Partagez | .
Gakona le retour [geleerde]
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Gakona le retour [geleerde]   Mer 10 Fév - 22:56



- La revanche -




Ryo, ne t'éloigne pas trop s'il-te plaît !

La voix de Yasima résonnait dans la forêt tropicale en ce jour de ciel bleu. Le sourire aux lèvres et les mains jointes derrière le dos, je regardais amusée le petit enfant courir entre les arbres avec son arc, faisant semblant de combattre les envahisseurs. De temps en temps, il tirait une flèche et poussait le cri de la victoire, signe qu'il avait fait mouche. Sa maman n'était pas tranquille en le voyant ainsi voyager dans cet endroit. Les catastrophes naturelles annoncées partout en Kosaten avait cessé depuis environ une semaine et elle avait enfin accepté de sortir de la capitale pour prendre l'air à l'extérieur. Il fallait dire que le fait que je l'accompagne la rassurait beaucoup. Alors si juste le fait d'être à ses côtés lui permettait de se changer les idées ailleurs qu'à Chikaï, je le faisais volontiers. Le père était resté dans la capitale pour aider des connaissances à reconstruire leur maison.

Ryô s'arrêta dans sa course, et je vis que son regard était soudainement attiré par quelque chose. Il changea totalement de direction pour se pencher sur un bord du chemin. Puis il nous fit signe.

Hey venez voir !


Intriguée autant qu'amusée, je m'avançais et m'approchai de lui. Il me montra une fleur plutôt jolie, blanche et bleu sur le dessus.

C'est quoi ça ? Elle est très belle !  

J'observai la trouvaille du garçon avant de répondre que ça ressemble beaucoup à une rose, mais que celle-ci est blanche. Cela me fit penser un instant à Ino, qui aurait pu sans problème lui répondre.

Ce sera le symbole de ma tribu indienne !
clama-t-il haut et fort

Je rigolai de bon cœur avant de sentir un mouvement dans les buissons. Jetant un rapide regard dans la direction repérée je ne vis que trop tard la petite bille qui lâcha sans attendre un gaz épais, me faisant tousser.



Qu'Est-ce que...

J'entendis Yashima m'appeler, mais ma préoccupation première fut de savoir où était Ryô. Je tentai de le repérer à travers l'épais brouillard, l'appelant pour augmenter les chances, puis je décidai de sortir de la fumée. C'est alors que je vis un homme retenir l'enfant. Celui avait un visage reflétant son incompréhension de ce qui se passait. Il avait clairement peur et m'appela. Prise de court, je ne pus que reconnaître le visage du géôlier.

Toi...Gakona...  

Je vis son expression changer pour afficher un sourire satisfait.

Tient, tu me reconnais, c'est flatteur...

RYOO cria Yashima avant de courir vers son enfant et de se faire intercepter par un nouvel arrivant qui la retint par le bras.

C'était un homme assez grand portant un sabre à la ceinture. Instinctivement, je posai ma main sur la poche de ninja, faisant la navette visuelle entre les deux nouveaux ennemis.

Qu'Est-ce que ça veut dire ? pourquoi tu fais ça ?

Gakona émit un rictus en entendant ma question.

Tu te fous de ma gueule... le village marchand ça te rappelle rien ?

Je ne dis rien, me remémorant les derniers détails de cette journée où j'avais fais raté son plan contre son papa. C'était il y a longtemps, en compagnie d'une certaine Shiro.

Tu m'avais bien humilié ce jour-là. J'étais en colère comme jamais je ne l'ai été. Mais maintenant, je tiens ma vengeance.  

Ta quoi ? fis-je en écarquillant les yeux, commençant à comprendre le pourquoi de tout ceci.

Je n'oublie jamais les affronts que l'on m'a fait, et les coupables le paye souvent cher.

Il rapproche Ryô de lui sortant un couteau de sa poche.

Tu y tiens à cette famille n'Est-ce pas ?

Arrête tout de suite !

Yashima cria une nouvelle fois. Elle avait l'effroi marqué sur son visage. De mon côté, j'avais réagi au quart de tour et fonçais contre Gakona, une dose de chakra prête dans ma main droite. Au moment où je comptais le frapper de ma force herculéenne, je me fis frapper par un courant d'air buissant et soudain qui me dévia sur le côté et m'envoya contre un arbre.

En me relevant, je sentis mon dos me lancer,mais sans gravité. Je vis une femme à l'allure très originale postée devant Gakona qui arborait un sourire plus que rayonnant, son couteau sous le coup de Ryô. L'enfant gémissait et des larmes remplissaient ses globes.

Hey toi la garce, pas touche à Gakona, ou je te défonce !

ça se présentait mal... seule contre 3 avec deux otages, il allait falloir que je trouve une tactique pour m'en débarrasser. Mais je n'abandonnai pas, me relevant pour faire face à la femme, le regard concentré.


- Il resurgissait du passé -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Mer 16 Mar - 21:39






Quelques semaines à peine de son départ de la Capitale de Seika, la louve continuait son exploration de cette nouvelle terre qui l'avait vu renaître. Un nouveau but à franchir, des connaissances nouvelles et pourtant, Geleerde n'y trouvait pas son compte : promettant à Schneiden de combattre Zayro ainsi que la secte noire, l'hybride avait cependant ce besoin essentiel de partir de son côté avant toute chose, afin d'explorer ce continent. Certes, elle restait encore une élue fraîchement venue, mais l'instinct du loup ne détenait aucune frontière ni limite, autre que les siennes.

Car ce que la jeune femme désirait avant tout, n'était autre que la lueur d'un possible retour parmi les siens.

Cherchant le moindre indice, une quelconque opportunité, un moyen fiable d'y parvenir, la louve marchait sur les terres rude de Kosaten. Elle s'était déjà acquise de certains points, acceptant diverses quêtes, mais aucune ne menait vers ce que Geleerde voulait. Certains auraient sans doute déjà abandonné, jugeant qu'il était impossible de revenir en arrière, mais pour une louve dont le destin fut de mener sa meute vers les territoires des Faucheuses, il aurait été impardonnable de fléchir maintenant.

Ce fut donc après avoir découvert une pancarte dans la ville de Tokonatsu, dans laquelle fut exposé un ordre de mission, qu'elle arriva dans la forêt tropicale. L'affiche ressemblait en tout point à un simple avis de recherche et autre que l'appât du gain, Geleerde y accorda un intérêt plus particulier. Dans la description, l'un des fugitifs, du nom de Fang, semblait avoir par le passé, torturé quelques élus afin de mener à bien certaines de ces expériences personnelles. L'indice semblait aux premiers abords relativement pauvre, mais elle n'avait plus rien à perdre : toutes informations pourraient s'avérer utile, un jour où l'autre.

Il lui fallut quelques jours pour pister les traces des fugitifs, déterminer leurs habitudes, ainsi que leurs nombres potentiel. En tout, ils étaient cinq, en plus du leader du nom de Gakona. Ils n'étaient encore que peu connu, mais certains de leurs actes avaient su se faire entendre, au point d'en inquiéter la population locale. L'hybride n'en avait que faire à dire vrai, tout ce qu'il lui importait, c'était de connaître les informations que ce groupe pouvait -semblerait-il- détenir.


Et l'élue de Seika savait exactement quoi faire.


***


- C'est qu'une gosse ! J'ai pas accepté de v'nir pour m'occuper de ça !


- Si tu me laissais en placer une avant de brailler, Elizabeth...


Dans la grotte, Gakona jeta un regard dédaigneux vers la jeune femme qui pesta dans son coin, revenant auprès de sa sœur qui était assise près du feu de fortune. Le leader poussa un soupir d’exaspération, avant de reprendre, tout en observant le reste de son groupe :


- Croyez moi que ça vaudra le coup : cette élue aux cheveux roses nous apportera bien plus que ma satisfaction personnelle, hé hé...


A ces mots, la sœur de Elizabeth fronça des sourcils, prêtant une oreille plus attentive à la conversation. Un tic nerveux s'empara d'elle, un réflexe habituel qu'une seule personne semblait détenir en ce monde. Une élue aux cheveux de jais et à l'originale animale...

La seule élue qu'elle connaissait avec une chevelure aussi atypique, n'était autre que Sakura. S'il parlait bel et bien d'elle, les plans de l'hybride s'en retrouverait compromis. Sa couverture risquerait de tomber plus rapidement que prévue, avant même qu'elle ne trouve la source de ses recherches.


- Hey Naru-chan, ça va ? Tu penses à ton Shinishi chéri, hmmmm ?~


A ces mots, la dénommée Naru tourna vivement la tête en direction d'Elizabeth, qui se tenait debout à ses côtés, les mains posées sur ses propres cuisses, penchant son buste vers sa sœur. Naru la fixa quelques secondes droit dans les yeux, l'air sévère. Une expression que sa sœur ne connaissait pas d'elle et qui surpris cette dernière. En remarquant cela, Naru cligna des yeux rapidement, comme au sortir d'un rêve déjà lointain. Aussitôt, elle tapa du pied, l'air bouseuse :


- Gnéééé~ Arrête de m'appeler comme ça !


A cela, sa sœur lui accorda un sourire rayonnant de petite fille, ne cherchant pas plus loin cette étonnante saute d'humeur de sa sœur. Les deux siamoises, bien que doté toutes les deux d'un physique plus qu'avantageux, possédaient le mental de deux enfants de 13 ans, dont la cause restait encore à déterminer pourquoi...


C'est pas passé loin...


Deux heures après, la jeune Naru s’éclipsa du groupe, prenant une distance suffisamment longue d'eux et afin de ne pas être suivie. Attentive au moindre mouvement aux alentours, elle vint finalement se diriger vers une cavité rocheuse plus éloignée du campement, apportant avec elle, quelques vivres. Au loin, dans l'obscurité de la grotte, se tenait une silhouette féminine encore endormie, allongée à même le sol du lieu. Lorsque la jeune femme s'y approcha, la silhouette releva la tête, laissant place à... Une seconde Naru, ligotée et bâillonnée.

La Naru qui venait d'entrer dans la grotte, fixa longuement son double qui tentait vainement de se débattre, foudroyant la première du regard. Un long soupir de lassitude s'échappa des fines lèvres de la première Naru et son expression, habituellement si enjouée, changea alors du tout au tout : ses traits changèrent lentement et sa chevelure devint plus sombre au fil des minutes passantes, laissant une crinière unique à la seule louve de tout Kosaten. Geleerde.


- Une vraie plaie, ta sœur... Elle m'a tenue la jambe pendant des heures. Heureusement qu'elle n'est pas futée.


Ignorant les plaintes de la véritable Naru, Geleerde vint s'asseoir à ses côtés, ramenant le panier de vivre auprès d'elle, s'étirant nonchalamment, pendant que Naru continuait de gesticuler dans tous les sens.


- Arrête d'être aussi bruyante si tu veux manger.


A ces mots, Naru stoppa toute activité, fixant Geleerde de ses grands yeux de femme-enfant, avant que ces derniers ne s’embrument de larmes, sanglotant telle une enfant punie.


- Yare, yare, voilà bien pour quoi je n'aurais jamais de gosse...


Approchant sa main d'un geste las de le bouche de Naru, Geleerde lui retira le tissu, afin qu'elle puisse de nouveau communiquer. Elle ne chercha pas à hurler pour qu'on lui vienne en aide, car depuis les jours où la louve l'avait enfermée ici, cela n'avait jamais servit à rien.


- Ecoute moi bien, gamine. Je n'ai -pour le moment- aucune intention de te tuer. Tout ce que je veux, ce sont des informations que détient ton groupe. Si tu étais un peu moins têtue, tu ferais ce que je te dis et je ne serais pas obligée de prendre ton apparence pour espionner ta joyeuse compagnie.


En effet, après plus de deux semaines de surveillance, l'hybride avait pu prendre la forme physique de Naru, à force d'observation, ainsi que de ses capacités personnelles. La manœuvre pouvait bien entendu s'avérait dangereuse et la louve ne pouvait conserver cette forme que quelques heures, mais cela s'avérait fort utile, en cas d'espionnage. Par le passé, en ce monde d'origine, Geleerde avait appris à prendre sa forme humaine de base, après de longues années d'apprentissage. Mais cela ne se limita pas uniquement à l'élaboration d'une forme propre à la louve : sa meute était capable d'un tel exploit, de reproduire dans les plus petits détails, une forme différente que la leur. Un atout non négligeable, qui allait être fort utile à l'hybride.

 
- Mais qu'est ce que j'en sais, moi ! Personne ne me dit rieeeeen !


-Toujours la même réponse, hein...


Mais avant d'avoir pu ajouter quoi que ce soit, les sens de Geleerde se mirent en alerte : un cri non loin d'elles, venaient de résonner dans toute l'étendue de la grotte. Avait-ils déjà attaqué Sakura ? Instinctivement, la louve bâillonna de nouveau la sœur d'Elizabeth, n'accordant aucun intérêt aux réclamations de cette dernière, avant de se ruer à l'extérieur tout en reprenant la forme de Naru.


C'est vraiment pas le moment...





***



Sakura n'avait malheureusement pas la meilleure des positions, à l'heure actuelle. Seule contre trois, avec deux otages, les options pour s'en sortir, s'amenuisaient de minute en minute. A cela, Gakona ne pu retenir un profond rire gras et victorieux :


- Gamine, je vais te faire payer mon humiliation ! Seiji, attrape là !


Aussitôt, une créature mi-tigre, mi humaine, bondit au dessus de Sakura. Caché depuis le début dans les arbres, il profita de cet effet de surprise pour attraper l'élue de Seika par derrière, l'empêchant de fuir. Le corps du dénommé Seiji, étant constitué de poison, le moindre contact pouvait entraîner une faiblesse musculaire à son adversaire qui subirait une faiblesse latente, tel un engourdissement.  


- Tu vas donc être bien sage et me suivre, si tu ne veux pas que le môme prenne tout pour toi, fufufufu. Emmenez les à la planque !


Et au loin, la fausse Naru, dissimulé entre les arbres, serra lentement le poing de frustration. Elle était arrivée trop tard pour agir et maintenant, il ne lui restait plus beaucoup de temps pour conserver cette forme physique. Inspectant rapidement la pointe de ses cheveux qui commencèrent lentement à reprendre les couleurs d'origine de la louve, Geleerde puisa une nouvelle fois dans son énergie, pour garder l’apparence de Naru. Serrant les dents tout en reprenant son attention vers le groupe, elle allait devoir faire un choix : prendre le risque d'être découverte à une étape essentielle de ses recherches, pour venir en aide à Sakura, ou de la laisser seule, en acceptant d'avoir le sang de sa compagnonne sur les mains...












NB Saku :
 

NB Correcteur :
 

NB Chronologie :
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Jeu 17 Mar - 22:13



- Seule contre tous -




ça n'allait pas, je ne pouvais pas y arriver. J'étais seule contre tous, avec deux otages en prime. Je voyais leur visage désespérés, leur demande silencieuse que je leur vienne en aide. Je voulais les libérer, mais je ne pouvais pas attaquer de front, et le moindre de mes mouvements risquaient la vie de deux personnes à qui je tenais énormément. Gakona n'allait rien lâché, et je sentais bien que depuis notre première rencontre, il avait changé. Il avait pris une assurance bien plus grande et s'était entouré de personne finement sélectionnée. Il n'était plus le jeune rebel braillard des villages marchands. Je tentai une approche.

Relâche-les, c'est moi que tu veux, alors laisse-les en dehors de ça. Réglons ça entre nous deux.

Il me fixa d'un œil mauvais avant d'agrandir à vue d'œil son sourire pour finalement rire au éclat, lugubrement. Je compris alors que j'avais échoué.

- Gamine, je vais te faire payer mon humiliation ! Seiji, attrape là !

À peine ses mots énoncés, je me mis en alerte. Un danger allait arriver. Mais je ne fus pas assez rapide. Avant que je ne me rende compte de ce qui arrivait, je sentis agrippée et bloquée contre quelque chose de solide. Je regardai ce qui m'entourait et découvrit les yeux écarquillés de grands bras bien musclés. Mes bras bloqués dans cette ceinture indestructible, je ne pus qu'abdiquer aux ordres de Gakona, qui gardait inlassablement son couteau près de Ryô. Frustrée au possible de ne rien pouvoir faire, je sentis tout de même quelque chose agir sur mon corps. Une partie de mes forces semblaient s'en aller, et c'est là que je compris qu'une substance toxique recouvrait probablement la peau du molosse. Mes connaissances en médecine me hurlèrent alors de ne pas rester trop longtemps sous cette emprise. Néanmoins, je ne pouvais pas tout de suite agir: la vie de Ryô était en jeu.

Je me forçai à me calmer pour réfléchir. Me laissant entraîner par la grosse bête qui me retenait, j'observai du coin de l'œil la situation. Yashima et Ryô était clairement perdu Tout reposait sur moi pour débloquer la situation. En face, il y avait 4 personnes. À combattre seule, c'était impossible, mais je devais prioritairement libérer la maman et son fils. Ils n'avaient pas à subir mes actions à Kosaten. Ce monde n'était pas le mien et eux n'ont pas demandé cette arrivée d'élus. Non, je ne pouvais pas les laisser. Il me fallait agir.

Heureusement pour moi, je ne débarquais pas récemment ici-bas. J'avais déjà pas mal retrouvé ma force et mes capacités. J'avais donc plus de choix pour combattre et de plus, Je résistais plutôt bien au poison qui m'entourait. Faisant encore quelques minutes mine de rien, pour finir d'élaborer ma stratégie, je me mis finalement à l'action. Gakona marchait à côté de moi et la fille qui maîtrisait l'air marchait derrière nous, accompagnée de l'homme au sabre et de Yashima.

Le premier touché fut mon géolier. Si mes bras étaient bloqués, ma main était plaquée contre le corps du molosse, et malheureusement pour lui, j'excellais dans le combat rapproché. Je n'eus de ce fait aucun mal à lui envoyer une impulsion électrique dans le corps grâce à mon chakra et mes connaissances médicales. Je sentis l'être réagir à cette injonction, mais il était trop tard. Il se mit à bouger bizarrement, faisant des gestes désordonnés. J'en profitai pour forcer un peu et me libérer. Je savais que dès cet instant, je devais être rapide pour que l'effet de surprise joue encore à mon avantage. Je me ruai alors sur Gakona sans attendre, préparant pendant la course un scalpel de chakra dans ma main droite. Je visai son épaule droite et lui trancha les nerfs. Je profitai de l'élan de la technique pour le pousser en arrière, contre la fille qui était déjà en train de préparer une réplique. Ayant peu de réflexe, elle se ramassa son chef en pleine poire.

Il ne me restait plus que l'homme au sabre, mais mon temps d'effet-surprise était maintenant écoulé. De plus, il fallait mettre Ryô à l'abri. Je l'agrippai un peu brusquement à cause de l'urgence de la situation et concentrai du chakra dans mes pieds pour sauter sur une branche proche. Je déposai l'enfant encore terrorisé et lui posai ma main sur l'épaule.

Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer.

SALE GARCE, TU VAS REGRETTER D'AVOIR RESISTE !!

Un regard en bas, je vis un couteau visé directement la maman de Ryô. Mère et fils crièrent en même temps de peur, tandis que je sortis un kunaï et interceptai le projectile. Puis je sautai de l'arbre et leur fit à nouveau face. J'avais à moitié rempli ma mission, mais au moins, le fils n'était plus menacé. Je sentais encore l'effet du poison, mais heureusement, ça n'allait pas m'empêcher de me battre.


- Je résistais, en me sachant prise au piège -




précision au staff:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Mer 6 Avr - 23:54






Fidèle à elle-même, Sakura ne se laissa pas démener par ces brigands : dans les souvenirs de Geleerde, sa compagnonne d'une époque, elles avaient su mener leur mission à terme, non sans une certaine difficulté malgré tout. Pourtant, cette fois-ci, la fleur de cerisier semblait doté d'une énergie nouvelle et son aura paraissait plus imposante que la dernière fois. Avait-elle autant progressé depuis la dernière fois ?

Mais l'heure n'était pas destinée au compliment.

La louve devait se décider au plus vite. Pour le moment, aucun parmi eux ne l'avait remarqué. Cela restait donc à son avantage. Maintenant, il fallait savoir comment le conserver. Une chance pour elles, Sakura avait réussi à mettre l'enfant à l'abri. Pourtant, la mère restait toujours en prise à ses geôliers. Faisant confiance aux capacités de la fleur de cerisier, Geleerde prit quelques seconde de réflexion durant lesquelles elle s'enferma dans une profonde bulle de mutisme, ses cheveux devenu aussi blanc comme de la neige s'envolant au gré du vent, parsemé de quelques mèches noires, signe que la transformation en la fausse Naru arrivait à son terme et qu'elle retrouverait bientôt son physique habituel.

Soudain, l'hybride cru voir là comme une occasion, certes dangereuse, mais sans doute la plus profitable en cet instant. Si elle faisait vite, la louve pourrait non seulement venir en aide à Sakura, mais également, conserver sa position privilégiée dans le camp de Gakona...


***

Le combat entre la ninja et ses assaillants continua de plus belle, chacun tentant de mettre à mal, l'autre. Mais seule contre quatre ennemis, comment pourrait-elle tenir plus longtemps ? Gakona, bien qu'au départ déstabilisé de voir son ennemi s'en tirer si facilement, restait malgré tout persuadé de sa victoire. Sans doute de par le fait que la jeune femme était seule et qu'il détenait encore un de deux otages sous sa coupe.


- Arrête de te la jouer justicière, sale garce ! Tu veux vraiment que je la saigne devant son propre gosse ?!


Mais contre toute attente, un hurlement se fit entendre non loin d'eux et Elizabeth, reconnue aussitôt la voix de la présumée Naru, sa jeune sœur. Pourtant, avant que l'un d'eux ne réagisse et vienne à son aide, une silhouette fit son apparition à l'autre bout du chemin. Une seconde fleur de cerisier, qui, à la différence de l'original, était restée à l'état sauvage.


- Quelle surprise... Je ne pensais pas que la renarde de tout à l'heure été doté d'une telle compagnie de bras cassés.





Un sourire méconnaissable fit son apparition sur les traits fin de la fausse Sakura, arborant une posture inhabituelle de la véritable ninja. L'hybride n'avait malheureusement qu'obtenue peu de temps pour prendre l'apparence de sa compagnonne. Sans compter qu'avec le peu d'interaction qu'elles ont eu par le passé, il lui était difficile de reproduire précisément les gestes de Sakura et à cause de cela, la transformation ne tiendrait que quelques minutes à peine. Contrairement à maintenant, la louve avait eu assez de temps et user d’observation pour maintenir la forme physique de Naru plusieurs heures.

Mais peut-être que ce petit tour de passe-passe, en plus d'instaurer le doute aux yeux de leurs ennemis quant à laquelle était la véritable Sakura, Geleerde pourrait se permettre de faire passer un certain message à son alliée. Poussant un long soupir exaspérée en balayant ses cheveux rose d'un revers de main, la fausse ninja reporta son attention vers eux, veillant bien à capter l'attention de Sakura.  


- Hmmm. Voilà qui est malin. Vous m'avez fait perdre la trace de ce foutu Gypceros.


Quelques indices minime, lancé à la volée, qu'une seule personne pourrait comprendre, parmi tout ce charabia. Si Sakura n'avait pas oubliée, elle avait vaincue par le passé, un Gypceros en compagnie de deux autres élus de Seika, dont Geleerde. Peut-être que le message passerait suffisamment ainsi pour lui faire comprendre qu'elle était de son côté.


- Qu... C'est quoi ces conneries ?


Cette fois-ci, Gakona ne su où donner de la tête : deux Sakura, était-ce au moins possible ? Geleerde, déguisée en la fleur de cerisier, n'attendit pas plus longtemps pour se mettre au côté de sa compagnonne, ne retenant pas un sourire victorieux et amer. Le contraste entre les deux jeunes femmes à cet instant, pouvait être aussitôt perçu. A cela, l'hybride ajouta :


- C'est moi que tu cherches, Gakona ?~ Dommage pour toi, il semblerait qu'il existe plus que deux Sakura en ce monde...


Nouveau signal.


Pour le moment, la priorité restait de mettre à l'abri les deux otages. Combattre maintenant ne servirait à rien. Et ça, Geleerde espérait bien que Sakura le comprendrait et trouverait un moyen pour semer la zizanie au sein du groupe pour leur permettre de s'échapper avec les deux otages, provisoirement.











NB Sakura:
 


NB Chronologie :
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Mer 13 Avr - 20:03



- Nouvelle apparition -

- Arrête de te la jouer justicière, sale garce ! Tu veux vraiment que je la saigne devant son propre gosse ?!

Je serrai les poings à cette phrase. Elle me rappela de plein fouet la situation dans laquelle je me trouvais. Même si j'avais pu sauver Ryô, Yashima était toujours au prise de l'ennemi, et il pouvait lui arriver n'importe quoi. Je n'étais absolument pas en posture de négocier quoique ce soit, et maintenant que je m'étais brutalement extirpé de son emprise, court-circuitant probablement son plan, Gakona allait sûrement augmenter la pression sur moi pour que tout rendre dans l'ordre. Avais-je agi trop vite ? Aurais-je dû attendre une meilleure occasion ? De toute manière, il était trop tard pour se poser ce genre de question. Un retour en arrière était impossible. Il allait falloir agir subtilement pour sortir la pauvre maman de cette menace.

Je ne répondis rien à Gakona, qui lui ne se gêna pas pour faire un signe en lâchant simplement.

Shinishi...

Réagissant au quart de tour, j'avais deviné ce que ce signe signifiait.

Non, attends ! suppliai-je un bras tendu vers Yashima.

Mais le sabreur fut interrompu par un cri puissant venant de derrière mon dos. Me stoppant dans mon geste, je me tournai, et écarquillai les yeux. En face de moi, à quelques mètre se trouvait un double de ma propre personne. Si la ressemblance n'était pas parfaite, l'apparence physique était assez détaillée pour reconnaître le personnage. Qui était-ce ? Un nouvel ennemi ? Un inconnu ? Impossible de le savoir, mais j'étais très intriguée. Quelle pouvait être la raison pour que quelqu'un prenne mon apparence ? Etait-ce un signe qu'il venait du même monde que moi, et me le montrait par la métamorphose ou une ruse de Gakona pour détourner mon attention ?

Alors que mon double énonça sa première phrase, qui ne me donna aucun indice au premier abord, je n'avais pas oublié ce qui se passait autour de moi. D'un œil furtif, je contrôlai que Yashima était toujours en vie, ce qui fut le cas. Je pus alors constater que dans le groupe, Gakona semblait lui aussi surpris. Un jeu d'acteur ou l'information que le nouvel arrivant n'était pas inscrit au plan ? Difficile de trancher.

Mon double se plaignit d'avoir perdu la trace de quelque chose. Ce nom de bête me fit tiquer... je l'avais déjà entendu. Malgré l'urgence de la situation, je me forçai à réfléchir et relier ce nom à mes souvenirs... apparu en premier dans ma tête un monstre... puis une grotte... puis... deux alliés.

Un déclic se fit dans mon esprit. King ou Geleerde était ici ? Encore dans le doute, je ne fis rien, mais en analysant les traits du visage qui était loin des miens, je découvris une expression plutôt sauvage et assurée, qui dans mes souvenirs collaient plus à l'hybride qu'au jeune garçon. Il semblait très probable que Geleerde soit devant moi.

Le dernier indice me confirma cette hypothèse. La louve connaissait mon nom, et seuls elle et le garçon étaient présent lors de cette mission. Je compris à ce moment-là qu'elle tentait de brouiller les pistes. Je fus énormément soulagée d'enfin recevoir de l'aide, semblée tomber du ciel. Je tentai de contenir ma joie, postée aux côtés de ce que j'avais identifiée comme mon allié. Je fus d’ailleurs surprise de voir qu’elle maîtrisait la technique de la métamorphose, chose qu’elle ne m’avait pas montrée le jour de notre mission. Mais que faire désormais ?
J’observai la situation, silencieuse. Je me disais que le simple fait de ne rien dire sèmerait davatange le doute dans l’esprit des ennemis. Je ne m’opposais pas à la fausse Sakura, ce qui pouvait laisser croire que moi-même était transformée. J’entrai même dans son jeu, espérant continuer ce que Geleerde avait commencé, en lui laissant un indice qui indiquait que je l’avais reconnue.

Je t’avais pourtant dis de rester cachée jusqu’à l’arrivée de cette foutue bestiole. Le menu fretin, je m’en charge. Tu es insupportable à toujours te prendre pour le king.

Gakona passait de une à l’autre, le regard mauvais. Il semblait haïr sa position d’incertitude. Il voulait la Sakura qui l’avait humilié il y longtemps de cela, et il ne savait pas où frapper. Bien que frapper les deux ne le dérange pas, il ne voulait pas louper son coup. Mais bientôt, un sourire se dessina, et il sembla  se détendre.

Le menu fretin dis-tu ? Pourtant, ce n’est pas l’impression que j’ai eu jusqu’à maintenant.

Il claqua des doigts et le sabre du dénommé Shinshin monta jusqu’au coup de Yashima. Je me retins de toutes mes forces de réagir, alors que j’entendis Ryô crier.

MAMAN, NON !!

Et merde…

Je suppliai mentalement le garçon de ne pas empirer les choses en dévoilant la vérité naïvement. Il ne connaissait pas la situation qu’offrait l’hybride. Heureusement, si je pouvais parler ainsi, il était trop absorbé par la menace qui planait sur sa maman, pour réagir à la deuxième Sakura. J’allais tout lui expliquer, mais là, je ne pouvais pas.

Moi, ce que je sais, c'est qu'une des deux est très attachée à cette femme, ça me suffit amplement.

Son sourire devient satisfait et triomphant.

Très bien, c’est simple. Vous allez vous battre les deux à mort ou la femme y passe. Il ne me restera plus qu’à éliminer celle qui reste…


- J'avais, car je mettais en jeu la vie d'innocent avec mon passé justicier -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Dim 22 Mai - 20:14







Un sourire victorieux vint prendre place sur le faciès de l'hybride à la réponse de son alliée. Parfait. Elle avait pu la reconnaître. La chance semblait leur sourire. L'indomptable savait qu'elle pouvait compter sur Sakura dans ce genre de situation. Certes, elles n'avaient pu combattre qu'une seule fois ensemble, mais c'était précisément dans ce genre de moment que nous pouvons connaître réellement une personne plus aisément.

Malheureusement, la satisfaction de la louve fut rapidement descendu par l'intervention de Gakona.

- Très bien, c’est simple. Vous allez vous battre toutes les deux à mort ou la femme y passe. Il ne me restera plus qu’à éliminer celle qui reste…


L'avantage de nos deux protagonistes venait d'être affaibli.

En effet, Geleerde ne s'attendait pas à ce que Gakona possède l'intelligence suffisante pour retourner la situation. Forcer Sakura et son double, à combattre, venait d'apporter une douloureuse épine dans le plan de la louve. Ajoutant à cela, que la transformation ne tiendrait plus vraiment longtemps. Mais elles n'avaient pas le choix : la vie de la mère était en danger et quand bien même si l'élue de Seika ne la connaissait pas, elle devait venir en aide à sa coéquipière, la fleur de cerisier, qui semblait être l'amie de l'otage en question.  

Serrant le poing de frustration, l'indomptable reporta son attention vers la ninja, l'air grave. Elles le savaient aussi bien l'une que l'autre : le combat était désormais inévitable. Restait à savoir comment les deux élus du Phénix pourraient retourner la situation de nouveau.


***




Reculant de quelques pas de sa coéquipière, la louve fit craquer sa nuque d'un mouvement sec et habile, se préparant à la bataille qui opposerait les deux jeunes femmes. Un bref regard sur le côté pour observer leurs ennemis communs, veillant bien à ce que l'enfant soit toujours en sécurité, elle commença lentement un mouvement circulaire autour de Sakura, conservant une distance respectable de plusieurs mètres.


- Je n'ai pas beaucoup de temps à donner pour une telle idiotie. Mais Cinq minutes suffiront pour ça.


C'était son seul moyen de faire comprendre à la fleur de cerisier que la transformation ne durerait pas au delà des cinq minutes citées. Gakona ne pu s'empêcher d'émettre un rire gras et triomphant à cette vision. Après tout, il était prêt à tout pour causer du tort à Sakura. Qu'importe ce qu'il devait faire pour y arriver.


- Prépare toi !


Aussitôt, la louve se jeta vers son alliée, annonçant les festivités. Usant de ces capacités d'attraction pour arriver au combat rapproché, plusieurs séries de poing fusèrent en sa direction, tentant de rendre le duel plus réaliste que jamais, sans pour autant la blessée fortement. Elle avait pu apercevoir quelques techniques de la ninja par le passé, ce qui lui permettait d'esquiver plus aisément les coups de sa coéquipière et inversement. Chaque minutes devenaient de plus en fatal pour les deux jeunes femmes : il allait falloir réagir au plus vite.


- AH AH AH ! C'est trop mou ! Donnez nous du spectacle !


- Tu crois pas si bien dire, mon gros.


- Quoi ?!


Soudain, l'élue de Seika changea rapidement de direction, bombant le torse fièrement devant l'homme au sabre qui tenait en joue la dernière otage. Une fois que son regard pu croiser celui de son assaillant, il écarquilla des yeux de stupeur, relâchant aussitôt son arme, hurlant de terreur.  


- Shinishi ! Qu'est ce qui se passe ?!


Le dénommé Shinishi venait d'être victime des capacités d'hallucinations de l'indomptable. A cet instant précis, il fut enfermé dans une illusion des plus effrayantes : se pensant seul, dans le noir complet, des créatures difformes vinrent vers lui, murmurant de sombre parole, toutes plus déstabilisante les unes que les autres. Geleerde, à force de le côtoyer depuis ces dernières semaines, savait qu'elle aurait une chance d'enfermer Shinishi dans cette prison mentale : étant avant tout un guerrier, il possédait une grande faiblesse pour ce genre de technique. Retournant son attention vers Sakura, la louve lui donna le signal pour récupérer l'otage afin de la mettre en lieu sur. Avec un ennemi en moins, elles pouvaient désormais retrouver un certain avantage.


Se dirigeant aussitôt vers Elizabeth, elle lui décerna un coup de pied retourné, suivit d'une frappe rapide au niveau des tempes, afin de la déstabiliser. Gakona restait le moins dangereux de la bande : le plus important restait de mettre hors d'état de nuire ses coéquipiers avant tout.  











Dernière édition par Geleerde le Lun 12 Sep - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Jeu 26 Mai - 23:09



- Yashima saine et sauve  -

Je n'aimais pas cette tension qui se dégageait de cette situation. Je ne contrôlais rien, et à peine semblait-il y avoir une amélioration que la réalité reprenait instantanément ses droits. Je me sentais enlisée dans un sable mouvant qui continuait de me tirer vers le bas. La culpabilité vis à vis de ce que vivaient Yashima et Ryô que j'éprouvais depuis le début venait accentuer ce mal aise que je ressentais. Une menace grande et puissante planait sur moi et me rendait nerveuse. Chaque minute qui s'écoulait était un supplice.

Quand Gakona annonça les conditions, je ne sus définitivement plus quoi faire. Il était hors de question que je me batte contre Geleerde. Je ne pouvais néanmoins pas refuser les règles, je n'étais pas en position de le faire. C'était une impasse complète pour moi. Mais quand je croisai regard de la louve, il était sombre. Mes yeux s'écarquillèrent, songeait-elle réellement à abdiquer ? Je la questionnai des yeux, tentant de percer ses intentions d'un regard inquiet, mais je n'obtins rien. Elle tourna autour de moi, prête à en découdre. Je n'osai pas lui demander si elle pensait sérieusement se battre, mais redoutai ce moment. Je ne pouvais pas lui faire de mal. Elle ne m'avait rien fait, et plus encore, elle prenait des risques pour m'aider à me sortir de là. Elle faisait tout pour me sauver, comment pouvais-je même songer à la frapper ? Que faire ?

Elle ne me laissa pas le choix et attaqua la première. En premier lieu, je ne fis que me défendre, sans attaquer. Je ne pouvais me résoudre à lui retourner ses coups. La situation était grave, mais c'était plus fort que moi. C'était une allié, une personne de confiance. Même ainsi forcée, je n'avais pas le droit de la blesser. Mais vu son insistance et la pression du regard de Gakona qui a tout moment pouvait tuer Yashima, je fis d'énormes efforts pour placer quelques coups que fort heureusement, ma partenaire esquiva sans problème. Ils n'étaient cependant pas donnés de façon convaincante. Ils était faibles et peu précis: je retenais clairement mes coups. D'ailleurs, le chef de la bande le remarqua à haute voix. Commençant alors à m'encourager mentalement à donner plus, j'entendis Geleerde lui répondre et soudainement s'attaquer à l'homme armé d'un sabre. Aussi surprise que lui, je vis le concerné agir bizarrement et lâcher son arme.

Je découvris alors une nouvelle capacité de ma partenaire. Celle-ci me fit un signe, et je n'attendis pas pour courir vers Yashima et l'éloigner du conflit pour l'amener vers son fils. Instantanément, ils se prirent dans les bras, heureux d'enfin être réunis, criant leur nom respectifs. Mais les réjouissances furent de courtes durée. Un élément que j'avais tout à fait oublié ressurgit sur le trio que nous formions: Seiji avait retrouvé sa faculté de mouvement et s'était jeté sur nous. Répondant aux réflexes de combattante que j'avais acquis depuis toute ses années, je pris instantanément la mère et le fils et sautai de la branche d'arbre sur laquelle nous étions, une seconde avant que celle-ci ne soit broyée par le poing colossal de la bête.

Une fois sur le sol, je me plaçai devant la famille, avec l'intention claire de la protéger, et vis Seiji se relever. Son regard était noir. Il n'avait pas du tout apprécié le contre-temps que je lui avais offert. Et maintenant, il allait me le faire payer. Je criai à Yashima.

Eloignes-toi avec Ryô, maintenant !

La mère me regarda étonnée, avant de prendre son fils par la main et de courir dans la forêt. Je me concentrai alors pour amener du chakra tranchant dans mes bras, et fonçai à l'assaut du colosse. S'il avait l'avantage de la force, j'avais celui de la vitesse. La série de coup qui s'ensuivit de la part de l'ennemi fut difficile à esquiver, mais aucun d'entre eux ne fit mouche. Bénéficiant d'une ouverture je frappai une fois sur le flanc, ce qui lui fit cracher un peu de sang. Il répliqua en un revers de bras. J'eus juste le temps de composer les signes de la permutation avant de me faire toucher par l'attaque. Au moment de l'impact, je changeai ma place avec un bout de bois, qui éclata sous la force du coup.

Je réapparus sur une branche, et n'attendis pas pour sortir de ma sacoche une foule de kunaï auxquels étaient accrochés des petites bourses. L'attaque qui valut mon ordre à Yashima était prête à être utilisée. Je les lancée en rafale sur Seiji qui les dévia de la main, formant au final une sorte de nuage avec le contenu des  bourses : des parchemins explosifs.

Contrôlant d'un coup d'œil que mon allié était assez loin, je lançai alors un parchemin explosif, qui exlosa sur l'ennemi. Restait à constater les effets de mon attaque.


- L'ennemi n'avait plus d'otage -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Jeu 23 Juin - 17:59









Shinishi désormais inapte au combat, la louve s'était jetée ventre à terre vers Elizabeth, tandis que Sakura, s'empressa d'attaquer Seiji l'hybride. Si elles pouvaient mettre hors de combat leurs deux ennemis, il ne resterait plus que Gakona.


Tsh !


Une seconde d'inattention de la part de l'indomptable fut suffisant pour Elizabeth afin de l'attaquer d'un coup de poing furieux au visage. Du sang perlant sur sa lèvre inférieure, Geleerde fusilla du regard son adversaire du jour. Répliquant aussitôt par une rafale de poing puissant, avant de lui offrir un crochet de gauche judicieusement placé, elle lui adressa un sourire provocateur. Malheureusement, durant l'attaque, l'érudite pouvait sentir ses forces s'affaiblir : la transformation en la fleur de cerisier lui puisant bien trop d'énergie. Une perle de sueur roula le long de sa tempe gauche, jetant un regard meurtrier à l'ennemi. Geleerde n'avait pas le choix.

Au même instant Elizabeth l'éloigna d'elle en utilisant ses capacités lié au vent. L'élue de Seika se vit reculer de plusieurs mètres, non loin de sa coéquipière qui se trouvait sur une branche d'arbre.


ça se complique.


Impatience, la sœur de Naru revint aussitôt à la charge vers Geleerde. Toutefois, lorsque la fleur de cerisier lança les premiers parchemins explosifs, l'hybride vit là une occasion de faire coup double. Usant aussitôt de ces capacités d'attraction sur Elizabeth, cette dernière, surprise, se voit incapable de contrôler son corps pendant quelques secondes, se rapprochant beaucoup plus vite qu'elle ne l'avait prévu de la louve. Profitant de cela, Geleerde bondit vers elle et planta ses crocs dans la gorge de son adversaire. Hurlant de douleur, elle la repoussa immédiatement en provoquant une onde de choc, avant de se tenir le cou à l'aide de ses mains, tentant de retenir le flux sanguin.

Au même instant, l'érudite effectua une acrobatie pour rejoindre son alliée, sur la branche de l'arbre. Analysant rapidement la situation, elle hurla :

- Sakura ! Il faut en finir ! MAINTENANT !


Lorsque la fleur de cerisier projeta son dernier parchemin explosif vers Seiji, Geleerde se mit à utiliser une nouvelle fois son don d'attraction pour mener Elizabeth aux côtés de l'homme tigre, avant de pousser son habituel hurlement, permettant de paralyser leurs ennemis communs.

L'attaque de Sakura, combiné aux capacités de Geleerde, devait avoir porté ses fruits. Les membres désormais engourdis, Seiji et Elizabeth subiraient les dégâts de plein fouet.

Hélas, la fatigue revint de nouveau dans le corps de la louve : elle savait qu'il n'était plus possible de conserver cette transformation maintenant. Elle ne voyait que d'autre choix que de reprendre sa forme originelle, révélant un canidé au pelage ivoire, aux côtés de la véritable Sakura.


Avaient-elles réussies ?








Dernière édition par Geleerde le Lun 12 Sep - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Dim 26 Juin - 10:10



- Rage de vaincre -

Le dernier parchemin que je lançai se fit en même temps que le cri de Geleerde. Je sursautai à sa voix, mais heureusement, j'avais lancée une petite seconde avant, ce qui fit que mon tir fut précis. Il  provoqua une énorme explosion. Je mis mes mains devant les yeux pour me protéger des éventuels projectiles, avant d'attendre le résultat. Un petit regard à ma partenaire le temps que la fumée se dissipe me fit constater qu'elle avait arrêté sa métamorphose. Cela faisait longtemps qu'elle avait été sous cette forme et je ne savais pas quelle était l'énergie que cela lui demandait. Quoiqu'il en soit, je supposai qu'elle avait atteint ses limites. Elle prit alors la forme d'un canidé, ce qui me surpris quelwues secondes avant que je ne me rappelle que lors de notre combat dans la grotte, elle avait déjà fait appel à ce pouvoir.

SEIJIII, ELISABEEEEEETH !!!


Mon regard se braqua en bas pour voir Gakona les yeux écarquillés devant l'état de ses amis. Ces derniers étaient blessés et couchés par terre, des brûlures recouvrant leur corps. Du haut de mon perchoir, j'en profitai pour vérifier si Yashima et Ryô m'avaient écoutée. Je ne les aperçus pas, et comme Gakona était présent, sans otage cette fois-ci, je fus donc soulagée de les savoir éloignés du conflit. Je leur expliquerai tout après. Je descendit de la branche et déclara.

Gakona c'est fini. Rends-toi !

Le chef de la bande s'énervait de plus en plus. Il braqua ses yeux dans notre direction et constata que cette fois, la vraie Sakura était clairement indiquée. Son visage afficha petit à petit un sourire, mais qui relevait plus de la folie et de l'euphorie que de la raison. Un petit rictus se fit entendre, devenant de plus en plus fort

Me rendre ? ME RENDRE ??? HAHAHAHAHAHA


Il attrapa le sabre de Shinishi et fonça sur moi avec une telle rage que je pus que parer son premier coup en plaçant mon bras devant moi. Celui-ci reçut une belle entaille qui m'arracha une grimace et un petit gémissement. Mon adversaire n'était plus le même, ses yeux étaient injectés de rage, ses dents étaient serrés. La perte de la seule petite équipe qu'il s'était constitué en une année, la perte de la confiance de sa famille dans les villages marchands, tout cela le rendait fou.

TU VAS CREVER !!!

Plus l'échange avançait, plus je voyais que ces coups étaient forts. Ils étaient peu précis, mais d'une grande intensité. Après quelques secondes où je ne fis qu'esquiver ce que je pouvais, je profitai d'un coup horizontale pour me baisser et contre-attaquer directement. Mon poing serrait frappa sa joue. J'y avais concentré un peu de chakra, mais avait délibérément limiter la dose pour ne pas le tuer. Gakona vola contre un arbre et lâcha son arme qui alla se planter un peu plus loin, avant de sombrer dans l'évanouissement.

Mon bras droit saignait, et j'avais quelques coupures à la joue. Essoufflée, je laissai redescendre l'adrénaline, avant qu'une douleur ne parcourt mon corps. J'avais bien résisté au poison jusqu'à maintenant, mais celui-ci avait continué à agir. Je tombai à genoux, me retenant avec mon bras gauche. Le combat semblait terminé...


- Pour la deuxième fois, je parvenais à l'arrêter. -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Dim 26 Juin - 15:44







La fleur de cerisier et l'indomptable ressortirent finalement vainqueurs de cette bataille, non sans mal. Sakura avait mis hors d'état de nuire le chef de la bande et le corps de ce dernier gisait désormais à même le sol, totalement évanoui, comme le reste de son équipe. A cela, la louve reprit enfin forme humaine, rejoignant sa coéquipière.

La fatigue pouvait clairement se faire sentir pour nos deux héroïnes du jour, mais elles ne pouvaient s'arrêter maintenant. Sortant une corde de l'une de ses sacoches de cuir, Geleerde s'attarda sur les corps de leurs ennemis, afin de les attacher les uns avec les autres, par sécurité, hormis Gakona, qu'elle accrocha à la souche d'un arbre. Désormais face à lui, elle se pencha vers sa direction : après tout, elle avait une mission à accomplir et seul Fang ne s'était pas montré depuis sa filature. Avait-il quitté le groupe ?

Cela serait fort problématique pour la louve... Poussant un soupir résigné, elle retourna auprès de son alliée et inspecta rapidement du coin de l’œil, les blessures de la fleur de cerisier. Portant une main en guise de soutien à l'élue pour l'aider à se relever, elle ajouta entre deux souffles :  


- Comment te sens-tu ?


Depuis leur dernière rencontre lors de l'attaque des Capitales, la louve n'avait eu aucune nouvelle de Sakura. La savoir en vie, ravit intérieurement la demoiselle qui pu clairement sentir la force de sa coéquipière, qui semblait bien plus puissante qu'auparavant. Il est vrai que bien des mois étaient passés depuis... Relevant la tête, Geleerde sonda les lieux à l'aide de ses sens, cherchant à détecter l'éventuelle présence de l'enfant et de la mère, mais rien ne semblait indiquer qu'ils étaient dans les parages : sans doute étaient-ils retournés au village le plus proche.


- Gakona semblait bien te connaître... Que s'est-il passé exactement ?


Se rendant compte rapidement qu'il n'était probablement pas l'heure aux explications, elle lui accorda un fin sourire confiant et sincère, tout en lui donnant une légère tape derrière l'épaule, avant d'ajouter :


- Beau travail.









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Jeu 7 Juil - 10:16



- Révélation -

Pendant que ma coéquipière s'assurait que l'ennemi ne puisse plus répliquer du tout, je crée un clone et m'allongea. Le poison ne pouvait plus attendre plus longtemps et devait être enlevé, malgré sa petite puissance. Je ne savais pas les effets de ce produit, et il se pouvait que j'en ressente plus d'effet à long terme. Et de toute manière, ce genre de chose n'était jamais bon à garder. Me tenant alors au pousse d'herbe qui rencontrèrent ma main, je tentai de supportai au mieux la douleur que c'était de se faire retirer le poison. Heureusement, il n'y en avait pas beaucoup, et quelques minutes suffirent à mon double pour tout retirer.

Une fois sa besogne terminé, je le remerciai d'un sourire et d'un signe de la tête avant qu'il ne disparaisse et que je ne me redresse en position assise. Geleerde avait fini d'attacher la bande de Gakona, et me proposait sa main pour me relever. Avec un sourire satisfait, je l'acceptai et me remit debout.

Je me sens bien, ne t'inquiète pas pour moi. Approche-toi, je vais soigner tes blessures.

J'en avais aussi, mais depuis que je connaissais la médecine, je m'étais habituée à m'occuper de celles de mes amis avant. J'approchai ma main de sa lèvre juste après qu'elle m'ait demandé mon lien avec Gakona et m'ait félicitée pour le combat. Un chakra vert apparu et soigna progressivement sa petite plaie. Pendant la manœuvre, je lui répondis calmement.

Oh, tu sais, je n'ai pas fait grand chose, et sans ton aide, je n'en serais pas sortie aussi bien. Merci beaucoup d'ailleurs.

Je retirai mes mains pour l'examiner, mais elle n'avait aucune autre blessure qui nécessitait mon intervention. Je m'appliquai donc à soigner les miennes. Posant ma main sur mon bras, je continuai.

Pour Gakona, ça remonte à une année environ. Je l'avais rencontré dans un village marchand avec une autre élu. Il était en train de voler un pauvre homme agé avec trois autres complices. Quand on les a stoppés, on s'est rendue compte que c'était quatre fils qui volaient leur père sans arrêt car il ne voulait pas leur céder le magasin. Après discussion avec lui, il a accepté de leur apprendre, et tous ont accepté de faire des efforts pour qu'une collaboration naisse. Tous sauf...  

Un regard sur le chef de la bande suffit largement à faire comprendre qui a résisté et recoller les bouts de l'histoire ensemble. Changement ma technique de soin d'endroit, je conclus.

Gakona m'a promis qu'on se reverrait, et ce jour-là, je n'y ai pas prêté beaucoup d'attention... je ne pensais pas qu'il irait aussi loin...


J'entendis un petit ricanement à la fin de ma phrase. Il venait de Gakona.

Il ne faut jamais me sous-estimer, tu devrais le savoir petite garce.

Je tournai la tête vers lui et découvrit un sourire narquois.

Je suis étonné que tu te souviennes d'autant de chose, mais au moins, si je n'ai pas pu te faire payer tes actes personnellement, j'ai au moins eu une compensation.

Il laissa planer le suspens quelques secondes avant de lâcher sur un ton triomphant.

Tes petits protégés du village marchand... mon équipe et moi-même les avons tous tués.


- Disait-il vrai ? Je n'en savais rien -




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Ven 22 Juil - 9:48







- Ah, ça n'est pas la peine de me s-...

L'hybride ne pu terminer sa phrase, que Sakura s'occupait déjà de sa plaie. La louve possédait sur elle nombreuse plante médicinale, permettant de soigner ce genre de chose et s'occuper d'elle-même, n'aurait donc pas été un réel problème. Il fallait cependant admettre que la fleur de cerisier restait tout de même bien plus apte qu'elle, pour ce genre de manœuvre. Se laissant donc faire, l'indomptable écouta attentivement les paroles de sa coéquipière, fronçant légèrement les sourcils, en attendant ses explications.


- Je vois. Une vengeance futile et personnelle, hein.


Dans un soupire, Geleerde s'écarta doucement de son alliée, inclinant brièvement la tête en signe de remerciement. La fin de cette histoire aurait pu se terminer ainsi, mais le destin, parfois joueur et taquin, en décida autrement... Lorsque la voix de Gakona vint à leurs oreilles, la louve se retourna aussitôt vers lui, surprise de le voir déjà reprendre pleinement conscience. Comment pouvait-il oser ?! Serrant les dents lorsqu'elle entendit la fin de la sentence, l'indomptable se rua instinctivement telle une furie vers l'ennemi, l'attrapant par le col, son visage à quelques centimètres du sien.

- Ose répéter ce que tu viens de dire...

A cette réaction, Gakona éclata d'un grand rire gras et nauséabond dont la louve rétorqua d'un sourcil dédaigneux. Il semblait étonnement confiant. Blufferait-il ? S'il comptait jouer à ce petit jeu avec l'érudite, il s'aventurait vers un chemin bien sinueux.

- Ecoute moi bien. Je détiens à l'heure actuelle, l'une de tes protégées. Si tu ne veux pas que je lui fasse du mal, tu vas devoir gentiment répondre à mes questions et celles de mon alliée... Entendu... Gakona ?

Le ton de la louve reste glaciale et imperturbable. Bien-sûr qu'elle n'avait pas oubliée que la sœur de Elizabeth était actuellement à sa merci, dans l'une des grottes non loin d'eux. Sans doute sera t-elle un avantage de taille, pour faire basculer la balance du bon côté ?





Citation :
Oh wow, si je m'attendais à ça ! Quelle retournement de situation, ma louloute~ Je ne vais pas développer plus ce post, je te laisse continuer ton idée J'en profiterais peut-être pour compléter avec un bout de mon BG, mais je te laisse la priorité~ ENJOIE !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Mar 26 Juil - 14:41



- prolongement -




Cette déclaration eut l'effet d'un coup de tonnerre en moi le mot "tués" que Gakona avait lâché avec fracas, ne cessait de me marteler l'esprit. Le chkra soigneur que je faisais aller sur mon bras pour guérir mes blessures s'arrêta de lui-même. Mon visage prit un air étonné alors que Geleerde réagit au quart de tour pour menacer Gakona. De mon côté, je ne bougeai pas. Avait-il énoncé la vérité ? Mais dans ce cas, pourquoi me l'annonçait-il ? Quel intérêt avait-il à le faire ?

Le pire, c'est que maintenant, je le croyais capable de le faire. Cet homme n'était pas n'importe, et il pouvait aller loin pour s'offrir ce qu'il désirait. Et là, ce qu'il désirait c'était me voir souffrir, voire pire... Shiro avait disparu depuis l'époque où ensemble nous avions stoppé ses ambitions, et de ce fait, je restais l'unique responsable sur laquelle il pouvait se venger. Il y a encore quelques jours, je n'aurais pas prêté  une si grande attention à son discours, mais avec ce qui venait de se passer, je ne pouvais plus être sûre de rien.

Lorsque ma partenaire affirma avoir en sa position l'une des membres de l'équipe de Gakona, celui garda une sourire narquois, défiant l'autorité de l'hybride. Un petit ricanement vint appuyer ce sentiment d'assurance et de supériorité qu'il ressentait pleinement à présent.

Tu veux parler de Naru ? Tu parles d'un membre, elle ne servait à rien. J'en ai rien à foutre que tu l'aies interceptée, ça ne m'étonne pas le moins du monde. Fais-en ce que tu veux...

Encore plongée dans mes pensées, je ne pus m'empêcher de m'approcher de Gakona rapidement, à le prendre par les épaules, quitte à un peu bousculer l'hybride, et de le secouer contre l'arbre vers lequel il était attaché.

DIS-MOI QUE TU MENS, ORDURE, DIS-MOI QUE TU MENS !!


Gakona afficha un regard étonné un bref instant, avant de rire de plus belle.

Voilà ce que je voulais voir, ce visage qui souffre, cet air abattu, ce regard perdu. Apparemment, quelques sacrifices n'ont pas été vain pour jouir de cet instant délicieux. Je ne mens pas ma chère, mes frères et mon père ont payé pour toi, quel dommage non ?


Au comble de la colère et de la culpabilité que je ressentais, je ne pus que me soulager en le frappant fortement avec mon poing. Puis, respirant bruyamment sous l'émotion, je restai immobile, avant de m'éloigner et d'aller m'asseoir dos à un arbre, à quelques mètres. Je me pris la tête entre les mains. Que devais-je faire maintenant ? Qui devais-je croire ? Je me mordillai les lèvres pour ne pas crier, mais quelques larmes s'échappèrent, accompagnées de quelques gémissement trahissant l'immense bouleversement qui se déroulait en moi.


- L'histoire n'allait pas s'arrêter là-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Jeu 28 Juil - 18:29






Comme l’espérait Gakona, la fleur de cerisier avait réagit brutalement à sa remarque. Laissant sa place à sa compagnonne du jour, elle ne la retiendrait pas de secouer à son tour sauvagement l’homme. Son regard réprobateur suffisait à lui faire comprendre qu’elle ne compptait pas laisser cette histoire ici. Dans un soupir, la louve accepta que sa filature soit désormais compromise : sa priorité désormais, devait de venir en aide à l’élue de Seika. Voir son alliée dans un tel état, provoqua en Geleerde, un sentiment d’injustice pour celle qui avait sauvé Chikai par deux fois. Crachant son amertume envers l’ennemi, elle se tenait droite devant lui

- Peut-être que tu te fous de cette gamine, Gakona, mais sa sœur, aura sans doute un autre avis sur le sujet.

A ces mots, l’indomptable s’approcha d’Elizabeth, la réveillant aussitôt d’une claque sur le visage. Son regard se durcit, tandis que la jeune femme repris subitement conscience de la situation :

- Je détiens ta sœur. Si tu veux la retrouver en un seul morceau, je ne te conseillerais que trop bien de coopérer avec nous.

L’érudite lui explique rapidement la situation, non sans en rajouter un peu plus, afin de la contraindre à accepter. Cela porte en effet ses fruits, puisque le regard d’Elizabeth, au départ furieuse, prend très vite une expression de terreur et d’inquiétude. Se tournant vers Gakona, elle hurla de désespoir :

- Je t’en prie, dis-leur ce qu’elles veulent savoir ! Je… Ma sœur est tout ce qu’il me reste… Tu… Tu ne peux pas te montrer aussi égoïste ! Ne nous considères-tu pas comme tes propres filles ?!

Le chef finira t-il par accepter ou continuera t-il de refuser ?








Dernière édition par Geleerde le Lun 12 Sep - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3300
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Dim 31 Juil - 21:24



- Promesse -


Pendant le laps de temps ou ma partenaire négociait avec une des acolytes de Gakona j'étais parvenu à me calmer, ou du moins à mieux contrôler mon esprit. J'avais eu un moment de panique indigne d'une ninja, c'était honteux. Mais au lieu de me le reprocher, car j'avais déjà trop ressenti de culpabilité envers Yashima et son fils aujourd'hui, je me forçai à mettre cet odieux écart de côté et à me reconcentrer sur ce qui se passait devant moi. J'entendis la prisonnière supplier Gakona d'abdiquer pour sauver celle que détenait l'hybride. Je compris alors que Geleerde se servait de cette capture pour faire pression. Allait-ce suffire ? J'en doutais.

Gakona défia du regard l'hybride un instant avant de soupirer aux parole d'Elizabeth. Elle avait bien servie jusqu'à maintenant, elle s'était faite manipulée comme une marionnette, s'en était plaisant à voir. Il regarda la pauvre guerrière d'un œil satisfait.

Tu sais quoi, tu me plais bien Elizabeth... tu es jeune innocente, et tellement naïve...

Qu'Est-ce que tu veux dire ? demanda peureusement la concernée

Gakona émit un petit rictus avant de rire aux éclats pendant que je me levai.

Tu crois vraiment que je t'appréciais toi et ta sœur ? Deux gamines avec un mental si enfantin ? laisse-moi rire. Vous n'étiez bonne qu'à servir mes intérêts grâce à vos dons. Vous les avez mis à ma disposition sans même vous demander ce que vous faisiez. J'avais juste à jouer le père adoptive accueillant et c'était tout. Franchement trop facile

QUOI ?? ESPECE DE...

CA SUFFIT GAKONA ! criai-je

J'en avais assez entendu. Les poing serrés et la tête baissée, j'avais du mal à contenir ma colère. Comment pouvait-il y avoir des civils aussi horribles. Je ne pouvais plus supporter tous ces actes. Je relevai les yeux et le fixai avec tout le mépris que je ressentais à son égard. Il le soutins sans problème, esquissant même un mouvement de confiance et un sourire.

ça ne sert à rien de te demander quoique ce soit désormais. Quelle que soit ta réponse, je ne pourrai te faire confiance. Les pourritures dans ton genre sont prêts à n'importe quoi.


Je fis quelques pas dans sa direction en l'entendant répliquai.

Tu es clairvoyante Sakura. ça m'étonne...

La ferme...

Je simulai vouloir le frapper une nouvelle fois, mais visai la zone de l'arbre au dessus de sa tête. Il fit un mouvement d'esquive par réflexe, surpris de l'action. Ma main s'enfonça de quelques centimètres dans le végétal et resta ainsi. Je plantai mes yeux dans ceux de Gakona avant de déclarer d'un ton sec et déterminé.

Sache que j'irai moi-même vérifier tes dires. S'il s'avère que tu as dit la vérité, alors je m'arrangerai pour que le royaume des morts ait pour la première fois la visite d'un civil. J'espère que c'est clair...


- Qu'était-il réellement advenu de la famille du village marchand ? -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   Lun 12 Sep - 18:44






La situation agaçait au fur et à mesure l'hybride de Seika. Elle ne voulait plus entendre ce chien de Gakona prononçait un seul mot, tant son discours la fatiguait. Ce fut également le cas de notre fleur de cerisier, qui ne se gêna pas pour le menacer à son tour. Une fière élue au caractère bien trempé, une alliée précieuse pour le sombre avenir que subirait bientôt Kosaten...

- Ne lui accorde pas plus de ton temps, Sakura.

D'un simple geste, sa main se posa de nouveau sur l'épaule de la jeune femme, afin que cette dernière concentre son attention sur elle. La priorité de sa compagnonne était désormais de vérifier les dires de ce Gakona et l'hybride savait qu'elle devrait faire vite : car si son ennemi disait la vérité... Le pire était à imaginer.

- Je m'occuperais de l'emmener aux autorités de Seika, le temps que tu ailles voir par tes propres yeux si ses propos sont véridiques ou non. Je te demanderais juste de me tenir informée dès que tu le pourras.

Certes, l'idée de laisser Sakura aller seule vers ce qui pourrait être un piège déplaisait à l'érudite, mais elle avait foi en cette ninja. De plus, elles ne pouvaient décemment pas emmener Gakona et sa bande, au risque qu'ils s'échappent. Il fallait donc faire un choix.

- ... Sois prudente.

Et ce choix avait déjà été fait.






NB Saku:
 

NB correcteur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Gakona le retour [geleerde]   

Revenir en haut Aller en bas
Gakona le retour [geleerde]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.