Partagez | .
C'est bon les cachous !!
Invité Invité

-



MessageSujet: C'est bon les cachous !!   Dim 31 Jan - 20:53


C'est bon les cachous !!

AVEC Aki Nishiie




   Après l'expérience non loin d'être rassurante vécue au temple, je m'étais mise en tête d'explorer tout Kosaten! Mais tout d'abord, l'empire de Seika, pour mieux connaitre l'empire qui l'a choisi comme élue. Car après cette rencontre terrifiante, je me suis rende compte de l'ignorance de connaissance que j'avais vis-à-vis de ce monde entier.
Je me rappelle qu'au temple du soleil, des réfugiés avaient parlé des grands canyons. Cela m'avait vraiment marqué. Un lieu encore inexploré, des paysages inconnus. Me voilà totalement dépendante de ma curiosité.

   Après des heures de marche, j'arrivais enfin. Comme chaque paysage que j'ai pu voir jusqu'à maintenant, celui-là aussi était abîmé à cause des catastrophes naturelles qui se déroulaient dans tout Kosaten. Mais cela ne m'empêchait pas de profiter de cette excellente vue que j'avais. Le jour étant sur le point de se coucher, j'avais droit à un spectacle extraordinaire. Je pouvais profiter de ce spectacle.
Un spectacle qu'aurait, très certainement, adoré mon ancien ami, Kyo.
Oui... Il aurait adoré découvrir ce spectacle et moi, j'aurais aimé partager ce moment avec lui. Oui, cet homme, qui était mon sauveur, était tout aussi friand que moi de ce genre de vue. Je pense qu'il l'était encore plus que moi.
Lui et moi étions, tous les deux, très curieux. Nous aimions passer nos journées à découvrir de nouvelles espèces d'animaux, de nouveaux lieux encore inconnus. On aimait profiter des choses que l'on découvrait.

- Kyo...

   M’entendant prononcer son nom, mon visage se crispa de douleur. Son visage m'apparaissait. Il était beau, grand... Il n'avait peur de rien, tout du moins, pas en ma présence. Il essayait toujours de me protéger le mieux qu'il le pouvait. C'est un homme qui était très curieux, il faisait passer le bonheur des autres avant le sien. Il était mon sauveur, l'homme que j'aimais le plus, tout monde confondu. Il était un homme extraordinaire. Personne ne l'égale, pas à mes yeux.
Il m'avait tout appris, il m'avait enseigné, il m'avait redonné l'espoir. Et il m'a laissé seule... J'aurai tellement aimé être encore avec lui... Que ce soit dans ce monde, que dans Shiloa... Il me manquait, encore plus que mes parents. Cet homme était l'élu de ma vie, certainement celui de mon cœur aussi... Il avait toujours été présent pour moi...

   Mon cœur se serrait quand je repensais à lui... Remarquant qu'il allait faire nuit, je commençais à faire un feu de camp, déposant des brindilles et du bois sur le sol. Puis j'allumais le feu.
Je m'étais assise non loin du feu, il faisait sombre maintenant. Recroquevillée sur moi-même, je repensais à mon sauveur d'antan...

Kyo. Je suis toute seule maintenant... Kyo... Reviens... Reviens-moi..! Ne me laisse plus seule! Je t'en prie... Je ne veux plus être seule... Je ne veux plus me battre seule! Reviens... Reviens Kyo...!!

   Je ne pouvais plus m’arrêter. Je m'étais mise à sangloter. Etant recroquevillée sur moi-même, je continuais encore et encore à me l'imaginer souriant, devant moi...
La nuit enfin tombée, je me sentis encore plus lourde que d'habitude... Il serait peut-être temps de se reposer...
Mes yeux se refermaient lentement. Laissant place à la somnolence totale...











Dernière édition par Kachou le Dim 6 Mar - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Lun 1 Fév - 17:23


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


La druidesse était enfin arrivés aux grand canyons. Quelle vue impressionnante que ces majestueux piliers de pierre semblant tenter d'atteindre les nuages coûte que coûte et nous encerclant, comme un étau terrible et fatidique. Intérieurement, Aki frissonna, touchée et effrayée par cet endroit silencieux où les plantes elle mêmes semblaient vouloir nous manger. La nourriture devait être rare en cet endroit, et leur appétit pour les être humains venait simplement du fait qu'elle n'avait rien d'autre à se mettre sous la dent. Quant aux légendes qui racontaient qu'une tribu de natifs indigènes vivait ici, elle semblait assez tiré par les cheveux tant l'environnement était hostile. Comment auraient ils pus se nourrir ? Peu d'animaux devaient s'épancher ici. Avant de pénétrer plus avant dans ces territoires, la druidesse s'assura d'ailleurs de l'état des provisions contenues dans sa besace. Elle semblait assez pleine et, satisfaite, Aki la referma avec un petit sourire et s'avança sur le sol rocailleux, prenant soin de contourner les plantes à bonne distance à chaque fois.

La nuit commençait déjà à tomber et elle s'inquiétait de devoir dormir dans un milieu pareillement hostile. Alors que le noir s'abattait sur ses épaules et sur le canyons qui avait été malheureusement déjà atteins par les catastrophes naturelles à cause d'un volcan à proximité, elle finit par trouver un endroit dégagé de plantes et où elle envisagea de dormir, sauf que, à quelques pas, un feu était déjà allumés et une forme sombre était allongée sur le sol, semblant emportée dans un profond sommeil. La druidesse leva les yeux vers le ciel noir et constellés de superbes tâches lumineuses. Elle ne pouvait pas prendre le temps de chercher un autre endroit, d'ailleurs elle sentait que la renarde blanche qui la suivait depuis le début de la journée était emportée par la fatigue et par l'envie de se mettre elle aussi à côté du feu chaud.

Aki soupira légèrement et, sur ses gardes, s'approcha de la masse sombre pour voir si il y avait un danger potentiel. Elle finit par découvrir une jeune fille à l'apparence innocente peut être créé par le sommeil qui, on le sait bien, transforme parfois les pires bandits en anges de pureté. Ses cheveux étaient presque blancs, de ce que l'on pouvait distinguer à la lueur du feu rougeoyants et elle n'était pas habillée comme une native ni comme quelqu'un qui aurait pus venir de cette tribu de légende. Peut être était ce une élue. En tout cas elle n'avait pas l'air d'être dangereuse. Cependant, il ne serait pas très polie d'emprunter son feu sans même lui demander la permission, et elle risquait de bondir de peur en voyant que quelqu'un avait dormis au même endroit qu'elle sans qu'elle s'en rende compte.

La druidesse s'agenouilla et posa une main sur l'épaule de la jeune fille, cherchant à la tirer de ce sommeil profond que seules deux choses peuvent causer : la sensation d'être en sécurité et dans un bon lit confortable ou alors l'extrême fatigue et lassitudes que peuvent avoir causés les larmes amères. Elle espérait qu'il ne serait pas trop désagréable pour la jeune fille de se voir ainsi réveillé, elle arbora donc un sourire sympathique, pour tenter de rendre la petite frayeur qu'elle lui causerait assez certainement légèrement moins violente.

Excuse moi de te réveiller, j'aimerais partager ton feu pour cette nuit, et je ne veux pas le faire sans te le demander.

Voilà, elle se sentait un peu bête désormais, de prononcer cette phrase dans le vent, sans même savoir si la jeune femme était réveillée ou non, ou alors peut-être qu'elle aurait pus elle-même s'allumer un autre feu, mais cet endroit semblait le seul vraiment sûr et il aurait été ridicule de gaspiller les ressources déjà rares de l'endroit. La renarde blanche n'avait pas attendus la réponse pour s'allonger en boule à côté du feu et s'endormir aussitôt, épuisée par une nouvelle journée de marche. La druidesse entendit son léger souffle un peu sifflant ralentir peu à peu pour finir par adopter le rythme calme du sommeil, ce qui tira à la rouquine un sourire attendris. Elle aussi semblait innocente et gentille lorsqu'elle dormait, alors qu'elle était en réalité un animal pleins d'arrogance et de dégoût envers l'humanité.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Lun 1 Fév - 22:56


C'est bon les cachous !!

AVEC Aki Nishiie




   J'avais fini par m'endormir en repensant à la personne qui avait été la plus importante pour moi. Mes rêves, maintenant, se focalisaient de plus en plus sur ce nouveau monde, Kosaten. J'avais retrouvé un certain but, celui de découvrir ce monde et ses merveilles. De rencontrer d'autres élus...  Cette solitude qui m'a emparé, je ne pense pas être la seule à l'avoir vécu. Il est vrai qu'entrer dans un nouveau monde, c'est comme avoir le droit à une nouvelle vie. Pour certains, cela devait être une vraie joie que d'avoir pu changer d'univers. Pour d'autres, le regret de ne pas avoir pu aller jusqu'au bout de leurs buts... Cela a dû les mettre en colère...

   Cette nouvelle vie... Je ne sais pas ce que je pourrai en faire. Mais je n'avais pas d'autres choix que de faire avec, comme tous les autres. Et s'il y avait un moyen, pour retourner dans notre monde d'origine.. Je ne suis pas sûre du choix que je pourrai faire. J'avais vécu mon adolescence dans des endroits non-fréquentables, je volais, je mentais, je nourrissais de la haine. Je réfléchissais au meilleur moyen d'assouvir ma vengeance... Mais ici... C'est différent. Je n'ai pas de vengeance à accomplir. Alors que pourrai-je bien faire...? Explorer les environs... Une fois que cela sera fait, quel but j'aurai après la fin de ceci??

   Mes pensées, mes rêves étaient soudainement sur le point de s'estomper, laissant place au noir total. Des secousses... Non pas agressives... Quelqu'un.. Quelqu'un essaie de me réveiller...?
J’entrouvris légèrement les yeux, pour vérifier mes doutes et mon regard se porta sur une femme aux yeux verts, tels que je n'en avais jamais connu. Toujours à moitié endormie, j’essayais de comprendre la situation. Clignant des yeux lentement, je la regardais puis refermais mes yeux. Je dois être en train de rêver.. Non?

-Excuse moi de te réveiller, j'aimerais partager ton feu pour cette nuit, et je ne veux pas le faire sans te le demander.

Je crois.. Que je ne rêve pas au final...

- Hum...

   J'ouvris une nouvelle fois les yeux, je la revoyais une nouvelle fois, mais cette fois-ci elle ne me prêtais plus son attention. Elle avait son regard tourné vers autre chose...?
Curieuse, je regardais dans la même direction que la jeune femme et je pouvais voir un animal couché non loin de nous. Je n'avais jamais vu d'animaux comme cela. Fascinant!! C'est donc l'un des animaux de Kosaten! Un animal tout blanc qui plus est... C'est magnifique...
Je me frottais les yeux, pour être sûre de ne pas être encore endormie puis je souris.

- Vous pouvez vous réchauffer ici. Ça ne me dérange pas. Il est tard en plus de ça..

   Déposant mon regard sur la jeune femme, je l'observais. Elle était belle.. Mais ce que j’essayais de savoir si cette personne était une élue ou non. Difficile à dire. On pourrait croire que cette femme vit tout simplement dans les bois. Par curiosité, je cherchais un quelconque symbole sur sa peau... Mais rien. Peut-être qu'elle n'en était pas une...

- Vous voyagez depuis longtemps?

   Je ne pouvais pas m’empêcher de lui demander cela. Peut-être en apprendrai-je un peu plus. Après tout.. On va devoir dormir côte à côte. J'aimerais éviter d'avoir en face de moi, une mauvaise personne qui essaye de dormir non loin d'une proie facile d'accès. Je sais qu'il se fait tard.. Mais une réponse ne fait pas de mal.. Puis qui sait.. Elle pourrait peut-être me guider dans ces canyons? Etre ici, seule, n'est pas très rassurant. Je pourrai faire une mauvaise rencontre. J'aimerais vraiment éviter cela!
Je m'étais donc rapprochée du feu, pour me réchauffer les mains et je continuais d'observer la jeune femme en attendant une quelconque réponse...








Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Mar 1 Mar - 14:05


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


Elle s'éveilla doucement et regarda la druidesse avant de jeter un coup d'oeil à Mizu. Visiblement elle n'était pas plus effrayée que ça puisqu'elle sourit presque naturellement, comme si une telle situation ne l'étonnait pas plus que ça. Cela pris un peu Aki au dépourvus, elle même aurait réagis beaucoup plus violemment, mais cela semblait logique, elle était une sacré trouillarde lorsqu'il s'agissait d'inconnus. Elle n'avait pas eu peur de réveiller la jeune femme uniquement parce qu'ils étaient dans Seika, qu'elle était assoupie et avait un air profondément serein, mais elle était en réalité sur ses gardes, tout les muscles tendus dans l'attente du moindre geste menaçant.

Cependant la jeune femme accepta sans protester et se contenta de lui demander depuis combien de temps elle voyageait. Depuis combien de temps ? Voilà une question intéressante et proprement dure à répondre. Peut être 5 mois, ou un peu moins, 4 ? Cela lui semblait faire une éternité ! Mais 4 sans doute était la bonne réponse. Cela ne faisait que 4 mois … Que s'était il passé pour qu'elle ait ainsi l'impression que tout avait duré une éternité ? Pourtant elle avait surtout marché, marché jusqu'à ce que ses pas la mènent à des gens, et puis elle avait un peu aimé, un peu ris, un peu souffert, et elle avait remarché, continuellement, sans jamais savoir où elle allait.

Aujourd'hui elle n'avait toujours pas de véritables directions. Retourner sur ses pas, une énième fois, avoir peur encore à nouveau, espérer trouver quelque chose, quelqu'un qui pourrait donner un sens à sa marche, c'était toujours la même chose, et il n'y avait jamais de sens. Cette fois elle allait à Chikai. Elle avait passé une semaine, ou peut être deux, à errer dans les montagnes de Minshu, mais les pluies de cendres noires et les tremblements de terre ravageurs l'avaient poussés à retourner chez elle, là où elle espérait être en sécurité. Chez elle … Etait ce vraiment chez elle que Seika ? N'était ce pas plutôt l'endroit qu'elle avait essayé de rendre le plus amical possible ? N'était ce pas juste l'endroit dans lequel elle avait atterris, n'était ce pas juste l'endroit qui l'avait soumis à sa volonté par ce sceau maudit ? Ni sa maison, ni un refuge, juste un endroit familier où elle avait multiplié les rencontres.

Je ne sais pas … Longtemps je pense. Et vous ?

Elle souris, quant à se poser des questions, autant tout savoir n'est ce pas ? Elle hésita d'abord à donner son nom puis se dit que pour le souvenir totalement indifférent qu'elle avait tendance à laisser aux gens ce n'était pas un problème. Qui donc devait se souvenir d'elle ? L'homme aux cheveux blancs peut être ? Ce n'était pas vraiment certain. Vus sa cruauté envers elle il devait être comme ça avec tout le monde. Vergil ? Non, ce serait inespéré, il devait déjà l'avoir oublié. Meliodas ? Foutaise. Akira ? Peut être … Peut être pas … Peut être que Fumiko n'avait pas encore eu le temps de l'oublier, mais cela restait incertain, peut être que Hellkun se souviendrait toujours de la personne qui lui avait sauvé la vie mais ça l'était tout autant. Non, elle pouvait bien dire son nom à qui elle voulait.

Excuse moi, je manque à toutes les politesses. Je suis Aki Nishiie.

Elle ne lui demanda pas tout de suite son nom à elle, après tout c'était la druidesse qui était venue lui demander un côté de son feu, c'était à elle de faire preuve de politesse et de prévenance. Si la jeune femme le désirait, elle lui donnerait son nom, et ainsi elle serait plus ou moins à égalité avec elle. Etait ce une élue ? Elle n'avait pas pris peur en voyant la rouquine ni la renarde qui l'accompagnait. Peut être était elle déjà habituée à l'étrangeté de ce monde. Aki commençait à peine à s'y faire.

Le jour précédent encore elle avait tiré une native d'une plante grimpante qui avait bondis sur la civile apeurée. Mais celle-ci ne l'avait pas remercié et s'était contentée de fuir à la vue de son tatouage. Quels souvenirs avait-ce pus faire remonter en elle ? Les élus n'étaient pas souvent des gens recommandables ou bon.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Sam 5 Mar - 15:12


C'est bon les cachous !!

AVEC Aki Nishiie




   Tandis que je me réchauffais, je passais mon regard de la jeune femme à l'animal et lorsque l'inconnue me répondais, j'étais plutôt satisfaite. Allez savoir pourquoi... Mais j'en étais réellement satisfaite. Au moins, elle avait répondu, elle avait l'air de ne pas avoir menti et qui plus est, n'avait pas du tout l'air agressif. Résultat, je me sentais bien. Surtout, après toute ces choses qui se sont passées, puis ces événements qui nous entoure constamment, quasiment rien n'avait l'air de tourner bien rond dans les parages, quitte à se demander si je n'étais pas mieux dans mon ancien monde... Mais valait mieux éviter de trop y penser, après tout, c'est comme s'il n'y avait aucun moyen de sortir d'ici. Alors autant accepter les événements et d'apprendre le plus de choses possibles.

- En réalité, cela ne fait que depuis quelques jours, je suis partie de la ville de Tokonatsu. Mais je pense voyager encore quelques temps, je pense...

Après avoir été sincère avec elle, cette jeune femme me donna son nom.

Aki Nishiie.. Hum...

   Je lui souris puis regardais le feu. Une femme qui voyage, c'est une femme qui prend le risque de voir l'inconnu, de rencontrer des personnes inconnues... Une femme qui voyage, n'était-elle pas une personne en qui l'on pouvait avoir un tant soit peu confiance? J'avais envie d'y croire... Après tout, j'avais bien rencontré Fumiko, un être sincère avec son coeur, un être qui était aussi sensible. J'avais envie de croire qu'en parcourant Seika, je rencontrerai des personnes qui seraient dignes de confiance... Et si cela n'était pas le cas, je le remarquerais, non? Que se soient des élus ou des personnes originaires de ce monde, je n'avais pas envie de passer le reste de mon existence dans la criante totale de l'Homme.
Soulageant mon coeur avec ses pensées soulageante, je décidais, à mon tour, de lui donner mon nom.

- Mon nom est Kachou... Je suis heureuse de faire ta connaissance, Aki.

   Je repensais à la fatigue que j'avais dû accumuler à cause du voyage... Avec un voyage plus long que le mien, Aki devait être bien plus épuisée que moi. D'un côté, j'avais envie de nous laisser nous reposer, mais d'un autre côté, j'avais peur de ne pas la revoir le lendemain. Cela était une crainte bien idiote, après tout, je ne la connaissais pas. A part son nom et son visage, je ne savais rien d'elle. D'ailleurs, une personne quelconque voyagerait-elle? Je me le demande... Ma curiosité me pousserait volontiers à la questionner sur sa nature, mais je n'étais pas très courageuse sur ce plan-là. Si je me trompais, si mes doutes n'étaient pas fondés, je me retrouverais bien idiote en la questionnant et en me retrouvant avec des réponses contraires à ce que j'espérais.

   Même si aucun son ne sortait de ma bouche, que je n'avais soulevé aucun sous-entendu, je rougissais après avoir osé espérer me lancer sans réelles preuves. Voyager était propre à chacun, après tout. J'observais, une nouvelle fois, Aki puis finalement, je prenais mon sac de voyage qui était posé non loin de moi. J'en sortais une miche de pain et un morceau de fromage et lui tendais.

- Je ne sais pas si tu as mangé ou non, mais si tu veux, je peux te donner ceci. Je sais que ce n'est pas grand chose, mais... Je pense que c'est toujours mieux que rien. On peut vite se retrouver sans rien, après tout.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Sam 5 Mar - 18:26


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


La jeune femme expliqua à la Druidesse que cela faisait quelques jours qu'elle voyageait depuis Tokonatsu et qu'elle escomptait poursuivre son voyage. Il n'y avait aucune agressivité dans sa voix, même pas de la peur, juste une certaine tranquillité et peut être de la curiosité. Rien en tout cas qui puisse d'une manière ou d'une autre mettre Aki sur ses gardes. La Nishiie avait toujours tendance à analyser les gens, même inconsciemment, et pour cette fois le résultat en était plutôt positif. Cette femme devait vraiment être quelqu'un de bien.

Elle se présenta comme s'appelant Kachou. Un nom sommes toutes sympathique qui lui donna envie de sourire. Il y avait quelque chose de doux dans ce nom, quelque chose d'agréable et il lui allait de cette manière indéfinissable qu'on les prénoms d'aller. Comme si il nous aurait parus incongrus sur n'importe qui d'autre mais que sur cette personne en particulier il semblait tout ce qui était de plus normal et de plus appropriés. Et comme elle avait envie de sourire elle se fendit de sa plus belle expression, dévoilant un visage qu'elle ne montrait pas à tout le monde.

Aki était tantôt angoisse, tantôt gentillesse, rarement joie, et c'était toujours un réel soulagement que de pouvoir juste se laisser aller à ce plaisir simple que de sourire, sans calcul derrière ou sans l'inquiétude de blesser qui que ce soit. Ce n'était pas son sourire rassurant mais inquiet tout de même qu'elle adressait à ceux qu'elle avait envie d'aider. Ce n'était pas son sourire timide et remerciant qu'elle adressait à ceux qui l'aidait. C'était juste son sourire Aki, son sourire elle, et elle avait l'impression de l'avoir oublié depuis trop longtemps.

Depuis combien de temps n'avait elle pus se laisser aller à une telle expression sincère ? Si longtemps si longtemps … Des semaines, des mois … Peut être que ses phases de déprimes constantes avaient quelque chose à voir avec ça. Après tout, tout le monde sait que laisser trop longtemps ses sentiments à l'intérieur ne donnait jamais quelque chose de bon, quelle que soit la nature des sentiments concernés. Elle s'étonnait même que quelque chose d'aussi simple et commun que sourire la poussait à avoir une telle réflexion.

Moi aussi je suis heureuse, Kachou.

Et il y avait une réelle sincérité dans cette phrase. Une telle vérité que cela la frappait. Depuis combien de temps n'avait elle pas sentis une amitié sincère envers quelqu'un avec une telle facilité ? Fumiko. Oui ce devait être Fumiko la dernière qui lui avait permis de se détendre de la sorte et de ne pas s'interroger trop longtemps. Alors peut être que finalement il existait d'autres personnes comme ça, des personnes juste bien, qu'il n'y avait pas besoin de rediriger sur le droit chemin, des personnes dont elle pouvait se souvenir comme d'une motivation pour rendre le monde meilleur.

Comme en écho à ses pensées, la jeune fille sortit une miche de pain et du fromage qu'elle tendit à la Druidesse qui se contenta d'ouvrir deux yeux ronds et éberlués. Aussi loin que remontait ses souvenirs on ne lui avait que très rarement proposé de partager un repas, et c'était plutôt elle qui offrait sa nourriture aux autres. Elle se souvenait de sa précédente vérification et que son sac était toujours assez plein de nourriture. Elle ne voulait pas enlever le pain de la bouche des autres alors qu'elle n'en avait pas besoin ! Mais d'un autre côté Kachou le lui avait proposé et ce serait vraiment grossier de le refuser.

La Druidesse prit une seconde pour observer avec plus d'attention le contenu de sa besace et constata que pour un voyage aussi long elle s'était précipité pour manger toutes les denrées périssables et que tout ce qui restait c'était ce qu'elle chassait sur sa route ; de la viande. Voilà donc que tout cela se complétait à merveille !

C'est vraiment gentil de ta part ! Il ne me reste rien de la sorte ! Pourquoi ne pas partager ça avec moi, et en échange je peux t'offrir un peu de viande ! J'en ai chassé un peu au dessus de mes besoins et puis ce sera plus équilibré pour toi comme pour moi !

Elle s'apprêtait à sortir un la pin qu'elle avait entouré de feuilles pour le protéger puis se ravisa une seconde pour relever la tête et regarder la jeune femme une nouvelle fois.

C'est rare de rencontrer des gens comme toi. Tu doit être quelqu'un de vraiment bien !

Il est vrai qu'elle n'avait jamais pris la peine de se retenir de dire ce qu'elle pensait, et cela lui avait semblé primordial de le dire en ce jour. Qui sait, parfois les gens à force de ne recevoir que froideur de la part de leurs rencontres finissaient par en avoir marre d'être des gens bons. Il ne fallait pas laisser de telle fleur se faner, il ne fallait pas laisser un cœur si sincère à l'abandon. C'était ainsi que Aki voyait les choses et c'est ce qu'elle continuait à se dire en sortant finalement la viande de son sac avec comme objectif de proposer à la jeune femme de le partager dès maintenant si elle avait faim, ce qu'elle s'empressa d'ailleurs de lui demander.

Es ce que tu comptais manger maintenant ? Si c'est le cas on pourrait se préparer quelque chose de bon dès maintenant, ça rendrait cette contrée magnifique mais un peu trop aride à mon goût encore plus agréable !

Et c'était de nouveau ce sourire sincère qui surgissait, la surprenant encore, plus encore, comme si il n'avait eu le droit de venir qu'une fois après tant d'absence et qu'il ait décidé d'outrepasser toutes les lois.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Dim 6 Mar - 16:22


C'est bon les cachous !!

AVEC Aki Nishiie




   Alors que je venais de lui proposer ma nourriture, je remarquais l'hésitation d'Aki. Peut-être qu'elle avait peur que cela soit empoisonné...? Doutant de ma fiabilité, j'avais commencé à enlever la nourriture de devant elle en baissant la tête. Mais j'avais à peine commencé à les remettre dans le sac, que cette demoiselle avait coupé mon élan pour me proposer de partager un repas complet avec moi.
Je l'avoue.. Cette proposition me rendait joyeuse... Cela faisait longtemps que je n'avais pas senti un bien-être s'installer aussi facilement. Je n'étais très certainement pas au meilleur de ma forme, que ce soit physique que psychologique. J'avais quasiment les larmes aux yeux lorsqu'elle me proposait de partager sa viande.

Bon sang... C'est vraiment agréable...

    Finalement, j'ai bien fait de lui proposer à manger. Même si nous étions fatiguées, au moins, nous étions dans une situation qui nous rendait moins inquiètes.
Kyo répétait sans-cesse "C'est devant un repas, que tu découvriras la personne qui se trouve en face de toi". Et alors que je m'apprêtais à me lever pour la rejoindre, elle me complimenta. Je n'étais pas du tout habituée et je ne savais absolument pas quoi lui répondre.
Quelqu'un de bien? Moi? Je ne m'étais jamais perçue comme tel. J'avais toujours évolué dans un environnement où la cruauté régnait, j'ai évolué dans ce milieu, à la recherche du meilleur moyen de pouvoir venger mon père et ma mère. La quasi-totalité de mes rêves se résumait à tuer les meurtriers qui ont mis fin à la vie de mes parents. Quelqu'un de bien? Je ne pensais pas l'être. J'en étais loin... Mais l'image que je voulais montrer aux autres, n'avait-elle pas été un moyen de manipuler les autres à ma guise?

   Mais en cet instant présent, en la compagnie d'Aki, je n'avais pas essayé de la manipuler ni rien... J'avais simplement donné de moi-même. Ce genre d'attitude n'était pas rare, mais ma sincérité, elle, l'était. Et c'était certainement à cause de cela, que je ne réussissais pas à répondre quoi que ce soit à la jeune femme. Elle le percevrait peut-être comme un manque de politesse... Mais la réalité était que je ne savais pas comment je devais réagir face à cela. Les compliments et tout le reste, j'en avais quasiment oublié l'existence.

Aki continua sur sa lancée me proposant de préparer un repas ensemble et cette fois-ci, je ne la laissais pas sans réponses. Je me levais pour la rejoindre.

- Cela me ferait très plaisir! En plus, je crois bien que ça va faire un bon petit moment que je n'ai pas mangé de viande, tu m'as ouvert l'appétit!

   Lorsque je voyais la viande d'Aki, je repensais à mon ancienne vie à Shiloa. Je chassais aussi, avant. Je n'étais pas mauvaise non plus et c'était excitant de courir après les bêtes sauvages et agressives. Lorsqu'on reprendra nos chemins respectifs, je me remettrais à chasser, moi aussi. Le seul bémol est ma force actuelle... Je n'avais pas trop envie de chasser et de tomber sur une bête bien trop dangereuse pour moi.
Alors que j'y réfléchissais sérieusement, je remettais du bois sur le feu pour l'alimenter. J'avais  pu trouver quelques branches qui pourraient nous suffire à faire cuire la viande. Ainsi, j’espérais pouvoir en apprendre un peu plus sur Aki. Du plus profond de mon être, j'espérais qu'elle aussi était une élue. Et même si elle n'en était pas une, souate, ce n'était pas dramatique. Mais cela aurait été génial de rencontrer une élue aussi agréable soit-elle. Et si cette élue était Aki, j'aurais volontiers aimé me lier d'amitié avec cette personne..
   







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Lun 7 Mar - 21:05


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


Elle paraissait plutôt enjouée à l'idée de manger de la viande. C'était vrai qu'en Kosaten, ce n'était pas une denrée peu chère, comme partout en réalité. Aki regarda Kachou raviver le feu avant de se secouer et de se mettre légèrement de côté pour dépecer le lapin. Elle avait préféré le laisser avec sa peau pour le transporter, c'était beaucoup moins salissant et elle se conservait plus longtemps. Elle avait acheté à prix d'or un sac de sel qu'elle utilisait parfois pour conserver la viande quand elle en avait trop, mais ce n'était pas suffisant. Ce n'était donc pas du tout un sacrifice pour elle que de la partager.

Une fois la peau du lapin enlevé elle le mit à cuire au dessus du feu et ne put s'empêcher de saliver d'avance à l'idée de pouvoir bientôt manger la viande dont émanait déjà un délicat fumet. Enfin elle se sentait bien. De lourds nuages gris avaient recouverts le ciel, masquant l'avancement de la journée mais ne menaçant de pluie que pour les jours à venir. Aki dont l'humeur dépendait facilement du temps se rembrunit légèrement sans toutes fois perdre toute sa bonne humeur.

La viande mettrait un certain temps à cuire, et elle se demanda pourquoi elle n'avait pas encore pensé à tromper sa faim et son impatience en discutant avec Kachou. Elle se tourna vers celle-ci et se dit qu'elle aussi serait peut être curieuse. Après tout, leur rencontre avait plutôt bien démarrée et peut être qu'elle pourrait toutes deux devenir amies ?

Amis … Ce mot avait perdus de son sens initial en Kosaten. Etait-ce des amis que les gens que l'on avait côtoyé pendant une semaine au maximum et que l'on ne reverrait sans doute plus jamais ? Etait-ce des amis que ces gens que l'on appréciait mais qu'on avait l'angoisse constante de perdre ou de croiser du côté opposé, dans un empire différent, en pleins guerre contre eux ? Finalement, la rouquine avait elle des amis ? Elle pensa à Fleya, la tigresse au mauvais caractère, et au fait qu'elle n'en avait jamais plus entendus parler, et à Fumiko, cette demoiselle sympathique et ambigüe que tout les gens semblaient apprécier. Etaient-elles des amies ? Pour ce qui était des hommes, elle en avait croisé tant et pourtant si peu lui paraissaient correspondre à l'idée qu'elle se faisait d'amis.

Meliodas avait représenté un temps pour elle un amour inaccessible, tout comme Akira, Hellkun avait été un odieux personnage et l'image terrifiante de ces deux hommes aux cheveux blancs et à la cruauté sans nom lui trottaient encore dans la tête. Il y avait bien Vergil et Yuki, mais c'était tout à son souvenir. Mais qui sait, peut être qu'un jour tout cela changerait ? Elle jeta un coup d'oeil à Mizu. Mizu était son amie. Jusqu'ici sa seule véritable amie. Puis elle reporta de nouveau son regard sur Kachou en se disant qu'après tout, pourquoi pas.

Qu'est ce que tu fais par ici dis moi ? Tu me dit que tu viens de Tokonatsu, c'est là où tu es née ?

C'était une façon détournée d'essayer de comprendre si elle était effectivement une élue comme Aki s'en était douté ou si c'était une native (auquel cas elle serait bien imprudente). La jeune femme ne s'était jamais liée avec des natifs. Ils étaient pour la plupart très méfiant envers ''son espèce'' et demeuraient souvent réfractaire à toute discussion, même s'ils restaient serviables malgré tout et qu'elle n'avait jamais eu à s'opposer à des refus lorsqu'elle voulait manger ou dormir quelque part (tant qu'elle avait de l'argent bien sûr). En tout cas, cette absence de relation de quelconque nature avec les natifs était sans doute la raison qui faisait poindre son anxiété à l'idée qu'elle en serait peut être une.

Qui qu'elle soit, elle lui retournerais sans doute la question, et si elle était native, que devrait répondre Aki ? Qu'elle était une élue ? Au risque de la voir aussitôt prendre un air méfiant et froncer les sourcils ? Ou mentir et laisser ses principes moraux de côté pour le simple plaisir de partager un repas avec quelqu'un de plaisant ? Aucune de ces deux solutions ne lui convenait, alors elle se prit à espérer avec une ardeur renouvelée que la jeune fille était bien une élue, même si cela pouvait impliquer d'autres problèmes autrement plus graves.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Jeu 24 Mar - 2:41


C'est bon les cachous !!

AVEC Aki Nishiie




   Je regardais Aki s'agitait à enlever la peau du lapin puis le mettre sur le feu. J'avais l'impression que cela faisait une éternité que je n'avais pas observé un animal sur le feu. Cela rappelait de bons souvenirs. Vraiment.. Etre en compagnie de quelqu'un, ça change la vision des choses à l'instant présent.

   Puis sa présence à elle, je ne savais pas comment l'expliquer, mais elle dégageait une douceur telle que l'on pourrait presque ne plus se méfier d'une telle personne... Malheureusement, je ne pouvais pas me laisser à ce genre de sentiments trop rapidement. Qui sait, je pourrais très bien être prise pour cible ou je ne sais quoi... Je me rappelais encore de la tentative d'enlèvement de Fumiko. Ouais, il valait mieux ne pas trop se dévoiler. Je ne pouvais pas me laisser aller à ce genre d'attitudes! Ou tout du moins, pas avec si peu de temps passés ensemble.

   Je réfléchissais à ce que j'allais lui répondre. Je n'avais pas envie de mentir, mais lui avouer la totale vérité pourrait devenir dangereux... Mais en y repensant, si elle aussi, elle était une élue, je passerais à côté d'un lien d'amitié auquel je rêve depuis longtemps. Peut-être valait-il mieux donner quelques informations, mais pas trop non plus. Certaines indications qui pourraient, ou non, lui indiquer ma nature. Si elle comprenait, alors elle aussi, elle serait une élue... Mais elle ne me le dirait surement pas. Ah.. Cette histoire de savoir ou ne pas savoir qui est élu et qui ne l'est pas..! J'ai vraiment du mal! Désespérée par mon manque d'imagination en l'instant présent, j'affichais mon sourire sans réels sentiments et essayais de faire de mon mieux...

- Non, pas tout à fait! Tout du moins, pas comme on pourrait le croire.. Seulement, c'était la pagaille là-bas. La ville était dans un état lamentable... Seulement.. J'ai...

J'hésitais vraiment à lui avouer qui j'étais réellement... Etait-ce vraiment une bonne idée que de tout garder pour soi...? Je n'étais plus à Shiloa, après tout. Mais l'état actuel de ce monde n'était pas forcément le mieux... Oui, je ne pouvais pas laisser mes sentiments m'emporter sur ma conduite! La confiance devait être établie au fur et à mesure.. Seulement... Hum... Non.. Il valait mieux attendre. Si ce n'est pas maintenant, je le ferai, je lui dirai, j'en étais certaine. Mais pour l'instant, le mieux à faire était d'être raisonnable et ne pas oublier qui j'étais. Kachou de Kosaten est aussi Kachou de Shiloa. Ma vengeance m'a fait évoluer, ma vengeance a fait de moi ce que je suis... Je ne me renierais pas. J'aiderais qui le mériterait et je tuerais qui le mériterait aussi. Je donnerais ma confiance aux personnes en qui je pourrais croire. Et pour cela... Il fallait savoir être patient. De toute manière, je ne la rejetterai pas... A l'inverse, elle, le pourrait très bien.

- J'ai dû m'en aller, car la pression était trop forte.. Les événements environnementaux étaient monstrueux. La panique et la mort régnaient là-bas.. C'est pour cela que j'en suis venue à partir.

   Une vérité pas totalement vraie, mais qui pouvait laisser supposer bien des choses. Je n'ai laissé aucun indice sur ma nature ni sur mes objectifs concrets, à par vagabonder. Evidemment, je ne fuyais pas Tokonatsu.. Mais ce que m'avait apprit la rouquine, aux yeux bizarroïdes, m'avaient pratiquement forcé à en savoir plus, m'incitant à partir pour le temple... Le temple, bon sang... Un lieu où j'ai pu connaître bien des sensations! Je ne risque pas d'y retourner de si tôt!

C'est en repensant à ma dernière expérience en ce lieu que je souris une nouvelle fois à Aki, lui demandant ce qu'elle pouvait bien faire là.

- Dis-moi Aki... Tu voyages depuis longtemps... Il y a quelque chose que tu cherches à fuir? A acquérir? Il est rare de rencontrer des personnes qui voyagent aussi longtemps.. Pour seulement voyager. Du coup, je suis un peu curieuse!

Aussi naturellement que je le pouvais, je me mettais à ricaner légèrement tout en la dévisageant.

Je t'en prie Aki... Laisse-moi espérer, croire.. Te rencontrer est une bien bonne source de réconfort après m'être assoupie à cause des larmes... Permets-moi d'avoir confiance en toi...









Dernière édition par Kachou le Jeu 7 Avr - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Jeu 24 Mar - 12:51


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


Sa réponse bien trop évasive surprit la Druidesse. L'hésitation qu'il y avait dans sa voix était bien trop évidente, même pour quelqu'un qui n'aurait pas disposé de l'instinct de Aki. De quoi avait elle peur ? Quels secrets cachait elle ? Y avait il quelque chose de dangereux dans son passé qu'il ne fallait pas révéler ? Après tout, qui qu'elle soit, il était normal qu'elle ne révèle pas son passé à des inconnus. Surtout hors des territoires directement sous le contrôle de l'Empire. Elle pourrait facilement tomber sur un élu de Minshu ou de Fuyu tellement le contrôle des frontières était bâclé, ce qui étonnant d'ailleurs au vus des problèmes qui balayaient le pays depuis des années.

Il y avait peu de natifs d'autres pays qui arrivaient, sans doute avaient ils peurs de se retrouver nez à nez avec un élu agressif, ou peut être tout simplement n'en voyait ils pas l'intérêt. Le principal danger restait donc les élus, même si le pire était la zone neutre. Tout le monde s'y côtoyait sans savoir qui pourrait s'y trouver. En étant dans un autre royaume il était facile de déduire à quelle nation la majorité des gens qu'on croisait appartenait, mais les territoires neutres avait cet espèce d'aspect mystérieux. Chaque personne pouvait être totalement n'importe qui, et c'était une règle qui s'appliquait aussi aux territoires éloignés des capitales comme ici.

Il était donc normal que Kachou ne lui fasse pas confiance, et la Druidesse le comprenait facilement. Elle même, il y a quelques mois, n'aurait jamais révélé son identité aussi facilement. Mais ce n'était pas la question. Peut être qu'avoir récupéré une bonne partie de son pouvoir elle avait repris confiance en elle, même si entre temps elle avait croisé un nombre certains d'élus bien plus fort qu'elle, les gens qui ne dégageaient pas d'auras particulièrement terrifiante ne lui faisaient plus peur. Peut être un excès de confiance ? Peut être de la bêtise ? En tout cas, elle n'hésita pas une seconde devant la question que Kachou lui posa.

Je voyage car je crois que je n'ai rien d'autres à faire. Depuis que je suis arrivée en Kosaten, je n'ai encore trouvé aucun endroit où je me sente chez moi et où j'ai envie de m'établir. Par contre en voyageant, je rencontre des gens, je vis des choses que je n'aurais jamais pus vivre auparavant, et je peux aider là où on a besoin de moi. Bien sûr, si je trouvais un endroit agréable, j'aurais envie de m'y installer, mais je pense que je ne résisterais jamais à la tentation d'aller voir ailleurs si il n'y a pas quelque chose à faire. Peut être aussi que je cherche un sens aux directions que je prends … Oui, je pense que je voyage parce que je ne vois pas quoi faire d'autre.

Le lapin eut tôt fait d'être cuit en étant juste au dessus du feu et la Druidesse l'en sortit avant de le partager en deux, en donnant la moitié à Kachou. Elle se demandait comment celle ci avait pus interpréter les mots de la rouquine. Avait elle compris qu'elle était une élue ? Et qu'en pensait elle ? Prendrait elle peur ? Déciderait elle de changer d'attitude ? En tout cas, au moins la Druidesse pouvait se satisfaire d'une chose. Elle avait été sincère et n'avait pas mentis. Elle appréciait déjà la jeune femme, et elle se serait sentie mal si jamais elle en était venus à lui mentir. Au moins, quelle que soit sa réaction, elle saurait que ce n'était pas pour une affabulation de sa part.

En tout cas, la vue de ce lapin tout à fait cuit ne pouvait tolérer qu'on l'ignore plus longtemps. Aki mordit donc dedans avec grand appétit et se délecta également du pain et du fromage que Kachou lui avait donné. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas posée pour prendre un repas agréable avec quelqu'un d'agréable. Sans attendre la réaction de Kachou par rapport à ce qu'elle venait de dire, elle enchaîna sur une autre question.

Et alors, vers où vas tu ?

Aki sourit encore une fois avant de manger à nouveau. Décidément, elle avait vraiment faim. Et puis la question l'intéressait beaucoup. Elle fuyait la ville, oui, mais dans quelle direction ?
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Jeu 7 Avr - 19:53


C'est bon les cachous !!
feat. Aki Nishiie
   Ce que la jeune femme, en face de moi, venait de dire, avait eu un tel impact sur moi... "Depuis que je suis arrivée en Kosaten". Depuis qu'elle était arrivée. Cela ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose, non? Je ne me faisais pas d'idée?? Elle était bien une élue!? Non!?
Si cela est le cas... Elle ne doit pas se sentir en grand danger, devant une personne telle que moi. Je parais si faible... Cela avait le don de m'agacer à un point phénoménal..!

Ha ouais, je vois... Aucune crainte pour parler de ta nature d'élue hein? Bon... Tu as bien raison de toute manière... J'ai une allure pitoyable!

   Mais après tous ces événements qui se sont passés au temple, je ne savais plus où trop donner de la tête. Mon corps a été blessé encore et encore. Je ne le laisse quasiment jamais se reposer.. Je bouge constamment pour éviter une rencontre qui s'avérerait périlleuse.
Le temple du phénix est un lieu que je vais éviter de fréquenter pour le moment.. Sauf s'il le fallait vraiment. Mais bien évidemment, y mettre les pieds par curiosité, c'en était fini! Ma rencontre avec les élus de Fuyu ne m'avait pas laissé sans séquelles émotionnelles et physiques... Je m'en étais sortie avec plusieurs blessures et frayeurs.
J'ai eu l'occasion de prendre conscience que ma force revenait à moi petit à petit, mais ce n'était pas encore suffisant pour que je puisse penser être redevenue la même qu'avant.

   Pour le coup, deux sentiments entremêlaient. La jalousie, face à sa confiance en soi et le soulagement, face au réconfort d'avoir devant moi, une autre élue! Je ne posais plus vraiment de question, oubliant presque l'essentiel pour lui demander sa nation. Mais Seika me venait directement aux yeux.
Oubliant peu à peu ma jalousie, je laissais place à mon soulagement et affichait un sourire soulagé.
J'en avais presque oublié d'écouter la suite de sa réponse, avoir compris qu'elle était une élue était pour moi, l'information la plus importante... Pouvais-je faire d'elle une équipière? Je savais bien que de toute manière, j'allais me séparer d'elle.. Mais si je devais la revoir, et je l'espérais, pourrais-je compter sur elle? Dans tous les cas, je préférais pouvoir lui faire face en tant qu'alliée.

   Depuis le départ, elle avait pu me montrer sa gentillesse. Elle aurait pu m'achever pendant mon sommeil, elle aurait très bien pu ne pas partager son repas avec moi. Maintenant, nous étions là, partageant nos ressources, apprenant sur le chemin de l'une et de l'autre... Comme si nous étions amies. La situation donnait-elle vraiment cet aspect-là? Etais-je réellement capable de pouvoir me lier d'amitié avec quelqu'un autre que Kyo?
Je me le demande... Notre expérience dans ce lieu différent de mon monde d'origine, il était clairement visible qu'elle et moi n'avions pas le même parcours. Elle était là depuis bien plus longtemps.

    Alors qu'elle me posait une question, je décidais de répondre d'une franchise tout à fait étonnante. Mes doutes avaient disparus.. Alors qu'elle aurait très bien pu me mentir. Alors pourquoi agissais-je ainsi? Etais-je si stupide et émotionnelle que cela!? Habituellement, non! Mais ce monde était tellement étrange et me mettait à l'épreuve encore plus que lorsque j'étais à Shiloa... Je devenais folle. Je ne voyais pas d'autres explications.

Kosaten est un monde de fou, pour les fous. Voila tout. Quoi que... Aki n'a pas l'air si folle que cela. Huum.. De toute manière, je ne la connais pas suffisamment pour oser penser la connaître.

-En réalité, je me dirige vers Chikai. Mais j'aimerais faire un petit détour dans les villages des alentours pour réapprovisionner et visiter ce monde encore nouveau pour moi.  

Tu me donnes la chance de connaître ta nature.. Je t'en laisse une aussi.. Nous sommes quittes maintenant.

-J'ai eu quelques séquelles émotionnelles depuis quelque temps..


   Je repensais à Fumiko et sa disparition mystérieuse, je me rappelais des villageois qui s'étaient réfugiés au temple pour y trouver du confort et du réconfort et qui, à la place, ont laissé place à la mort après la venue des élus de Fuyu.
Soupirant, je ressortais le stylo de Fumiko que j'avais pu ramasser dans les bois, après sa disparition. Je le tripotais et l'agitais un peu.

-Oui voila... Des séquelles. C'est comme cela que ça s'appelle...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Jeu 7 Avr - 23:30


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


Plusieurs émotions passèrent sur le visage de Kachou en face d'elle. D'abord il y eut quelque chose d'indéfinissable que pourtant Aki ne connaissait que trop bien. C'était la même sensation qu'elle avait eu quand Vergil avait retenus ses coups face à elle, cette rage acide, le besoin d'être respecté pour ce que l'on était, le besoin d'être tenus en haute estime peut être ? En tout cas, pas de quoi en tenir rigueur à la jeune femme aux cheveux blancs qui se fendit aussitôt d'un sourire après un léger soupir (du soulagement?). Elle avait dû déduire de la réponse de Aki que celle ci était une élu, d'où les émotions différentes qui l'avaient traversés. Mais pour l'instant, toujours pas l'ombre d'une révélation à l'horizon. Une élue ou une native ? Il était toujours impossible de trouver la réponse à cette question.

Après un instant de réflexion elle finit par répondre à la question de la Druidesse. Elle allait vers Chikai en faisant des détours pour … visiter ce monde qu'elle ne connaissait pas ! La voilà la réponse qu'elle attendait. C'était donc une élue aussi. En réalité, elle aurait pus le deviner toute seule comme une grande. Le visage ambivalent, la tenue de combat, l'endroit même où elle était. Et tout ce que ne voyait pas les yeux. Tout ce qui se cachait derrière un sourire, ou derrière des mots, tout cela, pourtant, Aki avait toujours eu l'impression de l'analyser à la perfection. Mais il fallait croire que pour cette fois, et de plus en plus souvent en réalité, elle n'arrivait plus à percevoir les émotions des gens aussi bien qu'avant.

Elle parvenait facilement à comprendre pourquoi. Lorsqu'elle avait, plus ou moins inconsciemment, acquis cette compétence, c'était dans son propre monde, qui avait des traditions facilement décryptables, et des gens, qui, finalement, se ressemblaient tous plus ou moins. Ici chaque élu qu'elle rencontrait était si différent du précédent. Il n'y avait pas de place pour la réelle compréhension des êtres qui l'entouraient, ou alors peut être mettrait elle de nouveau des années avant de pouvoir comprendre quoi que ce soit aux froncements de sourcils des gens d'ici.

Après un instant de pause, elle enchaîna sur une phrase qui à elle seule suffisait à en révéler beaucoup plus qu'une discussion entière. Des séquelles. Ce monde l'avait déjà touchée en plein cœur, ce monde lui avait déjà fait ressentir des choses affreuses, l'avait déjà griffé au plus profond de son âme, avait déjà causé des cicatrices certainement irréparables. Elle faisait tournoyer entre ses doigts un stylo. Un stylo que Aki ne mit pas longtemps à reconnaître. La voix légèrement étranglée par l'émotion elle essaya de garder son calme.

Kosaten nous cause à tous des séquelles. Des séquelles qui ne guériront sans doute jamais. Il n'appartiens qu'à nous de vivre avec.

Elle ne parvenait pas à lui poser la question. Comment pourrait elle faire ? Par quel moyen, où pourrait elle trouver la force de lui poser cette question ? Et dès qu'elle pensait à ce que pourrait être la réponse un seul mot lui venait. Non. Non non non. Pas déjà. Pas maintenant. Pas tout de suite. Pas encore. Il lui fallait un peu de temps … encore un peu de temps. Elle ne voulait pas que ça arrive, pas à Fumiko, cela ne pouvait pas arriver à elle. A n'importe qui d'autre, mais pas à elle. NON ! Mais c'était bon, il fallait se calmer, il ne fallait pas se laisser aller, elle n'avait aucune réponse, elle n'avait encore rien dit, ni rien entendus. Un stylo, peut être que c'était juste un stylo qui lui ressemblait ? Peut être même que Fumiko le lui avait donné ? Mais pourquoi ce regard là alors ? Pourquoi ce regard et ce stylo ?

Kachou … Permets moi de te demander … Ce stylo … Où l'as tu trouvé ?

Elle fixait la poussière à ses pieds, n'osant pas relever le regard vers Kachou, n'osant lui montrer ses larmes. Non. Non non et non. Ce n'était tout simplement pas possible. Une personne au cœur aussi bon, aussi plein d'amour ne pouvait pas mourir. Elle était encore en vie, quelque part, forcément. Ce ne pouvait pas être son stylo … Ce ne pouvait pas être son stylo …
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Sam 9 Avr - 16:12


C'est bon les cachous !!
feat. Aki Nishiie

   La voix d'Aki venait d'étrangement changer... Quelque chose m'invita à penser qu'elle souffrait et en tournant la tête dans sa direction, elle avait la tête baissée. Elle me posait une question et là.. Il était clair qu'elle n'allait pas bien. Sa question m'interpellait puisqu'elle parlait du stylo de Fumiko. Je pensais donc que sa nouvelle attitude était dûe à cause de celui-ci.

- ... Hum... J'imagine que tu la connaissais.

   Pouvais-je réellement parler de Fumiko au passé? La seule chose dont j'étais persuadée, c'était sa disparition. Quant à savoir ce qu'il s'est passé et ce qu'il lui est réellement arrivé... Concrètement, je n'en savais pas plus qu'elle. J'avais simplement ramassé ce stylo, dans l'espoir de la retrouver un jour et de le lui rendre. Mais maintenant... Comment voyais-je réellement la disparue? La voir morte? La voir vivante? Comment pouvais-je en être sûre...?
Un pincement au coeur face au comportement d'Aki, je décidais d'agir pour elle et d'éviter de me poser trop de questions. Aki avait l'air de bien connaître Fumiko et d'avoir tissé des liens avec elle. Ce n'était pas à moi de garder cet objet de valeur. Ici, la seule personne d'avoir une chance de pouvoir la retrouver était très certainement cette femme qui se trouvait en face de moi.

- Je l'ai retrouvé au sol, dans les bois. Nous venions à peine de nous séparer elle et moi, j'ai couru à sa rencontre pour la revoir une dernière fois, mais elle avait déjà disparu. Le stylo abandonné au sol.

J'inspire profondément et continue.

- Je peux seulement te dire qu'elle a disparu. Je ne suis pas sûre de ce qu'il lui est arrivé... Mais je n’espérerais pas trop non plus à ta place... Elle venait de subir une tentative d'enlèvement, je l'ai aidé à s'en sortir. Quitte à savoir si la situation fût reportée à plus tard ou non.. Mais Fumiko n'avait pas hurlé lorsque je suis retournée dans les bois pour la retrouver.

Tenant le stylo dans ma main gauche, je le faisais passer dans ma main droite et le tendais à Aki.

- Tu sembles tenir à elle... Alors je te le donne. Tu sembles bien plus apte à le garder que moi. Je n'étais pas son amie après tout. Je l'ai seulement aidé.

   J'observais la jeune femme en face de moi en pensant à ce lien qu'elle avait pu créer avec Fumiko. Serais-je capable d'avoir ce lien avec une quelconque personne? Je me le demande... Il n'y a toujours eu que Kyo dans mes pensées. Il était le seul et l'unique. Les autres avaient peu d'importance pour moi.
Alors pourquoi, aujourd'hui, je méditais sur une telle chose? En avais-je envie? Kyo est mort depuis bien longtemps, il y a eu ce changement de monde, cette perte de force et d'énergie. J'étais seule, mais je l'avais toujours été. En quoi était-ce si différent d'avant?

   Je regardais le sol à mon tour, espérant trouver des réponses à mes questions... Etait-il bon d'espérer se lier d'amitié avec d'autres personnes? J'ai toujours été seule, je ne m'en suis jamais plainte. Je pourrais même dire que je m'y plaisais. Alors pourquoi j'y réfléchissais autant?
Aki est une bonne personne... Cela doit surement être pour ça que j'y pense autant, mais à quoi bon y réfléchir? Je ne pouvais pas lui convenir. Elle se fourvoyait sur moi, elle pensait que j'étais une bonne personne et pourtant... Tuer des gens, ce n'est pas quelque chose qui me répugne. C'est une normalité. Tuer des personnes qui méritent de mourir, sans avoir de remords sur l'être humain qu'il y a derrière... Voilà qui je suis.
Aki et moi ne nous accordons pas. A l'inverse, Fumiko et elle... Il est clair qu'elles pouvaient bien s'entendre.

   Concluant de la sorte, je sentais les pincements de mon coeur faire rage. Je n'étais pas capable de devenir une personne digne d'intérêt pour des personnes telles qu'elles. Et c'est pour cela que je ne devais pas trop en dire à Aki. Je ne devais pas espérer quoi que ce soit et encore moins lui dire qui j'étais réellement. Elle savait que j'étais une élue, c'était tout ce qu'il y avait à savoir. Nous venons de la même nation, s'il faut combattre ensemble, nous le ferons surement.. Mais nous ne pouvons être plus proches de cela.

A partir de demain, il faudra que nous nous séparions... C'est la meilleure chose à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Sam 9 Avr - 17:27


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


La druidesse attendait la réponse avec angoisse, faisant nerveusement claquer ses ongles, continuant de fixer la poussière avec acharnement, ne lançant que des regards furtifs vers Kachou qui semblait réaliser peu à peu quelque chose. Elle dit quelque chose, une phrase simple, une phrase malheureusement au passé. Une phrase qui, non dans ses propos mais dans son temps, acheva de frapper Aki au cœur.

Oui … je la connaissais.

Ce n'était qu'un souffle, un murmure, une supplique presque. Elle avait envie qu'elle dise un nom, n'importe lequel, tant que ce n'était pas celui de Fumiko. Qu'elle s'élance vers elle et lui dise que ce n'était qu'une méchante blague, ou même qu'elle dise ne pas savoir à qui ce foutus stylo appartenait, mais elle ne fit rien de tout cela. Non, bien au contraire, elle révéla l'horrible vérité à la Druidesse effrayée. Fumiko avait disparus. Tout bonnement disparus. Il n'y avait pas d'explication, aucune raison. Elle était partie et ne restait que son stylo, retrouvé sur le sol d'une forêt. Non, Aki ne se fit aucun espoir, elle eut cet espèce d'instinct, celui qu'on qualifie parfois de sixième sens, celui qui parfois fonce dans le mur et parfois vise juste, celui qui, pourtant, nous touche comme si c'était une vérité limpide et certaine.

Fumiko ne reviendrait plus. Voilà ce que cet instinct lui disait. Elle ne serait plus jamais là pour rire, douter ou pleurer, jamais plus elle n'illuminerait la journée de qui que ce soit, jamais plus Aki ne pourrait s'allonger sur la plage et compter les étoiles avec elle. C'était finis. Cette certitude fut un coup de poing dans le ventre de la rouquine qui, saisissant le stylo que Kachou lui tendait du bout des doigts, tomba à genoux sur la terre sèche et balayée par les vents. Elle resta ainsi, quelques secondes, son visage sillonné par les larmes, sans faire un bruit, sans un sanglot, regardant le stylo si joli qui autrefois lui donnait du cœur au ventre.

Elle le tourna plusieurs fois entre ses doigts, le serra contre sa paume, chercha à trouver un indice, quelque chose, n'importe quoi, mais il n'y avait rien. Et Fumiko avait disparus pour de bon. Plusieurs minutes s'écoulèrent durant lesquelles Aki n'entendit plus rien. Quoique Kachou ai pus dire ou faire pendant ce laps de temps, ce ne fut pour Aki qu'un souffle d'air balayant ses oreilles. Il n'y avait plus d'intérêt à rien. Elle avait disparue. Sa seule amie en ce monde avait disparue.

La rouquine finit par relever son visage strié de larmes, les essuyant du plat de sa manche sale et se salissant ainsi les joues comme l'aurait fait un enfant. Elle sourit. Un sourire dans lequel subsistait une tristesse profonde qui ne guérirait sans doute jamais totalement. Un des rayons de soleil de ce monde c'était évaporé. Elle ne pouvait pas laisser cette injustice impunie. En échange, et pour le monde entier, pour qu'il ne sombre pas dans l'ombre, elle n'abandonnerait pas son combat. Elle continuerait à éclairer qui elle pourrait, à apporter une torche à ceux qui voudraient prendre le relais. Son objectif n'avait pas changé, il ne changerait jamais. Et si elle pouvait aimer de nouveau, elle le ferait, de tout son cœur blessé, elle ne s'arrêterait pas.

C'était la première fois que Aki perdait quelqu'un et elle n'avait sans doute pas encore compris l'ampleur de cette perte, mais en son for intérieur, elle était convaincue qu'elle réussirait à avancer malgré tout. Elle rangea le stylo magique dans sa poche, il n'aurait sans doute aucun pouvoir entre ses mains, mais au moins pouvait elle le garder comme un petit porte bonheur, un rayon de soleil personnel.

Merci Kachou, de m'avoir dit la vérité, et de me confier cet objet. Je ne sais pas si tu as bien connus Fumiko, mais en tout cas, c'était une de ces personnes, si rare en ce monde, qui savaient me faire sourire pour de vrai. Sa perte renforce ma solitude, bien entendus mais … un jour je retrouverais quelqu'un, quelqu'un qui saura me faire sourire pour de vrai aussi, et quelqu'un qui saura outrepasser nos différences. Je ne l'ai connus que quelques jours pourtant tu sais ? C'est étrange. Je ne crois même pas qu'on se ressemblait vraiment, je pense que si ça avait été n'importe qui d'autre, son caractère m'aurait tapé sur les nerfs. Mais c'était Fumiko, alors je l'ai tout de suite aimée. Je me sens vraiment seule maintenant, pourtant ça faisait des semaines, peut être des mois qu'on s'était séparées. J'ai l'impression que Kosaten entier viens de m'abandonner. Mais ce n'est pas la fin, n'est ce pas ? La vie continue … n'est ce pas ?

La druidesse sourit à la jeune guerrière, posant sa dernière question comme une jeune enfant demande de l'aide à ses parents. Suppliant de toute son âme pour que Kachou disent quelque chose, n'importe quoi, et qu'elle puisse se relever et poursuivre.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Dim 10 Avr - 5:07


C'est bon les cachous !!
feat. Aki Nishiie

   Je ne savais pas vraiment ce qui me plaisait chez Aki.. Il y avait pleins de choses qui font qu'on a envie de se rapprocher d'elle. Je me trouvais dans une situation dont je n'étais pas vraiment habituée. Elle souriait, oui, mais ses yeux.. Ils réclamaient de l'aide, comme s'ils plongeaient dans les ténèbres.
Agir de la sorte, devant moi, n'allait pas m'aider. Alors que cela faisait plusieurs jours, voir quelques mois que j'étais arrivée en Kosaten, des fragments de mémoire resurgissaient au fond de moi.
Je les voyais.. Mes parents. Ma mère, mon père... Des flammes....

Maman... Maman..!!

   Soudainement tout disparaissait et je me retrouvais à nouveau devant Aki, une expression paniquée qui ne dura qu'un instant. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas repensé à eux.. Et encore moins de cette ampleur... Cela m'avait déstabilisé voir affolé. J'aurais préféré ne pas me rappeler ce moment de ma vie...
Oui... Le désespoir, les ténèbres, la solitude.. Ca me connaissait bien. Et sincèrement... Je n'avais pas envie qu'Aki ressente tout cela. Mais était-ce possible de lui faire éviter cela...? J'en doute.
Malgré tout, je ne pouvais pas ne rien dire.. Je devais essayer. Il le fallait.

- Aki... Perdre des êtres qui nous sont chers, ça fait toujours du mal. Tu n'as pas à te forcer de sourire. Tu as le droit de pleurer... Car après avoir pleuré cette perte, tu auras le droit d'avancer. Tu en auras la possibilité. Fumiko sera toujours dans ton coeur. Tes souvenirs avec elle... Oui... C'est normal après... Car tu as ta vie. Et tu dois profiter de ton existence, car il y en a qui n'ont pas pu le faire et qui aurait aimé le faire. Tu dois garder cela en tête.

N'arrivant plus trop à réfléchir, j'agissais selon mes désirs et tendais ma main droite dans sa direction, le visage fermé et le regard tendre.

- Je suis heureuse de te rencontrer. Je ne suis pas Fumiko, mais je suis heureuse d'avoir fait ta connaissance. Tu as le droit de pleurer les morts, mais tu n'as pas le droit de t'enfermer à cause d'eux. Ils ne l'auraient jamais voulu. Tu connais Fumiko, non? Crois-tu qu'elle aurait aimé te voir fermée au monde? Cela m'étonnerait. Alors oui.. La vie continue et sache que... Même si nos routes se séparent, même si des kilomètres nous séparent, je ne t'abandonnerais pas. Je tiens à la vie, j'ai des choses à accomplir. Tu peux compter sur moi, pour ne jamais t'oublier. Et si nous nous séparons et que nous nous retrouvions... Tu peux être sûre que te revoir me rendrait heureuse. La vie continue, oui. Et de nouvelles rencontres peuvent encore se faire et de liens peuvent se tisser. Ne perds pas espoir.

Oh bon sang.. Qu'est-ce que j'ai dit...!?

   Je me remémorais mes dires et restais perplexe. Je n'avais jamais osé dire une telle chose et je n'aurais certainement jamais osé. Pourquoi m'étais-je mis à dire cela!? Ce n'était pas censé! n'avais-je pas conclu qu'il m'était impossible d'avoir un lien particulier avec elle? J'en étais incapable et j'en étais certaine! Alors pourquoi avais-je dit cela? Pourquoi!?
Ne pouvant faire machine arrière et voulant éviter de montrer ma lâcheté en partant en courant, je m’assaillais et prenais de quoi manger en évitant de croiser le regard de la jeune femme.

Sourire.. Je dois sourire pour ne pas faire pâle figure..!

Et je m'exécutais. Je souriais naturellement.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Dim 10 Avr - 12:52


 
C'est bon les cachous

 
AVEC — Kachou


 


Elle parlait encore, et contrairement aux minutes qui avaient précédés, ses mots, cette fois, rassuraient la druidesse, semblaient légèrement atténuer sa douleur. Chaque phrase que la jeune femme aux cheveux blancs disaient la faisait se sentir légèrement mieux. Elle avait raison. Fumiko n'aurait pas voulus que la rouquine se laisse aller à son chagrin, elle lui aurait dit de continuer, de se battre. Elle avait aussi raison en disant qu'elle ferait d'autres rencontres, d'autres personnes qui un jour sauraient suscités les mêmes sentiments que ceux qu'elle avaient ressentis pour Fumiko. La druidesse se dit même que si le temps lui était accordé, elle pourrait facilement devenir amie avec Kachou. Etait ce parce qu'en ce moment elle se trouvait être son seul appui ? Peut être mais pas seulement. C'était aussi parce qu'elle l'appréciait, tout simplement.

Il ne servait à rien de chercher en ce monde des êtres qui seraient exactement les mêmes que nous, qui partagerait toutes nos valeurs et tous nos idéaux. Aki savait parfaitement qu'elle ne trouverait jamais quelqu'un comme ça, et finalement, cela lui allait plutôt bien. Par contre, elle pouvait se permettre de chercher quelqu'un qui soit capable de la faire sourire, quelqu'un avec qui elle puisse rire et se laisser aller sans avoir peur. Ce genre de personnes là, Aki était sûre que Kachou pouvait le devenir. Mais l'éclair de panique qui était passé dans ses yeux quand elle avait prononcé ces mots ne trompait pas. Aimer l'avait déjà fait souffrir, et bien plus que ce que Aki n'avait sans doute jamais souffert.

Elle n'était pas prête pour l'instant à s'imaginer être l'amie de quelqu'un, cela ne faisait aucun doute. Ce n'était pas grave. Dans le cœur de la rouquine, la certitude qu'un jour elles pourraient peut être poursuivre leur route comme deux amies et non comme deux connaissances dormait encore paisiblement. Ce jour arriverait, même si ce n'était pas aujourd'hui. Ce jour arriverait. Et cette perspective redonna espoir à la jeune femme qui se releva lentement, le visage toujours sale comme celui d'un gamin qui as trop pleuré, mais un léger sourire sur les lèvres, la peur en moins dans les yeux. Elle souffrait toujours, mais elle pourrait vivre et continuer, même avec cette souffrance, et même si aujourd'hui cela lui paraissait encore impossible. Toutes les émotions qui lui balayaient le cœur au moment présent n'étaient que des illusions créées par la souffrance. Elle se relèverait aussi bien qu'à présent elle décollait les genoux de la terre.

Kachou était en train de manger, presque compulsivement. Aki n'avait rien à lui dire, les deux jeunes femmes avaient très bien dû comprendre, l'une comme l'autre, ce qui venait de se passer, et la druidesse ne voulait aucunement précipiter les choses. Elle glissa cependant, dans un murmure à peine audible.

Moi non plus, je ne t'oublierais pas.

Elle enchaîna sur un sourire qui se voulait totalement serein, bien qu'il soit encore légèrement voilé par la tristesse, et s'évertua à manger à son tour. Après tout, les émotions donnent faim. Le matin était levé depuis longtemps mais il était impossible de se souvenir si elles avaient dormis. Mizu se réveillait à peine, étirant ses pattes blanches avec une application qui la rendait plus mignonne que jamais. C'était sans doute un des seuls moments où elle était éveillée et où elle ne haïssait pas tout le monde. Si on la réveillait de force, par contre, c'était réellement une mauvaise journée qui commençait pour elle.

La discussion qui venait d'avoir lieu ne l'avait pas affecté le moins du monde et elle se contenta de s'approcher de sa démarche souple pour emprunter un morceau de viande que Aki lui avait mis de côté qu'elle alla manger un peu plus loin. Elle était reposé, soit, mais ce n'était pas une raison pour traîner avec des humains, il ne fallait pas exagérer. Un vrai caractère de diva. En attendant, Aki ressentait une immense fatigue, ne parvenant toujours pas à se souvenir si elle s'était assoupie, et ses yeux se fermaient tout seul par intermitence.
 



 

 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Lun 11 Avr - 14:02


C'est bon les cachous !!
feat. Aki Nishiie

   Nous voilà devenues silencieuses... C'était le résultat des discussions précédentes, ainsi que la fatigue qui s'accumulait. Le repas terminé, je m'étais éloignée d'Aki pour m'allonger plus loin, près du feu. Le soleil avait commencé à se lever et j'avais besoin de repos avant de reprendre la route.
J'allais devoir me séparer d'Aki, mais j'étais persuadée que tôt ou tard j'allais la revoir... Et j'avais déjà hâte.

La prochaine fois que nous nous reverrons... La.. Prochaine fois..

   Je sentais la fatigue m'envahir et me plonger dans un sommeil profond, ne faisant plus attention à ce qui m'entourait, le noir complet me faisait face.
Mon arrivée, les catastrophes naturelles, le temple, les élus... J'avouerais ne plus trop savoir où donner de la tête. Ce monde n'était pas inoffensif, c'était même tout l'inverse. Kosaten m'avait envahi d'un grand nombre de sentiments, de souvenirs qui refaisaient surface. J'avais dû mal à me dire que ce monde était une deuxième chance de refaire une vie. C'était quasiment impossible!

   Mes pensées devenaient lentement des rêves, des rêves dont je me serais passé. Je repensais à nouveau à Kyo, le seul homme qui fût un temps mon sauveur. Pendant un long moment, le noir avait refait surface, puis de nouveaux rêves revenaient à moi. Cette fois-ci, je voyais mes parents. Les souvenirs que j'avais d'eux, leurs sourires, les moments passés ensemble puis des flammes. Des cris, mon oncle. Le corps de mère et celui de père.

   Dans un sursaut, je me réveillais les larmes aux yeux. Dans la panique, j'avais regardé les alentours avec empressement et je voyais toujours Aki et sa renarde. La jeune femme dormait toujours, ce qui avait un effet apaisant... Mais toujours inquiète, je prenais la décision de réunir mes affaires et de partir avant son réveil... Il valait mieux pour elle, que nous nous revoyons plus tard.
Je m'étais rapprochée d'elle, un regard plein de tendresse, je posais une main sur l'une de ses mains.

- Nous nous reverrons Aki... Prends soin de toi...

Je reprenais mes affaires, échangeais un regard avec la renarde, souriais toujours et inclinais la tête.

- Prends soin de ta maîtresse. Aki aura besoin de réconfort pour un moment.. Car elle a perdu une amie qui lui était chère.

Et sans plus tarder, je reprenais ma route.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   Lun 11 Avr - 16:20




C'est bon les cachous



feat.Kachou



Le sommeil avait happé la druidesse sans lui demander son avis et elle s'était assoupis sans même prendre le temps de dire un mot à Kachou. Ses rêves furent agités, entrecoupés de cauchemars spasmodiques, comme à son habitude. Elle savait dès qu'elle allait s'endormir que ce n'était pas pour passer les nuits calmes auxquelles elle était habituée avant Kosaten, il y avait plus d'un an désormais. Depuis qu'elle était arrivée ce n'était que des peur qui résonnaient dans son crâne aussitôt la nuit tombée. Elle ne pouvait apprécier paisiblement ce qui autrefois aurait pu être un repos réparateur.

La nuit passa cependant, enfin ce qui lui servit de nuit et elle se réveilla au beau milieu de l'après midi sans trop savoir où elle était. En jetant un coup d'oeil alentour elle s'aperçut en premier lieu de l'absence de Kachou. Elle était partie. Pourtant, Aki en était certaine, elles se reverraient, un jour ou l'autre. Il n'y avait pas d'autres solutions. Quelque chose d'important c'était passé ici, pour l'une comme pour l'autre, cela ne s'arrêterait pas aussi facilement.

Elle chercha ensuite Mizu qui ne se trouvait qu'à quelques mètres, fixant d'un œil concentré l'horizon. Elle avait fait sa nuit juste avant celle de la druidesse, c'était logique qu'elle soit restés éveillée tout ce temps. Finalement elle avait veillée sur Aki. Elle avait fait attention à ce qu'il ne lui arrive rien, et quand la druidesse vit les deux yeux bleus glaces de son amie elle sentit une vague de reconnaissance la traverser.

Cependant, il ne s'agissait pas de finir de perdre cette journée et la rouquine décida de se remettre aussitôt en route. Mais dans quelle direction ? Elle se sentait encore mal après les révélations précédentes, la meilleure solution serait sans doute de partir en direction de la forêt tropicale pour se ressourcer comme elle avait l'habitude de le faire. Elle fit donc un signe de tête à Mizu et se mit à marcher sur un chemin de terre légèrement camouflé par la végétation sèche des grands canyons.

N'ait crainte Kachou … Nous nous reverrons, et ce jour là je pourrais enfin recommencer à aimer quelqu'un comme une véritable amie.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: C'est bon les cachous !!   

Revenir en haut Aller en bas
C'est bon les cachous !!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.