Partagez | .
Une rencontre imprévisible
Invité Invité

-



MessageSujet: Une rencontre imprévisible   Mer 21 Oct - 15:56



Entrée n°1

Je fuyais à toutes jambes l'endroit où j'avais rencontré la doyenne. Fuir... C'était toujours ce à quoi j'étais réduit sans elle... Yuno... Je sentais les larmes qui me montaient aux yeux, mais je me retint. Je m'étais fait une promesse, le jour où j'avais vu son visage sortir du néant et l'éclairer de sa lumière. Je ne pleurerais plus... Mais pourquoi... Pourquoi devait ce toujours se passer comme ça ? Ne pouvions nous pas vivre heureux ? Ensemble ? Etait ce notre punition pour avoir tué tant de gens ?! Nous ne le désirions pas ! Nous voulions juste nous défendre, survivre... Mais... Peut être que... Pour Yuno, ce "nous" était déjà absolu à l'époque, plus fort que tout, mais pour moi...

Assez !

Criais je en me tapant les joues. Il fallait que j'arrête de ressasser des idées noires... Je décidai de m'occuper en examinant plus précisément l'endroit où je me situais. À y bien penser, cela ressemblait plus à une jungle qu'à un sous bois. Et la vieille femme n'avait elle pas dit une forêt tropicale ? Vu sa tenue, il était possible que je sois en Chine... Pas l'Inde, le style de visage ne correspondait pas du tout... Bon, ce problème n'aura pas de solution avant que je parle à un autochtone... J'ai été stupide de m'enfuir !

J'ouvris à nouveau mon journal, pour comprendre un peu mieux ce qui s'était passé il y a quelques instants. Je prédisai où allaient voler les oiseaux, jeter des pierres pour voir si le lieu d'atterissage concordait... Après plusieurs heures de prémonitions, je parviens à cette conclusion :
Les animaux et les forces naturelle, telle la gravitation, ne modifient pas le futur. Ouf ! Cela me rassurait ! Au moins je serais averti si un tigre décidait tout à coup de se faire une fricassé de Yukiteru .

Cependant, le temps que je parvienne à déduire cela, la nuit était tombée. Je partis à la recherche d'un endroit sûr où dormir, en bref, d'un endroit où la prédiction suivant le "Je m'endors" ne serait pas un Dead End. Enfin ! Un endroit plutôt plat, et la terre n'y était pas trop dure. Mon journal ne prédisait rien non plus, mis à part qu'en me réveillant, je verrais le soleil à son zénith. Si seulement j'avais pu avoir une couverture, j'aurais presque eu l'impression d'être chez moi, dans mon lit... Ma maison... Papa... Maman... Yuno... Alors que ces tristes pensées étaient sur le point de m'arracher quelques larmes, les bras de Morphée, aidés par cette dure journée, m'embarquèrent dans le néant du sommeil, sans que je me doute de ce qui allait m'en tirer le lendemain. J'aurais dû me douter que la vieille dame n'était pas la seule à ne pas obéir au futur...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 8:30



La bibliothèque était vraiment un endroit extraordinaire. Fumiko en était encore toute imprégnée même si elle l'avait quittée quelques heures auparavant. Elle pouvait encore percevoir les odeurs de bois et des livres, ses yeux ne cessaient de lire encore les lignes qui lui avaient fait mieux comprendre où elle se trouvait et pour quelle raison. Certes, toutes ses questions n'avaient pas trouvé de réponses mais elle aurait quelques renseignements supplémentaires à rapporter à Kohaku.

Dans l'immédiat, elle avait décidé de visiter un peu Seika, à commencer par la nature luxuriante de la forêt. Elle avait lu que c'était une forêt très vivante, riche en espèces végétales et animales. Justement, elle commençait à sentir le manque de sa forêt natale, de ses contacts avec les lapins, oiseaux, renards et même loups. Depuis son arrivée ici, elle n'avait pas eu beaucoup d'occasions pour communiquer avec la faune, excepté son chat. Elle se souvenait de son échec avec la renarde de  Aki, mais elle, ce n'était pas une renarde ordinaire.

Les premiers arbres apparurent enfin, ils étaient immense, majestueux, d'un vert merveilleux, des espèces inconnues pour la jeune fille. Elle humait l'air porteur de senteurs exotiques, ses sens étaient submergés par de nouveaux simuli. Au loin, elle distingua un arbre très particulier, avec un tas de grosses racines enchevêtrées au bas de son tronc. En s'avançant, les racines prirent une forme étrange,humaine.


Mais, c'est un jeune homme qui dort là. Il est malade ou quoi ? Il risque de se faire attaquer par des animaux si près du sol.


Eh ? Oh ? Tu dors ? Ca va ? Euh….tu risques un peu, là ! Eh !



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 10:10



Entrée n°2

J'eu une nuit plutôt mouvementée. Alors que j'en espérais une sombre et sans rèves, un cauchemar me saisit. Inutile de vous en dire le thème, il est facilement déductible. Yuno. Je revivais ces derniers instants, où je n'avais pas pu m'expliquer,  où elle m'avait jeté un regard plein de reproches et de tristesse.... J'étais de plus en plus secoué, et une autre voix, elle aussi féminine, me tira de ce sommeil effroyable.

Je me réveillai. En face de moi se tenait une fille plutôt jeune, les yeux d'un bleu cyan et avec une coupe de cheveux franchement... Bizarre.

Eh ? Oh ? Tu dors ? Ca va ? Euh….tu risques un peu, là ! Eh ! 

Hum ?

Tout à coup, cette expérience de fuyard invétéré que j'avais acquise tout au long du Survival Game se réveilla. Je bondis en arrière et courus me cacher derrière un arbre. Cela pouvait paraître idiot comme cela, mais j'avais déjà vu un gamin de 5 ans manipuler du gaz toxique pour me tuer. Pourquoi pas une jeune fille ? Tout en fouillant mes poches pour voir si j'avais mon journal, je m'adressai à elle d'un ton qui se voulait menaçant, mais qui paraissait plutôt effrayé.

Qui es tu ? Et que me veux tu ? Et où suis je ? Réponds moi !

C'est vrai ! Elle n'était pas habillée comme quelqu'un de l'ère d'Edo, on aurait plutôt dit un cosplay. Et cette coupe de cheveux surréaliste... Il fallait de la teinture pour pouvoir faire cela ! Et si elle décidait de m'attaquer ? Je n'avais rien, mis à part mes fléchettes pour me défendre... Ouf ! Je venais de toucher un rectangle rassurant dans ma poche arrière, mon portable était là, même si je ne le sortis pas, de peur qu'il soit détruit.

Je me mis à réfléchir plus calmement, apaisé par cette nouvelle. Le bon côté cette rencontre, c'était que j'allais au moins pouvoir savoir où est ce que j'étais. Et.. Oh non ! J'espère que je n'avais pas parlé en dormant. On m'a souvent dit que c'était une habitude, plutôt une sale manie à mon avis, chez moi... Et vu les songes de la nuit, le mot que j'avais pu prononcé était évident...


   


Dernière édition par Amano Yukiteru le Jeu 22 Oct - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 13:20



Le garçon fit un bond de cabri et alla se réfugier derrière l'arbre. C'est qu'il avait fait peur à Fumiko, ce fou ! Il n'avait jamais vu de fille ou quoi ? Elle n'avait pas l'impression d'avoir l'air si effrayante que ça, pourtant.
La jeune fille se demanda si elle ne ferait pas mieux de passer son chemin. Après sa fâcheuse expérience à Kansei avec la noire Ai, elle n'était plus aussi décidée à rompre sa solitude. Il se voulait menaçant mais il n'avait l'air que d'un petit garçon qui avait perdu sa maman. Il lui rappelait elle le premier jour de son arrivée, aussi déboussolé. Heureusement que les diverses rencontres qu'elle avait pu faire, bonnes ou mauvaises, l'avait endurcie.

Mais, la nature communicative de Fumiko revint la tourmenter et elle ne put s'empêcher de s'occuper de celui-là. Surtout qu'il avait l'air complètement paumé et apeuré derrière son tronc. Elle avait apprécié l'aide et le réconfort que lui avaient apporté les autres élus, elle se devait à son tour de rassurer ce nouvel élu, car assurément, vue sa réaction, s'en était un. Le mieux, c'était de ne rien lui cacher, mieux valait un bon coup de massue de suite plutôt que des petits coups de marteau tous les jours. La jeune fille débita donc tout ce qu'elle savait sur la condition d'élu, au risque d'assommer le garçon.

Calme-toi ! Je suis juste là pour te dire de te méfier des animaux sauvages, si tu dors sur le sol, tu risques ta vie.
Je m'appelle Fumiko, et apparemment tu n'es pas là depuis bien longtemps. Tu viens d'ailleurs, comme moi et tu es arrivé tu ne sais pas trop comment. Tu es à Kosaten, c'est ton nouveau monde maintenant, et tu dois savoir qu'ici, on ne fournira pas ton billet retour. Tu dois t'y faire, c'est ta nouvelle vie. C'est un Dieu qui t'a fait venir ici pour que tu l'aides à combattre les royaumes ennemis au tien. Tu appartiens à ce Dieu, dorénavant. Tu dois avoir une marque tatouée quelque part qui te dit ton royaume. Et là, avant de regarder, il faut que tu saches que si nous ne sommes pas du même royaume, nous sommes ennemis ou alliés, ça dépend.
Moi, je m'en fiche, je suis bien avec tout le monde mais bon, normalement, on a des ennemis selon son signe. Voilà !



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 15:10



Entrée n°3

J'encaissai tout ce qu'elle venait de dire. Me connaissant, je me serais probablement évanoui avant, mais ce que j'avais vécu m'avais suffisament endurci pour endurer de plein fouet l'intégralité de ce qu'elle avait formulé. Selon elle, j'étais dans un monde nouveau. Soit, j'avais déjà assisté à la création d'un nouvel univers, cela ne m'étonnait pas plus que cela. Et pour la marque divine, n'était ce pas l'étrange tatouage ? Mais non, c'était impossible, j'étais moi même un être divin. Alors que je cogitais sur la dernière information qu'elle avait donnée, et sur laquelle je bloquais encore, une pensée bien sombre me vint. Je ne maitrisais plus mes pouvoirs de l'espace et du temps, et si il n'y avait réellement pas de billet retour, alors...

Yuno...

Dis je d'une petite voix sanglotante. Je me mordis presque immédiatement la lèvre. Hors de question de geindre. Actuellement, il vallait mieux que... Oui. Si j'affirmais dès maintenant de quoi j'étais capable, et le prouvais grâce à mes prédictions, on ne m'attaquerait pas. Inutile d'avoir mes pouvoirs, si les autres me croyaient, alors je n'aurais pas à le prouver. Je sortis de mon abri, inspirant un grand coup, et, d'un ton que je réussis cette fois ci à garder grave et assuré, je dis :


Je ne serais pas plus étonné que cela d'être dans un autre monde. J'en ai vu se créer et se détruire. Mais quelque chose que tu dis est impossible. Je n'appartiens à aucun dieu. Je suis un dieu.


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 16:07


Fumiko se retint de rire. Alors comme ça, ce garçon pleurnichard était un Dieu ? Bien sûr ! Et elle, c'était la reine de Kosaten !

Tu as mal compris, moi c'est Fumiko et pas Yuno.

Ecoute, je veux bien croire que tu es un dieu. Moi aussi en quelque sorte, je suis la déesse de l'écriture. Mais ici, tu n'es rien. Tu es là pour servir ton Dieu, peu importe ce que tu étais avant, tu n'es plus rien. Imagine-toi la force de l'entité qui a pu te faire venir ici. Même si tu te considère comme un dieu ailleurs, tu ne représente même pas l'ombre d'un ongle de pied de ton Dieu.

Tu vas devoir apprendre l'humilité comme moi je l'ai fait, tu vas devoir apprendre à canaliser ta colère, ton désespoir, tes envies, comme moi je l'ai fait. Tu vas devoir te battre contre toi-même, chasser les démons de tes pensées et alors, tu pourras envisager de vivre assez sereinement.  

Si tu veux, on peut faire un bout de chemin ensemble, je t'expliquerais ce que j'ai compris. Pas tout, loin de là, je cherche encore des réponses. Mais si tu décides de m'accompagner, je dois savoir de quelle nation tu es. Cela ne changera rien à ce que je pense de toi mais je saurai au moins à quoi m'en tenir.
Et puis sache que pour moi et pour tous les autres, tu n'es qu'un jeune homme ordinaire, charmant, mais ordinaire.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 22 Oct - 21:26



Entrée n°4

Elle pensait être discrète ? C'était loupé. Cela se voyait qu'elle se retenait de rire, et j'avais beau être minable, pleutre et pleurnichard, le semblant de fierté qui me restait fut touché par cet affront. Cependant, j'étais forcé de constater qu'elle avait raison. Mon journal changeait sans cesse, mes pouvoirs avaient disparu, et les seules personnes qui croyaient en moi étaient soit mortes, soit disparus, et ce dans un autre monde. Cela n'aurait pas été très impressionant de prédire où les oiseaux allaient s'envoler et sur quelle côté une piéce allait retomber...

A partir de là, deux chemins s'offraient à moi. Glaner un maximum d'informations et la suivre, ou glaner un maximum d'informations et faire cavalier seul. La suivre serait plus prudent, mais cela ne pourrait se dérouler que si nous étions du même camp... De plus, il était fort probable que, au vue de sa coupe de cheveux extravagante, ce soit une fille plutôt casse coup, comme... Pourquoi devais je tout rapporter à Yuno ?! Bon. Posons les questions, je ferais mon choix plus tard.

Par marque, tu parles de ce tatouage en forme de serpent, sur mon bras, non ?

Dis je d'une voix encore timide. Oh, et puis zut, tant qu'à m'être présenté, autant finir la présentation. D'une intonation cette fois ci plus blanche, moins émotive et surtout plus polie, je dis :


Avant que tu ne répondes, je vais me présenter. Je suis Amano Yukiteru, ou First, successeur de Deus ex Machina en tant que dieu de l'espace et du temps de mon monde, le deuxième, mais visiblement pas de celui ci. Je suis le détenteur du journal du Hasard et vainqueur du second Survival Game. Je cherche Yuno Gasaï, une fille aux cheveux roses et aux yeux assortis, qui brille telles deux perles dans la nuit. L'as tu vu ?

Qu'est ce qui m'était passé par la tête pour me présenter comme cela ? Son sourire narquois, son presque rire, m'avait il tant blessé ? Non, ce n'était pas ça. Si je cherchais du réconfort dans ces noms, c'était juste pour masquer une certaine impuissance. Je voulais me prouver encore que j'existais, malgré la perte de mes seuls repères...

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Ven 23 Oct - 11:41


Ainsi donc, il s'appelait Amano et était de Minshu, comme elle. Fumiko fut plutôt soulagée de savoir cela. Malgré tout, ses soupçons concernant la santé mentale du garçon se confirmaient. Il se prenait vraiment pour un dieu, vainqueur d'on ne savait quel combat, bref, complexe de supériorité et élucubrations en tout genre.

La jeune fille ne voulut pas le braquer, on ne savait jamais quelle réaction pouvait avoir un déséquilibré tel que lui. Elle le prit avec douceur et sympathie.

Tu es quelqu'un de bien important, je vois. Mais dans ton ancien monde, je te le répète, et pas ici. Peu importe, moi je sais que tu es un dieu, un très grand dieu, et je suis vraiment très honorée d'être en ta compagnie.

Flattons-le, je ne voudrais pas qu'il me saute dessus parce que je met ses paroles en doute, c'est un malade, ne l'oublions pas.


Je n'est pas croisé dans mes voyages cette fille aux cheveux roses dont tu parles. Je l'aurais repérée sinon, parce que côté couleur de cheveux, on peut dire que j'en connais un rayon ! Es-tu seulement sûr qu'elle est ici et dans quelle nation ? Parce que tu sais, quand on nous fait atterrir dans ce monde, on nous y entraîne sans bagages, ni amis. Alors si cette fille faisait partie de ton monde d'avant, il se peut très bien qu'elle ne vienne jamais ici. Tu dois envisager l'idée de l'oublier peu à peu.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Ven 23 Oct - 12:27



Entrée n°5

Ne comprenant toujours pas ma propre attitude, j'écoutai sa réponse. Elle me prenait clairement pour un malade, mais bon, vu ce que j'avais dit, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, j'aurais pensé la même chose de moi même... Je me reconcentrai et écoutai. Elle n'avait pas vu Yuno, et disait pourtant s'y connaître en coiffure, tu m'éto...

La dernière phrase qu'elle dit resonna comme un coup de canon dans ma tête, me faisant oublier le dysfonctionnement de mon journal, oublier ces histoires de dieux et de factions. Oublier même où j'étais, ce que je faisais...

Tu dois envisager l'idée de l'oublier peu à peu.  

L'oublier ? L'oublier ?! Non, c'était impossible... Elle trouverait le moyen de me rejoindre, elle le trouvait toujours, même à l'époque où je ne le voulais pas ! Mon visage se décomposait alors que je me rappelais ce qui s'était passé avec l'organisatrice. Non... Ne me dîtes pas qu'elle ne voudrait plus me revoir... Non... Non !

Mes jambes flanchaient, je peinais à rester même conscient, mais, étrangement, je n'avais pas envie de pleurer. Mes yeux, comme mon coeur et mon âme, étaient tout à coup devenus secs, tel des pierres grises, ternes, inertes, mortes. Respirant de plus en plus rapidement, à la frontière de l'aérophagie, je dis, en essayant vainement de ne rien laisser paraître alors que ma voix était complétement brisée sous le choc :

Je vois... Et est ce que... Tu pourrais rapidement... M'expliquer plus en détails ces trois factions ?


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Dim 25 Oct - 8:55


Amano n'avait vraiment pas l'air bien. Il respirait vite et fort, était pâle, ses yeux étaient emplis d'effroi et il avait du mal à parler, comme sous le coup d'une grosse émotion. Fumiko se demandait ce qui pouvait le mettre dans cet état de stress, elle n'avait rien dit d'effrayant. Ou alors, c'était cette histoire avec la fille aux cheveux roses qui le perturbait. Il avait peut-être peur de ne jamais la revoir, ce qui serait certainement le cas si elle était de son monde d'avant.

Il parvint tout de même à articuler une phrase avec difficulté, lui demandant des précisions sur Kosaten. Il avait de la chance de tomber sur elle juste après son incursion à la grande bibliothèque, ses idées en étaient un peu plus claires quant au sujet.

Je vais te résumer tout cela mais j'aimerais bien marcher un peu dans la forêt. Tu sais, j'ai des souvenirs de ma vie dans les bois, des odeurs de terre humide et de résine sucrée, des chants des oiseaux et de l'eau vive des ruisseaux, tout cela me manque. Je voudrais retrouver un peu de ces sensations perdues.

Ils déambulèrent donc, au hasard des sentiers ombragés, et tout en se remplissant de l'ambiance forestière, Fumiko lui fit le tableau de la situation. Elle le renseigna sur Minshu, leur nation au serpent vert, eux élus voués à obéir au dieu Manshe, et sur Seika, leur alliée au phoenix rouge, sans oublier Fuyu du dragon bleu, leur ennemie actuelle.

Mais, alliée ou ennemie, tout change, rien n'est immuable. Apparemment, il n'y a pas de réelle animosité entre élus des différentes nations, seuls les dieux et les grands dirigeants sont concernés par ces batailles futiles,  et ils nous ont fait venir à eux pour les aider dans leur combat.
Bon, je n'ai encore jamais rencontré d'élus de  Fuyu mais je peux te dire que ma meilleure amie est de Seika et elle aussi n'a que faire de ces histoires de nations, et en plus…….chutttt !


Fumiko se tut d'un coup, faisant signe à Amano de ne plus bouger.

Un lièvre à grandes oreilles les regardaient avec curiosité, assis sur son arrière-train, son petit nez bougeant dans tous les sens, tout occupé qu'il était à humer l'air porteur de leurs odeurs. La jeune fille s'en rapprochant, doucement, tout en lui parlant d'un ton rassurant. L'animal remuait les oreilles, comme un messager de sémaphore le faisait avec ses bras.

Pour Fumiko, plus rien n'existait autour d'elle, le temps s'était arrêté, là. Pourtant, au bout d'un moment, elle tourna la tête vers Amano et lui fit signe d'approcher. Elle savait que le partage de cette intimité avec l'animal lui ouvrirait sans doute les portes vers la sérénité.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Mer 28 Oct - 12:13



Entrée n°6

Alors que j'écoutais avec attention les explications de Fumiko sur la géo-politique de Kosaten tout en déambulant dans les bois, elle se tut soudain. Devant nous se dressait un animal qui, à défaut d'être majestueux, était très mignon, du moins, pour quelqu'un qui aimait la nature. Le lièvre, car s'en était un, éveillait apparemment des sentiments nostalgiques chez mon guide, du moins, quand on regardait son visage, mais j'étais trop préoccupé par tout autre chose pour le voir. Chez moi, ce rongeur remuait surtout un instinct bien plus... Basique.

La faim, une faim de loup qui me tiraillait le ventre depuis hier soir. Cela faisait bien deux jours que je n'avais pas mangé, et il avait l'air si plein de vie, si plein de viande... J'ouvrai doucement et silencieusement l'étui à ma ceinture, et au moment même où Fumiko me fit signe d'approcher, je tirai, visant l'espace entre les deux yeux du gibier. La fléchette passa à côté de la main de Fumiko, et se planta juste devant le lièvre, qui détalla dans les buissons, projetant un peu d'herbe et de mousses derrière lui.

Tsss... Raté.

Dommage ! Il aurait été si bon en ragout. Bon, je n'avais rien pour le cuire, mais j'aurais bien trouvé un moyen ! Au pire, j'aurais essayé de faire du feu, au mieux, Fumiko savait déjà comment le faire. Tiens, d'ailleurs, je venais de remarquer que j'avais interrompu un moment de réveries de la déesse de la peinture... Et elle n'avait pas l'air d'avoir apprécié.


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Jeu 29 Oct - 9:10




NON MAIS TU VAS PAS BIEN ! TU VOULAIS LE TUER OU QUOI ? MAIS T' ES FOU !


Fumiko était furax. Non seulement le garçon n'avait pas profité de cet instant de partage avec l'animal, ce qui lui aurait fait un grand bien pour rééquilibrer son yin et son yang, mais en plus il venait de tirer une fléchette dans le but de le tuer.

Il est malade ! Je l'avais bien vu, dès le début. Il se prend pour un dieu, il veut tuer tout ce qui bouge, pourvu qu'il ne s'en prenne pas à moi.


La jeune fille commençait sérieusement à avoir peur. L'originalité et les élucubrations d'Amano lui avaient paru fort sympathiques au début, risibles même, mais là, elle sentait vraiment qu'il était gravement atteint.  Il valait mieux se séparer de cet individu, elle ne tenait pas à finir empalée ou brûlée vive.
Certes, elle avait un grand besoin de compter beaucoup d'amis mais pas à n'importe quel prix ! Celui-ci ne ferait visiblement pas partie de son entourage, tant pis !

Bien, écoute, je pense t'avoir tout raconté sur Kosaten, alors nos chemins vont se séparer ici. Je dois poursuivre mon voyage pour visiter d'autres endroits, je vais te laisser, maintenant que tu sais où tu es et ce que tu dois faire. Poursuis ta recherche, tu trouveras sûrement cette fille aux cheveux roses. Si je la croise, je lui dirais que tu es là.


Mon pauvre, tu as autant de chance de la croiser que de voir des éléphants roses. Si elle existe !



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Dim 1 Nov - 17:21



Entrée n°7

NON MAIS TU VAS PAS BIEN ! TU VOULAIS LE TUER OU QUOI ? MAIS T' ES FOU !

Non mais pour qui elle se prenait ? Elle lui voulait quoi ? D'accord, elle avait l'air de bien aimer les lapins, mais quand même ! Tout le monde n'avait pas mangé la veille un bon petit repas chaud ! Que croyait elle ? Que le monde était rempli de guimauves et d'oursons ? Et bien, ce que l'on a dans son assiette, et qui réponds au doux nom de viande, c'est des êtres vivants ! Et donc, avant de les transformer en ragouts, steaks hachés et autre plats cuisinés, il fallait leur ôter la vie !

OUAIS JE VOULAIS LE TUER, ET ALORS, T'AS JAMAIS EU FAIM ?

Cependant, alors que je lui répondais, elle n'y prêtais même plus attention. Quelle insolente ! Elle me gueulais dessus et n'écoutais même pas ma réponse ! Ah mais ! Et voila qu'elle me proposait de partir... Et bien qu'elle le fasse ! Je n'avais jamais vu de telles manières ! J’espérai que tous les élus n'étaient pas comme elle, sinon, cela risquerait d'être très rapidement invivable, vu que Yuno se trouvait probablement dans une des villes...

Oui, c'est ça, je ferais mieux d'y aller.

Dis je d'un ton colérique. Je lui tournai le dos, et, en traînant des pieds, shootant parfois dans un caillou, me mis à lentement m'éloigner.


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   Lun 2 Nov - 7:59


Non mais il se prenait pour qui lui ? Ah oui, un dieu, Fumiko avait failli oublier qu'il était complètement chtarbé ! Sous prétexte que Môssieur avait faim, il devait décimer tous les lapins de la région. D'abord, il l'aurait bouffé comment son lapin ? Cru ?

La jeune fille ne décolérait pas. Il se permettait de lui gueuler dessus en plus ! Elle qui voulait le prendre sous son aile, lui rendre son intégration plus facile.  Allez donc rendre service à quelqu'un et il vous récompensera en bouffant votre lapin !
Et il partait comme ça, sans un merci, sans rien

Non mais attend, tu ne crois pas t'en tirer comme ça ! Tu vas apprendre la vie, toi, tu vas voir.


Tandis que le garçon s'éloignait en trainant ses savates, Fumiko réfléchit au choix qu'elle allait faire. Elle ne voulait pas lui faire mal mais juste lui donner une leçon. Alors, elle sortit son stylo et traça dans l'air, de sa plus belle écriture : EAU.
Une ondée violente s'abattit alors sur Amano. On aurait dit qu'un nuage était juste placé au-dessus de lui. Il avait beau se déplacer, l'averse le suivait. Fumiko le regardait, satisfaite de son mauvais tour.

Mais, à mesure que sa colère retombait, elle regretta son geste impulsif. C'était trop tard. La pluie avait cessé et Amano dégoulinait pitoyablement.
Oh, après tout, cela lui rafraîchirait peut-être les idées, il en avait grand besoin. Il devait apprendre l'humilité et l'empathie. Cela viendrait, après quelques temps passés ici, il comprendrait qu'il n'était pas un héros au dessus des autres mais simplement un pion de plus dans le grand échiquier de Manshe.

Allez, bon voyage, et couvre toi bien, on ne sait jamais, ici  la pluie arrive plus vite qu'on ne le pense !


Elle rigola longuement mais se prit quand même à le regarder s'éloigner avec tendresse. Un jour, elle le reverrait sûrement et sans doute, l'espérait-elle de tout cœur, il aurait changé sa vision du monde. Alors, pourraient-ils envisager un autre type de relation tous les deux, plus amicale et plus sereine.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévisible   

Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre imprévisible
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mise a jour de la beta test
» [Vulcanus] Attaque imprévisible des Skralls !
» ADRAYAN ✝ la vie est comme la roulette russe ; imprévisible et mortelle
» Imprévisible, insaisissable et indomptable, tel est le vent. Et parfois impitoyable aussi. Maya Windy
» ▲ Imprévisible, Insaisissable et Indomptable, tel est le vent. Et parfois impitoyable aussi. ▼

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.