Partagez | .
Vérités&Mensonges
Invité Invité

-



MessageSujet: Vérités&Mensonges   Mar 5 Jan - 21:27

Emily était on ne peut plus anxieuse.
Pourtant, la situation n’était pas particulièrement tendue. Et bien que la nation de Minshu ne brille pas par sa supériorité face aux deux autres, sa capitale n’en restait pas moins un lieu relativement sûr, ou en tout cas bien plus que d’autres lieux plus sauvages, plus reculés.

Cependant, ça n’empêchait pas la jeune fille d’angoisser sur l’un des confortables bancs dorés parsemés de coussins verts qui parsemaient ce qui ressemblait à une salle d’attente. Elle se trouvait au cœur même du palais présidentiel, quartier général du territoire de Manshe comme en témoignaient les statues et drapeaux en l’honneur du serpent divin.
Obtenir un rendez-vous avec M. Tekina était loin d’être une chose aisée, encore moins avec les récents évènements qui touchaient Minshu : des vagues de froids au Nord, une sécheresse intense au Sud, tout ça provoquait une véritable pagaille qui avait du augmenter considérablement le travail de Jeong et remplir son agenda à raz-bord. Heureusement, le statut d’Élue avait semble-t-il joué en sa faveur, d’autant qu’elle avait participé à l’expédition dans le royaume des morts destinée à ramener l’âme de la tête du royaume vert, peut-être que l’on s’attendait à ce qu’elle vienne prêter son aide à son tour ?

…Et cette idée ne faisait que l’angoisser encore plus. Elle n’était pas là pour aider, on pouvait même presque dire que c’était tout l’inverse. Si la fragile demoiselle avait choisit de braver sa timidité aujourd’hui, sans l’aide de son amie dragonne, c’était uniquement pour obtenir des réponses à ses questions. Des interrogations entourant la notion d’élu, mais qui concernaient surtout l’éventualité d’un chemin de retour vers son véritable foyer.
Parler à un inconnu lui était déjà difficile, d’un sujet aussi sensible encore plus, mais si l’inconnu était également une haute personnalité politique… A cause de son amnésie ayant effacé la quasi-totalité de sa réelle vie, c’était pour la magicienne la première fois qu’elle allait devoir parler à un être plus important que le directeur du collège où elle faisait ses études. Et ça, il y avait de quoi s’inquiéter…

« Mademoiselle ? Veuillez me suivre s’il vous plaît. »

Emily sursauta. Plongée dans son inquiétude elle n’avait même pas remarqué la présence d’un homme d’une cinquantaine d’année qui s’était approché d’elle, et l’invitait à présent à venir. Il était enroulé dans de somptueux vêtements aux couleurs de la nation : Certainement ce qui devait faire office de tenue de serviteurs pour les grandes maisons.

Mais il n’y avait pas le temps d’y réfléchir. Hochant silencieusement la tête, la jeune fille emboîta le pas du « majordome », s’efforçant de calmer sa respiration qui semblait vouloir exploser à tout instant. Était-elle vraiment capable de tenir une telle discussion, face à un tel homme ? Elle n’était qu’une collégienne ayant découvert la magie seulement une poignée de mois auparavant. Même si, en vérité, elle était bien plus que ça dans son monde natal, son véritable passé ne lui était d’aucune aide de part sa méconnaissance de celui-ci.
Au final, à ses propres yeux elle s’apparentait à une jeune humaine sans aucun impact politique, sans aucun pouvoir significatif, élue ou non. Comment le président la considérerait-elle ? Il était tout pour ce pays, et beaucoup pour ce monde, et elle… elle n’était qu’une simple poussière. Une élue dont le seul exploit était d’avoir été un réel poids à trimbaler pour cette fameuse mission dans le royaume des morts. Une élue qui faisait tout son possible pour fuir les responsabilités divines qu’on lui avait imposées. Une élue qui refusait de se battre car elle ne se considérait pas comme une combattante.

Mais ça… la collégienne n’allait pas tarder à savoir ce que Jeong Tekina en pensait. Arrivée à l’entrée de son bureau, son guide s’écarta pour l’inviter à passer la porte, entre ouverte.

« Entrez je vous prie. Il vous attend. »

Emily eût un instant d’hésitation. Il était encore possible de fuir. De partir en courant loin d’ici. Après tout, cet homme n’était pas son seul espoir de trouver des réponses, le monde accueillait nombre d’érudits, et puis elle avait entendu parler d’une grande bibliothèque à Seika…
Elle secoua la tête.
Je ne vais quand même pas reculer maintenant que j’en suis là !

Rassemblant courage et volonté, l’élue s’avança après avoir pris une grande inspiration, et finalement mit les pieds dans le bureau du Président de Minshu. La pièce était décorée aussi richement que l’on pouvait s’y attendre pour une personnalité de cette importance, et le fameux dirigeant du pays était à présent là, devant elle.
N’écoutant plus que son instinct à présent, la jeune fille commença simplement par appliquer ce qui lui semblait être le meilleur protocole de politesse: S’incliner respectueusement devant Jeong, et attendre qu’on lui donne l’autorisation de parler, de s’asseoir, ou de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 746
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Sam 9 Jan - 15:40

- Vérites et Mensonges -

Le Président Jeong Tekina était assis à son bureau, comme d’habitude. Le seul son de la salle était celui de l’horloge, accrochée en face de lui, au-dessus de la porte. Ce bruit, anodin, commençait à l’agacer. Il le savait. A chaque tic et à chaque tac, des catastrophes se produisaient. Que se passait-il ? Une vengeance divine ? Il avait sa petite idée, mais il n’avait guère le temps d’y penser. Du temps ! Voilà quelque chose qu’il pensait avoir gagné ! En embauchant Wuzang An comme Chancelière, il avait espéré avoir un peu de répit. Hélas, ces crises lui donnaient encore plus de travail, si bien qu’ils étaient tous les deux débordés en permanence.

Mais cela n’empêcha pas le Président d’accomplir la tâche confiée, indirectement, par son dieu : aider les élus de Manshe. Il ne repoussa donc pas le rendez-vous qu’il avait avec une certaine… Ah, écriture illisible. Encore. Ce nouveau scribe était une plaie, ses rapports étaient tout bonnement indéchiffrables. Seul lui pouvait lire ses propres textes. Peut-être une astuce pour se rendre indispensable ? Assez mal pensé, il suffirait simplement de le renvoyer. Enfin, ce n’était qu’un problème mineur comparer à la baisse de température qu’affrontait le nord de Minshu, les différents bouleversements qui connaissaient le sud et le flot de migrants venus de Seika… Vraiment, un scribe qui voulait se donner de l’importance n’était qu’un grain de sable.

Le temps passait donc, rythmé par le bruit de l’horloge. Quand la grande aiguille passa précisément sur le 12, la porte s’ouvrit. Une jeune fille entra. Le stress se voyait sur son visage. Au moins, elle ne serait pas aussi impertinente que certains élus. Mais Jeong, ainsi que la demi-douzaine de soldats d’élite dissimulés un peu partout derrière les murs et dans le plafond, restait sur ses gardes. Il ne fallait pas oublier qu’un des êtres pouvant tenir tête à Aeternam était un jeune enfant. Malgré tout, il ne fallait pas être rustre. Le Président se leva, s’avança jusqu’à la demoiselle qui s’était inclinée respectueusement et lui tendit la main. Sourire aux lèvres, il avait l’air parfaitement détendu, bien que son regard trahissait sa fatigue.

- Bonjour, je suis Jeong Tekina, Président de Minshu.

Une fois les salutations et présentations faites, l’élu du peuple regagna sa chaise et désigna à son invitée un siège, en face du sien. Une fois tous les deux installée, la porte se referma.

- Que puis-je pour vous ? Dit-il en examinant du coin de l'oeil sa paperasse illisible.


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Lun 11 Jan - 22:56

Quand le président de Minshu en personne se leva pour aller la saluer, Emily ne put retenir ni sa surprise ni sa gêne. Elle se serait attendue à ce qu’il reste sur place, l’invitant simplement à  s’asseoir, mais il s’était levé et…
…Oui, en vérité, il aurait pu faire ou dire n’importe quoi qu’elle se serait sentit comme ça, tant son stress était palpable et la situation entièrement nouvelle pour elle-même. Dire qu’elle était déjà inquiète quand un professeur la convoquait, alors le président à la tête d’environ un quart du monde connu…
Elle répondit à la poigne de main non sans tremblements et hésitation, et voulut ouvrir la bouche quand une nouvelle vague de tension la parcourut :
Est-ce que je lui ai bien serré la main ? Trop fort ? Pas assez ? Ça se trouve il ne fallait pas que je réponde, c’était peut-être un test ou quelque chose… Ha, il doit avoir l’habitude de rencontrer des guerriers courageux, comme Neo,  je dois être bien ridicule en comparaison…
Calme-toi Emily. Rappelle-toi pourquoi tu es venue.
 
Hochant intérieurement la tête, la jeune fille se souvint de la promesse qu’elle avait échangée avec Akina, sa meilleure et seule réelle amie en ce monde. Cet homme était peut-être une chance d’y parvenir, d’autant que la demande n’allait probablement pas en sa faveur.
Il fallait qu’elle soit forte.
 
« Je…je m’appelle Emily Grimbald… »
 
Elle hésita un instant. Y’avait-il besoin de compléter avec un titre quelconque ? Après tout il ne serait pas anormal qu’elle se présente en tant qu’élue, mais… s’il avait accepté le rendez-vous malgré tout les chamboulements dans le royaume, il devait sûrement déjà le savoir. Avec un peu de chance, il connaîtrait peut-être déjà son nom : Après tout elle avait fait partie de ceux s’étant engouffrés dans le royaume des morts pour le sauver.
La jeune fille ne fit donc qu’afficher un sourire tendu, s’inclinant à nouveau comme on lui avait appris à le faire pendant les présentations, puis vint s’asseoir uniquement après qu’on l’ait invitée à le faire.
 
D’un air calme, détendu, Mr. Tekina la questionna donc sur la raison de sa présence. Clairement, il semblait bien plus accoutumé à ce genre de situations que la collégienne, mais étant donné son titre ce n’était en rien surprenant. S’inspirant un peu de son zen, la demoiselle stabilisa les battements de son cœur, laissant parler celui-ci pour exprimer ce qu’elle avait à dire :
 
« Je suis venue pour p-plusieurs choses mais t-tout d’abord j’aimerais que vous sachiez… »
 
Elle prit son inspiration. Il était préférable qu’il sache à qui il avait affaire, et peut-être cela faciliterait une question sensible qu’elle désirait poser. La plus importante de toutes, qu’elle réservait néanmoins pour la fin.
 
« J’ai…rencontré quelques autres élus depuis mon arrivée, e-et j’ai pu voir que je suis…différente. P-pas dans le sens spéciale, mais… Mon amie et moi sommes plus ou moins de simples collégiennes, n’ayant commencé à apprendre la magie depuis peu. J-je n’ai rien d’une combattante ou d’une héroïne. Et je n’avais pas rencontré de situation vraiment dangereuse ou fait de vrais combats avant d’arriver ici. Je tiens à ce que vous le sachiez. »
 
Avouer honnêtement sa faiblesse était pour elle un moyen de mieux faire comprendre ses actes ou ses dires. Cependant elle avait par mégarde laissé filtrer  une ambigüité : ce « plus ou moins ». Elle savait pertinemment que ni elle ni son amie n’étaient de simples collégiennes, qu’il ne s’agissait que d’une fausse vie qu’on leur avait donné, après avoir effacé leurs réels souvenirs. Et caché leur réelle nature.
 Mais si Manshe les avait vraiment invoquées pour ces natures, ce qu’Emily pensait, alors pourquoi ne pas avoir débloqué leur mémoire par la même occasion ? S’il désirait des soldats, pourquoi ne pas leur ouvrir l’accès à leur plein potentiel ?
Il s'agissait là de l'un des mystères que la jeune fille souhaitait comprendre aujourd’hui : la volonté divine.
 
« J-j’ai cru comprendre que les élus sont censés combattre pour leur nation. C’est à ça que sert le sceau, j-je crois ? Les forcer à combattre ? J-j’aimerais en savoir plus sur c-ce que ça veut dire… être un élu.»
 

Malgré sa douceur de caractère, elle ne pouvait cacher une certaine amertume pour ces méthodes. Ôter des gens à leur vie et leurs proches… on ne saurait répéter assez à quel point c’était horrible. Et elle ne saurait en vouloir assez au dieu-serpent pour avoir volé ses chances de découvrir qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 746
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Mer 13 Jan - 6:37

- Vérites et Mensonges -


Elle avait l’air… Stressée. C’était vraiment le cas. C’était sans doute l’appréhension de se retrouver face à un chef de pays. Le Président voyait souvent cela, aussi bien chez les élus que chez la population.  Ainsi donc elle s’appeler Emily Grimbald. Encore un nom à consonance étrangère. Elle commença par la suite à faire part de ses doléances. Hésitante, mais très claire, la sincérité de ses mots n’était pas à remettre en question. Aussi, devant son honnêteté, Jeong ne pouvait que répondre avec ferveur. Il prit néanmoins quelques secondes afin de bien choisir les mots qu’il allait utiliser. Un malentendu pourrait heurter la jeune fille.

- Mademoiselle Grimbald, que vous soyez combattante ou non, je ne pense pas que cela ait un lien avec votre venue en ce monde. Manshe vous a choisi pour défendre Minshu, certes, mais protection ne rime pas toujours avec destruction. Telle une mère qui apprend à ses enfants à ne pas s’approcher du ravin, il y a plusieurs façons de protéger. Plein de facettes de ce pays peuvent être améliorées. Peut-être est-ce votre savoir qui a charmé notre Dieu ? Ou simplement votre attitude ?  Vous nous êtes utile, n’en doutez point. Votre présence ici n’est pas dû au hasard, il y a une raison, à vous de la trouver.Etre un élu consiste en cela, pour moi.

Se voulant calme et posées, ses dernières phrases avaient un air autoritaire, même si ce n’était pas désiré. Le fait qu’une élue se demande de quel moyen elle pourrait être utile réchauffait le cœur du Président : il existait encore de bonnes personnes.  

- Ah et… Pour ce qui est du sceau, je ne pense pas qu’il vous forcerait à combattre si vous n’en possédez pas les moyens. A moins bien sûr que Minshu soit en grand danger.


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Mer 13 Jan - 16:00

Emily écouta avec attention les mots du président de Minshu, réfléchissant en même temps. Il semblait avoir interprété ce qu’elle avait dit comme un manque de confiance dans ses capacités à aider la nation. Ce n’était d’ailleurs pas faux, néanmoins sa réaction allait à l’encontre de ce qu’elle aurait espéré.  Pouvoir aider la nation, cela signifiait que sa place était ici, sur Kosaten.
A ses yeux, ce n’était pas le cas.
 
Cependant, la question de la raison pour laquelle elle avait été invoquée restait un vrai mystère, ayant son importance. Comprendre Manshe afin de savoir ce qu’il lui trouvait était déjà une bonne base pour savoir, au moins, ce qu’elle faisait ici. D’autant qu’elle avait déjà été, effectivement, forcée à combattre lors des évènements du royaume des morts. Néanmoins, même si elle se décrivait comme une non-combattante,  il était difficile de nier qu’elle était formée comme un mage de combat plus qu’autre chose. Mais sa haine de la violence, mélangée à son inexpérience des affrontements la poussaient à ne pas se considérer comme telle.
 
« J-j’ai déjà été forcée à combattre, une fois… m-mais la situation était vraiment grave. J-je sais me défendre, c’est juste que… je n’aime pas ça. »
 

Et il était peu probable que Manshe l’ait invoquée pour ses facultés guerrières. Il devait y avoir bien d’autres mages utilisant l’eau et les plantes dans l’univers, bien plus adaptés qu’elle. La jeune fille prit un moment pour réfléchir aux suppositions que Jeong avait faites : Son savoir ? Elle était une collégienne, pas mauvaise en cours mais loin d’être une génie pour autant. Son principal talent était le dessin, le dieu serpent s’intéressait-il  à ses talents de jeune artiste ?  
Ou peut-être qu’il recherchait une mage curative. Mais en y réfléchissant, elle ne connaissait qu’un basique sortilège de soin, rien de bien impressionnant. Ses rares sorts offensifs étaient d’un niveau plus élevé que ça.
 
« J-je sais juste dessiner, et je débute en magie. »
 
Non… au final, elle revenait à sa théorie la plus probable. Si c’était vrai, alors ce n’était pas qui elle était, mais quoi, qui avait poussé le dieu à l’invoquer. Et alors il ne vaudrait pas mieux que certaines personnes de son monde d’origine, qui en avaient après ses pouvoirs latents.
 
« E-est ce que vous croyez… q-qu’il peut invoquer quelqu’un pour sa nature, même si l’élu ne sait rien dessus ? »
 
Ce qu’elle était, elle ne le savait que par ce qu’on lui avait dit, ses souvenirs&facultés ayant été bloqués par un sceau qui n’avait rien à voir avec celui de Manshe. Et encore, la chose paraissait si vertigineuse que la demoiselle avait beaucoup de mal à associer son identité à… Ça. Un « Réceptacle ». La « Muse des rêves », stabilisatrice des concepts de songe, d’onirisme, et d’idéal, à l’échelle d’un monde entier.
Bien sûr, ça changeait de la simple collégienne apprentie sorcière, mais puisque elle ne possédait ni la mémoire, ni la conscience, et certainement pas les pouvoirs de cette nature, au final était-elle si différente d’une humaine normale ? Seul son monde onirique, son « univers mental » en était la trace, et encore, le passage à Kosaten semblait l’avoir grandement chamboulé aussi.
 
« J-je veux dire, si l’on a des…c-capacités cachées, m-mais qu’on ne peut pas s’en servir, ni s’en souvenir, à cause d’un sceau autre que celui de Manshe ?... »

Là où elle est était, il était inutile de continuer à cacher ça. Pour obtenir des réponses plus claires, il était nécessaire qu’elle soit elle-même plus claire dans ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 746
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Ven 22 Jan - 17:37

- Vérites et Mensonges -

Le Président écouta la demoiselle. Elle semblait se déprécier. Une habitude ou une humilité due à Jeong ? Aucune idée. Et puis, elle n’aimait pas se battre. Habituellement, les élus n’aimaient pas se battre « Pour Manshe », car ils avaient leurs propres motivations ou leurs propres croyances. Dans sa voix, on pouvait voir qu’elle n’aimait pas se battre du tout. Certes, ce n’était pas rare, mais l’intonation était vraiment sincère. À n’en point douter, Emily était réellement une nouvelle venue dans le monde sans pitié de Kosaten. Que faire d’elle ?

Elle posa par la suite d’autres questions, plus précises. Un autre sceau la limitant ? Pourquoi Manshe l’aurait laissé ? Le cerveau du Président fusa d’hypothèse quant à cette question. Toute magie humaine pouvait être défaite par les Dieux. Nul doute qu’il aurait aisément pu briser un simple frein de puissance… Alors pourquoi ne l’avait-il pas fait ? Était-ce… Pour la sécurité de Minshu ? Le regard de Jeong changea du tout au tout. Calme et conciliant, il devint soudainement sérieux et concentré.

- Permettez.

Dès que ce mot fut prononcé, il se leva, faisant signe à son invitée de rester assise. Il s’approcha par la suite d’elle et déposa sa main droite sur son front. Un long moment s’écoula. Si la demoiselle était sensible aux flux énergétiques, elle aurait pu sentir une onde apaisante envahir son corps. Comme si elle flottait dans un immense océan de plume. Dans le même temps, chaque cellule était inspectée par le Président, de la pointe de ses cheveux jusqu’au muscle des orteils. Quand il eut fini, une à deux minutes plus tard, il s’éloigne d’Emily. Ce qu’il avait vu n’était pas extraordinaire. Ou alors cela dépassait l’entendement. L’un des deux en tout cas. Devait-il lui dire ? Non.

- Manshe vous a voulu ainsi alors que je ne ferai rien pour voir aider. Que ce soit pour votre mémoire ou ces capacités cachés.

Il lui laissa le temps de digérer la nouvelle. Y était-il allé un peu trop brusquement ? Très certainement. Même si elle avait l’air de ne pas se laisser abattre, il était un peu rustre de lui rajouter de la contrariété. Jeong relativisa ce point quand il pensa qu’il allait de toute manière la conseiller.

- Néanmoins, il existe une personne en son monde qui pourrait vous en apprendre plus, soupira-t-il. Mademoiselle Kor, qui se fait appeler Maitresse par ses nombreux adeptes. Même si cela me coûte de le dire, elle est plus proche de Manshe que n’importe qui d’autre en ce monde.

Et c’était malheureusement vrai. La Maitresse de Minshu était à la tête du Temple de la Terre depuis quelques années déjà. Nombre de miracles c’était produit depuis, très certainement grâce à elle. Hélas, elle avait ce penchant un peu trop sanglant. Une personne normale se serait fait incarcérer dès la première faute, mais Kor avait pris bien trop d’importance. L’emprisonner serait se mettre  une bonne partie du pays à dos.

- Elle se trouve au nouveau Temple de la Terre. N’y allez surtout pas les mains vides. C’est une femme un peu vénale.

Extrêmement en réalité.

- Bon, conclut Jeong en se rasseyant. Manshe vous a choisi, c’est certain. Ses motivations sont inconnues et le resteront surement. Ce qui fait que vous tracasser à ce sujet ne sert à rien. Vous devriez laisser cela de côté pour l’instant et vous concentrer sur… quelque chose qui vous plait.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Sam 23 Jan - 14:21

Quand Emily évoqua son sceau, elle remarqua le changement d’attitude du présent et commença à s’inquiéter, regrettant presque d’avoir révélé ce secret à une telle personne. C’était la première fois qu’elle en parlait à une autre personne que celle qui l’avait éveillée à la vérité sur elle-même. Même Akina, sa sœur spirituelle, n’était pas au courant.
 
« Permettez. »
 
La jeune fille resta assise comme lui indiquait Jeong, toujours anxieuse cependant. Que comptait-il faire ? La réponse vint bien vite, quand il apposa sa main sur son front.
Instantanément, Emily se sentit comme transportée. Oubliant un instant où elle était, ses yeux se fermèrent le temps que Jeong effectue son inspection. Au bout de peut-être une minute ou deux, bien que la demoiselle aie perdu le fil du temps, il recula.
La magicienne souleva doucement ses paupières, engourdie comme lorsque l’on sort d’un bain chaud, reçut alors le verdict  sans appel de Jeong : Il ne l’aiderait pas.
 
Emily baissa la tête, légèrement déçue.
 
« D…d’accord. »
 
Elle n’aurait pas espéré que le président lui propose de retirer ce sceau, ni même qu’il lui apprenne des choses sur elle-même, mais… Au moins, un début d’explication sur la raison de sa présence en Kosaten. Elle n’avait pas évoqué son passé pour plus que ça.  Concernant le reste… A ses yeux, il était évident qu’elle ne pourrait en apprendre plus en restant dans ce monde. 
 
Néanmoins il la guida tout de même, lui indiquant d’aller voir une certaine maîtresse Kor au Temple de la terre, certainement reconstruit depuis les évènements de Zayro Jinn. La jeune fille nota cette information dans sa tête : Aller lui parler pourrait bien répondre à certaines de ses questions. Et peut-être même lui donner un indice sur celle qu’elle s’apprêtait à poser. Elle hocha la tête, restant pensive, néanmoins jusqu’à la dernière phrase du président.
 
« […]Vous devriez laisser cela de côté pour l’instant et vous concentrer sur… quelque chose qui vous plait. »
 
Elle tiqua au dernier mot. Quelque chose qui lui plaisait ? Oui… il y avait bien quelque chose qui lui plairait de faire. La raison principale de sa venue dans le bureau du président, en ce jour. La jeune fille, tout en discutant, n’avait cessé de chercher un moyen d’aborder ce sujet, et son interlocuteur venait de lui donner une ouverture parfaite pour cela.
Néanmoins elle baissa de nouveau la tête, hésitante. Est-ce que ça irait vraiment ? Comment allait-il le prendre ? Surement pas avec surprise… elle doutait d’être la première à chercher ça, et ne serait surement pas la dernière. De plus, clairement, cela allait à son désavantage.
Peut-être l’avait-il déjà deviné. Sa réponse à la question était peut-être déjà prête, mais…
 
Je ne pourrais pas le savoir si je n’essaye pas !...
 




« Il…il n’y a qu’une chose qui me plairait vraiment… »
 
Elle releva les yeux, rassemblant sous courage, et planta son regard dans celui du dirigeant de Minshu. Une détermination rare venait de s’enflammer en elle.
 
« Je voudrais…retourner chez moi ! P-pas à Minshu, mais dans mon monde, mon vrai…  J-je sais que c’est idiot de vous le dire, que plein d’autres ont dû le faire, m-mais si vous savez la moindre chose…»
 
Elle ferma un instant les yeux, inspirant un peu d’air avant de vider son sac, les yeux larmoyants :
 
« J-je sais que vos dieux veulent des élus, q-que votre monde souffre. M-mais  je n’aime pas comment ils s’y prennent, à enlever des personnes, à les soumettre, sans savoir ce qu’ils veulent ! Il y a des personnes auxquelles je tiens, que je veux revoir, qui doivent s’inquiéter pour mon amie et moi…  Il ne m’est rien arrivé de bon ici, j’ai été frappée, crucifiée, forcée à combattre dans le royaume des morts, pour des affaires qui n’ont rien à voir avec moi ! Je…j’ai des choses à faire là-bas, en apprendre plus sur moi-même, retrouver ce passé dont je vous parlais… Retrouver mes proches et rencontrer ma vraie famille !... »
 
Elle se stoppa, afin de reprendre son souffle, haletante. Néanmoins elle conclut, d’une phrase saccadée par son souffle et ses sanglots :
 
« J…je veux juste rentrer chez moi… »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 746
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Jeu 4 Fév - 17:10

- Vérites et Mensonges -

Même un grand diplomate ne pouvait prévenir les empêchements sincères femmes. Cela contraria tout de même Jeong. Il n’aimait pas être la cause des pleurs d’autrui, bien que cela fût inévitable au vu de sa profession. Il pensait aussi à l’impact de la réponse qu’il allait apporter. Devait-il se taire ? Surement pas. La nouvelle était mauvaise, mais devait être sue. La manière de l’annoncer aurait son importance. Trop crut, et il risquait, en plus de la voir fondre en larme, de se la mettre à dos. Trop doux, il risquait de lui donner un faux espoir, ce qui la ferait aussi fondre en larme et retourner sa veste, plus tard cependant. Il devait trouver un juste milieu. Rien d’impossible pour celui qui avait redressé un pays gangréné par la corruption et les bandes organisées.

- Mademoiselle. Je ne suis qu’un mortel. Comme tout mortel le ferait, je compatis à votre douleur. Hélas, la vérité est que vous ne pourrez pas retourner dans votre monde. En tout cas à ma connaissance... Il ne m’est pas autorisé de vous dire la raison exacte, mais…

Il lui laissa quelques instants pour appréhender cette nouvelle. Si cela s’apparentait à une pause pour suspens, c’était en réalité pour que la jeune fille se prépare à la suite.

- Chaque dimension possède au moins un dieu. Ce dernier est cantonné à cette dimension pour toujours et ne peut pas agir sur une autre que la sienne, sous aucun prétexte. Il ne peut qu’observer…

Il espérait que la fille aux cheveux non ordinaire comprenne son espèce d’énigme. Il y avait quelques déductions à faire, mais tôt ou tard, elle aurait tous les éléments en mains pour comprendre.  

- Je suis navré, je ne peux pas en dire plus.

Jeong termina sa phrase sur un beau sourire, voulant briser l’atmosphère pesante qui s’était installée.


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   Mer 10 Fév - 15:21

La jeune fille était tremblotante, faisant tous les efforts possibles pour ne pas complètement s’effondrer face au président. Il était déjà trop tard pour ne pas perdre la face, et elle s’en voulait un peu pour ça, mais au moins les choses à dire étaient dites. Maintenant, restait à encaisser la réponse…
 
M. Tekina sembla prendre quelques instants pour y réfléchir. Emily était angoissée, le moment qu’elle avait tant redouté était imminent : Comment allait-il le prendre ? Si les élus étaient apparents aux soldats d’un royaume, elle venait de lui annoncer qu’elle désertait. Ou du moins que c’était son intention : tant que le sceau du serpent serait sur sa peau il n’oublierait pas de la rappeler à l’ordre le moment venu.
Néanmoins,  dans sa tête il était cohérent qu’il le prenne plus ou moins mal.  C’était ce qu’elle craignait, mais le gouverneur de Minshu était son seul début de piste…
 
Mais la réaction fût différente. La demoiselle avait appréhendé les futurs mots, mais ceux qu’elle reçut portaient une forme de compassion, de compréhension. Qui entouraient une vérité bien plus piquante. Elle observait son interlocuteur, silencieuse, attentive à chacun des termes qu’il employait, restant figée sur ses lèvres pour entendre la suite…
Qui prit une forme plus indirecte.  Ou du moins, elle ne comprit pas sur le moment le rapport que cela avait avec sa demande, mais se concentra pour y réfléchir, rassemblant le peu qu’elle en savait sur les dieux et la logique de Kosaten.
 
Aux dernières nouvelles, ils invoquaient des élus. Pour servir leurs intérêts, ils appelaient des personnes en provenance de multiples univers, selon des critères plus ou moins mystérieux, et les soumettaient grâce à leur sceau. C’était ce qu’on lui avait dit… mais pourtant quelque chose tiquait.
 
Ils invoquaient des élus.
Un dieu ne peut pas agir sur une autre dimension que la sienne.
 
Il y avait un paradoxe, entre ce qu’elle croyait savoir et ce qu’on venait de lui apprendre. Sa conscience restait fermement accrochée aux bases auxquelles elle voulait croire, mais face à elle, le bon sens lui rappelait que M.Tekina était un homme bien plus érudit en la matière. Alors ce qui devait se rapprocher le plus de la vérité…
 
Non… ça ne peut pas…S’ils ne peuvent pas sortir de leurs frontières…



Même si elle n’avait pas compris tout ce que cela signifiait, son esprit avait enregistré l’énorme problème que cela posait : D’où viennent les élus, si ce n’est d’ailleurs ? La réponse n’avait pas encore pris la forme de mots, mais sa signification était pourtant claire. Beaucoup trop. Les divinités de Kosaten ne peuvent agir qu’en un seul endroit…
 
Ce n’est pas…
 
La jeune fille aux cheveux violets secoua la tête. Ce n’était pas possible. Son amie et elle avaient des choses à faire. Un monde à retrouver, leur passé à découvrir. Si la vérité était telle, cela ruinait tout espoir. Son pouvoir onirique permettait peut-être de raviver des souvenirs perdus, mais ce n’était rien en comparaison de la possibilité de retourner à son foyer.
 
« M…mais je lui ai promis qu’on rentrerait… »
 
Emily vint apposer une main sur sa tempe, fermant les yeux. Depuis le premier jour, il n’y avait qu’un seul carburant, une seule énergie qui l’animait, la faisait supporter tout ce qui était arrivé : L’idée que ce monde qui la faisait tans souffrir n’était pas le sien, et que par conséquent, s’il avait existé une portée d’entrée, il se trouvait également une porte de sortie.
C’était une question de logique. Ou plutôt, d’une logique à laquelle elle voulait croire.
 
Alors elle renia. La vérité était bien claire, mais pour préserver sa propre santé mentale, la magicienne choisit d’enfermer ce secret au plus profond de son être, dans un lieu qui ne s’ouvrirait que lorsque son esprit s’y serait préparé. Cela pouvait arriver demain, cela pouvait arriver dans un an.  Et il était à prévoir que seul son monde onirique connaîtrait le bon moment.
 
Quant à cette conversation… elle y avait posé ses questions, et obtenus des réponses. Pas celles qu’elle aurait désirées, mais des réponses quand même, dont un secret des plus dérangeants…
Après celui-ci la jeune fille ne se sentait plus en état de la continuer. Il était temps d’y mettre fin.
 
« J-je vous remercie d’avoir répondu à m-mes questions. »
 
Elle se leva soudainement, signe qu’elle était prête à partir, puis s’inclina respectueusement, de nouveau. Son regard était tourné vers lui, mais il était presque vide.
 
« J-je vais y aller… J’irai voir M-mademoiselle Kor, c-comme vous me l’avez indiqué. B-bonne journée à vous. »
 
Troublée, elle le salua une seconde fois, et attendit qu’il fasse un quelconque signe d’une autorisation de sortir avant de se tourner sur ses talons, et de quitter rapidement la pièce. Puis le palais.


[HRPEdit] Zzz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Vérités&Mensonges   

Revenir en haut Aller en bas
Vérités&Mensonges
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» l'homme est de glace aux vérités. il est de feu pour les mensonges. | HEDWIG
» Perte des points en dextérité après Up
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» Comment avouer une vérité pareille?
» Dextérité main gauche-main droite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.