Partagez | .
Amis de Seika
Invité Invité

-



MessageSujet: Amis de Seika   Sam 5 Sep - 13:11







Amis de Seika
★ Best titre ever


La farine. Un élément plus primordial dans la vie quotidienne. Sa préparation restait un mystère pour beaucoup de gens, pourtant tous saluaient l’illustre inconnu ayant décidé de créer cet ingrédient. Du pain aux gâteaux en passant par des panures, la farine avait une place centrale en cuisine. À la fois raffinée, mais offrant rapidement la satiété, la poudre blanche ravissait toutes les cuisines du monde. Qu’elle soit de blé, de maïs, de sarrasin ou d’autres plantes, elle restait le centre d’une alimentation riche. Oui, la farine était primordiale, et Naruto le savait.

Mon hôte, parce que c’est Kurama (le démon renard à l’intérieur de Naruto) qui parle, s’était vu assigner comme mission par son patron d’aller chercher une cargaison de farine dans les territoires neutres. Rien de bien compliqué, pas de voleur, pas de bandit, tout allait bien se dérouler. L’Uzumaki se fut alors remettre un cheval et une charrette qui allaient l’aider à transporter la précieuse marchandise. Normalement, un plus vieux salarié aurait dû l’accompagner, mais avec une énième fête qui se préparait à Tokonatsu, il fallait le plus de main expérimentée que possible. Certes, le blond était le seul à savoir confectionner des ramens, mais l’aliment principal des festivités était la viande de bœuf… Enfin du truc qui était censé être un bœuf. Bref, le ninja apprit rapidement à conduire la charrette et se dirigea vers un  village dans les territoires neutres.

Au bout d’une journée et demie de trajet, il quitta enfin Seika pour arriver le lendemain à Mog, petite ville reconnue pour ses cultures de blé. Là-bas, il fait la connaissance de Layu, une vieille marchande qui lui remit une bonne trentaine de sacs de farine. De quoi tenir au moins un mois. Eh bien oui, le restaurant dans lequel travaillait Naruto faisait lui-même ses desserts, cela demandait beaucoup de matière première. De plus, le patron insistait pour venir se fournir ici, alors qu’il y avait nombre d’autres vendeurs en ville. Les prix n’étaient d’ailleurs pas si différents que cela. Mais bon, l’Uzumaki n’était que simple employé et il n’aimait pas faire de vague. Il chargea les lourds paquets dans son transport, en regrettant ne pas avoir de clones pour l’aider, puis se remit en route vers Tokonatsu.

Le trajet allait lui prendre encore deux jours, pourvu que Sakura ne rentre pas pendant ce temps-là. Elle pourrait s’inquiéter de ne pas le voir et partir à sa recherche. Surtout qu’elle n’était pas au courant qu’il avait décroché un travail. Il fallait se presser ! Il ordonna alors au cheval d’accélérer le mouvement. Après une dizaine de minutes de galop, ce dernier stoppa net son élan. Quelque chose venait de l’arrêté, mais quoi ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Amis de Seika   Sam 5 Sep - 22:26

L'ange bouge enfin



Elisa, la séraphine, s'était échoué dans le monde de Kosaten, en plein milieu d'un village d'humain en joie en voyant une nouvelle élue... sans pour autant comprendre les paroles de ces simples créatures.... L'histoire des élues la dépassaient ainsi que de devoir attendre l'arrivé d'un des membres de sa "nation" afin de l'informer, ha les êtres humains. Ils aiment inventer des histoires légendaires.

Cependant à cause de son mal de crâne causer par la téléportation dans ce monde, l'ange préféra rester tranquille en compagnie de ces êtres sans pour autant parler et en restant dans son coin en attendant l'arriver de son jumeau Gabriel. Mais, il n'arrive pas et Elisa se décida à partir en pleine nuit en prenant la voie la plus facile pour elle, celle des airs en utilisant ses deux ailes géants teinté de blanc grâce à un sortilège qu'elle arrivait à maintenir malgré la présence d'un sceau qu'elle ignorait l'existence.
Ses ailes malgré l'engourdissement de ne pas les utiliser depuis son arrivé, arrivèrent avec facilité de la transporter en dehors de ce village de taré avec calme, elle allait trouver des anges à sa recherche. Elle en était sûre....Une séraphine qui disparaît sans laisser de trace... Impensable qu'on ne la recherche pas.

Malgré ses espoirs, rien apparut dans cette nuit et l'ange continua sa route en flottant au dessus des arbres tout en observant le peuple de dessous qui s’agitait par moment sans pour autant lui montrer un intérêt des plus important, les espèces vivaient, mourraient... Un cycle sans fin pour une pseudo-immortelle... La nuit passa calmement malgré l'entende de certains bruits inconnus à ces oreilles ou de ses souvenirs et lorsque l'aurore se leva sous des paysages inconnues de la planète Terre à l'an qu'elle connaissait. Elle s'en souvenait de son enfance lorsqu'elle était encore enfant à observer la Terre quasiment vierge d'homme, dominé par la nature en majorité et non pas les routes...

Elle continua à voler avec calme durant la journée sans sentir le besoin de se nourrir ou encore de boire avant de sentir une vive douleur dans le dos et ses ailes.... Pour quel raison ? Elisa ne le savait pas, mais elle sentit le sortilège lui permettant de maintenir ses ailes blanches se détériorer au point de disparaître pour laisser la place à deux ailes coulantes d'un sang interminable, celle de ces victimes dans son monde... L'ange se posa au sol, au milieu d'une route, calmement tout en observant ces ailes calmement en se demandant la raison de la fragilité de ce sortilège.

Elle resta songeuse tout en entendant peu à peu le bruit d'un galop qui s'approchait, mais elle resta à tenir les plumes de ces ailes qui écoulait le sang sur le sol... Une vrai vision d'horreur pour les plus faibles d'esprit, mais lorsqu'elle se retourna afin d'observer le cheval qui venait dans sa direction, il se trouvait déjà trop proche d'elle. Mais à l'arrêt et légèrement effrayé. L'ange ne se demanda pas pourquoi car elle savait que la vue et l'odeur de ses ailes sanglantes ne laissaient pas indifférentes, cependant un autre être l’intéressa, celui sur le cheval. Un gamin blond possédant trois moustaches telle un chat... Peut être qu'il allait pouvoir l'informer sur ce monde et cette histoire d'élu. Par mesure de politesse, elle étendit ces ailes rouges pour s’élever légèrement dans les airs tout en prenant la parole d'une voix féminine et noble :

Bonjour jeune homme, je suis l'ange Elisa, soeur de Gabriel. Est ce que vous pourriez me renseigner sur l'histoire de ce monde. Votre espèce semblait heureux tout en m'appellent Élue.

La question était franche en même temps,d'habitude c'était Gabriel qui parlait avec les hommes et elle agissait dans son ombre, elle n'avait pas l'habitude d'être sur les devants de la scène...
Elisa Finarack

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Amis de Seika   Dim 6 Sep - 18:01







Amis de Seika
★ Best titre ever


Mon hôte jeta un coup d’œil devant lui. Une femme. Une femme ailée. Konan ? Non, elle était très différente. Ses ailes à elle n’étaient pas faites de papier, mais semblaient étrangement réelles… Et l’une d’elles était ensanglantée. Encore une élue ? S’était-elle fait attaquer par cette fameuse secte ? La poursuivaient-ils ? Automatiquement, Naruto se prépara à se battre. Il n’avait plus du tout accès à son panel de technique, mais il lui restait ses connaissances en taijutsu. Même sans énergie naturelle, le kata des crapauds pourrait aussi lui être utile. C’est alors que la femme déploya ses ailes pour voler… Elle se présenta en tant qu’Élisa, un ange sœur d’un certain Gabriel. La sonorité de ces noms était bien étrange pour l’Uzumaki, mais il ne s’en étonna pas. Après tout, il était dans un monde différent.

Élisa demanda ensuite des détails sur le monde… Sur Kosaten donc ! Une nouvelle élue ! En plus, elle parlait d’espèce… Un ange ? Qu’est-ce que c’était ? Konan aussi disait en être une. Nagato ne semblait pas pouvoir se passer de ses services. Un ange aidait-il toujours les mégalos ? Une question qu’il faudra poser après avoir répondu à celle de la demoiselle. Mais avant tout ça, le blondinet devait s’assurer d’une chose. Il descendit du cheval, en prenant soin de lui demander de ne pas bouger, puis s’approcha rapidement, mais sans la moindre mauvaise attention.

"Moi c'est Naruto. Naruto Uzumaki. Tu saignes, en dirait.

Heureusement, il avait dans sa sacoche, accrochait à sa ceinture, un kit de premier secours. Bien qu’il ne fût aussi à l’aise que Sakura avec ce genre de soin, il voulut proposer son aide.

"Je veux bien te répondre, seulement si tu me laisses examiner ta blessure avant.

Il accompagna sa demande de son sourire habituel, rempli de bon sentiment et de bienveillance. Pour ma part, je me méfiais d’elle. Elle aurait pu être une ennemie déguisée, ou un appât. Je n’aimais pas vraiment que Naruto s’aventure hors de Seika avec aussi peu de pouvoir. Mais le blondinet n’était pas homme à laisser une personne dans le besoin. Il sortit le kit, une petite boite blanche contenant des bandages, des pansements, du matériel de suture et du désinfectant, puis laissa l’ailée en regarder le contenu. Il ne fallait pas qu’elle se méfie. Il attendit par la suite la permission avant d’agir.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Amis de Seika   

Revenir en haut Aller en bas
Amis de Seika
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les vrais amis
» Adieux aux amis du vieux Tom
» Un truc pour nos amis les chats.
» Les vrais amis
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.