Partagez | .
Sélection forcée
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Sélection forcée   Lun 14 Déc - 21:31



Un petit village au nom de Revest faisait un peu parler de lui ces temps-ci. Des catastrophes naturelles ont modifié les habitudes de vie des gens et des animaux. Notamment, par l'apparition de mouvements violents de migration. Des troupeaux de monstres voulant traverser ce village ont été forcé de changer de trajectoire par l'intervention d'un homme mystérieux. Puis de bouches en oreilles, ce héros a attiré les plus curieux visiteurs.

Cependant, il était difficile de retrouver les traces de ce héros. On le voyait uniquement lorsqu'il y avait un danger qui menaçait le village. De plus, il y avait toujours un épais nuage de fumée qui apparaissait en même temps. Sa description se résumait à un homme vêtu d'un long manteau noir, munit d'une capuche qui cachait son visage.

Aujourd'hui, le temps était un peu maussade. Des nuages gris dans le ciel et un vent léger qui faisait bouger les feuilles des quelques arbres sur ces rocheuses. Le décor était pauvre mais la vie toujours présente. Malheureusement, rare était les jours sans accroc. Et des visiteurs ont décidé de venir voir Revest justement.
D'un côté il y avait un élu au nom de Heiwa. Il allait vite se rendre compte que le chemin qu'il empruntait n'était pas le plus sécurisé. Le son d'une petite pierre qui dévalait la pente se fit entendre. Puis une seconde pierre déboula à toute vitesse pour finir son chemin au pieds de l'élu. Et en levant son regard, un énorme bruit de craquement résonna. Un éboulement s'enclencha comme par coïncidence. Il allait devoir faire vite pour s'échapper de cette menace. Dans tous les cas, cela lui forcer à aller au plus vite vers le village.

Et d'un autre côté, on trouvait Shinryu, un élu de Seika. Celui-ci allait faire une rencontre qui pourrait lui coûter la vie. Sur son chemin il entendra un son bien particulier, celui d'une bête mangeant la carcasse d'un animal. Au prochain tournant, il croisera le regard d'un Tigrex, monstre contaminé par le sang d'Asura.

Tigrex affamé

Une fois repéré, le Tigrex se mit à la poursuite de Shinryu. Son niveau n'était pas assez élevé pour combattre ce monstre mais peut être que son courage le mènera à sa perte. En tout cas, la fuite était une priorité. Et sans se rendre compte, ses pas le guideront vers le village Revest...

A ce moment là, lorsque Heiwa et Shinryu seront assez proche de leur destination, un léger brouillard se lèvera pour venir entourer le périmètre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mar 15 Déc - 22:24



 
Sélection forcée


 
La légende d'un héros inconnu...



 




Des rumeurs!C'était sur des rumeurs que le Dieu de la Paix s'était déplacé au milieu de ce chaos de fin d'année. L'apocalypse et mère nature se déchaînait sur Kosaten par divers catastrophes naturelles. Et pourtant, au milieu de tout ceci des "héros" émergeaient en tout lieu pour protéger des lieux, sauver des gens et tout simplement porter secours à quiconque demandait. Mais au milieu de toutes ses histoires, une avait attiré l'attention du ninja. Un héros qui disparaissait à chacune de ses apparitions, sans que personne ne sache qui il était et quels étaient ses objectifs. UN être étrange, mais dont l'élu de Fuyu se méfiait par-dessus tout! Comment agissait-il? Quel était ses pouvoirs? Qui était-il? Et simplement pouvait-il compter sur lui pour ses propres buts!

C'est ainsi, qu'un des corps du Jigoku s'était déplacé jusqu'aux territoires neutres, et plus précisément un certain village du nom de Revest. Devrait-il attendre longtemps que le héros vienne à lui? Devait-il provoqué la dites rencontre en menaçant le village? Tout ceci, il le verrait le moment venu. Pour l'heure, il devait encore l'atteindre, tout en se demandant si d'autres royaumes avaient envoyé des élus à sa rencontre. Encore une fois, c'était une réponse qu'il obtiendrait à Revest. Et le passage n'était pas aussi aisé qu'un village d'une des trois puissances de Kosaten, il devait emprunter un véritable coupe-gorge ou le danger pouvait venir de n'importe où. Et comme si mère nature lui confirmait cette pensée, une avalanche de pierre fondit sur lui. Mais était-ce réellement un fait naturel? IL n'avait certes ressenti aucune présence, mais ceci semblait tomber trop à pique. Néanmoins, que ce soit mère-nature ou tout autre coupable, s'il pensait pouvoir se débarrasser du puissant divin par une simple avalanche de pierre... Il se trompait totalement. Il pouvait user de sa technique de permutation pour s'éloigner sans encombre et rapidement des lieux, mais il devait garder le plus possible d'énergie et de mana, pour un véritable challenge. Ceci n'était rien, il était Heiwa Jigoku, il était un Dieu et possédait l'ultime Rinnegan...

Avec une simplicité déconcertante, il usa d'une rare vitesse et bondit de pierre en pierre pour se propulser plus loin encore du cœur de cette avalanche. Et alors, que l'éboulement se poursuivit dans un nuage de poussière, la silhouette du shinobi ressorti intacte, prêt à poursuivre son chemin, comme si de rien n'était.

Mais maintenant, sa source d'intérêt était à porté, et un épais brouillard, surement pas naturel, enveloppa le lieu. Finalement, peut être qu'il n'aurait pas à chercher longtemps ce qu'il désirait. Mais ce qui signifiait aussi que la vérité éclaterait....Qu'adviendrait-il?









 

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Jeu 17 Déc - 19:51


History repeats itself...


J'avais bien fait de quitter Seika. Le dernier souvenir que j'en avais était mon entrevue avec Buster. Et puis plus rien mis à part une grande vadrouille et enfin des cataclysmes météorologiques. Je ne savais même pas si mon corps avait été endommagé, mais cela n'importait plus. Je pensais qu'il y avait encore de l'espoir, qu'il était possible de raisonner les hommes et de leur faire prendre conscience de l'importance que la nature possède sur leurs vies... Mais je m'étais complètement trompé, preuve en était de l'état actuel de Kosaten. Mes capteurs étaient complètement fous et j'arrivais à peine à agir comme mon système central me le dictait. Tout ça à cause de leur stupidité. D'abord mon univers d'origine et maintenant mon monde d'accueil. Et dans les deux cas, les hommes. Le lien de cause à effet n'était pas très compliqué à établir dans ces conditions. Et puis si les "Dieux" existaient réellement, pourquoi n'empêchaient-ils pas cela ? Voulaient-ils tester leurs élus ? Peu importait, la seule chose qu'il était nécessaire de retenir était que lorsque je saurais comment dompter les éléments, j'en finirai une bonne fois pour toutes avec le libre arbitre des hommes. Ils n'étaient pas capable de se contrôler eux-même ? Soit, un exemple juste et droit devait leur imposer les choses. Après tout, l'humanité n'a jamais été plus productive que lorsqu'elle était gouvernée par un dictateur.

Je n'avais pas l'habitude de raisonner ainsi, mais je supposais que ce n'était simplement que la suite logique aux évènements. La nature a engendré les hommes qui ne la respectent pas. Alors elle a tenté de les supprimer. Voyant qu'ils étaient perdus, ils ont engendré les Techs. Alors notre devoir logique est d'aider la nature à accomplir sa volonté. Puisque les hommes se sont mal servi de leur intelligence, nous devions donc faire les actes qu'ils n'avaient pas accompli. Et le premier était d'empêcher que la nature s'auto-détruise. Pour se faire, il fallait que je demande plus d'informations à son émissaire. C'est donc ainsi que je m'étais retrouvé dans les territoires neutres. Mais les dires des réfugiés, que je n'essayais même pas de sauver, n'éprouvant aucune pitié pour eux, m'intriguaient. S'ils ne mentaient pas, ce qui, dans les conditions actuelles était une chose compliquée à croire, alors il restait encore des hommes capable de faire la part des choses. Il en faudrait des comme cela à mes côtés afin que je leur délègue des tâches. Ainsi il serait bien plus simple de diriger et je saurais gagner la confiance du peuple.

Mais systématiquement lorsque je fomentais un plan, quelque chose venait le contrecarrer. Et cette fois-ci c'était une créature inconnue au bataillon. Je pensais qu'elle n'allait rien faire, comme les autres espèces animales que j'avais croisé jusque là, mais j'avais tord. Non seulement, elle me fixait depuis que j'étais entré dans son champ de vision, mais en plus, elle commença à me charger lorsque je me retrouvai plutôt proche d'elle, à environ une cinquantaine de pas. Heureusement que mon système de survie prévalait sur tous les autres, sinon je pense qu'à l'heure actuelle, je ne serais plus qu'une boîte de conserve car presque "instinctivement", je me mis à courir en sens inverse. C'était un phénomène étrange. Après tout, je ne possédais aucun signe de vie ni l'odeur du sang. Mais peut-être que cette créature avait un comportement diamétralement opposé à celui qu'elle avait sans ces catastrophes. Encore elles... Cette fois-ci, aucun pardon ne sera accordé.

Cela faisait déjà de longues secondes que cette créature me poursuivait et la mauvaise nouvelle était qu'elle me rattrapait. En même temps, ce n'était pas simple d'avancer avec de telles conditions climatiques et mon état général de fonctionnement. D'après ce que je captais, je me rapprochait d'un village, ce qui pourrait causer du grabuge. Était-ce bien sage ? D'un côté, cela donnerait une leçon à ces humains nuisibles pour leur environnement, mais d'un autre... Je n'eus pas le temps de faire la part de pour et de contre qu'encore un autre évènement se produisit : du brouillard commença à se lever alors que la pression atmosphérique l'interdisait. Je n'avais pas fait attention à la notion de temps, mais je détestais déjà cette semaine...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Ven 18 Déc - 18:32



Le Tigrex coursait le pauvre Shinryu dans sa folie furieuse. Ce monstre semblait protéger quelque chose ou bien était perturbé par les événements récents. En tout cas, il était à deux doigts de mettre la main sur sa proie. Le léger brouillard prenait de plus en plus d'ampleur au fur et à mesure qu'ils s'engouffraient en direction du village. Puis vint le moment où le Tigrex se volatilisa. Shinryu était tout seul désormais. Cependant, en faisant très attention aux alentours, on pouvait apercevoir la silhouette de quelqu'un vêtu d'un grand manteau noir. Mais cette personne disparu à son tour dans le brouillard. L'élu de Seika se trouvait à l'entrée du village.

A l'intérieur de Revest, quelques villageois circulaient normalement. Certains travaillaient et d'autres se reposaient. Le village n'était pas très grand mais pouvait accueillir une centaine de personnes quand même. On pouvait voir sur leur visage qu'ils n'étaient pas serein tout de même. Il n'y avait pas la peur d'inscrit mais juste de l'inquiétude. Et pour le moment, rien ne semblait les déranger dans leur dur labeur.

Du côté de Heiwa, l'avalanche ne l'arrêta pas. celui-ci était parvenu à passer cet incident sans problème. Une tache assez facile pour un ninja de sa trempe. Mais le chemin était dévasté désormais, plus moyen de passer par ici avec une charrette ou tout autre moyen de transport. Plus il avançait et plus le brouillard se faisait intense. Seul le cœur du village était sein et avait une vue sur le ciel. C'était là où il y avait le plus de monde d'ailleurs. Un puits pour remonter de l'eau se trouvait sur la cours principale et un enfant avait été posté ici pour aider ceux qui avait besoin d'eau. Mais il raconta à une femme ce qu'il avait vu dans la soirée d'hier.

« J'ai vu plein de silhouettes derrière la maison. Ce n'était pas humain. J'espère que le héros va les faire fuir... »

Justement, avant d'atteindre les limites du village, Heiwa aperçut l'une de ses silhouettes mi-homme mi-animale. Le brouillard rendait la vue très incertaine. Elle n'était pas naturelle de toute évidence. Même en essayant de la faire partir, elle revenait toujours très rapidement. Impossible de repérer la source pour le moment. Mais peut être qu'en enquêtant auprès des villageois, des réponses viendront...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Sam 19 Déc - 19:01



 
Sélection forcée


 
Un village étrange...



 



Un passage de retour inutilisable, mais le shinobi doutait qu'il n'existe qu'un seul chemin pour venir à ce village. Et même le cas échéant, il ne s'inquiétait pas le moins du monde pour partir de ce lieu "maudit". C'est tout simplement qu'il poursuivit donc son chemin, en direction du village sans même se retourner...
Sans encombres, il parvint donc au village, mais le brouillard mystérieux, et à présent, assuré qu'il n'était pas naturel, s'épaississait, tout autour de Revest. Était-ce une nouvelle intervention des éléments et de la fureur de la nature, ou bien le fait d'un être d'une certaine puissance. Une créature ou une personne ayant des pouvoir similaire à sa pluie de mana... Mais la patience était le maître mot du Dieu, et la réponse serait venir en son temps. Il ne se précipita donc pas dans la recherche de ses réponses.

Se "baladant" dans cette ville, cette fois-ci absente de brouillard, il pouvait apercevoir les villageois, eux aussi plus qu'étrange et au comportement quelque peu incompréhensible. Inquiet? Pour quelle raison s'ils avaient un protecteur d'une rare puissance? Encore une fois, la vérité éclaterait bientôt, le ninja en était persuadé. Et d'ailleurs, il pu même être témoin du discours d'un jeune enfant qui s'adressait à une dame. Récoltant de nouvelles informations. Des paroles qui firent bouillonnait l'esprit du tacticien qu'il était.

L'apparition d'un héros inconnu dans un si petit village. Ce brouillard qui encerclait Revest, alors qu'il n'était pas touché en son centre. Des créatures non-humaines se déplaçaient au milieu de l'opaque fumée? Tant de nouveaux faits, encore sans réponse et plus qu'incompréhensible. Surtout qu'il aperçut, aussitôt l'une d'entre elle. Se jouait-on de lui? Il était un Dieu et eux que de simple insectes, peut être même des mirages ou des illusions. Mais pour en avoir le cœur net, il avait une solution. Simple et efficace, une de ses techniques qui en faisait peu à peu sa renommée à priori, alors même qu'il ne l'utilisait pas si souvent que cela...

Bref une légère fluctuation de son énergie, et alors que personne ne s'y attendait, une goutte se mit à tomber sur son visage, puis une autre et encore une autre, alors qu'une fine averse parcourait tout le village et les alentours. Il pourrait aussitôt détecter toutes présences, qu'elle soit humaine, ou inhumaine. Rien ne lui échapperait, et l'identité des silhouettes seraient révélé. Illusion ou réel? Ceci fait, il s'adressa à l'enfant, son rinnegan tourbillonnant dans ses orbites, essayant de décelait un quelconque mensonge dans ses futurs propos:

- Bonjour, jeune homme!Sais tu autres choses sur les dites silhouettes dont tu fais mention? Ou connaîtrais-tu quelqu'un qui pourrait m'en apprendre davantage?

Ainsi, le Jigoku jouait sur plusieurs tableaux en même temps, tant par sa technique de détection qu'en demandant des réponses directement à l'enfant ou à qui que se soit d'autres, qui pouvait l'entendre autour! Est-ce que ceci paierait? La suite des événements le lui dirait.







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Dim 20 Déc - 21:05


Slowly drowning in despair


C'était la fin. Du haut de mes longues années, je n'aurais rien pu accomplir. Ma vie se montrait insignifiante et inutile. Et pour couronner le tout, j'allais subir le destin tragique d'une proie alors que je n'étais même pas censé faire partie de la chaîne alimentaire. Que disaient les hommes dans une telle situation ? Ah oui, VDM. Mais encore une fois, quelque chose d'absolument improbable se produisit. Un homme ou tout du moins quelque chose de semblable était apparu l'espace d'un instant et avait fait fuir la bête. J'aurais sans doute dû lui être reconnaissant, mais à l'instant même j'éprouvais de la colère. Colère provoquée par mon manque total de contrôle sur ma propre vie. Une machine incapable de fonctionne d'elle-même, voilà ce que j'étais devenu en atterrissant ici. Rien de plus qu'un déchet. C'était infiniment pitoyable ; et si je n'étais pas dans un tel état de frustration, j'aurais même ajouté inconcevable, mais pourtant, c'était la vérité. La seule et unique vérité impossible dans un monde tout aussi irrationnel. Pourquoi, oui, pourquoi n'avais-je toujours pas court-circuité ? Mener une existence sur Kosaten était beaucoup trop inconcevable pour ma technologie.

J'en avais marre. Marre d'essayer d'accomplir des actes qui, irrémédiablement, se soldaient par un échec cuisant. Je n'avais pas été construit pour converser ni même sauver quoi que ce soit, j'étais simplement en état de fonctionnement pour éliminer des menaces. Le seul problème étant qu'à l'heure actuelle, à cause de ces maudits usurpateurs se faisant appeler dieux, en plus de ne pas savoir quelles sont les réelles menaces, je me faisais battre à plat de couture par une humaine... Pitoyable. J'étais réduit à l'état d'un familier infirme cherchant désespérément un maître au beau milieu de nombreux autres spécimens en bien meilleur état. Condamné à une errance sans fin dans le but qu'éventuellement, si les choses s'arrangeaient, ce qui n'était vraisemblablement pas prêt d'arriver, je puisse enfin être utile.

Évidemment, tout cela ne m'affectait pas plus que le fait de savoir que mon système principal n'était toujours pas en état de fonctionnement, ce qui me fit retomber sur "terre". J'avais finalement atteint le village vers lequel je me dirigeais. Sans aucune surprise, je me rendis bien vite compte qu'il était encore habité. Et la raison était cet homme mystérieux, c'était évident. Malgré tout, l'activité semblait ralentie, certainement à cause des conditions climatiques et du fait qu'ils dépendaient totalement du bon vouloir de leur sauveur. Et en considérant bien les choses, faire du grabuge dans ce lieu relevait de la folie quand on voyait avec quelle facilité déconcertante l'homme avait repoussé la monstruosité. Je ne voulais plus me poser de questions avant un bon moment, alors qu'advienne que pourra : j'étais déjà en train de visiter en ne sachant que faire ni même sur qui j'allais tomber.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Lun 21 Déc - 22:03



Pour essayer de voir un peu plus clair ce qui se tramait dans le coin, Heiwa décida de faire tomber la pluie grâce à son ninjutsu. Celle-ci serait capable de détecter toute présence dans son champ d'action. Les villageois crurent à une nouvelle calamité frappant en ce moment Kosaten. Pour que le temps change si vite, il y avait probablement derrière tout ça. Les plus peureux se cachèrent dans les maisons alors que les autres observèrent le ciel pour voir ce qui allait leur tomber sur la tête. Et après une minute de patience, aucun mal ne fut fait à leur village.
Par contre, le ninja pouvait effectivement remarquer qu'il n'y avait pas vraiment de créatures qui rodaient dans les environs. Il n'y avait que des bribes de vie qui se formaient et disparaissaient comme si on moulait un vase puis qu'on le jetait car il n'était pas assez beau.

Pendant ce temps, une question fut posé à un enfant. Ce dernier ne s'était pas enfuit à cause de la pluie. Il avait quand même peur mais le monsieur qui lui faisait face retenait davantage son attention. Il devait lui donner des informations sur ce fameux héros. Il laissa d'abord un blanc, ne sachant pas quoi répondre dans un premier temps. Surtout à cause de l'inquiétude omniprésente qui le rongeait. Mais il finit par lacher quelques mots tout de même.

« Je ne sais pas si c'est un homme. Mais je l'ai vu une fois. Il a broyé un énorme rocher qui déboulait de la montagne. Grâce à lui, aucune maison n'a été détruite. Mais je ne sais pas où on peut le trouver. Il apparaît toujours quand un danger approche. Par contre, on entend parfois des cris venant de l'extérieur du village. »

Un homme, peut être le père de cet enfant, s'approcha d'eux. Il prit la main du gamin comme pour le rassurer. Ensuite il fixa Heiwa intensément avant de prendre la parole à son tour.

« Des élus sont déjà passés par ici. Mais ils disparaissent rapidement. On ne sait pas s'ils sont partit ou bien s'ils sont mort. J'espère que ce n'étaient pas leurs cris qu'on entendait... »

Du côté de Shinryu, il arriva très rapidement à la cours principale. Il pouvait voir Heiwa de là où il était mais peut être pas assez proche pour entendre la conversation en cours. En tout cas, il pu apercevoir à son tour ce phénomène étrange dans la brume. Des corps mi-animal et mi-humain apparaissaient puis disparaissaient rapidement. L'élu de Seika était proche de cet événement, à tel point que l'une de ces formes se tourna vers lui. Leurs regards se croisèrent mais la créature se volatilisa.

Quelques secondes plus tard, deux étrangers entrèrent aussi dans la cours. Un homme armé d'une grande épée sur son dos et un autre avec des gantelets en fer comme arme. Ils n'étaient pas très loin de Shinryu et d'ailleurs l'un d'eux lui adressa la parole.

« Très étrange... Tu n'as pas l'air très humain. Ou bien est ce une armure venant d'un pays très éloigné. Je peux la toucher pour voir la qualité? »

L'étranger approcha lentement sa main vers l'élu de Seika. A ce moment là, Heiwa était probablement le seul capable de voir le lien entre les créatures de la brume et les deux étrangers. Leur énergie était semblable et pas très humain. Shinryu était surement en danger... En vérité, en frappant ce genre de créature, un coup puissant suffisait à les faire disparaître mais elle était quand même capable de faire des dégâts.

[Vous pouvez faire bouger les deux étrangers comme vous voulez]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mar 29 Déc - 11:01



 
Sélection forcée


 
Un village étrange...



 





Bien sa technique eut l'effet escompté, même si ceci ne l'avança pas à grand chose. Et pire, l'incompréhension faisait place. Comment pouvait-il ressentir une présence, et la seconde d'après celle-ci disparaissait, se désagrégeait. Comme si un Dieu s'amusait à créer la vie, avant de l'anéantir, peu fier de sa création. Un Dieu malfaisant, seul un dieu malfaisant pouvait s'amuser à pareil acte. Un nouvel ennemi à la Paix véritable qu'il devrait à son tour détruire.
Mais avant de rencontre cette "créature", il écouta attentivement ce qu'avait à lui dire l'enfant qui se trouvait devant lui. Un enfant craintif, mais courageux... Qui ne permit aucune émotion au shinobi, son rinnegan posait sur lui, ne le lâchant pas des yeux une fraction de seconde.

Ainsi le héros faisait toujours parler de lui, en sauvant continuellement ce village. Pourquoi? Pourquoi s'il possédait une telle force ne se préoccupait-il pas du royaume dans son ensemble? Pourquoi disparaître aussi vite que la menace était arrivé? Pourquoi des élus disparaissaient et semblait lié à cet être? Était-il l'origine de leur disparition et de leur cri? Il ne porta qu'une attention légère au père de l'enfant alors qu'une multitude d'idée se formait dans son esprit.

IL avait ainsi deux possibilités de faire apparaître cet héros. La première étant de le chercher à l'extérieur du village sans en connaitre le danger et ce qui pouvait bien se passer. Aller vers lui, ce qu'il devait s'attendre probablement, ou bien... Ou bien menacer directement le village, du moins le faire croire assez suffisamment pour le faire apparaître. Il s'arrangerait et s'expliquerait par la suite, même s'il en avait pas forcément besoin. Mais quelle était la solution? Aller à lui ou le faire venir à soi? Le forcer à révéler son identité à tous, ou la découvrir en secret?

Avant tout, il ignora du père et de son fils pour s'éloigner d'eux, et se tenir à la limite du village et de l'extérieur. Sondant de son regard le vaste territoire face à lui. La pluie continuer à tomber et à s'étendre au delà du limite du village, rien y personne ne pourrait rentrer sans qu'il ne soit mis au courant. Et finalement, il s'exprima la voix maîtrisée et forte:

-Qui que tu sois, montres toi! Ou je t'y obligerais!

Sa voix retenti droit devant lui. Le Jigoku était sûr que cet "élu" avait du entendre ses paroles. Il savait quand le village était menacé, il avait donc un regard en continue sur ce même village. C'est avec cette certitude qu'il attendit un moment. Faisant face à l'invisible, son regard scrutant chaque détail devant lui et autour de lui par la pluie. Aucune réponse?  Malgré la menace voilée? Cette fois-ci, il se tourna à nouveau devant le village qui lui faisait face...Les yeux fermés étrangement. Comment agir, tout en l'obligeant à venir, sans causer plus de dégâts que voulu? Il ne devait simplement pas se faire remarquer, que personne ne sache qu'il était l'origine de la prochaine catastrophe. En soit, quelque chose de très simple et dont l'enfant lui avait donné l'idée. Ses yeux s'ouvrèrent instantanément, alors que le sol se mit à trembler et gronder. Et de la montagne qui dominait le village une grosse pierre amorça sa mortelle descente, déclenchant peu à peu un véritable éboulement. Les villageois déjà tendu et inquiet firent surement prit par la panique sous cette nouvelle menace. Mais le Dieu n'en avait cure, il attendait prêt à recevoir " son invité"...







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mar 29 Déc - 13:35


Is this madness ?


Comme il fallait s'y attendre, les évènements étranges et complètement surréalistes étaient pour moi. Deux sorts d'hommes d'armes, certainement des mercenaires à en juger leur attirail, arrivèrent devant moi. C'était à la fois anormal étant donné la situation climatique et la présence du sauveur qui protégeait le village, mais en plus, je ne les avais pas perçu sur mes capteurs. Ce dernier point entraînait deux possibilités : ou bien ces mercenaires étaient des élus ou bien il n'avaient rien de naturel et j'étais inconsciemment tombé sur un autre danger. Bien évidemment, cela n'aurait pu se passer classiquement et l'un d'entre eux fut intéressé par mon apparence et s'approcha de moi : le plus musclé avec ses gants. Il n'était pas normal et même pas humain, à en juger par les relevés thermiques. Et sa main... Elle irradiait d'une chaleur incroyable, c'était réellement alarmant. S'il me touchait, ce n'était pas certain que mon alliage puisse résister à une telle température. Il me fallait trouver un moyen de lui faire passer l'envie de me toucher.

-"Je ne suis pas une armure mais un élu, veuillez ne pas me forcer à riposter. Vous me menacez alors que la seule chose que je veux faire est sortir d'ici."

Même s'il avait feint de s'arrêter quelques secondes, mon discours n'avait pas semblé être très convaincant. Pire même, son acolyte s'était lui aussi approché. Devais-je réellement entrer en mode de combat ? C'était réellement incroyable à quel point le cours des choses m'empêchait de suivre ma voie tranquillement. Mais au moment où j'allais dégainer, j'entendis un bruit inhabituel. Une sorte d'énorme craquement rocheux. C'était ma chance. En une fraction de seconde, je m'armai de mes lames et, profitant de l'effet de surprise, tranchai les deux mercenaires qui disparurent en fumée. Encore une blague de très mauvais goût que les imposteurs de ce monde m'avaient imposé. Toutefois, le danger n'était pas passé car c'était dorénavant un véritable éboulement que je devais affronter. Avec un peu de chance, l'homme, ou la créature, peu importait, qui m'avait sauvé en ferait autant pour le village. Dans le doute, j'avais déjà pris les devants et m'étais précipité, mode de combat enclenché, vers la chute de pierres. Finir enseveli n'avait rien de plaisant et quelque chose d'étrange se déroulait ici. Afin d'en savoir plus, il ne fallait pas que ce village soit détruit.

C'est donc paré que je fis face à cette nouvelle épreuve n'ayant rien de plaisant.



Dernière édition par Shinryu le Jeu 31 Déc - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mar 29 Déc - 18:04



Heiwa décida de provoquer l'énigmatique héros de cette contrée. Mais dans un premier temps, ce dernier ne répondit pas à cet appel. Et le shinobi n'eut d'autre choix que de pousser le bouchon plus loin. Une avalanche de pierres pas si accidentelle que ça, se dirigeait droit sur Revest. Le brouillard voilait toujours un peu le déroulement de la scène mais l'acteur tant attendu n'allait pas tarder à sortir de son trou. Heiwa pouvait remarquer les mouvements rapides de quelqu'un grâce à sa pluie.

Un homme vêtu d'un grand manteau noir se projeta dans les airs pour arriver au niveau de l'énorme rocher qui dévalait la pente. Il arma son poing et frappa de toutes ses forces. La pierre se brisa en plusieurs morceaux mais ceux-ci glissaient tout de même vers le village. Il y avait quand même un danger à cause de toutes ces pierres. A peine le pied par terre, le mystérieux héros se propulsa vers le village. Il y laissa une emprunte de pied sur le sol tellement il avait concentré sa force sur ses jambes. En quelques secondes, il venait de dépasser le plus gros de la catastrophes. Il se tourna ensuite vers l'avalanche et leva simplement ses yeux vers elle. Puis l'épais brouillard magique se condensa entre lui et les pierres pour former un mur. On pouvait entendre le fracas de la roche sur ce rempart de nuages.

Pendant le vacarme, quelques villageois avaient poussé de cri de terreur et s'était recroquevillés sur eux même, priant les dieux de les sauver. Mais il y avait un homme qui ne semblait pas apeurer par cetet avalanche. L'auteur de cette menace avait les yeux rivés sur l'homme mystérieux. D'ailleurs, ce dernier se tourna vers Heiwa et croisa son regard. Le brouillard était moins épais car la masse s'était concentrée pour créer le mur.

Du côté de Shinryu, celui-ci s'était débarrassé facilement de ses enquiquineurs. De toute façon, ils étaient faibles mais avaient servit juste de test. Au moins les intentions de ce brouillard avait été mis au clair. Celui-ci n'était pas ici pour se faire des amis. Mais les objectifs du héros n'étaient toujours pas dévoilés. D'ailleurs, on pouvait voir un sourire sur le bas de son visage, le reste étant caché par sa capuche. Il était ravis de la tournure que prenait les événements. Il fit une courbette pour présenter ses salutations puis le brouillard reprit sa densité une fois l'avalanche terminée. Les deux élus ne purent le poursuivre car des monstres apparaissaient de plus en plus autour d'eux. C'étaient les fameux mi-homme mi-animal qui sortaient du brouillard par attaquer l'un après l'autre leurs pauvres cibles. Il suffisait d'un coup pour les faire disparaître mais le nombre pouvait avoir raison d'eux. Et pour les plus observateurs, on pouvait voir qu'aucun villageois n'était ciblé.

Au centre du village, situé sur un poteau assez haut, était perché un homme très suspect. Armé d'un katana et le regard très sérieux, il épiait les les gestes de ceux se trouvant dans l'arène mystérieuse. Homme suspect


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Dim 3 Jan - 16:41



 
Sélection forcée


 
Quand le loup sort de sa tanière...



 





Le plan avait fonctionné comme il avait prévu, avançant ses pions pour faire sortir le roi de cette partie d'échec. Il était encore une fois la main divine avançant les pièces dans ce petit jeu. Mais un fait n'était pas prévus, comme souvent lorsqu'on avançait en manquant d'informations. Puisqu'un second personnage fort mystérieux avait fait place en ce lieu. Celui-ci même croisant le regard du Jigoku. Qui était-il le héros, ou un nouveau héros? Ou bien un ennemi qui attendait dans l'ombre.

Toutefois cet acte avait permit de mettre en avant les pouvoirs du héros ou de l'un d'entre eux. Rapidité, force, une technique de détection pour ainsi ressentir le danger, mais aussi du contrôle de brouillard. D'ailleurs les deux n'étaient-ils pas liées?
Au moins les protagonistes étaient sorti de leur trou, et maintenant la vérité devait éclater peu importe son origine. Mais craignant que les deux êtres disparaissent à nouveau, la menace évitée, Heiwa se décida à agir rapidement. Chaque secondes comptaient et devenaient déterminantes.Peu importe comment chacun prendrait son geste. En bien ou en mal! Heiwa désirait des réponses et il les aurait. Si en plus de cela, il pouvait encore recruter des héros dans son organisation fleurissante, il ne s'en priverait pas, quitte à montrer sa puissance.

Mais trêve de bavardage, puisque comme dit, ne laissant aucune chance de repli aux deux êtres, le shinobi bondit sur le toit d'une maison, tout en déclenchant son pouvoir endormi. Focalisant sa puissance et sa concentration, sur les deux inconnus, il les propulsa à lui, leur corps victime de l'effet de gravitation. Les regards étaient surement tournés vers lui, mais comme à son habitude, le ninja n'exprimait aucune émotion. Il s'exprima simplement à ses deux interlocuteurs privilégiés, de sa voix froide et posée, alors que la pluie s'intensifia pour prévoir tout nouvel imprévus.

-Nous allons avoir une petite discutions. Suffit de se cacher à présent!

Il était un Dieu au milieu de la ville, les regards rivés sur lui, alors qu'il agissait promptement. Qu'apprendrait-il? Et surtout son pouvoir fonctionnerait-il sur l'un des deux? Mais son cerveau calculateur prévoyait déjà plusieurs coups le cas échéant.






 

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Ven 8 Jan - 22:01


Is this madness ?


Bien évidemment, l'éboulement n'allait pas être la seule épreuve que je devais surmonter. Cela aurait été beaucoup trop simple. Maintenant j'étais encerclé par des créatures imaginaires ressemblant aux deux autres que j'avais fait disparaitre mystérieusement. Au vu de leur nombre et n'ayant aucune connaissance quant à leurs capacités, les risques étaient élevés, c'était certain. Mais comme les hommes le disaient : "qui ne tente rien n'a rien". Toutefois, je ne pouvais délibérément pas foncer tête baissée et ce même si je me trouvais déjà dans la gueule du loup. Néanmoins, il restait un problème de taille. N'ayant toujours pas retrouvé mes capacités, je ne me pensais pas capable de passer en overdrive, ce qui m'handicapait encore plus. Sans oublier que mon alliage ne valait rien du tout et qu'à n'importe quel instant une autre catastrophe pouvait frapper. Peu importe le point de vue, j'étais complètement acculé.

N'ayant plus qu'une seule solution, c'est celle que j'adoptais. Sans prendre la peine de calculer mes chances de survie, je me jetai dans la mêlée.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Sam 9 Jan - 11:02



Une petite armée de monstres hybrides se formait pour attaquer les deux étrangers. Mais avant les premiers échanges, Heiwa avait activé son pouvoir pour attirer de force le héros mystérieux et un homme suspect qui se trouvait à l'opposé. Le ninja possédait une puissance assez digne pour pouvoir faire une telle chose. Ses deux victimes furent donc obligé de venir à lui, par une force invisible et en planant carrément dans les airs. D'ailleurs, au passage ils bousculèrent des créatures de fumée qui les désintégrèrent immédiatement.

Le héros au long manteau noir se laissa faire, ne montrant aucun mouvement brusque, il avait même le sourire aux lèvres devant cette surprise. Mais il fut contraint de sécuriser son atterissage car il fut assez violent. Il avait donc une main et un genou au sol mais toujours son regard rivé vers Heiwa. A cette distance, ce dernier pouvait voir un peu mieux le visage de protecteur de Revest. Une peau blanche, des cheveux noirs, un regard emprunté à un démon.
De son côté, l'homme suspect se débattit un peu mais voyant qu'il n'avait pas le choix, attendit le dernier moment pour se téléporter en toute sécurité près de l'endroit de la réunion forcée. Les trois hommes étaient réunit.

« Quelle confiance... Je ne m'attendais pas à ça. Soit, je vais te laisser une chance de t'exprimer. »

*Dois je l'attaquer?* Demanda l'homme suspect au heros par télépathie.
*Observons d'abord...* Répondit il par le même procédé.



Justement, voila la première créature qui se jeta sur Heiwa. Elles étaient faible mais ce n'était pas une véritable bataille. Peut être un test ou bien autre chose... En tout cas, les deux organisateurs ne se mêlèrent pas au combat et reculèrent petit à petit pour laisser place à cette petite guerre. Ils restaient tout de même à porté de voix pour répondre aux interrogations du ninja.

Du côté de Shinryu, face à cette marée d'ennemis et sa trop récente venue sur Kosaten, celui-ci était débordé. Malgré sa puissance, il n'arrivait pas à s'en sortir. Il arrivait tout de même à se débarrasser d'une grande partie des créatures mais cela ne suffisait pas. D'ailleurs, deux monstres bloquèrent chacun de ses bras et un troisième se plaça devant lui pour lui asséner un coup de griffe sur le torse. L'attaque endommagea l'élu et laissa apparaître quelque chose de surprenant. Du coin de l’œil, le héros venait de remarquer ce fait et leva sa main rapidement. Suite à ce geste, les créatures autour de Shinryu s’arrêtèrent de bouger.

« On a là bas quelque chose d’intéressant... »

Le héros fit signe à son associé de descendre pour une tache bien particulière. Et comprenant ce signe, celui-ci s’exécuta en gardant un œil à Heiwa qui pouvait recommencer à jouer avec sa magie. De toute façon, celui qui semblait être le chef de cette opération, prit à nouveau la parole pour s'adresser au ninja.

« Tu as l'air beaucoup plus fort que ceux que j'ai déjà croisé par ici. Peut être pourrions nous arriver à quelque chose d'autant plus intéressant. »

Malgré ses paroles, les créatures continuaient d'affluer autour de Heiwa, comme pour l'obliger à utiliser plus de puissance pour se débarrasser d'elles avec plus d'efficacité.
A l'opposé, celles autour de Shinryu disparaissaient petit à petit, au fil des pas de l'homme suspect qui se rapprochait de lui. Puis l'élu de Seika fut enfin libre de ses mouvements.

« Qu'est ce que tu es? Un humain? Non... » Dit il en posant deux doigts sur sa tempe droite comme s'il essayait de lire dans les pensées de l'individu mais qu'il n'y arrivait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Sam 9 Jan - 17:03



 
Sélection forcée


 
Le Face à Face



 




Sa tactique avait fonctionné, et le ninja pouvait voir les deux silhouettes venir à lui tel des objets attirés par un aimant. Mais là ou l'un essayait de se débattre sous la force invisible, l'autre accueilli cette invitation avec sourire. Un comportement qui intrigua le shinobi et sur lequel, il tourna son attention. Sans même prêter un regard aux ombres apparaissant tout autour de lui.
Et finalement la confrontation vint, les trois hommes face à face, se jaugeant et s'observant. Mais Heiwa gardait le silence, nullement impressionner par la scène. Il écouta les paroles du héros. Des paroles qui présagées des menaces, lui permettant de lui laisser une chance pour s'expliquer. Une chance? Le héros était aussi prétentieux, et aussi confiant en ses pouvoirs pour croire que celui-ci pouvait se permettre de le défier. Le Rinnegan se posa sur sa silhouette sans un bruit, le vent soufflant dans son manteau noir au nuage rouge.

Deux hommes qui finalement semblait ensemble. Un duo agissant dans ce village, et autant dire que celui qui avait capté son attention était le chef de leur petit groupe. Et tout en gardant un œil sur le comparse, la pluie lui indiquant chacun de ses faits et gestes, il se concentra d'autant plus sur le Héros du village. Toujours silencieux, la Musamune pulsant légèrement d'une étrange lueur. Une créature ombreuse sauta sur lui, alors que la Masamune s'embrasa et dissipa la créature au simple contact. Heiwa n'avait pas bougé, l'arme légendaire et les démons en son sein avait anéanti l'ennemi à sa place.

Son interlocuteur intima à son acolyte d'aller voir l'identité d'une nouvelle personne. Un autre élu était venu ici? Peu importe en ce jour ceci ne l'intéressait pas. IL ne ressentait pas de puissance à cet élu robotique. Néanmoins un fait se révéla, car toutes les ombres autour du robot disparaissaient pour se matérialiser autour de lui afin de le provoquer. Elles savaient qu'elles allaient droit à leur fin, mais elle ne semblait pas réellement consciente. Aucun doute! L'homme qui lui faisait face ou son acolyte les contrôlait.Il avait récolté plus d'information qu'il ne l'aurait espéré, mais pourtant le mystère planait encore, d'autant plus lorsque le Héros s'exclama à nouveau faisant part du fait qu'il n'en est pas rencontré d'aussi puissant que lui auparavant.

Les créatures s'approchaient prêtes à lui bondir dessus. Pour lui faire quoi? IL embrasait simplement l'aura de la Masamune, et elle n'aurait jamais pu l'atteindre. C'était un teste, un simple teste. Soit s'il le désirait, mais avant le Dieu pouvait enfin répondre et prendre la parole. Son regard vide d'émotion et son visage de marbre s’étira:

-Une véritable déception! Tu parles de confiance? Serais-tu aussi confiant et présomptueux en tes pouvoir et en ta puissance pour croire aussi facilement, que tu peux me faire face. Sans même me connaitre. Tu désires quelque chose de moi et pourtant envoi tes troupes...

Les créatures étaient réunis vers lui pour la plupart, et une massa grouillante bondissait sur lui, à quelques mètres à peine. Il ne restait plus que quelques centimètres, ne laissant au ninja plus aucune marche de manœuvre pour fuir ou éviter. Bientôt sa silhouette disparut dans la masse. Mais une légère fluctuation de pouvoir, et aussitôt un mur invisible arrêta net les créatures, qui dans la seconde suivante furent projeter sur des mètres et des mètres en arrière. Certaines disparaîtraient surement à l'impact, d'autre avant de toucher le sol. Mais l'élève de Jirayia  avait attendu le regroupement de ses ennemis pour les anéantir en usant que peu son énergie. Mais comme à son habitude, il avait eu un plan encore plus lointain. Alors que son pouvoir s'étendit au delà des monstre brumeux. Peut être que le héros ne bougerait qu'à peine voir pas du tout. Mais son but était surtout de prendre par surprise son acolyte qui s'en prenait au Robot. Peut être pouvait il s'attendre au pouvoir d'attraction comme tout à l'heure, mais que pouvait-il faire contre une force qui faisait tout l'inverse et était totalement invisible et imperceptible. Une force qui de dos le propulserait et l'éloignerait encore plus de son maître et de l'autre élu. Enfin débarrassé des ombres, du moins le pensait-il pour l'instant, il reprit la parole, son Rinnegan s'intensifiant et devenant implacable tourbillonna dans ses orbites. La Masamune auréolant son corps de cette aura bleutée et noire si commune à présent.

-Cesse de jouer. Je suis ici pour comprendre. Savoir qui tu es et ce que tu fais ici. Mais aussi et surtout ce que tu cherches. Tu sembles apparaître comme un sauveur dans ce village. Mais nombre d'élus disparaissent. Il existe cette brume constante qui ne provient que de toi ou ton acolyte. A présent, que je mets les pièces bout à bout, je commence à douter de ta sincérité et de tes véritables buts pour ce village. Ne t'amuses-tu pas à déclencher les dangers pour les faire disparaître et ainsi devenir le héros qu'on murmure de village en village?Mais peut être auras-tu quelque chose d'intéressant à m'apporter!

Le Jigoku finit par bouger de son immobilité, envoyant sa main à la garde de la Faux dans son dos, pour l’attraper et la planter dans le sol, lourdement. Les voix démoniaque chuchotant et son aura s'intensifiant peu à peu. Une arme ayant la possibilité d'aspirer les démons et de les emprisonner. Réagirait-elle face à cette homme?

-Que cherches-tu, toi et ton compagnon?

La voix, à premier abord, aussi calme et posé que d'habitude, ne laissant aucun doute sur le désir d'en apprendre et sa détermination. Aucun refus d'obtempérer n'était accepté. Mais comment réagirait le héros et surtout son collaborateur qui devait se relever de l'attaque qu'il avait surement prit dans le dos. Rien de méchant, et ce n'est surement pas cela qui aurait pu le blesser, mais quel sera sa réaction?







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Lun 18 Jan - 21:13



Le ninja avait user de ses pouvoirs pour créer une force invisible de répulsion. Toutes les créatures de fumée furent anéantit à un clin d’œil. Mais cette force s'étendit beaucoup plus loin, touchant l'homme mystérieux par derrière et l'envoyant contre un mur. Il s'était rattrapé de justesse à l'aide de ses mains afin de ne pas se le manger en pleine face. Et tout ce qu'il trouva comme réponse, fut un visage mécontent mais un calme total au niveau de ses gestes. Il n'agissait surement que sur ordre de son supérieur. D'ailleurs, il retourna à sa mission du moment, c'est à dire, voir d'un peu plus près l'élu robotique. Il s'en approcha lentement, restant sur ses gardes cette fois-ci, il ne voulait pas tomber une nouvelle fois sur un mauvais tour du ninja.

Du côté du héros, il avait tout de même reculé de quelques mètres. Ce n'était pas une force insignifiante mais il savait qu'il n'était pas vraiment la cible de cette attaque. Cet élu avait du répondant et cherchait des réponses aux mystères entourant ce village. Il n'en attendait pas moins de lui. Et évidemment, il fallait lui répondre. Le concerné se redressa lentement puis reporta son attention sur Heiwa.

« Je ne suis pas à l'origine des catastrophes. Je le protège vraiment des dangers qui arrivent. Mais tu as raison, élu. Je ne suis pas ici pour jouer le gardien de ces innocents. Je m'efforce de construire quelque chose. J'ai besoin de puissance. Il est inutile de tout résoudre par sa seule force. Les rois ont leur armée et les dieux ont leurs croyants. Je ne fais qu'appliquer ce schéma. »

La faux que tenait cet élu était intrigante. Elle dégageait une énergie maléfique, tout à fait dans les goûts de notre héros. Ce n'était pas pour ça que lui même était démoniaque. Juste un penchant qui le menait peut être vers sa propre destruction. En tout cas, il afficha à nouveau ce sourire de satisfaction. Il était inutile d'en arriver jusqu'à un combat entre les deux. Même si une partie de lui même ne demandait que ça. Le héros décida de s'ouvrir un peu plus et enleva sa capuche pour dévoiler son visage (cf. mon avatar).

« Je me nomme Mukuchi. Je vois que les ténèbres sont tes alliés. Personnellement, je n'ai rien contre eux. Je suis même prêt à les accepter dans mon camp. Et toi, que cherches tu? Il y a un désir de puissance chez toi. Un besoin de découvrir la vérité ultime. Peut être partageons nous les même idéaux. »

Mukuchi reprit un visage plus neutre et leva son regard vers la pluie. Cette eau n'était pas naturelle, son corps le ressentait. Il en avait même des frissons, une excitation palpitante qui lui donnerait presque envie de trucider un pauvre innocent, là tout de suite. Mais il préféra se retenir et de voir si cet élu allait venir dans sa direction. D'ailleurs, il n'y avait plus aucun signe des créatures d'ombre. Le calme était revenu.

« Ce monde doit changer. Et je veux devenir l'un des acteurs qui en sera la cause. Utiliser ce village n'est qu'un moyen pour arriver à mes fins. Et il y en aura d'autres dans le futur. Qu'en dis tu? Changeons ce monde ensemble. »

Il leva ses mains sur le côté comme pour accueillir la pluie à bras ouverts. Pendant que son acolyte traînait le cyborg un peu plus loin. La brume s'était épaissit tout autour du village afin de bloquer l'accès de l'extérieur. Il fallait un contrôle total sur les allées et venus dans ce village. Une preuve que le groupe de Mukuchi savait ce qu'ils faisaient. Peut être devait il montrer un peu de sa puissance pour convaincre le ninja. Il espérait ne pas en arriver là. De toute façon, il avait pleinement confiance en ses propres capacités de destruction. Il se voyait déjà supérieur à n'importe qui. Même si c'était un tord, la confiance en soi était primordial pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mar 19 Jan - 23:02



 
Sélection forcée


 
Les pour-parler



 




Bien il n'avait rien à craindre de l'acolyte et le héros face à lui n'avait pas prit mal l'insignifiante attaque qui avait été utilisé pour détruire les importuns. D’ailleurs plus aucune ombre ne se trouvait alentours, laissant septique le Jigoku qui s'attendait à plus de résistance que cela. Mais au moins ceci permit de se concentrer plus à même à son interlocuteur, pendant que le second s'occupait du robot. Étrange créature qu'était cet élus. Et il agirait si un quelconque mal lui était fait. Non par charité, mais par intérêt!

Pour l'instant, les paroles du héros firent luire le Rinnegan. Attirant d'autant plus son attention, alors que cet étrange personnage lui révélait une partie de ses intentions sans trop en dire. Et surtout déclarait clairement qu'il se moquait bien de ce village et ses habitants, du moins pas au sens où on l'entendait. Il avait un but, un projet et ces villageois n'étaient autre que des pions. UN art qui parlait très bien au ninja, puisque lui même employait souvent cette tactique.Mais comment trouvait-il cette puissance dont il parlait? Si on réfléchissait à sa façon de parlait, la logique prouverait que le héros cherchait à se faire bien voir des villageois, pour qu'il soit adulé tel un super héros ou un véritable Dieu sauveur. Mais en soit ceci n'augmentait pas sa propre puissance. Alors qu'elle était ce plan, et pourquoi d'autres élus avaient disparut?

Tant de questions dont le héros n'avait pas encore dévoilé les réponses. Par contre à travers sa capuche, il put percevoir un étrange sourire, qui se révéla vite, alors que son interlocuteur montra son identité. UN étrange personnage, dont la puissance ne faisait aucun doute. Mais pourquoi se montrait tout d'un coup? Toutefois, nullement surpris ou impressionné, le Jigoku resta stoïque et indifférent. Impassible et nullement dérangé ou surpris. IL attendait que le sauveur dévoile ce qu'il cachait. Et fort heureusement, il ne fut pas déçu, même si une montagne de questions venait. IL regarda attentivement agir le fameux Mukuchi sans broncher.  Heiwa ne bougeait pas même lorsque le robot fut amener par son acolyte. Ni même, alors que la brume s'épaississait autour de lui, bloquant chaque issue. Cette brume? IL était étrange que son interlocuteur puisse influencer cela. Et son compagnon n'avait pas l'intelligence ou l'art pour agir de cette manière. Se pouvait-il qu'il existe un troisième membre? Cette idée n'était pas incongrue, et même s'il avait tord, il ne devait pas délaissé cette possibilité.

Heiwa, tint le regard un long moment au héros, alors qu'il se trouvait seul dans le plus grand calme. Une certaine folie émanait du sauveur, brisant la belle légende qui tournait autour de lui. Puis Le ninja se mit à avancer, pour se tenir à une distance de sécurité. Son Rinnegan cherchant ce qui ne pouvait être vu par des yeux mortels. Puis finalement, il s'exclama d'un ton posé, sa Masamune gagnant à nouveau son dos, mais prêt à être dégainé dans la seconde même.

-Avant tout, tu demandes une alliance, mais te gardes bien de nombreux secrets. Comment pourrais-je m'allier ou faire confiance à un être qui me cache tant de choses?

Il laissa un instant de silence, tout en lui tournant autour, sans une once d’agressivité. Son silence lourd de sens, voulait faire réfléchir l'homme sur les questions sans réponses. Puis finalement, le shinobi reprit la parole pour mettre le doigts directement sur ce qu'il entendait.

-Qu'essayes-tu donc de construire ici? Et comment désires-tu acquérir cette puissance? Et pour quelles raisons exactement désires tu changer ce monde?


Son regard croisa un instant celui de Mukuchi, alors qu'il continua cette fois-ci sans aucune question, mais plus aux réponses et aux dires de son interlocuteur.

-Par contre tu te trompes sur de nombreux points. Je ne suis pas allié aux ténèbres, mais je te félicite de les avoir remarqués si facilement. Non, en aucun cas je suis avec elle, je les domine. Je me sers d'elle et de la puissance qu'elles peuvent m'apporter! Ne fais pas erreur!

Néanmoins comme toi, je désire changer ce monde. Peut être n'avons nous pas la même vision de ce changement, mais en effet, tous deux désirons ce changement. Un changement qui est déjà en marche. Un changement qui surviendra bientôt et frappera fort!


S'arrêtant enfin de tourner autour de lui, il se mit à nouveau face à lui, ses pupilles divines tourbillonnant dans leur orbites, comme si elles essayaient de voir la vérité parmi le faux qu'il pourrait lui annonçait. Toutefois, une dernière phrase fut soufflé:

-Mais pourquoi dit-on que certains élus ont disparut? N’essaierais-tu pas de me piéger moi aussi? D'ailleurs, un fait m'intrigue. Ton compagnon n'a pas le savoir et l'intelligence pour jouer avec cette brume qui nous entoure, ou même les ombres que j'ai détruis. Et je ne pense pas que tu es un tel pouvoir ou don. ME cacherais-tu quelqu'un d'autre?

Ses sourcils s'arquèrent, sérieux et jouant le tout pour le tout. IL semblait si sûre de lui d'apparence, comme s'il avait percé à jour. Et pourtant au fond, la situation était tout autre. IL avait eu cette idée, sans réellement savoir. IL prêchait donc le vrai du faux pour connaitre la vérité. Avait-il vu juste? OU se trompait-il? Dans tous les cas, il ne risquait, à priori rien, à essayer!








 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Mer 20 Jan - 19:35



L'élu en face de Mukuchi posait beaucoup de questions. Dans un certain sens, cela voudrait dire qu'il était intéressé par les propos du pseudo héros. Doucement, celui-ci se faisait attirer vers cet engrenage qu'il avait mit en route. Mais il était quand même un peu gêné de devoir répondre à toutes ces interrogations dès le premier entrevu. Il fallait garder du mystère, des informations secrètes afin de ne pas se faire trahir dès la première occasion. Les deux camps ne se faisaient pas confiance pour le moment, alors dévoiler son plan si vite, relevait du suicide. Par contre, il devait montrer un peu de bonne foi et lui divulguer sa stratégie petit à petit, au fur et à mesure qu'il saura qu'il pourra lui faire confiance.

« Ce village me sert de ravitaillement. Tu as raison, je me sers principalement des voyageurs comme source d'énergie à stocker. Quelques élus malchanceux ne se sont pas montrés digne de poursuivre leur chemin. Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas les utiliser alors je me suis débarrassé d'eux. D'autres ont simplement rebroussé chemin suite à quelques accidents... »

Ce qui le surprit un peu, c'était cette déduction qu'avait le ninja sur un troisième allié dans le camp de Mukuchi. Il ne se trompait pas mais fallait il vraiment lui dévoiler son identité? En vérité, un endroit au chaud aurait été plus sympathique pour discuter. Cette pluie était revigorante mais l'ambiance n'était pas très calme. Et pour nouer une alliance, il fallait un cadre plus posé. Alors pour faire ça dans de meilleure condition, il fallait changer d'endroit.

« Pour répondre à tes interrogations, que dis tu d'aller parler de tout ça dans un lieu plus calme et à l'intérieur. Je te promet qu'il n'y a aucun danger. Si je voulais vraiment te tuer, je le ferais moi même et tout de suite. »

Le samouraï sans épée afficha un léger sourire pour montrer une image moins antipathique. En terme de relation humaine, il fallait faire un effort quand même. D'ailleurs, il lui tendit une main comme pour l'inviter à le suivre. Et pour montrer l'exemple, ou carrément pour faire avancer les négociations dans sa direction, il sauta du toit où ils étaient et marcha en direction d'une allée. Celle-ci les menaient vers l'extérieur du village. Et plus Mukuchi avançait et plus le brouillard tout autour de lui s'amenuisait pour créer un chemin.

Arrivé devant un mur de roche, il jeta un regard rapide derrière lui pour voir si le ninja était toujours là puis reporta son attention devant lui. Quelques secondes plus tard, ce mur s'évapora comme par magie pour laisser place à un tunnel dans la roche. Il y pénétra sans hésiter et attendit son invité quelques pas plus loin. On pouvait voir au fond de la pièce le troisième homme suspecté. Un oni très bien habillé et pas très costaud à première vu. De la fumée s'échappait de la pipe qu'il avait entre les dents. Celui-ci ne semblait pas surprit d'avoir du monde autour de lui.

« Bienvenue dans mon antre... »

Ymir
La pièce n'était pas très grande et il n'y avait que très peu d'objets qui traînaient. Quelques outils de tortures? En tout cas, on pouvait aussi voir des gens endormit au milieu d'un cercle magique tracé au sol. Quelques bougies allumées pour éclairer tout ça et des traces de sang sur quelques parois.

« Il est normal de ne pas faire confiance à quelqu'un immédiatement. Je prends un risque en te dévoilant tout ça. Moi je ne connais pas grand chose de ton côté. Je te présente Ymir et comme tu peux le voir, le brouillard vient de lui. »

Ymir respirait assez vite et semblait souffrir. Il tenait au creux de sa main droite une pierre rouge qui brillait et qui supposait qu'elle était active. Il resta silencieux comme à son habitude et continuait à faire son travaille. Il le faisait de son plein gré bien évidemment mais on pourrait croire qu'il se faisait exploiter par Mukuchi dans cet environnement.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Ven 22 Jan - 0:14



 
Sélection forcée


 
Négociations!/color]



 






Sa venue devenait de plus en plus intéressante, et surtout plus utile qu'il ne l'aurait pensé. Là où il désirait rencontrer le héros et essayer de le manipuler pour agir pour ses propres dessins, il rencontrait un supposé allié qui souhaitait lui aussi agir en Kosaten. Peut être pas de la même façon, mais il pouvait toujours s'entendre sur plusieurs points, le moment venu il verrait ce qu'il adviendrait de cet échange de bon procédés. Mais tout ceci était une vision utopique, misant sur le fait que son interlocuteur était sincère et n'essayait pas de le trahir à la première occasion. Après tout, ce fut les première craintes avec Rhadamanthys, au début! Maintenant les deux se méfiaient toujours, ceci étant dans leur nature, mais ils avaient bien plus confiance en l'autre.

Mais chaque situation et chaque interlocuteur était différent et lui ne faisait pas exception, malgré ses belles paroles. Il patientait avant de prendre une quelconque décision, écoutant toutes les paroles de son hôte. Du début à la fin, faisant comme souvent ses réponses dans son esprit, autant que ses questionnements. De manière chronologique, le JIgoku reprenait chacun de ses propos, dans son subconscient

~Ainsi d'autres, avant moi et le robot, étaient bel et bien venu ici. Des élus dont il s'est débarrassé avec ses acolytes. Mais qu'est-ce qui me garantit, qu'il ne me tend pas un piège comme au précédent. En quoi, je pourrais être à ses yeux plus digne que les autres? ~

D'ailleurs, l’enchaînement de son discours n'augurait rien de bon. Pire, il pouvait confirmer les craintes d'un piège. Certes, s'il avait voulu l'attaqué, il aurait pu le faire avant. Mais de mémoire, les précédent héros des royaumes avaient disparut en s'éloignant du village. Et peut être ne cherchait-il pas à tuer ou attaquer mais tout autre chose dans son plan si mystérieux. IL était peut être, à ses yeux qu'un simple pion à utiliser sans savoir qu'il avait à faire à un Dieu...

Finalement, le saumurai le força en un sens à le suivre. Il pouvait rester là, et disparaître du village, ou le suivre en prenant un grand risque de tomber dans un traquenard. Mais confiant en ses capacités et ne craignant personne, le Jigoku désirait des réponses et le suivit sans grandes hésitations. Peu impressionné par la brume qui formait le chemin, ou encore le mur qui disparut devant lui, ou la présence d'une tierce personne comme il avait bien deviné. Une confirmation de plus dans ses insinuations! IL s'y engagea tout de même sans attendre, pour se retrouver face à face devant le duo. Un regard un peu plus marqué sur l'oni, sans pour autant parler. Il était resté silencieux, jusqu’à présent!

Détournant son regard du duo, il balaya la grotte de ses yeux perçant, qui ne pouvait rater aucun détails ou élément. Des rituels étaient appliqués ici, et directement sur des cobayes vivants. Mais n'ayant jamais vu ceci auparavant, il ne comprenait rien à leur plan, et leur façon d'agir. IL tenta de chercher des éléments qui pouvaient l'aider à mieux comprendre et à connaitre l'utilité de tels expériences. Mais Mukuchi reprit enfin la parole, attirant son attention, sur lui. Son visage resta de marbre, alors qu'il tourna la tête vers le dénommé Ymir et Mukuchi. Lui révélant quelques détails, qui au final n'avait pas grande importance en cet instant.

Sans un mot, il s'avança un peu plus dans la grotte pour se retrouver en plein milieu. Il observait tout, plus intensément et de plus près, tout en cette fois-ci prenant la parole, tout en continuant son analyse.

-Mettons que je t'accorde le bénéfice du doute. J'accepte pour l'instant, le peu que tu m'apprends. Du moins je m'en contenterais. Mais dis-moi en plus sur ce lieu, et vos rituels. En quoi consiste t-il? Si les réponses me conviennent et en dévoile assez, je répondrais à tes questions en conséquence. Que veux-tu savoir, jeune Mukuchi?

Il avait terminé son analyse durant son discours, pour reporter son rinnegan sur le duo mystérieux. Deviendraient-ils alliés? Ne perdait-il pas de temps en venant ici? Seul la suite des événements allait révéler une telle révélation. Mais aucun doute que si cette alliance avait lui, elle aurait un impact direct sur Kosaten...





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Ven 22 Jan - 14:07



Le ninja l'avait suivit jusqu'à son antre et Mukuchi en était ravi. Cet endroit était un peu glauque, pas très accueillant mais ce n'était pas important. Comme depuis le début, ct élu se montrait très curieux. Le samouraï espérait tout de même que ce n'était pas un espion d'une qeulconque organisation. Il y avait eu la menace de la secte noire par exemple, ou bien une nation ennemi. On ne savait pas d'où il venait après tout.
Cependant, Mukuchi, ou anciennement Asura, venait de se rappeler de quelque chose. Ce visage lui était familier. Il l'avait déjà rencontré quelque part mais il n'arrivait pas à se souvenir où exactement. Il fit mine de réfléchir, jetant un regard vers Ymir au cas où. Par contre, il devait répondre aux interrogations de son invité.

« Et bien... Je vais te faire une démonstration, plutôt que de se perdre en explication. Ymir? Vas-y. »

Suite à cet ordre, le concerné se leva et quelques secondes plus tard, le ruby au creux de sa main s'arrêta de briller. D'ailleurs, il rangea la pierre dans l'une de ses poches et s'approcha du cercle magique à côté. Au milieu se trouvait deux hommes endormit et attachés. Ymir posa ses mains sur le bord du cercle magique et celui-ci se mit à scintiller d'un rouge vif. De petits éclairs s'échappèrent du cercle et des corps et lentement, les hommes se désintégrèrent. Jusqu'au moment où il ne restait plus rien d'eux. L'énergie ainsi transmutée se métamorphosa en une pierre rouge d'à peine un centimètre.

« Comme tu peux le voir, il crée une nouvelle sorte d'énergie à l'aide de corps vivants. Cependant, il faut plus de corps pour créer un ruby plus conséquent. Regardes cette pierre, elle est ridicule... Mais ce n'était qu'une démonstration. J'ai prévu d'en créer de plus grosses. Cette énergie va servir à beaucoup de choses. »

Mukuchi attrapa la pierre rouge qui était en lévitation et l'observa au creux de sa main. Puis il la jeta en direction du ninja afin qu'il l'attrape. Ce dernier pouvait ressentir une énergie dès qu'il sera en contact. Il y avait plusieurs manières de l'utiliser et Mukuchi allait lui en donner quelques exemples.

« On peut créer des armes. Améliorer des soldats. Les vendre ou bien servir à faire peur d'autres organisations. La guerre est un excellent moyen de rendre cet outil indispensable aux gens. Mais avant cela, il faut qu'il y ai une guerre. Je trouve que les trois nations se reposent un peu trop sur leur laurier ces temps-ci. Cette guerre froide ne fait que les tuer à petit peu sans rien apporter à Kosaten. »

Mukuchi donna son opinion sur l'état actuel du monde. Derrière cette déclaration qui pouvait en friser plus d'un, il se demanda quel était l'avis de son invité. Bien entendu, Mukuchi cachait d'autres projets plus personnel mais il était inutile de tout dévoiler. Cela rendrait les choses plus compliqués et pas forcément nécessaire. Tant que l'objectif principal était atteint, alors le reste suivra de lui même.

« Et toi? Qu'en penses tu? »

A ce moment là, il se rappela finalement de ce visage. Il avait rencontré Heiwa au château de Sul Hei. Bien évidemment, le ninja ne pouvait pas le reconnaître sous cette nouvelle forme. Alors il était normal d'agir en parfait inconnu. Mais avait il assez de témérité pour se soulever contre son pays. Un élu de Fuyu tout comme lui. Mais Mukuchi n'était plus affecté par son sceau...

Ymir alla se reposer contre un mur. A l'extérieur, la fumée venait de se dissiper un peu, signe que son invocateur était fatigué.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Sam 23 Jan - 16:16



 
Sélection forcée


 
La découverte d'un pouvoir./color]



 




Incroyable, tout bonnement incroyable! Non seulement son interlocuteur lui montrait une démonstration à ses paroles, mais en plus il semblait soit lui faire assez confiance et prouver son désir d'alliance, alors que lui même n'avait rien montré encore. Ou bien avait-il simplement assez confiance en lui et ne le craignait pas. Pour le Jigoku s'était un peu des deux, il n'était pas assez stupide pour tout lui révéler, mais désirait réellement cette alliance. Qu'avait-il fait en si peu de temps pour ainsi attirer son attention?

Pourtant le ninja se concentra sur la démonstration. Deux hommes dont il se moquait éperdument disparaissait sous ses yeux en poussière, sans même pousser un cri. Discret et rapide, les deux corps disparaissaient pour laisser place à une pierre rouge, comme détenait le fameux Ymir. D'où venait une telle découverte?  Quels en étaient les fondements, comment tout ceci fonctionnait? Aussitôt, Ymir et Mukuchi eurent plus d'intérêt aux yeux du Dieu. Lui qui était venu pour recruter un simple héros, était face à une découverte bien plus importante et impressionnante encore... IL avait tant envie de tenir en main ce rubis. Ressentir la puissance dont il parlait. Et comme s'il avait lu dans ses pensées, le héros lui lança la pierre précieuse, qu'il réceptionna sans aucun problème. Aussitôt, l'énergie se transmit dans sa main pour se répandre légèrement comme des petites fourmis. L'énergie était faible, mais ceci était suffisant pour attirer le ninja. Mais plus que le ninja, Masamune réagit, entourant la main de son possesseur d'une aura bleuté et noire, prête à dévorer cette énergie vitale. Et si ce rituel était en rapport avec les âmes de la Masamune. Peut être que le fonctionnement était similaire, même si différent aussi. Une âme ou une énergie vitale était enfermée dans un objet ou un artefact pour Masamune s'était la Faux, pour les deux hommes se fut ce rubis. IL la souleva devant ses yeux pour l'observer de plus près, comme si son rinnegan pouvait voir quelques chose que le commun des mortels ne pouvait comprendre...

Un fait qui n'était pas anodin car les pupilles liés à l'âme parvenait à voir les deux âmes humaines mêlaient l'une à l'autre dans une énergie pure. Elles s’entrelaçaient de manière si intense qu'il en devenait rapidement difficile à les discerner l'une de l'autre... Telle une fusion. Concentré dans sa contemplation, il écouta attentivement le discours de son hôte, sans dire un mot.

Son raisonnement était poussé, clair et précis. Et il voyait juste. En un sens le Jigoku possédait le même état d'esprit. Tout ceci, cette guerre froide dévorait Kosaten petit à petit, mais surement. LEs éloignant encore plus de leur retour dans leur univers commun, de la paix universelle. Oui, il fallait créer des armes et déclencher une guerre pour détruire tout et rebâtir sur des bases plus saine. Ce que le Jigoku avait toujours désirait. Enfin ce qu'il pensait, il pourrait l'évoquer à haute voix, puisque son interlocuteur lui demanda son propre avis! Pour la première fois en Kosaten quelqu'un l'avait intéressé au point qu'il puisse s'exprimer longuement, ses yeux brillant de plaisir et de désir. Il envoya à son détenteur le rubis, alors que le Jigoku prenait enfin la parole:

-Je suis impressionne par cette découverte et très curieux de savoir comment tout ceci fonctionne exactement! Mais je suis aussi surpris que tu me montres tout ceci, au lieu de le garder bien secrètement. Toutefois, je suis d'accord avec toi! Cette guerre froide est un plus grand danger encore, d'autant plus avec ce que j'ai pu apprendre sur les royaumes de Seika et Minshu. Mais sache que les pièces de l'échec sont déjà en action, des élus marchent déjà pour agir dans le sens que tu désires. J'en fais moi-même parti...

Je désire comme toi que ce monde sombre dans une véritable chaos, dans une apocalypse qui détruira tout, afin de tout reconstruire sur de bonnes bases, et apporter une Paix sans égale. Un derniers combat pour que la Paix règne, peu importe les sacrifices, la douleur et la souffrance que cela causera! Mais pas que sur ce monde!


Il prit une pause, s'approchant un peu plus de l'ancien Asura, son visage devint aussi statique que du marbre, à nouveau, alors qu'une question vient lui titiller l'esprit. Et il revint tout simplement sur ce rituel:

-L'énergie que tu crées ainsi, devient-il plus puissant suivant l'énergie que tu assimiles? OU bien seul le nombre compte? Ne pourrait-il pas être plus intense, si nous prenions le corps d'élu, ou... Celui d'un des trois faux-dieu?

Oui, son esprit calculateur voyait sur le plus long terme, et si l'obtention de l'énergie d'un dieu pouvait ainsi créer un rubis d'une grande puissance comme il parlait, tout deviendrait aussi limpide que de l'eau de source. IL avait toujours désirait asservir les faux-dieux de ce monde et se servir ainsi de leur puissance. Ce Mukuchi en apportait le moyen. Comme si le destin les avait placé l'un sur l'autre pour une bonne raison... Pour cette raison! Sans attendre de réponses, qu'il lui donnerait en même temps, il continua sur sa lancée:

-Tu m’intéresses Mukuchi, même si je sais que tu me caches des choses, autant que je t'en cache! Ceci est naturel! Mais nous avons un but commun, et même si la finalité peut être différent le procédé reste le même! Donc sauf si je découvre que tu me trahis ou que tu essayes de te servir de moi d'une quelconque façon, ta proposition pourrait être acceptée... Mais sache si l'inverse se déroule, il n'y aura aucun lieu, ni aucune puissance de ce monde pour te protéger ou te cacher!

Dans les ténèbres de la grotte, Masamune fit trembler le sol, s'auréolant de cette aura bleutée et noire, comme pour répondre aux paroles de son porteur. Face au duo, il n'y avait pas qu'un homme, ou même un dieu, mais des milliers d'âmes, d'énergie et de puissance. S'était tout un monde et toutes les âmes du passé qui se présentaient ainsi. Discret mais pourtant bien présent et oppressant. De plus il n'y avait pas que ça, le Shinobi avait d'autres cartes dans sa manche, plus secrète encore pour quiconque pouvait le trahir.

Mais en ce jour, il espérait que son interlocuteur ne tente rien en ce sens, et que cette alliance perdure. IL commençait à obtenir le respect et l'intérêt du Dieu de la Paix. Mais il devrait travailler ensemble et se suivre les jours à venir!









 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Dim 24 Jan - 19:48



Apparemment, son spectacle venait de plaire au ninja. Tout allait dans le bon sens et les plans de Mukuchi se dotait maintenant de nouvelles options. Il trouva un nouvel allié qui pouvait surement lui apporter des choses. Il fallait tout de même rester sur ses gardes mais le samouraï devait expérimenter le travail de groupe. Du moins en tant que nouvelle incarnation humaine. L'esprit ancien qui avait fusionné avec Asura a déjà connu la guerre et le travail d'équipe mais pas Mukuchi lui même. Un étrange mélange entre souvenirs de deux entités différentes...

En tout cas, Heiwa semblait toujours aussi curieux et lui demanda même si ce rituel pouvait s'appliquer aux dieux. Face à cette question, le faux héros jeta un regard vers Ymir. Ce dernier avait bien entendu la question aussi et lui fit un signe de tête qui montrait la négation. Et Mukuchi comprit pourquoi il n'en était pas capable. Il devait donc présenter la conclusion à son nouvel allié.

« On a déjà essayé de transmuter des élus et nous n'y sommes pas parvenu. Je pense que la marque qui les lie aux dieux les protège. Je suppose qu'il est donc impossible d'appliquer ce rituel sur un dieu lui même. Mais je pense qu'en théorie cela est possible. Mon compagnon est désormais le seul représentant de son clan et il n'a pas eut le temps nécessaire pour développer davantage cette compétence. Il lui faudrait une pierre philosophale énorme pour booster sa puissance. »

En disant sa dernière phrase, cela indiquait clairement qu'il lui faudrait une tonne de gens en sacrifice. Heiwa était peut être apte à lui offrir ce genre de cadeau. Mais ce n'était pas encore la priorité. Avant de s'attaquer aux dieux, il fallait contrôler la population humaine. De plus, le ninja le mettait en garde sur la trahison et il devait répondre à ça.

« Il n'y a pas de doute à avoir. Si comme tu le dis, il y a d'autres personnes sur ce projet, vous pourrez compter sur moi. D'ailleurs, je suis un mercenaire, alors vous pouvez m'utiliser comme bon vous semble. Je n'ai pas l'intention de créer d'organisation secrète. Etre libre et servir un intérêt me va tout à fait. L'argent achète mes services mais ce projet là passe avant tout. »

Contrairement à Heiwa, Mukuchi ne recherchait pas vraiment une paix durable mais plutôt le contraire. Mais pour avoir une paix éternelle, il est primordial de craindre une menace quelconque. Asura servait de menace invisible et pourra même agir de la sorte dans le futur. Un ennemi qui traverserait les âges et qui impacterait cette paix fragile. C'était ce qu'il comptait faire au fond de lui. Jusqu'à ce qu'un ennemi plus fort que lui l'abatte. Pour le moment, il n'a encore jamais trouvé d'adversaire à sa mesure. La guerre qui allait sonnait, lui désignera peut être un rival digne de ce nom...

« Alors? Associé? »

Mukuchi lui tendit la main en signe de serment. Il n'attendait plus qu'on lui sert la main et la descente vers les enfers pouvaient à nouveau se mettre en route. En tout cas, il savait qu'il ne fallait pas rester plus longtemps dans ce village. Il était temps de le faire disparaître et changer de lieu, ne serait ce que pour la sécurité d'Ymir. Ce dernier était traqué par une organisation très célèbre...

« Par contre, on va devoir se quitter ici pour le moment. Nous devons changer de lieu pour notre sécurité. Et je vais lancer ma phase finale concernant ce village. Si tu veux y assister, il faudra que tu observes de l'extérieur. Il est dangereux pour toi de rester au milieu de tous ces gens. »

C'était un conseil d'ami comme on dit mais c'était surtout pour lui éviter des problèmes. Mukuchi comptait transmuter le village entier pour créer un ruby de bonne qualité. Il ne lui avait pas dit pour lui faire une surprise s'il comptait rester pour jeter un œil. A divers endroits de Revest se trouvaient des cercles magiques et quelques autres ingrédients pour le rituel. Mais cette fois-ci, l'ancien Asura allait devoir participer à sa création car Ymir n'allait pas y arriver tout seul. Il ne fallait surtout pas qu'Heiwa le voit dans un état de fatigue, au risque de voir son image un peu dégrader.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Dim 24 Jan - 21:04


Truth


Activation du programme de réhabilitation... 10% effectués. Séquence de remémoration enclenchée. Pertes de données constatées.
Un chef d’œuvre... T-42... La création qui se rapprochera le plus de la perfection... Le seul être potentiellement capable d'arrêter la Menace...
L'ordre a été donné de garder ses plans secrets... Mais ce serait absurde...
Son nom sera Shinryu ? Oui, c'est celui que je lui aurai donné... Le problème est qu'il risque de rayer le système solaire de l'univers avec tout la puissance qu'il contient...

J'ai trouvé un moyen de te léguer les informations qui te permettront de fonctionner à 100% de tes capacités... Le sceau se brisera lorsque la situation sera critique... Gain de puissance phénoménal... Risques d'instabilité...

Activation du programme de réhabilitation... 33% effectués. Lancement de la procédure de démarrage... Lecture des plans en cours...
Je ne sais pas ce qu'il se passera... Désactivation ou nouvel état de puissance... Fin de ton existence ou renouveau... Changements irréversibles...
Procédure terminée. Activation du programme de réhabilitation... 50% effectués. Initialisation des nouveaux paramètres en cours...
Ton système principal sera opérationnel... Ton système core sera activé... Ta mémoire complète... Plus de données manquantes... Meilleur temps de réaction... Possibilité de comprendre les sentiments humains...

Initialisation terminée. Activation du programme de réhabilitation... 99% effectués. Finalisations en cours...
Tout devrait fonctionner. Bon courage mon dernier bijou !
Programme de réhabilitation effectué. Vérification des paramètres effectuée. Le programme T-42 est fin prêt. Lancement du programme.

D'un seul coup je refis surface. Il me fallut un temps d'adaptation pour que tout un tas de nouveaux paramètres soient activés mais je me sentais comme complet. Je n'avais plus aucun désagréments et tout m'indiquait que j'étais enfin complètement réparé. C'était une nouvelle inespérée. Enfin je n'avais plus à craindre de ne pas pouvoir être capable d'effectuer telle ou telle action. Il était temps de faire place à Shinryu au maximum de ses capacités.

Ma mémoire tampon me revint et je fis un rapide relevé de la situation pour la comparer avec les évènements récents. J'avais été endommagé par des créatures fantasmagoriques qui avaient disparues et un être étrange s'était approché de moi pour constater que je n'étais pas humain. Or, à présent, il n'y avait plus de trace de créatures et j'étais flambant neuf. Seul l'homme était encore présent et à en déduire par ses faits et gestes, il représentait une menace potentielle. Devais-je le neutraliser ? Ce n'était pas un choix judicieux, mieux valait que je l'interroge.

Réactivant mes circuits principaux, et en me rendant compte que je possédais une quantité d'énergie bien supérieure à celle que je possédais avant ma réactivation, je me manifestai de ma voix métallique légèrement plus harmonieuse qu'à l'accoutumée.

-"J'aimerais que le sang ne coule pas. Qui êtes-vous et que me voulez-vous ?"

Je m'étais relevé sans un bruit et m'étais armé de mes sabres dont la couleur des lames était bien plus visible, prouvant encore une fois que j'avais eu un gain conséquent d'énergie. Le fait que je ne grince plus m'avait surpris. En général, après un moment passé en stase, mon corps semblait peiner à se mouvoir, ce qui ne semblait pas être le cas en ce moment même. Je ne savais pas encore parfaitement ce qui s'était produit, mais pour la première fois depuis que j'avais débarqué sur Kosaten, il semblait qu'un évènement heureux s'était produit.

-"Au moindre mouvement suspect, je n'hésiterai pas à vous ôter la vie, attention à ce que vous prévoyez de faire. Le calibrage de mes capteurs détecteront le moindre de vos mouvements avec une précision allant jusqu'au femtomètre par seconde."


Et je ne plaisantais pas. Si je le voulais, je pouvais savoir avec précision à quel moment et à quel endroit une goutte de pluie allait tomber depuis le ciel. Si l'homme se montrait menaçant, il allait payer les frais de mes nouvelles aptitudes.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1016
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Dim 24 Jan - 22:27



A l'intérieur de la grotte, Heiwa venait d'accepter sa proposition puis quitta les lieux comme conseillé. Pendant ce temps, Ymir avait un peu reprit ses forces. Sa respiration était redevenu normale puis il prit une grande bouffée d'air pour évacuer son stress. Mukuchi s'approcha de lui et le jeta un regard suivit d'un hochement de tête en guise de signal. Les deux savaient qu'il était temps de finaliser leur plan concernant ce village. Et ils se placèrent tous les deux autour d'un cercle magique au fond de la grotte. Bien entendu, Ymir désactiva complètement son brouillard à l'extérieur.

D'ailleurs, que se passait il à l'extérieur? Shinryu venait de se réveiller et l'homme mystérieux de tout à l'heure se trouvait non loin de lui. Et comme toute personne surprise durant leur sommeil, l'élu s'était mit en garde, prêt à se protéger en cas de menace.

« Du calme. Mon patron ne veut plus te voir mort. Apparemment, tu as attiré sa curiosité. Mais si j'ai un conseil à te donner, tu devrais partir d'ici. Les villageois sont condamnés et tu ne peux pas les sauver. Avec ta force actuelle, tu ne ferais que gâcher ta vie. D'ici quelques minutes, ce village deviendra désert... »

L'homme mystérieux ne dégaina pas son arme pour lui prouver sa bonne foi. Il leva même ses mains un peu en l'air pour accompagner ses mots. Bien sur, il ne lui donna pas les détails de ce qui allait se passer dans quelques minutes. Les élus n'auraient potentiellement pas de danger à craindre mais il y aurait peut être des effets secondaires sur le rituel futur. Alors Mukuchi préféra faire sortir tous ceux dont il estimait de la valeur.

« Moi aussi, je dois m'en aller. Mais sache qu'on garde un œil sur toi. Surveilles tes arrières... »

Et sur ces mots, l'homme mystérieux s'en alla. Shinryu pouvait remarquer qu'il n'y avait plus de brouillard et le ciel laissait apparaître un magnifique couché de soleil. Les villageois étaient sortit de leur maison, ne se doutant pas du sort qui leur était réservé.
Une minute plus tard, le sol commença à légèrement trembler. Ce n'était pas le signe d'un tremblement de terre mais autre chose. A différents endroits du village, des cercles magiques s'activèrent, dégageant des étincelles ressemblant à un courant électrique. La panique se créa dans l'esprit des gens qui retournèrent se cacher chez eux. Mais cela n'allait pas les sauver malheureusement. Vu du ciel, un dôme magique entourant Revest se matérialisa. Il n’empêchait rien de sortir ni de rentrer, c'était juste une lumière. Le rituel débuta. Toutes les personnes à l'intérieur du village, sauf les deux ayant lancés la transmutation, furent touchées. Les corps des pauvres victimes se désintégrèrent à grande vitesse.

Quelques minutes plus tard, plus aucun son ne résonna dans le village. Les maisons n'avaient subit aucun dégât mais il n'y résida plus aucune vie. On pouvait trouver en son centre, là où était situé le puits, une énorme pierre rouge, une nouvelle pierre philosophale. L'homme mystérieux retourna au village pour la saisir et repartir avec. Mukuchi et Ymir était à bout de force mais quittèrent aussi les lieux pour continuer leur voyage.

[Heiwa a préféré sauter son tour pour faire un grand post final.
Shinryu je te laisse décider de ce que tu fais ou tu veux faire mais le topic se termine.]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2439
Yens : 914
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Lun 25 Jan - 16:54



 
Sélection forcée


 
Unenouvelle alliance



 






En ce jour si spéciale, une nouvelle alliance avait été formée. Sans savoir que celui à qui il parlait était un élu de Fuyu, les membres du royaume de glace se réunissait peu à peu sous une même bannière. Du moins les plus puissants d'entre eux. Mais cette nouvelle plus qu'attrayante fit réfléchir longuement le ninja.Même si tout semblait parfait, une certaine déception naissait dans le Jigoku. Un tel rituel ne pouvait marcher sur un élu, du moins tant qu'un dieu les protégeait... Mais si ce dieu disparaissait? Néanmoins, même s'il s'en doutait capturer la puissance d'un des faux dieux serait encore plus dure qu'il ne le pensait, puisque tout reposait sur l'oni Ymir.

Il avait regardé longuement la main tendue du samouraï, en signe de marché. Tour à tour le rinnegan se posa sur cette main et le visage de Mukuchi, s'en se préoccuper de la présence du second personnage. Et finalement, comme dans un rêve, le ninja porta sa propre main dans celle du guerrier, officialisant leur alliance. Le destin continuait, son cours de façon implacable  et dure. Tout ceci commencerait donc par le sacrifice du village dans son ensemble, avait été prévenu le shinobi.

Sans attendre, le rouquin s'était éloigné du dit village, grimpant une falaise pour dominer tout Revest avec que l’événement ne se produise. Un bruit léger parvenait du village, l'effervescence normale et habituelle de la place publique et de ses habitants. Mais tout allait changer. Aussitôt, des lumière pulsèrent à différents endroits du village, des éclairs jaillirent de partout, alors qu'une sphère engloba tout le village. Le spectacle était magnifique mais rapidement obscurcit par les hurlements de ceux qui essayaient de fuir inutilement, des cris d'agonie qui voyait leur vie s'échappait pour faire partir d'un tout, d'un plus grand projet. Il devenait les pièces d'une puissance jamais inégalée. Leur vie inutile prenait un sens et surtout une cause. Ne voyait-il pas leur sacrifice comme bénéfique?
Masamune pleurait la perte de ses âmes, autant qu'elles se délectaient. Les âmes bienfaitrices ressentent ces morts, alors que les âmes corrompus rêvaient de les dévorer. Les cris continuèrent ainsi quelques minutes pour finalement s’éteindre, ramenant une paix totale à travers les bâtisses désertes.

Une fois le rituel terminé, le Jigoku décida de se balader dans les rues déserte, cette paix et ce calme si plaisant.Il marchait à travers les maisons, seul le bruit du vent comme compagnon. Il était intérieurement apaisé. Voilà à quoi devait ressemblait la Paix Totale! Plus de guerres, plus de combats ni de souffrance, uniquement le calme et la sérénité! Il parvint jusqu'au puits qu'il avait vu précédemment et en son sein trônait une pierre précieuse, plus grosse que celle qui l'avait vu dans la grotte. Impressionnant, tout simplement impressionnant. Finalement, son chemin jusqu’ici payait!

Il devrait retrouver rapidement Mukuchi, s'était une certitude maintenant, et travailler ensemble de concert. Aucun doute, qu'ils frapperaient ensemble prochainement!







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   Lun 25 Jan - 19:45


A price to pay





Finalement, la situation se détendit. Je n'eus pas à employer mes nouvelles forces et seule la disparition rapide de l'homme était à déplorer. J'avais quelques questions à lui poser, mais elles resteraient sans réponses le temps que je le revoie, ce qui pouvait ne pas se réaliser. N'étant pas d'importance capitale, je ne tentais pas de le suivre, ce ne serait qu'une perte de temps.

Malgré tout, je pris la décision de m'éloigner de quelques mètres du village. Apparemment il allait être détruit et il fallait que je relève des données afin de pouvoir traquer ceux qui ont commis ces actes en temps voulu. De nombreuses vies allaient être perdues, mais à en croire les évènements, le sauveteur de ce village avait soit été neutralisé soit avait décidé de partir. Il est absolument inutile de tenter quoi que ce soit pour les villageois, il fallait mettre leur mort sur le coup du destin et par là même sur la tête des soi-disant Dieux de Kosaten. Le moment où le sceau me serait retiré, peu importe le moyen qu'il faudrait employer pour que cela se fasse, j'irai personnellement les voir. Mais avant, il faudrait que j'aille toucher quelques mots aux puissants des trois nations, ce qui passerait obligatoirement par une case "gain de renommée" et une étape "évaluation de la puissance et calibrage de celle-ci".

Je fus donc spectateur, quelques minutes plus tard de la disparition de toute forme de vie au sein du village. Au vu des données incompréhensibles, ce devait être le fait d'une puissante forme de magie. Encore un phénomène dont il faudrait que je me méfie. Même si je sentais que mon alliage était capable de m'en protéger en partie, cela me paraissait bien faible en comparaison de ma résistance naturelle envers toute forme de dégâts physique. Quelques relevés m'indiquèrent qu'une sorte de cristal se situait au centre du village et que mon interlocuteur de plus tôt s'était dirigé vers celui-ci, certainement pour le récupérer. De plus, une autre forme de vie assimilable à celle d'un autre homme que j'avais simplement croisé avant mon état de dysfonctionnement était présent. À en juger par ses fonctions vitales hors du commun, il devait soit être le héro qui avait retourné sa veste ou bien celui qui avait mis ce dernier en déroute. Dans tous les cas, je n'avais aucun intérêt à tenter d'en savoir plus.

C'est donc après un petit moment que je repris ma route en direction de l'est. D'après ce que j'avais pu entendre, Minshu était un pays relativement faible et en proie à des catastrophes importantes. Ce serait donc un endroit idéal pour y mesurer mes nouvelles compétences.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Sélection forcée   

Revenir en haut Aller en bas
Sélection forcée
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Michaëlle Jean commente l'élection du Prés. Obama...
» Sélection de vieux films
» Michel Martelly a remporté le deuxième tour de l'élection présidentielle
» Invention Tarriennes et internement forcé.
» Élection de Modérateur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.