Partagez | .
L'avènement des heures sombres..... [Solo]
Invité Invité

-



MessageSujet: L'avènement des heures sombres..... [Solo]   Mer 16 Déc - 11:48



Et la nature déchaina sa colère....

Tout venait à point à qui savait attendre. La féline avait prit le temps de prendre ses marques et quelques repères dans cette contrée de neige et de glace. Ses forces étaient encore si amoindries.... néanmoins, elle avait acquis un peu d'expérience sur ce nouveau monde et quelques connaissances aussi. Un savoir nécessaire, qui lui permit par exemple de constater les récents changements climatiques. Il paraitrait que le monde entier en souffrait, et la féline savait que ce n'était pas l'avancée industrielle de ce monde qui pouvait avoir eu des répercussions aussi néfastes. La pollution était un fléau dont ce monde était encore vierge pour l'instant. Et un changement climatique aussi brutal et généralisé ne pouvait pas être d'origine naturelle. Qui était donc l'apprenti sorcier qui jouait ainsi avec le temps ? Une question qui n'aurait sans doute jamais de réponse pour elle. Elle était quelque peu contrarié. Elle aimait le froid vigoureux et implacable de cette région. Et elle n'avait pas envie que cela change. Elle avait vu ses montagnes perdre peu à peu leur neige, ho bien sûr il en restait encore beaucoup, mais ce chemin là ne lui plaisait pas. Cela dit, elle ne pouvait rien y faire.

Impuissante face à ces étranges phénomènes, elle n'était pas la seule à les regretter. Les populations locales avaient été très durement touchées, et en fin de compte, la féline n'avait pas réellement de quoi se plaindre comparé à eux. Elle n'avait qu'un changement de paysage à déplorer, là où certains avaient vu leur demeure disparaitre, leurs proches périr, et leur vie se détruire. Mais dans un raisonnement aussi cynique que sinistre, cela arrangeait bien la féline. La situation était proche du catastrophique, plusieurs villages étant sinistrés et partiellement détruit. Pourquoi cela l'arrangeait-elle ? Parce que c'était là les conditions idéales à la montée de la criminalité. Les villages en ruine étaient des zones de pillages et de non droit en puissance, surtout dans une époque qui ne permettait pas un ravitaillement rapide en matière d'aide humanitaire et de force de l'ordre. D'ailleurs, elle doutait fortement que Sul Hei soit du genre à prévoir des aides humanitaires ou tout simplement des prédispositions pour venir en aide aux populations touchées. Les tyrans n'étaient pas réputés pour être des philanthropes soucieux du bien-être et de la survie des petites villes et villages.

Ce qui, en plus de favoriser la criminalité déjà présente, allait en former une nouvelle tout aussi appréciable, ceux qui plongeaient dans le crime par désespoir. Des gens tout à fait normaux et lambda, parfois même de braves personnes. Mais qui acculées au pied du mur, tourmentées par les événements, et abandonnées de tous, perdaient les principes que finalement, ils étaient les seuls à avoir. Personne ne viendrait les aider, ni les sauver. Et ce constat une fois fait aboutissait à des résolutions les plus sombres et amères. Les victimes et les laissés pour compte se défaisaient de toute leur moralité, et prenaient un nouveau mot d'ordre. La survie. C'était eux ou les autres. Et face à ses personnes qui n'avaient pas eu la moindre pitié pour eux, pas le moindre égare, le choix était vite fait. C'était d'ailleurs souvent une vengeance face au mépris du reste du monde. La cruauté appelait la cruauté.... Ce genre de procédé, Fleya le connaissait bien.

Car il n'y avait pas que les catastrophes naturelles qui produisaient des territoires sinistrés. Son passe-temps favoris, la guerre, était également très productive en la matière. Combien de civils avait-elle pu voir devenir des guerriers plus sanguinaire et meurtrier que certains soldats. Le désespoir et la douleur étaient pareils à des principes actifs de chimie, qui pouvaient produire des réactions et transformation tristement spectaculaire. Et elle connaissait par cœur les rouage de cette infâme alchimie. Il lui suffisait juste de se servir des déboires contextuels pour mettre en route son plan. Se servir du malheur des gens à ses propres fins. On lui offrait un matériaux brut et prometteur entre les mains. Il lui revenait de le tailler, de le polir et de le faire grandir, de l'instruire, pour ne pas qu'il se brise avant terme, pour qu'il gagne en puissance et en influence. Il fallait former ses nouvelles recrues, leur donner tous les outils et toutes les connaissances nécessaires à leur épanouissement. Mais juste ce qui était indispensable à leur survie. Il n'était pas question d'en faire des soldats intelligents. La prédatrice avait repéré ses proies, et il lui fallait à présent les précipiter dans ses filets.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: L'avènement des heures sombres..... [Solo]   Mer 16 Déc - 12:30



Les oubliés des dieux.

Aux aléas de la nature s'était rajoutée la bêtise des hommes. Ainsi, certains illuminés et autres fanatiques avaient eux aussi profité de la situation pour tenter grossièrement d'élargir l'influence de leur dogme, en balançant les sempiternelles stupidités parmi les plus affligeantes. Les vomitives rengaines du genre "Nous subissons là la colère de dieux" et le très traditionnel "Nous devons faire des sacrifices pour le salut de notre peuple". Le genre d’inepties sans nom qui donnaient à la vampiresse des pulsions délétères vis à vis de ces prêcheurs si mal avisés. Les gens ne réfléchissaient jamais.... Déjà il y avait le fait que la plupart des dieux se moquaient royalement des sacrifices, car ils n'étaient jamais effectués correctement, et donc n'apportaient rien audit dieu. Pour qu'un sacrifice ait la moindre la valeur, il fallait en premier lieu que la personne sacrifiée soit consentante, sans quoi c'était un meurtre et non un sacrifice, et surtout qu'il y ait parmi les organisateurs des personnes capable de manipuler les âmes pour pouvoir l'offrir au dieu en question. Autant dire que ce genre de pouvoir ne couraient pas les rues, et que dans quatre-vingt dix-neuf pourcent des cas, les organisateurs de sacrifice étaient juste de gros baltringues qui ne se sentaient plus pisser. Si l'on pouvait s'exprimer ainsi.

Mais en plus de cela, il y avait un fait auquel personne ne semblait jamais penser. Dans le cas où, un dieu réclamerait réellement des vies pour se défouler, pourquoi aurait-il besoin que l'on fasse des sacrifices, alors qu'en agissant de lui-même via les catastrophes naturelles, il les prenait lui-même ces vies ! C'était tout de même une aberration de la logique parfaitement ubuesque ! Pour la vampiresse cela avait autant de pertinence que de vouloir apprendre à un poisson à nager ! Enfin.... Elle ne changerait pas le monde ni les mentalités. Et que cette époque ne soit pas avancée en terme d'idéologie ou de technologie ne changeait rien. Même dans son monde, ce genre de croyance obsolètes persistaient encore et toujours.... Comme quoi l'évolution était souvent plus de l'ordre du point de vue et du subjectif que de la réalité franche et établie. Cela étant dit, et bien que ce genre de comportement l'ulcérait, la bêtise des religieux extrémistes allait elle aussi la servir. Car elle produisait elle aussi son lot de victimes, encore plus choquées et remontées que les précédentes.

Car s'il était pénible de voir sa vie être détruite par un événement naturel contre lequel personne ne pouvait rien faire, contre lequel il n'y avait pas vraiment de coupable autre que la malchance, dans le cas de la secte, c'était bien différent. Là il y avait des coupables, des visages, des noms, des personnes sur qui porter sa colère. Des responsables, des criminels bien réels et concrets. Ils n'étaient pas seulement victimes des aléas de la vie ou de l'indifférence générale, mais bien de la cruauté et du sadisme pur d'autrui. Ceux-là feraient des futurs criminels encore plus endurcis et déterminés que les autres... Fleya voyait ses pions affluer vers la capitale. Ils arrivaient par petites vagues d'une dizaine de personnes. Chacun marchant à un rythme différent, ceux qui avaient encore de la famille préférant voyager ensemble etc. Les catastrophes étaient encore récentes, et les temps de voyage étant ce qu'ils étaient, il y avait là les premiers réfugiés de Fuyu. Fleya savait que pour l'heure, la capitale n'avait pas de raison de leur fermer les portes. Elle les vit donc entrer, ces pauvres hères aux visages creusés par la fatigues et pour certains la maladie. La faim était surement de la partie elle aussi. Et pourtant, Yuki ne serait pas le salut qu'ils espéraient tous trouver.

Comme il avait été facile de le deviner, rien n'avait été prévu pour accueillir les réfugiés. Fuyu était un royaume où on vivait à la dure, et c'était bien prévisible qu'on laisse ces gens se débrouiller pour survivre. Surement qu'on avait dû estimer que les réfugiés devaient déjà s'estimer heureux qu'on les laisse entrer dans la capitale. Rapidement et comme à chaque fois dans ce genre de situation, ces laissés pour compte s'installèrent dans les périphériques de la cité, là où personne ne risquait de se rendre, et où il ne gênerait pas la vue des autres par leur présence. Les taudis poussèrent comme un champignon qui se répandait rapidement. Les premiers bidonvilles.... Ces gens avaient quitté un enfer pour en rejoindre un autre. Mais où étaient donc les dieux dans ces moments là ? Une question rhétorique et ironique qui s'était posé dans l'esprit de la féline. Et dans un même élan sarcastique, elle finit par conclure que les voies du seigneur étaient impénétrables....

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: L'avènement des heures sombres..... [Solo]   Mer 30 Déc - 16:29



Les graines de la discorde.

Dans cette atmosphère de souffrance et d'amertume, la tigresse y voyait là un champ fertile. Elle était partie chasser plusieurs cervidés. Elle avait ramené également quelques fruits de saisons qu'elle avait délesté à un marchand. Un énorme sac en toile sur le dos, les corps des animaux n'étaient pas vraiment légers. Mais c'était là un mal nécessaire. Elle pénétra dans le camps des réfugiés, sous l’œil intrigués et méfiants de ces derniers. Que leur voulait-on ? Pourquoi venait-on les voir ? Eux que tout le monde préféraient oublier, eux dont on ne voulait pas savoir l'existence.... La vampiresse s'avança jusqu'au centre du camp, et y déposa son sac. Les curieux commençaient déjà à s'agglutiner autour de cet inconnu, à la silhouette cachée par une ample cape à capuche. Cette dernière était rabattue sur son visage, ne laissant rien paraître d'elle. Elle portait à présent le petit sac contenant les fruits des contrées froides. Elle savait déjà à qui les donner.... Et ainsi, elle s'avança vers un enfant esseulé. Le petit bonhomme recula un peu intimidé, jusqu'à ce que la tigresse ne vienne lui tendre un fruit. Incrédule au départ, la faim et la gourmandise eurent tôt fait de le ramener à la raison et de s'emparer fébrilement de ce présent. La mère du rejeton arriva bien trop tard, mais heureusement il n'y avait là aucun drame à déplorer. La femme observait la tigresse répéter son geste avec tous les autres enfants qu'elle pouvait voir. Dans ces conditions difficiles, les petits bouts étaient heureux de pouvoir recevoir quelque chose de doux et sucré. Un petit miracle pour des familles qui ne savait pas si elles allaient trouver de quoi vivre au jour le jour. Les mères observaient la tigresse ne sachant pas trop comment réagir. Elles échangèrent des messes basses, jusqu'à ce qu'enfin l'une ne prenne la parole.

Pourquoi faites-vous ça ? Qu'espérez-vous de nous ? Nous n'avons rien à vous offrir.

-J'attends de vous ce que vous faites déjà. Lutter pour survivre....

Habile dans sa manipulation, la féline vint faire glisser sa patte dans la chevelure d'une petite tête blonde. Elle avait touché les mères, les épouses, ainsi que les enfants. Et elle ne comptait pas s'en arrêter là.


-Le malheur vous a frappé plus durement que les autres. Ils ont simplement eu de la chance. Cela dit... Ce n'est pas pour autant qu'il se soucie de vous. Alors que cela aurait très bien pu leur arriver.... N'est-ce pas ?

Les réfugiés se regardèrent silencieux. Ce qu'elle disait était vrai.... La tigresse ne se risquait pas à grand chose en même temps. Elle savait ce qu'ils pensaient tous. Elle savait leur ressenti. Elle ne faisait que mettre des mots dessus, elle verbalisait leur souffrance et leur malêtre. Mais elle était une personne extérieure à leur condition. Et en s'appropriant ainsi leur peine, elle donnait l'impression de comprendre ce qu'ils vivaient, d'être compatissante. Et pour ça elle s'en donnait les moyens....


-Aucun d'entre vous n'a demandé à perdre tout ce qu'il avait durement acquis. Leur maison, leur proches, leurs terres. Et malgré votre souffrance, malgré tout ce que vous avez déjà enduré.... On vous méprise. On vous laisse pour compte. On vous demande plus ou moins d'aller mourir dans un coin, mais surtout pas devant leur maison ou leur commerce. Ça ferait mauvais genre. Non.... Personne ne fait rien pour vous. Personne ne veut vous aider. On espère juste que vous disparaîtrez dans l'anonymat complet. Je trouve cela injuste.... et horrible. Vous n'êtes pas des criminels. Vous avez toujours travailler durement et honnêtement. Et aujourd'hui.... Voici votre récompense.... Voila toute la reconnaissance et la considération que l'on vous porte. Pas mieux que des parias à votre propre nation.... Alors que vous êtes des victimes.

Déjà certains hommes et femmes acquiesçaient vivement, chacun sentant la flamme de la colère et de l'amertume s'attiser en lui. Tout ce que cette femme disait était juste pour eux. Fleya sentait les esprits s'échauffer et la colère gronder. La faim, la soif, le froid, la fatigue et parfois la maladie.... Ajoutez à cela l'indifférence et le mépris, et vous avez là une population poussée à bout, prête à s'embrasser comme une poudrière. C'était là une technique qu'elle avait déjà utilisé par le passée. Elle savait comment les gens réagissaient, et ainsi elle savait comment jouer sa divine comédie. Devant son public désormais attentif à son discours, elle s'approcha de nouveau du grand sac qu'elle avait trainé et l'ouvrit devant tous, laissant apparaître le gibier chassé. Elle enchaina alors.

-Voila une maigre contribution de ma part.... Je ne puis vraiment faire mieux à mon échelle, mais cela sera toujours ça de prit pour vous. Partagez ce gibier entre vous. Et qu'il soit le départ d'une nouvelle manière de vivre.

Les réfugiés se regardèrent interloqués. A la joie d'un futur repas qui s'annonçait, se mêlait l'interrogation sur les propos de cette inconnue. Une femme posa alors la question que la vampiresse attendait.

Quelle nouvelle manière de vivre ?

-.... La seule et unique qui vous permettra de survivre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: L'avènement des heures sombres..... [Solo]   Dim 10 Jan - 23:43



Résignations et résolutions.

Les pauvres hères échangèrent des regards circonspects. Fleya connaissait les craintes qui les animaient et les dévoraient chaque jour, de même qu'elle connaissait leur unique et principale objectif, survivre. Il ne lui restait plus qu'à modeler cette foule désœuvrée. Elle avait attiré leur attention, et sans aller jusqu'à avoir gagné leur confiance, elle avait néanmoins leur respect. Elle leur avait offert du soutien, et surtout de la compréhension et de la considération. C'était là des luxes qu'une population si durement touchée par le malheur et la misère, n'espérait même plus. Quelqu'un qui vienne faire preuve de compassion, aidant même avec ses maigres moyens.... En énonçant ce qui étaient pour eux des vérités, elle s'était rangée du côté de la sagesse et du savoir, figurant comme une personne observatrice qui savait de quoi elle parlait. Quand l'art de la communication dansait une valse avec l'art de la manipulation.... Ayant ainsi travaillé sa crédibilité et sa position, il lui fallait à présent se faire prophète, et faire de ses paroles un évangile. Situation ô combien paradoxale et ironique pour la vampiresse, mais à ces yeux, ce n'était qu'une preuve de plus. Celle de l'imposture des dieux et de leur religion.... Elle même utilisant dès lors leurs propres armes contre eux. Ayant laissé quelques secondes en suspend, dans un soucis de travailler son effet de suspense, elle reprit enfin la parole.

-Plus que jamais, il vous faudra vous battre pour survivre.... Mais ici, le jeu de la vie se montre bien plus cruel. Il n'est plus question de.... "jouer" avec les règles précédentes. Vous avez déjà pu tous constater à quel point elles étaient inefficaces. Et l'objectif, comme je le disais n'est pas peu négligeable.... Votre survie. Face à l'adversité, vous allez tout simplement vous adapter. Et cela commencera en faisant fit de vos précédents principes. Ho bien sûr pas tous. Mais ceux qui pourraient vous empêcher de vivre. Hélas, mille fois hélas, la morale se verra surement bien ternie.... Mais même si vous ne le vouliez pas, ce sinistre jeu a déjà commencé. En effet.... Où était cette morale, lorsque le reste du monde vous a tourné le dos, préférant fermer les yeux sur votre malheur et votre douleur ?

Si certains avaient émis des réserves à l'idée de revoir leurs principes et leurs valeurs, le discours de la féline leur empêchait toute échappatoire. La moralité était pour ceux qui n'avaient pas besoin de s'investir pour la prôner. Une chimère aussi belle qu'utopique, dont ils devaient se détourner, comme un enfant qui cessait de croire aux contes de fées. La féline leur imposait une réalité, beaucoup plus cruelle et pourtant plus factuelle. Une évidence qu'ils ne pouvaient nier. Ils n'en avaient plus la force, plus l'espoir.... Doucement, la résignation se dessinait sur leur visage, du moins pour ceux qui étaient les plus attachés à leurs principes. La douleur et la dureté de leur existence avaient déjà mâché le travail pour les autres, qui ne voyaient pas pourquoi ils devaient continuer de suivre des règles qui les condamnaient.


-Vous avez besoin de denrées ? Nourritures, vêtements, plantes médicinales.... En réalité, tout ceci est à votre portée. Il va vous falloir apprendre à vous servir.... A alléger les autres de quelques produits, dont ils n'auront aucun mal à se séparer et encore moins à retrouver ensuite. Vous qui avez déjà appris à vous fondre dans les ombres, elles seront vos nouvelles alliées. Agissez en leur sein.... Ne vous faites pas surprendre. La discrétion sera votre mot d'ordre. L'infiltration votre devise. L'art de se servir soi-même est une science, qui vous demandera de l'entrainement, du doigté et de l'expérience. Et dans cette quête pour votre survie, votre cohésion et votre entraide sera un élément capitale. Entrainez-vous mutuellement. Agissez en groupe. Prévoyez toujours des retraites. Mettez en commun le fruit de vos efforts. Devenez les maîtres et les acteurs de votre propre communauté. L'organisation est un élément qui fera toute la différence. Les débuts seront bien évidemment longs et difficiles. Il vous faudra tenir bon. Peut-être même verrez-vous certains des vôtres tomber. Mais cela sera le prix à payer pour la survie de toute votre communauté.

Mais.... Qu'en pensera notre dieu...

La féline esquissa un sourire carnassier. L'envie de briser les fondements de leur religion était là, bel et bien présente et poignante. Elle avait les arguments, et le contexte qui s'y prêtait si bien. Mais il était encore trop tôt.... Braver l'ordre établit par Sul Hei était déjà un sacré cap à passer. Il fallait y aller en douceur, et ne pas trop perturber leurs esprits déjà égarés. Sans les renforcer dans leur fois, il fallait rester vague et peut-être juste semer le doute....

-S'il ne s'est guère manifesté pour vous aider, pourquoi se manifesterait-il lorsque vous luttez pour survivre ? Au contraire.... n'est-ce pas la panache des ressortissants de cette contrée froide, de braver et surmonter toutes les épreuves ? Les moyens importent peu au final. Certains n'hésitent pas à massacrer en son nom pour couvrir de simples crimes. Intervient-il ? Non... Car finalement... N'est-ce pas la loi du plus fort qui prime ?

Ceux qui étaient encore en mesure de le faire réfléchissaient aux propos de la vampiresse. Ce qu'elle disait n'était pas faux, mais qui pouvait interpréter avec certitude les intentions des dieux ? Pour définitivement assoir son emprise, la tigresse rajouta.


-Vous qui avez déjà tout perdu.... La seule chose qui vous reste sont vos vies. Les abandonnerez-vous ? Ou combattrez-vous pour les garder ? Car il n'y a désormais plus que vous, et vous seul pour parvenir à cela....


Une bonne partie des réfugiés s'était déjà résolue avec conviction. Les autres, encore en état de choc pour la plupart, hésitaient. Mais Fleya demeurait confiante. Le phénomène de groupe ferait le reste. Les leaders termineraient de convaincre et de pousser les derniers à les suivre. Un sourire aux lèvres, la tigresse termina sa visite par quelques petites démonstrations de larcins, et différentes manières de structurer un groupe pour des casses. Pas de quoi faire des opérations de grandes envergures ou autre. Mais suffisamment pour leur donner les bases de la vie de malfrats. Le reste viendrait en pratique et en entrainement. Rien ne pouvait remplacer l'expérience, qu'ils allaient être amenés à se faire eux-même. La tigresse repartit comme elle est venue, dans l'anonymat. Aucun nom, aucune identité. A peine un visage qu'ils avaient pu deviner plus ou moins. Les dés étaient jetés, et à présent ils roulaient.... Seul le temps dira quel résultat ils donneront.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: L'avènement des heures sombres..... [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
L'avènement des heures sombres..... [Solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tùrin revint parmis vous en ces heures sombres...
» Aux heures sombres. Un crépuscule de songes.
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.