Partagez | .
Une druidesse pour Neo
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Une druidesse pour Neo   Dim 16 Aoû - 0:04



   
Une druidesse pour Neo


   
Vadrouille



   

Il n'y avait pas de réveil à Kosaten. En effet, le nouveau monde de Neo se trouvait être en période antique, en Asie antique. Pour quelqu'un tel que Neo, qui provenait d'un monde où la technologie et l'électronique était florissante, le 21ème siècle, l'on aurait pu penser que l’adaptation serait rude, que les repères seraient à retrouver, que les habitudes à modifier... Ça aurait pu être vrai pour beaucoup, mais pas pour le Foudroyant. En effet, bien qu'il ait vécu dans un monde assez sophistiqué, (le mot "civilisé" relevant de l'ethnocentrisme) Neo n'était pas un adepte des nouvelles technologies. Certains de ses équipements étaient futuristes, voire ultra-futuristes tel que Venom, sa combinaison, mais lui n'était pas friand de ce genre d'inventions... Se reposer sur autre que lui même était déjà chose complexe pour lui, alors sur une machine... Les machines n'avaient pas de sentiments, ou d'émotions, elles n'étaient donc pas influençables par un esprit plus malin qu'elles, cependant, leur jugement était fondé sur une programmation stricte par un esprit humain, et n'importe quel autre humain avec les mêmes connaissances pouvait faire à sa guise pour fausser le "comportement" de l'objet. Rien n'était sûr avec les machine, encore moins sûr qu'avec les humains...

Désormais en proie à des songes qui dévoraient son sommeil et ses nuits, Neo s'était encore levé en retard, et sans réveil, la grasse matinée du Minshujin n'en fut que plus longue. Lorsqu'il sentit les rayons du soleil éclairés sa chambre, Neo ouvrit doucement les paupières avant de se redresser subitement, comme s'il avait fait un cauchemar. Il n'en était rien. Le jeune homme jura intérieurement, en tapant son poing contre le lit, puis descendit, très contrarié. Ces longues nuits n'étaient pas de son goût... Il n'aimait pas être en retard, et encore moins être absent. Qui sait ce qu'il avait manqué à se réveiller à cet heure ? Qui sait ce qu'il aurait vu s'il s'était levé un peu plus tôt ? Ces questions n'obtiendraient jamais réponses, mais Neo se les posa tout de même. Une fois debout, l'Élu ne tarda pas plus : Rapidement, sa combinaison recouvrit son corps, puis il se vêtu de son pantacourt, et de sa veste sans manche. De simples protèges poignets noires, qui étaient en réalité des fragments de sa combinaison, ornaient ses bras et c'est dans sa tenue d'été que le jeune homme dévala les escaliers le menant à l'accueil de l'auberge de Kansei où il demeurait. L'auberge n'était pas très coûteuse, du moins pour la capitale, mais la réputation de Neo qui grandissait à mesure qu'il restait dans à Kansei lui valu une petite ristourne qui ne fut pas pour le déplaire. Même s'il n'aimait pas particulièrement l'odeur de l'argent, il se devait d'en avoir, car l'argent faisait partie intégrante de Kosaten. Neo avait donc décidé de vivre en Minshu pendant quelques temps, mettant une halte à sa visite de Kosaten. Il avait plus ou moins visité Seika, et presque entièrement parcouru les territoires neutres, il devait maintenant s'occuper de sa Nation, et de sa "Famille" avant de reprendre le voyage. L'aubergiste salua amicalement Neo, qui faillit l'ignorer, mais s'arrêta avant de franchir la porte, puis s'approcha doucement de la vieille femme avant de lui demander, presque nez à nez.

« ... Vous avez de la viande séchée...? »

C'est donc en mâchouillant une tranche de lard fumée que Neo marchait hors de Kansei, puis hors de Minshu, l'air blasé. Une simple promenade, en somme. Il passa à un croisement sans en regarder les indications, prenant au hasard, choisissant le chemin que son instinct lui aurait dicté. Sur la route, il croisa un groupe d'homme à cheval qui galopait filets et lances à la main à la suite d'un petit renardeau bien étrange, qui avait du mal à les distancer, probablement un peu affaibli. Neo les observa venir vers lui, haussant un sourcil, alors que les hommes se rapprochaient de plus en plus de l'animal, et que l'un d'eux lui piqua le flan à l'aide de son arme. Neo, prit d'un étrange pressentiment à la vue de l'animal, eut l'impression qu'il avait à faire à tout, sauf à un animal banal... Alors que le renardeau se dirigeait vers lui, l'Élu avança calmement, puis commença à lever son bras en réalisant un écart entre ses jambes. L'animal se faufila sous Neo, et au moment où il passa derrière lui, Neo tendit les muscles de son bras, et un champ de force sous la forme d'un dôme se dressa autour de lui, repoussant les hommes et protégeant le renardeau, qui se trouvait encore à l'intérieur. L'animal se heurta lui aussi à la paroi du champ de force, que rien mis à part de l'électricité pouvait pénétrer ou en sortir. Le Minshujin réduisit progressivement l'Electric Field, amenant l'animal vers lui, qui tentait de recréer une distance entre lui et le Foudroyant en courant en rond dans le dôme, en vain. Lorsqu'il fut à portée, Neo attrapa le mammifère par la nuque, puis lui envoya une brève décharge, assez forte pour l'assommer, mais trop faible pour le blesser. Il prit ensuite l'animal dans ses bras tel un bébé, en désactivant son champ de force et en reprenant sa route. Évidemment, il fut interpellé avec vigueur par l'un des chasseurs :

« Toi là ! Monstre ! Tu sais à qui il appartient cet animal ?!

Neo se retourna lentement, un léger sourire aux lèvres. Il répondit d'une voix calme :

Je suis un Élu de Minshu. Ce renardeau appartient à l'un de mes supérieurs, je le lui rapporte. Merci messieurs de me l'avoir ramené, je ne tiendrais pas compte de votre façon de l'attraper.

Minshu...? Ha ha ! Ici c'est les Territoires Neutres ! Répondit l'homme en haussant le ton. Tout ce qui y passe n'appartient à aucune des Nations, c'est le premier qui l'a vu qui le prend ! Pose ce renard !

Le sourire de Neo s'agrandit, puis il posa avec délicatesse le renard au sol.

La Loi du plus fort, hein ? Il ferma les yeux, toujours souriant, secouant sa tête de gauche à droite. Il serra ses poings avec fermeté, puis une onde de choc jaillit de lui, alors que des étincelles se mirent à virevolter autour de son corps, grésillant avec menace. C'est ma loi préférée. Sur ces mots, il tira une balle d'électricité sur le plus distrait des chasseurs, qui l'encaissa de plein fouet, incendiant son haut de tissu au passage. Alors que l'homme hurlait au feu en tapant son vêtement, les autres reculèrent avec effroi tandis que Neo s'avançait vers eux.

Ç-Ça va ! Fais pas ça !

Le regard de Neo était plein de fermeté, ses pupilles mauves s'étaient assombries, son regard était intense.

Disparaissez.

Les hommes partirent à reculons, puis remontèrent sur leurs chevaux avant de faire demi-tour, sans protester. Neo récupéra l'animal, l'observant avec une certaine appréhension, comme s'il transportait une bombe qui exploserait au moindre choc... Il ne marcha pas longtemps avant d'arriver au pied des Rocheuses de l'Ouest. Il y découvrit l'abri, peu fréquenté qui trônait dans le bas des Rocheuses. Il y déposa l'animal, après avoir absorbé un peu de l'électricité qui circulait dans ses nerfs, pour s'assurer qu'il ne se réveillerai pas à son retour. Cela fait, il entreprit une petite randonnée à travers les rocheuses, dans le soleil de l'après midi. Il prit une grande inspiration, puis avança, il déciderait de ce qu'il ferait de l'animal à son retour. Il faisait bon vivre à Minshu !


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Dim 16 Aoû - 14:11


   
Un Neo pour Aki  

   
AVEC — Neo


   


Le matin était froid. Il était même tellement froid qu'en se réveillant Aki eut un moment de terreur quand elle se rendit compte qu'elle ne sentait plus ses doigts. Elle souffla vivement dessus et au bout d'un moment elle recouvra enfin la capacité de les bouger. Elle se leva alors avec difficulté. Encore une fois elle avait dormis dehors et encore une fois elle se promis que c'était la dernière fois.

Tout le trajet jusqu'ici, elle l'avait fait en se logeant où elle le pouvait. Et quand elle ne pouvait pas se loger elle se contentait des rudes conditions extérieures. Ce n'était sans doute pas le pire problème que son manque d'argent lui imposait. Elle avait terriblement faim à longueur de journée, et ce malgré le pain qu'elle avait réussi à s'acheter avec quelques pièces durement gagnées et qu'elle s'évertuait à économiser.

Se tenant l'estomac elle changea de place et s'assis plus confortablement pour rompre une toute partie de la miche qui s'amenuisait beaucoup trop rapidement à son goût, puis s'inquiète du temps qu'il faisait. Elle observa avec soulagement que le ciel était dégagé, elle se réchaufferait sûrement pendant la journée.

Afin d'explorer plus amplement la région, elle avait décidé de passer par les rocheuses avant de rejoindre l'empire de Seika. Après tout on lui avait dit que l'endroit était grandiose. Vus la perdition de l'endroit cependant, elle doutait de trouver un endroit où dormir, ce qui ne l'embêtait pas plus que ça finalement. Un peu de solitude lui ferait sans doute du bien, elle pourrait continuer à s'entraîner paisiblement.

Elle s'était beaucoup renseigné sur Mizu mais finalement n'avait rien trouvé sur elle, personne ne savait rien d'une renarde étrange qui se baladerait dans le pays, de toute façon elle aurait pus atterrir n'importe où. Aki se concentrait à présent sur l'amélioration de ses pouvoirs, ainsi elle pourrait contacter Mizu où qu'elle se trouve.

Elle se dirigeait donc à pas énergique vers les rocheuses, de bonne humeur ce jour là, ce qui était parfaitement inhabituel ces temps ci. Elle s'arrêta quelques instants au pieds d'une montagne pour observer le pic recouvert par les nuages. Ses yeux brillèrent d'admiration, voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas vus de tel spectacle. Elle décida donc de passer la journée dans les rocheuses pour se repaître de la vue et s'entraîner à l'escalade qu'elle n'avait pas pratiqué depuis bientôt 3 ans.

Elle se remémora d'ailleurs les quelques chutes que Shi lui avait évité de justesse. Ils étaient sur le point culminant de la région alors, et Shi n'avait rien trouvé de mieux à faire que d'astreindre Aki à un entraînement sans pitié. Pendant deux semaines elle montait puis descendait de la montagne par toutes les voies possibles et imaginable, dès qu'elle en maîtrisait plus ou moins une, Shi lui en faisait choisir une nouvelle, plus dure celle là. A chaque fois, Aki s'effrayait devant l'ampleur de la tâche à accomplir. A chaque fois elle se surprenait par son adresse et sa force. Mais évidemment, ce temps était révolus, elle n'était ni agile ni puissante à présent qu'elle était arrivée en Kosaten. Cela ne saurait durer se dit elle en entamant l'escalade d'un rocher. Il était encore tôt dans la matinée et ce n'est qu'à 10 heures qu'elle fit une pause.

Elle se posa sur le bas coté de la route qui longeait les rocheuses et assista à une scène étrange qu'elle suivit sans rien faire. Quelques cavaliers poursuivaient un animal apeuré. Aki allait intervenir quand un autre homme le fit à sa place. Il semblait parfaitement gérer la situation, et Aki ne voulait pas se mettre dans des ennuis qu'elle ne pourrait pas gérer, elle ne bougea donc pas, restant toutefois sur ses gardes au cas où que l'animal se retrouve de nouveau en danger. La scène se conclut finalement sur la fuite des hommes à cheval. L'autre homme était toujours là, l'animal dans ses bras. Quand il se retourna, Aki aperçut un éclair roux et son coeur fit un bond!

Serait-ce ? Elle se leva précipitamment et ne put s'empêcher de s'approcher à pas de loup. A présent elle distinguait clairement que dans les bras de l'homme se trouvait un renard! Elle ne regardait même pas de quoi avait l'air cet homme qui l'avais sauvé, continuant à s'approcher. Mizu?

Finalement elle remarqua quelques détails qui ne correspondaient pas. Il n'y avait pas cette force rassurante, ni cette intelligence fulgurante que pouvait avoir Mizu. Ce n'était pas elle, et malgré sa déception, Aki fut quelque peu soulagé. Elle ne connaissait pas cet homme, peut être en avait il après le renard. Si cela avait été Mizu, Aki se serait sentie forcée de tout faire pour la récupérer, quel que soit le comportement du garçon qui portait d'ailleurs des vêtements que Aki ne connaissait pas. Elle le détailla de manière quasi inappropriée. Il semblait relativement jeune, peut être même plus que Aki. Ses cheveux étaient étrangement blanc et elle put apercevoir un éclair violet dans ses yeux. Quel être étrange pour Aki ...

Elle en avait un peu peur, sans vraiment savoir pourquoi, mais sa nature de druidesse restait plus forte. Le jeune homme tenait un animal dans les bras. Un animal visiblement faible, peut être même apeuré, voire même blessé, et Aki n'avait aucune idée de ce que l'inconnu voulait en faire. Elle se devait de s'assurer qu'il était entre de bonnes mains.

Elle suivit alors l'homme jusqu'à un abri où il déposa l'animal et ... Aki n'en crut pas ses yeux ... lui infligea une décharge ! Outrée, Aki l'observa alors qu'il repartait de l'abri, tranquillement, comme si de rien n'était, et entamait une petite balade elle le suivit quelques instants mais décida que s'en était trop, elle devait comprendre ce qu'il voulait faire de l'animal. Elle s'approcha alors du jeune homme, l'air le plus serein possible et se racla la gorge pour qu'il réalise sa présence, si ce n'était pas déjà fait depuis longtemps puisqu'il semblait, vus la façon dont il s'était débrouillé contre les cavaliers, qu'il soit aussi un Elu.

-Excuse moi de te déranger ! Je m'appelle Aki Nishiie et j'ai observé tout ce qui viens de se passer, que vas tu faire de ce renard? Si il te dérange je peux m'en occuper, il a sans doute besoin de soin.

Elle espérait ce disant que le jeune homme soit ravis de se débarrasser de ce poids et que la discussion s'arrêterait ainsi.
   



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 5:49



   
Une druidesse pour Neo


   
Rencontre



   

Les pupilles améthyste de Neo se baladaient sur le paysage, notant et appréciant l'itinéraire qu'il emprunterait... Il pouvait utiliser le sentier déjà creusé par d'autres qui étaient passés avant lui, ou tenter quelque chose de plus "Élu", en escaladant la montagne à mains nues et sans protections... Un léger sourire apparut sur son visage, se moquant de lui même d'avoir eut une pensée si ridicule... Il n'était pas spécialement bon en escalade, et puis ses biceps ne lui permettaient pas ce genre d'activité. Sa force n'était assurément pas son atout, et après avoir longuement observé, l'Élu de Minshu se décida finalement à entreprendre sa promenade du jour, loin de l'animation de Kansei et de celle de Kosaten en général. Erreur de calcul pour l'Élu, qui même dans une partie peu explorée d'un territoire peu exploré, fut interpellé par un raclement de gorge qui troubla la quiétude des lieux. Avant qu'il ne puisse se retourner, une voix féminine, ou de jeune garçon lui dit cela :

« Excuse moi de te déranger ! Je m'appelle Aki Nishiie et j'ai observé tout ce qui viens de se passer, que vas tu faire de ce renard ? S'il te dérange je peux m'en occuper, il a sans doute besoin de soins. »

Neo se retourna légèrement, se tenant de profil à ce perturbateur envoyé probablement par le Dieu du bruit, ou le Dieu qui détestait Neo...IllustrationRP

Son regard était plein de mépris, l'on pouvait aussi y noté de l'agacement, une fatigue comme celles qui vous poussent à tout casser...


« ... »

Il fut d'abord surpris de voir que c'était une jeune femme qui l'avait interpellé. Dans endroit si peu chaleureux, il s'attendait à la limite à trouver un gros montagnard barbu... L'inattendue interlocutrice avait de longs cheveux bruns négligés, laissés au temps et quelques mèches passaient sur son visage. Elle semblait assez jeune, ne dépassant pas 25 ans de visage, et ses traits exprimaient une certaine témérité, voire de la malice. Neo l'observa un temps, sans bouger ni parler, plantant simplement ses pupilles violettes dans ses yeux verts clair, avant de passer son regard sur elle : La brune n'était pas bien grande, bien que pas trop petite non plus, sa taille était assez banale, voire standard pour une fille de son âge. Sa corpulence et ses mensurations semblaient elles-aussi dans les normes. Sa poitrine n'attirait pas spécialement l’œil, mais le divertissait s'il s'y posait. Neo l'observa un temps, croisant les bras, se questionnant, le regard sur le buste de son interlocutrice. La jeune femme n'était pas vêtue de façon très extravagante ; un simple haut de tissu bleu clair qui donnait une impression de paysanne égarée lorsqu'on observait la jeune femme... Une paysanne égarée si loin des Rocheuses principales...? Maintenant que l'idée lui venait en tête, la dernière fille qu'il avait consommée remontait à longtemps... Mais ce genre de besoins primaux ne lui venaient que de façon passagère, il pouvait rester plusieurs mois sans en ressentir, ou y faire face plusieurs fois dans la semaine, c'était loin de son objectif principal. Peut-être qu'en réalité, c'était le Dieu qui appréciait Neo qui lui avait envoyée cette jeune femme...?

Reportant finalement son regard dans celui de la brune, Neo, après s'être remémoré les termes de l'engagement, répondit à "Aki Nishiie"... Quel nom bizarre...

« ... Ce renard...? Renardeau ? Dit-il en passant ses yeux sur Aki. Je ne sais pas... Je ne vais pas l'élever en tout cas, je n'ai pas besoin de compagnon. Peut-être le mangerais-je, ou m'en ferai un manteau... Je pourrais aussi le revendre à ces hommes. J'allais me promener pour me décider. Neo croisa les bras. S'il doit être soigné pour m'être plus utile je ne refuserais pas ton aide. Tu soignes bien ? Ce sera rapide ? En pensant aux capacités d'Aki, Neo se remémora inévitablement à Rumaki, l'Élue de Fuyu qui l'avait soigné lorsqu'ils étaient face au Singe Géant de la forêt de givre... Elle l'avait sauvé de peu... Peut-être cette paysanne avait-elle les mêmes pouvoirs...? Ce renardeau m'a l'air cher et recherché, je peux te le vendre si tu le désire. Ses yeux sont d'un bleu azur. À moins que tu n'ai pas d'argent...? Tu ne m'as pas l'air riche, et le fait que tu sois rousse ne doit pas t'aider... Je ne suis pas cupide. »

Et en effet, Neo n'acceptait pas exclusivement l'argent, pour se faire payer...


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 10:11


   
Un Neo pour Aki  

   
AVEC — Neo


   


L'agacement du jeune homme était visible dans ses yeux à la couleur si étrange. Puis finalement, son agacement disparus, remplacé par quelque chose que Aki ne comprenait pas, quelque chose qu'elle avait déjà vus dans le regard de plusieurs hommes et qui ne lui avait jamais vraiment plus sans qu'elle puisse pour autant dire pourquoi.

Elle se recula quelques peu, sur ses gardes. Quoi qu'il fasse, elle savait qu'elle n'avait pas la force nécessaire pour le battre. Il dégageait une aura de puissance, non pas cette puissance presque rassurante que dégageait Russie à certains moments mais une puissance froide, cruelle, et surtout mortelle. Elle se mit, sans toujours savoir pourquoi, à avoir peur. Cependant, son visage restait de marbre. Tout le monde le savait, montrer sa peur c'était bien la dernière chose à faire. Elle attendit donc, essayant de paraître le plus calme possible, que l'inconnu cesse de la dévisager.

Pour se donner du courage, elle pensait au renard. Il avait besoin d'aide, il était maintenant clair que cet individu qui l'avait en sa possession était tout sauf recommandable, elle devait sauver le renard.

« ... Ce renard...? Renardeau ? Je ne sais pas... Je ne vais pas l'élever en tout cas, je n'ai pas besoin de compagnon. Peut-être le mangerais-je, ou m'en ferai un manteau... Je pourrais aussi le revendre à ces hommes. J'allais me promener pour me décider. S'il doit être soigné pour m'être plus utile je ne refuserais pas ton aide. Tu soignes bien ? Ce sera rapide ? Ce renardeau m'a l'air cher et recherché, je peux te le vendre si tu le désire. Ses yeux sont d'un bleu azur. À moins que tu n'ai pas d'argent...? Tu ne m'as pas l'air riche, et le fait que tu sois rousse ne doit pas t'aider... Je ne suis pas cupide. »

Piquée au vif, Aki grinça des dents. Son regard se fit haineux. Cet homme avait largement dépassé les limites. Lui proposer une chose aussi immonde, aussi dégoûtante, aussi répugnante. Aki n'avait pas assez de synonymes en tête pour exprimer à quel point cet idée la révoltait. Il venait de lui donner trois bonnes raisons de le détester. La première était sa cruauté pure et simple envers les êtres vivants. Il se foutait de les voir souffrir, il était d'un égoïsme extrême. Cette raison seule aurait suffit pour que Aki ne l'apprécie pas du tout.

Mais en plus il l'avait insulté, Aki était une personne assez orgueilleuse malgré son manque de confiance en elle, elle ne supportait pas ce genre d'atteinte à sa dignité, mais c'était sans doute le moindre des défauts du jeune homme.

Lui proposer telle abjection avait finis de dégoûter Aki de cet homme immonde. Elle ne se vendrait jamais, ça, elle en était certaine. Elle n'avait jamais eu à connaître d'expérience sexuelle et elle ne commencerais pas par offrir son corps à une personne aussi abjecte. Jamais.

Elle devait trouver un autre moyen de sauver le renard. Et elle avait une petite idée là dessus. Elle contint son dégoût quelques instants, ravala son orgueil amèrement et tenta de prendre un ton moins agressif que ce qu'elle aurait voulus. A y réfléchir, si elle s'était laissé allé, elle lui aurait sans doute mis une énorme baffe. Mais elle avait l'intuition que ce n'était pas du tout la chose à faire.

-Ce que tu me proposes n'est décemment pas acceptable. J'ai d'ailleurs plutôt l'envie de te laisser avec ce renardeau presque mort sur les bras qui ne te servira à rien. Il est trop petit pour t'en faire un manteau et sa viande n'aura aucune saveur. Soit. Mais je respecte trop la nature pour le laisser souffrir ainsi. Je peux donc le soigner superficiellement. Je ne garantis rien, mes pouvoirs sont très faibles depuis que je suis arrivée ici, mais les animaux normaux sont plus faciles à soigner que les humains. Si j'y arrive cela ne prendra pas plus d'une minute. Conduis moi à lui, je lui rendrais certainement sa vigueur et tu pourras le vendre.

Elle le regardait avec un air de défi. Tout ce qu'elle avait dit était la pure vérité. Si il ne faisait rien, le renard allait mourir et il passerait alors à coté d'une opportunité alléchante. Aki avait les bras croisés, attendant fermement la réponse de l'inconnu, espérant qu'il se montrerait raisonnable.
   



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 11:08



   
Une druidesse pour Neo


   
Accord



   

À l'écoute de son discours, Neo sentit chez la brune une sorte de choc, puis de l'effroi, ou une colère passive... Le fait qu'il ait remarqué cela n'altérait en rien sa façon de pensée, à vrai dire, il se fichait allègrement de ce que cette pauvre paysanne des territoires neutres pouvait penser de lui... Et puis, il se trompait peut-être, le Minshujin n'était pas infaillible. Observant avec distance la réaction d'Aki à son offre, il assista à un étrange manège, et il crut même la voir se mordre une lèvre, ou serrer son poing. Il n'en fit pas état. Finalement, la jeune femme lui répondit d'une voix calme et pesée, détruisant la théorie qui suggérait qu'elle bouillonnait de rage, et Neo l'écouta avec intérêt. Elle souleva des points importants, et il était vrai que Neo ne pourrait s'en faire un manteau, vu sa taille... Elle refusa évidemment la proposition de Neo, rares étaient les filles peu farouches, même en Kosaten... Elle dit aussi que la chair de l'animal n'aurait pas de goût, ce que Neo accueilli dubitativement. Elle avait déjà mangé du renardeau ? Il fallait goûter avant de se prononcer. Elle se proposa finalement pour soigner l'animal, mais un morceau de sa phrase interpella Neo : « ... Mes pouvoirs sont très faibles depuis que je suis arrivée ici... » Depuis qu'elle était arrivée ici...? Les Territoires Neutres ou Kosaten ?... Était-il possible que cette brune aux allures de paysanne soit une Élue ? Rien n'était impossible à Kosaten, et cette possibilité ne faisait pas exception. Neo hésita à lui poser la question sans faire de manœuvres, mais il se dit que si elle n'était pas de Minshu, ou simplement prudente, sa réponse serait faussée, ou elle tenterait de tromper le Minshujin... Il garda pour lui ses conjectures.

Le regard froid de l'hôte du Venom Suit restait posé sur son interlocutrice, il la regardait toujours dans les yeux, pour déceler un manque de franchise en elle, mais n'en nota pas. Un léger sourire en coin apparut sur son visage et il répondit calmement :

« D'accord. Il se trouve dans ce petit abri, là bas. L'Élu désigna du regard la petite cabane de bois qui se trouvait un peu plus loin derrière Aki. Après vous. » Termina t-il d'une voix qui se voulait rassurante. La cabane n'était pas bien grande et comportait seulement une pièce, avec le stricte nécessaire pour s'orienter et se reposer. Elle était en libre utilisation, et Neo avait déposé le renardeau sur le petit lit qui se trouvait dans un des coins de l'abri, sous une fenêtre. Toute la maisonnette était faite de bois, mais était assez solide pour résister à une éventuelle tempête de neige. L'Élu invita donc son interlocutrice à se diriger dans la cabane, d'où elle pourrait soigner l'animal dont il ne savait pas encore quoi faire... Le manger ou le vendre ?


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 13:26


 
Un Neo pour Aki

 
AVEC — Neo


 


Le jeune homme dévisageait Aki, sans doute pour l'analyser, pour vérifier si elle ne mentait pas pour quelque chose. Bien entendus, il n'y avait rien à trouver puisque Aki ne savait pas elle même si elle allait être capable de soigner l'animal, elle le lui avait clairement dit. Son instinct lui disait cependant qu'elle y arriverait.

Cela ne la tentait pas plus que ça d'aider le jeune homme à satisfaire son égoïsme, mais après tout, un animal souffrait, Aki devait l'aider, c'était ainsi que c'était fait son apprentissage, c'était ses valeurs morales, inhérentes à ce qu'elle était, essentielle à ses pouvoirs et au maintien de son âme. Son pacte envers la déesse mère le stipulait clairement. Elle devait veiller à l'équilibre naturel, certes, mais les hommes poussaient suffisamment le bouchon de leur coté, elle devait donc protéger la nature de leurs abus.

Finalement la franchise de Aki finit par convaincre l'inconnu qui lui désigna une cabane en bois dans le dos de Aki.

« D'accord. Il se trouve dans ce petit abri, là bas. Après vous. »

Aki n'était pas franchement emballée à l'idée de se retrouver seule dans cette cabane avec cet homme qui lui paraissait si peu clair mais il n'avait pas insisté, la druidesse lui en était reconnaissante. Elle avait pus déceler, au début de leur conversation, à la lueur dans ses yeux, au ton de sa voix, qu'il espérait plus de la jeune femme. Elle avait toujours été capable d'analyser le moindre haussement de sourcil, la moindre variation de hauteur de voix, cela n'avait pas changé avec son arrivée en Kosaten. Cette analyse inconsciente lui avait dit de se méfier de l'homme, mais désormais qu'il employait un ton plus rassurant, sans en rajouter sur la proposition qu'elle avait violemment refusée, elle se décidait à l'aider. Après tout, c'était la vie d'un animal qui était en jeu.

Elle se dirigea donc d'un pas décidé vers l'habitation qui semblait bien faible face aux intempéries qui avaient sûrement lieu dans la région. Elle était constituée d'une pièce unique comportant un lit sur lequel reposait le renardeau. Au moins avait il eu la décence de ne pas le poser par terre, se dit Aki en s'approchant du lit. Elle avait oublié la présence de l'inconnu, seul comptait à présent la vie de cet être.

Aki pouvait faire preuve d'une compassion incroyable pour tout les êtres vivants, il lui semblait évident de tout donner pour n'importe quelle vie, même celle de ses pires ennemis. Elle se pencha sur le renard, de la compassion plein les yeux. Quiconque aurait regardé attentivement aurait même pus y voir une larme. La souffrance seule n'était pas responsable, elle s'imaginait Mizu dans cette même posture, au seuil de la mort, gémissant dans son sommeil comme le petit animal était en train de le faire.

D'abord, il fallait savoir ce qu'il avait précisément. Il semblait souffrir mais c'était une notion bien vague. Aki ferma les yeux et se concentra quelques secondes. Une douce lueur blanche s'échappa du bout de ses doigts qu'elle fit courir le long de sa fourrure. Elle devait presser légèrement et les gémissements que cela tirait à l'animal la faisait presque souffrir elle aussi.

-Là, là mon tout beau. Tout vas bien. Je m'occupe de toi maintenant, tout vas bien se passer.

Elle s'était mise à parler sans même s'en rendre compte. Elle ne savait pas si l'animal pouvait l'entendre mais cela calmait également ses remords. Elle aurait dû intervenir plus tôt. Elle trouva bien vite deux côtes cassées et une légère hémorragie interne. Rien de mortel mais de quoi l'handicaper à vie et lui faire perdre toute valeur marchande. Elle communiqua ses résultats à l'homme aux cheveux blancs.

Elle se concentra de nouveau et la lumière blanche devint verte. Aki put relâcher la pression sur l'animal et se contenter de caresser la douce fourrure en faisant circuler son fluide dans le corps endolori. Petit à petit, il se calma, sa respiration devint plus régulière et son sommeil paisible. Alors qu'elle avait presque finis, Aki réfléchis, sans cesser ses soins.

Il y avait deux échappatoires pour l'animal maintenant. Si il était mangé, ce serait la loi de la nature, cela ne dérangeait en rien Aki, les animaux en mangent d'autre tout les jours. Mais si il était vendus ... Il pourrait être vendus à n'importe qui, à des malades qui organisent des combats ou à une famille peu scrupuleuse qui prendrait plaisir à le torturer. Elle contempla le petit animal paisible et sa décision fut prise. Elle contrôlait encore son fluide, ce serait rapide. Elle ferma de nouveau les yeux et récita intérieurement une prière dédiée à l'esprit de l'animal. D'ordinaire elle devait se dire à haute voix mais dans ces circonstances ...

La lueur devint soudainement rouge et en moins d'une seconde les petits battements de coeur avaient cessés. Il était mort sans douleur, apaisé. Aki se releva et fit face à l'homme, un air de défi dans les yeux, il avait sans doute remarqué ce qui venait de se passer.

-Je pense savoir ce que tu pense et je m'en fous. Tu peux toujours le manger, ne t'en fait pas, mais il n'aura pas à subir d'autres souffrances.

Elle avait un peu peur, certes, mais elle savait qu'elle avait fait ce qu'elle devait. Elle récita alors de nouveau la prière, à haute voix cette fois, pour que l'esprit de l'animal, si il était toujours dans cette pièce, l'entende.

-Rejoins en paix ta mère et la Mère de tout, notre Déesse à toutes et à tous. Ne m'en veux pas car la mort que je te donne aujourd'hui ira rejoindre la Grande Terre Mère pour créer une nouvelle vie. Ne me maudit pas car ta malédiction aujourd'hui se finit et que je le suis déjà pour tout ces jours que je passe loin de notre Mère.

La lueur de défi dans ses yeux ne s'était pas tarie, mais il y avait également une pointe de tristesse, enlever la vie était quelque chose de terrible.
 



 

 

 

 


Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 18 Aoû - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 15:13



   
Une druidesse pour Neo


   
Erreur



   

Aki s'éxecuta sans protester. Après un instant où elle sembla légèrement hésitante, la jeune femme fit demi-tour, puis avança finalement d'un pas résolu en direction de la maisonnette. Évidemment, pendant le trajet, Neo ne manqua pas de combler son regard en lorgnant sur le postérieur de la brune, qui était plus que correct et divertissant. Il respectait sa morphologie, et sa tenue de paysanne ne le masquait pas trop, bien qu'une combinaison aurait été du plus bel effet... Assurément, elle serait bonne à consommer.

Les deux personnages arrivèrent finalement à l'abri, puis Aki se précipita sur l'animal allongé dans le lit, respirant bruyamment. Elle lui susurrait des mots doux, caressait son poil orangé, puis soudain, de petites luminescence blanches apparurent sur ses doigts et glissèrent sur le pelage de l'animal. Neo, qui avait jusque là les bras croisés, observa avec stupeur et émerveillement l'art de la jeune femme, un peu hébété, pensif. Seul la voix de la brune le tira de son hypnose, lorsqu'elle lui fit part de son diagnostic, qui disait que le renardeau avait deux côtes cassées et une hémorragie... Le jeune homme n'écouta qu'à moitié, se rappelant pourquoi il avait invité la jeune femme dans cette petite maisonnette... Vendre le renard ? Il s'en fichait pas mal. Comme il l'avait dit plus tôt, l'argent ne l'intéressait pas particulièrement, il n'était pas cupide. La vente de l'animal était une option, mais désormais qu'il avait vu Aki, c'était bien plus loin que le second plan... Le manger ? Il n'était pas gourmand, ou gourmet. Il mangeait pour vivre, et non pas pour déguster ou par curiosité... Manger du renard ou du poulet, quelle importance...? En vérité, la seule chose dont il était sûr, c'était que ce renard ne lui servirait pas d'animal de compagnie. Il avait accepté l'aide d'Aki car en se rappelant l'abri où il avait déposé le renardeau, l'isolement du lieu et son ameublement lui parurent tout à fait propice à une satisfaction de ses instincts primaux. Désormais qu'il avait gagné en puissance, seul quelques Élus pouvaient prétendre vaincre Neo, et il aurait été étonner que cette jeune femme en fasse partie. Alors qu'Aki terminait son rituel, Neo, sans lever son bras, ouvrit lentement sa main en direction de la jeune femme, sans un mot, le regard distant. Il savait très bien ce qu'il allait faire, mais le ferait tout de même, pour son seul plaisir. Main ouverte, Neo tira une balle d'électricité dans la chevelure rousse de la jeune femme, à l'arrière de sa tête. La technique n'était pas spécialement puissante, et Neo avait modéré sa puissance magique pour ne pas l'abattre d'un coup, ce dont il était aisément capable. L'attaque n'avait qu'un but assommant, et les capacités naturelles de l'électricité choquerait la jeune femme, lui faisant ainsi perdre connaissance. L'attaque était peu glorieuse, compte tenu de sa puissance, mais il n'avait que faire de son honneur, il n'avait pas de fierté autre que celle d'être un Minshujin. Par précaution, il tira une seconde fois, dans le dos d'Aki cette fois, l'assommant pour de bon si la première attaque n'avait pas suffi... C'était simple, pour lui. Le bruit des respirations du renardeau avait cessé, il semblait s'être endormi. Aki l'avait-elle soigné ? Neo ne se questionna pas plus longtemps. Il observa la jeune femme, un corps si beau inanimé, l'air un peu déçu, ou plein de remords... Mais il réagissait en réalité comme ça, lorsqu'il venait de prendre une bouffée de vie... Il observa la pièce, puis prit le renard par la nuque avant de le jeter plus loin dans la pièce, contre l'un des coins... C'était l'heure de se divertir un peu.

HRP :
 

   

   


Dernière édition par Neo le Mer 19 Aoû - 7:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 16:22


 
Un Neo pour Aki

 
AVEC Neo


 


En réalité, cela n'avait été que les plans d'Aki. A peine avait elle entamée sa prière silencieuse qu'une violente décharge la traversa. Douleur. Une douleur si intense qu'elle crut qu'elle s'était évanouie. Mais pas tout à fait, il lui restait un soubresaut de conscience, assez pour se dire qu'elle n'aurait jamais dû lui faire confiance.

Voilà que de nouveau sa crédulité lui jouait des tours, les larmes aux yeux, elle se rendit compte qu'elle savait parfaitement dans quel guêpier elle se fourrait. Elle le savait mais elle ne voulait pas le reconnaître, parce qu'il y avait une vie en danger. A travers ses paupières humides elle aperçut le sol de bois sous ses yeux, un cafard qui courrait. Elle eut l'impression qu'une éternité s'écoulait. Elle avait peur.

En réalité ce n'était que quelques fractions de secondes mais le temps semblait s'être arrêté pour Aki. Elle avait si peur. Elle tremblait de tout ses membres même, trop sonnée pour se relever, trop endolorie pour tenter quoi que ce soit. Quelle idiote mon dieu quelle idiote!

Elle le savait pourtant, sa confiance ne lui avait jamais rien apporté de bon. Quand elle passait outre une intuition cela lui retombait toujours dessus. Elle ne voulait pas mourir. Non, pas maintenant. Elle priait silencieusement sa déesse de l'épargner, une fois encore. Elle avait si peur, si peur ... Elle ferma les yeux, la douleur semblait la déchirer en deux, mais elle ne voulait pas mourir.

Une deuxième décharge la fit sombrer dans l'inconscience. Elle eut juste le temps de penser qu'elle aurait voulus revoir Mizu et elle s'évanouit.

NOIR
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Lun 17 Aoû - 23:24



   
Une druidesse pour Neo


   
Problème



   

L'action se déroula simplement et avec facilité... Il faut dire que l'Élu n'avait pas pris de risque : Tout en fourberie et en bassesse, Neo avait assommé la brune d'un simple projectile électrique, comme il en envoyait depuis sa naissance. Ceci, fait, il sembla se dégourdir le bras droit, qui lui fut étonnamment lourd après son geste, pour une raison qui lui échappa totalement. Son regard mauve se porta ensuite sur la jeune femme, inconsciente, écroulée contre le lit aux côtés de l'animal qu'elle avait tenté de sauver d'un destin funeste. Ce corps de femme, ainsi inanimé devant lui, ne le piqua pas de quelque zèle que ce soit. Il l'observa sans rien dire, comme il l'avait toujours fait jusqu'à maintenant, le visage assez inexpressif, il semblait se poser d'innombrables questions... Un seul sujet était en réalité à l'ordre des débats, il se demandait si ce serait la première fois d'Aki. Ce serait bien dommage de la faire saigner, et puis, même s'il n'avait que peu de respect pour la plupart des choses, il avait entendu dire que c'était important de se préserver pour l'être qu'on aime... Il soupira doucement, sans ouvrir la bouche toutefois, avant de s'approcher de la jeune femme d'un pas calme, faisant quelque peu grincer le plancher. Elle serait inconsciente pour au moins une vingtaine de minute, en fonction de sa résistance à la magie, mais de toute façon, il la réassomerai s'il avait besoin de plus de temps. Alors qu'il allait porter sa main sur son corps, il vit que la sienne de main, était encore posée sur le lieu où résidait le renardeau, un peu plus tôt. Il se remémora l'étrange phénomène auquel il avait été spectateur, et se rappela qu'il ne savait toujours pas si la brune était une Élue...! Désormais, il avait tout le loisir de chercher, alors il ne se priva pas.

Se baissant à la hauteur d'Aki, Neo découvrit sans gênes son dos, en soulevant son haut bleu ciel depuis derrière. Il n'y vit que de la chair blanche, sans tâches ou cicatrices, sa peau était d'une pureté rare... Se perdant dans sa recherche, sentir la chaleur et le parfum féminin de la paysanne lui fit progressivement dévié de sa trajectoire... Mêlant son entreprise de base à des manières perverses, il tira Aki contre lui en posant ses mains sur sa poitrine, qui se révéla moins agréable au toucher qu'il ne l'aurait cru... Il l'écrasa sous ses doigts, une fois, deux fois, avant de s'y désintéresser. Il l'allongea avec précautions sur le sol en bois de l'abri, puis lui découvrit le ventre, cherchant là le moindre sceau qui trahirait sa faction. Il ne pouvait qu’espérer qu'elle ne soit pas de Minshu... Comment Jeong-sama réagirait s'il apprenait ce qu'il avait fait à une de ses sœurs...? Il ne voulut même pas l'imaginer, il tenterait de cacher son acte par tous les moyens... Quelle déception ce serait pour son président... Non, elle ne pouvait être sous l'appel de Manshe. Rien sur son nombril ni sur ses côtes... Il se rappela que Kaede, une autre Élue de Minshu, avait eut son serpent tatoué autour du sein... Il n'hésita pas, et après un coup d’œil assez las. Il se trompa d'endroit. Il l'amena un peu plus au centre de la pièce, puis lui découvrit les cuisses, le sceau de Rumaki se trouvait là. Rien. Il regarda alors ses tibia et ses genoux. Pas ici. Ses pieds ? Sous ses pieds ? Là non plus il ne trouva rien. Il se rappela soudainement que Morgiana, une autre Élue de Minshu, avait son sceau sur le front. Il écarta donc les mèches qui masquaient le visage d'Aki, mais n'y vit rien d'autre qu'un front blanc et vide, d'une banalité extraordinaire. Il devait s'être trompé... Aki Nishiie n'était pas une Élue. Le Minshujin se remit à entendre la respiration difficile du renard, au fond de la pièce, il semblait toujours souffrir. La paysanne n'avait pas été très efficace... Désormais qu'il avait la réponse à sa question, Neo ne s'attarda pas plus longtemps, puis il se voûta avec délicatesse au dessus du buste de la jeune femme inanimée. Le haut de sa combinaison sembla fondre et retourner vers sa taille, découvrant son torse pâle et chaud à cause de ses pouvoirs. Désormais sans col, Neo se rappela que son sceau à lui, ne se trouvait à aucun des endroits dans lesquels il avait cherché précédemment...! Il toucha machinalement sa nuque, sentant la puissance décroissante de la marque de Manshe sur sa peau... Rhabillant Nishiie pour ne pas la blessée contre le sol rugueux de la maisonnette, il la mit sur le ventre, et découvrit sa nuque...! Encore une fois, il ne vit rien. Il fronça les sourcils, assez agacé après cette lueur d'espoir qu'il avait eu avec son idée ; Puis il leva les yeux, et aperçut l'objet de ses recherches : À la base du cou d'Aki, trônait avec majesté le Phénix Rouge caractéristique des Élus de Seika... Seul ces derniers avait cet imposant tatouage posé sur leurs corps, et il ne trompait pas : Aki Nishiie était donc bien une Élue. Elle ne devait pas être très puissante, comme s'en était douté l'hôte du Venom Suit. À la vue de ce symbole sur la peau de la jeune fille, Neo se rappela tout de même la récente alliance que Minshu avait formée avec Seika... Il en était bien au courant, mais il avait déjà trop de raisons de ne pas apprécier Seika lorsqu'ils n'étaient pas en alliance, il ne se limiterait pas, de toute façon. Encore moins face à une Élue aussi insignifiante.

Le jeune homme, finalement décidé à réaliser son méfait, porta le corps d'Aki et l'envoya sur le lit sans réelle précaution, il n'était pas assez fort pour de l'escalade ou porter des charges lourdes, mais son corps d'Élu entraîné lui permettait au moins un peu plus d'aisance que la plupart des humains. Il parcourut la pièce de son regard améthyste, puis remarqua une petite malle derrière le lit, qu'il ouvrit avec prudence. À l'intérieur, il vit un petit nécessaire d'escalade assez modeste, mais utilisable. Il récupéra donc une corde, après avoir couvert ses mains de sa combinaison, et avec une certaine technique, il se mit à lier chaque membre de la pauvre femme à une partie du lit. Il semblait calme en apparence, mais plus il approchait de l'instant de plaisir, plus son rythme cardiaque s'accélérait... Il n'y avait que pendant, qu'on pourrait observer chez le jeune homme un peu plus "d'humanité". Alors qu'il nouait la jambe droite d'Aki au lit, des petits pas, semblants à des boutons de vêtements qui tapaient au sol retournèrent l'Élu avec prudence... Aki n'avait effectivement pas fermé la porte, lorsqu'elle était entrée... Et Neo non plus. Le jeune homme resta accroupit, évitant d'effectuer de mouvements brusques, mais l'animal qui grognait face à lui, un loup, se montra d'une exceptionnelle agressivité... D'un bond, il planta ses crocs dans le cou de Neo, refermant sa mâchoire et effectuant une pression de plusieurs dizaines kilos sur le cou du freluquet. La morsure était si forte, si rapide, que Neo en eut un instant le souffle coupé. Le loup maintenait fermement l'Élu dans sa gueule, et le sang chaud de Neo commençait déjà à se déverser sur son épaule et dans la gueule de la bête. Le Foudroyant sentait le souffle vital le quitter, il serrait les dents, retenait des cris de douleurs, mais alors que ses battements de cœur se faisaient lents, il agrippa le poil de l'animal comme jamais il n'avait agrippé quelque chose... Relâchant avec puissance des milliers de volts sur l'animal, il le maintenu ainsi, aussi fermement qu'il l'était, grillant l'animal tel un poulet à la broche.

De la fumée s'échappait du corps du loup, allongé au sol, et ses yeux avaient commencés à fondre sous la chaleur infernale de la foudre de Neo. Ce dernier était à quatre pattes, suant et haletant, du sang se déversant à flot de son cou, rougissant sa combinaison et son bras droit. En regardant le cadavre de l'animal, Neo se dit : Un loup ? Seul ? Ce n'était pas dans les habitudes du canidé de chasser en solitaire, mais Neo n'eut pas à patienter longtemps... Des petits bruits de course, similaire à ceux qu'il avait entendu tout à l'heure lui firent comprendre qu'il n'allait plus être seul bien longtemps... Prestement, il se remit sur ses jambes, chancela quelque peu à cause de l'hémoglobine qu'il perdait... Il marcha d'un pas ivre en direction du renardeau, et le saisit, avant de le poser sur le ventre d'Aki, encore endormie à ce moment. Il tira une boule d'électricité dans la fenêtre de l'abri, et s'approcha de la jeune femme. Quelques gouttes de son sang tombèrent sur la brune, et il se baissait pour la porter lorsqu'une violente douleur au bras lui arracha un cri : « Guargh ‼ » Un loup était agrippé à son biceps gauche, et tirait avec puissance vers l'arrière, Neo se retint au début, mais lorsqu'il sentit les tendons de son bras se tendre au point qu'il en gémit, il ne lutta pas plus face à l'animal. Il porta sa main non loin du flanc du prédateur, et lui envoya une succession de salves foudroyantes qui l'envoyèrent s'écraser au mur. Neo se reculait en direction du lit, puis plusieurs loups entrèrent en trombe dans la pièce, mordants et déchiquetant les parties de Neo qui s'offrait à eux... Une côte, une cuisse et un tibia, furent violemment sollicités par les canidés, avant que Neo n'active brièvement son champ de force pour les repousser. Pris d'un élan de force et de détermination, le jeune homme se redressa malgré ses jambes lacérées, puis prit dans ses bras Aki, dont le visage paisible était bien loin de la violence du combat qui se déroulait dans la maisonnette... Il bondit en direction de la fenêtre, la brune contre lui, et c'est sa tête qui servit de bélier... Les loups bondirent à sa suite, alors que le Minshujin courrait, plein d'adrénaline, et se propulsa en l'air de plusieurs mètres, avant de se poser sur le rebord assez large de la montagne, à quelques mètres d'altitudes. Il lâcha finalement Aki, qui alla s'adosser au rebord rugueux de la rocaille, le renardeau sur les cuisses. Les loups allaient venir à sa suite, il le sentait. Il porta ses pupilles violettes en direction du sol, haletant, et ce qu'il aperçut manqua de lui faire sortir les yeux de leurs orbites... Un ours géant, au moins de taille anormale, massacrait avec violence les loups qui tentaient de s'attaquer à lui. À dix contre un, le combat semblait équilibré, mais l'animal déjoua tous les éventuels pronostiques, et c'est avec une brutalité sans nom que ses griffes déchiquetaient un par un les canidés... Il semblait assez maigre pour un ours, probablement affamé... Il tua rapidement ses opposants, puis il tourna la tête en direction des rescapés, sur le rebord de la montagne. Il poussa un hurlement, avant de charger sur le flanc de la montagne, et quelques pierres tombèrent sur Neo... Il était fort... De sa main, il pouvait probablement entièrement attraper l'Élu... Même dans cet état, Neo ne fuit pas. Il se remit sur ses jambes, la combinaison tâchée de rouge, puis regarda l'animal, l'air de le juger, le regard ferme. Il avait vu bien pire que ce mammifère... Et il allait le prouver. De l'électricité se mit à virevolter autour de lui, sa peau a légèrement fumée...

« Pour Minshu. »


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mar 18 Aoû - 0:55



   
Une druidesse pour Neo


   
Lutte



   

Sur ces mots qui n'avaient d'autre but que de lui donner du courage, Neo fit volte face et se propulsa en l'air, se rapprochant dangereusement de la montagne. Lorsqu'il fut à bonne distance, il déploya ses jambes, et fit quelques foulées verticales sur la rocheuses, avant de s'appuyer sur la paroi rocailleuse et de se propulser de toutes ses forces en arrière. Il était haut, bien plus haut que l'ours et que ses rencontres de la journée... Il passa au dessus de l'animal qui l'observa en rugissant, puis lorsqu'il put se tourné, Neo commença à faire pleuvoir la foudre sur l'imposante bête qui encaissa chaque assaut, chacun avec plus de difficulté... À mesure qu'il traversait le ciel, Neo ne stoppait pas ses attaques, et lorsqu'il allait finalement atterrir sur l'ours géant, il tourna sur lui même en envoyant une puissante impulsion électrique qui brûla et repoussa l'animal. Ce dernier rugit de douleur et de colère, alors que le Minshujin se posait sur lui avec fluidité. Non sans une certaine maîtrise de ses gestes, l'hôte du Venom Suit, fit un salto arrière pour se reposer au sol, observant la bête avec challenge... L'animal, qui commençait probablement à sentir les piqûres de cet "insecte", se montra moins téméraire qu'avec les loups qu'il avait massacré. Neo se tint sur ses appuis, visage sérieux et expression concentrée, lorsqu'il lança l'attaque, il sembla disparaître le temps d'un instant... Il apparut, fendant le ciel de sa silhouette élancée, envoyant des éclairs de sa main droite. L'ours se protégea d'abord en tournant la tête, puis à force d'être martelé, il se ravisa et opta pour l'attaque, griffant de sa patte monstrueuse. Neo eut tout de même le temps de basculer son corps vers l'arrière, pour laisser les griffes démesurées frôlées son corps déjà blessé... Son genou en revanche, n'eut pas cette chance, et dans un nouveau jet de sang, la jambe de Neo fut lacérée avec barbarie alors que le Minshujin retint un gémissement. Il finissait de pivoter, arrivant avec vitesse en direction de la gueule de l'ours, puis envoya deux Origin, qui firent une courbe pour finalement arrivé sur les yeux de l'animal qui hurla à mort. L'Élu retomba finalement sur ses pieds, puis profita de la paralysie du monstre pour le mitrailler de ses éclairs :

« HAAAAAA ! »

Dans un grondement effrayant, les détonations se succédèrent, l'ours était sous le feu des puissants assauts magiques du Foudroyant, et il s'en souviendrait... L'animal était secoué, perdant progressivement connaissance à mesure que les éclairs le choquaient sans arrêt. Il semblait avoir renoncer et voulait fuir, à force d'attaques, son torse commençait à s'ouvrir, ses organes à apparaître, c'était violent. Lorsque Neo put clairement apercevoir le coeur battant de sa victime, c'était fini. Il approcha les mains de son dos, et deux manches en sortirent, qu'il saisit et tira avec maîtrise : Raïtei et Fenrir, ses deux lances étaient dégainées. C'était le dernier assaut. Neo fit quelques foulées, puis bondit avec vitesse, s'envolant littéralement en direction de la poitrine de son opposant. Ses cheveux blancs dansaient au gré de sa progression, et de l'air qui lui résistait... Il approchait rapidement et hurla pour porter le coup de grâce.

« HUAAAAAAAAAAAA ‼ »

Il fit tourner ses lances dans ses mains, les prenant de façon inversées, puis les leva au dessus de sa tête avant de les électriser. Ceci fait, il les combina finalement en une lance affûtée et longue, qu'il projeta avec force en direction du cœur de l'ours. Tout en retombant et pendant que ses lances filaient vers leurs cible, Neo claqua des doigts, et un bref grondement se fit entendre dans le ciel... Au moment où Zeus atteignit le cœur de l'animal, la foudre s'abattit sur l'ours, le tuant sur le cou, le calcinant à l'extrême. Neo retomba sur ses jambes, visage baissé, du sang se déversant sur tout son corps, sa combinaison avait viré au rouge. Le combat était terminé.

L'Élu n'attendit pas pour remonter sur la paroi rocheuses où Aki était posée... Il y arriva chancelant, avant de manquer de s'écrouler ou de perdre connaissance. Il était voûté, mains sur les cuisses, perdant abondamment du sang, et alors qu'il respirait, haletant, son regard se porta sur la brune, qui ne dormirait probablement plus pour longtemps... Cette beauté endormie, ce visage téméraire et malicieux, qu'il avait si lâchement attaqué... Il avait aussi risqué sa vie pour lui... Pourquoi ne l'avait-il pas abandonné dans la maisonnette ? Que les loups aient de quoi faire ? Lorsqu'il se posa la question, la réponse ne lui vint pas. Mais s'il s'était rappelé, il se serait souvenu, que ce visage humble et innocent une fois endormi, lui rappelait Tchii, qu'il avait promis de venir retrouver à la fin de son périple... De nombreux sentiments et sensations contradictoires s'affrontaient dans Neo, mais il ne s'abandonnait à aucun d'eux... Il préférait les voir lutter.

Il attendit qu'Aki soit réveillée pour reprendre son air blasé et sérieux, il l'observa à nouveau de son regard jugeur, si froid et distant qu'elle avait vu en premier chez lui... Il respirait le combat, la sueur, le sang, mais il semblait loin de tout ça.

« Ne me pose pas de questions, Aki. Le renardeau est en vie.Soigne moi, et si tu le fais correctement, je te le laisserais... N'essaye pas de me tromper car j'ai de bons réflexes, tu ne veux pas mourir aussi tôt dans ta nouvelle vie, hein ? Tu ne m'avais pas dit que tu étais une Élue de Seika... Il termina avec un sourire en coin, plein de mauvaises intentions... Il n'était pas en état de réessayer, mais il se rappela ce qu'il lui avait fait. Il observa son corps avec mépris et dédain. Ton corps n'est pas si intéressant en fin de compte, tu n'as rien de spécial... » La suggestion était assez visible, mais c'était ce qu'il désirait, voir sa réaction. Non sans une certaine fierté, il avait manipulé Aki à sa guise, et il ne s'en cachait pas. Sa puissance lui permettait ce genre de méfait, et l'endroit lui donnait un irrépressible sentiment d'impunité... Seule dans cette montagne, personne ne viendrait la secourir.


   

   


Dernière édition par Neo le Mar 18 Aoû - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mar 18 Aoû - 1:52


 
Un Neo pour Aki

 
AVEC Neo


 


Lorsque Aki reprit connaissance, c'était pour constater qu'à part une violente douleur au crâne, aucun mal ne semblait lui avoir été fait. Elle regarda autour d'elle, elle n'était plus dans la cabane, mais le renardeau était sur ses cuisses, bien vivant. Il était juste endormis et le regard attendris de Aki s'attarda quelques secondes dessus. Puis elle releva la tête. Face à elle se trouvait l'homme qu'elle détestait déjà. Cependant, la haine qui l'avait saisis au premier abord partit aussitôt qu'elle vit son état. Elle ne fit pas acte de son regard froid et insensible et en oublia même pour quelques instants ce qu'il avait pus faire.

Il avait beau ne rien montrer, vus l'état de son corps, il était clair qu'il devait souffrir.

« Ne me pose pas de questions, Aki. Le renardeau est en vie.Soigne moi, et si tu le fais correctement, je te le laisserais... N'essaye pas de me tromper car j'ai de bons réflexes, tu ne veux pas mourir aussi tôt dans ta nouvelle vie, hein ? Tu ne m'avais pas dit que tu étais une Élue de Seika... Ton corps n'est pas si intéressant en fin de compte, tu n'as rien de spécial... »

Aki ne répondit pas. Sa rage était tout à fait contenue. L'homme était sans doute en danger de mort et ses assertions ne servait qu'à asseoir son pouvoir, elle ne s'en formalisa pas. A vrai dire à présent, elle n'en avait que faire. Elle avait eu tellement peur de mourir qu'être vivante lui suffisait. Elle savait qu'elle avait encore toute son intégrité physique et morale, il tentait simplement de la faire craquer. Elle ne craquerait pas, elle ne lui offrirait pas ce plaisir. Elle le regarda, un air de défi d'abord dans les yeux, puis elle eut un petit sourire, un sourire compatissant. Il lui avait échappé. Tant de haine en un seul homme, ce devait être lourd à porter. Elle se dirigea vers lui, sans ajouter un seul mot. On ne laisse personne dans la souffrance, c'était son credo.

Cette fois c'était elle qui avait le pouvoir, celui de la mort et celui de la vie. Elle adressa un sourire bienveillant à l'homme. Elle le haïssait. C'était certains. Mais c'était un être vivant comme tous, avec ses torts, avec ses faiblesses, il s'agissait à présent pour Aki que l'inconnu se sente mieux. La lueur blanche sortit d'abord de ses doigts et elle se mit à parcourir le corps de l'homme. Elle ne prenait pas garde à sa masculinité mais juste à ne pas appuyer trop fort pour ne pas le faire souffrir plus encore. Ces gestes étaient loin d'être aguicheur, bien qu'elle se doive de parcourir tout les endroits, ils étaient purement professionnels. Mais au vus des blessures que Aki venait de découvrir, c'était de toute manière le dernier des soucis de l'homme.

Elle le regarda quelques secondes dans les yeux, cherchant la douleur ou la peur, mais n'y trouva rien, rien que froideur. Elle ne s'en préoccupât pas. Elle le détestait et n'attendait rien de lui.

La lueur devint verte, et ce fut à partir de ce moment là que Aki angoissa. Soigner un petit animal, soit, mais elle n'avait même pas pus soigner le nez cassé de Chine ! Cependant il existait une manière de procéder pour cela, même si cela lui faisait peur. Elle posa une main sur son propre coeur et prit une grande inspiration. Ses doigts s'enfoncèrent quelque peu sous sa peau, comme dans du beurre, et des veinules vertes apparurent dans son bras. L'autre main était posée sur la blessure au genou de l'homme aux cheveux blancs. Peu à peu les veines vertes s'étendirent et gagnèrent son autre main.

Elle transmettait un peu de son Fluide à l'homme, quelque chose qu'elle n'aurait jamais pus faire avec un animal puisqu'ils n'avaient pas le même Fluide, mais Aki savait qu'elle courrait de nouveau un risque en faisant cela, elle serait ensuite très faible, sans doute presque incapable de bouger pendant plusieurs heures. Cependant, quoi qu'elle fasse, l'homme qui l'avait appelé Elue (comment savait il?) devrait aussi prendre le temps de se remettre de ses blessures, il ne l'agresserait pas de sitôt.

Elle recommença l'opération pour chaque blessure, se sentant à chaque fois plus faible. Quand elle eut finis, elle savait que si elle continuait ne serait ce qu'un peu elle perdrait de nouveau connaissance, alors elle retira ses mains dans un grincement de douleur et s'adossa de nouveau contre la paroi. Elle regardait la scène de carnage autour, et comprit alors. Il s'était battus contre l'ours et peut être même contre les loups.

-Je ne sais pas si c'était volontaire ou pas, mais je ne suis pas morte. Une vie contre une vie, articula t-elle de sa voix rendue faible par l'effort. Et comme tu l'as dit, maintenant, ce renard est à moi.

Elle regarda l'animal avec plein de tendresse. Il commençait à se réveiller. Elle le secoua légèrement pour le sortir complètement du sommeil. Dès qu'il eut ouvert les yeux il couina avec terreur et prit ses pattes à son cou. Aki n'essaya pas de le retenir, elle le regarda partir avec un petit sourire, de nouveau libre.

Puis elle se tourna de nouveau vers l'homme, celui que dorénavant elle considérerait comme un ennemi. Elle aurait au moins aimé connaître son nom. Sur cette réflexion, elle ferma ses paupières et s'endormit, incapable de lutter plus longtemps contre le sommeil, un léger sourire aux lèvres. Deux vies de sauvées aujourd'hui, Shi serait fière d'elle.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mar 18 Aoû - 10:05



   
Une druidesse pour Neo


   
Force



   

Aki sembla regarder Neo avec patience, attente, comme si elle désirait qu'il ajoute quelque chose à sa proposition. Elle l'observait, le scrutait, semblait l'analyser... Il n'était pas beau à voir. Blessé à plusieurs endroits, sa peau était en lambeau parfois sur ses jambes et son bras gauche. Les entailles et les plaies étaient nombreuses et le sang d'un rouge sombre avait beaucoup coulé, les blessures laissaient apparaître un intérieur rouge et foncé. Elle lui sourit finalement, ce qui mit plus Neo sur ses gardes qu'autre chose. Il la regarda s'approcher de lui avec prudence, prêt à l'abattre sans hésitation si elle l'y poussait. Comme tout à l'heure, des luminescences blanches se mirent à s'échapper des doigts d'Aki, et passèrent sur le corps de Neo. Il ressentit une légère sensation de fraîcheur, et l'intérieur de son être qui sembla brûler par intermittences. La brune passait ses doigts sur Neo, les gestes semblaient précautionneux, presque sensuelles, mais Neo tremblotait à mesure qu'elle passait sur son corps meurtri. Il souffrait, et ne voulait pas qu'elle touche ses plaies, il la regardait, serrant les dents, ne voulant pas lui montrer qu'il pouvait ressentir la douleur... Les lumières devinrent vertes, et Neo se tint sur ses gardes, guettant le moindre changement de son état, de ses sens, la moindre faiblesse amènerait une réaction violente. Contre toute attente, ses petites plaies se mirent à le faire moins souffrir, les petites douleurs, qui étaient les plus mordantes, cessèrent sous la propagation de la lueur maîtrisée par l'Élue de Seika. Les blessures plus sérieuses en revanche, semblaient ne pas être affectés par la technique. Neo allait lui faire la remarque, mais Aki sembla le devancer, et elle posa une main sur elle, alors que le procédé s'intensifiait, et que la sensation de fraîcheur se fit soudainement plus forte, empêchant Neo de faire autre chose que de recevoir. Toutes ses plaies se refermèrent, stoppant l'afflux de sang qui s'en déversait et la douleur disparut en même temps, comme chassée par la technique de soin de la brune. Encore une fois, Neo observait, mystifié, clignant des yeux à maintes reprises, le phénomène dont il était spectateur et acteur cette fois, car il recevait les soins. Progressivement, les effets de la technique s'estompèrent, alors qu'Aki retirait sa main du corps de Neo.

La jeune femme balada son regard en contre bas, où de nombreux loups baignaient dans leurs sang et qu'une carcasse d'ours géant fumait, les poils noircis par la chaleur, les organes de son torse à l'air libre. En suivant les yeux de la brune, Neo se remémora son arme, toujours plantée dans le cœur de l'animal, et il nota dans un coin de sa tête de descendre la cherchée. L'Élu n'écouta qu'à moitié ce que lui dit Aki, entendant sans discerner les mots, il reporta tout de même ses pupilles violettes sur elle alors qu'elle dit:

« ... Et comme tu l'as dit, maintenant, ce renard est à moi. »

Le Minshujin observa la jeune femme sans un mot, se demandant s'il devait tenir sa promesse ou la battre et attendre de récupérer ses blessures, il n'y vit là que de la violence gratuite, car elle l'avait aidé, il souffrait moins, bien que toujours, et qu'il n'avait rien à faire de l'animal. Le renardeau se réveilla progressivement sur les cuisses de l'Élue de Seika, puis il s'échappa sans demander son reste.

« H-Hé ! »

Il n'en avait aucune utilité, mais ne voulait pas le perdre sans rien faire...! Enfin, c'était le renardeau d'Aki, elle avait tous les droits sur l'animal... Neo ne fit pas plus d'effort pour tenter de rattraper la boule de poile rousse.

« ... »

Le Minshujin croisa les bras, regardant dans le vide, puis il jeta un œil à la guérisseuse, et il la vit, endormie, contre la paroi de la montagne. Lui aussi se sentait l'envie de se reposer... Mais rester là n'était pas une bonne idée... Les carcasses allaient attirer les charognards et les prédateurs non regardants... Il s'avança vers le rebord, hésitant à sauter et à abandonner Aki, puis se résolu à disparaître sans laisser aucun autre souvenir que son physique. Il s'accroupit, puis ses doigts chauds détachèrent un morceau du tissu cyan d'Aki, découvrant légèrement la fin de sa taille, puis le porta à son nez en fermant les yeux... Ca ne sentait rien, tant pis. Il posa quelques doigts sur le visage d'Aki, absorbant l'électricité de ses nerfs pour se régénérer, gardant la brune endormie plus longtemps, puis il sauta dans le vide, usant de la paroi pour ralentir sa chute. Il atterrit, récupéra et rangea son arme, puis observa le champ de bataille.

Avançant, son regard se balada sur le carnage qui avait opéré ici, les loups, le sang, les carcasses, la scène semblait irréelle pour la quiétude des lieux... Le Minshujin, le corps un peu mordant, empila chacun des animaux avant d'incendier le tout de ses éclairs. Il ne comptait aucunement manger des bêtes pleines de bactéries, il brûla pour carboniser. Guettant l'endroit où la brune était entreposée, Neo s'assit en tailleur en contrebas, non loin du grand bûcher qui s'opérait, puis il ferma lentement les yeux, et s'assoupit, les sens toujours en éveil... Le haut de sa combinaison disparu à nouveau, sa peau avait viré au brun à cause de son combat, et il fumait encore légèrement. Il respirait lentement, le vent fouettait encore ses plaies désormais refermées, le faisant légèrement tressauter à chaque instant. Apaisé, invisible, imposant et obscur, le Minshujin semblait mort. De nombreux sentiments et sensations contradictoires s'affrontaient dans Neo... mais il ne s'abandonnait à aucun d'eux : Il préférait les voir lutter...


   

   


Dernière édition par Neo le Mar 18 Aoû - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mar 18 Aoû - 13:36


   
Un Neo pour Aki

   
AVEC — Neo


   


De nouveau Aki se réveilla. Il faisait déjà nuit, son mal de crâne était passé et elle était affamée, mais elle ne pensait pas une seule seconde à cela. Un bûcher flambait en contrebas. Les flammes étaient faible, il semblait presque éteins.

La druidesse chercha des yeux l'homme aux cheveux blancs. Un instant elle crut qu'il était partis, nouvelle qu'elle aurait accueillis avec soulagement, mais elle finit par le repérer, assis en tailleur, assez prêt du feu, sans doute pour profiter quelque peu de sa chaleur, il semblait mort, mais Aki connaissait les soins qu'elle lui avait administré, il devait donc juste dormir. Elle se releva, remarquant ainsi qu'elle était quelque peu courbaturée.

Elle chercha des yeux un point plus haut d'où elle pourrait sentir au mieux le vent, elle avait envie de se ressourcer quelques instants. Elle grimpa au faîte du rocher et se plaça tout au bord, observant avec délice la lune ronde et les étoiles qui scintillaient. Sa peur des Hommes s'était renforcée en ce jour et la simplicité et le silence rassurant de la nature l'emplissait de paix.

Elle ouvrit grand ses bras et commença les étirements que lui avait appris Shi. C'étaient une série de gestes complexes et gracieux qui communiquaient avec l'environnement, apprivoisant le vent et sa mélodie, s'y mêlant comme pour former une danse. Cette danse, elle l'avait vus de nombreuses fois lorsque c'était Shi qui la réalisait et elle se souvenait encore avoir été émerveillée. Il se fondait avec la brise comme si il n'était que feuille porté par elle et pourtant semblait aussi solide qu'une montagne. Courbaturée, fatiguée, affaiblie, Aki ne savait pas si elle avait autant de précision en ce jour, mais elle sentit que son énergie la regagnait pendant cette cérémonie adressée à ses Dieux.

Une fois qu'elle eut finis, elle adressa encore une fois une prière silencieuse à la Terre Mère pour achever sa gestuelle et redescendit en se forçant à aller lentement pour faire travailler ses muscles. La nuit était à présent totalement tombée, et à la position de la lune, Aki devina qu'il devait être aux alentours de minuit.

Elle se mit à fredonner tranquillement, allongée par terre, en partie parce qu'elle aimait ça, en partie parce que cela lui faisait penser à Mizu mais surtout parce que ça la rassurait. Elle arrivait ainsi à oublier ses craintes et sa rage. Elle se sentait trahie et humiliée. Elle n'avait même pas eu le temps de faire confiance à l'homme qu'il l'avait déjà trahis. Encore une fois elle avait voulus aider les autres et cela ne lui avait causé que du tort. C'est ce qu'elle tentait d'oublier, en restant donc ainsi plusieurs minutes, à fixer les étoiles en fredonnant.

Elle n'avait pas envie de reparler à l'homme au cheveux blancs, mais elle tenait tout de même à savoir si il était toujours là, et toujours en vie. Elle descendit donc jusqu'au bûcher qui n'était plus que fumée à présent et le chercha de nouveau des yeux.
   



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mer 19 Aoû - 6:13



   
Une druidesse pour Neo


   
Violence



   

Lorsque ses paupières furent fermées, Neo ne se sentit plus la force de les rouvrir. Il ne se sentait pas spécialement fatigué, mais affaibli... D'une faiblesse lourde, comme celle qui vous empêche de fermer votre poing le matin ou comme celle qui ne vous donne même pas la force de descendre correctement de votre lit. Là, il eut la faiblesse de ne pas pouvoir rouvrir ses yeux. Il lutta un temps, puis s'abandonna, plongeant doucement dans l'inconscient, quittant le monde réel pour celui des rêves, il s'endormi. Le début de son repos fut tranquille, calme, il ne voyait que du noir, reposait son corps heurté... Puis il arriva ce qu'il se passait à chaque fois qu'il dormait ces derniers temps.

Le Minshujin était allongé, ventre contre terre, le visage dans les bras. Des bruits de braises le forcèrent doucement à lever la tête. Ses yeux étaient entrouverts, il ne voyait que du noir et de l'orange, il semblait à moitié endormi... Les sons devenaient de plus en plus en clair, puis un hurlement déchirant lui glaça le sang.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ‼ »

« ?! »

Là ce fut clair. Il vit un homme en feu passer devant lui en courant, puis il se releva, encore un peu affaibli, regardant le malheureux qui s'écroula un peu plus loin. Sa peau fondait sous l'effet des flammes, ses yeux aussi, il noircissait à vue d’œil, et ses os blancs commençaient à se découvrirent. Puis un deuxième cri lui parvint, machinalement, yeux écarquillés et tremblotant, il vit un autre homme lutter avec les flammes puis tomber à genoux. Et les cris s'enchaînèrent, parfois ceux de femmes et d'enfants, c'était un carnage. Et là, Neo se décida à regarder en face de lui... Ses pupilles se rétrécirent, et à quelques mètres de lui, il aperçut un homme, grand, la silhouette élancée, il avait l'air figé, strict, il ne bougeait pas d'un centimètre. Ses cheveux étaient courts mais dressés sur sa tête. L'homme était au milieu des flammes, elles dansaient devant et derrière lui, les gens se croisaient, passaient à côté de lui, mais il ne bougeait pas d'un centimètre. Puis deux lueurs rouges apparurent à l'endroit où devait être ses yeux et Neo continua à l'observer, sans rien dire, son expression était désemparée... Il se demandait ce qu'il attendait pour attaquer, qu'est ce qui le retenait d'utiliser Origin...? Rien ne se passait... Ses lèvres tremblèrent, il eut envie d'hurler de toute son âme, d'hurler son envie de se battre, de montrer que ce n'était pas la peur qui le paralysait... Mais en réalité...


IllustrationRP

Les yeux violets de Neo s'ouvrirent brutalement.


Il avait l'air choqué. Choqué par lui autant que par les autres. Déçu par lui, révolté contre le monde, il allait tout détruire. Tout détruire pour montrer que c'était lui le plus fort, que personne ne pouvait l'effrayer, que tous devaient le craindre, et pas l'inverse.

Des bruits de pas lui parvinrent, et le bûcher était désormais pratiquement terminé, il fumait encore. Neo se releva d'un bond, et au moment où il fut pratiquement debout, la pointe de son pied ricocha sur le sol et il se jeta sur l'ombre qui se profilait non loin de lui. Il avait sa main blanche, pâle, collée contre le visage de son assaillant. Il était décidé à envoyer son plus puissant éclair. Qui osait tenter de l'effrayer ? Lui, le puissant Neo ? Ne savaient-ils pas que ses pouvoirs de foudre étaient destructeurs ?! Le sous-estimaient-ils à ce point ?! Ils paieraient... Ils paieraient cet affront. Des étincelles apparurent autour du bras du Minshujin, et se dispersèrent dans le corps de sa future victime, lui donnant de légers coups d'jus. Son regard ferme, dur, se concentra légèrement. Il aperçut un vêtement bleu ciel, un petit haut de paysan, et machinalement, il leva les yeux. Aki. Sa chevelure brune ne fit pas hésiter le Minshujin, qui regarda la scène, la situation avec recul. Il maintenait la tête d'Aki dans sa main, menaçant de la blesser pour s'être approchée. Pour ne pas avoir été plus farouche, plus consciencieuse. Neo retira doucement sa main... La brune pouvait apercevoir un visage plein de tristesse, presque au bord des larmes... Quelques mèches faisaient de l'ombre au visage de Neo, qui ne dit rien quelques instants... Puis subitement, le revers de sa main siffla la joue d'Aki, lui décochant une gifle magistrale, avec toute la force d'Élu dont il disposait. Il la regarda ensuite, le visage froid, en colère, secouant doucement sa main droite pour se la dégourdir.

« Vous êtes folle de vous approcher aussi furtivement...? Vous voulez vous faire passer pour un assassin ?! Son regard se détourna, il regarda en direction du sol. Idiote. »

Ceci fait, il ne s'excusa pas. Il fit demi-tour, puis alla s'asseoir non loin du bûcher désormais terminé. Il observa Aki, qui semblait elle aussi fatiguée... Il la regarda sans rien dire, comme s'il cherchait ses mots...

« Vos techniques de soin sont efficaces. Je n'ai pas perdu connaissance, et j'ai évité un soigneur de Minshu... L'Élu observa doucement son torse et ses bras, sa peau blanche semblait intacte, bien que quelques traces de blessures restaient encore par endroit. Vous seriez une combattante utile si vous n'étiez pas de Seika... Neo omettait la récente alliance entre les deux nations. Les pupilles améthyste du Minshujin se posèrent avec détermination sur la jeune femme. Je massacre les Élus, vous savez ? Il y a peu de chance pour que vous me quittiez vivante. Neo regarda à nouveau en direction du sol. Ou je les répertorie, ça dépend. Neo marqua une pause, laissant à la brune le temps de digérer ses paroles. Je peux aussi vous violez, si mes besoins primaires prennent le dessus sur mon intelligence... C'est instinctif. Il attendit un peu qu'elle se rende compte de ses propos. Bien Aki, dites-moi tout de vous, n'omettez rien, c'est la solution la moins salissante pour nous deux. »

Neo se montrait étrangement agressif avec la jeune femme, comme pour se donner de la hauteur en marchant sur cette faible Élu... C'était bas, mais il le faisait, comme s'il était observé et qu'il devait faire mieux que son juge... L'escalade de la violence.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mer 19 Aoû - 10:52


   
Un Neo pour Aki

   
AVEC — Neo


   


Lorsque l'homme l'attrapa et commença à lui envoyer de légères décharges, elle prit de nouveau peur. Cela ne finirait il donc jamais? Payerait elle éternellement son insouciance? Elle avait beau avoir fait attention pour ne pas le réveiller si il était toujours assoupis! Si elle avait pus le trouver, elle serait repartie, le laissant là, retournant elle vers la capitale de Seika, enfouissant pour toujours sa peur et sa douleur dans son cœur.

Mais là, encore une fois, elle ne pouvait rien faire, rien faire d'autre que subir. Elle n'en pouvait plus de subir, elle en avait plus qu'assez, alors quand il lui retourna une baffe monumentale en lui criant dessus, elle avait pris sa décision. Elle n'aurait plus peur, et elle deviendrait forte. Si forte même qu'elle pourrait battre cet individu méprisable avec aisance. Elle le retrouverait, si elle sortait d'ici vivante, et elle le tuerait. Elle le tuerait pour se prouver sa force, pour se prouver qu'elle ne souffrirait plus.

Son regard plein de tristesse de l'individu ne l'attendrit étonnamment pas. Elle se sentait d'une humeur de chien, elle qui allait si bien juste quelques minutes avant. Tout son bonheur, tout son apaisement s'étaient envolés. Alors quand il menaça de la tuer ou de la violer, elle ne tint plus. Elle fit trois pas vers lui et ferma les yeux. Elle fouilla au fond d'elle même, cherchant si ce pouvoir était toujours là. Il y était.

Elle se concentra un instant, tirant la technique vers elle, se concentrant encore plus, elle la ramena, la faisant prendre possession de son corps. Le fluide qui coulait dans ses veines était violet à présent, il avait prit place dans tout son corps, sauf un endroit qui restait inhabité, pour que la technique ne se réalise que lorsque Aki le déciderait, le cœur.

Elle s'approcha encore, sans attitude menaçante, mais elle souriait. Elle ficha ses yeux dans ceux violets qui la toisaient. Elle venait de réaliser quelque chose, à l'instant, quelque chose de plus important que le pouvoir brut de cet homme. Elle n'avait plus peur.

-Tu ne me fais pas peur. Tu es obligé d'utiliser la violence pour te satisfaire, pour être plus fort que les autres, mais tu n'as que ça. Tu n'as que la violence pour te défendre, parce que face au monde, tu es faible. Tu veux tout savoir de moi? Alors apprends que je suis plus forte que toi de cette force que tu ne connais pas.

Ce faisant elle était prête, si il bougeait de quelques manières que ce soit, elle utiliserait sa technique pour prendre la fuite. Tout en elle était tendus, prêt à imposer à son corps une des techniques les plus difficiles à réaliser dans l'état où elle était. Mais elle s'en sentait capable, elle s'en savait capable, et ce en une fraction de seconde. Sa récente communion avec la nature et le fait qu'elle est déjà fait resurgir la technique jusqu'à presque la réaliser, elle réagirait à la moindre éventualité. Le moindre mouvement et elle aurait disparus. Disparus aux yeux de l'homme, mais courant, courant vers le futur, vers sa force et vers son pouvoir.

-Tu ne me fais pas peur, répéta t-elle sans cesser de sourire.
   



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mer 19 Aoû - 19:33



   
Une druidesse pour Neo


   
Peur



   

Le Minshujin regardait devant lui, un œil fermé, il tombait de fatigue à cause de ses sommeils de quelques heures, voire minutes, mais il n'essayait pas de régler le problème. On aurait pu le croire condescendant ou désinvolte, mais la fatigue le rendait assez lent et un peu paresseux... Il n'aimait pas beaucoup s'asseoir, mais il était assis. Comme si de rien n'était. Il entendit les petits pas de la brune, plus près, puis il la vit devant lui, souriante, planté ses yeux dans les siens, ce qui le surprit quelque peu... Était-elle folle ? Elle aimait être frappée ? Elle dit finalement :

« Tu ne me fais pas peur. Tu es obligé d'utiliser la violence pour te satisfaire, pour être plus fort que les autres, mais tu n'as que ça. Tu n'as que la violence pour te défendre, parce que face au monde, tu es faible. Tu veux tout savoir de moi ? Alors apprends que je suis plus forte que toi de cette force que tu ne connais pas.

...

Le sourire d'Aki ne la quittait plus, elle répéta :

Tu ne me fais pas peur. »

Neo la regardait sans bouger, sans détourner le regard, ses yeux dans les siens, lorsqu'elle répéta sa phrase, il sembla surpris, plus choqué, que surpris. Il lâcha prise en premier, et ses pupilles améthyste se tournèrent vers le sol, il semblait déçu. Déçu de lui. En vérité, ce n'était pas nouveau, c'était juste une fois de plus dans sa vie, que ça se produisait.

« Tu n'as pas peur de moi, hein...? » Il n'avait que la violence...? Que la violence pour affirmer son autorité ? Sa puissance ?... Il ne nierait pas la vérité... Mais il ne confirmerait rien.

Le Minshujin claqua subitement des doigts et une petite boule d'électricité, pas plus grande qu'une clémentine apparut dans sa main. Elle rayonnait, éclairant les deux personnages d'une lumière bleu ciel et blanche, car 90 % de la sphère était faite de blanc, d'un blanc pur et opaque, intransperçable. Elle grésillait légèrement, mais elle luisait d'une lumière si impressionnante dans ce noir complet, que même Neo, son créateur, fut fasciné l'espace d'un instant. Finalement, il serra doucement la sphère, puis un moment, elle éclata. Elle s'éparpilla en une multitude de petites billes d'électricité, qui s'élevèrent avec une extrême lenteur en direction du ciel, les deux Élus étaient éclairés comme dans une rue du 21 ème siècle. Neo leva la tête, regardant ses lucioles flottées, l'air absent. Il ne disait rien, semblant épuisé, le visage inexpressif.

« Je ne suis pas effrayant, c'est pour ça que tu n'as pas peur de moi. Le jeune homme marqua un arrêt, durant laquelle il sembla réécouter ses propres mots, ses aveux, qu'il n'avait fait à personne jusqu'à lors. Mon visage d'ange te sied bien. Ma "bouille", n'effraie personne... Tu ne m'as pas l'air d'une froussarde, de toute façon, j'ai senti ta témérité dès le premier regard. Il marqua une pause. Mon apparence de faible, d'adolescent... Ce corps n'est pas à moi. Il ne reflète en rien ce que je suis, personne ne craindrait ou respecterait une apparence si médiocre. Celle d'un bambin... N'est-ce pas ? »

Les petites sphères n'éclairaient presque plus les deux Élus, elles s'envolaient paisiblement, quittant doucement le monde des hommes, abandonnant les Élus dans l'obscurité.

« Heureusement, je suis fort. Ma puissance me permet bien des choses... Il lança un regard jugeur à Aki, sans perdre son air calme. Si tu étais aussi forte que moi, tu te permettrais cela. Dominer par la force, c'est simple. Le respect est difficile à obtenir. Puis doucement, Neo ferma les yeux en tournant son visage vers l'avant, libérant Aki de ses yeux violets. ... Tu me craindras tôt ou tard. Tu m'as soigné, je te tuerais tôt ou tard, mais pas aujourd'hui. Je te laisserai disperser mon nom et ma force. Puis je te tuerais... Je peux te tuer n'importe quand. Il rouvrit ses yeux, calmement. Je n'ai qu'à le décider. »

Lorsqu'il termina sa phrase, une légère brise passa sur les deux personnages, faisant flotter leurs cheveux dans la même direction, celle où regardait Neo, assis paisiblement. La nuit se faisait de plus en plus sombre, et les petits arbres qui bordaient le pied de la montagne se muaient progressivement en ombre menaçante, comme n'importe quoi dans la nuit noire... N'importe quoi sauf Neo. Du lieu, il était probablement l'être à l'apparence la plus inoffensive, la plus faible. Une brise trop forte aurait pu l'abattre. Mais il restait là, au milieu de tous ces monstres, comme s'il attendait son funeste destin, résigné. Il n'en était rien. C'était une force passive, une colère pure, un vent destructeur. Tout était en lui, il n'avait qu'à se relâcher, pour transformer l'endroit en marée de flammes.


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Mer 19 Aoû - 21:29


   
Un Neo pour Aki  

   
AVEC — Neo


   


« Tu n'as pas peur de moi, hein...? Je ne suis pas effrayant, c'est pour ça que tu n'as pas peur de moi.  Mon visage d'ange te sied bien. Ma "bouille", n'effraie personne... Tu ne m'as pas l'air d'une froussarde, de toute façon, j'ai senti ta témérité dès le premier regard. Mon apparence de faible, d'adolescent... Ce corps n'est pas à moi. Il ne reflète en rien ce que je suis, personne ne craindrait ou respecterait une apparence si médiocre. Celle d'un bambin... N'est-ce pas ? »

Aki secoua la tête, il n'avais pas dû comprendre ce qu'elle voulait dire par là. Elle haussa les épaules, on ne raisonne pas les gens comme cela. Cependant, la magie qu'il employait l'impressionna. Elle pouvait être destructrice, Aki en avait fait les frais, mais il y avait de la beauté à l'intérieur, une beauté dangereuse comme celle de l'homme aux cheveux blancs.

« Heureusement, je suis fort. Ma puissance me permet bien des choses...  Si tu étais aussi forte que moi, tu te permettrais cela. Dominer par la force, c'est simple. Le respect est difficile à obtenir... Tu me craindras tôt ou tard. Tu m'as soigné, je te tuerais tôt ou tard, mais pas aujourd'hui. Je te laisserai disperser mon nom et ma force. Puis je te tuerais... Je peux te tuer n'importe quand. Je n'ai qu'à le décider. »

Elle le toisa dédaigneusement, il ne comprenait rien, il ne comprendrait sans doute jamais rien. Aki fixait les yeux violets, leur beauté glaciale et envoûtante.

-Tu te trompes sur moi. Jamais je ne rabaisserais à ton niveau, et jamais je ne répandrais ta force ou ton nom, je garderais tout ce que je sais en moi, et un jour, tu le verras, c'est moi qui te tuerais.

Elle tourna les talons, et repartis en direction de Chikai. Elle s'arrêta un instant, son regard attiré par un éclair roux sur la falaise, elle sourit à cette apparition fugitive, aimant à croire que c'était le renard qu'elle avait sauvé, mais il disparût aussitôt. Elle repris alors sa route, des idées noires lui tournant dans la tête.

Ce jour marqua un tournant dans ce qu'était Aki. Jusqu'ici, l'innocence avait été préservée, son amour était resté intact. Désormais, elle sentait cet colère noire, profonde, bouillante, qui sommeillait en elle, cette rage de vaincre, de devenir forte pour battre l'immonde individu à son propre jeu. Et ce regard, ces yeux violets, elle ne les oublieraient jamais. Elle se souviendrait sans doute encore bien des années de cet homme, et peu à peu il se transformerait dans l'esprit d'Aki en l'incarnation du mal (bien qu'il ne le soit pas), elle le teindrait tout en noir de ses pensées pour combler son manichéisme. Et un jour elle le retrouverait, un jour elle expierait toute cette haine dans un combat, elle en était intimement convaincue.

Mais la vraie Aki, la Aki douce et gentille n'avait pas disparue, loin s'en faut. Aki pensait d'ailleurs, alors qu'elle repartais vers Chikai, à Mizu, sa renarde, sa meilleure amie, et ce avec tant de tendresse qu'elle en oubliait presque ses récentes mésaventures.
   



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1727
Yens : 2485
Date d'inscription : 30/01/2015
Localisation : Avec Roza

Progression
Niveau: 104
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Neo ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   Jeu 20 Aoû - 0:54



   
Une druidesse pour Neo


   
Aki



   

Bien que semblant en désaccord avec lui, Aki écouta le Minshujin avec calme, d'un silence religieux. Elle utilisa ses manières, le défiant de ses pupilles vertes, elle observa au plus profond de ses yeux améthyste. Cherchait-elle un sentiment en particulier ? Elle dit :

« Tu te trompes sur moi. Jamais je ne rabaisserais à ton niveau, et jamais je ne répandrais ta force ou ton nom, je garderais tout ce que je sais en moi, et un jour, tu le verras, c'est moi qui te tuerais. »

Neo ne dit rien, son visage fit de même. Il entendit, écouta, sans interpréter. Elle le tuerait ? Elle en était capable ? En était-elle seulement décidée ? L'idée lui sembla si absurde, qu'il ne la comprit pas tout d'abord. Sans demander son reste, la brune fit volteface et commença à quitter le Minshujin. Lorsqu'elle fit ses premiers pas, Neo se demanda pourquoi il ne la retenait pas, pourquoi il la laissait partir ? Avait-il d'autres choses à lui dire ? À lui faire ? À lui faire faire ? La réponse à toutes ces questions fut "non", alors il la laissa partir. Observant sa silhouette s'éloigner dans l'obscurité, telle une ombre qui rebrousserait chemin. Lorsqu'elle fut assez loin, Neo se leva, puis s'enfonça un peu dans le petit bois qui bordait le pied des rocheuses. Il ne s'était pas promener aujourd'hui, et l'auberge lui en voudrait de ne pas être rentré dormir... De toute façon, venait-il dormir plus d'une fois par semaine ? C'était rare. L'Élu monta à un arbre, puis Venom, sa combinaison, l'enveloppa. Lorsque sa chevelure blanche put de nouveau être visible, Neo avait récupéré son apparence d'origine, celle d'un petit garçon de 13 ans au teint orange, tatoué sous l’œil droit. Ainsi donc, il se recroquevilla sur la large branche qu'il avait choisie pour dormir. Lorsqu'il changeait de forme, il avait l'impression de reprendre les commandes de quelqu'un dont il avait été spectateur jusqu'à maintenant... Ce qu'il avait vu n'était assurément pas de son âge, mais pour ce petit enfant, curieux avant tout, l'expérience ne l'avait pas déplu... Son lui de 19 ans était intéressant. Il sortit d'une de ses poches le morceau de tissu bleu qui appartenait à Aki, puis il le porta à son nez, tout en fermant les yeux pour se concentrer cette fois. En l'absence du vent et de l'odeur de charogne, il sentit très vaguement l'odeur féminine de la brune... Elle n'était pas spécialement belle, ou attirante, il y avait simplement en elle quelque chose, qui la rendait différente...

« Tu n'as pas peur de moi...? Ou de ce que je fais, Aki...? »


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une druidesse pour Neo   

Revenir en haut Aller en bas
Une druidesse pour Neo
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.