Partagez | .
Et si... !?
Invité Invité

-



MessageSujet: Et si... !?   Ven 11 Sep - 22:01







Et si… !?
★ … Je n’étais pas seul ?




Le soleil se levait, et Naruto aussi. Ce dernier paressa un peu longtemps dans le lit, histoire de récupérer de précieuses minutes de sommeil qu’il avait perdu en le cherchant, la veille. Hélas, le son des animaux matinaux vint très vite le réveiller. Oiseau et autre volatile avaient entamé leurs odes au nouveau jour, mais une autre mélodie inhabituelle venait troubler la symphonie quotidienne. Tokonatsu, ville de feu et du printemps éternel, était sous les eaux. Pas une inondation grave, simplement une pluie qui durait depuis quelques jours. La population n’était pas très friande du mauvais temps, alors les rues de la ville étaient pour la plupart désertes. Le restaurant où l’Uzumaki avait trouvé du travail avait même fermé pour la journée. Qu’avaient tous ces gens à avoir peur de quelques gouttelettes célestes ? Lorsque moi, Kurama, était en liberté, j’adorai courir (et chasser) en sentant mes poils s’humidifier. Peut-être qu’ils ne connaissaient pas cette sensation ? Ils n’avaient pas de poil en même temps. Pas beaucoup en tout cas.

Naruto, même en congé, n’allait pas changer ses habitudes. Il se leva donc, faisant alors la promesse à son matelas de venir prendre de ses nouvelles assez vite. Machinalement, il alla s’assoir devant la baie vitrée, sans en ouvrir la vitre. Il faisait un peu froid, et le blondinet n’était qu’en short. D’habitude, il allait dehors pour ses étirements et sa méditation, mais avec le temps qu’il faisait, il préférait rester à l’intérieur. Les crapauds du Mont Myobyoku lui ayant appris que le contact avec la nature était primordial, il prit donc quelques secondes à contempler la pluie s’abattre avec fracas sur le sol avant de commencer des échauffements simples.

Tout en se tordant les muscles dans tous les sens pour les délier, l’Uzumaki repensait à ces derniers mois sur Kosaten. Qu’il en avait vécu des aventures… Banale. Une vie simple, sans complication. Konoha le manquait, mais il avait la paix qu’il avait toujours voulu avoir. Il ne manquait plus que ses amis. Certes, Sakura était là, depuis quelques jours. Sa vie de solitaire, si on m’excluait moi, le renard géant à neuf queues qui est en lui, n’était pas si pesante au final. Les quelques jours qu’il avait passés avec son équipière lui faisaient vraiment rappeler le village caché de la feuille, mais ces journées seules faisaient naitre en lui un sentiment de liberté et de contrôle sur sa vie. Il se laissait même à imaginer avoir une certaine femme à ses côtés.

Mais pas le temps pour ce genre de pensée. Il était l’heure de la méditation. Face à la vitre le séparant des épaisses gouttes d’eau qui tombaient, il s’assit en tailleur, joignant les poings. L’important dans la méditation, c’était de ne pas s’endormir. La tâche était ardue, car cela plongeait le corps dans un état de détente absolue. Fukasaku l’avait mainte fois repris à ce sujet. Une vingtaine de minutes s’écoula lorsque l’Uzumaki décida qu’il avait assez calmé son esprit et son corps. Il se sentait bien, très bien. Mais il pouvait encore se sentir mieux. Eh oui, même un héros avait ce genre de plaisir. Un plaisir à pratiquer seul, dans la salle de bain, pour ne pas créer de gêne. Un plaisir des plus agréables pour un jeune homme de son âge. Un plaisir chaud et réconfortant. Un plaisir que le blondinet réservait uniquement à un temps pluvieux. Un bain brûlant. Une eau à la température un peu plus élevée que d’habitude, mais qui avait un effet si… Euphorisant.  

Naruto alla donc dans la salle de bain sans fermer la porte. Il était seul de toute façon, son équipière ne semblait pas être là. Et toutes les portes donnant sur l’extérieur étaient fermées. Il se coula son bain dans la baignoire. Le temps qu’elle se remplisse, il alla rapidement se brosser les dents. Enfin, il pénétra délicatement le large bassin chaud et humide après s’être convenablement dévêtu. Oh, que c’était bon. Même moi je pouvais sentir la sensation tranquillisante de l’eau chaude. Et pourtant, j’étais dans un coin de son plan spirituel. Mon hôte ferma les yeux en faisant le vide dans sa tête. Il était en sécurité ici, il pouvait se permettre de se couper du monde. Il se lança alors dans une profonde méditation. Un sommeil, le coupant de toute interaction externe.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Mer 23 Sep - 20:48



- Situation gênante  -


Cela faisait déjà un moment que j'avais les yeux ouverts, fixant le plafond, couchée dans mon lit. Je n'arrivais plus à dormir tellement cette réflexion menée au travail la veille continuait d'occuper mes pensées. Le soleil n'était pas encore levé que déjà je dus renoncer à repartir dans le monde des rêves. Soupirant, je me demandais en ce jour de congé au kiosque si la conclusion à laquelle j'étais arrivée était bien ce que je ressentais. À priori oui, mais était-ce influencé par la joie de retrouver mon coéquipier après de longs mois de séparation ? Comment allais-je réagir si Sasuke aussi réapparaissait soudainement dans les jours qui suivaient ?

Secouant la tête, je constatai que je n'arrivais à rien. Réfléchir à ce genre de chose à peine réveillée contribuait plus à me mettre le cafard plutôt qu'à être constructif. Il fallait se changer les idées. Je me redresse et sors du lit, puis de ma chambre. Sur le chemin entre ma chambre et celle de Naruto, je jetai un oeil à travers la porte que celui-ci avait une fois de plus oublié de fermer. Je vis en souriant le ninja ronfler, la couette à moitié par terre. Il était plaisant de le voir ainsi ridicule. C'était Naruto, on ne pouvait changer de trait de caractère un peu enfantin. Heureusement que dans les combats, il savait redevenir grandement sérieux.

L'idée d'aller lui acheter de quoi manger effleura mon esprit. Je savais que le blondinet était gourmand et qu'une petit attention gastronomique pouvait bien lui faire plaisir. Je descendis donc déjeuner, puis alla me rechanger, pour me mettre en tenue habituelle de combat. Pas que je redoute une attaque, mais je préférais cette tenue dans un monde qui n'était pas le mien.

Les rues étaient bien vite entre mon appartement et le magasin contre lequel je me dirigeais. C'était compréhensible vu le temps exécrable qu'il faisait et d'ailleurs, je ne traînai pas sous la pluie très longtemps. Comme il faisait en plus froid, s'attarder là-dessus me vaudrait un bon rhume et ce n'était pas le moment d'être malade. J'avais toujours en tête ce colosse de Fuyu qui m'avait promis un espionnage, même hors de son camps. Jusqu'ou allait-il aller, je ne sais pas, mais quoi qu'il en soit, je devais m'attendre à avoir des ennuis.

J'arrivai enfin au bâtiment voulu, fis mes achats, sans oublier de discuter avec la vendeuse que je connaissais bien depuis le temps, et je retournai chez moi. Entre temps, le soleil, bien que caché, parvenait tout de même à montrer le bout de son nez. La journée allait pouvoir commencer. Une fois à l'intérieur, je posai la nourriture sur la table du salon et montai à la salle de bain pour me sécher les cheveux. Voyant la porte ouverte, j'en déduis que Naruto n'était toujours pas réveiller, ce qui m'étonna fort connaissant l'énergie débordante qu'il montrait habituellement. J'entrai donc sans m'inquiéter de savoir s'il y avait quelqu'un dans la pièce, et comme la baignoire se trouvait derrière la porte, je ne me doutai pas de la surprise qui allait m'attendre. Fouillant dans le tiroir à linge, j'en sortiset commença à me frotter les cheveux avec en me retournant.

C'est là que je le vis. Cela me surpris au premier abord, puis me mit briévement en colère. Serrant mon poing, je m'approchai de mon coéquipier et lui frappai la tête.

Idiot, on t'a pas appris à fermer la porte de la salle de bain quand on se lave ?!?!!


Puis mon expression changea complètement tandis que mes joues rougirent. Détournant mes yeux, je n'osai pas le regarder plus longtemps. Toute la réflexion du matin me revint en tête et me chamboula. Etais-je vraiment amoureux de lui ? J'éprouvais un sentiment tout nouveau et m'en trouva toute gênée. Comme si Kosaten avait changé mon regard sur Naruto.

Mes joues allèrent un peu plus dans le rouge.


- Pourquoi le trouvais-je si attirant ? -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Mar 29 Sep - 15:32







Et si… !?
★ … Je n’étais pas seul ?




La chaleur. Elle était agréablement paralysante. Elle détendait chaque parcelle du corps de l’Uzumaki. Il se sentait purifié rien que par le fait d’en être submergé. De plus, il expérimentait une sensation qu’il adorait : plonger son corps dans de l’eau chaude, alors qu’il faisait froid au dehors. Le bruit de la pluie sur le toit lui donnait des frissons aussitôt calmés les vapeurs. Tant de sensation qui se mélangeait. Cela lui faisait presque perdre la tête. Presque. S’il ne s’était pas endormi avant.

Il avançait dans un long couloir. Une grotte ? Pas assez de lumière pour en être sûr. Au loin, une silhouette. Qui était-ce ? Impossible de le savoir. Naruto avait beau courir après lui, elle s’éloignait. Finalement, il s’arrêta. La silhouette se retourne, dévoila des yeux rouges et des mèches noires. Sasuke. Le sang de l’Uzumaki ne fit qu’un tour. Il s’élança comme jamais à sa poursuite. C’est alors que l’ombre de son ami disparut. Une porte en avait pris la place. Elle était entrouverte et semblait appeler. Le blond répondit à l’appel et entra. La pièce derrière elle était vide. Il n’y avait qu’une faible lumière, émise par une bougie sur une table. Un bol de ramen y trônait d’ailleurs. Alléché par l’odeur et l’appétit, mon hôte s’avança et amena le met à sa bouche. Cependant, avant qu’il ne puisse y goûter, il remarqua un mouvement dans le bol. Ce n’était pas des nouilles. C’était des serpents. Des petits serpents avec le visage d’Orochimaru. Naruto crut mourir. Surtout quand une main vint le repousser en arrière. Sasuke. L’Uchiha se saisit du bol et l’avala d’une traite.

- Menteur.

La voix de Sakura raisonna dans la pièce vide.

- Tu m’avais promis que tu le ramènerais !

Naruto tenta de s’expliquer, mais rien ne sortait de sa bouche. A la place, la voix de Sasuke répétait des mots en boucle.

- Nous ne nous sommes pas compris. L’explication finale aura lieu ici.

La pièce se mit à trembler fortement. Sakura semblait hurlait autre chose. En se contrant, Naruto pour entendre.


" Idiot… Porte… bain… quand !

Le réveil fut brutal. Un soubresaut qui fit vaciller l’eau calme. Sakura était là, le poing s’enfonçant dans le crâne du blond. La vapeur de l’eau cachait quelque peu son visage, mais elle semblait agacée et gênée. Étrange mélange, que se passait-il ?

"Excuse-moi, Sakura-chan. L’eau est si bonne que je me suis endormi…

C’est à ce moment qu’il réalisa la scène dans laquelle il jouait malgré lui. Aussitôt, comme pour cacher sa nudité, il plongea la moitié de la tête dans l’eau, en rougissant.

"Hey ! N’entre pas dans la salle de bain quand je me lave !

Ce n’était finalement pas si gênant que cela. La nudité face à une fille. Certes, ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait dans le plus simple appareil devant une représentante de la gent féminine. Merci à Ero-senin et à Rock Lee… Bref. L’eau n’était pas comme dans les mangas. Elle était réellement transparente, laissant voir beaucoup de choses. Des choses cependant déformées par le masque aquatique et cachées par les jambes de l’Uzumaki. Oui, pour en revenir à ce que je disais, Naruto était plus à l’aise. Peut-être parce que c’était Sakura ?

Son rêve revint le hanter. Qu’est-ce que cela pouvait bien dire ? « L’explication finale aura lieu ici ». Et puis… Il y avait Sakura. Cette satanée promesse… Ce fut donc avec des yeux fuyants les émeraudes de la femme aux cheveux roses qu’il demanda.

"Dis-moi… Tu m’en veux pour Sasuke… ? Je n’ai pas pu le ramener… Je connais la réponse de la Sakura qui s’est battue avec moi dans la guerre, mais… Toi ?




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Mar 6 Oct - 20:25



- Ce qu'en pense la vraie Sakura -


Naruto... je t'en supplie... ramène-le... ramène sasuke... tu es le seul qui en soit capable à présent... je n'ai pas su trouver les mots pour le garder...


La regard toujours ailleurs, faisant à présent dos à mon coéquipier, j'adoptai soudainement une mine plus attristée. Cette question pouvait sembler tomber un peu brutalement, et pourtant, elle faisait grande écho à ce qui me tourmentait en ce moment. Comme si loin de nous, l'Uchiwa continuait d'hanter notre esprit. Après tout, il a vécu ses débuts en tant que ninja parmi nous, il était normal qu'après une séparation si douloureuse, il reste dans nos esprits. On y pensait encore les deux, et la preuve était que Naruto avait continué de rechercher son rival pendant mon "absence". Je savais d'après ses dires à l'hôpital que le possesseur du sharingan avait aidé le blondinet et la sakura qui était resté là-bas lors de la guerre, mais je ne savais pas si celui que j'aimais avant Kosaten avait réellement changé d'avis ou si ce n'était qu'un hasard qui arrangeait les deux parties. 

Et cette promesse...cette satané promesse que Naruto m'avait faite ce jour-là... je la regrettais, je n'aimais pas me dire qu'à cause de moi, le blondinet a dû faire des efforts considérable pour tenter de l'honorer. Je ne connaissais que trop bien son nindô qui l'obligeait à la respecter. À cause de ma faiblesse, j'ai osé lui faire tout porter le fardeau qui me pesait et quand enfin je tentais d'en prendre en charge une partie, je ne faisais que transférer un peu plus de responsabilité à Naruto. C'était pathétique.

Et maintenant, curieux, il me demandait si je lui en voulais de ne pas avoir mené ses mots en événements réellement arrivé. Quelle ironie. Comme pouvais-je lui en vouloir ? Qui étais-je pour ainsi lui reprocher ce que je lui ai imposé ? Je ne l'avais pour ainsi dire même pas aider dans sa recherche, j'étais resté en arrière, lui faisant confiance dans ses actes.

Bien sûr que non. C'est plutôt toi qui devrait m'en vouloir. Je t'ai imposé ça sans réagir efficacement de mon côté, ce serait injuste de te blâmer pour ça...

Je levai les yeux et vois sans faire exprès le porteur de Kyuubi à travers le miroir.  Mes joues rougirent, mais je ne fuis pas du regard cette fois-ci. Je restai fixé sur ce que je voyais un instant, sans rien dire, avant de continuer.

Le sasuke de mes souvenirs n'est plus sauvable depuis bien longtemps. Il est têtu et aveuglé par une haine qui dépasse le sentiment de vengeance qu'il avait au départ. Je l'aimais c'est vrai, mais forcée de constater qu'il a tellement décliné dans le mépris qu'il est apparu dans le bingo book. Comment pourrais-je encore l'aimer comme avant après ça...

C'était difficile à admettre, mais quelques part, Sasuke me faisait de plus en plus penser à Orochimaru. Son parcours était bien semblable à celui que j'entendais de la bouche de maître Tsunade lorsqu'elle me racontait cette terrible période. Je me tournai franchement vers mon coéquipier, mais mes yeux restèrent au niveau du visage et des épaules, les joues toujours rouges.

Finalement, c'est toi qui m'a le plus aidé Naruto. Tu as toujours été là pour moi et sans toi, je serais restée la chétive Sakura que j'étais à la sortie de l'académie. Alors oublie Sasuke, il est perdu de toute manière, tu ne crois pas ?

J'esquissai un sourire.


- Plus les jours passaient, et plus sasuke s'éloignait de mon coeur -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Lun 12 Oct - 15:07







Et si… !?
★ … Je n’étais pas seul ?




Les yeux pleins de tristesse sans larme, Naruto écoutait attentivement chaque mot de Sakura. Qu’est-ce qui lui avait pris de poser une question aussi lourde de sens… Dans cette situation ? Stupide rêve. Un souhait du destin peut-être. C’était tout de même malvenu. Et maintenant, il se rendait compte que cette Sakura était encore très affligée par les actes de Sasuke. Celle qu’avait connue l’Uzumaki avait eu le soutien de tous les gens du village, elle n’avait sans doute pas eu le temps de pousser sa réflexion jusqu’au point de… détester l’Uchiha. Oui. Sur la fin de la guerre, elle semblait toujours l’aimer, malgré le baiser qu’elle avait offert à Naruto. Enfin. Le bouche-à-bouche.

Sa réponse choqua donc quelque peu le blondinet, qui ne chercha cependant pas à la reprendre. Cette Sakura avait ses raisons. Surtout qu’elle était arrivée à Kosaten juste après l’incident de Danzô… La pauvre. Personne n’avait été là pour elle. Aucune mission pour la distraire de ces noires pensées. Même moi, je trouvais cela difficile. Je n’ai jamais vraiment expérimenté l’amour, mais je sais au moins ce que ça fait de perdre un être cher, de se dire qu’on ne pouvait plus rien pour lui. A la mort du Rikudo, j’avais l’impression d’être inutile, impuissant, faible. Naruto aussi avait expérimenté cela avec Jiraiya… C’était très dur. Si seulement elle savait que tout n’était pas perdu pour Sasuke… Mais, était-ce une bonne chose de le lui dire ? L’Uchiha avait, pour ainsi dire, été un véritable poison pour elle. Peut-être que la laisser s’en détacher serait bénéfique… Non. Le blondinet ne raisonnait pas ainsi, il se devait de dire la vérité, surtout à son premier amour.

"Sasuke… Même moi, je trouvais cela difficile. C’est de famille, crois-moi.

La phrase était assez énigmatique. Mon hôte ne lui avait pas encore parlé d’Obito ou d’Itachi, encore moins de Madara.

"Mais, tant qu’il a de la vie, il y a de l’espoir. Ce n’est pas une cause perdue… Il vaut la peine qu’on… Mmh… Qu’on se mouille pour lui.

A ces mots, il plongea la bouche dans l’eau à la fin de sa phrase pour que quelques bulles remontent à la surface.

"Et puis, il a aussi été un moteur pour moi. Certes, je serais devenu un puissant ninja de toute façon ! Mais le fait de l’avoir comme rival a accéléré les choses. Vous êtes tous les deux mes premiers vrais amis alors… Même si tu me demandes de briser ma promesse, je ne la ferai jamais.

Le regard déterminé, on pouvait facilement voir qu’il ne changerait pas d’avis. Il était comme ça, Naruto : décidé. Ce ne fut qu’à ce moment qu’il ne se tourna vers Sakura et qu’il remarqua qu’elle le regarda. Oubliez tout ce qui avait été dit sur le fait d’être nu devant une fille. C’était incroyablement gênant. Il hésitait même un créer un clone pour le cacher. C’était une mauvaise idée, car le clone aussi serait nu, mais l’Uzumaki n’y avait pas pensé. Bref, il détourna les yeux rapidement avant de lui répondre honnêtement.

"Désolé d’avoir amené ce sujet… Je suis un peu troublé en ce moment…




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Mar 20 Oct - 20:56



- La demande -


Depuis le début, depuis mes premiers jours avec lui il n'avait pas changé. Il était incroyable à ce niveau-là. Que ça soit pour moi ou pour n'importe qui d'autre qui comptait dans son coeur, jamais il n'avait rompu une promesse. Malgré les épreuves, les obstacles et les risques, il s'était jeté tête baissée dans la bataille jusqu'à obtenir ce qu'il avait promis. Honnêtement, je l'admirais. Ce mental d'acier était sa plus grande qualité et effectivement, sasuke l'a aidé à garder ce caractère imperissable.

Oui mais ici c'était différent. Oui il me l'a promis, oui il m'assuré qu'un jour, nous formerions à nouveau un trio solide comme auparavant. Mais nous n'avions que 12 ans. On ne se rendait pas compte de la gravité du problème. Naruto était persuadé qu'avec quelques mots et quelques coups, il allait freiner cette haine qui rongeait notre coéquipier et qu'il allait pouvoir le ramener à Konoha. Moi aussi, je dois l'avouer, je m'inquiétais beaucoup mais faisais une énorme confiance au blondinet. Seulement voilà, 4 ans plus tard, tout s'est empiré. Sasuke n'est pas revenu, a sombré plus profondément dans les ténèbres et s'est même attaqué au Hokage jusqu'à le tuer. Malgré 4 ans de dures efforts, aucun signe d'amélioration ne semblaient émerger. C'était même le contraire, tout s'aggravait... alors...

Naruto...

Sans vraiment réfléchir à mon acte, sentant juste que c'était la meilleur chose à faire, je me tournai vers lui et lui offris un baiser. Plus j'y reprensais depuis ce matin, plus mon coeur s'accordait à ma conclusion. Sasuke était perdu, il ne valait que de moins en moins de chose pour moi. Je me retirai après quelques secondes et me rassis.

Oublie. Je sais que c'est difficile pour toi, c'est ton nindô après tout de tenir tes promesses, mais regarde. Sasuke a tué un hokage et n'a fait que davantage sombrer. À aucun moment il ne semble se remettre en question et retrouver un peu de ce qu'il était avant. Je... je ne crois plus qu'il soit récupérable. Oublie l'espoir de le sauver...


Je marquai une pause pour permettre au blondinet de digérer la brutale déclaration que je venais de lui faire. Pourtant à cet instant, j'étais sincère.

Cette promesse, tu l'as faite à moi, je te l'ai demandé en égoïste et tu as tenu. Mais je ne veux plus que tu t'uses à chercher quelque chose de perdu Libère-toi de ce fardeau et ne te torture à son sujet...

Je pris un regard déterminé, malgré un boule à la gorge. Cela me faisait mal de dire ça, mais il fallait être réaliste et s'avouer la triste vérité.

J'aimerais que tu renonces à cette promesse.


- Il fallait qu'un jour, il renonce à mener un combat vain -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Mer 28 Oct - 18:52







Et si… !?
★ … Je n’étais pas seul ?





"Qu- ?!

Un baiser. Un bisou. Appelez ça comme vous voulez. Une tradition humaine, rappelant sans doute un geste alimentaire maternel tiré d’un vieil ancêtre non mammifère. Mais au-delà de toutes ces considérations scientifiques, c’était quelque chose de très agréable. Naruto le montra clairement. Toutes les hormones de son corps se déchainèrent pour lui rougir les joues et allonger son… Sentiment de bienêtre. C’était simple, l’espace de cours instant, il oublia Kosaten. Il oublia Seika, il oublia Tokonatsu, il oublia tous les soucis qu’il avait. Il ne pensait juste qu’à une chose. Ce moment précis. Sakura, lèvre contre les siennes. Quoi demander de plus ? Qu’elle entre dans le bain ? Que leurs corps se frottent ? Que des choses se passent ? C’était surement une chose qu’il désirait au plus profond de son âme. Une chose qu’il désirait depuis… Depuis l’enfance. Mais est-ce qu’il le voulait à présent ? L’échange de salive était bon, très différent des baisers fortuits avec Sasuke ou du bouche-à-bouche pendant la guerre. Ce moment aurait pu être parfait… S’il ne s’était pas passé quelque chose entre temps…

Hinata. La jeune et belle Hinata. La timide Hinata. Celle était très bizarre depuis son enfance. Celle qui semblait avoir une phobie de mon hôte. Celle qui le fuyait à chaque instant. Et pourtant, celle qui l’aimait surement le plus. L’Uzumaki avait mis du temps à s’en rendre compte. Ce ne fut que pendant la Grande Guerre, quand il eux acquière ma capacité empathique et qu’il devint capable de lire dans les cœurs des personnes, qu’il comprit la nature des sentiments de la Chunin. L’amour. Un feu qui la dévorait à chaque fois qu’elle posait les yeux sur lui. Il avait eu le temps d’y réfléchir depuis son arrivée à Kosaten. Le baiser avec Sakura lui fit immédiatement penser à elle. Il la trahissait… Cela  voulait dire qu’il n’était plus amoureux de sa coéquipière… La belle jambe que ça lui faisait. Il avait attendu ça depuis si longtemps.

Et maintenant que les lèvres s’éloignaient déjà, il ne savait plus quoi penser. C’était soudain et brusque.. Surtout qu’elle reparla ensuite de Sasuke, comme si de rien n’était… Enfin… On sentait dans sa voix que cela la bouleversait. Naruto ne put s’empêcher de faire le parallèle avec sa fausse déclaration, avant la mort de Danzo. Il commença donc :

"Sasuke n’est pas perdu. Il est ce qu’il est, c’est tout. À mon époque, j’ai presque réussi à le raisonner. Enfin, on s’est raisonné, entre nous. Mais je n’ai pas pu être fixé, car le Dieu Phoenix m’a emmené ici… Bref ! Ce n’est pas une cause perdue ! Et cette promesse, comme j’ai voulu te le dire au Pays du Fer, je l’ai aussi faite à Sasuke, au village et à moi-même.

Il fallait qu’il dise quelque chose sur ce baiser ! Mais quoi ?! Il n’était pas doué pour annoncer les mauvaises nouvelles… Mais il se devait de faire un commentaire ! Même s’il n’allait pas répondre à ses sentiments. Il se creusa donc les ménages (on pouvait voir de l’extérieur que ses neurones surchauffaient).

"Et ce second baiser est meilleur que le premier ! Vachement mieux que Sasuke dans tous les cas !




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   Ven 13 Nov - 21:43



- Abandon  -


Mes poings se serrèrent alors que Naruto reprit la parole. Il continuait à défendre Sasuke et soutenir sa possible bonté. Je fixai le sol amèrement. Au fond de moi, j'avais encore cette flamme, cette espoir qu'il disait vrai. Mais ma raison prenait toujours plus de place et scandait le point de non-retour qu'elle pensait avoir atteint avec le Uchiwa. Plus j'y pensais, plus je devenais convaincue qu'il ne faisait plus parti de Konoha, qu'il avait choisi un chemin semblable à Orochimaru en son temps et qu'il était devenu dangereux.

Pourtant, quand Naruto parla, je sentis dans sa voix que lui était persuadé du contraire. Je me demandai alors si pendant mon absence, ou plutôt l'absence de la vraie, il ne s'était pas passé quelque chose d'inattendu, un retournement de situation ou peut-être mon premier amour expliquait ses erreurs et se rendait enfin compte de ce qu'il avait fait. Je ne pouvais pas le savoir et n'osais pas demander à mon coéquipier. Je me souvenais juste que quand j'avais retrouvé l'expert en ramen à l'hôpital, il avait indiqué qu'à trois, nous avions battu quelqu'un...

Je ne savais plus quoi penser et plongée dans mes réflexion, je n'entendis pas la dernière remarque de Naruto. Je me pris la tête, perdue.

C'est pas vrai... tu es encore plus têtu que je ne le pensais...tu m'énerves...

Je me retins de le frapper, sentant une colère contre sa promesse monter. Je voulais vraiment qu'il arrête de poursuivre Sasuke, qu'il arrête de souffrir inutilement, mais je n'avais pas le droit de lui reprocher son obstination. Tout était de ma faute après tout... Je me levai, le regard agacé.

De toute façon, ça n'a pas plus d'importance maintenant, Sasuke doit être resté dans notre monde, il ne nous posera plus de problème désormais... Alors oublie-le.

Mon coeur s'était serré à ces trois derniers mots. Je savais que nous n'allions pas pouvoir tourné la page si facilement et que j'étais bien égoïste de les adresser au blondinet. Qui étais-je pour lui dire quoi faire après tout ? Mais je m'inquiétais pour lui...

Désolée d'avoir dérangée ton bain...

Lasse de la discussion, j'avais besoin d'un moment seule. Je quittai la pièce et referma la porte derrière moi. Mon regard se posa sur la nourriture que j'avais achetée avant cette discussion. Je n'avais plus envie de cuisiner quoi que ce soit à présent. La mine attristé, et un sentiment de frustration de ne pas avoir pu faire entendre raison à Naruto et à moi-même qui doutait encore, je décidai de m'isoler dans ma chambre et d'à-nouveau réfléchir à tout ça... Ce problème nous poursuivait au-delà du monde ninja...


- Une fois de plus, j'avais échoué à faire entendre raison à quelqu'un...  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Et si... !?   

Revenir en haut Aller en bas
Et si... !?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.