Partagez | .
En direction de Kansei (Avec Aladdin)
Invité Invité

-



MessageSujet: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Lun 3 Nov - 4:26

Le duo quitta le village de Jiyuu pour ne pas avoir de problèmes avec les autorités. Malgré la pluie, le vieillard endura l’eau froide qui coulait sur ses vêtements et avançait lentement sur le sentier qui le mena lui et l’enfant dans une forêt. Au départ, Mizoku s’attendait à marcher dans une forêt comme il avait eut l’habitude de traverser dans son ancien monde, mais il constata bien assez vite qu’elle était très différentes et beaucoup plus belle. Il s’arrêta au milieu du sentier pour voir les feuilles brillées d’une douce lueur blanche. Le vieux était émerveillé par ce spectacle. Il était même un peu triste de ne pas pouvoir montrer à sa femme cette beauté. L’eau ruisselant doucement sur le feuillage créait des reflets lumineux qui venaient brillés sur la peau plissé sur vieillard.

- Je n’ai jamais vu quelques choses d’aussi beau. La nature cache tant de choses. Murmura-t-il pour lui-même.

Il marcha jusqu’à un tronc brillant et déposa sa main sur l’écorce robuste et humide de l’arbre. Le contour de sa main brillait d’un fil blanc lumineux. Quand il enleva sa main pour voir sa paume, celle-ci était normal et ne brillait pas comme la nature. Il était impossible pour lui d’expliquer ce qui causait cet effet magique. Peut-être avait-il quelques choses dans la terre ou dans l’air qui créait cette beauté? Il n’était pas scientifique… il lui était impossible de testés son environnement, mais à quoi bon essayer de trouver des réponses alors qu’il n’avait qu’à admirer le paysage.


« Je vais ramener des feuilles à ma femme quand je trouverais le moyen de sortir d’ici. »

Mizoku brisa une branche recouverte de feuille, mais rapidement, la lumière disparue lentement autour de l’objet qui devenait insignifiant. Mizoku était déçu et déposa la branche sur le sol tout en faisant attention à son dos. Il se releva lentement et se retourna vers l’enfant.

- Pardonne moi… Je ne me suis pas présenté à Jiyuu. Je m’appel Mizoku Sekai et je viens du Yuukan… Tu te demandais comment était mon monde… je te dirais qu’il ne doit pas être si différent qu’ici. Des guerres pour le pouvoir… la recherche de puissance… des alliances et des rivalités sans oublier des adversaires redoutables à vaincre pour protéger nos familles.

En expliquant son monde, Mizoku tomba dans la lune. Sa famille, ses ami(es) et son pays lui revenait en mémoire et il se sentait soudainement nostalgique de ce monde qu’il avait déjà détesté, mais qui lui manquait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Lun 3 Nov - 19:08


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


L'enfant avait suivi le vieil homme dès la sortie de l'auberge. Ça lui faisait plaisir de voyager avec quelqu'un. Non pas qu'il s'inquiétait pour la personne âgée, Aladdin ne  douter pas un seul instant que l'adulte pouvait se battre sans problème. Ne pas juger sur les apparences, c'était quelque chose qu'il avait appris aussi.

Dans la forêt, le petit Magi s'arrêta pour regarder la personne âgé qui se diriger vers un tronc. Par curiosité, il rejoignit le vieil homme, et le vis briser une branche. Aladdin comprenait le fait qu'il voulait prendre des "souvenirs" c'était un endroit magnifique.Même lui aurait bien voulu faire de pareil, mais ne sachant rien sur la végétation, il préférer ne toucher à rien, par mesure de sécurité. Finalement, la branche arracher perdit son éclat pour devenir quelque chose de banal. Dommage, pensa l'enfant. Le vieil homme fini tout de même par se présenter. C'était étrange, mais le monde de Mizoku n'était pas très différent du sien....

- Cette forêt à l'air...magique, vous ne trouvez pas?

Aladdin s'écarta un peu et utilisant son baton, il s'amusa à faire tomber tombez des feuilles de l'arbre, créant une espèce de...pluie lumineuse. Avant de s'éteindre sur le sol. L'enfant trouvait que la lumière émise ressemblaient à celle des Rucks..

-Mizoku,est-ce que vous allez bien?

Dit Aladdin en remarquant l'état semi-absent du vieil homme.


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Lun 3 Nov - 23:48

Le vieillard n’avait pas entendu l’enfant. Il était trop plongé dans ses pensées. Il visualisait sa femme, souriante, qui le prenait dans ses bras et le réconfortait quand celui-ci s’inquiétait pour sa fille. Il voyait sa fille, combative et têtue comme lui l’avait été dans sa jeunesse. Il l’imaginait encore enfant, le boudant car il n’avait pas voulu aller s’entraîner avec elle. Il imaginait la façon qu’il l’a faisait sourire à toutes les fois qu’elle le boudait, en lui tapotant gentiment à la tête et en éclatant de rire. Il leva les yeux vers le ciel caché par le feuillage lumineux. Il plissa les paupières, repensa à tout ce qu’il avait endurer par le passé.

« Je pensais que s’était la fin… je pensais que je quitterais enfin le Yuukan pour reposer en paix… mais non… je me retrouve ici… dans ce lieu inconnu… Sans ma famille, ni mes amis. »

L’interrogation d’Aladdin fit revenir à lui le vieillard qui baissa la tête vers l’enfant. Il semblait inquiet, se demandait comment il allait. Mizoku fin un sourire pour rassurer l’enfant et s’avança vers lui. Il lui tapota la tête comme il avait l’habitude de le faire avec sa fille et il lui dit calmement :

- Ne t’inquiète pas pour moi…

« … Je suis vieux… Je pensais avoir terminer avec la vie… mais il semblerait que je devais me réincarner dans ce monde. Pourquoi faire? »

- Seulement de la nostalgie de vieillards… la vie a faite que j’ai du apparaître ici dans mon corps tout plisser et périmer. Je n’ai pas eut de chance il faut croire. Hahaha
.

Son sourire était faux, mais il ne voulait pas inquiété davantage Aladdin à ces côtés. Ils reprirent leur chemin dans la forêt quand ils entendirent un bruissement dans les feuillages. Qu’est-ce que cela pouvait bien être?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mar 4 Nov - 23:09


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Aladdin rassuré ,soupira de soulagement. Quelle personne étrange! Neanmoins,il n'était pas dupe au sourire du vieil homme,ça sauter aux yeux qu'il se forcer,du moins,à ceux d'Aladdin. Ali Baba avait agi comme ça quand il l'avait rencontré,avec son "patron". Le jeune garçon rendit tout de même son sourire à Mizoku. Autant faire penser qu'il le croit,pour l'instant.

En reprenant la route au côté du vieil homme,un bruissement se fit entendre. Sur le qui-vive,Aladdin se méfia sur le coup. Sachant que l'endroit pouvait abriter toutes sortes de créatures insensées et inimaginables,mieux valait se méfier.Enfaite,le bruit cessa net,on pouvait penser que ce n'était que le vent. Sauf que ce ne fut malheureusement pas ça,à la place surgit un immense cerf brun.L'animal fou foncer vers eux,ces yeux bouger dans tous les sens. La première réaction d'Aladdin fut la chose le plus simple au monde : s'écarter de la trajectoire du cerf.

Le Magi avait juste complétement oublié qu'il y avait une personne agé encore sur la trajectoire de l'animal.Aladdin aurait peut-être du refflechire,au lieu de bêtement s'écarter.

- Attention!


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 5 Nov - 4:30



Des hautes herbes jaillit un cerf au bois énorme qui fonça dans la direction de Mizoku et Aladdin. La bête semblait enragée, mais il était impossible de savoir pourquoi. L’enfant eut le temps d’éviter la charge de l’animal en colère. Le cri de l’enfant vint à l’oreille du vieillard qui leva les yeux vers le cerf. Pour éviter les bois pointus de l’animal, Mizoku sauta par derrière à une hauteur surprenante pour atterrir sur une branche le sauvant d’un empalement. L’animal poursuivi son chemin dans la forêt. Le Sekai resta sur sa branche. Celle-ci pouvait soutenir son poids aisément. Mizoku reprit son souffle. Il déposa sa main sur son torse soulevé par chacun de ses inspirations.

- Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait des mouvements brusques comme ceux-ci. Ça me rappelle le bon temps. Hahaha. Toux.

Il baissa les yeux vers l’enfant. Il ne fallait pas le sous-estimé. Il était peut-être rendu vieux, mais il semblerait qu’il gardait encore un peu de force pour pouvoir esquiver des charges d’animaux et de rejoindre une branche d’arbre en un saut comme il le faisait par le passé. Mizoku sauta au sol pour rejoindre Aladdin. Il atterri aisément sur la terre battu.


-Nous devrions trouver un endroit sûr… le soleil ne va pas tarder à descendre. Et je ne sais pas combien de temps il va nous resté pour rejoindre la cité…

Mizoku poursuivi son chemin dans la forêt luxuriante. Il marcha pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il aperçoit un lieu surélevé. Il pouvait monté le camp juste là et se reposer avant de reprendre la route de lendemain. Mizoku utilisa des branches pour créer un tipi assez grand pour que les deux individus puissent dormir. Cela dût prendre deux heures pour le vieillard à construire l’abri. Il avait des douleurs dans les bras, le dos et les hanches, mais il tentait de ne pas le montrer. La sueur qui coulait sur son visage par contre et ses mouvements saccadés prouvaient le contraire. Quand il eut terminer, Mizoku s’assit au sol et vint devant le feu allumé un peu plus tôt. Il regarda les flammes grésiller, puis il leva les yeux vers l’enfant.

- Que compte tu faire une fois que nous aurons rencontrer le seigneur de Minshu? Tu vas poursuivre ta route? Voyager? Ce monde est vaste, il doit y avoir tant à voir…

« Mais… je suis trop vieux pour le voyage maintenant… mon corps ne tiendrait pas le coup… Je pense avoir assez donner dans ma longue existence de ninja.»



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 5 Nov - 14:44


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Incroyable,était le mot qui décrivait le mieux ce que le jeune garçon avait vu,car pour arriver à sauter aussi haut et à atterrir sur une branche comme si de rien était,ça relever d'un certain niveau! Le cerf avait continué ça route, martelant le sol de ces sabots. Pauvre bête... Que lui avait-on fait ? Aladdin regardait l'animal partir jusqu'à ce que la créature disparaisse de son champ de vision. Mizoku avait sauté de ça branche pour rejoindre l'enfant en lui expliquant qu'il fallait chercher un endroit sure pour la nuit. C'est vrai qu'en regardant le ciel, le soleil disparaissaient doucement.

C'est en suivant Mizoku qu'ils se mirent à chercher. Ce fut le vieil homme qui trouve l'endroit idéal et commença à fabriquer un tipi avec les moyens de bords. Mais le Magi culpabiliser tout de même en regardant l'adulte suer en travaillant. Mais le Magi culpabiliser tout de même en regardant l'adulte suer en travaillant. L'enfant resta donc devant le feu allumé en attendant. L'adulte s'assit et lui posa une question à laquelle Aladdin n'avais pas encore songé. C'est vrai, qu'est qu'il allait faire après ? Il y avait tant à découvrir...

-Je ne sais pas encore,tout dépendra de ce que j'aurais appris grâce à ce dirigeant.

Le Magi s'assit lui aussi, regardant,les flammes se refléter dans ces yeux, tel un miroir. Il avait aussi posé son bâton à coté de lui,au cas ou il y aurait un invité indésirable à quatre pattes qui serait attiré par la lumière.

-Mais, je pense que je vais voyager, il y a tant de choses que je ne connais pas et que je ne comprends pas ! Comme ça, si un jour un moyen pour retourner dans notre monde d'origine existe, j'aurais alors des choses à raconter à mes amis !

Enfin,l'enfant n'était pas sur que quelque chose comme ça se produise. Se serait trop..tôt,et Aladdin n'était même pas sur que si le moyen se présenter à lui,qu'il le ferais. Non,quelque chose devait se tramer ici,et les "élus" devaient faire quelque chose!

- Et vous,vous allez restez la-bas ?


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 5 Nov - 15:30


Lorsque l'élu fit savoir qu'il désirait voyager, les prêtres lui préparèrent tout le nécessaire pour qu'il puisse survivre quelque temps sans aide extérieur. Quelques graines, baies et céréales lui suffisaient amplement. Dans son univers d'origine, les humains n'étaient pas véritablement habitués à consommer de la viande et le jeune homme voyait cette pratique d'un mauvais œil. L'idée de dévorer un être avec un cœur qui bat lui donnait la nausée. Dans la chaîne alimentaire et selon les religieux du temple céleste, Wang se situait donc plutôt du côté des herbivores. Il avait tout de suite compris que son attitude le faisait paraître trop doux, faible. Ce serait certainement la plus grande erreurs de ses pairs. En dépit des apparences, l'héritier n'avait rien d'une proie facile.

On lui fit promettre de ne pas s'aventurer dans les grandes villes et d'éviter l'empire de Seika. L’ecclésiaste acquiesçait, jurant de se plier aux conditions qu'on lui imposait. Son attitude docile le mettait à l'abri des pires soupçons. L'être à la chevelure de neige avait évidemment menti. Cependant, il ne s'agissait que d'un demi-mensonge. Il n'était pas assez bête pour arpenter les terres de ce monde sous sa véritable identité. Wang, élu et serviteur de Fuyu resterait un inconnu dans les pays voisins. Il décidait alors d'adopter un autre nom, pour les étrangers, il s’appellerait Feng et serait un modeste colporteur venu des territoires neutres. Cela lui éviterait certainement de s'attirer l'inimitié des personnes qu'il croiserait.

Au fil de ses déplacements, le climat avait progressivement changé. L'étendue enneigée et les veines glacées de la terre laissèrent place à la végétation et aux cours d'eau. L'héritier de la famille Tian avait marché des jours durant, dormant à la belle étoile. Sa curiosité et son sens de l'esthétique le poussèrent à s'aventurer dans une magnifique forêt. Cela faisait deux jours que l'élu avait élu domicile dans cette mer d'arbres. Fasciné par sa beauté et la magie qu'elle semblait renfermer, il avait fait de nombreux croquis de la faune et de la flore. Il avait aussi annoté les particularités de chacune des espèces qu'il lui était donné d'observer.

Assis sur la branche d'un saule, Wang se laissait paisiblement aller à la paresse. Isolé, le prêtre profitait de ce répit pour méditer un peu. Il ne lui fallut que peu de temps pour remarquer une odeur de bois brûlé. Inquiet, le médium récupéra rapidement son paquetage et quitta son perchoir. Au loin, une lumière dansait dans la pénombre. En tendant l'oreille, il pouvait entendre des voix s'élever dans la même direction. Curieux, l'élu à la chevelure de neige décida de s'approcher tranquillement. Il espérait que son arrivée silencieuse ne serait pas mal perçue. De manière générale, son attitude sereine et son teint maladif le mettaient à l'abri de quelques suspicions.

- Bonsoir, puis-je me joindre à vous ?


Le jeune homme sortait à peine des buissons qu'il saluait déjà les deux campeurs. Il était vêtu d'un kimono blanc aux longues manches flottantes qui empêchait de voir ses mains. L'habit était somptueusement décoré de motifs d'écailles, notamment au niveau des manches et des omoplates,  partiellement colorés d'un harmonieux mélange de vert et de bleu. Ses pieds eux étaient nus, en contact direct avec le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 5 Nov - 21:52



La nature était calme et reposante. Le vent soufflait dans le feuillage et la brise venait rafraîchir l’atmosphère de la forêt. Mizoku avait presque oublier que la nature avait des bienfaits sur l’être humain. Il pouvait bénéficier de ce moment de calme pour se reposer et faire le tri dans ces pensées. Il était encore perturbé par son arrivé dans ce monde et il ne parvenait pas à régler ce conflit intérieur qui lui suggérait de retourner dans son monde ou voir ce qui se passe dans celui-ci et voir s’il ne pouvait pas y apporter son expérience. Pendant qu’Aladdin répondait à sa question, Mizoku fouilla dans ses poches pour finalement sortir une pipe en bois taillé de symbole. Il tapota l’intérieur sur sa paume, puis la remplie de différentes herbes qu’il traînait dans une petite pochette de plastique. Il déposa l’extrémité au bout de ses lèvres. Du bout de son doigt libre, une petite flamme illumina son ongle et il s’en servit pour allumer sa pipe. Il souffla un nuage de fumée au ciel avant de répondre au garçon :

- Profite-en… tu es encore jeune. Tu as beaucoup de choses à vivre et à voir avant d’arriver à mon âge. Sourire.

Il reprit sa pipe pour en aspirer les contenues qui venaient pourrir son organisme, mais qui permettait au Sekai de mieux se concentrer. Il avait prit cette mauvaise habitude de fumée quand il avait atteint la quarantaine. S’était surtout pour l’occuper et il en avait garder l’habitude depuis. De la fumée sortie de ses narines.


- Je ne sais pas encore ce que je vais …

Il ne termina pas sa phrase, car un individu s’incrusta dans le campement. Mizoku fut surpris de ne pas avoir sentit ni entendu l’inconnu arrivé. Cela l’apeurait un peu. Non pas de voir un inconnu arrivé, mais de ne plus avoir cette capacité de ressentir les choses autour de lui. Il remis sa pipe entre ses lèvres et fixa sans émotion l’inconnu blême qui leur demandait de se joindre à eux. Mizoku le fixait intensément dans les yeux sans une onde d’émotion dans son regard gris. Il souffla un nuage de fumée vers le sol, puis il releva les yeux vers l’adolescent.

- Bonsoir à toi… Dit-il d’un ton neutre. Je ne sais pas qui tu es… mais je veux m’assurer que tu n’es pas ici pour causer des ennuis. Dit-il sur un ton un peu plus froid.

Il remit sa pipe entre ses lèvres. Il fixait toujours l’adolescent dans les yeux. Un combat de regard semblait avoir lieu entre l’adolescent et le vieillard. En même temps, des volutes de fumées grises s’échappaient de la bouche de Mizoku pour monter vers le ciel.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Jeu 6 Nov - 18:50


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Oh que oui, il espéré bien en profiter et rien ne l'en empêcherais. Après tout, redevenir un voyageur ne l'embêter pas du tout. Il tourna la tête vers le vieil homme et regarda la fumée qui s'échapper de cet étrange objet pour aller se dissiper dans le ciel. En plus, il voulait aussi en apprendre un peu plus sur Mizoku, encore fallait-il que celui-ci veuille bien répondre à ses futures questions.

Un nouveau bruissement se fit entendre, et quelqu'un parla. Quittant la fumée grise des yeux, le Magi tourna son attention vers le nouvelle arrivant. Celui-ci était habillé entièrement de blanc, et semblait beaucoup plus jeune que Mizoku. D'ailleurs,la personne agé semblait avoir envie de "tester" le jeune homme. Aladdin ne penser pas que la personne soit vraiment hostile, sinon le garçon les auraient déjà attaqués depuis un moment. Pourtant, l'enfant comprenait la réaction de Mizoku, qui était surement prévisible.
Un silence s'installa, seulement brisé par le crépitement du feu. Et là,Aladdin écarquilla ces yeux en voyants les Rucks qui volaient à côté du jeune homme. C'était normal qu'il y en ait autant ? Bien sur,ça dépendez des personnes,il arriver que parfois,il y en est un ou deux.. Mais là...voir autant de ces étranges oiseaux de lumières,c'était une première.

- Mizoku...

Il avait juste dit ça pour essayer d'attirer l'attention du vieil homme, même s'il doutait un peu que ça ne fonctionnerait pas.

-Je pense qu'il ne tentera rien, en plus il nous demande l'autorisation !

Aladdin n'allait pas non plus lui dire que les Rucks apprécier le jeune homme. Se serait à la fois compliqué à expliquer et à comprendre pour la personne âgé.L'enfant afficha un large sourire enfantin à l'homme blanc. Le Magi ne pouvait pas dire si la personne pouvait venir,à cause de la réaction de Mizoku. En plus, c'était lui le plus vieux ici, c'était à lui de prendre une décision.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Jeu 6 Nov - 21:01

Ses yeux, mi-clos, soutenaient le regard du vieil homme. Ses prunelles d'émeraude ne laissèrent percevoir qu'un sentiment de quiétude perpétuelle. Il ne semblait pas vouloir défier son aîné et aucune hostilité n’émanait de sa personne. Wang n'avait certainement rien d'une menace, malgré cela il comprenait la méfiance du fumeur. L'être à la chevelure de neige ne portait aucune arme sur lui, il n'appréciait guère ce genre d'outils. Pour montrer sa bonne foi, il déposa précautionneusement son balluchon sur le sol et leva lentement les mains en l'air. Ses larges manches subirent immanquablement l'effet de la gravité et laissèrent finalement ses avant-bras et mains à nu. Un chapelet composé de perles de bois serpentait le long de son bras gauche et c'était là tout ce qu'il avait sur lui.

Son regard se posait alors sur l'enfant à la chevelure bleutée tandis que ses lèvres s'écartèrent en un sourire bienveillant. Ce jeune garçon ne se méfiait visiblement pas de lui et plaidait même sa cause. Le prêtre mit cela sur le compte de la candeur due à son âge peu avancé. En guise de remerciements, l'élu de Fuyu inclinait légèrement la tête en direction de son défenseur.
Durant un bref instant, sa curiosité le fit s'interroger sur cet improbable duo. Quel lien les unissait ? Que faisaient-ils dans cette forêt ?  Pour chasser les questions qui embrumaient son esprit, le médium fit ensuite quelques pas en direction du feu, s'approchant paisiblement tout en gardant les mains en l'air. Il se décidait finalement à prendre la parole.

- Il n'est pas dans ma nature de chercher les ennuis. Je suis plutôt de ceux qui aident les autres à s'en défaire.


Bien qu'il se soit exprimé avec une intonation aussi lisse qu'un océan sans vague, sa douce voix laissait supposer une certaine forme de sympathie à l'égard de ses interlocuteurs. Même si Wang ne le faisait pas de manière explicite, il proposait gracieusement son aide aux voyageurs. L'érudit ne connaissait pas encore totalement ce monde, puisqu'il n'avait visité que très peu d'endroits. Cependant, deux jours d'exploration forestière lui permettaient de se repérer dans ces bois. Il aurait sûrement l'occasion d'en parler par la suite. Le religieux ne tenait pas particulièrement à obtenir sa place parmi eux en l'échangeant contre un quelconque service.  

- Je peux comprendre que ma présence ne soit pas désirée ici. Malgré le calme apparent qui y règne, ce vaste monde semble plutôt dangereux.


L'héritier de la lignée Tian paraissait toujours aussi serein malgré ses paroles inquiétantes. Cependant, il ne souriait plus, ce qui lui donnait un air plus solennel.

- Pardonnez mon impolitesse, je me nomme Feng.


Il s'inclinait légèrement en direction des deux campeurs, joignant les mains avant de se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Ven 7 Nov - 4:58



Mizoku fumait lentement sa pipe en fixant les flammes crépiter et dévorer le bois. Il souffla un nuage de fumée, puis leva les yeux calmement vers Aladdin, puis vers l’inconnu. L’enfant était naïf, mais Mizoku ne voulait pas le lui dire et le blesser. Cela ne servirait à rien de toute façon. Il apprendrait par lui-même qu’il ne fallait pas faire confiance à tout le monde, même à ceux qui se voulait gentil au premier coup d’œil. L’homme s’excusa et se présenta devant les deux élus. Mizoku lui répondit par un signe de tête. Ses yeux gris se perdaient dans les flammes oranges. Il ne savait pas quoi penser de cet individu. D’un côté, il ne pouvait pas le renvoyer d’où il venait, vu son accoutrement, il ne tiendrait peut-être pas jusqu’au lendemain. Mais en même temps, il avait appris au courant de sa vie qu’il ne fallait pas faire confiance au inconnu et que celui-ci jouait peut-être la comédie pour s’approcher du duo et de les poignarder dans le dos pendant leur sommeil. Le côté généreux du vieillard ressortie un peu plus, puis il laissa son air froid et distant pour un côté plus neutre.

- Tu peux te joindre à nous pour la nuit… mais demain, moi et mon « ami » reprenons la route. Dit-il avant de remettre sa pipe dans sa bouche.

Mizoku réfléchi pendant un moment tout en se massant la barbe. Il se passa la main dans sa chevelure grise, puis il tourna les yeux vers le jeune homme. Il le fixa de la tête au pied. A vrai dire, il ne semblait pas menaçant sur le coup, mais il ne fallait pas se fier au premier coup d’œil. L’ancien chef de Suna souffla un nuage de fumée grise sur le sol, puis il tendit la main vers le dénommé Feng qui venait de se présenter.


- Je m’appel Mizoku. Dit-il d’un ton calme et posé.

Un sourire s’afficha sur son visage ridé et épuisé. La poignée de main échangé, le Sekai vida sa pipe qu’il rangea dans son sac. Voyant le feu s’éteindre graduellement, il se leva, s’étira faisant craquer ses os endoloris. Il gémit de douleur. Il alla chercher quelques morceaux de bois non loin du calmement qu’il jeta dans le feu pour le raviver.


- Si nous sommes venus dans ce monde… c’est sans doute parce qu’ils auront besoin de nous en temps et lieu… seulement, nous ne savons pas pourquoi nous sommes ici. Nous avions une vie avant d’apparaître ici… je me demande quel sort ou magie à pu nous faire quitter notre monde pour celui-ci. Souhaitez-vous trouver un moyen de retourner chez vous? Personnellement… je ne tiens guère à rester ici… surtout que dans mon monde, j’ai une famille que je dois protéger.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Ven 7 Nov - 23:24


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Le jeune homme venait de certifier qu'il n'était, pas le moins du monde, hostile. Et ça se voyait nettement avec le fait qu'il montrer qu'aucune arme n'était en sa possession. Mais Aladdin continua de l'observer , un peu curieux.

Mizuko avait finalement accepté la présence du nouveau, nommé Feng, parmi eux, uniquement pour ce soir. Le Magi trouver cela dommage que l'homme blanc ne fasse pas un bout de chemin avec eux, demain. Mais bon, ce n'était pas l'enfant qu'il était qui allait remettre en cause les dire du plus vieux. Aladdin avait tendance à faire confiance un peu trop vite à n'importe qui...

-Et moi, je suis Aladdin, ravis de vous rencontrer !

Dit-il avec enthousiasme, en restant assis devant le feu, qui commencer à s'éteindre doucement. Mizoku, c'était alors lever pour chercher du bois et ranimer le feu. Ensuite, il écouta attentivement la "thèse" du vieil homme.
C'était vrai que, de son côté, Aladdin n'avait peut-être pas de "famille", mais il savait que des personnes qui compter beaucoup pour lui devait surement s'interroger sur sa disparition, et essayer de le retrouver.

-J'aimerais beaucoup revoir mes amis, ils doivent s'inquiéter... Mais si ce monde à besoin de moi, alors je resterais pour accomplir ce dont on me confiera.

Le Magi mit ces mains devant le feu, en évitant de les mettre trop prés, pour ne pas se bruler.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Sam 8 Nov - 4:21

Le vieillard acceptait finalement la présence du jeune homme aux cheveux blancs. Il devenait moins froid et l'invitait à passer la nuit dans leur campement. L'offre était généreuse, mais Wang savait déjà que cela n'arriverait pas. Pour dire vrai, il comptait observer la faune nocturne et prendre des notes à ce sujet. L'érudit ne dormirait probablement pas ce soir, il profiterait d'un moment de repos plus tard. Le religieux avait tout le temps qu'il voulait à sa disposition, même s'il avait pour ordre de retourner au temple du ciel de temps à autre. Les hauts prêtres désiraient certainement s'assurer qu'il ne disparaîtrait pas dans la nature pour s'allier à un pays rival. Les élus attiraient à la fois les suspicions et la convoitise parce qu'ils représentaient un atout évident pour un éventuel conflit. Ce fut ce qu'il déduisit de son entretien avec l'un des serviteurs du dieu Long.

Les voyageurs partiraient dès le lendemain. Peut-être les attendait-on ailleurs ? Avaient-ils, eux aussi, été engagés dans une aventure qui ne les concernait pas ? Le duo avait-il prêté allégeance à un quelconque pays rival ? Mieux valait que le prêtre reste sur ses gardes. S'ils étaient des ennemis, l'héritier de la lignée Tian n'aurait que très peu de chance de réchapper à un affrontement. La méfiance du vieil homme et l'attitude de l'enfant l'avaient néanmoins rassuré. Aucune hostilité ne se dégageait d'eux, signe qu'ils ne préparaient rien d'étrange. Le regard du prêtre se perdait dans le brasier mourant. Il restait attentif et parfaitement immobile. Ses yeux se posèrent à nouveau sur le dénommé Mizoku alors qu'il se levait et s'éloignait. L'érudit mit un petit moment à comprendre qu'il allait chercher du bois et voulut l'aider dans sa tâche. Il n'eut pas le temps de l'assister puisque le fumeur revenait déjà.

- Si vous le désirez, demain je pourrais vous guider dans cette forêt, ou au moins une partie.


Lâchait-il mollement. Qu'ils acceptent cette main tendue, ou non importait peu. Wang estimait avoir fait son devoir, restant fidèle à ses principes. Il regardait alors Mizoku puis Aladdin, observant leurs réactions.

- De là d'où je viens, tout ce en quoi je croyais n'était qu'un mensonge. Sans même le savoir, je suis né esclave. J'apprécie cet endroit évidemment, il me manquera certainement, mais y retourner ne m'apportera rien.


Le jeune homme à la chevelure de neige s'exprimait avec conviction. Sa sempiternelle monotonie et son masque de quiétude disparurent quelques brèves secondes. Même s'il tentait de le cacher, l'élu de Fuyu affichait son amertume. Pourtant, l’ecclésiaste ne regarderait pas en arrière. Il se l'était juré lors de sa première nuit au sein de la demeure du dieu céleste. Un fin sourire se dessinait sur le visage de l'héritier.

- Bien que j'ignore quel sera mon rôle, je suppose que l'on m'a amené pour une bonne raison. J'ai décidé de voyager, de rencontrer les habitants... C'est ainsi que je trouverai ma voie.


Affirmait le médium d'une voix monocorde. Il quittait sa place au coin du feu pour faire quelques pas en arrière, récupérant son balluchon. Le prêtre retournait ensuite s'installer près de la source de chaleur incandescente, s'asseyant à même le sol.

- Dans mon pays, on prétend que le destin réunit toujours les gens qui s'aiment. Les personnes qui nous sont chères sont peut-être là, quelque part dans ce vaste monde, à nous chercher. Qui sait ?


L'érudit s'exprimait paisiblement, tentant de réconforter les deux voyageurs. Après tout, rien ne leur disait que leurs camarades ne se trouvaient pas à Kosaten eux aussi. Pour dire vrai, actuellement rien n'apportait la certitude qu'ils pourraient un jour rentrer dans leurs univers respectifs. Les élus ignoraient tout de la magie qui les avait propulsés ici-bas. Ils ne savaient rien sur les conséquences que cela pouvait avoir sur leurs terres natales. Wang avait tendance à envisager de nombreux scénarios et tous ne se terminaient pas forcément d'une bonne manière. Il ouvrait à présent son paquetage et en sortit quelques bourses de cuir et une boîte de bois.

- Voulez-vous manger quelque chose ?


Il s'adressait à ses interlocuteurs tout en leur présentant les petits sacs. Ceux-ci contenaient des fruits à coques semblables à des noisettes, amandes, pistaches et autres noix. Il relevait ensuite le couvercle de la boîte, révélant ainsi quelques baies encore fraîches. Aladdin et Mizoku étaient invités à se servir s'ils le souhaitaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Lun 10 Nov - 3:24



La conversation allait bon train. La tension entre Mizoku et Feng avait diminuer, mais le vieillard gardait toujours un œil sur cet inconnu qui les avait approcher trop facilement, mais comme il ne voulait pas qu’on se sente mal à l’aise par sa faute, il laissa son ton froid et méprisant pour un ton plus neutre sans émotion. Après les réponses d’Aladdin, Mizoku tourna les yeux vers le dénommé Feng qui racontait brièvement de quel monde il venait et ce qu’il désirait faire dans celui-ci pour trouver sa voie. Le vieillard tourna les yeux vers les flammes scintillantes en repensant à son arrivé dans ce monde.

- Dans ce monde tu peux te considérer libre et non plus comme un esclave. Tu es maître de ta destiner maintenant et tu es le seul qui puisse décidé te ton avenir et non pas les autres êtres humains autour. Dit-il a Feng sans quitter les flammes des yeux.

Mizoku regarda ses mains ridés et abîmées par les années. Pourquoi avait-on besoin de lui dans ce vaste monde? Des questions qui resteraient sans réponse. Il repensait à ce qu’il venait de dire à Feng et aux nombreuses aventures qu’il avait vécues dans son monde. Un sourire apparu sur le coin de ces lèvres.


- Peu importe la raison pour laquelle nous sommes venues ici… je ne laisserais pas cet être manipuler mon destin… Pour le peu de temps qu’il me reste à vivre… je déciderais moi-même le chemin que je prendrais et je ne laisserais aucun seigneur ou roi décider de ce que je dois faire. Nous sommes les maîtres… ne laissons personnes nous dire quoi faire… Décidons nous-mêmes de nos gestes et assumons nos actes… C’est ainsi que nous évoluons.

« Et c’est ainsi que je mourrais… libre dans mes convictions et mes choix. Je me suis battus toute ma vie pour la liberté et je ne laisserais personne me l’enlever. »

- Je recommencerais ce que j’ai terminer dans mon monde… apporter la gloire à la population incomprise par les riches et arrêter la corruption.
Dit-il pour lui-même en souriant.

Mizoku tourna les yeux vers les baies et noix que lui tendaient Feng. Trop plonger dans ses pensées révolutionnaires, le vieillard refusa d’un signe de tête. La fatigue le surpris, ses yeux commençaient à se fermer tout seul. Sa tête penchait dangereusement vers l’avant.


- Je crois qu’il est temps pour moi d’aller dormir…

Mizoku se leva, déposa sa main amicalement sur l’épaule d’Aladdin en passant à côté de lui pour lui faire signe de surveiller Feng au cas où. Puis il s’éclipsa sur l’abri de fortune pour s’y coucher et dormir quelques heures avant le lever du soleil.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Lun 10 Nov - 23:19


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


La simple possibilité qu'un de ses amis soit quelque part dans ce vaste monde rajouta une motivation supplémentaire à l'enfant pour voyager. Mais, il était aussi possible que ces ennemis débarquent ici. Cette pensée tira une grimace à Aladdin, qui ne dura pas bien longtemps.Inutile de commencer à imaginer le pire et à s'affoler.

Ainsi donc il avait été esclave ? Aladdin pouvait comprendre que le jeune homme  ne veuille pas retourner dans son monde d'origine. Pour Aladdin, il suffisait de briser les chaines que posséder les esclaves pour les "libérer", sauf que ce n'était pas du tout aussi simple.

Quand Feng leur avait proposé de manger quelque chose, l'enfant ne se gêna pas et alla piocher quelques baies au hasard,bien sur, il les mangea... En s'en mettant plein sur le menton, mais il essuya tous ça avec son bras. Le Magi regarda ensuite Mizoku se lever pour aller se coucher,c'est vrai qu'il faisait tard,l'enfant ne devrait pas trop tarder à le rejoindre.

-Je ne dirais pas non à ce que vous nous guidez dans cette foret, comme ça, on arrivera plus vite à destination, et on aura enfin des réponses!  

Ce n'était peut-être pas à lui de prendre de telle décision, mais Mizoku n'avait rien dit à ce propos. Même si celui-ci ne voulait pas encore faire confiance à l'individu.

-Je pense que nous devrions imiter Mizoku et allez nous coucher... Sinon demain, on aura du mal à avancer !

Le Magi se leva, et son regard alla du tipi au jeune homme. Devait-il lui laisser sa place dans le tipi qu'avait construit le vieil homme ? Aladdin douter que l'abri puisse contenir une troisième personne, malgré que l'enfant ne devrait pas prendre trop de place... Le Magi soupira et secoua la tête pour chasser ces pensées.
Finalement,il se décida de rejoindre la personne agé dans le tipi.Toute façon s'il avait continué de chercher une "solution" il se serait sans doute endormi sans le vouloir par-terre...

- Bonne nuit!

Avait-il lancé au jeune homme avant de rentrer dans le tipi.


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mar 11 Nov - 2:15

Wang acquiesçait silencieusement aux propos de Mizoku à propos de la liberté et des choix qu'il pouvait faire. Malheureusement, l'érudit n'y croyait pas vraiment. N'était-il pas devenu l'esclave de Fuyu et de son souverain sans même s'en rendre compte ? Le prêtre préférait éviter de trop y penser, jugeant qu'il se pliait à la volonté du dieu Long plutôt qu'à celle de Sul Hēi. Au fond, le prêtre savait toutefois qu'il finirait par ployer l'échine devant cet homme plus puissant que lui. Cependant, le religieux refusait qu'on lui mente à nouveau et que l'on se serve de lui à son insu. Cette-fois, il était parfaitement conscient qu'on l'utilisait, même s'il ignorait encore pour quels desseins. L'héritier de la lignée Tian n'évoquerait rien de ce sujet, c'était un fardeau qu'il portait seul. Ses interlocuteurs finiraient bien par découvrir la véritable cruauté des gouvernements de Kosaten. À moins que leur roi soit plus clément que celui du pays enneigé. Les habitants de Minshu appréciaient particulièrement le concept de liberté. Concernant Seika, il ne pouvait encore être certain de rien.

- J'espère sincèrement que vous parviendrez à accomplir cette tâche.


Le jeune homme s'était exprimé si mollement que sa sincérité pouvait être remise en doute. Malgré cela, il pensait véritablement ce qu'il venait de dire. Mizoku semblait avoir des valeurs morales tout à fait honorables. Cette mission que le vieillard s'imposait se révélerait très certainement ardue. Atteindrait-il son but ? L'érudit l'ignorait, mais il ne l'en admirait pas moins. En dépit de son âge avancé, il ne manquait pas de courage, c'était évident. Tandis que le prêtre se perdait dans ses pensées, le héros disparaissait dans son abri. Leur voyage avait dû être éprouvant. Aladdin n'hésita pas à piocher dans la nourriture mise à disposition, rassurant l'héritier sur ses propres goûts alimentaires. Le garçonnet acceptait aussi sa proposition de les guider le lendemain. Cette réponse réconforta l'élu, qui ne put s'empêcher de sourire chaleureusement.

Le petit être à la chevelure bleutée décidait de rejoindre son compagnon. Wang s'était naturellement redressé, puis relevé tout en rassemblant ses affaires. Il restait là, totalement immobile durant un court instant, silencieux et observateur, alors que ses camarades étaient tous deux allongés. Il tourna finalement le dos au camp et commença à s'éloigner tranquillement.

- Bonne nuit à vous deux.


Son murmure restait parfaitement audible. Suite à ces propos, il disparut dans la forêt, son balluchon sur l'épaule à la recherche de nouvelles découvertes. L'ecclésiaste ne revint au campement que peu avant l'aube, ou ce qui semblait l'être. Malgré ses connaissances, l'impossibilité de voir le ciel ne lui permettait pas d'en avoir la certitude. Il s'était installé face au tipi des deux campeurs, sur les hautes et larges branches d'un cèdre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mar 11 Nov - 18:14



Mizoku ouvrit les yeux pour constater qu’il n’était pas dans la forêt luxuriante, mais dans son inconscient. Il avait passé beaucoup de temps dans ce lieu pendant son sommeil. Il y avait même confronter sa double personnalité par le passé, mais maintenant il se retrouvait seul. Des flambeaux de flammes blanches illuminèrent des parois rocheuses humides et noires. Dans le mur du fond, il pouvait apercevoir une forme humaine sceller par des chaînes. Le vieillard s’avança vers l’humain qui n’était nul autre que lui, jeune, les cheveux noirs en bataille, le corps souillé de sang et de blessures. Son double maléfique lui jetait des regards meurtrier, mais il n’arrivait plus à gueuler après le vieillard.

- Ce temps est révolu, tu ne feras plus de mal à personne.

- Tu te trompe.

Mizoku se retourna pour y apercevoir l’âme d’une jeune femme. Tout son corps était illuminer d’une aura blanche. Elle s’avança lentement vers le vieillard jusqu’à laissé quelques centimètres entre eux. S’était la première fois que Mizoku la voyait. Autrefois, il apercevait son double maléfique ou encore des membres de son clan aujourd’hui déchu et disparu de son subconscient. Il ne comprit pas immédiatement que cette entité n’était autre que l’âme de son sceau qui prit la forme de Seika, jeune femme qui fut autrefois bien vivante sur le Yuukan, mais qui mourut de façon tragique.

- Comment puis-je me tromper… c’est de moi que je parle…

- Toute ta vie tu as mis la faute sur ton double… mais jamais tu ne t’es remis en question. Elle dépose sa main lumineuse sur le torse de Mizoku, au niveau de son cœur. Va au temple de l’air… à Fuyu… et tu trouveras LA réponse.

L’âme disparue en particule de lumière, les flammes blanches s’éteignirent et Mizoku se retrouva dans la noirceur.

Mizoku ouvrit les yeux, mais cette fois il se trouvait bel et bien dans le tipi. Il se leva, jeta un œil sur Aladdin toujours endormi. Il sortie de la tente improvisé pour s’étirer. Ses muscles le faisaient atrocement souffrir après cette nuit à dormir directement sur le sol dure et froid.


« Je m’ennuis déjà de mon lit. »

Après s’être étirer, il remarqua que Feng n’était plus sur les lieux du campement. Mizoku passa sa main dans ces cheveux grisonnant.

« Je savais qu’il allait nous lâcher. »

Il bâilla et c’est à ce moment là qu’il l’aperçu sur une branche. Mizoku prit un air sérieux en apercevant le jeune homme qui le fixait toujours avec ces yeux froids. Mizoku sauta aisément sur une branche d’un autre arbre pour ce mettre devant Feng. Comme Aladdin était encore couché, le vieillard pouvait posé ces questions aisément sans avoir le garçon dans les pattes.

- Que veux-tu réellement de nous?! Tu es là à nous observez de ton perchoir… comme un oiseau de proie qui observe sa futur victime. Tu n’as pas d’armes sur toi… mais tu cache autre chose… un pouvoir bien plus puissant. J’en ai vu des types comme toi dans mon monde… des manipulateurs qui cachent leur vrai dessein. Un sourire apparaît sur le coin de ses lèvres. Sa m’a toujours intriguer ce genre de personnage…

Mizoku ne quitta pas des yeux Feng. Ce personnage l’intriguait, même s’il ne le connaissait pas et qu’il ne lui faisait pas totalement confiance… il voulait en apprendre plus sur lui, savoir sa manière de penser et aussi voir ce pouvoir bien étrange qu’il pouvait cacher au fond de lui. Quelques choses se dégageait de ce jeune homme qui attirait Mizoku. Il voulait en savoir plus sur cette énergie étrange… une force spirituel peut-être?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 12 Nov - 13:12


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Ce fut d'un sommeil sans rêve que l'enfant se réveilla dans le tipi. À vrai dire,il ne se rappeler jamais de ces rêves. Se redressant doucement,il put voire que le vieil homme n'était plus là. Pendant un instant Aladdin cru qu'il avait dormi trop longtemps, mais il chassa cette pensée en secouant sa tête. Il se leva alors et sorti donc de l'abri, en se frottant les yeux.

En prenant son temps, il récupéra son bâton qu'il avait oublié devant le feu d'hier soir. Aladdin ne vit pas du tout les deux adultes dans les arbres, car il n'était pas encore tout à fait réveiller. C'était toujours un peu difficile de se concentrer dès le matin.
Ce n'est qu'au bout d'une bonne dizaine de minutes, que le Magi leva la tête pour voir les deux personnes,tranquillements sur une branche, certainement en train de discuter. Aladdin préféra attendre que les deux adultes aient fini leurs discussions. L'enfant n'avait pas trop envie de s'en mêler. Il arrêta donc de les fixer, et patienta.


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Mer 12 Nov - 13:51

Mizoku fut le premier à s'éveiller, faisant remarquer que leur guide n'était plus là. Il n'avait probablement senti la présence du jeune homme au premier coup d’œil.Amusé, Wang ne put s'empêcher de l'observer sans se manifester. Il fut toutefois découvert bien rapidement par le vieillard. Celui-là n'hésita pas à sauter sur une branche pour se trouver face à lui, mais sur un autre arbre. L'érudit ne le lâcha pas du regard lorsqu'il lui adressa la parole. Ses mots paraissaient plutôt sévères, mais n'atteignirent pas le religieux. Au contraire de cela, ses lèvres s'étirèrent fébrilement en un sourire amusé. Était-ce la première fois qu'on se méprenait sur ses intentions ? Dans son propre univers, non. Ici, à Kosaten, les choses étaient différentes. Le prêtre comprenait progressivement que le peuple de Henan se révélait particulièrement naïf et innocent. Là-bas, les soupçons n'existaient pas, ou alors ils prenaient une tout autre forme.

- Vous vous fourvoyez.


Sa voix monocorde laissait toutefois apparaître une certaine espièglerie. De ses yeux mi-clos, l'élu semblait mettre le vieil homme au défi d'affirmer le contraire. Malgré cela, il n'en était encore qu'aux prémices de sa plaidoirie dans laquelle l'être à la chevelure de neige était à la fois l'accusé et son défenseur. Pourtant, le descendant des Tian restait serein vraiment loin de paraître offensé par les remarques acerbes de son interlocuteur.

- Je ne vois ici nulle proie ni aucun prédateur. D'ailleurs, quel piètre chasseur je ferais si je n'avais pas déjà dévoré mes victimes !


Wang n'hésitait pas à affirmer qu'il avait eu l'occasion de les attaquer à plusieurs reprises, mais qu'il ne l'avait pas fait. De cette façon, peut-être que Mizoku se rendrait à l'évidence, Aladdin et lui respiraient encore et leur vie n'était nullement menacée. L'ironie voulait toutefois que l'érudit soit végétarien et que le cannibalisme lui semble bien plus rebutant que la consommation de chair animale. Il ne voyait aucun intérêt à détrousser qui que ce soit, l'argent et les possessions étant des concepts encore trop abstraits pour lui. Tant que des vêtements couvraient sa nudité et qu'il trouvait de quoi se nourrir, il n'avait besoin de rien d'autre. Le prêtre ne cessait de sourire tandis que son index venait lentement gratter sa tempe gauche.

- Pour ne rien vous cacher, les capacités dont la nature me fit autrefois grâce n'ont pas disparu. J'ai cru comprendre que de nombreux élus en perdaient une grande partie en arrivant, moi pas.


Le vieil homme ne pouvait savoir que dans son lieu de naissance, le religieux était considéré comme le plus faible médium depuis plusieurs générations. Il tairait aussi que ses pouvoirs ne se révélaient pas vraiment utiles en combat.

- Mais vous, alors, ne seriez-vous pas un loup déguisé en agneau ?


L'élu de Fuyu s’exprimait d'une façon bien moins douce, la voix emplie d'une implacable froideur. Son regard se fit plus dur l'espace d'un instant, ses yeux allèrent de Mizoku à Aladdin. Seul un manipulateur verrait une quelconque mascarade dans la sincère sympathie de Wang. C'était en tout cas ce qu'il en déduisait. L'érudit s'interrogea un bref moment, se demandant quelles pouvaient être les véritables intentions du vieillard à l'égard du garçonnet. Devrait-il les surveiller afin que rien de fâcheux n'arrive à l'enfant ? Il n'aurait pu se le pardonner s'il était blessé par son compagnon, trop suspicieux pour être innocent. L'ecclésiaste descendait alors de l'arbre, sans attendre aucune réponse de la part de son interlocuteur. Sa quiétude et sa mollesse habituelle étaient revenues, du moins faisait-il bonne figure face au petit. Il avait ainsi souri chaleureusement en saluant le bonhomme d'un signe rapide de la main.

- Quelle sera votre destination ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Jeu 13 Nov - 4:00



Le vieillard ne quittait pas des yeux le jeune homme percher sur son arbre. Les réponses que lui donnait l’homme aux cheveux blancs satisfaisaient le vieillard qui ne répondit pas au répliques cinglantes de Feng qui rejoignit Aladdin au sol. Mizoku resta sur sa branche un instant pour réfléchir au parole du religieux. Sans doute qu’il avait raison et que Mizoku était dans le tord. Comme d’habitude. Il se frotta anxieusement la barbe alors que les mots du jeune homme continuait de raisonner dans son esprit comme un écho sans fin. Le vieillard baissa les yeux vers l’enfant et le saint. Son regard doux et chaleureux s’étaient dangereusement refroidis, mais se n’était pas à l’égard de Feng ni d’Aladdin.

- Nous partons pour Kansei. Dit-il d’une voix neutre.

Le vieillard sauta sur le sol au côté du duo. Il s’avança sans les regarder, repris son sac à dos qu’il balança sur son épaule. Il sortit sa pipe qu’il tapota contre sa cuisse avant de la remplir et de l’allumer avec son index. Il aspira la fumée qu’il recracha dans les airs. Il remit l’extrémité de sa pipe entre ses lèvres, puis il se retourna vers le duo en leur jetant un regard sans émotion. La lueur pétillante dans ses yeux s’était éteinte après sa conversation avec le saint aux cheveux blancs.


- Je pars… je n’irais pas trop vite pour que tu ais le temps de me rattraper.

Puis, il prit le chemin de la forêt sans un regard derrière lui. Regardant droit devant lui, le vieillard s’engouffrait dans la forêt brillante. Il souffla un nuage de fumée grisâtre devant lui. Il sentit le fond de sa gorge lui piquer et une drôle de douleur dans les poumons. Il toussa dans son poing et constata qu’il y avait du sang. Il essuya sa main sur ses vêtements. Ses yeux se plissèrent d’inquiétude à la vue du liquide rouge qu’il venait d’expulser de sa bouche.

« Sa recommence. »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Jeu 13 Nov - 19:48


Promenons nous dans les bois..

Souviens toi de te méfier ~  


Finalement, à la fin de leur discutions, Feng le rejoignit sur le sol. Un jour, il aimerait bien apprendre à tenir sur les branches, comme ils le faisaient aussi bien. Il s'entrainera après avoir rencontré le chef des lieux, sans doute. Mais le Magi ne savait pas du tout ce don avaient parlé les deux adultes, et il ne le saura sans doute jamais, et mieux valait ne pas trop savoir ce qu'ils avaient bien pu échanger entre eux.

L'attitude de Mizoku avait changé aussi. Que c'était-il passé ? Encore une question qui demeurera sans réponse pendant longtemps. Aladdin regarda le vieux s'éloigner, mais ne bougea pas d'un pouce.

-Il a beau dire qu'il ira lentement,il avance très vite!

Aladdin devait surement se dépêcher de le rejoindre, s'il ne voulait pas ralentir Mizoku un peu plus. Mais juste avant de faire quoi que se soit, il se tourna vers Feng.

-On ferais mieux  se dépêcher, sinon il va se perdre !

Sur ces paroles,l'enfant se mit à courir dans la foret pour rejoindre le vieil homme, en évitant de trébucher sur les racines. Ce serait gênant de s'étaler sur le sol, surtout maintenant. Le Magi finis par rattraper la personne agé,en étant un peu essoufflé.

-Vous appelez ça "ne pas allez" vite ?

Avait-il lancé au vieil homme,tout en reprenant peux à peux son souffle. Aladdin se demanda ensuite si l'homme blanc l'avait suivi, Feng était tout de même le guide!

-Vous n'attendez pas Feng ?
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   Sam 15 Nov - 17:56

La conversation entre le vieil homme et le médium semblait avoir un effet inattendu. Mizoku décidait de partir devant, sans véritablement se soucier de Wang ou Aladdin. L'enfant à la chevelure bleutée s'en allait alors à sa poursuite tandis que l'érudit assistait à la scène, stoïque. Il n'avait pas bougé pour rattraper ses camarades. Était-ce sa faute si le plus âgé s'isolait ? Le Dragon Endormi avançait finalement, marchant lentement. Il pressait le pas de temps à autre, pour ne pas se faire distancer par les deux voyageurs. Actuellement, il faisait un piètre guide et un compagnon peu sympathique. Même si le religieux semblait toujours aussi imperturbable, les remords envahissaient son esprit.

Le prêtre s'arrêtait, secouant vivement la tête pour chasser ses mauvaises pensées. Même si cela n'eut pas l'effet escompté, il se sentait plutôt soulagé. Après cela seulement, il se mit à courir pour les rattraper. Les fois où il agissait ainsi se comptaient sur les doigts d'une seule main. Elle était révolue cette époque où, enfant il arpentait à vive allure les immenses remparts qui protégeaient Henan, juste pour s'amuser.

- Un peu plus loin, il y a une intersection. Prenez le chemin de droite, celui qui semble le plus fréquenté. Vous ne pouvez vous tromper, le sentier est fait de terre battue et on peut remarquer que quelques caravanes l'empruntent parfois.


L'élu de Fuyu s'était exprimé calmement et lentement. En revanche, aucun geste n'accompagnait ses paroles. Il se tenait là immobile et droit comme un I. Parce que cette situation l'incommodait, l'ecclésiaste ne ferait pas le reste du trajet avec eux. Bien qu'il ignore si laisser l'enfant avec le vieillard était une bonne idée, il n'avait guère le choix. Aladdin appréciait certainement Mizoku, cela signifiait que celui-ci ne faisait preuve d'aucune mauvaise intention à son égard.

- Puisse Long vous protéger durant votre périple.


Il écartait alors les bras de manière fluide, pliant un peu le genou avant de faire un pas. Après quoi, Wang joignait les mains et s'inclinait humblement. Durant l'espace d'un instant, son apathie naturelle n'était plus. Ses gestes se faisaient plus habiles et particulièrement gracieux. L'érudit faisait demi-tour, disparaissant de la même manière qu'il était arrivé. Au fond de lui, il espérait pouvoir à nouveau croiser la route de ces deux personnes. Le monde se voulait vaste et le médium comptait le parcourir dans son ensemble. Peut-être qu'au cours de son voyage, il aurait l'occasion de les revoir ? Il l'ignorait. Fébrilement, il s'aventurait là où aucun chemin ne menait, au cœur de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: En direction de Kansei (Avec Aladdin)   

Revenir en haut Aller en bas
En direction de Kansei (Avec Aladdin)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.