Partagez | .
La rencontre de l'estimé Karui
Messages : 5605
Yens : 128
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: La rencontre de l'estimé Karui   Mer 13 Jan - 11:37




L'estimé Karui




Seika... Chikai, grande citée flamboyante du Phoenix, grand signe divin de l'immortel et de la réincarnation, Kid sentait bien qu'il lui fallait venir ici un jour. Ce n'était que retarder l'inévitable, mais au final toutes ces rencontres avaient étés faites dans un seul but, revenir aux sources du mal qui le rongeait. Ce n'était pas dans les terres froides de Fuyu qu'il aurait pu prétendre à des réponses, ni dans les plaines verdoyantes de Minshu, mais bien dans le sol parfois sec de Seika.

Des noms lui revenait en tête, sans que Zayro ne fasse encore son apparition. La louve Geleerde, le heraut de Seika, le fabuleux Schneiden, dont les actions ne cessaient d'êtres citées comme héroiques, alors que son activité de héros semblait s'être peu à peu calmée avec le temps.

Quoiqu'il en soit, peu apres avoir rencontré Alibaba Saluja, il se confirma à lui même, qu'il devait voir un autre sang royal, mais lui, sans équivoque. L'empereur téton, non, je voulais évidemment parler de l'empereur Karui Hanja. Kid ne savait pas encore ou mènerait la verité qu'il révélerait, ni s'il allait ou comptait la lui révéler. Mais il arriva dans la cour du palais, patienta, demanda à la garde de voir pour un entretien et on le mena vers des conseillés, puis les conseillés des conseillés.

Il tourna ainsi pendant plus d'un moment, presque une bonne demi journée, mais patient et calme, il se laissa faire, préférant le silence et l'assise d'un banc inconfortable, quitte à attendre. Quand on vit qu'il voulait vraiment un rendez vous avec l'éminence, on lui demanda son identité, protocolaire évidemment.


Qui allons nous annoncer à l'empereur ? Je dois aussi vous dire que vous ne pourrez pas approchez l'empereur, surtout en ces temps obscurs. Vous devez gardez vos distances, le saluer respectueusement lorsque vous entrerez, vous présentez et ne pas lui faire perdre de temps. C'est clair ?

Très clair. Je ne gaspillerais pas son temps.

Bien, bien... Bon, je vais vous annoncez par votre nom, la garde vous surveilleras vu que vous n'êtes pas un élu de Seika de source sur. Cependant vous avez de la chance, notre Empereur est bon et indulgent, il à souhaité vous écoutez. Suivez moi.

Vous pouvez annoncez, hmm... Jinn ? Ca irait ?

Cela conviendra. Maintenant, silence.


L'homme qui avait abordé Kid dans les abords d'un couloir, n'était pas forcément une grande figure de l'autorité Seikajin... Juste un énième conseillé annonceur, il s'occupait de soigner les entrevus, présenter les offices ou toutes personnes souhaitant voir l'empereur. Bref, le gamin au regard un peu froid, suivit sans distance et en silence, tout en observant les longs couloirs tapissés.

Jusqu'à arriver devant une grande porte, un sigle du phoenix, peut etre une salle de trône ou un bureau ? Comment était Karui, quel genre d'homme était t'il ? Aussi loin qu'il se souvenait, et malgré son "Mal" intérieur, il n'avait pas l'impression d'avoir la moindre idée de qui était cet homme. Mais un mystère pouvait en entrainer un autre parfois... Ou des réponses.

Ca, nous le saurions très vite.


_________

hrp : en attente d'un Karui sauvage :p







Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 646
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Jeu 14 Jan - 7:30

- L'estimé Karui -

Karui Hanja, Empereur de l’Empire Seika, héros du peuple et source d’inspiration pour plusieurs générations, s’ennuyait. Il espérait que quelque chose se passe, et vite, sinon il allait devoir retourner à la paperasse. Avec les différentes catastrophes ayant lieu dans le royaume, il ne pouvait malheureusement pas esquiver les tâches administratives trop longtemps. Il ne cherchait pas à fuir, mais simplement à se divertir. Alors quoi de mieux qu’un élu disant vouloir le rencontrer ? C’était un excellent prétexte pour que le vieil intendant lui fiche la paix. Alors, sans plus de renseignement, il accepta de le voir plus ou moins immédiatement (l’intendant tint à lui faire lire quelques traités avant).

Assis sur son trône, au fond d’une longue salle tapissée et peinte en rouge, l’Empereur attendait l’élu. Les gardes impériaux, simple mesure de sécurité depuis l’enlèvement de Jeong dans son propre palais, étaient disposées le long des murs, tandis que d’autres, que l’on peut qualifier d’élite, étaient dissimuler à des endroits improbable. De larges et hautes fenêtres éclairaient la pièce, renforçant ses rougeoyantes couleurs. C’était simple, on avait l’impression d’être dans une cathédrale. L’emblème de Seika décorait tous les tissus, des tapis jusqu’aux rideaux, en passant par les vêtements. Un endroit empli de silence, où le Chef du Pays observait son invité avancer jusqu’à bonne distance de lui.

Il l’aperçut. Quelque chose n’allait pas. Il croisa son regard. Il ne l’avait jamais vu. Jinn. C’était ainsi qu’il avait souhaitait se faire annoncer. Quelque chose se tramait.

- Shahao, appela-t-il sèchement.

Aussitôt, une femme apparut à ses côtés. Là où les plus faibles l’aurait vu apparaitre de nulle part ; ceux avec de l’expérience et de la force l’auront forcément aperçu entrer par la grande porte, par là où l’élu était entré, pour se placer prêt de Karui, le tout à grande vitesse. Shahao Inda, une femme d’une beauté à en faire pâlir le Dieu Phoenix. Enfin, c’est purement, subjectif, évidemment. Bref, cette femme avait l’entière confiance de l’Empereur, si bien qu’elle était Ministre de la guerre et conseillère. A force de travailler ensemble, un lien très étroit c’était former entre eux, si bien que lorsque l’un appelait l’autre, il arrivait généralement le plus vite possible.


- Votre Majesté ? demanda la blonde, les yeux remplis de curiosité.

- Observe ce jeune homme, mais ne lui parle pas. Toi, s’adressa-t-il à l’élu, laisse-toi faire.


Sans attendre un consentement, Shahao s’approcha de l’invité. Elle tâta ses biceps, son torse, son fessier, ses mollets et le dévisagea un bon moment. Elle approcha ses yeux très près de ceux de l’élu. Le regard bleu de la demoiselle, d’où découlait une clarté pure, scrutait chaque petit détail, non sans amusement. Un léger sourire sur ses fines lèvres se dessina alors que son visage était à quelques centimètres de l’invité. Elle avait terminé son inspection.

- C’est un élu qui a récupéré sa force. Il doit être là depuis un bon moment, je ne l’ai jamais vu pourtant. Enfin, la bonne nouvelle c’est que notre héros n’est plus le seul à…

- Il suffit, coupa l’impériale majesté. Pas trop d’info, il n’est pas de Seika.


Shahao se retourna pour observer son ami d’enfance. Il était sérieux. C’était rare. Exceptionnel même. Lui qui était toujours plaisantin et léger, il se mettait sur ses gardes pour un élu qui n’était pas de Seika ? Ici, à dans le palais en plus ? Il devait être de Minshu dans ce cas, mais aucun rapport ne faisait état de quelqu’un qui avait dépassé les limites du sceau là-bas. Elle recula de quelques pas, en observant l’élu. Qu’avait-il de si spécial ?

- Votre énergie m’est inconnu, mais pas complétement, élu de Fuyu. Sul Hei ne m’aurait pas envoyé de messager, il est plus du genre à agir, sans se soucier de ses voisins. J’en conclu que vous êtes ici de votre chef. Si vous planifier de nous attaquer, sachez que vous êtes déjà en très mauvaise posture.

A ces mots, les gardes présents dressèrent leurs lances et épées vers le jeune homme. Shahao retourna, de toute sa célérité, aux côté de Karui. Son regard avait changé, il était maintenant d’une froideur extatique.

- Je ne vais pas vous faire de mal si vous ne m’êtes pas hostile. Je ne compte même pas vous faire prisonnier. Je veux simplement savoir ce que vous voulez, ainsi que la raison qui vous pousse à prendre le nom d’un fléau éteint, Jinn.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5605
Yens : 128
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Jeu 14 Jan - 16:26




L'estimé Karui




On lui indiqua que l'estimé Karui allait le recevoir sous peu. C'était une bonne nouvelle, même si Kid réfléchissait encore à comment aborder ce qu'il voulait aborder avec le chef incontesté et incontestable de Seika. En faisant ses rencontres, même après Alibaba Saluja, que ce soit des élus ou du peuple, cet homme semblait faire l'unanimité. Avait t'il été une sorte de héro dont ont arbore les exploits sur des dizaines et des dizaines de générations ? Peut être bien...

Quoiqu'il en soit, la porte s'ouvrit après que l'intendant l'ait introduit dans la fameuse salle du trône. Cette pièce était assurément grande et Kid analysait chaque détails, que ce soit de la tapisserie luxueuse et le bon gout de Karui, qui pouvait indiquer un trait de caractère, jusqu'au positionnement des gardes, qui étaient nombreux. Un étage, des fenêtres qui paraissaient comme des meurtrières avec leurs lots de gardes encore une fois bien groupé derrière.

Et en face, le seul et l'unique Hanja. Lorsque leurs regards se croisèrent, le temps de l'analyse fut un peu plus courte pour le jeune homme, puisque l'empereur cria un nom, un vent se souleva, la porte se ré-ouvrit derrière et forcément un tantinet sur ses gardes, Kid qui était par la force des choses, en mesure de "suivre" le mouvement progressif de Shahao, la vit s'installer en l'ignorant, jusqu'aux cotés du chef de Seika.

Un peu interloqué, il ne pipa mot, laissant faire la situation qui avait désormais lieux devant lui. La jeune femme (en apparence) qu'il avait appelé, avait tout de la guerriere ou garde du corps, en tout cas elle était forte, rapide et détenait la confiance totale de Karui, ce qui en disait plutôt long sur elle. Il ne tarda pas à lui confier l'ordre précis et net, d'observer Kid et laissa sous entendre très clairement à ce dernier de se laisser faire.


Bien... Si vous y tenez.

Musique


Evidemment la nonchalance de la réponse de Kid, fit tiquer un peu l'intendant, qui le regarda froidement. Il sentait bien que ce dernier aurait voulut le réprimander en lui disant d'ajouter ; " Votre majesté ou votre grandeur ou Karui sama" mais ce n'était pas dans la tête du jeune homme de penser à ce genre de protocole de politesse.

Il cessa juste d'avancer et vit la guerrière ou la conseillère, les deux sans doute, s'approcher de lui et bien plus que l'observer, le tâter comme s'il était un objet ou une marchandise. Devait t'il dire qu'il était en désaccord ? Ce n'était pas dans son interêt et ce devait être une sorte de sécurité pour l'empereur. Qu'a cela ne tienne, Kid n'était pas là pour engendrer une situation malsaine et critique.

En revanche, il remarqua les observations de la blondinette, qui avait touché son corps galbé et musclé, vu ses yeux et n'hésita pas à dévoiler ses conclusions, à coté de Jinn. Elle se fit interrompre tout de même en plein discours par Karui, et le garçon en profita pour rebondir à son tour.


Il vous aurais suffit de demander, je vous aurais livré la même conclusion, de moi même.

Mais Karui était peut etre le genre d'homme, à vouloir se faire un avis personnel sur ses invités. Il avait somme toute deviné et ce n'était pas bien complexe, que Kid n'était pas de Seika et chercha donc à faire taire les informations du pays qu'il aurait pu glaner. Nulle époque et contrée n'était à l'abris des espions, c'est vrai.

La suite du discours, fut prit par l'Empereur lui même, qui décida un peu à ouvrir la bouche. Il n'était pas dupe, devina même que Kid venait de Fuyu, qu'il était donc un élu, mais que son energie lui était ni connue, ni inconnue. Etrange ... Même dans ses souvenirs, certes le "nom" de l'empereur pouvait ressortir, mais il était sur de ne  jamais avoir croisé sa route.


Je ne viens pas creer d'ennuis, au contraire. Mais vous avez raison, d'après ce que j'ai aussi apprit, je suis un élu de Fuyu, cependant je ne viens pas au nom de Sul Hei ou de qui que ce soit. J'ai fais une longue route pour venir ici.

La mise en garde de l'Empereur était réelle, en observant la situation, les forces en présence, Kid savait qu'en cas de combat ou d'une situation tournant à son désavantage, il n'aurait aucune chance. Mais Karui semblait être homme de parole, même s'il demanda la raison de sa venue et pour quelle raison il portait un nom aux louanges malfaisantes.

Si j'avais été hostile, je sais que je n'aurais aucune chance, votre bras droit semble me dépasser en terme de rapidité, peut être même en terme de force et j'imagine que vous n'avez pas usurpé votre titre non plus... Bref.. Je vais vous répondre.

Kid s'approcha alors une peu plus de Karui, malgré la tension et les gardes qui le tenais un peu en joue. Il ne pouvait pas s'approcher plus que de raison, alors, dés que les piques des lances et les regards se firent trop insistants et menaçant, il s’arrêta simplement.

Un nom n'est qu'un nom. Mais puisque vous me le demandez. Si je viens vous voir ici même et maintenant, c'est parce que je dois vous confessez une partie de ma vie... Je suis.....

Une long moment de silence, presque intriguant se fit sentir... Puis il releva le regard vers Karui, un regard légèrement ombragé par la luminosité de la piece, des yeux violets et brillants, avant de dire ;

... Zayro Jinn !  ... Ou plutôt, j'ai été cet homme, et si je viens à vous, c'est pour vous demandez une faveur, mais également savoir ou se trouve ceux à qui j'ai pu, dans une autre vie, faire du mal.

Le risque était prit, le point de non retour dépassé. Kid resta simplement debout, droit comme un i, attendant presque un châtiment... Ou alors... Une réponse et bien d'autres questions encore !







Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 646
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Jeu 4 Fév - 17:18

- L'estimé Karui -

- - ARMEZ-VOUS ! NOUS PASSONS EN ALERTE PHOENIX MAINTENANT !

- Vous n’en ferez rien. Shahao, calme-toi.

La voix posée et grave de Karui baissa immédiatement toute tension. Non pas qu’elle rassurait, mais elle raisonnait. Le Chef de l’Empire de Seika n’allait pas être aussi facilement impressionner. Même si accueillir une personne ayant une aura similaire à Zayro Jinn et se disant l’être pouvait être dangereux, il n’était pas en position de faire quoi que ce soit. S’il avait voulu le faire, le palais serait déjà en proie à un combat à sens unique. À son désavantage. Non. La raison de la présence de cet personne était autre que la recherche du chaos. Mais quoi ?

L’Empereur analysa ses derniers mots. Une autre vie, hein ? Il était mort dans le royaume des morts… Tss, le Roi des Morts était-il de nouveau dans la partie ? Saleté de secte qui en avait ouvert les portes (con)damnées. Cela changeait la donne. Beaucoup de choses étaient à prévoir dorénavant. Il commença à à y penser.

- Votre Altesse…

Shahao brisa l’intense réflexion du Hanja. Elle savait que cet état pouvait durer un moment, il faisait toujours cela quand un détail stratégique se montrait à lui. Mais ce n’était clairement pas le moment de penser aux précautions à prendre contre les faucheuses.

- J’entends. Merci, Shahao.

L’Empereur se conforta sur son trône. Les gardes reculèrent aussitôt d’un pas, baissant la pression qui pesait sur l’invité non désiré.

- Eh bien, « Zayro Jinn ». Je ne vois pas pourquoi je vous aiderais. Même si vous ne semblez pas être celui qui a fait tant de mal à mon pays et à mes sujets, vous partagez néanmoins la même essence. Je le sens. Je le vois.

L’auditoire resserra ses rangs. Même la Ministre se remit en garde.

- Avant de vous sommer de quitter mon empire, je serais curieux de savoir ce qui vous pousse à venir, pour ainsi dire, dans la gueule du volcan ? Ces simagrées sentimentales sont-ils réel ?

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5605
Yens : 128
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Mar 1 Mar - 12:21




L'estimé Karui




Zayro, ou plutot Kid, était venu désarmé et en terrain ennemi, désormais même hostile, se livrer en quelque sorte à l'empereur, dans le but de lui dévoiler des choses, lui quémander aussi d'autres, mais evidemment il avait prévu que sa révélation pu avoir un tel impact sur les troupes. L'alerte était donné, et déjà, il pensait que la majorité des gardes allaient lui sauter dessus. C'était sans compter la voix apaisante et affirmée de Karui, qui calma bien vite Shahao.

Kid tacha de rester droit, calme, exemplaire, comme si le châtiment qui aurait pu lui être reservé, avait été merité. La crainte dans les regards, la haine dans les mots, la pressions sur les manches des quelques armes pointés dans sa direction, il commencait à bien connaitre cette aura terrifiante qu'il avait pu laisser lui même planer... Dans une autre vie.

Mais aujourd'hui était un autre jour et lui, un autre lui. Que ferait donc l'empereur, après tout ça ? La décision semblait lui revenir, mais ça n'allait surement pas être aussi facile après tout. Les secondes s'écoulèrent un peu plus lentement, tandis que l'empereur sortait de plus en plus de sa réflexion, coupé intrinsèquement par Shahao, lorsqu'elle comprit qu'il allait y apposer son jugement.

Après un bref remerciement et l'écart des gardes, Kid savait qu'il allait obtenir une première réponse, mais aussi et sans doute, d'autres questions, c'était dans l'ordre des choses.


Empereur, j'ai été cet homme et je ne le renierais pas, mais je suis né pour ma part, dans un nouveau monde, au sommet d'un montagne, auprès de moines et me suis forgé mes propres avis dans cette nouvelle vie. J'ai croisé bon nombre d'élus, de fuyu, minshu ou même des vôtres. Tous me disaient de vivre cette vie et que l'ancienne n'était plus moi, ils croyaient au pardon, mais je pense que je dois à ceux qui ont croisé l'ancien moi, des excuses et si des coups pour les apaiser, je les endurerais....

Peut etre que cela paraissait trop gros pour Karui, mais il était bien placé pour savoir que rien n'était impossible, dans un monde qui recueillait des élus venant d'autre monde.

Je sais juste que ce mal demeure en moi, mais que je ne l'accepte plus, je veux m'en liberer. Je pense que si je suis venu ici, c'est parce que vous me sembliez le mieux placé pour m'y aider, m'ôter ça de moi, le capturer, le briser si vous le désirez... M'en librerer. Si vos élus ont su me pardonner et m'écouter, j'esperais autant de vous, mais je ne vous imposerais rien, si vous refusez, je n'aurais alors qu'une simple et dernière demande, c'est que vous me laissiez voir la personne à qui j'ai fais le plus de mal, j'accepterais d'etre surveillé et enchainé si cela doit vous rassurez.

Kid s'avança d'un pas, mais ne voulut pas creer une tension supplémentaire, il apposa rapidement un genoux par terre, puis le second, puis une main et l'autre, jusqu'à ce que son front vienne toucher le sol froid du palais, qu'il s'y appuis assez pour que le sang ne passe plus à l'endroit ou ses membres et sa peau touchait le plancher.

Si vous me refusez tout, alors prenez au moins ma vie. Je ne veux pas vivre une vie fantôme de ma précédente. Je préfère encore mourir et savoir que j'ai réussi à en apaiser d'autres. Mais... Si vous en avez le pouvoir.... Alors je vous en supplie... Aidez moi.

Après quoi il se tût, tout en restant positionné ainsi. Jamais Kid ne s'était abaissé à ça et Zayro n'aurait jamais osé faire une chose pareille. Mais c'était la vraie demande sincère d'un jeune homme, voulant revivre, pur et sans ses pêchés, et pourtant... Prêt à tous les assumer ! Avait t'il touché le coeur de l'empereur ou l'avait t'il convaincu ?

Il conserva les yeux fermés et les mains bien crispés sur le marbre, tout en attendant la réponse de celui dirigeant le pays du Phoenix. Le Phoenix n'était t'il pas le signe de la renaissance ? Kid allait t'il renaître ou simplement partir en cendre ?








Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 646
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Mar 15 Mar - 23:38

- L'estimé Karui -

-


Musique d'ambiance



La tension était palpable dans tout le palais. Zayro Jinn, ou du moins, son aura, pulsait dans l'étendue de la pièce. Les serviteurs du roi n'étaient pour le moins pas apte à accepter la venue d'un tel fugitif : étant l'homme le plus craint de tout Kosaten, le messager des enfers, celui qui avait tant fait souffrir le peuple de l'estimé Karui... Il paraissait évident que le dirigeant ne le laisserait pas partir.

L'empereur, contrairement à son habitude, resta de glace et pas même l'ombre d'un sourire ne pouvait être perçu sur son visage. Oui, Karui cachait en lui, une haine viscérale pour ce démon. Il ne pouvait s'empêcher de songer aux nombreuses victimes que Zayro avait pu noter sur son tableau de chasse. les habitants d'Hibana. Ses propres élus. Ses terres. Son peuple... Mais l'élu de Fuyu, l'un de ses plus grands ennemis, cette gangrène dont la seule évocation de son nom pouvait provoquer l'effroi... Se tenait actuellement là, à genoux devant lui... Il ne pu résister à l'envie, à cet instant précis, d'imaginer lui ôter la vie. Sans le moindre discours, la moindre hésitation.

Karui désirait plus que tout, de voir périr le grand Zayro Jinn aujourd'hui.

Et pourtant...

Le doute entra dans l'esprit et le cœur de l'estimé empereur. Non, ce n'était pas comme cela qu'il devait agir. Ce n'était pas ainsi, qu'il rendrait justice à son peuple. N'imaginez pas un seul instant qu'il allait pardonner cet élu, mais le tuer ici et maintenant, serait un jugement trop doux, aux yeux de l'empereur. De plus, ce n'était pas Zayro qui été ici à l'heure actuelle, mais Kid. Kid Jinn, le maudit. Enfant des montagnes, condamné à subir le poids des torts de son "père". Car après tout, qui pourrait certifier qu'en tuant Kid maintenant, il tuerait Zayro également. L'élu du pays des glaces avait, par on ne sait quel miracle ou malédiction, réussit à revenir via cette enveloppe charnelle. Il était dans l'ordre du possible qu'il en fasse la même chose au même instant où la lame de l'empereur, décapiterait l'enfant. Karui serra lentement le poings, sentant autour de lui, que les serviteurs s'impatientaient et qu'il devait prendre une décision. Un long soupir s'échappa de la bouche de l'empereur, pendant qu'il ferma les yeux un court laps de temps.


Fenghuang... Que ferais-tu, à ma place ?  



- Kid.


La voix du dirigeant résonna longuement dans toute la pièce du palais. Karui s'approcha fièrement de l'enfant, pendant qu'au même instant, ses serviteurs levèrent de nouveau leurs armes, encerclant nos deux protagonistes. Un long silence s'instaura entre eux, le temps semblant s'arrêter quelques instants.

La décision allait être prise maintenant.


- Je ne dirais pas que tu m'as convaincu. Mais je sais que celui qui est devant moi, n'a pas à supporter plus longtemps cette condition... La mort serait en effet une option pour toi. Pourtant...


Il garda le silence quelques secondes, avant de reprendre, le ton de sa voix démontrant combien il était bien, le grand dirigeant des terres des flammes.


- Ce n'est pas toi qui doit être jugé.


Les serviteurs du roi, eurent pendant quelques secondes, un hoquet de surprise, pendant que Shahao tenta de dissuader son empereur, mais ce dernier le fit taire d'un bref geste de la main, sans un regard, observant toujours Kid agenouillé devant lui.


- Voici ma décision, Kid : j'accepte de trouver le moyen de dissocier ton âme et celle de Zayro Jinn, mais sache qu'il va te falloir subir une torture inimaginable pendant la procédure. Dissocier deux âmes, sans en perdre une, est un acte ô combien difficile. Il serait même probable, que tu y perdes la vie. Mais je ne pourrais le faire aujourd'hui. Le monde est actuellement en prise avec les catastrophes naturelles. Mon devoir est d'être présent auprès de mon peuple. C'est pourquoi, tu seras enfermé jusqu'à nouvel ordre. Une fois que les tensions extérieures se calmeront... Je viendrais moi-même te libérer.


- Si la procédure est un succès, tu seras définitivement libéré de ce mal qui te ronge. Mais je peux t'assurer que pour le cas de Zayro, ce dernier regrettera que je réussisse un tel exploit... Toutefois, n'oublie pas une seule chose : si je dois te tuer pour détruire ce monstre... Je le ferais.


Non. Karui n'irait pas laisser une telle opportunité de mener à bien la justice pour son peuple : il donnera tout, pour détruire définitivement, le messager des enfers. Si l'enfant meurt, l'empereur n'aurait aucun remord, aucun scrupule. Du moment qu'il pourra mettre un terme aux agissements de ce monstre.

Bien que surpris par sa décision, les soldats vinrent s'approcher de Kid, l'attrapant à bout de bras, l'empêchant de fuir et le forçant à relever la tête vers l'empereur.


- Avant que nous t'enfermions, j'aimerais savoir une dernière chose...



Karui tourna lentement les talons, effectuant quelques pas, le séparant de Kid, avant de tourner légèrement la tête vers lui, l'air grave :

- Qui est cette personne a qui Zayro a fait le plus de mal et que tu désirais tant voir ?


De Kid ou de Zayro, l'âme sera-t-elle la plus puissante ?


NB HRP:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5605
Yens : 128
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   Mer 16 Mar - 22:48




L'estimé Karui



Musique biatch


Les poings fermés et l'oeil visiblement fixé sur les dalles de pierres, ou de marbres de la grande salle du trone, le silence se faisait pesant, stagnant presque comme une eau calme, d'une marre dans laquelle plus aucun poissons n'auraient osés bouger. Les battements du coeur de Kid, mais le souffle des gardes, se faisaient à leur tour plus lent, plus lourd, jusqu'au regard de Karui, qui restait impassible et loin d'être aussi transparent que ça.

Tout au contraire, c'était non pas une réponse, mais presque une sanction irrémédiable qu'attendait le jeune garçon, tendit que ses genoux frottait durement le sol. Qu'allait décider Karui ? Il ne le savait pas, mais cette réponse ne tarda plus à venir, lorsqu'il l'entendit bouger, puis comme si cela sonnait le glas de quelque chose d'incommensurable, la pression projeté par le soupir de l'empereur, fut entendu sans que le regard de Kid ne se lève, et comprit comme les prémices d'un lourd message, lourd de sens en tout cas.

Plus qu'attentif désormais, le jeune homme écouta son nom prononcé et raisonnant dans la place interieure, alors que le chef du tout-Seika, n'était qu'à quelques pas et que les gardes s'étaient levés uniformément, entourant tel un anneau barbare les deux protagonistes s'échangeant des mots, du moins dans un seul sens pour l'instant.

Il avait comprit les sentiments et le vécu de Kid, sans pour autant pardonner à l'être infâme qu'était ou que fut ; Zayro Jinn. Mais il avait conscience, que cet être devant ses yeux, ne l'était pas, pas entièrement. Même si ses phrases étaient pesante et que le mot "mort" y avait été placé, le garçon qui avait dés lors tout traversé pour venir ici, le supportait avec autant de calme et d'humilité. Il méritait ces mots, il les endurait donc. Mais c'est en gardant le silence, sans interrompre son discours, qu'il entendit un...

... "Pourtant", qui allait faire place à la suite.

Son ton y était alors, Ô combien plus dur, il n'avait pas à faire un signe, juste sa voix démontrait charismatiquement, toute l'étendue des pouvoirs qu'il possédait dans cette nation, et qu'il en était l'estimé et haut chef. Et au prochains mots, Kid avait une réponse !


il va te falloir subir une torture inimaginable pendant la procédure.

Je l'endurerais. J'ai enduré la mort, j'ai enduré l'âme qui ronge la dernière étincelle présente en moi, qui veut revivre. Fit t'il directement.

[color=#000099]tu seras enfermé jusqu'à nouvel ordre.


J'accepterais votre sentance.

Tout était acquiescé avec un simple hochement de tête, tout en écoutant l'empereur et sans jamais le regarder de nouveau. Il sentait bien cette pression, qui lui indiquait l'interdiction de se relever, de se montrer plus que docile aujourd'hui, plus qu'aucun autre jour !

Tout ce qui importait, c'était que Karui semblait être en mesure de le faire, il en était capable, cela se ressentait dans l'assurance qu'il avait en parlant. Mais si Zayro le regretterait, du moins en partant du postulat qu'il se sorte de cette dissociation, Kid lui, renaitrait en être nouveau, plus pur que jamais. Mais si par mégarde, Zayro lui, de son coté, était aussi dissocié en restant en vie (par le plus grand des miracles ou de la plus grande fatalité ?) et bien, lui ne serait qu'un mal incarné sans retour possible. Pourri jusqu'au plus profond des enfers que Kosaten ait pu creer...

La garde se pressa de saisir Kid, l'obligeant à garder la tête baisser, pourquoi ? Karui ne souhaitait peut etre pas voir en face, le visage d'un innocent, enfermant en lui et avec courage, un mal dont il souhaitait la fin. Ou était ce une sorte de protocole royal, au final, peu important dés à présent. Une question vint cloturer la conversation, juste avant d'enfermer le garçon, l'empereur se demanda QUI, Kid voulait voir. Un dernier piège de Zayro ou l'ultime volonté d'un gamin souhaitant laver un reste d'honneur ?

Le gosse, le regard toujours bas, fit entendre sa répartie, dans le calme qu'il conservait depuis le début ;


Le seul nom, qui lorsque mes pensées fusent et me tiraille la poitrine au point de sentir le mal me ronger... Se nomme Sch...

Un trémolo dans la voix se fit sentir, suivit d'un fin tremblement, les poings fermés de Kid en signe de lutte interne, il arriva finalement à dire un mot... Un nom... Qui par le passé, avait causé plus d'un mort. Certains s'en souvenait à Hibana.

... Schneiden... Mais il y'en a tant d'autre. Vous devriez m'enfermez maintenant, il profite de ma faiblesse chaque jours qui passent... N'oubliez pas votre parole Empereur. Ajouta Kid, en desserrant les poings.

Ils pouvaient l'emmener, Kid venait de prouver que sa lutte n'était pas futile et fausse, mais bien au contraire, que le gamin était prêt à tout pour vivre cette vie en tant que lui, et non sur les cendres d'une vie oubliée, dont le passé s'était forgé dans les flammes d'un enfer ardent... Ou de ténèbres trop sombres pour lui désormais.

Repensant encore une fois, à chacune de ses rencontres en Kosaten, le jeune Kid sombra dans l'inconscient, laissant au roi du Phénix, la seule réponse et le seul choix possible, celui de tenir parole, ou... D'en finir avec lui et de le cacher à son peuple.


[/color]


Spoiler:
 




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La rencontre de l'estimé Karui   

Revenir en haut Aller en bas
La rencontre de l'estimé Karui
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Discours d'investiture de Dumarsais Estimé
» Conor McGregor s'en prend aux lutteurs de la WWE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.