Partagez | .
Inconscient à Chikaï
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Inconscient à Chikaï    Dim 14 Fév - 18:34



- On a besoin d'un médecin -

Ce rp est dans la période des catastrophes naturelles, car il se passe dans la même journée qu'un autre rp incluant ces catastrophes.

Depuis les catastrophes naturelles, j'avais dû quitter ma maison à Tokonatsu, complètement ravagée par les éboulements. Comme des milliers d'autres personnes, j'avais migré vers la capitale, dans l'espoir d'y trouver de quoi me loger. Par chance, j'étais tombée sur Yashima qui revenait d'avoir fait les courses avec son fils Ryô. Je lui avais expliqué la situation, et elle m'avait spontanément proposé de venir vivre à la maison le temps que je retrouve une bonne situation et que les catastrophes s'arrêtent. Ainsi, j'avais un répit.

Pour la remercier, je m'étais chargée des courses et du ménage avec son aide, pour qu'elle ait du temps pour elle. Aujourd'hui, il fallait remplir le garde-manger et je fus donc envoyée avec une liste de commission dans un magasin proche de chez elle. Sans rechigner le moins du monde, je me mis en route.

C'est alors qu'avant que j'atteigne le bâtiment, mon regard s'arrêta sur un homme qui agissait bizarrement. Plus précisément, il semblait un peu stressé, ni ce n'est paniqué, et accostait les gens qu'il pouvait. Je l'observai quelques secondes avant que ses yeux ne croisent les miens et qu'il ne s'approche de moi. Me montrant mon épaule droit où se trouvait mon sceau, il me demanda la voix tremblante.

Vous êtes une élue ??  

Me tournant franchement en face de lui, en levant un sourcil, je répondis par l'affirmative. Il enchaîna sans attendre.

Est-ce que vous savez soigner ??

De plus en plus intriguée, je tentai d'en savoir plus.

Oui. Il y a un problème ?

Je le vis pousser un long et bruyant soupire de soulagement avant de me prendre le bras et de simplement me dire.

Oui, il y a un blessé, suivez-moi !

Je me laissai faire, fronçant les sourcils et le suivit dans sa course. Elle nous mena quelques rues plus loin, slalomant entre les habitants de Chikaï et il m'expliqua à la hâte.

Un homme est inconscient, et je n'ai pas la force de l'emmener à l'hôpital, j'ai peur pour lui et vous êtes la première soigneuse que je croise.

Nous arrivâmes enfin vers le blessé que l'homme avait tant bien que mal écarté de la foule. Je n'attendis pas avant de m'agenouiller à ses côtés et de l'examiner. Son front était chaud et son pouls était un peu plus faible que la moyenne, sans être alarmant.

Alors ?

À première vue, ses jours ne sont pas en danger, il semble juste être en état de faiblesse. Laissez-moi faire.

Je fis un enchaînement de signe avec les mains, qui eut le don de faire lever un sourcil à l'homme à côté de moi, et un chakra vert entoura mes deux membres.

Qu'Est-ce que c'est ?

ça s'appelle la paume mystique, c'est une technique de soin mineure. ça suffira dans notre cas.

J'appliquai mes mains sur la tête du blessé pour soulager la fièvre que j'avais constatée et redonner de l'énergie au corps. Je restai dans cette position quelques minutes, puis arrêtai. Le blessé devait normalement bientôt se réveiller.


- On n'est jamais tranquille  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Lun 15 Fév - 10:02

Lentement, il commençait à reprendre ses esprits, à refaire surface. Il soupira longuement en essayant de bouger ses membres endoloris. Il réussit à arquer ses bras de façon à poser ses paumes sur le sol. Il essaya de se redresser avec lourdeur, sa tête lui faisait toujours un mal de chien, il sentait une gène au niveau de son nez. Il tenta d'ouvrir les yeux, la lumière ambiante lui fit les refermer en un instant. Il se laissa retomber sur le sol, à plat ventre, et fit un effort dans un râlement étouffé pour se retourner sur le dos. Il amena l'une de ses mains à sa tête pour se la tenir. De son nez du sang avait coulé et séché.

D'une voix éteinte et mal articulé il dit :

" - Bordel, il c'est passé quoi ?
Aaaah ! Ma tête."


Cette phrase résonna plusieurs fois dans sa tête, lui lançant des douleurs semblable à des lames qu'on lui enfonçait, bien que cela le faisait moins souffrir qu'avant son réveil.

Il ré essaya d'ouvrir les yeux à nouveau, plus lentement, laissant d'abord un mince filé de lumière atteindre son iris, puis il les ouvrit de plus en plus grand jusqu'à les avoir totalement ouvert, pourtant sa vision restait vague et flou. Il distinguait du monde autour de lui, une petite foule agglutinait à le regarder, mais aucun visage, quelqu'un semblait juste à côté de lui mais hormis une tâche rose il ne distinguait rien.

Il avait toujours l'impression de brûler, bien que le thermostat avait pas mal chuté pour revenir à des températures vivables. Son mal de tête lui renvoyait en résonance chacune des paroles que la foule pouvait dire à un volume vocal un peu trop important. Ses membres lui paraissait toujours être mou et flasque, incapable réellement de se raidir et de lui permettre de se déplacer. Mais bordel, qu'est ce qui lui arrivait ?

Combien de temps c'était il écoulé ?

Ses yeux commencèrent à se réhabituer, il réussit à distinguer de mieux en mieux les gens autour de lui, la personne à côté de lui apparaissait clairement. Elle était agenouiller à côté de lui, les mains sur les genoux, habillait d'un étrange vêtement rouge, une chevelure mi longue rose. Étrange personnage qu'était cette dame. Il tourna la tête pour mieux la voir et lui sourit. Les traits de son visage était encore imprécis, mais finirait par faire surface.

Il plaça l'une de ses mains sur les mains de la demoiselle, et d'une voix un peu plus clair et moins granuleuse :

" - J'crois que je t'en dois une, merci."

Il détourna le regard, observant un peu plus la foule en soulevant avec difficulté sa tête, il y trouva l'homme qui l'avait aidé, son visage n'était pas clair et ne l'avait jamais été. Mais il pensait bien possible que ce soit cette homme.

" - Toi aussi, merci mec."

Il laissa retomber sa tête contre le sol, un petit choc se fit entendre et il se fit mal à l'arrière du crâne, malgré tout la douleur n'était pas celle du choc, mais celle de l'écho interminable que sa tête lui faisait entendre. Il soupira.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 19 Fév - 9:54



- le réveil -


L'homme et moi attendîmes quelques minutes avant d'entendre le blessé soupirer. Durant ce laps de temps, je repérai le sceau qui ornait son omoplate. Je sus donc que j'avais en face de moi un élu du même royaume que moi. Ce qui m'intrigua d'autant plus de le voir dans cet état. S'était-il battu ?

Ah ? réagit l'homme, apparemment impatient du réveil du blessé

Moi ça ne m'étonnait pas. Je savais ce que j'avais fait, et donc le voir bouger n'était que la suite logique des choses. Je le surveillai tout de même pour ne pas qu'il fasse un faux mouvement et n'aggrave son cas. Je l'observai tenter de se relever, mais vit très vite qu'il était encore trop tôt. Réagissant au quart de tour quand je constatai que se bras allait lâcher, je le rattrapai en placant mon bras au niveau des épaules, juste avant que sa tête ne touche à nouveau le sol.

N'allez pas trop vite, vous êtes encore faible.

Puis, il tenta de se retourner, et je l'aidai à le faire, toujours en le soutenant d'un bras. Il se plaignit d'un mal de tête et je constatai à ce moment qu'il avait saigné du nez. Il ne fut pas nécessaire d'intervenir car le liquide rouge ne coulait plus et à première vue, rien n'était cassé.

Vous êtes à Chikaï et cet homme vous a retrouvé inconscient.

Je montrai du doigt celui qui était venu me chercher. Il offrit un sourire au blessé. Celui-ci ouvrit les yeux gentiment, à son rythme, et je pris la patience d'attendre qu'il les ait ouverts complètement. J'attendis également qu'il réalise la situation. Puis il nous remercia tout les deux. L'homme à côté de moi bredouilla.

Euh... de rien héhéhé...

Il n'y a pas de quoi, c'est normal renchéris-je avec un sourire.

Puis avec le bras qui le soutenait, je le redressai et le maintint assis. C'était plus confortable pour lui après ce qui lui était arrivée. Je le fis lentement, qu'il s'habitue au changement de position, d'horizontale à verticale, et ainsi lui éviter un vertige. Pendant la manœuvre, je lui demandais.

Vous vous rappelez de ce qui s'est passé avant que vous ne perdiez connaissance ?

Une fois totalement redressé, je l'appuyai contre le mur de la maison qui nous surplonbait, car mon bras commençait à fatiguer.


- Il était de Seika, comme moi -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 19 Fév - 17:47

Ses yeux s'étaient refermés, la douleur encore présente lui donnait l'envie de rester couché et de ne surtout pas bouger. Il l'aurait fait avec plaisir, mais il sentit une chose sous son aisselle le soulever dans les airs, le changer lentement de position. Qu'est ce que c'était ? Il essaya de se concentrer un instant sur ce que ça pouvait être, et en ouvrant les yeux il reconnu l'avant bras de la demoiselle. L'avait elle mit il y a longtemps ? Il n'avait absolument rien sentit, obnubilé par sa faiblesse momentanée. Elle semblait vouloir qu'il se relève, soit après tout elle l'avait certainement aidé.
Il aida le mouvement en appuyant ses deux mains contre le sol, le mouvement fut lent et peu glorieux, l'aide de la demoiselle avait été d'un grand secoure. Lorsqu'il finit assis, sa tête ballotta de gauche à droite quelques secondes sans qu'il ne puisse vraiment la stopper, il avait l'impression que ses vertèbres étaient molles et inaptes à soutenir le poids de sa tête. Mais son crâne ne se détacha alors elles devaient l'être.

Elle lui posa une question, une question simple qu'il prit quelques instants à comprendre, les mots sonnaient comme lointain, comme faux et sans sens. Et pourtant ils résonnaient encore et encore dans son esprit, jusqu'à ne plus former qu'une vague phrase où chacun d'entres eux avaient changé de place avec les autres. La guérisseuse l'aida à le tirer vers l'un des murs, il suivit lentement, ses membres bougeaient sans grandes volonté de sa part, un mouvement mécanique et automatique, un petit truc qu'il avait gardé de l'autre monde, après les combats bien trop violents et destructeurs, on venait l'aider à se mettre dans de telle position. Il ne se rendit pas réellement compte qu'il rejoignait un mur jusqu'au moment où elle le déposa contre. Il sentit la fraîcheur du mur, tapis dans l'ombre de la maison en face, ce qui eut pour effet de soulager plus sa température, il laissa sa tête partir en arrière jusqu'à ce que son crâne s'arrêter contre les briques.

Une fois à cette endroit elle le lâcha et resta à ses côtés. Elle attendait une réponse, ça il le savait. Mais il avait toujours du mal à assimiler la question, il fit un effort pour en comprendre la signification, sélectionnant certains mots pour en retirer une question logique et cohérente. Il recensa ses pensées afin de trouver la réponse, de quoi se souvenait il ? C'était assez éparse, il se souvenait clairement de la douleur, arrivée sans prévenir, et d'une chambre, de la chambre dans laquelle c'était arrivé. Il se souvint alors de l'auberge et de la jeune femme. Et le plat, celui qu'ils avaient mangé ensemble, ce foutu plat qui l'avait peut être empoisonné ! Il se souvenait de la demoiselle, ses cheveux, son regard et son sourire, mais il n'arrivait plus à mettre un nom sur ce visage. Il c'était réveillé alors qu'elle avait disparu, la douleur devenait trop forte, il avait besoin d'aide. Il se souvint être sortit de la chambre, avoir descendu les escaliers et avoir quitté l'auberge. Puis être tombé sur un homme, cette homme ici présent face à lui, qui l'avait aidé.

Il la regarda, fit quelques mouvements avec sa mâchoire pour préparer ses mots, et d'une voix presque normal mais lente il répondit :


" - Je ... Je crois me souvenir d'une douleur ... une douleur intense sortit de nul part. Putain oui !
Je me souviens d'une auberge, et d'une ... d'une jeune femme. Mais plus de son nom, de la ... de la femme je veux dire, de l'auberge non plus remarque. Je me rappels avoir déambulé comme un mort à travers elle, enfin l'auberge, pas la fille."


La douleur s'estompait peu à peu. Il pointa l'homme du doigts et rajouta :

" - Et j'me souviens vaguement de lui, son visage n'était pas très clair."

Les souvenirs revenaient tous à grande flaupé, ils n'étaient pas bien loin pensa t'il. Il avait un peu honte, ce n'était quasiment rien et il en était pourtant presque abattu. Ses pensées se stoppèrent lorsqu'il sentit un détail, sa gorge était sèche, il ne savait pas depuis combien de temps elle l'était, mais il le ressentait vraiment. Il essaya de lever son bras dans l'idée de mimer l'action de boire à une bouteille, mais son bras bougea lentement et sans grande force, il l'amena tout de même à sa bouche et mima faiblement l'action, dans le doute il dit :

" - Z'avez pas un truc à boire par hasard ?"

Il laissa retomber son bras vers le sol, un instant son sang se glaça, et il entendit un choc métallique lorsque la main d'acier atterrit sur le sol. Ouf il n'avait pas blessé celle qui l'avait aidé. Il la regarda dans les yeux, puis observa la petite foule autour en attendant qu'on lui offre une boisson fraîche ou une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mer 24 Fév - 22:18



- La partie sombre -

L'homme mit du temps à me répondre. Je ne relevai pas car je savais qu'il y avait toujours un moment d'adaptation dans ce genre de cas. Le blessé devenait revenir sur terre à son rythme, et ça pouvait durer longtemps des fois. Evidemment, avec Naruto, ce laps de temps n'existait pas, mais il était une exception. Ses facultés dépassaient simplement de loin la moyenne. Pour le citoyen lambda, c'était une autre histoire.

J'attendis donc bien patiemment que le blessé fasse son chemin et puisse enfin me répondre. Ces phrases étaient comme confuses et désordonnées. Il semblait énoncer les souvenir au moment où ils lui revenait, sans chercher à construire quelque chose de cohérent. Je me concentrai pour capter toutes les informations qui pouvaient être importante et tentai de les assembler. D'après ma première analyse, il a rencontré une femme dans une auberge, puis plus rien jusqu'au moment où apparemment il a quitté l'auberge en étant déjà dans un mauvais état. La cause du problème se trouvait alors malheureusement dans la partie oubliée du récit.

Le blessé demanda à boire et avant que je ne réagisse, l'homme à côté de moi me tendit une petite bouteille d'eau.

Tenez, j'en ai plus besoin.

Merci

Je la donnai au blessé. Si le blessé parvenait à l'empoigner, j'allais la lui laisser. Dans le cas contraire, j'allais lui faire boire moi-même, jusqu'à ce qu'il dise en avoir assez. Dans tous es cas, je donnai cette recommandation.

Buvez lentement.

Une fois le blessé rassasié je redonnai la bouteille à l'homme et posai ma main sur le sternum de l'homme.

La cause de votre état est dans la partie que vous avez oublié. Laissez-moi vérifier quelque chose.

En laissant passer un filet de chakra vert de ma main à son torse, je fis glisser mon membre doucement sur le torse de l'homme. Je fermai les yeux pour mieux sentir. Comme je n'avais aucune information, je soupçonnai que peut-être la fille en question y était pour quelque chose. Elle aurait très bien pu l'empoisonner ou lui faire ingurgiter quelque chose de dangereux. Il fallait vérifier.

Après quelques secondes d'examen, je pus déduire qu'aucun poison ne circulait dans l'organisme du patient. Je rouvris les yeux et m'expliquai sur mon acte, qui pouvait paraître un peu osé.

J'ai la capacité de détecter du poison dans l'organisme. Comme je ne sais rien sur la fille que tu as rencontré, j'ai préféré être sûre.

Je posai ma main sur sa tête pour vérifier sa température.

Vous avez encore pas mal de fièvre. Je vais tenter de la faire descendre. Pendant ce temps, essayez de vous rappelez le plus de chose à propos de cette jeune femme, de l'auberge ou de tout événement qui pourrait être important.

Sur ces mots, je réutilisai la paume mystique pour lui redonner de l'énergie et atténuer la douleur au niveau de la tête.


- Seul lui pouvait trouver la cause de son état-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Sam 27 Fév - 13:10

Il attrapa fermement la bouteille qu'on lui tendait, il l'amena lentement à sa bouche, refusant toute aide extérieur, il arriverait bien à boire sans peine espérait il. Il posa la bouteille sur ses lèvres et bu deux ou trois gorgée dans un laps de temps presque désespérant tant sa lenteur le déprimait. Comment en était il arrivé la ? Lui qui était autrefois incapable d'avoir une once de maladie, le voila misérable au possible. Bref, pas le temps de se lamenter. Il y a des choses plus urgentes à régler.

Elle me dit que la réponse à mon état était dans la partie que j'avais oublié. Il s'en doutait bien, pour qui le prenait elle ? L'un de ses abrutis de junkies incapable de se souvenir de leur propre prénom ? Boerf, il allait lui montrer qu'il pouvait s'en souvenir. Il ferma les yeux pour se concentrer, d'abord sur l'auberge. Son nom ? Impossible de s'en souvenir, pour dire vrai il n'y avait pas prêté attention, le nom de l'aubergiste ou du garçon de salle ? Hum ça aussi il n'en avait rien eut à faire. Il se souvint de la magnifique statuette du dieu phénix, élégante et forte, et de l'architecture, mais est ce qu'une damoiselle comme elle en avait quelque chose à foutre de l'architecture d'une petite auberge ? Elle n'était pas loin du marché, ça c'était sur, peut être pourrait il la retrouver plus tard, et y retrouver la jeune dame aux cheveux blancs ? Soudain l'éclair  de génie le frappa, Kachou. Son prénom était Kachou.

Il fut surpris et sursauta discrètement lorsqu'il sentit un contact sur son torse, il ouvrit légèrement les yeux pour apercevoir la jeune femme aux cheveux rose lui toucher de ses mains douces et délicates son torse. Il referma les yeux et sourit, cela faisait longtemps qu'une femme ne l'avait pas touché, il n'avait plus vraiment eut le temps ces derniers mois. Il profita de ces agréables secondes qui fut vite détruit par son explication sur ses facultés, elles étaient intéressante certes, mais elle retira alors ses mains et le sourire du fiévreux disparu. Il rouvrit les yeux et la vit apposer sa main sur son front. Elle lui demanda de ressasser encore ses souvenirs pour retrouver le plus détail pendant qu'elle continuait de le soigner. Soit, il ramena la bouteille pour en boire une nouvelle gorgée tout en fermant les yeux. Il laissa retomber son bras sur ses cuisses sans trop y prêter attention.
Ses souvenirs restaient encore un peu flou, mais il réussissait à calculer de plus en plus de chose, l'allure de l'aubergiste, la chambre, la salle de bain et l'eau froide qu'elle proposait pour son bien, Kachou . . .

Il sentit à nouveau le contact des mains de la guérisseuse, il ressentit une vague de chaleur monter en lui et son état s'améliora grandement, son mal de tête qui continuait à faire résonner chaque bruits dans son crâne avait presque disparut, son mal de ventre avait déguerpit et son état mollasson s'améliorer, il avait l'impression de recouvrait ses forces. Il prit dix bonnes secondes pour profiter de ce nouvelle état bien meilleur, puis il s'élança à haute voix dans les détails qu'il avait retrouvé.


" - Je me souviens de bien plus de chose, ça revient à grand flot. L'auberge je connais pas son nom, mais je sais qu'elle était proche du marché de la ville, à trois quatre patté de maison d'une porte de la ville, mais son nom je m'en fichais un peu. Elle était sympa, un bois rouge foncé, dedans y'a une statue du dieu Phénix. L'aubergiste était bien enrobé.
Et la fille, elle s'appelle Kachou, j'en suis sur et certain, mais je ne pense pas qu'elle m'ait empoisonner, elle était super gentille, et c'est rare que je dise ça des gens."


Il posa la bouteille à sa droite, à côté des guibolles de la dame, puis il posa ses deux mains au sol et poussa dessus en s'aidant de ses pieds pour se glisser contre le mur à la verticale afin de se redresser et se lever. Les gens autour devaient voir un pathétique élu se relever avec peine, il se déprima tout seul, d'être devenu si faiblard. Il se força à s'arracher cette mauvaise pensée de son esprit, cela ne servait à rien de se torturer avec une telle idée, il retrouverait sa force, mais la ce n'était vraiment pas le moment de jouer les malins. Pour le moment, il avait l'intention de se lever, peu importe les mises en gardes de la doc', il n'avait pas la moindre envie de rester une minute de plus sur le sol tel un clochard des villes.

Une fois debout, il resta adosser au mur, au cas où il perdrait l'équilibre. Il ne préférait pas être vu par tant de monde s'écraser sur le sol comme le dernier des ivrognes. Il regarda à nouveau la demoiselle de haut en bas. Elle était plutôt mignonne, toutes les élues étaient comme ça ? Si oui ce monde s'annonçait de mieux en mieux. Il tendit la main dans sa direction en arborant un sourire amicale sur son visage.


" - Moi c'est Matsuo, enchanté de faire ta connaissance et un grand merci pour l'aide que tu m'as apporté. Je t'en dois une, n'hésite pas à me demander quoi que ce soit."

Il le pensait vraiment, si quelqu'un l'aide, c'était normal de lui rendre la pareille. Aucun service n'est gratuit, et de plus vue ce qu'elle venait de faire pour le remettre sur pied, il était prêt à pas mal de tâche, même les plus dégoûtantes, pour la remercier.


Dernière édition par Matsuo le Dim 6 Mar - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Sam 5 Mar - 20:26






- la guérison commence -

Je ne savais pas si c'était la technique que j'étais en train d'utiliser ou s'il avait enfin retrouver ses facultés cognitives, mais quoi qu'il en soit, il sembla avoir un déclic qui avait débloqué sa mémoire. Après s'être exclamé que ses souvenirs lui revenait, il débita beaucoup de partie de son histoire proche. Je l'écoutai attentivement et sut alors à quelle auberge il était allé et le nom de la fille qui l'accompagnait. Je reconnus le bâtiment quand il me décrivit le patron. J'avais souvent discuté avec lui après les missions pour Seika et on s'entendait plutôt bien. J'en déduis alors que ce n'était pas lui le responsable. Il n'avait aucune raison de le faire.

Quant à la fille, son nom ne me disait rien du tout. Je ne remis pas les paroles du jeune homme en doute, car je n'ai rien trouvé d'anormal dans son corps, mais je n'exclus pas l'hypothèse qu'elle y était pour quelque chose. N'ayant rien de plus concret contre cette jeune femme, je décidai de ne pas insister. Constatant que l'homme se portait mieux, je stoppai ma technique et retirai ma main de son front.

Je la connais cette auberge. Je peux donc te garantir que le patron n'y est pour rien. C'est quelqu'un de bien

Je le regardai se relever et vit avec satisfaction que sa tentative se passait bien mieux que la première. Je mis également debout, en l'entendant me remercier une deuxième fois.

T'inquiète, je suis ninja médecin, c'est mon métier de te remettre sur pied. Et comme t'es un élu, il me revient de requinquer pour le futur. Tu ne me dois rien

Je croisai les bras.

En parlant d'élu, tu es ici depuis combien de temps environ ? Tu penses que c'est possible que ton état soit lié à ton arrivée ici ?

Je cherchais toujours une raison à sa soudaine perte de conscience.


- Quelle pouvait être la raison de son état ? -






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Dim 6 Mar - 21:31

Il déploya ses bras au dessus de sa tête pour s'étirer de tout son long, certains os craquèrent de plaisir et de satisfaction face à cette manœuvre bien pensé.  Ce qui lui fit un bien fou. En même temps, il écoutait attentivement les dires de cette demoiselle, d'après lesdites dame, l'aubergiste n'était pas à blâmer, c'était apparemment un chic type plutôt sympa qui n'aurait rien fait. Soit, cette idée ne le dérangeait pas, d'ailleurs il n'avait pas accusé cette homme en particulier, plus facilement un coup de malchance sur un repas mal cuit ou qu'il n'a put digérer. Après tout il venait tout juste d'arriver, pourquoi lui voudrait on déjà du mal ?
Elle dit ensuite qu'elle était une ninja et une médecin à la fois, cette idée fit naître un sourire sur le visage de Mat qui aimait bien l'idée, mais qui ne savait plus dans quelle tenue l'imaginait ; une tenue complète et noir lui permettant de se faufiler dans l'ombre le plus discrètement possible ou une tenue blanche et courte de femme médecin, la jupe légèrement trop courte et le décolleté trop provocateur ? Il imagina les deux tenues sur elle, et il les aima toutes deux. Mais se dépêcha de chasser cette vision assez intéressante de sa tête, ce n'était pas du tout le moment approprié.
Cependant un détail le chiffonna, puisqu'il était élu, il ne lui devait rien. C'était facile comme méthode trouva t'il. Il suffisait de montrer que nous étions élus pour avoir des services gratuit, c'était presque nul. Peu importait pour lui qu'il était un élu ou non, elle l'avait grandement aidé, il l'aiderait en retour, c'était plus normal à ses yeux que de simplement être élu.
Elle reprit assez vite les questions, lui demandant depuis combien de temps était il ici, sur Kosaten. Il avait espérait obtenir son prénom ou au moins son nom, quelque chose pour la nommer après sa propre présentation, mais il n'en fut rien. Elle ne serait que la Ninja-Médecin.

Il se replaça correctement contre le mur, prenant appuie d'une grande partie de son corps.

" - Hum, je suis ici depuis hier après midi. Et tout semblait aller pour le mieux jusque hier soir, après le repas.
Nous avons prit une chambre ensemble, Kachou et moi. Elle était partit à la douche, et avant qu'elle ne ressorte de la salle de bain, j'étais déjà dans un pitoyable état."


Il réfléchit un instant à sa phrase, comment ça tout allait pour le mieux jusqu'au soir ? C'était faux, rien n'allait pour le mieux, il était devenu très faible, et ça malgré que Kachou lui ai expliqué, restait noué dans sa gorge. Il n'aimait pas du tout ça, avoir perdu ses capacités, ses talents et tout son entraînement. En faite, depuis son arrivé rien n'allait. Les volcans qui crachaient leur nuages de cendres, le sol qui tremblait à tout va. La population en désarroi totale, courant pour se réfugier dans cette ville. Puis cette demoiselle qui l'avait aidé, pour finir par tomber malade et arriver dans cette ruelle. Pour lui, elle ne pouvait y être pour rien, elle avait été vraiment amical et gentille avec lui et aucune raison n'avait laisser paraître une quelconques envie de l'empoisonner. Il se dépêcha d'ajouter.

" - Et je ne pense pas qu'elle y soit pour quoi que ce soit, elle m'a vraiment aidé et m'a expliqué beaucoup de chose sur cette endroit. Et à aucun moment elle n'a eut l'air hostile envers moi.
J'aurais juste du me réveiller dans la même pièce qu'elle, et elle aurait reprit ses explications sur ce monde. Car il me reste des tonnes de questions en tête."

Il espéra que celle ci s’intéresse à ses questions et qu'il puisse lui poser sans la déranger. Si elle ne lui demandait pas de la questionner, il n'en ferait rien et attendrait de trouver quelqu'un d'autre. Après tout il comprendrait, une ninja-médecin doit avoir beaucoup de travail dans une ville aussi grande que celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mer 9 Mar - 21:51



- le petit nouveau -

Quand je sus depuis combien de temps ce Matsuo était à Kosaten, j'en déduis qu'il devait très probablement avoir mal supporté le voyage. De plus, ces catastrophes incessantes n'arrangeaient rien du tout. J'avais moi-même ressentie un grand état de faiblesse dans mes premiers jours. Pinçant mon menton entre mon pouce et mon index, je finis par déclarer.

Je vois... si tu es arrivée hier, il est possible que le passage entre ton monde et ici t'es coûté beaucoup d'énergie. Ton corps n'aurait alors pas supporté la différence.  Et comme ces temps, il y a des catastrophes, ça ne fait qu'empirer la situation.

Je redressai la tête et lui adressai un sourire.

Mais bon, je constate qu'à présent tu es remis. Tout devrait s'arranger alors. Mais je ne me suis pas présentée. Moi c'est Sakura Haruno, je suis ici depuis un peu moins d'une année et demi

Je mis mes mains dans le dos, comme j'avais l'habitude de le faire.

Tu sais, si tu as des questions, je peux tenter d'y répondre. Je te garanti pas de pouvoir tout répondre, mais je peux peut-être contribué à tes connaissances. Parce-que je sais que c'est difficile d'atterrir ici d'un coup.

Je fis une pause avant de terminer.

Qu'Est-ce qui te tracasse ?


- À mon tour d'aider les nouveaux élus.  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 11 Mar - 2:29

D'après elle, il semblait fort probable que ça soit la transition entre son monde d'origine et Kosaten qui soit le responsable de son mauvais état, c'était possible en effet. Même si ça ne donnait pas une réponse exact c'était celle qui lui paraissait le plus logique, il hocha légèrement la tête en signe d'approbation et continua à écouter les dires de la médecin. Il amena sa main droite à son menton et l'empoigna pour réfléchir. Les catastrophes qui faisaient trembler ces lieux était donc tout récent, Kachou lui en avait parler mais très succinctement, comme de beaucoup d'autres choses d'ailleurs, elle n'avait fait qu'écorcher la surface de tout ça.

Finalement, en continuant sa narration, la femme lui permit de mettre un nom sur ce joli visage. Ainsi ce nommait elle Sakura, un prénom sympathique qui n'était pas si étranger à ses oreilles. Il avait déjà pu côtoyer des Sakura contrairement à cette Kachou qui avait un prénom bien singulier. Il l'a regarda à nouveau de haut en bas, essayant de se montrer discret, il aimait avoir un nom à mettre sur ce corps qui lui faisait face, et ça lui allait plutôt bien. Cependant un détail le fit tiquer et le sortit de son observation. Cela faisait plus d'un ans qu'elle était présente, donc les dieux avaient commencer leur récolte il y a longtemps. Lui qui pensait que cela avait démarré il y avait peu, il en fut fort bien déçu que Fenghuang ne l'ai fait venir que si tardivement. En contrepartie, elle devait connaître énormément de chose sur Kosaten, et s'il avait la possibilité de la questionner, il risquait d'apprendre tout ce dont il se devait de savoir sur ce monde. Cette nouvelle le réconforta et l’excita, il voulait tant en savoir plus. Il n'attendait plus que le top départ de Sakura.

Il n'eut finalement pas besoin d'attendre beaucoup plus longtemps avant que celle ci ne lui lance le signal. Quelles questions pouvait il demander en premier, lesquelles semblaient les plus importantes ? Sans doute pourquoi était il ici ? Pourquoi les élus ? Où pouvait il rencontrer ce dieu phénix ? Était elle célibataire ou déjà prise ? Il retira très vite cette question de ses pensées pour se concentrer sur des choses plus ... sérieuses pour le moment.
Il continuait à se frotter le menton, la tête légèrement en biais il observer le ciel en y réfléchissant. Puis soudain le déclic, il commencerait par le début. Il retira la main qui tenait son menton et claque des doigts avec en direction de Sakura comme s'il venait d'avoir l'illumination.

" - En gros, je sais que :
Kosaten est un pays, un monde plutôt, qu'il est divisé en trois état, les rouges, les bleus et les verts. Les verts et nous on est "ami", et les bleus sont ceux qu'il faut tabasser.
Je sais qu'il y'a un dieu pour chaque couleur, le notre est un phénix, Fenghuang je crois. Les dieux font venir des élus ici. Les élus perdent toutes puissances en arrivant la et se retrouve comme des cons à plus savoir rien faire, et pourtant les élus sont des gens qui étaient très fort.
Ma première question et la plus importante c'est tout simplement, pourquoi qu'on est la ? Enfin pourquoi ils nous on fait venir ?"

Il se redressa pour ne plus être adossé contre le mur et fit un pas en avant, il commençait à bouger ses bras pour appuyer ses propos.

" - Parce que s'ils nous font venir juste pour qu'on joue à faire la bagarre pour eux c'est un peu simple non ? Doit y avoir une autre raison ?"

Il croisa les bras et réfléchit un nouvel instant, avant de revenir à la charge.

" - Ensuite pourquoi nous ? Juste parce qu'on était fort dans un domaine ? D'ailleurs si t'es une ninja et médecin, t'es pas forcément une grande combattante, donc ça veut dire que les élus sont pas forcément des guerriers. Donc c'est bien pour faire autre chose que se taper qu'on est la ?
Et du coup, où est ce que je pourrais le voir Fenghuang ? J'aimerais bien lui parler, histoire de voir tu sais.
Et pis ce pays, c'est quoi son histoire ? En faite non, c'est quoi l'histoire de Kosaten ? Parce que ça j'en sais rien, et ça m'intéresse un peu. J'aime bien découvrir de nouvelle chose, du coup la j'suis servit.
Et t'as déjà un truc de prévu se soir ?"

Il s'arrêta dans ses propos, venant de s'apercevoir de sa dernière phrase et du débit de parole qu'il venait de sortir en très peu de temps. Bien trop de questions à la fois, il devrait sans doute y allait plus progressivement, de toute manière il était ici pour un bon bout de temps, si elle était la depuis plus d'un an, il n'était pas prêt de repartir. De plus, elle n'allait sans doute pas répondre à tout, elle ne se souvenait peut être même plus de sa première question. Il prit une petite inspiration en baissant la tête et rajouta.

" - Je vais y aller plus mollo je crois. Désolé j'me suis un peu emporté."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Dim 13 Mar - 16:33



- Tant de mystère -

Très enclin à aider ce jeune homme dans son intégration à Kosaten, je fus attentive dès les premiers mots. Il se demandait ce que tout le monde se demande en arrivant ici. Cette question pouvait tout compte fait se résumer en un mot : pourquoi ? Vu qu'il tarda à continuer son discours, je commençai de réfléchir à la question. Je me remémorai ce que je pouvais du discours que j'avais eu avec Karui, mais que très peu de choses sur ce sujet était ressorti de cet entretien. Je fus vite stoppée dans ma réflexion par le jeune homme qui n'attendit pas pour poser toutes ses questions à la fois. Le temps de me reconcentrer sur ce qu'il disait, je perdis le fil de son discours. Je fronçai les sourcils après ses paroles pour tenter de tout comprendre, sans succès avant que lui-même ne se rende compte qu'il avait parlé trop vite.

Je repris mon sourire et déclarai.

Effectivement, tu es allé un peu vite, j'ai pas tout compris, mais je vais répondre aux questions que j'ai entendu, tu reposeras les autres au besoin.

Je fis une pause pour bien tout me rappeler et mettre de l'ordre dans mon esprit. Puis je commençai.

Vois-tu, comme tu l'as dit, ce sont les divinités de chaque camps qui sont responsables de notre venue ici. D'après ce que je sais, c'est par peur qu'ils nous ont appelé. En fait, les trois royaumes sont hostiles entre eux, malgré notre rapprochement avec Minshu. Et comme les dieux ont peur, ils préfèrent assurer leurs arrières plutôt que de trouver un terrain d'entente.


Je remis ma main sur mon menton.

J'ai aussi entendu parler lorsque le royaume des morts s'est ouvert que chaque royaumes convoitaient un artefact pour invoquer leur dieu respectif. Alors peut-être qu'en se munissant de guerrier, ils peuvent plus facilement les obtenir...


Je me souvenais également qu'il avait mentionné mon statut de médecin plutôt que de combattante. C'était dur à admettre, mais c'était la réalité. Mes capacités au combat étaient bien moindre comparées à mes talents de guérisseuse. Mais je répliquai tout de même.

Tu sais, je crois que la raison principale de notre venu est plus de l'intimidation que du combat, du moins pour l'instant. Intimider et défendre le territoire est tout ce que j'ai observé pendant cette année d'existence ici-bas. Et pendant un combat, l'équipe médicale est importante. Peut-être se sont-ils exprès dotés de personne comme moi pour avoir un atoût en plus.


Je marquai une deuxième pause avant de conclure d'un petit rire.

Malheureusement, tu es allé un peu vite pour la suite, je ne me souviens plus de tes questions.


- Il était curieux, et ça se comprenait -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 18 Mar - 14:26

Il baissa un instant la tête lorsqu'elle lui dit qu'en effet il avait pu allez vite. Mais tant pis, au moins il avait posé les questions et même s'il doit lui redire ça sera plus dur à oublier, comme il l'avait déjà fait avec sa précédente rencontre. Il écouta les réponses de sa camarade élu en jetant un coup d’œil circulaire autour d'eux, voyant qu'une partie de la foule qui avait été la à son réveil l'était encore. Etait il si grandiose de voir deux élus papoter pour que ces gens reste ? Il glissa tout de même un petit "Désolé" lorsqu'elle fit une courte pause. Il était trop pressé et il le savait, de toute manière il aurait le temps de découvrir tout ça s'il n'existait aucun moyen de retourner d'où il vient, pas la peine d'harceler d'autant de questions, même si celles ci bouillonnaient sur sa langue.

Elle reprit ses réponses, lui donnant une nouvelle qui l'étonna. Les dieux avaient peur ? Des êtres d'une puissance tel que des statues les représentes ont peur ? C'était perturbant, Don Nakawa n'était pas un dieu, puisque de toute manière il ne savait pas ce qu'était un dieu, mais ça devait être quelqu'un de très important, adoré par un culte de suivant et qui possède un grand territoire. Tout comme le Don, est ce que cela veut dire qu'il pouvait être nommé dieu ? Et quant bien même, lui n'avait pas peur, il était sur de chacune de ses actions, il pouvait tout prévoir tel le prestigieux stratège qu'il était. Et si, au final un chef digne de ce nom avait été troqué contre un pleutre ? Ce serait vraiment la déchéance pour lui.

Elle parla d'un royaume des mort, Kachou ne lui en avait pas parlé, elle ne pouvait pas tout savoir après tout. Mais dans tout les cas, un royaume des morts ? Sérieusement ? Que pouvait il y avoir la bas ? Des cadavres pouvant "vivre" une seconde vie ? Ou des fantômes ou quoi encore ? Il rangea ce territoire dans le compartiment d’élément dont il fallait se souvenir dans sa tête, il se renseignerait dessus plus tard.
Elle répliqua ensuite à propos de leur tâche qui n'était pas tant le combat, plus pour apporter une menace capable de calmer le jeu pour chaque nation, une sorte d'arme présente et destructrice pour dire "tu vois si tu me tapes je te tape aussi". Pourquoi pas, le Don le faisait aussi avec Mat après tout, mais également avec sa force d'intervention blindée et hyper pro. Bref, dans tout les cas elle ajouta qu'une équipe médical était toujours utile sur le terrain, et oui elle avait raison, il n'avait jamais dit ou pensé le contraire. Comment des guerriers pourraient allez sur un champ de bataille sans personne pour les épauler à la moindre blessure ? Il ne tiendrait pas longtemps, et si le fer ou les balles ne les tuaient pas, la maladie les emporteras. Dans tout les cas, des bon soigneurs sont toujours utiles, surtout s'ils n'ont besoin d’apposer qu'une main sur le malade pour le guérir.

Quant elle eut finit de répondre à ce dont elle se souvenait il reprit presque directement la parole.


" - Je n'ai jamais dit le contraire par rapport aux médecins, c'est sur que c'est très important et en plus comme t'as pas l'air d'avoir besoin d'instruments médicaux pour guérir j'en conclut que tu as des runes ou tu uses de magie pour soigner, et c'est encore mieux. J'en avais un personnel pour me remettre sur pieds après la plus part des combats.
Ma deuxième question était, où est ce qu'on peut voir Fenghuang ?"


Il observa à nouveau autour de lui, les gens continuaient à les écouter. Il les regarda d'un air blasé et tourna la tête et une main vers Sakura avec un nouveau sourire amical.

" - Ça te dirais pas de continuer la conversation ailleurs qu'ici ? J'aime bien la foule et tout ça, mais bon c'est pas super utile en ce moment."

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Dim 27 Mar - 18:49



- Citoyen de Chikaï -

Je lui laissai le temps de cogiter sur ce que je venais de lui apprendre. La foule autour de nous n'avait pas diminué, à croire que les civils de Chikaï admiraient vraiment les élus. J'avais déjà eu droit à des interpellations dans la rue dès que quelqu'un remarquait mon sceau sur mon épaule. C'était plutôt flatteur, mais c'est vrai que ça pouvait en agacer certain. J'aurais pu couvrir mon sceau quand je sortais, mais quelques part, cela me faisait plaisir d'être admirée. Je devais avoué que même si les habitants de Konoha étaient tout à fait respectueux de ma personne, ici je me sentais vraiment importante. J'avais honte de l'admettre, car cela sonnait un peu comme une trahison pour mon monde d'origine, mais ici, j'étais bien.

Le garçon reprit la parole, argumentant sur la fonction de médecin. Je pensai immédiatement à ma sensei Tsunade quand il se justifia. D'après ce qu'elle m'avait raconté, c'était les mêmes arguments qu'elle avait énoncé quand elle s'est battu pour joindre une équipe médical à chaque départ en mission. C'est grâce à elle que maintenant, j'avais mon utilité à l'extérieur. Je ne la remercierai jamais assez. Je me concentrai ensuite sur la prochaine question de mon interlocuteur. Tient, c'était intéressant, car bizarrement, je ne m'étais jamais posé la question. Du moins, je n'en éprouvait pas l'intérêt personnel. Ma réponse fut donc brève.

Ah ça, je ne sais pas. Je soupçonne que les artefacts retrouvés dans le royaume des morts doivent pouvoir y contribuer, mais je n'ai aucune idée de la procédure.

Il me proposa par la suite de changer d'endroit. Je ressentais la même chose. J'avais envie de calme. Je me levai alors et lâchai pour le garçon.

Tu as raison, attends...

Je me levai et me tournai vers la foule. Je pris une grosse voix qui couvraient un peu les messe-basse environnantes.

Très bien, ce jeune garçon va bien, tout est fini, veuillez circuler, il n'y a plus rien à voir.

La population me regarda d'un air plutôt surpris pendant quelques secondes, avant que les premiers citoyens ne prennent l'initiative de partir, suivi par beaucoup d'autres. Je me dirigeai à nouveau vers Matsuo, et lui demanda.

ça va tu peux marcher ?

En fonction de sa réponse, je l'aidai ou non. Nous nous éloignâmes alors de la foule encore restée sur place pour emprunter des rues un peu moins fréquentée. En marchant, une question me vient à l'esprit.

Ah d'ailleurs, je ne sais pas si la jeune fille de l'auberge t'en a parlé, mais tu as dû ressentir une grosse fatigue en venant non ? Parce qu'en fait, tes pouvoirs ont été bridés par le sceau que tu as.  

Je marquai une pause, puis continuai

Il serait intéressant de voir ce qu'il te reste, ça te tente d'essayer ?


- Ils nous aimaient -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mar 5 Avr - 13:46

Lorsqu'elle reprit la parole, pour répondre à une question qui lui semblait assez importante pour savoir vers où diriger sa nouvelle vie, elle recommença avec le royaume des morts, lui parlant d'artefact se trouvant dans ce domaine cadavérique, mais sans en dire plus. Allez bon à quoi pouvait lui servir une telle information ? Il rangea cette autre information sur ce royaume dans la petite boite mental qu'il lui avait créer, et suivrait son plan de base dès lors qu'il quitterait cette charmante jeune dame, il se dirigerait vers le temple.

Puis après sa proposition de changer de place, qui sembla l'intéresser, elle se leva et fit déguerpir le monde autour. Elle n'essaya pas de les intimider ou de faire quoi que ce soit de direct, elle leur signifia juste qu'il allait mieux, et ça pour allez mieux, c'était vraiment le cas. Elle se retourna ensuite vers lui et lui demanda s'il pouvait marcher. La question était sans réponse pour le moment, mais sans peur il s'essaya à se relever. Ce qu'il fit sans grande peine après les soins qu'elle lui avait prodigué, vraiment efficace. Une fois debout, toujours adossé contre le mur, il élança sa jambe droite devant et fit son premier pas, il réussit à se tenir en équilibre avec facilité. Il sentait au fond de lui un léger reste de la douleur qu'il avait eut, mais elle semblait suffisamment infime pour ne plus le déranger tant que ça.

Il écarta les bras tel un équilibriste pour un peu plus de spectacle, et fit un deuxième pas tout en regardant ses pieds, puis un troisième sans difficulté, il tenait correctement son équilibre mais, son air joueur le taquinait. Il regarda à nouveau Sakura et baissa les bras pour finir les quelques pas qu'il lui manquait pour se retrouver à côté d'elle. Elle ne semblait pas vraiment impressionner ni dépité, elle devait cacher son sentiment pour ne pas le blesser. Une chose était sur, il l'attrapa bras dessus bras dessous et s'éloigna en sa compagnie. Il lui sourit amicalement, bien qu'elle ne sembla pas s'en apercevoir.

Une fois sortit de la ruelle vers une grande rue, le brouhaha de la foule arriva, par chance, et surtout grâce aux soins prodigué, le bruit infernal de la populace ne venait plus écorché son crâne à vif. Puis elle lui demanda si Kachou lui avait expliqué sa fatigue récente. Chose qu'elle avait faite et qui avait légèrement énerver le boxeur. Savoir que ses pouvoirs ai disparu le dépitait. Il savait donc et il hocha juste la tête affirmativement pour lui faire comprendre.
Elle ne dit rien de plus pour le moment, il en profita pour lever la tête, observant les alentours, l'architecture des lieux était vraiment différente ce qu'il avait connu, tout était différent et il s'extasier à le découvrir, ses yeux brillaient de milles lumières. Lorsqu'elle reprit, il sortit de sa rêverie pour l'écouter, elle lui proposa simplement d'allez s'entraîner, redécouvrir de quoi il était capable. L'idée lui semblait vraiment intéressante, il avait envie de savoir, rien que pour plus tard. Kachou lui avait parler de la difficulté du voyage vers le temple, il risquait d'affronter ou de tomber sur de dangereuses créatures, aussi devait il être un minimum préparé.

Il tourna son visage vers Sakura et du plus beau sourire qu'il pouvait faire lui dit.

" - Ouais j'suis grave partant, mais je sais pas où on pourrait faire ça, et je suis pas sur d'être vraiment content à la fin.
Tu sais j'ai passé ma vie à m'entraîner pour devenir le boxeur que j'étais, alors si j'ai vraiment tout perdu ça va me désespérait.
Et je suis pas sur non plus que certaines de mes capacités soit active parce que ça marchait avec un truc de mon monde qui a pas l'air d'exister par ici."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 8 Avr - 14:11



- Entraînement -

Au lieu de me répondre verbalement, il tenta par lui-même de marcher tout seul. Je me contentai alors de l'observer, me tenant prête à le rattraper en cas de chute. Après quelques pas maladroit, il parvint néanmoins à tenir droit. Mes soins l'avait vraiment remis sur pied, et j'en fus satisfaite. Mais le sourire que j'affichais à ce moment-là disparut quand il me prit par le bras pour s'en aller. Par réflexe, sûrement dû aux tentatives de Naruto dans mon monde, je le repoussai. Gentiment cela dit, il restait un malade en convalescence et je n'allais pas le faire tomber à cause de ça. Je lançai cependant :

aaah bas les pattes hein !

Nous marchâmes alors dans les rues de Chikaï, que je connaissais mal comparé à celle de Tokonatsu. Je savais quand même m'y repérer, et cela me permit de discuter tranquillement avec Matsuo, tout en le guidant. Il m'exprima son appréhension vis à vis de la proposition que je lui avais faite. Je le comprenais tout à fait. Ce n'était jamais agréable de devoir constater que ce que l'on a mis des années à acquérir disparaissait en un claquement de doigt. Combien de fois j'avais maudit le dieu Phénix de m'avoir retiré mes techniques médicales, celles qui m'ont redonnés confiance en mes capacités dans mon monde, et qui me donnait enfin une utilité sur le champs de bataille. Je tentai alors de le rassurer.

Je sais que c'est dur à supporter, mais je me dis que plus vite tu sais ce qu'il te reste, plus vite tu seras à quoi t'en tenir en cas d'affrontement. Et tu sais, cette perte n'est pas éternelle. Au fil du temps, le sceau s'affaiblit, et tu reprends petit à petit tes pouvoirs. En quelques sortes, ils ne sont pas perdu à jamais.  

Une nouvelle secousse de mère nature ébranla Chikaï, alors que je guidai Matsuo dans les rues de la ville, jusqu'à en sortir. Je m'arrêtai dans un petit coin de forêt pas loin des habitations, mais cependant à une distance de sécurité assez grande pour ne pas risquer d'abimer les maisons, déjà fragilisées par les catastrophes, avec une technique du garçon. M'asseyant sur un rondin de bois couché, je fis apparaître un double de moi qui s'avança jusque devant le garçon.

N'aie crainte, ce n'est qu'une copie de moi pour que tu puisses tester tes capacités sur elle. Elle disparaîtra au premier coup portéet ne se défendra pas tant que tu ne l'auras pas demandé.

Croisant les jambes et mes bras dessus, je l'encourageai d'un sourire.

Allez, fais-moi voir ce qu'il te reste.


- Pour une fois, c'est moi qui entraînais -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Sam 16 Avr - 16:34

Ils marchèrent donc tous deux à travers les rues bondées de monde de la capitale. Elle l'emmena par des quartiers qu'il n'avait encore vu et en profita encore une fois pour observer la magnificence de cette architecture si différente de ce qu'il connaissait. Des bâtiments sobre mais à la fois criant de gloire pour la nation du feu. Après un bon moment, ils finirent par sortir de la ville, et se dirigèrent vers une petite forêt non loin de la ville, elle ne semblait pas grande mais suffirait surement, de toute manière il ne connaissait pas vraiment les lieux et faisait ainsi confiance à Sakura qui elle, semblait savoir vers où elle se dirigeait. La nature même qui les entouraient lui semblait impressionnante, jamais il n'avait eu l'occasion de voir autant de verdure et de pâturage, c'était vraiment de toute beauté.

Lorsqu'ils arrivèrent à ladite forêt, la dame à la chevelure rose l'amena jusqu'à une petite clairière à l'intérieur, puis elle s'assit sur le tronc d'un arbre qui s'était effondré, sans doute dut au terrible tremblement de terre. Elle utilisa l'une de ses techniques et créa un double d'elle même, qu'elle lui signifia en lui précisant bien que ce n'était pas vraiment elle. Il lui sourit, simplement car il connaissait déjà ce genre de technique, il avait déjà affronté des combattants capable de créer plusieurs clone d'eux même, rien de bien impressionnant au final, mais toujours difficile à contrée selon l'efficacité des clones.


" - Ok pas de problème, je vais voir ce que je peux lui faire."

En terminant sa phrase, il se rendit compte du double sens étrange qu'elle pouvait laisser paraître, mais ne décida pas de le relever. Il préféra réfléchir à ce qu'il allait pouvoir faire en premier ? L'une de ses plus puissantes techniques ? Ou au contraire l'une des plus faible ?
S'il commençait par quelque chose de faible, il sera tout de suite fixé sur les talents qu'il lui reste, mais quel désespoir de savoir que la plus faiblarde de ses compétences ai disparu, les autres le seront tout autant. Alors que s'il commençait plus fort, il serait peut être moins déçu à la fin ? En tout cas, c'était ce qu'il pensait être vrai, la solution la plus simple.

Il se plaça face à la copie de Sakura, qui ne bougeait pas d'un pouce, elle ne semblait n'être qu'un corps sans vie, l'observant avec un regard vitreux et sans la moindre émotion. Au moins 5 bon mètre les séparaient, il inspira profondément, bombant le torse et fermant les yeux, il visualisait où se trouvait sa cible, il essayait de ressentir les mouvements qu'elle aurait bien pu faire, si seulement elle bougeait. Puis après deux petites secondes il avança sa tête en avant, ouvrant grand les yeux vers sa cible et s'écria.


" - Laser death ray gun to eye !!!"

Il attendit quelques instants dans cette position, le cœur serrait, une boule dans l'estomac, espérant de tout son être que ses yeux finissent par tirer les laser qu'il désirait. Mais rien ne sortit, rien ne se passa. Il était juste dans une position ridicule, les yeux grands ouvert, et sans raison. Un peu de dégoût mélangé à de la tristesse naquirent dans son esprit, il était déçu et frustré, cependant il essaya de garder son calme et de se ressaisir. Il se doutait bien qu'elle ne marcherait pas, s'il avait perdu en puissance, il n'aurait jamais pu la faire, cette technique était bien trop puissante pour ça. Mais soit, il n'allait pas se laisser défaillir et tenta autre chose.
Il effectua un rapide sourire à Sakura et ajouta.


" - Bon soit, c'était ma plus puissante, je comprends qu'elle marche pas, j'vais baisser d'un niveau."

Se repositionnant correctement, il leva son bras gauche et pointa sa main métallique vers le clone toujours présent. Le boxeur se concentra un instant, son gant rougeoya légèrement, et il s'écria à nouveau.

" - Doomsday big bang fire wave !!!"

Mais une fois de plus, rien ne se passa. Sa main redevint aussi grise qu'elle l'était et le peu de chaleur qui s'était dégageait disparu aussi tôt, il laissa retomber son bras avec lourdeur le long de son corps. Dépité, il laissa tomber le clone et vint s'installer à côté de Sakura sur le reste du tronc d'arbre. Il la regarda dans les yeux et d'un air triste détourna son regard vers ses gants qu'il leva face à son visage. D'un ton morne et déprimé il questionna l'univers d'un simple.

" - Drill force ?"

Espérant voir ses gants d'acier se mettrent à tourner, mais rien du tout, encore une fois rien. Et pourtant c'était bien l'une de ses compétences les plus faibles, les plus risibles et inutiles. Sans rien rajouter, il se laissa tomber en arrière. Son dos s'entrechoqua avec le sol, ses pieds toujours sur le tronc. L'envie de crier sa rage et sa frustration était grande mais il se retint, n'amenant que l'une de ses mains pour couvrir son visage, et surtout ses yeux, dont quelques larmes jaillirent et coulèrent le long de ses tempes.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mar 19 Avr - 21:38



- Plus rien -

Mon double n'avait pas bouger. Il attendait simplement que ça se passe, redoutant tout de même qu'une des attaques ne l'atteignent. Mais il gardait une expression indifférente, regardant patiemment Matsuo essayer ses techniques. De mon côté, j'avais un peu de compassion pour lui. Je le voyais rater ses coups les uns après les autres, ce qui me surpris d'ailleurs. Je ne pensais pas que l'entierté de ses pouvoirs allait disparaître. Le découragement qu'il ressentait était clairement visible. Rien ne sortait de ses mains, aucun des attaques qu'il a testé n'est sorti comme à l'habituée. C'était dur à admettre pour lui, j'aurais pu y aller plus par étape pour cette chose-là, amener ces constations petit à petit chez Matsuo, mais quelques part, ça n'allait que retarder l'échéance. Plus vite il se rendait compte de cette énorme perte, mieux c'était, car en ces temps dur à Seika comme ailleurs, mieux valait être préparé rapidement.

Cela ne m'empêcha pas d'éprouver de la peine quand je le vis pleurer. Je tentai d'imaginer la désolation que c'était pour lui de voir ses pouvoirs partis. Beaucoup de liens se firent dans ma tête avec mon arrivée il y a 1 an et demi. Je restai silencieuse quelques minutes, d'une part pour lui permettre de passer le premier choc seul, et d'autres part car je ne savais pas bien comment le rassurer. Je fis disparaître mon clone qui n'était plus utile, et me tournai vers Matsuo.

C'est horrible, je sais, j'y suis passé aussi, mais vaut mieux l'apprendre ici, qu'en plein combat tu ne trouves pas ?dis-je d'une voix calme qui se voulait rassurante.

Je passai une jambe au-dessus du tronc, me retrouvant à cheval sur le tronc d'arbre.

Mais soit patient, ça reviendra de lui-même avec le temps. Ce à quoi il faut faire attention, c'est de ne pas te mettre en danger tout de suite.

Je tentai de finir sur une petite touche encourageante et humoristique.

Allez, sèche ces larmes, tu es un homme, non ?


- Même les plus durs pleuraient -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Sam 21 Mai - 8:27

Ses yeux clos, il se laissait allait vers l'obscurité et vers son propre esprit. Il venait de tout perdre, jamais au grand jamais dans sa vie il n'aurait cru qu'une telle chose pourrait arriver, quant bien même il avait imaginé les scénarios les plus rocambolesque possible, il ne s'était jamais mit à penser un seul instant qu'il perdrait un jour ses pouvoirs. Il ne ressentait plus rien autour de lui, comme si ses sensations avaient disparu, uniquement perdu dans un trou béant dans lequel il se précipiter, une image de Sakura se trouvait proche du bord, mais lui ne pouvait s'empêcher de s'approcher du vide et d'y tomber. Entamant une chute lente mais inarrêtable vers les fin fonds du désespoir, la ou plus rien ne pouvait vivre. Il n'était pas encore arrivé à un niveau si profond dans le néant d'un tel lieu, il ne régnait qu'obscurité tout autour de lui. Il lâcha un petit "hey oh" qui résonna à la fois contre rien et contre tout, recrachant un écho de sa voix déformé jusqu'à ses oreilles. Le temps lui sembla durer une éternité avant qu'il n'entende au loin, depuis en haut, la voix douce et aigu d'une demoiselle qu'il ne réussit pas à reconnaître, comme si toutes les femmes qu'il avait côtoyer parlait d'une voix à l'unisson. La dame baragouinait des mots incompréhensible pour lui, cependant ses paroles avaient au moins le méritent d'arrêter sa chute, même de l'inverser. Plus elle parlait plus il se sentait remonter vers le haut du gouffre et, petit à petit, la voix devenait plus clair et précise, il reconnut celle de la demoiselle au cheveux rose qui lui avait fait découvrir l'impitoyable puissance de ce monde et de ses dieux. Les mots restaient étranges jusqu'à ce qu'elle ne finisse par lui poser une question qui résonna étonnamment dans sa tête.

"Allez, sèche ces larmes, tu es un homme, non ?"

Cette phrase se répéta plusieurs fois dans sa tête et lui fit le plus grand bien. Quelques instants plus tôt, la corde au coup était une solution qu'il aurait été prêt à envisager, mais ça venait de changer. Une nouvelle préoccupation venait de naître en lui, comment ça elle osait lui dire "tu es un homme, non ?" A lui ? Matsuo le boxeur quasiment invaincu de la grande arène du Mégasterrion ? Lui qui avait affronté tant de gladiateurs déchaînés aux pouvoirs plus improbables les uns que les autres ? Sérieusement ? Quand bien même pleurait-il, cela n'avait rien à voir avec le faite que ça soit un homme ou non. Le Don lui même le disait, un homme qui n'a pas peur de montrer ses émotions est plus fort qu'un homme qui préfère s'en cacher ! Et c'était une idée totalement vrai. Alors de quel droit se permettait elle de dire cela ?

Pris d'une rage minime, le garçon retira ses mains de son visage et les posa sur le sol à côté de lui pour prendre appuis et se redresser vivement. Faisant face à la demoiselle, son regard laissait transparaître l'indignation dont il était empli, il n'était pas bien plus grand que la demoiselle mais essaya de se montrer le plus imposant possible, bombant le torse et relevant légèrement la tête il s'exprima d'une voix clair ayant une légère touche de colère.

" - Comment ça tu me demandes si je suis un homme ? C'est quoi cette question à trois diljo hein ? Tu as des doutes sur le faite que je sois un homme ? C'est parce que je t'ai paru faible ou parce que j'ai pleurer ? Non parce que si tu imagines les hommes comme des grosses brutes épaisses incapable d'être autre chose que des propres caricature d'eux même notre conversation va s'arrêter la !"

Il laissa planer ses derniers mots en suspens dans les airs et face au visage un peu étonné que la demoiselle faisait, il se rendit compte de ses paroles. Il comprit seulement à cette instant qu'il s'était laissé emporter et il avait été peut être blessant envers quelqu'un qui l'avait aidé sans rien demander en retour. Il ne pouvait se permettre d'agir ainsi alors que lui même était prêt à lui rendre la pareille. Le désespoir n'avait pas réellement disparu tout compte fait, il avait juste trouver un moyen de le faire croire en se changeant en colère. En colère contre des propos qui ne devait être qu'amicaux et sans doute pas voué à de mauvaises intentions, en colère contre la perte de ce qui le définissait aux yeux de tous, en colère contre lui même de ne pouvoir rien faire.

Il secoua ses mains dans des tentatives désespéré de s'excuser et ajouta aussi rapidement d'une voix désolé.


" - Non !
Je voulais pas vraiment dire ça, désolé. C'est sortit tout seul, c'était pas contre toi j'aurais pas du m'énerver comme ça. Tu n'y es pour rien, ne le prends pas mal s'il te plaît. Je te remercie encore énormément de tout ce que tu as fait pour moi.
Ne tiens pas vigueur de mes dernières paroles."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mer 25 Mai - 15:42



- Réaction -

Ma petite tentative d'humour eut une conséquence que je n'attendis pas. J'esquissai d'ailleurs un sursaut quand elle se manifesta. Matsuo se releva d'un coup et me fixa d'un regard que je compris outré. Tout son corps était tendu. Ses mots et sa voix-même exprimaient son indignation quant à mes paroles. Je le fixai un instant, les yeux plus ouverts qu'à l'habitude et regrettai quelques peu mes mots. Mais si je pensais avoir bien agi en le mettant tout de suite devant les faits, j'aurais pu, il est vrai, lui laisser plus de temps pour digérer tout cela. Me mordillant une lèvre à la fin de sa première réaction, je répondis, un peu honteuse.

Excuse-moi, je voulais pas te faire du mal... je sais que c'est dure à avaler... je ferai plus attention la prochaine fois.

Puis il se calma. Je choisis de ne plus rien dire. Je ne savais plus trop quoi dire en réalité. Il devait accepter ce qui lui arrivait, et réfléchir sagement à ce qu'il voulait faire. Je n'intervins plus, me contentant de le regarder, jusqu'à ce qu'il m'adresse la parole sur un ton moins répressif. Cela me fit sourire. Je ne lui en voulais le moins du monde. C'était même mieux ainsi. Il avait libéré tout son ressenti, exprimer ce qu'il éprouvait après cette nouvelle on ne peut plus désagréable. Il devait se sentir plus léger à présent. Je me levai, m'étirai, et enfin lui répondis.

Je ne t'en veux pas va... c'est normal de réagir ainsi quand on apprend ça. Pour ma part, c'est une pierre qui a fait les frais de ma colère quand j'étais à ta place. Ce n'est qu'un petit tas de graviller maintenant terminai-je avec un petit rire

Je me tournai vers lui.

Bon, je vais devoir y aller, ma famille d'accueil m'attends pour le repas. Mais je me demandais avant: Tu as déjà une idée de ce que tu vas faire maintenant que tu sais tout ça ?


- citation très pertinente ici -






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Mer 25 Mai - 19:40

Heureusement pour lui, la jeune femme se montrait très compréhensive avec lui, et c'était une réel chance car ça lui arrivait peu souvent d'avoir des coups de chauds pareil. Il arrêta de gesticuler car elle ne lui en voulait pas, et hormis avoir l'air ridicule il n'en voyait aucun autre intérêt. Se contentant de remercier il ne savait qui de lui avoir envoyé cette élue pour l'aider. Elle aussi avait cassé quelque chose à son arrivée, ce qui fit sourire Matsuo car il ne l'imaginait pas capable de faire le moindre mal à une mouche, bien au contraire. Elle semblait si douce et gentille qu'il imaginait mal une guerrière en elle, même si elle lui avait juré l'inverse. Son regard trahissait maintenant une plus grande culpabilité d'avoir dit de telle parole, malgré la colère, à Sakura.

Elle lui dit ensuite la nécessité pour elle de devoir s'absenter, le besoin de retrouver sa famille et de prendre un repas avec eux. Un chose que Matsuo n'avait jamais vraiment connu; il l'envia l'espace d'un instant d'avoir cette chance, car il avait pu mangé avec des gens qu'il considérait comme ses frères mais pas une réel famille. Elle lui posa ensuite une question qui le laissa relativement perplexe. Qu'allait il pouvoir faire maintenant en Kosaten ? Avec ces nouvelles informations qu'il avait obtenu depuis son arrivé, autrement dit hier. Il avait discuté avec deux charmantes demoiselles qui avaient toutes deux essayé au mieux de lui parler de ce monde si différent du sien. Beaucoup des coutumes et mœurs locale qu'il avait pu apercevoir durant ces deux jours lui étaient inconnu et lui paraissaient étrange, alors que faire une fois seul ?

Il s'assit de nouveau sur le rondin, plaçant ses coudes sur ses genoux afin de se maintenir la tête alors qu'il y réfléchissait. Quelle était la première chose qui lui semblait être la plus censé à faire ? Pendant quelques instants il pensa et se posa plusieurs questions mais aucune d'entre elle ne semblait si importante, lorsque soudain la lumière s'alluma d'un coup et qu'il trouva la toute première chose qu'il devrait faire lorsqu'elle serait partie. Celle qui lui permettrait de savoir vers quoi se tourner comme objectif en ce monde, le pourquoi était il ici. Et pour ça il devait rencontrer ce dieu dont on lui avait parlé et qui possédait des statues de lui un peu partout dans la ville. Il éleva une main dans les airs, l'index tendu vers le ciel et s'exprima plein de bonne volonté.


" - Je sais, je vais allez voir ce dieu phénix. Après tout c'est lui qui nous a fait venir ici et je veux en connaître l'exacte raison.
Je pourrais ensuite déterminé vers quel objectif me tournait une fois que je saurais. "

Il se releva assez prestement et déposa un léger baiser sur la joue de Sakura. Absolument pas dans un but de séduction, jeu auquel il aimait jouer de temps à autre, ce geste si n'était qu'exercer pour lui montrer une fois de plus sa reconnaissance pour toute l'aide qu'elle lui avait apporté. Il lui sourit amicalement avant de refaire deux pas en arrière, croisant les bras tel un preux chevalier prêt à démarrer sa quête de l'impossible.

" - Merci encore une fois à toi, je vais te laisser retrouver tes occupations et je m'en vais de ce pas chercher une carte de Seika.
J’espère qu'un jour, quand je serais en meilleur forme qu'aujourd'hui on se reverra et on pourra continuer à parler de tout et n'importe quoi.
La médecine que tu pratiques m'intéresse beaucoup, la d'où je viens, les médecins ne voulaient jamais dévoilé leur secret alors que tu semble plus enclin à le faire. Fin bref, je ne te retiens pas plus longtemps. "


Matsuo se retourna prêt à partir lorsqu'il se rappela ensuite qu'ils étaient tout deux dans une forêt, un peu à l'écart de la ville. Dans tout les cas, ils devraient utiliser le même chemin pour rentrer, et peut être qu'elle connaissait un endroit où trouver une carte, qui sait ? Faisant de nouveau demi tour en direction de Sakura il ajouta à ses dires, d'une voix un peu enfantine et confuse, espérant que cela fonctionne.


" - En faite, j'me rappel plus exactement du chemin pour rentrer, et j'sais pas vraiment où trouver des cartes.
Tu peux me filer un dernier coup de main s'il te plaît ?"

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    Ven 27 Mai - 21:49



-Conclusion-

J'eus l'impression pendant quelques minutes de lui avoir posé une colle. Assis, il demeurait silencieux, probablement en pleine réflexion. Je réalisai à ce moment, qu'il devait être difficile de trouver si rapidement quoi faire dans un nouveau monde. On devait être un peu perdu. Je m'apprêtai à retirer ma question et lui dire de prendre son temps, quand il se releva et m'annonça de lui-même ces plans. Ils étaient ambitieux, mais fort intéressant.

Très bien, c'est une très b... EEEH commençai-je avant de me faire couper par un baiser sur la joue.

Cela me fit péter un câble, et mon coup de poing partit tout seule contre sa joue. Il dût faire quelques pas sur le côté pour encaisser l'élan du geste, mais rien ne se cassa.

FAUT PAS TE GÊNER !!

Un brin agacée parce-que c'était la deuxième fois qu'il osait ce genre de chose, je pris tout de même le temps de l'écouter. Je lui répondis sur un ton provocateur.

Arrête de me remercier, je t'ai dit que c'était normal, je vais finir par regretter mon geste si tu continues. Moi aussi je serai contente si on se revois. J'espère que tu seras moins faiblard, que tu puisses me montrer de quoi tu es vraiment capable. Allez, viens je te ramène. finis-je avec un sourire, ouvrant la marche pour retourner à Chikaï.

Nous redescendîmes jusqu'aux premières rues de la ville, et je lui expliquai très brièvement où trouver des cartes de différents endroit de Seika. Je pris bien le temps pour cela, afin qu'il ne soit pas perdu au moment de partir. Puis après une poignée de main et une promesse de se revoir dans futur plus ou moins proche, je pris finalement congé. Il était sympas, malgré ses tics qui me dérangeait. Il était agréable de croiser d'autres élus de Seika et d'ainsi créer des liens.

C'est avec le sourire que je terminai mes courses, et que je rentrai chez Yashima, pour partager un merveilleux repas. Qui aurait cru que l'avenir de la famille allait s'assombrir l'espace d'une journée...


- Un nouvel élu entrait dans la famille de Seika.  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Inconscient à Chikaï    

Revenir en haut Aller en bas
Inconscient à Chikaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.