Partagez | .
Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]
Invité Invité

-



MessageSujet: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 14:02



 J'étais là... Allongé sur le sol. Mes yeux étaient fermés, je sentais un vent doux, agréable, qui venait me caressait le visage. J'entendais les oiseaux chantaient, les vagues, eux, venaient s’éteindre contre les rochers... J'étais comme dans un état second, c'était la première fois que cela m'arrivait, j'avais les idées claires certes, mais dans un combat entre conscience et inconscience. Au sol, dans l'incapacité de mouvements, ni même de pouvoir ouvrir les yeux, j'étais livré à moi-même...

Mon esprit, de lui-même, imaginait l'endroit où j'étais. Je savais que j'étais sans défense et inconscient, la nature avait le dessus sur moi, elle l'avait peut-être toujours eu, qui sait ? J'avais la certitude de n'avoir jamais eu un moment aussi calme dans aucune de mes vies. Malheureusement, cela me plaisait bien... Mon état "second" ferait-il sortir un autre aspect de ma personnalité ? Est-ce là, le royaume des morts ? La fin de ma courte vie ? Beaucoup trop de questions pour moi. Je n'allais pas rester la éternellement, bien sûr, je ne l’espérais pas. Une sensation inconnue me parcourra, une certitude plutôt, au début, j'avais des doutes, mais maintenant, c'est ironique dans un sens, et certain.

Je suis faible... Je le savais et le sentais au fond de moi, quelque chose bloquait ma force, je ne voulais pas y croire, je me mentais inconsciemment ne voulant pas y faire face. Ai-je toujours était faible ? Est-ce un châtiment ? Cela ne pouvait pas être pire, un Saiyen royal, de sang pur, abattu à rester faible pour toujours... Je ne veux pas ! Non ! Je vais devenir fou... Mais quoi ?! Moi ! Faible ?! Impossible ! Quoi qu'il arrive, je me relèverais et me battrai ! J'éliminerais tout le monde sur mon passage les humiliant, les réduisant en moins-que-rien oui ! Je me reconnais bien là ! Je dois me calmer maintenant. Je sens une envie de tuer, de fracasser, de détruire au fond de moi, un "côté" de moi lorsque les nerfs montent laisse place à une rage. Je ne sais pas comment, mais un nom me vient un l'esprit quand je suis comme ça. Vegeta, c'est sans doute l'héritage qu'il m'a laissait. En temps normal, par contre, je suis sûr d'être comme l'autre, hum, Goku s'appelait-il, oui, Goku... Bref, j'y réfléchirais plus tard. Pour le moment, je suis toujours inconscient, sans pouvoir, sans force, rien...


[Les heures passaient]


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 14:46


L'océan…Enfin elle avait l'occasion d'y revenir. Presque un an déjà que Fumiko était arrivée à Kosaten. Un an de voyages, de rencontres, plus ou moins insolites, des personnes croisées et jamais revues.
La première fois qu'elle était venue, elle s'était installée là, sur la sable, et s'était laissée envahir par une douce torpeur, bercée par le bruit du ressac des vagues sur les rochers. Elle avait été réveillée par elle…Aki….Elles avaient fait le serment de ne jamais se perdre de vue, d'être les meilleurs amies du monde et finalement…La distance éloigne les cœurs. Elle aurait aimé la revoir, sa démarche chaloupée accompagnée par la renarde mutine, comme une apparition divine.

La jeune fille soupira. La solitude était dure à porter ici, mais c'était le prix à payer pour cette liberté tant désirée. Liberté illusoire ? Depuis toujours, on lui répétait que les élus devaient se tenir prêts à servir leur royaume. A quoi faire ? La guerre ?

Fumiko se déchaussa et retira ses bas. Les grains de quartz chauds roulèrent entre ses orteils, lui procurant une sensation de bien-être. Elle eut envie d'aller plonger ses jambes dans l'eau fraîche. Elle s'avança vers la mer, regardant les nuages un peu menaçants au dessus de sa tête.


J'espère que l'orage ne va pas venir me sortir de là…Le vent n'annonce rien de bon…


Toute à ses préoccupations météorologiques, Fumiko trempait ses pieds en avançant lentement le long de la frange bouillonnante.

Au loin, elle aperçut une forme indéfinie, sur le sol, à quelques mètres devant elle. Un animal échoué ? Elle courut, sa jupe virevoltant sous l'effet du vent. Plus elle se rapprochait de sa cible, plus elle devinait le corps d'un homme allongé à terre. L'humain avait la chevelure en bataille, les vêtements de couleurs criardes peu assorties, il paraissait plutôt mal en point. Ses yeux clos, que réhaussaient des sourcils fournis et rebelles, dénotaient dans ce visage trop pâle.


Monsieur ? Hep monsieur ?


Et Fumiko de tenter de réveiller l'étranger, par un ou deux soufflets mal assurés. Elle eut l'idée d'aller chercher de l'eau fraîche dans ses mains en coupe et de lui verser sur la tête.


Ohééééééééééé ! Il y a quelqu'un derrière ces yeux ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 15:44

J'entendis une voix, une voix douce au premier abord, qui était-ce ? Un ennemi ? Si tel est le cas, ce serait certainement ma fin... Étonnamment, je sentais des mouvements de sa part, elle me dit quelque chose, mais je n'étais pas assez éveillé pour comprendre, ma tête vibra par la suite, je revenais à moi tout doucement. Tout à coup, un jet eau vint me surprendre et me réveilla enfin.

"Ohééééééééééé ! Il y a quelqu'un derrière ces yeux ?"

 J'ouvris les yeux, je ne sentais rien d'hostile de sa part au contraire sa présence m'apaiser dans un sens. Je la regardais, toujours un peu dans les vapes, elle était mignonne son visage m'aspirait confiance, mes yeux dans ses yeux me faisaient perdre mes moyens, je n'avais pas reconnu la sensation qui parcourait mon corps à cet instant, c'était nouveau, mon cœur s’accélérait. Mais pourquoi ? Quelle est cette sensation ? Je ne peux pas perdre mon temps avec ça. Après quelques secondes de "vide" et ayant retrouvé mes moyens, d'instinct, mes lèvres chuchotèrent :

"Sui..Suis-je au paradis ?"

 Il fessait nuit, le vent continué de soufflet emmenant une atmosphère agréable, le paysage, quant à lui était très beau même moi, je pouvais le savoir. Soudain, une douleur à mon visage se fit ressentir, m'a-t-elle fait quelque chose ? Je ne sais pas, mais elle était là, devant moi, dans une tenue femelle que je n'avais jamais vu auparavant, une autre sensation de "timidité" et "d'envie" entre mêler parcourra mon corps. Pourquoi toute cette nouveauté ? Tant de sensations ? Je suis vraiment devenu faible ? Je vais ressentir ça à chaque fois ? Je revins plus profondément à moi, pris enfin conscience de l'importance de la situation, je devais arrêter de rêver... D'un seul coup, ayant toujours tous les membres engourdis, je sursautai fis un bon avec le peu de force qu'il me restait pour reculer. Et si c'était vraiment un ennemi ? D'une attitude hésitante, je reculais pas à pas sans faire attention à ce qui avait derrière moi, quand je sentis le tronc d'arbre contre mon dos, je savais que la situation pouvait être critique. Je me mis en garde, la regardai dans les yeux, toujours avec cette sensation au cœur, je décidais d'attendre la suite en lui disant :

"Où suis-je ?! Qui es-tu ? Tu es là pour me combattre ?!"


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 16:15


Elle avait envie de passer une nuit tranquille, lovée dans le sable fin et voilà qu'elle tombait sur…ça !!

L'inconnu s'était relevé d'un coup, il paraissait apeuré, perdu. Il se croyait au paradis, quelle idée ….. Oh non ! Pas encore ! Non !
Fumiko ne voulut pas l'admettre de suite mais il était évident que soit c'était un consommateur d'alcool puissant, en dérive, soit un nouvel élu. Elle renifla l'haleine accompagnant la phrase projetée par l'affolé et…c'était encore pour elle ! Un être vierge de toute connaissance concernant son lieu de débarquement. Bienvenu en terre inconnue !

La jeune fille le regarda calmement, haussant les épaules. Elle ne voulut pas répondre à l'agression verbale par une joute orale, il eut été trop facile de le décimer en lui assenant une vérité trop crue car non aseptisée. Elle en avait maintenant l'habitude, éluder, expliquer en alésant…


Doucement…


Elle s'approchait de lui en tendant les mains, comme pour dresser un cheval fou encore sauvage dans l'espoir de le chevaucher dans l'acceptation.

Je ne suis pas votre ennemie, simplement je vous ai vu à terre et je vous ai secouru. Ainsi, vous décidez que l'on se tutoie…soit.
Tu es un peu fatigué, je vois. Je pense que tu devrais t'asseoir, que je puisse te dire tout ce que tu dois savoir. Mais, ce n'est pas une obligation, tu peux partir, je ne retiens pas…


La jeune fille s'installa en position de lotus sur la plage et se mit à contempler les rides brillantes, qui reflétaient l'astre lunaire. Du coin de l'œil, elle observait la réaction du naufragé. Libre à lui de s'en aller, elle n'allait pas le retenir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 17:10

"Doucement…"

 Cette phrase bien que simpliste, étonnamment, me calma. Elle m’expliqua par la suite qu'elle m'avait secouru, ce qui est vrai en y repensant, elle s'approchait de moi tous en continuant de m'expliquer calmement la situation. Je lui avais manqué de respect, c'était un fait, c'est dans ces moments-là que mon côté "Végéta" ressort, est-ce bien ou mal cela importe peu, je devais faire avec. Elle alla ensuite se poser sur la plage après m'avoir laissé un choix. C'était l'occasion de partir, je n'aurais plus d'échappatoires telles que celui-ci par la suite, mais encore quelque chose en moi, me retenait ici. Au fond de moi, je voulais en savoir plus, sur ce monde, sur elle...

Je décidais d'aller m’asseoir à côté d'elle, inexpérimenté, oui tel que je le suis, mon niveau social est proche de zéro. Je retirais mes bottes, les posai près de moi, je marchai ensuite vers elle en silence, je pouvais contempler le paysage qui se trouver devant elle, la nuit ne pouvait rendre ce chef-d’œuvre que plus beau. Pas après pas, j’avançais. Une fois arrivait à côté d'elle, je la regardais, je me questionnais encore, pourquoi je perdais mes moyens près d'elle ? Est-ce là son pouvoir ? Ce n'est pas le moment. Je m'assis dans une position normale à côté d'elle, j'ai eu de la chance ce coup-ci, le scénario pouvait être tout autre choses. Elle m'a sauvé et je les pas remercier. Je dois faire ce qui est juste.

"Je...Je suis désolé... Je vous ai manqué de respect, je ne sais pas ce qu'il m'a pris. Peut-on nous tutoyer ? Je ne suis pas à l'aise avec, c'est chose là. Et... Je voudrais t'écouter si ma présence ne te dérange pas."

 Elle m'aspirait confiance, j'étais certain maintenant, je devais me retrouver, j'étais effectivement perdu. Je n'avais jamais vécu de moments comme cela, juste des souvenirs du passé de ce qui me forme maintenant, rien de plus, je la regardais en attendant sa réponse, et plus je la fixais plus mon cœur battait fort. Je ne devais pas le montrer, ni le faire, ressentir, je dois montrer le moins de faiblesse possible. De son côté, elle avait l'air de renfermer une grande douleur, je ne sais pas pourquoi c'était juste l'impression que j'avais, je voulais m'intéresser à elle. La fixant toujours du regard, je voulais lui montrer que j'étais une bonne personne, malgré le fait d'être instable, je voulais faire mon possible pour bien m'entendre avec elle.


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 17:34


Et voilà, c'était reparti ! Il allait apprendre la terrible réalité dans laquelle on l'avait plongé malgré lui. Comment leur annoncer ce qui les attendait, sans les meurtrir ? Elle en avait accueilli, des réactions diverses. Des larmes, souvent, du déni, de la colère et parfois, mais rarement, de la joie. Mais elle savait ce que cachait ce bonheur primaire. Elle aussi, était passée par là. D'abord euphorique d'avoir enfin trouvé un lieu pour expérimenter son indépendance, elle s'était vite rendue compte que ce n'était pas aussi idyllique que cela. Son passé ne lui manquait pas, certes non. Ne pas revenir dans son monde était le moindre de ses soucis. Mais….cette solitude pesante….

Elle tourna la tête vers lui et le fixa. Son regard charbonneux cherchait à comprendre. Il voulait des réponses, mais lesquelles ?

Tu es, je suis, nous sommes des élus.  Tu appartiens désormais à un dieu, tu dois servir le royaume qu'il domine, en le défendant contre les attaques des autres. Tu dois posséder un don ou une force différente qui fait que tu as été appelé. Cherche sur toi, tu trouveras un tatouage qui t'indiquera la direction à prendre.

Le plus difficile restait à faire. Lui ôter ses illusions, lui enlever tout espoir de retour. Lui instiller doucement dans l'esprit que désormais, son futur serait ici.
Elle lui prit délicatement la main, comme si la souffrance qu'il pouvait éprouver pouvait être évacuée par ce simple contact cutané.

Le reste de ta vie se fera ici, on ne repart pas de Kosaten. Mais il y a des gens formidables en ce monde, je suis sûre que tu seras heureux.


La promesse utopique d'un avenir radieux. Etait-il en mesure de l'intégrer ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Lun 25 Jan - 18:27

Elle tourna sa tête vers moi et me fixa aussi, tandis que moi, j'étais déjà en train de la fixais à ce moment, je voulais dévier mes yeux, mais je ne le pouvais pas, j'étais, peut-on dire "aspirer". Elle ne le sentait pas, mais son être et sa présence m'apprenait des faces de ma personnalité que je ne connaissais pas, ou même des sensations inconnues. Je fus mon possible pour garder mes yeux sur les siennes. À ce moment-là, elle me dit :

"Tu es, je suis, nous sommes des élus.  Tu appartiens désormais à un dieu, tu dois servir le royaume qu'il domine, en le défendant contre les attaques des autres. Tu dois posséder un don ou une force différente qui fait que tu as été appelé. Cherche sur toi, tu trouveras un tatouage qui t'indiquera la direction à prendre."

 Tout à coup, mon visage fut étonné, oui, c'est vrai, je ne pouvais rêver mieux. Je pensais aux pires des scénarios, mais là, à l'inverse, cela me fit ni chaud ni froid au fond. Certes, j'étais un peu dégouté. Je profite plutôt des instants présents. Et là, toujours perdu dans mes pensées, sans que je puisse m'y attendre, elle me prit la main... Une sensation "d'eau chaude qui se renverse de la tête aux pieds" parcourait mon corps. Je n'avais jamais était autant déstabilisé. Que m'arrivait-il ? Je ne dois en aucun cas laisser paraître ce sentiment. Je ne sais pas pourquoi, mais sentir ses mains chaudes tenir les miennes m'apaiser, j'avais une sensation de bien-être. Elle continua en essayant de me réconforter :

"Le reste de ta vie se fera ici, on ne repart pas de Kosaten. Mais il y a des gens formidables en ce monde, je suis sûre que tu seras heureux."

 Un léger sourire apparu sur mon visage, de mon autre main, je me grattais la tête d'un air gêné, bizarrement sentir ses mains chaudes contre les miens m’atteignait plus que le fait de ne plus jamais pouvoir rentrer dans mon monde, je la fixai fit mon plus beau sourire, toujours avec l'autre main derrière la tête, cela devait être mon côté "Timide", qui sait ? Donc je répondis aussitôt :

"Hehe... Tant pis ! Je ne vivrais plus sous leurs ombres..."

 Je venais tout juste de le remarquer, mais, maintenant qu'elle me la dit, j'avais une sensation de brûlure sur mon torse, je regardais en dessous de mes vêtements d'un coup d’œil rapide. Un tatouage de serpent avait apparu. Un Saiyen... Réduis à l'esclavage ? Je ne devais pas y penser pour le moment, je devais rester fort, je levai la tête et lui dis.

"J'ai un tatouage de serpent... Qu'est-ce que cela veut dire ?"

 Je voulais lui demander, pour elle comment cela s'était passé ou même comment l'avait, elle vécut. J'ai pensé que cela ne devait pas être le moment d’enchaînaitde suivre avec cette question. Je devais savoir ce que ce serpent pouvait signifier, ce monde m'avait donc choisi pour ma force. Je ne pouvais être que fière, et si c'est de la force qu'il faut, je surpasserais tout le monde, sans exception. Je devais en savoir le plus possible, et bien sûr m'entraîner encore et encore, je devais me trouver des partenaires aussi, impérativement. Maintenant, je devais attendre sa réponse.


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Mar 26 Jan - 13:00



Il avait un drôle d'air, ce gars là ! Il semblait fixer Fumiko comme un demeuré, sourire béat aux lèvres, comme s'il voyait passer des anges. Sans doute avait-il pris une substance pour le faire se sentir bien ? La jeune fille retira rapidement ses mains de celle du brun ténébreux, elle ne voulait pas qu'il se méprenne sur ses intentions.

Il fit une remarque sur les ombres qui le suivaient dans son monde, ce devait être un pays bien nuageux. Quoi qu'il en soit, le fait qu'il était un élu se confirmait avec la découverte du sceau de Manshe. Fumiko releva sa manche, découvrant son épaule encré du serpent vert.

Tu vois, nous sommes du même royaume. C'est le dieu serpent, qui te dit que tu es à lui et que dois défendre Minshu, ton royaume. Mais tu dois être modeste. Ce sceau te bride aussi, il t'ote toute la force ou le pouvoir pour lequel tu as été choisi. Ce n'est qu'en prenant de la puissance que tu le retrouveras. Pour l'instant, tu es au même niveau que n'importe lequel des habitants de ce bled, comme une crotte de mouche,  mi..nus…cu….le  .

En lui assenant ce dernier mot, Fumiko tapota de son doigt sur le torse du saiyen, rythmant chacune des syllabes pour bien lui faire pénétrer l'idée. Elle se doutait bien que ce genre de costaud avait la fierté du tigre et il devrait apprendre à rabaisser son estime de lui.

Maintenant, ce qu'il te reste à faire c'est d'aller sur Minshu, la capitale me semble le mieux pour commencer.  


La nuit étant avancée, Fumiko se coucha sur le sable en soupirant. Elle avait besoin de dormir un peu. Demain, elle retournerait à Kansei.

Lui ? Qu'importe. Il pouvait partir maintenant ou l'attendre. Après tout, elle n'était pas sa mère ! Elle le regarda une dernière fois et sourit. Puis elle se tourna sur le côté, bien décidée à partir dans les bras de Morphée.


Allez, bonne nuit  !  



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Mar 26 Jan - 15:26

Elle me raconta tout ce que je voulais savoir, ma force était donc bel et bien bridée, d'où cette "faiblesse" que je ressentais en moi. Moi, un Saiyen, faible ? Je n'arrivais pas à y croire... Ma fierté prit un gros coup. Comme si cela ne suffisait pas, j'étais sous l'emprise d'un dieu, Manshi ou Minshu m'avait-elle dit, retenir les noms ce n'est pas mon fort. Elle continua en m’assenant le "coup de grâce". Crotte de mouche, minuscule... Un guerrier de sang et de race pure comme le mien comparé à une crotte. Un guerrier de sang et de race pure comme le mien comparé à une crotte.! Je devais être dans un cauchemar, surtout son petit doigt qui accentué la chose me choqua quelques instants.

 Je repris mes esprits en un instant, en temps normal, je n'aurais jamais laissé une personne me rabaissait à ce point, jamais. Mais cette personne, cette femelle de petite taille, je n'arrivais pas à lui en vouloir. Malgré ses mots tranchants, la "timidité" qu'elle avait installée en moi ne voulait pas partir, je n'arrivais pas à rester moi-même. Est-ce une sorcière ? Je ne devais pas m'attarder sur ce sujet, elle continua en me disant d'aller à cette capitale, Minshu. J'avais le nom du lieu auquel je devais me rendre, c'est un bon début. Elle me sourit, se tourna pour dormir. Qu'est-ce que je devais faire ? Je lui dis :

"Manshu hein ? Merci de ton aide femme à fort caractère, je voudrais bien m'y rendre, mais... Hehe... Je ne sais pas où se trouve cette capitale euh... Minsha."

 Une partie de moi voulait rester et apprendre plus à son sujet. Pourquoi ? D'où venait cette sensation de dépendance ? C'est la même sensation que je ressentais avant chaque entraînement, mais en beaucoup plus fort, Étrange. Je devais lui dire quelque chose d'autre avant qu'elle s’endorme.

"Nom... Je peux savoir ton nom. Moi, c'est Végéto ! Si ma présence ne te dérange pas, je voudrais bien euh... Discuter un peu plus avec toi. Je n'ai ni le sens de l'orientation, ni l’expérience dans le social..."

 Je dis ces mots avec un air timide, je ne comprenais pas cela m'intriguer beaucoup, de tout ce que j'ai pu apprendre le fait qu'elle me laissait dans cet état, m'inquiéter plus qu'autres choses. Et donc, pouvais-je rester avec elle ? Du moins jusqu'à connaitre l'emplacement de la capitale, ayant perdu ma force, je dois commencer l'entrainement dès que possible. De plus, si ma présence ne la dérange pas, peut-être allais-je en savoir plus sur ce sentiment, plutôt ces nouveaux sentiments qu'elle avait installés en moi ? Je ne pouvais qu'attendre sa réponse.


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Mer 27 Jan - 14:37


Fumiko se retourna de nouveau vers lui en soufflant. Il ne comprenait donc pas qu'elle avait envie de dormir ? Discuter…à cette heure ? Il était bien gentil, ce Vegeto, mais elle était fatiguée. Elle lui sourit gentiment et lui fit signe de venir s'installer à côté d'elle, en tapotant le sable de sa main.

Elle soupira…Et elle, qui s'occupait d'elle ? Personne. Elle avait grandi bien vite depuis son arrivée, la jeune fille un peu naïve et déboussolée, avide de liberté, capricieuse et égoïste avait laissé place à une jeune femme dégourdie, attentive aux autres et débrouillarde. Mais la solitude était toujours bien là, étendant ses tentacules dans les moindres recoins de ce monde.

Elle le détaillait, ce Vegeto. Il avait perdu de sa prestance et de sa verve, depuis tout à l'heure. Il était vif et presque arrogant à son réveil mais il était devenu presque pitoyable. C'était toutes ces révélations qui l'avaient mis dans cet état là ? Il y avait sûrement autre chose, il semblait gêné par la présence de Fumiko, peut-être la trouvait-elle trop exubérante, trop envahissante…?
Et puis zut, s'il ne l'appréciait pas, il n'avait qu'à partir !

Ecoutes…Vegeto. Si vraiment tu veux que je t'aide à trouver ta voie, attend demain. Couche toi là, profite d'un bon somme réparateur et demain il fera jour.  Nous continuerons notre discussion, si tu veux, je pourrais même t'accompagner jusqu'à notre capitale…Mais là, j'ai vraiment vraiment besoin de roupiller un peu. .

Sur ces mots, la jeune fille lui tourna le dos, se mit en position fœtale et ferma les yeux. Elle espérait seulement qu'il ne ronflait pas pendant son sommeil…


Ah, une dernière chose, moi c'est Fumiko !  



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Mer 27 Jan - 18:53

J'avais l'impression d'être une gêne pour elle, cette fille faisait sortir le côté gentil de "Goku" et dompter le côté "Vegeta", cela pouvait être possible ? Elle était très fatiguée et je ne voulais pas plus insister, elle n'avait vu que ce "côté" de moi. Elle me fit un signe, en tapotant le sable, me disant de venir dormir à côté d'elle. Elle n'allait pas croire que j'allais m'abaisser à ce niveau, j'espère. Je fis un pas, je ne voulais pas perdre de temps comme ça en dormant, je fis un autre pas vers elle, comment pensait-elle dormir aussi calmement ici ? Mais... Sans le savoir, et inconsciemment, j'étais arrivé pile à l'endroit indiqué par ses petites mains.

 J'écoutais attentivement ce qu'elle me disait, je n'avais plus le choix, je devais attendre le lendemain. Le fait d'entendre de sa bouche qu'elle m'accompagnerait même jusqu'à la capitale, était sans doute, la meilleure chose que j'ai pu entendre depuis mon arrivée. Un léger sourire apparut sur mon visage. Toutefois, je n'arrivais pas à la cerner, bien sûr, je n'arrivais pas à me cerner non plus... Il n'y avait là que des interrogations, laissant un petit goût amer.

 Elle s'appelait donc "Fumiko", je n'avais jamais entendu ce nom auparavant. J'étais en train de la regarder, là, tous près, je remarquai une chose ; une beauté abondante, c'est ce qu'elle avait. J'enlevais mon haut, par habitude avant l'entraînement, le posai près de moi. Je m’allongeais sur le dos, regardant le ciel étoilé, me remettant en question... Sans m'y attendre, son visage souriant apparu devant moi, elle était à côté et malgré ça, je pensais à elle. Mes lèvres bougèrent par la suite d'eux-mêmes, d'une voix basse, je lui répondis :
"Fumiko..Merci.."

 Ce "merci" avait tant de sens et voulait dire beaucoup de choses. Elle ne l'avait peut-être pas entendu, s'était-elle déjà endormie ? Je ne sais pas. N'a-t-elle pas peur que je l'attaque pendant son sommeil ? Me fessait-elle confiance ? Je ne voulais pas gâcher ça. Demain devait être un nouveau jour, J'allais enfin pouvoir commencer quelque part... Le sommeil m'avait envahie...


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Ven 29 Jan - 11:49


La nuit fut reposante. Fumiko se réveilla reposée. Elle se tourna et buta contre…Ah oui, c'est vrai, il était là lui ! Il était donc resté ! Encore un de plus à prendre en charge. Elle le regarda dormir, ses cheveux ressemblaient à un gros hérisson mal coiffé. Elle avait l'impression que les informations qu'elle le lui avait donné étaient assez bien passées, pas de crise, pas de larmes…Par contre, sa fierté sous-jacente avait du en prendre un sacré coup !

Le soleil était maintenant bien levé, il fallait partir s'il voulait aller à Kansei. elle posa doucement sa main sur son épaule et secoua gentiment Vegeto. Non pas qu'elle ressentait de la tendresse pour lui mais elle savait que certains avaient mauvais caractère après un réveil trop brusque.
Il lui faudrait aussi lui annoncer son changement de plan. La nuit lui avait porté conseil, elle ne voulait pas rentrer à Kansei de suite. Elle se devait de retourner au temple du Soleil de Fuyu. L'histoire de Shin, l'autre, celui qui était possédé par le Phoenix, la tourmentait encore. Elle n'était pas loin de l'édifice, autant en profiter !

Mais auparavant, elle accompagnerait Vegeto vers les routes commerciales, pour qu'il puisse trouver un transporteur vers Kansei. Maintenant qu'il savait où était son sceau, il pourrait s'en servir de visa auprès des autochtones de Kosaten.


Debout, hé, debout, c'est l'heure !


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Ven 29 Jan - 14:11

La nuit fut longue, je n'arrivais pas à m'endormir. Je tournais ma tête, tombant face à face avec son dos. Comment fessait-elle pour dormir si paisiblement ? Elle devait surement s'être habitué à ce monde. Le temps passait lentement, mais le sommeil, pris peu à peu le dessus. Un guerrier de mon rang pouvait bien se reposer de temps à autre, non. Mes yeux se fermèrent en deux-temps...

 Le soleil s'était levé, je sentis une main venir toucher mon épaule, sur le coup, j'ouvris les yeux presque instantanément. Ce visage... Encore ce visage, elle me hantait depuis mon arrivée. Je devais faire quelque chose. Elle me fit reprendre les esprits en affirmant qu'il était l'heure de se lever. Je mis mes mains à côté de ma tête, paume contre le sol, j'emmenais mes genoux vers mon menton, un guerrier tel que moi se devait d'être parfait à tous moment et prouvait par chaque action sa supériorité. Toujours dans cette position, je fis un bond pour me redresser sur les pieds avec classe. Et... Lors de mon saut, j'avais mal calculé mon geste. Je tombai à la renverse, parti du mauvais côté, me cravachant sur le sol la tête, la première. Le visage dans le sable, il fessait tout noir à ce moment-là. Je ne pouvais pas rester dans cette position. Je me relevais normalement, plein de sable et une légère balafre sur le visage, fessant comme s'il ne s'était rien passé, je gardais mon sérieux.

 Je me concentrai sur elle et dis ;

"Ne perdons pas plus de temps Fumiko... Je te suis. Apffuu-ons y !" Du sable tombait de mon visage, quelques grains en profitèrent pour s'insérer dans ma bouche lorsque je parlais. J'ignorais cela tout de même et gardai mon sérieux.

 J'avais besoin de vite prendre la route, pour ne pas rester silencieux dans la marche qui s'ensuivit, je devais dire quelque chose. Une bonne nuit de sommeil m'avait fait reprendre les esprits mon air avait changé, mon visage plus sérieux, la "timidité" était partie. Pendant combien de temps ? Impossible de le savoir, je me préférais comme cela, sûr de moi. Je dis calmement :

"Dis-moi Fumiko. Pour toi, comment tu avais vécu ton arrivé dans ce monde ? Tu étais une grande sorcière avant ?"

 Elle m'avait peut-être empoisonné sans que je ne le sache provocant ce sentiment. Mieux valait de ne pas prendre de risque et parler avec sang-froid, car, j'étais persuadé, au fond, que cela ne venait pas d'elle, mais plutôt de moi.


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Ven 29 Jan - 17:19


Mais il était catastrophique, celui-là ! Le voir plonger la tête la première dans le sable en essayant de se relever provoqua un rire à Fumiko, qui se tourna pour ne point le blesser. Elle avait trouvé plus gaffeur qu'elle ! La pauvre, la jeune fille se doutait qu'après cette situation embarrassante, il ne devait pas vraiment se sentir en position dominante.

Reprenant son sérieux, elle l'écouta qui lui parlait. Et voilà qu'il en rajoutait une couche dans la ridicule ! Il supposait simplement qu'elle était une grande sorcière, rien que ça ! Fumiko se mordit les lèvres pour ne pas exploser de rire. Elle rassembla tout ce qui lui restait de sérieux et lui répondit calmement.


Non, je n'était qu'une jeune fille classique.  


Inutile d'évoquer son pouvoir magique, ce n'était ni l'endroit, ni le moment. Avec le temps, si ils se revoyaient, si la confiance s'installait entre eux, alors elle lui expliquerait. Mais pour l'instant, dévoiler sa vie à un inconnu, aussi charmant fut-il ne ne lui venait pas à l'idée.

Enfin, quand je dis classique, je veux dire pas une sorcière ni une fée ! Il paraît que je ne suis pas comme les autres, que je m'habille et agit bizarrement, mais je ne trouve pas moi !
Enfin bref… quand je suis arrivée ici, j'étais heureuse parce que c'était ce que je voulais, ma liberté. Mais tu sais, j'ai beaucoup grandi et pris en maturité, je pense différemment maintenant. Ceci dit, je ne veux pas repartir, je suis bien ici…un peu seule, mais bien. J'aimerais être accompagnée par quelqu'un, ce serait rassurant parfois…


Mais au fond, en était-elle capable ? Etre avec la même personne sans arrêt, n'était-ce pas perdre un peu de cette liberté tant chérie ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Ven 29 Jan - 19:51

Je pouvais maintenant en être certain, cela venait de moi. J'écoutais attentivement ce qu'elle me disait par la suite, elle était dans le même cas que moi, ce monde était bénéfique pour nous. Une nouvelle liberté, une nouvelle vie, le seul souci étaient, bien sûr, la perte momentanée, de ce que j'avais pu comprendre, de notre puissance. Pour moi, sa façon de s'habiller ne me déranger pas, je pensais que c'était un "standard" pour les femmes de ce monde. Toutefois, dans les dernières phrases qu'elle avait dites, j'avais senti en elle une douleur profonde. Juste pendant quelques instants, j'avais l’impression de la comprendre, de plus ce bref délai réveillait mes battements dans le torse... Cela recommençait... "Je veux bien qu'on s'entraîne ensemble tant que tu ne me gênes pas ", c'est ce que je voulus lui répondre à ce moment, mais cette même chose en moi m'empêchait de le dire, je ne voulais en aucun cas dire quelque chose qui lui ferait du mal ou ne serait-ce la démoraliser. Je n'avais jamais eu une addiction comme ceci envers une personne, avoir la sensation de vouloir toujours être là pour elle, par ma force la rendre heureuse, voire et provoqué son sourire et surtout la protéger, je pourrais même envisager d'être blessé s'il le fallait pour cela... Qu'est-ce que tout cela pouvait dire ? Nous n'étions pas assez proches pour que je lui parle de ça, de plus, elle me prendrait sans doute pour un faible, ma fierté passait avant tous même si avec elle ce n'était pas pareil.

 Je serrais mon poing et je répondis :

"Je partage cette idée, ce monde est exactement ce qu'il me fallait, une liberté couplée à la loi du plus fort." L'envie de la protéger se fit plus fort en moi à ce moment, je regardais cette fois mon poing en parlant :

"L'entraînement et la force sont les seuls moyens par lesquels je communique, un jour, je surpasserais toutes les personnes de ce monde et je te pro..." Je me coupai la parole nette, d'un seul coup, c'est dernier mot était sorti d'eux-mêmes.

 Un guerrier comme moi, mes esprits revenaient peu à peu, ne devaient pas faiblir. Je repris où je m'étais coupé pour continuer ;

"Grâce à ta personne, je sais par où commencer maintenant. Dis-moi que fessons-nous maintenant ? Cela ne me dérangerait pas qu'on puisse s'entraîner ensemble ou même s'accompagnait dans nos parcours le temps qu'il faudra, tant que je deviens plus fort... Bien sûr, si ma compagnie ne te gêne pas."

 J'avais vraiment dit cela à ce moment. Il y avait de la bonté en moi. Non, c'est elle qui provoqué cela, en temps normal, je n'aurais jamais dit des choses de la sorte, oh non. Un autre coté que je découvris de moi-même. Je ne pouvais plus qu'attendre sa réponse, si elle voulait que je l'accompagne ou qu'elle m'accompagne, peut-être allions-nous nous quitter ici. Si c'est le cas, allions-nous nous revoir un jour. Le temps nous le dira...


Dernière édition par Vegeto le Jeu 4 Fév - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Mar 2 Fév - 17:05


Il avait un précepte qui ne plaisait guère à Fumiko. La loi du plus fort. C'était la même qui avait forgé l'évolution depuis le commencement jusqu'à aujourd'hui. Seuls les meilleurs survivent. Sauf que, idée fausse, ce n'étaient pas les meilleurs en force mais ceux qui étaient les mieux adaptés à leur milieu. Ainsi, lors d'un grand cataclysme, ce ne sont pas les plus grands qui résistent forcément, les dinosaures n'avaient-ils point disparus, alors que les minuscules mammifères étaient restés, ils avaient pu se cacher en attendant la fin du grand bouleversement ?

Apparemment, Vegeto ne comptait que sur sa force pour s'en sortir, et sa grande fierté lui faisait croire qu'il serait le meilleur des meilleurs. C'était sans compter sur des élus présents depuis si longtemps qu'ils avaient retrouvés toutes leurs capacités, presque dégagés de l'emprise du sceau qui les bridait. Il en aurait des surprises s'il se frottait à ces géants. Fumiko ne les avait jamais rencontrés mais elle connaissait leur renommée, parfois violente, elle savait leur passé sanguinaire.

Il voulait s'entraîner avec elle. Nul besoin d'entraînement, il fallait se faire une place ici, au fur et à mesure des rencontres, se faire des alliés, défier et résister. Ce n'était qu'à se prix qu'on regagnait en puissance, non par des séances d'exercices voués à ne faire gonfler que son apparence. Sa fierté devenait insupportable pour la jeune fille. Elle n'avait que faire de quelqu'un obnubilé par sa propre personne, l'océan n'était pas loin, il pouvait aller s'admirer si tel était son désir, Narcisse s'était noyé ainsi.

Je prévois d'aller au temple de Seika, comme je te l'ai déjà dit. tu sais par où commencer, c'est bien, tant mieux, tu n'as plus besoin de moi. Aussi, je pense que je vais te laisser poursuivre seul ton chemin vers ce but que tu recherches, devenir le plus fort.

Pour accentuer ses dires, la jeune fille tendit sa main vers Vegeto, pour la lui serrer, en signe d'adieux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   Jeu 4 Fév - 16:47

Je reçus une réponse ferme et négative de sa part. Notre rencontre allait se terminer ici, après une nuit passée dans ce monde, je savais beaucoup de choses grâce à elle, les débuts de réponse qu'il me fallait et surtout la route à suivre. Je ne pouvais me plaindre, il fallait le dire, j'étais très chanceux, pour un premier jour, cela aurait pu être bien pire. Elle allait se rendre au temple de Seika et me laisser dans ma quête du "plus fort". Je sentis à cet instant qu'elle voulait en finir vite et partir. L'avais-je vexée ? Dit avais-je dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Je ne pouvais pas le savoir, un guerrier n'ayant vécu que de guerre et combat, comme moi, ne pouvait sans doute pas le comprendre. Je devais faire avec et y repensait plus tard, je ne voulais pas rester plus longtemps au bas de l’échelle, ma fierté prendrait un très gros coup si cela continuer.

 Elle me tendit la main, je le savais, c'était un signe d'adieux.. Nos routes et objectifs étaient-ils autant différents pour que l'on ne se recroise pas ? Impossible de le savoir. Personne ne peut connaitre ni envisagée ce que ce monde peut nous réserver. Je tendis ma main à mon tour, acceptant cette situation et fit signe de la tête pour lui faire comprendre qu'elle m'avait beaucoup aidé. Je dis ensuite ;

"Merci pour tout. Le guerrier que je suis, ne vit que pour combattre et devenir de plus en plus fort. Je ne connais que cela depuis ma naissance et mes vies antérieures. Je n'ai que mes poings et ma fierté pour faire face aux autres et aux obstacles. Je suis comme ça, je ne changerais sans doute pas, même si j'en ai douté en ta présence. Bref, il ne faut pas se mentir, je suis heureux d'avoir pu te rencontrer."

 Sur ce, je fis un salut "à la Goku", car oui, à ce moment mon côté Goku prit le dessus.

 Je me retournai, pris la route sans attendre. Les sentiments et tout ce qui va avec, ne devait sans doute, pas être fait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]   

Revenir en haut Aller en bas
Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]
» Une grosse nuit à Bord
» Sombre nuit en bord de mer. [Pv Keira McOwen - Charuru]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.