Partagez | .
De retour dans le Canyon de Seika
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: De retour dans le Canyon de Seika   Dim 6 Déc - 23:28





Le terrible juge des enfers


Au commencement de tout ...






Le vol n'avait pas duré longtemps pour l'amener au-dessus d'une crête où son surplis maléfique illuminait les lieux par les rayons du soleil qui se reflétaient sur sa surface métallique sans pour autant être absorbés par la couleur sombre du métal des enfers ... Comme si le surplis du Wyvern était tellement saturé du pouvoir de Rhadamanthys que cette dernière n'avait plus besoin de se gorger des énergies du monde des vivants au point que l'armure n'était plus une deuxième peau pour le spectre, mais une partie intégrante de lui-même : une couche de plus sur l'être qu'était le fils de Zeus, juge des enfers d'Hadès et, étranger en ce monde bien sûr...

Lentement, la forme massive du dragon vint se poser sur la pierre qu'il fendilla de la puissance latente en son corps à présent complétement restauré de son combat contre le capitaine de la terre d'Æternam et des complications qu'il avait connues sur le chemin : des rencontres qu'il avait faites, bonnes dans la plupart des cas et sources de nombreuses promesses pour le futur qu'il avait hâte d'accomplir, mais il lui fallait d'abord s'annoncer au monde et quoi de mieux que de se recueillir en ce lieu avant tout ? Venant éveiller le petit dragon qui dormait sur son épaulière, le juge infernal vint glisser le long de la crête en direction d'un village qui semblait désertique et où, se trouvait encore les armures et les squelettes de ceux qui avaient affronté les flots du maitre de la secte noir dans le passé...

Oui, c'était en ce lieu, deux ans plus tôt, que Rhadamanthys avait mené sa première mission en tant qu'élu de Fuyu. Envoyé comme ambassadeur de la nation du dragon des glaces auprès du maitre de la secte et accompagné de son ami Piccolo ainsi que l’irascible Zayro : il avait affronté l'armée du phénix en ces lieux, des onis de la secte démoniaque et même un homme ayant usurpé le pouvoir d'Aeternam...

"Après deux ans , me voila ... Beaucoup plus puissant que je l'avais été en ce lieu où j'ai combattu avec autant de pouvoir qu'un aspirant chevalier ... Et me revoilà, Croc-Noir..."

Dit-il en posant un genoux au sol suivit aussitôt de son casque, laissant le bébé dragon s'envoler tandis qu'il vint alors essayer de se concentrer afin de confronter ses désirs, son devoir et ses obligations envers son monde d'origine et celui-ci : Le fils de Zeus avait besoin de réfléchir à présent a la justesse de la route qu'il avait emprunté jusqu’à maintenant.

Au loin, la petite créature sombre repéra quelque chose qui s'approchait de la position de son maitre... Quelque chose qui ne sentait pas l'humain.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Lun 7 Déc - 0:06

Les grands canyons. Un endroit par lequel je n'avais pas souvent eu le plaisir de passer au cours de toutes mes aventures en Kosaten. Où tout du moins qui n'avait jamais été sujet à des faits assez intéressants pour être narré. Pourquoi alors je me dirigeai vers cet endroit? Peut-être tout simplement parce que je n'avais rien de mieux à faire aujourd'hui que de me laisser guider par mes pas. Au pire, cela me permettrait d'avoir un moment tranquille pour méditer et au mieux de vivre quelque chose de plus intéressant que ce que j'aurai pu imaginer au début de cette journée. J'étais d'assez bonne humeur aujourd'hui en plus, d'une humeur bien trop radieuse pour rester cloîtré dans une auberge ou même dans une ville. Depuis quelques jours, ou peut-être même que cela faisait quelques semaines maintenant que j'y pense, je voyageais à travers ce monde qu'était Kosaten. En prenant bien soin cependant de ne pas passer par Fuyu. J'étais devenu plus fort mais pas encore assez et je n'étais pas devenu suicidaire... Pas encore tout du moins. Qui aurait cru qu'aujourd'hui le destin forcerait les choses hein?

Je fis une pause à quelques kilomètres des grands canyons pour manger un petit morceau. Je sortais toujours avec de la nourriture au cas où vous ne me connaîtriez pas. C'était quelque chose d'essentiel pour quelqu'un d'aussi gourmand que moi. Surtout que si je mangeais pas quand j'avais faim, j'étais plus moi-même moi. Et oui, c'était l'inconvénient mais aussi l'avantage d'être moi. Mais là je m'égare et je perds de mon intérêt alors revenons-en à quelque chose de plus intéressant. J'avais pris quelques minutes pour manger et j'étais reparti vers ces fameux canyons. Pour le moment, il n'y avait rien de vraiment marquant, si ce n'était que j'avais une étrange impression d'être observé. Mais cette impression fut balayée par la vision d'une silhouette qui ne m'était pas inconnue. Décidément j'étais destiné à la croiser cette jeune femme. Je me dirigeai donc vers elle sans même être totalement conscient d'être observé et que la situation risquait fort de dégénérer, autant pour moi que pour mon amie. De qui est-ce que je parle? Ah oui je ne l'ai même pas dit.


"Gally! Cela fait combien de temps depuis la dernière fois? Le hasard fait vraiment bien les choses! Que fais-tu ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Lun 7 Déc - 23:18

- Un problème de taille -

Seika. Finalement, je revenais dans ce pays. Je me sentais intimement liée à cette nation et je voulais y revenir. C’était aussi gênant qu’une démangeaison. Alors, je finis par céder à cette envie et je retournai dans ma nation d’accueil. Pour ça, j’étais passée par les territoires neutres au nord de Seika, histoire de voir un peu à quoi ça ressemblait. Je ne m’y attardais pas, car plus le temps passait et plus je sentais que quelque chose allait se produire à Seika. Quelque chose de grave. Je supposai que c’était ma marque qui faisait un tel effet. Je n’arrêtai pas de passer ma main sur ma nuque, essayant de calmer les démangeaisons qui en émanaient.

Je n’avais pas fait grand-chose depuis que j’avais quitté Shin et Fumiko. Et je dis pas grand-chose pour ne pas dire rien. Je ne m’était pas tournée les pouces cependant. En effet, chaque jour je m’entrainais toujours plus durement,  courant des distances de plus en plus longues, combattant des créatures faibles, mais qui me permettrait de récupérer petit à petit mes capacités d’antan. Je mis fin à cet entrainement quand les démangeaisons commencèrent.

Au bout de plusieurs jours de marche à courir pour avancer plus vite, j’arrivais finalement dans ce que les locaux appelaient les grands canyons. C’était une région où le vent était maître, où la roche s’était pliée à sa volonté et s’était façonnée pour créer un relief unique et inimitable. Plus je regardai, et plus je me disais qu’on ne trouverait pas meilleur artisan que la nature elle-même. Je fus soudainement coupé dans mon élan d’admiration par une horrible sensation. Celle d’avoir un couteau sous la gorge. J’avais beau regardé autour de moi, je ne voyais personne. La personne qui produisait de telle onde meurtrière devait se tapir dans l’ombre en attendant d’agir. La menace me paraissait si grande que je faillis m’enfuir. Cette idée disparue quand une voix m’interpela.

Je me retournais prudemment et découvris Shin. Encore lui. Il me salua et me demanda ce que je faisais dans le coin. Lui aussi était surpris de me voir apparemment. Je préférai ne pas lui révéler mes craintes et de faire comme s’il n’y avait rien de dérangeant :
- Salut Shin. J’avais entendu parler de la beauté des canyons et je voulais vérifier ces dires. Et toi ? Qu’as-tu fais depuis la dernière fois ?

Je sentais une ombre s’approcher de plus en plus de nous, mais tentai de rester la plus impassible possible.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Mar 8 Déc - 13:49





Le terrible juge des enfers


Effacer le passé ...






Les souvenirs vinrent influer dans l'esprit millénaire du juge qui, plongeait dans ses pensées pour ne pas dire concentré dans celles-ci, ne sentait pas la présence de ceux qui vivaient non loin de là, car enfermé dans sa propre bulle de souvenir ... Veillant sur son maître du haut des cieux, le bébé dragon qu'était Croc-Noir avait déjà repéré l'odeur d'un humain non loin, d'un humain vivant et non pas d'une carcasse comme la seconde odeur qu'il avait aussi sentie. il n'avait jamais senti l'odeur d'un cyborg et seule son flair de dragon boosté par le pouvoir de son maître, avait fait qu'il puisse sentir un soupçon d'humanité a coté de l'odeur de celui qu'il avait deviné être un homme... Quoi que cela pût être, cela pouvait être dangereux pour son maître qui n'était pas de ce pays et comme ce dernier lui avait expliqué durant leur vol jusqu'à Seika : ceux qui portaient la marque rouge n'appréciaient pas ceux qui étaient comme lui, marqué du bleu de Fuyu.

Alors que la créature ailée vint le rejoindre, le spectre du wyvern se souvenait des combats qu'il avait dû mener ici ... Des hommes aux masques de démon qu'il avait combattu auprès de Piccolo, des chevaliers du phénix dont il avait enfoncé les rangs de sa lance de cosmos avant de se retrouver piéger dans une horde d'hommes couverts de métal, de celui qui avait pris le pouvoir d'Æternam et qui l'avait laissé lui et ses "compagnons" a l'article de la mort ... Sans l'intervention d'Æternam lui-même, il serait tombé dés les premiers jours et cette pensée vinrent alors lui faire serrer les dents au point qu'il vint frapper le sol du poing.

"C'est ici que mon aventure a commencé... C'est ici que j'ai perdu face a Aeternam et c'est ici que je suis devenu véritablement le pion de Sul Hei..."


Dit-il d'un ton acerbe alors que son familier vint se poser sur son épaule pour lui piailler a l'oreille, lui expliquant qu'ils n'étaient pas seule et qu'ils devraient peut-être partir ... Chose qui vint cependant courroucer le juge des enfers :

"Fuir ? Pas dans ce lieu, pas ici où j'ai senti le poids du sceau pour la première fois... Il faut que je dépasse ce lieu pour pouvoir avancer pleinement sur la route que je vais tracer ... Il faut que je puisse commencer sur de nouvelles bases... Envole-toi, Croc-Noir ... Vole haut dans les cieux !"


Grognât le spectre alors que son cosmos vint soudainement s'embraser tout autour de lui sous la forme d'un torrent d'énergie infernal. Des éclairs vinrent lézarder son surplis sombre alors que la puissance de l'étoile maléfique de la férocité vint gonfler son corps d'une force démente au point qu'une étoile violette vint naitre au-dessus du juge : marquant le ciel clair de sa couleur lorsque Rhadamanthys vint prendre son envol à son tour, se détachant du sol a coup de lourd battement de ses ailes d'airain.

Une fois arrivé assez haut pour avoir une vue convenable sur le village déserté des hommes et des dieux depuis la bataille de la secte noir, le juge sentit son coeur de dragon battre de plus en plus fort alors que de la fumée vint sortir de sa bouche semi ouverte d'où ses crocs menaçant s'étaient allongé ... Ses cheveux vinrent voler derrière son casque alors que le spectre inspira grandement la rancoeur, la haine et toute la colère qu'il avait envers ce lieu qui a marqué le début de son histoire en Kosaten ... Qu'il brule par le rugissement divin de la wyvern !




Le souffle de Rhadamanthys vint apparaitre dans le ciel tel une comète enragé, une vague d'énergie violaçé dont la surface impacta le village avec une telle puissance que ce dernier disparu dans un bruit d’apocalypse: ne laissant rien d'autre de ce lieu plein de souvenir qu'un cratère de terre brulé et de pierre fondu...

Sur cette terre vitrifié par sa puissance retrouvé, le terrible juge des enfers allait tracer son chemin.





Citation :
Voici la zone où se trouve exactement Rhadamanthys, le village de Kokota

Spoiler:
 

D'un coup de son attaque ultime boosté par son buff de puissance, le juge des enfers rase le village fantôme de la carte jusqu’à laisser un immense cratère à la place ... Je pense que tout le monde peut entendre le boom qui s'en suit.

Première aventure de Rhadamanthys sur le forum et premier rp : http://rp-manga.forum-canada.com/t445-la-secte-noire-aeternam
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Lun 14 Déc - 21:51

- Commando Suicide -

Je n’avais jamais rien vu de tel. Une espèce de cri avait d’abord retentit dans toutes la région, puis celui-ci avait été suivit par un rayon de couleur violette qui réduisit un village proche en cendre. Dans ma vie, j’en avais vu des attaques, et je croyais vraiment en avoir fais le tour. Mais voir ce rayon m’horrifia. Ce n’était rien de ce que la science avait pu me dévoiler. Shin était resté pétrifié devant une telle puissance. Moi de mon côté, je cherchais la source de l’attaque. Au moins, mes craintes que quelqu’un de dangereux se trouvait ici s’étaient avérées juste. Il fallait que l’on se tire au plus vite de là. J’allais pour prendre le bras de mon compagnon et de l’inciter à fuir quand une horrible pensée me traversa l’esprit : et s’il recommençait sur un autre village ? Il fallait que quelqu’un le stoppe, ou qu’au moins on le ralentisse le temps que des personnes plus compétentes n’arrivent.

Abandonnant Shin, je me mis à courir en direction de la source et lui fit de grand signe. Avec un peu de chance, il n’était pas sanguinaire au point de me tirer à vue. Dans le cas contraire, j’allais devoir courir un peu histoire d’esquiver et de survivre le plus longtemps possible. Je m’écriai pour attirer son attention :
- Eh, vous là-haut ! Oui, vous, le seul homme volant en armure noire de la région, c’est à vous que je parle. Ca va pas de péter un village sans prévenir.

Je priai pour que mon entrainement me suffise à esquiver ses attaques. Dans le cas contraire... eh bien ça ne sera que la quatrième fois que je meurs. Peut-être que j'y gagnerais au final à mourir, pensai-je en tirant une tronche pas possible à l'évocation de cette idée.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Ven 18 Déc - 13:35





Le terrible juge des enfers


Au sommet du cratère






De la fumée vint doucement sortir de la mâchoire du wyvern infernal alors que ce dernier observait son œuvre, non sans une certaine satisfaction sur le visage a la vision des pouvoirs qu'il avait retrouvé et des dégâts qu'il pouvait faire à présent ... De là où s'était tenu le théâtre de l'arrivée de la secte noir : il ne restait plus rien si ce n'était un trou béant dans le sol. Comme si un météore avait frappé le village au point qu'il n'en restait plus rien, l'attaque ultime de Rhadamanthys, couplé avec son augmentation de puissance, avait fait en sorte qu'a présent : plus aucun village ne se dresserait en ce canyon désertique.

Portant son regard au loin, il voyait Croc-Noir se dirigeait en toute hâte vers un lieu qu'il ne pouvait voir à cause de la poussière dégagé via l'explosion de la décharge de cosmos qu'il avait infligé contre cette terre, mais se doutait qu'il avait dû trouver un mortel via son flair... Restait a savoir si ce dernier était toujours vivant, se disait le spectre avant d'entendre du bruit non loin de lui puis, d'être interpellé par une voix qu'il ne connaissait pas et qui : appartenait alors a une femme de petite taille avec de bien étrange bande d'argent sous les yeux. Cette dernière l'avait donc vu à l'œuvre ? Voilà quelque chose de bien contrariant , se disait alors le spectre dont le regard dur ne lâchât pas les yeux de la femme tandis qu'il vint se poser devant elle, tout en gardant grande ouverte ses immenses ailes de dragon d'airain.

La considérant un instant, il poussa un léger soupire avant de venir éveiller son surplis de son cosmos pour que l'une de ses ailes vienne percuter cette demoiselle et l'envoyer un peu plus loin comme un vulgaire fétu de paille s'il venait à la toucher tandis que sa voix grondante vint s'élever :

"Je ne sais pas de quel monde de sous développé tu proviens mais il est d'usage de se présenter lorsqu'on s'adresse a quelqu'un ... Je suis Rhadamanthys et j'ai le pouvoir de faire bien pire... Es tu une élue essayer de te dresser devant moi ?"

Demandât le spectre sans la regarder, ne portant pas plus d'attention que cela à cette chose dont la présence lui donnait une étrange impression... Ce n'était pas un mortel comme il en avait l'habitude de voir ... Mais il n'arrivait pas a sentir pourquoi sa présence le dérangeait.






Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Dim 20 Déc - 16:07

- David contre Goliath -

Même si le choix de la couleur de son armure restait questionnable, il fallait bien avouer qu’il savait comment s’y prendre au niveau des apparences. Il descendait du ciel et se posa juste devant moi, laissant ses ailes totalement déployées. Il ressemblait un peu à la version Damas de mon corps Imaginos et j’aurais bien vouloir voir sa réaction s’il m’avait vu dans un tel corps.

En le voyant s’approchait ainsi, n’importe qui se serait enfui, mais je ne sais pas si c’était la peur ou le fait que je ne savais pas si Shin avait pu se mettre à l’abri qui avait paralysé mes jambes. Sans que je puisse me défendre ou réagir, il me balaya à l’aide d’une de ses ailes, m’envoyant valser et rouler quelques mètres plus loin. Bien que je me doutai qu’il n’avait mis qu’une fraction de sa force, c’était un coup énorme que j’avais ressenti. J’essayais de me relever mais, mes jambes refusaient de m’obéir. Quant à mes bras, il soutenait difficilement mon poids.

Il se présenta à moi d’un ton impérieux, sous le nom de Rhadamanthys et il me prévint qu’il lui restait des réserves. Il attendait que je me présente, sans même daigner me regarder. Je parvins alors à prononcer quelques mots :
- Je suis Gally.

Il me demanda alors si j’allais me mettre en travers de son chemin. En entendant cela, je me mis à rire :
- Je ne sais pas ce qui est le plus drôle : le fait que tu crois que je peux être un obstacle, ou le fait que je crois être en mesure de te ralentir.

J’utilisai toutes mes forces pour me lever. Mon coeur karmique réagit à ma volonté et se mit à carburer comme jamais. Ma poitrine était en feu et l’énergie que je recevais était au-delà de ce que mon corps pouvait supporter à ce moment là. Pourtant, mes jambes acceptèrent enfin d’agir et je pus me mettre debout à une dizaine de mètres du monstre. J’étais tremblante. Une autre attaque de sa part et je n’y survivrais pas, mais je restai là. J’annonçais alors en me tenant le bras qui avait reçu le choc :
- Cependant, je ne peux pas rester de marbre devant ça. Je vais surement mourir, mais qui sait, peut-être que les enfers ne sont pas si mauvais.

J’avais terminé ma phrase avec une pointe de défi. Pourquoi j’avais fait ça ? Sûrement parce que j’étais trop conne pour m’enfuir. Si j’allais vivre après ça ? J’en doutai fort. Toujours était-il qu’il fallait que je donne du temps à Shin pour qu’il puisse s’enfuir. En plus, il était peut-être temps que je trouve un moyen de pardonner mes actes passés.
Gally


P.S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Mer 30 Déc - 13:34





Le terrible juge des enfers


Qu'es tu donc ... ?






Tel une brindille, il l'avait balayé comme si de rien n'était et observait alors celle qui se relevait vers lui tout en l'écrasant de son ombre de spectre ailé : le rapport de force était démesuré, elle n'avait strictement aucune chance contre lui et pourtant, elle se révélait. Cela n'était pas sans lui rappeler certain chevalier de bronze de la déesse Athéna : des idiots qui ne savaient pas quand il fallait s'arrêter pour éviter la mort et... Cette femme, quoi qu'elle puisse être, semblait aussi stupide qu'eux.

La regardant se redresser difficilement, le juge apprit alors son nom et les motivations de cette dernière. Chose qui l'amusa de plus belle : elle savait qu'elle n'avait aucune chance et pourtant, elle voulait le stopper ... Était-elle-elle idiote ou quelqu'un prit d'un élan d'héroïsme devant le juge des enfers ? Car après tout, qu'est-ce qu'un héros ? Juste quelqu'un de trop stupide pour abandonner, se disait alors le spectre avant de disparaitre soudainement du champ de vision de la jeune femme dans un bang supersonique pour apparaitre alors dos a-t-elle et plus exactement : dans son dos.

"Ne te moque pas impunément des Enfers... Tu ne connais rien au royaume du dieu Hadés et je ne pense même pas que tu puisses y accéder : Tu n'es même pas une mortelle !"

La main du spectre vint soulever la cyborg en la soulevant par le crâne : faisant que la pauvre se retrouver alors au-dessus du sol tandis que le fils de Zeus vint la porter à ses yeux pour la regarder de plus prés... Quelque chose l'avait gêné avec elle et il commençait alors à comprendre quoi avant de passer une main sur le bras blessé de la demoiselle qui n'était pas sans lui rappeler Seryu Ubiquitous avec ses membres de metal, mais contrairement à elle, celle-ci n'avait pas une once d'humanité.

"Qu'es tu donc ? Un automate d'Héphaistos ? Une poupée mu par la volonté des dieux ou une simple imitation de la vie elle même ?"

Le dragon vint alors la laisser tomber devant lui tout en la foudroyant du regard tout en la défiant d'essayer de lui échapper pour voir ... Ou mieux encore : de l'attaquer.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Sam 2 Jan - 23:28

- Danser avec la mort -

L’homme en armure et au nom bien trop long pour que je m’en souvienne sembla mal prendre ce que je venais de dire sur les enfers. Il bougea à une vitesse supra-sonique pour arriver dans mon dos et il m’attrappa par les cheveux. Je remerciais interieurement le fait de ne pas avoir de capteur de douleur. Il prononça alors les mots interdits : selon lui, je n’étais pas humaine. Il me questionna sur ce que j’étais vraiment, invoquant l’action de dieux dans ma création. Après cela, il me laissa tomber par terre et me regarda avec un air dédaigneux, me défiant de faire ne serait-ce qu’un seul mouvement. J’annonçais alors:
- Sa majesté va être déçu mais je ne suis pas la création d’un être divin. Je vais me répêter: Mon nom est Gally, Meister Künstler, ancienne membre du Kammer Gruppe et unique cyborg à être doté d’un corps Imaginos au monde. Et une bonne fois pour toute…

Je jetais ma paume sur son torse et terminais ma phrase en insistant sur chaque mots:
- Je suis humaine.

Je provoquais alors le Hertz Hauen le plus puissant que je pouvais. Je sentis l’onde résonner à travers mon bras. Bien que ça n’allait probablement rien faire, ça allais me soulager. Vidée de toutes mes forces, je tombais néanmoins sur mes genoux, incapables de me relever après une telle consommation énergétique. J’avais abusé de mon coeur et maintenant il ne pouvait plus rien m’apporter. Je regardais mon adversaire droit dans les yeux, cherchant à ne pas perdre une once de ma fierté. Cette homme ne ressemblait pas du tout à l’image que je me faisais de la mort. Il était bien trop pompeux avec cette armure. Devant une telle pensée, je ne pus reprimer un sourire. Je ne me préoccupai même pas de ce qu’il allait en penser. Après tout, je venais de signer mon arrêt de mort.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Lun 4 Jan - 1:18





Le terrible juge des enfers


Vitesse et onde






La vibration passa dans l'armure du juge des enfers telle une vague d'onde, se glissant sur la totalité de sa cuirasse d'airain jusqu'à venir remonter le long de ses ailes tout en glissant le long de ses jambières avant de marquer le sol d'un petit choc qui vint creuser des traces autour des jambes du terrible dragon des enfers qui : n'avait strictement rien sentit, car son surplis avait déjà absorbé l'énergie de cet assaut sans aucune difficulté, tout en laissant une part toucher quand même le fils de Zeus qui, ne ressentit pas moins qu'un frisson sur sa peau. Le pouvoir de cette femme était ridicule... Tellement ridicule et pourtant : elle n'avait pas hésité à l'attaquer. Témérité ou véritable bravoure ? Intérieurement, Rhadamanthys préférait que cela soit de la bravoure, car il était rare de trouver des gens braves en ce monde plein de chimère et de sot.

Doucement, il vint prendre son casque a deux mains et le retira de ses cheveux avant de la placer sous son bas droit : regardant alors la jeune cyborg dans les yeux sans montrer un seul signe visible de son attaque, se contentant alors de la toiser avant de dire d'une voix forte.

"Gally... C'est ça ? Si tu veux que je me souvienne de ton nom, Cyborg... Il va te falloir être beaucoup plus rapide que ça. Ta petite vibration était bien amusante mais tu es encore beaucoup trop lente pour le moment."

Dit-il avant de jeter son casque a Croc-Noir qui l'attrapa pour le poser au sol tandis que Rhadamanthys présenta son poing a la jeune cyborg.

"Tu sais quel est la différence majeur entre nous deux ? C'est que moi, je peux atteindre la vitesse du son sans bouger ne serait-ce que d'un pas... Lorsque tu comprendras ça : tu pourras faire cela ."

Fit le juge avant de tendre son poing en direction d'une paroi rocheuse et de la trouer alors dans un bang supersonique : ne laissant que la trace de son poing profondément enfoncé dans la pierre avant de reporter son regard sur elle.

"Tu as du potentielle... Alors, je te laisse méditer sur cette leçon . Aujourd’hui, j'ai eu ta vie dans la main et j'ai décidé, moi Rhadamanthys, de te laisser afin que tu puisses grandir : quand tu seras prêtes, vient me reprendre la vie que je t'ai laissé."

Terminât alors le juge en ayant clairement dit ce qu'il venait de faire : lui laisser la vie sauve pour pouvoir l'affronter plus tard lorsqu'elle sera plus forte.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   Lun 11 Jan - 19:16

- Un de plus -

Comme je m’y attendais, mon attaque n’eut aucun effet sur son armure. Il ne sourcilla même pas. Je pensai qu’il allait en finir avec moi maintenant que j’avais essayé de lui causer quelques dommages. Il n’en fit rien. Il me jetait toujours son regard dédaigneux et enleva son casque, dévoilant une belle chevelure blonde. Il prit son chef sous son bras et commenta mon attaque. Il avait raison sur tous les points: il fallait que je regagne mon agilité d’antan, mais pas que. Il expliqua que la différence entre lui et moi était qu’il pouvait atteindre la vitesse du son sans bouger. Je dois bien avouer que cette phrase me laissa de marbre tant je ne la comprenais pas. Il me donna un nouvel exemple de sa puissance en laissant la marque de son poing dans une paroi rocheuse. En entendant le bruit caractéristique d’un objet passant le mur du son, je saisis qu’il m’illustrait son explication.

Quand il eut finis, il récupéra son casque et se tourna pour me laisser là où j’étais. J’avais abandonné toutes envies de la combattre. Il m’avait vaincu à la régulière et moi j’avais été suffisamment bête pour me jeter sur lui sans réfléchir. Je n’avais eu que ce je méritais. Je me couchais sur le dos et, quand je fus sûr qu’il était bien partis, me releva lentement. Je dus essayer trois fois avant d’y parvenir. Une fois debout, je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire, où je devais aller maintenant. Je songeai à recommencer à déambuler et, en me rappelant des rencontres que j’avais faites, pensais que ça n’était pas une si bonne idée que ça. Je fis un petit inventaire des gens que je devais revoir. Il y avait d’abord Akina et Emily, Shinryu et Fumiko. Je devais aussi retrouver Vergil pour lui demander pourquoi il m’avait abandonné. Et il y avait ces deux là: Kid et Rhadamanthys. J’avais l’impression de m’être fourré dans un beau pétrin maintenant que je leur avais promis un combat une fois ma puissance retrouvée. Ca allait durer un bon moment.

Je souris. Le futur n’était pas brillant, mais j’avais l’impression d’être de retour dans mon monde, pour les bonnes comme pour les mauvaises raisons.
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: De retour dans le Canyon de Seika   

Revenir en haut Aller en bas
De retour dans le Canyon de Seika
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Radulov de retour dans la TSHL!!
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Retour dans notre Ile
» Lucian Bute de retour dans le ring le 6 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.