Partagez | .
Penser à eux...
Invité Invité

-



MessageSujet: Penser à eux...   Mer 12 Aoû - 23:23

Penser à eux

Uzumaki Naruto
Uzumaki Naruto
«Je prendrai sur moi toutes les haines et toutes les douleurs !»



Encore une nouvelle journée en Kosaten. Naruto s’était réveillé de bonne heure, comme à son habitude. Si, enfant, il était un lève-tard, son entraînement avec Jiraiya puis avec Fukasaku lui avait montré les bien-faits d’une matinée commencée tôt. Ainsi, il eut tout loisir de prendre un bon bain et de méditer, sans se presser. Il ne fallait pas changer les vieilles habitudes. Même s’il ne pouvait plus utiliser l’énergie naturelle, il pouvait encore la sentir. Petit à petit, il savait qu’il allait récupérer de son usage, et cela le rassurait. Sans elle, il n’était pas à son potentiel maximum. Bien sûr, il ne l’était pas sans Kurama non plus, le démon renard à neuf queues en lui qui n’était pour cette fois pas le narrateur de son aventure à Kosaten. Mais l’énergie naturelle avait un côté apaisant qui faisait défaut à l’énergie du Biju.

Le blondinet s’était donc assis en tailleur, devant une fenêtre de l’habitation de Sakura. Depuis le départ de cette dernière et sa mystérieuse lettre, Naruto vivait seul. Cela ne changeait pas trop d’avant. Mais cette solitude avait un goût différent. Lui qui, au cours des derniers mois, venait d’expérimenter un très fort sentiment d’amour, d’amitié et d’acceptation tout autour de lui, était de nouveau livrer à lui-même, au milieu d’inconnu. Il commençait à prendre cela comme une déchéance. Le paradis du monde Shinobi en paix lui ouvrait les bras, mais il était tombé dans un autre monde en proie à la guerre. L’Uzumaki regrettait beaucoup ce fait. Naturellement, il pensait à tous ceux qui étaient restés là-bas, à Konoha. Comment Kakashi-sensei allait-il prendre la mort d’Obito ? Shikamaru allait-il trouver du réconfort après la disparition de son père ? Et Ino ? Sans parler de Sasuke… Allait-il mettre en danger le monde ? Avec son pouvoir actuel, il pouvait largement porter préjudice aux grandes nations. C’était peut-être déjà trop tard…

Quand la foule commençait à se faire entendre dans la petite ville, Naruto su qu’il avait médité trop longtemps. Ce n’était pas bon les affaires ça. Et oui, le jeune ninja avait maintenant du travail, quelque chose qui le reflétait assez bien. Non, il n’était pas (encore) devenu Hokage, cela ne marcherait qu’à Konoha. Il travaillait en tant que cuisinier dans un restaurant de taille moyenne, avec comme spécialité personnelle… Les ramens ! Usant de son incroyable faculté de persuasion, il avait pu se faire embaucher et, très vite, ses nouilles à la Naruto étaient devenues la poule aux œufs d’or de son employeur. Qui l’aurait cru ? Le plus fin des gourmets faisait aussi un excellent cuistot. L’Uzumaki partit donc à son travail, afin de tout préparer pour l’heure d'afflux. Les habitants de la petite bourgade étaient, pour la plupart, très pressés, voire impatients. En tout cas, c’était le cas des clients qui venaient chaque jour commander un repas. Le blondinet devait alors être le plus efficace possible.

Une fois arrivé sur place, il fit les salutations usuelles avec le personnel puis sortit la farine et les œufs. Il entama alors la préparation de ses fameuses nouilles, sous les regards avides d’apprentissage des autres commis. A force d’avoir vu les gestes d’Ichiraku et de les avoir pratiquées ces dernières semaines, il n’avait plus besoin de se concentrer sur ce qu’il faisait. C’était comme pendant un combat, les réflexes prenaient le relais. Son attention était toujours concentrée sur ces amis du village de la feuille. Qu’allait devenir les Shinobi, maintenant que la paix était installée ? Surement qu’ils reprendraient des activités plus enrichissantes et moins violente. Mais il restait tout de même des gens comme Rock Lee. Il avait dédié sa vie entière à l’art des ninjas, même sans être capable de le pratiquer pleinement. A part ça, qu’avait-il ? Peut-être qu’il détenait un talent caché ou une passion incroyable qui assurerait son avenir ? Tenten serait surement fière de lui s’il parvenait à faire autre chose que des pompes. Non, Gai-sensei ne le laisserait jamais se détourner de la voie de la jeunesse. Comment allait-il d’ailleurs ? Naruto l’avait soigné avec le pouvoir du Rikudo, mais ouvrir le Hachimon Tonko était dangereux…

Rock Lee, Tenten, Gai-sensei… Comment prenaient-il la mort de Neji ? Naruto l’avait très mal vécu. Sur le coup, c’était une motivation pour en finir avec l’adversaire. Mais le fouet finissait toujours par blesser le cheval, et la peine s’était installée dans le cœur du blondinet. Il n’osait se mettre à leurs places, de peur de ressentir encore plus de tristesse et d’impuissance. Malgré tout, il comprenait le geste de son camarade. Il s’était sacrifié car il croyait en une personne. Il croyait en ses capacités, en sa volonté, en sa conviction. Voir un homme accepter de donner sa vie pour une autre personne… Naruto ne pouvait s’empêcher d’éprouver un respect des plus sincères et profond pour le Hyuga. Sans vraiment s’en rendre compte, il s’était fait la promesse de défendre ce pourquoi Neji avait quitté le monde des vivants : Hinata Hyuga.



Dernière édition par Uzumaki Naruto le Ven 21 Aoû - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Penser à eux...   Sam 15 Aoû - 10:00

Penser à eux

Uzumaki Naruto
Uzumaki Naruto
«Je prendrai sur moi toutes les haines et toutes les douleurs !»



Naruto finit de préparer ses nouilles. Il avait mis de l’eau à bouillir sur un réchaud, et il fixait maintenant le récipient en métal. Cependant, son regard ne se portait pas sur les petites bulles qui commençaient à remonter. Non, il observait ses souvenirs en s’inquiétant. Hinata. Qu’était-elle devenue ? Que représentait-elle maintenant pour le blondinet ? Lui-même ne le savait pas. Des sentiments avaient grandi en lui. Il savait que leur source avait un élément déclencheur puissant, mais il ne parvenait pas à s'en rappeler. Tout ce qu’il voyait, c’était le visage déformé de Yahiko, l’un des Pain. Quelque chose s’était passée pendant ce combat ? Il était très difficile de se remémorer ce moment, la quasi libération d’un Kurama déchainé avait grandement altérée ses capacités cognitives à cet instant. Tout ce qu’il savait, c’était qu’Hinata lui avait sauvé la vie en risquant la sienne. Elle devait être effondrée à la mort de Neji. Mais au moins, elle pouvait bénéficier du réconfort de sa famille.

Naruto trempa ses nouilles dans l’eau frémissante en pensant à son père. La famille. Ses expériences avec ses parents étaient malheureusement toujours brèves. Mais il s’estimait tout de même chanceux d’avoir pu les rencontrer par-delà leurs morts. Qu’il aurait aimé avoir grandi avec son père. Qu’il aurait adoré être choyé par sa mère. La vie était parfois injuste. Et même temps, il ne pouvait s’empêcher de penser que les choses étaient mieux ainsi. Après tout, sans la disparition de ses parents, il n’aurait sans doute jamais pu être en mesure de sauver le monde. Et tous ceux qui comptaient pour lui aurait été tué par Uchiha Madara, l’homme qui appartenait au même clan que Sasuke.

Sasuke… Que pouvait-il bien préparer ? Le blondinet savait qu’ils s’étaient compris mutuellement lors de la bataille à la Vallée de la Fin, mais quoi d’autre ? Avait-il changé ses plans de révolution ? Était-il retourné à Konoha ? Comment Tsunade-oba-san allait l’accueillir ? Surtout quand Sakura et lui n’était pas là pour plaider sa cause. Et les autres… Comment pourrait-il encore l’accepter ? Orochimaru, l’Akatsuki, Tobi. Il avait travaillé avec ou pour eux. Mais la principale préoccupation de Naruto était d’anticiper ce qu’allait faire la Sakura de son monde, enfin de son époque. Tenter de le tuer de nouveau ? L’oublier ? Choisir d’être à ses côtés ?

Cette dernière pensée lui causa un grand mal être.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Penser à eux...   Ven 21 Aoû - 15:36

Penser à eux

Uzumaki Naruto
Uzumaki Naruto
«Je prendrai sur moi toutes les haines et toutes les douleurs !»



Pourquoi l’idée de voir Sakura partir de Konoha avec Sasuke lui infligeait une boule dans le ventre ? Il tenta d’y répondre en élaborant le bouillon pour ses ramens. Il était amoureux de son équipière, il y avait longtemps. Si l’on pouvait penser que l’absence de trois ans de Naruto avait terni ses sentiments à son égard, c’était en réalité la maturité de l’Uzumaki qui en avait eu raison. Sakura restait bloquée sur Sasuke. Rien n’aurait pu l’en détacher. Le blondinet n’aurait aucun avenir avec celle qu’il convoitait. Les évènements précédents le sommet des cinq Kage le lui confirmèrent. Elle l’aimait tellement, que cela lui déchirait son propre cœur. Naruto s’était senti si impuissant à ce moment-là. Devant tant de vulnérabilité, il n’avait pas pu trouver les mots. Juste une promesse. Celle de tenir sa première promesse : Ramener l’Uchiha à Konoha. Mais la noirceur du brun était trop grande. Il avait fallu se résoudre à en finir avec lui. Heureusement, il n’eux pas besoin de le faire. Mais le fait est que pendant un moment, Naruto se sentait obligé de tuer Sasuke. Pour lui, et pour Sakura.

Etait-ce la raison de ce malaise ?

Petit à petit, Sakura perdit sa place dans le cœur de Naruto. Mais une petite voix venait de temps à autre lui chuchoter : « et si ? ». Et alors il se laissait aller à ses fantasmes. Et si Sakura l’aimait ? Et si elle se confessait à lui ? Et si elle voulait vivre le restant de sa vie à ses côtés ? Que ferait-il ? Lui qui lui avait tant couru après… Aurait-il le courage de la rejeter ? En avait-il seulement envie ? Il la connaissait mieux que quiconque après tout. Il ferait un excellent mari, il avait tout ce qu’il fallait pour la rendre heureuse. Mais l’ombre du Uchiha le ramener toujours à la dure réalité. Il finissait toujours ses spéculations sur sa vie avec elle de cette manière. Sasuke était un obstacle. Pas pour lui, mais pour Sakura. Elle devait le surmonter… Ou s’y abandonner.

L’abandon. Naruto s’y était laissé aller depuis son arrivée à Kosaten. Il n’avait plus envie de combattre, plus envie d’entrer dans des conflits. Tout ce qu’il voulait, c’était vivre une vie tranquille. L’éventualité de perdre sa chance de devenir Hokage le rendait triste, mais la vie à Seika était douce et tranquille, comme à Konoha. Et puis, ici, il avait une collocation avec Sakura… Décidément, elle obsédait ses pensées dernièrement. Etait-ce à cause de son absence surprise ? Surement. Le blondinet espérait qu’elle n’était en danger. Si elle venait à mourir… Il stoppa sa pensée. Aucun être cher ne devait mourir par la violence, il ne le supporterait plus. Hélas, le mieux qu’il pouvait faire était de prier pour elle. Il l’aimait encore finalement. Mais à quel degré ? Lui-même ne le savait pas. Comment être fixé ?

Laruto servit ses premiers clients. Un jeune couple, sans doute un peu plus vieux que lui. Il dressa les bols et y disposa les ramens et leurs bouillons. Du coin de l’œil, il vit les amoureux s’embrasser discrètement, puis un enfant qui passait par là avec sa mère s’écria :

- Maman ! Les namoureuh ils se font des poutoux !

Na scène arracha un sourire à tout le monde, y compris la mère, gênée par le manque de discrétion de son fils. L’Uzumaki, lui, reprit son travail. Un poutou hein ? Pourquoi pas…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Penser à eux...   

Revenir en haut Aller en bas
Penser à eux...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fume pour éviter de penser[PV Fabien]
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Que penser de 2012 ?
» Penser que le vie est simple, c'est compliqué...[Métou ♥]
» C'était un monde étrange, mais j'ai appris une chose...Penser que la vie humaine ne peut être régie que par la raison, c’est nier la possibilité même de la vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.