Partagez | .
Kill The Elite[+18]
Invité Invité

-



MessageSujet: Kill The Elite[+18]   Lun 24 Aoû - 16:47







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Zayro Jinn. Il était face à Nashar. Le grand, le cruel, le destructeur, l’inhumain. Et en face de l’homme pouvant prétendre à tous ces surnoms… Zayro Jinn. Cet être que l’on surnommait le Messager de l’enfer. C’était un sobriquet un peu pompeux, mais il soulignait bien la portée des actes du bras droit de Sul Hei. On ne comptait plus ses méfaits. Le dernier en date était évidemment le Massacre du Temple de la Terre, à Minshu. Fait insolite, l’Ex Général aurait pu s’y trouver si on ne l’avait pas fourvoyé sur sa destination. M’enfin, il n’aurait surement pas aidé un des deux camps. Il se serait contenté de se cacher et de piller les cadavres. Instinct de survie, ce n’était pas sa guerre.

Bref, revenons-en à Nashar face à Zayro. L’élu de Fuyu reçut un message d’un membre de son immense réseau d’espionnage qui lui indiqua que l’homme le plus craint au monde était à Seika, pas loin de lui. Chevauchant son pur-sang noir à la crinière blanche, il se dirigea tout de suite vers l’endroit où il se trouvait, grâce à son sens de l'orientation hors-norme. En chemin, il tua des dragons, mangea leurs chairs, baisa des princesses et trouva des trésors d’une ancienne civilisation. La drogue.

Non, non. Rien de tout cela ne s’était passé. En réalité, Nashar errait encore une fois à Seika, toujours aussi perdu. Ce maudit pays n’avait pas un village qui était en possession d’une carte fiable. A croire que les habitants s’orientaient d’instinct. Comme les oiseaux migrateurs. Il allait vraiment falloir prendre des risques et s’aventurer dans une grande ville pour avoir une carte. Il ne voulait pas trop se faire remarquer, car il était en terre ennemie. Etre originaire de Fuyu à Seika en ce moment, c’était comme s’enduire de sucre et aller près d’une ruche d'abeille. Dangereux, mais pas insurmontable si l’on savait s’y prendre.

La chaleur comme geôlier, l’Ex chasseur de l’Empire avait suivi plusieurs caravanes de loin. Ses pas le mena au Grands Canyon. Un endroit sec, chaleureusement étouffant et évidemment désert. La route se confondait parfaitement avec le sable et la roche, si bien que Nashar doutât un peu d’être sur la bonne voie. Mais bon, il ne pouvait rien faire d’autre. Tout ce qu’il espérait, c’était que Chikai serait au bout de son voyage. Heureusement que son sceau n’était pas visible. Il pouvait prétendre à pouvoir y entrer tranquillement, sans attirer l’attention. Dans le pire des cas, il avait son déguisement de garde, obtenu au cours d’une mission de sauvetage improvisée. Son infiltration s’annonçait bien… S’il réussissait un jour à trouver la Capitale !

L’Ex Général marcha jusqu’à voir une silhouette au loin. Surement un nomade ou un autre perdu, comme lui. Même s’il y avait des chances pour obtenir de l’aide, il ne la demanderait pas. Nashar n’était pas du genre à quémander la charité. Il marcherait encore une trentaine de jours s’il le fallait. Après tout, il n’avait besoin que de nourriture, l’eau n’étant pas un problème pour le mage de glace. La silhouette devint plus claire. C’était un homme, surement dans la cinquantaine, à la forte carrure. Son apparence rappelait vaguement un homme déjà rencontré, sur une île. Mais les souvenirs de cette période étaient mystérieusement floués et tout effort pour y accéder se soldait par un mal de tête. Ce ne fut que lorsqu’il arriva en face du chasseur qu’il reconnut l’homme. Zayro Jinn. Il était face à Nashar. Le grand, le cruel, le destruc… Ah oui, déjà fait.

S’il ne se souvenait plus de l’avoir rencontré sur l’île, il l’avait identifié grâce aux différents avis de recherche misent en place après son hilarant passage à Hibana. Sérieusement, cette ville avait des gardes ? L’Ex Général vit là un moyen de se rapprocher de cette étoile montante, au moins pour lui soutirait des informations sur Sul Hei. Il élabora rapidement une petite stratégie d’attaque (pour le faire parler, pas pour le blesser) puis marcha jusqu’au géant. Une fois devant lui, il lui tira la langue. Ce n’était pas une provocation, du moins, ce n’en était pas l’intention. Le sceau du Dieu Dragon y était tatoué. Le reflet bleuté de la marque de Long était unique et facilement identifiable. Il rangea ensuite sa langue avant d’adresser la parole au Messager de l’enfer. Son ton était assez courtois, il savait à qui il s’adressait.

- Je suis Nashar, en mission pour le Roi Sul Hei. Inutile de vous présenter, votre réputation et vos faits d’armes vous ont enlevé cet honneur. Loin de moi l’idée de vous déranger, mais je me demandais… Etes-vous si faible qu’on le prétend ?






Dernière édition par Nashar le Mar 1 Sep - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Lun 24 Aoû - 19:28



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)


Zayro avait été salement amoché lors du combat contre le samurai aveugle, de plus, tout ne s'était pas déroulé de manière linéaire ensuite, mais c'était déjà du passé, il fallait avancer. Hors, l'objectif de Jinn était d'aller à Seika, en restant assez discret vu sa réputation. Le masque était cassé et remarque, la wyverne n'avait eut aucun mal à le reconnaitre juste dans le blanc des yeux, alors il ne servirait pas à grand chose. Toutefois, ce masque étrange continuait de parler, son pouvoir n'était pas brisé, seul la matière qui le constituait l'était, alors il l'avait rangé dans une sacoche et remit simplement une tenue de vagabond pour continuer son chemin.

Sur sa route, il vécut un peu la même traque que contre le serpent, mais c'était des hommes ou des femmes bien plus faibles, kamikazes, fanatiques, avec un esprit vengeur pour la plupart, c'était inutile, ils se tuaient les uns après les autres, et cela ne faisait qu'attiser le feu de la guerre, quelque part... Tant mieux ! Il était tant qu'elle démarre un jour, personne ne se bougeait vraiment pour la déclencher, malgré ses actes, malgré Aeternam, il n'y avait qu'une simple alliance entre Minshu et Seika, c'était pathétique tout ça, à croire qu'ils voulaient tout regler par les mots et la diplomatie. Certes, cela pouvait aussi bien faire l'affaire, mais, pas pour lui !

Alors, pour semer un peu ceux qui le traquait, il se décida à passer par des chemins toujours un peu plus dangereux et en remontant la route menant au sud, il découvrit des canyons, c'était parfait, plus chaud et desert que les vastes plateaux rocheux de Minshu, plus dangereux que les steppes ou les forêts. Ici, pas d'eau, pas d'aide, sans doute quelques créatures hostiles et des chemins labyrinthique ! C'est le meilleur moyen qui se présenta à lui, même si il avait semé ses assaillants restants, lorsqu'il traversa quelques forêts des lieux neutres, effaçant un peu ses traces, il arriva à l'entrée de ces grands canyons pourpres, dans lesquels il s'engouffra.

Maintenant, il devait se trouver un coin tranquille, étudier la carte, faire un camp et se reposer un peu. C'était ce qu'il fit, notant ou il s'était placé, il étudia la carte qui devait ensuite ou très bientôt, le mener aux montagnes, vers le fameux temples du croc du serpent, même s'il doutait que cela ait eu avoir avec le samurai aveugle. C'était surtout en rapport à Schneiden, il avait prévu ce coup... Depuis longtemps. Mais la faim tiraillait, il fallait trouver quelque chose à boire et à manger pour continuer la route, peut être de nuit, pour le moment ce n'était pas le cas.

C'est donc tout naturellement qu'il parti chasser, ne tardant pas à débusquer une créature qui se cachait dans la roche, à l'apparence d'araignée, rien qui le rebutait de toute manière. Il tua le "machin" et l'emporta sur son dos, c'est au retour qu'il croisa la route d'un individu, perdu lui aussi dans ce curieux endroit, à moins que s'eut été un espion, mais Zayro était quand même surpris de voir quelqu'un ici, le suivait t'il ? Sa tête lui disait quelque chose, c'était l'un des types qui avait été sur l'ile bien sur ! Il s'était souvenu en récupérant la mémoire, de tous ces éléments. Emiya, Nashar et Makoto.

Le jeune homme en apparence, tira la langue, montra son sceau, parla pour dire des choses, alors que Zayro le fixait en haussant un sourcils, jusqu'à entendre la petite provocation. Que cherchait t'il à faire ?


Je connais votre nom... Je me souviens de vous, depuis que j'ai récupéré ma mémoire. Vous êtes aussi pénible que dans mes souvenirs. Sur ma route, à dire des choses insensés. Vous aviez un arc si ma mémoire est bonne.

Mais à priori, il ne l'avait pas sur lui, ou pas visible, il faut dire aussi que c'était un autre temps, l'ile maudite, un sale souvenir pour Zayro, dans tous les sens du terme. Voir Nashar ici, signifiait rien de particulier, il avait bien vu son dossier à Fuyu, l'avait vu une fois en vrai et voici la seconde. Quand à la question qu'il avait posé en définitive, devait t'il vraiment lui répondre, à vrai dire, le colosse prenait le général pour un fou, il n'avait vraiment pas de temps à lui accorder. Il passa juste à coté de lui, continua son chemin et tourna à gauche, il était arrivé à son camp. C'était un camp basique, juste un feu  et la bête qu'il vint y déposer, des roches taillés par sa maitrise des atomes, pour faire des sièges décents, voila le confort minimum et surtout discret.

Comme il ne doutait pas que Nashar l'ait suivit, vu que c'était à peine à quelques mètres de là, il allait devoir sans doute se le coltiner, et lui parler, mieux valait qu'il n'attire pas l'attention lui non plus. Zayro aurait pu le tuer, mais il n'en éprouvait pas le besoin immédiat et un combat aurait faire du boucan, surtout que cet élu était là depuis un moment, même si c'était un parfait abruti, sa solidité suffirait à faire en sorte que le duel dure et que des gens soient prévenus, c'était en tout cas, une possibilité...

Asseyez vous et taisez vous si vous n'avez rien d'intelligent à dire. Ne parlez que pour me répondre, est ce clair ? D'ailleurs pourquoi êtes vous ici, qu'est ce que vous voulez... ?

Jinn fit quelques mouvements de la main, voila que le peau de l'animal de disloquait, les atomes constituait tout, c'était facile de les manipuler pour lui et donc faire disparaître la peau ou plutôt, les atomes la constituant, ne laissant finalement que les muscles, il mit la viande sur le bûcher et attendait maintenant sa cuisson. La fumée qui se dégageait pouvait être visible, voila pourquoi il avait choisi un endroit, veritable couloir de vent, déplaçant à partir d'une certaine hauteur, la fumée dans des sortes de cheminements de pierre naturel. C'était plutôt pratique et la fumée disparaissait, pour réapparaître à des kilomètres, il pouvait être tranquille.

N'attendant rien de spécial de l'homme aux cheveux bleus, le regardant rapidement d'un coin de l'oeil, Zayro ressorti sa carte de Seika pour l'étudier, voyant le chemin qu'il lui restait à faire pour les montagnes. Mais s'il devait se coltiner ce général, c'était hors de question !


Pourquoi cette provocation tout à l'heure au fait ? Vous devriez être au courant de ce que j'ai fais, vous voulez que j’abrège votre existence ici et maintenant ? Dit t'il en relevant légèrement la tête sur Nashar






Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Mer 26 Aoû - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Lun 24 Aoû - 20:58







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Le poisson n’avait pas ferré. Dommage, Nashar avait prévu d’enchaîner sur un petit bilan des actions passées de son compatriote. La conclusion serait légitimement remise en cause par la partie adverse, mais ce n’était pas son but d’avoir raison. Le but de la manœuvre aurait été d’en apprendre plus sur les liens unissant Zayro et Sul Hei, mais aussi sur tout ce qui pouvait être intéressant. La moindre tournure de phrase aurait pu révéler beaucoup de choses. Mais hélas, le messager de l’enfer était resté calme. Que se passait-il ? Les rumeurs disaient pourtant qu’il avait le sang chaud. Ou du moins, que la violence était souvent sa réponse. Encore une intox ? Décidément, l’Ex Général devait trouver un moyen d’avoir tout le monde à l’œil pour savoir quoi faire quand il les rencontrerait.

Mais en plus de ne pas s’emporter, celui-ci révéla qu’il connaissait déjà notre mage préféré. Il l’avait qualifié de pénible et parlait d’un arc. Ce dernier élément ramena l’image d’une confection de flèche dans la tête de Nashar. Le souvenir semblait récent. Quand était-ce ? Il était persuadé de ne pas avoir tiré à l’arc depuis un moment. Une bonne année, à la Capitale donc. Alors pourquoi fabriquait-il des flèches ? Il passait à côté de quelque chose, et Zayro passait à côté de lui. Il ne fallait surtout pas le perdre ! Le colosse était une mine d’information semblable à la trésorerie de l’Empereur ! Il n’alla cependant pas bien loin. Il s’arrêta à un étrange endroit. En passant sans y prêter attention, on pouvait penser que les pierres s’étaient érodées bizarrement, mais en y regardant de plus près, elles prenaient la forme un réceptacle quasi-parfait pour des fesses. Un camp caché ? Il fuyait ? C’était normal après tout, deux grandes nations lui courraient après. L’Ex Général ne pouvait qu’apprécier le choix tactique de se cacher chez l’ennemi.

Le grand demanda gentiment à Nashar de s’asseoir. Ne voulant pas offusqué cet éminent hôte, il s’exécuta et s’assit par terre. Il fixa les règles de la possible conversation qui allait avoir lieu. Un interrogatoire à sens unique. Parfait, il ne restait plus qu’à espérer qu’il ferait des commentaires sur ce qu’allait déclarer l’Ex Général. Un bon moyen de savoir son opinion sur des faits et ainsi, apporter des éléments de réponse. Il posa ensuite plusieurs questions qui avaient du sens. Devait-il y répondre ? Oui, mais il devait bien évidemment choisir les bons mots.

- Je suis ici pour glaner des informations sur Seika. Je compte profiter de mon sceau peu visible pour m’infiltrer dans Chikai. Hélas, beaucoup d’imprévus ont fait que les gardes impériaux ont mon signalement. J’évite donc les parties peuplées pour l'instant et… Je me suis perdu.

Tout cela était à peu près vrai, c’était une entrée en matière. Maintenant, il était temps de passer au plat de résistance.

- La provocation ? C’était pour l’information. L’information est ce qui permet de ne pas se diriger droit vers un échafaud. J’ai déjà fait plier des contrés grâce à elle. La bonne information apportait toujours un bon résultat. Hélas, elle n’est pas toujours facile à obtenir. Parfois, il faut user de stratagèmes pour délier les langues, comme j'ai essayé de le faire.

Ceci fait, Nashar sortit une flasque de sa poche. Il sculpta deux verres de glace, puis les remplis avec son contenu. Ce n’était pas du rhum, ce n’était pas de la bière, ce n’était pas du vin. C’était quelque chose entre les trois. Le premier goût était immonde, mais l’arrière-goût était envoûtant. Il tendit ensuite le verre à Zayro. Il n’avait évidemment pas espoir de saouler un aussi grand gaillard avec aussi peu d’alcool, c’était un pur geste de courtoisie. S’il n’en voulant pas, pas de soucis, l’Ex Général se ferait un plaisir de tout boire. D’ailleurs, voulant tout de même éviter cette éventualité, il prévint :

- Une bibine étrange, mais riche en saveur. N’ayez craintes, je bois le premier.

Sur ces mots, le chasseur prit une gorgée dans son verre. La boisson lui arracha une légère grimace. Le goût, entre l’amertume et l’acidité, fut très vite suivi d’une saveur rappelant celle d’un rôti sucré. Farfelu ? Il fallait y goûter pour en juger. Kosaten recelait de surprise.

- Oh, et pas de soucis, ma glace ne fondera pas avant un long moment.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 25 Aoû - 1:45



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)


Voir Nashar apparaître ainsi, était un peu comme revoir le passé resurgir en pleine face, c'était une époque ou Zayro était déjà fort, certes, mais loin d'être l'Homme qu'il était devenu actuellement ! Le messager des enfers semblait s'être fait un vrai nom, inspirant la terreur dans Kosaten, bien qu'il arrivait parfois, de voir des élus prétentieux, sur d'eux malgré la faiblesse dont ils faisaient preuves. Nashar lui même, sur l'ile, rappelait à Jinn sa manière excentrique d'être, se prendre pour le maitre ou le roi de l'ile, il avait du rompre sous la folie de cet endroit maudit, c'était la seule explication, vu que les prochains mots qu'il déversait, semblaient censés.

Il disait rechercher des informations sur Seika, Nashar n'aurait pas été le premier élu dans ce cas après tout.  Cet élu de Fuyu, avait quelque chose de marginal pour Zayro, il ne l'avait croisé que deux fois, celle ci comprise, et au final, cet être aux cheveux couleur de saphir, ne s'était pas fait manger par Kosaten, alors la question subsistait, pourquoi lui, non ? Et d'autres... Oui ? Comme Makoto par exemple, qui avait disparu d'une manière encore inexplicable aux yeux de l'assassin. Au final, le jeune homme s'était perdu, à trop vouloir échapper aux milices armées du phoenix. Une bien cocasse situation que voila ! Zayro l'observa pour lui répondre de prime abord ;  


Une mission marginale et solitaire, sans ordres de Sul Hei. J'en déduis donc que vous faites ça dans votre intérêt et nul autre.

Oui Zayro était une brute sanguinaire quand il combattait, cela ne l'empêchait pas d'être particulièrement intelligent et surtout d'avoir consulté les dossiers à Yuki, mentionnant les élus, dont Nashar, pour savoir qu'aucun ordre d'affectation ou de mission, n'avait été donné par Sul Hei. Alors, il ne fallait pas être bête pour deviner que l'élu aux cheveux bleu suivait sa propre ambition, comme beaucoup d'autres élus en verité, pas seulement à Fuyu.

Il gardait ce détail de coté, mais écouta aussi la suite du discours de cet homme, qui avait prit place par terre, signe de respect ou pas, en tout cas il parla à propos de cette provocation, comme d'un moyen d'obtenir les réponses à ses questions. Plutôt osé comme truc.


Vous avez de la chance que je vous épargnes, soyez en sur. Vous êtes en vie, car vous êtes un élu de Fuyu qui a des choses à m'apprendre sur ce qu'il à vu et vécu depuis l'ile. Répondit Zayro d'un ton sec

Le colosse mentionnait évidemment l'ile Maudite et le départ, même si Nashar ne semblait pas avoir de souvenirs de cette periode et c'était tout à fait compréhensible, même Jinn aurait préféré ne pas s'en rappeler, mais c'était fait à présent, grâce à la Louve de Seika, Geleerde.

Alors maintenant, autant s'approprier les informations que détenait Nashar, même si l'élu pouvait bien évidemment mentir, c'était une probabilité et Jinn le savait, voila pourquoi il allait analyser les attitudes et les mots, à chaque secondes. Mais le général semblait plutôt serein, poli et courtois, peut être un peu impressionné, mais c'était moins sur, cela dit, ça ne l'empêcha pas de sortir quelque chose de sa poche et d'en faire deux verres de glace pour y servir une mixture inconnue. Il bu d'abord et en proposa à Zayro. Il y'avait peu de chance qu'un poison ou un somnifère marche contre le colosse, vu sa composition atomique. Il prit le verre et écouta les paroles du jeune homme, inutile de dire qu'il ne le remercia pas ;


C'est immonde. Fit t'il, à propos de la boisson, puis, toisant Nashar en se relevant Vous maîtrisez donc la glace ? Intéressant.

Et s'il disait cela, ce n'était pas pour flatter Nashar, mais plutôt parce que ce pouvoir ou ce genre de pouvoir, était loin de lui être inconnu. En travaillant sur l'anti K, à savoir Kula Diamond, il avait pu voir les prouesses de la maîtrise de la glace, cela pouvait aller très loin, tout dépendait de la nature et de la puissance de l'individu le contrôlant. Mais ce n'était pas la question. Il regarda le verre et l'absorba dans son corps, ces atomes étaient précieux, ils venaient de Nashar, il y'avait de son pouvoir dedans, c'était utile.

Puis ensuite,il arracha un bout de viande qu'il avait mis sur le feu et se rassit, tout en mangeant, sans fixer de nouveau son homologue du jour, il continua son interrogatoire.


Revenons en à notre conversation. Quel but avez vous en Kosaten ? Dites moi ce que vous avez découvert jusqu'alors, sur ce monde et ses élus, des évènements qui vous auraient marqués, des analyses.

Autant bavarder un peu, Zayro se devait d'être curieux à présent, pour mieux préparer le terrain, il était chez ses ennemis et il était clair que désormais, ces derniers ne lui feraient plus aucun cadeaux. Les nations rouges et vertes étaient en alerte, s'y faufiler allait être plus dur et risqué, il devait engrenger un max d'infos avant d'aller plus loin, prudence était mère de sureté, même pour un assassin de la trempe de Jinn.

C'était grâce à son caractère, sa force et aussi son intelligence, qu'il était encore en vie sur Kosaten, à servir ses sombres desseins, et il comptait bien continuer, aller jusqu'au bout, tout savoir, tout découvrir, déclencher la guerre et enfin... Enfin... Détruire ce monde.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Mer 26 Aoû - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 25 Aoû - 23:23







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


L’esprit analytique du colosse était assez poussé. Très inhabituels : les gens à forte carrure physique étaient souvent dénués de cerveau. Cela soulignait le danger qu’il représentait. Mais avait-il vraiment deviné que Nashar n’avait aucun ordre de mission de la part du bienveillant Sul Hei ? Il y avait peu de chance. S’il était le bras droit de l’aimable Roi, il avait surement accès aux décisions que ce dernier prenait. Mieux valait ne pas mentir sur le sujet, un accident était vite arrivé. Néanmoins, par doute, l’Ex Général ne répondit simplement pas à la question sous-jacente. Il était vrai qu’il enquêtait principalement pour sa propre connaissance du monde, rien à redire là-dessus.

Par la suite, Zayro souligna le fait qu’il aurait très bien pu mal prendre la provocation du mage et, de facto, le tuer. Nashar avait calculé quasiment tous les risques avant de se lancer. Il n’avait peut-être pas prévu que l’homme en face de lui ne garde son calme, mais il était prêt à argumenter d’une longue tirade son point de vue sur la question de la faiblesse de son homologue. Il était convaincu qu’il aurait réussi à le persuader de ne pas le tuer. Fait assez drôle, quelques jours plus tard, il se réveilla en sueur, se rendant compte à quel point il avait joué avec sa vie.

Bref, le messager de l’enfer avait parler d’une île… Des images d’une terre en pleine mer apparurent dans l’esprit du bleuté. Un naufrage ? De l’alcool spécial ? Une plage ? Des flèches ? Un arc ? Des gens ? Zayro ? Un oiseau géant ? Tout cela apparaîssait en flash, et pas forcément dans le bon ordre. Cela s’était donc vraiment déroulé ainsi ? La situation était semblable à l’attaque de la secte : Nashar n’avait aucune putain d’idée de la manière dont il s’était retrouvé à Yuki à ce moment-là, ni de comment il était revenu sur la bateau en partance pour Seika. Il avait des absences… Malédiction ou acte divin ? Il faudrait se pencher sur la question. Pour l’instant, il fallait répondre à l’interlocuteur pour éviter qu’il ne perde patience.

- Je ne me souviens pas totalement de cette histoire d’île. Mais je pense pouvoir le situer dans ma mémoire. Donc, après ces évènements, j’ai errais à Yuki le temps de rencontrer Son Altesse Sérénissime Sul Hei ainsi que son sens de l’accueil légendaire.

Nashar marqua une pause, se souvenant à qui il s’adressait.

- L’entretien n’a rien donné, mais j’ai subitement eu l’envie de quitter Fuyu. J’ai décidé ensuite d’aller à Seika.

Mensonge, les gardes de Fuyu lui avaient donné une mauvaise carte, l’éloignant de Minshu, son but originel.

- En chemin, je me suis fait attaquer par une étrange femme, à moitié animal. Cette chienne semblait être là depuis plus longtemps que moi, sa puissance était faramineuse.

Geleerde n’était pas aussi forte que ça, mais il n’allait tout de même dire qu’une femme, à peine plus forte que lui, l’avait démasqué et sauvagement mordu au cou.

- Et puis je suis arrivé à Seika. J’ai rencontré une compatriote de mon monde, et c’est là que les ennuis ont commencé. Je me suis laissé emporter par le fait de croiser quelqu’un qui connaissait ma ville natal... Et j’ai massacré un noble.

Du bon temps.

- Et me voilà, à éviter les gardes le temps de tout mettre en oeuvre pour infiltrer Chikai.

Pourquoi révéler tout ça ? Pour voir la réaction de Zayro pardi ! Évidemment, tout ne fut pas dit. Nashar avait sauvé la vie d’un dignitaire de Fuyu, et ce dernier allait devenir une pièce importante dans le plan qu’il allait doucement, mais surement, mettre en œuvre. Il avait de plus en plus de pièces sur son échiquier. Le vent avait enfin changé de direction, pour le mieux.

Zayro but l’alcool avant d’en rendre sa critique négatif. Sur, il ne fallait pas être une chiffe mole pour apprécier ce breuvage. Il fit quelque chose d’un peu plus constructif par la suite. Il le questionna sur ces pouvoirs de glace. Depuis le temps que le mage attendait ça ! Il aimait raconter l’histoire de sa chasse et de son ascension au rang de Général grâce à elle. Mais il devait rester calme, et ne pas trop s’emballer. De plus, cela serait une erreur tactique de divulguer trop d’information sur ses propres capacités.

- Je tiens mes pouvoirs du sang d’un démon de glace, une bête dangereuse de rang légendaire. Je l’ai moi-même traqué, puis neutraliser.

C’était plus fort que lui, il ne pouvait pas ne pas se vanter de cet acte qui l’avait propulsé au sommet. Pour se rajouter du prestique, il ne parlait presque jamais de la centaine d'homme qu'il avait du sacrifier pour parvenir à empoisonner la bête.

- Je ne crée pas la glace, je change simplement les éléments de l’air en quelque chose de plus… Froid.

L’explication était incomplète, le pouvoir de Nashar était en réalité la faculté de tout geler. Tout. Air, océan, feu, foudre, espace, temps. Il n’avait, comme limite à sa capacité de figement, que sa résistance aux effets d’une utilisation trop intense. La glace n’en était qu’une manifestation, une sorte de pouvoirs parallèle. Si l’on en devait parler physiquement, l’Ex Général pouvait tout simplement ralentir les atomes. Hélas, il avait perdu tout cela en arrivant en Kosaten.

Zayro commença ensuite à parler des buts et objectifs de Nashar. Qu’il était curieux. Intérêt ou simple passe-temps ? Le mage se le demandait. Il tairait de toute façon toute donnée compromettante.

- Mon but ? Vivre comme je l’entends.

Il voulait aussi tuer Sul Hei, lancer une guerre contre les autres nations, la gagner et régner en maître absolu sur le monde. Plein d’ambition, il jeta un coup d’œil vers la viande. Pas très appétissant, tout cela. De toute façon, on ne l’avait pas invité à festoyer.

- L’évènement le plus marquant auquel j’ai assisté ici est sans conteste l’attaque de Yuki par la Secte Noir. C’était… Cauchemardesque. Les élus de Fuyu ne savent pas s’organiser.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mer 26 Aoû - 14:12



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)


Blablabla, Nashar parlait, mais Zayro n'avait que peu à faire de son discours, car il n'avait pas l'impression d'entendre la vérité, alors bien qu'il enregistrait tout de même ces probables mensonges, surtout remplis de miel, comme lorsqu'il mettait le "Sérénissime" pour Sul Hei, il peinait à croire que les élus puissent avoir de la considération pour le tyran, lui même en tant que bras droit, planifiait tôt ou tard de s'en débarrasser et n'avait fait alliance avec lui, que pour en apprendre plus, le combattre, la promesse de pouvoir et parce qu'il était essentiellement plus fort que lui. Nashar en ce sens, lui rappelait un peu la même tactique.

Approcher un fort, l'impressionner et le respecter pour avoir ses faveurs. Nashar souhaitait t'il devenir une sorte de bras droit de Jinn, pour mieux un jour le détrôner ? Probable, très très probable, c'était ce que pensait le tueur et sans doute à raison. Il continuait cependant de toiser l'individu qu'il avait en face, sans laisser présager d'autres émotions que le néant habitant ses yeux. Mais bon, tout n'était pas à jeter, il disait du vrai dans quelques un de ses propos, comme le fait qu'il soit allé à Yuki, Jinn se souvenait d'avoir lu un rapport concernant son arrivée en capitale, toutefois le colosse tiqua lorsqu'il parla d'une attaque de femme animale. Il doutait que ça puisse être Asuka, l'une de ses première rencontre, ne restait alors que la Louve.


Une louve ? Demanda t'il calmement

Le mot puissance faramineuse, lui paraissait excessif de son point de vu, il avait battus par deux fois la louve, s'il s'agissait bien d'elle, et bien cela voulait dire que Nashar n'était pas très puissant et qu'il avait prit d'autant plus de risque lors de cette rencontre. Jinn continua son repas, tout en écoutant cette fois, un peu plus attentivement le jeune general aux cheveux saphir, parler d'une rencontre d'une personne de son monde, voila qui était curieux, pour Zayro qui n'avait encore vu personne du sien.

Quel est son nom, à cette personne de votre monde ?

Ce pouvait être déterminant, selon de qui il s'agissait. Puisque si il s'agissait d'un ennemi de Jinn, la vie de Nashar pouvait être raccourcie drastiquement. Il suffisait surtout qu'il prononce un nom, et s'en était fini, mais il doutait que ce soit de lui qu'on parle ici...

De plus, le jeune homme parla du fait de s'être laissé emporté, par quoi ? Zayro l'ignorait, mais si c'était suivi d'un meurtre de noble, peut être que cette rencontre était hostile alors et qu'il n'avait pas rencontré un ami, mais un ennemi de son environnement ! Peut être que son homologue attendait une réaction vis à vis d'un meurtre de sang froid, mais en vérité, Zayro ne réagit pas.

Pour lui, la notion et vie ou de mort était très abstraite. Ôter la vie si on en avait la force, le droit et le pouvoir était un fait naturel, pour Jinn, un meurtre n'était pas une victoire ou un trophée, mais quelque chose de naturel, il était conditionné pour ça, voila pourquoi il n'haussa pas un sourcil, il se rappelait que Nashar avait ce genre d'attitude sur l'ile, ça ne l'aurait donc même pas étonné s'il avait pu l'être, même si le mot "massacre" paraissait dur. Jinn venait de finir son repas, il essuya sa bouche du revers de sa main tout en continuant de le fixer.

La suite du discours sembla passionner Nashar, un fait d'arme que d'avoir ce pouvoir, de ses mots, venant d'un démon de glace. Zayro n'était pas impressionné, mais il voyait bien que le jeune homme adorait raconter cette histoire, ce n'était pas la première fois, peut être un peu de vantardise derrière ce récit fantastique. La glace et l'air étaient composés d'atome, le pouvoir du messager des enfers était supérieur à celui de Nashar en tout point, il n'en doutait pas... Mais cette capacité, le rendait curieux, il se l'avouait intérieurement. Puis de nouveau le blabla servit sur un plat en argent, un but semi-marginale et paisible, il n'y croyait pas, mais qu'importe pour l'instant.

Il fini par parler de l'attaque de la secte sur les capitales et notamment Yuki. Zayro n'était pas là à ce moment précis, il était en route pour le temple de la terre, mais il est clair qu'il devrait approcher de nouveau Aeternam, ne serait ce que pour éclaircir d'autres points. Finalement il se leva, pour faire face à Nashar de toute sa hauteur ;


Que valez vous en tant que combattant ? Vous avez l'air fier de votre pouvoir, vous allez en avoir besoin dans la guerre qui se prépare, ce monde va tôt ou tard subir un courroux si grand, qu'il sombrera. Autant voir quel rôle vous jouerez...

Oui, c'était une proposition de combat, mais entre guerrier, presque en tout bien tout honneur. Après le duel contre le serpent aveugle, Zayro s'était mis dans l'idée de re-developper ses techniques, un bon entrainement ne pouvait pas faire de mal. Mais pas ici, trop visible et l'échos dans les canyons ne serait pas bon. Il fallait trouver une grotte ou s'éloigner un peu. Il regarda le paysage et sonda un peu l'environnement de ses atomes. De toute manière, cette proposition n'était pas une demande amicale, c'était plutôt un ordre.

Par ici, suivez moi, il y'a une grotte la bas, nous y combattrons.

Emboîtant le pas sur Nashar, il se dirigea vers la grotte calmement, l'homme aux cheveux bleus avait voulut le provoquer dés le départ après tout, il allait peut être obtenir ce qu'il désirait tant... Un combat.


_________

hrp : Proposition de combat, je te laisse commencer.



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mer 26 Aoû - 16:57







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


- Une chienne.

Corrigea Nashar lorsque que Zayro chercha à en apprendre plus. A son autre question, le bleu répondit simplement « Kurome ». Sans en dire plus sur son sexe ou d’autres détails. La discussion prit une tournure plus dramatique par la suite. Un combat. Pourquoi ? Avait-il trop vanté ses prouesses ? Bien sûr ! Maintenant, l’homme le plus dangereux de Kosaten, après les gouverneurs, Aeternam et un Nashar au mieux de sa forme, le défiait en duel. Il aurait évité cela. Sa vie était maintenant réellement en jeu. De réputation, le colosse aimait causer des dégâts internes et fracturer des membres. Une manière de faire un peu brutal pour le mage, plus habitué aux morts douces, lentes, et pleines de douleurs. Il n’avait pas le choix : c’était soit combattre et avoir une chance de se défendre, soit se suicider en refusant. Il voyait clairement la situation. Dans un râle de résignation, il suivit donc son possible bourreau en le prévenant :

- Le sceau me bride toujours.

L’Ex Général savait que son adversaire avait pris ce fait en considération, et s’en était encore plus troublant. Que cherchait-il en affrontant un ennemi aussi faible ? Nashar ne faisait ça que pour se moquer de sa victime, ou pour la tester. La plupart du temps, les deux. C’était sans doute ça. Un test ? Qu’allait-il se passer s’il faisait ses preuves ? Pire, s’il échouait ? La marche vers la grotte semblait bien longue, rappelant celle de l’échafaud à la Capitale. Cette pensée le fit sourire : il était peut-être la seule personne qui avait échappé à la peine ultime, dans l’Empire. Certes, il avait été torturé, démembré, souillé, brulé et décapité avec une arme, qui ferait de son cadavre un pantin sans vie aux ordres de quelqu’un d’autre. Mais il avait vaincu la Mort. Et maintenant, il retournait peut-être la défier.

La grotte était assez large, de quoi faire rentrer une dizaine de gros porcs (pas l’animal) côte à côte, d’un même pas. Elle s’enfonçait sur environ 80 gros porcs de longs et mesurait peut-être 3 grandes pouffiasses de hauteur. Nashar et les maths. Plus sérieusement, le bleuté avait commencé à analyser les environs dès son entrée. Ses yeux bleus parcouraient chaque mini gros porcs carré de la grotte. S’il devait affronter un homme qui avait mis une nation en déroute , il devait au minimum avoir l’avantage du terrain. Les parois, le sol, le plafond. Tout était assez lisse. Pas de stalactite ni de stalagmite. La seule sortie était celle qui se dressait derrière l’Ex Général et qui éclairait les profondeurs sombres. C’était l’unique source de lumière. Peut-être qu’il était possible de tourner cela à son avantage ?

Dès que le colosse s’immobilisa, Nashar recula de quelque pas, sans le perdre des yeux.

- Eh bien, selon les règles de duel, c’est le défié qui commence.

Aussitôt dit, l’Ex Général courra sur les deux gros porcs de distance qui le séparait de son tortionnaire. En chemin, il matérialisa un katana de glace, long d’un bon gros con et demi pour transpercer l’adversaire. Evidemment, cette attaque n’avait absolument aucune chance de marcher. Et quand bien même il atteignerait sa cible, il doutait de pouvoir transpercer l’armure de Zayro. Il faudrait qu’il pense à améliorer cette technique un jour. Il restait attentif aux prochains mouvements adverses.

Statistique:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Jeu 27 Aoû - 14:07



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)

Musique

Nashar avait rectifié par le mot "chienne", pour une fois, le messager de l'enfer ne pouvait qu'être d'accord avec ce point de vu, mais il ne manqua pas de ne rien dire ou rien transparaître, en tout cas s'il parlait bien de Geleerde, il aurait peut être d'autres question à lui poser et l'informerait sur ce qu'elle avait subit, même si Jinn n'était pas aussi vantard que l'était le jeune homme, il fallait parfois parler de quelques exploits pour qu'ils traversent les horizons et sème la peur dans le cœur des ennemis.

Lorsqu'il dévoila son intention de se battre, cela sembla surprendre Nashar, il y'avait quelque chose dans le regard du garçon aux cheveux azur, qui avait clairement changé. S'était t'il fourvoyé en pensait que Zayro était du genre pacifique et resterait à manger calmement sa bête fraîchement chassée ? Non, ce n'était pas son genre, il combattait pour en apprendre plus, car les poings et les pouvoirs parlaient plus que les mots et aussi, parce qu'un adversaire qui n'avait pas le choix, était un adversaire qui ne mentait pas, hors le tueur de Fuyu se doutait que sur certains points Nashar mentait, alors il allait lui tirer les vers du nez, à sa manière, la manière forte bien sur ! Et ce n'était certainement pas le fait qu'il dise que le sceau le bridait, qui allait creer empathie ou sympathie dans les yeux de Zayro.


Et alors ? rétorqua sèchement le colosse

Et voila qu'ils étaient tous les deux dans la grotte, elle était clairement spacieuse pour faire un combat en bonne et due forme. Nashar était resté vers l'entrée, dos à elle il mesurait l'étendue de l'environnement dans lequel il allait devoir user de son pouvoir, un bon point pour lui, Zayro fit de même, mais de manière plus rapide.

Elle était fermée, pas de cloison, pas d'encombrements divers ou endroit ou se cacher, c'était juste un grand creux dans les canyons, mal éclairé cela dit, la seule source de lumière venait en effet du dos de Nashar, mais ce n'était pas un problème pour Zayro, puisqu'il pouvait désormais mieux utiliser son pouvoir des atomes et percevoir chacun de ceux de Nashar, très clairement, s'agiter entre ceux qui les entouraient. Chaque mouvement de l'ex général serait perçus, si bien qu'il ne pouvait même pas esperer le prendre par surprise, toutefois, il commença les hostilités, Jinn n'y voyait pas d'inconvénients, puisqu'il était désireux de voir la force et le pouvoir de ce type en action.

En fonçant vers lui, créant un katana de glace, qui frappa l'armure du bras droit de Sul Hei, ce fut l'enregistrement de l'information, puis une petite déception et enfin, la contre attaque. Nashar avait peut être voulu être gentil avec son adversaire, mais un combat restait un combat !


C'est votre tactique ? Une attaque frontale ? Très amateur lorsqu'on à pas la force de son ambition.

Et comme l'avait dit Nashar, en traversant les "deux gros porcs" de distance, c'est lorsqu'il fut face au messager des enfers, que ce dernier contre-attaqua, en relevant sa veste à la verticale, tranchant le katana de glace du jeune homme et peut être sa peau, qui sait ? L'attaque de Zayro était volontairement lente mais néanmoins dangereuse. Surtout que ce dernier ne s'arrêta pas là, en faisant un coup de corde à linge violent dans la fine brume gelée créée à l'occasion de l'arme brisée. Il avait la sensation d'avoir touché quelque chose, mais peut être n'était ce pas le cas ?

Finalement le messager s'arrêta là pour ce premier round, il esperait juste motiver un peu plus Nashar, pour qu'il y aille plus à fond.


Vous êtes assez échauffé, peut t'on y aller ? Ce katana ne m'a pas impressionné, des verres et des armes de glaces ne vous aiderons pas contre moi. Si vous m'ennuyez, votre vie s'arrêtera dans ce canyon.

Il n'avait pas besoin de voir un prestidigitateur pendant la grande guerre, il ne formait pas Nashar contrairement à ce qu'on aurait pu penser en les voyants se battre et s’entraîner tous les deux. Mais c'était vraiment pour jauger son adversaire et en savoir d'avantage. L'avais je déjà dis, mais le pouvoir de cryomancie ou de glace, était quelque chose de très exploitable et intéressant, un sujet déjà travaillé dans e propre monde de Jinn pour créer l'anti K.

Jinn croisa finalement les bras, puis il fixa droit vers la sortie, la seule source de lumière, tandis que la poussière pourpre soulevé par les coups violents se dissipais peu à peu.


Vous parliez de faiblesse tout à l'heure, vous en êtes la preuve. Vous ais-je dis ce que j'ai fais à cette fameuse louve, que vous semblez avoir rencontré, Geleerde de son nom.

Alors que la voix s'élevais grâce aux échos de la salle naturelle, Zayro continua son petit discours, il était peut être temps de parler un peu plus de ce qui avait été fait lors de l'attaque du temple. Si Nashar était renseigné et il avait l'air de l'être, au moins sur le messager des enfers, il saurait ce qui s'était passé quelques jours auparavant...

Je lui ai arraché un œil en la laissant pour morte, c'est bien pire pour elle ainsi, vivre en sachant que l'ennemi à prit une partie de vous, est humiliant. J'ai détruis leurs temple à Minshu et provoqué leurs Dieu, alors si vous me décevez encore une fois, vous regretterez vos précédentes paroles et notre rencontre. Ajouta sérieusement Zayro, en plissant légèrement les yeux.
_______


Statistiques :
Spoiler:
 

___________________

Passifs + objets + arbre
Spoiler:
 

===================

Actions, dégats, déroulement du combat :
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Ven 28 Aoû - 14:44







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Nashar se contenta d’esquiver les coups de son adversaire. Dit comme ça, cela avait l’air facile. Pourtant, à un millième de second prêt, son bien étrange armure lui aurait tranché l’avant-bras. Par crainte de l’imposante puissance que pouvait posséder le colosse, il exécuta une roulade sur la gauche qui lui permit de ne pas être blessée, tandis que son arme, encore en plein dans la trajectoire de la riposte, se brisa en deux sur le coup. Le mage pu voir que la seconde attaque avait touché la deuxième partie de son arme qui n’avait pas encore eu le temps de retomber sur le sol. Les deux actions adverses avaient été très rapides et très proche, il n'avait pas prédit la seconde. Sur ce coup, il avait eu du bol.

L’Ex Général se redressa, examinant le vestige de son katana de glace. La rupture était nette et sans accro. Il comprit qu’avec assez de force et de savoir-faire, les lames attachées à cette robe pourraient aisément trancher une vache en deux sans être tâchées par le sang. Il regarda ensuite, tout en écoutant les railleries de l’ennemi sans répondre, les débris du reste de sa sculpture. Littéralement explosé. Il avait de quoi endommagé plusieurs organes internes à main nue… Nashar ne faisait clairement pas le poids. Hélas, la roulade n’avait sans doute rien prouvé, il allait devoir continuer à combattre. C’est alors que Zayro parla de Geleerde. Un sourcil du mage se leva, marquant son incompréhension, qu’avait-elle à faire avec tout ça ? Il expliqua ensuite qu’elle avait vraisemblablement combattu au côté de Minshu, lors de la destruction du Temple de la Terre, et qu’il lui avait arraché un œil. Mais sa façon de parler laissait sous-entendre quelque chose. Une vérité, qui avait motivé la toute première question du bleuté. Il ne put alors s’empêcher de rire. Un véritable fou rire, oubliant momentanément dans quel merdier il s’était fourré.

Cela dura à peine une dizaine de secondes, mais Nashar se sentit tout de suite mieux après. Se sentant obligé d’expliquer son geste, il discourut :

- Excusez-moi de mon manque de professionnalisme lors d’un combat, mais savez-vous où nous sommes ? Kosaten. Là où des hommes peuvent vivre 300 ans sans prendre une ride ! Là où la médecine est plus avancée que n’importe où ailleurs, grâce à la magie. Sérieusement, j’ai survécu à un monstre de brutalité qu’on appelle Asura, alors qu’il devait être aussi fort que vous. Ici, il n’y a pas de « laissé pour mort ». Il y a seulement des laissés vivants, ou des cadavres démembrés.

Il se souvint alors des nombreux ouvrages qu’il avait lus sur les potions et décoctions du pays du serpent.

- Elle est en vie, n’en doutait pas. Tout comme tous les autres élus dont vous avez croisé la route.

Il marqua une pause, un sourire narquois sur la gueule. Il savait qu’il jouait avec le feu, mais Nashar était décidé à le lui dire.

- C’est en cela que vous êtes faible. Vous les laissez en vie. Tous. Pas un meurtre d’élu ne m’a été rapporté. Et quand bien même il y en aurait, combien sont encore là ? Trop. Je conçois le fait de laisser des chiens allaient prévenir leurs maîtres qu’un danger plane. Mais laissez la meute s’en sortir, quelle sorte de message cela envoie ? Haha, et vous voulez me faire croire que vous êtes le Messager de l’Enfer ? L’Enfer des pleutres dans ce cas. Alors oui, il y a les victimes civiles. Mais tuer des fourmis n’a jamais inspiré la crainte. A moins que vous ne les laissiez survivre afin qu’ils ne reviennent vous voir, plus fort ? Dans ce cas, vous n’êtes pas simplement faible, mais incroyablement con. Vous, les brutes, aimez trop le défi. Vous ne comprenez pas ce qu’il y a au-delà. Vous vous laissez emporter par la passion du combat en oubliant vos objectifs. Vous allez jusqu’à vous mettre vous-même des obstacles. Je suis très certainement moins fort que vous, je ne me fais pas d’illusion sur le vainqueur de ce combat. Mais sachez que si j’avais votre niveau de puissance, Minshu et Seika auraient vu leurs rangs s’alléger de très nombreux élus.

Son analyse n’allait pas s’arrêter là. Il avait suivi les exploits de son comparse de Fuyu depuis qu’il avait entendu parler de lui, et il avait encore beaucoup de chose à dire sur ses soi-disant exploits. Mais avant il voulait savoir s’il avait fait mouche… Il écarta les bras, laissant son buste exposé.

- Allez. Montrez que vous n’êtes pas une brute, con et sans ambition, qui fait office de toutou à sa majesté au grand cul. Tuez-moi, votre sceau ne vous en empêchera pas si ce que j’ai entendu est vrai. Mais rappelez-vous, à ma mort, il vous faudra éradiquer chaque cloporte portant un sceau que vous croiserez. Et si la moindre hésitation entre conflits avec votre motivation, j’implore les dieux de me venir en aide, car je ne veux pas périr de la main d’un indécis.

Très sûr des prochains évènements, tout le corps de Nashar était détendu. Il donnait l’impression de ne pas avoir peur de la mort. Son visage provocateur incitait violemment à passer à l’acte.

Statistique:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Dim 30 Aoû - 0:42



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)

Musique

Le jeune homme prouva son agilité, sans forcément se battre, mais toutefois, Zayro s'était un peu attendu à voir son adversaire esquiver, il avait l'habitude, peu comme lui savait encaisser sans broncher, surtout au stade de Nashar, qui serait tombé sous un moindre assaut... En tout cas, ce n'était pas l'attitude d'un gagnant, mais il était prudent.

Et puis, alors que le combat semblait avoir débuté comme tous les autres avant, c'est un éclat de rire qui sonna en échos dans la grotte, sans crier gare, après avoir parlé du temple et de Geleerde, le jeune homme ne pu s'empêcher de s’esclaffer, pourtant, Zayro n'était pas connu pour son sens de l'humour, alors ce devait être une moquerie ou du sarcasme, bref, cela déplaisait à Jinn en effet, ce manque de serieux dans un duel, c'était tout à fait déplaisant, mais il fallait comprendre pourquoi il avait réagit ainsi et ça ne tarda pas à être expliqué par l'homme en question ;

C'est alors que le bleuté de glace, parti dans un discours presque moralisateur et explicatif, voulait t'il apprendre ce monde à Zayro ? Il n'avait alors rien comprit, car Jinn savait presque tout de Kosaten, il savait que ce qu'il disait était vrai, mais à vrai dire, Nashar n'avait pas très bien comprit le but de la manoeuvre. Zayro le laissa parler, sans le couper, jusqu'à ce qu'il dise qu'elle était encore en vie, et qu'il fit une pause. Profitant alors de ce moment pour répondre clairement, surtout que le jeune homme adoptait une attitude provocant, en incitant presque le tueur de Fuyu à lui dévoiler des verités.


En effet, elle est en vie, elle ne doit cela qu'à la chance d'avoir été sauvé par son compagnon Emiya Kiritsugu, au moment ou j'allais l'achever. Concernant les autres élus, je doute que les morts ne parlent, vous ne savez donc pas de quoi vous parlez, visiblement. Fit t'il d'un air assuré.

C'était presque prouvé, beaucoup, beaucoup d'élus arrivaient en Kosaten, certains disparaissaient mystérieusement. Alors certes, Zayro n'avait pas encore tué d'élus, ils jouaient vraisemblablement un rôle clé dans son plan, la guerre, la compréhension de ce monde, bien que l'envie fut parfois violenté et que certains ne manqueraient pas vraiment à l'appel final.

Mais Nashar ne pouvait pas prouver le contraire, peut être avait t'il lui aussi croisé des élus, à présent disparus dans les lymbes, et c'est la que Jinn bluffa en quelque sorte, pour dire que "peut être", certains de ceux là avaient étés tués de sa main. Mais le cryomancien semblait sur de lui, presque parti dans une frénésie de verve, alors il enchaîna les mots et Zayro écouta, presque trop courtois. Et encore une fois, ça ne loupa pas du tout, puisque le bleuté reparla de faiblesse, du fait qu'il laissait les élus en vie, sérieusement, comment pouvait t'il en être sur ? Le suivait t'il depuis des mois ? Franchement, c'était très improbable.


Vous parlez trop, et comme je l'ai dis, les morts ne parlent pas. Vous ne risquez certainement pas de comprendre mon but, ni ce monde.

Mais peu importe, Nashar ne s'arrêtait pas de parler, il insultait clairement Zayro, il cherchait peut être à le provoquer, cette attitude désinvolte allait être punie, c'était sur, mais pour le moment, mieux valait laisser aboyer le chien qui ne mordait pas. Pourquoi tant de haine, il semblait sortir ce flot de mot, comme s'il se soulageait d'un poids coincé en lui. C'était une réaction vraiment très étrange, que pour le coup, même Jinn ne comprenait pas. Stoique d'ailleurs, le messager des enfers écoutait encore et calmement le, décidément, trop long discours du jeune garçon.

Puis vint la fin du speech, un florilège décidément, même si le colosse se senti l'envie de couper le bleuté, au moment ou celui ci partait vraiment trop loin dans ses idées loufoques.


- Allez. Montrez que vous n’êtes pas une brute, con et sans ambition, qui fait office de toutou à sa majesté au grand cul. Tuez-moi, votre sceau ne vous en empêchera pas si ce que j’ai entendu est vrai

Voila votre problème, vous ne vous fiez plus à vous même, mais aux autres. Je comprends mieux tout ce discours à présent, vous n'avez juste que mon nom en tête et quelques rumeurs me concernant... C'est pitoyable... Mais ça vous ressemble. Vous ne comprenez ni mes idéaux en ce monde, ni ce que j'y accompli, mais vous avez raison sur un point...  Dit t'il, en marquant une pause à son tour ;
Pas plus que je ne suis le serviteur de Sul Hei, je n'ai en effet pas de restriction via le sceau, je l'ai brisé.

Et bien que toute cette tournure soit bizarre et que les paroles de Nashar raisonnèrent comme une envie suicidère d'en finir avec sa vie, Zayro commença à l'approcher, pas après pas, sur les quelques mètres qui les séparaient, après tout, si Nashar était prêt à mettre sa vie en jeu, quelles craintes aurait t'il pu avoir vis à vis de son tueur, celui dont il demandait de lui ôter la vie... Un sacré cas cet individu.

Assez parlé n'est ce pas.

En effet, puisqu'un énorme et rapide poing scindant l'air en deux, signe d'une puissance assez conséquente,  qui vint s'abattre et briser la cage thoracique du jeune homme. Un craquement clair et précis se fit entendre en tout cas, là ou avait visé le messager des enfers ou des "pleutres" selon Nashar. Mais très vite, le petit allait se rendre compte qu'avoir provoqué un tueur, non, avoir demandé à un "tueur" de le tuer, était sa plus mauvaise idée de la journée.

Et le spectacle continua, même si le bleuté devait avoir le souffle coupé, sans une once d'émotion dans le regard, pas de mot, pas de pitié, aucun remord, aucune paroles de colère ou quoique ce soit, avec la meme rapidité que précédemment, semblant fendre l'air en deux, son pied se logea dans la rotule de la jambe gauche de Nashar, pour la disloquer et lui peter la jambe avec violence ! Après quoi, s'il pouvait encore bouger, ce serait peut être le moment de le faire, car la poussière qui se levait dans la grotte, ne venait plus cette fois de la puissance phénoménale de Zayro, mais du soulèvement horizontale de sa cape et ses lames, qui vinrent à leurs tours, se loger dans le bas ventre pour entailler le jeune homme, pour vraisemblablement l'étriper dans l'instant !

Etait ce terminé ? Non... Une zone noire et étrange se forma alors autour de Jinn et peut être autour de Nashar, c'était difficile à dire, mais en tout cas, il était probable que cette fois, le cryomancien soit gravement blessé, mais hey, pas de soucis, nous étions à Kosaten comme lui même le disait !  


Une provocation pour demander la mort, cela fait de vous un véritable lâche, en plus de cette jalousie qui vous ronge, vous êtes l'une des fourmis dont vous parliez, non... Vous êtes moins que ça. Mais ce comportement est inutile avec moi.
_______


Statistiques :
Spoiler:
 

___________________

Passifs + objets + arbre
Spoiler:
 

===================

Actions, dégats, déroulement du combat :
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Dim 30 Aoû - 13:18







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


La folie ? Surement. S’adresser ainsi à une personne qui avait potentiellement la capacité de raser un village en pétant… Mais cela n'inquiétait pas Nashar. S’il était des plus prudent normalement, lorsque la frénésie s’emparait de lui, il perdait le sens des priorités. Ainsi, « sauver sa vie » se transformait en « prouver qu’il a raison ». Le principal avantage de cela, c’était qu’il prenait des risques qui s’avéraient toujours plus ou moins payants, sans craindre de se faire tuer.

Les réponses du Messager des Enfers soulignaient le manque d’information de l’Ex Général. Il n’avait pas tort. Après tout, il n’avait de réseau d’espion surveillant le colosse, ni même de don lui permettant d’être omniscient. Non, les accusations qu’il avait porté découlaient d’une logique certaine. Tuer des élus, qui ne voudrait pas s’en vanter ? Si les agissements de Zayro avaient toutes été dans le but d’inspirer la crainte, alors il ne se serait pas gardé de cacher ce fait d’armes. A moins que son but était différent ? Peu de chance. Tout ce qu’il avait entrepris jusqu’à maintenant, en tout cas tout ce qui a été remonté à Nashar, semblait vouloir dire « Je peux frapper n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Tremblez. ». Bah tant pis, au moins, avec ses déclarations, il avait de quoi réfléchir.

Le chasseur ne réagit pas quand l’adversaire lui dit qu’il ne se basait que sur des rumeurs. Pourquoi remettre en question quelque chose de vrai ? Il voulait prouver qu’il avait raison, pas se lancer dans un débat perdu d’avance. Mais le colosse laissa tomber deux informations. La première, c’était qu’il n’était pas le chien de Sul Hei. On pouvait logiquement en déduire deux possibilités : soit les deux hommes forts de Fuyu travaillaient de concert, d’égale à d’égale ; soit Zayro n’agissait pas ou plus sous le giron de Sul Hei. Peut-être en lien avec la deuxième information ? Qu’il était bon de savoir qu’à un moment donné, le sceau n’agirait plus. De quoi redonner espoir aux désespérés. Devant ce choix, Nashar devait rapidement opter pour la version la plus vraisemblable. Pourquoi ? Afin de continuer les provocations pardi ! Il se mit donc à la place de son adversaire. La meilleure chose à faire, c’était ce qu’il prévoyait de faire : agir pour Sul Hei le temps de recouvrer toute sa puissance, puis le trahir.

Ce fait établi, le mage remarqua que son adversaire s’approchait dangereusement. La fougue de tout à l’heure était tombée avec la réflexion précédente. Si bien que le coup de poing qui suivit ne put être esquivé. Cependant… Rien. Pas la moindre douleur, pas le moindre craquement, si ce n’était le bruit trompeur de l’armure qui encaissa le choc. Quelle force. A n’en point douté, sa réputation n’était pas exagéré. Le contact avec le colosse lui rappela une scène du passé : une flèche en bois dans l’épaule… Quand est-ce que cela s’était passé ? Il n’avait pas eu le temps de plus y penser qu’un coup de pied vint lui démolir la jambe… Mais… Toujours aucun dommage. Le mage sentit une chaleur au niveau de la poche gauche de son manteau, mais il ignora la sensation, il avait plus important à faire.

Enfin, Nashar entendit clairement une lame, surement celle de l’étrange tenue de l’adversaire, se frayer un chemin dans l’air. Il chercha à esquiver, mais elle le toucha quand même… Sans qu’il n’en ressente la moindre douleur. Étrange, il aurait dû se retrouver les tripes à l’air. La chaleur de tout à l’heure s’intensifia avant de cesser subitement. Qu’y avait-il dans cette poche ? L’amulette noire ! L’objet trouvé sur le corps d’un garde de Fuyu, durant l’attaque de la secte ! Était-ce son œuvre ? Cela semblait en être le cas. Elle avait enfin une utilité ! Mais pour encore combien de temps ?

Fier de sa temporaire invulnérabilité, il voulut triompher de son adversaire, en lui avouant la fin de la phrase interrompue plutôt, mais il remarqua très vite que quelque chose changeait dans l'air. Craignant pour la suite des événements, il bondit d'un puissant sceau en arrière pour voir une zone sombre s'agrandir autour de son adversaire. Dès que celle-ci fut passé, il courut vers lui, encore une fois tête baisser, et colla ses mains contre son torse pour lui infliger deux Frost.

Statistique:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Lun 31 Aoû - 1:36



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)

Lorsque le poing vint frapper Nashar, une chose étrange se produisit, mais sur le coup, le tueur de Fuyu n'avait pas réagit, car en voyant le regard de Nashar, lui même ne semblait pas comprendre. Puis, le second coup, un pied de géant s'abattant avec une force herculéene sur la jambe du bleuté, destiné visiblement à la lui briser, la encore, cette chose mysterieuse se produisit. Il y'avait l'impact, la force, aucune esquive, le bruit, un craquement, mais au final... Rien, rien du tout. Comment Nashar avait t'il réussi ce tour de passe passe, d'autant plus qu'il évita de justesse la zayro ombra en bondissant en arrière, retrouvant dans l'instant ses esprits, pour esperer par la suite balancer une contre offensive.

Bondissant alors vers Jinn, avec acharnement et volonté, c'est les deux mains en avant, plaqué contre son torse, que Nashar espéra faire quelque chose, mais alors que ses deux mains se posèrent presque tranquillement, le messager des enfers sembla repousser simplement par la force de ses atomes l'attaque que venait d'entreprendre Nashar, laissant alors le flot de glace crépiter pour disparaître, comme s'il était dévoré par l'air lui même.

Mais une seconde attaque se préparait, il pouvait le sentir, tout de suite après la précédente ! Alors Jinn eut le temps de serrer son poing, avec fermeté, précision et rapidité, tout en reculant légèrement, il frappa dans les paumes du jeune homme, pour déstabiliser un peu son attaque, non, complètement en fait, bien plus efficace que la simple maîtrisé de ses atomes pour pulvériser la glace, ces attaques pitoyables, reflétant le niveau de l'élu qu'il avait en face, avait fait choux blanc. Nashar avait de ce fait, fait une terrible erreur en revenant de front contre Zayro. Le poing qui avait servit à parer la dernière de ses offensives, remonta, mais c'était une feinte pour attirer le regard du garçon aux cheveux de saphir.

La veritable attaque, arriva par un coup d'épaule digne de Broly, visant pleinement la nuque de son opposant, dans une tentative vraiment violente et inesquivable, cette fois ci, la chose mystérieuse qui s'était déroulé précédemment, ne semblait pas avoir eu lieu, non, il avait bien eu Nashar, il en était certains, assuré, et ça allait saigner !


Je ne sais pas par quel miracle vous avez survécu tout à l'heure, mais je doute que votre chance se reproduise. Cela dit, expliquez moi pourquoi mes coups ne vous ont faits aucun dommages. Je vous ait touché, j'ai pu le sentir.

Zayro n'en avait pas grand chose à faire que Nashar ait la gorge broyé ou qu'il soit blessé, incapable de bouger ou de parler, il questionnait car il était intrigué et voulait une réponse, simple, concise, rapide. Mais il ne comptait pas laisser le jeune homme provocateur, se relever si facilement d'une telle attaque, c'était encore un peu trop gentil, il fallait le faire courir, le punir ses précédents propos, lui montrer que la mort, la sienne, l'attendait à chaque tournant et claquements de doigts de Jinn.

Alors le colosse leva la main, paume droite et en avant, concentra une energie colossale dedans, mais lente, avant de tirer une énorme boule d’énergie, très rapide quand même et brillante, visiblement très dommageable pour la personne qui se la prendrait. L'atom kai sphera, une concentration si  forte d'atomes, qu'elle fit soulever un vent au dessous de son parcours la séparant d'elle et de sa cible, Nashar ! Allait t'il se la prendre ? S'il était inconscient oui, et mourrait peut être, sinon, il aurait le temps de bondir comme une sauterelle, mais ça, Zayro le prévoyait déjà... Alors, à sa première paume il rajouta sa seconde et tira dans la grotte une inondation de Rayons atomiques, plus fins et plus rapides, droit devant lui, couvrant la zone et brillants si intensément qu'ils éclairaient tous la grotte, comme en plein jour.

Nashar aurait eu bien du mal à se sortir de ça, mais c'était pas terminé. Baissant une main, tendant un doigt comme l'aurait fait Freezer, une dernier et unique rayon, visa dans l'ombre, les atomes que ressentait encore Jinn. Parcourant de nouveau une distance courte, à un rythme soutenu et rapide, le rayon vint percer la fumée et peut être la victime... Avait t'il seulement survécu ?


La chance est encore avec vous on dirait.

Cet entrainement, sujet à discrétion au départ, avait tourné au combat, pur et dur. Zayro avait pour la première fois contre le cryomancien, usé de ses pouvoirs atomiques, les lasers à forte concentration, il n'irait sans doute pas plus loin, pas contre un tel adversaire, si faible. C'était déjà honorifique de mourir ainsi, mais comme vous l'aviez devinez, et aussi comme le colosse l'avait fait, il remarquait dans dans la cendre et la fumée de la grotte, se dressait encore une silhouette bien en vie...

Ce n'était pas fini.


_______


Statistiques :
Spoiler:
 

___________________

Passifs + objets + arbre
Spoiler:
 

===================

Actions, dégats, déroulement du combat :
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Lun 31 Aoû - 11:39







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Le coup d’épaule projeta violemment Nashar. Zayro était plus que redoutable : non seulement les Frost n’avait pas marché, mais en plus, il avait contrattaqué tout de suite après. La feinte du poing avait marché, un peu trop bien. En effet, face aux cinq doigts s’approchant dangereusement de lui, le bleuté fit immédiatement apparaitre un bouclier de glace. Il ne résista pas longtemps, mais absorba un peu du coup d’épaule. Rester au sol dans ces conditions n’était surement pas une bonne idée. Malgré le fait qu’il était sonné, le mage se dépêcha vite de se relever et de courir sur la droite. A peine avait-il avancé sur un demi gros porc qu’une explosion, ou plutôt un impact, se fit sentir derrière lui. L’enfoiré ! Il n’avait pas que des techniques au corps-à-corps ! En même temps, le contraire aurait été surprenant. Hélas, juste après, une de ces fameuses attaques à distance atteint l’Ex Général qui fut de nouveau envoyé au sol. Dans la même logique précédente, il tenta de ne pas rester longtemps au sol, mais fut touché par un nouveau rayon. La suite ne s’annonçait pas bien.

Trois attaques venaient de le toucher, mais Nashar avait l’impression d’être passé sous la patte d’un Tyrant de son monde. Cet homme était si puissant. Par quel miracle parvenait-il à esquiver ses coups ? Le mage doutait même de pouvoir le battre en ayant accès à toutes ses capacités… Non, la blague. A plein pouvoir, il lui aurait simplement fallu d’arrêter le temps, de lui trancher la gorge et ensuite de regarder le sang coulé. Tout serait tellement plus facile… Mais là. La prochaine phase d’attaque risquait d’être la dernière. Nashar avait perdu beaucoup d’endurance, il souffrait également. Les rayon  l’avait touché à la poitrine et au dos, lui cuisant la chair, tandis que le coup d’épaule lui avait infligé divers graves hématomes. Mais il était impensable de gâcher un Frost pour diminuer la douleur. L’ennemi était bien trop écrasant pour être soudainement à cours d’énergie.

D’ailleurs, le mage était à cours de solution. Aucune de ses techniques ne marcherait contre son adversaire. Le test s’était clairement transformé en combat, on pouvait facilement le sentir. Nashar se retourna la cervelle, mais aucune de ses stratégies ne s’appliquait à la situation. Retourner au front se solderait de la même façon ; faire lever la brume et s’enfuir était la chose la plus logique à faire, mais vu la différence de niveau entre les deux hommes et sa capacité à lancé des rayons, il aurait vite fait de l’attraper ou de l’abattre ; demander pitié… Non, plutôt mourir. En parlant de mourir, cela restait aussi une solution. Mais pas maintenant. Pas quand toutes les pièces de l’échiquier de Nashar commençaient à bouger dans le bon sens. Le dignitaire, Chikai, la secte, Sul Hei… Si seulement…

L’Ex Général serra les dents. Zayro avait raison, il avait de la chance. Mais vu les évènements, à part un soudain désintéressement du colosse, rien ne lui sauverait la vie. La parole de tout à l’heure allait être ses dernières. Non. Il n’allait simplement pas abandonner et se laisser annihiler. Il mourrait comme prédit par son destin de Général de l’Armée de Teigu : face à son successeur. Et ce n’était pas cet homme.

- Je ne sais pas ce qui s’est passé. J’aurais dû subir vos attaques, mais quelque chose m’en a sauvé. Louer soit le Dieu Long.

Il n’allait surement pas révéler qu’il était en possession d’une amulette magique aussi puissante. Et puis, il n’allait pas manquer de se moquer ouvertement de la religion de son Roi. On pouvait le voir à son ton sarcastique qui contrastait avec la gravité de la situation. Eh bien oui, il ne fallait jamais laisser la bête sentir la peur.

- Dire que vous me forcez à fuir.

Aussitôt, ces paroles annoncées, Nashar gela subitement le sol. La haute température aidant à la différence thermique, une épaisse brume se leva. Celle-ci empêchait toute vision direct. La couverture idéale pour fuir… Ou pas. Évidemment, comme dit plus haut, il serait idiot de prendre la poudre d’escampette. L’Ex Général avait donc utilisé une ruse basique pour feindre. Cela allait marcher ? Dans tous les cas, il avait mémorisé la position de son adversaire, il le contourna rapidement en glissant sur le gel au sol, puis posa ses mains dans ce qui semblait être son dos pour déchaîner un Frost.

Cet acte désespéré fit de la peine au mage. Il se sentait humilié, bafoué à devoir employer des moyens aussi peu glorieux pour arriver à ses fins. Et encore, ce n’allait surement pas être concluant. Il savait pertinemment qu’il ne résisterait pas plus longtemps. C’était la pire des choses pour lui.


Statistique:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 1 Sep - 3:08



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)

Cette fois il en était sur, l'impact avait bien touché Nashar, brisant sans doute des os au passage, mais le guerrier acharné qu'était l’impertinent n'allait sans doute pas laisser à Zayro le loisir de lui faire voir une possible faiblesse. Il remarqua que tout de suite, le bougre s'était relevé, encore agile et plein de vitalité, une étrange vitalité, était ce la chance qu'il avait eut tout à l'heure, qui lui donnait cet espoir ? Ou alors gagnait t'il du temps pour autre chose ? Il courut pour sa vie et réussi donc à esquiver la kai sphera, mais tant pis, c'était ce qu'avait prévu Zayro depuis le début.

Lorsque la zone fut arrosée, pas moyen pour lui de se sortir de là, comme un rat piegé dans la pierre des trappes, les multiples lasers blessants le pauvre Nashar, sans avoir encore raison de lui, pas encore, il s'accrochait à la vie comme il le pouvait, tandis que cela n'entrait plus en compte avec ses anciens propos de tout à l'heure.

Non, clairement, il n'était plus aussi serein, peut être parce que les verités de Zayro l'avait rappelé dangereusement à l'ordre pour qu'il réussisse ce qu'il était venu faire de prime abord, ses idéaux, ses ambitions, il ne pouvait plus lacher ça ainsi, le bleuté payait son instant de frénésie contre l'élu le plus fort de Fuyu et pas le plus tendre non plus. La scène de combat sembla se calmer durant un court instant, le temps que la fumée se lève, et c'est parce qu'il n'y avait aucune contre attaque, mais que que le colosse voyait très clairement son opposant, qu'il se demandait ce qu'il préparait. Pas de gros point d’énergie, des atomes constants, rien de particulier... Nashar devait sans doute réfléchir à quoi faire, sans pouvoir lire en lui comme dans un livre, peu doué pour l’empathie, Jinn n'avait tout de même aucun mal à prévoir une fuite de sa part et pourtant, même cela ne semblait pas être la meilleure solution.


... Vous êtes bien silencieux tout à coup. Fit t'il d'un ton sec

Le jeune homme l'aurait entendu, c'était sur et certain, la grotte était spacieuse mais l'échos se suffisait à lui même. Puis ce silence se brisa, sous la réponse de Nashar, par rapport à la précédente question du tueur de Fuyu, ainsi il était encore vivant, mais Zayro l'avait vu, le voyait et n'en doutait pas à vrai dire, grâce à sa détection des atomes. La réponse de l'homme aux cheveux saphir et le ton sarcastique à la fin, prévoyait bien qu'il mentait et qu'il n'allait certainement pas (et à raison) dévoiler l'atout qu'il avait dans sa manche, mais qui ne semblait pas marcher tout le temps ou alors, marcher seulement à quelques conditions ?

Zayro l'ignorait pour le moment, il ne savait pas à quoi c'était dû, il savait juste que c'était quelque chose qui était très regrettable si d'autres que le bleuté en avait l'accès... Evidemment, inutile de dire que le messager des enfers ne croyait pas du tout dans le pouvoir du faux "Dieu" Long, même si c'était le sois disant dragon de Fuyu, pour lui, il était au même stade que Manshee et le le Phoenix de Seika.

Une autre parole, une autre phrase du dénommé Nashar, vint alors briser les pensées de Jinn qui n'avait toujours recus aucune contre attaque, était ce l'abandon ? Cela pouvait presque être perçut ainsi, lorsque ce dernier dit tout haut, qu'il allait fuir la scène de combat. Etait t'il sérieux ? Gelant la zone, surtout le sol en verité, la température du canyon et surtout de la radiation causée par les rayons précédents de Zayro, firent un effet chimique instable, causant une brume de glace épaisse... Ce n'était pas tant la grotte, car elle était suffisamment à l'ombre, mais en tout cas, cela profita au bleuté pour ....  Et bien non pas fuir, mais attaquer.

Lorsque les deux mains de ce dernier se posèrent sur le dos du colosse froid, Zayro sans se retourner, mais en glissant légèrement son regard vers Nashar, comme pour le regarder de haut avant que le frost ne s'active, dit simplement d'un ton calme et aussi froid que le pouvoir du démon de glace l'était ;


Vous ne pouvez pas me prendre par surprise. Avant qu'il ne disparaisse du regard de Nashar, qui avait pourtant posé ses mains sur lui.

Mais inutile, il pu s’apercevoir qu'il ne s'agissait que d'une image rémanente d'un Zayro déjà plus là. En effet, grâce à la puissance des atomes, Jinn pouvait tout percevoir, tout être vivant, ainsi même la fumée n'avait pas pu camoufler les atomes approchants de Nashar vers lui, la surprise était impossible contre le messager des enfers, et il s'était entrainé pour ça, car un tueur aussi obsédé que lui dans ses idéaux, ne s'arrêtait jamais dans sa propre amélioration, pour servir ses ambitions, et ici, le jeune élu aux cheveux azur en faisait les frais...

Malheureusement pour lui, le prochain coup signerait peut être la fin et sa défaite. Le bras droit de Sul hei était désormais dans le dos de ce dernier, comme pour lui "rendre" son petit effet de surprise, chargeant un coup de poing qui fit craquer sous sa propre pression le sol de la grotte, il le balança dans la colonne vertébrale de Nashar, tournant le poignet au moment de l'impact pour rendre le coup plus efficace encore et qu'il transperce presque la chair pour atteindre l'os.

Ce n'était plus de l'ordre du simple coup de poing, même si de base s'en était un, une puissance effrayante émanait de lui, surtout lors de cette offensive. Nashar était t'il seulement en vie ? Zayro le prit par le cou pour le soulever à son niveau, yeux dans les yeux ;


Que disiez vous déjà tout à l'heure ? Rafraichissez moi la mémoire ? Je suis un faible et altruiste de surcroît ? Je ne suis plus sur de ce que j'ai entendu.

_______


Statistiques :
Spoiler:
 

___________________

Passifs + objets + arbre
Spoiler:
 

===================

Actions, dégats, déroulement du combat :
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 1 Sep - 14:35







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Une main dans le vide. Un sursaut. Une présence derrière. La potence. Une longue allée. Il fallait marcher droit. Sans se retourner. Sans fermer les yeux. Il fallait la regarder. Grande. Imposante. Majestueuse. Auréolée d’une lumière gracieuse, alimentée par les flammes d’une éternité de souffrance. La fin. La vie semblait regarder la scène et laisser la mort jouer son rôle. Ne pouvait-elle pas lutter ? Ne devait-elle pas le faire ? Le voulait-elle au final ? Surement pas. La vie n’était pas une amie, mais une douleur. Elle arrivait d’un coup, faisait naitre des sensations fluctuantes, puis disparaissait, peu à peu. Mais qu’avait-elle fait ressentir ? Des vanités. Gloire. Richesse. Amour. Justice. Elle faisait expérimenter cela un court instant, puis s’effaçait en emportant tout avec elle. Et pourtant. Pourtant personne ne voulait se séparer de cette ingrate. Car personne ne savait ce qu’il y avait après elle. D’une rivière sans fin à une nouvelle vie. D'un champ inondé de vierge à un monde similaire à l'ancien. De nuages d’un blanc pur aux fourneaux infernaux. D’une conscience forte… Au néant absolu.

Le cœur de Nashar rata un battement quand sa main ne toucha pas sa cible. Il était fini. Aurait-il pu éviter cela ? Oui. Comment ? On ne provoquant pas sa mort. Cela remontait à plus loin encore que les paroles dites au colosse. Cela remontait à plus loin encore que son arrivé à Kosaten. Cela remontait à… Très loin. Depuis cette fois-là, il était destiné à mourir de cette manière. Illusion. Être convaincu d’être immortel. Être convaincu d’être immortel. Être convaincu d’être le plus brillant. Désespoir. Être tête baissé sous la faux. Être face au mur. Être dans l’ombre finale. Réalité. Mourir.

Le dos de Nashar courba sous l’impact. Ses pieds décolèrent du sol. Le bruit de la chair et des os étouffèrent ce qui aurait dû être ses dernières paroles en ce monde. Sa colonne vertébrale n’était plus constante. Plus entière. Il aurait pu cacher la douleur sous un voile de glace. Mais il ne s’en sentait plus la force. Les éclats de souffrance transperçaient de part en part son corps. Il ne lui restait qu’à finir sur le sol. Son glorieux passé allait-il défiler sous yeux qui perdaient de leurs lueurs froides ? Non. Une solide main vint empoigner son cou. Ce simple geste aurait dû lui donner le réflexe de s’y agripper pour le faire lâcher prise. Mais ses mains ne répondaient pas. Ni le reste de son corps.

Les poumons atteints par le choc, la cage thoracique enfoncée par l’arrière, le mage subissait le poids de son corps. Jamais la gravité ne lui avait paru si pesante. Pas même lors de son combat face à cette bête qui pouvait alourdir les choses. Il écouta les paroles insipides de son bourreau. Tous chasseurs aimaient triompher devant sa proie. Toutes proies se devaient de mourir avant de voir cela. Nashar ne voulait pas déroger à cette obligation. La douleur du coup, la souffrance de l’humiliation. Tout cela, sans aucune autre explication. Il s’était résigné.


Statistique:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 1 Sep - 15:47



«Aux horizons des évènements»
La re-rencontre de Nashar

* Ce rp se passe après la rencontre de Rhamanthys contre le serpent aveugle (suivre chrono de zayro)

Touché de plein fouet, dans le dos, la colonne de Nashar craqua sous le poids de l'impact sans égal de Zayro, bien qu'ils soient de la même nation, le colosse de Fuyu n'avait jamais dérogé à la règle de frapper quiconque le gênait ou se mettait en travers de son chemin. Ici, le jeune homme avait choisi sa voie en provocant volontairement le messager des enfers, il n'y avait donc rien à dire, si rien à dire qu'il en était même résigné à son propre sort.

Décollant du sol et tombant, rattrapé par une main lourde et pensante, oppressante, serrant son artère pour le rapprocher de ses yeux froids et clairs, ressortant de sa peau sombre, la mèche de Jinn sembla se soulever quand une courte brise entra dans la grotte par l'entrée, alors que le soleil avait un peu diminué sa clartée. Pas un mot ne sortait de la bouche des deux hommes, et le garçon impertinent semblait avoir perdu toute volonté, en vérité, il était knock out, son regard était vides et ses blessures trop conséquente, le combat était terminé, mais pas le massacre qu'avait prévu Zayro. Il dessera la poigne au cou pour laisser tomber Nashar sur quelques centimètres, avant que ses doigts n'empoigne de nouveau l'homme au visage, serrant jusqu'à laisser des marques, il le projeta contre un mur de la grotte avec toute la violence qu'il pouvait encore sortir.

Un fracas de poussière et de roches, l'incrustation de l'impact du corps du pauvre jeune homme contre la paroi et son sang marqué dessus comme une ombre pourpre. Il retomba lourdement sur le sol, mais le bras droit de Sul, continua d'approcher vers lui.


Humphf... Pathétique, dire que je n'ai utilisé que dix pour cent de ce dont je suis capable.

Ce n'était presque pas faux, sans doute très vrai d'ailleurs ! La différence de niveau, l'écart de puissance, un océan semblait séparer ces deux là. Les pieds arrivaient désormais face au visage tuméfié de Nashar, il écrasa sa face de prétentieux contre le sol, c'était l'humiliation pour le cryomancien, était t'il seulement encore conscient ?

Avertissement : Cette partie contient un passage gore::
 

Avançant encore vers lui, pour lui mettre un coup de pied dans le ventre, c'était peut être le coup qui ne ferait aucune différence vu son état, mais la violence de ce dernier le fit sortir de la grotte, comme s'il n'avait été qu'un sac à déplacer sur quelques mètres... Dehors, le reste du soleil cuisait le corps du pauvre jeune homme et ses muscles à vif, ce n'était franchement pas beau à voir, le sang luisant, c'était déplorable pour lui, mais Jinn comptait bien en finir avec lui.

L'attachant par les pieds pour le traîner dans les canyons, dans la poussière, contre la roche, raclant sa peau enfin, ce qu'il en restait parfois, car oui, sa peau était encore visible sur quelques partie de son corps, notamment à l'avant, le torse, ventre, genoux avaient étés épargnés si l'ont puis dire... Mais bon, comme un objet dont on voulait se débarrasser, Zayro l'emmena dans un endroit ou les vautours tournaient dans les hauteurs, il creusa un trou en balançant un gros laser, sans vraiment se fatiguer, c'était un creux d'environs deux mètres de hauteurs, sur un mètre trente de large.

Il balança le reste de Nashar, doutant à présent que ce dernier soit en vie, à l'intérieur de cette fosse qui allait être son tombeau. Puis au dessus de lui, toisa celui qui l'avait provoqué d'un ultime regard.


Faible.

Puis commença à l'enterrer vivant (ou mort ?) en faisant tomber le sable du canyon dans le trou, ensevelissant peu à peu le dénommé Nashar... Restant quelques minutes les bras croisé devant cette "tombe" faites pour l'occasion, Zayro regarda vers l'horizon, il ne devait pas oublier son objectif, le temple du croc du serpent, la route serait encore longue, passer par la zone volcanique serait dangereux mais un bon raccourcis. Il laissa donc le corps pourrir dans l'inconnu du canyon, en traçant de nouveau sa route.

Pour lui, c'était fini... A moins qu'un miracle ne se produise ? Il s'éloignait, selon le temps que mettrais Nashar pour peut être s'en sortir, il ne le verrait pas, ou alors, il lui faudrait vraiment finir le boulot.


_______

Hrp : Zayro à bien torturé nashar, le lacérant et lui retirant de la peau à divers endroit (visage, dos, jambes...) pour le trainer dans le desert et l'enterrer vivant. Nashar est donc sous deux mètres de terre

Statistiques :
Spoiler:
 

___________________

Passifs + objets + arbre
Spoiler:
 

===================

Actions, dégats, déroulement du combat :
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   Mar 1 Sep - 20:21







Kill The Elite
★ Fuyu Mada'fucka


Son corps était léger. Comme-ci on l’avait sorti d’une épaisse couverture étouffante. Nashar se sentait doucement flotter dans l’air. Puis, il se posa délicatement à un endroit lumineux. Le ciel ? Le soleil ? La chaleur ? Il n’aimait pas tout cela normalement. Il était plus habitué au froid, à l’hiver. Mais cette fois, il l’appréciait. C’était le paradis ? L’avait-il méritait après tout ? Il n’avait jamais cru en un dieu supérieur qui affectait les âmes à une éternité de bonheur ou de malheur. Toutefois, il craignait au plus profonds de lui le jugement divin sur ses actes, car il en savait leurs valeurs. Alors, aller au paradis maintenant… Éviter les flammes qu’il haïssaient tant… Cela aurait pour lui une chance inouïe. L’extase semblait être longue. Le mage se sentait dériver, comme trainé par les pieds. Mais il ne résistait pas, pourquoi de toute façon ? Pourquoi lutter contre la meilleure des choses qui pouvait lui arriver maintenant ? Kosaten, Sul Hei, la conquête, le Maitre du Monde, les Dieux. Tout cela n’avait plus aucune importance. La complaisance de l’au-delà dépassait tout cela, et de loin.

Faible.                                                                                                                                                                                                                  

Ces mots résonnèrent entre les oreilles de l’Ex Général. Faible ? Lui ? Non… Il était un fier guerrier… Mais il allait mourir. Il était bien faible. Incapable de défendre sa propre vie, il avait même renoncé, à l’instant, à ses idéaux. Et le pire, c’était que cela lui convenait. Il comprenait sa couardise, il se reprochait son abandon, mais ce qui l’attendait risquait d’être la mieux pour lui. Alors, quand il se sentit tombé pour toucher le fond de sa tombe ; quand il vit le ciel s’obscurcir par morceau. Quand le froid de la terre lui cacha la chaleur du soleil… Il ferma les yeux. Et il l'a ressenti d'un coup. Toute son envie de vivre. Toute la douleur. D'un seul et unique coup. Mais ces yeux restèrent fermés.


***



Depuis combien de temps est-il là-dessous ?                                                                                                                                                                                                                                               

Environ deux heures.                                                                                                                                                                                                                                              

Deux heures ? Il est si résistant que cela ?                                                                                                                                                                                                                                               

C’est à cause du sang de l’engeance démoniaque qui coule en lui. D’ici, je peux sentir cette ignominie lutter pour préserver la vie de son hôte. Commence à le déterrer, je prépare le sort de transport.

Où allez-vous le déposer ? Je croyais que la pourriture dans ces veines n’était pas acceptée au Sanctuaire Blanc.

C’est exact. Il avait prévu d’aller à Chikai. Nous allons l’y déposer.

Chikai ? Dans cet état ? Ils vont le tuer !                                                                                                                                                                                                                                              

Calme-toi, mon ami. Tu as bien vu comme moi. L’avenir que montre l’Eidolon se réalise toujours. Il doit survivre jusqu’à ce qu’il rencontre l’ange, c’est sa destinée.

Et s’il n’y arrive pas ?                                                                                                                                                                                                                                               

T’ai-je enseigné à douter de l’Eidolon ? Allez, dépêche-toi, ça serait idiot de se retrouver face à ces chiens d’Aeternam.

…                                                                                                                                                                                                                                            

Presse-toi, il va nous falloir le stabiliser et le purifier avant de partir.

Comme il vous plaira, Grand Prêtre.                                                                                                                                                                                                                                            











HRP : Je ne te dis pas merci pour ce RP... Mais merci =D Je le poste en correction !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Kill The Elite[+18]   

Revenir en haut Aller en bas
Kill The Elite[+18]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Challenge Elite, descriptif et explications : à lire !
» Kill points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.