Partagez | .
La bête de Fuyu - feat Yasuu
Invité Invité

-



MessageSujet: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Lun 14 Déc - 8:55








La bête de Fuyu



Après avoir passé un peu de temps à Seika, Shin trouva que l'orage incessant et les inondations de Fuyu n'étaient pas si mal que cela au final. Décidé à survivre à ce que certains appelaient "l'apocalypse", Shin décida de refaire route vers son lieu d'origine, l'endroit où il était "né" dans ce monde. Il chercha un autre moyen de rentrer que de devoir retraverser l'endroit où des fissures béantes se faisaient dans le sol, il se dit qu'il allait contourner cet endroit vraiment très dangereux, passant par un pays nommé Minshu d'après les dires. Lorsqu'il arriva dans ce pays, le paysage n'était pas vraiment différent de celui de Seika, des volcans, encore des volcans et ... ho, des volcans aussi. Au moins, il n'y avait pas de tremblements de terre...

Shin marcha dans le pays pendant deux jours, il était maintenant plus ou moins habitué aux volcans grâce à son passage à Seika, si bien qu'il ne passât même pas à deux doigts de la mort. Il sentit alors un tremblement de terre sous ses pieds, comme dans le lieu qu'il avait traversé pour aller à Seika, seulement là-bas il n'y avait pas de volcans en plus, là c'était un combo ... Il décida d'accélérer le pas, espérant ne pas se trouver nez à nez avec une nouvelle fissure.

Trois tremblements de terre d'une intensité assez violente après, Shin quitta les volcans pour se retrouver dans un endroit où le froid était omniprésent. "MAIS C'EST QUOI CE PAYS DE MER*E !!" Pensa Shin, il faisait encore plus froid qu'à Fuyu, la température ne devait pas être à plus de -15°C en pleine journée. Au moins le soleil était visible, mais il ne réchauffait pas assez pour que les doigts de Shin ne virent pas au bleu, et sans doute que ses pieds n'étaient pas de couleur différente.

Après quelques petites heures de marche qui semble durer des années, Shin se retrouve à nouveau sous la pluie, cela permet de réchauffer un peu l'air, vu que la pluie avait une température positive, sinon ce serait devenue de la neige. Seulement Shin se retrouve à nouveau trempé de la tête aux pieds, pour changer. Il se demande alors s'il ne pouvait pas utiliser sa magie pour se créer un parapluie, cela lui permettrait de se protéger de la pluie au moins. Il se fit une petite coupure et sortit quelque centilitre de sang, il le fit se mettre en moitié de sphère au-dessus de lui, mais la pluie se mélangea petit à petit avec le sang, si bien que Shin en perdit rapidement le contrôle et se retrouva à nouveau sous la pluie en cinq petites minutes.

Une journée de marche plus loin, il croisa un groupe de sept gardes, Shin avait entendu dire que les gardes emprisonnaient les élus qui n'étaient pas de leurs pays, Shin décida de se cacher, ne sachant pas s'il avait passé la frontière où s'il se trouvait encore à Minshu. Seulement les gardes l'avaient vu prendre ses jambes à son cou, cela avait sans doute aiguiser leurs curiosités, ils se mirent à le courser et ne mirent qu'une centaine de mètres à l'atteindre. Il l'encerclèrent et lui demanda de montrer son tatouage. Shin s'exécuta, près à se faire prisonnier, mais il semblerait que les gardes étaient eux aussi de Fuyu parce que lorsqu'ils virent le dragon, ils lui proposèrent leurs aides. Shin déclina l'offre, n'aimant pas être aider, et commença à repartir. Les gardes lui donnèrent tout de même un manteau sombre, voyant que Shin avait bien froid.

Celui-ci reprit la route, bien au chaud. Il ne tarda pas d'arriver dans une forêt où les arbres semblaient tous morts et couvert de glace, chacun d'eux ne laissait pas le moindre espace sans glace sur leur écorce. Shin commença à s'aventurer dans cet forêt étrangement calme, il lui semblait qu'il n'y avait pas âme qui vive dans les environs, enfin jusqu'à ce qu'il entende le cri d'un animal qu'il ne connaissait pas. Il s'approcha de celui-ci et découvrit un animal en train de se faire dévorer tout cru par un autre animal bizarre, un animal à l'aspect plus ou moins humanoïde. Il n'avait jamais vu une bête comme cela, il décida de reculer, ne sachant si l'animal était gentil ou non, mais il se cogna contre un arbre en reculant et une branche gelée vint éclater en une multitude de morceaux au sol, faisant un bruit infernal. La bête m'avait-elle entendu ? Un rapide coup d'œil vers elle me confirma que oui, devrais-je la combattre ? Lorsqu'elle tourna son visage vers moi je remarquai qu'elle semblait vraiment être un être humain.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Lun 14 Déc - 19:24


L'odeur... L'odeur de la chair fraiche et du sang... Elle faisait partie de moi. Je mordais à pleine dent dans un de ces petits animaux à la fourrure blanche et aux longues oreilles, heureux de ma prise. Depuis que j'avais quitté Minshu pour rejoindre cette étrange force qui m’appelait en Fuyu, Je m'intégrais peu à peu à son univers notamment grâce à mon guide qui m'avait appris de nombreuses choses et de nombreuses dénominations sur tout ce qui vivait et bougeait à Kosaten, je commençais à réellement appréhender les principes de la vie en ce monde.

Ce pays me plaisait, ses grandes étendues blanches clairsemée de "villes", comme l'avait expliqué Shin Tsuki, plus ou moins grande où les humains grouillaient. Je n'avais pas encore osé y aller, Yasei, ancien alpha de ma meute l'avait dit, les histoires de bêtes qui rencontraient des hommes, elles finissaient toujours mal. Dans un monde d'humain, bien qu’apparemment je sois un de leurs fameux élus, je ne pouvais me permettre de me mêler à eux même si l'idée m'avait déjà traversé : en effet, ces "cités" et "villages" n'étaient à mes yeux que d'immenses réservoir de viande et mes pulsions meurtrières étaient encore trop forte. Avant de pouvoir traverser ces villes, il me faudrait mieux comprendre leur codes, retrouver une partie de mon adresse et de ma force d'antan, apprendre à marcher sur deux pattes et surtout, il me fallait encore travailler ma diction afin de pouvoir leur ressembler un maximum. En somme il me fallait devenir une bête déguisé en homme, ainsi la chasse serait donnée et je pourrais enfin m'en donner à cœur joie.

Quoi qu'il en soit et pour le moment j'étais à ma place. Je vivais dans cette forêt aux "arbres" recouvert de ce que je pensais être de l'eau gelée comme j'avais pu en voir quelques fois dans la caverne humide de la meute. Je pensais réellement y être bien. Jusqu'à ce que les nuages sombres qui m'avait permis de sortir de jour finissent par hurler dans le ciel et fassent tomber des litres d'eau sur nos tête, que le froid auquel j'étais pourtant habitué morde la peau et gèle les os. Quant au sol il se mit à trembler à en faire tomber les arbres et à fendre la terre, j'étais passé non loin de la mort à plusieurs reprises. De plus je devais changer régulièrement d'abris ceux ci étant constamment détruit par les tremblements. Était-ce cela ? La fameuse force ? Après tout ce qui se déroulait ne semblait pas être ordinaire : la nature se déchainait, les bêtes fuyaient par troupeau entier et bien que ce fut une bonne chose dans un premier temps, me permettant de traquer les retardataires perché depuis une hauteur et de m'abattre sur eux. Ce fut un tout autre problème quand je me rendis compte que la plupart avait fuit laissant derrière les infirmes et les faibles dont l'espérance de vie dans ce grand froid était hautement limitée. Je survivais ainsi depuis quelques jours déjà m'étant constitué une grande couverture de peau, peau que j'avais trouvé sur l'un des cadavres de ces énormes bête au poil marron et au gros museau, que je portais constamment sur moi et sur laquelle je dormais afin de contrecarrer les effets néfastes du froid.

J'avais faim... ce petit être aux grandes oreilles était parfaitement tombé et bien que ça ne suffirait pas à me remplir l'estomac, il me redonnerait assez de force pour continuer la chasse. C'est alors qu'un craquement se fit entendre derrière moi, j'interrompis immédiatement mon misérable festin pour me retourner vers son origine. Un humain, portant un étrange masque autour de la bouche, qui en plus semblait surpris de me voir. Pas de doute, c'était l'opportunité à prendre, sans lui permettre d'analyser davantage la situation je lui bondissais dessus les griffes en avant prêt à me repaitre de sa chair.

[HRP]
Spoiler:
 


Dernière édition par Yasuu le Sam 19 Déc - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Mar 15 Déc - 19:44








La bête de Fuyu



La bête humanoïde semblait avoir faim, très faim, le petit lapin qui se tenait près de lui, gisant, ne semblait pas lui suffire, lorsqu'il tourna la tête vers Shin, on pouvait très clairement voir qu'il voulait le manger. C'était le premier vrai adversaire que Shin rencontrait, il se demanda comment il allait s'en sortir, son pouvoir était-il assez revenu pour lui permettre de combattre ?

Lorsque le monstre lui fonça dessus, Shin esquiva de justesse en sautant sur la droite, étant aidé par son sang qu'il faisait partir dans la même direction, lui donnant une meilleure vitesse. Une fois la première attaque frontale évitée, il se fit une petite coupure au niveau des avant-bras et se fit sortir une fine épée de sang qu'il prit de la main droite. Si seulement il pouvait avoir mis une partie de son sang de côté pour ne pas avoir à puiser dans son corps, il se serait fait une deuxième épée sans l'affaiblir, mais pour l'instant il devrait se contenter de cela.

Alors qu'il allait attaquer, une pensée traversa son esprit, était-ce vraiment une bonne idée de faire couler son sang devant un animal qui semble vouloir te manger ? Qui plus est le monstre ne ferait peut-être qu'une bouché de l'épée qu'il venait de se faire. Puis il partit à l'assaut de son adversaire, au pire si son sang se retrouvait dans le corps du monstre sa victoire serait assurée, il lui suffirait de contrôler son sang dans le corps de celui-ci pour l'attaquer de l'intérieur, enfin si sa magie était assez revenue, fichu dieu dragon qui lui bloquait ses pouvoirs. Il n'était qu'à quelques pas de la bête, si bien qu'il ne lui fallut pas deux secondes pour arriver à sa porté, il utilisa son épée pour donner un coup horizontal. Cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas utilisé une épée de sang, la dernière fois était bien trois mois avant d'arriver à Kosaten, il était vraiment rouillé et trouva que son coup était mauvais, il n'aurait pas été étonné de trouver son adversaire esquiver, à condition bien sûr qu'elle ait un instinct de combat quelconque.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Mer 16 Déc - 16:30


Il avait esquivé, mais pas sans encombres. Il n'était pas aussi puissant que ce Shin Tsuki, cependant j'avais noté quelque chose d'étrange : sa vitesse avait augmenté légèrement pendant les quelques secondes où j'avais porté mon attaque, lui permettant ainsi de s'extirper à la dernière seconde. Il entailla alors légèrement son bras, je crû au premier abord qu'il cherchait à me provoquer jusqu'au moment ou il en sortit une épée. Décidément les humains de ce monde étaient pleins de ressources. J'arborais un grand sourire sur mon visage, le rictus du combat. Contrairement à la dernière fois je n'avais guère le choix, trouver autant de viande fraiche était devenu trop rare pour moi. Cependant, il semblait décidé à ne pas se laisser dévorer facilement. A peine avait-il repris ses appuis qu'il tenta de me trancher. Ses mouvements manquaient de vitesse, me permettant de m'expulser sur le côté à l'aide de mes quatre pattes et d'éviter difficilement son attaque. Je saisissais à cet instant mon manque de puissance depuis mon arrivée ici, bien que ses gestes soient peu rapide, les miens l'étaient tout autant.

Je pris alors un peu de recul tout en lui tournant autour, fixant mon adversaire des yeux pour ne pas se faire surprendre. Je cherchais à l'analyser afin de trouver une faille. Si je l'attrapais ou s'il chutait c'en serait fini de lui, mes griffes déchireraient sa peau et arracherait ses os. Ce sang mettait tout mes sens en alerte et l'adrénaline m'empêchait de penser clairement, il fallait que je le tue. Je respirais fort. La prochaine attaque allait être plus brutale que la dernière. Je commençais par une charge furieuse, prenant un maximum de vitesse. Juste avant d'arriver à portée de son épée, je bondis afin de lui retomber dessus et ainsi prendre un ascendant certain. Mais ma proie avait plus de réflexe que je ne le pensais : d'un geste vif il mit son arme entre lui et moi ! Surpris, j’eus tout juste le temps de prendre appui sur sa lame pour retomber quelques mètres plus loin mais à peine la tête relevé, je l'aperçu déjà prêt à me taillader. Sans réfléchir je me couchais au sol pour ne pas me faire trancher la tête.

Lorsque ma tête toucha le sol, je sentis quelque chose d'anormal... Un bruit de fissuration commençait à se faire entendre. Mais je ne perdais pas le fil du combat et recula une nouvelle fois afin de ne pas me prendre une seconde attaque qui aurait pu être fatale pour moi. La terre allait bientôt trembler il me fallait me dépêcher d'en finir. Alors que j'entamais une nouvelle charge, je sentis le sol se dérober sous mes pattes, il s'ouvrait littéralement en deux ! Tout commença à trembler et je me rattrapais de justesse en plantant mes deux paires de griffes dans la roche. La sortie du gouffre n'était pas loin mais il fallait garder de bonnes prises si je ne voulais pas choir. J'étais secoué de toute part mais il ne fallait pas que je laisse filer ma proie. J'espérais que le tremblement l'empêche de fuir aussi j'entendais en haut les arbres gelés s'écrouler. Il fallait que je me dépêche de sortir d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Lun 21 Déc - 9:15








La bête de Fuyu



Comme Shin s’y attendait, la bête réussit à esquiver le coup, mais elle eut plus de mal que ce que Shin pensait, elle aussi devait venir d’un autre monde depuis peu, car il était étonnant qu’un monstre de cette taille ne soit pas plus vif, ou alors il se serait sans doute déjà fait dévoré par la loi de la nature. Après avoir évité le coup, la bête lui sauta dessus, Shin interposa son épée, près à découper en deux son adversaire, la lame était peu épaisse, il devrait faire attention à le toucher correctement pour qu’il ne puisse pas passer à travers avec son poids. Il positionna sa lame comme pour couper la bête, mais chose assez incroyable, il posa son pied dessus sans se faire couper, se projetant hors de porter de la lame de sang.

Shin réagit aussi vite que possible, se lançant vers la bête pour lui donner un coup là où la lame pourrait traverser sa chair, la bête se coucha rapidement afin d’éviter l’épée, il allait répliquer lorsqu’il y eut un gros tremblement de terre, déséquilibrant les deux adversaires. Shin tomba sur les fesses, lâchant son épée qui tomba au sol et forma une flaque de sang, il s’attendait à se faire attaquer maintenant qu’il était désarmé. Il regarda autour de lui, mais ne trouva pas son adversaire, où était-il passé ? Ne pas savoir où se trouve son adversaire est le pire des cas, il pourrait attaquer en douce.

Le tremblement se calma et Shin se leva, il remarqua alors qu’à deux mètres de lui se trouvait une grande fissure dans le sol, une fissure qui n’était pas là avant, il eut peur en se rappelant sa première rencontre avec une fissure, il ne se doutait pas qu’il fût possible que les fissures viennent jusqu’ici. Il se pencha au-dessus du trou et distingua la bête qui se tenait tant bien que mal, Shin hésita à la tuer tout de suite, réglant ainsi son problème de combat, mais la tête apeuré de la bête l’empêcha d’en venir à bout, il fit revenir à lui le sang qui se trouvait au sol et le transforma en une sorte de corde. Il aurait pu aussi seulement faire voler son sang pour qu’il se mette sous la bête et lui fasse un sol, mais son pouvoir n’était pas encore assez puissant pour faire des travaux manuels sans avoir besoin de la force physique de Shin. Une fois la corde de sang fini, il en lança un bout dans le vide, espérant que la bête comprendrait qu’il voulait l’aider, la fissure n’avait pas sa place dans notre combat si bien commencé.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Mar 29 Déc - 16:36



Le tremblement ne s'était pas encore arrêté et j'étais balloté de tout les côtés. La seule chose qui m'empêchait de me cogner contre la roche étant mes quatre pattes dont les griffes étaient toutes fermement implantée dans la pierre. Du moins c'est ce que je croyais ! Les prises s'étant fissurée au moment où j'y avais planté le bout de mes membres, elles finirent par quasiment lâcher totalement. Me laissant ballant au dessus du vide, ma vie tenant à la dernière de mes patte qui tenait encore. Je jetais un coup d’œil furtif vers le bas je ne pouvais en distinguer clairement le fond, ce qui n'était pas particulièrement rassurant. Les vibrations terrestres atteignirent alors leur paroxysme, interrompant ma réflexion, et me fit frapper violemment contre la paroi acérée de la faille. Une douleur vive se fit alors ressentir sur mon flanc gauche : Une petite imperfection rocailleuse de quelques centimètres de long m'avait littéralement transpercé.

Cet humain sur un plateau d'or... C'était trop beau pour être vrai. J'en avais oublié une des règles de bases de la vie : Rien ne s'acquiert facilement. La situation était plus que bien mal engagée, mais j'avais déjà vécu bien pire que ça lors des combats de meutes je ne pouvais me résigner à mourir maintenant. Cette garce qu'on appelait la mort, je l'avait repoussée à tant de reprises, elle n'allait pas encore gagner. Mais pour cela il fallait d'abord que je ne lâche pas. Les tremblements avait commencé à se calmer, me permettant de reprendre mon souffle. Il me fallait poser le problème pour y trouver une rapide solution : Mon côté droit était légèrement entaillé, et j'étais retenu par le bout des griffes à ma prise. Je ne pouvais remuer pour me rattraper d'un côté ou de l'autre sous peine d'agrandir ma plaie mais si ma patte avant droite lâchait tout le poids de mon corps pèserait sur la roche, qui me déchirerait le corps avant de me laisser choir dans les tréfonds de Kosaten. Soit, il fallait que je m'extirpe de cette pointe. Je pris appui avec mon arrière droite sur la paroi de manière à me balancer vers la gauche. J'émis un grognement de douleur, puis je  retombais quelques centimètres plus loin de ma position originelle. Je pouvais désormais me raccrocher, ce que je fis sans attendre.

Mon bras droit avait faibli mais il avait tenu, si cette mésaventure m'était tombée dessus à mon arrivée je n'aurais guère pu m'en sortir. Cependant, je reprenais espoir : la chasse n'était pas encore finie et le plus dur était passé. Je levais les yeux vers la sortie, c'est alors que ma proie montra le bout de son nez. Et mon estomac, que j'avais quelque peu oublié durant cette courte mais intense mésaventure, me rappela mon but premier. Malgré l'affaiblissement certain de mon corps, mes instincts premiers reprenait le dessus et l'envie de dévorer était plus forte que mes blessures ou la fatigue.

Alors que je m'apprêtais à commencer l’ascension de le faille, une étrange corde descendit alors jusqu'à mon niveau. Venait-elle de l'humain ? Tout comme son épée lors de notre accrochage, la puissante odeur métallique qu'était celle du sang vint titiller mes naseau. Essayait-il de m'aider ? Je ne pouvais me résoudre à faire confiance à ma proie, après tout quelques minutes auparavant nous nous étions engagés dans un combat à mort. Pourquoi m'aurait-il sauvé alors qu'il avait l'occasion d'en finir de façon simple avec moi..? C'était la deuxième fois qu'un humain de Kosaten tentait de me porter secours. Était-ce donc une règle dans ce monde que d'aider celui qui essayait de vous tuer ? C'était là toute la différence entre moi et eux. Je décrochais alors ma patte avant droite de la roche et enserra fermement la corde. Je levais la tête, fixant droit dans les yeux mon opposant et le visage animé par un sourire amusé. Si je voulais l'emporter malgré mon désavantage désormais conséquent, il me fallait user du terrain et c'est ce que j'allais tentais de faire.

D'un coup vif je tirais le lien ,qui nous unissait désormais, vers le bas. Je cherchais à le faire chuter à son tour et à le cueillir lors de sa remontée. Bien que blessé et les muscles quelque peu usés, je disposais d'encore assez de force pour faire tomber un être humain par surprise. Sans chercher à voir s'il était effectivement tombé, je remontais, à l'aide de mes griffes les quelques mètres qui me séparait de la surface le plus rapidement possible, malgré la douleur qui me lançait sur le côté droit.
Si je réussissais à inverser nos positions, il comprendrait alors que la pitié n'entrait pas en ligne de compte dans une chasse.


Dernière édition par Yasuu le Dim 3 Jan - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Dim 3 Jan - 19:43








La bête de Fuyu



L a bête qui s'était retrouvée dans la fissure était en mauvaise posture, encore heureux que Shin, aimant les combat équitable, lui donna un moyen de revenir à la surface afin que le combat continue. La bête avait compris qu'il cherchait à l'aider en lui donnant la possibilité d'attraper son sang pour remonter. Mais qui plus est, elle était assez intelligente pour vouloir prendre par surprise Shin, c'était vraiment un montre fascinant. Une fois que Shin l'aurait tué il l'ouvrirait sans doute pour voir quel genre d'animal c'était, elle ressemblait pas mal aux humains sur certains points, mais son attitude n'ôtait aucun doute au fait qu'il ne l'était pas. La créature tira violemment sur la corde de sang et s'élança avec rapidité vers la surface en grimpant sur la parois. Il avait mis une grande puissance dans sa traction, si bien que le sang qu'il avait agrippé tira la corde vers le bas, faisant faire un bon mètre en avant à Shin avant qu'il ne diminue la résistance de la corde afin qu'elle s'allonge et ne l’entraîne pas vers le fond. Yasuu se trouvait en face de lui, en dehors de la faille. Le combat pouvait reprendre.

En voyant Shin se tenant immobile en face de lui, la créature fit une sorte de grimace, du moins ce fut ce que pensa Shin. Il ne devait pas s'attendre à ce que celui-ci n'ait pas été emporté dans le vide lorsque celui-ci avait tiré. Shin ramena le sang qui se trouvait sur sa corde en une épée aussi fine que la dernière fois.

Une fois l'épée créée, Shin fonça vers le monstre, fonçant ainsi vers la faille à son tour. La bête était acculée, derrière lui se trouvait la faille, il ne pourrait pas lui échapper. De plus il commençait à reprendre le coup de main avec le maniement de l'épée, il devrait peut-être arriver à le toucher cette fois. Il lança un coup d'estoc en direction de l'estomac de la créature, à condition que son anatomie soit la même que celle des humains, mais de toute façon il toucherait bien quelque chose d'important s'il plantait l'adversaire.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Mar 5 Jan - 19:57


J'étais enfin sorti de la faille. La pluie, que l'on semblait avoir oubliée continuait pourtant de s’abattre sur nous. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque je vis mon adversaire que je pensais avoir fait chuter dans le gouffre se tenir fermement devant moi, une fine lame sanglante à la main. Décidément il était clair qu'il allait me donner du fil à retordre, mais c'était la hargne de la faim qui me poussait au combat et je ne pouvais me résigner à abandonner une proie aussi intéressante. A peine avais-je eu le temps d'analyser la situation que déjà il m'attaquait, il cherchait à me percer le corps. Légèrement blessé par la pierre et surpris de sa présence, je n'avais guère le temps d'esquiver son coup d'estoc ! il fallait que je le pare sous peine de recevoir une nouvelle blessure qui aurait pu me coûter l'issue du combat. Alors que la pointe acérée de son arme s'approchait dangereusement de mon abdomen je balançais vivement ma patte droite en direction de celle-ci de manière à la faire dévier de sa direction première. Celle ci vint tout de même toucher ma côte gauche occasionnant une nouvelle éraflure.

Profitant de ce court moment de répit, je pris de la distance par rapport à l'immense fissure terrestre, me plaçant quelques mètres plus loin sur la gauche. Je repris ma posture d'origine, sur mes quatre pattes afin de posséder de meilleurs appuis. La blessure subie lors de ma chute, bien que superficielle ne cessait de faire couler mon sang à un débit certes extrêmement minime mais suffisant pour que je le remarque. J'étais en moins bonne posture que mon adversaire, et bien que ce ne soit pas excessif cela ne me rassurait pas. Il me fallait temporiser le temps de trouver une stratégie valable.

"- Ton nom... Donne ton nom humain..."


La réponse ne m'intéressait pas, mais elle me permettrait peut-être d'évaluer correctement le terrain afin de trouver une stratégie décente. La température semblait s'être grandement réchauffée malgré la pluie depuis le début de notre combat, à tel point que certains arbres dont la couche de givre était moindre commençait à dégeler. Peut-être que si je parvenais à gagner assez de temps je pourrais m'en servir à mon avantage...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Sam 9 Jan - 18:19








La bête de Fuyu



Le coup d'épée de Shin fut dévié suffisamment pour que le coup ne soit que minime, la bête était vraiment un être intelligent qui savait que ce coup aurait fait beaucoup de dégâts, elle était vraiment douée. Elle se décala vers la droite, Shin se tourna seulement, si bien que la fissure dans le sol n'était maintenant plus que sur la gauche de Shin. La créature se mit à quatre pattes, la position qui semblait la plus naturelle pour elle, il était d'ailleurs étonnant qu'il ne l'ai pas adopté tout de suite, puis, chose incroyable, elle se mit à s'exprimer de manière primitive en langue humaine. Elle lui demanda son nom.

Shin, au début trop abasourdit par le fait que la créature parle, en resta bouche bée. Puis après un gros effort de concentration, il parvint tout de même à se ressaisir et à s'exprimer bien que la bête semblait regarder ailleurs, comme si discuté ne l'intéressait plus, c'était pourtant lui qui avait commencé à parler, mettant ainsi pause au combat.


"Shin ... Et toi t'es quoi comme créature ?"



Il attendait une réponse, curieux de savoir quel genre de monstre il était, c'était la première fois qu'il voyait un animal si étrange, peut être pourrait-il l'adopter après l'avoir assez abimé pour le capturer.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Dim 10 Jan - 14:57



Shin...Cela ressemblait beaucoup à "Shin Tsuki". Était-ce donc le nom de tout les humains dans ce monde ? Après ce que j'avais déjà vu cela ne m'étonnerait guère. Quoi qu'il en soit il fallait que je peaufine ma stratégie. Ces arbres avait été grandement fragilisé, non seulement par le dégel mais aussi de par le tremblement de terre qui avait eu lieu quelques dizaines de minutes auparavant. La chute de plusieurs d'entre eux était imminente, si je parvenais à l'emmener près de l'un d'eux; un violent coup de ma part suffirait à les faire tomber dans sa direction. Ainsi, contraint a esquiver je le cueillerais sans mal. Je pourrais au moins le toucher, chose que je n'avais pas réussi à faire depuis le début. Mais pour ce faire il ne fallait pas que je perde son attention. Il avait clairement eu l'air surpris du fait que je lui parle. Et il me fallait utiliser cette sensation de nouveauté pour capter son regard.

"Créature", c'est ainsi qu'il m'avait nommé. Et bien qu'il ne semblait pas savoir lui non plus ce que j'étais, il n'avait pas commis l'erreur de Shin Tsuki : Celle de me prendre pour l'un des leurs. Sans le perdre de vue, je me déplaçais latéralement, m'approchant de l'un de ces géants de bois affaiblis repéré quelques instants plus tôt. Une fois placé, je le fixais intensément au fond de ses yeux clairs, je m'imaginais déjà en train de lui arracher et de déchiqueter ce visage si propre.

"- Créature...? Yasuu. Je suis la meute."

Il fallait que je le provoque. Ou du moins que je l'attire dans mon piège. Avec un grand sourire carnassier, dévoilant ainsi mes dents aiguisés et abîmées par le temps. Je tentais alors à nouveau de m'exprimer.

"- Je briserais tes os... T'arracherais les bras... Boirais ton sang. Tu es fort, bat-toi."

Je l'attendais de pied ferme, nous étions à une dizaine de mètre l'un de l'autre. Si je faisais chuter l'arbre, il ne serait pas encore à ma portée. Il ne manquait en revanche qu'une vingtaine de pas pour que ce soit le cas. Au moment où je le verrais approcher et en fonction de son angle d'arrivée je ferais chuter mon immense ami vers la gauche ou la droite pour l'amener à esquiver là où je le souhaitais. Puis en quelques secondes je fondrais sur lui afin d'en finir une bonne fois pour toute. Du moins, c'est ce que j'espérais. Posté sur mes quatre pattes, dos à l'arbre que je comptais utiliser je ne le perdais pas de vue, prêt à agir au moindre de ses gestes.


HRP :
Spoiler:
 
'
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Lun 11 Jan - 12:08








La bête de Fuyu



L'animal s'auto-appelait "meute", étrange, pour Shin les meutes étaient une sorte de troupeau, et ce dénommé Yasuu était seul, à moins que d'autres créatures identique ne soient caché dans les alentours. La bête le menaça, lui promettant qu'il ferait de la charpie de Shin lorsqu'il se ferait battre, il parla même de boire son sang. Puis après cela il fit quelque chose qui déplus à Shin, il lui dit qu'il était fort, démontrant ainsi la faiblesse de cet animal, Shin n'était pas fort pour le moment, là il était faible, du même niveau que son adversaire, mais faible. Si la créature le trouvait fort, c'était qu'elle était faible de nature, il ne valait donc pas le coup de la capturer, autant la tuer alors, cela permettrait au moins de se faire une fourrure chaude avec sa peau.

Shin ne répondit tout de même pas, il fonça en direction du monstre, près à l'embrocher cette fois, il ne s'en tirerait pas comme cela, il fallait également qu'il fasse attention à ne pas trop abîmer le cuir de la peau du monstre, ce serait bête de l'abîmer.

Alors qu'il n'était plus très loin de la bête qui semblait l'attendre, un nouveau tremblement vint le faire s'écrouler par terre. Alors que la secousse commençait à se calmer, Shin se releva, voulant ne pas quitter des yeux son adversaire, quand tout à coup une nouvelle fissure dans le sol se fit, elle s'agrandit rapidement, éloignant de plusieurs mètres les deux bouts. Il y eut alors un énorme bruit sourd, puis le sol s'effondra sur un mètre autour de la fissure, l'agrandissant encore. Sans doute que la pluie était pour quelque chose, elle avait peut-être ramolli le sol, le rendant moins stable, si bien que le sol continuât à s'effondrer autour de la fissure. Shin se retrouva rapidement à quelques centimètres du rebord. Il débugga et se mit alors à courir pour s'éloigner de la fissure qui semblait encore s'agrandir, il ne se retourna même pas pour savoir ce que faisait son adversaire, il pouvait bien faire ce qu'il voulait, il ne pourrait de toute manière plus l'atteindre, tant pis pour la mise à mort qu'il avait prévu pour lui.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   Mar 12 Jan - 19:40


L'idiot ! Il était tombé en plein dedans ! Le voilà qui me chargeait plein d'entrain, prêt à m'embrocher. A mesure qu'il s'approchait, j'enfonçais les griffes de ma patte avant-droite profondément dans la chair de mon "allié" boisé. Celui ci était en parti déraciné, finir le travail ne serait pas compliqué. Posté sur mes trois pattes restantes j'observais avec attention les déplacements de mon adversaire, la jouissance de la victoire était à portée de main. Si bien qu'un immense rictus acéré vint déformer mon visage. Je ressentais dans l'air chacun de ses déplacements. Lorsqu’enfin il arriva à portée de mon piège et que je m'apprêtais à le refermer sur lui, un second tremblement de terre vint nous interrompre à mon grand désarroi. Je le vis choir, puis je ne mis pas longtemps à faire de même.

Un grand craquement se fit entendre derrière moi, l'arbre n'avait pas eu besoin de mon aide pour finir sa chute ! Mon piège allait se retourner contre moi ! Contraint à demeurer immobile à cause du tremblement, je ne pouvais qu'espérer que les vibrations terrestres le fasse dévier de sa trajectoire originelle. Sinon nous serions tout deux broyés sous le poids de ce géant. Je fermais les yeux quelques secondes, espérant que ce jour ne serait pas celui de ma mort... Un bruit sourd... Puis plus rien.

Je réalisais alors que je n'étais pas mort. J'ouvris un œil, puis l'autre constatant qu'il s'était étalé sur le côté droit. Je ne pus réprimer un souffle de soulagement. Du moins jusqu'à ce que je constate que le séisme soit terminé et que mon adversaire s'était relevé plus vite que moi ! Je me remettais en position aussi vite que je pût, mais il avait toute ses chances de venir me frapper. J'étais à ce moment précis plus que vulnérable. Alors qu'il s'apprêtait à reprendre sa charge, un nouvel évènement vint l'interrompre : La terre se fissura de nouveau ! Cependant, cette fissure, contrairement à la dernière ne semblait pas se stabiliser et ne cessait de s'agrandir engouffrant tout sur son passage. Nous étions désormais séparé par un gouffre qui s'agrandissait de plus en plus. Je vis au loin mon adversaire entamer la fuite. J'avais faim ! Mon estomac me faisait même souffrir le martyr ! Mais je n'avais guère le choix, la douleur de la faim restait préférable à la mort. Je pris la fuite à mon tour me perdant dans la forêt gelée, du moins c'est ce qu'elle était jusqu'à aujourd'hui.

J'étais désormais assez éloigné pour reprendre mon souffle. J'avais couru sans m’arrêter. Je regardais autour de moi : Une clairière boueuse. J'ignorais où je me trouvais, mais il ne semblait y avoir aucun signe de vie à portée de vue. Il y avait désormais trop de distance entre nous pour que je cherche à le retrouver. Mon repas me passait sous le nez. Je n'avais d'autre choix que de continuer ma route, je jetais un coup d’œil à mon flanc : Le sang ne s'était toujours pas arrêté de s'écouler et avait rougi mes haillons. Ce n'était qu'une blessure superficielle, le temps ferait son œuvre et me guérirait de lui même.
Je repris donc ma route sous la pluie, à travers les étendues, devenue maussades, de Fuyu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La bête de Fuyu - feat Yasuu   

Revenir en haut Aller en bas
La bête de Fuyu - feat Yasuu
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.