Partagez | .
Comme un flocon de neige.
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Ven 6 Mai - 13:26

[HRP] Zzz...:
 

Rumaki sembla apprécier grandement mon dessin, et cela me fit plaisir ! J’aimais rendre les gens heureux, et cet art était un moyen comme un autre d’apporter le sourire sur le visage des autres, et ça me réchauffait le cœur ! Puis, les deux adultes me firent de gentils compliments, avant que la future mère… ne me prenne dans ses bras.
Cela me fit comme un choc. Parce que je n’avais pas l’habitude de recevoir de l’affection de cette manière, d’une manière aussi… maternelle. Et bien entendu, même si je tentais de les retenir cela amena un flot de larmes. Encore.
 
« M-mais c’est pas grand-chose… »
 
Quand elle me lâcha, je cachais mon visage derrière mon tout nouveau carnet. C’était un réflexe que j’avais développé il y a très longtemps, pour palier ma timidité et me cacher des autres quand je me trouvais gênée ou apeurée. C’était plutôt le premier cas ici : J’étais vraiment touchée par tout ce qu’il se passait, et mon visage était aussi rouge qu’un sceau de Seika… Mon seul réel talent était celui de retranscrire tout et n’importe quoi en images, alors quand on me faisait remarquer que j’étais douée dans ce domaine, ça me rendait contente…
 
« M-merci… »
 
Rapidement, M.Honjo nous rappela qu’il restait encore des achats à faire, et cela permit de détourner toute cette attention de ma personne, chose rassurante. Parce que j’avais BEAUCOUP de dessins à rattraper, et il n’y avait pas de temps à perdre ! Alors pendant qu’ils discutaient et que nous marchions vers l’épicerie, je gardais le nez dans mon carnet et mes pinceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770
Yens : 10
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Mar 10 Mai - 20:36






Dernière étape



Quand je lâchai Emily pour me relever, je l'entendis dire que ce n'était pas une si grande affaire pour elle de dessiner ça. Je repris le dessin et l'observai un instant. C'était incroyable le talent qu'elle avait déjà à cet-âge. Il était clair que j'allais afficher ce dessin quelque pars chez Mei et qu'il allait me rappeler cette merveilleuse journée passées avec Emily.

Peut-être est-ce facile pour toi, mais crois-moi, tes dessins sont magnifiques et consolent n'importe qui. Je t'envie presque. conclus-je avec un sourire un peu maternel à son attention.

Kamatari nous fit remarquer qu'il restait un magasin à visiter. Il est vrai qu'avec cette jolie surprise, j'avais quasiment oublié le pourquoi de notre rencontre. Cela me fit un peu de peine de réaliser qu'après ce tour à l'épicerie, ils allaient reprendre la route, et je n'allais pas les revoir avant longtemps. Toute bonne chose avait une fin malheureusement...

C'est néanmoins avec un nouveau visage bien plus enthousiaste qu'avant, que je les invitai à me suivre. L'épicerie que je connaissais était assez éloignée des deux autres bâtiments. Nous dûmes marcher une dizaine de minutes avant de l'atteindre. Pendant ce temps, l'âiné me demanda depuis combien de temps je foulais les terres de Kosaten. Je dus avouer que je ne savais pas exactement. Je n'y avais jamais trop prêté attention, car j'avais maintes autres choses à penser que de compter les jours. Je réfléchis un instant, avant de déclarer.

Je ne peux pas te répondre exactement, mais étant donné que j'en suis à 9 mois de grossesse et que j'étais là quelques mois avant, je dirais un peu plus d'une année. Et toi ? Es-tu arrivé il y a peu ?


Un an... un an que je ne les avais pas revu. Il me semblait que c'était il y a bien plus longtemps. Le temps passe tellement plus lentement quand quelqu'un vous manque. Par chance, j'avais pu symboliser leur présence dans la forêt de givre. Ce n'étais pas l'endroit le plus agréable certes, mais il me convenait.

J'observai un instant la petite Emily, toujours plongée dans ces dessins. Qui qu'elle soit, je pouvais voir que maintenant, elle allait être heureuse, et cela me procura une grande satisfaction. Pourvu que ça dure.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Mer 11 Mai - 17:48






Comme un flocon de neige



Avec : Emily Grimblad, Rumaki Oshigato
   

Tout comme moi, Rumaki avait complimentée Emily pour son dessin, annonçant presque une certaine envie d'être si talentueuse dans le domaine, tout comme moi, bien que je ne ferais rien d'un tel talent, n'ayant pas l'esprit d'un artiste. Je me contentais généralement en voyant des dessins à penser "C'est beau !", "C'est très beau !" et "C'est magnifique !". Bon, il arrivait aussi que des œuvres ne resplendissent pas par leurs beautés, mais auquel cas cela me dépassait grandement.

Peut être qu'avec un peu d'entrainement... Cela pourrait changer ?

Toutefois, ce fut le déplacement de Rumaki qui m'extirpa de mes pensées. En effet, l'épicerie. Il fallait y aller et j'avais quelque peu engrangé ce mouvement. Ainsi, nous continuions d'avancer, mais cela ne tarit pas la discussion, Rumaki répondant à la question que je lui avais posée.

Ainsi... Cela faisait une année qu'elle était à Yuki... J'imagine que pendant ce laps de temps, elle avait put prendre ses marques dans la ville, connaitre les coins tranquilles et tout les types d'échoppes, au contraire de nous, simples arrivant dans la capitale des neiges, perdu entre les rues.

"Une année ? Vous avez eu le temps de bien connaître le quartier. Mais je suis sur que cette ville doit regorger de secrets, tous les plus fous les uns que les autres."


Je lui souris, avant de reprendre, sur un autre point temporel, celui de sa grossesse :

"L'accouchement n'est donc plus qu'une affaire de quelques semaines, de jour, et qui sais, peut être de quelques heures ? J'ai déjà l'impatience de savoir s'il s'agira d'une garçon ou d'une fille !"


Toutefois, elle m'avait posée une question, sur depuis combien de temps étais-je arrivé à Yuki. Juste quelques heures, nous avions arpenté quelques peu les rues avant de nous renseigner à la bonne personne. Toutefois, j'avais une bonne raison derrière cela, j'étais un élu arrivé dans ce monde il y a peu de temps, quant à Emily... Venant de Minshu, c'était plus que normal que les villes de Fuyu lui soit inconnues. Je répondis donc, passant d'abord mon regard sur Emily qui usait de ses talents sur son pauvre carnet, avant de répondre à Rumaki :

"Nous sommes arrivés dans la ville blanche dans l'après midi. C'est la première fois pour tout deux que nous arpentons les rues au dedans de l'épaisse muraille. Et pour cause, je ne suis dans les terres de Kosaten que depuis peu, à peine quelques mois, vagabondant au gré de mes envies au départ, avant de trouver Emily... "



 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Jeu 12 Mai - 16:52



Comme un flocon de neige
FEAT. Kamatari Honjo & Rumaki Oshigato


Rumaki complimenta à nouveau mon coup de crayon, affirmant qu’elle pensait vraiment ses dires et trouvait mon dessin magnifique, malgré que ce soit un simple essai pour moi, un échauffement après avoir été privée de ma passion pendant plusieurs semaines… sur un matériel inhabituel en plus ! Même si, c’était vrai que la peinture de Yuki avait un rendu plutôt joli. Je me contentais donc de rougir en souriant, contente mais ne sachant quoi lui répondre.
La jeune femme disait être arrivée depuis un peu plus d’une année… ce qui me fit remarquer que c’était également le cas pour moi, je n’avais pas compté avec précision les jours mais cela faisait au moins douze mois, peut-être même plus. A la différence prêt que Rumaki parlait de son séjour à Yuki… et le mien à Kosaten. Même si j’étais focalisée sur mon dessin, j’entendais tout de même leur discussion, et par curiosité je ne pus m’empêcher de poser une question :

« V-vous viviez où avant, alors ? » demandais-je, avant de me replonger sur ma feuille.

Je savais déjà très bien ce que j’allais reproduire. Bien sûr, les possibilités se comptaient par centaines, voire par milliers, entre tout ce que nous avions vécu avec M. Honjo, les nombreux rêves que j’avais fait et que ma tradition me poussait à retranscrire… Dont celui où je pus voir le visage de ma mère. Mais pour me remémorer toutes ces choses, je devais être au calme, dans la tranquillité. Alors à la place, je m’attaquais à autre chose… quelque chose qu’ils verraient bien quand je l’aurais fini!

Je ne tiquais pas immédiatement quand M.Honjo révéla plus ou moins directement qu’il était un élu, probablement par faute d’attention. Je n’étais pas du genre à mentir, alors ça ne me choqua pas, d’autant plus qu’il était dans son royaume après tout mais… ce n’était pas mon cas. Et si de fil en aiguille mon identité était révélée ? Comment Rumaki le prendrait ? Si elle était attaché à sa nation et ses valeurs, probablement mal… d’autant qu’elle s’était montrée croyante ! Et j’étais affiliée au peuple du serpent, qui représentait la fourberie… Et ça m’inquiéta énormément. Pas tant pour ma sécurité, mais plutôt à cause du risque de détruire le lien qui s’était formé entre nous trois, de ruiner cette après-midi pour une fois calme, et de rendre triste Rumaki… Alors je tentais, bien qu’était piètre menteuse, de détourner un peu la conversation :

« H-ha, ahem… V-vous n’avez pas eu trop de soucis, avec l-la météo de ces derniers mois ?... C-cette ville n’a pas eu l’air t-t-trop touchée, m-mais bon… »

Non, je n’avais pas trouvé mieux… ne restait qu’à espérer que ce soit assez crédible ! –même si j’en doutais…-




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770
Yens : 10
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Sam 14 Mai - 20:35






une fille ou un garçon ?



Une année ? Vous avez eu le temps de bien connaître le quartier. Mais je suis sur que cette ville doit regorger de secrets, tous les plus fous les uns que les autres

Avec un petit rire, je compris que j'avais quelques peu mal perçu sa question. Je rectifiai donc.

Pour être tout à fait exact, je suis à Yuki depuis 4 mois et demi. J'étais à Hyouga avant, mais j'ai dû partir en vitesse à cause des catastrophes qui ont inondé la ville. Aujourd'hui, je vis chez une charmante vieille dame.


Puis, Kamatari changea de sujet pour amener une nouvelle fois la conversation sur mon futur enfant. Je n'aimais pas trop qu'il remette ça sur la table, même s'il avait su me consoler auparavant. Néanmoins, je fis bonne figure et souris à l'homme.

L'infirmière qui s'occupe de moi sait déjà le sexe de l'enfant, mais je lui ai demandé de me laisser la surprise. En tout cas, j'apprécie beaucoup ton intérêt, c'est très gentil. Si tu veux, tu peux me donner une adresse où je puisse te joindre pour te dire ce qu'il en est.

À vrai dire, à ce moment de la discussion, le fait qu'il s'habille comme une femme ne me dérangeait plus le moins du monde. J'étais même surprise qu'il s'intéresse autant à l'avenir d'une jeune fille qu'il ne connaissait que depuis quelques heures. ça me fit énormément plaisir, ce qui contribua à mettre son côté travesti et inquiétant totalement de côté.

Ce fut au tour de la petite Emily de sortir du silence pour me poser, elle aussi, une question. Elle concernait le temps des derniers jours à Yuki. Faisait-elle encore référence aux catastrophes ? C'était il y a quelques mois pourtant... Un peu étonnée et amusée par la question, lui souris.

Oh, Yuki n'en est pas sortie totalement indem, naturellement, mais elle a bien mieux résisté que le reste. En même temps, c'est la capitale de Fuyu, c'est normal de la protéger davantage, ça donnait un refuge pour ces pauvres gens. Moi-même, j'en ai bénéficié, fort heureusement.

Je m'arrêtai devant la porte de l'épicerie.

Nous sommes arrivés à la dernière étape de vos emplettes. Kamatari, si tu le désires, tu peux me redonner le sac, je vais m'en occuper à présent. J'ai aussi quelques courses à faire.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Dim 15 Mai - 10:54






Comme un flocon de neige



Avec : Emily Grimbald, Rumaki Oshigato
   


Rumaki corrigea la réponse qu'elle m'avait donnée. Ce n'était pas depuis une année qu'elle arpentait ces rues, mais depuis plusieurs mois seulement. Depuis le moment où les catastrophes avaient frappés Kosaten... Cela faisait si longtemps qu'Emily et moi étions sur la route de Minshu ?

Toutefois, je me sentis un peu triste pour elle. Ces catastrophes l'avait obligé à quitter ville, amis et repères, tandis que nous avions passé majoritairement au travers, et c'était sans compter sur le fait que certaines de ses connaissances avaient peut être trouvé la mort...

Mais malgré cela, une question me tarauda l'esprit : A quoi pensait-elle lorsqu'elle disait qu'elle était arrivée il y a une année ? Probablement à son arrivée dans Fuyu. A vrai dire, à quoi pourrait d'autre pourrait correspondre à une arrivée en ces terres ?

Les élus.

Regardant de nouveau Rumaki avec un œil de surprise et de suspicion, j'essayais de la jauger afin de savoir si elle fut invoquée par Long ou non... Je n'en savais rien à vrai dire, mais si c'était la cas, ce serait au moins étonnant, montrant bien que tout les élus ne sont pas belliqueux. Et ce, sans compter Emily !

Rumaki continua sur sa lancée, répondant à une autre de mes phrases. Elle se laissait la surprise, j'imagine que c'était une bonne chose, même si à vrai dire je n'en savais rien. Néanmoins, le point de l'adresse était un peu plus complexe, étant donné que je n'en possédais pas.

"Hyouga... Je n'y ai jamais encore posé le pied, mais j'imagine qu'il vaudrait mieux attendre que la ville soit rebâtie pour y visiter. Quant à une adresse... Je vagabonde à vrai dire."


Puis, Emily changea le fil de la conversation. De manière certes un peu maladroite, comme si elle préférait que certaines paroles soient évitées. Je me demandais bien ce que pouvaient être ces paroles, mais je n'insistai pas. Laissant place aux récentes catastrophes.

"C'est ce que nous ont dit les personnes que nous avions croisés sur la route. La ville pouvant résister aux plus violents sièges, les calamités n'ont fait qu'une maigre brèche dans la muraille."


Au moins, la protection qu'offrait la ville aux attaques donnait aussi un sentiment de sécurité aux habitants. Je ne savais pas vraiment ce qu'était la protection d'un foyer, d'un toit, mais qui sait... Un jour, peut être le saurais-je

Puis, nous arrivions devant l'épicerie, un bon petit magasin, tenu convenablement, avec déjà plus d'une personne à l'intérieur profitant de cette journée pour faire leurs achats. Rumaki me proposa une nouvelle fois de lui rendre son sac afin qu'elle s'occupe de ses achats, mais je me doutais qu'elle connaissait aussi ma réponse.

"Je vous ai dit que je vous aiderai pour vos achats. Ce n'est pas devant la porte que ma décision changera."


Arrivant devant l'épicerie, je sentais déjà rien qu'avec une alléchante odeur la cuisson de viande provenant d'une petite échoppe de quartier que Fuyu et sa capitale Yuki pouvaient réservé de grandes surprises au niveau de la nourriture... Un sourire au lèvre, je demanda donc à mes camarades :

"Je n'ai jamais goûté aux spécialités locales, il y en a peut être que vous me conseillez ? J'imagine que vous avez des préférences en plus en matière de goût..."


C'était vrai qu'au final, je n'avais pas tant que ça manger dans des auberges, profitant d'un feu de bois de bois pour manger en pleine nature. Et il y avait les quelques fois ou Emily cuisinait. Portant mon regard dans sa direction, je me laissai sourire pleinement en repensant aux repas que nous partagions, de très bon goûts :

"Il faut dire, j'ai la chance d'avoir une très bonne cuisinière qui voyage avec moi. Comme on dit, tu serais un très bon parti de mariage !"


Je me laissai pousser un petit rire sur la fin de ma phrase, profitant de cette journée pour laisser retomber la pression, et cela passait bien souvent par le rire.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770
Yens : 10
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Mar 14 Juin - 13:49






Fatiguée


Kamatari me fit part de son ignorance quant à la ville d'Hyouga, puis de son envie d'attendre des jours meilleurs. Je devais avouer qu'à cause des inondations, il n'y avait effectivement plus grand chose à visiter. La pluspart des maisons avaient été détruites, ainsi que beaucoup de vie. J'eus un petit pincement au cœur en pensant à toutes ces victimes. Mais je tentais de relativiser comme je pouvais, pensant à l'action que j'avais mener malgré ma grossesse avec le ninja de l'Akatsuki et aux vies que l'on avait sauvées. Oui, grâce à nous deux des personnes ont pu s'en sortir indem. Et ça ça vaut déjà beaucoup. J'aurais tellement voulu leur offrir plus et les aider à reconstruire ce qui faisaient leur vie avant ces catastrophes, mais dans mon état, j'étais inutiles. Je finis par répondre d'une petite voix.

Effectivement, ce n'est pas le bon moment. Bon nombre de bâtiments ont été ravagés par les eaux. Mais peut-être que dans quelques temps je pourrais vous faire visiter. C'est un endroit charmant. Ah... euh, vous êtes des voyageurs ? Bon bah, je trouverai un autre moyen de vous annoncer la nouvelle. Peut-être repasserez-vous par ici une de ces jours
conclus-je par un sourire amical.

Lorsque je lui proposai de reprendre mon cabat, il refusa catégoriquement, ce qui me fit rire.

Très bien, alors je vous le laisse. Quant aux spécialités, je ne suis pas une grande connaisseuse, mais j'ai tout de même eus le temps d'essayer un plat qui n'est pas désagréable au goût, suis-moi


J'entrai la première dans le magasin, et saluait la vendeuse que je connaissais et qui me retourna mon geste. Puis je m'avançai devant un rayon où de la viande était disposée sur une couche de sel pour la conserver. On pouvait voir qu'elle avait déjà été cuites et assaisonnée par divers épices.

C'est de la viande de chevreuil arrosée avec  divers épices typiques de la région. ça...

Je fus coupée dans ma phrase par un soudain mal-être. Mon ventre me tirailla plus fort qu'à l'habitude et ma tête me tourna de plus en plus fort. Je finis par perdre légèrement l'équilibre, devant m'appuyée sur le rebord du présentoir pour ne pas tomber. ça m'arrivais régulièrement d'avoir des moments de faiblesse, dû à l'état avancé de ma grossesse, mais cette fois, le brusque changement d'état était plus maquée. Etait-ce parce que j'avais beaucoup marché ? À cause des souvenirs que ces deux êtres avaient fait remonter ?

Je n'en avais aucune idée, mais le fait est que je ne pus continuer mon discours, concentrée à tenter de reprendre mes esprits.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Mer 15 Juin - 14:28






Comme un flocon de neige



Avec : Emily Grimbald, Rumaki Oshigato
   
Ecoutant la jeune Rumaki, je sentis bien qu'elle avait subit les catastrophes naturelles pendant qu'elle vivait à Hyuga. Devoir tout quitter, tout ceux qui avait été à ses cotés, son foyer, pour ne partir que vers un endroit sûr... C'était ce genre de sacrifice et d'action qui faisait de cette femme une mère prometteuse à mes yeux. Son enfant pourra, sans aucune crainte, être fier de celle qui l'a mit au monde envers et contre tout.

Mais en effet, revenir un jour voir cette femme avec son enfant serai une très belle vision, la preuve que même dans des territoires aussi dangereux et froids que Fuyu la vie pouvait naitre et se développer. Et puis, peut être elle retournera un jour à Hyuga, la ville qui fut sienne.

"Ce serai avec plaisir que je reviendrai un jour. Néanmoins, nous avons à ce jour de longs périples devant nous."


Puis, mon insistance vis à vis de continuer à porter ses affaires porta à nouveau ses fruits. Il fallait bien que je l'aide tout de même ! Nous entrions tous dans la petite échoppe, qui regorgeait d'odeur et de saveur, à m'en mettre l'eau à la bouche. Je souhaitais presque me perdre entre tous ces étalages, entre tout ce qui pouvait finir sous ma dent, mais je savais très bien qu'il fallait que nous soyons raisonnable vis à vis de nos achats.

"Tout cela m'a l'air bien appétissant !"


Rumaki commença sa présentation des diverses provisions de l'endroit, mais fut très rapidement coupée par quelque chose que j'ignorai. Un moment de faiblesse ? Un coup de fatigue ? Tout cela n'était pas très rassurant sur son état.

Posant le sac de Rumaki non loin d'elle et d'Emily, je m'approchai de celle dont l'état était préoccupant, avant de commencer à poser les plus simples questions :

"Rumaki, que se passe-t-il ? Vous sentez-vous bien ?"

C'était évident que non, qu'elle devait prendre du repos, qu'elle avait peut être besoin de soin... Soin qu'Emily pouvait peut être procuré avec sa magie !

"Emily, penses-tu être en mesure de pouvoir l'aider avec..."


Je ne finis pas ma phrase, me rappelant que nous ne devions pas nous faire démasquer comme étant des élus ! Mais son état était très préoccupant... Que faire, que faire ? L'emmener dans un endroit plus calme, plus enclin au repos peut-être ?


"Pouvez-vous m'indiquez où vous créchez à Yuki ? Je vais vous y conduire."

C'était la meilleure solution même si elle semblait être assez extrême. Commençant à prendre la future mère dans mes bras, je la portai en suivant ses indications. Il nous fallut plus d'une dizaine de minute pour arriver jusque devant son bâtiment, où je la laissai entre des mains qui semblaient être beaucoup plus expérimentés que moi dans ce genre de cas. J'espérai simplement que cette jeune future mère du nom Rumaki n'avait rien d'autre qu'un coup de fatigue, et qu'un peu de repos chez soi comblerait. Toutefois, malgré mes inquiétudes, Emily et moi ne pouvions pas veiller à ses cotés, puisque Yuki était très dangereux pour la jeune fille. C'est donc ainsi que nous partions, concluant avec un peu de peine et d'inquiétude nos achats, avant de rentrer à l'auberge que nous avions loués.

HRP :
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770
Yens : 10
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   Sam 9 Juil - 21:24






Retour au bercail



Ignorant les premières questions de Kamatari pour me concentrer totalement sur mon état, je finis petit à petit à retrouver mon équilibre. Mon ventre, me tirait encore, et pendant quelques instants, je crus que l'heure était arrivée. Ma tête tourna légèrement moins, et je pus entendre le voyageur me demander où j'habitais. Oui, c'était la meilleure solution, tant pis pour les achats, je n'étais plus en état de les faire. Mei allait sûrement comprendre. Je répondis alors.

J'habite pas très loin, si tu veux bien m'aider, je t'indiquerai le chemin.  

Prenant alors appui sur lui, je me dirigeai vers la sortie. Un regard de côté me fit comprendre que la vendeuse s'était approchée, inquiète de me voir ainsi faible.

ça va aller Rumaki ?

Un petit sourire fatiguée aux lèvres, je la rassurai en affirmant que ce n'était qu'un mal passager, et qu'il n'y avait pas à s'inquiéter pour moi. La vendeuse acquiesça et me fit comprendre qu'au moindre problème, je pouvais l'appeler. Je la remerciai et nous sortîmes enfin. En marchant, je sentais un léger mieux, et je pensai alors que ce n'étais pas l'heure. Tant bien que mal, j'indiquai à Kamatari les rues à prendre et finis par voir Mei dans le jardin devant sa maison. En me voyant arriver, elle arrêta ce qu'elle était en train de faire et accourut pour aider le voyageur, et finalement prendre le relai.

ça va Rumaki ? T'en a de nouveau trop fait ma chérie...

Je sais, excuse-moi, mais j'ai voulu les aider dans leur achat et j'ai sous-estimer l'effort...

À ces mots, la vieille dame releva la tête et fixa les deux voyageurs. Elle leur adressa un sourire.

Je vois, toujours la même... merci à vous deux de l'avoir aider. J'espère que vous avez pu acquérir tout ce qu'il vous fallait.

Les adieux se firent, et nous rentrâmes à la maison. Je fis une sieste, et le mal passa. Cette rencontre avait été bien agréable, et même si elle s'est quelques peu mal terminée, c'est avec le sourire et un sentiment de joie que je fermai les yeux pour voyager dans mon jardin secret.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Comme un flocon de neige.   

Revenir en haut Aller en bas
Comme un flocon de neige.
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'amour c'est comme une boule de neige - Valaina
» Liens de Chioné, le flocon de neige
» Perséphone G. Gritch : «Sois comme la neige, belle mais froide.»
» Le bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et il fond.
» Soit comme la neige belle mais froide - Bella {EN COURS}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.