Partagez | .
Le repos des guerriers
Invité Invité

-



MessageSujet: Le repos des guerriers   Jeu 1 Oct - 0:32


Le repos des guerriers




« Juste après la tempête »



Une autre page se tournait, non sans douleur certes mais c'était une nécessité. Cette dite page prendra du temps à complètement s'étaler alors que Big Band, ainsi que tout un groupe d'élus et d'amis, sortaient d'une épreuve éreintante, tant pour le corps que pour le morale. Bien entendu, le géant de métal n'était pas dans la tête de ses camarades mais pour sa part, cette victoire était amer. Ils avaient en quelque sorte sauvé le monde, oui ... Ils avaient refermé la porte des enfers, littéralement et ainsi sauvé d'innombrables vies. Ils avaient même mis un terme aux agissements de Zayro Jinn, l'homme avec un grand H à abattre, le monstre, le messager des enfers. C'était même ironique que celui-ci demeure désormais dans le royaume des morts, vu son titre, mais ce n'était pas une tranche de rire assez forte pour faire oublier le spectacle qu'ils avaient découvert à leur sortie de la crevasse. Désormais, ils marchaient sur les décombres de la ville, sur la chaire et le sang des braves gardes et citoyens de Chikai. D'ailleurs, si il était logique que les monstres ayant envahit le monde des vivant se soient volatilisés dans le royaume des morts, il était curieux de voir que malgré le sang et les combats, les victimes se virent subir le même sort. La mort était différente ici que ce qu'il se remémorer de son monde natale ... Leurs corps disparaissaient, emporté comme des lucioles au vent, et ne laissaient derrière eux que des souvenirs.

Mais soit, le détective s'égarait dans ses pensées... Le plus important était qu'il avait prit la parole pour tout le monde en proposant de se poser, de se ressourcer, de rassembler les idées après des événements si bouleversants. La mort, les combats, cette fameuse ombre dans le ciel. Tout le monde devait avoir l'esprit lourd après toutes ses épreuves et ses révélations. D'ailleurs, pour cette mystérieuse ombre, certains pouvaient s'en inquiéter mais le détective décida, lui, de faire tout le contraire. Une silhouette étrange venue de nulle part pour propager des menaces et repartir aussi vite qu'elle était venue ? Inquiétant, oui, mais à l'heure actuelle, ils ne pouvaient rien y faire. Sachant cela, il était plus avisé de récupérer ses forces au lieux de s'énerver inutilement sur quelque chose qui ne changera pas la situation.

Ainsi, après avoir invité Schneiden et son amie à les rejoindre, après que Seryu se soit retirée un instant pour faire un discours inspirant, à son image, le flic mena ses compère à ce qui ressemblait de loin à un endroit de paradis dans des terres désolées. Un bar. Une taverne. Un auberge, qu'importe votre appellation préférée de ce genre d'endroit qui, par le passait, devait être un endroit de partage, conviviale, social... Mais qui en ce jour, se voit faire terrasse ouverte à cause de la façade défoncée, poussiéreux et salit par la bataille, les chaires, tables, le comptoir, les verres et bouteilles, le tout pour la plupart brisé, comme si le combat s'était continué dans cette petite bâtisse à un moment ou à un autre. Néanmoins, il restait quelques bouteilles intactes, une table qui tenait encore debout et les débris de pierres sonnaient comme de divins sièges pour soulager les pauvres muscles bien sollicité des les élus. Le musicien enjamba en premier les gravats pour pénétrer dans ce havre de paix, loin de la foule qui commençait doucement à se dissiper à quelques dizaines de mètres, loin des scènes de bataille... Plus proche des événements que désiré mais c'était un début.

"C'est pas le Golden palace mais on s'en contentera. Aaah ..."

Le cyborg traina sa lourde carcasse métallique et épuisée pour venir s'échouer  sur de la roche brisée qui avait du défoncer le comptoir du bar à un moment ou à un autre. Ainsi, il pu reposer sa masse au sol tout autant que prendre appui au reste du bar pour relâcher toute la pression qui pesait sur ses vieux circuits, éreinté par l'épreuve de la mort elle-même, lâchant un grand soupire.

"Soufflons un peu. Nous avons tous mérité un petit moment de paix et ce moment n'aurait jamais vu le jour si l'un de vous avait manqué à l'appelle. C'était un plaisir de me battre à vos coté mes amis. Merci. Essayons de ne pas trop regarder en arrière à présent. Nous avons sauvé ce qui pouvait être sauvé. C'est le plus important désormais."

Il regardait ses compagnons le rejoindre petit à petit. Meliodas, Seryu ... Schneiden et son amie qui trainaient un peu derrière ... Ainsi qu'un homme en costume qu'il avait vaguement aperçu dans sa fuite du monde des morts. Il était apparut mystérieusement sans que le détective eut le temps de se poser les questions essentielle, prit de panique dés l'effondrement. Il n'était pas de Seika, sinon ils l'auraient vu descendre avec eux. Quoi que cela ne voulait rien dire. Seryu n'était pas là au début pour ensuite rejoindre le petit groupe. Des retrouvaille tellement brusque que personne n'eut le temps de l'apprécier à sa juste valeur. Mais après avoir vécu une chose en commun, d'une intensité aussi forte, la figure paternelle de Seika ne fit pas de différence, accueillant tout le monde d'un regard apaisé et chaleureux.

"Meliodas ? Tu pense pouvoir nous dénicher des bouteilles encore pleine derrière le bar ? Il serait judicieux de s'accorder une petite douceur."

Il l'aurait bien fait lui même mais son corps imposant ne lui permettait pas de passer en tout aisance derrière les débris. Depuis, il était tellement large qu'il coincerait sans doute entre les murs. Pour les bouteilles, le colosse de Seika n'allait pas faire le difficile. Même un jus d'orange sans alcool serait une douce récompense à ce point là. Et alors que l'on s'installait, le géant fixait Seryu d'un regard bienveillant, ricanant même, avant de reprendre une conversation qui n'avait jamais eu lieu et c'est pourquoi elle n'avait pas eu lieu qu'il était bon de la reprendre.

"Content de te revoir, gamine. Je me demandais  quand j'allais te retrouver. Qui aurait cru que notre petite chasse au monstre nous mènerait ici, hein ?"

Il laissa échapper un soupire apaisé en laissant doucement sa tête pencher en arrière, fermant les yeux pour respirer l'air pur, que trop rare en enfer. Il jeta ensuite son regard en direction de l'homme en costume qui les accompagnaient, lui offrant un sourire gaillard alors qu'il sortait son visage de son masque respiratoire.

"On me surnomme Big Band. Et toi, mon gars ? J'ai pas le plaisir de connaitre un des valeureux élu qui a mit un terme à la tyrannie de Zayro."


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Ven 2 Oct - 2:04

- Le repos des guerriers -


Le royaume des morts, lieu de désolation et de terreur gouverné par un roi fort mystérieux et solitaire qui n'appréciait visiblement pas les élus vivants. En effet, ces hommes venaient de sauver son royaume et sa vie par la même occasion mais ils ne reçurent aucune reconnaissance, même pas un simple signe de politesse. Le jeune blondinet s'en fichait après tout, il venait de tenir sa promesse faite au Hellound ainsi qu'au cerbère, gardien de ce monde. Tout se passa si vite, la disparition de Aeternam, l'arrivée de Zayro, l'impact de son attaque sur Meliodas qui fut projeté en arrière, les flash dans son esprit qui lui montraient l'avenir de Kosaten. Le jeune homme n'avait pu réagir qu'à l'attaque de l'élu de Fuyu, ensuite il avait essayé de se relever difficilement et s'était fait récupérer par Big Band qui l'aida à quitter ce royaume de mort.

Le dragon de la colère reprit donc ses esprits et se débrouilla pour quitter le royaume des morts par ses propres moyens accompagné de Big Band, Schneiden, Seryu et d'un autre élu qu'il ne connaissait pas. Ils étaient enfin revenus à Seika, les soldats de Chikai étaient soulagés de les voir revenir sains et saufs et leur dirent tout de suite qu'ils avaient fait de leur mieux afin de protéger la capitale, il y avait de nouveau quelques débris ici et là mais dans l'ensemble l'ampleur de la situation était beaucoup moins grave que la précédente. Meliodas sourit aux habitants en avançant doucement, les mains dans les poches et son esprit ailleurs, il repensait à l'ombre d'Elizabeth. C'était effectivement un simple piège pour lui faire perdre son sang froid et le faire se jeter dans la gueule du loup, il aurait du s'en rendre compte plus tôt, il avait faillit mettre en danger ses alliés pour ça. Sa colère avait toujours été le réel problème, il fallait qu'il arrive à la contenir pour ne pas créer de gros soucis autour de lui, mais pour le moment sur Kosaten sa force était encore limitée donc il ne risquait pas de faire grand chose.

Big Band avait invité les élus à se réunir autour d'un verre afin de se reposer un peu et de faire plus ample connaissance avec les camarades qui venaient de combattre à ses côtés. Meliodas accepta son invitation, il ne refusait jamais une bonne bière et le rejoignit donc dans une taverne délabrée, elle n'avait pas été chanceuse avec les attaques. Le péché de la colère suivit son compagnon et s'installa à une table tandis que les autres élus les rejoignirent petit à petit.

"Soufflons un peu. Nous avons tous mérité un petit moment de paix et ce moment n'aurait jamais vu le jour si l'un de vous avait manqué à l'appelle. C'était un plaisir de me battre à vos coté mes amis. Merci. Essayons de ne pas trop regarder en arrière à présent. Nous avons sauvé ce qui pouvait être sauvé. C'est le plus important désormais."

Le géant savait choisir ses mots, il essayait de remonter le moral à tout le monde. Bien que ce fut une victoire et qu'ils aient réussi à remettre de l'ordre au royaume des morts, ils n'avaient pas réussi à arrêté la capitaine de flamme ainsi qu'Aeternam en personne, ils reviendront. Il y avait également cet élu-zombie qui s'était rangé du côté de la secte, de lui aussi ils en entendraient parler bientôt mais pour le moment, un peu de réconfort ne faisait de mal à personne.

-Vous êtes de bons combattants, tous. Nous avons réussi cette fois mais le plus gros reste à venir, la prochaine fois il faudra être de nouveau prêts. Je vous fais confiance nishishi.

Il sourit à tout le monde et se tourna vers Big Band qui l'interpella, il lui demanda si il pouvait allait chercher quelques boissons pour abreuver tout le monde et Meliodas accepta. Il se leva et se dirigea vers le comptoir mais il ne pu apercevoir que des bouteilles brisées, il poussa un soupir et secoua doucement la tête en retournant vers ses camarades.

-Toutes les boissons sont fichues, je vais aller nous trouver de la bonne bière et d'autres choses pour tout le monde.

Il s'éloigna donc du groupe et quitta la taverne pour partir à la recherche d'un autre établissement où il pourrait se procurer quelques boissons mais surtout de la bonne bière pour étancher sa soif. Il était heureux de voir des gens aussi loyaux et courageux, prêts à défendre n'importe qui au péril de leur vie. Meliodas aimait ce genre de personne et il n'hésiterait pas à leur venir en aide lorsqu'ils en auront besoin.

[HRP : Voilà, donc normalement je posterai à mon retour je crois Razz. Amusez-vous bien !]


Meliodas

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Sam 3 Oct - 22:06







Une nouvelle étape dans la vie tumultueuse des élus de Seika venait d'être terminée en ce jour. L'épopée des héros des terres du feu prenant fin, annonçant malgré tout, que de nouveaux ennemis n'attendaient que leur heure de gloire pour apparaître à leur tour. Les ovations pour ceux qui avaient triomphé, s'estompèrent peu à peu, laissant aux protagonistes, une pause méritée. Du côté de l'hybride, elle continua de contempler son pendentif, l'esprit serein, avant que Big Band ne vienne briser le silence apaisant entre elle et Schneiden, interpellant son compagnon, avant de s'excuser du dérangement qu'il avait occasionné. L'érudite arqua un sourcil interrogateur à l'invitation de ce dernier et porta son attention vers lui, jugeant bon de lui faire savoir que le moment était sans doute mal choisi. Après tout, se détendre alors que les soldats auraient sans doute besoin d'aide pour remettre sur pied les bâtisses détruites, n'était peut-être pas l'occasion rêvée pour mériter une bière.


- Je ne pense pas qu'on puisse se permettre ce genre de...


Musique d'ambiance



« (...) Pardon encore, les amoureux.~ »


Ah. C'était nouveau ça.

Autant le dire : Geleerde fut totalement prise au dépourvue.

Restant longuement interdite, son visage exprima une totale incompréhension d'un tel surnom qualifiant le duo atypique de Seika qu'étaient Schneiden et Geleerde. Une légère moue prit naissance sur ses fines lèvres, l'arcade sourcilière relevée... Avant d'être remplacé par un sourire incontrôlable qui ne cessa de s'étirer en suivant du regard Big Band qui s'était désormais éloigné d'eux. Le regard qu'il avait porté aux deux élus, l'hybride ne le connaissait que trop bien depuis ses dernières semaines. C'était précisément le même genre de regard que quelques habitants, voir même, des soldats de Chikai, avaient affiché, en suivant de loin, Geleerde et Schneiden, au cours de leurs nombreuses marches dans la Capitale. Big ne fut donc pas le premier à se poser des questions concernant l'affinité de l'hybride et du protecteur, mais aura été le seul à avoir eu le culot de l'exprimer ouvertement.


- C'est donc à ça qu'on ressemble toi et moi aux yeux des autres ?


L'hybride commença lentement à porter son attention de nouveau sur le maître de l'espace, n'exprimant aucune trace de gêne sur son visage pâle. Bien au contraire, son sourire quelque peu taquin s'étira une nouvelle fois et son regard s'attendrit de nouveau en plongeant son seul œil valide dans ceux du manieur de démon. Un silence léger régna entre les deux élus pendant quelques secondes, chacun contemplant l'autre avant que la louve ne reprenne la parole :


- Intéressante suggestion... Tu ne crois pas... « partenaire » ?


Une petite taquinerie supplémentaire ainsi qu'une léger coup de coude dans les côtes de son allié et l'élue de Seika s'écarta de lui, conservant son sourire taquin sur les lèvres. Désormais dos à Schneiden, la jeune femme se perdit un instant dans ses pensées, tout en se dirigeant vers la taverne de fortune.


Des amoureux donc, hein...


Commencerait-elle à accepter cet étrange sentiment ?



Pourtant, l'instant de répit, fut de courte durée. L'environnement et l'odeur de la mort ramenèrent rapidement à la réalité Geleerde qui observa les environs, son sourire s'effaçant peu à peu. Ils avaient réussi leur mission, mais à quel prix ? Étrangement, les corps de ceux tombés en combat, disparurent lentement, dans un nuage lumineux emplie de particules aux couleurs différentes, alors que l'érudite observa de loin, le phénomène.


- Étrange...


Contrairement aux autres fois, cette manifestation n'avait pas eu lieu lorsque l'hybride avait combattu par le passé aux côtés des défenseurs de la nation du Phénix. Cela devait avoir forcément un lien avec le royaume des morts. Mais, lequel au juste ? La jeune femme suivit docilement du regard les particules qui s'envolèrent au vent avant de disparaître, devant la surprise totale de tous les hommes peuplant les rues de la Capitale. Peut-être trouverait-elle des réponses dans les archives de Chikai ? Poussa un lent soupir, la louve s'approcha de la taverne où se trouvaient ses compagnons du jour, mais une voix féminine et imposante se fit entendre, la forçant à tourner la tête vers la source de sa distraction. Observant la silhouette de la jeune femme au nom de Seryu, le cœur de la combattante rata un battement lorsqu'elle l'entendit clamer haut et fort, la mort du bras droit de Sul Hei.


- Impossible...


Le poing de Geleerde se referma férocement dans le creux de sa paume, ses ongles s'enfonçant dans sa chair tendre. Son visage s'assombrit aussitôt et quelques mèches rebelles vinrent voiler l’œil de la jeune femme qui serra les dents de colère.


- Ce... Bâtard... !


Pour l'indomptable, cette nouvelle était tout bonnement inconcevable. Il n'avait pas pu être tué. Pas maintenant. Pas comme ça. Car au risque de paraître égoïste... L'hybride n'avait pas encore obtenu sa vengeance pour l'humiliation que le géant le lui avait fait subir. Il ne pouvait pas être encore mort, pas tant que ce n'était pas de ses propres mains, à elle ! Inconsciemment, l'érudite porta ses doigts vers son œil désormais amputé, une série de flashes défilant dans son esprit, lui rappelant le jour où Zayro le lui avait arraché, au temple de la terre. Jamais elle ne pourrait accepter le fait de n'avoir pas été présente aujourd'hui, si l'un de ses principaux ennemis, était bien mort. S'approchant de la taverne où se trouvaient Big Band et Meliodas, elle trouva difficilement la force de contenir ses émotions, affichant malgré tout, une expression amère sur son visage pâle. Quand Seryu vint à son tour les rejoindre, Geleerde arriva rapidement vers elle, brisant la distance qui séparaient les deux jeunes femmes du groupe. Elle n'accorda même pas des salutations courtoises, passant directement au vif du sujet qui l'intéressait le plus.


- Est-ce que vous êtes bien certaine d'avoir tué le géant de Fuyu ?

Le doute n'était pas permis. Zayro avait déjà commis un tel miracle par le passé, rien ne pouvait prouver qu'il n'était pas capable de le faire encore, une seconde fois.

L'amertume pouvait se faire sentir dans le ton de l'hybride. Tiraillée entre ses raisons et ses principes : d'une part, si Zayro avait bel et bien été tué aujourd'hui, cela en serait d'un grand soulagement. Telle une épine retirée du pied de ce monde. Mais, d'un autre côté... La louve supporterait difficilement de savoir qu'elle ne pourrait jamais, ô grand jamais... Se venger de lui personnellement.







NB CORRECTEUR:
 


Dernière édition par Geleerde le Dim 1 Jan - 3:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1400
Yens : 541
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Dim 4 Oct - 1:15



Le repos des guerriers
1

*Ce rp se passe juste après l'aventure du RDM (voir chrono)*

Un repos bien mérité. Un moment de détente entre élus fatigués par leur mission. Voila ce que leur proposait Big Band. C'était une idée très alléchante. Et si en temps normal, elle aurait pu plutôt aider les habitants à réparer les dégâts et mettre de l'ordre dans la ville, la situation était ici légèrement différente. Ils avaient littéralement sauvé le monde de la destruction et Zayro Jinn était mort de leur mains, donc personne ne leur en voudrait s'ils prenaient un peu de repos.
Et puis, personne ne se mettrait immédiatement au travail. Entre la nouvelle se sauvetage du monde, de la mort de Zayro et la nouvelle menace qui s'était annoncée, les habitants de cette ville avaient d'autres préoccupations immédiates. Tout comme eux, ils fêteraient le fait d'être en vie et pleureraient leurs morts. Les réparations des bâtiments pouvaient attendre et comme les corps s'étaient évaporés en particules de lumière, comme Zayro, il n'y avait rien d'urgent à effectuer.

C'est pourquoi elle engagea le pas vers la taverne à moitié démolie qu'avait déniché le détective cyborg. Ce n'était pas un palace, mais ça avait le mérite d'être tranquille : Les remerciements populaires étaient biens, mais ils avaient des choses à se dire, entre élus. Et pour ça, rien de tel qu'un peu de calme. Mais elle ne s'attendait pas à devoir s'expliquer en pleine rue et si rapidement. C'est pourtant ce qui arriva quand l'amie de Schneiden s'approcha d'elle d'un pas rapide en la questionnant brutalement.

-Est-ce que vous êtes bien certaine d'avoir tué le géant de Fuyu ?

Elle resta interdite quelque secondes devant cette question soudaine et ne put émettre qu'un "Que...?" avant de détailler son interrogatrice. Q'est-ce que c'était que ça ? Pourquoi l'interpellé si soudainement ? Elle n'avait même pas donner son nom ! Et surtout pourquoi remettre en cause ses paroles ? Avait-elle si peu confiance en ses propres alliés ?

Non, c'était autre chose. En la détaillant, elle comprit que quelque chose n'allait pas. Elle n'était pas ravie de la nouvelle, comme on pourrait s'y attendre, alors quoi ? Son teint pâle, sa mine amère, ses poings serrés et son regard perçant.......La mort du messager des enfers ne pouvaient apporter la tristesse à quiconque, alors il n'y avait qu'une seule explication à une telle réaction : Elle voulait se venger. Zayro Jinn avait fait quelque chose à cette femme, comme à beaucoup, et elle espérait pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce.

Elle ne pouvait pas lui rendre sa vengeance, mais elle ne lui mentirait pas pour autant. Elle méritait de savoir, comme chacune des victimes de Zayro. Elle lui répondit donc en la regardant droit dans les yeux, pour lui montrer qu'elle ne mentait pas.

Certaine ! J'ai moi-même séparé sa tête de ses épaules, même si elle s'est évaporée en particules de lumière quand j'ai quitté le royaume des morts...Croyez-moi, il est bel et bien mort. Tout ceux qui m'accompagnaient peuvent en témoigner.

Elle commencer à poursuivre son chemin et s'arrêta un peu derrière elle, plaçant sa main de métal sur son épaule et lui lançant un regard amical.

-Je ne sais pas ce que Zayro vous a fait, mais c'est du passé maintenant. Il est mort et il temps de passer à la suite......Mon nom est Seryu Ubiquitous au passage. Venez me dire le votre avec tout le monde, les réparations pourront attendre. Regardez autour de vous, personne ne vous en voudra. Il est temps de faire un débriefing !

Elle détourna le regard ensuite pour finalement suivre les autres dans la taverne. Le manque de clients et les débris un peu partout leur laissaient toute la place qu'ils leur faillaient pour s'installer confortablement. Pour sa part, elle s'installa sur l'un des rares bancs en état, après quoi elle entreprit de défaire le bras-épée sur son bras gauche, laissant donc juste son moignon et une attache en métal couverts par sa manche. Elle n'allait quand même pas se la trimbalé tout le temps à bout de bras. Koro n'étant pas là, elle n'avait pas le choix. En attendant, elle posa l'épée à coté d'elle et écouta le discours de remerciement de Big Band, ainsi que le petit mot du petit blond qui s'appelait donc Meliodas, et finalement la petite phrase du détective à son intérêt.

-Oui, qui l'eu crut, en effet. Mais e suis plus étonnée que ta carcasse métallique ai tenu le coup, dit-elle en lui faisant un clin d’œil.

Malgré sa petite boutade, elle était aussi ravie qu'eux de les avoir à leur cotés et elle sentait qu'elle aurait besoin de leur expliquer sa présence. Elle leur devait bien ça. Mais d'abord, ils devaient se présentés entre eux, pour ceux qui ne se connaissaient pas déjà. Tandis que Meliodas partit à la recherche de bières et autres joyeusetés, Big Band ouvrit les hostilités en demandant son nom à Kiritsugu.

-Laissez-moi faire les présentations ! Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Seryu Ubiquitous et je suis une élue de Seika, comme vous. Quand à notre ami, il s'appelle...

Elle allait dire Emiya Kiritsugu, mais elle se souvint qu'il n'aimait pas dévoiler ce nom. Elle ne savait pas bien pourquoi, mais elle respectait son choix.

-Zero. Z-E-R-O. Rien à voir avec le démon que nous avons tué en bas...C'est un élu de Minshu...En fait, nous avons prit, avec d'autres élus de Minshu, la faille près de Kansei et nous avons combattu dans le royaume des morts tout comme vous, j'imagine. Jusqu’à que nous rencontrions un groupe d'élus morts, alliés d'Aeternam. J'ai pris un coup et...Je me suis retrouvé devant vous...

Elle se tourna ensuite vers Emiya, l'inquiétude dans le regard.

-C'est pour ça que j'ignore ce qu'il est advenu ensuite. Qu'est-il arrivé aux autres ? Et à Koro ? Dis-moi qu'ils vont bien !

Elle savait que ce genre de conversation pouvait plomber l'ambiance, mais elle devait savoir. Et autant parler de ce qui s'était passé dans ce royaume dès maintenant. Ainsi, ils pourraient tous laissé de coté leurs inquiétudes et se détendre convenablement. ensuite...




Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 270
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Dim 4 Oct - 4:48


• Sentiment •


~Musique~


« Pardon encore, les amoureux~ »


Le temps se figea pour Schneiden alors qu’il regardait, les yeux légèrement entrouverts sous la surprise, la forme de Big Band s’éloigner du duo qui se trouvait un peu plus en retrait du reste de la foule. Lentement, il tourna le visage en direction en direction de sa partenaire qui était sans doute dans le même état que lui. Son cœur rata un battement quand ses yeux se posèrent sur la jeune hybride. Le clair de lune se posa sur sa forme et faisait ressortir tout ses aspects féminins. Pour la première fois depuis qu’il avait fais sa connaissance, il ne la voyait pas comme une amie ni comme sa  partenaire. A ce moment précis, il voyait pleinement Geleerde en tant que femme. Et pour une raison qui lui échappait, la seule forme de son visage suffisait à faire battre son cœur de palpitation. Il écarquilla les yeux. Pourquoi se sentait-il aussi conscient de la jeune femme ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi à chaque fois qu’il voyait le contour de l’érudite, cela le faisait sourire ? Pourquoi chaque moment qu’il avait passé en sa compagnie refaisait surface en ce moment ? Et surtout, oui surtout, pourquoi la voir sourire alors qu’elle lui faisait face le rendait aussi heureux ?

« Il semblerait »

Bien que le ton laissait supposer à une blague, si l’on tendait bien l’oreille, on pouvait entendre une trace légère mais bien présente de gène. Il n’était pas habitué à cela. Il n’y pouvait rien. Il n’avait jamais été dans cet état après tout. Il n’avait jamais vu la gente féminine autrement que comme des humains aux caractéristiques et aux besoins différents de celui des hommes. Pourtant, Geleerde, elle était différente. Il avait commencé à remarquer au fil du temps le moindre détail chez elle. Sa taille, la forme de ses lèvres et de son visage, sa voix, son rire. Tout.  Alors qu’il aurait put continuer encore longtemps dans ses éloges de la jeune femme, le Justicier eut momentanément le souffle coupé avant de lui aussi se mettre à sourire, sans gêne, en réaction  à celui de la jeune femme qui lui faisait face. Un silence agréable et paisible prit place entre les deux élus de Seika avant qu’il ne soit brisé par la louve. Sans s’en rendre compte, Schneiden ria légèrement alors que son regard attendri se posa sur Geleerde qui commençait lentement à s’éloigner en direction de la taverne qu’avait indiqué Big Band.

« Oui... C’est une suggestion très intéressante… Partenaire »


Malgré la douceur de ce moment. Ce fut une ambiance complètement différente qui l’attendit quand il entra dans la taverne, quelques instants après la jeune louve. Sans qu’il ne puisse rien comprendre a la situation, il entendit sa partenaire jurer avant de se diriger vers Seryu visiblement en colère. Il n’avait pas besoin d’être un géni pour comprendre ce qui se passait, et ce dès les premières secondes d’accrochages entre les deux femmes au tempérament de feu. Zayro. Même mort, ce chien des enfers pouvait encore semer la discorde dans le royaume des vivants. Lentement il se rapprocha de la pseudo altercation, plus précisément aux cotés de Geleerde. Lorsque la rousse confirma la mort de l’armoire a glace de Fuyu, il s’avança et prit part à la conversation.

« Elle dit la vérité Geleerde… J’ai moi même participé à son exécution et je peux te confirmer qu’il est bel et bien mort. Il ne reviendra pas de l’au-delà »

Il posa ensuite sa main sur l’épaule de sa partenaire avant de secouer légèrement la tête pour lui faire comprendre un message. C’était bel et bien fini et ce n’était ni le lieu, ni le moment de se laisser emporté par son amertume, bien qu’elle n’aurait sans doute plus jamais l’occasion de se venger personnellement de ce qu’avais fait le Jinn. Il était mort et ne pouvais menacer la vie d’innocent de Kosaten. C’était le plus important au final. Il pointa ensuite du nez la table et intima la jeune femme à le suivre pour se joindre au groupe d’expédition de Seika. Il souria légèrement en direction du mercenaire Zero lorsque ce dernier entra dans son champ de vision. Bien qu’il n’ait pas vraiment eu le temps de faire la conversation dans la terre des défunts, le Magnus Killer avait joué un rôle fondamental dans la mort du messager des enfers. Si ce n’était pas pour ses tirs mortels, Il ne savait pas si la chute du géant se serait passée de la même façon. Il semblerait qu’à chaque fois qu’il le voyait, il semblerait que l’élu de Minshu jouait un rôle d’allié de plus en plus important. Il lui fit un léger signe de la tête en guise de salutation et prit lui aussi place au sein de la table des revenants.

« Trinquez mes amis. A vous et à Seika. Aujourd’hui, c’est l’entièreté de tout Kosaten qui a été épargné, et ce, grâce à vous. Une nuit de repos ne vous feras pas de mal ! »

Il ferma ensuite les yeux et s’adossa sur sa chaise, fatigué. Il se sentait bien ici. Un moment de repos, voila ce que c’était. Toutefois, il n’avait pas oublié.

« Pour ma part, je vous quitterais un peu plus tard dans la soirée… Quelqu’un m’attend… »

Il regarda Big Band légèrement amusé tout en espérant que sa petite farce marcherait contre le détective de fer qui avait insinué, assez subtilement, qu'il entretenait une relation avec Geleerde. Il espérait l'embarrasser. Quelqu’un l’attendait effectivement à la maison. C’était Mirya, mais ça, il n’avait pas besoin de le savoir.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 291
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Lun 12 Oct - 13:44


   
Le repos des guerriers

   
Avec la Seika team


   

Tout, c’était enchainé très vite après l’intervention de l’ancien élu pour protéger Zayro, face au balle de son fusil de précision, le sniper se vue téléporté en plein milieu d’un champ de bataille avec le plus grand ennemi de kosaten. Emporter par une transe indescriptible, rien de ce qu’il y avait autour de lui n’avait plus aucune importance que ça soit Aeterman lui-même ou l’un de ses fils à ses côtés ou bien les autres élus de Seika, le magus killer n’avait qu’une seule idée en tête en finir avec le messager des enfers. Son esprit faisait abstraction de tout ce qui se trouvait en face de lui et ne se concentrait uniquement et seulement que sur une personne Zayro. Il se devait d’en finir avec lui, c’est alors qu’il arma son fusil pour arracher le deuxième bras de la plus grande calamité de Kosaten … Quand le géant de Fuyu s’effondra enfin devant tous les autres élus, le magus killer ne sortit pas pour autant de sa transe, son esprit gardait qu’une seule chose en tête, refermer les failles, marchant alors en direction du roi pour lui demander s’il avait une solution pour accomplir cela, mais la réponse venant de sa part ne fut plein de dédains. Il ordonna d’une voix froide aux élus de quitter simplement son royaume. La colère envahit alors Kiritsugu, le plongeant de plus en plus dans les abysses des ténèbres de son âme, il tomba si profondément dans ce gouffre qu’il n’entendit même pas les paroles de celle qu’il pensait morte et qu’il l’avait amené dans cet état. Seule une voix se fit entendre dans son esprit, la même qui retentissait dans ses pensées depuis son arrivée dans le royaume des morts.

*Ne te laisse pas envahir par les ténèbres, seul la lumière triomphera dans ton utopie et pour le réalisé tu te dois de sortir d’ici*

Peu à peu alors le héros de Minshu fut tiré de son inconscient ses sens prenant peu à peu conscience du monde qui l’entourait, les tremblements des murs du château et de ce monde qui menaçait de s’écroulé, c’est alors qu’il aperçut au loin la silhouette de Seryu dans cet au-delà.

*Se … Seryu*

Sans se poser alors de question, ne prenant pas garde que cela pouvait être à nouveau une des illusions exposées à son esprit par les esprits de ce monde, le traqueur se précipita à la poursuite de l’élu, slalomant entre l’Armageddon qui s’abattait sur ce monde, il atteint enfin la lumière puis la lueur du jour. Il était revenu à la surface, la lumière intense de l’astre solaire l’aveugla un instant, ne dévoilant que seulement quelques secondes plus tard, les bâtiments rouge et noir avec des toits de tuiles brillantes propres à la capitale de Seika, partiellement, détruis ou consumé par les flammes. Son regard se perdit quelques instants dans ce paysage de désolation avant qu’une voix ne l’interpelle, il la reconnaîtrait entre mille… c’était celle de Seryu :

-Laissez-moi faire les présentations ! Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Seryu Ubiquitous et je suis une élue de Seika, comme vous. Quand à notre ami, il s'appelle...

Le regard du traqueur se braqua alors sur la demoiselle ce n’était pas un mirage, elle était réellement en vie, il avait encore du mal à y croire, mais comment cela était-il possible ? Il voulait lui demander, mais aucun son ne s’accordait à sortir de sa bouche son corps était comme figer et ne voulait plus lui obéir, choqué de voir que l’élu de Seika était toujours en vie.

-Zero. Z-E-R-O. Rien à voir avec le démon que nous avons tué en bas... C'est un élu de Minshu...En fait, nous avons prit, avec d'autres élus de Minshu, la faille près de Kansei et nous avons combattu dans le royaume des morts tout comme vous, j'imagine. Jusqu’à que nous rencontrions un groupe d'élus morts, alliés d'Aeternam. J'ai pris un coup et...Je me suis retrouvé devant vous...

Tout devint clair alors dans l’esprit du magus killer, elle avait subis la même sorte de technique qu’il avait subi lorsqu’il tentait d’abattre Zayro, laissant l’illusion aux élus de Minshu qu’elle venait de perdre la vie.

La demoiselle marqua une légère pause se tournant vers le traqueur avec un regard plein d’inquiétude avant de lui demander ce qu’il était advenu des autres élus et de koro.

« Après ta mo…, ta disparition… Nous nous somme retrouver au pied du château. J’ai laissé le commandement à Neo pour aller accomplir ta mission de trouver le roi. Ne t’inquiète pas pour Koro, il va bien, je l’ai confié à la jeune fille qui m’avait soigné de mes blessures. Il semblait ne voulait aller que dans ses bras, tu le retrouveras sans doute à Minshu »







   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Lun 19 Oct - 18:05


Le repos des guerriers




« Apprécie le moment de paix »


Le petit Meliodas était volontaire, ce qui soulageait un peu la vielle carcasse du géant de métal. La paresse serait justifiée comme maintenant, après tant d’épreuve, de combat et cette maudite malédictions dont ils venaient de se défaire. Il ne semblait pas y avoir grand-chose de comestible là derrière ce bar alors la jeune tête blonde décida d’aller chercher de quoi trinquer ailleurs. Brave gamin. Il n’était pas obligé mais il était si volontaire. Big Band se contenta de lâcher un petit rire en le regardant partir…
Le colosse de Seika porta alors son attention sur Seryu qui s’était posée non loin de lui, lui adressant donc un petit mot de retrouvaille mieux approprié que le combat qu’ils avaient partagé ensemble contre la capitaine du feu. La gamine lui répondit par une petite provocation gentillette, le genre de taquinerie qu’il serait très susceptible de répondre par le même genre de réponse. Il se contenta de s’arracher un sourire, pouffant un peu de rire.

"Moi aussi, tu sais. Mais il s’avère … que je suis plein de surprise."

En fin de compte, lorsqu’il demanda son nom à l’homme en costume, le détective se rendit compte qu’il était pour le moins perdu, dans ses pensées ou ailleurs. Il avait l’air d’un gaillard costaud, mentalement parlant en tout cas, mais maintenant qui sait ce qu’est réellement un homme avant d’en avoir exploré chaque facette. Dans cet enfer, tout le monde n’avait pas la même résistance aux différentes choses. Big Band avait eut la chance d’avoir une bonne équipe avec lui. Personne n’a eut à souffrir de blessure mortelle et leur cohésion  leur a sans doute permis de passer au dessus de bien des tourments dans cet enfer. Mais lui, il était apparu de nulle part avec Zayro. Qui sait par quoi il était passé.

Et pour le coup, ce fut Seryu qui répondit à sa question, comme si elle sentait elle aussi que l’homme devant eux était un peu ailleurs. Il l’écouta attentivement pour en apprendre plus sur l’aventure de la petite justicière. Apparement, elle serait entrée dans le royaume des morts via la faille de Minshu et cet homme en serait l’un des élus. Cela serait logique, aussi logique que cela puisse être de visiter le royaume des morts en tout cas puisqu’ils s’étaient tout les deux retrouvé mystérieusement prés du groupe des élus de Seika. Le géant se contenta d’acquiescer.

"Nous avons suivit plus ou moins le même parcours en réalité. Nous somme entré dans la faille et … après un long moment de marche dans les terres désolées, nous avons aussi rencontré ses élus zombie, ou au moins l’un d’entre eux. En réalité, nous avons même laissé entrer Zayro avec nous. Ce monstre s’était bigrement bien camouflé dans notre groupe mais au fond, ce fut une bonne chose, non ? Il repose désormais là où a toujours été sa place."

Le flic prit un air satisfait par la tournure des événements. Une épine de moins dans le flanc de ce monde mais il y avait encore tellement à faire pour faire de Kosaten un endroit sur. Le dit-Zero finit alors par reprendre un peu de poil de la bête et à s’expliquer auprès de Seryu. C’est alors que le musicien vit Schneiden rejoindre le groupe et s’asseoir à table. Il l’accueillit d’un sourire gêné, ayant toujours en mémoire ce moment embarrassant. Lorsqu’il l’avait dérangé dans une ruelle avec sa petite amie ? Non, ça c’était plus comique qu’autre chose. Il pensait plutôt à un événement qui se passa plus tôt dans la journée, plus tôt dans le chaos. Mais les prochaines phrases le remit en confiance néanmoins. Il était amusant pour lui d’imaginer le grand justicier de Seika s’éclipser pour rejoindre sa belle. C’était ce qu’il supposait qu’il allait faire en tout cas, de par ses mots. Tous affalé sur un morceau de roche détaché du mur, dos au comptoir du bar, le cyborg s’adressa à son ami.

"Hey, Schneiden … Je voulais m’excuser pour tout à l’heure. Je voulais pas t’offenser mais j’étais juste … Disons … Que j’avais l’esprit échauffé et … que j’ai un coté inquisiteur que je ne me soupçonne pas vraiment. J’avais juste notre destination en tête …"

Effectivement, il avait un peu forcé les choses lors de leur mission dans l’autre monde. Il avait sans doute été trop agressif lorsque Schneiden débattait avec le jeune sectaire et avait réussit à l’ennerver. Ce n’était pas son intention première, d’où ses excuses à présent, mais cela mena à un échange de parole crue qu’il ne voulait pas garder en mémoire. Big Band peut être froid, distant, voir même sévère et dur mais ce n’était pas un comportement qu’il aimait adopter envers des personnes qu’il osait appeler ami. Schneiden et lui ne se connaissaient pas aussi bien qu’il aimerait le prétendre. Après tout, ils ne se sont vu qu’à de rare occasion mais le courant passait et ça suffisait au géant pour vouloir approfondir la chose.

Après ses excuses, le géant s’adressa à qui voulait l’entendre et pour le coup, c’était plus ou moins important. Bien qu’il avait proclamé l’instant de détente, il ne pouvait pas ignorer les événements récents.

"Je ne cautionne pas les agissements d’Aeternam … Mais il s’avère qu’il ne nous a pas mentis, cette fois. Il semblerait qu’il y ait plus grande menace que la secte, en Kosaten." Il faisait bien entendu référence à l’ombre qui avait zébrait le ciel de Kosaten à leur sortie du royaume des morts. "Cependant … Je doute que ses fanatiques restent là à se tourner les pouces. Ils ont reprit contacte avec les élus du passé qui semblent tout aussi corrompu que lui. Je n’ai pas bien suivit, cette malédiction m’a lourdement pesé … Il n’a pas réussit à ramener ses anciens compagnons à la vie, n’est-ce pas ? Nous n’avons certainement pas besoin qu’il gonfle d’avantage ses rangs …"



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Dim 8 Nov - 0:11







Impensable.

Le géant de Fuyu était... Mort.

La surprise pu facilement se lire sur le visage pâle de la louve, mais également, un état de rage trop longuement contenue. Il avait donc perdu la vie et elle n'avait même pas pu y assister. Il n'y avait aucun preuve palpable, seulement les bonnes paroles de Seryu. Un flash lui revint en mémoire, lui rappelant les événements la liant avec Zayro.

Sa première rencontre avec le géant à Hibana. Les habitants du village. L'enfant qu'elle n'avait pas pu sauver. Le sang versé sur son visage. Ses jambes brisées. Son œil amputé...

Elle ne pu retenir plus longtemps son dégoût, frappant durement le mur à ses côtés, prenant le risque de se blesser elle-même.


« Faible hybride. »


La voix du démon hantant Geleerde résonna dans son esprit, pendant que Geleerde tenta de ne pas en tenir compte, en vain.


« Si seulement tu avais accepté notre marché... »

« Ferme-là. »

« Tu es pathétique, hybride. »



Soudain, la main de Seryu sur son épaule ramena rapidement à la réalité l'élue de Seika, ainsi que les paroles de cette dernière et de celle du protecteur. C'était donc bien vrai. Zayro était mort. Quelques secondes s'écoulèrent durant lesquelles le gantelet de la louve fut pris de spasmes incontrôlables tout en se mordillant la lèvre inférieure. Enfin, Geleerde finit par se résigner à cette réalité exposé par Seryu et Schneiden.


- C'est comme ça que tout se termine alors, hein.


Peut-être aurait-elle encore chercher des réponses à ses questions, mais si son coéquipier certifié les propos de la rouquine, l'hybride se devait d'accepter cela, bien que difficilement. Relevant la tête vers la jeune femme, elle bomba le torse fièrement et éleva la voix à son tour :

- Je vous crois, Seryu. Si vous êtes ceux qui ont pu en finir avec ce bâtard, vous avez mon respect... Mais comprenez mes doutes : Zayro a su plus d'une fois échapper de la mort elle-même. je ne serais pas surprise qu'il y arrive encore. Ce monde nous réserve beaucoup de surprise et les cafards de son genre sont capable de survivre, même avec la tête tranchée.


« Il temps de passer à la suite... »



Entrant à son tour dans la taverne de fortune, l'hybride s'adossa contre un mur à moitié brisé, prenant place nonchalamment, une jambe relevée contre son torse pendant que son bras trouva place sur son genoux, l'autre se balançant dans le vide. L'esprit songeur, le regard perdu vers l'horizon, Geleerde dû prendre quelques minutes de réflexion personnelle pour se remettre de cette information donnée par Seryu. Bien que ce cela soit un soulagement de savoir le messager des enfers enterré six pieds sous terre, une chose ne quitterait pas la louve, jusqu'à son dernier souffle. Le fait qu'elle ne pourra jamais obtenir vengeance de ses propres mains. Pour Geleerde, accomplir ce qu'elle avait commencé, sa croisade contre Zayro, était d'une importance cruciale à ses yeux. Et maintenant, quelle serait la suite des événements ?

Les élus parlèrent chacun leurs tours, se présentant pour certains, racontant les faits dans le royaume des morts pour d'autres. Pourtant, l'érudite ne porta qu'une attention factice à tout cela. Elle qui pourtant au départ, était prête à tout savoir concernant l'aventure de ses alliés du jour, tentait désormais de contrôler sa rage contre elle-même de n'avoir pas pu porter le coup de grâce à son ennemi. Un flash l'interpella dans sa réflexion, celui d'un homme encapuchonné, que l'hybride avait pu rencontrer rapidement, accompagnant les autres élus dans le royaume des morts. Ramenant son pouce vers ses lèvres, Geleerde referma durement sa mâchoire sur son ongle, le regard haineux. Son instinct ne l'avait pas trompé. Cet homme, n'était pas digne de confiance. Et pour cause : il n'était autre que le destructeur des terres glacés, Zayro Jinn...

Elle ne doutait pas de la bonne foi de rouquine, ni de sa témérité. Une partie d'elle-même espérait même que toute trace du géant était bel et bien réduit à néant. Mais, au fond d'elle, Geleerde ne pouvait pas le nier. Elle était déçue. Déçue de n'avoir pas pu être capable de faire acte de présence et mener sa vengeance à son terme. Jamais la louve ne pourrait terminer cela. Tiraillée entre ses raisons et ses désirs, sa fierté personnelle, son exigence animale. Car comme toutes créatures de son espèce, les loups n'abandonnaient jamais une proie. Perdre sa piste n'était pas tolérée. Échouer n'était pas une option.

En balançant sa jambe dans le vide, la louve percuta un objet, qui lui fit détourner aussitôt le regard pour découvrir l'objet de sa découverte. Chance ou véritable deus ex machina, ce fut une bouteille d'alcool parfaitement intacte qui se trouvait dans cette taverne détruite. Après tout, Meliodas ne revenant pas de sa petite escapade ou sans doute trop occupé à boire tout seul quand on connaissait le concerné, il fallait bien trouver de quoi égayer ce début de soirée. Attrapant la bouteille d'un geste las, Geleerde décrocha le bouchon à l'aide de ses dents  avant de se servir pleinement d'une gorgée, expirant bruyamment une fois le liquide tant désirée vint chatouiller ses papilles.  

Pourtant, un nouvel élément perturbateur entra dans l'équation de cette soirée : l'évocation de la secte noire et d'un possible roi siégeant dans le monde des défunts. Pour l'hybride, dont le destin initialement prévu dans son monde d'origine, serait la conquête d'un tel royaume, sa curiosité fut aussitôt mise à rude épreuve.


- Attendez une minute... Aeternam ? Un roi du royaume des morts ? Un château ?


Son regard oscilla entre Emiya et Big, étant tous les deux ceux qui avaient mis en avant, ces informations. S'attardant sur l'élu de Minshu, la louve jeta sa bouteille d'alcool en direction de Zero, lui confiant le nectar précieux, afin qu'il se serve à son tour, en gage de fraternité.


- Je veux absolument tout savoir. Racontez-moi en détail ce qu'il s'est passé là-bas, ce que vous avez vu, ressenti. Pourquoi des failles se sont-elles ouvertes ? Que veux ce roi ? Et pourquoi Aeternam était-il présent ? Dites-moi tout.








Nota bene:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1400
Yens : 541
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   Mer 30 Déc - 22:45

Seryu Ubiquitous a écrit:


Le repos des guerriers
1

*Ce rp se passe juste après l'aventure du RDM (voir chrono)*

C'est avec un soupir qu'elle exprima son soulagement quand Kiritsugu lui expliqua le sort de ses camarades et de Koro. Elle était toujours un peu dans le noir, puisque le traqueur lui-même n'avait pas vu la fin de la mission, mais savoir que ce Neo dirigeait l'opération était très rassurant. Ce jeune garçon avait fait une forte impression face aux soldats d'Aeternam. Il était donc peu probable qu'ils se soient fait tuer si facilement. Sa prochaine destination était donc toute indiquée.

- La jeune élue, donc. Je vois. Merci, Zero.

Vint ensuite le tour de Big Band d'expliquer un peu les pièces manquantes de l'histoire. Eux aussi avait rencontrés les anciens alliés d'Aeternam. Comment avaient-ils survécus, par contre ? Avaient-ils été sauvés comme les camarades de Kiritsugu ? En tout cas, leur voyage n'étaient pas si différent d leur d'après lui. Mais difficile à dire avec si peu d'élément.

C'est d'ailleurs des éléments de réponses que demanda la dénommée Geleerde, qui semblait particulièrement réagir à l'évocation d'Aeternam. Mais qui pouvait la blamer pour ça ? Ce type était une plaie pour tout le monde depuis son apparition. Par ailleurs, tout ce qui se disait autour de cette table devait paraître très flou pour quelqu'un qui était resté à la surface.

- Ok...Je n'ai pas toutes les pièces du puzzle, mais je crois qu'il est nécessaire de dévoiler tout ce que nous avons vécu pour pouvoir mieux comprendre l'ensemble. Je commence donc...

Elle pris quelques secondes pour mettre de l'ordre dans les souvenirs récents qui affluaient, puis soupira avant de commencer.

- Moi et les élus de Minshus avont pénétrés dans les failles car l'âme de Jeong Tekina avait été volée et emportée dans le royaume des morts. Quand nous sommes parvenu de l'autre coté...les troupes d'Aeternam étaient déjà là. Mais les plus étonnant est qu'ils ont réussis à capturer ce qui semble être un gardien des morts. Comment, je l'ignore, mais les faits sont là...En tout cas, nous avons détruits les troupes présentes et libéré la bête, mais tout cela nous a fait perdre beaucoup de temps...

Elle ne mentionna pas le tir de Kiritsugu contre le gardien. C'était une erreur malheureuse, mais c'était à lui seul de s'en vouloir. Inutile d'en informer les autres, cela ne ferait que distraire tout le monde du vrai sujet. Elle reprit rapidement.

- Nous avons ensuite foncer vers la seule direction évidente, échappant tant bien que mal aux créatures de ce royaume et aux conséquences de la fusion des deux mondes. Notre course nous a mené à un immense escalier, dominé par une sorte de divinité de la mort, à défaut de pouvoir la nommer autrement. Elle ne nous a pas barrer la route, heureusement.

Quand nous avons descendus la dernière marche, nous étions dans une forêt désolés, remplis de cadavres de sectaires et créatures mêlés. C'est là que nous avons rencontrés les élus zombies nous aussi. Au vu de leur marques, ils étaient clairement des élus de première génération et ils nous ont fait clairement comprendre qu'ils étaient alliés à Aeternam. Je ne peux qu’imaginer qu'ils ont combattu à ses cotés dans le temps.

Mais je ne peux le savoir avec certitude car je n'ai pas vu la fin de la rencontre...L'une des élues m'a attaqués et je ne serais pas là pour en parler si une force mystérieuse ne m'avait pas sauvé pour ensutie me transporté vers Schneiden, Big et Méliodas. Kiritsugu pourra sans doute combler le reste de l'histoire.


Elle prit une bonne respiration, avant de repenser à ce qu'elle avait vu dans la dernière partie du voyage dans l'au-delà. Elle en avait besoin, car si c'était la partie la plus récente, c'était aussi la plus confuse. Ce ne l'était probablement pas autant pour les autres élus de Seika, mais elle n'avait pas eu toutes les informations.

- Bref, quand j'ai rejoint mes compatriotes, nous étions dans le chateau du roi de l'au-delà. Nous avons foncé vers la salle du trône, guidé par l'un de ses servants. C'est là que nous avons vu Aeternam lui-même, ainsi que...sa fille, je crois. En tout cas, il maintenant le Roi endormi par un sort. J'ignore comment il a ouvert les failles, ni quel était son plan exacte. Mais j'ai entendu sa fille parler d'un bijou de vie, sans doute que cet artefact en faisait partie.

Le plus important est que quelquesoit ce plan, il a échoué. En fait, je pense qu'il la remis à plus tard. Nous avons affronté la fille, et bien que nous ne l'ayons pas vaincu, Aeternam a fui avec elle. Tout ce que j'ai pu entendre est qu'un de ses fils est mort. J’imagine que des élus auront accomplis ça....Mais avant de partir, il nous a montré une vision. La destruction de kosaten et la défaite des trois dieux par la même ombre qui a recouvert le ciel à notre sortie.

C'est seulement après ça que Zayro et...Zero...sont apparus. J'ignore également comment, mais nous avons profité de l'occasion et de sa faiblesse pour l'éliminer une fois pour toute. Après ça, le Royaume des mort a tremblé dans ses fondations et nous l'avons quitté au plus vite. La suite, tu la connais...


Après ça, elle reprit bien son souffle, avant de s'adosser au mur. Son résumé n'était peut-être pas le plus complet, mais elle n'avait qu'une partie du tableau. Elle comptait sur les autres pour leur fournir les parties manquantes.

C'est ce qu'ils firent, donc. Big Band, Schneiden et Meliodas racontèrent les événements datant d'avant l'arrivée de Seryu. Geleerde raconta quand à elle la défense de la ville à l'extérieure du royaume des morts. Finalement, après que tout ait été dit (et que quelques bières ai été bu), le groupe se sépara, chacun de son coté. Geleerde parti aider les soldats de la ville à reconstruire. Seryu, de son coté, partit en direction de Minshu pour retrouver Koro.

____________________________


HRP:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le repos des guerriers   

Revenir en haut Aller en bas
Le repos des guerriers
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Repas et repos des guerriers [PV: Meiji]
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Recherche Tuto pour peindre Les guerriers du Rohan
» Repos après un long voyage
» Un repos bien mérité [NEUTRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.