Partagez | .
Minet et l'emplumée
Invité Invité

-



MessageSujet: Minet et l'emplumée   Dim 13 Déc - 12:12


Fumiko se promenait dans les rues de Kansei mais ce plaisir qu'elle éprouvait souvent, à observer les échoppes, à écouter le baratin des commerçants qui cherchaient à berner les pauvres commères, à découvrir toujours plus de maisons aux toits si chatoyants, ce plaisir là n'était pas au rendez-vous ce matin.

Il faisait froid, trop froid depuis quelques temps. Il se disait que des habitants étaient déjà morts de cette chute de température inhabituelle et brutale, des catastrophes naturelles dans les deux autres royaumes étaient à l'origine de cette perturbation climatique, et les gens de Minshu étaient obligés de recueillir des réfugiés venant de Seika. Dans la demeure de ses hôtes, d'ailleurs, deux chambres avaient été réquisitionnées pour des couples ainsi débarqués en catastrophe. Fumiko faisait de son mieux pour les aider mais la promiscuité de toutes ces personnes en un même endroit commençait à lui peser. D'où cette balade à l'extérieur mais là, il faisait vraiment vraiment très froid.

Elle décida d'entrer dans son auberge favorite, pour y prendre une boisson chaude. L'aubergiste la connaissait bien, à force, et il l'accueillit avec un clin d'œil. C'était vrai que mise à part elle, tous les clients de l'établissement affichaient des mines aussi noirs que leurs vêtements, l'ambiance était morose.
Elle se fit servir un café corsé avec un morceau de brioche dorée, puis dévisagea les autres clients, un par un. C'était un petit jeu bien à elle que d'essayer de deviner ce qu'un inconnu faisait dans la vie, ou son caractère, rien que par les traits de son visage. Jamais elle ne savait si elle voyait juste, puisque les gens allaient et venaient, sans lui adresser la parole.

Celui-ci par exemple, avec sa trogne rouge, son gros nez et ses oreilles décollées, sûrement un charretier loin de chez lui. Et celle-là, une jeune femme à l'air si triste, elle vient sûrement d'enterrer quelqu'un de sa famille, ou son amoureux est parti avec quelqu'un d'autre. Lui là-bas, il a un visage intéressant, très allongé, ses yeux lui mangent la totalité de la face, ce serait peut-être un intellectuel, pas dans les livres, il n'a pas de lunettes mais plutôt dans les soins et la pharmacopée.

Que verrait-elle aujourd'hui, de plus qu'hier ?
Encore un nouvel élu perdu ? Un de ces fous furieux en liberté ?
Non, pas cette fois, mais voilà donc une bien étrange personne sous ses yeux...



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Minet et l'emplumée   Mar 19 Jan - 22:12

    La forêt était silencieuse ; le loup ne hurlait pas à la lune ; tous les insectes, furtivement, se promenaient sur les morceaux de bois et certains stridulaient durant les multiples phases de la lune qui se produisaient à intervalles réguliers, au-dessus de cette forêt miniature où l’on n’entendait guère de bruits et de frictions ; les créatures de la nuit, qui pouvaient se permettre de se situer à cet endroit, se promenaient sous la lune, à moins que celle-ci n’ait disparu au cours des mois qui s’écoulaient. Les feuilles des arbres se mouvaient sous le vent et leur vert apparait tendre aux yeux des passants et de leurs enfants, qui approchaient leurs mains des feuilles et les touchaient du bout des doigts, déversant la rosée qui y était contenue.

    Dans la forêt, rien ne brusquait, rien ne faisait résonner des bruits métalliques, comme ceux que l’on entendait dans les échoppes tout près ; il n’y avait… que le silence. Et un silence de mauvais augure, se dit un être assis sur un rocher, depuis quelques temps. Combien de temps ? Combien de pensées se sont-elles insinué dans cet esprit au cours des précédents jours ? Nul ne le sait, ne l’envisage ; seuls les mouvements des insectes et leurs vols majestueux semblent voir défiler le temps.

    - Que s’est-il passé, ? se demanda la créature aux grandes oreilles.

    Le silence perdura durant longtemps ; et finalement elle se leva. Un chat, aux mouvements élégants se dirigea avec quiétude dans le village qui se trouvait à côté de la forêt d’où il était parvenu. Il ne se rappelait guère des derniers mots qu’il entendit ; il ne reconnait rien, que ce soit les échoppes ou les ruelles, de même que les immenses arbres qui se trouvaient par-ci par-là, au moment où il se déplaçait sur la voie caillouteuses ; les convois se déplaçaient sur les routes et les claxons résonnaient longuement aux oreilles du chat, dont les oreilles se mouvaient, suspectant qu’il n’arrive un accident. L’agitation était à son comble ; il ne reconnait guère les lieux, ni les êtres qui se trouvaient présentes en cet espace si agité, où l’on n’apercevait pas même les moustaches de son nez ; il se déplaçait de bord de rue à bord de rue, ne sachant pas combien de temps perdurerait sa confusion. Confus il l’était ; il n’approchait guère des lieux qui lui semblaient malfamés à quelques kilomètres de là où il se déplaçait avec vélocité ; calme et ayant convenu que sa confusion ne durerait que quelques jours, semaines et que précipitamment, il retrouverait l’intuition dont il était pourvu habituellement, il pourrait finalement retracer son chemin et reprendre son parcours habituel, comme il se devait, en toutes circonstances, il se dit que ce mauvais moment ne perdurerait pas.

    Il entra dans une échoppe, où sur un banc il s’assit après avoir tant été nerveux que son découragement était lisible sur son visage ; il ne réussissait guère à retrouver le désir de parcourir des lieux et des lieux, où il n’entrevoyait pas de solutions à son problème ; c’est pourquoi il s’assit et aperçut une jeune fille au visage joyeux, dont il s’aperçut rapidement de la gentillesse, du fait des traits de son visage ovale qui semblait caractéristique des gens du milieu ; du moins, Baron (le chat) pouvait bien se tromper. Il dit en guise d’ouverture :

    - Bien. Qui voilà ? Eh bien ! Je suis nouveau et j’espère reconnaître le lieu ; avez-vous quelque idée à m’énoncer pour que je me retrouve dans ce lieu ? demanda Baron.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Minet et l'emplumée   Dim 24 Jan - 16:38


Jamais Fumiko n'avait vu un tel personnage. Il ressemblait à …un chat humanoïde. Après sa rencontre avec l'alien violet, elle pensait avoir fait le tour des curiosités de ce monde mais là, un chat habillé et qui parlait. Attirée comme un aimant par ce bien curieux minet, elle vint s'asseoir près de lui, sur le banc qu'il occupait paisiblement. D'une élégance extrême, il ne paraissait pas plus que ça s'apercevoir qu'il dénotait en ces lieux, il semblait un peu perdu. Encore un nouveau ? Décidément, ils étaient tous pour elle !


Bonjour…Vous êtes…comment dire, un chat ?


Elle écarquillait les yeux, le détaillant de bas en haut, de haut en bas, ne pouvant pas vérifier la nature de ses membres cachés dans des gants ou des souliers. Peut-être seule sa tête était-elle féline ? En ce cas, était-il le croisement de deux espèces ?

Vous êtes à Kansei, capitale de Minshu. Je suis Fumiko, je suis de ce royaume, et vous ?

Quelle question ! Il ne savait même pas où il avait atterri, le pauvre ! Que pouvaient donc vouloir les Dieux de Kosaten à un matou chic et stylé ? Besoin de ses griffes ou de sa queue ? Sur ces questionnements, Fumiko se mit à rire doucement, quelle idée saugrenue !


Vous devez avoir une marque quelconque sur votre peau, sous les poils peut-être ?  

Fumiko ne put se retenir d'éclater de rire devant le ridicule de la situation. Elle en train de converser avec un gros minet, essayant de savoir si il a un tatouage sous ses poils !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Minet et l'emplumée   

Revenir en haut Aller en bas
Minet et l'emplumée
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]
» Les couples célèbres du cinéma
» Je suis le Grosminet
» Fèves de nos personnages fictifs préférés...
» Fin du rp :Papa. {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.