Partagez | .
Un monstre à dompter
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Un monstre à dompter   Jeu 4 Fév - 20:05



Au village de Whiteroc, une petite fille en armure, essayait de ramener le plus de monde possible auprès d'elle. Malheureusement, à cause des récentes catastrophes, il n'y avait plus grand monde dans le coin. La lumière du soleil avait du mal à passer à cause du nuage de cendre dans le ciel. Quelques torches étaient allumées pour y voir un peu mieux mais ce n'était qu'un maigre réconfort. D'ailleurs, cette fillette au nom d'Adakor, avait tellement de mal à se faire entendre.
Adakor (sans les ailes)

Habillée d'une armure, d'un bouclier et d'une épée, elle semblait si sûr d'elle. Mais à cause de son âge et de sa voix si enfantine, elle n'était pas du tout crédible. Qui allait lui faire confiance? On l'entendait crier pour donner du courage aux gens ou bien montrer sa volonté...

« Mes amis ! Le village est en danger ! Nous devons repousser les menaces ! Les élus ne peuvent pas tout faire. Montrons que nous aussi on peut le faire ! Le dieu Phénix ne peut pas nous avoir abandonné. Montrons lui qu'on est fort, qu'il peut compter sur nous ! »

Effectivement, il y avait beaucoup de voyageurs qui se reposer ici pour ensuite repartir à l'aventure. Certains d'eux étaient dangereux, à tel point qu'ils essayaient de jouer sur la naïveté d'Adakor pour la dépouiller. Au début elle les croyait, voulant constituer un groupe pour se battre mais elle se rendra vite compte qu'ils n'étaient pas sérieux. Malgré sa petite taille, elle savait très bien se battre. Personne ne la connaissait en plus. Sa dextérité à l'épée faisait de l'ombre à certains guerriers. Et ayant leur fierté, ils ne voulaient pas faire équipe avec un enfant.

Et bien plus tard, Mukuchi pénétra dans ce village. En vérité, il était dans les parages depuis un moment mais il n'avait pas encore osé rentrer. Il avait besoin d'un peu de calme pour se concentrer sur ses projets avant de faire un peu de social. Et suivant cet objectif, il écouta le peu de gens à Whiteroc. D'ailleurs, il entendit la voix de cette jeune fille. Restant silencieux, il préféra ne pas répondre à cet appel pour le moment. Il voulait d'abord voir si d'autres gens allaient être vraiment intéressé. Le mercenaire qu'il était, avait un compagnon avec lui. Ce dernier restait aussi silencieux que lui.
Compagnon de Mukuchi

Quelques affiches, dont le dessin était celui d'un enfant, étaient collées sur quelques murs. Il y avait un monstre très moche et difficile à reconnaître. Une sorte de dragon blanc avec deux grandes dents. Parfois, un simple coup de vent suffisait à en décoller certaines.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Jeu 4 Fév - 23:42


Un monstre à dompter

AVEC — Mukuchi & Végéto




   En chemin pour aller à la ville de Tokonatsu, j'avais pu croiser des voyageurs venant de divers horizons. J'avais pu profiter d'un repas avec un groupe, qui venait des grands canyons. Ils disaient qu'ils fuyaient le village Whiteroc pour se diriger vers Chikai. Les voyageurs parlaient d'un certain monstre, ils en parlaient le teint pâle et le soulagement se dessinait quand ils disaient fuir de là-bas. Mais certains d'entre eux regrettaient d'avoir osé abandonner une jeune enfant qui jouait les courageuses.

   Après les avoir quittés, j'étais prête à reprendre ma route pour Tokonatsu. Ma ville d'arrivée, où tout est néant... Mais, l'état de la ville était quasiment le même partout ailleurs... Et ce qui m’inquiétait le plus, à l'instant même, c'était cette enfant dont les voyageurs avaient fait mention. Je ne pouvais pas la laisser là-bas... Non. En tant qu'élue, je me devais de protéger le peuple du royaume des flammes. Le phénix sur ma cuisse me le confirmait. Me lançant comme des piqûres incessantes... Je me devais d'aller récupérer l'enfant.
J'ai donc changé d'itinéraire pour les grands canyons. La vie d'une enfant est en jeu.

   Après des heures de marche, j'arrivais enfin dans ce petit village où il régnait comme un silence pesant. Il restait encore quelques villageois, mais je cherchais du regard une petite fille. Je ne la trouvais pas...!

Mais où peut-elle bien être!? Ne me dites pas.. Qu'elle serait déjà partie!??

   Cette situation angoissante avait trop duré. Je faisais le tour du village en courant, l'inconvénient qu'il y avait, c'était le nom de l'enfant. Je ne le connaissais pas.
Reprenant quelques bouffées d'air, je regardais les alentours. Je pouvais apercevoir deux silhouettes, non pas des plus rassurantes... Peut-être valait mieux, ne pas trop s'approcher d'eux.
Je continuais de les observer jusqu'à apercevoir une jeune fille avec en armure qui portait un bouclier. La description que m'avaient faite les voyageurs était parfaite. Il aurait été compliqué de la confondre avec une autre enfant. Fallait-il, déjà en croiser une autre...

   Sûre de moi, je repris ma course jusqu'à elle, mais quelque chose me barra le chemin. Une affiche volante venait d'atterrir sur mon visage... J'ai l'impression comme d'avoir une certaine malchance dans ce monde... Ce n'était pas la première fois, que quelque chose barrait mon chemin aussi facilement.
Agacée, je soulevais le feuillet et l'observais. Un dessin grotesque montrant certainement un monstre... On pouvait y voir deux grandes dents. Soupirant, je relevais le visage et la jeune fille se trouvait en face de moi. M'observant avec un regard déterminé et me supplia :

- Nous devons vaincre ce monstre et délivrer le village de cette terreur envahissante! Nous devons y faire quelque chose! Je t'en prie, aide-moi! Seule, je n'y arriverai pas!

   J'étais surprise par autant d'audace venant d'une jeune fille. Son regard et son discours prouvaient à quel point elle était déterminée à tuer ce monstre. Mais... Vu mon état physique actuel, je n'avais toujours pas retrouvé la totalité de ma force. J'avais perdu la majorité de mes capacités. Il était clair, que même cette jeune fille pourrait très bien me rendre la monnaie de ma pièce. Mais si je la lassais y aller seule, j'aurai fait tout ce chemin pour rien. J'étais venue pour quoi? La sauver? L'aider?
La jeune fille me regardait toujours et d'un sourire, je lui répondais :

- Je suis prête à t'aider, si tel est ton désir. Sauver un village n'est pas chose aisée.. Donnons le meilleur de nous-mêmes!

   La jeune fille était ravie, son visage rayonnait de soulagement. A peine, je terminais ma phrase, qu'elle repartait déjà accoster une nouvelle personne.








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Ven 5 Fév - 14:12

Minshu & Seika étaient allié, je devais savoir le plus de chose possible sur ce monde, chaque détail était important. Je menais le plus d'enquête possible, à la recherche de réponse, le grand "Pourquoi" de ce monde. Tel était mon objectif secondaire, bien sûr, la première étant de retrouver ma gloire d'antan.

 J'étais arrivé dans un village nommé Whiteroc, depuis peu, le ciel était cendreux, l'atmosphère que les gens laissé paraitre, froid. Le choix qu'ils prirent était la fuite... Alala.. Ces être inférieur... Ils me décevront toujours. Minable, c'était le seul mot qui me venait à l'esprit quand je voyais les gens se démêler pour fuir ou survivre. Ces être inférieur... Ils leur sont impossibles de le comprendre. Mais que pouvais-je faire ? Ils étaient habitués depuis leur naissance à être au bas de l’échelle. Je devais m'attardais sur autre chose, certes, je savais que je les prenais toujours de haut, c'était mon côté prince des Saiyen, ce qui est sûr, si quelqu'un s'en prenait à eux, il aurait affaire à moi. Malgré ce que je pense des villageois et des être inférieurs, je pense que mon côté "juste" l’héritage de "Goku" qui sommeille en moi, m'incite à les aider dans n'importe quelles tâches et leurs protections, ironiquement je l'es aimer bien au fond, leur vie bien que minable est très important pour mon être, je ne pouvais tolérer aucun mort près de moi. Je devais être bon, me disais-je à ce moment-là.

 Tout à coup, une jeune fille aux cheveux blancs, courant à toute allure, passa juste à côté de moi. La jeune pressée, essayait-elle de s'enfuir aussi ? Les cataclysmes avaient autant d'impact sur la population ? Au même moment, cette affolé, enleva une affiche collée sur son visage, fixa le dessin qu'on pouvait apercevoir, et commença, de ce que j'avais pu comprendre, une conversation avec une petite fille. De ma position, elles prirent juste mon attention, leur conversation ni même ce que pouvait raconter l'affiche m'était inconnu, trop loin pour entendre, mal positionné pour voir. Curieux, j'essayais d'attraper une autre affiche volante, elle me passa sous la main, rater... Je fis une droite-gauche de la tête, personne n'avais vu cette humiliation. Heureusement. Bien sûr, je vis une autre affiche volée sous mon nez, je l’attrapai fièrement, facile. Haha.

 On pouvait apercevoir, un dessin, méconnaissable pour l'ensemble. Je devrais les prendre au sérieux ? Je ne sais pas, mais tout grand guerrier, quand il s'agit de combattre, doit s'informer. Oui, sur le dessin, on pouvait comprendre qu'une chose menaçante était là. Je me devais d'en savoir plus. Si cela mener à un combat, je ne raterais cela pour rien au monde.

 Je m’approchais de ces deux jeunes filles, pour tenter de communiquer, je savais que je le fessais très mal, mais essayer était mon devoir. Arrivée à leur niveau, j'entendis juste la phrase que la jeune fille à la frange, avait prononcé. Sauver un village hein ? Donc il allait avoir là un combat ? Excitant, c'était très excitant... Je me rapprochais plus près, croisant les bras, pris une pose fière et dit ces quelques mots :

"Sauver un village ? Himm facile ! Si vous m'assurer que le combat en vaut la peine, j'en suis !"

 N'étant pas trop "parlotte", j’écoutais et fis attention à ce qui s'en suivi. J'étais prêt, toujours les bras croiser, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Ven 5 Fév - 19:13



La petite fille n'en croyait pas ses yeux. D'un seul coup, deux aventuriers s'étaient porté volontaire pour l'aider dans sa quête. Elle avait des étoiles dans les yeux et ne pouvait pas s’empêcher de les fixer l'un après l'autre sans savoir quoi dire de plus. Une vrai gamine devant un magnifique cadeau. Son sourire donnait l'impression de parcourir toute la longueur de son visage pour lier les deux extrémités des oreilles.

« Ah... Ah d'accord ! C'est super ! Il y a quand même des gens courageux par ici. Je suis contente ! Youpi ! Je vous remercie du fond du cœur. Je pourrais en avoir les larmes aux yeux. Je savais que l'espoir était encore présent. Je suis sûr qu'on pourra terrasser ce méchant monstre ! »

Elle sautilla sur place, étant impossible de retenir sa joie. Elle allait continuer à parler, ayant d'autres choses à raconter mais elle fut interrompu par l'arrivée d'une autre personne. Une femme au visage calme et qui avançait silencieusement, presque comme si sa présence était éphémère.
Femme silencieuse

« Bonjour. Je me porte aussi volontaire. Je me nomme Mwargi. »

Elle leva son bras droit ainsi que ses yeux vers le ciel. De suite après, un aigle se posa sur le bras tendu. C'était son partenaire de chasse et son plus fidèle ami. Mwargi reporta son attention sur les autres aventuriers et afficha un sourire chaleureux, presque maternel. On pouvait ressentir son cœur emplit de tendresse et sa volonté d'aider les plus démunis. Elle venait d'arriver dans le village aussi, peut être même pour les même raisons que Kachou.

« Il s'appelle Zen. Je suis ravie de faire équipe avec vous. »

Adakor n'en était que plus contente. D'ailleurs, elle se jeta sur Mwargi pour lui serrer la main plusieurs fois. Ensuite elle fit de même avec Kachou et Vegeto. Mais il était temps de se gonfler à bloc de courage. Le combat allait être dur. Et comme si le monstre se trouvait en face d'eux, la petite fille afficha un regard sérieux et dégaina son épée pour la lever vers le ciel.

« Moi je me nomme Adakor ! Et je fais le serment de repousser la menace qui plane sur ce village. J'ai avec moi de vaillants combattants ! Au nom du dieu phénix, nous allons triompher ! »

Elle n'avait pas de plan en particulier malheureusement. A cause de son jeune âge et de son manque d'expérience, elle n'avait pas du tout envisager ce côté là de la chasse. Peut être que quelqu'un de plus expérimenté allait en faire la remarque. En tout cas, elle était déjà prêt à partir. Il tourna les talons pour visualiser la direction à prendre et invita les autres à la suivre.

De leur côté, Mukuchi s'était un peu rapproché du groupe avec son collègue. Ils échangèrent quelques mots et l'homme aux cheveux d'argent s'éloigna de lui pour ensuite disparaître au coin d'une rue. Le mercenaire s'était mit à les suivre, jusqu'au moment où il se concentra sur l'affiche à côté de lui. Effectivement, le dessin était médiocre. Cependant, il cru reconnaître cette silhouette. Malgré son côté fourbe et dangereux, il ne se doutait même pas une seconde qu'il y avait un monstre qui rodait dans le coin. Peut être fallait il fourrer son nez là dedans pour y gagner quelque chose. Il se mit à réfléchir sérieusement jusqu'au moment où il fut contraint de s'arrêter car quelqu'un lui barrer la route. Adakor était juste à un mètre de lui, croisant son regard et le prenant pour un mec louche.

« Dis moi... Tu as une dégaine de vilain méchant. Mes amis et moi on n'aime pas les méchants. J'espère que tu ne vas pas nous poser de problèmes. »

Surprit et sortant de sa réflexion, Mukuchi baissa subitement ses yeux car elle était plus petite que lui et leva légèrement les mains pour montrer son innocence. Il leur offrit un sourire gêné et tenta de se défendre avec quelques mots.

« Euh... Au contraire. Si vous avez besoin d'aide pour porter vos équipements, je suis l'homme qui vous faut ! Ce monstre a l'air dangereux, je ne sais pas si je serais très utile... »

La fillette lui lança un regard scrutateur puis se tourna vers le groupe.

« Ah d'accord. Qu'est ce que vous en pensez? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Sam 6 Fév - 3:06


Un monstre à dompter

AVEC — Mukuchi & Végéto




   Je crois que ce qui m'étonnait le plus, c'était la rapidité qui a lieu pour former ce groupe de combattant.. Au départ, Adakor était seule et maintenant, nous sommes quatre. Et le laps de temps qui s'est écoulé, depuis ma proposition à faire équipe avec elle, n'a été que de quelques minutes seulement.
Avant d'entreprendre cette aventure, je me devais déjà de me présenter en bonne et due forme. Le sourire aux lèvres, je me présentais :

- Je m'appelle Kachou. Heureuse de faire votre connaissance.

   De suite après les présentations, nous partions en route pour vaincre le monstre... Mais j'avoue avoir tout de même des craintes... Ma force actuelle ne me le permettais absolument pas... Je risquais fortement de servir de repas à ce monstre. J'espère vraiment pouvoir trouver une solution le moment venu. Je n'aimerai pas finir comme chair à pâté pour la bête.
Adakor avait tendance à dire les choses clairement, ce qui me surprenait la plupart du temps. Elle ne prenait pas de gants face aux gens. La preuve. Elle venait, limite d'agresser l'homme qui se trouvait en face de nous. Bon.. Je l'avoue, il ne me paraissait pas net du tout, à moi non plus.. Mais, le dire à voix haute, d'entrée de jeu..! S'il était du genre à agresser les gens pour une telle chose, je pense qu'on s'en aurait certainement pris plein la tête.

   Mais le bonhomme en face de nous, levais les bras, signe de paix et nous proposa même son aide. Donc, lui aussi, il aimerait entrer dans le groupe? Il a l'air d'être quelqu'un d'expérimenté... Ce qui n'était pas mon cas. Quitte à vouloir détruire un monstre, ne valait-il pas mieux, de recruter des personnes expérimentées? Même si son air ne me paraissait pas rassurant... Il ne nous a pas agressés face aux accusations d'Adakor. L'avoir dans notre groupe ne me dérangeait aucunement. Je pense même que ce serait l'inverse.
Je tapotais l'épaule droite d'Adakor pour lui sourire et l'inciter à se calmer pour ensuite lui rappeler que nous sommes friands d'hommes forts :

- Adakor.. Ne penses-tu pas que le prendre dans notre groupe serait une bonne idée? Tu ne veux pas mettre un terme à la menace qui terrifie ce village? Pour ma part, il me paraît bien assez fort pour pouvoir nous aider. Et je pense que tu le sais tout aussi bien que nous tous ici présent, mais un monstre ne se laisse pas abattre aussi facilement. Pour ma part, je l’accepte volontiers. J'aimerais mettre autant de chances possibles pour que nous puissions nous en sortir vivants.

   Face à mes dires, Adakor semblait être perplexe. Oui, il était dur de prendre une décision, surtout quand l'homme en face de nous, ne nous paraissait pas très net. Mais avoir quelqu'un en plus, ce ne serait pas plus mal. Il semble qu'Adakor en ait conclu la même chose de son côté, car elle faisait un signe de tête signalant qu'elle était d'accord avec mes propos. Son regard se faisait de plus en plus déterminé et un sourire se dessina sur son visage. Voilà. On retrouve la jeune fille de tout à l'heure, qui est heureuse de se trouver un nouveau compagnon dans la bataille qui s'annonce. Elle se retournait face à lui et lui tendit la main, toujours le sourire aux lèvres.

- Mon amie a dit qu'elle était d'accord, alors je suis, moi aussi, d'accord avec cela! Tu peux rentrer dans notre bande! On va mettre la pattée à ce monstre et sauver le village!







Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Sam 6 Fév - 20:25




Un monstre à dompter





"Ft Mukuchi & Kachou "





Nous étions devenu nombreux tout à coup. Une femme à l’épée se proposa aussi, elle avait l'air calme, stricte, montrer de l'assurance en elle par sa posture. Ensuite, la fille à la frange et la petite au bouclier se présentèrent, ainsi que la dernière venue. Adakor,Kachou,Mwargi. Nous commencions déjà à être nombreux. Même si l'envie d'affronter le monstre seul m’envahit à ce moment-là. J'ai dû me retenir pour ne pas y aller seul. Déjà, d'un, je ne connaissais pas la route, et de deux, je n'avais plus ma force d'antan.

Étant silencieux, les bras croisés dans mon coin, le regard ailleurs dans une pose fière, j'écoutais et fis attention tout de même à tout ce qu'il se passait. Par principes, je devais me présenter aussi, ils devaient connaitre mon nom, le nom de celui qui sera un grand guerrier.


 
« Je me présente à mon tour. Je me nomme Végéto, guerrier Saiyen. Pressons-nous d'aller combattre. »

Je n'avais certainement pas besoin de le dire, puisque les évènements s'enchaînaient déjà très vite. On rencontrait un autre homme, je ne pouvais pas dire s'il était fort ou non, dans mon monde, je pouvais sentir le "Ki" d'une personne et sa puissance, pouvant les juger, mais ayant perdu le plus grand de ma force, il m'était pour l'instant impossible de le savoir, ni pour lui, ni pour les autres d'ailleurs. Tout de suite après, Adakor nous demanda notre avis, la fille à la frange, Kachou, répondit en premier. Je profitais aussi pour placer quelques mots.


 
« Faites comme vous voulez... »

Nous pouvions reprendre la route maintenant. Je suivais le groupe, toujours silencieux,distant. L'excitation commençait déjà à m'envahir, j'attendais le combat avec impatience.





HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Dim 7 Fév - 13:00



Le groupe était maintenant au complet. Cinq aventuriers qui venaient de se rencontrer, ont décidé de faire équipe pour éliminer un monstre. Mukuchi se gratta la joue, à la fois content d'être accepté mais aussi un peu gêné de s'allier à ces gens. Il aurait voulu les observer à distance et voir à quoi ressembler ce monstre. Désormais il faisait partie de cette équipe et allait devoir coopérer. Il avait l'esprit d'équipe, ayant des capacités de meneur mais aujourd'hui, il allait devoir jouer le rôle de subordonné.

« Ah d'accord. Alors en avant toute ! »

Adakor était en tête de file. Ils se dirigeaient tous vers l'extérieur du village. Les cendres dans le ciel rendait leur voyage très triste et désespérant. Heureusement qu'il y avait la bonne humeur de la petite pour booster les troupes. Mukuchi ne portait pas d'arme sur lui et Vegeto aussi vraisemblablement. Peut être que les autres se demandaient comment ils allaient faire pour combattre. Ce n'était pas la préoccupation de la fillette mais Mwargi osa faire le premier pas pour commencer une discussion avant le combat fatidique.

« Dites moi mademoiselle Kachou, c'est votre première expédition? Je sens comme un doute en vous. Ne vous inquiétez pas, nous sommes nombreux. Puis je serai là pour vous protéger. »

La guerrière lui offrit un joli sourire afin de la rassurer. Ses pas étaient toujours aussi silencieux comme si elle ne voulait déranger personne. Son aigle était toujours sur son épaule et regardait de partout comme s'il guettait un danger. Il était inutile qu'il s'envol pour le moment, il fallait faire un peu de route avant de rencontrer le monstre. D'ailleurs, Adakor confirma ce fait après quelques minutes de marche.

« Quelqu'un m'a dit qu'il se trouvait dans la zone nord. Il faudrait une demi heure de marche environs. Mais il va falloir faire attention à ne pas tomber dans le vide. Depuis les tremblements de terre, le sol s'est fissuré partout ! »

Mukuchi avait comme boulot le métier de mercenaire mais oublia de se présenter comme tel. Il resta silencieux, à l'arrière afin de réfléchir à un moyen de faire quelque chose sans trop en faire. Il ne voulait pas se faire remarquer car il avait d'autres projets. D'après son expérience et ce qu'il voyait, Mwargi devait être la plus forte du groupe. Il espérait qu'elle en finisse vite avec ce monstre afin de retourner à ses affaires.

Les gens devaient sans doute un peu discuter tout le long de la marche mais une fois à destination, Adakor leur fit signe de s'arrêter avec la main. Elle entendait quelque chose en train de marcher. Les pas étaient lourds comme si c'était une masse géante.

« Ne faites plus de bruit. Le monstre est peut être là. Il faut quelqu'un de discret pour aller vérifier. »

Mwargi envoya simplement son aigle dans le ciel afin de faire le guet. Elle lui demanda de l'alerter si jamais c'était un gros monstre. L'oiseau s'élança et prit son envol, tournoyant ensuite dans les airs à une allure très lente, simplement en étirant ses ailes. Mais à peine l'aigle partit que d'autres bruits résonnèrent derrière le groupe. Mukuchi se retourna doucement, l'air un peu endormit et fut surprit de voir plusieurs animaux affolés foncer sur eux. Notamment, des ours, de gros volatiles et des monstres plus dangereux (du bestiaire). Ils fuyaient surement quelque chose. Pour le moment, le groupe devait essayer de ne pas se faire écraser par malchance...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Lun 8 Fév - 9:08


Un monstre à dompter

AVEC — Mukuchi & Végéto




   Voilà, nous venions d'intégrer un nouveau membre dans le groupe. Nous étions donc, maintenant, cinq et nous partions tous ensemble dans une seule et même direction. Avec en tête de marche, une petite complètement déterminée! Pour être sincère, j'étais plutôt satisfaite du groupe qui s'était formé. Cela comblait, en quelque sorte, mon énergie perdue. Ou tout du moins, c'est ce que j’espérais sincèrement.
J'imagine que Mwargi avait compris ce dont j'étais en train de conclure, puisqu'elle s'est rapprochée de moi, l'air doucereux, un sourire plein de grâce et de bienveillance.

C'est une femme magnifique... Qui  plus est, très gentille.

Avec un sourire qui me semblait suffisamment sincère, vu la situation, je décidais de répondre à sa question :

- J'ai un peu voyagé ici et là, mais... Il est vrai que cette fois-ci, c'est un poil plus différent. Nous sommes à la recherche d'un monstre, à près tout! J'aimerais que tout se passe bien. En tout cas, c'est très agréable de votre part, de vous être inquiétée à mon propos. Cela me touche sincèrement.

   Même si nous étions prêtes à parler un peu plus, Adakor nous faisait signe d’arrêter. Nous étions certainement, non loin du monstre... Savoir cela ne me rassurait pas vraiment. J'étais venue pour empêcher la jeune fille de partir dans la gueule du loup et au final... Je me suis proposée à l'accompagner... Sa détermination était contagieuse! Mais maintenant que nous étions plus très loin du monstre, plusieurs doutes s’immisçaient en moi, qui m’empêchaient de penser comme la chasseuse que j'étais auparavant. J'étais très énervée. Désormais, je vivais de doutes, d'incertitudes et de faiblesse. Je reconstruisais ma vie autour d'une faiblesse que je voulais voir disparaître... Les doutes n'avaient jamais été aussi présents que depuis mon arrivée à Kosaten. Une situation très désagréable à supporter pour la battante que je suis... Ou tout du moins, ce que j'en étais.

   Nous étions donc arrêtés, plus personne ne parlait. Nous restions attentifs au moindre bruit et justement.. Il y en avait beaucoup! Des animaux et des monstres fonçaient droit sur nous! Nous nous étions tous retournés, surpris de cette situation.
De grosses bêtes arrivaient rapidement jusqu'à nous, je me préparais à combattre jusqu'à ce que je comprenne qu'ils ne cherchaient pas à nous attaquer. Non. Ils fuyaient quelque chose, c'était flagrant. Car ils fuyaient tous en masse, certains partaient d'un côté, d'autres d'un autre. Ils courraient dans une direction opposée d'où ils venaient.

   Ce qui était douteux. Les animaux ne fuient, la plupart du temps, qu'en cas de danger. Et les bruits sourds qui se faisaient entendre de plus en plus assourdissant... Ce n'était pas une anomalie dûe aux catastrophes naturelles, j'en étais certaine. Une sorte de sanglier fonçait droit sur moi, je faisais un pas sur ma droite, le laissant aller droit devant lui. Un autre fonçait lui aussi sur moi, puis un autre. J'étais en train de zigzaguer... On pourrait presque en faire un jeu, si nous n'étions pas si proches d'un certain monstre.







Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Lun 8 Fév - 20:02



Un monstre à dompter




"Ft Mukuchi & Kachou"





Notre groupe était maintenant au complet, plus précisément, cinq. Nous avions pris la route, comme je l’espérais. Au plus profond de moi, je savais que je faisais partie des plus faibles du groupe, voire même, le plus faible. Humiliant, oui, c'est ce qu'il en était. Je devais tout de même ne pas y penser, cela pourrait me déstabiliser tout au long de ce combat.

Il eut un semblant de discussions lors de notre marche, j'écoutais, tout en restant concentré, faire attention dans ces moments étaient très important, malheureusement, notre nombre allait à l'encontre de notre discrétion. Ce qui était certain, c'était que ces deux filles, Adakor et Kachou, s'entendaient très bien. Leurs bonnes humeurs et leurs amitié en construction, malgré le paysage cendreux et la mocheté du reste, procuraient au groupe une bonne atmosphère, conviviale et chaleureuse.

Je continuais à me faire discret, un peu plus en arrière que les autres, non, ce n'est pas que je n'aimais pas être au front, au contraire, au moindre signe suspect, j'étais prêt à bondir. C'était juste que j'aimais avoir une vue d'ensemble, entrevoir chacun d'entre nous dans mon champ de vision. Pour être prêt à aider si la situation l'imposait, ou à attaquer si la possibilité s'offrait à nous.

Tout à coup, Adakor fit un signe, notre groupe s'arrêta. Nous pouvions entendre des bruits menaçants, puis, plusieurs animaux affolés, semblant fuir quelque chose, fonçaient droit sur nous. C'était clair que nous n'étions pas leurs cibles, mais plutôt "sur leur passage". Avec le peu de temps que nous avions, je préférais crier au groupe, pour être certain que tout le monde avaient pris conscience de la situation.



 
« Attention ! »


J'essayais d'esquiver le plus possible sans chercher le combat, bien sûr, si j'avais eu ma force d'antan, j'aurais cherché à tous les vaincre, mais ce temps était révolu. Je sautais par-dessus, esquive par la gauche, la droite, évitant tout contact à chaque ouverture qu'on me laissait. Du coin de l’œil, j'essayais encore de faire le point sur la situation et si certain du groupe avait du mal à esquiver par leur manque de mobilité, ou même, si un coup de main leur était nécessaire, j'étais là, prêt à aider ou secourir les autres.

Toutefois, en détournant les yeux du danger, j'avais, par manque d'expérience dû à ma perte de pouvoir, baisser ma garde. Sur cette inadvertance, du fait de ma faiblesse, un des monstre en profita pour venir me fauchait d'un angle mort. Me retrouvant au sol, plus sonné que blesser. J'essayais de me relever pour me mettre en garde en me préparant pour la suite, les choses sérieuses pouvaient enfin commencer.







Dernière édition par Vegeto le Lun 8 Fév - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Lun 8 Fév - 22:24



La marée de créatures fuyaient quelque chose. Au passage, le groupe des cinq aventuriers furent obligé d'éviter de se faire écraser. De temps en temps, Mwargi tentait des actions très risquées afin d'éviter à l'un de ses camarades de se faire bousculer. Avec sa force et sa dextérité, elle arrivait à faire changer de trajectoire un animal. Quant à Adakor, elle avait juste réussit à se mettre à l'abri derrière un rocher et en se mettant en boule. Sa petite taille l'avait aidé à passer presque inaperçu. De toute façon, personne n'était la cible de quelque chose. A part peut être Vegeto...

Une créature avait décidé de l'attaquer à cause de l'excitation et la peur mélangé. Ou bien simplement la malchance qui l'avait fait croisé cet obstacle. C'était un Hiuma, le cheval ailé qu'on retrouvait de temps en temps à Seika (Bestiaire Hiuma). D'habitude non agressif, il voulu retourner à la charge pour forcer le passage, n'ayant qu'une idée en tête, c'était aller tout droit. Au moment où la créature chargea à nouveau, on entendit le cri de l'aigle dans le ciel. Le monstre que le groupe chassait, arrivait dans l'autre direction. Mais le groupe ne s'attendait pas à le voir débarquer par la voie des airs. Une créature énorme, ressemblant fortement à un dragon mais avec deux grandes dents de sabre.
Le monstre Barioth

Son ombre était positionnée au dessus du groupe et filait déjà à toute vitesse. En un rien de temps, le Barioth sauta sur le Hiuma et planta ses crocs dans sa chair. Le choc fut violent, à tel point que lorsque les deux bêtes touchèrent le sol, celui-ci se mit à trembler. Ce n'était pas le Barioth que le troupeau fuyait mais bien autre chose. Pour le moment, les aventuriers allaient devoir faire face à cette crise. Et le monstre lança un cri bestial afin de faire peur à tout le monde. D'ailleurs, le troupeau d'animaux changèrent de trajectoire une nouvelle fois pour fuir cette nouvelle menace.

« Il est là !!!! »

Adakor s'arma de son arme, ainsi que Mwargi, toutes les deux en garde et prête à se battre. Mais lorsque le monstre hurla, elles se bouchèrent les oreilles du mieux qu'elles pouvaient. Le colosse ne voulait surtout pas qu'on touche à sa nourriture et le faisait bien savoir. Apparemment, c'était bien la cible car Adakor l'avait désigné du doigt.
Par contre, où était passé Mukuchi? Il ne s'était pas présenté contrairement au reste du groupe. Et puis il avait disparu durant la panique. Il avait bien reconnu la signature psychique que le reliait au Barioth, comme toutes les créatures portant le même sang que lui. Et c'était pour ça qu'il voulait prendre un peu de distance. Cela lui donna une impression de mal être comme une gêne inexplicable.

Après la fin du hurlement, les armes furent à nouveau en avant et Mwargi prit les devants. En vérité, malgré tout son courage, la petite fille prit conscience de la différence de puissance. son visage gardait ce côté sérieux mais ses jambes ne purent bouger d'un millimètre. Mwargi avait le sens de l'observation et elle s'élança afin de motiver tout le monde, même si pour cela elle devait prendre les coups à la place des autres. D'ailleurs elle frappa de toute ses forces avec sa lame mais le monstre la repoussa d'un mouvement d'aile.

[Le Barioth est lvl 100 alors même si vous le touchez, il ne recevra aucun dégât pratiquement. Par contre, au moindre coup vous tombez comme une mouche. Je vous laisse le contrôle à chacun de la créature afin de vous amuser avec.]



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Mer 10 Fév - 10:12


Un monster à dompter

AVEC —  Mukuchi & Végéto




En observant le monstre, je repensais à l'affiche qui m'était tombée sur le nez avant de rencontrer Adakor... Si j'avais su, que l'on tomberait sur un tel monstre... Il était énorme, il avait vraiment deux grandes dents bien visibles et surtout, il savait voler. Je commençais littéralement à avoir peur. J'avais déjà ressenti cette sensation, mais j'avais toujours su la canaliser. J'avais dû apprendre à vivre avec elle, après la mort de Kyo. Mais là... J'étais tellement faible. Comment pourrai-je me battre contre un tel monstre?!

  Chaque membre de mon corps tremblait, mais j'avais oublié que je n'étais pas seule. Et même si je prenais la décision de tourner les talons et partir en courant, comment le pourrai-je?  Je devais retrouver un peu de mon courage, je ne devais pas partir! Surtout pas les abandonner! Ce serait lâche et en tant qu'élue de Seika, il en était hors de question! Le dieu phénix est avec nous, il ne m'aurait pas envoyé dans ce monde pour faire machine arrière encore moins si c'était pour abandonner des personnes de son peuple!

  J'étais passé du doute, à la peur et de la peur, à la haine. Je n'avais pas le droit de laisser ce monstre détruire plus de choses qu'il ne l'a déjà fait... Je n'en avais aucunement le droit!
J'avais fini par arrêter de trembler, ce qui était déjà bien. Je tenais en main mon épée et la ressortais. Mais je n'arrivais plus à savoir comment je me battais auparavant...! Comment cela se fait-il!? J'ai passé tellement d'années à m'entraîner, à me battre... Je savais que j'avais encore certaines choses à apprendre, mais pas de recommencer depuis tout le début!! Je redevenais une novice, c'était inconcevable!
Pendant que j'étais assaillie par tous ces sentiments, du coin de l’œil j'avais pu apercevoir une silhouette s'élancer contre la bête immense. C'était Mwargi.

  Chacun de mes sentiments s'entrechoquaient à l'intérieur de moi, mais celui qui me poussa à agir, c'était celui de vouloir se surpasser. J'avais décidé de suivre Mwargi dans sa course. J'avais couru d'un autre côté du monstre. Je m'approchais bien trop lentement... Il m'avait déjà repéré. Mais il envoya valser Mwargi.

- Mwargi!!!!

  L'inquiétude et la colère me faisaient continuer sur ma lancée. Je tentais une garde un peu foireuse sur les bords. Je ne me rappelais vraiment plus de ma façon de me battre. Mais j’avançais tout de même, poussant un cri de rage et j'attaquais le monstre de toutes mes force! Je frappais une fois, deux fois, trois fois! Mais rien à faire, c'est comme s'il me toisait; qu'il me regardait de haut. Qu'il se moquait de ma nullité! Je continuais d'hurler, de frapper soudain, je voyais sa gigantesque patte arriver à grande vitesse sur moi. Je l'avais remarqué trop tard et mes gestes étaient bien trop lents! Je n'avais pas réussi à parer son geste et il m'envoya valser.

C'est impossible... Je ne vois ce que je pourrais faire. Je suis bien trop inutile...!

  Mon regard restait posé sur le monstre. Je ressentais des douleurs de tous les côtés. J'étais mal en point... Je pleurais de rage. Un seul coup lui suffisait pour me rendre inactive. Mes coups ne lui avaient absolument rien infligé. Je n'avais encore une fois, rien pu faire pour aider ou sauver... Kyo, j'ai été une nouvelle fois inutile... J'ai laissé ce voyage se faire, alors que j'aurai très bien pu empêcher Adakor d'y aller... J'aurai pu empêcher se massacre! Je n'ai pas été raisonnable, je n'ai pas fait confiance en mon jugement.. Kyo; j'ai encore une fois échoué...!









Dernière édition par Kachou le Jeu 11 Fév - 9:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Mer 10 Fév - 18:04



Un monstre à dompter




"Ft Mukuchi & Kachou"





Il était là... Devant moi, ce monstre... Impossible de rester calme face à lui. Et cette énergie, cette puissance qui émanait de lui. Infini... J'avais l'impression que sa force était infinie, comment cela pouvait être possible ? Comment ?! Je ne pouvais que perdre la tête. Je sentis les sueurs froides, les gouttes parcoururent mon corps, son cri résonnait en moi, absolument tout s'enchaînaient très vite. Je pouvais sentir la mort sur lui, étaient-ce notre fin ? Fallait-il abandonner ?

Non !

Je devais me ressaisir, je me mis un coup-de-poing sur le genou gauche. Je levais la tête, et là... Je revenais enfin à moi, un sourire vint instantanément sur mes lèvres, l'excitation montait, serrant le poing fort, je le fixais, tel un tigre s’apprêtant à bondir sur sa proie. Au même moment, Mwargi et Kachou prirent l'initiative, comme je m'en doutais, elles se firent repousser facilement... Kachou, avait été envoyé vers moi, je fis mon possible, de toutes mes forces, je la réceptionnais. Dans mes bras, elle tremblotait, blessé et dans une rage, des larmes apparurent sur son visage, certainement celles des regrets, de ne pas avoir pu faire mieux... Je la posais, un peu à l'écart, espérant cet endroit sûr, et je dis d'un ton calme !


 
« Ça va ? Repose toi un peu ici... »

Je savais que je ne faisais pas le poids contre ce monstre, mais... Combattre un être aussi fort que lui, combien de fois cette possibilité pouvait s'offrir dans la vie d'un homme ? Donc oui, même si je devais mourir ici, ce serait un honneur, ce champ de bataille serait peut-être le dernier... Nous ne pouvions pas y faire face, j'avais déjà fait mon choix. Je me mis face à ce monstre, à plusieurs mètres, nous étions face à face... Je ne devais montrer aucune faiblesse, même si pour la première fois, la peur m’envahit, je pouvais l'avouer. Je criai à mes compagnons :


 
« Je le retiens ! Partez ! Sauvez vos vies ! »

Ce choix était le leur, de partir ou de rester... J’espérais juste, qu'ils savaient tous la situation critique dans laquelle nous nous trouvions. J'entamais ensuite, une course vers le monstre, il cria marquant peut être le début de notre combat. Les pierres, le paysage, la nature tremblaient face à son cri. Je devais le divertir et désespérément attendre une ouverture ou même, un espoir pour ne serait-ce que survivre. Profitant de ce qui m'entourait pour attirer le monstre dans le sens inverse de mes compagnons, mon objectif était qu'il leur tourne son dos. Je lui jetais ce que je pouvais trouver, tout en courant vers l'endroit voulu, je devais l'énerver pour qu'il fasse un "faux pas". Le moment le plus dangereux allait être lorsque dans ma course, j'allais passer près de lui. Je le contournais, pendant qu'il venait lentement à moi, certes, il n'était pas à fond, mais l'écart entre nous devenait de plus en plus petit.

Le moment le plus crucial... Si j'arrivais à éviter le contact et désengager à ce moment, alors, nous pouvions dire que c'était une petite victoire pour nous, le groupe. Je serais passé et alors s'il me vise, il devrait obligatoirement tourner son dos aux autres. J'étais à quelques mètres de lui, je pouvais sentir l'atmosphère émanant de lui... Il allait plus vite que moi, donc dans ma tentative pour le contourner, c'était obligé qu'il vienne au corps-à-corps à un moment ou un autre, tout devait se jouer là, tout allait se jouer sur cette seule esquive. Avec mon niveau actuel, en étais-je capable ?

L'instant crucial arriva, il était derrière moi, sa rage et sa soif de sang, pouvaient se sentir... Il entreprit son attaque, avec sa patte droite, il voulait faucher mon corps, moi, j'étais toujours dans ma course. Le temps ralentit, était-ce l'instant avant qu'un être meurt ? Son coup se rapprochait de moi, l'impact était imminent, ma mort ? Certainement...

Tout à coup, je remarquais un gros rocher que je n'avais pas vu dans le feu de l'action, c'était ma seule chance... Je courais de toutes mes forces vers le rocher, le coup, quant à lui, se rapprocher de plus en plus, tout étaient lent et rapide à la fois. J'étais à quelques mètres du rocher, poussant dans mes derniers retranchements, je sautais, décollant du sol pour aller sur le rocher, puis refis un bond pour atterrir encore et reprendre ma course. Sa patte frappa, explosa et détruit le rocher. J'avais eu de la chance, si ce coup avait porté, je serais sans doute mort. Je ne pouvais plus rien faire d'autre. Je continuais ma course gagnant quelques mètres de marge pendant que le monstre était encore déstabilisé par la destruction du rocher. L'énervant encore plus, il venait vers moi, le dos tourné vers mes compagnons, j'avais réussi, mon objectif était atteint, était-ce une bonne chose de vouloir me sacrifier ? Je ne sais pas, j'allais peut-être mourir ici finalement... Je ne pouvais que gagner du temps pour eux. Rien de plus, j'étais faible... Trop faible... Que pouvais-je faire ?





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Mer 10 Fév - 21:10



Le Barioth porta son attention sur Vegeto qui courrait à toutes jambes. Et malheureusement pour lui, il n'arriva pas à toucher la petite souris. Un bloc de pierre venait de barrer la route à sa griffe. De toute façon, ce n'était que partie remise car le monstre poursuivit toujours sa proie.
Cette action permit au groupe de souffler un instant et reprendre leur courage dans leur coin. Kachou avait été mise hors service en un rien de temps. Mwargi tenait encore debout et s'était déjà élancé vers la créature, profitant que le dos lui été offert. Et Adakor luttait encore contre son fort intérieur et faire au moins un pas.

« Mais bouge ! Bouge, fichu jambe ! Alléééééé ! »

La chevalier noire sauta dans les airs et concentra son énergie sur la lame. Celle-ci devint bleu, dégageant une puissance magique. Mais cela sera-t-il suffisant? En tout cas, elle porta l'attaque avec succès, touchant le dos de la bête. Cette dernière hurla de douleur et s'écrasa un peu au sol avant de réagir par instinct directement. Le Barioth se retourna rapidement et tenta de mordre son agresseur. Mwargi évita de justesse et fit des signes avec sa main libre. Suite à quoi son aigle fonça droit sur le monstre. Une aura rouge entoura l'animal, augmentant sa vitesse, sa puissance et le protégeant du choc. Cette technique porta ses fruits, touchant le visage du Barioth qui ne pouvait que se mettre davantage en colère.

Finalement, Adakor réussit à faire son premier pas. Comme si ce simple geste l'avait libéré d'un poids lourd, il se sentit légère et serra fièrement la poignet de son arme. Contente d'elle même, elle reprit courage et fonça vers la créature à son tour. Profitant que celui-ci était légèrement un peu sonné, elle se plaça au niveau du cou de la bête, empoigna son épée de ses deux mains et pivota aussi vite qu'elle pouvait pour frapper avec la rotation. Le coup toucha le point visé mais aucune goutte de sang ne jaillit de l'impact.

Au loin, caché par le paysage rocheux, Mukuchi était en hauteur, assit en tailleur et observant la scène. Il semblait jauger les combattants comme le monstre. Il venait de se rendre compte qu'il avait déjà vu le Barioth auparavant. D'ailleurs celui-ci l'avait sauvé de justesse la dernière fois. Et du coup, il ne savait pas s'il devait agir. Aider le monstre ou le groupe? Il continua à réfléchir dans son coin quand une action attira un peu plus son attention.

La créature battit des ailes pour se soulever en l'air puis fonça droit sur Mwargi. La charge fut violente, assez pour briser une colonne de pierre. Fort heureusement, la jeune femme avait réussit à rouler sur le côté. Cependant, la bête avait continué sa course en direction de Kachou. Celle-ci n'était plus en état de bouger rapidement. Remarquant ce fait, Mwargi activa une de ses auras pour augmenter sa vitesse et parcouru une très grande distance en quelques secondes. Elle s'interposa entre l'élu de Seika et le Barioth. Son épée placée pour parer les deux crocs du prédateur. La charge envoya le pauvre corps de la jeune femme dans les airs. Impossible pour elle de contrôler son atterrissage, ni de reprendre son équilibre.

A ce moment là, cette femme au regard chaleureux, sentit comme sa vie défiler. Tout autour d'elle, le temps semblait s'être ralentit. Elle voyait la queue du Barioth se diriger vers elle. Les pointes situées à l'extrémité allaient la mettre en lambeaux. Elle eut quand même le temps de prononcer quelques mots avant de subir sa sentence.

« Gardez courage ! Sauvez tous ces gens ! »

Puis le coup arriva finalement, démolissant Mwargi comme si elle n'était qu'un simple jouet aux mains d'un enfant. Son corps fut éjecté contre plusieurs murs de roche. Du sang de partout et un cadavre qu'il ne valait mieux pas regarder... On entendait l'aigle dans les airs, surement en train de pleurer sa maîtresse.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Jeu 11 Fév - 15:13


Un monstre à dompter

AVEC —  Mukuchi & Végéto




   Tout se déroulait tellement vite... Je n'y comprenais quasiment plus rien. Je ne voyais plus très bien, certainement à cause de la pluie de cendres qui avait commencé à tomber sous nos têtes.. Je me frottais les yeux, je regardais le monstre de loin, j'avais vu Végéto courir droit sur le monstre, puis lui faire changer de trajectoire... Végéto avait servit à quelque chose. Il avait mis sa vie en danger pour nous aider à nous enfuir. Mais ici, qui serait prêt à abandonner les autres!? Je cherchais du coin de l'oeil tous les autres jusqu'à ce que je remarque l'absence de l'homme qui nous avait rejoint en dernier dans l'équipe... Il avait fuit..? Il nous avait abandonnés? Depuis quand!?

   La peur remontait de plus en plus en moi.. Je n’arrêtais pas de me demander si nous allions arriver à nous en sortir à nous quatre!? Puis Adakor s'était mise à courir en direction de la bête, elle l'attaquait. Ses coups auraient dû être fatals en temps normal, mais la créature était décidément bien trop forte... La jeune fille s'est vite écartée en courant, elle essayait de rejoindre Végéto quand le monstre commença à s'envoler. le monstre avait foncé droit sur Mwargi, laissant à Adakor de se cacher derrière un immense rocher.
Mwargi avait évité le coup de la bête quand je remarquais.. Qu'elle se dirigeait droit sur moi!

Tu... Tu déconnes mon gars! Dégage!! DEGAGE!!!!

   J’essayais de courir en sens inverse, mais je n'arrivais pas.. Mes jambes étaient dans un état lamentable... J'avais senti comme un énorme coup de vent, je me suis retournée et je la voyais. Mwargi. Elle se trouvait entre la bête et moi. Elle voulait me protéger.. Mais je n'arrivais plus vraiment à courir. J'avais trop mal... J'avais pu continuer quelques mètres, mais le temps s'était comme arrêté. Mwargi n'était plus au sol, elle était en l'air. La bête était sur le point de l'embrocher. Et j'observais cette scène, non loin de là. La jeune femme avait le sourire aux lèvres...
Le temps reprenait son cours lorsque le monstre éjecta le corps contre les rochers, le sang s'était répandu de tous les côtés. Je me retrouvais en face de ce meurtrier.

- Mw-Mwargi...? Mwargi, relèves-toi.. Allez, on.. On y est presque.. Re.. Relèves-toi..!

   Je regardais sa dépouille de loi, elle n'avait plus rien de vivant, son corps avait fini par tomber au sol. Son aigle, quant à lui, criait et se jetait sur la gueule du monstre. Il essayait de le déchiqueter  avec ses pattes.
Ma respiration s’accélérait, mon emprise sur mon arme s'était resserrée.

Non.. Je n'y arriverais pas.. Je n'y arriverais pas..!!

Je rangeais rapidement mon arme dans son étui, je prenais sur moi et me dépêchais de courir dans la direction inverse du monstre.

Vivre.. On doit vivre...! Mais il faut aussi qu'on mette fin à sa vie... Mais on en est incapable..!!

Je repensais à cet homme qui nous avait abandonné... Il avait l'air fort et il nous a laissé en plans... Il nous a laisser nous jeter dans la gueule du loup sans nous aider..? Pourquoi... Pourquoi ne nous vient-il pas en aide....







Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Ven 12 Fév - 1:39



Un monstre à dompter




"Ft Mukuchi & Kachou"





Nous avions, hélas, perdu un de nos membres... Je n'avais rien pu faire pour empêcher cela, rien... Nous ne devions pas nous attarder sur sa mort. Si nous démoralisons, à cet instant, nous aurons vraiment perdu. Le monstre avait pris son envol, nos chances de victoire s'étaient encore réduites. Mais qu'est-ce qui pouvait bien nous faire sortir de ce drame ? Je ne voyais aucun moyen...


 
« Nos seules chances sont les attaques combinées ! »

De l'espoir, je devais au moins essayer d'en donner au groupe, car, si ce dernier venait à partir... Ce serait une catastrophe. Maintenant que tout était dit, il fallait passer à l'action. Le monstre était en vol, tourné vers mes compagnons, j'étais dans son angle mort. Je devais en profiter. Je mis mes mains devant moi, paume ouverte, je concentrais mon Ki en un point. Une action si facile, auparavant, était devenu tellement difficile, je pouvais sentir le degré de puissance perdu rien qu'à cela. Une petite lueur apparu devant moi, formant doucement une petite sphère d’énergie. C'était déjà ça. Je l'envoyais ensuite sur le monstre, toujours dans l'objectif de le déstabiliser.

La boule d'énergie explosa contre son dos, je sentais bien que pour lui, c'était comme une piqûre de moustique. Ceci l’énerva plus qu'autre chose. J’espérais que quelqu'un combine une attaque ou une action au même moment tandis que moi, j'en profitais de ces instants pour me diriger vers le cadavre de Mwargi. Il y avait du sang partout, ce n'était pas beau à voir, oh que non. Toutefois, je ne pouvais pas la laisser ici, on se connaissait peut-être depuis peu, mais par respect envers cette guerrière ayant donné sa vie et son dernier souffle durant ce combat, je me devais de faire mon possible pour rapporter son corps. Je la pris donc sur mon dos, elle était toujours inerte, froide, la mort est, ceux contre quoi nous nous confrontions tout les jours... Elle devait être prête et le savoir au fond, avant sa dernière tentative, ce qui l'attendait...


Je commençais ensuite une course vers mes compagnons pour nous regrouper et peut être réfléchir à un plan d'action. Mais ce Mukuchi... Ou à t'il bien pu disparaitre ? Avait-il eu peur et s'était-il enfui dès le début ? Un combattant qui prend la fuite ? J'avais dû le sur-estimer... Rien n'allait comme nous le voulions. Que faire ? Surtout que maintenant je traînais Mwargi avec moi, mes actions étaient limité pour l'instant. Je criais au même moment.


 
« Adakor, Kachou ! Que faisons nous ?! »

Je devais savoir si elles avaient un plan. Le monstre quant à lui, était toujours là, il devait sentir aussi qu'il était supérieur à nous dans tous les domaines. Je ne savais plus quoi faire ni quoi penser... Ceci me laissait un goût amer et un léger dégout, celui de n'avoir rien pu faire de décisif...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Ven 12 Fév - 18:46



La situation pour les aventuriers se corsait. Et même, devenait catastrophique... Une morte, une blessée, un disparu et deux encore debout. Mais comment allaient ils s'en sortir devant un tel colosse? En vérité, ils n'eurent le temps de monter une vrai stratégie alors il était difficile pour eux de se coordonner. Malgré ça, ils luttaient avec l'énergie du désespoir.

« Ah d'accord... Je vais te venger Mwargi ! »

Adakor fut refroidit par cette mort soudaine mais elle voyait Vegeto se battre encore. Elle ne devait pas abandonner à son tour. D'ailleurs, elle devait faire comme lui et s'occuper des autres avant de vraiment tuer ce monstre. Elle se tourna vers Kachou et tenta de l'aider à marcher.

« Je... On doit réussir à le piéger. Il faut que j'y retourne ! Mais il faut te mettre à l'abri avant. »

Le Barioth s'était tourné vers Vegeto et commença à charger vers lui. Fracassant quelques rochers au passage, le bruit de ses déplacements se faisaient entendre au loin. Quelqu'un d'extérieur pouvait clairement dire qu'il y avait une bataille dans le coin. D'ailleurs, Mukuchi s'était levé, ayant prit de l’intérêt pour ce combat. Pour une fois, il fut prit d'empathie envers ceux ayant perdu un membre de leur équipe. Il eut envie de les aider. Il ne comptait pas abattre la créature mais éviter aux survivants de succomber à leur tour.

Les coups de griffes s'approchaient dangereusement de Végeto. A chacun de ses coups, la distance qui les séparait se raccourcissait. Et dans quelques secondes, l'attaque allait être fatal. Malgré son agilité et l'espace un peu tortueux du canyon, la puissance du Barioth était incontestable. Mais à ce moment là, Mukuchi se métamorphosa pour devenir l'être hybride que tant de monde redoute. Asura était là, sa véritable forme. Des cornes noires sur la tête, une peau mate et des yeux jaunes perçants. Afin d'avoir un impact conséquent sur le colosse, il devait dégager une brutalité et une bestialité aussi forte que lui. Et suivant cette optique, le démon de Fuyu lança un cri bestial qui résonna dans la zone.

« GGGRRROOOAAAARR !!! »

Le Barioth stoppa sa course folle et leva son regard. Le cri qu'il venait d'entendre lui glaça le sang. On aurait dit une statue à ce moment là, il ne bougeait plus du tout. Du temps précieux était offert au groupe, ils pouvaient fuir en toute tranquillité. Bien entendu, eux aussi devaient se méfier de la personne qui venait de hurler mais ce cri était surtout un message pour le monstre.

Mukuchi, alias Asura, sauta de pilier rocheux en pilier rocheux pour se rapprocher du champ de bataille. Il croisa enfin quelques membres du groupe au loin. Il se contenta de les fixa une seconde avant de reprendre sa petite foulée et d’atterrir devant le Barioth. Il leva sa main en direction de la tête de l'énorme bête. Cette dernière baissa lentement sa tête comme pour répondre à cette demande. Un nouveau lien venait de se créer. Mais aussi un autre, comme de la haine envers lui si jamais les gens du groupe le tenaient pour responsable.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Sam 13 Fév - 13:52


Un monstre à dompter

AVEC — Mukuchi & Végéto




   Alors que j'essayais de fuir le monstre qui se trouvait juste en face de moi, Végéto se tenait derrière moi avec le corps inerte de Mwargi sur son dos et Adakor venait de me prendre par le bras et me soutenais. Elle ne savait plus quoi faire, elle voulait y retourner, mais avait décidé de m'aider à courir. Au final, ne suis-je pas un poids? j'aurai surement mieux fait de tracer ma route et d'aller directement à ma destination première : Tokonatsu.
Mais ce qui était fait est fait. Et je devais faire de mon mieux pour éviter de les encombrer davantage! Je tournais ma tête en direction de la bête blanche, je réfléchissais à ce que nous pourrions faire. A ce que je pourrais faire de plus. Un sacrifice serait bien inutile.. Puisqu'il me réduirait en poussière bien rapidement. Puis la bête se remettait en course suivant Végéto!

- Végéto!! COURS!!!!!!

   A peine j'avais dit cela, qu'un autre monstre venait faire son apparition. Un hurlement bien trop effroyable, une apparence bien différente de celle de la bête blanche. Le nouveau venu descendait la falaise bien rapidement et rien qu'un court moment, j'ai cru voir son regard se poser sur nous. Mais l'instant d'après, il se retrouvait devant notre adversaire qui s'était complètement calmé.
La bête baissait sa tête en direction de la main, patte ou je ne sais quoi, du monstre. Cette scène donnait l'impression d'avoir en face de soit un maître et sa bête.

Alors c'est comme ça..? C'était commandité?

   Une sorte de dégoût et de trahison se faisait sentir en moi... Je ne comprenais pas pourquoi je me sentais si mal. Ce serait même logique qu'un monstre pareil soit commandité ainsi pour faire du mal aux autres.
Je remarquais que notre groupe s'était totalement arrêté pour voir cette scène. Je regardais Adakor qui semblait ne pas comprendre la situation.. Tout comme nous autres. Puis Végéto. Sa tenue s'était un peu déchirée, surement à cause de course pour faire diversion. Mais du coup, j'apercevais comme une sorte de symbole, au niveau de son torse.

Un élu..?

   Je le regardais, un peu perplexe. Mais cette supposition n'était pas mon principal souci. Au contraire. Si lui aussi, il est un élu.. Quoi que... Sa tenue n'a absolument rien d'habituel dans la région, ni même sa coupe de cheveux. Il doit surement être un élu... Mais si je prêtais attention au sceau que je voyais à peine, Végéto n'était pas un élu de Seika.
Vu l'aide qu'il nous avait apportée pour que l'on s'en sorte, quitte à sacrifier sa vie pour nous aider à nous en sortir... Ce bonhomme n'était pas un élu qui nous voudrait du mal. Je souriais et détournais mon regard une nouvelle fois sur la scène qui venait de se dérouler devant nous.

Que devrions nous faire...? Fuir? rester?

Si j'analysais dans l'ensemble, on pourrait penser que les deux monstres en face de nous se connaissaient. Mais on pourrait croire qu'il y a un lien de maître à bête.
Sauf que, si nous tuer était un ordre... Pourquoi le maître s'est interposé entre la bête et nous-même? Il allait nous avoir, il allait bien trop vite. Alors pourquoi? Une seule mort lui suffisait? Cela ne me paraissait pas vraiment logique... A vrai dire, je ne sais pas s'il faut que nous nous enfuyons ou si nous restons. Je me retournais une nouvelle fois vers mes compagnons pour avoir leurs avis. Nous choisirons ensemble de ce que nous allons faire. Et nous devrions nous dépêcher de prendre une décision.
La bête pourrait se remettre à nous courser. Rester groupé et immobile n'était certainement pas un avantage.

- Que voulez-vous faire??








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Jeu 18 Fév - 5:50



Un monstre à dompter




"Mukuchi & Kachou"





Le corps sans vie de Mwargi, était bien encombrant sur mes épaules, mes mouvements étaient limiter et très lent. Le Barrioth devait le savoir lui aussi... La force qu'il laissait ressortir de lui, donnait l'impression que sa puissance était infinie. Je faisais mon possible pour suivre le groupe, mon instinct me crier de faire attention, je n'y prêtais pas attention jusqu'à ce que j’entendis Kachou crier vers moi, le mot "court" qui sortit de sa bouche résonnait en moi, si ce monstre m'avait effectivement pris en chasse comme je m'en doutais au fond de moi, alors, ce serait ma fin... Une sensation de froid, fit trembler tout mon corps. La peur ? Peut-être. Je me tournais dans l'action, si je devais mourir, au moins que cela serait de face, dans un regard "œil à œil". Je savais, qu'on pouvait voir le miroir des coups de griffe qui s'approchaient de moi, à travers mes yeux. Je ne pouvais rien, il était beaucoup trop rapide, même sans ce corps sur moi, je n'aurais sans doute rien pu faire aussi.


 
« Hmpf... Adieu... »

Tout à coup, à peine, j'eus le temps de finir ma "dernière phrase". Un autre cri résonnait en moi, non, pas celle de la bête, un cri encore plus effroyable, le Barrioth l'avait bien compris aussi, il stoppa toute action tout près de moi. Un monstre encore plus redouble que lui pouvait-il vraiment exister ? Si le Barrioth à une force infini... Alors... Monstrueux, ce monde, Kosaten, est vraiment monstrueux et cruel. Ce sont les seules choses que me venait à l'esprit. Je ne pouvais voir, l'être responsable de ce cri, il venait de derrière moi, tandis que le Barrioth toute aussi choqué que moi, ne bougeait pas. J'en profitais pour prendre mes distances, serrant plus fort le corps de Mwargi pour pas qu'elle tombe, sans attendre, je courus vers mes coéquipiers. Et là... Ce regard. Je ne l'oublierais jamais. Pendant ma fuite, le deuxième monstre, passait à côté de moi pour arriver devant le Barrioth, c'est à cet instant, oui, à ce moment, j'étais tombé durant un très bref instant face à se regarder perçant, d'un jaune à pétrifier de peur, d'un noir à faire sombrer dans la folie, je ne pouvais imaginer la force qu'il possédait. Impossible, notre différence de puissance était incomparable. Un guerrier, de sang pur comme le mien, avait eu peur comme jamais il ne l'avait était avant. Je pouvais l'avouer.

Un seul geste, oui, c'était ce qu'il lui avait fallu pour dompter ce monstre. Je ne savais pas pourquoi il nous avait sauvés, ni le faite de le catégoriser, allié ? Ennemi ? Se connaissaient-ils ? Impossible d'être certain de quelque chose, à ce même moment, Kachou nous demandaient ce que nous voulions faire, elle avait dû comprendre la situation encore plus critique dans lequel nous nous trouvions. Cachant l'effet néfaste du regard de la bête noire sur moi, je revoyais ces yeux jaunes, encore et encore. Malgré cela, je dis :


 
« Ce monstre ! Même s'il nous a sauvés, on ne peut pas être certain que c'est un allié, sa force doit être phénoménale pour faire autant d'effet à l'autre. Ne prenons pas de risque inutile. Je vais tenter de communiquer. Si vous voyez que cela n'a aucun effet et qu'il semble hostile, notre seule possibilité sera la retraite. »

Je fixais la scène, de loin maintenant que j'étais en sécurité grâce à ce monstre effroyable, je ne pensais pas qu'il pouvait communiquer ou même être un potentiel allié, mais nous devions en être certain, pour le groupe. Je mis toute la force qu'il me restait pour essayer de communiquer avec le nouvel arrivant, me doutant déjà de la "réponse", je pris une voix forte pour qu'il m'entende s'il pouvait nous comprendre et dis :


 
« Pourquoi nous as-tu sauvé ?! Sommes-nous allier ou ennemi ?! Que veux-tu ? Peux-tu nous comprendre ?! »

Je fis ce que je pouvais, attendre la suite était la seule option.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Ven 19 Fév - 16:42



Le monstre fut enfin calmé. Il fixait Asura, la tête baissée. On aurait dit un animal pacifique alors qu'il y a une minute il venait de tuer quelqu'un. Pendant ce temps, Vegeto osa poser quelques questions au maître de la bête. Ce dernier fixa donc cet homme de ses yeux jaunes. Un blanc se creusa l'espace de quelques secondes. Asura ne pouvait pas répondre, il n'était pas doué de parole sous cette forme mais il le comprenait très bien.

Mais quelque chose d'autre attira son attention. Après cette impression menaçante qu'il venait de sentir, il fit un bond dans les airs pour ensuite retomber sur le dos du Barioth. Il allait s'en servir comme monture. En posant sa main sur la nuque du monstre, celui-ci comprit qu'il était temps de partir. La bête leva ses ailes et sa tête, prêt à s'envoler. D'un geste puissant, soulevant un souffle au sol, le duo prit de l'altitude. Du haut de son perchoir, Asura pointa du doigt la direction que fuyaient les animaux tout à l'heure.

La terre commença à trembler. Quelque chose allait se passer. A l'abri de tout danger, Asura donna une tapette sur le Barioth, signe qu'ils devaient partir. Finalement, il ne pu répondre aux interrogations de Vegeto mais en partant ainsi, il leur prouver que le combat était finit pour le moment. Le Barioth comprit le message et lança un cri bestial comme pour sonner l'alerte. Le hurlement résonna dans la vallée puis les monstres s'en allèrent enfin.

Un tremblement de terre puissant secoua le sol, le fissurant de tous les côtés et faisant tomber plusieurs colonnes rocheuses. Il n'y avait pas vraiment d'endroit où se cacher. Seule la chance ou bien l'agilité pouvaient servir de sécurité. Cependant, Asura avait eu le temps de réfléchir quelques secondes et ordonna à sa bête de faire demi tour. Il aperçu le groupe en difficulté et décida de leur donner un dernier coup de main. Le Barioth fonça droit sur eux et éclata au passage plusieurs rochers ou murs rocheux qui allaient gêner leur course. Il dégagea ainsi temporairement la voie afin qu'ils puisse courir sans devoir zigzaguer. Il fallait juste faire attention à ne pas se faire avaler par une crevasse créée par terre. Puis les deux bêtes repartirent aussitôt sans demander leurs restes.

La question restait en suspend... Asura était il un ennemi ou pas?

[Terminé pour moi. Je vous laisse continuer comme bon vous semble et mettre en correction]


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Lun 29 Fév - 23:13


Un monstre à dompter

AVEC — Mukuchi & Vegeto




   Après la tentative de communication de Vegeto, le nouvel arrivant s'était déjà installé sur le monstre blanc qui s'est aussitôt mis à voler et s'en est allé. Nous laissant seuls. Avant de partir, le maître du monstre nous avait pointé du doigt la direction d'où étaient venus les animaux. J'imagine que si l'on veut éviter une éventuelle deuxième situation désastreuse, il valait mieux que nous nous en allions!
Serrant les dents, j’essayais de tenir correctement sur mes jambes... Puis je pris la main d'Adakor et de Végéto en leur criant un "ON S'EN VA!"
Je tentais une course ni rapide ni lente... Tout en les tirants.

- On retourne à Whiteroc et on avisera là-bas! Le principal, pour le moment, est de s'en aller au plus vite d'ici. La bête blanche, une fois partie, nous avons en quelque sorte fini ce que nous étions venus faire. Maintenant, on y va!

   Une pluie de cendres venait à nouveau nous gêner, pendant notre fuite vers le village d'où l'on venait, cela me faisait avancer de plus en plus rapidement. On ne devait pas traîner, cette cendre brûlait vraiment les yeux et l'air se fait de moins en moins respirable...
Adakor m'avait rejointe et avait posé l'une de ses mains sur mon dos pour me pousser. Elle m'aidait à avancer et je la remerciais d'un sourire sincère. Je ne veux pas mourir ici. Plus personne ne doit mourir sur ce maudit lieu!

   Une fois arrivés à Whiteroc, Adakor nous loge chez elle pour que nous puissions repartir le lendemain, chacun de notre côté, le temps que nous reprenions des forces, acceptons la perte d'un de nos compagnons et que nous récupérions de nos blessures...
Adakor était partie dans sa cuisine pour nous préparer un dîner, me laissant seule avec Végéto, je décide de lui parler.

- Végéto, j'ai remarqué que tu étais un élu, tu portes le serpent sur ta poitrine... Tu viens donc de Minshu. Tu sais... Je suis heureuse que tu ais été là aujourd'hui. Tu es le deuxième élu de Minshu que je rencontre!

Je lui souris posément et je décide de lui avouer être moi-même une élue:

- Je suis, moi aussi, une élue. Mais je suis une Seikajine... Demain, nous repartirons chacun de notre côté, mais j’espère que nous nous reverrons. Et à ce moment-là... Je serai devenue plus forte!

Beaucoup plus forte... Oui.... Je ne laisserai plus jamais quelqu'un mourir devant moi. Plus jamais!

- Adakor!! Une élue de Seika et un élu de Minshu!!! Waaah... Quel honneur! Je suis d'autant plus contente de vous offrir un logement pour ce soir !!

Adakor venait de surprendre notre discussion, ce qui me mets un peu dans l’embarras... Je n'avais pas été d'une grande aide en tant qu'élue...
Mais je vais continuer de voyager et je compte bien retrouver mes forces, voir même les améliorer! Mais voyager seule n'est pas très pratique, il y a beaucoup de risques, encore plus avec les catastrophes qui ne cessent d'agir dans tout Kosaten...

- Pendant que j'y pense... Tu ne voudrais pas voyager avec moi, Adakor? Je sais bien que je suis encore une élue de très faible gabarie, mais je t'assure que cela s'améliorera avec le temps! J'aimerais vraiment voyager avec toi. J'aurais aimé le faire avec Mwargi aussi... Malheureusement....

Malheureusement, elle est morte.

   Je n'avais pas osé terminer ma phrase et puis cela ne servait à rien. Tout le monde avait compris là où je voulais en venir. D'ailleurs, cela faisait pleurer la jeune fille. Elle avait été forte cette petite... Elle n'avait pas encore pleuré et jusqu'à maintenant, elle avait gardé la tête haute.
Je lui souris, tendant mes bras dans sa direction et elle n'hésita pas une seule seconde à s'y jeter dedans pour pleurer de plus belle. Bah bravo... J'avais les larmes aux yeux maintenant.

   Retenant mes larmes, je continuais ma discussion avec Végéto puis nous avons partagé le repas ensemble et nous avons fini par partir nous reposer.
Je me suis retrouvée à dormir avec ma petite pleurnicheuse adorée, elle se confiait à moi jusqu'à très tard dans la nuit. Elle me parlait de son histoire, de son vécu... C'est fou à quel point, je me voyais en elle.
Alors qu'elle était sur le point de s'endormir elle m'adressa une dernière parole :

- Voyageons ensemble Kachou...








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   Jeu 3 Mar - 23:25



Un monstre à dompter




"Ft Mukuchi & Kachou"





Il ne m'avait pas répondu, je compris que pour l'instant, un fossé immense nous séparer, je n'étais pas du tout à son niveau, ces yeux jaunes... Je ne les oublierais jamais, et surtout, surtout l'intimidation qu'il faisait ressortir, même le monstre le savait et le respecter. Un sentiment de doute parcourra mon corps à ce moment-là. Une victoire ? Une défaite ? Chacun devait avoir leurs opinions sur ce sujet.

Tout à coup, Kachou me prit par la main m’emmenant avec elle. La guerrière avait raison... Nous devions nous en aller et rester sur cette fin, nous n'avions pas d'autre choix.


 
« Je te suit... »

Je la suivais, toujours ayant le corps de Mwargi sur le dos, la pluie de cendres, la fatigue, et ce, goût amer, me donnais de la difficulté à avancer aussi. Malgré ces obstacles, nous avions réussi notre retraite. Avant d'aller chez Adakor, j'emmenais le corps sans vie de Mwargi, chez des personnes plus qualifié pour ce genre de situation, pour moi la mission était entre autres un échec... Lamentable...
Arrivé chez Adakor, Kachou me fit la discussion, elle m'expliquait son avis positif sur ma présence lors de cette mission, même ayant tout donné cela n'avait pas changer grand choses... Je répondis :


 
« Oui, je suis bien un élu de Minshu, j'aurais aimé faire plus par ma présence... Il faut nous l'avouer, pour l'instant, nous sommes faibles. Aujourd'hui, nous portons la mort d'une jeune fille sur la conscience. La cause ? Cette même faiblesse, cela me fout les nerfs plus qu'autre choses... Tu as raison, soyons beaucoup plus fort lors de notre prochaine rencontre, évitons de reproduire des moments comme ça à l'avenir... »

Un sommeil réparateur s'en suivi, au matin pendant qu'elles dormaient, je laissais un message de remerciement sur la table pour l’hébergement puis m'en allai, poursuivant ma route et ma quête de réponse.


[Je te laisse mettre en correction Kachou Wink]



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un monstre à dompter   

Revenir en haut Aller en bas
Un monstre à dompter
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monstre de la nouvelle map (Ascadia)
» Question monstre !
» Seaux, rateaux & monstre. [Orange Town, Rang C, Chasseur de Prime, Elimination monstrueuse]
» Le Mini-jeu : Comment élever un monstre
» [Mission] Maman, ya un monstre sous mon lit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.