Partagez | .
A la découverte d'un nouveau monde
Invité Invité

-



MessageSujet: A la découverte d'un nouveau monde    Dim 20 Sep - 16:29


- A la découverte d'un nouveau monde -





19h03 - Exténuée

Franchement, avec du recul je n'ai vraiment pas eu de chance... Sur tous les endroits possibles et imaginable d'arrivée, j'ai débarqué dans le désert brûlant.
J'étais absolument seule, sans rien ni personne pour me juger. J'ai fait n'importe quoi en fait, c'était plutôt amusant, mais très vite fatiguant. Entre la chaleur infernale du jour et le froid glacial de la nuit, mon corps n'avait plus du tout de repères. J'ai marché pendant des heures entières, et j'ai finis par me dire que ce nouveau monde n'était fait que de ce désert infini, et moi. Sur le chemin, j'ai du regarder mon portable au moins une bonne centaine de fois. Mais inutile, pas une seule fois du réseau, en plein désert, pas étonnant... Dans mon malheur j'avais bien pensé le coup, en effet j'avais acheté pendant mon voyage au Pérou un chargeur de téléphone qui marche à l'énergie solaire, là-bas il n'y avait pas beaucoup de prises, je pense que vous imaginez le tableau. Après deux ou trois heures de marches, je commençais sérieusement à ressentir la famine, et une soif irritante. Je me suis assise, j'ai allumé une clope et j'ai regardé le ciel. On était en pleine nuit et j'étais vraiment déprimée. A vrai dire, j'ai cru que j'allais mourir ici, que j'allais abandonner ma démarche irréaliste. Je n'avais aucune foutue idée de comment arriver à la civilisation... Puis là, allez savoir s'il s'agit d'une coïncidence, probablement le destin, une étoile filante est passée. Forcément, comme coutume dans mon ancien monde, j'ai fait un vœu.

« Bordel de merde, aide moi à trouver mon chemin little star ! »


15h30 – Retour à la civilisation

Et voilà comment j'ai atterris ici. J'ai suivi la direction dans laquelle l'étoile s'était éteinte dans le ciel. J'ai finis par voir de la lumière, et vers 5h00 je suis arrivée à Chikai. Chikai, c'est le nom de cette ville, tout ce que je sais c'est que je peux trouver des réponses ici, j'en suis sûre. Je suis d'abord allée dans un bar, enfin ce qu'on pourrait appeler un bar, ils étaient méga chelous là-bas. On aurait dit une sorte de tournage de film fantastique, avec pleins de créatures extra-terrestre, enfin ce n'était pas vraiment le moment pour moi de me poser des questions, je voulais avant tout manger et boire. Mais le barman, qui lui était pas très différent de mon apparence, m'a ris au nez sous prétexte que mon argent ne valait rien. Vexée je suis sortie en furie de l'établissement pour boire dans une fontaine qu'il y avait à quelque mètres. J'ai dormi sur un banc jusqu'à maintenant, c'est à dire le milieu d'après-midi. Autant vous dire que j'ai été surprise en voyant les centaines de « personnes » défilant dans les grandes allées de Chikai. J'avais beau être oppressée par tout ce monde, je sentais se dégager de chacune des personnes autour de moi de bonnes ondes. Ouai, j’interprète les ondes, et alors ? Bon ok, on appelle ça le ressenti, mais en tout cas il était bon. Je me lève doucement en me frottant les yeux. C'est quoi cet endroit ? J'ai beaucoup voyagé mais sérieux je n'ai jamais vu un truc dans le genre. Ou est-ce que je suis tombée ? Premier réflexe, la clope, deuxième réflexe, le téléphone. Putain c'est pas vrai ! Je suis en pleine capitale et pas une barre de réseau. Je commence à angoisser... Et si les types dans la caverne n'étaient pas des acteurs de film fantastique ? Je veux pas faire ma parano, mais y'a beaucoup d'autres gens bizarres autour de moi. Je me recroqueville, assise sur le banc un peu paniquée en tentant de me rassurer. Je suis comme invisible ici. Personne ne semble prêter attention à moi, je n'ose même pas adresser la parole à l'un d'eux, moi qui suis si extravertie et sûre de moi d'habitude... Je ferme les yeux, j'écoute mon cœur battre à un rythme régulier, tout va bien. Je me sens faible, j'ai vraiment besoin de grailler quelque chose maintenant, parce que quand j'ai la dalle je deviens violente. Je dois rester comme ça, fermer les yeux très fort et peut être qu'en les rouvrant je serai à nouveau avec Ethan et Tim.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Lun 21 Sep - 12:16


   
Inconnue

   
AVEC — Kaëlyss


   


Aki avait l'impression de faire des allers retours dans l'Empire de Seika depuis bien trop longtemps. Une idée d'endroit à chercher lui venait, elle y allait immédiatement et finalement non, cela n'avait servis à rien, encore une fois, juste à lui faire perdre du temps. Ce n'était pourtant pas dur de trouver quelqu'un normalement, auparavant elle aurait planté ses ongles dans la Terre et appelé au Fluide de cette personne, elle l'aurait immédiatement trouvée et aurait pus lui faire passer une sensation quelconque pour qu'il sache qu'elle arrivait. Facile. Mais impossible ici. Pourtant elle devait retrouver Meliodas, elle en avait besoin, et elle ne savait même pas pourquoi. Peut être son coeur qui battait la chamade quand elle pensait à lui, ou juste le besoin de savoir qu'il l'écoutait ...

Mizu aussi avait envie de revoir cet homme, elle était intriguée par lui, les légères effluves démoniaques qui émanaient de lui, suffisamment intriguée pour se demander si il ne faisait pas partie de sa race, ce qui en soit serait une bonne chose puisque Mizu avait les humains en horreur, seule Aki trouvait grâce à ses yeux, et quelle grâce!

L'héritière du clan Nishiie était aux yeux de la petite renarde le seul sens de son existence. Les liens magiques qui les unissaient et qui faisait de la démone-renard la gardienne de la druidesse n'en était pas la seule raison. Elle aimait tendrement Aki, et n'accepterais sûrement pas de la partager avec un vulgaire humain. Il lui fallait un démon, cela c'était certain aux yeux de l'animal. Les humains sont faibles et ridicules, pleins d'idioties dans la tête, alors que les démons sont puissants et intelligent. C'était ainsi qu'elle voyait la chose.

La jeune rousse était finalement retournée à Chikai, voulant retourner dans cette taverne où ils avaient fait connaissance, et cherchant des informations sur Kosaten. Elle avait envie de rester dans ce monde, et elle se rendait bien compte qu'elle devait être une des seules élues qui était dans ce cas là. Tous voulaient rentrer chez eux. Mais pour Aki l'important n'était pas l'endroit mais les liens qu'on y tissait. Shi lui manquait, sa famille aussi, et elle sentait un certain sens des responsabilité peser sur ses épaules. Elle devait juste s'assurer que tout dans son monde se passait pour le mieux, qu'elle ne manquait pas trop à la bonne marche de cette idylle, de ce paradis naturel qu'elle avait tant chéri.

Finalement, alors qu'elle se baladait dans les ruelles, ce fut sur une jeune fille qu'elle tomba, environ son âge, bien que Aki est un visage plus enfantin, les cheveux courts (étonnant, nota la jeune fille), allongée sur un banc, les yeux fermés. Sans le vouloir, Aki se remémora sa première visite à la capitale. Elle s'était perdue dans les ruelles, n'avait aucun endroit pour dormir, rien à manger, et elle s'était assise sur un banc, les yeux tournés vers le ciel, s’inquiétant pour l'avenir de Mizu qu'elle avait déposée chez une guérisseuse, retenant des larmes amères. C'était alors qu'un jeune homme blond à l'apparence d'un gamin était apparus et lui avait tendus la main, une main à laquelle se raccrocher, la première de celles qui lui avaient permis de ne pas sombrer dans le gouffre. Alors peut être que Aki n'était pas un charmant jeune homme, mais cela vaudrait mieux que rien.

La jeune fille avait un accoutrement atypique, qui, de loin, faisait penser aux types de textile que portait Hellkun. Peut être ... Non, on ne pouvait s'avancer sur sa nature d'élue également. Après tout, les femmes élues étaient assez rare aux yeux de Aki. Hormis sa propre personne elle n'avait connus que Fleya, une jeune hybride tigresse froide et distante que la jeune druidesse avait pourtant immédiatement apprécié. Elle s'approcha de la jeune fille assise sur un banc et posa une main sur son épaule.

-Mademoiselle? Vous allez bien? Je peux faire quelque chose pour vous?

Elle souriait de son sourire rassurant et doux, celui qui avait réussis à attendrir quelque peu le coeur de la tigresse sauvage, celui là même qui exprimait cette profonde compassion qu'elle avait pour les autres. Aki était une rêveuse, idéaliste qui plus est, elle était convaincue du bon dans la nature humaine, étrange pour une druidesse, penserait certain, naturel cependant pour les druides de son monde. Pourquoi haïr les humains, ils étaient une race jeune, inconscient des erreurs qu'ils faisaient, tant que les Druides étaient là pour rattraper ces erreurs, ce n'était pas un problème.

Mizu quant à elle se contentait de regarder l'inconnue de son habituel regard méfiant. Encore une humaine, encore quelqu'un dont Aki allait vouloir s'occuper, encore quelqu'un qui la prendrait pour un vulgaire animal de compagnie, encore quelqu'un avec qui il faudrait partager son amie. La toute petite renarde aux poils presque blanc décida donc de partir faire un tour. Si Aki ne pouvait pas trouver Meliodas, elle le chercherait à sa place. Décidément ces humains ... tous des incapables ...
 



   

   

   

   


Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 22 Sep - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Lun 21 Sep - 18:11


- A la découverte d'un nouveau monde [PV Aki] -




Je me souviens de la fois où Ethan avait voulu organiser une fête d'anniversaire surprise à Tim et qu'il s'était trompé de jour. C'était absolument hilarant. On l'avait préparé tous les deux, dans une maison sous louée à un proprio désespéré. La baraque tombait en ruine, c'était à la période où on avait encore pas beaucoup de thunes. On avait ramené une partie de la livraison de Vertigo que l'on devait apporter à notre principal acheteur... Putain le risque qu'on avait pris cette fois là. On était allés à la SPA recueillir un chien que Tim avait voulu nous ramener une fois, on avait refusé, il en avait été très triste. Avec Ethan, on avait pensé que c'était le bon moment pour lui faire vraiment plaisir, et se racheter. Tous ces souvenirs qui me reviennent en tête... C'est un peu comme un énorme mémoriel, des séquences que je peux revoir et presque toucher. J'en aurais presque l'impression qu'avec de la détermination je pourrais rentrer dedans. Mais alors que j'étais submergé émotionnellement par tous ces souvenirs, quelque chose, ou plutôt quelqu'un, interrompit mes réflexions. Un peu abasourdi par ce qu'il m'arrivait je ne réagis pas de suite. J'ai plongé mon regard  dans le sien. J'y ai vu une profonde sincérité, et beaucoup de gentillesse. J'étais complètement paumée, j'avais aucune foutue idée de ce que je faisais là, et pourtant même dans tout ce merdier quelqu'un me tendait la main. A croire que ce monde est un peu moins pourri que celui dans lequel j'étais. Prise de cours je ne sais pas trop quoi répondre, en fait je ne me souviens même plus de ce qu'elle m'a dit avant. Mais je sens au plus profond de moi que cette personne est là pour m'aider, et qu'il ne faut pas que je loupe ma chance avec elle.

« Salut. »

Je me sens un peu bête à cet  instant, ou est passée mon assurance légendaire ? Je vais quand même pas lui sortir juste un « salut » trop nul !

« Moi c'est Kaëlyss, je viens.. »d'arriver » ici si tu vois ce que je veux dire. Tu n'as pas l'air perdue toi, tu es là depuis longtemps ? »


En effet, la jeune fille semblait plutôt sure d'elle, et son comportement me rassurait fortement. Je me lève de mon banc, je ne voudrais quand même pas paraître faible, ce n'est pas mon genre. En attendant qu'elle me réponde, je sors une cigarette de ma poche et l'allume aussitôt. Pendant que je louche pour viser ou ma flamme se dirige, je vois en arrière plan un petit renard tout blanc. Il est adorable, et putain enfin quelque chose qui me paraît familier ! Les renards, ça ça existait dans mon monde, je les adore d'ailleurs, ils sont malins et vouent une fidélité à la meute qui me ressemble pas mal. Je relève les yeux doucement vers la jeune fille. Qu'est ce qu'elle est belle. Elle a un visage un peu enfantin, c'est vrai, mais son regard montre qu'elle a dû en voir des choses dans son passé... Je suppose que ça ne m'intéresse pas, mais je dois avouer qu'elle m'intrigue. Sa peau claire et la finesse de ses traits sont contrastés par la brutalité de l'armure qu'elle porte. Il semblerait que j'ai affaire à une guerrière, ou ce genre de trucs. En fait, je n'ai vu que ce genre de tenues dans les conventions qu'il y avait dans mon pays d'origine, dédiées à la culture asiatique. Ça me fascine assez je dois dire, mais ça m'étonnerait que la demoiselle se prenne pour Jeanne d'Arc ou soit en route vers une convention de cosplay. Si vous voulez mon avis, je m'apprête à vivre une véritable aventure héroïc fantaisie...
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Mar 22 Sep - 19:44


   
Aide

   
AVEC — Kaëlyss


   


A peine elle croisa les yeux de la jeune femme qu'elle poussa un soupir de soulagement. Celle ci n'avait pas une attitude vindicative, agressive, ou hautaine. Au contraire, elle se rapprochait clairement d'une jeune femme tout à fait normale, sympathique et perdue. En même temps comment ne pas être perdue dans un monde comme celui ci? Aki lui adressa un sourire chaleureux et rassurant. Après un "salut" tout à fait classique, elle se présenta à la jeune druidesse qui en souris d'autant plus. Dans ce monde où tout le monde se méfiait les uns des autres, un prénom pouvait représenter beaucoup. Mais elle venait "d'arriver", c'était donc bien une élue, c'était presque certain à présent. Il fallait cependant que la jeune femme vérifie, histoire de ne pas dire de bêtise.

-Enchantée, je m'appelle Aki Nishiie. En effet, cela fait plusieurs mois que je suis ici. Mais tu dit que tu viens d'arriver ... Dis moi ... Un flash, une lumière blanche, et aucune idée de comment tu as atterris
ici? Es ce que je me trompe? Et peut être même une marque sur ton corps qui ressemblerait à celle ci?


Comme la jeune femme l'avait tutoyée, elle en avait aussitôt fait de même. Elle repoussa ses cheveux sur le coté et dévoila la gauche de sa nuque à l'inconnu, lui montrant ainsi le phoenix enflammé qui y était apposé. Elle n'avait pas peur de dévoiler son sceau ici, après tout on était à Chikai. Elle n'espérait pas pour la jeune femme qu'elle soit une élue, cette vie n'était pas facile, mais celle de native ne devait pas l'être non plus avec toutes ces créatures et personnes venant d'autres mondes et parfois mal intentionnés.

En tout cas, cette jeune femme, Kaëlyss, paraissait tout de suite sympathique à notre druidesse qui s'attardait beaucoup sur les premières impressions. Un bon point donc pour elle. L'héritière du clan Nishiie vit Mizu revenir vers elles d'un air abattus, peut être était elle déjà fatiguée, ce qui n'était pas étonnant avec les semaines de voyages qu'elles venaient toutes les deux de traverser. La renarde regardait d'un air toujours suspicieux l'humaine assise sur le banc, mais, tout comme la druidesse, elle avait compris qu'il n'y avait rien de mauvais en elle. Elle s'assis donc au coté de son amie et observa l'échange avec intérêt.

-En tout cas, si tu as besoin de quoi que ce soit, je connais une auberge sympa et j'ai quelques Yens sur moi. Je ne connais pas très bien la ville donc j'aurais du mal à te la faire visiter, mais si il faut je pourrais bien te montrer deux ou trois coins.

Elle se dit que Kaëlyss pourrait se méfier, être sur ses gardes, mais après tout, Aki avait l'air d'une jeune fille faible, que pourrait elle lui faire? Quant à la renarde, ce n'était qu'une preuve de plus de la douceur et de la gentillesse de la Nishiie. Celle ci avait délaissé son regard hautain pour se ranger à l'avis d'Aki. Une faible humaine en perdition, même si ils étaient pour la plupart mauvais, celle ci semblait gentille, il fallait l'aider. La renarde se souvenait de ses premiers jours en Kosaten. Sans Aki, elle était complètement perdue, elle avait cherché la druidesse des jours durant dans ce monde nouveau et hostile où les gens la regardaient de travers. Et finalement, une forêt. Elle s'y était précipitée, rassurée de voir enfin un environnement familier, mais dedans elle avait entendus des cris, des grognements, elle avait aperçus un éclair de cheveux roux, et elle avait sentis l'odeur de la peur.

Pas une seconde elle n'avait hésité. Elle avait pris sa vraie forme, celle d'une démone renarde dont les 4 queues battaient violemment l'air, et elle s'était précipitée sur le démon-loup qui tenait tête à sa meilleure amie. Elle était faible et un seul coup avait suffit à la mettre hors combat, de nouveau renardeau terrifié et souffrant, mais cela avait été suffisant pour sauver la vie de Aki, suffisant pour qu'elles se retrouvent toutes les deux. Et c'était sans parler du jeune homme blond qui avait réussis à tendre une main à la druidesse alors qu'elle n'avais pas un sous pour vivre, il avait sus ranimer une flamme presque éteinte dans le coeur de Aki, suffisamment en tout cas pour qu'elle tienne jusqu'à la reconstruction de ses rêves, et désormais elle n'avait qu'un objectif, le revoir, le retrouver, le remercier pour ce qu'il avait fait sans le savoir et sans rien attendre en retour, de simple bonté de coeur.

Etait ce pour racheter les gens qui l'avaient aidé qu'elle tendait la main à une inconnue? Peut être, pas seulement, aussi parce que la bonté était sa façon de vivre, l'espoir sa façon d'avancer et qu'elle avait envie de transmettre cette flamme ardent autour d'elle, une flamme qui suffis à dégeler les coeurs de glace, elle avait pus le constater par elle même à Tokonatsu.
 



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Jeu 24 Sep - 9:32


- A la découverte d'un nouveau monde [PV Aki] -



-Enchantée, je m'appelle Aki Nishiie. En effet, cela fait plusieurs mois que je suis ici. Mais tu dit que tu viens d'arriver ... Dis moi ... Un flash, une lumière blanche, et aucune idée de comment tu as atterris ici? Es ce que je me trompe? Et peut être même une marque sur ton corps qui ressemblerait à celle ci?

Alors comme ça, cette personne s'appelle Aki ? C'est très joli comme prénom ! En fait ça me rend un peu nostalgique parce que, la sœur de Tim s'appelait Aki, et je la considérai comme ma petite sœur, mais je ne dois pas me perdre à nouveau dans mes souvenirs, je dois vivre le présent, et me sortir de cette galère. En plus, je tombe bien, elle a l'air de dire qu'elle connaît les lieux, enfin en tout cas qu'elle est là depuis un bail. C'est un peu étrange, à la fois je me sens rassurée par le fait qu'elle soit là et qu'elle est survécu, d'autre part je me dis qu'elle est coincée ici depuis plus longtemps que moi... Peut être n'a t-elle pas envie de rentrer chez elle ? Après tout, si j'avais atterrie ici il y a ne serait-ce que 4 ans, je n'aurais jamais voulu rentrer chez moi.
Le plus étrange chez la jeune femme, c'est qu'elle a décrit ce qui m'est arrivé avec une précision déroutante, même un peu inquiétante. Comment elle est censée savoir ce qu'il s'est passé pour moi ? Je devrai me méfier d'elle ? La seule personne qui tente de me venir en aide ? Mais toutes ces questions furent rapidement mises de côté, car la jeune fille me montra son tatouage, une sorte de pheonix, symbole qu'elle était victime du même sortilège. Enfin, en théorie. Jusqu'ici, je n'avais rien remarqué de nouveau ou d'inhabituel chez moi, y compris sur moi. Pour dissiper le doute chez mon interlocutrice, je fis un signe de tête approbateur, si elle pense que nous sommes dans le même bateau, elle aura sûrement le cœur à m'aider. Elle pourra penser que c'est une question de timidité ou de pudeur, ça m'est égal après tout tant qu'elle ne me soupçonne pas.

-En tout cas, si tu as besoin de quoi que ce soit, je connais une auberge sympa et j'ai quelques Yens sur moi. Je ne connais pas très bien la ville donc j'aurais du mal à te la faire visiter, mais si il faut je pourrais bien te montrer deux ou trois coins.


Ça par contre, ça devient tout de suite plus intéressant, j'veux pas abuser de la charité mais là j'suis vraiment dans la merde, un ptit coup de main pour commencer ce serait pas de trop. Une auberge sympa ? Qui est-ce qui pari qu'elle va m'amener chez les connards qui m'ont foutus dehors ?! Enfin, si ont le présente l'argent, ils feront probablement semblant de ne m'avoir jamais vue. Maintenant, je sais que ce dont j'ai besoin, c'est de manger et boire. Je n'ai pas vraiment envie de réponses à toutes mes questions, je ne veux pas réellement savoir ce qui se trame ici. J'ai juste envie de découvrir cette ville, me rendre de compte de ce qui se trouve autour de moi, et me faire une amie. J'ai juste envie de boire une bière et de rigoler avec Aki, qu'on se serre dans les bras et qu'elle me dise que tout ira bien. Ensuite, j'aurai probablement besoin qu'elle me guide pour repartir. Je pense que cet univers ne se résume pas à un désert et une métropole, il doit bien y avoir de jolis coins tranquilles ou je puisse me nourrir sans avoir à payer. Concrètement, moi j'suis pas trop métro boulot dodo, j'suis une aventurière, j'aime prendre des risques.

« C'est vrai que ce serait super de trouver à manger et à boire dans le coin. Par contre, j'ai pas un rond sur moi, enfin si j'ai même pas mal de thunes, mais apparemment ça ne vaux rien ici. »

Sur ce, je me mis à rire de la situation, comme pour détendre l'atmosphère après mon « quémandage » de chien abandonné. Aki à l'air foncièrement gentille et généreuse, je ne veux pas profiter d'elle, je sais simplement que j'ai besoin de son aide.

« Du coup je t'en prie, ouvre la marche, je te suis. »

Et alors que nous commencions à nous diriger vers l'auberge dans un silence aussi gênant qu'attendu, je décidai de lancer un sujet de conversation.

« Si j'ai bien compris, toi et moi on est pareilles ! Racontes moi d'ou tu viens, ton pays tes coutumes, je veux tout savoir. »
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Jeu 24 Sep - 11:39


   
Corbeau

   
AVEC — Kaëlyss


   


Kaëlyss hocha la tête. Il y avait une certaine réserve dans cet acquiescement, suffisamment pour que Aki qui avait ce talent naturel de repérer les mensonges comprenne qu'il y avait eu une légère omission. Mais ce n'était pas important, après tout, tant que la lumière, le flash blanc concordait, cela confirmerait les soupçons de la druidesse. Elle venait d'un autre monde, c'était une élue.

La jeune femme accepta la proposition de Aki, ce qui ne fit qu’agrandir son sourire. Elle lui faisait ne serait ce qu'un petit peu confiance, peut être parce que c'était elle même une fille à l'apparence frêle, ou peut être tout simplement parce qu'on pouvait lire la nature de la druidesse dans ses yeux. Elle était ravie de pouvoir l'aider à débuter dans ce nouveau monde, d'avoir la permission tacite de la guider sur le bon chemin. La jeune fille était convaincue que les gens comme Zayro ou Nashar n'avait tout simplement pas été guidés correctement, que ce soit dans ce monde là ou dans le leur. Et après tout Nashar avait un vrai coeur, un coeur qui n'était pas de glace, avec de l'amour et de la timidité, ce genre de choses là qui, Aki en était convaincue, devait aussi vivre dans le coeur de Zayro. Et si elle en avait l'occasion, Aki saurait le trouver, le déterrer, c'était son objectif. Avec un peu de chance, elle réussirait à conduire Kaëlyss sur le bon chemin, à la guider tout du moins. Elle ne cherchait pas à ce que tout le monde se rallie à sa cause, loin de là, mais sa cause étant de faire ressortir le bon en chaque personne, c'était un devoir qu'elle se faisait de préserver ce qui existait déjà. Et Kaëlyss semblait être quelqu'un de bien, raison de plus pour que Aki l'accompagne au moins durant quelques heures. Elle allait d'abord la guider vers l'auberge où elle avait fait la rencontre de Meliodas.

Sur le chemin, la jeune femme posa une question qui eut le don de surprendre Aki. Un pays? Oh ... En effet, elle ne savait pas qu'elle était ici dans un autre monde. Et il allait falloir lui apprendre. La druidesse se renfrogna légèrement. Elle allait de nouveau devoir jouer les corbeaux de malheur, comme avec Fleya. Ce n'était pas le même caractère mais bien la même situation. Aki avait dus s'y prendre avec tout le tact dont elle disposait pour faire passer le morceau à la tigresse enragée. Mais s'y était elle bien pris? Après tout elle aurait tout aussi bien pus ne rien lui dire, lui mentir ou tout simplement la laisser dans l'ignorance. Quelqu'un d'autre aurait pus lui dire à sa place, mais cela aurait pus être quelqu'un de mauvais, ou ne disposant tout simplement pas de la douceur de la druidesse, et cela aurait été mille fois pire. Non, la druidesse avait bien fait. Mais elle allait devoir de nouveau affronter ce moment. La douleur, le désespoir, la peur, la colère... Toutes ces émotions qui risquaient d'envahir ce visage, tout ce que Aki allait encore une fois ressentir au plus profond de son coeur, comme si c'était ses propres émotions, fichue empathie. Mais il fallait que quelqu'un le fasse, et si ce devait être elle, le corbeau au plumage noir, pour tout les nouveaux arrivants de Kosaten, soit, elle accepterait ce rôle, il fallait bien que quelqu'un le fasse.

-Je répondrais avec plaisir à ta question à l'intérieur devant une bonne choppe de bière!

Elle lui souris amicalement, de toute façon elles étaient arrivées. Et le genre de nouvelle qu'elle allait devoir lui annoncer requérait un endroit où s'asseoir, au moins, et un entourage, la chaleur rassurante d'un foyer et non pas le vent glacial qui gelait les os pourtant habitués aux intempéries de la druidesse. Elles étaient donc devant le bâtiment qui semblait ne pas avoir souffert des ravages ayant eu lieu précédemment dans la ville. Mais après tout, Aki n'était pas encore là quand c'était arrivé, et la reconstruction avait eu lieu si vite ! Qu'en savait elle ? Elle ouvrit la porte en adressant un sourire à l'aubergiste et la tint quelques secondes pour laisser rentrer Kaëlyss.

Le bâtiment était bondé. Il offrait des prix raisonnables sans pour autant être un bouge où venait se saouler les alcooliques et les indigents en quête d'évasion. Un parfait compromis entre la taverne crasseuse et l'hôtel bourgeois et luxueux où se massait les gens pompeux. Elle désigna une table au fond de la salle à Kaëlyss et lui dit qu'elle la rejoindrait vite, le temps de commander deux bières.

Ce qu'elle fit en effet en n'omettant pas de préciser qu'elles risquaient toutes deux de vouloir manger dans peu de temps. Elle revint donc, tenant deux choppes dans les mains et s'assit face à la jeune femme. Depuis quelques mois elle commençait à s'habituer à l'alcool de ce monde et à ne plus être aussi facilement hébétée qu'avant, mais ce n'était toujours pas ça, sa résistance à l'alcool frôlait toujours les 0, elle avait donc préféré ne pas commencer à boire tout de suite. Il fallait qu'elle soit en pleine possession de ses moyens.

Peu à peu, alors qu'elle laissait le silence s'installer, elle essayait de se calmer, de respirer profondément, cela n'allait pas être facile. Elle ne souriait plus. Elle planta ses yeux dans ceux de son interlocutrice. Maintenant, il fallait y aller, il fallait se lancer.

-Kaëlyss ... Ce que je vais te dire va peut être te sembler parfaitement ridicule ou idiot, mais quand tu y réfléchiras, tu comprendras que j'ai raison. Et ce sera sans doute très dur à entendre, crois moi, je suis vraiment désolé de devoir te le dire.

Elle marqua un temps d'arrêt, serrant les dents. Fichue empathie. Elle avait déjà les larmes aux yeux et si il n'y avait pas eu Mizu sur ses genoux, la rassurant de sa douce respiration, elle serait déjà en train de pleurer.

-Je ne viens pas d'un pays de ce monde. Ce n'est pas ton monde ici. Ce n'est pas mon monde non plus. Le monde d'où je viens, et celui d'où tu viens visiblement, on ne pourras pas les retrouver en se contentant de marcher pendant des mois. Ici, nous sommes dans un monde que l'on appelle Kosaten, et tu y as été emmené par cette lumière blanche.

Elle observait le réaction de Kaëlyss, espérant ne pas voir la souffrance se peindre sur ses traits. Mais si elle devait le faire, soit, Aki serait là, elle la soutiendrait, c'était le minimum qu'elle puisse faire.
 



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Lun 28 Sep - 16:52




- A la découverte d'un nouveau monde [PV Aki] -



Bah tiens j'aurai dû parier ! C'était sur qu'on allait se retrouver devant ce bâtiment pourrave, tsss. Ok bon pas si pourri que ça, c'est parce qu'ils m'ont jeté comme un cleb's enragé. Devant la porte, je laisse échapper un long soupir comme pour me donner du courage et surmonter mon égo en principe démesuré. En l’occurrence j'avais pas trop le choix, et puis j'allais pas commencer à faire ma difficile. Une fois à l'intérieur, Aki m'abandonna en me désignant une table dans le fond. Umh, c'est pas clair tout ça. Elle essaie de nous isoler, pourquoi ? J'ai un peu tendance à être parano parfois, mais ici j'ai comme une mauvaise appréhension, je veux dire dans cet endroit. Pas forcément Aki, elle à l'air foncièrement bonne, mais ya des types un peu louches. M'enfin, des mecs bizarres j'en vois tous les jours avec mon boulot, les acheteurs sont soit des jeunes friqués dans mon genre, soit des mecs défoncés jours et nuits, et donc pas forcément très rassurants. De plus, le fond était plus sombre que du côté bar, il va falloir se méfier.

Je me dirige lentement vers le fond, jetant des regards noirs autour de moi, ils vont vite comprendre qu'il faut pas m'emmerder. Une fois assise à la table, j'enlève mon bonnet et le range dans ma sacoche. Mes cheveux sont tout emmêlés, si j'avais su que je partais en voyage j'aurais refait ma couleur avant de partir tiens ! Pfff, je me fais même pas rire. Je pose la sacoche par terre à côté de moi, gardant simplement mon portable dans la main. Aki n'arrivant toujours pas, j'en profite pour y jeter un coup d'oeil et vérifier si la réseau s'est arrangé. Bordel, toujours rien ! Oh, mes conversations avec Ethan... Je sais pas pourquoi mais ça me fait du mal de voir ça, ma poitrine se sert, c'est une impression super étrange. Mais Aki arrive, et rapidement je range mon appareil avant qu'elle n'arrive. Ici le portable n'a pas l'air d'être un objet commun, j'pense même qu'ils connaissent pas. C'est pas plus mal, mais je cherche pas à me faire remarquer. Je suis avec quelqu'un que j'apprécie, j'ai juste pas envie qu'on m'emmerde, je veux pas qu'on pose trop de questions.

La jeune fille s'assoit à son tour posant les deux pintes de bière sur la petite table ronde en bois que nous avions devant nous. Un large sourire aux lèvres, je lui adresse un regard comme pour lui dire merci. Mais à peine quelques secondes plus tard, l'ambiance devient plus...terne. Je sais qu'on ne dit pas ça, mais parfois il vaut mieux inventer pour mieux ressentir, et je sentais que tout autour de moi devenait terne. Pendant peut être, quelques secondes à peine, j'eus l'impression que le temps s'arrêtait. Mon cœur était en suspension, et ma tête s’alourdit. Quand je revins à moi, Aki était en train de me parler.

« ...Ici, nous sommes dans un monde que l'on appelle Kosaten, et tu y as été emmené par cette lumière blanche. »

Je vois.
Non, en fait je vois pas du tout. J'ai loupé tout le speech. Merde. Bah, ça a toujours était comme ça dans ma vie, je loupe l'essentiel, enfin on dit bien « le meilleur pour la fin ». Je suis donc dans Kosaten. J'sais pas trop pourquoi elle me parle de monde, enfin peut-être que dans sa culture on dit monde pour pays ou un truc du genre. Hochant la tête avec calme et attention, je voulais faire comprendre à mon interlocutrice que j'avais été TRES attentive à tout ce qu'elle venait de dire. Je vais pas la taper dans le dos et lui dire « Eh Aki tu sais quoi ? J'ai eu un saut spatio-temporel et du coup j'ai rien compris ». Finalement il vaux mieux que je garde la seule information que j'ai et que je ne la vexe pas. Je préfère une amie que deux informations à la con. Puis voyant qu'elle avait fini de parler, je pris d'une bonne poigne la choppe et la leva vers elle.

« Allez Aki ! A la tienne, Tchin' comme on dit ! On va fêter ça ! »

Par ça, je voulais dire notre rencontre, espérons qu'elle l'est compris comme ça hein. Mais elle n'a pas l'air bien. Je sais pas, elle a pas l'air dans son assiette quoi, elle a presque les larmes aux yeux. Peut être qui lui est arrivé un sale truc à « Kosaten » ou j'sais pas, enfin c'est pas mon problème. Trinquons, et ça ira mieux après quelques verres. Mais alors que je tentais de communiquer ma bonne humeur à la jeune demoiselle mes yeux accrochèrent sur ma gauche.
L'enculé !!! Oh putain je vais le saigner ce bâtard ! Mon sang ne fit qu'un tour, sans rien dire je me relève brusquement de ma chaise, sous el choc elle tombe par terre, et sans y faire attention je marche d'un pas rapide et déterminé devant moi sur 4 ou 5 mètres. La je pose ma main sur l'épaule d'un homme qui avait ma sacoche à la main.

« Eh toi connard. »

Le plus posément du monde je le retourne par l'épaule, et lui fout mon poing dans la gueule. Sur le coup de la surprise, et sur le coup tout court en fait, le garçon recule de trois pas en arrière et laisse tomber ma sacoche pour tenir son nez en sang.

« On me la fait pas à moi, alors maintenant tu dégages vite de là avant que je n'ai l'envie de recommencer. »

Je ramasse ma sacoche alors sur le sol, et me retourne tranquillement vers Aki, marchant dans sa direction. Tout sourire, je ne voulais pas qu'elle est une mauvaise impression pour autant, mais on me prends pas pour une quiche hein.

Spoiler:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Mar 29 Sep - 17:24


   
Déception

   
AVEC — Kaëlyss


   


Ce n'avait été qu'un doute au début, peut être les yeux vagues de son interlocutrice ou tout simplement son absence incroyable de réaction. Elle se mit pourtant à hocher la tête avec conviction, comme si elle avait tout suivis. Aki fronça légèrement les sourcils. Elle ne l'écoutait pas, elle ne l'écoutait pas du tout, mais elle faisait semblant, c'était évident. Elle aurait au moins pus lui demander de répéter mais non, visiblement ça ne l’intéressait pas vraiment.

La druidesse poussa un soupir contrarié. Tant pis, elle ne se sentait pas la force de tout répéter, et elle se sentait d'humeur lasse ce soir. Aucune envie de se forcer à recommencer cette douloureuse entreprise que d'expliquer que l'enfer était arrivé. Elle se contenta donc d'attendre de voir comment la jeune fille allait réagir, puisqu'elle n'avait rien suivis à la conversation.

Les doigts fins de la jeune fille caressait tendrement la fourrure de son amie renarde qui se laissait faire sans broncher, bien que ce ne soit pas son occupation favorite. La renarde savait que cette occupation permettait à Aki de se détendre et de se sentir moins seule, l'unique effort que la démone avait à fournir était de se laisser caresser. Et Mizu était prête à tant de sacrifices pour son amie …

Finalement, Kaëlyss lança une exclamation tout à fait hors propos, qui sortait d'ailleurs tellement du contexte que Aki ne put s'empêcher de pouffer. Non décidément elle n'avait pas prêté la moindre attention à ce que la druidesse venait de dire. Soit. Libre à elle. Intérieurement la jeune femme se sentait légèrement vexée et elle réagis donc en se disant qu'elle ne lui dirait rien, puisque c'était ainsi. Elle s'arrangerait avec quelqu'un d'autre. Pas de corbeau noir pour Kaëlyss, en espérant que celui ou celle qui lui expliquerait serait sympathique.

Une légère altercation eut lieu entre Kaëlyss et des hommes qui lui avaient volé son sac. La première réaction d'Aki fut d'aller l'aider mais quand elle se rendit compte que la jeune femme se débrouillait très bien toute seule, elle décida de ne pas bouger. Enfin, jusqu'à ce qu'elle remarque que les hommes qui étaient assis à la table avec le voleur s'étaient levés. Aki ne voulait pas déclencher une bagarre de taverne. C'était généralement des enchaînement de coups idiots porté avec une force brute et sans aucun intérêt.

Mais à présent Kaëlyss était en danger, et ça, c'était dommage. La jeune druidesse se leva dans un mouvement fluide et se plaça entre Kaëlyss et les deux hommes qui venaient de se lever. Ceux ci se regardèrent et éclatèrent d'un petit rire gras, se permettant des remarques grivoises sur le léger décolleté de la druidesse. Le sang de la jeune femme ne fit qu'un tour et elle asséna un coup de genou judicieusement calculé dans les parties de son adversaire avant de se rapprocher de lui.

-Tu risque plus d'avoir envie de faire du gringue à une jeune fille maintenant.

Elle eut un léger sourire et contempla la réaction désemparé du deuxième individu avant de se tourner vers Kaëlyss pour voir si elle allait bien.
 



   

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Sam 3 Oct - 10:09


- A la découverte d'un nouveau monde [PV Aki] -



Eh ben, elle rigole pas elle ! Je suis vraiment surprise, elle est courageuse. Vu comme ça, Aki a l'air fragile et timide. Je la voyais plutôt du genre à baisser la tête en voyant des types de leeur genre. Mais pas du tout, elle se dresse fièrement contre eux, et ça me plait !

-Tu risque plus d'avoir envie de faire du gringue à une jeune fille maintenant.

Ça c'est sur... Je me mets à rire. Ça m'étonnerait beaucoup que l'un d'entre eux veuille re-tenter l'expérience. A vrai dire, je n'ai pas l'habitude d'être violente, mais je ne supporte pas qu'on se foute de ma gueule, encore moins devant moi, et absolument pas devant les autres. J'ai un ego plutôt démesuré, et je ne supporte pas qu'on me rabaisse. De plus, ce sac est trop important pour moi, il reste le seul lien avec mon monde.

Après sa démonstration de force, Aki se retourna vers moi. Je lui adressais un sourire complice. En même temps, je voulais la remercier pour ce qu'elle avait fait dans mon intérêt, sans pour autant lui dire directement. Alors je détourne le regard pour le poser sur le dernier des 3 lascars qui lui n'avait rien tenté.

« Si tu veux pas qu'il t'arrive des bricoles j'te conseille d'aller nous commander de quoi boire et manger, je me retourne et prend une pause, n'essayez pas de fuir, ce serait inutile. »

Nous nous dirigeons toutes les deux vers notre table pour nous rasseoir, et une fois sur les chaises le temps reprend son cours. Notre bagarre avait installé un calme absolu dans la salle. Tout le monde avait arrêté de rire, boire, chanter. Il avait suffit que nous reprenions nos places initiales pour que tout recommence. Je bus une grande gorgée de ma pinte avant de m'adresser à la jeune femme.

« Aki, qu'importe ce que représente cet endroit, je suis prête à me battre pour retrouver ceux que j'aime. Je voudrais que tu m'indiques un endroit ou je pourrais me cacher, me ressourcer quelques temps et réfléchir à ce qu'il se passe. J'ai besoin de prendre du recul sur tout ce qui m'entoure.»

Après tout ce qu'elle fait pour m'aider, ça m'étonnerait beaucoup qu'elle refuse de me guider vers un lieu plus calme. Ces villes métropoles, je ne les supporte pas. Elles sont pleines de gens hypocrites, mal intentionnés comme ces gamins qui n'ont rien de mieux à faire que de voler le sac d'une étrangère. Cette ville n'a rien de pauvre. Tout est classe, somptueux même. Il doit bien y avoir de la pauvreté ici aussi, mais pour en avoir vu des jeunes dans la merde, je sais que ceux là n'ont absolument rien pour qu'on les plaigne.

Aki n'était pas venue seule, en fait elle avait un petit compagnon adorable. C'était le renard que j'avais vu un peu plus tôt dans la ville. Je le fixai droit dans les yeux. Est-ce qu'il parle ? Il peut nous comprendre ? En tout cas il a l'air très protecteur avec sa mairesse, et je trouve ça bien qu'elle ne voyage pas seule. C'est ça qu'il me faudrait à moi aussi. Un compagnon qui me suive et me protège. Je ferai mieux de me renseigner sur comment elle a réussi à « l'apprivoiser ».

« On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser... N'est-ce pas petit renard ? »

Spoiler:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    Mer 14 Oct - 13:50


 
Conseils

 
AVEC — Kaëlyss Noway


 


Kaëlyss y alla aussi de son petit commentaire, ce qui ne manqua pas de faire sourire la druidesse. C'était visiblement une femme qui n'avait pas froid aux yeux, et c'était un sacré bon point dans ce monde où tout avait tendance à nous sauter à la figure. Enfin, les quelques hommes qui s'apprêtaient à renchérir s'étaient bien vite rendus compte qu'ils n'avaient pas affaires à deux gamines sans expérience et cela sembla leur suffire pour les motiver à regagner gentiment leur place.

La jeune druidesse ne prit même pas la peine de vérifier qu'ils ne représentaient plus de danger, la majorité des natifs comme eux n'étaient pas dangereux de toute manière. C'était les élus qu'il fallait craindre. Et d'autant plus ceux qui avaient  un certains niveau. Les plus faibles, en tout cas de ce que la druidesse avait pus voir, comme Hellkun, Akira, Fleya, n'étaient pas assez vindicatif, ils étaient presque tous aussi perdus qu'elle et sans doute moins disposés à se faire des ennemis prématurément dans ce monde. Mais les gens comme Zayro … Un frisson de terreur parcourus le dos de la jeune femme à la simple pensée de ce nom. Non, eux il valait mieux ne pas les croiser.

Le silence pesant qui s'était installé sur la salle durant leur altercation disparus sitôt que les deux jeunes femmes se furent rassises. Les conversations reprirent, créant cette espèce d'illusion d'intimité. Tout le monde parle alors les paroles d'individus isolées ne peuvent être entendues que par quelqu'un qui le cherche expressément. Ainsi pour Aki, il semblait évident que personne ne pourrait entendre ce qu'ils disaient, à part Kaëlyss, puisque c'était la seule personne intéressée par la conversation. Mieux encore qu'une pièce isolée donc.

Kaëlyss posa ensuite une question à Aki, une question qui lui fit hautement plaisir. Se battre pour ceux qu'on aime, pour les revoir. Décidément, la jeune élue plaisait beaucoup à la rousse. Si elle pouvait lui conseiller un endroit ? Le choix serait vite fait! Pour Aki rien ne valait la forêt tropicale, celle la même qui se trouvait dans l'empire de Seika. La Nishiie était une druidesse après tout !

-Hum  … il y a pleins d'endroits sympathique et pas trop dangereux, mais je vais toujours au même lorsque je veux me calmer, être loin de l'agitation des villes et des Hommes et réfléchir tranquillement. Dans la forêt tropicale . Bon, je t'accorde que ce n'est pas forcément toujours calme et que l'on peut facilement tomber sur quelques créatures mais à part une seule fois (Aki pensait au gardien des arbres qu'elle avait malencontreusement rencontré), je les ai toutes trouvés inoffensives. Et si tu cherches du calme et un endroit paisible, c'est assurément le meilleur.

Elle marqua un temps d'arrêt, se remémorant mentalement le chemin qui la conduirait directement à la forêt.

-Si tu veux t'y rendre suis la grande route vers l'ouest pendant plusieurs jours, peut être une semaine selon ta vitesse de marche, puis bifurque vers le nord. Tu peux aussi te diriger tout de suite vers le nord ouest mais tu risque de t'écarter plus vite de la grande route, ce serait plus dangereux et sans doute moins exact. En tout cas, si tu suis la même route et qu'au lieu de prendre Nord, tu prends Sud, tu tomberas sur la plage paradisiaque, c'est un autre endroit magnifique, mais légèrement moins calme, on y croise plus de gens, parfois des bandits même.

La remarque qui suivit eut tendance à froisser légèrement Aki et Mizu, mais les deux amies commençaient à en avoir l'habitude. Et après tout, elle ne l'avait pas traité ''d'animal de compagnie'' elle au moins. Petit à petit, la druidesse comprenait que de l'extérieur, une relation aussi spéciale que celle qu'elle entretenait avec la renarde pouvait passer pour celle d'un maître et de son animal, alors que ce n'en était rien, et elle commençait à moins prendre mal ce genre de réflexion, tout comme Mizu qui de toute façon n'avait que faire de l'avis d'un simple humaine.

-En réalité … ce n'est pas vraiment que j'ai apprivoisé Mizu. Nous sommes devenues amies. Mais si par apprivoiser tu entends devenir amie avec elle alors c'est plutôt simple, nous nous connaissons depuis des années maintenant, je l'ai aidé quand elle n'était qu'une bébé renarde et à présent c'est elle qui m'aide. Et comme nous avons toujours été ensemble, rien ne serait capable de nous séparer.

Elle regardait les yeux bleus glacés de la renarde à la fourrure presque blanche. Rien ne saurait les séparer, voilà une vérité qui faisait office de loi entre elle.

-Mais sinon, tu comptes tout de même dormir en ville, n'est ce pas ? C'est dangereux de partir le ventre vide, de nuit en plus. Je te propose un repas et une chambre, si en échange tu me parle de l'endroit d'où tu viens.

Son sourire se voulait toujours aussi rassurant. Même si Kaëlyss l'avait légèrement vexée, elle ne voulait pas la laisser partir seule alors qu'il était aussi tard, et si la jeune femme restait ce soir, cela lui laissait au moins le temps de lui prodiguer quelques conseils.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A la découverte d'un nouveau monde    

Revenir en haut Aller en bas
A la découverte d'un nouveau monde
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le début d'un nouveau monde...
» Découverte d'un nouveau sens...
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.