Partagez | .
Pray the Dragon God [solo]
Invité Invité

-



MessageSujet: Pray the Dragon God [solo]   Dim 18 Oct - 12:36







Pray The Dragon God
★ And his name is...


Ce RP est la suite de Kill The Blue Guy with The Demon

Nashar n’existait plus. Oh, détrompez-vous, il n’est pas mort. Il a cependant abandonné son nom en même temps que son changement d’apparence. Il est maintenant plus normal. Moins déséquilibré. Le fait est que le Sang de Démon dans son organisme le rendait mentalement instable, agressif et très susceptible. Enfin, il l’était de base : grandir à l’Empire n’avait rien de reposant. Mais l’exacerbation de ces mauvais côtés n’existait plus. Il s’enflammait moins vite et l’ouvrait moins. En même temps, qui l’aurait encore fait après s’être fait dépecer par Zayro Jinn ? Bref, c’était quelqu’un de plus calme, mais aussi de moins sûr de lui. Ce n’était pas un défaut, au contraire. Sa confiance en lui l’avait assez trahi comme ça, il avait appris qu’il ne fallait pas se mettre dans la merde. Une grande leçon de vie.

La stabilité mentale de l’élu trouvait aussi sa source dans les enseignements du Grand Prêtre Maen. À cause de tous les nouveaux changements soudains dans sa vie, il était devenu extrêmement malléable. Le vieillard n’avait eu aucun mal à lui inculquer les bases de la religion du Dragon. Pendant un mois durant, soit un mois après les évènements du Royaume des Morts, le bleuté apprit les légendes liées au Dieu de Fuyu. Les principaux mythes de création furent tous vues, ainsi que quelques obscurs contes. Il étudia par la suite les uses et rites religieux des hommes du temple. Évidemment, pendant toute la durée de son apprentissage, il n’avait pas quitté le Sanctuaire Blanc, le havre de paix de Maen. D’ailleurs, à part lui et le bleuté, il n’y avait personne d’autre. Taen devait être le seul présent avant. Quand il était en vie. Malléable, mais pas con, l’ancien Nashar n’avait pas avoué qu’il était à l’origine de sa mort. De toute façon, ce dernier se serait fait étriper par les squelettes qui combattaient l’homme Bélier. Qu’était-il advenu de lui ?

Maen crut l’élu. Il ne lui posa pas de question et entama une cérémonie d’Adieu consistant en un long mantra. Il était très énergique pour vieillard. Et aussi très étrange. Il aimait s’élancer dans des discours philosophiques pour un rien. L’ancien bleuté trouvait cela vraiment agaçant. Cependant, il éprouvait du respect envers lui, alors il ne disait rien. C’était bizarre qu’il respecte autant une personne. Il la respectait sincèrement, sans protester en son for intérieur. Mais encore une fois, il n’était pas con. Il voyait très bien que Maen tentait de le manipuler. De plus, il sentait que quelque chose clochait. Quand le chasseur posait une question sur le passé du Sanctuaire, il évitait de répondre. Il cachait quelque chose, et il pourrait en exiger aussi plus tard. Toutefois, le Grand Prêtre ne lui avait encore rien demandé. Il se contentait juste de lui apprendre beaucoup de chose et de discutailler avec lui. Une sorte de grand-père en sorte.

Mais revenons-en à l’élu sans nom. Il avait été soigné entièrement. Il apprit aussi les raisons de son sauvetage pas Taen. En vérité, Maen avait vu un évènement intéressant dans le futur de Nashar, lorsqu’il était encore appelé ainsi. Il refusait cependant de le lui révéler. Tout ce qu’il disait, c’était que cela serait en rapport avec la deuxième mort du bleuté. Deux morts ? Saugrenue. Mais cela paraissait sérieux. Assez pour que le vieil homme envoie son seul et unique élève aller récupérer un élu de Fuyu dans la Capital de Seika. Risqué. Mais l’autre vieillard s’était acquitté de sa tâche avec succès, malgré le fait qu’il eût était décapité en chemin. La guérison miraculeuse qui s’était opérée n’avait pu se faire que grâce à une seule et unique chose : la larme de l’ange, aussi appelé le sang de l’ange. C’était de l’eau, bénite par le Dieu Long, à ce que l’on disait. La vérité était tout autre : partout à Fuyu, des hommes de foi jetaient leurs essences vitales dans des bassins d’eau pure, ce qui la rendait curative.

Taen en avait administré au chasseur. La pureté de l’eau décrassa le corps de l’élu, si bien qu’un combat intérieur s’était déclenchait entre le liquide et le sang démonique présent depuis quelques années. Cela causa beaucoup de chose : faiblesse, fatigue, trouble émotionnel, paranoïa. Mais tout cela était fini maintenant, grâce à la deuxième partie de la guérison : une immersion totale et brutale dans un des bassins. Cela provoqua une forte hallucination. Une bataille psychologique s’était alors engagée. Une bataille qui avait fait réaliser à Nashar à quel point il était faible depuis son arrivée à Kosaten. Il ne pouvait plus garder ce nom ni ce mode de vie. Alors il rejeta ce qui le caractérisait le plus : le démon de glace en lui. Au final, il ne restait que très peu de son sang infernal dans les veines du bleuté. Juste assez pour qu’il ait encore la maitrise du froid.

Le mois d’apprentissage s’écoula donc sereinement. C’était reposant de ne plus lutter pour sa survie. Le sans nom s’était surpris à apprécier la tranquillité du quotidien, loin de toute conquête. Mais cette ambition ne l’avait pas quitté pour autant. Il régnerait un jour, c’était certain. Mais il ne précipiterait pas les choses. Il essayerait de ne rien faire d’inconsidéré à présent. Et puis, il avait les enseignements de Maen, un véritable art de vivre : avoir un flegme à toute épreuve lui éviterait de s’emporter et de faire ou dire des choses qu’il regretterait.

La seule chose qui troublait cette paix rafraichissante fut le changement physique. Hélas, l’ancien bleuté se trouvait particulièrement moche. Il apprenait cependant à faire avec. Adieu cheveux bleus et bonjour cheveux noirs. Adieu peau bronzée et bonjour peau pâle. Adieu silhouette quasi musclée et bonjour allure svelte et sèche. Et le visage… Oh mon dieu. À part ces yeux qui n’avaient pas changé, tout le reste était différent. Même son intimité. Il avait clairement l’impression d’être dans le corps d’un autre. L’unique avantage qu’il trouvait pour l’instant, c’était que cette forme semblait être conçue pour faciliter l’utilisation de sa magie.

Bref, presque tout semblait aller pour le mieux pour le sans nom. Jusqu’à ce jour où Maen le convoqua pour la première fois dans le centre du Sanctuaire Blanc : l’Autel.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pray the Dragon God [solo]   Dim 18 Oct - 13:24







Pray The Dragon God
★ And his name is...


Ce RP est la suite de Kill The Blue Guy with The Demon
Lancien Nashar pénétra pour la première fois dans la salle de l’Autel. Cette partie du Sanctuaire Blanc était lui avait été interdite, car elle était hautement sacrée. En tout cas pour Maen. Cela ne pouvait dire qu’une seule chose : l’heure du baptême était arrivée. Sans appréhension, l’ancien bleuté marcha vers son renouveau. Il attendait avec impatience ce jour. Il fallait dire que son apprentissage intense d’un mois le préparait à cela. Non, il considérait que toute sa vie, passée et présente, l’avait amené à ce moment. Il allait enfin pouvoir être quelqu’un d’autre que ce faible et lâche de Nashar. Il allait enfin avoir un nom.

« L’homme qui n’a plus de noms. L’homme qui a renoncé à sa faiblesse et à sa force. L’homme qui n’a plus rien. L'homme qui n'est plus rien. Cet homme deviendra un champion. Celui du Dieu Long. Il s’y consacrera corps et âme. Il prendra un nouveau nom symbolisant sa plus grande fierté, puis il combattra pour le Dragon sacré. L’homme consent-il à cela ? »

Ces mots lui revinrent en mémoire lorsqu’il poussa les portes de la salle. A qui appartenait cette voix ? Le vieillard prétendait que c’était un ange de Long ou Long lui-même. Mais elle était trop familière… Qui était-elle ? De plus, ce qu’elle disait… Devenir le champion du Dieu Dragon. Un dieu voulant d’un vivant ? C’était un honneur, mais était-ce la réalité ? N’était-ce pas un autre piège du démon de glace ? Ou de Maen ? C’était difficile à dire.

- Le doute remplit ton cœur, jeune homme. Ce n’est pas bien.

La voix du Grand prêtre se fracassa sur les murs de pierres. Il ne criait pas, mais l’écho était si intense que le son était amplifié jusqu’à faire mal aux oreilles.

- Ici et maintenant, tu vas définitivement dire adieu à ton passé. C’est un privilège qui devrait te ravir, surtout pour un élu.

L’ancien Nashar s’éclaircit la gorge, en essayant de retrouver son ancien timbre de voix.

- Les livres…

Oh mon dieu ! Quelle voix de merde ! Toute fluette, tout aiguë ! On identifiait bien un homme qui parlait, mais ce n’était plus la belle voix du bleuté. C’était… Eh bien une voix mesquine. Le sans nom était très perturbé par ce changement.

- Hum. Ils disaient que les baptêmes se déroulaient entourés de plusieurs personnes, continua-t-il. Des prêtres, des cardinaux, des villageois. Il n’y a rien de tout cela.

- Et penses-tu avoir besoin de tout cela pour entrer définitivement dans le Royaume du Dieu Long ? rétorqua immédiatement Maen. La simplicité, c’est la richesse des bons hommes.

La réponse avait à peine convaincu l’homme aux cheveux de jais. Mais il n’allait pas étaler toutes ses incertitudes maintenant. Il allait bientôt connaitre le ravissement.

- Bien. Approche donc.

Le sans nom marcha droit vers le chef spirituel. Aucune décoration n’ornait la pièce, contrairement à ce que les livres décrivaient. La seule marque de fortune était le trône sur lequel Maen était assis. Un trône en fer plaqué or, cela se voyait. Il était un peu rehaussé, de manière à ce que la personne assise soit toujours plus grande que la personne debout. Le chasseur s’arrêta alors à quelques mètres du siège et posa un genou au sol. Aussitôt, les flammes des torches qui éclairaient la salle se mirent à luire d’une couleur bleue rappelant celle du sceau de Fuyu. Le Grand Prêtre prit la parole, commençant alors la cérémonie d’allégeance :


Musique


- La pureté n’est pas un choix, mais un ordre du Dieu Long. L’impureté est inévitable, mais l’accueillir est un pêché.

- La pureté ne m’est pas un choix permis, mais un ordre de mon Dieu. L’impureté me sera obligatoire, mais je ne devrai m’y abandonner, répéta l’élu.

- La vie est un cadeau du Dieu Long. La mort en est un encore plus grand.

- Ma vie a été le plus précieux cadeau qu’a pu me faire le Dieu Long. La mort sera l’unique moyen de lui rendre un pareil présent.

- Les autres dieux n’ont pas de pouvoir sur le Dragon Sacré.

- Je rejette Nystérix le brave, Raïja la détenue et Syrion le Conquérant, tout trois fausses idoles de mon monde. Je rejette tous autres dieux qui ne sont pas le Dieu Long, car ils sont dans l’erreur, termina-t-il.

- Consacre à présent ta vie au Dieu Long.

- Je jure de dédier ma vie à la protection de Fuyu, royaume du Dragon. Je le jure devant le Dieu Long – et à vous, Grand Prêtre.

- Jure-le sur ton nouveau nom. Et relève-toi pour révéler tes nouveaux buts.

- Dans mon Ancien Monde, il existait un homme qui s’était élevé parmi les hommes. Un homme qui avait jadis uni tous les pays. Un homme qui avait chassé hors de chez lui les pires créatures qu’il existait. Toute ma vie j’ai lu ses mémoires, ses pensées, ses ouvrages. Nashar s’en est inspiré, mais il ne vit que l’aspect pratique, avoua-t-il en se relevant. Maintenant je comprends les idéaux de cet homme. La paix. Mais pour l’avoir, il faut que tout soit sous contrôle. La conquête est donc nécessaire. Pour qu’un jour, cet homme pardonne Nashar de n’avoir vu en lui qu’un auteur de bestiaire, je prendrais dorénavant son nom. Je le porterais avec tout ce qu’il implique. Je jure de gagner toutes mes batailles pour lui et évidemment pour le seul dieu le méritant. Je le jure sur mon nom : Rhaegar.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pray the Dragon God [solo]   Dim 18 Oct - 13:47







Pray The Dragon God
★ And his name is...


Ce RP est la suite de Kill The Blue Guy with The Demon

Les flammes récupérèrent leurs couleurs d’origine.

- Bravo, Rhaegar. Il semblerait que tu sois accepté. Parfait ! Te voilà officiellement reconnu comme étant un homme de foi. Personne ne pourra remettre cela en cause à présent.

Rhaegar était maintenant né. Le champion du Dieu Long. Était-ce vrai ? Qui sait. Dorénavant, il serait un homme tourné vers la religion originaire de Fuyu. Il explorerait le pays à la recherche de la foi. Enfin, quoi qu’il avait prévu de faire.

- Maintenant que tu es dans les ordres, il va falloir commencer ton réel apprentissage. Cela devrait durer une petite dizaine d’années. Interdiction de quitter le Sanctuaire Blanc, ou d’avoir un contact avec l’extérieur, ordonna-t-il avec un mystérieux sourire mesquin à la bouche.

Les yeux bleutés de l’homme pâle s’écarquillèrent de surprise. Dix ans ? C’était beaucoup trop. Il n’avait pas besoin de tout cela. Il voulait apprendre sur le terrain maintenant, allez voir comment les rituels se déroulaient ailleurs, comment la population vénérait le dieu, comme Sul Hei lui rendait hommage. Il voulait aussi redécouvrir Kosaten sous un œil moins méfiant, profiter une nouvelle fois des plaisirs enlevés par Zayro Jinn et jouir de sa nouvelle liberté.

- Cela ne t’enchante pas, Rhaegar ? questionna malicieusement Maen.

Comment refuser de suivre l’homme qui lui avait tant donné ?

- Je ferai selon vos désirs, Grand Prêtre. Vous représentez la volonté du Dragon, se résigna le pâle.

La phrase transpirait le désaccord. Pour la deuxième fois en un mois, l’élu avait menti à son mentor. Si le premier mensonge était passé inaperçu, Taen n’étant plus là pour témoigner de sa mort, le dernier était clairement visible. Celui que l’on devait à présent appeler Rhaegar avait un visage assez lisible : ses émotions y apparaissaient clairement. Un comble pour une personne se formant au stoïcisme. Cependant, ce refus faisait partie des noirs desseins que Maen avait préparés pour son nouveau disciple. Il était vieux. Il n’était plus très puissant et maintenant qu’il avait perdu son fidèle magicien, il était seul. Il lui fallait une nouvelle force pour combattre un fameux adversaire… Pour ce faire, il aura besoin de force et d’un certain livre. Le souci, c’est qu’il ne pouvait pas vraiment montrer son visage publiquement pour d’obscures raisons…

- Élu. Sache que l’apprentissage est la chose la plus importante dans la vie d’un homme. Il passe littéralement toute sa vie à apprendre. Apprendre sur lui, sur le monde, sur les autres. Tout est sujet à la connaissance. Je te propose de te faire gagner du temps sur tous les autres en partageant mes 90 ans d’expérience en seulement dix ans…

Le vieux marqua une pause, histoire que Rhaegar puisse se rendre compte que la chance qu’il avait. Ce dernier ne réagit pas à cette « chance ».

- J’ai aussi de très grands projets pour toi. Je vais faire de toi un messie. Un porteur de la volonté divine. Vois-tu, l’Ordre religieux de Fuyu est actuellement scindé en deux. Je représente la branche originelle, tandis que les pourritures qui mangent à la table de Sul Hei sont des dissidents. Si tu m’es fidèle, nous leur montrerons ensemble la vérité. Et tu le seras, tu m’as prêté allégeance.

Ainsi donc, un autre Ordre existait. L’esprit vif de l’Ex-Nashar comprit tout de suite que son mentor se cachait d’eux. Il ne voyait que cela comme raison de sa dissimulation. Eh bien, une nouvelle vie, un nouveau nom, une nouvelle apparence, mais toujours les mêmes emmerdes.

- Mais je ne voudrais pas te forcer la main. Donc, je te propose de t’acquitter d’un travail qui sera enrichissant pour toi. Va à la bibliothèque de Yuki, et ramène-moi, par tous les moyens, le livre intitulé « Yggdrasil ». Lis-le si cela te chante, mais tu ne devras laisser personne savoir qu’il est en ta possession. Tu as interdiction de parler du Sanctuaire Blanc ou de moi, car tu n’as pas fini ta formation.

C’était donc là où il voulait en venir. Aller cherche ce livre pour lui. Il n’avait besoin que d’un coursier. Quoique cette histoire de messie était intéressante. Elle plaisait bien à Rhaegar. L’idée d’incarner un tel symbole… Il ferait tout pour y parvenir, même se mettre à dos des amis du roi de Fuyu.

- Acceptes-tu ?

Le nouveau autoproclamé messie accepta d’un geste de la tête solennel.

- Alors va, j’ai déposé des équipements dans tes appartements. Viens me voir par la suite, je te téléporterais prêt de la ville. Tu n’auras qu’à revenir au Fjord quand tu aurais fini, je détecterai ta présence.

Il ne voulait toujours pas révéler l’emplacement du Sanctuaire. Un vieux parano. Ceux qui le recherchaient devaient être assez dangereux. Mais tant pis. Rhaegar était maintenant une nouvelle personne, et il remplirait sa première mission avec succès.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Pray the Dragon God [solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Pray the Dragon God [solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dragon Age Origins
» How train your dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Fjord enneigé-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.