Partagez | .
Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]
Invité Invité

-



MessageSujet: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Dim 23 Aoû - 14:11


Feat. Pays & Libre


Cela avait été une grosse erreur de venir ici. En quittant l’auberge, Chine et Russie avait décider d’emprunter une route dite « tranquille ». Si Ivan trouvait la personne qui avait osé lui dire ça, il en ferait du hachis parmentier tout de suite. Pourquoi ? Et bien, disons que les deux pays étaient sur une route commerciale…

Qui dit route commerciale, dit commerçant. Qui dit commerçant dit commerce, qui dit commerce dit marchand… En gros, l’élément de Chine. Wang était un grand marchandeur, toujours prêt à vendre ou à acheter des choses pour les revendre moins chère. Cette route allait être longue !

Toutefois, Ivan devait se faire une raison… Il fallait trouver un travail pour avoir de quoi se payer un logement, la monnaie qu’avait ramener le russe de chez lui commencer à s’épuiser. Mais…. Comment ? Il n’avait pas le talent de marchand de Wang !Il était temps de se faire de nouveaux amis ! Et pour cela,il allait faire ce que son boss lui avait conseiller : user de la violence.

Quelques minutes plus tard..

Deux hommes frêles, tremblant de peur se trouvait avec Russie. La peur se lisez dans leurs regards et dès qu’Ivan leur demander quelque chose, ils s’sexecuter afin de ne pas avoir à subir la colère du géant russe.

D’ailleurs, lorsqu’Ivan aperçu Chine, il s’approcha de lui en faisant signe aux deux hommes de le suivre. Tout souriant, Ivan expliqua alors à son ami.

— Chine ! Laisse moi te présenter mes deux nouveaux amis :  Genta et  Hokuto.  Ils vont m’aider à gagner de l’argent, pas vrai ? ~  

Déclara la nation froide en se tournant vers ces nouveaux amis, un immense sourire sur le visage. Les deux hommes sursautèrent avant de s’exclamer à l’unisson :

— Ou…Oui Monsieur Russie !

A vrai dire,eux ils allaient travailler,lui il ira récupérer l’argent de leurs ventes…


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 24 Aoû - 11:37

Après leurs aventures à l'auberge, les deux pays s'étaient remis en route, oui car ils n'allaient pas passer leurs longues vies dans un bar à boire et à se battre... Ils marchèrent donc, sur une route qui sembla être l'incarnation des bonne opportunités, les marchand pullulaient un peu partout, mais pas que, les acheteurs, les crédules!

Pour notre cher chinois, c'était le paradis, toutes ses personnes qui achetaient sans réfléchir! Ces vendeurs qui ne connaissaient même pas la vrai valeur des objet qu'il vendaient!!... Chine tournait la tête de droite à gauche, voyant toutes les bonne occasions qu'il avait de s'enrichir, il tourna le regard vers le russes rapidement, un léger sourire au lèvres il lui subtilisa deux pièces et courut vers un marchand qui vendait du tissu.

Après quelques argumentations, le chinois réussit à les avoir à moindre coup, il sourit et alla vers un groupe de voyageur, leurs proposant le tissu, deux fois plus cher qu'il ne l'avait acheté mais ça, ils ne le savaient pas... Il réussit à les vendre et obtenus quatre pièce, pas assez, mais c'était déjà ça... Lorsqu'il se dirigea vers un autre marchand, le russe l'interpela... Il l'avait légèrement oublié lui! Le russe se dirigea vers lui accompagné de deux hommes fins et maigres, ressemblant au pays baltes, le chinois parut d'abord surpris.

"Chine ! Laisse moi te présenter mes deux nouveaux amis : Genta et Hokuto. Ils vont m’aider à gagner de l’argent, pas vrai ? ~
-Aiya!!... Tu recommences-aru... "

Il poussa un long soupir lorsque les deux hommes confirmèrent leurs allégeance en donnant une réponse positive. Chine tendit sa main au russe, la paume vers le haut, les quatre pièces dans la main, lui il n'avait pas besoins de terrifié pour gagner de l'argent, il suffisait de parler un peu.

"Regarde-aru! Moi j'ai gagné de l'argent sans asservir personnes-aru!!
s’exclama-t-il, bon... J'ai trop faim pour continuer de travailler de toute façon-aru..."

Le chinois regarda autours de lui, il nit avait aucun marchand de nourriture, ce qui lui arracha un nouveau soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 24 Aoû - 20:23


Feat. Pays & Libre


Russie était déçu de voir le peu d'argent qu'avait ramener le chinois. Lui, il avait deux marchands, donc il allait gagner deux fois plus ! Pouvait-on dire qu'Ivan était en quelque sorte le vainqueur de cette affrontement qui n'en était pas un? Si à la place de Chine, il y aurait eu Amérique, nulle doute qu'ils se seraient lancé un défi stupide pour passer le temps.

Puis, lorsque Chine se plaignit qu'il n'y avait aucun vendeur de nourriture,le grand-russe se retourna à nouveau vers ces deux nouveaux amis, un sourire paisible sur le visage. Les deux êtres avaient vraiment envie de prendre la poudre d'escampette...

— Oh mais si !  ~ Quand je suis allé chez Genta, il préparer quelque chose à manger, n'est-ce pas ?

— Heu...c'est-à dire que..heu..je ne sais pas cuis...  

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il sentit soudainement l'atmosphère se refroidir, le coupant dans sa phrase. Le gringalet ne put qu'acquiescer alors, disant qu'il avait préparé des bentos afin de les vendre.Toutefois, il n'eut pas le courage de dire que ce n'était pas bon..

Ivan fut satisfait de la réponse et fit signe à Chine de le suivre, tout en chanta sur le chemin une chanson très connue dans son monde ( Marukaite Chikyuu ). Les passants le regarder de travers en entendant les paroles,puis se poussèrent de son chemin.

Ils arrivèrent à un petit stand vide et Genta se dépêcha de chercher deux bentos qu'il tendis à Russie et Chine. Ces bras tremblé tellement que les plats aurraient put tomber sur le sol. Ivan pris donc son repas, tout content.

—prijátnovo appetíta,Kitay ~




[Hors-rp : Kitay = Chine en russe XD ]

Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Mar 25 Aoû - 11:20

Le russe tourna le regard lentement vers les deux pauvres marchands à qui le sort avait joué un tour en leurs faisdant croisé la route du bipolaire soviétique. Un szourire inquiétant figé sur le visage enfantin du grand pays n'indiquer rien de bon, le chinois le regarda, qu'avait encore en tête?

"Oh mais si ! ~ Quand je suis allé chez Genta, il préparer quelque chose à manger, n'est-ce pas ?
- Heu...c'est-à dire que..heu..je ne sais pas cuis..."

Après hésitantes du nouveau larbin de Russie, l'atmosphère devint froide, le coupant dans sa lancé... Le vieux pays soupira, le soviétique ne chazngera donc jamais! Contrairement à lui, les deux marchands étaient extrémements intimidé par le grand russe et finirent pas confirmé ses dires, trop appeurés pour se dréssés contre lui, même pour une chose aussi anodine que la cuisine.

Soit, de toute façon, le ventre de Chine le rapeula à l'ordre. Et comme le chinois le disait souvent, manger passe avant tout! Lorsque le russe lui fit signe de le suivre, il n'émit aucune objection sinon un léger soupir avant de suivre la nation froide. Celui-ci freudonna un air que le chinois conaissait tout le long du chemin, esquissant sourire l'asiatique l'accompagna, il apréciait cette chanson un peu enfantine. Les passants, eux, les regardiaent de travers, probablement que cette musique ne leurs convenait pas... Tant pis!

Après un certain temps ils arrivèrent devant un échope vide, le marchand sortit un plat qui n'inspirait riebn de bon au chinois, les bras tremblant sous l'effet de la crainte il tendit à l'asiatique qui le prit en soupirant, il n'en prit qu'une bouchée. Une seule bouché suffit! Aussitôt la langue du fin gourmet qu'était Chine eut l'impression de se disoudre... C'était mauvais!! Dégueulasse!! Il cracha imédiatement sa bouchée avec une mine dégoutée en secouant la tête... Tss, tant pis, quite à garder le ventre vide il ne toucherais plus JAMAIS à cette nouritture infecte. Mais à peine arriva-t-il à cette conclusion que quelque chose de très étrange se produisit...

Un nuage de fumée rosâtre entoura la vielle nation, il fut prit de stupeur, d'autant plus qu'il ne pouvait plus voir son propre corps, entouré de rose qui tirait un peu vers le mauve, il ressentit une drôle de sensation qui lui arracha un cri, cri d'une voix étrange, comme si il muait à l'envers. Il sentit un frisson le parcourir, ce n'était de la douleurs, non. C'était plus comme des chatouilles, comme son tout son organisme, toutes ses cellules, tous ses atomes se réorganisaient, bougeaient dans son corps, se retractant, gonflant, il ne dit rien. Même sa langue lui faisait éprouvé cette sensation... La fumée se dissipa enfin... Petit à petit le chinois put enfin revoir son crops. Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit sa main, elle était plus fines, différente, et tout abasourdit il parcourut son bras du regard en remontant sa manches, il était encore plus mince qu'avant... Il jeta un regard craintif au russe et il eut l'impression d'avoir rétrécit. Puis, ce fut LA chose de trop, il baissa le regard sur son corps et il vit... Oui, deux petits seins avaient poussés comme ça...

"AIYA!!! C'est pas possible-aru... Je... JE SUIS DEVENU UNE FILLE-ARU!!!..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Mar 25 Aoû - 17:41


Feat. Pays & Libre

Le pauvre Genta avait peur de la réaction du Chinois en mangeant son plat raté. À la base, ils devaient vendre ces choses abjectes à bas prix, puis s’enfuirent avant que les clients n’aient mangé ces plats. C’était toujours pareil, c’est comme ça que son marché fonctionnait et voilà qu’il était tombé sur un géant qui l’avait menacé avec une sorte de robinet. L’autre marchand ne bouger plus, de peur de décevoir Russie ou autre chose dans le même style.

Russie goûta le bento lui aussi avant de tirer une drôle de tête et de fixer la nourriture comme si c’était quelque chose provenant d’une autre dimension. Vraiment… C’était infect... Même les Baltes cuisiné mieux ! Genta allait devoir prendre des cours de cuisine avec le Chinois...

D’ailleurs, en parlant de lui, lorsqu’Ivan leva le nez de cette chose infecte qui pourrait rivaliser avec le talent culinaire d’Arthur,ce fut pour voir une mignonne jeune fille qui ressembler beaucoup trop à Chine.

—Huh?!~

Genta avait tout vu et commença à s’affoler, agitant les bras en tout sens, marmonnant des paroles incompréhensible avant de se tourner vers Ivan, dont le visage exprimé une grande incompréhension.

— Pardonnez-moi Monsieur Russie…Je…Ce n’est pas voulu ,Monsieur Russie…esscusez moiiiii

Sans doute parce que Russie devait être le moins logique au monde,il posa doucement une main ganté sur l’épaule du jeune homme.

—Allons ce n’est pas si grave…Wang est juste devenu un peu étrange ,da ! ~

« Un peu », c’était bien faible pour designer ce qui arriver à Chine. Comme si un puissant sortilège l’avait transformé en lui,mais en version fille. Rien que d’y penser, cela donna un étrange frisson à Russie.

—C’est comme le reve d’Estonia,da ! ~

Gloussa-t-il avant de donner son plat à Genta et de lui demander avec un grand sourire de finir son plat. Chose que s’empressa de faire le marchand.

—Chine ? Tu va bien? ~

Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Mer 26 Aoû - 19:46

Le chinois commença à s'affolé, bon, il l'état déjà mais son angoisse redoubla, d'autant plus que l'étonnement passait laisser place à un infecte sentiments de hontes... Une fois Rome Antique l'avait prit pour une fille, voilà que ses spéculations devenaient réalités! Il chercha de l'aide du regard, fixant Russie, cependant au grand désarroi de la nation du soleil couchant celui-ci semblait simplement étonné. l'un des nouveau larbin de Russie portant le nom de Genta s'affola lui, enfin quelqu'un de sensé! Il se confondit en excuses, cependant le Russe ne fit que sourire gentiment en posant la main sur son épaule.

"Allons ce n’est pas si grave…Wang est juste devenu un peu étrange ,da ! ~

-AIYA!!! Un peu étrange-aru?!! Je suis devenu une fille-aru!!!"

Cria-t-il, des larmes venaient peu à peu sur ses yeux, des larmes de colère et d'angoisse... Devenir une fille, sérieusement, que lui réservait encore se monde étrange?! Le Russe rendit son plat au marchand, toujours souriant avant de poser une question qui eut le don d'énervé le chinois, il lui demanda si il aller bien...
Il était aveugle ou quoi?! il ne voyait pas que quelques chose en lui avait disparut?! Il...Elle serra les poings et les dents avants de se jeter sur Russie, lui frappant le torse de ses poings en criant.

"Aiya!!! A ton avis imbécile-aru?!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Jeu 27 Aoû - 22:19


Feat. Pays & Libre



Yao commencé à s'énerver, sa voix, ces vêtements, son physique, tout avaient changé. Elle commença à le taper sur son torse avec ces poings. Sauf que, même si Chine essayé de lui faire mal, elle frapper la nation froide avec peu de force. Ivan gloussa, trouvant la scène des plus amusantes. Donc, c'était comme ça que le rêve d'Estonia, c'était dérouler ? Chine ressemblé à cette adorable fillette ? Russie se demander à quoi pouvait ressembler les autres...

—ostanovok,Kitay !~

Dit-il toujours souriant en attrapant les fins poignets de Chine dans ces mains gantés. Les passants regardés, la scène, croyant voir un drôle de couple qui se disputer sans doute pour une bêtise. Cela aurait pu l’être, mais les deux être n’avaient pas vraiment le temps de s’occuper de ça, de plus, quelqu’un d’autre avait réussi à capturer le cœur de la nation froide depuis un long moment.

Ivan attendit quelques minutes avant de lâcher les poignets de Chine et jeta un bref coup d’œil à Genta qui avait terminé de manger son plat d’une manière très rapide. À sa tête, on pouvait clairement voir que le bento avait du mal à passer.

—Et si nous cherchions un moyen de te faire retrouver ton apparence? A moins que tu souhaite rester ainsi ,da ! ~

Dit-il doucement avant de faire mine de réfléchir quelques instants. La solution lui paraissait tellement simple, qu’il ne pouvait s’empêcher d’être assez fier de sa trouvaille.

—Je pense que ,si tu mange à nouveau un bento de Genta,cette transformation devrait cesser ~

Où empirer. C’était aussi une possibilité.

Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Ven 28 Aoû - 13:47

Le pays du soleil couchant changer en fille continuait de frappé la nation froide, au grand désarrois de la fille, Russie ne faisait que sourire. Sa force était-elle si dérisoire que ça? La vielle nation ne chercha même pas à comprendre, continuant de frapper comme une furie.

"ostanovok,Kitay !~
-Je ne parle pas Russe-aru!!!"

Le russe lui prit alors les poignets, plus fort que Chine il n'eut même pas besoin de serrer entre ses mains gantées les poignets frêles de la fille pour qu'elle arrête ses coups. Cependant la chinoise recula en tirant ses poings vers elle, protestant par des cris sans vrai sens. Autour d'eux certains passants se stoppait, mais Chine n'en avait cure, il était devenu une fille!! et le fait que Russie lui parle en russe n'arrangeait pas le trouble de la nouvellement fille.

Le russe jeta un coup d’œil à son nouveau larbin qui venait de finir l'horrible plat tout en lâchant les poignets du vieux pays, celui-ci tomba cul par terre à cause de la force de traction qu'elle avait exercé pour se libérée du russe. Cela n'améliora pas son humeur...

"Et si nous cherchions un moyen de te faire retrouver ton apparence? A moins que tu souhaite rester ainsi ,da ! ~

-Aiya!! Oui-aru... Je ne veux pas rester une fille-aru..."

Surtout une fille avec une petite poitrine... Le russe sembla réfléchir un instant avec un air évasif avant de proposer.

Je pense que ,si tu mange à nouveau un bento de Genta,cette transformation devrait cesser ~
-Aiya!! C'est totalement stupide-aru!! Et je ne retoucherais pas ces déchets-aru!!"

Non mais ho! Elle n'en mangerait pas encore! Quite à rester une fille toute sa vie d'ailleurs... Être une fille était beaucoup moins douloureux mentalement que de manger de la nourriture égalent les talents culinaires d'Arthur... La chinoise regarda autour d'elle, elle vit alors avec horreur ce qui servait d'ingrédients principale au bento... Une boîte replie d'araignées, elle eut brusquement envie de vomir puis se rappela d'un détail. Russie avait peur des araignées, un sourire mauvais vint au lèvres de la chinoise qui se leva, elle prit la boîte, l'ouvris, et lança le continue sur le géant froid.

"AIYAAA!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Ven 28 Aoû - 16:08


Feat. Pays & Libre


Chine reagisser exactement comme une fille et ça voix su féminine était très étrange à entendre. Cela serait un merveilleux sujet de conversation pour plus tard, surtout avec les autres nations. Avec un peu de chance, il arriverait à se rapprocher des autres pays en faisant ça ?

Toutefois,Yao qui ne s'était toujours pas calmé avait attrapé une boite, faisant hausser les sourcils à la nation froide. Que compter-t-il faire avec ? La Chine ouvrit la boite, dévoilant une masse noire et grouillante qui devait être le cauchemar de la Russie, vu que celui-ci avait un peu reculé.

Malheureusement,le plan de Chine se réalisa et une multitude d'araignée lui tomba dessus,s'accrochant à son manteau, grimpant lentement sur son habit. La peur paralysée chaque membre du pays froid. D'ici quelques minutes,il allait se mettre à courir partout et... Non, il ne pouvait pas...!

Un phénomène anormal se produisit. La magie de l'anglais semblait être rester sur Ivan et au contact de la pire peur de l'homme à l'écharpe,une étrange fumée blanche l'engloba, cachant la grande silhouette de Russie.

La fumée se dissipa,dévoilant alors une jeune femme vêtu d'un espèce de manteau-robe rose bonbon avec des boutons en forme de croix. Ces longs cheveux blonds descendaient jusqu'à sa taille et une petite toque en fourure avec des ponpons trainait sur son crane. Elle avait aussi des gants bruns... Oh et elle semblait tenir une pelle !

Les araignées étaient toutes tombées après cette étrange transformation, abandonnant la demoiselle qui regarder légèrement perdu les lieux.

—Monsieur Russie? heu...pardon..m-m-adame ru-russsie?

—De quoi parle tu?~

Sa voix...N'était plus la même, elle était devenue celle d'une... Russie ouvrir la bouche,hébété et regarda ces deux larbins.. ... Puis elle se tourna vers Chine. C'était de sa faute, elle lui avait jeté des araignées et voilà le résultats! Colère et incompréhension se lisait sur son visage.


—KolKolKol ~

Entre ces mains gantées, elle tenait une pelle qu'elle mourrait d'envie d'utiliser sur Yao. Tout était de sa faute...



Pride pour Epicode


Dernière édition par Ivan Braginski le Ven 28 Aoû - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Ven 28 Aoû - 17:04

La nation froide se figea à la vue de toutes les petites bêtes noires qui grimpaient sur lui, il était terrorisé, cela plut à la gamine qu'était devenue Chine, souriante elle se mit même à rire. Pauvre russe, il n'avait pas qu'à s'être moqué d'elle, en plus c'était un peu de sa faute...

Cependant, la magie qui avait servit à les envoyé dans ce monde, c'est à dire celle d'Angleterre devait avoir laisser quelques résidus sur la nation froide car celle-ci s’entoura également d'un nuage de fumée, blanc cette fois. La chinoise put facilement anticipé la chose qui allait se produire, Genta regardait le russe hébété alors que la fumée retombait. Lui aussi était maintenant une fille.

"Aiya!! Toi aussi tu es une fille mainte...
-KolKolKol"

Au début, Chine riait, mais lorsque la russe dit les trois mots clés, la chinoise se stoppa brusquement, pris d'une peur panique aussi irésonné que subite... La soviétique serrait dans ses mains une pelle, le regard colérique, une tension horrible les engloba et la chinoise recula.

"Aiya... T-tu sais c'est p-pas grave-aru... T-tu est t-très jolie comme ça-aru..."


Elle voulait juste la calmait, mais la chinoise remuait peut-être simplement le couteau dans la plaie, ramenant sa mains cachée par sa longue manche devant sa bouche comme pour s'empêcher de dire d'autre âneries elle fixa la nation froide, après tout, elle aussi avait rit quand l'asiatique avait reçus une paire de seins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Ven 28 Aoû - 17:34


Feat. Pays & Libre


La jeune dame fixée, Chine, qui essayer de calmer la situation, complimentant au passage le nouveau physique de la nation froide. Mais cela n'était pas très utile dans ce genre de moment. Russie avança vers Chine, pelle en main, un drôle de sourire barrer son visage.

Les deux larbins de Russie, quant à eux, avaient décider qu'il était temps de fuir le russe et le chinois. Alors, les deux marchands s'enfuirent en courant. La tension avait monté d'un cran et pourtant, dans la tête de Russie un seul mot se répéter en boucle et nourrissait le désir de voir un peu de souffrance.

Mais un miracle eu lieu. Les passants avaient eu le courage d'alerter des gardes qui s'empressèrent d'encercler les deux pays. Ivan fut sorti de ces sinistres pensées en voyant de nouvelles personnes, qui n'avaient pas l'air très amical.

—Je....Je...~

Les pensées de Russie s'entremêler à présent, regardant Chine, puis les gardes. Que devait-elle faire ? De plus,le sceau de Fuyu qu'elle tenait à cacher à Yao était pleinement visible!...Et les gardes aussi avait vu le sceau bleu.

Les élus de Fuyu étaient des être dangereux pour les soldats!Ivan décida de foncer sur les soldats qui s'écartèrent de son passage. Elle devait trouver quelque chose pour la marque,une écharpe ou... Retrouver son apparence !

N'ayant pas l'habitude d'avoir des talons, Russie s'écrasa sur le sol et sa pelle tomba lourdement aussi.Lorsqu'elle se redressa sur ces bras tremblants, ce fut avec un étrange sourire.

es sautes d'humeur étaient trop présentes en ce moment...


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Sam 29 Aoû - 9:41

Le... pardon, la soviétique ne lâchait pas du regard la chinoise, ce regard inquiétant qui ne présageait rien de bon... Sa pelle bien en main elle s'approcha de la vielle nation avec un sourire qui laissait deviné à Chine son futur sort. Bien que le vieux pays puis aisément rivalisé avec Russie, elle ne voulait pas se battre, de plus la peur engendré par le regard et l'animosité de sa camarade l'empêcher d'avoir des pensées réfléchit.

Elle allait donc mourir ici? Tuer par sa propre amie?... Enfin, n’exagérons rien, sa propre camarade... les deux larbins de la russe avaient eut la bonne idée de fuir, Chine recula, les mains cachées par ses manches noires et jaunes devant son visage, visage terrifié soit dit en passant. Elle ne voulait pas souffrir, d'autant plus qu'une pelle sa faisait mal! Et puis, elle savait que Russie pensait que c'était de sa faute, c'était en partie le cas cependant c'était à cause de Russie que Chine était une fille, et donc qu'elle avait désiré se vengé avec les araignées... au final, la "faute" ne revenait à personne, mais ce n'était pas réellement le moment de réfléchir à ça.

Alors que effrayante Russie se rapprochait dangereusement de la frêle Chine, des gardes arrivèrent, encerclant les deux pays, quelqu'un avait eut la bonne idée de les appeler?... La chinoise regarda autour d'elle un peu surprise, puis soulagée, la soviétique n'allait pas la tuer aujourd'hui... Russie leva le regard sur les gardes.

"Je...Je...
-Aiya... J’espère qu'ils sont venu pour toi-aru..."

Soupira la chinoise, elle n'avait pas envie de finir en prison ELLE. Et puis, pas sous cette apparence... C'est alors qu'Ivan prit une décision improbable, la russe fonça vers les gardes qui s'écartèrent simplement pour la laissée passé. Alors ce n'était pas contre Russie qu'il en avait?! Ou avaient-ils simplement peur de la qoviet? De toute façon, que ce soit l'un ou l'autre la chinoise ne réfléchit pas de trop, elle n'avait pas envie de se retrouvait seule face à ces gardes.

"Aiya!! Attends moi-aru!!"

S'écria-t-elle en se lançant à la poursuite de la russe, celle-ci s'écrasa lamentablement, probablement à cause de ses talons, le ridicule de la russe arracha un sourire à Chine qui aurait probablement explosé de rire en d'autre circonstance. Mais ce n'était pas le moment, les gardes s'étaient retourné vers elles et avancer avec agressivité vers les deux nations. Chine jeta un rapide coup d’œil à ses "sauveurs" puis reposa son regard sur la Russie, inquiète de voir si elle s'était blessée elle s'accroupit à son niveau, la russe se redressa sur ses bras, son regard respirant l'envie de meurtre s'était intensifié ce qui arracha un frisson à la vielle nation... Cependant, quelque chose attira son attention, une marque bleue en forme de dragon sur le coup de la russe.

Elle la regarda, curieuse, pourquoi elle n'avait pas un phœnix rouge comme elle?... C'était étrange, la nation froide lui aurait-elle caché des choses? Curieuse elle approcha sa main du cou de la russe et touche d'un doigt la marque bleuté.

"... C'est quoi ça-aru?..."

Demanda-t-elle, maintenant son ton "tait méfiant, sonnant presque comme un reproche, ce n'était peut-être pas le moment car les gardes étaient de nouveau proches d'elles mais, la chinoise voulait savoir la signification de cette marque bleuté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Sam 29 Aoû - 13:49


Feat. Pays & Libre

Chine avait finit par la rejoindre et remarqua la chose qu’Ivan tenait tant à cacher. Il ne fallait pas qu’elle sache que la nation froide appartenait à un autre camp… Russie avait peur de perdre son alliée juste à cause de cette histoire de marque… Comment allait-elle faire pour éviter ce sujet ?

Ivan repoussa la main qui s’était posée sur son cou et se releva lentement, attrapant ça pelle au passage. Sa folie meurtrière avait aussi tôt cessé pour ne devenir qu’un rêve lointain. Ivan choisis d’ignorer la remarque de Chine et de la laisser dans l’ignorance la plus totale. De toute façon, elle finirait bien par oublier !

Ivan jeta un coup d’œil au garde derrière la vieille nation. Il fallait se cacher et le plus vite possible ! Inutile de s’attirer des ennuis pour rien.

—Chine,trouvons refuge quelque part. J’ai souvenir d’avoir vu un stand proposant des vêtements, nous pourrons nous cacher derrière,da !~

La nation froide avait retrouvé son calme et son caractère enfantin habituel et s’avancer d’un pas anormalement calme à travers la foule, pelle contre elle. Le stand n’était pas très loin et bientôt, elles purent le voire.

Ivan s’approcha des vêtements et se mit entre deux rangés, faisant mine d’observer la marchandise.

—Puisque nous sommes dans une apparence assez étrange,trouvons nous un nouveau nom ! ~

Dit-elle assez joyeusement avant de trouver une écharpe à rayure verte qu’elle attrapa. Parfait pour cacher la marque ! Afin de s’amuser un peu, Russie se tourna vers Chine et montra fièrement sa trouvaille, avant de la mettre autour de son cou.

—Tu ne trouve pas qu’elle me va bien ? Je pense la prendre ,da !~



Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Sam 29 Aoû - 21:56

La marque bleue de la nation froide devait être plus compromettante que prévue car la nation froide ignora totalement la question de la chinoise, repoussant sa main elle se releva et regarda les gardes marchant vers elles. Il fallait rapidement trouver quelques chose où les ennuis n'allaient que redoublés, c'est là que la nation froide eut une superbe idée, elle avait repéré au préalable une boutique de vêtements, quoi de mieux pour cacher des filles?... Enfin, n’exagérons rien, des anciens hommes plutôt...

Chine acquiesça et Russie prit sa pelle, elle se faufila dans la foule et l'asiatique suivit en essayant de se frayer un chemin entre les différentes personnes et marchands présent sur la route, et bien, la transformation de la chinoise présentait au moins un atout, elle était petite.

Elles arrivèrent au bout d'un certain temps dans la boutique en question, la chinoise se faufila entre les vêtements, le temps que les gardes ne passent et ne partent, espérant également que sa camarade ait fit de même. Lorsque les voix bourru des soldats disparut au loin elle sortit d'entre les vêtements, c'est alors qu'elle vit la nation froide qui l'accompagnait et qui semblait de nouveau calme portant une nouvelle écharpe.

"Tu ne trouve pas qu’elle me va bien ? Je pense la prendre ,da !~

-... Aiya... Ce n'est pas le moment-aru..."

Dit-elle en soupirant, puis elle tourna le regard vers un des rayons, elle s'approcha d'une tenue qui l'avait particulièrement attiré. Une tunique chinoise sans manches rouge et or, l'asiatique la regarda un instant, un dragon d'or était brodé sur le côté... Cependant comme elle l'avait dit plutôt ce n'était pas le moment... non quelque chose la perturbée, lorsqu'elle avait parlé de la marque bleue la russe avait évité le sujet, que cachait-elle, aussi, elle prit la tunique qui avait attiré son attention en fuyant un peu le regard de la russe.

"Hm... Tu sais, pour cette marque-aru... Tu peux me dire ce que c'est-aru?!"


Demanda-t-elle enfin, elle reposa son regard sur les yeux violets de la nation froide déterminée cette fois à avoir une réponse, la russe ne devait RIEN lui cachait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Dim 30 Aoû - 0:05


Feat. Pays & Libre

L’ écharpe ne ressembler certes pas à celle offerte pars à sœur, mais au moins, cela permettrait de cacher cette odieuse marque que haïssait tant Russie. Yao avait trouvé un habit qui ressembler un peu à une tenue chinoise. À croire que dans Kosaten, se trouvait un peu de la culture de Yao…

Alors qu’Ivan allait proposer de passer en caisse, la Chine posa à nouveau la question fatidique qui assombrit les yeux mauves de la nation froide. Devait-elle continuer à ignorer cette question, jusqu'à ce que Chine en ait marre ? Parfois, Russie aimé gardé des choses pour lui, et pour sauver sa relation avec le chinois, le mieux était de cacher son appartenance à Fuyu .

Ivan n’aimait pas Fuyu et refuser catégoriquement d’obéir aux ordres de son boss inconnu. Alors, elle décida qu’ignorer la question de Chine, devait être un jeu, un jeu ou Chine ne gagnerais pas, peu importe la situation !

Retrouvant son aire joyeux habituelle,Ivan poussa un peu brutalement Yao vers une cabine d’essayage et la poussa dedans,avant de fermer les rideaux derrière elle. Une chose de faite.

—Je me demande à quoi tu va ressembler la dedans~ De toute façon,tout ne peut que t’aller avec ton physique,n’est-ce pas ~?

Dit-elle en jouant avec les bouts de sa nouvelle écharpe. Elle avait aussi posé sa pelle contre la cabine, histoire de ne pas attirer l’attention. Certes si Chine décidé de soudainement l’attaquer, elle ne pourrait pas se défendre... Son seul moyen était la persuasion. Après tout, elle faisait peur à tout le monde sans le vouloir, Chine ne devrait pas réussir à lever la main sur elle, non ?

—J’ai réfléchie à mon nouveau  nom pour cette apparence~ Dorénavant tu pourra m’appeler Anya ,da ! ~

Ivan...Pardon,Anya était plutôt fière de sa trouvaille et rigola doucement avant de mettre les mains dans son dos. Faire la discussion à quelqu’un qui devait se changer était un peu inhabituel.

—En a tu trouver un qui te plait ?~


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 31 Aoû - 11:04

La russe ne répondit pas, une fois de plus, comme si elle n'avait pas entendu la question de Chine, cela irrita grandement le vieux pays mais elle n'eut pas le temps de reposer la question car Russie la poussa brutalement dans une cabine d'essayage proche, Chine manqua de tomber mais se rattrapa au mur derrière, la tunique rouge et or dans ses mains. Au moment où elle s'apprêtait à répliqué et a sortir, la russe ferma les rideaux. L'irritation de la chinoise augmenta encore, apparemment Russie lui cachait quelque chose qu'elle ne voulait pas que la chinoise sache...

"Je me demande à quoi tu va ressembler la dedans~ De toute façon,tout ne peut que t’aller avec ton physique,n’est-ce pas ~?

-Aiya!! Je ne voulais pas l'essayer-aru..."

Protesta-t-elle légèrement, mais bon, après tout qu'est ce qu'elle perdait? Oui, car elle ressentait l’irrépressible envie de mettre cette tunique qui était vraiment très belle. Alors, autant l'essayer en essayant de faire parlé Russie, c'était une assez bonne idée non?...

Alors elle entrepris d'enfiler la tunique en question, d'abord elle enleva ses vêtements actuels, puis elle commença à enfiler ce qu'elle devait essayer... Bon dieu! C'était dur! Non pas que c'était trop petit pour la chinoise, mais plutôt que c'était un vêtements moulant, heureusement que la soie dans lequel c'était fait permettait plus facilement un glissement...

"J’ai réfléchie à mon nouveau nom pour cette apparence~ Dorénavant tu pourra m’appeler Anya ,da ! ~

-... tu t'appelle Russie pour moi-aru... et tu sais pour cette marque bl...
-En a tu trouver un qui te plait ?~
-Oui, marque bleue-aru..."

C'était un message subliminal par très bien camouflé, il est vrai, mais nous ne sommes plus à ça près... Mais l'idée de Russie, bien que stupide, était plutôt bonne, aussi la chinoise réfléchit à un nouveau nom, tout en se battant contre sa tunique.

"Chun-Yan-aru... Tu peux m’appeler comme ça-aru..."

Dit-elle presque en murmurant, là, elle étouffait, à mit chemin dans sa réussite d'enfilage, il ne lui restait qu'à glisser ses bras dans les trous prévus à cet effet, ce qu'elle fit. Mon dieu, personne n'avait jamais autant eut de difficulté pour mettre une tunique de ce genre! Ce n'est qu'après l'avoir mise que la chinoise remarqua qu'il y avait une attache facilitant l'enfilage de ce vêtements, elle soupira et ouvrit le rideaux, un peu gênée il est vrai.
La tunique en question était moulante et mettait en évidence les nouvelles formes de la vielle nation, de plus il lui était impossible de mettre un bas avec puis ce que c'était fait pour ne pas en avoir.

"Aiya... Je ressemble à une geisha-aru... "

Se lamenta le vieux pays, elle regarda en suite la russe et demanda de nouveau.

"Alors, c'est quoi cette marque bleue-aru?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 31 Aoû - 11:44


Feat. Pays & Libre


Anya regardée de haut en bas la nouvelle tenue de son amie. Effectivement, elle lui allait parfaitement bien! D'ailleurs,elle soupçonner que toutes les tenues présentes ici iraient parfaitement à Chine. Pouvait-on dire qu'elle en était jalouse? peut-être juste un peu... Ah et qu'est qu'elle pouvait l'énerver avec cette marque....

—Cette habit te va tellement bien...je suis jalouse,da ! ~

Dit-elle tout en souriant avant de jouer avec son écharpe quelques instants. Que devait-elle faire maintenant? Chine allait finir par s'énerver à force... Non, elle ne devait rien dire. Jamais.

—De quel marque parle-tu?  ~

Puis, elle attrapa Chine par le bras pour l'emmener en caisse. Elle devait vite changer de sujet avant qu'il ne soit trop tard! Le marchand se tourna vers les deux nations, regardant ce qu'elles avaient choisie. Inya fut soulagé, cela devrait réveiller le côté marchand Chine !


—Mon amie et moi souhaitons payer ce que nous portons ~ Pourriez-vous nous faire un prix?  ~

Elle avait oublié ça pelle...tant pis, elle la cherchera après avoir acheté cette écharpe.

[hors-rp ; pardon si c'est court ;w; ]



Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 31 Aoû - 13:22

La russe la regarda de haut en bas, ogmentant la gêne de Chine qui aurait aimé, à cet instant précis, retourner dans la cabine. En fait, plus les minutes passé, moins le fait d'être devenue une fille la dérangeait, un peu comme si ce n'était plus vraiment elle, c'était assez étrange comme sensation. La russe complimenta la chinoise, lui disant même qu'elle était jalouse... Pourquoi? Chun-Yan, donc, se sentait ridicule ainsi... Anya resta souriant et joua un peu avec son écharpes, le rose irait mieux avec la russe mais Chine n'en dit rien, attendant une réponse par rapport à la marque, ce qui vint assez vite d'ailleurs.

"De quel marque parle-tu? ~

-De la marque sur ton co...aiya!"

Elle ne put finir sa phrase, poussant un léger cri de surprise, la russe la saisie par le bras et la tira pour aller en caisse. La chinoise put se saisir de ses autres habits à temps avant d'être or de portée, la russe s'arrêta devant le marchand. Anya demanda à pouvoir payé les vêtements que les deux nations portaient, Chine soupira, un marchand n'allait pas faire un prix comme ça, d'autant plus que le tissu semblait de très bonne qualité...

"Bonjour mesdemoiselles, ce sera 10 yens pour l'écharpe et 20 pour la tunique...

-Aiya... C'est presque du vol-aru... Je vous propose simplement 5 yens l'écharpe et 15 la tunique-aru..."
-Je ne reviens pas sur mes prix."


Et ainsi commença une longue argumentation sur le prix des vêtements, le marchand parlait froidement, ne laissant aucune chance à la chinoise... Celle-ci poussa un long soupir, il était or de question qu'elles payent aussi cher ces vêtements! Alors elle usa d'une technique qu'elle n'avait jamais tester et qu'elle ne referait plus JAMAIS. Elle se pencha un peu sur le contour du marchand en faisant son plus beau sourire, elle posa un doigt sur le coin de ses lèvres en lui faisant un clin d’œil.

"S'il vous plaît-aru... Je pensais qu'un homme comme vous comprendriez notre détresse actuelle-aru..."


Le marchand sembla récéptif au charme du vieux pays car ses joue se teintèrent un peu, il accepta de faire les deux vêtements à moitié prix. La chinoise poussa un long, très long soupir en reculant, elle regarda Russie, à elle maintenant de payer... Et puis, l'histoire de la marque lui revint en mémoire, mais pour l'instant elle préférait attendre qu'il soit sortit de magasin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 31 Aoû - 17:37


Feat. Pays & Libre


Satisfaite par le talent de son amie, Anya s'empressa de tendre la monnaie au marchand. Si Chine n'aurait pas réussi, elle aurait eu recours à des moyens moins propres pour avoir ces vêtements. Mais maintenant elles avaient toutes les deux quelques choses qui leur plaisaient beaucoup. Avant de partir, Russie alla récupérer sa pelle et revint vers la chinoise.

Ensemble elles quittèrent l'espèce de...magasin...pouvait-on vraiment appeler ça comme cela? Sans doute, oui... La nation froide marcher en fredonnant la même chanson que quelques heures plus tot.

—Ah,les gardes sont enfin parti ! ~

Dit-elle joyeusement en rigolent doucement. Elle c'était bien amusé aujourd'hui! Peut-être que pour Chine aussi c'était le cas! Cette journée n'était pas si désagréable que ça au final! malheureusement, toute bonne chose à une fin...


—Hm,nous devrions penser à un moyen de récuperer nos véritables apparence,tu ne crois pas,da? ~

Cette histoire de marque n'était plus qu'un lointain souvenir dans la tete de Russie. Inutile d'y repenser et puis Chine ne devait pas aimer cette apparence, elle va être très occupé à chercher une solution. Le plan parfait. Russie avait gagné d'avance.


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Mar 1 Sep - 9:59

La russe alla récupéré sa pelle après avoir payé, probablement contente que la vielle nation ait réussit à négocier avec le marchand, sa réputation de marchande à tout épreuve ne serait jamais ternie! Bref, toutes deux sortir du magazin... Enfin... de cette chose... Puis elles se mirent en route, la grande nation commença à freudonner le même air que précédament, alors la chinoise la suivit, l'esprit toujours omnubilé par cette marque bleue...

"Ah,les gardes sont enfin parti !

-Oui-aru..."

C'était un peu de la faute de Russie si les gardes les avaient coursé! Si elle n'avait pas était aussi menaçante envers la chinoise les passants n'aurait jamais appeler les gardes... La russe souriait jayeusement, avait-elle passé une bonne journée?... Probablement, elles n'avaient pas la même conception d'agréable, bien que, malgré tout, cette journée n'était pas si mal...

"Hm,nous devrions penser à un moyen de récuperer nos véritables apparence,tu ne crois pas,da?
-Aiya!! Je suis d'accord-aru!!... Mais d'abord, dis moi ce qu'était cette marque bleue-aru!!"

Oui, la Chine avait perdu toute sa subtilité, elle en avait ras le bol de riz de tourné autour du pot! Alors, il fallait aller droit au but, la russe devait lui dire, la chinoise se plaça devant elle aussi, pour la forcé à la regarder, à lui répondre.
Si cette marque était assez importante pour que La russe veille lui caché alors elle devait à tout prix savoir ce que c'était, d'autant plus qu'avant cela, la russe n'avait jamais eut de marque bleue.

"Ne me ment plus-aru!! Je veux la vérité-aru!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Dim 6 Sep - 20:43


Feat. Pays & Libre


La Chinoise en avait assez de tourner autour du pot et voulait savoir tout sur cette chose que tenter en vain de cacher la nation froide. Anya posa une main gantée sur l’écharpe, perdue. L’air déterminée de la Chinoise la déstabiliser. Elle n’avait pas peur d’affronter le regard mauve et impitoyable de Russie.

Comment…devait-elle réagir ? La frapper pour la faire taire peut-être ?  Lentement, Anya leva sa pelle, prête à l’abattre sur Yao. Ces bras tremblés… Pourquoi son corps refuser de lui obéir ? Alors, Russie baissa sa pelle et soupira doucement, touchant nerveusement son écharpe..

Pour une fois, chose anormale provenant de la nation froide, Russie avait peur. Peur de perdre ce que l’on pouvait nommer « ami ». Mais, étais-ce vraiment comme ça, qu’agissez de véritables amis ? Russie avait pu observer les autres pays pleins de fois et avait fini par remarquer que chez lui, quelque chose n’allait pas… Mais quoi ?

—N- nous sommes amies, n'est-ce pas ?  Donc, je suppose que des amis doivent tout ce dire, da ! ~

Anya cacha cette peur au plus profond d’elle, afin de devenir aussi paisible qu’avant. Elle ne devait pas se montrer comme ça ! Elle avait travaillé dur pour être forte, ce n’est pas cette marque bleue qui allait la briser !

—M- Mais avant, permet moi une faveur, peu importe ce que je vais te dire, tu ne partiras pas, d'accord, Kitay ? ~

Doucement, elle enleva cette écharpe qui avait pour but de cacher le sceau de Fuyu. Cette marque d'appartenance à un pays qui se voulait aussi froide que le sien.

—Je ne possède pas la même marque que toi, je ne suis pas de cet endroit que les autres nomment « Seika ». Niet, je suis marqué par le pays froid de ce monde : Fuyu.~

Après cet aveu plutôt difficile, Russie afficha son sourire habituel. Ce faux sourire qu’elle porter tout le temps ; comme une sorte de masque. Et que tout le monde avait peur …

— Nous resterons quand même ensemble, da ? Après tout…ce monde n’est pas le nôtre... ~

Elle avait déjà dit cette phrase, mais peu importe. Elle ne se plierait pas aux règles ! Même si une rumeur circulait à propos de la mauvaise entente entre les élus de Seika et de Fuyu, Anya ne si soumettrez pas.

La russe ouvrit la bouche, puis la referma. Inutile de le dire à Chine, tot où tard elle aussi allait en entendre parler. Si seulement elle pouvait faire en sorte que non …

Anya attrapa les mains de son allié. Parler d'autres choses que les problèmes de Kosaten serait beaucoup mieux.

—Cherchons un moyen de retrouver nos apparences d’origines. L’écharpe de ma starshaya sestra me manque !~

Si Chine avait mangé un plat infect...un bon devrait lui rendre son apparence ! Mais trouver un bon cuisinier autre que France allait être compliqué. Quant à son cas…elle refuse de devoir toucher une araignée.

— Kitay ? As-tu encore un peu faim?~


Lexique Russe :
Kitay = Chine
starshaya sestra : Grande soeur


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 7 Sep - 13:19

La russe leva légèrement sa pelle, ce qui eut pour effet de provoquer un mouvement de recule de la chinoise, elle voulait se battre? C'était important à ce point?!... Cependant elle se ravisa et finit par toucher les bouts de son écharpe désaccordé avec le reste de sa tenue, Chine se calma quelque peu, mais sa détermination n'était pas partie, même le regard reflétant une certaine crainte de la russe n... De la crainte?! C'était inhabituel chez la grande nation froide, cela par contre déstabilisa légèrement la chinoise qui se garde de tout commentaire.

"N- nous sommes amies, n'est-ce pas ? Donc, je suppose que des amis doivent tout ce dire, da ! ~
-Aiya! O-oui... Je suppose-aru..."

Pourquoi autant d'hésitation?! Était-ce si grave que ça?... La vielle nation regarda son "amie" sans rien dire, c'était même étrange d’ailleurs, que la russe s'assure qu'elles le soient, oui car Chine ne le disait jamais tout haut, Russie non plus, un peu comme une sorte de méfiance commune...

"M- Mais avant, permet moi une faveur, peu importe ce que je vais te dire, tu ne partiras pas, d'accord, Kitay ? ~
-Oui-aru! Je ne suis pas comme ça-aru!!"

S'écria la vielle nation de sa nouvelle voix, mais elle allait parler enfin,! Ce n'était pas comme une annonce de guerre!...Si?... La russe releva son écharpe verte pour laisser voir la marque bleuté inconnu jusqu'alors de la vielle nation.

"Je ne possède pas la même marque que toi, je ne suis pas de cet endroit que les autres nomment « Seika ». Niet, je suis marqué par le pays froid de ce monde : Fuyu.~

La chinoise ne sut trop comment prendre l'information, elle lui avait mentie?! Ce n'était pas très apréciable mais le plus étrange c'est qu'elle ait autant hésité... elle avait si peur que ça d'être séparé de la chinoise... La russe reprit son sourire habituellement inquiétant.

"Je ne possède pas la même marque que toi, je ne suis pas de cet endroit que les autres nomment « Seika ». Niet, je suis marqué par le pays froid de ce monde : Fuyu.~"

La chinoise ne fit qu’acquiescer, incapable de répondre, elle réfléchissait. Anya saisit les mains de Chine, elle lui parla de retrouver leurs physique... Mais, mais actuellement ce n'était plus la pensée qui occupé l’esprit de la chinoise, elle lui proposa d'aller manger, mais pour la première fois de ça vie la nourriture n'était plus une priorité. Elle dégagea ses mains d'un un peu bougons et recula, baissant un peu la tête, la russe avait juste voulu éviter l'obligation de se battre, évité de perdre leur amitié!... La chinoise se rappela son petit frère adoptif, elle aurait aimé qu'il fasse de même, elle se sentie tellement idiote... Après tout, c'était elle qui avait insisté, maintenant son amitié en péril, elle qui haïssait se battre... Elle prit une grande inspiration, ses yeux ambré étaient humide et son brusque changement d’hormone n'aidait pas à l'état sentimental plus que critique de Chine, elle releva lentement le regard, se retenant de pleurer. Puis, après un reniflement maladroit, elle prit son courage à deux mains et s'élança vers la russe, elle entoura sa taille de ses bras et se colla à elle dans un enlaçant. Elle ne dit rien, simplement elle fixait le sol, attendant que la russe ne la repousse... ou pas après tout, elle murmura par la suite avec un peu de timidité, inhabituel chez elle.

"Oui... allons manger-aru... Mon amie-aru..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Lun 7 Sep - 14:00


Feat. Pays & Libre

Anya ne savait plus comment réagir, d'abord Chun-Yan avait repoussé les mains de la nation froide. Allait-elle...partie ? Sans doute que Russie avait fait le mauvais choix, d'une minute à l'autre la vieille nation allait lui tourner le dos... Anya ne voulait plus être seule.

Mais, ce fut autre chose qu’eut droit la Soviétique, Chine l’avait enlacé, comme ça, sans réelle raison. Avait-elle senti la détresse qu’éprouver la nation froide à ce moment-là ? Ainsi, Russie ne fit rien, se contentant d’etre surprise par ce soudain élan d’affection.

Doucement, Russie repoussa la vieille nation, tout en gardant son sourire habituel. Il ne fallait pas perdre de temps. Elle s’avança dans la foule avant de trouver un autre marchand de nourriture qui avait attiré pas mal de monde. S’il y avait beaucoup de personnes aux alentours, c’est que cela devait être bon !

Alors, elle se fraya un chemin, jouant des coudes pour arriver au stand et tendit ce qui rester de monnaie au marchand. Une fois cela fait, elle retourna auprès de Chine et lui tendit un plat composé de pâte, ressemblant presque à celle d’Italie.

—J’espère que se sera meilleur que la chose que je t’ai apporté tout à l’heure,da !~

Elle ne savait toujours pas comment elle allait faire pour récupérer sa véritable apparence, afin de redevenir Ivan le terrifiant… Mais elle souhaiter aussi que pour Chine, cela fonctionne. Cela ne l’enchantait pas de rester une fille….

Mais, dans tout se remue ménage, Russie n’avait pas pu remarquer que son teint était devenue encore plus pale, un signe qui annoncer très prochainement que quelque chose n’allait pas tarder à lâcher. Malheureusement, personne ne savait ce genre de chose et même un médecin avec un bon diplôme dirait juste que c’est à cause d’un manque de sommeil…

Anya mangea le plat qu’elle apporte pour elle, le même que Chine. Rien ne valait de la bonne nourriture...

—Hm,je trouve que c’est meilleur que le bento de Genta,tu ne trouve pas,da ?~



Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Dim 13 Sep - 11:04



Quand le rêve d'Estonia devient réel...


Feat Russie et Chine


Lentement, après cet enlacement non justifier, la russe repoussa la vielle nation, c'est vrai, elles n'avaient pas de temps à perdre... Bien que s'étant habitué à cette apparence féminine, elle voulait tout de même redevenir un homme, quoi que certaine personnes jugerais qu'entre les deux il n'y avait pas de différence...

La grande russe s'enfonça alors dans la foule, jouant des coudes pour se frayait un passage, la chinoise n'avait qu'à suivre son sillage, tel moïse qui fendait la mer en deux, Russie fendait la foule en deux laissant un passage béant pour Chine qui se refermait au fur et à mesure derrière lui.

Brusquement, la russe se stoppa, avait-elle trouver?... La réponse ne se fut pas prier car aussitôt Anya se retourna avec vivacité et tendit un plat de nouille presque semblable à celle d'Italie... La chinoise réfléchit un instant, ça avait l'air bon, et puis bien que moins doué que lui, Italie faisait certaines bonne choses...

"J’espère que se sera meilleur que la chose que je t’ai apporté tout à l’heure,da !~
-Aiya!! Tout est meilleurs que ce que tu m'as donné tout à l'heure-aru!!"

Se plaignit la chinoise, puis avec méfiance, énormément de méfiance, elle prit lentement le plat et planta la fourchette -pourquoi ne donnent ils pas de baguettes?- dans le plat, elle souleva et amena à sa bouche la nourriture et l'avala, c'était meilleur que tout à l'heure! C'est vrai! Au moins elle n'avait pas envie de mourir. Elle s'apprêta à remercier la russe quand elle remarqua qu'elle était devenue extrêmement pâle, elle alla lui demander ce qui n'allait pas quand Anya prit la parole:

"    Hm,je trouve que c’est meilleur que le bento de Genta,tu ne trouve pas,da ?~
-Ou..."

Alors qu'elle s'apprêtait à répondre, une fumée rouge l'entoura, elle allait redevenir un homme?!...
comme pour répondre à sa question, elle ressentit de nouveau se picotement, ce chatouillis dans tous ses membres, ses cellules se réorganisaient, ses bras s'élargissait un peu, ielle grandit aussi, bref, c'était un changement majeur, surtout au niveau hormonales...
Lorsque la fumée se dissipa, la chinois était redevenu un chinois. Il amena son bras devant son visage, pour vérifier il regarda son torse, plus de trace féminine! Un grand sourire apparût sur son visage et une chanson qu'Amérique lui avait montré lui revint en mémoire.

"Comme un homme-aru!! Aiya!! Ma voix est redevenu ma voix-aru!! Merci Russie-aru!!"

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   Dim 20 Sep - 14:20


Feat. Pays & Libre

Ainsi, Yao était enfin redevenue à son apparence d’origine, c'est-à-dire un Chinois…Certes ,ce n’était qu’une histoire de corps, mais au moins tout rentrer dans l’ordre... À son tour maintenant ! Mais Anya ne se sentait pas bien, alors qu’elle sourier toujours à chine, heureuse d’avoir pu aider.

Des taches se dessiner sous ces yeux, comme si elle allait tomber d’un instant à l’autre sur le sol. Pourtant, elle était en pleine forme ! Alors pourquoi devait-elle se sentir si faible ?Russie ne comprenait absolument rien.

Puis, elle eut froid ,comme lorsqu’elle se trouver chez elle, ou à Fuyu. Un froid qui lui traversait le corps. Ces yeux devinrent vitreux, vide de toutes émotions et peu à peu son sourire disparu. Un trou béant à l’emplacement du cœur s'était ouvert. De la fumée blanche entoura Russe, lui rendant à lui aussi son apparence, sans doute la magie d’Angleterre qui avait decider qu’il était temps d’en finir

L’organe palpitait sur le sol, et bien que cela sois très étrange, le cœur avait vraiment la forme d’un cœur et aucune  goute de sang n’était autour. Russe pouvait vivre sans, mais deviendrait alors un être sombre que personne n’aimerait croiser.

Les yeux vides se posèrent sur chine et lentement la nation froide passa ce doigt ganté autour de son cou, commençant à serrer, voulant voir le visage en face se tordre sous le manque d’air.

Mais, Russe finit par lâcher Chine sans doute s'était-il rendu compte de sa betise et de son geste. Son regard vide se posa sur son cœur et Ivan s’empressa de s’emparer de l’organe et le fixa un moment avant de le remettre à ça place. D’ici quelques heures, il n’y aurait plus se troue.

Peu à peu la couleur revint dans les yeux enfantins de Russie et son sourire se dessina à nouveau, comme si de rien était.

—proshcheniye…~

Ou si vous préférez la traduction : pardon. Ivan ne fit pas d’autre remarque avant de tourner le dos à chine. Pour une fois, c’est lui qui fuyait les paroles de quelqu’un.

—Partons.~


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]   

Revenir en haut Aller en bas
Quand le rêve d'Estonia devient réel...[ Liiibre]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le plan du métro devient superflu ...
» Quand le rêve obsédant devient réalité [PV Severus Rogue ♥]
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.