Partagez | .
Colère et nouveau Monde!
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Colère et nouveau Monde!   Sam 15 Aoû - 1:29







Colère dans un nouveau Monde!

Feat. Geleerde







Chronologie: Ce Rp est le premier pour Sayo-Hee, il se passe dés son arrivé dans l'univers de Kosaten!


Un Flash lumineux et un cri de rage! La main de sa sœur, qu'elle ne pu jamais atteindre. Un pêché qui profita de cette faille béante pour se précipiter dans le cœur de l'étoile du soir! Elle ragea, elle hurla, puis plus rien comme si tout les sons de ce monde avait disparut. Elle était baignée dans une véritable lumière pure et blanche, mais la démone n'en avait cure. Bordel! Elles étaient en plein combat, alors qui avait pu oser?

La lumière se dissipa pour déposer son corps encore écorché et en piteux état sur le sol, entourée de passant à l'air interloqué. Ce qu'elle remarqua de suite, sa perte de puissance radicale, mais aussi sa légendaire vitesse. Elle foudroya du regard, les passants qui apposèrent son regard sur elle. Bien sûr qu'elle était surprise, au passage, mais la colère avait l'ascendant sur tout le reste. Elle se mit donc à hurler de plus belle, frappant dans le mur de la maison la plus proche.... Mais là où elle s'attendait à ce que cette dernière s'écroule sous sa force herculéenne, elle se fit plutôt mal à la main. Ses cris se transformant en rage et douleur.

- Bon sang! Bordel! Il se passe quoi ici?

Les personnes habillées de manière ridicule, autour d'elle, la regardait avec toutes les émotions possible et inimaginable sur le visage. Mais ce n'était pas ça qui allait la gêner. En faites, ça éveillait encore plus les flammes de sa colère. Elle s'empara donc du premier passant, pour le secouer comme un prunier, hurlant ses mots, à lui détruire les tympans. Ah oui, parce que par-dessus le marché, elle avait perdu son aura de fascination qu'elle pouvait exercer sur les masses. Ce n'était qu'une légère couche, comme si elle était à sa naissance. Non mais sérieux, il fallait qu'elle se baisse à poser des questions:

- Où suis-je? Pourquoi vous m'avez fait venir ici? Que font ma sœur et les habitants de Yama? VOUS ALLEZ RÉPONDRE? ABRUTIT!

Quand le premier ne répondit, rien trop interloqué et apeuré pour dire un homme, il fut jeté violemment au sol, alors qu'elle s'emparait d'un autre passant. Ne cessant de crier, et poser des questions, son visage devenant aussi rouge qu'un fruit, ses yeux exorbités, et des veines saillante apparaissant sur son cou. Elle était belle, elle n'avait pas perdu cela au moins. Elle était la perfection même de la beauté...Enragée! Elle pouvait attirer un certain type d'homme dans un tel comportement...

Un type d'homme, mais pas celui qu'elle venait d'attirer, à ce moment. Oui parce que, le cliquetis d'armure attira son attention, alors que trois hommes en armure vinrent à sa rencontre, plutôt menaçant. Il manquait plus que ça. Mais alors qu'elle voulu user de sa grande vitesse pour fondre sur eux, elle fut surprise de voir qu'elle était devenue aussi lente que lorsqu'elle était jeune. Un instant d'égarement, et elle fut encercler par les hommes qui l'obligèrent à se présenter, et se tenir en évidence. Non mais vous y croyiez, en plus ils la menaçaient. Tant pis pour la vitesse, mais là s'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Enfin sous le pêché de Madame la Colère, le vase débordait souvent.  

Son regard lançait des éclairs et du feu. Elle ne retirerait rien d'eux, il faudrait, comme d'habitude, qu'elle trouve ses réponses par elle même! Si seulement ses hommes étaient avec elle. Et ben ils pourraient raser cette immense ville, rien que par énervement. Mais les gardes changèrent de comportement, quand il aperçurent le symbole et sceau de Minshu sur sa poitrine, les yeux rivés sur son décolleté plongeant comme tous les hommes. Ce fut de trop, alors même que les soldats baissèrent un instant leur garde, proclamant un seul mot:

-Minshu?

Mais il ne put jamais finir sa phrase, car déjà la femme s'était élancée sur eux. Trahissant tout de même sa frêle silhouette par une force supérieure à un homme, elle avait attraper le visage du guerrier le plus proche au visage, pour l'envoyer valser dans la ruelle, dans une bourrasque de vent et de poussières. Il parti même, plus loin, qu'il ne le pensait. Laissant échapper des hoquet de surprise au passant, qui s'exclamèrent en cœur!

-Minshu
-Une élu de Minshu...
- C'est pas possible, que lui arrive t-il cette représentante du dieu serpent?

Son cerveau carburait à toutes les phrases qu'elle entendait, mais autant le pêché qui la contrôlait que les gardes qui se jetèrent sur elle... Elle devait y réfléchir plus tard! Puisque les deux soldats étaient bientôt sur elle.

Avec l'agilité du félin et de son travail acharné, elle parvint à les esquiver avec une facilité déconcertante. L'un se prenant le pied de la Fureur, le faisant tomber au sol, alors que l'autre fut propulser au sol, par une main vengeresse. Les deux hommes au sol, l'étoile du soir s'éloigna avec un tel énervement que tous s'écartèrent de son chemin, de peur d'être le prochain. Mais les gardes rouge se relevèrent, laissant pousser un long soupir à Sayo-Hee.

- Vous allez me lâcher à la fin, bande d'inutiles!

Néanmoins ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'avec tout le grabuge, qu'elle faisait, elle avait attiré l'attention d'une personne bien plus intéressante encore, qui ferait bientôt son entrée... Une personne qui aurait un lien probablement important sur cette nouvelle terre, même si les débuts allaient être chaotique...





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Sam 15 Aoû - 8:45








Plus de deux semaines et demie s'étaient écoulées depuis le retour de la louve à Chikai, Capitale des flammes et du Phénix. Là où résidaient généralement les élus aux tempéraments de feu et à la soif de connaissance. Ce même lieu, qui avait su accueillir Geleerde, une élue au caractère indomptable et aux origines animales. Dernièrement, la louve vaquait à ses nouvelles occupations, dans les archives de la bibliothèque, en quête de nouvelles réponses, mais également, afin de constituer son dernier rapport contre les créatures fraîchement débarqué sur Kosaten. Depuis peu, de nouveaux monstres avaient foulé les terres de ce monde, totalement inconnu aux habitants jusqu'à ce jour. Étrangement, certaines parmi elles, semblaient provenir des mondes d'origines aux élus. La plupart étaient sans réel danger, mais l'écosystème de ce monde en fut fortement touché. Il était donc du devoir des élus, de gérer au mieux cela.

Geleerde croulait sur les papiers et autres livres, notant assidûment chaque détail, chaque information qu'elle avait pu obtenir lorsqu'elle fut amené à s'occuper de cette quête. Accompagné d'un habitant de Chikai, réputé pour ses dons pour le dessin, écoutant avec attention, les descriptions de la louve concernant les créatures qu'elle avait pu rencontrer, s'attardant tout particulièrement sur celles provenant de son monde, les connaissant mieux que quiconque.


- Non... Non : l'écaille dorsale est bien plus pointue que cela. Ce n'est pas comme les Umihebis de votre monde. (...) Hmmm... Les pattes avant ne sont pas si proche. (...) Vous appelez ça, des griffes ? (...) Est-ce que vous m'écoutez quand je vous parle ?


Un soupir traversa les lèvres de l'illustrateur qui reprit - pour il ne savait la combien de fois - son ébauche, marmonnant dans sa barbe pendant que l'hybride s'attarda de nouveau dans ses écrits.


- Geleerde !


À l’appellation de son nom, la louve bascula la tête en arrière, Hm ? Observant l'entrée de la bibliothèque en arquant un sourcil interrogateur. Au loin, se tenait Makoto, accourant vers elle, inquiet.


- Geleerde ! Il faut que tu viennes avec moi, tout de suite !


Alors que la jeune femme dirigea son index vers ses lèvres afin de lui faire signe de se taire, la gardienne des archives apparut derrière le jeune Makoto, un livre entre les mains, l'écrasant sur la tête du pauvre soldat de Chikai qui émit une plainte de douleur, en portant ses bras sur son crâne. Un rire taquin traversa le visage de Geleerde pendant que son allié fut sermonné par la gardienne : elle avait beau être âgée, elle tenait cette bibliothèque d'une main de fer ! Enfin, Makoto se pencha aux oreilles de la louve, une bosse naissante sur le haut de son crâne, murmurant ses quelques paroles :


- Une jeune femme est en train de mettre le désordre sur la place publique... Selon les habitants, elle serait apparue de nulle part : il s'agit probablement d'une nouvelle recrue de Manshee.


Minshu ?


Alors que l'hybride fronça légèrement des sourcils en entendant les dires de son compagnon, elle haussa brièvement des épaules, retournant sur sa lecture du jour.


- Les soldats de Chikai peuvent se débrouiller sans moi : une élue si récente ne devrait pas leur poser de problème.  


- ... Est ce que tu es en train de me dire que tu te dégonfles ?


- Oi.


Touché.

Une petite gouttelette de sueur froide apparut sur la tempe de Makoto qui porta ses deux bras devant son visage, de peur de recevoir un coup de l'hybride, regrettant aussitôt ses paroles. S'il y avait bien une chose que la jeune femme ne supportait pas, c'est bien qu'on la traite de mauviette. Pestant longuement, la louve referma son livre tout en se relevant de sa chaise. Pendant un instant, l'illustrateur eu une lueur d'espoir, pensant que son calvaire allait enfin être terminé, mais, avant qu'il ne puisse s’éclipser, Geleerde lui déposa une pile de rapport établi par les élus de Seika, lui donnant l'ordre de terminer les topographies de ces créatures avant son retour. Et lorsque la jeune femme fut sortie de la pièce, elle jura entendre son nom, suivit du bruit sourd et distinctif d'un livre s'encastrant sur le crâne du malheureux qui aurait osé rompre la quiétude du lieu.




Une fois arrivée sur place, l'hybride de Seika aperçue quelques habitants de la ville s'éloignant de la place publique, inquiet. Certains, restèrent pour jeter un œil à la situation, prêt à intervenir en cas de besoin, quand bien même s'ils n'étaient pas des soldats ou des élus de Chikai. S'approchant un peu plus en compagnie de Makoto, la louve aperçue enfin l'auteur de tout ce grabuge. Sayo-Hee. Une femme à la beauté sans pareille, au caractère d'acier et au sang chaud. Fatalement, le regard de Geleerde s'arrêta sur la poitrine de l'élue de Minshu. Il fallait avouer qu'avec un décolleté aussi plongeant, il était difficile de ne pas la remarquer... 

Mais ce qui l'intéressa, fut l'élan d'énergie que la jeune femme semblait détenir en elle. Observant passivement le combat se déroulant sous ses yeux, elle su déceler une certaine similitude entre elle-même et l'élue de Minshu... Aurait-elle trouvée une rivale ? Un léger sourire apparut sur ses lèvres à cette pensée, qui disparut aussi vite qu'il fut apparu. Avançant d'un pas supplémentaire, bombant le torse fièrement, elle éleva la voix afin que tous puissent l'entendre.

- On peut savoir ce qu'il vous prend ?

Les regards se tournèrent vers elle, la majorité des habitants reconnaissant aussitôt l'hybride de Seika, l'indomptable. Certains ne purent s'empêcher d'esquisser un sourire amusée, tandis que d'autres, poussèrent un soupir de soulagement. Comme n'importe quel élu, la présence de l'un d'eux était généralement, toujours rassurante. Mais lorsque l'on connaissait Geleerde, on pouvait être sûr d'une chose : il y aurait du divertissement aujourd'hui.

Pendant un instant, ils pensèrent que la jeune femme s'adressait à Sayo-Hee, mais Geleerde ne lui accorda pas un seul regard. Observant les trois soldats qui s'étaient imposés à l'étoile du soir, Geleerde su reconnaître deux d'entre eux. Portant ses mains sur ses hanches, elle toisa ses coéquipiers du regard, arquant un sourcil dédaigneux, malgré le petit sourire qu'elle ne pu empêcher de faire apparaître :


- Kiryuu. Ren... Vous manquez décidément d'entrainement à ce que je vois. Devrais-je le faire savoir à Schneiden afin qu'il soit plus sévère avec vous pour la prochaine fois ?


Face à cette menace, les deux concernés se retournèrent vers elle. Kiryuu, comme à son habitude, grimaça tout en émettant quelques postures exagérées.

- Oi ! Geleerde ! J'te paierai plus jamais de tournée si tu m'fais ce coup !

- Il va encore diminuer nos temps de pause...


Quelques rires s'ajoutèrent à cela, détendant immédiatement l'atmosphère. Les deux jeunes recrus étaient encore loin de surpasser leurs aînés et ce fut une chance pour l'élue de Minshu de tomber sur eux. Si elle s'était retrouvé face à Hamada, le second de Schneiden, l'histoire de cette journée en aurait été tout autre. D'un signe de la main, l'hybride leur demanda de s'écarter de Sayo-Hee, une lueur enflammée naissant dans sa dernière pupille valide, couleur rubis. Un léger frisson d'excitation parcourut l'échine de la demoiselle, alors qu'elle s'approcha d'un pas vers l'étoile du soir.


- Geleerde.


Instinctivement, Makoto interpella la jeune femme qui passa sa tête derrière son épaule pour croiser le regard du défenseur de Chikai. Commençant à connaître l'élue qu'il côtoyait régulièrement depuis leur combat contre Aeternam, il lui fit part d'un détail qui avait toute son importance :


- Je te rappelle que nous avons une alliance avec Minshu désormais : ne fais rien qui pourrait déclencher une réaction néfaste de la part de nos nouveaux alliés.


Un demi-sourire amusé apparaissant sur ses lèvres, la louve leva le bras vers sa direction, afin de le rassurer, tout en reportant son attention vers Sayo-Hee.


- Ne t'inquiète pas : cette petite a juste besoin qu'on l'a remette à sa place avant qu'on lui explique quoi que ce soit. Et puis...


Musique d'ambiance



Son regard finit par enfin croiser celui de la nouvelle élue de Minshu, conservant son sourire taquin et bestial, observant le moindre fait et geste de la jeune femme lui faisant face.


- Je ne pense pas qu'une élue comme elle fraîchement débarquée soit suffisamment capable ne serait-ce que me frôler.

Provocation.

Élevant la voix afin qu'elle soit sûre que Sayo-Hee puisse l'entendre tout en continuant de l'observer, la louve baissa légèrement la tête, ses quelques mèches rebelles voilant son dernier œil. Les habitants s'éloignèrent rapidement des deux combattantes tout en restant suffisamment proche afin d'observer la situation. Quelques-uns sifflèrent en signe d'encouragement, tandis que d'autres s'amusèrent à l'idée de voir deux femmes se battre, pour leur propre plaisir coupable. Bien que l'heure fût au combat, celui-ci n'en restait pas moins qu'un simple test aux yeux de l'hybride. Elle voulait voir par elle-même, jusqu'à où Sayo-Hee, l'étoile du soir, était capable d'aller !


- Très bien, petite. Si vous tenez tant que ça à vous défouler...


Portant son bras droit devant elle, le second en arrière tout en fléchissant les jambes, la louve était prête à en découdre. Son aura combative s'évapora doucement d'elle, pendant que sa chevelure dansa au rythme du vent apparu sur la place publique.


- ... Venez donc à moi, élue de la Manshee.


Un défi.
Une bataille personnelle.
Une nouvelle occasion de se surpasser pour l'une.
Une opportunité d'analyse pour l'autre.

Le jour où Sayo-Hee, l'intrépide, et Geleerde, l'indomptable,
signeraient au fer rouge, leur rivalité naissante !





Nota Bene:
 


Dernière édition par Geleerde le Ven 22 Juil - 2:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Sam 15 Aoû - 12:46







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde






La colère, ou Sayo-Hee, on ne savait plus à force continua de ridiculiser les trois hommes, avant que l'intervention d'une femme n'interrompt tout cela. Elle était persuadée avoir ressenti une énergie différentes des gens qui l'entouraient, mais au vu de sa faiblesse incompréhensible ce n'avait été qu'une surface.

Et à présent que la jeune femme était intervenue, elle put dire sans en douter que cet étrange impression venait d-elle. Et autant dire qu'en la voyant cela se confirma. Une aura de bestialité émanait d'elle, mais aussi de puissance. Le visage de l'étoile du soir était tiré par une vive colère, mais il se fendit d'un sourire provocateur en la voyant. Elle ne savait dire pourquoi, mais cette fille lui plaisait bien et lui taper sur le système tout autant. Ce qui aujourd'hui, bien sûr n'allait pas en s'arrangeant, surtout avec comme compagnie la colère.

Mais la réaction des gardes et des villageois lui prévint que cette femme n'était pas n'importe qui! Ils se sentaient soulagés, amusés et rassurés. Enfin quelqu'un d'utile dans ce nouveau monde. Elle pourrait lui apporter des réponses de gré ou de force. Peu importe leur différence de niveau la Colère s'en moquait. Au contraire savoir que quelqu'un attirait encore plus l'attention qu'elle et possédait une force qu'elle avait perdu, l'énervait encore plus. Et par dessus le marché, elle ignorait, continuant leur conversation comme si de rien n'était! Non mais c'est quoi cette histoire! C'était quoi ce monde de fou! Elle devait retourner auprès de sa jumelle, une véritable perte de temps! Enfin au moins, elle avait récolté leur nom, toujours ça de gagner! Et puis, elle avait ouïr dire que leur supérieur était strict dans leur entrainement. Enfin surement pas autant que Sahee-Hee et Sayo-Hee avec leur propre soldat. Sérieusement, au vu de leur faiblesse certaine, ils n'auraient pas fait long feu à Yama!


https://www.youtube.com/watch?v=DURRL27E6xw


Mais la situation devenait intéressante, alors que les sous-fifres s'écartaient. Sayo-Hee, sauf sous l'effet de la Paresse, ne refusait jamais un combat. Et elle voyait dans le regard de cette élue, une flamme dansante, la même que la sienne qui allait se transformait en véritable brasier d'une minute à l'autre. Elle se ressemblait, mais savoir qu'une autre pouvait lui ressemblait, voir l'égalait, causa plus de colère encore qu'elle ne possédait. Son regard s’enflamma donc aussitôt, en réponse à sa petite flamme. Ce n'était pas encore l'incendie, mais celui-ci guettait!

Bien sûr, il augmenta un peu plus, lorsque l'inconnue s'adressa indirectement à elle tout en l'insultant. Son visage se crispa encore plus, alors qu'un sourire provocateur et haineux se dessina sur son visage si parfait. Son aura dansant comme les flammes de ses yeux. Un instant, les hommes et les femmes qui l'observèrent furent prit d'envie de la défendre et de se donner corps et âme pour elle. Fasciné et désireux de lui faire plaisir. Malheureusement, même son Aura avait été touché par sa baisse de régime.

~Rahhhhhhhhhhhhhhhhhh, non mais sérieux! Je vais tout détruire, tout fracasser! Bordel! Bordel! Bordel! ~

Et leurs yeux se croisèrent enfin, déclenchant enfin le braiser dans les siens! Elle la défiait, que s’était amusant et rageant. Elle bouillonnait, oh oui qu'elle boulonnait. Elle n'avait juste qu'à la frôler pour la ridiculiser. Bien, personne n'égalait sa vitesse dans son monde. Un instant, elle voulu user de cela pour apparaître instantanément au côté de l'étrangère. Mais rien ne se passa, ses yeux d'un clair profond furent cette fois-ci le brasier de l'enfer. Elle s'exprima enfin, après toute cette connerie:

-OH! Il faut juste vous frôler, et mieux vous toucher, pour vous ridiculiser comme vos soldats? Au vu de la faiblesse de ceci, se sera un jeu d'enfant. Il faut croire que votre ville, peu importe ou je suis, ne soit composé que de faible. Il faudrait revoir vos entraînements et votre façon de faire.

Tiens, d'ailleurs pour avoir perdu votre œil, je me dis que vous n'êtes surement pas bien puissante non plus. Légèrement plus que ces figurants qui vous font office de garde!


Elle avait été un peu forte, mais la colère parlait à sa place et sans aucune gêne. Encore elle avait été gentille, elle n'avait pas critiquer leur général, un fameux Schneiden. Qui sait peut être était-il un bon enseignant, mais de mauvaises recrues. Dans tous les cas, au travers de la colère, elle garda son sourire provocateur, presque bestiale sur le visage, sous le défi de leur héroïne. Par contre, elle était totalement perdue, et tous les noms ou mot qu'on lui parlait, n'avait aucun sens pour elle. D'ailleurs, elle crache ses dernières paroles, alors que la colère semblait prendre une apparence tout autour de son corps. Une véritable aura démoniaque, très légère, autant dire anormale.

-Je suis Sayo-Hee, je ne suis l'élu de personne ni de ce Manche... Manshe...Enfin peu importe! Je suis l'étoile du soir, l'une des chef jumelle de Yama: quatrième puissance du monde! Oh et puis merde, j'aurais mes réponses après... Après vous avoir montré, qu'il ne faut pas sous-estimer la démone aux pêchés!


Bien, elle avait assez d’élément, malgré le fait qu'elle ne soit pas aussi intelligente que sa sœur, quand il était question de bataille, elle excellait. Elle avait perdu, pour une raison sombre, ses pouvoirs, sa force dantesque, sa vitesse. Elle devait repartie à zéro. Ce qui était évidement plus que rageant, mais ceci l'excitait au souvenir des entraînements qu'elle avait eu et les difficultés qu'elle avait dû surmonter! Mais il lui rester encore des restes, elle pouvait le sentir au fond d'elle. Et bien sûr, elle irait à fond poussé par la colère, qui décuplerait sa fureur du combat et ses attaques. Un dernier sourire, tout en se mettant en position de combat. Elle savait au fond, que son adversaire était plus puissante qu'elle, mais elle s'en moquait. Elle devait vaincre dans l'adversité. Néanmoins, elle se permit d'articuler et chuchoter de simple mots à son encontre, dans un sourire plus sincère destiné uniquement à la Louve. Ben oui cette gourdasse ne s'était même pas présentée. Aucun honneur, à l'aube de la bataille! Enfin tant pis!

-Je vais essayer d'être gentille pour pas que votre réputation soit attachée face à vos spectateurs!

Aucune agressivité dans cette phrase, une simple provocation amusée entre deux guerrière de talent. En faites, elle pouvait déjà presque respecter cette femme qui lui faisait face!

Elle concentra toute son énergie dans ses jambes, contracta tous ses muscles, et dans un bond usa de sa vitesse qui surpassait pas, à l'heure actuelle, celle de l'élue d'en face, mais bien plus que n'importe quel homme ici présent, ou élu à son arrivé. Elle se propulsa donc directement sur Geleerde, sans passer par la case départ. Une fraction de seconde, plus tard, l'étoile du soir se trouva à échanger des coups avec son opposante, ayant crée un véritable tourbillon de vent dans son sillage qui balança au sol tous les spectateurs autour, sous la prodigieuse vitesse. Peut être que son adversaire aurait la surprise de contempler une telle rapidité, alors qu'elle semblait faible.  Tandis qu'aux yeux des passants, elle devait être folle de foncer dans le tas, sans plan. Mais seul des guerriers aguerris pouvaient remarquer que malgré ses actions direct et prompt elle était sur-entraîné et contrôlait à la perfection chacun de ses mouvements!

-La "petite" va vous montrer de quoi elle est capable en n'utilisant qu'un pour-cent de sa véritable puissance!


Un Défi.
La Bataille d'une vie!
Une rivalité dans une amitié forte, intense et pure!
Forgée dans la sueur et l'effort

Deux femmes liées à jamais!
Deux caractères enflammés et libre.
Beauté du cœur et cri de leurs âmes!







©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mer 19 Aoû - 6:25







Un fin sourire naquit sur les lèvres de Geleerde en apercevant que sa petite provocation semblait avoir eu l'effet escompté. Sayo-Hee y avait répondu avec la hargne de vouloir vaincre son adversaire, par tous les moyens possible. Un sentiment que l'élue de Seika appréciait et ne pouvait comprendre mieux que quiconque. La louve la laissa parler, en effectuant un léger jeu de jambes en tournant autour d'un cercle invisible établi entre les deux élus tels deux prédateurs se scrutant du coin de l’œil l'un l'autre avant d'attaquer. Ne cessant d'observer son adversaire, Geleerde arqua un sourcil en entendant les premières paroles de Sayo-Hee, poussant un bref soupir de lassitude.


- Croire que les soldats de Seika sont faibles... Une réaction typiquement normale de la part d'une si jeune élue comme vous. Vous n'avez fait que croiser le fer contre nos plus jeunes soldats. Il n'y a là rien à se vanter d'un tel exploit.


Continuant de tourner autour d'elle lentement, muscles tendus, l'hybride se sentait malgré tout sereine et dégagea une certaine forme palpable de confiance en elle, mais étrangement, tenue également par un calme olympien. Bien plus sage qu'habituellement lors d'un début de combat, la jeune femme ne s'inquiétait pas des conséquences qu'il allait subvenir par la suite. Était-ce dû au fait qu'elle se savait plus puissante qu'une jeune élue ? Que ces provocations n'étaient présentes que pour analyser le caractère et la combativité de Sayo-Hee ? Où serait-ce simplement, dû au fait que la louve voyait en elle comme la rivale parfaite d'une vie ?

Suite à cela, la démone daigna se présenter avant son assaut, ce qui valut de la part de l'hybride, un bref sourire taquin, répétant lentement les mots de la jeune femme.


- « L'étoile du soir »... « Quatrième puissance du monde »... « La démone aux pêchés »...


Observant toujours l'élue devant elle, la demoiselle ne pu se retenir de lui décerner une petite taquinerie de sa part, qui était bien personnelle à son caractère. Car lorsqu'on la connaissait bien, cette dernière était réputée pour ses remarques cinglantes, couplées à un certain don pour mettre le doigt sur les affaires fâcheuses.

Et Sayo-Hee n'en fera pas exception aujourd'hui.


Musique d'ambiance



- Des surnoms aussi redondant que votre décolleté.


Quelques rires suivirent la remarque de la louve, pendant que certains hommes, profitèrent du spectacle que Sayo-Hee offrait en exposant aussi fièrement ses courbes féminines. Bien que l'heure fût au combat, l'ambiance restait quelque peu bon enfant : les habitants de la ville ne semblaient plus aussi inquiets qu'au départ, tapant des mains pour encourager les deux élues. Encore une fois, la démone aux sept pêchés provoqua verbalement l'hybride, lui soulignant qu'elle ferait preuve de retenue pour ce combat afin que la louve ne se retrouve pas ridiculisée devant les habitants et les soldats de Chikai. En réponse, l'hybride de Seika accorda une brève courbette en direction de la jeune élue, un demi-sourire taquin toujours ancré sur son visage.


- Oh ? Madame me fait trop d'honneur.~


Ironie.

Et c'est enfin, que l'élue de Minshu s'élança vers elle. Annonçant le début des festivités !

Attendant patiemment le contact, la louve se contenta simplement d'une parade contre le premier coup de Sayo-Hee en relevant son gantelet devant elle. Une légère onde de choc vint prouver le contact entre elles, leurs cheveux s'envolant un instant. Bien que la vitesse de la démone ne pût pas surprendre l'hybride, cette dernière su apprécier son action en lui offrant un léger sourire provocateur et amusé.


Pas trop mal.


Aussitôt, les prochains coups s'envolèrent dans une danse enflammée entre les deux élues, la louve lui laissant l'avantage pour le moment, en se contentant d'esquiver ou de bloquer les coups de son adversaire. Pour une raison obscure, Geleerde retrouvait pendant ce combat, son aura bestiale d'autrefois, celle qu'elle avait en ses débuts sur Kosaten. Mais de nombreux événements s'étaient produits depuis et, subtilement, l'hybride avait changé. Devenue plus sage, plus calme, elle prenait cependant en cet instant, un plaisir presque coupable de retrouver ce qui la qualifiait le mieux en son monde d'origine.

Celle d'une louve déterminée et excitée par les combats qu'elle menait.

La force de Sayo-Hee était supérieure à celle des plus jeunes soldats de la nation des flammes, mais n'était hélas pour elle, pas suffisante pour pouvoir toucher ne serait-ce qu'une seule fois Geleerde. L'hybride remarqua cependant la grande maîtrise des attaques de la démone, qui était sans aucun doute, une puissante guerrière dans son monde d'origine. Malheureusement, ses capacités étaient amoindries depuis son arrivée et la louve n'eut aucun mal à bloquer ses assauts. Pendant de longues minutes, l'élue de Seika ne riposta pas. Elle voulait avant tout analyser la jeune femme lui faisant face, son regard s'illuminant d'une petite flamme toute particulière avec pourtant, un bien étrange recul face à la situation.

Tel un maître d'arts martiaux jugeant son apprenti.

- Oi, Geleerde ! Montre-nous un peu de spectacle !

- On te connaît plus agressive que ça d'habitude !

Les petites brimades des soldats de Chikai n'atteignirent pas la louve qui restait extrêmement concentrée dans ses actions. Pas pour le fait qu'elle se trouvait en difficulté, c'était totalement impensable, mais tout simplement parce que Geleerde voulait absolument déceler toutes les facettes de la jeune femme lui faisant face. Le temps se ralenti pour l'élue de Seika qui observa les coups de son adversaire du jour, parant toujours aussi aisément la moindre technique de Sayo-Hee.

Seulement, et contre toute attente, l'élue de Minshu se permit une remarque au sujet de la perte de son œil, argumentant que cela ne pouvait être dû qu'au manque de puissance de Geleerde qui écarquilla les yeux face à cela. Pendant un instant, les traits de l'élue de Seika se crispèrent, son regard se fit plus intense et son aura vibra d'une étrange intensité. Les habitants de la Capitale commençaient depuis peu à s'habituer de la perte de l'organe de la jeune femme et tous, savaient pertinemment qu'il ne fallait, ô grand jamais... Lui en faire la moindre réflexion. Affichant une expression glaciale sur son visage pâle, l'hybride ferma lentement les yeux, guettant le moment adéquate pour réagir. Elle n'attendit guère longtemps, car le dernier coup de poing de Sayo-Hee arriva rapidement vers son visage. Avec une aisance déconcertante, Geleerde agrippa dans sa main, le poing de l'élue de Minshu avant que celle-ci ne la touche, serrant fermement son emprise, tout en conservant ses yeux clos.


- Etes-vous bien sûre de vous, Sayo-Hee, étoile du soir ?


Sans attendre de réponse, Geleerde arma son gantelet en arrière tout en contorsionnant le bras emprisonné de la démone en l'amenant sur le côté opposé. Une simple pression sur le poignet, qui suffisait habituellement à provoquer une vive douleur à quiconque la subissait.


- Un pourcent de votre puissance, hein ? Dans ce cas...

La mine sombre, son regard toujours subtilement caché derrière ses mèches couleur de jais, elle contracta les muscles de ses jambes tout en conservant le poing de l'élue dans le creux de sa main. l'hybride prit une longue inspiration, relâchant une partie de sa puissance actuelle qui provoqua une légère onde de choc autour d'elle, soulevant la poussière au sol autour des deux élues. Tout comme les débuts de Geleerde en Kosaten, Sayo-Hee voulait se prouver à elle-même qu'elle n'avait rien perdue de ses capacités. Une pensée, que l'hybride se ferait un plaisir à lui faire comprendre qu'elle n'était désormais plus rien, en ces lieux pour le moment.


- ...Laissez-moi vous montrer ce que vaut seulement un pourcent de la mienne.

C'est en cet instant que l'hybride ouvrit de nouveau les yeux, toisant durement du regard son adversaire du jour tout en propulsant son gantelet directement dans l'estomac de la jeune femme. Le coup devrait être largement suffisant pour couper la respiration de Sayo-Hee quelques secondes, la forçant sans doute à poser un genou à terre également. Cela n'aurait eu aucun intérêt pour les deux jeunes femmes de se blesser inutilement, mais l'hybride de Seika tenait malgré tout à lui faire comprendre la différence qu'il existait entre elles en ne retenant pas totalement son attaque, veillant tout de même, à ne pas viser les points vitaux de l'étoile du soir. Relâchant son emprise de la main de l'élue de Minshu, elle fixa le corps de la jeune femme devant elle, retrouvant doucement son calme, plissant le regard en bombant le torse fièrement.


- Je ne vous poserais qu'une seule fois la question, Sayo-Hee : voulez-vous vraiment continuer ce combat ?


Pour l'hybride, il ne s'agissait là que d'un simple échauffement, un formulaire de passage, une analyse subtile et précieuse. Mais cette petite lui plaisait. Elle réagissait exactement de la même manière que l'hybride avait fait lors de ses premiers jours : agir tête baissée, persuadée encore de sa grande puissance alors qu'il n'en était rien. Au fond d'elle, la louve espérait que Sayo-Hee réponde encore à ses provocations. Si la démone aux sept péchés souhaitait continuer malgré tout, elle lui réserverait encore quelques surprises et peut-être que, dans un futur proche, deviendrait-elle son alliée.









Nota Bene (Sayo et correcteur):
 


Dernière édition par Geleerde le Ven 22 Juil - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mer 19 Aoû - 22:26







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde







Les joutes verbales s'était terminées, alors que le combat plus physique commençait. Certains hommes à l'esprit mal placé pouvait imaginer une véritable séance de catch féminin dans la boue. Mais ne sortons pas des sentiers battus! Elle n'avait pour lors pas répondu à aucune de ses remontrances ou commentaires. La colère prédominait dans tout son corps,d'ailleurs ce n'était pas que son visage qu'il exprimait mais ses poings serrés, ses muscles crispés, tout. En plus elle comprenait rien à cette histoire d'élu. Et puis si elle pensait réussir à atteindre, la démone par sa critique de son décolleté! Elle lui sourit simplement de manière bestiale: Quelle Ironie quand on imaginait qu'une démone se comportait comme le chihuahua qui lui faisait face!

~Sal****!!!! Tu es simplement jalouse, de voir que je peux combattre tout en gardant ma féminité et attirer le regard du sexe opposé!~

Elle enchaîna sur une liste de nom d'oiseau bien sentie, ceci se lisant sur son visage, comme tout ce qu'elle pensait de son attaque verbale. Elle reviendrait sur tout ceci, plus tard, si elle ne l'oubliait pas! Seule la colère décidait de ce qui suivrait! Pour l'instant, elle avait besoin de se défouler, et même si la tension et son sentiment d'être perdue et isolée de sa sœur restait présent, ils s'étaient légèrement affaiblit, prenant ce combat de bon cœur, et pas trop au sérieux! Enfin autant que le permettait le pêché. D'ailleurs elle aurait voulu sourire et rire avec cette jeune femme, mais ce fut impossible. Une lutte entre sa propre envie et celui de la colère se faisant dans ses yeux. Et ça n'allait surement pas aller en s'arrangeant!

Cette adversaire atypique se jouait d'elle, la jaugeant et ne faisait qu'éviter ou se protéger sans passer à l'attaque. Elle se moquait d'elle et les hommes autour d'eux en profitait tout autant. Son visage se serra encore plus par la colère. Elle ne la respectait pas au goût du pêché!Et pire, elle ressentait plus encore sa perte de puissance et de vitesse, puis qu’à son plein pouvoir, elle n'aurait eu aucun mal à la toucher.

~Fait chier! Fait chier! Pourquoi j'arrive pas à l'atteindre! Pourquoi? Il m'arrive quoi? Bordel! Je veux la toucher ne serait-ce qu'une fois, ou qu'elle cesse de me prendre ainsi de haut! Conna***!!!~

La rage l'a gagné de plus en plus, et lorsqu'elle envoya son poing sur le beau visage de la brune, elle arrêta nette. Une fraction de seconde, l'étoile du soir la regardait interloqué et surpris, jamais personne n'avait encore réussi à faire cela. Elle reporta ses beaux yeux bleus, alors qu'un rictus provocateur étira un peu plus son visage colérique. Elle était parvenue à la faire sortir de ses gonds, en mettant en évidence l'absence de son œil! Elle avait touché un nerf sensible. Elle se mit à sourire de plus belle, sous le visage froid de la Louve! Enfin, elle allait être sérieuse, et mieux encore, si elle perdait le contrôle sous la colère, elle perdrait surement en dextérité. La colère, et la démone savait de quoi elle parlait, menait toujours les guerriers à leur perte. Sauf comme elle qui devait apprendre à vivre avec et faire avec!

Elle prépara son poing, pour le plus grand plaisir de la colère qui voulait voir cette force. Elle se permit même de la regarder avec défi! Et la douleur causée sur son poignet fut accueillit avec une totale acceptation, ses entraînements l'avait toujours endurcit, et ceci n'était loin des douleurs qu'elle avait connu, même si elle pouvait la ressentir... Elle maîtrisait cela!


https://www.youtube.com/watch?v=0cxtoQ-Uim4


Et finalement le coup broya son corps, la faisant pencher en avant, plié en deux. Elle retint avec difficulté son corps à se mettre à genou. Cette douleur là, elle avait pu le ressentir, mais jamais elle ne l'avouerait. Elle rata quelques respirations, mais se concentra pour le reprendre rapidement. Le temps semblait s'être figé, et les spectateur préférant ne pas voir le corps de la démone. pour eux, l'issue de la bataille était scellée en un coup! Mais bientôt, leur visage se transforma en une véritable interrogation, avant d'encourager à nouveau, devant le spectacle qu'on leur offrait! Et en effet, Sayo-Hee était encore dans la course!

Lentement, elle prit le poignet de la brune, serrant elle aussi dans sa poigne. Crachant au sol, la salive qui lui était monté à la bouche, heureusement, il n'y avait pas encore de sang! Peut être serait-elle surprise de la voir tenir toujours debout. Son visage qui s'était fermé, comme absente après avoir subit son attaque. Comme si elle était inconsciente, se fendit dans un sourire. Elle se releva, aussi proche de la louve que leur poigne mutuelle le leur permettait! La colère était aux anges, elle pouvait à loisir extérioriser son ressentiment, être aussi faible, en une pareille situation avait un point positif, après tout. La femme devant elle, pourrait supporter la rage et les charges du Pêché. Dans son monde, tout le monde s'écartait ou s'éloignait, sauf sa jumelle, bien sûr!

Elle se mit alors, à partir d'un rire, malgré la douleur de ses côtes. Un rire incontrôlé, fier et joyeux, ponctué de ses sautes de colères! Puis sa voix retenti, sous les encouragements de la foule:

-Tu veux rire? Arrêter ce combat, alors que j'ai enfin réussi à te faire sortir de tes gonds. Qu'enfin, tu me prends au sérieux, et évite de me manquer de respect à ne passer ton temps qu'à esquiver. Je peux enfin voir de quoi, tu es capable. Et tu veux qu'on arrête en si bon chemin? Au moment, où on s'amuse enfin?

Je ne sais pas où je suis, ni pourquoi je suis aussi faible! Mais je refuse jamais de combattre une guerrière telle que toi!


Une joie bestiale s'ajouta à ses yeux flamboyant, alors que le démon en elle et le pêché semblait s'emparait un peu plus de son corps! Elle rageait d'avoir perdu son pouvoir, elle éructait de devoir faire face à quelqu'un de plus puissant qu'elle à ce moment. Mais, au fond, elle était fier et heureuse! Dans le même mouvement, elle agrippa fermement, les poignets de la louve, eux même entravé par cette dernière, posa ses pieds sur les genoux de la Rouge, et amorça une clé. Tournant sur elle même, en prenant appui sur ses jambes, obligeant, cette dernière à lâcher son emprise. Ceci fait, elle bondit, gardant plus de distance avec son adversaire, dans une figure artistique. Se réceptionnant comme un chat, avant de se relever les bras sur le côté comme un artiste de rue! Des applaudissements se firent entendre, tout autour!
Mais aussitôt, elle arracha une partie de son haut, laissant découvrir, une partie de son soutiens-gorge fort sexy. Les hommes en rougir, ne pouvant se défaire de cette vue. Aucun doute, elle attirait l'attention, en plein combat. Un large sourire provocateur, sur son visage, et elle reprit la parole charmeuse. Enfin encore une fois, autant que le pêché le lui permettait!

-Désolé, tu critiquais mon décolleté tout à l'heure. Il faut croire, que je suis assez douée pour me battre, tout en restant féminine et attirante. Mais maintenant, que tu es plus sérieuse, et que tu m'as bien mise en colère par ton irrespect, approche! Tu verras que je parviendrais avant la fin à te toucher, peu importe de quelles façons! Peu importe mon inexplicable faiblesse! Je suis en rage, ramène toi! Je veux avoir des réponses à mes questions!

Elle frappa du sol faisant trembler la terre sur plusieurs mètres autour d'elle. Impressionnant les villageois, qui jamais ne penserait qu'une femme si menue et magnifique pouvait débordait autant de force, même avec le sceau qui la bloquait.

-Montre moi ton agressivité, miss Geleerde! Montre-moi la bête qui sommeille en toi!

Elle avait entendu son nom, même si elle ne s'était pas présentée, premier manque de respect au vu de la chef de Yama. Mais au moins, elle savait à qui elle avait à faire. Néanmoins, la suite de ses paroles était plus qu'amusant, en sachant qu'elle avait employé ce mon sans savoir la vérité sur son opposant! Tant pis, si elle allait mourir ou autre, son désir autant que celui de la Colère était de la toucher ne serait-ce qu'une fois. Plus têtu que ça tu meurs!

Spoiler:
 








©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mer 26 Aoû - 8:38






La louve n'avait retenu son coup qu'au dernier moment, se voulant suffisant malgré tout pour calmer la démone aux péchés en face d'elle. Seulement, étonnement, la jeune femme ne posa pas de genoux à terre, mais sa respiration en fut coupée pendant quelques secondes. Cette nouvelle élue se savait être surprenante, il fallait le reconnaître. Sa hargne et son envie de combattre, malgré sa perte de puissance, était admirable, bien que cela pourrait lui causer des soucis plus tard. Pour la louve, cela restait malgré tout une qualité qu'elle chérissait particulièrement, appréciant cela de la part d'un autre élu et qui plus est, étant une femme, tout comme elle. Abandonnant le vouvoiement afin d'être plus familière avec la démone, la louve rétorqua :


- Tu viens seulement d'arriver sur des terres dont tu ne connais rien et pourtant tu t'évertues à vouloir te battre. Intéressant.


Était-ce un coup du destin que les deux élues se combattant actuellement, soient aussi similaires dans certains cas ? Bien que Geleerde apprenait peu à peu à se maîtriser, son tempérament indomptable forgé depuis sa naissance, ne pourrait jamais totalement disparaître, ne boudant pas son plaisir de lutter contre quelqu'un. Pourtant, l'hybride se serait probablement bien plus amusée de la situation, si Sayo-Hee n'avait pas fait l'erreur de lui parler de la perte de son œil. Un choix que l'étoile du soir regrettra probablement un jour. Les premiers mots de son adversaire, firent tiquer l'élue de Seika qui reçut une alerte mentale aussitôt en réponse. C'était pratiquement exactement ce qu'elle avait dit à Schneiden, la première fois où la louve avait cru bon de le défier, afin de venir avec lui pour lutter contre Aeternam. Inconsciemment, la scène qu'il s'était déroulée entre les deux alliés, commençait à se reproduire ici, hormis que, cette fois-ci, l'hybride obtenait la juste place de son compagnon. Un bref sourire naquit sur ses lèvres à cette pensée, songeant que l'avenir pouvait décidément, leur offrir beaucoup de surprise.


- Même si je le voulais Sayo-Hee, je ne pourrais pas utiliser la totalité de ma puissance contre toi aujourd'hui.


Geleerde ne pouvait mentir concernant ce sujet délicat. Il était vrai que même si actuellement, elle était plus puissante que la demoiselle lui faisant face, la louve n'avait toujours pas retrouvé sa puissance d'autrefois. Le processus demandait beaucoup de temps - trop, au goût l'hybride - mais elle n'avait hélas, guère le choix. Tout ce qu'elle pouvait faire pour tenter de redevenir celle qu'elle était auparavant, serait de continuer de se battre et de soutenir l'Empire des flammes en venant en aide au Dieu qui l'avait appelé. Malgré les préventions de Geleerde, Sayo-Hee s'évertuait à résister, allant jusqu'à même offrir ses compliments à l'hybride en lui indiquant qu'elle ne refuserait jamais de combattre une guerrière comme elle.


- Si tu veux vraiment un combat équitable, reviens-moi lorsque tu auras obtenu pleinement tes pouvoirs. Je me ferais une joie de te voir user de toutes tes capacités et de te montrer les miennes en retour. Ne crois pas cependant que je te ferais de cadeau, cette fois-là. Je ne me retiendrais pas.


Pendant que la démone aux péchés reprenait difficilement son souffle, l'hybride s'accorda un instant de répit, relevant la tête en direction des habitants de Chikai, observant le visage de chacun d'eux. Elle était maintenant présente en Kosaten depuis plusieurs mois désormais et une majorité de la population pouvait aisément la reconnaître, certains étant même devenu ses alliés, s’entraînant en leur compagnie dans les salles d'entraînement de la nation du Phénix. Son regard s'adoucit un instant, pendant qu'elle revivait en mémoire les derniers événements qu'elle avait vécus par le passé. Certains parmi la foule, avaient perdu des proches, suite à l'attaque d'Aeternam. D'autres, s'était réfugié dans la Capitale, après la seconde attaque à Hibana, par Zayro Jinn, par crainte de croiser de nouveau le messager des enfers. Geleerde, faisait partie des élus de ce monde, appelé par leurs Dieux respectifs, afin de mener Kosaten vers un avenir meilleur et avec le temps, la louve saisissait qu'il lui faudrait accomplir son devoir avant d'espérer revenir dans son monde d'origine. Pour le moment, c'était ici que l'ont avait besoin d'elle.


- En arrivant sur Kosaten, toute ta force d'antan a disparu, Sayo-Hee. Tout comme la mienne et celles de ceux que l'on nomme élu. Tu n'as d'autre choix que de rester ici pour le moment. Aucun parmi nous n'a encore trouvé le moyen de revenir chez lui. Il va te falloir accomplir une mission d'ordre divine en ces lieux. Cesse donc de te montrer têtue maintenant et réfléchis avant d'agir.


Des paroles strictes et malheureusement véridiques. Lorsque l'hybride accueillait un nouvel élu sur les terres du feu, elle n'avait jamais su faire preuve de tact pour expliquer la situation, annonçant la cruelle réalité à ceux qui venaient de perdre tout contact avec leur famille. Pourtant, la louve ne porta aucune attention vers Sayo-Hee en prononçant ses dires, se contentant de les énumérer dans un souffle, scrutant l'horizon, le regard téméraire et combatif. Était-ce pour elle-même que la louve prononça ses dires ? Il ne fallait pas oublier que l'hybride était tout aussi têtue que Sayo-Hee, après tout. Elle finit par retrouver toute sa concentration vers l'étoile du soir, lorsque cette dernière prit appui sur ses genoux afin de se propulser plus loin de l'élue de Seika. Surprise, l'hybride porta ses mains vers sa poitrine, croisant les bras, en analysant son adversaire du jour, un sourire provocateur naissant sur son visage pâle. Cette élue de Minshu l'intriguait fortement. Toutefois, lorsque Sayo-Hee arracha son haut, Geleerde fit claquer sa langue contre son palais, un sourcil levé, gardant tout de même son léger sourire bestial.


- Être féminine et savoir se battre sont deux choses bien distinctes. Ce n'est pas parce que tu affiches un tel décolleté que tes capacités vont augmenter.~

- Pourtant on aimerait bien voir ça aussi chez toi, hein, Geleerde !

- Arrête de porter des armures lourdes, ça gâche tout !

- Ksh! Bande de crétin.


Une petite brimade lancée par les habitants de la ville, riant de bon cœur. Bien que certains, de par l'époque dans laquelle ils vivaient, acceptaient toujours difficilement de voir une femme prendre place auprès des hommes sur le champ de bataille, les mœurs étaient quelque peu différentes sur les terres du feu. Le vrai courage vivait en ceux qui le désiraient. Homme ou femme. Ses valeurs restaient neutres sur ce sujet. Soudain, un événement se produisit auquel la louve ne s'attendait pas : Sayo-Hee venait de prononcer, inconsciemment, les origines de Geleerde. Bien que pour la démone, il était probable que cela n'était qu'une simple métaphore, ceci réveilla l'instinct animal de l'élue de Seika dont le regard s'illumina d'une petite lueur particulière, accompagné d'un rire franc et bestial. L'aura animal de l'élue apparu lentement autour d'elle, qui bomba le torse avec fierté, les épaules tendues en arrière. Baissant légèrement la tête, son sourire toujours présent, ses mèches rebelles voilant ses yeux de braise pendant que le vent taquina la chevelure de la demoiselle qui continua de rire quelques instants, reprenant une posture de combat plus digne.


Tout en elle représentait, la bête qu'elle était.


- Ah ah, Sayo-Hee...

La démone avait gagnée.
Gagnée le droit de combattre sérieusement l'hybride de Seika.

Musique d'ambiance



- Tu ne veux pas voir ça, crois moi.


Si son adversaire espérait de la part de Geleerde qu'elle affiche au grand jour sa forme de louve aussi aisément, elle en serait bien déçue. Bien que les habitants connaissaient pratiquement tous les origines hybride de la jeune femme, l'élue n'appréciait pas qu'on lui donne un quelconque ordre. Contrairement à Sayo-Hee, la louve avait en horreur de s'afficher de la sorte en public. Non par timidité bien entendu, bien au contraire, mais la jeune femme n'appréciait tout simplement pas l'idée qu'on puisse la voir autrement que comme une fière combattante et non une demoiselle en détresse et dans le besoin. Elle était douée d'un certain divertissement dans les tavernes, en acceptant régulièrement quelques défis alcoolisé ou pour son tempérament aussi strict qu'un homme, mais il suffisait que l'un d'eux vienne la courtiser pour que l'hybride le remette aussitôt à sa place. Pourtant, hormis ce fait qui serait sans doute l'un des sujets dont les jeunes jeunes femmes se disputeraient souvent, leurs similitudes en étaient quelque peu flagrante, à l'étonnement et au plaisir de la louve qui apprécia cela, sans le faire savoir.


- Toutefois, je vais t'accorder une chose, enfin que tu comprennes définitivement qu'il te faudra t'armer de patience si tu veux survivre ici.


Même si Geleerde ne comptait pas reprendre sa forme d'origine, elle accepterait la demande de la belle en se montrant plus offensive. A cela, les habitants sifflèrent d'approbation, heureux de savoir que ce combat plutôt amicale, n'était pas encore terminé. Et ce fut donc sans attendre, que la louve utilisa ses premières capacités, à savoir, celle de l’attraction. Le vent autour d'elle émit quelques ondulations et, pratiquement aussitôt, le corps de l'élue disparue totalement des yeux de son opposante. Pour les plus haut combattant, ils seraient encore capables de remarquer la silhouette de la louve, mais pour Sayo-Hee, encore extrêmement affaiblie par son arrivée, cela serait comme-ci Geleerde s'était tout simplement évaporée.


- J'espère pour toi que tu es prête, Sayo-Hee, étoile du soir !


Quelques secondes plus tard, Geleerde se retrouva derrière la démone aux péchés, balançant sa jambe vers les côtes de la belle. Le coup fut puissant, souhaitant avec cette action, que le corps de son adversaire soit propulsé loin d'elle. Sans attendre de savoir si son coup avait porté ses fruits, l'hybride s'élança rapidement vers sa future alliée, armant son poing en arrière pour le diriger droit vers la mâchoire de Sayo-Hee, utilisant de nouveau son attraction afin de disparaître un instant, pour apparaître dans les airs. Pendant sa chute, Geleerde ramena l'une de ses jambes contre elle, propulsant la seconde de nouveau sur la démone. Posant un pied-à-terre, elle entreprit un salto arrière, s'éloignant de quelques pas de son adversaire, avant de revenir de plus belle pour lui offrir une série de coups-de-poing. Si l'élue de Minshu voulait la voir riposter, elle serait servie.








Nota Bene (Sayo et correcteur):
 


Dernière édition par Geleerde le Ven 22 Juil - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Jeu 27 Aoû - 22:29







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde







Les deux femmes! La louve et la Démone! Deux êtres que tout semblaient opposées et pourtant se retrouvent sur ses terres. Deux êtres qui deviendraient surement plus que des alliées, mais des amies, peut être même des sœurs en ce monde! Pour l'heure elle combattait, tant physiquement que verbalement. Même si l'un des domaines était, sans aucun doute, dominé par la louve, sans que la démone ne puisse faire grand chose; Pour ce qui était le plan de la provocation et du verbal, la démone rivalisait facilement avec elle. Et puis comme on dit souvent " qui aime bien châtie bien"! Alors ici présent, ça allait se transformer à coup sûre à une relation forte, intense et sans repos, pour les deux. Elles se balançaient donc pic sur pic, tout en gagnant de précieuses informations l'une sur l'autre, mais aussi sur ce monde.

~Je ne suis pas la seule à être affaibli dans ce monde? Elle aussi ne possède pas toute sa puissance. Mais alors pourquoi? Pourquoi, elle est aussi puissante, et bien plus que moi? Depuis combien de temps est-elle ici? J'enrage, je suis de plus en plus en colère, et je suis impuissante et faible, ce qui n'arrange rien!~

L'étoile du soir se mit à serrer des poing, jusqu’au sang. La douleur se propagea, mais elle ne bougea pas, son visage s'intensifiant dans la colère. Ses dents crissant l'une contre l'autre. Le sang goutta sur sa main pour finir sa course au sol. Pourquoi? Pourquoi? POURQUOI?


.............................


La petite fille qu'elle est, fut propulsée au loin, alors que son corps atterrit sur le sol, lui faisant cracher du sang!

-Relèves-toi! Ma fille ne sera pas si faible!

La petite fille se reléve, sous les yeux froid et intrusif de son père.  Debout, elle vacille un instant, pour retomber au sol. Sous le regard en colère de son père, qui apparut devant elle pour l’enchaîner de ses coups de poings massif. Alors que Sahe-Hee est sous l'emprise de la garde d'élite, hurlant au père d'arrêter cela. Elle est faible face à l'énorme puissance de son père, si faible, elle le savait...

-Nous n'avons pas réussi à prendre la puissance lors de l'invocation. Tu n'es qu'une tentative ratée, nous devons t'apprendre à devenir plus forte, être l'arme de Yama. Ta jumelle a prouvé sa valeur par ses talents médicales et son intelligence. Qu'as tu, Sayo-Hee?

Oui, je suis rien! J'envie même Sahe-Hee! Mais quelle est la raison de mon existence. Malgré la douleur, et la rage de mon père, je sais qu'il m'aime. Enfin je crois! Il a tout de même raison, je ne sers à rien! Veut-il me faire devenir plus forte? Surement, mais comment? Il aurait eu plus d'une fois l'occasion de me tuer, mais il ne le fait pas. Je serre encore une fois mes poings et essaye de me relever, je ne veux plus être faible! Je ne veux plus servir à rien. Je veux suivre leur chemin, sauver ma famille et ceux que j'aime... Je veux être utile à mon pays, je veux être la fierté de mon royaume. Je serais l'arme...

Je me relève donc, encore une fois, et même si mes jambes veulent s'effondrer, ma détermination me maintiens. Je ne serais plus jamais une faible! Je ... Je me jette sur mon père, je m’entraînerais toujours, pour ne plus jamais ressentir cette sensation.



........................


La démone revient à elle, alors qu'elle entend très bien les paroles de son opposant. Son esprit parvenant à lui imposer l'image devant elle et son passé. Elle lui promet donc un combat, lui montrant toute sa puissance. C'est ce qu'elle désire au fond d'elle, mais la colère...Elle désire la frapper jusqu’à ce que la fatigue l'emporte.

Un phénomène étrange se passe, alors qu'une aura noire entoura la démone, en même temps que la colère gagnait du terrain sur son âme. Devenait-elle incontrôlable? Ses yeux passèrent à un rouge sang, mais dans la même seconde une lumière verte englouti cette puissance inconnue du démon. Une lumière provenant directement de son sceau. La colère perdit aussitôt du terrain. Lui faisant reprendre son sang-froid. Mais ce spectacle avait-il été que le fruit de son imagination, une action du sceau dans son esprit, avant même que cela ne se produise. Elle écouta donc les paroles sur l'histoire de ce monde, les yeux écarquillés, par ce qu'on lui disait , mais ce que son esprit et le sceau lui avait montré... Que s'était-il passé? Le sourire confiant revint sur son visage, comme celui amusé sous les provocations de ses hommes.

Mais les paroles qui suivirent, intriguèrent la démone. Avait-elle vu juste inconsciemment sur la nature et l'identité, de la brune? D'ailleurs, toute son aura et la puissance qui l'entourait vint confirmer à demi-mot ses suppositions.

-Oh....De plus en plus intéressant!


https://www.youtube.com/watch?v=Z6Oeu2JEHog


A peine terminée sa phrase que la louve disparut de son champs de vision la mettant en garde. L'appel du combat lui fit oublié, instantanément la crainte de sa vision. Surpris mais amusé, de voir un être qui semblait tellement rapide, qu'elle pouvait se téléporter, comme elle le pouvait elle même... Du moins jusqu'à présent, elle avait essayé aussi, sans y parvenir. Mais un sourire déterminé et agressif était plaqué sur son visage. Celui-ci disparut aussitôt, alors que le premier coup fut porté, et comme une sensation de déjà vu, elle parti au loin, par la violence du coup. Mais là, où elle ne savait pas comment réagir à l'époque son corps avait gardé les souvenirs du passé et de ses entraînements. Même si elle était faible, elle gardait ses réflexes. Aussitôt, elle cramponna ses deux mains au sol pour ralentir sa course, au même instant, ou l'hybride fit croire qu'elle voulait la frapper de son poing de manière frontale et directement sur son visage. Prévisible? Trop au goût de l'étoile du soir.

Minute, il ne fallait pas oublié qu'elle était une guerrière aguerrie des combats, et un fin esprit stratégique lorsqu'il s'agissait de duel, combat et guerre. Il fallait se mettre à la place de son ennemi pour prévoir ses coups, telle était la clé du sucés et de la réussite. Un art des plus simple avec ce genre d'adversaire. Surprise , elle se rendit compte qu'elle n'avait pas beaucoup à réfléchir, elles se ressemblaient. Sayo-Hee  ,'avait juste qu'à penser à comment elle réagirait elle même. Une attaque frontale trop prévisible. Une attaque par derrière? Elle venait de le faire, donc impossible que ceci se reproduise. L'attaque viendrait donc d'en bas, mais l'élue ne semblait pas avoir de pouvoir pour creuser.

- En haut!

Sans même regarde, les mots furent prononcer, alors que le pied vint abattre sur ses deux bras en crois qu'elle avait mis pour se protéger. Elle avait percer à jour l'une de ses tentatives. Geleerde serait-elle surprise par cette action, elle ne le savait pas, mais du bout du doigt, elle se permit de toucher la louve, même si ceci n'était pas suffisant pour la Colère, elle était parvenue à la toucher, en un sens.

Néanmoins, le coup montra leur différence de force actuelle, et L'éclair de Yama s'enfonça dans le sol, ses bras engourdis par le choc, serrant encore les dents. Mais rien n'était fini, puisque la louve revint à la charge dans un véritable enchaînement de fureur. Elle essayait d'esquiver, de se protéger de ses poings, mais rien à faire l'hybride gagnait en terrain et surtout ce combat. Et dire que Sayo-Hee savait très bien qu'elle n'y allait pas encore à fond. En plus de lui cacher un secret sur ses capacités! Seule élément pour la réconforter, elle en avait appris plus sur ses techniques de combat qu'elle sur les siennes!

Elle profita de ce corps à corps, pour parler avec celle qui lui faisait face, surtout inaudible pour les spectateur qui criait, en les encourageant.

-Tu as parlé de Kosaten? Pourquoi nous sommes apparu ici et comment?Et quelle est cette mission d'ordre divine, ou même ces dieux, je ne comprend rien! Quand à tes conseils, je suis au regret de te dire, que malheureusement, même si je voulais et pouvais les suivre, ce n'est pas de mon ressort. Ne t'es-tu pas rendu compte d'une chose?

Elle évita un coup qui lui était destinée, alors qu'elle tenta de placer à son tour son poing fermé dans le ventre, sans bien sûr y parvenir. Mais elle continua néanmoins, la Colère reprenant de plus en plus de place. Ses paroles revinrent à nouveau, la fatigue venant peu à peu dans ses muscles.

-Je suis dans l'incapacité de contrôler mon tempérament. Les pêchés capitaux ont une emprise sur mon corps, dominant ma véritable personnalité. Si tu n'as pas compris, aujourd'hui tu as à affronter à Colère, et elle n'abandonnera pas, sans être parvenu à te toucher. Mais même sans le pêché, j'ai moi même ma fierté, et je le désire, ce qui alimente encore plus ma malédiction. Autant qu'apprendre ce que tu me caches encore!

Elle prit, à la fin de sa tirade, un coup qui l'a propulsa dans un stand du marché, qui fut détruit aussitôt, sous les cris du marchand apeuré et énervé à la fois. Les décombres volèrent dans tous les sens, alors que Sayo-Hee prit impulsion sur le sol, pour gagner encore plus de vitesse qu'elle n'en était capable avec sa faiblesse. Elle partie telle un véritable boulet de canon, ne pouvant toutefois pas contrôler sa direction, dans cette position. Elle espérait, juste surprendre la guerrière pour ne serait-ce que la toucher encore une fois! La foule étant en effervescence, gagné par l'euphorie du spectacle. Les enfants avaient des étoiles plein les yeux, s'émerveillant aux deux corps féminin qui dansaient et volaient devant leurs yeux... Tous connaissaient l'issue de la bataille, mais rien ne les empêchaient d'en savourer chaque secondes. Parfois même surpris et impressionné par l'endurance et les actes de la démone. Mais elle se moquait d'eux, tout ce qu'elle désirait s'était l'hybride qui lui faisait face...










©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Dim 30 Aoû - 13:21






Pendant leur série de coups respective, Geleerde s'accorda le temps de répondre aux questions brûlantes de l'étoile du soir. Bien que la louve n'eût jamais su apprécier de mélanger combat et conversation - deux points que l'hybride affectionnait tout particulièrement, mais de façon dissociée - Sayo Hee avait besoin de réponse concernant sa nouvelle condition. Naturellement, l'élue de Seika étant un être fière et partiellement érudit dans certains domaines, elle ne se privait jamais d'étaler ses connaissances tout en apprenant chaque jour.


- Si tu as vécu la même chose que moi, tu as été emporté suite à un grand faisceau lumineux, contre ton gré. Tu as été emmené ici pour protéger et servir les causes du Dieu Manshee, le représentant de ta nation.


Les deux poings des jeunes femmes se rencontrèrent au même moment, se retrouvant désormais le visage proche l'une de l'autre. La tension du combat était fortement présente et les deux élues s'exprimèrent avec joie en usant de leurs capacités personnelles. Bien qu'elles ne fussent pas au summum de leur puissance, les assauts s'avéraient être intéressants et divertissants pour la population de Chikai. Retenant sa force, Geleerde baissa le regard un instant vers le décolleté désormais mis à nue de la guerrière, fixant le tatouage annonçant son clan.


- Ceci, est l'emblème du serpent de Minshu. Il bride tes pouvoirs à leurs stricts minimums et peut également, te faire ressentir une vive douleur lorsque tu accomplis des actes pouvant nuire à ton Dieu. Tu te trouves actuellement à Chikai, Capitale de Seika, nation des flammes et du Phénix et accessoirement... Mon territoire.


À ces derniers mots, l'élue effectua un coup de pied retourné en pivotant d'un demi-arc de cercle, tout en ajoutant un peu plus de sa puissance pour faire reculer Sayo-Hee. Conservant sa jambe relevée quelques secondes, les poings levés devant elle, Geleerde recula d'un pas en toisant son adversaire, reposant lentement son pied sur le sol terreux de la ville.


- Nos deux nations ont instauré une récente alliance entre nos pays respectifs. Dans ce combat, Sayo-Hee, nous serons alliés.


L'intrépide de Minshu revint de nouveau à la charge, avouant finalement sa condition et ses péchés. À cela, la louve leva un sourcil interrogateur, bloquant le prochain coup de la jeune femme d'un revers de bras. Plissant un instant le regard, l'hybride s'enferma dans une bulle de mutisme, réfléchissant aux paroles de sa partenaire tout en bloquant les coups de l'élue en lui répondant par de rapides assauts de coup-de-poing. Une nouvelle fois, elle faisait face à un mystère, de nouvelles voies de connaissance dont elle n'avait pas encore épuisé la source et lorsque l'on connaissait bien cette dernière, il était à parier que cela n'avait fait qu'augmenter sa curiosité envers Sayo-Hee. Pour une érudite guerrière, l'appel d'un combat était aussi fort que celui d'apprendre. Une malédiction ? Cela en devenait de plus en plus intéressant.


- Ton péché est aussi têtue que moi, hein.

- Mon stand ! Ma marchandise ! Il va falloir me rembourser ça, élues !


Cependant, l'hybride de Seika ne s'attendait pas avoir à avoir usé autant de force avec le coup qui avait projeté Sayo-Hee sur le stand du marchand. Ce n'était pas le moment de provoquer plus de dégât dans la ville : la Capitale se reconstruisait lentement, mais sûrement, depuis la dernière attaque de la secte noire. Offrir de nouveaux travaux supplémentaires, n'en serait que plus pénalisant. Toutefois, l'hybride ne porta pas d'excuse au marchand, bien trop occupé dans ses réflexions.

Observant une rapide seconde son propre poing, la louve arqua un sourcil sévère pour elle-même : aurait-elle agi inconsciemment, par fierté ? Où était-ce plutôt, le fait que l'étoile du soir lui donnait l'envie de lui offrir un peu plus de sa puissance pour ne pas l'avoir ménagé ? Elle n'eut cependant pas le temps d'y réfléchir plus longuement, remarquant la démone aux péchés revenir vers elle à une vitesse étonnante aux yeux du commun des mortels. La jeune femme semblait être dotée d'une ressource un peu plus importante que la plupart des nouveaux élus, ce qui offrit un certain plaisir et une once de jalousie à son égard de la part de Geleerde. Non seulement d'être têtue, l'érudite était également bien trop fière pour pouvoir laisser une jeune recrue, la toucher. Que voulez-vous : les origines animales de notre protagoniste ne cesseraient jamais d'exister, après tout.


Seulement, après réflexion, Geleerde savait qu'il n'était pas acceptable que ce combat continue ainsi. La jeune femme lui faisant face était actuellement sous le péché de la colère et rien ne pourrait lui empêcher de foncer tête baissée, si ce n'est qu'éventuellement, la louve use réellement pleinement de ses capacités actuelles. La condition de Sayo-Hee, son péché, sa récente arrivée, tout ceci fut un ensemble de facteurs qui fit prendre une décision de la part de la louve : il était temps de stopper cet affrontement, pour aujourd'hui.

Musique d'ambiance



Enfonçant fermement ses deux pieds au sol, l'hybride leva les bras sur les côtés, prêts à accueillir Sayo-Hee. Son aura fit réchauffer l'air ondulant autour d'elle, la poussière du sol des terres de Chikai se soulevant légèrement. Elle attendit à la dernière seconde, au moment précis où l'étoile de Minshu fut suffisamment proche d'elle pour lui attraper à l'aide de ses deux mains, le bras de la demoiselle pour l'attirer vers elle avec puissance et autorité. L'action fut si rapide, que pour les habitants, il aurait été impossible pour eux de voir ce qu'il venait de se produire. Lui imposant désormais son rythme, Geleerde ramena le bras emprisonné de son adversaire dans le dos de cette dernière, lui bloquant désormais tout mouvement, la toisant durement.


- S'il suffit simplement à la colère de me toucher pour retrouver son calme, dis-lui ceci...


Sans attendre, elle porta rapidement son pied à l'arrière du genou de Sayo-Hee, afin de la forcer à poser une jambe à terre, lui tenant toujours fermement son membre, d'une clé de bras effectué par une experte dans le domaine. Lentement, l'hybride se pencha vers les oreilles de la belle et, pendant un instant, les sons autour d'elles diminuèrent, jusqu'à totalement disparaître, laissant la voix de l'érudite s'élevait avec fermeté et douceur, telle une confession réservée pour l'étoile du soir.


- Il n'y a pas que physiquement que l'on peut toucher son adversaire.


Enfin, elle finit par lâcher son emprise du bras de Sayo-Hee, se remettant en face d'elle. Pour la première fois depuis le début de ce combat, la louve accorda un sourire franc à son adversaire, sans aucune animosité ni provocation, bien que conservant une petite pointe de taquinerie. Qu'importe si l'élue de Manshee n'aurait saisi ses derniers mots maintenant, car pour l'érudite, cela signifiait qu'une seule chose : Sayo-Hee, l'avait touché. Non par des coups, mais par sa personnalité. Pour son courage, sa témérité, son audace.

Elle avait désormais le respect de l'hybride.

Tendant son bras en direction de la démone, elle lui offrit sa main en signe d'alliance entre deux guerrières. Ce combat n'avait désormais plus lieu d'être, mais signerait une rivalité amicale certaine entre l'étoile de Minshu et l'hybride de Seika.

- Et maintenant, que dirait le péché... De venir boire un verre ?~






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mer 2 Sep - 18:14







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde







Le combat ou plutôt le petit échange arriva peu à peu à son terme, avec sans surprise quand à l'issue du combat. Quoique une certaine surprise pouvait apparaître puisque, les deux en ressortaient vainqueurs d'une certaine façon, gagnant toutes les deux une précieuse amitié et un lien intangible. Bon il faut quand même, le dire la Colère était lésée dans l'histoire, mais pour une fois, elle sut garder l'afflux sanguin de ses explosion incontrôlable.

Au moins au cours du combat, l'étoile du soir parvint à récolter de précieuses nouvelles sur ce qui lui arrivait, même si ça ne faisait que la perdre encore un peu plus. Causant plus de colère et d'énervement qui pouvait se lire dans ses yeux. Elle ne répondait pas forcément aux premières paroles de la Louve, mais son esprit ne faisait qu'un tour dans sa petite tête...

~Un Dieu Manshe? C'est quoi cette histoire encore, et quelle est cette nation dont elle parle. Les seuls dieux que je connais dans mon monde sont des hommes et des femmes ayant pétés un câble et se considérant comme tel. Elle m'embrouille avec ses histoires! RAHHHHHHHHHHHHHH.Je vais les bouffer ces dieux , au propre comme au figuré. Qu'il est vraiment une essence divine ou humaine. Non mais elle m'énerve, comment ils ont osé m'invoquer comme un vulgaire chier. Allez vous faite foutre, vous et ce monde!~

Mais le regard porté à sa poitrine de l'hybride étira son visage dans un nouveau rictus fier et amusé. S’intéresserait-elle au femme? Devait-elle jouer de ce fait pour espérer la toucher, de la frapper. Lui coller sa poitrine sous les yeux, pour palier à sa faiblesse? Mais toutes ses idées furent vite douchées aux paroles qui suivirent. Causant à nouveau une colère virulente. Mais aussi un élément supplémentaire pour provoquer la jeune louve! Son territoire, elle avait parlé de son territoire. Même si elle n'avait pas bien compris le reste, ici, elle était chez elle, comme un animal pouvait marquer son territoire. Étrange! Enfin, elle apprit aussi que le dit sceau qu'elle portait sur sa magnifique poitrine était la cause de son malheur. Et si elle en arracher la peau? Que se passerait-il? Retrouverait-elle sa force?

Il était évident que l'inconnu et la Colère ne faisait pas bon ménage et les explication de Geleerde n'arrangeait en rien son état. Et savoir qu'en plus on l'obligeait à être alliée avec une inconnue?! Bon ok, elle ne la considérait pas comme une ennemi, mais plus comme une rivale, une futur coéquipière, une amie... Voire une sœur! Comme celle qu'elle avait perdu en venant dans ce monde!

Mais elle n'avait pas le temps de réfléchir à tout cela. Elle avait usé de stratégie et de sa cervelle pour atteindre à nouveau la guerrière rouge, sous les hurlements continuels du marchand. Oh si elle avait pu lui jeter le regard noir qui pouvait tuer sur place, elle aurait fait. Mais elle était en pleine action, concentrée et focalisée! Mais son visage sérieux, et crispé par la colère, se fendit dans un sourire inhumain, lorsqu'elle pu voir dans les yeux de sa rivale, qu'elle voulait rapidement en finir avec ce combat pour des raisons qui lui étaient propre. Enfin!

Mais plus elle s'approchait d'elle, moins la louve se déplaçait, ou faisait mine de s'éloigner ou s'écarter de sa trajectoire. Oserait-elle faire front à cette dernière tentative? La surprise s'ajouta aux nombreuses expressions de son visage. Mais elle reprit rapidement son sang-froid. Si c'est ce qu'elle désirait! De toute façon la démone, ne pouvait s'arrêter dans son véritable vol plané. Et tout s'enchaîna à une rapidité folle. Elle avait perdu sa propre vitesse, mais pas son expérience du combat, et son sens de l'observation pu voir avec précision les gestes de la louve, sans pouvoir y faire quoique se soit. Elle était finie. Touchée dans son orgueil, mais surtout dans sa colère. Elle allait perdre lamentablement. Et ce qui l'inquiétait le plus était, principalement, la réaction du pêché, qui tentait de sortir de son propre corps pour agir.

Mais elle dût finalement subir, arrêtée net dans l'élan, et immobilisée avec une facilité déconcertante. Voilà de quoi était capable l'élue. Et encore, Sayo-Hee en était persuadée, elle cachait encore de nombreuses capacités. Ainsi coincée, essayant vainement de se débattre, tel un animal sauvage, ou même une furie. La louve s'exprima à son oreille, interloquant la nouvelle de Minshu. Lui annonçait-elle que indirectement, elle avait touché la guerrière à la puissance supérieure. Avait-elle donc gagné son pari en un certain sens? Que voulait-elle dire par là exactement?

Aussitôt, elle se remémora tout de leur rencontre des premières secondes à maintenant. Elle ne l'avait donc pas frappé, ni même effleuré, sauf à un moment, si on pouvait le considérer comme tel. Mais elle avait rendu sensible son opposante, gagnant son respect, comme dans son monde, certaines personnes avaient gagné la sienne...Dont une. Un nom, celle qui dans l'ombre était devenu son élève, comme sa fille: Ao


.........................................


Je me souviens encore de notre première rencontre. Elle était arrivée dans notre pays, alors que j'étais, là aussi gagnée par le pêché de la colère. Tout le monde s’écartait sur le chemin.Et pour cause, tout le monde sait, qu'il ne vaut mieux pas être sur mon chemin à ce moment. Et pourtant, elle est restée devant moi, sous le regard apeuré et inquiet des villageois. Une folle, une inconsciente? Même les dirigeants des autres pays n'osaient pas se frotter à l'étoile du soir, donc moi, dans cet état.

J'allais la massacrer tant verbalement que physiquement. Bon, bien sûr, sans la tuer, je ne faisais pas grand mal à ceux de mon pays, mais il le sentait passer quoi! Et alors que j'allais lui en coller une, elle a levé ses yeux sur moi. Un simple regard qui coupa net mon action. Il était perdu et désorienté comme j'avais pu l'être par le passé. Je baissa donc la main, pour lui hurlait dessus. On pouvait faire mieux comme approche, quoique même avec la louve j'avais commencé comme ceci.

Surprise par la suite. Oui, c'était réellement le terme, elle avait perdu la mémoire, une amnésique. IL ne manquait plus que ça. Et pourtant je ressens encore maintenant, une émotion presque maternelle envers elle. Attention, je dis pas que je suis prêt à être mère, mais je voulais la protéger, la prendre sous mon aile. Je crois que depuis ce jour, je ne l'ai jamais réellement quitter des yeux, mais personne ne connaissait notre relation. Sauf les hautes sphères de notre gouvernement. Ils comprirent peu à peu qu'elle était devenu mon élève à l'avenir prometteur. Enfin le chemin fut plus long que ça, car même touchée par son histoire ce n'est pas ceci qui me convaincu de la prendre.

Car comme toujours quand on est important, les personnes qui gravitent autour de nous, désirent nous protéger, encore plus quand nous sommes les jumelles qui donnons les dernières chances aux gens. Oui, on est aimé! Ils ont donc recherché. Son passé, qui elle était, ce qu'elle était. Rien ne leur échappait, mais le fait est qu'ils ne purent en retirer que peu de choses hormis une seule qui avait une importance à mes yeux: Sa vie était comptée tout comme son avenir si prometteur. Et Sahe-Hee ne pouvait que ralentir la maladie, lui permettre de survivre plusieurs années, et surtout finir sans aucune douleur, emportée tout doucement. Mais on ne savait pas combien de temps pouvait-elle encore vivre. On lui a donc dit. Ao, ma précieuse Ao, quand tu as appris la vérité, tu n'as pas réagit comme tous pensaient.Tu n'as pas pleuré, tu n'as pas dis un mot, ni eu l'air d'avoir peur, tu as posé tes yeux déterminés sur moi. M'annonçant que peu importe le temps qu'il te restait tu désirais suivre mon chemin, aider le pays, et en faire sa fierté...Ma fierté! Tu te battais avec cette détermination, pour le pays, pour moi... Pour ta vie. C'est ainsi, que tu as gagné mon respect. Ta détermination, ton courage, tes prises de risques, ton amour de la vie qui te restait, et tellement d'autres choses. Tu m'avais touché comme jamais personne ne l'avait fait.

Même Sahe-Hee voyait en toi une fierté. Et jamais elle ne l'a mentionné, mais elle sentait que tu avais aussi un effet bénéfique sur moi, contre ma malédiction. L'étoile du matin était la seul à contrôler les pêchés, alors que toi tu étais la seule à réussir à les supporter sans problème, et surtout qui amoindrissait leurs effets. Ils étaient plus calme avec toi, plus retenus, pour une raison inconnue... Es-tu morte à l'heure actuelle? J'espère que je pourrais te revoir une dernière fois...



.............................


La louve la relâcha avec un sourire lumineux sur le visage, alors que Sayo-Hee affichait une mine hébétée et perdue. Elle l'avait à sa merci et pourtant, ne lui avait rien fait. Bon, oui elle lui avait montré leur différence dramatique de puissance. Mais elle lui avait donc dit qu'elle avait été touché. Non pas de façon hautaine comme une adulte envers un enfant. Mais d'égal à égal, même la colère ne savait comment réagir face à ça. Elle était en colère, comme toujours, et bouillonnait en son âme, sans pour autant agir contre elle.

La démone resta figée ainsi, continuant à regarder son adversaire. Avec l'idée peu à peu dans son esprit, qu'elle deviendrait bien plus que de simple connaissance ou amie. Elles se respectaient, elles seraient alliées face à l'adversité. Elle serait amies dans ce monde! Elles seraient beaucoup de choses l'une pour l'autre. Les mots finalement pouvait être ainsi décrit pendant des pages et des pages, les mots écrit à l'infini. Sa surprise, s'intensifiait, alors qu'une main était tendue vers elle. Et pourtant au travers de ce tourbillon d'émotion aucun mot ne pouvait être dit. Il n'y en avait pas besoin.

Elle s'approcha doucement, de la main tendue, un sourire franc et sincère illuminant son visage tiré par le pêché. Alors qu'elle attrapa la main proposée, pour la serrer fermement, telle une promesse silencieuse entre les deux. Puis dans un souffle, elle ajouta avec provocation et amusement:

-Il semblerait que finalement, je suis parvenue à te toucher!

Pour faire comprendre le sens de ses paroles, elle invita Geleerde à baisser les yeux vers leur poignet de mains. Il est vrai que la démon était parvenu sans frapper à la toucher finalement, à l'endroit ou toutes deux ne s'y attendait le moins. Elle était parvenu à son but tant physiquement et mentalement donc. Quand l'hybride remarquera cela, la femme aux pêchés partirent d'un rire cristallin, charmant aussitôt tous les hommes, et les spectateurs qui applaudirent et firent une ovation à leur duo. Oubliant les problèmes qu'avaient causé l'élu de Minshu.

Revenant à la réalité, La démone foudroya du regard la foule, les refroidissant net, alors qu'ils allaient surement repartirent dans un fou rire quelques minutes plus tard, au vu de son comportement contradictoire. Relâchant prestement la main en levant la tête, dans une mine boudeuse, par orgueil, fierté et colère, elle s’esclaffa à nouveau pour répondre à l'invitation de cette nouvelle amie.

-Le pêché et moi même acceptons ton invitation.... Et nous allons même t'affronter dans un concours de beuverie. Pas d'entrave du foutu sceau, sur ce terrain!

Son sourire animal gagna à nouveau son visage, alors que la colère reprenant du poil de la bête désirait gagner face à sa rivale. Elle avait besoin de se vider un peu de ses émotions et de cette énervement. Elle suivrait donc, la louve n'importe où. D'ailleurs sur le chemin, elle allait poser beaucoup de questions. Comme:


-Dis moi tout, sur ce nouveau monde. Tu m'as parlé de Dieux, de royaumes, d'élu, de sceaux. Et que notre puissance a été réduit au plus bas, pourquoi, comment? Quel est le but exacte de ce jeu. Et comment a t-elle retrouvé un peu de sa force. En faites dis moi tout ce que tu sais!

Plus bavarde que lors du combat, l'éclair de Yama envahissait de questions son seul contact et connaissance de ce nouveau monde!






©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Dim 27 Sep - 19:25






Le combat avait finalement pris fin entre les deux élues de Kosaten. Un divertissement pour les habitants de la Capitale de Chikai qui, satisfait, applaudirent la source de leur distraction du jour, félicitant les deux jeunes femmes aux tempéraments d'acier. La louve accorda un bref signe de tête, gonflant son ego et sa fierté animale, bien qu'une certaine forme de sagesse pu se lire dans son seul œil valide. Depuis son arrivée en ce monde, l'hybride était devenue plus calme, mais en la présence de Sayo-Hee, quelque chose s'était éveillé en elle ou plutôt, réveillé : sa bestialité.

Les réactions de l'étoile du soir, amusèrent grandement la louve, qui aurait juré se retrouvait face à un miroir : les deux guerrières, ne pourraient que s'apprécier, cela paraissant évident. Quand la main de l'élue de Minshu attrapa la sienne, Geleerde fixa avec intensité le regard de sa partenaire du jour. Un demi-sourire sur le côté prit naissance sur son visage, un brin provocateur et fier. C'était une chance que les deux nations de Serpent et du Phénix soient désormais en bons termes, car ainsi, elle pouvait être sûre de compter sur la présence d'une femme aussi courageuse que Sayo-Hee. Ce qui la surprit, cependant, fut que la jeune femme n'appartienne pas a Seika : son tempérament, sa fougue, sa personnalité, tout semblaient être destinés pour appartenir aux terres du feu. Sa curiosité envahie lentement son esprit, impatient d'en savoir plus sur cette femme aux allures irrésistible pour les hommes.


- Il semblerait que finalement, je suis parvenue à te toucher !


Cette simple réflexion fit sortir l'indomptable de ses pensées qui jeta un rapide coup d’œil vers sa poigne avec Sayo-Hee. Comprenant aussitôt la signification de ses mots, Geleerde resta interdite, avant de partir dans un rire franc et incontrôlable. Un moment d'égarement, que la louve n'avait pas eu depuis fort longtemps et cela ravit le cœur de la demoiselle qui reporta son attention vers son alliée, serrant fermement la main de cette dernière.


- Intéressante perception, étoile du soir.~  


Ce fut d'un plaisir presque coupable que l'hybride apprécia cet instant : les rires des habitants, les facettes de Sayo-Hee qui ne cessait de faire remarquer à Geleerde combien elles pouvaient se ressembler... Ce moment, fut tel une pause entre deux guerres, qui devenait avec le temps, bien trop rare. L'élue de Manshe était une véritable bouffée d'air frais. Son sourire s'intensifia, lorsque Sayo-Hee fit mention d'un concours de beuverie entre elles et l'érudite y répondit en bombant le torse fièrement, un sourire bestial naissant sur ses fines lèvres.


- En voilà une bien bonne idée : je ne refuse jamais un défi, sache le.


Avant d'engager la marche avec sa nouvelle coéquipière, l'hybride fit signe aux soldats que tout se passerait bien désormais et qu'ils pouvaient revenir à leurs postes, mais l'un d'eux s'approcha des deux élues, l'air enjoué et sûr de lui : Makoto. Ce dernier, fit savoir son enthousiasme et son désir d'accompagner les demoiselles, lui qui était, si friand de ces instants où la boisson coulait à flot. De plus, il fallait l'avouer, pour un homme, être en compagnie de deux jeunes femmes comme Geleerde et Sayo-Hee, lui plaisait grandement. Particulièrement au sujet de l'étoile du soir, qui n'avait désormais, plus qu'un soutien-gorge sur la peau. Un petit sourire taquin apparut sur les traits de l'érudite qui se retourna vers le défenseur de Chikai, calmant lentement son rire qui l'avait pris, quelques instants plus tôt.


- Désolée pour toi Makoto, mais je crois que tu as d'autre chat à fouetter, pour le moment.   


Et sans autre explication, la louve pointa du doigt le stand du marchand qui fut détruit pendant le combat, le propriétaire s'avançant vers eux, la mine boudeuse tout en réclamant le remboursement de ses objets désormais inutilisable. Geleerde profita donc de cette occasion, pour délester sa faute à Makoto, qui, s'apprêta à protester, mais avant qu'il ne pu se retourner vers les deux élues, ces dernières avaient disparues de son champ de vision.

- GELEERDEEEEEEEEEEEEEE !



Dans les rues de la ville, les deux jeunes femmes marchèrent un instant, se fondant dans la masse environnante, traversant les lieux, pendant que Sayo-Hee commença à débiter un flux de question interminable. Comme une enfant émerveillée de tout ce qui l'entourait, curieuse de tout.


- Oi, oi, du calme, du calme. Je vais répondre à toutes tes questions, une fois que nous serons installés convenablement...


Soudain, la louve s'arrêta un instant, observant sur le côté, l'un des bars se trouvant dans la Capitale. Un sourire amusé apparu de nouveau sur les lèvres de Geleerde, qui fit un bref signe de tête à sa coéquipière du jour, avançant d'un premier pas vers la taverne.


- Et j'ai l'endroit idéal pour ça...


Une fois entré, le propriétaire des lieux, releva aussitôt la tête, un large sourire satisfait apparaissant sur son visage bouffi et sa moustache bien taillé.

- Geleerde ! ça faisait un bail, ma belle ! Tu ne viens plus, mes clients s'ennuient ! C'est pas bon pour mes affaires tu sais !

- Hm. Je n'ai pas eu une seule seconde à moi ces derniers temps.


- Et... Aheum. Qui est cette personne qui t'accompagne ?

Le tavernier, quelque peu gêné de voir Sayo-Hee dans une telle tenue, détourna rapidement le regard, se forçant à ne pas profiter de la belle plastique de l'élue de Manshe. Il fallait savoir qu'il était marié et que, bien que ce dernier appréciait toujours ce genre de spectacle, sa femme, elle, n'accepterait probablement pas ça.

- Je te présente Sayo-Hee. Une élue de Minshu... Tu pourrais lui prêter un vêtement de rechange de ta femme ? On va éviter de créer une émeute ici, comme les dernières fois.

L'homme poussa un rire taquin, hochant la tête avec affirmation, avant de monter à l'étage pour récupérer la tenue demandée. De leurs côtés, la louve invita Sayo-Hee à s'asseoir à l'une des tables en retrait, afin de profiter encore du calme régnant, avant que les premiers clients du soir ne viennent ici.

S'étirant nonchalamment, l'hybride porta ses bras le long des chaises avoisinantes, trouvant rapidement ses aises dans ce lieu qu'elle ne connaissait que trop bien. Observant la jeune femme lui faisant face, elle se remémora les questions posées par cette dernière, avant de prendre de nouveau la parole :


- La nuit va être longue, étoile du soir. J'espère que tu tiendras le coup.


Jetant un rapide coup d’œil vers le tavernier qui était redescendu, tendant l'habit vers Sayo-Hee, Geleerde s'adressa à lui une nouvelle fois, commandant sa boisson habituelle, laissant à la demoiselle choisir ce qu'elle désirait.

- Bien. Il est temps.


Se penchant vers l'avant, croisant ses doigts entre eux, coudes posés sur la table, Geleerde observa longuement sa partenaire, un fin sourire se dessinant sur son visage.

- Aimes-tu les jeux, étoile du soir ?


Si l'élue de Minshu désirait obtenir les réponses à ses questions, il allait falloir divertir l'indomptable qui lui faisait face.








HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mar 13 Oct - 13:38







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde







Malheureusement pour la Colère, ses questions n'auraient pas encore de réponses, du moins pour l'instant. La guerrière avait obligé celle-ci à attendre qu'elles se soient installer. Ce qui convenait totalement à Sayo-Hee, mais pas forcément au pêché, qui marmonna dans sa bouche, un éclair de violence dans les yeux. Au moins, l'étoile du soir arrivait à se contenir un peu. Elle préféra donc s'évader dans les dernières minutes et surtout son arrivé en ce monde. Tout en pensant à l'homme qui avait tant désiré venir avec elle. Un autre des pêchés auraient sans aucun problème acceptait cette offre. Après tout, ce soldat semblait jeune, fort viril et à croquer. Mais la colère faisant loi, il aurait reçu un bon poing dans sa figure d'ange.

Enfin, elle suivait son hôte, alors que celle-ci bifurqua finalement dans une ruelle, un petit sourire au visage. A quoi pensait-elle? C'était rageant de suivre comme un bon toutou, une femme qui ne désirait pas répondre encore à ses questions. Bon oui, elle appréciait cette rivale et surement amie, mais bon sang Geleerde jouait avec ses nerfs et le pêché. Néanmoins, l'heure des réponses approchait, et pendant que la Louve parler avec le tavernier, l'étoile du soir observait avec minutie les lieux, comme si elle se méfiait de quelque chose. Ce qui n'était pas totalement faux après tout. Imaginez un monde machiste, un monde où sa jumelle et elle étaient les seuls femme à un poste aussi haut placé. Mais regardez encore plus en profondeur, ou leur statut ne plaisant pas à tout le monde provoquait des colères et des dangers à leur encontre. Tant qu'elle n'était pas dans un de leurs lieux de confiance, tout était à risque de piège ou de coupe-jarret. Autant dire que s'était presque un défaut professionnel,dirons-nous.

L'éclair de Yama revint rapidement sur ses interlocuteurs, alors que les regards se posaient sur elle, gênés? Pourquoi?Elle laissa sa rivale la présentait, elle aurait pu s'en offusquer, mais pour une fois la Colère laissa couler. Elle ne voulait pas parler. Néanmoins, elle garda en mémoire que l'Hybride avait causé des tords déjà par le passé. S'était incompréhensible. Si elles se ressemblaient comme Sayo-Hee le pensait pourquoi, était-elle aussi apprécié que cela. Pourquoi l'aimer alors qu'elle causait, elle aussi des problèmes? Mais déjà l'homme s’éclipsa et la louve parti s’asseoir, suivit forcément de la femme aux pêchés. Une fois installée et pas forcément des plus à l'aise, elle écouta tout de même la guerrière. Partant dans un petit rire provocateur, encore une fois quand à la demande de la dernière. LE regard brillant, elle répondit aussitôt:

-J'espère que TU tiendras le coup, Geleerde. Je ne veux pas que celle qui est parvenue à me battre, montre une faiblesse, pour de chose aussi futile! Et puis j'attends toujours mes réponses!

La colère avait modifié les derniers mots de ses phrases, prouvant encore, que le pêché ne la laisserait pas tranquille.Mais interrompant l'éveil du démon, le tavernier tendit, sous ses yeux, une robe de soirée de basse facture. Du moins surtout, à côté, de ce qu'elle avait l'habitude de porter dans les situations politique, que lui obligeait de mettre sa Sœur. Elle enfila donc, le vêtement, un peu trop grand pour elle. Faut être franc, très peu de femme avait sa magnifique silhouette, alors une femme de tavernier? S'était déjà surprenant de la savoir fine. Autant dire que même avec ça, sa poitrine n'était pas des plus protégées par les regards lubrique. Toutefois, quiconque oserait un quelconque plan de drague avec elle, serait reçu avec une rare violence. Ce n'était pas Luxure qui était présent, mais Colère...

Et mince, maintenant, on lui demandait de commander à boire. Mais elle venait d'arriver, elle ne savait pas ce qu'il faisait à boire ici. Est-ce que les boissons étaient similaire de ce monde au sien? Devant le regard perplexe, de la chef de Yama, le tavernier parti d'un léger rire, aussitôt étouffé dans l’œuf par le regard assassin de Sayo-Hee. Aussitôt, il lui proposa une boisson qu'elle accepta, sans savoir si elle apprécierait. Enfin dans un taudis pareil, qu'espérait-elle? Bon ceci fait, il fallait reporter son attention sur la louve qui la défia, cette fois-ci au jeu. Décidément, elle savait lui parler, et pour cause le sourire carnassier et démoniaque apparut encore sur son visage.

-Que dirais-tu d'un double jeu pour commencer. Commençons par un jeu d'adresse, mais à chaque jeu, nous devons boire à notre défaite. Un jeu d'alcool mêlait à un jeu sur nos capacités. Et puis.... Le vainqueur pose sa question à l'autre. Je veux tout savoir de ce nouveau monde, et je suis prêt à gagner ses informations. Mais je suppose que tu veux savoir des choses aussi. Après tout le savoir c'est de la puissance en temps de guerre!


Avant de recevoir la réponse de son amie, le tavernier revint avec des boissons, et une coupole avec semblait-il de la nourriture dedans.et une sorte de petit pique planté dedans. Une lueur dans les yeux, elle s'empara de ce petit pique et un sourire provocateur l'envoya du bout des doigts contre une poutre en bois , à plusieurs mètres de là. Et en regardant plus attentivement, sur un insecte qui volait par là, embroché par le "projectile". Dans la manœuvre, son action avait fait sursauter le tavernier, qui blêmit aussitôt.Et pour cause "l'arme" avait frôlé le visage de ce dernier. Sans se préoccuper de cela, elle s'exclama:

-Dans mon monde, on appelle ça un lancé de fléchettes.Il faut viser des cibles, plus on s'approche du centre,plus on gagne de point. C'est un jeu d'adresse et de précision.

Des qualités qu'elle venait de faire preuve à l'instant, alors que le tavernier reparti sans demander son reste. Se cachant derrière l'arrivé de clients à s'occuper, pour fuir au plus vite. A présent, la guerrière Rouge allait-elle accepter son offre?











©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Sam 17 Oct - 12:12






L'élue aux péchés ne fit pas plus attendre la louve quant au jeu choisi pour la soirée. Étonnement, Sayo-Hee proposa un double jeu, tout en indiquant qu'à chaque défaite, un nouveau divertissement serait proposé. Mais ce qui intéressa l'hybride tout particulièrement, fut l'extrême similitude des propos de sa partenaire avec les siennes, au premier jour de Geleerde en Kosaten. Dans cette même taverne, plusieurs mois auparavant, l'élue de Seika fit la rencontre du protecteur de Chikai, Schneiden. Leur première nuit durant laquelle, Geleerde eu ce même plaisir coupable que Sayo-Hee, en défiant son futur partenaire d'une vie, corsant le jeu en lui indiquant que le perdant devrait répondre aux questions du gagnant, le tout agrémenté d'alcool et de dé. Était-ce là, l'oeuvre du destin, pour que les deux jeunes femmes reproduisent le même chemin aujourd'hui ? Un demi-sourire prit naissance sur les traits de Geleerde qui arqua un sourcil taquin en penchant la tête sur le côté, fixant fermement l'étoile du soir.


- Après tout le savoir, c'est de la puissance en temps de guerre !

- Je n'aurais pas dit mieux.


ô combien la démone avait raison, en prononçant ses dires. L'érudite ne pouvait être qu'en accord avec cette dernière, considérant elle aussi, la connaissance comme synonyme de pouvoir. Bien que la louve était une femme guerrière, son caractère curieux et avide d'apprentissage, lui permettait de confirmer son rang de combattante. Après tout, la puissance de l'esprit, serait toujours en étroite collaboration avec la force brute.


- Gmph !  


Le pauvre tavernier émit une légère plainte de surprise, lorsque Sayo-Hee lança le cure dent en bois, frôlant le visage de l'homme, embrochant un insecte un peu plus loin, contre le mur. Quant à la louve, celle-ci tourna brièvement la tête pour observer l'exploit de la démone, un sourire au coin. Décidément, il n'y avait pas de quoi s'ennuyer avec une telle élue dans les parages.


- Entendu, j'accepte l'offre. Mais permets-moi d'ajouter quelques conditions supplémentaires à notre petit jeu du soir : premièrement, en vue de nos conditions dépassant la plupart des humains, nous ne prendrons pas de cible fixe et ça sera à notre adversaire de choisir la dite cible en question, pour l'autre. De plus, je t'accorde l'avantage de pouvoir répondre à tes questions sans avoir forcément besoin de gagner le tour. Considère cela comme un présent de bienvenu dans ton nouveau monde et de notre future alliance, Sayo-Hee. En d'autres termes, qu'importe la finalité, tu obtiendras ce que tu désires.


Une nouveauté chez l'hybride de Seika : offrir des informations à son adversaire, sans avoir besoin que ce dernier se montre plus puissant qu'elle. Pourquoi ? Pour deux raisons : la première, qui paraissait évidente, était que Geleerde ne considérait pas Sayo-Hee comme un ennemi, mais une future coéquipière. Pour cette raison-là, il était plus avantageux pour l'avenir de l'hybride que ses alliés soit au courant au plus vite, de leurs nouvelles conditions. Devenant ainsi, de fiers partenaires sur qui compter. Deuxièmement, si l'étoile du soir avait le même caractère que la louve lui faisant face, elle ne donnerait pas des informations capitales à ses origines, au premier venu. Tout comme Geleerde, qui avait pris soin de dissimuler certains détails à celui qui fut désormais son arme et bouclier, Schneiden, le premier élu à être entré en interaction avec l'indomptable. Et croyez-le, le goût du défi était déjà présent entre eux. En d'autres mots, il n'y aurait ni gagnant ni perdant ici, seulement de l’esbroufe.  


- Et deuxièmement... Notre combat m'a donné grand soif. Comprends bien que je n'attendrais donc pas pour boire durant la soirée.~


Levant son verre en direction de Sayo-Hee afin de trinquer avec elle, la louve prit une grande gorgée de son alcool favori, depuis son arrivée sur Kosaten. Inspirant bruyamment en reposant son verre, le sourire de Geleerde s'étira, un léger frisson parcourant son échine. Aucun doute, l'alcool de la Capitale de Chikai était la meilleure existante en ce bas monde. Se relevant de sa chaise, la louve se dirigea vers le mur où Sayo-Hee s'était précédemment évertuée à démontrer son talent, récupérant le cure dent d'un geste las, avant de prendre en main également quelques fléchettes siégeant sur le mur avoisinant. Elles n'avaient pas la forme, ni la résistance de celles que l'on pouvait connaître du monde moderne, mais ce jeu existant depuis des siècles, il semblait normal que l'on retrouve pareil objet en Kosaten également. Retournant vers la table où se trouvait toujours l'étoile du soir, l'hybride déposa les huit fléchettes sur la table... Avant de briser l'une des ailes de chaque fléchette. Durant sa manœuvre, elle reprit la parole :


- Comme je l'ai dis tout à l'heure, nous détenons des capacités dépassant la plupart de celles des hommes. Je suppose que tu n'y verras pas d'inconvénient à ce que nous nous offrions un léger handicape.


Un fin sourire prit place sur le visage pâle de l'érudite, une mèche rebelle couvrant son œil rubis, avant de relever la tête vers la démone aux péchés. En brisant une aile à chaque fléchette, la précision des projectiles en question en deviendrait amoindrie et ainsi, les deux jeunes femmes devront faire preuve d'agilité et d'imagination, pour se démarquer.


- Comme tu as choisie toi-même le jeu de ce soir, je vais te fournir quelques informations dès maintenant, en signe de bonne volonté. Sur Kosaten, il existe trois Dieux, siégeant sur trois royaumes : Long, Dieu dragon, régnant sur les terres glacées de Fuyu, où les élus lui appartenant sont considérés comme des conquérants dans l'âme et accessoirement, nos intimes ennemis. Comme je te l'ai précisé tout à l'heure, tu appartiens au Dieu Manshe, le serpent de Minshu. Les élus portant son emblème - comme toi - sont reconnus pour être capable d'agir dans l'ombre avec une agilité déconcertante. Et enfin, Fenghuang, le phénix, entité de Seika, le lieu où tu te trouves actuellement, portant les érudits de ce monde... Cette nation... Est devenu mon second foyer.


Piquant un grain de raisin à l'aide d'un cure dent dans l'assiette en face d'elle, la louve le croqua, parcourant son regard dans la taverne se peuplant doucement, de sa clientèle habituelle, un bras nonchalamment posé sur le dossier de sa chaise. Une expression mélancolique traversa le visage de l'érudite, songeant à sa famille et à son monde d'origine, ne laissant pas un seul jour passé sans qu'elle ne pense à eux.


- Nous avons été emmené contre notre gré sur les terres de Kosaten pour livrer bataille vers un destin tissé au fil rouge par les trois Dieux. Je ne peux hélas te donner plus de détail concernant cela, mes connaissances sont limitées sur ce sujet, comme la majorité des élus vivant désormais dans ce monde. Quoi qu'il en soit, tu as désormais un chef de groupe au dessus de ta tête. Le mien tient le nom de Karui Hanja, un roi très proche de son peuple. Si tu viens souvent à la Capitale, tu auras sans doute l'occasion de le croiser en train de boire un verre parmi nous. Pour les élus de Fuyu, ils sont gouverné par Sul Hëi, un tyran, ni plus, ni moins. Quant à toi, celui à qui tu devras tenir des comptes sera le président Jeong Tekina. Vous êtes nos alliés depuis peu, une alliance s'étant formée entre nos deux nations. Bien que Minshu soit qualifié de puissance la plus affaiblie pour le moment, les élus du serpent savent se démarquer via des talents tout aussi fascinant les uns que les autres.


Prenant une courte pause dans son discours, l'élue de Seika prit une nouvelle gorgée de son verre, conservant une expression lointaine de la situation, saluant d'un geste de la main, quelques clients qu'elle pouvait reconnaître, ces derniers allant s'installer à leurs tables habituelles. Le lieu ne payait pas de mine certes, ce n'était pas la taverne la plus reconnue pour sa grandeur, mais le peuple serpentant le bar était sans doute les plus intriguant et agréable qui soit. Ici, on pouvait se sentir chez soit. Enfin, Geleerde reporta son attention vers l'étoile du soir, affichant une mine sage et apaisée. Elle esquiva volontairement l'une des questions qui avait brûlée les lèvres de la belle lui faisant face, à savoir, retrouver sa puissance d'antan. Taquine, il faudrait désormais à la démone aux péchés, apprendre à être patiente pour obtenir cette information capitale. Contrairement à ce qu'elle avait montrée tout à l'heure, la louve était maintenant un peu plus calme, mais il suffisait d'une étincelle, détenant le nom de Sayo-Hee, pour l'éveillée de nouveau.


- Bien. Qui commence ?




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 148
Yens : 710
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 12
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Mer 21 Oct - 23:56







Colère et Nouveau monde

Feat. Geleerde







La soirée allait être, comme prévus, des plus intéressante. Enfin mis à part sur un point, puisque la Canidé, lui décréta qu'elle lui donnerait toutes les réponses qu'elle désirait. Très généreux de sa part, évidemment. Et en effet, l'étoile du soir désirait en savoir le plus, possible... Mais quel intérêt de jouer s'il n'y avait pas cette notion de perdre, de risques et de challenge. Bon elles étaient devenues rivales, donc peu importe l'avenir, elle serait toujours plus ou moins en compétition l'une contre l'autre et surement amies. Mais là, Geleerde avait mit les pieds dans le plat, surtout lorsque l'éclair de Yama était possédé par le pêché de la Colère.
Mais elle n'eut pas le temps de s'égosiller, puisque sa rivale se détourna d'elle, un instant pour récupérer quelques fléchettes avant de revenir vers le table. Lui proposant un Handicap, et pas des moindre.

Là, où quelques secondes plus tôt ses yeux jetées des éclairs à faire pâlir les plus courageux, sous l'irrespect de sa proposition... La démone regarda avec provocation et plaisir malsain le petit handicap qu'on lui donnait. Autant dire que cette idée, lui plaisait, et que ceci avait calmé un minimum la colère bouillonnante en elle. On était passé proche d'une catastrophe pour le petit bar, qui sait dans quel état aurait-il été, avec la fureur de la Colère... Toutefois, son interlocutrice était maligne, même inconsciemment, puisqu'elle enchaîna sur des informations capitales que la guerrière du pêché désirait tant. Elle fit taire la colère, se concentrant intensément sur chaque parole qu'on lui annonçait, prenant un sérieux qui lui était plutôt rare.

~C'est plus qu'étrange. J'ai bien compris que ce monde était gouverné par trois puissance. Minshu, Seika et Fuyu. Ceci me fait penser un peu à notre monde, jusqu'à ce que notre village arrive pour prendre la place de quatrième puissance. Il ressemble étrangement à mon monde donc, sauf pour le sujet des Dieux. Certes nous possédons les démons-animaux, mais ils ne sont pas considérés comme les dieux que la population d'ici semble décrire.~

Elle continuait de réfléchir à tout ceci, alors que le Pêché tambourinait à son esprit, essayant de l'ignorer, mais ce derniers gagnant du terrain surtout, lorsqu'elle s'énervait d'elle même à certaines réponses qu'on lui donnait! Son cerveau n'avait jamais autant fumé et cogité de sa vie, et pourtant, elle continuait, regrettant la présence de sa sœur, insultant même le sort qui lui avait été réservé. Pourquoi elle? Et non sa jumelle?

~Avec la description des trois royaumes, il est vrai que Minshu se rapprocherait plus de mon cher village de Yama. Mais ce n'est pas mon cas à moi. Jamais je n'ai été reconnu comme agissant dans l'ombre, mais plutôt rentre-dedans à l'inverse bien sûr de l'esprit de mon "pays". Se serait-il trompé?~

Puis ce qui devait arrivait, arriva. Le pêché ayant repris le dessus, et surtout apprenant des données qui finirent par achever son calme... L'éclair de Yama frappa de son poing la table devant, elle brisant en partie la table, alors qu'elle se mit à jurer un instant, marmonnant dans sa bouche. Elle n'avait jamais eu personne au-dessus d'elle, et ceci ne changerait pas.Alors apprendre, qu'on l'avait forcé à venir ici, par un quelconque Dieu, pour une guerre qui ne la concernait pas, et qu'en plus elle devait obéir à un président de pacotille, qui n'avait pas les compétence pour diriger un pays affaiblit. S'en était trop, son regard brillait d'une lueur sauvage et énervée. Peut être que son interlocutrice comprendrait sa réaction, surement même puisqu'elle semblait tant se ressembler.

Elle tremblait, momentanément de rage et de colère. Quel sentiment désagréable de se sentir ainsi enchaînée et point apte à agir avec liberté. Maudite peut être, mais fier de sa liberté gagnée et pour laquelle, elle combattait tout le temps dans un monde d'homme qu'était le sien. Et voilà qu'ici on avait réussit à lui mettre des chaînes invisible. Fort heureusement, la présence et le Regard de la Louve la détendit légèrement. Avait-elle le talent de contenir sa hargne, comme avait réussi à maîtriser Sae-Hee? Enfin, elle en était encore loin, mais elles se connaissaient, comme si elles se voyaient dans un miroir... Une nouvelle situation des plus étrange. Néanmoins, elle ne manqua pas de remarquer que son hôte avait éluder une de ses questions, un sourire carnassier sur le visage, elle s'exclama:

-Il est temps de jouer donc, si je n'ai pas d'autres réponses au reste de mes questions? Soit jouons. Mais un jeu est un jeu, et s'il n'y a pas le risque de la défaite, il n'y a aucun intérêt à jouer. Donc si cela arrive et que je perds, je devrais répondre à une de tes questions. Telle est la règle!

Sans se départir de son expression bestiale, mais sans dire un mot de plus, elle fit un petit mouvement de tête de défi, envers l'insecte -paix à son âme- encore accroché à l'une des poutres en bois. Le jeu avait déjà commencé, et elle avait emporté la première manche. Donc le tour suivant, lui revenait , s'était aussi simple que cela. Parcourant la salle du regard, non sans une aura animale, voir démoniaque, son sourire fendit son visage en deux lorsqu'elle trouva la cible adéquate. Ses yeux azuréen se posèrent donc sur l'hybride, le regard victorieux.

- J'ai donc trouvé ta prochaine cible. Vois-tu cette sorte de pendule sur le comptoir du bar? Tu devras l'atteindre, alors qu'il bouge ainsi de droite à gauche.Mais... Ce serait trop simple. Sur le même champs de vision se trouve une femme, avec un énorme anneau accroché à son oreille. Tu devras le faire entrer dans l'anneau, avant de toucher le Pendule là bas!

Joueuse, oui elle était. La louve le serait-elle autant, et prendrait-elle le risque d'effleurer cette femme qui gloussait telle une pintade au bras de son mac? Elle essaya aussitôt de la motiver un peu plus.

-IL va s'en dire que si tu perds, tu devras répondre à une de mes questions, et si... Si tu gagnes, je devrais répondre à l'une des tiennes. Que choisis-tu, guerrière de Seika?

Cette soirée allait-elle enrichissante et fortement intéressante. Elle avait peut être même trouvé quelqu'un qui aimait s'amuser autant qu'elle, et point de jumelle rabats-joie pour l'en empêcher. Apportant son verre à ses lèvres, elle ne détourna pas son regard de celui de Geleerde. Son aura de fascination s'échappant de son corps, attirant le regard des êtres les plus proche qui n'avait plus que du désir et de l'envie pour elle...











©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   Ven 22 Juil - 2:05






L'étoile du soir restait toujours aussi taquine depuis le début de cette rencontre. Considérant qu'un jeu n'avait aucun réel intérêt, s'il n'y avait pas de gain à la clé. A cette idée, un sourire s'afficha de nouveau sur le visage de l'indomptable, qui baissa la tête un instant, yeux clos. Quel plaisir que de rencontrer pareille élue.

- C'est entendu...

En effet, Geleerde conservait plusieurs atouts dans sa manche et n'avait pas précisé que l'utilisation de leurs capacités, étaient interdites. Aussi, elle décida donc d'user de son don d'illusion, sur la femme possédant l'anneau à l'oreille. Un jeu d'enfant. Il suffisait à Geleerde, de faire croire que l'anneau se situait en un point précis, alors que la trajectoire se verrait différente, aux yeux de Sayo-Hee et des autres. En d'autre terme, la silhouette de la cliente se trouvait actuellement à leur droite et l'illusion qu'allait générer la louve, serait à leur gauche. En perturbant la vision et les autres sens de sa partenaire du jour et ceux des résidents de la taverne, tout le monde ne verrait que le clone de la femme à la boucle d'oreille, à l'exacte place où se trouve la véritable détentrice du bijou. Ainsi, l'élue de Seika éviterait que cette personne soit éventuellement blessée, mais assurerait à coup sûr, le lancement de sa fléchette.

En un instant, l'illusion fut mis en place et personne ne pu remarquer quoi que ce soit. L'action fut effectuée avec tant de rapidité et d'expertise, que seul un archimage aurait pu la détecter. Ce fut donc d'une facilité presque déconcertante, que Geleerde fit passer la fléchette dans l'anneau, pour qu'elle trouve par la suite, sa juste place sur le pendule.


- Satisfaite ?~


La soirée dura ainsi plusieurs heures, durant lesquelles, nos deux protagonistes se proposèrent différents défis, les relevant un par un avec brio, se donnant toutefois, quelques difficultés non des moindres. Beaucoup d'information furent prononcées par la même occasion, autant du côté de Sayo, que de Geleerde. Il va sans dire qu'elles apprécièrent fortement, la compagnie de chacune.

Malheureusement, toute bonne chose devait avoir une finalité.

Quand Makoto retrouva enfin Sayo-Hee et Geleerde - qui avaient toutes les deux déjà dressées une ardoise bien salée auprès du tavernier qui en avait cependant l'habitude - celui-ci se jeta aussitôt sur la louve, proférant des insultes toutes aussi fleuries les unes que les autres, que nous ne jugerons pas utile de décrire ici. Quant à l'indomptable, dont le taux d'alcoolémie pouvait commencer à se faire sentir, elle se contenta de lui rire au nez, prenant aussitôt sa forme d'origine, pour l'esquiver, grimpant sur la table et renversant les dernières bières au passage. Son rire s'intensifia,accompagné de ceux des clients, lorsque le pauvre Makoto trébucha sur l'une des chaises, se retrouvant ventre à terre, devant les deux élues.

- Hey, Makoto ! Faudrait peut-être arrêter de boire : tu tiens plus l'alcool mon gars !

- Arrête surtout de courir après une fille comme Geleerde, nyahaha !

- URUSEEEE !

Gracieusement, Geleerde reporta son attention vers l'étoile du soir, levant le museau vers sa direction, fièrement :

- Le jeu se termine hélas ce soir, chère Sayo-Hee... Mais si tu repasses à la Capitale de Seika, n'hésites pas à me prévenir de ta présence. Après tout...

- Geleerdeeeeeeeee !


Makoto se releva férocement au même temps, le visage rougi par la honte et la colère, tentant d'attraper les pattes arrières de l'hybride qui prit aussitôt son envol en sautant au dessus de la belle, pour se retrouver face à la porte d'entrée de la taverne. Tournant de nouveau la tête vers l'élue de Minshu, elle lui adressa une dernière parole, le tout accompagné d'un regard provocateur :

- ... Nous avons un combat à terminé.

Et ce fut ainsi ainsi, que disparue l'indomptable de Seika, dans la nuit étoilée de Kosaten et que se termine la rencontre tumultueuse entre deux jeunes femmes au tempérament de feu : Sayo-Hee et Geleerde.~






RP terminé~ Un grand merci à ma partenaire pour ce RP dans lequel j'ai pris beaucoup de plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Colère et nouveau Monde!   

Revenir en haut Aller en bas
Colère et nouveau Monde!
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le début d'un nouveau monde...
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.