Partagez | .
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland
Invité Invité

-



MessageSujet: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Dim 30 Aoû - 2:37



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.







Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.






Le pirate se trouvait à Fuki, une des trois villes importantes de Minshu, les deux autres étant Jiyuu et la capitale Kansei qui connaissait déjà. C'était la première fois qu'il y mettait les pieds dans cette ville. Il y avait pour une bonne raison, c'était le travail qu'il faisait et qui l'avait mené jusqu'ici et bien entendu cela payait assez gros en yens.
Il avait un autre contrat qu'il ne pouvait pas se défaire, il était marqué au fer rouge dans son corps. La personne dans son esprit, cet Eniora était là pour lui rappeler ce détail, cet élément et il ne pouvait pas être totalement libre et tranquille dorénavant.

Ce que remarquait Law en premier dans ce village était la couleur blanche qui prédominait le tout, cela lui rappelait de bons et de mauvais souvenirs du passé. Ce détail, il ne pouvait pas l'oublier car cet endroit était comme un peu Flévance, la ville ou se trouvait la Céruse blanc ce fameux métal qui avait fait la richesse de son village ou il était né mais aussi son malheur un peu plus tard. Il se demandait si c'était une mauvaise blague qu'on lui avait fait ou juste une coïncidence.

Était-ce le destin qui lui avait emmené jusqu'ici, c'était possible. Son visage se ferma légèrement en marchant dans cette cité. Certes, Law n'était pas tout seul car il était accompagné de plusieurs personnes pour transporter cette marchandise peu ordinaire, le 'Ryouma' qui était un alcool contenu dans une bouteille blanc proche du Malibu pour les connaisseurs. Ses alliés de circonstances n'étaient pas forcément des personnes fréquentables mais dans son cas, cela ne changeait pas grand chose car c'était une mauvaise habitude qu'il avait pris pour entreprendre ses affaires et mener à bien ses plans. Il fallait parfois se salir ses mains et entreprendre de travailler dans l'ombre pour un jour changer la donne et renverser la situation sans que son ennemi ne puisse le comprendre. C'était ce plan qu'il avait mis en place pour se dresser contre Doflamingo à Dressrosa avec l'aide de Mugiwara no Luffy.

'' Un souci ?
Non. C'est rien.
Tu ne peux pas me tromper, ne l'oublie pas. Je peux lire dans tes pensées et tout savoir si je le souhaite. Ici nous possédons une succursale. Je suis sur que ça va te plaire.
Que peux-tu me dire sur Fuki ?
Rien de particulier à part qu'ils ont une fixation sur le blanc. Pour le reste, je te laisse le découvrir. ''

Le jeune homme aux cheveux bruns avait remarqué ce détail, il sautait aux yeux à n'importe quel inconnu. Il regardait un peu ce nouvel environnement, il était vrai que cette cité semblait paisible, tranquille et qu'il ne voyait pas cet endroit changer si facilement. Un certain havre de paix pour ces villageois croyants jusqu'au bout des ongles. Il regardait les visages de ces personnes et il ne voyait que des sourires et une certaine joie de vivre.
Le groupe poursuivait leur marche en avant en direction de cette succursale, la propriété privée de ce riche mafieux se nommant Saito bien qu'en réalité, Eniora tirait les ficelles dans l'ombre. C'était elle qui contrôlait désormais ce marché, le business et les autres n'étaient au final que ses marionnettes, ses pions. Voilà le risque qu'on prenait quand on collaborait avec des personnes ayant des pouvoirs hors du commun et sans moyen de contrôle sur eux. Ce lieu qui servait de base dans cette cité de Fuki était un grand dojo, un lieu ancestral et qui servait pourtant de base d'opération à Fuki enfin seulement une partie. Le pirate regardait avec détail, minutie chaque monument, portrait qui était affiché dans cet habitat ou régnait un train de vie, une richesse. Il remarqua cette jeune femme qui était apparemment la fille du boss semblait avoir un regard mélancolique.

https://redcdn.net/hpimg11/pics/134554sayurigonewiththewindbyireal70d4jyjwf.jpg

Ce commerce semblait bien fonctionner ou alors était ce tout simplement l'immense fortune de cette personne. Quoiqu'il en soit, son job était assez simple s'assurer que la livraison arrive à bon port. Le reste était assez anecdotique et l'intéressait beaucoup moins. Il avait au moins un endroit pour se reposer, c'était déjà pas mal bien qu'il pouvait se débrouiller tout seul et trouver un lieu au calme mais cela ne dépendait pas que de lui.


'' Si on m'a demandé de protéger cette livraison c'est que sans doute il y a déjà eu des tentatives de vols !?
Dans Minshu, nous sommes à l'abri et les routes sont sûrs contrairement dans les lieux extérieurs. Il est possible que ton aide nous soit utile prochaine. Cette cargaison représente de d'argent, la prudence est de mise. ''

Un message qui ne tombait pas dans l'oreille de sourd, ce n'était qu'un moyen pour lui dire ce qu'il voulait entendre. Law n'était pas dupe ou idiot et lors de son entretien au marché noir de Kaisen, il avait compris que dans le futur, il implantait de nouveaux entrepôts dans chaque faction pour leur business. Un projet ambitieux mais potentiellement réalisable avec de bons éléments et un certain savoir faire. Il ne doutait pas de leur potentiel au vu des facultés de certains collaborateurs.
Le jeune homme décidait de se reposer quelques heures, il avait besoin de sommeil bien que son organisme ne semblait pas être atteint. A son réveil, il se sentait mieux et en meilleure forme qu'auparavant et il profitait pour vagabonder un peu, visiter Fuki car c'était bien là son intérêt. Ce n'était pas gênant qu'il soit considérer comme un électron libre, une personne agissant un peu comme à sa guise par les autres car il était surveillé. Les apparences ne montraient pas forcément la réalité mais tant que l'illusion est parfaite pour les autres, c'est ce qui comptait.

Plusieurs heures plus tard, on retrouvait Law dans une des zones commerciales, il devait être dans les alentours de 12-14 heures en regardant le ciel avec ce soleil qui brillait au zénith. Ses éclats lumineux étaient accentués avec tout ce blanc environnant qui reflétait parfaitement la lumière du jour. C'était un endroit parfait pour se servir de cet astre à bon escient et à son profit.

Il regardait autour de lui de nombreuses échoppes qui vendaient des produits plus succulents les uns que les autres, on pouvait dire qu'ici régnait une alchimie avec la nourriture. De nombreux stands proposaient de goûter gratuitement à certains plats pour tenter le client. C'était une opération commerciale intéressante de laisser le client juge de faire son choix avant qu'il ne finisse d'acheter le produit qu'il a préféré pour le savourer avec un certain délice.
Il continuait sa promenade en évitant de goûter à un plat qu'un marchand avait fait avec du pain. Malheureusement le pain n'était pas sa tasse de thé et c'est pourquoi il refusa d'y goûter. Un jour tu gagnes, un autre tu perds, c'était un pari de vouloir forcer la main du client sans connaître ses gouts et ses envies.

Le tatoué marchait en tenant son arme en haut de son épaule comme usuellement, il avançait vers une direction en se laissant guider par son instinct. Il entendit un sourire si particulier de quelqu'un et ce dernier se stoppa net. Il regardait autour de lui avant de remarquer quelqu'un près de lui précisément, la cible était repérée. Sans le savoir ce rire dans sa tête était un signe, un signal.  C'est en voyant la personne près de lui qu'il eut le déclic. Le regard du pirate se posait sur cette jeune femme, il la zieutait quelques secondes de haut en bas avant de se stopper vers ses yeux si particuliers. Il ne savait pas ce qui se passait mais il restait un moment ainsi, cela parut comme une seconde mais cela durait une éternité. Son regard avait quelque chose, un attrait était ce cette couleur atypique qui faisait cela, sans doute...


'' Tu l'as enfin remarquée, tu as mis du temps.
A moi de jouer maintenant...  ''

Le Trafalgar se remémorait que cela faisait déjà trois jours qu'il avait quitté ce mystérieux élu et cette rencontre lui avait servi de leçon, d'apprentissage pour ses prochaines rencontres. Cette expérience était nécessaire bien que déplaisante car parler à un mur, à une personne aussi antipathique n'était pas agréable. Il avait également entendu une rumeur concernant un élu qui avait besoin d'être aider voire secouru mais tout ceci était parfait pour un potentiel piège et c'est pourquoi, il n'était pas intéressé pour y aller. De toute manière, il avait d'autres préoccupations et projets qui l'ont amené ici et voilà cette opportunité de parler à cette personne.

-Oi, tu n'as pas l'air d'être quelqu'un d'ordinaire.

Ce qu'il remarquait en premier après avoir resté un moment sur ses yeux de couleurs orange voire jaune lunaire. Elle avait une coiffure rouge décontractée qui allait parfaitement avec son style vestimentaire inhabituel. De ce qu'il pouvait remarquer cette demoiselle était une possible aventurière, voyageuse. Voila les premières données qu'avait ce dernier juste en la regardant. Il tiqua évidemment sur son tatouage qui semblait parcourir une bonne partie de son corps, c'était un lien avec ce dernier qui en possédait quelques uns.

Law restait posé et détendu pour parler mais cette fois ci il allait prendre son temps et faire les choses de manière plus douce, moins précipité. Il attendait une réponse de sa part, si elle restait silencieuse ce qui était possible car il était un parfait inconnu pour elle mais ce n'était pas ce qui l'arrêtait dans sa démarche. Avec un petit sourire, il lui disait cela.


-Si tu le souhaites, j'aimerai discuter. Je te laisse choisir l'endroit par contre. On peut aller ou tu veux, si tu as une préférence, n'hésite pas.

C'était à elle de voir ce qu'elle voulait, souhaitait faire par la suite, il lui laissait carte blanche. Il était préférable de donner plusieurs options à un individu que de la forcer à faire quelque chose si cette personne n'était pas consentante.  Il avait fait exprès de ne pas prononcer le mot magique élu car si elle préférait rester incognito ou tout simplement qu'elle ne voulait pas qu'on sache cela, c'était possible mais avec ces premiers mots, elle pouvait supposer qu'il avait supposé cela.







Dernière édition par Trafalgar D. Law le Lun 31 Aoû - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Lun 31 Aoû - 20:42



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




Voila plusieurs jours qu'elle avait quitté Jiyuu, en laissant son ami Biggie derrière elle, mais non sans lui avoir dit au revoir. Emportant avec soi, quelque dose de serum à base de Kameha, les jours qui suivirent furent une intense cure pour soulager son manque d'éridium, et au bout d'un moment, un jour très exactement après être arrivé à Fuki, un autre village de la nation de Minshu, elle fut sevré. Pendant ce temps, Lilith avait apprit pour l'alliance, solidifié, même un blocus unifié contre Fuyu avait été ménagé, cela sonnait comme un début de guerre, et également d'étrange rêve qu'elle avait fait, difficile de dormir, mais ça en Kosaten, c'était parfois le cadet de nos soucis.

Enfin, l'heure était pour une fois au repos, arrivée fraîchement à Fuki, une ville d'une teinte blanche assez particulière, de plus elle était réputée pour payer assez bien les bons travailleurs et cela tombait en plein rush pour la rouquine, qui cherchait un peu de quoi se sustenter, au moins au niveau pécunier. Des quêtes ou des rencontres, voila ce qu'elle cherchait à présent, histoire de récuperer sa force d'antan, mais pas seulement, la sirène souhaitait croquer cette vie extrêmement enrichissante à pleine dent. Et en parlant de ça, une petite fringale, vu l'heure c'était normal, la fit entrer dans le quartier commercial, toujours d'un blanc immaculé, rempli de stand en tout genre.

Elle s'arrêta vers un vendeur au hasard, demanda les spécialités et puis se laissa tenter par quelques mets plutot délicieux, payant comptant ce qu'elle devait ensuite, Lilith continua sa marche les mains dans les poches, tout en regardant droit devant elle, avant d'être abordé par une sorte de type, de samurai ou non, qui était ce en fait ? Il lui posa une question, enfin, émit plutôt une information sur ce qu'il retenait de son abordage envers la sirène, alors la jeune femme lui répondit ;

Heu, merci... Je suppose ? Et moi j'ai jamais vu un samurai avec un bonnet, ça fait donc de nous, deux cas particuliers hein !. Fit t'elle avec un petit sourire moqueur.

Plongeant ses yeux de feu, dans le regard de jais du bretteur et pirates, elle ne pouvait pas encore deviner qui il était, s'il était élu ou non, ni même ses intentions, alors elle resta "prudente" tout en étant aussi "détendue" que lui l'était face à elle.

La sirène positionna sur ses hanches comme pour attendre de voir ce que Law aurait à répondre, mais il avait enchainé sur autre chose, proposant à la demoiselle d'aller dans un endroit pour discuter. Ce type était étrange, mais pas forcément dangereux et ce, malgré l'énorme lame qu'il se trimbalait ! Compensait t'il quelque chose ? Non, enfin, ce n'était pas le temps pour se poser ce genre de question.

Lilith remarqua aussi son style, étrange, peut coutumier de Kosaten, il avait un look plutôt cool elle devait bien l'avouer, mais elle n'aurait pas pu deviner qu'il était un pirate. En roulant un peu ses yeux, comme pour se moquer et réfléchir faussement, elle finit par lui dire ;

Et pourquoi pas, mister ... Hmm... Comment vous vous appelez au fait ?

Puis elle indiqua du doigt, la direction d'une allée, encore publiquement ouverte, il y'avait du monde, mais elle n'allait pas cloturer ce qu'elle avait prévue de faire de sa journée, pour parler à un inconnu, même si la rouquine était frillante des nouvelles rencontres et que Law, ne la laissait pas indifférente, elle marcha encore entre les stands.





Moi c'est Lilith. Dit t'elle en souriant, tout en regardant légèrement law sur la coté, sans bouger sa tête.

La démarche svelte, sexy et posée, Lilith s'était présentée, mais garda en tête les conseils inculqués par Schneiden, à savoir ne pas forcément se présenter tout de suite comme une élue, car un peu zêlé parfois, la jeune femme ne s'en rendait pas compte.

A force de marcher au coté du pirate, dont elle allait apprendre, nous en étions certains, pas mal de choses croustillantes, elle passa à coté d'un stand de combat, en fait le but était simple, quelques personnes, souvent des hommes bien corpulents, s'affrontait en free fight, en pleine rue, pour quelques yens... Enfin en pleine rue, c'était un peu gros de dire ça, la petite arène était un peu plus loin, dans une rue plus sombre, mais le guichet si l'ont puis dire, était aux yeux de tous. Et évidemment, cela rendit curieuse Lilith.

Hey, mais ça a l'air pas mal ! On peut entrer ?

3 yens l'entrée, 6 yens la participations ma belle, vous choisissez quoi ?

Après un bref regard vers Law, et une courte réflexion, elle sourit et se laissa tenter par la participation. Mettant alors 6 yens sur le tapis, elle obtint une sorte de petit ticket et une possibilité de lot, en fait ces combats était un spectacle court, la plupart n'était pas des combattants, les gens les plus forts ou pauvres de Fuki, mais tous civils, s'affrontaient pour gagner des yens ou de la nourriture voir parfois quelques objets du quotidien... Mais peu importait, c'était un spectacle un peu archaïque, mais non sans interêt pour elle.

Vous vouliez être tranquille pour parler, parlons ! Je passe dans trois tours, vous participez aussi ?

Il ne s'agissait vraiment pas de vrai duel, ni une proposition, le tour était déjà scellé et son adversaire était un gaillard de deux mètres de hauteur, gras et avec l'air confiant. Pas de problème pour une élue, elle s'assit au fond, dans les rangs, la ou peu de monde était assit, la plupart beuglaient en se levant et criait, ça lui rappelait presque la maison.




Dernière édition par Lilith le Mar 1 Sep - 3:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Mar 1 Sep - 2:06



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.





Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.



Law était dans la ville blanche de la République Minshuiste, c'est à dire Fuki. Il avait fait une rencontre impromptue dans une des ruelles de cette cité, c'était une jeune femme à l'allure atypique, un mix entre Lara Croft et de Lightning ce qui donnait quelque chose d'unique, d'improbable, enfin...Lilith. Le pirate ne l'avait pas choisi par hasard parmi cette foule présente, ce n'était pas une coincidence qu'il décide de lui parler et de s'intéresser à elle plus particulièrement plutôt qu'à un autre individu.
Il se demandait comment cette dernière allait réagir à son intervention, la première réaction était un indice, une grande information pour la suite de la conversation. Sa réponse montrait que cette jeune demoiselle avait du répondant mais aussi de l'humour, c'était un bon point. Cependant Law devait rectifier un fait, elle avait pensé à tort qu'il était un samurai, c'était peut être à cause du long sabre qu'il portait.
 

- Non, je ne suis pas un samurai. Mais tu as raison, nous sommes différents des autres.

Il lui disait cela avec franchise, simplicité, sans se prendre la tête, cela sortait de sa bouche de façon marginale presque comme le faisait un programme pour afficher une donnée quelconque. Law pouvait être un manipulateur, un expert pour embrouiller les autres quand les circonstances le nécessitaient ou lorsqu'il voulait atteindre un objectif précis comme en jouant sur plusieurs tableaux. Cependant dans cette situation, c'était bien différent, c'était un premier contact avec une personne du sexe opposé. Restant sur ses gardes mais il ne montrait aucune animosité ou contraste sur son visage depuis le début. Elle voulait connaître son identité pour mettre un nom sur son visage, c'était d'ailleurs ce qu'il avait essayé de savoir avec le shinigami ainsi que d'autres révélations sur son monde mais la chance ne lui avait pas sourit.
Eniora qui suivait tout ce qui se passait ne pouvait pas s'empêcher de donner son avis. Parfois, il était intéressant d'avoir un conseil extérieur, neutre sur un contexte car cela permet d'ouvrir de nouvelles voies, débouchés qu'on n'avait pas pensés.


'' Elle a l'air intéressée, on dirait que tu as plus de facilité avec la gente féminine. Elle est plutôt mignonne, je dois l'avouer. Je me demande si c'est ton style ?? Je suis curieux pour la suite, ne me déçois pas hihihi ''

Law ne lui répondait pas, il avait mieux à faire en ce moment. Il profita pour se concentrer sur cette rouquine, une chose à la fois plutôt que de s'éparpiller inutilement ou d'être troublé. Ses paroles envers la mercenaire avaient eu le succès escompté et c'est pourquoi il décida de se présenter.

-Je me nomme Trafalgar. Trafalgar Law. Et toi !?

Il avait hésité de dire seulement son nom de famille mais finalement c'était peut être son côté naturel, simple de sa partenaire qu'il lui avait fait changé d'avis sans le savoir. Elle ne tarda pas à lui répondre à son tour et il pouvait ajouter cette information sur son profil qui était en cours de réalisation.
Rester simple était sans doute le meilleur moyen pour discuter, s'entretenir avec quelqu'un. Il n'était pas un séducteur comme pouvait l'être Dante qui essayait de charmer les autres. Il était juste une personne qui avait ses atouts et ses défauts, un homme, un humain, un pirate, un possesseur de fruit du démon, bref rien d'exceptionnel parmi toutes les possibilités qu'offraient ce Kosaten avec ses élus qui arrivaient de différents mondes tous les uns plus originaux que les autres.


-Je te suis.

Marchant à ses côtés, il profitait pour changer la position de son arme pour se déplacer avec un peu de plus de mobilité. Le jeune homme était aussi un peu curieux sur son hôte, se demandait ce que faisait Lilith dans cette ville de Fuki par exemple. C'était une des multitudes questions qui avait un intérêt chez lui. Ne voulant pas presser les choses, brûler les étapes, il se contentait de la suivre et de voir ou elle l'emmenait dans cette ville blanche.

'' Des combats !? Ca change de la nourriture, on dirait que c'est là qu'elle veut aller...''

Le Trafalgar ne parlait pas pour rien dire, il avait le temps et la patience, après tout cette journée ne faisait que commencer. Il la laissait faire, se contentant d'être en retrait comme l'était un spectateur averti de ce qui se déroulait dans cet endroit qu'elle avait choisi. Elle voulait se mettre en valeur, se prouver quelque chose, elle ne semblait pas avoir peur ou alors était ce sans doute une certaine innocence dans sa façon d'être. De toute façon, l'aventurière ne risquait pas grand chose au vu de ses capacités, c'était même au pirate de faire attention à ses arrières. Law était encore un jeune élu, une jeune pousse qui demandait qu'à éclore pour que son potentiel explose.

'' Je suppose que tous les recherches sont à tes frais.
Hum, c'est vrai que je n'ai pas parlé de ce sujet. Tu choisis bien le moment. Si tu veux tout savoir cela va dépendre de ta conversation avec elle. ''

Lilith souhaitait y participer, faire une apparition et montrer sans aucun doute son potentiel. Désormais la question qui se posait est ce que Law allait lui aussi se prendre au jeu. Il lui avait dit noir sur blanc que c'était à elle de choisir mais tant qu'il n'avait pas de risques, il ne voyait pas de problème à cela puisque c'était un moyen de voir ou il en était. Il profitait pour sortir quelques yens de ses affaires et recevoir également un ticket. Il connaissait le moment ou il devait rentrer en scène et faire son numéro, c'était juste après elle. Cela lui laissait un peu de temps.
Par la suite, le duo trouva un coin au calme, c'était le meilleur moment pour discuter et il n'allait pas s'en priver pour lui poser enfin quelques questions mais aussi lui parler de sa personne.


-Je combats juste après toi.  Il garda son sourire sur son visage même si ce dernier devenait un poil plus sérieux.

-Je voulais discuter pour en savoir plus sur toi. Si tu veux tout savoir, ça ne fait pas si longtemps que je suis arrivée dans le Kosaten.

Il profita pour lui révéler une information sur lui et cela devait lui permettre de comprendre qu'il était un élu également. Un individu choisit pour des obscures raisons pour aider une faction sans savoir vraiment pourquoi. Il possédait un sceau de soumission dès leur arrivée, c'était un premier contact si accueillant et jovial que la seule réponse logique était va en enfer...

-Je ne suis pas intéressé par ce petit jeu de faction. Que tu viennes de Fuyu, Seika ou Minshu n'a aucune importance à mes yeux.

Law parlait avec une certaine liberté et sans mâcher ces mots mais il ne perdait pas son calme malgré le goût amer de cette arrivée si brusque, soudaine. Si le choix lui avait été donné, il attendit un moment et connaître le dénouement de l'alliance avec Mugiwara no Luffy à Dressrosa avant d'arriver ici.

-Que souhaites tu me dire sur toi !? Je peux voir que tu possèdes un tatouage, a t'il une signification !?

Le jeune homme était intrigué par ce tatouage de couleur bleu possédant des motifs étranges, sans doute tribaux qui parcourait une bonne partie de son corps. Il fallait être aveugle pour passer à côté de ça.
Tout en discutant, il regardait en tant que spectateur la première rencontre, cela lui permettait de juger quelques adversaires bien que les chances de défaite soient minces. Sous estimer les autres étaient mauvais et pouvait entraîner des surprises. Sachant cela, il ne perdait pas de l'œil le combat en cours pendant qu'il posa sur le sol son Kikokû qui était son nanachi. Actuellement il était plus intéressé par la personne à côté d'elle que le combat. Il fixa ses yeux pour s'y perdre pendant quelques instants avant d'entendre la foule qui acclamait le vainqueur de la rencontre. Le premier combat venait de se terminer.







Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Mar 1 Sep - 19:08



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




La première réponse sortant de la bouche de ce curieux jeune homme, fut le fait qu'il n'était pas un samurai, à vrai dire elle ne l'avait pas forcément pensé sur le coup, il y'avait vraiment de tout sur Kosaten, ça lui avait juste semblé être le plus logique et encore, c'était plutôt parce que ce fut le seul mot passant par sa tête dans l'instant, cela n'avait pas à voir avec son grand katana, d'ailleurs il était vraiment long, ce n'était pas le genre d'arme de débutant à priori, elle l'avait remarqué, s'il avait ça c'est qu'il devait bien savoir s'en servir !

Quoiqu'il en soit, lorsqu'il dit sans hésitation que tous deux n'étaient pas comme les autres, elle crut bien comprendre qu'il était un élu, sans forcément le dire clairement, il n'y avait désormais que peu de doute sur son sujet, mais restait encore quelques points à éclaircir.

Lorsque le tour des présentations fut venu, il se présenta sous le nom de Law, Tafalgar Law, un prénom et un nom peu commun, sur lequel il avait hésité, peut être était ce un mensonge, peut être ne voulait t'il pas tout dire d'un seul coup, difficile à dire honnêtement, mais elle se contenta d'acquiescer en souriant ;

C'est un drôle de prénom, je n'ai jamais entendu de similaire. Enchanté en tout cas Law.

A cette suite, la jeune femme s'était naturellement présentée à lui, comme une évidence, peu craintive vis à vis de lui. Elle remarqua également les cernes sous les yeux de ce dernier, il ne devait pas connaitre le repos, mais ça l'a fit sourire, peut être était t'il une sorte de mercenaire en son genre, il en avait presque le look.

Puis Lilith l'emmena ailleurs, toujours dans les rues bondés d'abords, et enfin vers le guichet des combats. Bonne pâte et silencieux, Law avait simplement indiqué qu'il l'a suivait, c'était très bien comme ça, du moins pour l'instant. Le pirate n'était pas très bavard et attendait le bon moment pour poser ses questions. S'il était un jeune élu, c'était tout à fait normal, mais elle ne serait peut être pas forcément la mieux placée pour ça.

Tout dépendait de la nation et puis, elle gardait en tête l'idée et la possibilité, que ce soit un piège ou lui un faux élu, un espion ou un membre d'aeternam, les temps l'exigeaient ! Il fallait être prudent dernièrement... Mais ici, avec ce publique de rebuts, elle se sentait chez elle, comme un coq-en-pâte. A peine avait t'elle prit place, qu'elle remarquait que Traffy avait lui aussi prit son tour, souhaitait t'il l'impressionner ?

Oh je vois ! Tu penses pouvoir te débrouiller alors, par contre je crois que les armes sont interdite, c'est juste du divertissement, pour amuser la galerie je suppose. Fit t'elle en s'étirant les bras.

La discussion pouvait commencer, il ne posa pas de question tout de suite, mais indiqua et confirma qu'il était un élu, fraîchement débarqué en Kosaten et portant peu ou pas d’intérêt aux factions. Une sorte de marginal de ce monde, surement affecté lui aussi par le fait d'avoir été transporté sans son avis, de force, dans quelque chose qui le dépassait pour le moment... En plus des limitations très frustrantes de pouvoir, pour d'obscurs raisons.

Oui, elle comprenait son point de vu, elle aussi n'était pas trop dans le jeu des factions, même si elle s'estimait pas mal tombée et quelques fois redevable face aux événements qui avaient parfois eut lieux. Amusée toutefois qu'il connaisse déjà les noms des trois pays, alors qu'elle à son arrivée, n'était pas à jour à ce niveau là, elle plaisanta sur le sujet ;




Woaw, je suis épaté, tu connais au moins les noms des trois plus grands endroits, tu sais déjà ou tu mets les pieds ahahah !

Elle ne pouvait pas le punir de sa franchise, au contraire, elle appréciait ça. Tout en continuant de garder ses yeux fixés sur les siens, un leger sourire dessiné sur son visage, elle l'écouta parler, enfin... Poser ses questions. Law resta plutôt évasif et plutôt que de demander quelque chose de précis, préféra taper dans le large, demandant ce qu'ELLE préférerait dire, c'était presque une attitude gentlemen d'agir ainsi.

La précision fut plutôt sur son tatouage de sirène qui parcourait quasiment une moitié de son corps, non en fait c'était le cas, du bas de la jambe au bassin, jusqu'au bras et au torse, elle en était recouverte, ainsi que le tatouage du phoenix sur le haut du bras droit, recouvert à moitié par sa manche.

Lilith l'observa alors, tandis qu'après ses mots, le premier combat venait de se terminer et le second s'entamait toujours sous les râles et les cris des mâles dans les gradins de fortunes. Comment pouvait t'elle lui expliquer tout ça ? Bon au moins, il lui avait laissé le choix. Se mettant à l'aise, les deux pieds sur un banc juste devant elle et l'arrière du crâne adossé sur le mur en bois derrière, elle commenta ;

Et bien, je viens de la planète Dyonisus, enfin j'y suis née, avant de parcourir différentes galaxies pour m'installer sur une planète du nom de Pandora. Je suis une mercenaire, ce qu'on peut aussi appeler une "chasseuse" de l'arche, sur mon monde c'est une sorte de trésors antique et mythique que tous s'arrachent.

Restait encore des sujets sensibles. Devait t'elle se livrer sur sa capacité, le fait qu'elle soit une sirène ou encore qu'elle soit accroc à l'éridium ? Ca se bousculait un peu dans sa tête, mais il ne fallait parfois pas trop se la prendre, ou se torturer le citron. Lilith restait zen, elle regardait parfois le plafond en parlant ou vers l'arène pour voir quelques bouts de combat, et roulait enfin ses yeux par moment, en direction de Traffy.

Hmm me concernant, je suis comme vous, une élue de ce monde nommé Kosaten, si vous êtes aussi un élu, à quelle nation appartenez vous ? Vous êtes au courant que les tensions entre deux d'entre elle sont... Plutôt houleuses n'est ce pas ? D'ailleurs, ça me saoule de te vouvoyez, je vais te tutoyer si ça te gêne pas. Fit t'elle calmement

Elle se repositionna un peu plus droite, pour parler de la suite, même si elle aussi avait posée quelques questions, légitimes d'ailleurs.

Et pour mes tatouages, disons qu'ils sont liés à ce que je suis. Une sirène de Byonisus, de ce fait j'ai quelques atouts, mais tu verras ça un jour peut être, quand on se connaîtra mieux mister Law. Et toi, tu viens d'ou ? Raconte m'en plus sur tes talents et cette énorme épée que tu trimbale avec toi depuis tout à l'heure.



Dernière édition par Lilith le Mer 2 Sep - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Mar 1 Sep - 23:21



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.






Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.






Il est vrai que le pirate n'avait au départ pas voulu dire ou tout au moins souhaiter indiqué sa véritable identité à cette personne mais comme il avait changé d'avis sur le coup, c'est pourquoi, il préférait lui dire tout son pedigree comme le faisait un certain agent britannique de sa majesté. C'était selon lui une meilleure manière de se présenter sans compter que cela sonnait mieux ainsi. Il ne fallait pas oublier qu'on était dans le continent asiatique et que les coutumes étaient légèrement différentes que celle des occidentaux tel que le nom était placé avant le prénom par exemple.
Une personne qui suivait tout depuis le début profitait pour analyser la situation, trouvant que le Trafalgar donnait trop d'informations à son goût et que ce n'était pas utile au contraire, cela le desservait dans un certain sens. Elle avait peut être raison mais il voulait jouait carte sur carte avec Lilith car il avait semble t-il un feeling, une sensation qu'il ne pouvait pas décrire, expliquer. C'était peut être un pouvoir caché que possédait cette dernière, c'était une éventualité.

'' Tu lui donnes trop d'informations, tu devrais être plus prudent. Tu ne sais pas à qui tu as affaire. Ce n'est pas parce qu'elle a l'air cool qu'elle ne cache pas quelque chose... ''

Law ne répondait mais ce n'était pas pour autant qu'il n'écouta pas ce qu'elle disait et qu'il ne prenait pas en compte son opinion. Elle avait des capacités qui le dépassaient rien que le fait qu'elle se retrouve en lui montrait qu'elle n'était pas à prendre à la légère. Il savait qu'Eniora lui cachait des faits. Un secret, une botte secrète, un dernier atout dans sa manche avait plus d'effet quand quelqu'un n'était pas au courant plutôt que le contraire.

De base, Law n'était pas forcément un grand bavard quelqu'un qui aimait parler de tout et de rien avec les autres, c'était même le contraire. Il parlait seulement quand la situation l'exigeait ou pour exprimer son avis, son opinion. C'est sans doute la raison pour laquelle, la mercenaire le trouva un peu distant, réservé mais pourtant c'était bien lui qui avait fait le premier pas en l'interpellant ce qui montrait qu'il savait prendre sa chance au vol, ne pas perdre une opportunité quand celle ci se présente.
Le Trafalgar ne connaissait pas grand chose sur cette ville et ses mœurs. Étant qu'un voyageur, un touriste de plus qui faisait des affaires, cela s'arrêtait là. Il n'imaginait pas avoir un lieu dans ce monde qu'il considérait comme chez lui, il était très loin de cette voie car son monde était encore trop dans son esprit, dans son cœur.


'' Je me demande si un jour je reviendrai...''

C'était une bonne question et celle ci n'avait pas encore de réponse. Il était difficile de savoir si en jouant le jeu ou alors si un camp venait à assimiler les deux autres que cette partie soit finie. Non loin du combat qui venait de s'achever et avant qu'un autre ne débute, Law était assis près d'elle afin de l'écouter mais aussi pour échanger, répondre à ses questions car il était évident qu'elle en avait aussi.

Hum... ce n'est pas un problème. Je peux me débrouiller sans.

Il n'épilogua pas sur ce sujet car son arme de prédilection Kikohu qui voulait dire 'le cri de démon' était une épée maudite. Actuellement il ne pouvait pas utiliser ses pouvoirs en harmonie avec elle, c'était un peu dommage. De toute manière, c'était elle qui choisissait son propriétaire et non le contraire. Il y avait un lien entre eux comme un bout de fil invisible. On ne pouvait pas nier que cette arme ne passait pas inaperçu et que c'était la première chose qu'on remarquait de sa part. La seconde était sans doute ce bonnet qu'il avait depuis son enfance et qu'il ne quitta jamais.  C'était sans aucun doute un souvenir comme le chapeau que Shanks avait donné à Mugiwara no Luffy lors de leur rencontre.

En disant qu'il était arrivé depuis quelques jours dans le Kosaten, c'était un signe de plus qu'il faisait partie de cette confrérie, un élu. Elle semblait surprise qu'il sache autant mais c'était normal. Il lui indiqua ceci tout en restant le plus simple possible.


-Je me suis un peu renseigné comme le ferait n'importe qu'elle personne qui découvre un nouveau monde.

Il ne mentait pas, il avait cherché des réponses comme toute personne saine d'esprit et savoir pourquoi lui plus qu'un autre ? C'était une bonne question. Cependant il n'y avait encore plusieurs ombres, des points obscurs, énigmes, mensonges, tromperies dans cette histoire. Il avait un sentiment qu'il y avait plus et que quelque chose se cachait derrière l'arrivée des élus mais quoi..
Law se montrait plus intelligent, plus mature en laissant sa partenaire choisir les informations qu'elle voulait divulguer plutôt que ça soit lui qui parle d'un sujet précis de son monde encore inconnue. Il ne voulait pas se montrer trop curieux ou entamer une discussion sur un thème inapproprié qui pouvait la mettre mal à l'aise.

Lilith était une exploratrice puisqu'elle avait visité plusieurs planètes voire galaxies au cours de sa vie. Au vu de son physique plutôt avantageux, de ses traits, on pouvait lui donner la vingtaine tout comme lui. Il avait à peu près le même âge avant qu'il entende une déclaration intéressante de sa part. Elle était une mercenaire ce qui voulait dire qu'elle travaillait pour de l'argent mais qu'elle avait un certain respect des valeurs. Il profitait pour lui dire ceci une fois qu'elle avait fini son monologue pour ne pas la couper durant son intervention.


-Ton monde à l'air intéressant. Tu es une mercenaire et moi un pirate. On forme un drôle de duo.

Il venait enfin de lui révéler ce qu'il était finalement tout en faisant un peu d'humour. Elle profita par la suite pour en savoir plus sur lui. Il se demandait ce qu'elle voulait au final et il n'allait pas attendre très longtemps pour le découvrir. Quoi de plus logique qu'un jeune élu se trouve dans sa nation plutôt que dans un autre lieu encore inconnu.

-Je suis de Minshu. Avec ce que tu me dis, je pense comprendre pourquoi Minshu et Seika ont fait une alliance. Tu peux  m'en dire plus à ce sujet !?

Cela tombait sous le sens, cette alliance avait lieu car la faction de Fuyu avait commis sans doute l'irréparable enfin certains de ses élus. Il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même panier à cause de quelques individus.
Il lui manquait les détails, les tenants et aboutissants de ce traité, il savait que ce Zéro était l'émissaire de Minshu car c'était lui qui avait forgé ce lien avec l'accord du dirigeant cela va de soi. Il savait tout ça grâce à sa rencontre lors d'un événement particulier avec une lettre qui apparut juste devant lui et qui le transporta ailleurs.


-Fais comme bon te semble. Ne sois pas gêné.

Il essayait de la mettre à l'aise et il préférait également qu'elle le tutoie. Certes le vouvoiement montrait une marque de respect mais celui ci devait se mériter, se gagner. Forcer quelqu'un de n'importe quelle manière n'était pas la bonne idée à entreprendre, chose à faire. Elle souhaitait garder une part de secret, ne pas tout dévoiler et elle avait bien raison sur ce point. Maintenant c'était à lui de lui donner des données concernant son monde. Il essayait d'être le plus clair possible pour éviter qu'elle soit perdue ou complètement noyer par son flot de renseignement inutile.

-Je viens d'un monde de piraterie celui de Red Line qui est divisé en cinq zones maritimes,  North Blue, East Blue, South Blue, West Blue et Grandline. Je suis né à North Blue dans une ville assez similaire à Fuki, 'Flévance' surnommé la ville Blanche.

Il attendit un moment avant de poursuivre sur d'autres explications le concernant et il profitait pour mettre en relation le fait qu'elle soit une sirène par la même occasion.

-Dans mon monde, il y a aussi des sirènes mais elles vivent sous l'eau. Elles sont considérés comme des hommes poissons.

Il n'avait pas besoin de donner plus d'explications rien que le nom suffisait pour se faire une idée. Une personne avec le corps d'un humain mais ayant la nageoire d'un poisson, voilà quoi ressemblait une sirène et comme on avait l'habitude de les voir dans les dessins animés par exemple.
Par la suite, il allait donner un peu plus d'explication sur lui mais sans trop en dire non plus. Il jouait le même jeu qu'elle au final. Il ne voulait pas montrer qu'il était puissant au contraire, il voulait paraître plutôt normal mais allait-elle le croire car après tout il avait réussi à devenir un des 7 Shichibukai.


-Disons que cette épée m'a choisi a cause de mes facultés. J'ai mangé un fruit interdit qui me permet d'utiliser son pouvoir.

Il ne rentrait pas dans les détails préférant attendre que Lilith lui pose d'autres questions si cela devait arriver plutôt que ça soit lui qui donne trop d'éléments d'un coup. Il n'oubliait pas une de ses qualités ce qui le rendait peut être précieux après une bataille. Il avait le don de soigner les gens, les personnes et c'était bien à cause de ses connaissances en médecin et du fruit du bistouri en sa possession. Toujours avec le sourire sur son visage, il la regardait et analysait le moindre de ses mouvements, gestes mais son regard avait le don de l'envouter.

-Je suis un pirate mais également un médecin.

Dorénavant, il ne pouvait plus tomber malade car il avait ce don en lui et la capacité de se soigner lui même. Law restait évasif dans ses propos mais il l'informait de ses talents à sa manière. Il profitait pour recueillir plus d'infos sur elle et non sur son monde cette fois ci. Il avait fait exprès de ne pas lui poser la question sur son sceau ni sa faction car il avait déjà expliqué que c'était un détail plus qu'autre chose.

-Dis moi que fais-tu ici à Fuki... As-tu des objectifs dans le Kosaten !?

Cela lui permettait de savoir ses intentions et potentiellement si elle recherchait quelque chose de particulier. Il y avait du temps avant de la voir entrer en scène et faire son apparition dans l'arène. Elle savait déjà qui était son adversaire même si ce combat de free fight n'était pas à prendre au sérieux.









Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Mer 2 Sep - 18:24



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




On pouvait dire que la discussion s'amenait facilement, aisément, naturellement et ce n'était au final pas plus mal, entre les deux il y'avait une sorte de feeling maintenant, peut être pas au même point qu'avec Biggie, mais Law bien qu'un peu discret, restait agréable, courtois et curieux, ce qui en faisait un parfait élu débutant pour le moment ! Assis près d'elle à l'écouter parler, il n'entra pas dans les détails de son armes lorsqu'elle lui indiqua que le combat était unarmed, ça ne le dérangeait pas, elle verrait bien l'ampleur et la fulgurance de ses points pour avoir une idée de son niveau.

Bref, la rouquine continua de parler, répondant ainsi et sans doute plus en détails, aux questions de Traffy. Concernant le fait qu'elle se soit un peu moqué de lui, en disant qu'il savait déjà ou il mettait les pieds, il répondit simplement sans la couper, qu'il s'était renseigné un peu, sans en dire trop, peut être avait t'il parlé à d'autre élus avant elle ou s'était t'il informé auprès des gardes de sa nations ? Toujours est t'il que c'était une bonne chose, elle n'aurait pas à aborder l’entièreté du sujet "kosaten" qu'elle même ignorait en grande partie, et puis il avait l'air malin et malicieux sous son bonnet... Pas de doute, c'était un débrouillard, un peu comme elle.

Tant mieux alors, tu sais te débrouiller, ça te permettra de survivre, j'ai fais quelques erreurs à mon arrivée, en voulant partir seule et voyager, ça m'a valut une rencontre avec une bête immonde qui a failli avoir ma peau, j'ai été sauvée par une autre élue de ma nation.

Même si ce n'était pas une surprise, elle indiqua donc clairement cette fois ci, être une élue. Puis elle avertissait Law des dangers de ce monde, qui n'était pas seulement rempli de féerie et de magie innocente, il y'avait aussi des cotés hostiles et dangereux, mais il devait s'en douter, c'est sur !

Par la suite, la conversation partie sur le fait que Lilith présentait son monde, Pandora la ou elle vivait, un monde post apocalyptique, rempli de bandits, de skags, de guns et d'argent, c'était la loi du talion, du plus fort et du pognon, le rêve des chasseurs de primes et des sauvageons. Borderlands, cela signifiait bien son nom. Et voila qu'un fait entra précisément en jeu, juste après son discours, un fait plutôt intéressant, qui valut à Law, toute l'attention de la jeune sirène.

Il se disait Pirate, elle même pouvait être considéré comme une pirate, même s'il y'avait une légère différence entre eux tout de même, le code n'était pas tout à fait le même, mais les vrais pirates existaient aussi dans Pandora.

Oh oh oh, et dois-je t'appeler, Cap'taine Law ? Tu es quand même plus sexy que le capitaine crochet. Rigola t'elle.

Mais law était jeune, environs son âge, peut être même plus jeune en fait, et il pouvait donc être un simple corsaire, voir même un mousse, elle avait dit "capitaine" en rigolant, sans savoir si ça pouvait être la verité. Mais attention, ce n'était pas pour autant qu'elle doutait du contraire, il pouvait bien l'être, il en avait la prestance en quelque sorte, et d'ailleurs, Lilith ne manqua pas de rebondir sur ce fait ;



Il y'a aussi des pirates sur mon monde, ils conduisent des skiffs des Dunes, des sortes des navires qui sont en suspension au dessus du sable. La majeur partie de mon monde est un desert, peu d'océan, alors on s'adapte. Je préfère quand même rouler pour ma part.

Lilith ne savait pas s'il comprendrait le sens de rouler, ou même l'allusion, en même temps pour un pirate, il ne faisait pas penser à ces pirates des vieux livres, mais bien à l'un de ceux de son monde, donc elle pensait que niveau technologie, il en saurait quand même pas mal, et c'était pas  faux, dans son monde un certain vegapunk mettait tout ça bien en place, meme si les navires étaient de bois chez lui, les robots crachant des lasers existaient bels et biens !

Elle l'écouta ensuite parler, pour dire qu'il venait de Minshu, la nation verte, donc la sirène se retrouvait chez lui et s'il disait vrai, il aurait le sceau du serpent pour le prouver, c'était donc un possible allié. Même si Lilith savait que tous les bleus n'étaient pas coupables, ça arrangeait un peu ses affaires quand même, disons que ça simplifiait potentiellement les choses.

La nation de Fuyu, n'était pas connue pour avoir les élus les plus stables. Puis Traffy en voulait savoir plus sur l'alliance, les tenants et aboutissants, le pourquoi du comment, elle ne pouvait pas lui en vouloir, même si elle s'était aussi renseigné un peu dessus après les événements du temple et d'Aeternam sur Chikai, elle ne connaissait pas tout à 100% alors elle en parla avec son propre recul ;

Cette alliance vient d'un homme de Minshu, nommé Emiya, enfin c'est de là que démarre la proposition, et je crois que c'est à cause de Zayro, l'un des élus de Fuyu, considéré comme assez dangereux, et aussi de la secte à problème Aeternam. Ces deux cas, ont amené à une alliance commune entre Seika et Minshu. Comme Fuyu est un peu au centre du problème, j'ai entendu parler récemment d'un blocus des provisions et une élévation des prix pour eux, la secte en profite aussi pour attaquer par moment, cette alliance semble donc necessaire.

La jeune femme ne pouvait pas savoir ce que penserait Law de tout ça, s'il approuverait ou non, en tant que Pirate et elle Mercenaire, elle sentait bien un coté marginal en lui, rien que le fait qu'il veuille ne pas être situé dans les soucis reliant les nations le prouvait, en revanche, il restait curieux pour s'en informer suffisamment, sans doute dans la même optique ; eviter les problèmes.

Par la suite, il parla de son monde, répondant donc à Lilith plus tôt auparavant. Ce fameux monde de piraterie, wow, ça voulait dire pas mal d'eau pour elle, quatre ou cinq grandes zones apparemment et son lieu de naissance, une ville lui rappelant Fuki, aussi blanche que ça, ce devait être agréable à l'oeil, mais un peu too much pour la mercenaire. Parlant ensuite des sirènes, elle ne fut pas surprise que sa vision soit la même que celles de quelques élus à qui elle avait parlé en disant ce qu'elle était.

Oui, oui, mais je ne suis pas ce genre de sirène là, ahah... Très différente en verité. Ajouta t'elle avec un clin d'oeil à Law

Puis il parla de nouveau de son arme, pas forcément en détail, il occultait, sans doute volontairement, mais juste que son arme l'avait choisie, elle pouvait le comprendre aussi, même si Lilith n'avait jamais été très arme blanche, elle sortie son maliwan pour lui montrer ce qu'elle utilisait en combat, sans pouvoir.

Le maliwan chimera était une mitrailleuse assez courte, capable d'être tenue à une main, légère et avec pas mal de technologie, sans doute à en faire pâlir vegapunk. Les munitions se régénéraient automatiquement, pouvait tirer des salves destructrices et perforantes, mais aussi des balles véloces élémentaires de foudre, d'acide ou de feu, super pour broyer un bouclier ennemi, sa chair ou ses os, en general après un mitraillage en bonne et due forme, les bandits ne laissaient que leurs armes et un masque fondu derrière eux.... Ainsi que beaucoup de sang.

Ca c'est mon arme, la chimera maliwan. C'est une arme à feu, élémentaire, parfaite pour moi. Je me bat pas seulement avec ça tu sais. Sourit t'elle

Law finit par parler du fruit du démon, ça fit hausser un sourcil à Lilith, alors que le second combat était sur le point de se terminer et elle d'entrer, peut être après la prochaine discussion.

Il se disait medecin, Traffy semblait être vraiment un mec polyvalent. Pirates, épéiste, medecin, élu, sa vie devait être sacrément mouvementé, en plus elle ne savait pas  grand chose de ce "fruit" dont il parla rapidement, et qui semblait important puisqu'il puisait son pouvoir de ça... Etait ce à vie ? Tous les fruits de son monde offrait un pouvoir ? Le même que lui ? Trop de questions se bousculaient alors dans son crâne de rouquine. Et pour couronner le tout, il reposa une question, sur son but en Kosaten et ce qu'elle faisait ici. Se grattant la tête en le fixant, elle répondit ;

Wow wow, ton monde aussi à l'air... Surprenant. Des fruits qui donnent des pouvoirs ? C'est vraiment magique ça. Ton pouvoir c'est quoi exactement ? Demanda Lilith, n'ayant pas fait le rapprochement entre être "medecin" qui pour elle relevait d'une science et d'un talent, plutôt que d'un pouvoir. Mon but ? Je veux vivre cette aventure qui nous est offerte à fond, j'ai toujours eu le gout du risque et de ce genre de quête, oui je vois ça un peu comme ça. Je n'ai aucune idée si ça se finira, je pense juste vivre ça à fond et on verra bien ! Tiens, on dirait que ça va bientôt être mon tour.

Ajouta la rouquine, en entendant le gong dans l'arène. Ils avaient bien encore quelques secondes pour parler après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Jeu 3 Sep - 0:35



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.





Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.



La discussion partait sur de très bonne base, saine et c'était plus agréable comme cela. Il continuait mine de rien à assimiler les informations sur cette jeune et belle demoiselle. Il savait déjà ses principales qualités. Sa franchise, son naturel jouait en sa faveur. Une qualité pouvait également devenir un défaut cependant. Elle aimait l'aventure, les nouvelles rencontres, sortir des chemins balisés, chercher des défis, profiter de la vie...tout ceci lui montrait qu'elle aimait se sentir vivante et que c'était sa façon de vivre, d'être.  D'ailleurs, Le Trafalgar n'était plus sur ses gardes et décidait de se laisser aller en prenant une attitude plus habituelle, il mettait les deux bras sur sa nuque et étirait ses jambes désormais. Il se mettait enfin à l'aise, plus détendu et serein...

A vrai dire, le jeune homme qui était à ses côtés était intrigué par son monde, il avait d'innombrables questions qui lui parcouraient l'esprit...Pandora. Il avait hésité à les poser se ravissant à juste titre car trop de questions tuent les questions. La vie était pleine de surprise, de rencontres et d'enchaînements imprévus et de différentes situations. C'est ce qu'il le rendait unique et magique afin de prendre en main sa destinée.
La rage, la détermination, l'envie et la volonté toutes ses valeurs étaient importantes pour avancer et croire à ses chances car au bout du chemin, il y avait généralement deux voies, celle de la liberté ou celle d'une cage d'oiseau ou en restant enfermé comme mort dans un tombeau.

Quand on arrivait dans un nouveau monde, il y avait un temps d'adaptation, de réglage pour évoluer et se sentir un peu mieux dans ses baskets. Le temps, il ne l'avait pas vraiment bien qu'il ne devait pas se précipiter pour se jeter dans la gueule du loup. Il devait réfléchir et établir certains liens avec les bonnes personnes même si la confiance se gagnait petit à petit et au fur à mesure des péripéties ou des rencontres. Le pirate n'était pas dupe à ce sujet et il était facile d'établir de mauvaises rencontres ou de miser sur la mauvaise personne. C'est pourquoi des fois dans certaines situations, il était nécessaire de se fier à son instinct ou à son idée du moment.
Faire une mauvaise rencontre en s'aventurant toute seule en bonne aventurière qu'elle était, elle cherchait la nouveauté et la découverte mais elle avait présumée de ses forces peut être !? Il pensait à autre chose que c'était le sceau apposé à son arrivée qui était l'élément perturbateur à son histoire. C'était un moyen de les tenir en otage et de les empêcher d'agir selon leur propre volonté, de les contrôler.  Il se doutait bien que dans ce monde tout n'était pas blanc, ou noir, il y avait des contrastes, des disparités...


-C'est pourquoi je pense que je vais rester prudent et éviter de m'aventurer trop loin avant d'avoir retrouver un minimum de mes forces.

'' Tu feras d'autres mauvaises rencontres, tout comme moi... Personne n'est à l'abri...''

Malgré le fait qu'il était là depuis un court laps de temps, il avait déjà fait une mauvaise rencontre. Comment imaginer que dans sa propre nation, un piège l'attendait et se resserrait sur lui sans qu'il puisse faire quelque chose. Un plan sans accro mais qui rira bien le dernier quand la situation change et que la roue tourne...
Au vu des peu d'informations qu'il disposait sur le monde de Lilith, c'était un vrai paradis ici à comparer. C'est pourquoi, il se demanda si elle avait le choix de partir d'ici est ce qu'elle optait pour cette option. Il ne savait pas encore si quelque chose la retenait là bas.
Il était vrai qu'il était un capitaine, celui des Hearts et qu'il disposait d'un équipage, de personnes de confiance. L'un d'eux se nomma Bepo, un ours polaire pratiquant le kung-fu. Il n'en a pas l'air mais il était le second en terme de puissance malgré le fait qu'il soit un peu pessimiste et qu'il aime souvent faire des excuses quand les gens parlent de son apparence.


-Tu n'as pas besoin de m'appeler Capitaine. Ce n'est pas nécessaire même si je suis un. Law suffit amplement.

Il avait toujours le sourire sur son visage. Son bonnet dissimula son front pour laisser entrevoir que ses yeux de couleurs noirs ou marron rien à voir avec ceux de Lilith. Les siens possédait un contraste, une lueur, une intensité, quelque chose qu'il n'arrivait à comprendre mais qui l'attirait. C'était à se demander si ces yeux étaient vraiment les siens ou alors c'était autre chose un détail de plus en tant que sirène. Il regarda ses yeux tout en l'écoutant et de temps en temps, il zieutait sur le côté pour voir ce qui se passait dans l'arène. Ce qu'elle lui révéla sur les pirates de ce monde était assez lucratif.

-Votre technologique est en avance sur le notre mais nous avançons à notre rythme.

Le Dr Vegapunk était sans aucun doute le plus grand chercheur dans son monde, il était en avance sur les autres et ce n'était pas un hasard. Des personnes dans son genre était rare mais il était entouré par de brillants collaborateurs et c'était sans aucun doute ensemble et avec le financement du gouvernement mondial qu'il rendait la technologie moins archaïque.
Un peu plus tard, la discussion bifurqua sur autre point et elle expliqua les raisons de cette alliance. Comme il le pensait le nom de Zéro était qu'un code et cette personne se nommait apparemment Emiya. Pour le reste, c'était assez prévisible bien que le nom de Zéro, Zayro lui mit un doute un instant mais celui ci se dispersa.


-Je vois.

Il ne donna pas son opinion, il n'était pour l'instant ni pour ni contre car pour survivre, il fallait parfois faire des concessions. Les renseignements fournis par la mercenaire consolidaient ses hypothèses.
Finalement, Le pirate se décida à parler à Eniora pour éviter tout malentendu ou qu'elle se fasse des mauvaises idées à son égard. Il ne boudait pas mais il ne voulait pas avoir son courroux surtout dans cette situation. Le silence faisait parfois du bien de temps en temps quand on ne désirait ne pas être déranger.
Law n'avait pas honte de dire clairement ses pensées, sa vision des choses qui pouvaient ne pas refléter totalement la vérité puisqu'il était qu'un nouveau élu. Sachant cela, il ne pouvait pas avoir une vue d'ensemble comme une personne étant présent depuis le premier jour.


'' Je me demande comment tu vas t'en sortir avec ce que tu viens de lui dire avec ton arme et ton fruit de démon. Je suis curieux d'entendre la suite.
Je verrai. Je n'ai pas de problème de lui parler de ça car j'ai déjà une idée. J'ai l'impression qu'elle me sera utile dans le futur...
Tu as l'air bien sûr de toi, c'est assez imprudent de miser sur une personne qu'on ne connait que depuis si peu. Tu commences à t'ouvrir aux autres, c'est nouveau ça huhuhu...
Ai-je vraiment le choix !? Tout ce que j'ai vu à Kansei m'a montré que notre faction n'est pas apte. On a essuyé deux revers coup sur coup, l'un avec la secte noire et l'autre avec l'attaque du temple. Cette alliance avec Seika n'est qu'une preuve de plus de la faiblesse de notre camp. Je pense que le problème est que peu d'élu est prêt à aider les autres et que chacun reste de son côté plutôt qu'essayer d'aller ensemble de l'avant.  
Oh, tu as déjà fait une analyse de la situation de Minshu avec le si peu d'informations à ta disposition, c'est plutôt brillant. Je n'ai pas besoin de te demander ton avis sur elle, je n'ai qu'à suivre votre discussion et lire dans vos pensées.''

Eniora n'était pas vraiment une aide, il la voyait comme une emmerdeuse plutôt qu'une partenaire car vous devez bien l'imaginer qu'elle ne partageait pas les informations qu'elles glanaient au fur et a mesure de ses rencontres. Elle préfère qu'il soit logé à la même enseigne afin que ce petit jeu le motive. On ne peut pas nier que c'était une bonne idée sauf lorsque la personne était borné ou inapte à faire ce qu'on lui demande même en l'obligeant. Si c'était le cas, le Trafalgar ne se trouvait ici en si bonne charmante compagnie. Il était un peu chanceux pour certains mais c'était une compensation par rapport à sa précédente rencontre nous allons dire.

'' Hum ? ''

C'était sa réaction lorsqu'elle sortait quelque chose de ces affaires, c'était une arme qu'elle nomma la 'chimera maliwan'. Le mot chimera avait sans doute un lien avec chimère mais le reste n'avait rien de probant, de concret pour lui. Il regardait cela en détails, curieux et fasciné par son arme qui montrait bien l'avancée technologique de son monde. Après tout, elle avait visité plusieurs galaxies en si peu de temps, chose qui lui est impossible dans son monde.

-C'est une arme intéressante. J'espère que je pourrais la voir à l'œuvre un de ces quatre.

Au moins cette arme a feu était parfaite, elle n'avait pas de problème de recharge ce qui pouvait être un gros problème quand on arrivait dans un monde sous évolué et sans moyen d'utiliser à nouveau tous ses gadgets dans notre attirail après un combat ou alors un simple entraînement.
Le pirate touchait un peu à tout et dans la vie, le mieux était de se débrouiller par ses propres moyens plutôt que de compter sur les autres car on risquait d'être déçu. Les amis pouvaient aider, servir mais il n'était pas compétent dans tous les domaines c'est pourquoi il faut élargir sa gamme de compétence. Il était un médecin grâce à son père qui l'avait tout appris dès sa jeune enfance puis en lisant des livres. Le père de Law était le plus grand médecin de son pays. Son fruit interdit, du démon qu'il avait mangé avait un lien avec ce savoir et l'avait guéri in extremis d'une maladie avec l'aide de Corazon qui en paya le prix.
Son fruit était l'un des rares dans ce monde dont on connaissait sa prime qui s'élevait à 500 millions de Berrys. Le nom de ce fruit était le Opé Opé no Mi dit fruit du bistouri qui avait en plus une faculté caché celui de donner l'immortalité à quelqu'un en échange de la vie de l'utilisateur, rien que ça. Il ne pouvait pas lui dire tout ceci, c'était son jardin secret...


-Oui il l'est. En parlant de son monde. Attendant un moment avant de lui donner un peu plus d'explications sur les fruits et leurs caractéristiques.  Il devait se dépêcher car son combat n'allait pas tarder à débuter.

-Ces fruits dotent leur utilisateur de certaines capacités, ils en existent pas deux identiques.

Il est plus simple de tout lui dire mais là c'était impossible, il était bien trop tôt. C'était pourquoi il préférait prendre exemple sur la rouquine en ne rentrant pas plus dans les détails comme elle l'avait fait avec sa chimera.

-Tout ce que je peux te dire c'est que ça a un lien avec ma nature de médecin. Je peux augmenter son périmètre d'action. Mon arme se nomme 'Kikokû'. Hum pour le reste...Je préfère le garder pour plus tard.

Pourquoi il ne préférait rester aussi discret, l'avait elle compris ? Ce n'était pas qu'il avait peur mais la prudence était de ne pas dévoiler ce genre de détail à quelqu'un. Il n'avait pas le temps d'en dire plus c'était désormais à elle d'être au premier rôle de l'action. C'était assez rare de voir une femme au centre de l'arène peut être une première qui pouvait le savoir. Il imaginait déjà quelques sifflements de la part de quelques personnes en voyant cette beauté en action, d'autres imaginaient peut être un combat de boues. Bref, il regardait autour de lui afin de voir si des parieurs étaient dans l'assemblé afin de miser sur elle, il n'avait rien à perdre.

'' Alors que vas-tu me montrer ?? ''

Il ne savait pas à quoi s'attendre de la part de la rouquine. Concernant son adversaire, c'était un gaillard de deux mètres de hauteur, épais et avec l'air confiant. Il espérait pouvoir lui poser d'autres questions mais c'était impossible actuellement. Law préférait qu'elle soit concentré sur son combat plutôt qu'à lui répondre.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Jeu 3 Sep - 19:00



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




La cloche dans l'arène n'ayant pas encore tout à fait sonnée pour annoncer le prochain combat, tout n'était qu'au stade préparatif et cela laissait donc pleinement le temps à Law et Lilith de terminer la conversation qui allait bien sur, reprendre juste après le combat. Ils avaient tous deux parlés un peu de  tout et de rien et déjà, elle remarquait que son homologue se sentait un peu mieux à l'aise, cela se voyait, ce n'était pas une mauvaise chose et puis, la jeune rouquine ne faisait rien pour le contrarier, au contraire. Dans la même position que lui, même si elle s'apprêtait à partir, elle l'écouta parler.

C'était suite à son avertissement sur le fait qu'il ne fallait pas s'aventurer partout et en étant imprudent, mais Law semblait assez intelligent, plus réservé qu'elle, qui était non pas moins maline, mais peut être plus zélée c'est sur. Au moins, son coté débrouillard lui avait bien servit jusqu'ici, il n'y avait pas de raison du contraire, mais cela faisait un moment que Lilith n'avait pas revue Erza par exemple, cela était inquiétant, la prochaine fois qu'elle serait à Seika elle demanderait de ses nouvelles.

Lilith entendu la modestie de Law, il était bel et bien capitaine de son propre navire dans son monde, mais préférait par simplicité, qu'on l'appelle par son nom, c'était en effet un principe de modestie, c'était un peu familier, mais bien qu'ayant des codes et une hiérarchie, elle se disait qu'un pirate n'avait pas la même forme de familiarité avec les siens, il n'était pas un chef, mais un compagnon, il n'était pas un patron, mais un leader respecté, c'était une "forme" différente des codes fixes.

Comme tu veux.

S'il voulait juste être appelé par son prénom ou nom, ça lui allait aussi. Elle l'écouta de nouveau, pour qu'il parle de sa technologie. Oui, le monde de Pandora et le monde (univers) entier de Lilith était très avancé technologiquement, toutefois il ne semblait pas s'en plaindre, admettant simplement les faits, eux l'étaient moins, mais avançaient à leurs rythmes, ce n'était pas plus mal, car l'avancée et le progrès amenait aussi son lot de .... Dangers et mauvaises choses.

Il fut ensuite attentif au discours de la sirène sur l'alliance, après tout, c'était les réponses qu'il désirait, donc Law se devait d'enregistrer ses informations, ne serait ce que pour sa survie future. Eviter Aeternam ou Zayro Jinn, était pour le moment de l'ordre des priorités. Mais il y'avait un bon nombre d'autres dangers en Kosaten, tous le savaient et tous tombaient dessus tôt ou tard. Il entra dans une phase de reflexion, un court silence s'installa, elle choisie ce moment pour se lever, la cloche venant de sonner.

S'échauffant un peu sur place en touchant la pointe de ses pieds, en plissant le genoux gauche, puis droit, pour tendre la jambe sur le coté à chaque fois, elle sautilla deux ou trois fois et se tapa doucement les joues en inspirant et expirant. Elle n'allait pas livrer LE combat de sa vie, mais autant bien jouer le jeu ! Cela laissa le loisir à Law, sorti de sa réflexion, d'observer l'arme qu'avait sortie la sirène, avant qu'elle ne l'a range de nouveau, disparaissant à sa ceinture (aaah... La technologie) Sans en dire plus dessus.

C'est en continuant de s'étirer, qu'elle écouta Law parler de son arme (sans trop de détails non plus) et des fruits du démon. C'est l'etonnait toujours autant, d'autant plus qu'il n'avait pas dit que c'était juste "certains fruits", ainsi pour elle, c'est comme si tout les pommiers de son monde étaient magique et chaque fruits donnaient un pouvoir, ça donnait le vertige, mais pourquoi pas, tous les mondes semblaient si différents après tout ! Lilith se craqua les phalanges avant de tourner le dos à Traffy :

Je me demande ce que j'aurais eu comme pouvoir, en mangeant l'un de ces fruits, ils doivent valoir chers sur ton monde, sauf si tous les fruits de chaque arbres sont comme ça... Après tout, seul ce qui est rare est de valeur. Fit t'elle en glissant un regard à son collègue.

Enfin prête, elle le laissa pour entrer dans l'arène, présenter par un homme lambda doté d'une grosse voix, portant jusqu'aux gradins pour démontrer toute la ferveur du publique et des combattants qu'il montrait. D'un coté fit t'il, un géant nommé "Gobar", deux mètres de haut, environs cent trente cinq kilos, du muscle et du gras, un vrai boeuf aux hormones, capable de casser des briques à main nue, doté d'une  grande force et dit t'on, assez rapide pour un homme de ce gabarit.

De l'autre coté, le présentateur parla d'une jeune et belle inconnue, mysterieuse et prétentieuse, il le fallait pour oser affronter un tel ogre ! A coté de lui, elle paraissait ridicule et comme l'avait prédit Law, les gens dans la salle sifflait, les paris allaient en sens unique dans la poche de Gobar pour le moment. Même lui qui faisait face désormais à la sirène, avait un large sourire aux lèvres, se lécha les babines avec ses gros yeux, bougeant ses boudins qui lui servait de doigts comme s'il était prêt à lui sauter dessus.

Lilith plissa les yeux et se présenta elle même, en haussant la voix et en se retournant sur chaque personnes dans les gradins, faisant un tour sur elle même, n'hésitant pas à se montrer provocante pour le coup.





Lilith bande de cons ! Je vais mettre à plat ce mec et me payer le meilleure tournée de bar avec votre pognon ! Vous avez juste pariés avec vos yeux et pas avec votre tête.

La provocation avait marché, refaisant face à son adversaire, toute la salle semblait enervée, tandis qu'elle, se contenta d'ignorer les insultes et esquiver doucement les objets ou morceaux de nourritures volant dans sa direction. Son opposant aussi semblait avoir envie de la dissoudre !

Le présentateur, très pro' malgré tout, calma la foule et laissa finalement place au combat qui devait avoir lieu, séparant les deux adversaires avant de commencer à tout doucement s'approcher de la cloche. Il attendit quelques secondes que la tension monte et soit à son comble, ferma la grille qui servait de cage à l'arène, entra dans le publique lui même pour prendre les paris et après avoir fait le tour, sonna enfin le début du combat !

Le géant fonça sur Lilith, qui s'amusa tout d'abord à esquiver sans aucun soucis ce dernier, encore trop lent pour elle, le faisant courir pour le mettre à bout de souffle, mais elle ne prévue pas la suite, un homme du publique l'attrapa par la grille pour la ralentir, les règles ne semblaient pas l'interdire...

Hey ! C'est pas du...

Elle ne pu en dire plus, un enorme coup de poing vint la frapper dans le ventre, lui écarquillant les yeux et la faisant cracher de la salive sur l'avant bras du musclor en puissance, qui l'arracha des grilles d'ou elle était retenue pour la soulever au dessus du sol et l'étrangler.

Sale garce ! Tu t'es bien amusée j'espere, ahahah AHAHAH Maintenant on l'ouvre moins hein HEIIIIN ?!

" Qu... Quelle force... C'est pas un élu... Pourtant sa poigne..... Il m'étrangle..... Je n'arrive plus à respirer.... "

Elle essayait de se débattre, mais la force de Lilith semblait moins puissante que ce gros tas, de plus il avait une trop grande allonge et s'était mis légèrement sur le coté en l'attrapant, ses coups de pieds n'avait pas d'effet, elle n'arrivait pas à desserer l'étaux de ses mains sur son cou. Les rires de ce gros lard et du publique, n'aidait pas à la concentration, elle voyait de plus en plus flou et si Lilith ne trouvait pas rapidement quoi faire, alors ce serait fini, elle perdrait ce duel.

Si tu ne tape pas pour abandonner, je vais te faire perdre connaissance ! GNNN Tu l'auras voulu je vais maintenant y mettre toute ma force !!! KULAAAAAAEEEEEEEEEEE

"Très bien..... Il ne me laisse pas le choix, je l'ai un peu sous estimé. "

Traffy devait observer ce qui se passait, comme le publique et le présentateur, Lilith semblait s'illuminer pendant un instant, avant de complètement disparaître des mains du géant, qui ne comprit pas sur le coup et chercha de partout, elle n'était pas là, elle n'était plus là ! L'arène était vide de sa présence et personne ne comprenait ce qui se passait !

Après environs dix secondes, Lilith réapparut à la vitesse de la lumière dans le dos de Gobar, cela sembla creer une onde de choc qui le repoussa contre le mur de l'arène et elle en profita pour le frapper dans le dos, d'un violent coup de poing, qui créa une nouvelle onde, Electrique cette fois ci... Avec les tiges de métaux de la grille protégeant le publique, cela fit un effet conducteur et Gobar, aussi gros et resitant ou fort soit t'il, ne pu résister à tant de volt d'un coup et fini par tomber droit comme un I en arrière, dans la boue.

Lilith toucha un peu son cou, c'était encore bien marqué, il n'y était pas allé de main morte, un peu plus et il aurait pu lui briser sa jolie nuque, qu'elle brute ! Evidemment et malgré le spectacle, elle ne fut pas applaudie mais huer, on la traitait de tricheuse, de femme, de faible, mais elle avait gagnée, les paris de tous ces brutasses ecervelés. Elle leurs refit un doigt d'honneur et sortie de l'arène, retrouvant alors Law sous quelques regards mauvais à son encontre.

Eh bien, je pensais luter sans user de mes pouvoirs, je n'ai pas pu on dirait, il y'a quelques hommes vraiments forts, mais j'ai  gagnée. Quand à eux, j'ai l'habitude de ce genre de comportement, c'est bien pire dans mon monde, au moins ici, ils ne veulent pas me dévorer ou me cuir dans un four chimique... Fit t'elle en plaisantant.

Le prochain combat semblait annoncer Law. Elle l'encouragea en posant une main amicale sur son épaule et s'installa tranquillement sur la place ou ils étaient depuis tout à l'heure, avec des billets en poches et quelques hommes qui continuaient de la fixer prêts à lui faire la peau. Il  faut dire qu'ils pensaient tous qu'elle avait triché, en disparaissant de leurs yeux et la rouquinette avait sur elle, presque l'équivalent d'un salaire, leurs argents, leurs mises... Ca n'allait pas être facile de repartir d'ici en toute sérénité.

On dirait bien qu'ils m'en veulent vraiment, mais ils n'ont pas étés fair play non plus, il ne faut pas enerver une sirène, ça leurs apprendra. Qui est ton adversaire Law ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Ven 4 Sep - 2:09



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.





Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.



Le prochain combat ne tarda pas à débuter leur laissant tout de même un court laps de temps permettant au pirate et à la mercenaire de discuter un peu et de clarifier certains points encore flous pour l'un et l'autre. Lilith ne le savait pas encore mais elle était chanceuse et l'heureuse gagnante dans cette histoire. La possibilité que cette sirène soit née sous une bonne étoile est possible sachant que Law n'était pas du genre à donner de telles informations à n'importe qui. Elle était qu'une personne qu'il rencontrait depuis peu et pourtant il se livra à elle plus qu'il avait l'habitude de le faire. La question était de savoir pourquoi elle plus qu'une autre personne, c'était difficile à dire, seul le temps peut répondre à cette question. Il avait sans doute misé sur elle pour diverses raisons et croyait qu'il pouvait former dans un futur lointain un binôme complémentaire. Ce n'était qu'une théorie, la réalité était tout autre et seul le destin pouvait décider de leur avenir qui était encore incertain. Un sablier ou le temps était représenté par leur existence, il suffisait que celui ci se brise ou s'arrête pour que leur vie soit achevée. Un jour, tu pouvais échapper à la mort et un autre non...
N'étant pas dupe, Eniora n'avait pas besoin d'user de quelconque artifice comme lire dans ses pensées ou d'utiliser son sixième sens pour comprendre ce fait. Cependant elle n'avait pas été préférée pour jouer ce rôle alors qu'elle était la personne la plus proche de lui dans ce monde. Elle pouvait être sa confidente surtout qu'ils possédaient une certaine intimité en étant dans sa tête, esprit.
En tant que stratège, elle pouvait considérer Lilith comme un potentiel problème, une menace à ses plans. Il était encore difficile d'imaginer ses réelles buts et objectifs avec cet élu qu'elle avait sous son emprise.

Pour en revenir au sujet celui des fruits des démons qui semblait apprécier particulièrement la mercenaire, il devait être plus précis dans ses propos pour lui informer de quelque chose. En écoutant ses paroles et en se mettant à sa place, il avait manqué de clarté sans doute pour éviter d'en dire trop et de se retrouver de nouveau acculé de questions qui ne voulait pas forcément répondre. Les fruits du démon était assez rare, classer en trois catégories. Parmi ces 3 catégories, les logias étaient les plus rares et sans aucun doute les plus convoités au sein de ce monde. Ce fruit permettait de transformer leur corps en un élément naturel et de devenir insensible aux attaques physiques.
L'Opé Opé no Mi était un fruit de type Paramécia qui permet de transformer un corps physique, son environnement ou de produire divers substances. Ce type de fruit est le moins rare de tous les fruits du démon. Quand au dernier, le Zoan, il transformait l'utilisateur en animal.


-Ce genre de fruit n'est pas répandu dans mon monde. Pour le reste, tu as raison.

Il était évident qu'il y avait un commerce et un trafic de ce fruit. Certains étaient prêts à payer une fortune pour en posséder un ou avoir celui qui désirait tant quitte à commettre le pire pour l'acquérir. Les remords et les regrets ne sont pas un frein pour une personne avare et sans pitié. Elle lui posa une question et il avait du mal à savoir ce qui pouvait lui correspondre concrètement. Il ne connaissait pas encore bien ses capacités mais généralement il y avait un lien, une alchimie entre le fruit et son possesseur.

-Va savoir.

C'était l'heure H, il était environ 15 heures et elle s'avançait dans l'arène. Le jeune homme ne manqua pas une miette de la suite des événements. Il ne lui manquait plus que les pops-corns pour se croire au cinéma. La rouquine s'échauffer en faisant quelques mouvements. En effectuant cette démarche, les spectateurs ainsi que son adversaire avaient la possibilité de se rincer l'œil. Ces fameuses hormones qu'on avait du mal à contrôler à la vue d'un joli minois ou d'un décolleté plongeant. Certaines femmes n'hésitaient pas d'user de ce stratagème à leur avantage pour obtenir ce qu'elles veulent, désirent.  
Là c'était autre chose, Lilith avait fait son petit numéro qui fit sourire Law et subjugua une personne qui se mit à rire dans l'esprit du pirate. Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'exprimer, c'était sorti de manière naturelle...


'' Elle a du cran. ''

Cette attitude provocatrice lui rappelait un souvenir même si les circonstances étaient différentes. Une personne pouvait être versatile par moment et difficile à analyser. Elle se mit à dos plus de 95 % de ce public qui espérait qu'une seule chose désormais, qu'elle reçoit une bonne leçon de la part de son adversaire, se nommant Gobar.
Il suivit le combat et écoutait le speech du présentateur, c'était comme un petit show avant qu'il entende le gong, le bruit caractéristique indiquant que le combat débute. Il était possible qu'il soit le seul allié qu'elle possédait dans cette arène. Elle semblait rapide et esquiva avec aisance les attaques de son adversaire. Essayant de réduire la distance qui les séparait en la laissant aucune ouverture, porte de sortie, c'était la seule option qu'avait Gobar. Une fois atteint son objectif, Lilith se retrouva piégée avec l'intervention d'un spectateur. Une attaque sournoise, perfide, imprévue manquant vraiment fair-play. 


'' Tous les coups sont permis ou presque, je tacherai de ne pas l'oublier quand je serai dans l'arène.
-Oh, ca devient intéressant. La situation est à son désavantage désormais.''

Lilith avait pris cher avec le coup qu'elle reçue sur le ventre mais la suite ne manquait pas de piment. Elle se retrouva sous le joug de son adversaire qui commença à l'étrangler. Il exerçait une forte pression pour qu'elle ne puisse pas l'attaquer. Ses chances se réduisaient au fur et à mesure que les secondes passaient. La situation n'était pas à son avantage mais après ses paroles, un événement se produisit et changea la donne de la rencontre. Il parlait à voix basse, personne ne pouvait l'entendre.

-C'est donc ça !?

Il pu voir cette lumière en elle qui grandissait avant de tout éblouir. Ce n'était pas une simple étincelle mais bien une essence qui permet de courber la lumière en la rendant invisible.  Law comprenait qu'elle pouvait se rendre invisible grâce à ce pouvoir. C'était très utile et efficace pour se sortir de différentes situations. Elle réapparut aux yeux des autres avant de conclure ce combat sous les huées de la foule. Il avait vu cette énergie qui sortit de sa main, elle était un peu comme un élément master.
Une fois qu'elle se retrouva à ses côtés, il ne disait rien la laissant savourer sa victoire bien méritée. Il avait eu l'intelligence de parier sur elle et avait au moins quadruplé sa mise de départ. Eniora ne disait rien en particulier pour le moment, elle ne faisait que suivre, son silence était curieux mais qu'importe.


-Tu possèdes un pouvoir intéressant, tu es capable de te rendre invisible ou c'est autre chose ??

Il réfléchit un moment, son regard était posé sur son adversaire du jour. A première vue, il était assez chétif, maigrichon tout le contraire de l'adversaire de Lilith.

-Il se nomme Kaso.

Ne pouvant en dire plus à son sujet, il sentait une certaine pression et rancoeur de la part des individus se trouvant dans cet endroit. Ils étaient tous les deux la cible à abattre. Il le montra du doigt avec son index ou elle pu voir sur cette phalange, le 'e'. En réunissant tout les lettres qu'il avait sur chaque doigt, on obtenait le mot death. Il se leva en regardant cette fois ci la jeune femme toujours dans les yeux avec un sourire mais en restant sérieux.

-Je te confie mon sabre.

Il ne pouvait apparemment pas le prendre avec lui pour combattre alors il devenait une gène. Law n'avait pas le choix, il devait se plier aux règles. Il avait imaginé un moyen de s'en servir pour se défendre plutôt qu'attaquer avec sa lame mais bref, il était plus simple de le laisser là.

-J'ai d'autres questions à te poser mais après ce combat.

Le pirate était un maître d'arme, il avait beaucoup appris lorsqu'il faisait partie de la Don Quichotte familly. Il fut entraîné en apprenant différents arts, celui de l'épée par Diamante, un être fourbe et sournois auquel, il était préférable de ne pas tourner le dos. Les arts martiaux par Lao G, une sorte de moine qui aimait faire parler en incorporant dans ses mots un G. Il en avait d'autres mais on pouvait dire que c'était les plus marquants...

Le présentateur faisait un petit topo des combattants, il commença par ce fameux Kaso qui est au coin gauche. Une personne petite, mince, élancé. Il n'était pas un boeuf plutôt un guépard. Ce dernier avait la sympathie du public, chose aisée avec le précédent combat. Tout le monde l'encourageait mais personne n'était convaincu de sa victoire.
De l'autre côté, le commentateur et présentateur parla d'un homme plutôt séduisant et mystérieux arborant de nombreux tatouages, possédant un look atypique. Les paris étaient lancés mais bizarrement personne ne voulait se lancer. La raison était simple, ils avaient perdus beaucoup d'argents lors du précédent fight et il ne voulait pas miser sur Trafalgar, le considérant comme un allié de Lilith ou plus, allez savoir. C'était ainsi qu'il était présenté. Oui Trafalgar, c'était le nom qu'il avait donné. Justement, il était possible que Lilith lui en reparle par la suite. Ce dernier se plaça dans l'arène d'une manière lui permettant de voir la rouquine ainsi que son précieux nanachi sans avoir besoin de faire un mouvement brusque de la tête pouvant lui donner un torticolis. Il les avait dans son point de mire avant que le match début. Un sourire inhabituel s'afficha sur le visage de l'autre combattant, il avait changé d'attitude en entendant ce son en particulier.


Law restait toujours aussi calme et posé, il ne faisait pas d'étirement comme la miss. Il restait là et analysait son adversaire qui lui parlait. Rien à signaler de la part D'Eniora, elle prenait exemple sur lui, le silence est d'or.

-Tu n'as pas de chance de tomber sur moi. Tu as déjà perdu. Tu aurais du te battre contre Gobar mwhahahaha.

Il sortait des phrases de ce genre, pompeuses et ennuyeuses à souhait pendant qu'il bougeait autour de Law qui marchait calmement pour se diriger vers le rond central. Le tatoué remarqua sa rapidité, sa vivacité à se déplacer avec une telle aisance, son point fort. A contrario du combat qui s'était achevé celui ci était moins intéressant et peu d'intérêts. Il le testa en lui donnant un simple coup de poing que celui ci esquiva avec facilité.

-Trop lent. Tu crois pouvoir me toucher avec ça. Je vais t'apprendre comment faire.

Celui ci bougea autour de lui avant de réussir avec une très grande vitesse pour le toucher une fois. Il recommença encore une fois et ainsi de suite. Le combat était à sens unique et les actions de son adversaire étaient proches d'un moustique ou d'une guêpe qui attaquait sa cible avant de s'éloigner de lui et de répéter ce schéma ainsi de suite. Law était un mannequin d'entrainement pour ce dernier, ce qui raviva la flamme du public. Les paroles toujours aussi arrogantes de son adversaire qui commençait à l'agacer. Continuait à tester sa résistance de son corps et l'aide que lui offrait son fruit du démon. Law était quelqu'un de résistant, habile et loin agir comme un ignare possédant plus d'un tour dans son sac.

-Combien de temps vas-tu résister encore, plus tu te débats et plus ton agonie sera longue.

Ce combat semblait interminable, il avait eu quelques égratignures mais rien de bien méchant pour une personne de sa trempe. Eniora parla de nouveau pour lui poser une question.

'' Tu attends quoi !?
Tu t'inquiètes pour moi ou...
Tu me fais perdre mon temps. ''

Law avait tout de moins essayé de créer une petite sphère dans sa main caractérisant sa room mais cela ne fonctionna pas. L'aura apparut pendant un instant avant de disparaître aussi tôt. Il était encore trop faible pour utiliser cette technique si importante à ses yeux.
Regardant son adversaire avec un regard noir, il était concentré et prêt à en finir. Il le disait d'approcher et qu'il ne bougeait pas à sa prochaine attaque. Kaso prit cette information comme un aveu de faiblesse de sa part, il était prêt à lui donner le coup de grâce.


-Abandonne idiot, cela vaut mieux. Ta copine s'inquiète pour toi. Dis-moi, c'est elle qui porte la culotte dans votre couple Mwhahahaha.

-Ferme-la et attaque-moi.

Kaso lui donna un coup en plein torse avec toutes ses forces mais cela ne le fit pas chavirer ou chambouler, il ne bougea pas d'un pouce. Sa main tenait son bras désormais, il ne pouvait plus s'échapper et sa prochaine attaque sonnait le glas de la rencontre. Un uppercut qu'il décocha lui donna la victoire, son adversaire tomba sur le sol, c'était un K.O si le combat avait lieu dans un round de boxe. Au final Law s'était amusé avec son adversaire en le faisant croire qu'il avait une chance mais la réalité était tout autre. La différence de niveau était trop grande. Il retournait auprès de Lilith en marchant tranquillement. Assis de nouveau, il la regardait pour lui parler.

-Un peu déçu !? Je peux comprendre mais j'ai mes raisons.

Law était encore qu'un jeune élu, ses capacités étaient là mais il ne pouvait pas réellement les utiliser comme il le désirait actuellement. En achevant son combat plus tôt, le nombre de tentatives pour activer sa room était réduit à un ou deux essais. Préférant passer à autre chose plutôt que de parler de son combat et de sa faiblesse. Il avait encore pleins de questions à lui poser mais avant, il devait lui dire quelque chose.

-Je pense qu'il est préférable de continuer notre discussion ailleurs...A part si quelque chose te retient ici.

Il tenait son arme dans sa main tout en restant assis et en regardant autour de lui afin d'avoir une vue d'ensemble. Il se remémorait les paroles qu'elle avait émises en lui demandant quel pouvoir elle recevait de ce fruit. En y réfléchissant, celui du Phoenix ou l'un qui y ressemblait lui allait comme un gant. Encore une fois Law lui fit une proposition et c'était à elle de décider de la suite des opérations.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Ven 4 Sep - 3:36



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




Finalement elle était bien sortie vainqueur du combat contre Gobar, et lui, sur une civière, chacun y avait gagné sa journée, l'un plus que l'autre. En revenant auprès de Law, elle s'attendait forcément à ce que ce dernier lui parle, juste avant que lui aussi ne fasse son entrée en scène. Son combat, ses fautes, ses pouvoirs ou ses provocations, le jeune sabreur allait forcément lui parler de l'un de ces faits, elle y était préparée, en même temps Lilith assumait finalement tout ce qui avait pu se passer dans cette arène, jouer franc jeu, il n'y avait pas de mal à ça.

Comme elle s'en doutait, la première de ses interrogations, fut sur sa capacité à être invisible, il avait "presque" bien deviné, mais en réalité, le pouvoir de Lilith était bien plus complexe que cela. Devait t'elle lui dire ? Lui dévoiler l'atout majeur qu'elle possédait en combat ? Law pouvait devenir un allié dans le futur, mais il pouvait être le plus sournois des espions... Toutefois, elle préféra le juger à l'instinct et puis, si elle se trompait, elle n'aurait qu'à lui donner une bonne leçon un jour.

Le fixant donc droitement dans les yeux, et se mettant à ses cotés, elle lui répondit, tout en préférant l'avertir de ce qui pouvait lui arriver si il trahissait, sa confiance en quelque sorte. Toujours avec un recul objectif, Lilith n'aimait pas les menteurs ;

J'ai décidé de te faire confiance, pour le moment... Alors laisse moi t'expliquer. En réalité, je maitrise l'hyperphase, je deviens invisible, mais également éthéré, comme le serait un fantôme. Pendant que ce type m'étranglais, j'ai donc déclenché mon atout, j'ai pu échapper à sa poigne en n'étant plus matérielle... Malgré tout, je reste encore trop faible, je suis normalement très rapide lorsque j'utilise ce pouvoir, mais je n'ai pas récupéré toute ma force...

Elle avait accouché d'un gros morceau, en expliquant ainsi l'hyperphase a un inconnu. Invisible, invincible et très rapide. Cependant, si Law était malin (et il l'était) il avait du remarquer que Lilith n'avait pas frappée Gobar pendant son tour de passe-passe, tout simplement parce que ce considérable avantage, avait un considérable inconvénient. Elle ne pouvait pas frapper quelqu'un en étant dans ce mode, elle devait en sortir, c'était donc quelque chose de provisoire et purement défensif, mais qui pouvait, comme aujourd'hui, lui sauver la vie.

Enfin, après quelques secondes, il semblerait que ces deux là connaissent le nom de l'opposant du bretteur médecin. Kaso, un drôle de nom, un type plutôt maigre, rien à voir avec le précédent, mais en se touchant le cou, elle se disait qu'il ne fallait pas juger un livre à sa couverture, Lilith avait été présomptueuse envers Gobar et l'avait payé par un étranglement mal placé, cela dit, sans l'aide du publique, elle l'aurait esquivée et aurait gagné sur l'endurance, tant pis, c'était fait, on ne retournait pas le passé.

Traffy était finalement prêt au combat, il posa son sabre, le confiant à Lilith, peut être que lui aussi plaçait finalement sa confiance en elle, du moins la rouquine le voyait ainsi, car une arme pour un sabreur, devait être sacrée. Le tenant fermement dans sa main, en s'asseyant elle posa le long Katana sur le coté, en y veillant bien, de toute manière, après le spectacle offert, personne n'approcherait la sirène pour lui chercher des noises.

Law entra dans l'arène, elle attendrait pour les questions lors de son retour. Le présentateur l'annonça sous son le mot "trafalgar" et non "law", l'avait t'il demandé expressément ? Elle préféra ne rien dire ou penser, c'était son choix après tout. La suite du combat, fut un mélange de nonchalance du coté pirate et de rapidité coté Kaso. Le maigrichons donnait tout ce qu'il avait, semblait même confiant, et quelque chose perturba la jeune femme en tant que spectatrice... Le moment ou l'ancien shishibukai tenta une room, son pouvoir spécifique, mais sans succès.

"Tiens tiens ? Curieux... Il ne se passe rien, est t'il trop faible encore ?" Se dit t'elle.

Oui, c'était le cas, donc il reçus simplement les coups nombreux (et peu puissants) de ce cher Kaso, qui avait l’encouragement du publique, ce n'était guère étonnant d'ailleurs, mais Law ne bronchait pas, à le voir, soit il était trop faible pour attaquer, soit il attendait une ouverture, mais commençant un peu à cerner son caractère, Lilith était confiante et souriait. La contre attaque ne manquerait pas de piquant, mais elle connaissait cette impression, les arènes c'était presque de l'ordre de l'habitude pour la mercenaire.

Ce combat s'apprêtait à être expédier, lorsque l'ouverture serait de mise ! Et ce fut le cas, lorsque Law demanda à Kaso de l'attaque, Lilith savait que ce serait ce moment précis que tout se jouerait, ça ne manqua pas.

Un bras arrêté, un uppercut et le knock out, Trafalgar s'était juste laissé faire volontairement, attendant que l'adversaire fasse une erreur, le laissant croire à la victoire et à sa force, alors que pendant tout le combat, c'est bien le pirate qui menait la danse. Malin et un peu sournois, Lilith ne voudrait pas l'affronter plus tard, au mieux de ses capacités. Il revint avec sa récompense évidente et demanda à la jeune femme si elle était déçue.



J'aurais pas employé ce mot, mais tu as joué avec lui, c'était plutôt... Malin. Au fait, je n'ai pas rêvé tout à l'heure, tu as bien créé quelque chose dans ta main ?

Peut être était t'il préférable d'en parler ailleurs, cette proposition de partir était recus cinq sur cinq par la mercenaire, qui hocha la tête, se leva, en ayant redonné à Law son katana, puis quitta pour de bon cette  rue, ne lui rappelant que trop bien les bas fonds de certains bidonvilles bandits de Pandora... Tout n'y était pas rose, mais tant que l'ambiance était là.

C'était presque à en oublier que cette arènes sombres et humide, demeurait au sein d'une ville aussi blanche et brillante. Elle secoua la tête, se pinçant l'arrête du nez, à croire que chaque paradis avaient son petit enfer en prime. Délaissant pour de bon les pauvres quartiers, pourtant si immaculés, Lilith indiqua un bar ou la conversation pourrait continuer et les yens durement gagnés, s'y dépenser.

Allons parler autour d'un verre, ça t'irais ? Je paye ma première tournée, prends ce que tu veux, pour moi ça sera un ... Elle réfléchit à la boisson qu'avait prit Biggie la dernière fois. Ca ne lui revenait pas vraiment, elle essaya de le dire au serveur ; ... Mince c'était quoi déja le nom... Un chuman chu, non, tsuchu... Heu...

Un tsuman chu Mademoiselle ?

Voila ! C'est ça, merci.

Très bien, et pour monsieur ?

Le capitaine des heats pirates était assez grand pour commander tout seul sa boisson, elle le laissa gerer ça comme un grand. Puis, en attendant que le service ne soit commandé et mis sur la table, elle revint un peu au fait qu'ils se soient tous les deux rencontrés.

Bien à ton tour, qu'es-tu venu faire dans cette ville et au final, tu attends quoi de ce monde , Law kun ? Répondit la belle, en souriant

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Ven 4 Sep - 17:56



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.





Ces événements se déroulent bien après la rencontre avec Byakuya.



Quand Lilith donna ses explications sur la capacité qu'il lui avait permis de sortir de l'emprise de son adversaire et de gagner son combat, son regard se changea pour devenir plus sérieux montrant qu'il n'avait pas intérêt de la trahir ou de se servir de ses informations pour la piéger dans un futur proche. Elle n'avait pas besoin d'être aussi sérieuse car ils étaient sur la même longueur d'onde, c'était presque comme si leur esprit étaient connectés. C'est pourquoi le plus simple, c'était de ne pas parler de ce genre de chose, si possible. La punition que subissait un judas était à la mesure de sa trahison, une death penalty. D'ailleurs, l'auteur espérait un jour pouvoir user des capacités de son personnage pour faire ce genre de fatality. Law remarquait ce détail tout en l'écoutant avec attention, l'hyperphase était le nom qu'elle donnait à cette capacité forte intéressante. Pour le reste, il ne pouvait faire que des suppositions, des hypothèses sur le fait qu'elle n'avait pas attaqué durant son changement. Étant en train d'analyser ce pouvoir pour déterminer ce qui était l'élément le plus avantageux à faire en le possédant. Une idée lui vint à l'esprit.

'' Elle peut devenir le parfait espion avec ce pouvoir.
On dirait que tu as réussi ton pari. Je suis surpris qu'elle ait voulu t'en dire autant en si peu de temps. C'est sans doute car tu lui as donné autant d'informations sur ton compte. Tu as eu de la chance cette fois-ci.
Ce n'est pas de la chance, ça s'appelle la confiance...''

Chacun voyait ce qu'il voulait dans cette histoire mais ce qui comptait était la finalité. Law avait créé son premier lien avec un autre élu dans le Kosaten. Ce n'était pas le dernier cependant tout n'était pas encore tout blanc car il n'était pas libre comme l'air. Toujours avec un certain sourire sur son visage.

-L' hyperphase !? Hmm...un joli nom. J'ai compris le principe.

Tout était bien ancré dans sa mémoire tout comme cette journée avec cette mercenaire. Une fois qu'il revenait de son fight pour l'écouter et entendre son commentaire ; son match était certes à sens unique. Il était vrai qu'il avait manipulé son adversaire le faisant croire qu'il avait une possible chance alors que non.

-Oh tu l'as remarqué, tu as un sacré œil. J'ai voulu créer une sphère mais je suis trop faible pour la matérialiser complètement.

Il n'en disait pas plus surtout dans cet endroit ou l'un et l'autre n'était plus les bienvenues avec leurs forfaits et victoires. Dans chaque part de lumière, il y avait une zone d'ombre et vice versa. Il était préférable de voir plus loin que le bout de ses yeux et le meilleur moyen était parfois de fermer ses yeux pour utiliser ses autres sens. Le duo quitta cet endroit pour rejoindre un lieu un peu plus convivial pour poursuivre leur conversation. Il la suivait et comme il ne connaissait pas bien cette cité, cela lui permettait d'en savoir un peu plus.
Law n'avait pas de problème, il était en bonne compagnie, c'était une personne festive et assez convivial d'un côté et de l'autre froide et impitoyable dans ses affaires. Ce mélange toxique avait son charme comme une certaine boisson laissant un goût amer au fond de la bouche.


-Si tu insistes.

Il réfléchit un moment pour se décider, il avait un panel de choix qui alla de sake, thé ou café. Il devait peut être changé son fusil d'épaule.

-Pour moi ca sera la spécialité de Fuki.

-Très bon choix monsieur, je suis sûr que vous allez apprécier le Mashiru.

Il ne connaissait pas encore cette boisson, un peu de découverte, de mystère ne faisait pas de mal de temps en temps. Le barman revenait avec leurs commandes respectives, au pire, si ce dernier n'appréciait pas ce breuvage, il pouvait prendre autre chose, ce n'était pas un problème avec l'argent qu'il avait ramassé.

-Pour en revenir à ce que je disais. La sphère que je peux créer se nomme Room. Quelqu'un m'a dit que les personnes qui s'y trouvent sont comme dans une salle d'opération. Je pense qu'il n'a pas tort.

La room était sa dimension, son atout majeur ou les personnes dans son espace étaient les patients et lui le chirurgien. Un lien indéniable avec sa nature de médecin. Le pirate avait donné pas mal d'informations à cette personne tout comme elle, il était à peu près au même point. Peut être que Law parlait en faisant des métaphores ou hyperboles mais c'était pour éviter de donner trop de détails et la laisser imaginer ce que ça pouvait donner de manière cohérente et simple.
Il regardait son verre avec cette boisson possédant une texture blanche, proche du sake mais sa saveur était tout autre. Il utilisa son odorat comme juge avant de boire une gorgée. Son choix fut le bon et le petit goût de miel à la fin avait un certain attrait. Lilith avait aussi des questions à lui poser et il ne perdait pas de temps pour lui expliquer.


-On peut dire que je suis ici en affaires. Disons que j'ai trouvé un job en tant qu' 'hommes à tout faire' allant de transporteur à garde du corps. Je protège des marchandises mais aussi une personne tout en me rendant dans différentes villes importantes.

C'était ce qu'il avait plus ou moins compris en arrivant ici à Fuki. La fille du boss la suivait pour la suite des opérations et il devait la protéger. Il supposait que son venue était pour que leur entreprise évolue et gagne de nouvelles parts de marchés en augmentant leurs nombres de bases dans le Kosaten.
 
' Si tu es un homme à tout faire, le strip-tease c'est combien !?
Tu ne perds pas le sens de l'humour à ce que je vois, pour toi ça sera hum... ta tête.
Ne sois pas si sérieux, je pourrais croire que c'est vrai huhuhu... ''

Il n'avait pas besoin de dire que ça payait pas mal et que la marchandise qu'il transportait portait le nom de' Ryouma'. Ce produit était en voie d'expansion et il était fort à parier que certaines personnes font une addiction.

-Je n'attends rien en particulier. Les chances de repartir dans ce monde sont presque inexistantes... je pense que je dois y mettre une croix dessus. Disant cela avant de finir son verre de Mashiru. Il devait peut être allé de l'avant et laisser derrière lui le passé, non il était trop tôt pour cela...

-Après j'ai des objectifs comme tout le monde. Je souhaite acheter un bateau afin de créer un équipage un peu particulier. Celui-ci n'aura pas de capitaine juste des personnes œuvrant tous dans la même direction ou but.

Law fit une pause dans son monologue, il continua à fixer la rouquine toujours en la regardant de la même façon et en ayant un faible pour ses yeux si particuliers.

-Tu pourrais devenir un de ses membres dans le futur.

Il disait cela avec un ton amusé. C'était désormais à son tour de lui posé pleins de questions et de savoir ou s'arrêta ses connaissances.

-Dis-moi, ça fait combien de temps que tu es arrivé ici. Moi ça fait environ une semaine.

Il posait des questions et profitait pour lui donner une idée sur son expérience qui était très limité avant de poursuivre.

-Es tu déjà allé dans chacune des 3 factions respectives !? Que peux tu me dire sur les endroits que tu as visité ?? Attendant quelques secondes que ces questions arrivent à destination et il enchaîna sur sa dernière question. Sa demande était large et laissait beaucoup d'options.

-Sais-tu quand est arrivée le premier élu de ta faction ??

Le barman revenait en leur direction, c'était peut être le temps de commander de nouveau. Il se demandait si la boisson qu'elle avait bue était à son goût. Au vu de son tempérament, il devait le savoir rapidement et il n'avait pas besoin de demander.

-A mon tour. Je vais reprendre du Mashi...

-Très bien du Mashiru. Et pour la demoiselle ?

Il prenait son temps et profitait de l'instant présent avec Lilith car demain c'est loin et que tous les jours ne se ressemblent pas.








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Sam 5 Sep - 4:27



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




Law gardait son calme, toujours aussi transparent, même après avoir su de quel pouvoir il retournait quand Lilith lui expliqua en détail ou presque, son hyperphase. Elle avait peut être pas tout dit dessus, notamment sur le reste de ses pouvoirs élémentaires, que ce soit de foudre, de feu ou d'acide, ou encore les ondes de choc qu'elle pouvait creer et son apparence de faucon ardent, digne d'un vrai phénix ! Ce serait pour plus tard, ils avaient le temps de faire plus ample connaissances dans les prochaines minutes et aussi les prochains jours qui sait ?

Après un bref compliment de sa part, il disait avoir comprit le principe, n'était t'il pas un peu prétentieux ? Cette attitude un poil rebelle, fit sourire la jeune femme, elle appréciait de plus en plus le pirate qu'elle avait en face d'elle. Il était, au contraire de Biggie, un peu plus dans l'ordre de ses éléments, comme quoi, rien n'était incompatible. Elle adorait le cyborg au grand cœur, mais retrouvait avec Trafalgar, une petite touche de nostalgie, il aurait pu être facilement un mercenaire ou chasseur d'arche de son monde, il en avait le feeling.

Tu as compris hein, je te ferais peut être une autre démonstration un jour, qui sait ? J'ai d'autres talents tu sais.

Il devait s'en douter après tout, mais pas la peine de trop en dire pour le moment. Le sujet partait de toute manière en direction du pouvoir de Law et notamment sur cette sphère qu'elle avait vu se creer dans ses mains, lorsqu'il affrontait Kaso. Qu'était ce ? Visiblement, il n'avait pas eu la force de l'étendre ou de faire ce qu'il avait souhaité faire, donc cela demeurait de l'ordre du mystère... Malheureusement.

Mais peut être que le pirate daignerait en dire plus, vu son attitude, il semblait apprécier lui aussi la compagnie de la sirène, peut être au point de mettre de la confiance en elle, comme il le fit en lui confiant son sabre, elle semblait en être presque convaincue, il y'avait une certaine forme d'ondes entre eux, c'était vrai. Et la frustration demeura avec la réponse du bretteur, puisqu'il ne dit simplement que ce qu'elle avait vue et savait déjà.

Une sphère sans puissance, mais dont elle ne connaissait pas l'ampleur. A dire ça comme cela, Lilith pensa automatiquement à une sirène de son monde, Maya, capable de creer des orbes magiques attirant tout ennemis dedans  et les comprimant, comme un trou noir en somme, mais en moins puissant, plutôt comme un gros centre de gravité et de pression, mais magique. Cela dit, elle ne savait pas que la ROOM de Law n'avait absolument rien à voir avec ça ;

Une sphère hein ? Je parie que tu peux balancer une orbe d'energie en forme de crâne ahah... Nan oublie ça, je dois voir trop de films.

Elle hésita un instant, en se moquant un peu, sur l'idée que Traffy ne sache pas ce qu'est un film, heureusement même si le monde du pirate n'était pas le plus avancé, les Den den mushi étaient capables de prouesses assez rare et étonnante, mais Lilith n'en savait rien, et s'il lui disait que la plupart des choses, comme les communications vidéos ou audio, passaient par des escargots, elle aurait du mal à le croire sans le voir de ses yeux de mercenaire chasseuse d'arche !

Bref, c'est autour d'un verre que la discussion continuait, toujours dans les meilleurs hospices. Après la commande, le visage de la rouquine s'illumina, lorsqu'il se décida enfin à raconter comment fonctionnait cette fameuse sphère, il la nommait la "room", grossièrement la "pièce". Mais cela semblait lui convenir et allait à proprement parler, avec son pouvoir mystique. Une salle d'opération ? Cela avait l'air étrange, peut être un peu inquiétant dit comme ça. En pensant "opération" ou "medecin", elle voyait automatiquement le visage du Docteur Zed.

Un medecin sans licence, qui pratiquait la médecine d'une manière archaïque, et en général, se retrouver sur sa table d'opération, ne valait pas mieux que d'être mort en agonisant des heures entières. Elle espérait que Law soit un bien meilleur docteur, afin de pouvoir éventuellement compter sur lui un jour.



Sympa ! Dans mon monde, il n'y a quasiment pas de medecins, enfin, nous avons des bornes éclair, qui nous reconstitue si nous venions à mourir, cela coûte cher, au final nous sommes juste cloné, mais c'est plutôt utile. Sinon il y'a bien les medecins, comme le docteur zed, mais mieux vaut lui acheter des produits que se faire soigner par lui.

Ainsi, dans le monde de Lilith, la mort n'était plus vraiment une fin en soit ! Les bornes d'hyperion, permettait de cloner l'ADN, les souvenirs, les talents et l'équipement d'un individus et s'il venait à mourir, tout reconstituer. En revanche, cela coûtait des sommes astronomiques, donc si on était riches, on avait peu de soucis à avoir, mais si on était pauvre, alors la pierre tombale était le point final.

Les bornes pouvaient être salvatrices mais il suffisait d'une fois, une seule fois et de ne pas avoir son crédit sur soi, ouvert, ou d'être rejeté des bornes d'hyperion, et la mort devenait palpable, réelle... Roland, son amie et amant en avait fait les frais. Ce souvenir n'était pas bon à faire remonter, vraiment pas.

Mon monde est assez dangereux, sauf si notre compte bancaire est fourni et toujours ouvert.

Trafalgar parla ensuite de ce qu'il faisait ici, pour répondre aux précédentes questions de la jeune femme, tout en continuant d’apprécier la boisson qu'il avait commandé et dont le parfum était agréable. Ainsi, le pirate et ce n'était guère étonnant, était ici pour du transport de cargaison, enfin, surtout veillant à sa protection, un job de mercenaire en somme. Il émettait au détour de la conversation,  qu'il avait potentiellement accepté le fait de ne pas pouvoir repartir dans son monde. C'était à la fois triste à entendre et courageux en même temps.

Puis parla de ses objectifs, après une mine un peu plus serieuses en l'écoutant bavarder, elle ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire, lorsqu'il parla d'équipage et de navire. Recréer un peu de son monde en Kosaten, voila une idée originale, pas forcément mauvaise d'ailleurs. Il y'avait de l'eau, des plages, des mers, des choses à découvrir, ça ne tombait pas si mal !

Sérieusement !? Pas mal, j’espère que tu trouveras ton bonheur, ils ont pas mal de ports donc un navire ne devrait pas être difficile à trouver, mais pour le payer, tu vas devoir en proteger pas mal des cargaisons ahahah.

Il lui proposa même de devenir un membre à part entière. Elle n'y avait pas pensée, pas sur le coup, cette invitation était un peu rapide. Law en profita, il semblait lancé dans une frénésie de questions en tout genre, sa soif et sa curiosité ne semblait plus assez étanchée, il lui en fallait plus, toujours plus.

J'apprécie l'invitation, j'y réfléchirais. Sinon je suis là depuis environs 5 mois, le temps passe vite ici...

Le pirate ne s'arrêtait pas, après avoir eu sa réponse, il lui posa encore une question, voulait désormais savoir si elle était partie dans les autres nations, ce qu'elle pouvait en dire, si elle savait ci, ça, bref, elle serra son poing et frappa la table d'un coup sec, en le fixant de son regard de feu, mais elle ne le toisait pas, ni ne le regardait méchamment, au contraire, son sourire montrait bien qu'elle se moquait de lui au moment présent ;

Calme toi Law kun ! Tu en pose de ces questions, je n'ai encore pas croisé d'élu aussi curieux que toi... Mais je peux que te comprendre... J'avoue que Kosaten est perturbant. Pour te répondre, je ne suis pour le moment qu'allé à Seika et Minshu. Concernant la première, j'ai vu le temple du soleil et hibana, une ville anciennement ravagé par Zayro. Pour Minshu, je suis arrivé dans la ville de Jiyuu pour descendre vers Fuki, ici même.

Elle leva les épaules, Lilith n'avait pas parcourut un monde immense en cinq mois, les questions de Law le lui rappelait, pourtant ce n'était pas l'envie qui lui manquait, mes elle peinait à reprendre des forces et puis... Cette histoire de manque l'avait un peu ralentie dans sa course, même si elle n'évoqua pas le sujet, question d'intimité, seul Biggie était au courant.

Concernant son autre question, sur le premier élu de sa faction, elle ne s'était pas renseignée sur ça, très honnêtement, elle hocha négativement la tête pour le lui faire comprendre, puis, alors que le serveur était revenu pour reprendre une commande, elle se tourna vers lui ;

La même chose que mon ami ici présent ! Laissant le temps au serveur de partir de nouveau ; Tu connais désormais presque autant de chose que moi sur ce monde, et tu es débrouillard apparemment. Qu'est ce que tu vas faire après avoir quitté Fuki ? Moi je cherche du boulot dans les petites villes pour le moment, mais si tu veux, on pourrait faire route ensembles. Dit t'elle en le fixant yeux dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Sam 5 Sep - 18:54



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.









Le binôme se trouvait dans un des bars de la ville blanche ou il profitait pour discuter tout en se rafraîchissant le palais avec d'excellentes boissons. C'était un moyen de se relaxer après avoir fait chacun une démonstration en combattant. Dans son monde, il possédait déjà une grande expérience et les fruits du démon donnaient à l'utilisateur des pouvoirs surnaturels et inimaginables. Il avait rencontré de nombreuses personnes au cours de son aventure au sein de Red Line ainsi que de potentiels concurrents voire ennemis. C'est pourquoi, il paraissait un peu prétentieux et sûr de lui bien que c'était la première fois qu'il voyait la rouquine aux yeux ardents en action avec son hyperphase.
Il avançait avec elle de manière stratégique et en prenant son temps. Au départ, il ne lui disait pas grand chose sur cette sphère, c'était simplement pour jouer un peu avec elle et ses nerfs car il avait bien compris qu'elle était intriguée par ce point ci. La curiosité était difficile à contrôler et il le savait que trop bien. La connaissance était importante et enrichissante pour mieux comprendre les autres, son environnement mais aussi les personnes autour de nous. Quoiqu'il en soit dans sa room qu'il considérait comme sa dimension, son art, il n'avait pas la possibilité de faire ce qu'elle pensait ou imaginait. Il avait décidé par la suite de lui en dire plus sur ce secret et sa capacité ce qui eut un double effet, la première était que son visage se changea, elle était ravie qu'il lui fasse confiance. De l'autre côté, en écoutant par la suite son commentaire, elle avait une certaine crainte à son sujet sachant qu'elle parlait d'un charlatan mais aussi d'argent. Les deux allaient souvent de paire malheureusement. Ce qu'elle raconta montrait que dans sa technologie était en avance sur celle de son monde d'au moins une galaxie ou deux.


-Hum.... C'est un moyen comme un autre pour survivre. C'est comme une seconde chance. Dans mon monde, ce n'est pas possible.

Il attendit un moment avant de poursuivre sur la profession de médecin, un métier très utile voire en or quand on avait les bons instruments et un certain doigté. Le lien qu'on avait avec le patient était primordiale, tout comme la possibilité qu'il vous remette sa vie entre vos mains lorsque sa vie en dépendait, proche du bout de l'horizon. C'est pourquoi, il est préférable d'avoir une personne sûre et d'intègre de son entourage effectuant ce travail.

-Vos médecins ne semblent pas avoir de moral ou de déontologie à ce que je vois, seul l'argent compte n'est ce pas !? Je ne suis pas un escroc comme ce docteur là.

Law ne préférait pas en dire plus, il avait assez bien résumé la situation et ses pensées. Il espérait ne pas avoir besoin de montrer son savoir pour la soigner dans un futur proche. Avec son fruit, il atteignait un nouveau stade et cela lui permettait de faire des choses assez miraculeuses. Le monde de Lilith était un sacré 'bordeland' et seul les plus forts, costauds mentalement ou bien riches avait une chance de survivre, d'espérer voir un autre coucher de soleil. La suite lui donna raison mais c'était une logique implacable que l'argent fascinait et il considérait cela comme un péché capital.

Le pirate lui proposa de le rejoindre dans un futur plus ou moins proche. Pour le moment, il posait les bases, les constructions de son projet qui était en voie d'acheminement pour allers vers d'autres rails. Elle lui donnait quelques détails sur la mappe du Kosaten qu'il garda en mémoire. Pour le moment, il avait du mal à entrevoir la globalité de ce continent, de pouvoir tracer un trait d'un point A jusqu'à un point B sur une carte ou même se diriger. Elle fit même un peu d'humour car il est vrai que pour acheter un bateau, il devait posséder beaucoup d'argent ce qui n'était pas son cas.
C'était aussi un moyen de connaître sa réaction face à ce type de requête. La mercenaire ne semblait pas être une personne solitaire ou souhaitant forcément travailler en solo, c'était un bon point. Elle était déjà présente dans le Kosaten depuis cinq mois environ, il ne pensait pas que son retard était si conséquent.
Lilith avait fait une rencontre impétueuse face à un animal ou une bête, c'était un autre élu qui lui vint en aide. Ce détail lui montra que certains élus étaient présents depuis au moins un an. Une année voire plus à rattraper était colossal mais pas impossible.

Réfléchissant à ce qu'elle lui disait par la suite, elle semblait être ni pour ou contre sa proposition. La réflexion était un moyen de peser le pour et le contre mais aussi de savoir si la personne pouvait réaliser ce projet ambitieux.  


'' C'est à moi de la convaincre, je pense qu'une ou deux rencontres permettrait d'envisager cette possibilité ou non.
Elle à l'air de te plaire, Hum...c'est vrai qu'elle est mignonne. C'est ses yeux sans doute ? Tu n'as pas encore vu les miens, je préfère les garder fermés... Mais je pourrai te les montrer mais je doute que tu puisses de nouveau la regarder comme ça. ''

Le Trafalgar ne comprenait pas ou elle voulait en venir, il ne savait pas ce qu'elle cachait derrière ses yeux, sans doute un autre atout. Mettant ça dans un coin de sa tête pour ne pas l'oublier sa remarque qui sonnait comme un avertissement.
Préférant se concentrer sur la discussion en cours, il comprenait sa réaction spontanée, naturelle de Lilith face à ses tonnes de demandes, de questions en tout genre. Il n'avait pas fait dans la dentelle en agissant ainsi. Elle lui répondit et comprenait dans un sens ses préoccupations même si la manière n'y était pas.

-Je suis curieux de nature comme quelqu'un qui découvre un nouveau monde et qui ne sait pas grand chose. J'ai essayé de prendre mon temps jusqu'à présent sauf que là...

Avec les détails qu'elles filaient à l'ex-Shichibukai, il pouvait conclure qu'elle venait soit de Seika ou de Minshu. C'était une donnée en plus qu'il rajoutait à son profil qui grandissait au fur et a mesure de cette conversation. Cependant elle répondit négativement sur le reste, elle semblait avoir aucune idée. Ce n'était pas grave, une personne pouvait répondre à sa question, il pensa aux chefs respectives de chaque faction.

- Je vois. Tu as rencontré de nombreuses personnes et visiter plusieurs lieux depuis ces cinq mois. Je les découvrirai tôt ou tard à mon tour, ce n'est qu'une question de temps.... On peut dire que nous en savons plus sur l'autre qu'au début de notre discussion. Il prit une pause avant de finir par ceci.

-Tu peux imaginer qu'en une semaine, je n'ai pas eu le temps d'aller très loin. A part Kaisen, la capitale de Minshu et ici Fuki.

Pour le moment, il ne s'était pas aventurer hors de sa faction car il ne voyait pas forcément l'utilité. Il entendit la rouquine faire une proposition, elle était à la recherche de travail et de nouvelles rencontres par la même occasion. Il ne répondit pas tout de suite, préférant réfléchir à sa proposition et à la suite de son programme. Law avait certaines impératives mais il espérait pouvoir s'arranger.

'' Je pense que ça ne doit pas te déranger si je l'accompagne. Il est possible que nous trouvions d'autres élus durant notre visite dans ses petits villages.
Je ne vois pas d'inconvénient mais n'oublie pas que tu dois protéger Hayame, la fille du boss. Elle doit se rendre dans cinq jours avec notre cargaison de Ryouma dans les territoires neutres à Hasaka. ''

-Je dois me rendre à Hasaka dans les territoires neutres dans cinq jours pour affaires, si tu le souhaites tu peux m'accompagner. Je pense que d'ici là, je ne vois pas d'inconvénient de te suivre au contraire, je suis partant.

Avec un sourire amusé par le fait que ça soit elle qui a choisi cette option plutôt que lui. Il prenait une nouvelle gorgée de Mashiru, cette boisson locale avant de déposer son verre sur cette table. Il finit par sortir de sa poche, l'argent gagné grâce à son combat qui permettrait de payer cette tournée ou même l'addition en le posant sur la table.










Dernière édition par Trafalgar D. Law le Dim 6 Sep - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Dim 6 Sep - 15:31



 
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un sacré bordeland


 
Vous êtes stylé mister Law



 




Faisait t'il une fixation sur ses yeux, bah, au moins pas comme autres hommes, Law ne regardait que son visage et non sa poitrine, cela lui donnait un coté gentlemen. Mais pour en revenir à ce qu'ils disaient tous les deux, c'était en parlant de soins et de medecin, que Lilith avait abordé le sujet des bornes éclairs, qui permettaient c'est vrai, moyennant des sous, d'avoir une seconde chance et revenir à la vie, avec ses souvenirs, son corps, son équipement, ce qui n'était pas négligeable en somme.

Law confirma sa pensée, sur cette seconde chance, dans son monde, malgré ces fameux fruits octroyant un grand pouvoir, il ne semblait pas possible de vaincre la mort, et ce, même s'ils avaient un début de technologie ou des robots. Mais était ce vraiment une chance de revivre ? Parfois pour mieux souffrir encore ? La mort, ce n'était pas la fin pour certains, les souffrances n'allaient bien qu'aux vivants, mais les défunts étaient bels et biens en paix. Un sujet un peu noir, qu'il fallait peut être changer.

En tout cas, Traffy se défendait d'être comme Zed, c'est vrai que ce bon vieux docteur sans licence, avait quand même bien aidé les chasseurs de l'arche, il rafistolait aussi les blessés, mais il en tuait plus qu'il n'en sauvait.

Tant mieux, tu as une éthique, cela ne veut plus dire grand chose à mon époque et dans mon monde.

Buvant un peu par petites gorgées, Lilith aimait bien se désaltérer au soleil, il faisait encore beau et ça se reflétait sur les murs de la ville blanche, c'était une belle journée, il fallait bien en profiter quelque part. Sous les questions intenses qu'avait posé le pirate, elle comprenait bien une chose, c'était aussi pour peut être aider les autres à son tour. De toute manière, la rouquine ne voyait pas de mal à ça, la curiosité jouait certes quelques vilains tours parfois, mais elle servait d'avantage en temps normal.

S'informer, se protéger, aider, des valeurs importantes, il était bon de savoir sur quel terrain glissants on tombait et ou celui ci allait nous emmener. La jeune femme n'avait pas pu répondre à toutes ses interrogations, mais cela pourrait s’avérer suffisant dans un premier temps. Il ne manqua pas, par politesse, de dire qu'il avait voulut prendre le temps, poser les bases, simplement assouvir sa curiosité naturelle. Mais Law semblait pressé, par quelque chose ? Le boulot dont il avait fait mention plus tôt ? Peut être était t'il attendu et si il devait aller dans une ville qu'il ne connaissait pas, c'était presque normal qu'il demande à Lilith, là depuis 5 mois, de lui en parler un peu.

Ses voyages, ses rencontres, le jeune homme cartographiait sans doute toute ces précieuses informations dans son crâne. Elle posa de nouveau le verre pour le fixer ;

Je peux comprendre ta frustration, sur le fait de ne pas encore tout savoir, mais le mystère à aussi ses bons cotés, tu ne penses pas ?

La surprise, l’étonnement, la stupéfaction, le bonheur d'arriver quelque part et tout découvrir, ça avait des attraits même si cela pouvait être dangereux, surtout en ce monde. Mais oui, le bon sens voulait qu'on sache ou poser les pieds, et elle le comprenait, ne lui en voulait pas, car après tout, la sirène avait fait exactement la même chose à son arrivée, avec Erza...

Lui, ne semblait pas encore s'être aventuré très loin, il se contentait de quelques lieux et son job de protection, ça devait lui suffire, emmagasiner des infos devait être ses priorités sans doute, ça et aiguiser comme tout élu, son art et ses techniques.

Il indiqua devoir se rendre à Hasaka, sans doute pour ce fameux travail, mais c'était dans cinq jours, autant dire qu'il avait le temps, toutefois, même si elle lui avait demandé de l'accompagner, devoir lui faire faire un détour et un possible retour, sans savoir quand, était finalement un peu compliqué, il devrait faire aussi ses propres rencontres de son cotés, ce serait bien plus instructif pour lui. Elle poussa la reflexion dans sa gestuelle, l'index tourné vers sa bouche, tapotant sa lèvre avant de rendre un jugement ;




Finalement, ça risque d'être plus compliqué pour toi que pour moi... Hmm laisse moi réfléchir. On pourrait se fixer un objectif, un lieu de rendez vous, dans les prochains jours et se retrouver pour échanger de nouveau ce qu'on à pu ... Disons, découvrir ? Ca te semble correct ? Ah oui, évidemment tu vas devoir te mefier toi aussi d'Aeternam et de ce Zayro, si jamais tu les croises.

Toutefois, Lilith n'était pas une héroine comme le serait Schneiden, le sage héro de Seika, indiquant des conseils à suivre à la lettre, Law était un grand garçon, il pouvait prendre son propre chemin, sa propre responsabilité, elle lui disais juste ce qu'on lui avait dit, mais sans aller plus loin. Et puis, elle se voyait mal faire la morale et dire "ne suit pas la secte", elle même étant une ancienne mercenaire, une chef de bandit, une pilleuse de trésors, son passif parlait presque pour elle... Lui était un pirate, sans doute recherché dans son monde, alors bon.

Disons simplement que pour l'instant, Lilith désirait qu'il reste en vie.

Tu n'as qu'à me dire un endroit, attends... Elle sortie une carte de "l'a peu près Kosaten" regroupant les 3 factions, les terrains autour, etcaetera. ... Nous sommes donc ici, à Fuki, on pourrait se rejoindre quelques part dans les prochains jours, à toi de voir.

Lilith avait sans doute prit cette carte dans les archives de Chikai, lorsqu'elle fut au palais de l'empereur Karui Hanja. Ce n'était pas un délit, pas à ce qu'elle sache, et une carte était toujours utile. Elle donna une sorte de marqueur en charbon à Law pour qu'il mette l'endroit ou ils se retrouveraient. Ce n'était qu'une séparation provisoire, pour mieux se retrouver par la suite. En faisant lui aussi des rencontres et des découvertes, il allait forcément gagner en force en ce monde, c'était comme ça que marchait la "magie" de Kosaten.

________

hrp ; dsl petit post, l'event me prends de la force !

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    Dim 6 Sep - 19:51



Pirate, Mercenaire, un sacré bordeland.








Dans ce bar, la discussion continuait entre les deux protagonistes. Law avait semble t-il une forte affinité avec cette mercenaire. Il avait pu la sonder dans tous les angles mais ce qu'il retenait ou marquait en elle, c était ses yeux qui devaient peut être représenté une partie de son âme, de son esprit. Il était plus facile de mentir grâce à de belles paroles en trompant son monde ou son entourage. Cependant, le regard donnait un autre indice, une indication et c'est pourquoi que certains individus préféraient les cacher derrière un masque ou tout simplement les fermer ou éviter que certains individus arrivent à lire en eux comme dans un livre ouvert. Il avait entendu des personnes préférant perdre la vue pour éviter de voir la vérité de ce monde. Celui ci était pourri comme un fruit mûr ou bien un arbre, on essayait de couper une branche, un fruit de ce végétal mais dix autres en repoussaient par la suite. C'était un combat perdu d'avance.
Ce lieu possédait une certain chaleur et ambiance, un peu de calme et de réconfort faisait du bien malgré le fait que dehors le soleil brillait au zénith. Sa prestance en parlant de la luminosité ou de l'intensité du soleil était celle d'un phénix brillant de milles feu comme des milliers d'artifices. Un animal capable de renaître de ces cendres pour devenir encore plus fort qu'il ne l'était. La décoration de ce lieu était sobre mais allait parfaitement avec l'endroit.

Le duo, binôme était sans doute sur une terrasse, il était illogique de ne pas profiter de ce beau temps pendant qu'il était dans cette ville. On pouvait même affirmer que c'était un gâchis, une erreur. Ce temps pouvait symboliser les vacances, un lieu de détente, de relaxation mais comme toute chose, il y avait une fin.  

En tant que tacticien, stratège, il était nécessaire d'avoir le plus d'informations à sa disposition pour s'en servir, utiliser les moyens qu'on disposait à bon escient voire à son maximum si la situation l'exigeait. Il était actuellement un novice, un débutant voulant découvrir, connaître, s'enrichir, était ce normal ? La réponse est oui...La vie est un long apprentissage. Son travail en tant que protecteur lui demandait peut être de devoir à un moment ou un autre de se mettre en avant ou porter assistance aux autres personnes collaborant avec lui.

Il avait besoin de savoir ce qui l'attendait un minimum, il est préférable des fois de rien savoir ou de se faire sa propre expérience. Il avait aussi besoin de sonder les pensées, les intentions de certaines personnes comme cette Eniora pour avoir des coups d'avances et pouvoir préparer un minimum le terrain à son avantage.


-J'essaye de me renseigner pour avoir le maximum d'informations que je juge utile pour moi ou les autres. Il me reste encore tant de choses à découvrir et pleins de mystères à résoudre.

Lilith n'avait pas tort dans un certain sens car une personne qui savait tout sur tout, un individu ayant la science infuse devait bien s'ennuyer dans ce monde ou rien ne pouvait l'étonner, le surprendre ni même les personnes qu'ils rencontraient ou la découverte d'un nouveau lieu. C'était d'un ennui total mais avant d'arriver à ce stade d'omnipotence, il y avait des chemins à parcourir et des dons puissants à posséder pour être proche d'un Dieu.
Entre tout savoir et être complètement dans l'inconnu, il y avait une marge.  Le pirate était un aventurier, un être intelligent et prudent dans ses agissements. Il évitait de se mettre en premier plan préférant laisser les autres personnes disons les plus téméraires, belliqueux, fonceurs.
Peut être pour une fois, il avait simplement manqué de patience, de tact mais l'erreur était nécessaire pour ne plus la reproduire afin de grandir, évoluer.

La personnalité et les émotions que possédait une personne était comme un code génétique. Tombé sur un ennemi qui représentait pour nous un passé douloureux et tragique permettait de ressortir notre mauvais côté tel un maléfice. Le vice était présent partout nous tentant comme un joli fruit, une belle femme, un objet de convoitise avec des yeux voraces ou ambitieux pour mettre de côté notre honneur afin d'accomplir sa vengeance.
Le souvenir d'un ami ou ce qu'il nous lègue comme patrimoine ou souvenir avait une incidence sur la suite de notre parcours.

Law regardait de temps en temps autour de lui avant de revenir vers le regard de cette aventurière. Il était en pleine réflexion en se demandant si sa proposition était la bonne solution. Le pirate ne voulait pas forcément la mettre dans l'embarras ou qu'elle soit en danger par sa faute. Il n'avait pour le moment eu aucun indice de la part d'Eniora sur Lilith. En voyant ce qui s'était déroulé durant leur rencontre au sein de Fuki, elle avait peut être des raisons de se méfier d'elle. Il essayait de faire le lien avec ses yeux et la situation actuelle, aucune réponse lui vient à l'esprit juste des hypothèses peu probables...

C'était sans doute ce détail, ce point précis qui l'agaçait le plus en ce moment. Il n'aimait pas être dans l'impasse... La rouquine savait se défendre, se battre avec un sacré tempérament mais on ne savait pas les rencontres futures qui nous attendent. Il ne voulait pas être le responsable ou son bourreau par mégarde.
Après la réponse qu'il donnait sur ses prochains rendez vous, il avait été très précis afin qu'il n'y ait pas de malentendu. La réponse de ton interlocutrice ne se fit pas attendre, elle comprenait tes engagements et de ce fait trouva une solution pour satisfaire tout le monde. Il n'y avait rien à redire pour le moment, son discours était bien construit et débouchait sur une conclusion.


- Ca m'a l'air parfait comme compromis. Il nous manque plus qu'un point de rendez vous.

C'est à ce moment là qu'elle sortit une carte de ce monde. Il ne pensait pas avoir la chance d'en voir une de si tôt comme quoi. Ce bout de femme était débrouillard et pleins de surprises, cela lui rappelait un peu une certaine personne.
Avec attention, il regarda en détails cette carte pour en assimiler le plus d'informations possibles et le mémoriser. Il regardait les trois factions et voir leurs territoires respectives.


-Je ne sais pas ou tu as eu cette carte... mais elle va nous être utile.

Par la suite, il regardait le point qu'elle indiquait soit leur position actuelle c'est à dire Fuki. Sur sa carte, il pouvait sans doute voir Hasaka et le trajet qui l'attendait pour rejoindre cette ville. Le point de rendez-vous devait se trouver non loin de ce lieu, c'était plus simple pour lui.

-Je te propose la ville la plus proche d'Hasaka dans six jours environ.

Le jeune homme profitait pour mettre son doigt sur un point en particulier avant de prendre le charbon que lui donna cette dernière en marquant le point de rendez-vous, de ralliement tout en parlant. C'était assez simple mais efficace comme choix. Il avait fait dans la simplicité. Il n'avait pas besoin d'aller trop loin d'Hasaka et ce détail l'arrangeait pour éviter de faire un aller retour fastidieux.
Il finissait son verre de Mashiru et profitait pour la regarder une dernière fois afin de conclure cette discussion. Il appréciait sa compagnie, il était toujours plus intéressant d'être en compagnie d'une personne avec qui le courant passait que l'inverse.  


-Lilith...On se retrouve là bas comme prévu. A Bientôt.

Il disait cela avec un sourire il n'avait pas besoin de rajouter d'autres éléments superflus. Il la laissait là et profita pour rejoindre le dojo qu'il avait quitté auparavant.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland    

Revenir en haut Aller en bas
Tatouage, Pirate, Mercenaire, Un Sacré Bordeland
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À bord d'un vaisseau pirate
» Morkam "Main noire" - Pirate
» Les chansons de pirate !
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.