Partagez | .
Carpe Diem
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 12 Nov - 17:56


 
Sommeil

 
AVEC — Fumiko


 


Le brouillard embrumait l'esprit de la jeune Druidesse qui sentit juste sa boule de poil préférée se réfugier contre son torse. Mizu. Mizu et ce sentiment d'amour profond envers les gens, envers l'espoir, voilà ce qui l'aidait à tenir. Se disant, ses paupières se fermèrent doucement et l'entraînèrent dans un demi sommeil qui fut bientôt interrompus par les gentilles attentions de son amie qui l'aida à gravir quelque chose que la rouquine ne put identifier. Elle s'y attela avec difficulté et bienheureusement épaulée par cette merveilleuse jeune fille.

Une fois arrivée en haut cependant, et plus confortablement installée, elle eut à peine la force de lui adresser un sourire avant de s'assoupir brutalement, comme si on l'avait frappé d'un coup à la tête. Et c'est lorsque ce genre de moment viennent à nous que l'on peut tranquillement réfléchir, classer dans notre cerveau endormis tout ce qui à le droit d'y être ou pas, oublier ce qui ne mérite pas notre attention, et tendrement rêver de ce qui nous as fait souffrir aujourd'hui.

Et cette fois là, dans les rêves d'Aki, il y avait une terrible fumée sombre qui la faisait tousser, mais malgré tout, elle n'avait pas peur, et c'est sans doute cela qui en avait fait un rêve agréable. Elle n'avait pas peur car elle n'était pas seule. Elle sentait la chaleur rassurante, ronronnante sous sa main, et quelques regards tendres, et l'amitié qui l'entourait et l'espoir que ce monde lui réservait d'autres amitiés encore, et que d'autres tendresses seraient cachées derrières les aventures.

D'ailleurs, n'est ce pas ce dont nous rêvons tous ? Que ce soit en Kosaten comme en chacun de nos mondes respectifs, n'est ce pas ce dont nous rêvons ? Découvrir que derrière nos souffrances, et derrière les obstacles, nous ne sommes pas seuls. Et que même ceux qui cherchent à l'être ne le seront jamais vraiment parce qu'il y aura toujours quelqu'un pour penser à nous en souriant, pour se souvenir de nous avec amour et tendresse. Et c'est juste ce dont nous avons besoin, n'est ce pas ? De savoir qu'à tout moment, quelqu'un pense à nous en souriant ?

En tout cas, c'était ainsi que notre Druidesse voyait la vie, et ainsi que ses rêves la guidaient doucement alors qu'elle s'éveillait avec le matin, sentant toujours la chaleur de sa renarde contre elle et ouvrant difficilement ses paupières collées par la fatigue, cherchant déjà sa nouvelle amie pour la remercier, ce qu'elle n'avait pas eu le temps de faire la veille.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Carpe Diem   Lun 16 Nov - 14:11


Elle dormit bien, cette nuit-là. Même installée sur une branche tordue, quand l'esprit est en paix et que l'on a la sensation d'avoir été utile à quelqu'un, le sommeil qui vous prend est bienfaiteur.

Fumiko ouvrit les yeux et écouta Kidcat qui ronronnait doucement sur son ventre.  Elle n'osa pas bouger de peur de le réveiller.
Sur la branche face à elle, de l'autre côté du tronc, Aki dormait encore, sa renarde sur elle. Elle avait le visage serein, signe que ses rêves devaient être doux. Cette fille était quand même étrange. Derrière son apparente fragilité, se cachait une force d'esprit qu'elle admirait. Aki avait soigné et rassuré les animaux blessés, se vidant de toute son énergie, jusqu'à ne plus pouvoir tenir debout.

Fumiko sourit avec tendresse. Cette fille lui plaisait beaucoup. Elle partageait avec elle son amour de la nature et sa proximité avec les animaux. Et pourtant, elles n'étaient pas du même camp. La jeune fille aurait voulu l'oublier mais dans son esprit, tournaient encore les paroles entendues ici et là, Seika et Minshu étaient alliées pour l'instant, mais pour combien de temps ? Et si le vent tournait ? L'amitié qui liait les deux jeunes femmes serait-elle plus forte que leurs devoirs envers leurs royaumes respectifs ? Fumiko ne doutait pas, de son côté, d'être capable de trahir son Dieu pour sauver son amie si sa vie était menacée mais elle, pourrait-elle nier son appartenance à Seika si Fumiko était en danger ?

C'est encore perdue dans ses pensées optimiste que la jeune fille vit son amie ouvrir les yeux. Elle avait visiblement du mal à se réveiller, sans doute encore fatiguée de son exploit de la veille. Elle lui fit un petit signe de la main en souriant et esquissa un petit chut du bout des lèvres, désignant du menton son chat et la renarde. En voilà deux qui avaient décidé de faire la grasse matinée.

Fumiko frissonna. il ne faisait pas bien chaud en haut de cet arbre, surtout en cette heure si matinale. Elle se frotta vigoureusement les bras pour se réchauffer, ce qui ne manqua pas de réveiller Kidcat, qui miaula de protestation. Elle vit qu'en même temps, la renarde émergeait également de son sommeil, comme si les deux animaux avaient réglé leur réveil en simultané.

Fumiko regarda Aki, elles se comprirent sans en dire plus et éclatèrent de rire. La journée s'annonçait joyeuse pour la jeune fille.


On va manger ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Carpe Diem   Lun 16 Nov - 15:17


 
Décision

 
AVEC — Fumiko


 


Elle était là. Et c'était si simple de rire avec elle que, sans même comprendre pourquoi, Aki partit d'un grand éclat de rire en croisant son regard. Le petit chaton qui l'accompagnait se réveilla avec force mécontentement. La Druidesse ne l'avait pas remarqué jusque là, ce qui était étonnant, mais elle ne s'en formalisa pas. Bien des choses avaient été étranges depuis son arrivée en Kosaten. Peut être les avaient ils rejoint il y a peu ?

Quoi qu'il en soit, la rouquine s'étira, réveillant Mizu qui bondit aussitôt sur ses pieds pour partir chasser un petit déjeuner. Une fois qu'elle eut disparus, Aki se rendit compte qu'elle aussi avait faim, et que mine de rien, elle avait vidé sa besace en quelques jours. Si elle voulait refaire son stock avant de reprendre la route, il faudrait chasser. Certes, le carnage de la veille avait laissé un grand nombre d'animaux morts, mais elle se refusait à prendre de la chair de ces pauvres animaux. De même, si elle ne voulait pas appauvrir plus encore la faune locale il faudrait chasser plus loin.

Cependant, elle acquiesça vivement à la proposition de son amie.

-Avec plaisir ! Mais moi je n'ai plus rien ! Si il te reste quelque chose je veux bien qu'on le partage, je ne veux pas chasser ici, trop d'animaux y sont déjà morts. Mais je te rendrais ça quand on se sera déplacé.

Elle lui adressa un clin d'oeil et sortit la dernière miche de pain de son sac, constatant que décidément, sans la chasse, elle aurait bien peu de choses desquelles vivre. Même si désormais elle avait un peu d'argent grâce aux maints petits boulots qu'elle avait pus faire dans la capitale de Seika, elle était majoritairement sur les routes, loin des villes et des villages, et donc loin de tout les commerçants.

La débrouillardise que lui avait enseigné ses entraînements de survie lors de son apprentissage pour devenir Druidesse l'aidaient constamment. Combien de ces gens issus de monde où tout était facile devait avoir la vie bien plus dure qu'elle ? Heureusement, toutes les personnes qui arrivaient ici, les élus, semblaient être spécial, avoir quelque chose de plus à apporter à ce monde, que ce soit leur intelligence ou leur pouvoirs hors du commun.

Aki reporta son attention sur Fumiko après cette réflexion pour voir si elle avait elle même apporter quelque chose à manger. Autrement la Druidesse déciderait sans doute de ne pas manger ce matin pour préserver la nature environnante.

Elle réfléchissait cependant à la direction à prendre. Elle voulait retourner à Seika et ce n'était sans doute pas dans l'intention de Fumiko, et même si ces moments avaient été idylliques et exceptionnels il fallait bien se rendre à l'évidence, elles allaient devoir se séparer, et dans très peu de temps. Ce n'était peut être pas le meilleur moment pour aborder le sujet mais la Druidesse n'aimait pas laisser traîner les choses désagréables. Elle se mordilla donc nerveusement la lèvre avant de lancer d'une voix légèrement gênée.

-Nous sommes là à un croisement. Il va falloir décider du chemin à prendre. Je vais retourner à Seika pour ma part, j'ai quelqu'un à chercher là bas. Et toi, que vas tu faire ?

Elle espérait secrètement que son amie prendrait la même direction qu'elle mais c'était fortement improbable. Après tout elle était de Minshu et c'était une nouvelle élue qui était arrivée dans les territoires neutres. Il y avait de fortes chances pour qu'elle veuille découvrir sa nation et ainsi elle partirait dans une toute autre direction.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 18 Nov - 11:56


Elles partagèrent un maigre repas matinal, la miche de pain fut accompagnée des fruits secs que Fumiko avait encore en réserve. Mais la jeune fille n'avait pas le cœur en joie. Elle savait que c'était là le dernier moment de complicité avec Aki, leur séparation n'allait pas tarder.
D'ailleurs, le croisement fatidique arrivait et Aki lui confirma son intention de se diriger vers Seika. C'était inévitable. Elle le savait depuis le début. Se lier à quelqu'un d'un autre royaume laissait supposer que leurs chemins ne se croiseraient pas souvent.

Mue par un élan de tendresse, Fumiko prit son amie dans ses bras et la serra fort contre son cœur. Ses larmes coulaient à flots, jamais encore elle n'avait éprouvé un tel sentiment pour quelqu'un.

Aki, tu sera toujours avec moi, où que tu sois. Tu es ma sœur de cœur, ne l'oublie jamais. Si tu as un problème, cherche moi, je t'aiderai. Il suffit de demander la fille la plus excentrique de Kosaten, je suis sûre que tu me trouveras.  

Puis, elle lui tendit un petit ruban mauve, qui provenait de ses vêtements.

Tiens, ce n'est rien mais en te donnant ça, je suis sûre que tu penseras à moi à chaque fois que tu le verras.  


Fumiko fit une dernière accolade à son amie puis se dirigea sur le chemin de Minshu.

Elle se força à ne pas se retourner, elle n'aurait pas pu voir le visage de son amie, ses yeux étaient remplis de larmes.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Carpe Diem   

Revenir en haut Aller en bas
Carpe Diem
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Carpe diem, carpe horam feat Priam
» [Quart] Slokurn / Tiger vs Sylquartz / Carpediem
» Carpe Diem [ Joanne Whalley]
» « CARPE DIEM » Roxy A. Hopkins 'story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.