Partagez | .
Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]
Invité Invité

-



MessageSujet: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   Lun 2 Nov - 8:39

Pour atteindre Minshu, j'avais dû traverser la forêt Luxuriante, forêt dans laquelle j'avais rencontré Gally. On avait d'ailleurs fait un bout de chemin ensemble mais au bout d'un moment les chemins se séparaient souvent. Pas forcément pour longtemps cependant. Je ne savais pas quand est-ce que j'allais revoir la belle demoiselle mais j'étais quasiment sûr de la revoir un jour ou l'autre de toute façon. C'était comme avec la plupart des gens que j'avais rencontré ici, on se rencontrait une fois par pur hasard et on ne pouvait qu'espérer se revoir un jour. Ou espérer ne jamais se revoir aussi, tout dépendait de la tournure qu'avait prit la première rencontre. Pour le moment j'étais satisfait de la plupart de mes rencontres, ce qui était tant mieux étant donné que j'avais encore quelques difficultés à combattre. Bien sûr ça allait mieux qu'au tout début ou même que lors de ma rencontre avec Ai, mais ce n'était pas assez. Je n'étais pas encore à ancien niveau, un niveau que je désirais non seulement rattraper, mais surtout dépasser. Mais il ne fallait pas être pressé, j'étais ici depuis si peu même si cela me paraissait déjà une éternité.

La République de Minshu était très belle, les paysages de Kosaten étaient vraiment magnifiques. C'était la première fois que j'allais réellement sur un autre territoire que le mien. J'étais déjà passé par Seika, par les territoires neutres bien évidemment. Mais c'était la première fois que je m'enfonçais réellement dans Minshu, ma première destination étant la capitale. Cela aurait pu être cool de continuer le chemin jusqu'à Fuyu mais je ne me sentais pas d'aller à Fuyu avec la situation actuelle entre nos pays. Ce n'était même pas sûr que je puisse passer la frontière d'ailleurs. Et puis, il fallait que je devienne plus fort avant de pénétrer en territoire ennemi. Je ne comptais pas aller me battre mais il fallait toujours être préparé au cas où, vous devriez le savoir. Kansei, c'était la capitale de Minshu apparemment et c'était plutôt pas mal pour le coup. J'étais par contre un peu perdu pour vous dire la vérité, c'était ma première fois ici après tout. Alors que je cherchais partout un moyen de me trouver à manger, comme d'habitude, j'heurtai quelqu'un de plein fouet. Et merde! Comment avais-je pu manquer autant d'attention?


"Excuse-moi j'étais en train d'essayer de me repérer je n'ai pas fait attention. Je ne t'ai pas fait trop mal j'espère?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   Jeu 5 Nov - 22:23

L'auberge s'éloignait de minute en minute, emportée sous les pas pressés du jeune garçon. Sa frêle silhouette poussiéreuse tranchait à peine dans la foule de badauds, et ce malgré son apparence déconcertante. Tête basse et les épaules rejetées en arrière, il affichait la posture contradictoire d'un être tourmenté entre la colère et l'abattement d'une situation bien compliquée. Au regard extérieur, cet enfant affichait une expression bien trop sérieuse pour son age et le léger froncement de ses sourcils trahissait une maturité détonante pour cette frimousse juvénile. Pourtant son regard aussi lisse que des étangs glacés restaient imperturbables, ne laissant rien filtrer du tumulte qui remuait au fond des orbes de jades. Ses mains se dissimulaient aux replis des manches de son kimono défraîchi par sa longue marche.

Sa récente rencontre avec Fumiko venait d'agiter un incommensurable sentiment d'impuissance. Voilà bien longtemps qu'il n'avait plus éprouvé pareille émotion et le rappel n'était pas réellement pour lui plaire. Jadis divinité mineure, puis bras droit d'une puissante sorcière... réaliser qu'il était revenu au bas d'une échelle de puissance et de savoir le contrariait au plus haut point. Un léger claquement de langue, rapidement noyé dans le brouhaha ambiant, fut la dernière preuve de sa colère avant qu'un événement tout à fait inattendu ne vienne lui changer drastiquement les idées. Perdu dans ses pensées, Kohaku était en train de tourner à l'angle d'une rue lorsqu'il percuta de plein fouet un autre bipède. Si le choc fut soudain et sans trop de violence, la chute inéluctable qui s'en suivit fut bien plus humiliante et cuisante.

Gravité faisant force de loi, le jeune garçon aussi fin qu'une brindille, sembla rebondir contre le torse de l'autre homme et tomba sur les fesses avec l'expiration sèche de ses poumons vidés par le contre-coup. Un moment sonné, il resta à fixer le vide sans trop comprendre ce qu'il venait de se passer. Il n'était pas dans ses habitudes de finir le cul dans la terre et les déchets urbains. Son masque d'impassibilité sembla se fissure l'espace de quelques secondes, trahissant une expression de surprise puis d'un profond malaise alors qu'il ne savait absolument pas comment réagir à cette expérience. Alors qu'il pondérait ses actes futurs, une voix confuse vint le tirer de sa propre mélasse émotionnelle et il leva un regard désorienté sur l'inconnu qui lui faisait face.

- ... Ce n'est rien.

La politesse, ancrée jusqu'au bout de ses ongles, reprit aisément le dessus et lui permit d'afficher un pâle sourire de circonstance alors qu'il se hissait péniblement sur ses deux pieds. Fixant ses mains maculées, Kohaku poussa un profond soupir de dépit avant qu'il ne vienne les essuyer contre ses bas, évitant ainsi de salir davantage sa veste de kimono déjà bien entamée depuis son arrivée. Que ne donnerait-il pas pour un bon bain ! De plus, s'il désirait rencontrer le Président... un autre soupir secoua ses épaules.

- Et de votre côté... Vous n'avez rien ? Vous sembliez pressé... rien de grave ?

Il lui lança un regard inquisiteur, cherchant le moindre indice qui pourrait lui permettre d'identifier ce jeune homme. Il ne ressemblait pas aux autres personnes ici et instinctivement Kohaku sentait qu'il y avait quelque chose d'autre à son égard sans qu'il parvienne à mettre le doigt dessus. Tout en continuant son inspection, il tenta de remettre ses habits en place sans paraître trop agacé par cette humiliante entrée en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   Sam 7 Nov - 12:25

Ma première rencontre à Kansei n'était pas partie du meilleur pied si vous voulez mon avis. C'était un cliché qui apparaissait souvent dans les mangas le fait de se percuter tout ça tout ça. Mais on était dans la vraie vie là et on était jamais sûr de ce qui pouvait se passer. Peut-être voudrait-il se battre parce qu'il était tombé en plein public, sa tâchant au passage? Il faut dire qu'il était bien plus frêle que moi alors c'était un peu normal qu'il soit tombé et pas moi mais tout de même... Je n'aimais pas causer des soucis aux gens moi, c'était vraiment pas cool pour lui. Hmm que pouvais-je faire pour me rattraper hein? Tout ça parce que je n'avais pas fait attention! Bon, lui non plus de toute évidence, il y avait souvent deux responsables dans ce genre de cas... Bref, arrêtons de tourner un rond et essayons de faire comment la situation évolue, en espérant qu'elle évolue bien. Mon interlocuteur me dit qu'il allait bien, un soulagement pour moi! Et de mon côté? Bien entendu que j'allais bien. C'était tout de même gentil de sa part de demander, bien que je soupçonne que ce soit plus par pure politesse que pour autre chose.

"Tant mieux, encore désolé. Pour ma part je vais bien, je cherchais juste un endroit où manger en ville. Je viens d'arriver de Seika donc je ne connais rien ici."

J'étais un peu trop cash? Bah quoi? Je n'étais pas à Fuyu ou quelque chose du genre, je pouvais me permettre de dire que je venais de Seika sans que quelqu'un ne soit tenté de me dénoncer au gouvernement, non? J'avais légalement le droit d'être ici. Bref, cela était bien beau, je me sentais désolé et tout ça hein. Mais mon ventre était en train de me rappeler la raison de ce choc entre cet homme et moi. C'était parce que je cherchais un endroit pour manger donc... Par la pure logique mathématique, il fallait que je mange! Non, je voulais vous faire un calcul tout ça mais j'ai trop faim pour ça en fait. Bah du coup, vu ce que j'avais fait subir à cet homme sans même le vouloir, cela pourrait être une bonne façon de s'excuser que de l'inviter à manger non? Et puis, cela me permettrait de faire connaissance avec quelqu'un de la région tout en savourant un bon gigot de viande! Je n'avais rien à perdre de toute façon. Au pire s'il ne voulait pas c'était son problème pas le mien. Moi j'irai manger quoi qu'il arrive et ce, peu importe la réponse de mon présent interlocuteur.

"Je tiens à me faire pardonner. Je peux t'inviter à manger si ça te dit? Je suis Shin Tsuki au passage, et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   Jeu 12 Nov - 10:13

Quelque peu contrarié de ne pas parvenir à trouver ce qui le chiffonnait à l'égard de cet étranger, Kohaku cessa de le scruter avec une insistance qui pouvait frôlait l'insolence, pour revenir à l'état de ses propres vêtements. Dans un soupir à peine audible, il regrettait à présent de ne pas avoir accepté les cadeaux de la famille Takara, lors de son arrivée en ce monde étrange. En plus du gite et du couvert, le maire avait lourdement insisté pour lui offrir des vêtements ainsi qu'un mulet pour transporter les biens qu'il aurait pu accumuler dans l'avenir. Fort de sa culture orientale, encore déphasé par son atterrissage soudain en Kosaten, le jeune garçon avait refusé trois fois en tout. A la quatrième, il aurait alors accepté les présents, marquant ainsi l'immense respect et courtoisie qu'il ressentait pour son hôte. Malheureusement, ce dernier avait arrêté d'insister à son second refus, laissant Kohaku particulièrement embarrassé et désorienté. Un premier choc culturel, donc, qui n'avait cependant rien à voir avec l'affaire actuelle bien qu'elle ait annoncée la couleur de Kosaten.

Tout occupé à l'état de ses vêtements, il songeait de plus en plus à prendre un bain dans une des nombreuses rivières qui veinaient l'extérieur de la capitale et ce, afin de retirer toute la poussière et la crasse qui lui filaient presque des démangeaisons nerveuses ! Comme il regrettait de ne pas avoir accepté l'invitation des gardes, la veille. Passer la nuit à errer dans cette ville pour en assimiler chaque coin et recoin, pour découvrir les commerces, les lieux publiques et encore les jardins et fontaines qui parsemaient son intérieur comme autant d'oasis dans un désert de bâtisses. Au palais, il aurait pu se laver et obtenir, avec de la chance, des vêtements propres ainsi qu'un bon repas qui ne serait pas à base de rat géant à moitié cru. Le regard légèrement perdu dans le vague, une légère plissure de dépit au coin des lèvres, la voix de l'inconnu le tira brusquement de ses pensées surtout lorsqu'il fut mention du Royaume "allié" à Minshu.

- Seika, vous dites ? Voilà une bien longue route parcourue ! Puis-je savoir ce qui vous à motivé ? Ce n'est pas seulement pour goûter aux spécialités locales, tout de même.

Le calme apparent du jeune garçon était troublant, de même que sa voix parfaitement lisse et courtoise qui ne laissaient rien paraître de son émois intérieur. A présent qu'il avait retrouvé toute sa contenance et que l'humiliation de sa chute était balayé par un sujet bien plus intéressant, il se trouvait à nouveau maître de ses émotions. Une certaine inquiétude lui tenaillait cependant le creux du ventre, car si les deux pays étaient en cessez-le-feu, nombres d'habitants et d'élus pouvaient garder une toute autre vision de la situation et se montrer particulièrement belliqueux malgré l'interdiction. Son regard au vert d'algue observa les alentours avec circonspection, cherchant la présence de quelques gardes ou de toute personne susceptible de lui venir en aide en cas d'agression volontaire.

- Une... invitation ?

Il sembla hésiter, mais la politesse étant incrustée en lui jusqu'au bout des ongles, Kohaku fut incapable de refuser sans paraître grossier voir hautain. Un léger hochement de tête marqua son approbation, mais il décida aussitôt du lieux de leur déjeuner avec un pâle sourire à peine perceptible au coin de ses lippes. Il s'inclina alors à un angle de 30°, signe de son respect lors des présentations qu'il acheva en se redressant au bout de quelques secondes. Ce garçon semblait un peu raide, de nature réservée et peut-être même méfiante sans pour autant se montrer hostile ou désagréable. Il passa ensuite une main dans ses cheveux, essayant de peigner les mèches emmêlées.

- L'on me nomme Haku. Enchanté de faire votre connaissance, Tsuki-san.

D'un geste ample de la main, il désigna l'artère principale de la ville avant de désigner de l'index une imposante silhouette : le palais présidentiel. S'ils mangeaient aux cantines du bâtiment, il y aurait suffisamment de gardes et d'employés pour assurer sa protection en cas de litige. Du moins, l'espérait-il ! D'un autre côté, pourquoi ce jeune élu lui voudrait du mal ? De plus, il s'agissait d'une occasion rêvée pour en apprendre davantage avant son entretient avec le Président de Minshu. Obtenir l'avis et les informations d'un autre royaume... sa curiosité ne pouvait pas laisser passer une chance pareille.

- Je connais un lieux où nous pourrions manger. Je ne sais point si vous bénéficiez de quelconques économies, mais vous devriez les garder pour vos voyages. Qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   Ven 13 Nov - 10:32

Une longue route? Je n'avais pas trouvé ça si long, mais c'était sans doute parce que j'avais fait le voyage en bonne compagnie? Oui, quand les choses se passaient bien, le temps passait souvent beaucoup plus vite que quand les choses se passaient mal ou de manière tout à faite banale. Voyager seul était relativement chiant il fallait l'avouer, mais j'adorais ça quand même. Voyager avec quelqu'un avec qui on avait une entente particulière, c'était vraiment cool par contre. J'avais rarement expérimenté le voyage en compagnie d'une personne. Pourquoi? Sans doute parce que j'étais habitué à être seul chez moi, enfin seul... J'avais mes amis du dojo tout ça hein mais ils ne partageaient que mon amour des Arts Martiaux, pas celui de la découverte. Ce monde m'offrait des possibilités singulières et magnifiques, je me le répétais à chaque fois que je rencontrais une nouvelle personne. Peut-être était-ce trop? Mais que pouvais-je y faire? Plus le temps passait plus je m'émerveillait face à ce monde. Revenons-en à nos moutons, j'étais en compagnie tout de même ne l'oublions pas.

"Je suis un peu un explorateur en quête de défis et de découvertes. Je pense que c'est là ma plus grande motivation. Je serai cependant ravi de goûter quelques spécialités locales."

Il ne fallait pas oublier que j'étais un grand gourmand mes chers amis. J'aimais manger presque autant que j'aimais découvrir et me battre. Je dis bien presque. Et puis, manger n'était-il pas un besoin primaire? Quelque chose d'obligatoire si on voulait continuer à vivre? Mais je ne me cherche aucunement d'excuses, n'allez pas croire cela. Plus important, mon interlocuteur venait de se présenter et c'était quelque chose d'autrement plus passionnant que mon amour de la nourriture. Haku qu'il disait? C'était enregistré, je n'oublierai pas ce prénom, je n'oubliais jamais un prénom d'ailleurs, ou presque jamais. Qui plus est, ce fameux Haku disait qu'il connaissait un endroit pour qu'on puisse casser la croûte, c'était encore mieux que ce que j'avais imaginé, moi qui ne connaissait pas encore Minshu ni sa capitale, c'était une occasion parfaite pour moi. Il ne me resterait qu'à visiter le reste de la ville après avoir mangé, peut-être même qu'Haku pourrait m'aider dans ma visite s'il n'était pas trop occupé et qu'il en avait envie? Il faudrait que je lui demande après manger.

"Enchanté Haku-san! Je suis totalement d'accord avec toi concernant le lieu du repas, je te suis donc avec plaisir."

Je me laissai donc guider à travers la Capitale de Minshu durant toute la journée par mon guide du jour, sans savoir que je ne le reverrai sans doute jamais. Il avait en tout cas été assez sympa et j'étais plutôt content d'être tombé sur lui malgré tout. J'avais pu découvrir une partie de la capitale mais il me restait encore beaucoup à découvrir par moi-même. Je comptais bien rester à Minshu un petit moment de toute façon, alors j'aurai sans aucun doute le temps de tout visiter de fond en comble ici. Je ferai tout pour en tout cas.

[Je clôture étant donné que tu pars du Forum]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]   

Revenir en haut Aller en bas
Alors C'est Ici La Capitale de Minshu? [PV Kohaku]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrée et tableau de la capitale
» Nou mande la peine capitale pou mouche
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03
» Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.