Partagez | .
Cybord et démon au bord du lac
Invité Invité

-



MessageSujet: Cybord et démon au bord du lac    Dim 8 Nov - 2:49


- Baignade ~ -



Après avoir rencontré Shin, dans les montagnes de Minshu, le fils de Sparda continua son périple sur les terres du serpent Manshee. Accompagné de Chacha, son familier, il décidèrent de se dirigé vers un coin éloigné de les grandes villes du dieu serpent et c'est ainsi qu'ils arrivèrent au niveau des grands lacs.

Arrivant au lieu-dit après quelques jours de marche, Dante observa le lieu qui dévalait au loin. La vallée était élevée, l'herbe était vert et le ciel d'un bleu pâle avec ses rares nuages à l’horizon, tandis que le soleil montrait que la matinée avait bien débutée.
Posant ses yeux argentés vers le lac devant lui, le demi-démon regarda l'eau de la même couleur que le ciel, mais qui en plus, brillait légèrement à cause des rayons du soleil.
Continuant à fixé l'eau, une idée lui vint en tête.
Il descendit la pente et s'approcha du liquide bleu, avant de vérifier aux alentours que aucunes personnes n'étaient dans les parages... comme la fois où il venait à peine d'arrivé dans Kosaten.
Enlevant ses vêtements, il commença d'abord le haut : laissant sa musculature à découvert, tout en arborant le sceau de Fuyu au niveau de son cœur ; puis, il enleva le bas et déposa ses affaires près du bord.
Plongeant dans l'eau fraîche, le demi-démon fut rejoint par le shakalaka et décidèrent de profité de ce lieu naturellement beau.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Dim 8 Nov - 11:27

- Baignade -

Bon, voilà pas mal de jour que j’errai dans Minshu sans avoir de direction précise. J’avais finis par arrivés au milieu de nombreux grands lacs. J’avais donc décidé de rester un peu dans cette région pour profiter des magnifiques paysages. Minshu était vraiment différent comparé à Seika. Le climat était plus tempéré et le pays bien plus verdoyant. J’avais traversé de grande plaine d’herbe avant d’arriver devant ces immenses trous d’eau qui parsemaient toute la région. Encore une fois, voir une telle chose était tout nouveau pour moi. Il n’y avait pas d’étendu d’eau si grande dans mon ancien monde. C’était très reposant pour moi et j’avais encore un peu besoin de me reposer de mon duel contre Shin. Mes cellules Imaginos s’étaient régénérées, aux prix de pas mal d’énergie. J’étais donc pas mal fatigué de mon voyage.

Je dormais au bout d’un des lacs quand j’entendis quelqu’un plonger dans l’eau. Je m’assis et regardai autour de moi, cherchant la source de mon réveil. Je découvris un jeune homme qui s’ébattait dans le lac avec une petite créature. J’observai tranquillement l’homme aux cheveux blancs et à la musculature saillante avant de me dire que ça ne se faisait pas de mater comme ça. Je décidai donc de l’interpeller. Et, évidemment, je ne trouvai rien de mieux à dire que :
- Alors, on s’amuse ?

Je souriais comme une idiote après avoir parler comme une idiote. J’espérai qu’il n’allait pas me prendre pour une demeurée. Je descendais au bord de l’eau et tenta d’engager un tout petit peu mieux la conversation :
- Je m’appelle Gally. Et toi ?
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Dim 8 Nov - 14:55


- La vue est belle ? -

Nageant tranquillement dans l'eau avec Chacha, le fils de Sparda plongea vers les profondeurs du lac. La vie dans ce lieu de calme, ne faisait aucuns doutes : les poissons se promenèrent, la végétation sous-marine étaient certes, plus rare que dans la mer, mais elle était là.

Étant capable de respiré sous l'eau, Dante profita encore des quelques instants de ce spectacle magnifique, avant d'être interrompue par le manque de souffle de son familier et par l'arrivé d'une présence dans les environs. Remontant tranquillement à la surface, il vit une jeune femme s'approcher doucement de l'eau. Elle était brune, avec des yeux marrons, une teinte bien spéciale vu que celui du corps était violet alors que le visage était blanc, une corpulence normal.
Sortant son visage de l'eau, il replaça ses cheveux mouillés correctement pour bien observé Gally.
Le demi-démon n'était pas vraiment étonné de voir une femme dans les environs, enfin, il aurait mieux aimé ne pas être déranger, mais bon...

- Alors, on s’amuse ?

Étonne de sa question, le devil hunter ne put s'empêché de rire. C'était la première fois su Kosaten, qu'une personne lui demanda ce genre de questions, alors qu'il était totalement nu et accompagné d'un glandu sur patte.

- Je m’appelle Gally. Et toi ?

S'arrêtant de rire, il rétorqua :

- Vergil... D'ailleurs, je vois que tu ne te rince pas l’œil petite.

S'avançant tranquillement vers le sac de son familier, il sortit une serviette et s’essuya avec, avant bien sûr, de remettre ses habits.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Dim 8 Nov - 17:17

- Rinçage propre et en règle -

Le jeune homme était remonté à la surface juste avant que je ne l’interpelle. Il avait du sentir ma présence d’une manière ou d’une autre. Après avoir écouté mes conneries, il se présenta sous le nom de Vergil et fit une remarque sur le fait  que je l’avais maté. Il sortit ensuite du lac en mettant une serviette, puis ses vêtements. Je souris à sa réaction et répondit :
- Tu vas m’en vouloir d’apprécier le spectacle.

Je l’observais ensuite plus en détail. Il était grand et avec une bonne musculature. Ses cheveux étaient blancs et ses yeux ardoise. Il était accompagné d’une espèce de créature court sur patte avec un gland posé sur la tête. Alors que je trouvais cette créature trop bizarre pour être apprécié par moi, je trouvais son maître bien plus attirant. Comparé à ce gland, c’était pas dur. Enfin, il fallait que j’arrête de juger les gens comme ça. Je repris donc la conversation :
- Tu es un élu toi aussi ? Si oui depuis combien de temps à peu près. Moi ça dois faire un peu plus d’un mois.

Je me doutai que c’était un élu, mais je préférais vérifier. Ensuite, je voulais savoir s’il était plus expérimenté que moi. Peut-être qu’il aurait accepté de m’entrainer un petit peu. Il fallait aussi que j’arrête de penser que n’importe qui allait accepter de m’entrainer et que je devais parfois me faire des relation social normal. Bon... disons que dans le futur, j’allais essayer.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Lun 9 Nov - 15:40


- Amusante petite cyborg -

- Tu vas m’en vouloir d’apprécier le spectacle.

Laissant un sourire se dessiné sur son visage, le fils de Sparda était amusé par la remarque de Gally, tandis que cette dernière le relookais plus en détail. Ça ne le gênait guère, car il était fier d'avoir un tel physique, une telle musculature, un tel charisme. Eh oui, Dante était aussi un narcissique en plus d'aimé joué avec ses ennemis et était confiant par rapport à sa force... parfois un peu trop même.
Remettant tranquillement ses habits, il commença par le bas tandis que la nouvelle l'interpellait de nouveau :

- Tu es un élu toi aussi ? Si oui depuis combien de temps à peu près. Moi ça dois faire un peu plus d’un mois.

Eh bien, pour être direct, c'est direct ! Droit à l'essentiel.
Réfléchissant à sa réponse, il se souvenait que son sceau était visible au niveau de son buste. Peut être qu'elle l'avait vu ? Enfin, son interrogation montrait aussi qu'elle n'était pas sûr que le demi-démon était un de ses compères.
Finissant de mettre son haut et de le rajusté, le devil hunter fixa une nouvelle fois la cyborg avant de répondre :

- Eh bien, peut être que oui, peut être que non. Après tout, je pourrais être un simple passant, jeune fille.

Pourquoi ne lui disait-il rien ? Roooh les gars... Bon... Sachant que le tueur de démons est de Fuyu, il est en ce moment à Minshu, Minshu qui n'est pas vraiment ami avec le pays du dragon bleu et sans compté que le chasseur de démons s'était surement fait démasqué.
Voilà, vous avez compris ? Eh bien continuons.

- Pourquoi, tu a besoin de grands guerriers pour un peu de tendresse ~ ? Disait-il sa phrase, avec un ton amusé.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Mar 10 Nov - 20:27

- Baignade -

Vergil semblait amusé que je parle de lui et je le regardais alors qu’il était à moitié nu. Il semblait même plutôt fier de s’exposer ainsi. Encore un narcissique, ça promettait. Il ignora magistralement ma question en jouant le sceptique. Mais oui bien sûr, un simple passant aux cheveux blancs, avec un tatouage de dragon sur le buste et accompagné d’un gland sur patte. Je cachais mon doute et tentait tant bien que mal de ne pas transposer mes paroles à mon visage. Il me questionna sur mes raisons de lui demander d’où il venait avec un petit sous-entendu que j’ignorai. Je répondis :
- Je voulais juste savoir. D’une certaine manière, je cherche bien des grands guerriers, mais je pense pas être de taille pour l’instant, donc...

Au final, j’avais aussi esquivé sa question, bien qu’il l’avait dit juste dans un souci de passer pour un pervers à mes yeux. Il avait l’air sympa. Un peu con et beauf, mais sympa quand même. Heureusement qu’il ne m’entendait pas penser, sinon j’aurais probablement finis trois pieds sous terre ou jeter dans l’eau un bloc de ciment à ma jambe. Je repris la conversation, essayant de briser la glace :
- Et sinon ? L’eau était comment ?

Même si j'essayais surtout de me sociabiliser, peut-être que j'allais me tremper un peu les pieds. Je ne m'étais pas souvent baigné dans ma vie. Et quand je dis pas souvent, je voulais dire pas du tout. C'est à dire que la natation n'était pas un loisir très développé dans Kuzutetsu et les derniers évènement de ma vie dans mon ancien monde ne m'avait pas vraiment laissé le temps de profiter un peu de ma liberté. Alors, qui sait, peut-être que j'allais enfin nager.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Mer 11 Nov - 19:43


- Plouf ! -

Écoutant tranquillement la question de Gally pendant qu'il s'asseyait sur l'herbe verte, le fils de Sparda continua de fixé la jeune cyborg.
Ne pas être de taille ? Chercher des "grands guerrier" ? Voulait-elle les combattre ? C'était surement le cas, vu qu'elle cherchait des élus dans le coin.

- Et sinon ? L’eau était comment ?

Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, avant de répondre à la question de la demi-machine :

- Rafraîchissante, mais peut être que tu devrais en avoir le cœur net par toi même. Termina sa phrase, en faisant signe d'y aller pour voir.

Regardant son familier, ce dernier s'était rapprocher de Gally pour l'examiner un peu, comme une chose étrange.

- Femelle en métal ? Désignant du bout de son bâton, le changement de couleur au niveau de ses joues.

- Chacha demande comment femelle apprécier métal ! Métal mauvais ! Métal immangeable !

Tournant autour de sa position, le shakalaka chercha son sac et le trouvât juste à côté de lui. Fouillant à l’intérieur, il vit un morceau de viande assez conséquent. Voulant montré à quel point : la viande est la chose la plus extraordinaire ; pour Gally, le disciple du dieu de la musique tenta de le sortir... mais il n'y arriva pas.
Crachant sur ses petites mains, il plia ses genoux et tira de toute ses forces et réussi à sortir de son sac.
Mais hélas pour la cyborg, il tira tellement fort, que son morceau de viande la toucha et la fit tombé dans l'eau.

- AHAHAH ! CHACHA is.... Oups...

Une goutte de gêne se forma sur son visage, tandis que Dante lui donna une tape sur la tête.
Se rapprochant du bord, le demi-démon lui montra sa main avant de lui dire :

- Un coup de main ?

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Sam 14 Nov - 22:32

- Baignade -

Oh moins j’étais fixé sur la température de l’eau. Effectivement, elle était plutôt bonne, mais j’aurais préféré rentrer à mon rythme et par moi-même plutôt que d’y avoir été poussé avoir que l’on m’ait jeté un steak à la figure. Ce foutu gland sur patte avait d’abord été curieux et devait se demander ce que j’étais. Puis il avait commencé à répéter que le métal n’était pas bon (à manger je précise) et il tenta de sortir un gros bifteck de son sac. J’aurais trouvé ça mignon s’il n’avait trouvé le moyen de me l’envoyer dans la figure, me poussant à l’eau.

Je n’étais pas encore bien sûr de ma flottabilité et j’avais peur de couler à pic. Heureusement pour moi, il n’y avait pas beaucoup de fond près des berges et j’avais pied. J’allais me relever quand Vergil me tendit une main pour m’aider. Je la saisis et fis attention pour qu’il ne soit pas emporté par mon poids. Même si le corps Imaginos restait très léger par rapport à d’autre corps cybernétique, il restait assez lourd. Une fois debout, je demandais à l’homme aux cheveux blancs :
- Juste pour savoir, c’est quoi cette petite créature ?

Je sortis ensuite de l’eau et m’assis sur un rocher. Je ressentais la chaleur qu’il avait accumulé en restait au soleil et écoutai patiemment les explications de Vergil. Je regardai en même temps la petite créature s’agiter au côté du bel homme. Je me rappelai que je ne savais toujours rien de lui et redemandai :
- Tu es sûr que tu ne veux pas me dire d’où tu viens ?
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Lun 16 Nov - 17:07


- Élu -

Attrapant la main de Gally, le fils de Sparda sentit que le corps de la cyborg était plus lourd que son aspect lui donnait. La tirant de l'eau, cette dernière en profita pour le questionné de nouveau, mais sur ce qu'était Chacha.

- Eh bien...

- Chacha est Chacha ! Chacha the best ! Chacha for ever ! Chacha dieu guerre ! Chacha ultime guerrier shakalaka ! Chacha disciple du dieu de la musique !

Croisant les bras tout en la toisant du regard malgré sa petite taille, il continua :

- Chacha prend pas disciple ! Chacha trop fort ! Termina ce dernier en prenant une pose de la victoire.

- En clair, un crétin sur patte avec une tête de gland qui se prend pour un dur à cuire, mais qui fui au moindre danger.

Un petit "gasp" s'échappa de la bouche du familier de Dante, avant qu'il ne s’assoit plus loin pour bouder dans un coin. La vérité avait été mis au grand jour !... Enfin, il n'avait pas besoin de le dire, mais il avait envie de l'ennuyer un peu. Sacré taquin, ce demi-démon.

- Tu es sûr que tu ne veux pas me dire d’où tu viens ?

Continuant toujours à la regarder, le devil hunter soupira un peu avant de lui parler :

- D'habitude, je ne dis rien... mais pour une fois, je vais faire une exception, sachant que tu a quand même vu ce que j'avais sur moi... Ouvrant un peu la fermeture éclair de son haut, il fit découvrir sa poitrine à Gally et il laissa cette dernière contemplé le dragon bleu de Fuyu ; Pour faire simple je viens d'un autre monde, comme toi.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Jeu 19 Nov - 20:05

-Baignade -

Alors comme ça cette chose avait un nom. Chacha, à entendre ses petits cris. Il avait l’air d’avoir une bonne estime de lui même. Mais il se fit rabâcher par son maître et partit dans son coin pour bouder un peu. Vergil me regardait et, en lâchant un soupir, décida de me répondre. Apparemment, c’était quelqu’un de très secret. Enfin, on venait juste de se rencontrer donc c’était compréhensible. Il enleva son haut et dévoila son buste, montrant un tatouage de dragon bleu. Il ajouta qu’il venait d’un autre monde. Bon ça, je m’en doutais un peu quand même, donc ça ne m’avançait pas vraiment. Je décidai d’arrêter avec ce genre de question à l’avenir.
- Plutôt intéressant, mentai-je. Même si je n’ai aucune idée de ce que signifie ton tatouage, il a l’air cool.

Je supposai qu’il s’agissait sûrement du symbole de la nation qui l’avait recueillis, mais comme je voyais bien qu’il ne voulait pas répondre, je ne l’interrogeai pas plus que ça.

Une idée me traversa l’esprit :
- Tu saurais pas s’il y a quelque chose de marrant à faire dans le coin. Je m’ennuie pas mal depuis mon arrivé et je recherche une source d’amusement.

Bon, ça au moins, ce n’étais pas personnel et je pensai donc qu’il n’aurait aucun mal à répondre. Sinon… eh bien… Je pense que j’allais continuer ma randonnée peinarde au bord des lacs.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Sam 21 Nov - 21:05


- Occupation -

Laissant parlé Gally, le fils de Sparda fut intrigué par ses propos : était-elle aussi ignorante sur le sceau de la faction de Fuyu ? Personne ne l'a prévenue sur les dangers qu'ils encourent ? Comprenait-elle que si elle avait rencontré un autre élu de Fuyu, sa vie se serait arrêté ici ?
Un soupir d'exaspération s'échappa de ses lèvres, tandis qu'elle terminait sa phrase sur la demande d'une source d'amusement.
Laissant tombé les explications futurs, il remit correctement son haut tout en fermant sa fermeture éclair et s'allongea sur l'herbe fraîche, à quelques pas de la cyborg.

- Eh bien, tu peux déjà pêcher, ou comme je le faisais tout à l'heure, tu peux aussi faire trempette... mais je crois que tu n'a plus trop envie d'en faire, pas vrai ? Termina Dante, avec un ton moqueur.

C'est alors qu'une odeur de brûlé s'échappa des environs. Au début, le demi-démon croyait que c'était Chacha, mais non... Levant les yeux vers le ciel, il vit une fumée noirâtre s'en aller vers le ciel bleu.
Des hurlements de femmes, d'enfants et d'hommes, s'élevaient de l'endroit où le gaz noire voletait au vent.
Intrigué par ce qu'il se passait, le devil hunter se leva :

- Sinon, troisième solution : c'est de voir ce qu'il se passe.

Ne se souciant pas si Gally venait avec lui, le shakalaka s'empressa d'être à ses côtés, tandis que le chasseur se dirigeait vers ce qui semblait être, un village.

- Lady gaga venir au barbecue ?


- Qu'elle fasse ce qu'elle veut, mais je doute que ce ne soit un barbecue comme tu les aimes.

- Chacha comprendra jamais coutumes humaines...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Lun 23 Nov - 19:59

- Changement de plan -

Vergil me proposa tout d’abord de pécher. Encore une activité que je n’avais eu l’occasion de faire, même si je pense que j’aurais passé ma vie à faire cela si j’étais resté avec Fogia. Penser à lui me provoqua un pincement au cœur. J’étais toujours triste d’avoir décidé de couper à jamais les ponts entre nous pour m’occuper pleinement de mon passé. Je chassai ces pensées de mon esprit et écoutai Vergil à nouveau.

Je n’avais pas écouter sa seconde proposition, mais remarquai comme lui et environ au même moment les cris et les flammes s’élever d’un village un peu plus loin. Il me demanda si je voulais venir et je n’hésitai pas un instant :
- Si ça implique de casser la gueule à quelque chose, je peux pas dire non.  

Le jeune homme et son gland sur patte n’avaient pas attendu ma réponse et m’avaient tourné le dos pour se rendre le plus vite possible à l’endroit que l’on devinait facilement attaqué. Je soufflai un instant et courus en les suivant. Je peinais cependant à suivre Vergil. C’est qu’il courait vite le bougre. Même si je n’avais pas encore totalement récupéré de mon combat contre Shin, je savais que ce n’était pas la cause ici. Le jeune homme était définitivement plus fort que moi. A un niveau même que je ne pouvais pas imaginer.

Au bout de quelques minutes de course, nous arrivâmes finalement devant le village. Des bandits avaient pris d’assaut le hameau et pillaient et tuaient sans vergogne femme, homme et enfant. Ne pouvant rester de marbre devant un tel spectacle, je demandais à mon nouveau compagnon :
- On se les répartit comment ?
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Jeu 26 Nov - 0:44


- Diversion -

Regardant le spectacle qu'offrait le village en flammes, pillé et dont les habitants se faisait massacrés, le fils de Sparda ne sentit pas plus mal que ça. Certes, il avait décidé de se débarrasser de sa neutralité depuis quelques temps, mais il trouvait ça normal d'un côté : les faibles meurent face aux forts après tout. Ce qui l'interloqua par contre, c'était le fait que ce genre de problème se produisait. Était-ce à cause de la faible puissance militaire de Minshu ? Surement, vu la facilité auquel il avait réussit à rentré à l’intérieur du pays, même si il était passé par les montagnes.
Sentant l'arrivé de Gally, Dante écouta sa question avant de lui répondre tout en regardant le village brûlé et ses habitants :

- Eh bien, étant donné leur nombre et leur disparité, le mieux serait qu'on s'occupe de ceux à l’extérieur avant d’éliminer ceux dans le village.

Pourquoi faire comme cela ? Direz-vous. Eh bien, tout les villageois sont à l’extérieur du village, soient entrain de fuir, soient morts, soient prisonniers sur un chariot quelconque aux abords du lieu-dit.
Était-ils des esclavagistes ? Surement, Kosaten n'est pas un monde tout rose après tout.
Et donc, pour avoir tout les ennemis : il faudra se concentré sur ceux de l'extérieure et ensuite ceux de l'intérieur... mais le problème...

- Le hic, c'est qu'il faudrait qu'on réussisse à occuper l'ennemis dans l’enceinte du village, le temps qu'on abat ceux à l'extérieur.

Cherchant une idée, il promena ses yeux argentés autour de lui, avant de les posés sur Chacha.

- Ça te dirait de t'occuper d'eux un moment ? Le temps qu'on arrive. Lui disait-il en montrant tout d'abord les maisons en flammes, avant de désigné ensuite les alentours.

- Ohohohohoh ! Chacha courageux ! Chacha fort ! Chacha bottera fesses !

La tête de gland était peut être un égoïste, un narcissique, un idiot, un malpropre, il n'empêche qu'il peut être sympa quand celui-ci le veut.

- Bon, je te laisse faire.

Se mettant au garde à vous, il se retourna et se mit à quatre pattes avant d'aller "furtivement" au village, telle un ninja des temps anciens.

- Pour ta part, Lady Gaga, je te laisse le soin de t'occuper des survivants emprisonner, je m'occupe des autres.

Dante avait pût voir, que la plupart des ennemis étaient plus entrain de poursuivre les habitants, qu'à les gardés en otage. D'ailleurs, il se demandait si elle était capable de s'en occuper, étant donné la vitesse qu'elle avait dû mettre pour le rattrapé alors qu'il n'avait que légèrement courut.
Alors ? Allait-elle suivre ce que le demi-démon avait dit ? Jouera-elle la carte de la brutalité, au risque d'avoir des pertes plus nombreuses, ou de la discrétion ?

HRP:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Jeu 26 Nov - 22:09

- Un peu d'action -

Vergil me proposa de d’abord de nous occuper des bandits qui se trouvaient à l’extérieur du village, histoire de faciliter la fuite des péons qui trainaient encore dans le hameau. Je n’avais aucune idée de ce que les pillards comptaient faire avec les villageois. De ce que je me souvenais de ce genre de brute quand je vivais encore dans la Décharge, c’était qu’il les tuait pour récupérer des organes comme la colonne vertébral ou le cerveau. Il se vendait pour de l’or sur le marché noir, mais je doutais que ce monde avait grand-chose à faire de tels organes.

Mon compagnon fit ensuite remarquer que si on n’occupait pas les ennemis qui étaient dans le village même, notre plan n’allait pas forcement bien marcher. Je m’apprêtait à me proposer pour ce travail quant il chargea son familier de cette mission. Il avait confiance pour envoyé son gland au milieu d’homme au désir de sang et de chair (nda : C’est dégueu, je sais et, non, j’ai pas honte). La petite créature obéit et courut dans la mêlée.

C’était à notre tour d’agir maintenant. Vergil me confia la charge de libérer les survivants emprisonnés que je pourrais trouver. Il me laissait les champs libres pour le reste. Je passais donc dans ce que j’appelais mon mode Yoko. L’expérience m’avait appris à ne jamais sous-estimer mes adversaires, et aux vues de mon niveau, je ne pouvais pas me permettre de jouer la carte du bourrinage. Je décidais donc de me la jouer infiltration et de tous faire en douceur.

Même si je ne trouvai pas de carton pour augmenter mes jets de furtivité, il me restait toujours mes enseignements de Künstler. Et heureusement pour moi, ça restait un art d’assassinat, donc plutôt utile pour ce genre de mission. Je cherchai donc où les bandits avaient placé les villageois et après plusieurs minutes à fouiller la zone le plus discrètement possible, je trouvais finalement. Bon bonne nouvelle, la plupart des péons semblaient en plutôt bons états. La mauvaise nouvelle ? Ils y avaient cinq vilain pas beau qui surveillaient le bousin. Bon, procédons par étape : premièrement, en éliminer un discrètement alors qu’il s’éloigne, histoire de semer la confusion. Ensuite, se concentrer sur le chef et l’éliminer le plus vite possible. Après ça, les bandits restant devraient perdre toute leur organisation.

Je lançai mon plan et me mis en embuscade. Dès qu’un des bandits s’avança suffisamment près de moi, je le tirai à l’intérieur de mon buisson et frappa sa nuque le plus fort possible. J’avais réussi à attirer l’attention de deux autres de mes adversaires qui s’approchaient de la où j’étais pour voir ce qui était arrivé à leur compagnon. Le temps de comprendre qu’une menace planait dans l’air, je m’étais déjà éclipsé, tel un mollusque ayant accomplis une blague de mauvais goût. Je sautais alors sur les deux bandits qui étaient restés. Moi qui pensais pouvoir m’occuper d’eux, je n’avais pas prévu que leurs potes les préviennent si rapidement et mes deux nouvelles cibles réussirent à me voir arriver, à me contrer et à me frapper dans mon estomac :
- Bordel, c’est qu’elle à la peau dure, la salope, s’écria celui qui venait de me porter un coup.
- T’est qui pour t’en prendre à nous ? questionna le second.

Les deux autres que j’avais réussi à écarter était revenus et j’étais donc entouré par quatre combattant qui égalait sûrement ma force actuelle.  Je soufflai un long coup et tentai de laisser mes vieux reflexes remonter tout seuls. Quand la tension fut à son comble, l’un tenta de me porter un coup d’épée, me croyant sans défense. J’esquivais de peu sa lame et lui envoya un uppercut sous la mâchoire. Au moins, ça m’en faisait de moins à gérer immédiatement, même si ça ne l’avait probablement pas tué. Un contre trois, voilà qui était plus abordable quand même. Je leur lançai un regard froid, sans émotion, essayant d’instaurer le plus de peur dans leur être. Si je devais mourir, je leur laisserai un petit souvenir avant.

HRP - Action:
 
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Dim 6 Déc - 0:13


- On s'occupe des deux côtés -

Laissant les prisonniers à la petite cyborg, le fils de Sparda commença à se concentré sur les cibles aux alentours. Comme ayant dit précédemment, il fallait s'occuper de ceux à l'extérieur en premier lieu, avant de refermer l'étau et de tous les neutralisés.
Le problème maintenant, était qu'ils étaient assez nombreux, donc pour tous les neutralisés, cela ne sera pas simple. Non qu'ils étaient forts, mais la plupart des ennemis seraient déjà partit dés que le gros de leurs hommes sera annihilé.
Faisant confiance à Chacha, pour ce qui est d'occupé du village, Dante commença à se déplacé à grande vitesse. Bien sûr, il pourrait se transformer, mais ça ne lui serait que néfaste : étant donné qu'un humain normal n'ait jamais vu de démons dans leur vie.
Comprenant que courir après chacun d'entre eux lui prendrait trop de temps pour tous les avoirs, le demi-démon n'eut d'autre choix que de sortir ses berretas.
Ebony & Ivory, des armes à feu crée et imprégné du pouvoir de son possesseur actuel, ses munitions ne peuvent en aucuns cas s'épuisé, mais dont la puissance n'est pas à sous-estimé.
Préférant ne pas les tués, son possesseur baissa ses flingues pour ainsi qu'il puisse visé les jambes.

Posant son regard au loin, il pressa la détente sur celui qui était le plus éloigné. Crachant l'objet qui était en son sein avec grand bruit, cette dernière se logea dans le muscle qui se situait en dessous du niveau du genoux.
Tournant la tête dans une autre direction, le devil hunter effectua de nouveau l’opération sur la cible la plus éloigné de sa position et la ré-effectua encore.
Malgré le hurlement des habitants et les cris d’excitations des "bandits", le bruit des détonations ne put être couvert et tout ceux qui étaient aux alentours du village : se ramenèrent vers le chasseur de démons.
Spoiler:
 

- T'es qui connard ?!

- Juste un passant ~

- Tu te fous de nôtre gueule en plus ?!

- Non, tu crois ? Mais bon, vu vos coiffures ridicules, fallait pas s'étonné non ?

- Tu veux mourir ?!

- Hmmmm... non.

La colère des "brigants" montait de plus en plus, allant même crée une légère déformation au niveau du front : avec une veine qui se gonfla sous les pulsions de rage et de haine.

- On est la secte de Zayro, crevard ! Le libérateur ! Celui qui nous a prouvé que seul la destruction est ce qui est bon ! Celui qui buttera ses chiens de dieux et leurs manges-merde de souverains !
On va te cassé la gueule et t'envoyé chier autre part !


Avançant doucement mais surement, vers le fils de Sparda, ils furent interrompu au dernier moment à cause : d'une musique étrange, venant du village en flamme.

- Du côté de Chacha -

Continuant à ramper dans la végétation qui était aux alentours du village, Chacha se releva au moment où il atteignit une des maisons à l'extrémité.
Prenant son courage à deux mains, il fila en toute discrétion vers le centre, alors qu'autour de lui : régnait le feu et le sang du pillage.
Le shakalaka restait calme, malgré sa peur, mais il ne s'était pas encore rendu compte d'une chose : le courage qui lui faisait défaut, s’immisçait peu à peu en lui. Était-ce dût au voyage avec Dante ? Surement.
Voyant un poulet sur une autre maisons pas encore brûlée, le disciple du dieu de la musique grimpa du mieux qu'il pouvait pour le rejoindre.

- Chacha copain ! Disait ce dernier en faisant coucou au volatile.

Se souvenant de sa mission, le glandu chercha une idée dans son minuscule esprit, avant qu'il n'en trouve une... assez folle.
S’approchant du bord, il sortit sa baffle, cadeau offert par le dieu de la musique à son clan, et tenta de régler le haut parleur à pleine puissance.

- Hey les gars ! Y a un truc sur le toit !

- C'est quoi c'te merde ?

- Ça parle ?

- Ça se mange surtout ?

Énervé par les remarques des membres de la secte de Zayro, Chacha répliqua :

- CHACHA PAS COMESTIBLE ! CHACHA FORT ! CHACHA VAILLANT ! CHACHA VOUS PÉTEZ LA FACE !

Et c'est alors, qu'un miracle eût lieu : un petit *clic* retentissa dans les oreilles du glandu, avant qu'une musique antique ne sorte de l'appareil.


Entrant dans une sorte de transe, Chacha ferma les yeux pendant quelques instants. Le bruit des flammes, du pillage, des villageois, tout ce vacarme se tuait peu à peu, tandis que le petit guerrier ouvrit de nouveau et calmement ses yeux. Il observa ensuite les membres du gang Zayro, en restant toujours calme.  Puis il  inspira l'air ambiant et il expira doucement... Et attrapa la jambe du poulet avant de sauté vers l'ennemis le plus proche !

- Hokuto Go Sho Ha !!!!!

Atterissant sur la tête du permier venu, il abbatit le poulet sur le crâne quasi-chauve de son opposant.

- Enl'vé moi ça !!!

- WOUAAATAAAAA !!!! Hurla le glandu, quand celui-ci sauta de nouveau pour mettre un kick sur le pif d'un autre adversaire.

- Butté moi ce gland !

- Tu va voir, ptit con !

Les regardants tranquillement, toujours en état de transe, Chacha leur parla d'un voix grave :

- Eh bien les fiotes... Z'avez jamais vu un gland vous cassées la gueule ?

Sortant ensuite une bombe de bouse, il la lança vers un ennemi à droite, avant de sauté vers le toit devant lui et brandissa le poulet qui était maintenant assommée.

- Si c'est pas minable ça ? Se faire maltraité par un poulet...

- RAMÈNE TA SALE GUEULE !!!

Sautant de toit en toit, Chacha continua à faire de son mieux pour tous les occupés.

HRP:
 


Action de Dante:
 

Action de Chacha:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Jeu 10 Déc - 23:01

- En difficulté -

Trois coups de feu. C’est ce qui attira l’attention des bandits et de moi pendant quelques secondes. Je compris que cela venait de Vergil et retournait vite dans mon combat personnel. J’essayai de profiter de la surprise créée par les bruits d’explosion pour porter une attaque à leur chef. Cependant, il fut plus réactif que je ne l’avais imaginé et m’attrapa le bras pour me projeter avec une prise que j’assimilai à du ju-jitsu. Je valdinguais dans le décor et atterris la tête sur le sol. Ces mecs avaient un goût abominable concernant leur style vestimentaire, mais ils n’en restaient pas moins des guerriers plutôt aguerris.

Je me relevais le plus vite possible pour refaire face à mes assaillants. En regardant vite autour de moi, je remarquai que celui que j’avais envoyé valdinguer avec un uppercut ne s’en était toujours pas remis. En plus, il était presque à côté de moi. Je me déplaçai lentement sur le côté pour me rapprocher suffisamment de lui et provoquait les autres bandits à m’attaquer. Les deux sous-fifres se jetèrent sur mon, épée à la main. J’eue à peine le temps d’attraper le corps du mec à terre pour le balancer sur les deux lames. Ca le réveilla, juste pour qu’il puisse crier de douleur.

Même si je m’étais débarrassé d’un adversaire pour de bon, j’avais attisé la colère de ses camarades. J’aurais peut-être du attendre un peu avant de faire ça. J’avais toujours trois ennemis à affronter, mais maintenant ils voulaient encore plus me tuer. Le chef sortit son arme lui aussi et tous les trois tentèrent de me porter une botte combiné. Je parvins à esquiver de peu en me jetant en arrière. S’il continuait comme ça, je n’allais pas pouvoir leur porter une seule attaque.

HRP:
 
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Dim 20 Déc - 1:21


- Ménage -

Profitant du moment d'inattention, donné par l'apparition de la musique de Chacha, le fils de Sparda en profita pour répliqué contre ceux qui étaient venus pour sa personne.
Gardant en main ses magnifiques berretas, il préféra combattre avec, que d'utilisé ses mains.
Non par flemme ou par peur de blessé trop gravement quelqu'un, mais juste par rapidité, après tout : il est plus efficace de tiré que d'effectué un enchaînement au corps à corps pour les avoirs.
Voulant évité de perdre trop de temps, il visa celui le plus proche et pressa la détente.
La balle emplie de pouvoirs démoniaques, sortit du canon, avant de se loger sur le sol et après avoir bien sûr : traversé la jambe du sectaire de Zayro.

- Aaaaaaaaaaah !!! Fils de pute !

- C'est quoi cette merde ?

- Ça ? Oh oui, c'est une arme à feu, très efficace d'ailleurs ~ .

- Ah ouai putain, j'connais.

- Hein ?! Quoi ?!

- Ouai, c'est la même chose avec l'aut' troufion de Emiya.

- Ah ouai, ahahah, ce con qui avait amené des centaines d'hommes à la mort lorsque les crevards sont revenus.

- Ouai c'est ça et *

Il ne pût terminé sa phrase, étant donné qu'une vive douleur lui lacéra la jambe alors que le son d'une détonation se fit entendre dans les environs du village enflammée.

- AAAAAAAH, PUTAIN !!!

- Enfoi *

C'est alors qu'un troisième tir avait retentit, handicapant le dernier de la secte de Zayro.
Ne se souciant plus d'eux, Dante tourna la tête vers la direction qu'avait prit Gally. S'en sortait-elle ? Était-elle encore en vie ? Il lui faisait confiance.
Puis ensuite... il se tourna vers le village et écouta le vacarme que causait son familier.

- Du côté de Chacha -

Un combat des plus épiques, défila dans ce petit village en proie aux flammes et aux adorateurs de Zayro.
Gardant toujours son état de transe, Chacha faisait de son mieux pour occupé l'ennemis, mais avec le peu de force qu'il possédait, il devait rusé.
Sautant depuis le toit, à l'intérieur d'une maison en flammes, le shakalaka fuyait du mieux qu'il pouvait, contre la horde des hommes du messager de l'enfer.
La chaleur dans cette habitat, était étouffante, à un point que le jeune guerrier commença à suer légèrement.
Utilisant la fumée dégagé par le feu, il sortit de la pièce par la fenêtre tout en observant si oui ou non l'endroit était sûr.
Cherchant du coin de l'oeil, un endroit où il pouvait rester en sécurité, Chacha trouva un petit tas de bois qui trainait prêt d'une maison.
Profitant de l'occasion, il se faufila dedans et regarda les allés et venus des adorateurs de la destruction.
Il avait fait son travail, maintenant, le shakalaka décida d'attendre. Qui sait ? Peut être était-ce fini, ou allait-il de nouveau intervenir ?

HRP:
 

Actions de Dante:
 

Actions de Chacha:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Mar 5 Jan - 20:41

- Mal en pis -

J’ignorais totalement comment se déroulait l’affrontement du côté de Vergil. Je ne faisais plus du tout attention aux coup de feu pour me concentrer uniquement sur les trois zigotos qui me menaçait de leur armes. Je devais faire très attention si je voulais m’en débarrasser. Le problème était que je n’avais aucune idée sur la stratégie à suivre concernant un affrontement si déséquilibré. J’avais réussi à vaincre deux des bandits, mais c’était plus grâce à un effet de surprise que par un combat à la loyal. Le chef de la bande vit que j’étais troublée et lança un assaut. Le mur derrière moi, je ne pouvais pas esquiver une nouvelle fois vers l’arrière. J’echappais à la lame en me déplaçant vivement sur le côté, sans remarquer qu’un autre des bandits m’attaquait en même temps.

Sa lame traversa mon abdomen. Je remerciais encore le fait de posséder un corps de cyborg et j’attrapais le sabre du pillard pour qu’il ne puisse pas la retirer. Alors qu’il tirait comme un fou pour récupérer je le frappais le plus violemment possible dans la machoire. Comprenant que ça ne suffirait pas j’enchaînai immédiatement avec un second coup dans la cage thoracique. Il lacha la garde de sa lame sous le choc et je tombai moi aussi.

Je me relevai très rapidement, sortis le sabre de mon ventre et le pointai vers les bandits. Le combat tournai peu à peu à mon avantage. Je repensai cependant à la faciliter avec laquelle il m’avait atteint. S’il avait visé la tête plutôt que mon ventre, il aurait pu me faire mille fois plus de dégâts. Heureusement pour moi, leur ignorance m’avait sauvé la vie. Mais pour combien de temps encore…C’est que je commençais à ne plus avoir beaucoup d’énergie moi.

HRP:
 
Gally


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    Jeu 7 Jan - 19:31


- Patrouille de Minshu -

Ayant posée son regard vers ce qu'il restait du village enflammée des grands lacs, le fils de Sparda observa ce qu'il restait des habitations en flammes et de la fumée qui s'éleva dans chacune d'elles.
Il trouvait ça étonnant : le fait que des hommes adorant le destructeur d'Hibana, attaquent en pleine journée et au milieu et à la barbe de tous.
Cela montrait une fois de plus, que l'armée du serpent s'était bien moins forte qu'avant. Les nombreux assauts de la secte, que ce soit dans leur capitale ou au Royaume des Morts, les avaient bien affaiblie, plus que les deux autres nations même.
Bien sûr, il n'avait jamais vraiment rencontré ces soldats, mais ses informations venaient des villageois ou des hommes en patrouille dans les nombreux endroits où il avait foulé le pied.

Se concentrant légèrement, toujours en direction de la maigre civilisation, il vit une petite tâche verte grossir petit à petit en avançant vers lui.

- Oh oh, Chasseur !

Marchant du mieux qu'il pouvait dans ces hautes herbes, boueuses à cause de la proximité avec l'eau, Chacha lui faisait signe en agitant frénétiquement le bras où il tenait son baton décoré en guise d'arme.

- Chacha réussit, Chacha metal gear !

- Au moins, ils seront occupés un moment pour te chercher.

Se souciant un minimum de miss Gally, Dante allait venir pour voir si cette dernière était en vie, mais il pensa que ce n'était plus nécessaire, étant donné ce qu'il profila à l’horizon.
Défilant au loin, faisant tonné le son de leurs sabots, une brigade à cheval de Minshu entra en scène en se dirigeant vers les habitations en bois.
Entrant vers c qu'il restait du village, la plupart des adeptes de la destructions en ressortir en courant, fuyant du mieux qu'ils pouvaient.
Comprenant que la cyborg n'aurait surement pas besoin d'un coup de main, et d'évité aussi de se faire connaître en tant qu'élu du dragon bleu, le demi-démon se retourna et décida de partir : laissant ainsi ceux qu'il avait blessé, aux mains des hommes du dieu Manshee.

HRP:
 
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Cybord et démon au bord du lac    

Revenir en haut Aller en bas
Cybord et démon au bord du lac
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Coucher de Soleil au bord de l'eau [Vanille et Canelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.