête non dressée ce qui ne provoqua chez moi aucune réaction excepté le regard de tueuse que je lui lançais avant de continuer sur ma lancée. Quand j’eu fini, il rajoutait qu’il me laissait jusqu’à notre prochaine rencontre ce que je notais mentalement comme un défi.

Puis il attrapa Morgiana par le cou pour la jeter plus loin avant de répondre à la question d’Hanalea pendant que j’écoutais à moitié. Je regardais plutôt Morgiana qui reprenait bruyamment sa respiration avant d’être attachée par Zaryro puis traînée avant que celui-ci nous mentionne qu’il n’avait plus de temps à nous consacrer. Je le regardais partir avant de jeter un dernier regard à Hanalea puis je partis à mon tour dans la direction opposer avec Artémis toujours endormie dans mes bras.

Au final, je me fichais bien de ce qui pourrait arriver à cette jeune femme… Elle aura été une source de distraction amusante à regarder pendant qu’elle était noyée puis qu’elle reprenait son souffle, mais j'avais vu pire donc cela ne causait chez moi aucune réaction particulière...

Je ne savais pas ce qu’allais m’offrir l’avenir, mais j’avais bien hâte de le savoir !


 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   Mer 7 Oct - 23:24

Hanalea a écrit:



Repartir dans sa forêt



Hanalea regardait cet homme, ce colosse profiter de son instant de puissance calmement tout en essuyant le sang calmement sur ces lèvres à cause du coup de pied. La jeune femme sentait encore les blessures causés par l'alpha de son groupe : la zinogre. La créature l'avait mordue au temple du ciel... Cependant elle resta calme comparé à son rapace qui voulait venger sa liée avec ces serres. Peu de temps après, Morgiana fut sorti de l'eau et elle déglutit pour retrouver sa respiration normale.

La druidesse put observer les faibles regard de la Fanalis en sa direction sans prononcer le moindre mot et en entendant les paroles de Zayro Jinn concernant sa question sur l’emprisonnement de celle-ci. Il s'agissait bien de la guerre qu'il l'avait mené à cette vie d'esclave comme dans son monde... La guerre, une chose que détestait Hanalea car la guerre causait toujours des dégâts collatéraux sur la nature en utilisant les arbres pour créer des défenses ou en la blessant. La jeune femme se mit à pester contre Morgiana tout en parlant à Alister et en donnant son jugement sur les paroles de Roza :

Je n'aurai même pas du l'aider, si elle a participé à une guerre. J'espère que la nature n'a rien eu à cause de ces deux nations... Et cette jeune femme devrait se faire calmer.... Ce monde est remplit de tarés, qu'importe les mondes. La stupidité humaine est toujours là....

ALERTE PSYCHOPATHE !

Tu n'as que sa à dire, c'est rare ! Sinon on rentre à la forêt d'émeraude, je ne veux plus les voir.

D'accord, part devant je te suis.

Hanalea allait partir avant de voir Zayro et Morgiana partir dans une direction opposé à la forêt d’émeraude... En direction des territoires de Fuyu.... Elle s'en fichait désormais et elle s'engagea sans même dire au revoir à cette femme. La druidesse ne vit plus Roza à l'horizon avant de voir le rapace la rejoindre avec grâce. Le duo s'éloigna de plus en plus en direction de l'océan, l'odeur de l'eau salé s'évanouit peu à peu pour laisser place à celle de la forêt au fils des jours.... Elle était enfin rentré dans son lieu favori sans rencontrer un être humain.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Rencontre inattendue   

Revenir en haut Aller en bas
Rencontre inattendue
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.