Partagez | .
Le retour du Héros
Messages : 547
Yens : 397
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Le retour du Héros   Ven 7 Aoû - 23:30


   
Le retour du Heros

   
Avec Jeong Tekina


   

Kiritsugu accompagné d’Ichi se dirigea vers la capitale du Kansei en passant par la forêt la route menant au temple était devenu impraticable dut au flamme ravageuse qui c’était emparé de la forêt et de la route menant au lieu de culte. Son C-4 avait  tout embrasé et ce feu n’allait pas s’éteindre tout de suite.  Ichi un des fidèle soldats de la garde armée de Minshu faisait la route à ses coté et lui servait de guide dans ses bois qu’il connaissait bien.

Ils ne tardèrent pas à regagner la capitale en ruine après le passage d’aeternam. Les réparation avait débuté mais, Minshu semblait manqué de moyens pour les accélérer, l’alliance avec Seika devrait régler se problème et apporté les minerais nécessaire au parachèvement des réparation. Bientôt devant eux trônait les grandes portes du palais présidentiel abimé par la charge des monstres et des capitaines de la secte noir propulser par les vagues lumineuse issu de le halo qui se trouvait aux centre du champs de bataille , arrivé à leur niveau Ichi s’arrêta brusquement .

«Ichi ma route s’arrête ici , je dois veiller aussi à voir si les autres élus vont bien et éteindre ce feux dans la foret avant qu’il n’atteigne les terres . Ma présence sera inutile de toute manière vous êtes celui qu’il attend.  »

Emiya kiritsugu fit de tête à Ichi pour confirmer son idée et pénétra dans le palais, de nombreux combat avait eu lieu ici des statues détruite jonchait le sol ainsi que des traces de lame dans certain portraits qui parsemaient els murs et par ci par là encore du sang incrusté dans la longue moquette qui menait au bureau présidentiel. Le traqueur suivit la route indiqué par le long tapis rouge jusqu’à deux grandes portes légèrement entrouverte à travers lesquels il pouvait voir un homme assis à son bureau. Il posa sa main gauche sur la première porte puis sa main droite sur la seconde avant de les pousser simultanément vers l’intérieur et aller à la rencontre du président de Minshu.

Certain des vêtement du traqueur était encore déchiré après la bataille contre Zayro, lorsqu’il fit fasse à l’homme qui lui aussi semblait encore porté les stigmates de la précédente guerre contre les sectaires.

« Ce que j’avais prédit est finalement arrivée ! La guerre à frapper Minshu plusieurs reprise et elle n’était pas prête à y faire face ….  Il est temps d’y remédier ne pensez-vous pas ?»






   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 586
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le retour du Héros   Mar 11 Aoû - 16:28


   
   

   


   
Le retour du Héros
Le flegme est la réponse de l'homme fort


   


   

Quoi de pire que de subir une attaque d’Aetarnam en pleine capitale ? Eh bien subir une attaque de Fuyu quasi en même temps. Le sort se jouait-il de Minshu ? Qu’avaient fait les adorateurs de Manshe qui pouvait engendrer une telle réunion de malchance ? Jeong songeait sérieusement à ces questions. Les premières rumeurs affirmaient que le Dieu Serpent s’était manifesté pour contrer le destructeur du Temple de la Terre, Zayro Jinn. C’était un élu du dragon, très puissant. Ses faits d’armes étaient très nombreux et surtout sanglants. On l’appelait même le Messager de l’Enfer. Un titre assez provocateur, pensait le Président. Il faudrait réfléchir à des compensations, et, au cas échéant, à des représailles.

La journée avait commencé comme toutes les autres journées. Un levé de soleil. Mais pour Jeong, tout était différent. Le palais était morcelé, partiellement détruit par l’attaque d’Aeternam. Une foule d’ouvriers œuvrait à sa reconstruction. L’ambiance, d’habitude si calme et si propice à la méditation et au travail, était maintenant agitée et brillante. Mais l’Homme d’Etat était au-dessus de ce genre de considération. Il avait des missions à remplir, et ni la neige, ni le vent, ni les blessures de son combat contre les ombres ne l’en détournerait. Il était d’ailleurs remis depuis longtemps. Rien ne pouvait laisser paraitre qu’il avait affronté des êtres aussi puissants que lui il y avait moins d'une dizaines de jours de cela. Il ne s’était pas reposé et s’était remis le soir même à travailler. Vu les responsabilités qui pesaient sur lui, il n’avait pas le temps de jouer au malade. Et puis, quelle image de chef de nation refléterait-il s’il s’absentait ?

Jeong était à son bureau, en train de discuter avec une sorte de ministre du budget à allouer à la reconstruction de la ville. On l’informa aussi que des élus aidaient activement la population à se remettre. Un bon point pour eux. Mais avant que le Président puisse donner son accord sur quelques fioritures administratives, un homme entra vivement dans la pièce. Aussitôt, deux lames vinrent se coller à son cou. Sortant de nulle part, telle la brise du vent, ils étaient apparus derrière l’élu qui articula une phrase d’introduction. Ce dernier ne pouvait pas voir ceux qui le tenaient en respect, mais il pouvait être sûr qu’au moindre mouvement hostile, sa gorge serait tranchée. Jeong leur fit alors signe de la main, et les lames perdirent de leur appuie contre la peau du nouveau venu. Elles disparurent sans laisser une chance à leur cible de les apercevoir.

- Mes généraux sont un peu sur le qui-vive. Avec ce qui se passe en ce moment, on ne peut pas le leur reprocher.

Il considéra ensuite les paroles de celui qu’il avait reconnu comme étant Emiya Kiritsugu. Ce dernier s’était introduit dans le palais une fois. Décidément, ne pouvait-il pas prendre rendez-vous comme tout le monde ?

- La guerre ne frappe pas. Elle donne ou elle prend. Elle nous a pris beaucoup ces dernières semaines.

Le ton de sa voix était empreint d’une profonde tristesse. Il s’était efforcé de ne pas le faire avant les commémorations qu’il organiserait, mais il pensa aux victimes des deux tragiques évènements.

- Et donc ? Etes-vous seulement venus triomphé d’un fait aussi prévisible qu’une attaque ennemie en temps de guerre ?

Jeong se voulait ferme dans ses propos. Il n’avait nul temps à perdre pour des discussions philosophiques. Se remettre d’Aeternam et du Massacre était une tâche colossale et avide de temps. 
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 397
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le retour du Héros   Mar 11 Aoû - 23:22


   
Le retour du Heros

   
Avec Jeong Tekina


   

En poussant la porte entre ouverte du bureau L’élu de la nation couleur émeraude, aperçu que le président n’était pas seul, mais ce ne fut pas la seule chose qu’il remarqua. Deux lames venaient de se poser sur chacun des côtés de son cou rapidement sans faire de bruit. La seule chose qui lui permit de les remarquer était la pression que chacune d’elle exerçait sur son cou. Aussitôt presque instinctivement, il activa son time alter double accel et le temps se figea, pas pour lui non, mais pour toutes les personnes de la pièce la circulation du sang dans corps venait de doubler et son cœur pompait et redistribuait deux fois plus vite le fluide dans son corps. Augmentant la vitesse de ses mouvements par deux, rendant ainsi le monde extérieur comme figé d’un coup d’œil rapide, il jette un regard à sa droite puis à sa gauche, portant son regard sur les deux gardes qui le tenait en respect par leurs deux lames posait sur son cou. Il connaissait maintenant le positionnement des deux hommes dans la salle, mais ne pouvait pas effectuer de grands mouvements sinon les deux fers aiguisés des généraux lui transperceraient la gorge de part en part.

*Time alter : release accel.*

Le temps reprit subitement son cout normal. Le président intervenu à ce moment-là en faisant un signe de la main pour que ses gardes du corps se mettent au repos. Enchainant avec une phrase pour la défense de ses soldats. Le tireur d’élite ne répondit pas immédiatement au président. Il sentit alors une légère goutte de sang coulé sur son cou dans sa manœuvre, le sniper avait un peu trop appuyé sur jambe d’appui et par conséquent sur la lame d’un des généraux le coupant au passage légèrement.

Le président reprit alors la parole pour rebondir sur les mots que lui avait adresser le mercenaire. Cette fois-ci, la réponse d’Emiya fut immédiate.

« Comme d’habitude, vous jouez avec les mots pour ne pas affronter totalement la réalité »

Le président rétorqua alors d’un ton froid et sérieux :

« - Et donc ? Etes-vous seulement venus triomphé d’un fait aussi prévisible qu’une attaque ennemie en temps de guerre ? »

La réponse de kirtsugu faut aussi froide et sérieuse envers son homologue :

« Triompher !? Avez-vous déjà oublier nôtres dernière discussion à propos de la guerre. Pour moi, il n’y a aucun triomphe sur le champ de bataille juste des mort inutile entassé pour avoir suivi un idéaux. Non si je suis la aujourd’hui, c’est parce que les masques doivent tomber comme je vous l’ai dit lors de notre première rencontre. Aujourd’hui, il est temps de faire face à cette réalité dont je vous avais prévenue qu’elle arriverait. Et aussi prévisible soit-elle, vous n’avez rien fait pour l’éviter. Voilà la vérité et la réalité !»

Se rapprochant de Jeong, les habilles partiellement déchiré, il reprit :

« Je ne suis pas vraiment triomphant, aujourd’hui, vous pouvez le constater par mon état. Mais cela est dû au fait que j’ai combattu deux fois à une guerre qui n’était pas la mienne pour un seigneur contre un autre, pourtant, j’ai défendu Minshu à ses deux reprises contre Aeterman et contre Zayro, mais pas seulement, j’ai aussi rendu justice à Minshu en traquant et en mettant fin à la vie d’un élu qui avait attenté aux vies d’honnête citoyen de la nation du serpent comme je l’avais promis lors de notre dernière rencontre, j’ai était le bras invisible qui porté l’épée de la justices durant ses derniers mois, vous et moi. »

Le traquer prit une légère pause tout en se dirigeant vers la fenêtre du bureau avant de prendre.

« Vous et moi ne sommes pas ennemis, au contraire, je pense que nous pouvons œuvrer dans un but commun, sinon pourquoi m’avoir confié une mission aussi importante que de sceller une alliance avec l’empire de Seika ? »






   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 586
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le retour du Héros   Jeu 20 Aoû - 20:14


   
   

   


   
Le retour du Héros
Le flegme est la réponse de l'homme fort


   


   

Jeong soupira aux propos d’Emiya. Les deux hommes n’étaient pas spécialement sur la même longueur d’onde cette fois-ci. L’élu semblait voir sur le long terme, les futures actions et possibles contraintes ; mais le Président savait fort bien que tout cela ne servait à rien si le court terme était en ruine, comme maintenant. Il comprenait bien l’urgence de répondre à une attaque, mais à quoi bon y aller avec une jambe cassée ? Il relativisa sur la divergence de position et se calma un peu. Son lourd emploi du temps ne lui laissait guère le loisir de s’énerver et de débattre de sujet non-urgent. Il avait écouté l’homme en face de lui, qui ruisselait d’une goutte de sang. Il avait choisi de ne pas répondre à la pique sur la prévision d’évènement néfaste. De toute façon, toute réponse ici serait considérée comme de la mauvaise foi.

Le Président afficha cependant une expression de désapprobation lorsqu’il parla de guerre qui n’était pas la sienne. Mais il attendit la fin de son discours avant d'intervenir, question de politesse.

- Le bienveillant Manshe vous a invoqué ici pour combattre. C’est votre guerre, n’en doutez pas un instant. Si votre condition ne vous plaît pas, à vous de le lui faire savoir. Comprenez que vous êtes son soldat, et que je suis votre supérieur. Pour reprendre votre métaphore, vous êtes l’épée, je suis la main et le Dieu Serpent est la tête. Alors non, nous ne sommes pas ennemis. Mais nous n'en sommes pas plus amis pour autant. Il y a des protocoles à suivre, quels que soient vos haut-faits. Ce n’est pas en courant droit à mon bureau et en débarquant ainsi que vous aurez mon respect. L’ordre doit régner même au sein du chaos.

Les paroles de Jeong pouvaient sembler dures, plus dures que lors du dernier échange. Mais l’heure n’était pas à ce genre de fioriture. Le pays devait se relever.

- Quant à Seika…

Il fit alors signe au ministre qui écoutait la conversation sans trop savoir s’il devait partir ou non.

- A partir de maintenant, vous transcrirez tout ce qui va se dire ici. Le script officiel reconstruit sa maison familiale.

Il se tourna alors vers l’élu qui regardait par la fenêtre. D'un ton ferme qui n'allait pas avec son habituel calme, il exigea :

- Elu Emiya Kiritsugu, faites-moi un bilan de votre rencontre avec le représentant du Phoenix.

Certes, il avait déjà eu de très nombreux retours le matin même, de la part de divers espions, mais les formalités restaient obligatoires, surtout à Minshu.

   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le retour du Héros   

Revenir en haut Aller en bas
Le retour du Héros
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.