Partagez | .
Vagabondage littéraire.
Invité Invité

-



MessageSujet: Vagabondage littéraire.   Lun 19 Oct - 14:53


Fumiko était depuis trop longtemps déjà au même endroit. Le couple qui l'accueillait était bien aimable mais son envie de bouger la tenaillait déjà. Et puis, si elle voulait découvrir les réponses aux questions qu'elle se posait, elle devait partir. N'avait-elle pas promis à Kohaku qu'ils se retrouveraient pour mettre leur trouvailles en commun ?
Elle, le fille de l'écriture, ne pouvait que commencer ses recherches dans un temple consacré aux livres, une bibliothèque. Celle de Seika avait la réputation d'être la plus grande et la plus riche en ressources littéraires, ce serait donc sa destination. En ce moment, l'entente était cordiale entre son royaume et Seika, il y avait même une alliance, lui avait-on dit. Autant profiter de cette ambiance sereine avant qu'elle ne se dégrade.

Les derniers adieux échangés avec ses hôtes, les promesses de retrouvailles, et Fumiko partit vers la grande capitale, Chikai. Elle avait longuement hésité à prendre Kidcat avec elle ou à le laisser entre les mains du couple de Minshu mais il représentait tant à ses yeux qu'elle ne pouvait s'en séparer.

Heureusement qu'elle avait réussi à se faire transporter par un voisin du couple qui se rendait justement là-bas pour affaires. Quand elle vit ce désert qu'elle aurait du traverser à pieds, elle se félicita des petits yeux implorants qu'elle avait du faire pour se faire accepter à bord de la carriole. Certes le voyage fut long et éreintant mais la gourde et le repas fourni par ses bienfaiteurs lui adoucit cette traversée.

Laissée seule dans Chikai, Fumiko en profita pour admirer les grands bâtiments rouges et noirs. Il lui sembla que cette ville était plus animée que la capitale de Minshu, il y avait plus de marchands, plus de mouvements, l'endroit paraissait plus dynamique.

En demandant son chemin aux passants, elle eut vite fait de se retrouver devant la grande bibliothèque. Elle se dépêcha de cacher Kidcat dans son petit sac et entra dans le sanctuaire de la connaissance.
Tout était immense ! Le plafond était si haut, les étagères innombrables, couvertes de milliers d'ouvrages, une pièce centrale dont on ne voyait pas l'autre extrémité, tout cela donnait le tournis à Fumiko. La jeune fille fut de suite séduite par l'odeur du bois et des livres anciens, elle se sentit de suite à l'aise, presque comme si ce lieu était sa demeure.

Avançant doucement pour ne pas troubler le silence apaisant, elle se dirigea vers le grand bureau derrière lequel se trouvait le bibliothécaire. Elle s'adressa à lui en chuchotant,essayant de lui faire sa demande de renseignements sans lui donner d'indications sur sa condition d'élue de Minshu.

Bonjour maître. Votre bibliothèque est vraiment un havre de paix et un régal pour mes yeux. Je suis venue ici pour lire quelques ouvrages qui traiteraient de l'histoire de Kosaten. J'aurais aussi voulu, si possible, des textes ayant trait aux élus et aux Dieux.  Et puis, en dernier lieu, ce serait d'une extrême bonté de votre part  de me fournir un exemplaire ou une copie de la carte de Kosaten car je voyage beaucoup et certains lieux me sont encore inconnus.

Fumiko termina par un magnifique sourire angélique et ses yeux de biche dont elle avait le secret.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 7
Yens : 691
Date d'inscription : 10/10/2015
avatar
Le Bibliothécaire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   Jeu 29 Oct - 14:58



Bibliothèque de Seika



La bibliothèque de Seika.

Temple des érudits, marché des connaissances et lieu propice à tous ceux qui désirent élargir leurs esprits. Des trois, la bibliothèque de Chikai, Capitale de Seika, est celle détenant les meilleures archives en tout type, ainsi que la plus prolifique. Toutefois, il est bon de savoir que celle de Fuyu et Minshu ont également, elles aussi, leurs propres secrets et que chaque bibliothèque, possédera toujours un avantage que les autres n'auront pas.

Parmi eux, se tenait Fumiko, jeune élue de Minshu. Pour cette dernière, l'occasion d'en savoir plus sur le monde qui l'entoure, était parfaite pour s'entretenir avec le bibliothécaire. Ce dernier, assis à son bureau, occupé à sa lecture du jour, un livre devant le visage, empêchant tout contact visuel. Quand la jeune fille vint à l'interpeller, un grognement léger se fit entendre de sa part, avant qu'il ne dépose l'ouvrage, laissant découvrir son visage et par la même occasion, faire savoir à Fumiko... Que le bibliothécaire est une femme. D'un âge avancé, aussi aigri qu'une tombe et l'air sévère, elle toise d'un air dédaigneux la pauvre élue de Minshu.

- Gmph. Ce n'est pas avec vos yeux doux que vous allez m'attendrir, jeune fille. Vous pensez que j'ai que ça a faire, de répertorier tous les élus de ce monde peut-être ? Ce n'est pas une garderie ici.

Refermant d'un geste sec le livre qu'elle détenait dans les mains, la bibliothécaire se releva, tournant le dos à Fumiko, cherchant un nouvel ouvrage en le ramenant à son bureau, l'analysant sans jeter le moindre un regard à l'élue lui faisant face. D'un rapide mouvement du doigt, elle indique l'immense carte de Kosaten siégeant fièrement sur l'un des murs de la bibliothèque, une lueur verdoyante agissant autour de sa main, avant qu'une copie conforme de ladite carte apparaisse, en taille plus réduite, sur un parchemin d'époque.

- Prenez ça, déjà... Quant au reste...

Remettant ses lunettes en place sur son nez, la doyenne repose son regard fatigué par le temps sur Fumiko, les traits pincés.

- Pourquoi voulez-vous autant d'information sur Minshu et son Dieu ? Nous possédons certains ouvrages, mais si vous voulez en savoir plus, il aurait été bien plus logique d'aller à la bibliothèque de Kansei...

Réfléchissant un instant tout en se grattant le menton, la bibliothécaire ajouta :

- Vous avez l'air d'être une jeune recrue de Kosaten... De quelle nation appartenez-vous ? Montrez-moi votre sceau.

Méfiante comme pas deux, la bibliothécaire ne laisserait personne toucher à ses ouvrages ô combien si précieux à ses yeux et à son roi, dans les mains de n'importe qui.

©MangaMultiverse




HRP - Fumiko :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   Jeu 29 Oct - 16:21



Le dragon regardait Fumiko méchamment, pour un peu de la fumée aurait pu sortir de ses naseaux. Le cerbère avait l'air de veiller sur ses bouquins comme une poule sur ses œufs. Enfin, elle daigna donner une copie de la carte à la jeune fille, ce qui était déjà très bien. Cela lui permettrait de continuer son périple sans se perdre. Elle jeta un rapide coup d'œil sur la carte, elle vit qu'il lui restait beaucoup plus de territoires à découvrir.


Merci beaucoup mademoiselle, c'est vraiment très gentil de votre part. Cette carte me sera très utile pour découvrir votre si beau monde.

Si je veux plus d'information sur Minshu, c'est que, vous l'aurez deviné, je suis de là-bas. Regardez mon sceau. Mais d'ailleurs, comment le savez-vous que je m'intéresse précisément à Minshu ? Je vous ai demandé des informations sur les nations et sur les dieux, sans précisions, hum ?

Bref, pas grave. Pour moi, peu importe d'ailleurs d'où je suis, où je vais, je rencontre des gens d'ici et d'ailleurs, c'est ce qui m'enrichit le plus. Si je suis venue dans votre grande bibliothèque, c'est que l'on m'a dit que Seika était le royaume de la connaissance, que c'est ici que je trouverais les plus beaux ouvrages et les plus intéressants. Je suis une passionnée des lettres et des mots, où pourrais-je mieux trouver mon bonheur que dans votre palais du savoir ?


Qu'est-ce qui ne faut pas faire pour pouvoir lire un livre ici ! Elle ne veut pas que je lui fasse la poussière sur ses étagères, aussi ?


Je lui adresse de nouveau un sourire charmeur.


Alors, vous croyez que ça va être possible de me permettre de lire un ou deux de vos ouvrages ? Ce serait vraiment un très grand honneur pour moi, mademoiselle.

Je souris, toutes dents dehors, je souris à m'en fendre les lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 7
Yens : 691
Date d'inscription : 10/10/2015
avatar
Le Bibliothécaire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   Dim 8 Nov - 3:52



Bibliothèque de Seika



La bibliothécaire écoute d'une oreille distraite le discours de Fumiko, surveillant du coin de l’œil, un jeune homme non loin d'elles, prête à réagir au moindre bruit qui viendrait perturber la quiétude de ce lieu. Rien ne pouvait échapper au regard de lynx de la doyenne et elle mettait un point d'honneur à ce que sa bibliothèque reste comme elle l'a toujours été. Accordant un rapide coup d’œil vers le sceau de la jeune élue de Minshu, la bibliothécaire se relève de sa chaise et se dirige d'un pas lent et maîtrisé vers l'une des étagères, touchant du bout des doigts, les couvertures des ouvrages siégeant ce temple de la connaissance.    


- Mais d'ailleurs, comment le savez-vous que je m'intéresse précisément à M-ATCHAA-AAAIE !!


Aussi rapide que l'éclair, la bibliothécaire stoppe l'éternuement du jeune homme aperçu quelques instants plus tôt à l'aide de l'un de ses livres, le frappant durement derrière la tête, coupant par la même occasion, la parole à la pauvre Fumiko. Se frottant douloureusement l'arrière du crâne, le garçon grommelle dans son coin, s'éloignant de la doyenne qui inspecte l'ouvrage qu'elle possède toujours en main, remettant correctement ses lunettes sur son nez. Après quelques minutes de silence, elle retourne auprès de Fumiko, lui portant deux livres, avant de repartir à son bureau et à son travail quotidien.


- Tenez. C'est tout ce que je peux vous transmettre sur le sujet. N'oubliez pas de me rapporter cela une fois que vous avez terminé. Rappelez-vous qu'il est interdit de sortir le moindre ouvrage de la bibliothèque.














©MangaMultiverse




Nota bene - Fumiko :
 

NOTA BENE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   Dim 8 Nov - 11:57


La dragon qui tenait le poste de bibliothécaire avait encore frappé ! Non seulement elle avait l'air de ne même pas écouter ce que la jeune fille lui disait (alors en ce cas pourquoi lui poser des questions ?) et en plus, elle n'avait d'yeux que pour un pauvre gars qui avait eu le malheur d'éternuer. Ce dernier se souviendrait de son passage ici, il porterait une grosse bosse pendant quelques jours, à l'endroit de l'impact d'un livre sur sa tête. Cette mégère était vraiment de la pire espèce, Fumiko n'osait même plus respirer.

Enfin, dans sa trop grande bonté, la bonne femme lui prêta deux livres, précieux objets de sa collection. La jeune fille faillit lui demander si il y avait des gants pour les feuilleter mais elle n'osa pas faire ce genre d'humour, de peur de se recevoir une encyclopédie complète sur l'occiput.

Les ouvrages ne la renseignèrent guère plus sur ce qu'elle savait déjà. Beaucoup de passages étaient illisibles et les écrits restaient très vagues sur le sujet, comme pour protéger un secret bien plus important.

Oui….les élus…ça je le savais….aider, mouais bof ! Gna gna….connaissance… Bon, si je comprends bien, ce n'est pas là que j'en apprendrais davantage. C'était bien la peine de venir jusque là et d'affronter miss terreur. Mon pauvre Kohaku, je ne sais pas si on va arriver à les avoir nos réponses.

Elle espérait que de son côté, le sage garçon avait pu obtenir ce qu'il cherchait. Finalement, mieux valait pour elle continuer son voyage, elle finirait bien par trouver des personnes, élus ou non, qui en sauraient davantage sur les fondements de ce monde.

Elle se leva, prit les deux livres et les déposa sur le bureau de la bibliothécaire. Mais, Fumiko ne serait pas Fumiko si elle ne faisait pas une dernière remarque à la femme.

Vos livres, là, faudra les surveiller davantage, ils sont à moitié bouffés par les rats. Et puis, dites, vous devriez être un peu plus agréable, ce n'est pas comme ça que vous allez vous faire des amis vous ! Et je ne parle même pas d'amour, avec votre tronche !

Et elle s'enfuit vite, avant que la cerbère ne la rattrape, délivrée de toute la rancœur accumulée pendant cette visite.
Et encore une fois, comme toujours, elle regretta ses dernières paroles, mais c'était trop tard, le mal était fait.
Agir puis réfléchir, n'était-ce point sa devise ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 7
Yens : 691
Date d'inscription : 10/10/2015
avatar
Le Bibliothécaire - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   Lun 9 Nov - 9:28



Bibliothèque de Seika



La bibliothécaire arqua un bref sourcil dédaigneux à la provocation totalement gratuite de la jeune Fumiko. Pouvait-elle croire un seul instant que son simple statut d'élu lui pardonnerait ce ton ? La demoiselle n'eut, semble t-il, pas des réponses satisfaisantes à ses questions, mais qu'importe pour la doyenne. Elle était surnommé la dragonne de Chikai, la gardienne des ouvrages, telle cette créature mythique conservant jalousement son trésor.

Et pour obtenir ne serait-ce qu'un tiers de sa connaissance, cela demanderait beaucoup de patience et de témérité à l'élu curieux. Peu d'être vivant sur Kosaten pourront se vanter de connaître les secrets de ce monde, car la bibliothèque de Seika, temple des érudits, avait certes ouvert ces portes, mais n'offrirait pas pour autant à tous, les mêmes informations si précieuses aux yeux de la dragonne. Sans compter les directives de Karui Hanja...

Quoi qu'il en soit, la gardienne avait fait sa part du travail. L'avait-elle accomplie avec brio ? Cela dépendrait du point de vue. Pour celui de Fumiko, il serait évident que non. Mais avait-elle au moins posé les bonnes questions et agit de la bonne façon ?

Vérifiant les deux livres rendus par la jeune élue, la bibliothécaire inspecta discrètement leurs contenus. Le sortilège imposé par la dragonne de Chikai avait, une nouvelle fois, fait des merveilles : les passages essentiels étant toujours invisible. Toutefois, par précaution, elle renforça ledit sortilège, avant de ranger les ouvrages à leurs places initiales.


- Les enfants ne sont pas prêts à connaître les secrets de ce monde.


Car après tout, la doyenne de la bibliothèque n'avait sans doute pas tout fourni de ce que son antre pouvait détenir. N'était-elle pas la bibliothèque détenant le plus de connaissance au monde ? Mais ça, Fumiko n'avait pas besoin de le savoir ou du moins, pas tout de suite...


©MangaMultiverse




Nota bene - Fumiko :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Vagabondage littéraire.   

Revenir en haut Aller en bas
Vagabondage littéraire.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'oeuvre littéraire de Tolkien
» Culture littéraire
» Le Fragment littéraire
» Robzii Books, mon blog littéraire.
» Quelle filière allez/avez-vous choisi(r) en 1ère générale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.