Partagez | .
Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Lun 14 Mar - 20:42



- Tokonatsu -



Ce rp se passe environ un mois après les catastrophes. Pour sakura, il se passe deux semaines après l'attaque de la forêt tropicale. Voir chronologie

Cela fait environ un mois que les catastrophes étaient terminées. J'habitais toujours chez Yashima, et après ce qu'elle avait vécu avec son enfant dans la forêt tropicale, j'étais restée près d'elle pour la réconforter. Quelque part, je m'en voulais. C'est moi qui l'avais quelques peu incitée à sortir et qui l'avais plongé dans ce cauchemar. Cette attaque m'étais en plus directement destinée. Double raison de me sentir coupable. Heureusement que Geelerde était venu me prêter main forte. Sans elle, qui sait ce qui serait advenu de Ryô ou de sa maman. D'ailleurs, celui-ci n'était plus sorti depuis ce sombre épisode, ce qui était compréhensible.

J'avais prévu d'aller aider Tokonatsu à se reconstruire aussitôt les catastrophes terminées, mais j'avais changé de programme pour naturellement restée auprès de cette famille choquée. Elle était très courageuse et unique, car aucun de ses membres m'en voulaient particulièrement. Ils savaient que je ne voulaient que leur bien, car depuis une année et demi, j'avais pu leur montré mon caractère tourné vers autrui. Tous essayaient plutôt de se consoler ensemble. C'était admirable.

Après plusieurs semaines passées à leur côté, je reçus une lettre des autorité de Seika, me signalant un problème à Tokonatsu. Si la reconstruction se passait plutôt, des brigands sévissaient et pillaient le matériel des pauvres habitants. Elles me demandaient donc de m'occuper de cette affaire, et de la régler au plus vite pour que les reconstructions reprennent normalement.

Je m'assurai donc que la famille aille bien et ne manque de rien avant d'endosser mon sac de voyage, remplie de tout l'arsenal ninja et médical que je prenais d'habitude et de partir pour la ville dans laquelle j'ai longtemps vécu. À mon arrivée, je constatai avec tristesse que la ville était dans un pitoyable état, même après les premières semaines de travaux. Le volcan avait tout détruit et seuls quelques courageux étaient venu reconstruire ce qui leur appartenait. Je commençai par marcher dans les rues un peu au hasard pour avoir un meilleur aperçu des dégâts. Dans la lettre, il était mentionné un deuxième élu qui était censé m'aider dans ma mission. Je poursuivis alors en cherchant quelqu'un ayant le même sceau que moi sur le corps.


- Gakona avait laissé des traces -




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Mer 11 Mai - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mer 23 Mar - 12:46



Tokonatsu en ruine

Les catastrophes avaient été terribles et bien des élus, à Seika, avaient décidé de se venir en aide, et d'aider les diverses villes touchées par les cataclysmes. Ils n'y avait à présent plus la même angoisse qu'auparavant, si ce n'était une peur sous-jacente que tout recommences à nouveau, que la colère des cieux se déchaine de nouveau sur leur tête. Mais cela ne semblait pas devoir arriver, pour l'instant. Aki avait décidé de prendre un peu de son temps libre pour se rendre au temple du soleil, mais une fois ce périple achevé, elle ne savait pas trop ce qu'elle allait s'employer à faire jusqu'à ce qu'un messager vienne jusqu'à elle.

Essoufflé, il lui confia une missive, se plaignant qu'elle était impossible à trouver. Plus tôt dans le mois, il avait déposé le même message à une autre jeune fille, et celle-ci était franchement plus trouvable. C'était logique en même temps, Aki ne s'était jamais encore établie nulle part et elle voyageait sans cesse. Dans ce monde atypique il y avait tellement de gens étrange qu'elle passait souvent inaperçus par rapport à d'autres élus, et pour la retrouver le messager avait dû suivre de nombreuses fausses pistes.

Elle le remercia juste à temps avant qu'il s'en aille en grommelant et en palabrant sur le métier qu'il aurait voulus faire à la place de ce job idiot. La jeune druidesse constata que c'était la première fois qu'elle recevait une lettre en Kosaten, et c'était avec une certaines émotions qu'elle déroula le rouleau de papier légèrement froissé par le voyage. La lettre était des autorités de Seika, on me demandait mon aide afin d'aider à reconstruire la ville de Tokonatsu. Elle était agréablement surprise que les autorités de Seika ait connaissance de son existence. Après tout, elle était loin d'avoir fait quoi que ce soit d'autre que donner de rapides coups de mains là où elle passait.

En tout cas, il n'était pas question de refuser, et elle n'en avais d'ailleurs pas l'envie, si il y avait moyen de continuer à aider, elle continuerait, après tout, c'était la seule chose d'intelligent qu'elle pouvait faire ici. Elle se mit donc aussitôt en route vers Tokonatsu, quelques jours plus tard elle atteins la ville dévastée et se mit en quête de l'autre élue qui avait dû être aussi conviée à venir.

Finalement c'est au détour d'une rue qu'elle aperçus un tatouage rouge sur une épaule. Elle s'arrêta une seconde avant de s'engouffrer dans la rue pour essayer de la rejoindre. De dos elle voyait une masse de cheveux roses et sans une jeune fille de son âge environ. Etait ce elle qui devait venir aider à la reconstruction ou quelqu'un d'autre ? Si seulement on lui avait donné son nom, cela aurait été beaucoup plus facile. Elle finit par la rattraper et par pauser une main sur son épaule. Avant que la jeune femme puisse s'affoler ou la prendre comme un éventuel danger, elle se présenta rapidement.

Excuse moi, je suis Aki Nishiie, j'ai été envoyée ici pour aider à la reconstruction de Tokonatsu et on m'a dit qu'une autre élue serait là aussi. J'ai aperçus ton tatouage, du coup je me demandais si c'était toi !

Dès qu'elle eu posé la main sur l'épaule de la jeune femme, elle fut hautement surprise par la puissance qu'elle sentait émané d'elle. En même temps, cela faisait des mois qu'elle n'avait croisé que des élus faibles, venant d'arriver depuis quelques semaines à peine, et celle ci était visiblement plus forte qu'elle. Depuis combien de temps n'avait elle pas croisé quelqu'un de son niveau ou plus ? Kid, ce devait être Kid, mais autrement la dernière rencontre remontait à Nashar, cela faisait donc des mois entiers.

C'était plutôt une bonne nouvelle si jamais cette jeune femme était bien celle qu'elle cherchait, ce serait sans doute quelqu'un d'efficace puisqu'elle avait la confiance de l'empire, et son pouvoir ne pouvait dire qu'une seule chose : elle était là depuis longtemps. Cependant, les estimations que Aki pouvait faire en ressentant ce qui était le fluide (en réalité l'énergie) des élus, étaient imprécises, et ne lui permettait pas de savoir grand chose de plus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Sam 26 Mar - 14:04



- Elle s'appelle Aki -


En parcourant les rues que je connaissais que trop bien, je constatai avec amertume qu'elles étaient méconnaissables. Elle me firent beaucoup pensé à l'état de Konoha après l'attaque de Pain. Plus rien ne tenait debout et, arrivée devant ma maison, je ne pus qu'observer ses ruines. Je m'immobilisai devant elle, l'examinant plus intensément que le reste. Plusieurs villageois y étaient à l'œuvre et balayaient les débris pour mieux la reconstruire. Je crus bon de commencer ma mission par ce bâtiment, dans lequel j'avais et j'allais habiter encore longtemps, du moins je l'espérais et par la suite, en profiter pour demander des informations quant aux voleurs qui étaient mentionnés sur le parchemin. Je n'allais qu'à avoir à répéter à mon acolyte quand il arriverait.

Mais alors que j'esquissai un pas vers eux pour proposer mon aide, je sentis quelque chose toucher mon épaule. Par réflexe, je mis ma main dans mon sac d'arme avant d'entendre une voix m'expliquer qui elle était. Je me retournai, baissant légèrement ma garde et vit une jeune fille aux cheveux bruns et aux yeux verts finir sa phrase. Je la regardai un instant, avant d'apercevoir un sceau sur sa nuque, en dessous de ses cheveux que le vent emportait par intermittence. Je reconnus le sceau du Phénix et déduit alors que c'est celui sur mon épaule qui lui avait mis la puce à l'oreille. Je sortis ma main de ma réserve de kunaï, pour accorder un sourire.

Effectivement, c'est moi. Enchantée, moi c'est Sakura Haruno.

Je lui tendis la main en signe de futur alliance et en signe de salutation également. Une fois les préliminaire fait, je passai tout de suite à l'objet de notre venu.

Bien. Tu es au courant que notre mission ne consiste pas uniquement à prêter main forte aux reconstructions. Il s'agit aussi d'arrêter les profiteurs qui volent la fourniture mis à disposition. Tu as pu savoir quelque chose là-dessus ?

Je n'eus pas beaucoup de temps pour me concentrer sur sa réponse, car peu après ma question, un cri se fit entendre.

AU VOLEUUUR

Je me retournai immédiatement dans la direction de la voix, puis regardai ma nouvelle partenaire.

C'est pour nous, allons-y !

J'attendis sa réaction, impatiente.


- Je ne l'avais jamais vu auparavant  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mar 29 Mar - 10:44



Tokonatsu en ruine

Avec un instant d'appréhension, la druidesse remarqua que la jeune femme avait porté sa main à une sacoche légèrement renflée. S'apprêtait-elle à se défendre ? Dès que Aki se fut expliqué, cependant, elle baissa sa garde et sourit avant de se présenter comme étant Sakura Haruno, et donc sa partenaire pour l'aide à la reconstruction. Cette Sakura avait un regard assez spécial qui à lui seul aurait pus faire deviner aux plus malins qui elle était vraiment. Peut être auparavant avait elle été la jeune fille innocente que sa tignasse rose et son joli visage poupin laissait encore entrevoir, mais désormais, ses yeux étaient empreints d'un sérieux tout étonnant pour une silhouette si tranquille.

Qui sait ce que peut vivre un élus sur les terres de Kosaten, et même ce qu'il as pus vivre avant d'y arriver … Aki était sans doute l'une des seuls élues de Kosaten à avoir eu une vie plutôt tranquille et conforme à ce que l'on aurait pus attendre d'elle avant d'être amenée dans ce monde étrange. Elle s'était vite rendus compte que la grande majorité des élus autour d'elle avait des passés constellés de tâches de sang, de haine et de remords. Et même les quelques aventures qu'elle avait pus vivre ici n'égalait en rien celles que d'autres avaient vécus, et du haut de ses 19 ans, elle se sentait comme une enfant encore en ce monde, et plus encore quand elle croisait d'autres élus dont les yeux contenaient tant de fantômes passés.

Cette jeune femme, donc, lui expliqua qu'ils n'étaient pas là uniquement pour la reconstruction mais également pour lutter contre les groupes de bandits qui profitaient des désastres pour grappiller un peu partout des denrées qui ne leur appartenait pas. La Druidesse n'avait pas eu vent de cette autre affaire, il semblait qu'ils avaient oubliés de préciser cela sur la lettre qui l'avait convoqué, mais tant pis, il n'était pas trop tard pour l'apprendre.

Non, je n'étais pas du tout au courant, je n'ai donc pas pris le temp de me renseigner, je suis désolé …

Elle allait tenter une idée pour retrouver les voleurs, un piège ou un guet apens, quelque chose dont elle n'avait pas spécialement l'habitude, quand un cri retentit dans les ruelles ravagées. Une femme peut être, ou lors un homme particulièrement paniqué. En effet, c'était pour elles. Aki hocha la tête, tentant de calculer quelle serait la manière la plus rapide de rejoindre l'endroit où le voleur devait être. Elle pourrait certes se transformer et ainsi acquérir deux ailes de dragon, mais cela prendrait beaucoup trop de temps et elle n'y gagnerait au final pas grand chose.

A la place, la rouquine choisit de booster ses capacités avec une légère transformation renarde, comme elle faisait en combat. Ses yeux devinrent jaune et ses dents s'allongèrent, comme ses ongles qui devinrent de courtes griffes, rien cependant de particulièrement alarmant ou impressionnant. Cela ne lui prit qu'une seconde. De sa bouche légèrement déformée par ses dents trop longues elle répondit à Sakura par l'affirmative avant de se lancer dans les rues à toute allure.

Elle retrouvait avec un plaisir non dissimulé la sensation de vitesse exquise que lui procurait cette transformation, étrangement totalement éloignée de la sensation que lui procuraient les ailes. Sur le trajet elle ne put s'empêcher de constater que le terrain accidenté était cependant difficilement praticable. Se faisant cette réflexion elle se demanda également si Sakura était partie légèrement avant et la vitesse à laquelle elle pouvait courir. Une fois qu'elle avait opéré sa transformation, Aki percevait très mal les formes précises, comme dans toutes ses transformations il s'agissait surtout de flux de chaleur qui se mouvaient autour d'elle. Il serait cependant aisé d'apercevoir le voleur qui devait courir comme un dératé pour échapper à ses poursuivants.

Elle ne tarda d'ailleurs pas à récupérer un afflux certains de chaleur devant elle, était-ce Sakura qui était beaucoup plus rapide ou le voleur lui même ? Pour le savoir, elle devait renoncer à une partie de son amélioration et récupérer des yeux normaux. Elle les cligna subrepticement, ralentissant très légèrement pour entrapercevoir la personne qui n'était plus qu'à quelques pas devant elle désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mer 30 Mar - 21:19






- la chasse-

Cette élue me réservait apparemment beaucoup de surprise. En effet, avant de me répondre, elle prit une forme toute particulière. Mes yeux s'agrandirent à cette vue, et je me demandais tout de suite qu'est-ce que ça pouvait bien être comme pouvoir. Kosaten était décidément gorgé de pouvoirs uniques et originaux. Je ne me souvenais pas avoir rencontrer ce genre de chose auparavant. Mais pas le temps de discuter, Aki prit les devants et fonça en direction du cri. Je la suivis immédiatement, et constatai qu'elle était très rapide. Etait-ce dû à sa transformation ? Je n'en savais rien, mais je devais avouer que ça m'intriguais. J'arrivais néanmoins à suivre son rythme.

Tout en observant ma complice de dos, je jetai tout de même un regard autour de moi. Comme le cri était tout soudain, les voleurs n'avaient pas pu aller loin. Les repérer ne devait alors pas être très compliqué. Scrutant les alentours, je finis par repérer la dame qui criait, juste à côté d'une maison à moitié détruite. Elle semblait paniquée et appelai clairement à l'aide. Je m'arrêtai vers elle et demandai.

Excusez-moi madame, que s'est-il passé ?

C'est affreux, j'avais commandé à la capitale juste ce qu'il fallait pour refaire ma maison avec mon mari, mais des jeunes en cagoule m'ont tout pris le matériel, les planches, les outils, tout !!

Je lui mis une main sur l'épaule.

Calmez-vous je m'en occupe, je suis Sakura, vous vous rappelez de moi ?

Elle m'observa un instant avant de répliquer.

Sa...sakura ? L'élu qui habitait au bout de la rue ?

Je hochai la tête.

C'est ça. Avec Aki ici présente, on est chargé d'arrêter ces brigands. Dites-moi par où ils sont partis !

Oh quelle joie de vous voir ! C'est un cadeau de Fenguhang !! commence-t-elle avec un grand sourire tandis que, de mon côté, je retins une grimace de dégoût à l'évocation du dieu responsable de ma venue ici. Ils sont partis par là. Il était quatre. finit-elle en me montrant une direction du doigt.

Je la remerciai et indiquai à Aki le chemin à suivre. Puis je partis devant et alla le plus vite possible. Chargé comme ils étaient, ils n'étaient pas très rapide, et je n'eus aucun mal à les rattraper. Je fondis sur le plus proche et lui plaquai ma main dans le dos pour lui envoyer une pulsion électrique. Il tomba par terre, lâchant ce qu'il avait volé, et se mit à bouger bizarremment. En fait, les signaux des nerfs étaient perturbés. En voulant bouger un membre, c'est un autre qui bougeait.

Ces trois acolytes s'arrêtèrent et nous regardèrent aki et moi un peu perdus.


- Et c'est parti -




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Jeu 31 Mar - 13:50



Tokonatsu en ruine

Il se trouvait que la forme devant moi n'était autre que Sakura, elle avait repéré quelqu'un, une femme qui devait être la victime du vol. Les deux jeunes femmes ne s'arrêtèrent qu'une seule seconde avant de repartir dans leur course effrénée, et bien heureusement, les voleurs n'étaient pas loin. Ils portaient une quantité monstrueuse de bois et de matériaux divers qui devaient sans doute aider à la reconstruction, il était primordial de le récupérer. A peine la Druidesse se fit elle cette pensée que Sakura plaqua au sol le voleur le plus proche, surprenant de la même les trois autres qui s'arrêtèrent pour la regarder, l'air ahuris.

La rouquine en profita pour se glisser dans leur dos et leur couper toute retraite, causant ainsi un certains vent de panique à la vue de son apparence particulière. Ils étaient fait et ils le savaient parfaitement, à présent ils fallait qu'ils le restent. Un des plus jeunes de la bande, pris d'une peur panique voulut s'enfuir mais se retrouva aussitôt nez à nez avec la gueule carnassière de Aki et battit en retraite aussitôt. De sa voix légèrement modifiée par la transformation que sa gorge avait subie elle demanda à Sakura :

Tu n'aurais pas un peu de corde ou quoi que ce soit pour les attacher et les empêcher de bouger ? Je n'en ai pas assez pour tous. Si ils sont immobilisés on pourra ensuite décider plus sereinement de quoi en faire.

D'ailleurs, que fallait il en faire ? Voilà la question qui trottait déjà dans la tête de la Druidesse. Le plus logique aurait été de les remettre aux autorités de la ville, mais c'était sans compter sur le fait qu'ils avaient peut être des choses à dire. Ils étaient une bande, peut être avaient ils une organisation quelconque, des renseignements à fournir … Il faudrait sans doute les interroger et en les remettant immédiatement aux gardes de la ville ils n'en auraient sans doute pas la liberté. Si tant est que ces derniers avaient été informés des actions des deux élues, elle pourraient aisément justifier le fait de les avoir gardés quelques secondes de plus, mais il était impossible de savoir comment les informations circulaient et si les gardes avaient été mis au jus.

En effet, dans le cas où ils ne seraient même pas au courant de l'activité des deux jeunes femmes ici, il serait complexe de leur expliquer la raison pour laquelle elles avaient gardés avec elle des criminels sans doute recherchés. Il valait donc mieux, dès que les voleurs seraient attachés, qu'elles aillent rendre les matériaux et trouver des gardes pour leur demander si elles avaient le temps de leur poser deux ou trois questions.

Tout en réfléchissant à tout cela, Aki tâtonnait dans son sac sans quitter les voleurs des yeux jusqu'à trouver la corde râpeuse qu'elle y avait rangé. Elle l'en extirpa sans difficulté et attendit la réponse de Sakura avant de commencer à enchaîner le premier voleur à sa portée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Sam 2 Avr - 23:18



- Là, c'est trop  -

La transformation d'Aki porta ses fruits pour arrêter le reste des brigands. Peu importe la direction qu'ils prenaient, elle faisait preuve d'une vitesse surprenante et leur barrait la route. Les voleurs comprirent bien vite leur situation et faisaient la navette entre mon acolyte et moi, cherchant probablement un moyen de s'enfuir. Me tenant à côté de celui que je venais de paralyser, je répondis.

Malheureusement non, ce n'est pas le matériel que j'emporte habituellement, mais... EEH !

Comme j'avais mon regard tourné Aki, et que celle-ci était occupée à attacher l'un des trois autres brigands encore debout, nous ne vîmes pas les deux derniers agirent. C'est au moment où je repère quelque chose rouler à mes pieds que je me rends compte de mon erreur. Le temps de réaliser que c'est une petite boule renfermant du gaz que déjà ma vue est obstrué par un voile rosé.

Merde !

Aussitôt, je bouge dans la fumée pour retrouver les brigands, mais une fois sortie de la fumée, je constate qu'ils s'échappent et que l'un d'eux reprend quelques planches à son complice. Je comprends alors qu'il s'en était libéré pour lancer sa boule fumigène. Dans l'urgence de la situation, je lâche à Aki.

Occupe-toi de ces deux ici , je vais arrêter les deux autres !

Puis je fonce à la poursuite des deux fugitifs sans vraiment attendre sa réponse. À nouveau, il ne me faut que quelques secondes pour atteindre mes deux cibles. Je prépare un chakra tranchant dans mes deux mains et leur touchent chacun une jambe. Leur nerfs ainsi tranchés, ils tombèrent en avant, laissant tomber leur paquetages qui vola un peu plus loin. Fâchée de m'être fait avoir aussi facilement, je leur hurlai

ET MAINTENANT VOUS ALLEZ VOUS TENIR A CARREAU OU VOUS ALLEZ LE REGRETTER !!

Spoiler:
 

Avec les deux hommes au sol, j'eus le loisir après ce saut d'humeur de regarder ou Aki en était.


- Fallait pas m'énerver-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Dim 3 Avr - 13:36



Tokonatsu en ruine

Alors que la Druidesse s'était mis en tête d'attacher consciencieusement le dernier de ceux qui avaient essayé de s'échapper, Sakura lui répondit qu'elle n'avait pas de cordes. Comment allaient elles donc se débrouiller pour maîtriser ceux qui restaient ? Au moins, celui là ne bougerait plus, se disait elle en resserrant les nœuds, dans quelques secondes il n'aurait plus la liberté de faire un mètre. Alors qu'elle se faisait cette réflexion elle observa un objet étrange, de forme cylindrique, qui roulait jusqu'au pieds de la jeune femme aux cheveux roses.

Elle n'eut qu'une seule seconde pour se demander ce que cela pouvait bien être et pour voir le visage de Sakura se crisper, visiblement désappointé avant que la chose n'explose et répande une fumée rosâtre et étouffante. Quelle était donc cette chose étrange ! Aki n'en avait jamais vus. D'instinct, elle mit cependant son bras devant sa bouche pour empêcher la fumée d'y pénétrer. Un air de cette couleur ne pouvait pas être naturel. Elle s'apprêtait à traîner son prisonnier par la cordes quand elle remarqua qu'il n'y avait plus aucun poids qui était attaché à celle-ci. Le voleur avait dû se débrouiller pour profiter de l'agitation et se défaire des liens qui n'étaient pas encore assez serrés.

Pestant et toussant Aki sortit de la fumée, agitant sa main devant elle comme si cela pouvait y changer quoi que ce soit. La Druidesse aperçut Sakura qui lui lança de s'occuper de deux des voleurs qui étaient à proximité tandis qu'elle s'élançait à la poursuite des deux autres. Sans prendre le temps de se ressaisir, la rouquine repéra les deux formes et profita des effets de sa transformation qui était toujours active pour fondre sur eux à une vitesse maximum.

L'un deux se retourna et, constant qu'il ne risquait pas de distancer la Druidesse, lança une exclamation paniquée à son acolyte. Ils se demandaient sans doute comment ils allaient pouvoir faire pour lui échapper. Ils choisirent la solution qui était sans doute la plus efficace et bifurquèrent dans une ruelle obscure alors que la rouquine n'était qu'à un doigt de les rattraper. Prise dans sa vitesse celle ci dut faire demi-tour en catastrophe et plonger à l'intérieur de ce coupe-gorge à son tour. Elle ne craignait pas vraiment les bandes de bandits qui pourraient passer par là, ils ne risquaient pas vraiment de l'atteindre, mais l'obscurité ambiante présentait un autre risque : il était facile de perdre deux êtres humains dans la noirceur qui régnait.

Elle récupéra ses yeux de bêtes et il fut alors bien plus facile de distinguer les deux hommes qui couraient. En une fraction de seconde elle était dans leur dos et leur donnait un coup du revers de la main sur la nuque. Ils s'effondrèrent comme un seul homme et leur nez alla s'écraser sur le parterre poussiéreux, tâchant de rouge la terre meuble. La Druidesse eut un rictus satisfait. Comme d'habitude, elle ressentait une légère euphorie à l'emporter sur ses adversaire, même si tout cela n'était pas très druidique comme pensées.

Les deux hommes étaient assommé mais il ne s'agissait pas de prendre de risques. Elle posa la main sur leurs chevilles respectives puis sur leur poignet et (presque avec satisfaction) prononça le mot de pouvoir qui aurait pour effet de sectionner leurs tendons sans pitié. Coupe. Les deux hommes eurent quelques gémissement de douleur dans leur sommeil mais ne se réveillèrent pas. Il suffit alors à la Druidesse de les traîner par le col jusqu'à l'extérieur de la ruelle et de retrouver Sakura qui s'était occupée des deux autres hommes à la perfection.  Aki eut un soupir de soulagement et sourit à Sakura.

Désolé, je n'ai pas vraiment osé y aller plus doucement, j'avais trop peur qu'ils recommencent ! Bon ! Qu'est ce qu'on en fait maintenant ? Et il faudrait aller rendre ces matériaux …

La tâche qui se présentait devant eux lui semblait à présent insurmontable. Il fallait ramener les matériaux, s'occuper des voleurs, trouver les autres, s'en occuper aussi, et puis finalement aider à la reconstruction de toute la ville. Si elles voulaient faire ça bien elles allaient y passer des semaines. Ce n'était pas une si mauvaise chose après tout, cela permettrait à un peu de stabilité d'entrer dans la vie de Aki.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Jeu 7 Avr - 13:40



- Réponses ! -

Très vite, je vis Aki revenir avec les deux voleurs restants. Nous avions maintenant quatre voleurs immobilisés à cause d'un nerf sectionné, par terre entre nous deux. J'affichai un sourire satisfait à ma partenaire.

Beau travail, les premiers voleurs ont été stoppé.

Je jetai un regard sur les brigands alors qu'Aki posait le problème de la suite des opérations. Quelques secondes de réflexion me suffirent pour répondre.

Ne t'excuse pas, ils ne sont pas morts, et avec ce genre de personne, la méthode douce ne fonctionne que très rarement. Maintenant, la restitution des matériaux peut attendre. Le plus important, c'est...

Sur ces mots, je m'approche d'un voleur encore conscient, l’attrape par le col et le plaque contre un mur. Ma phrase se termina en quelque sorte par une démonstration. J'enlevai la gagoule d'une main et découvrit un homme d'une quinzaine d'année, plutôt maigrelet.

Ecoute-moi bien toi, c'est très simple. Dis-moi pourquoi tu as fait ça ?

J'entendis l'homme gémir puis bredouillai.

Bah... en fait...je sais pas... pitié...

J'étais plutôt de bonne humeur aujourd'hui, une chance pour lui qui ne se reçut pas mon poing. Le tenant toujours par le col, je décidai de tester une autre approche.

Qui a eu l'idée ?

Simple, concis, attendant une réponse tout aussi précise.

C'est... c'est elle ! dénonça-t-il en désignant du doigt un des voleurs dans les pommes.

Je le lâchai et l'adolescent retomba à terre. Je braquai mon regard sur son acolyte réveillé.

Tu confirmes ?

Silence. Je répétai ma question sur un ton plus autoritaire, ce à quoi je n'obtiens aucune réponse, à part un visage davantage fermé. J'allais employer la manière forte quand le premier interrogé intervint.

Je vous ai dit la vérité... elle nous a dit que les matériaux envoyé par Chikaï était trop cher et qu'il nous fallait être plus malin pour s'en sortir.


Elle ? c'est donc une femme qui est derrière tout ça ?

Il hocha la tête.


- l'interrogatoire commence -




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Jeu 7 Avr - 15:06



Tokonatsu en ruine

Sakura ne tarda pas à s'attaquer à un de ceux qui étaient encore éveillés. Elle le questionna et il ne tarda pas à répondre, désignant un (ou plutôt une) de ses camarades. La Druidesse poussa un soupir dédaigneux. Qu'il était facile de reporter ainsi la faute sur les autres. Se dédouaner de tout en nommant quelqu'un d'autre responsable, voilà qui était aisé. Mais cela ne passerait avec personne. Ils seraient tous punis convenablement, même si la jeune femme qui se cachait encore sous la capuche risquait de l'être plus encore. La jeune femme aux cheveux roses c'était mis en tête de la faire parler mais ne parvenait pas à lui tirer le moindre mot alors que le dénonciateur continuait à se défendre. La rouquine se retint de le faire taire et se contenta de suivre la scène à distance. Il confirma que c'était bien une femme, mais au final cette information ne changeait pas grand chose.

Qui que ce soit, elle refusait totalement de parler. Et pourtant il allait falloir qu'elle parle. Je m'approchais d'elle et, d'un geste vif, tenta d'ôter sa cagoule. A la grande surprise de la Nishiie, elle arrêta sa main à quelques centimètres seulement du tissus noir. Ce fut alors seulement que sa voix sourde passa au travers des mailles du vêtement. Une voix de femme, certes, mais une voix menaçante et lourde, une voix que l'on n'avait pas vraiment envie d'entendre.

Ose me toucher et je te jure par tout les dieux de ce monde que tu te retrouveras en poussière, sale élue.

Aussitôt Aki lui décochais une violente baffe de l'autre main, la faisant à peine tourner la tête sous le choc. Cette femme avait une certaine force que la druidesse n'étais pas habituée à voir chez les natifs. Peut être avait elle subis un entraînement spécial, ou peut être n'était elle même pas une native. En tout cas, elle n'avait surtout pas intérêt à les insulter de nouveau. La druidesse ne s'était pas du tout réveillée de bonne humeur, Mizu était partie faire une promenade depuis plusieurs heures et n'était pas revenue, elle s'en prendrait à quiconque serait irrespectueux envers elle. Il n'était pas question de se laisser marcher sur les pieds.

Elle profita de la légère surprise de la femme pour lui retirer sa cagoule, dévoilant une masse de boucles brunes qui tombèrent en cascade sur de fines épaules, entourant un cou gracile et un visage de poupée. Deux lèvres pourpres et charnues tournées en une moue dédaigneuse, des yeux verts éclatants et des pommettes hautes : une véritable beauté à tomber à la renverse. Mais toute cette perfection était cruellement gâchée par l'agressivité sans borne de ce visage, par la haine qu'on pouvait lire dans les prunelles vert pomme. Une tigresse, une démone.

Maintenant que nous pouvons voir ton visage, il n'y a pas de doute que nous te retrouverons où que tu ailles. Alors parle, sinon tu risques d'affronter des douleurs que tu n'es pas prête à supporter.

La rouquine avait une voix sèche et dure, sans appel, mais les lèvres de la brune restaient obstinément close. L'élue de Seika se tourna vers Sakura, cherchant encore un peu d'aide. Il semblait que cette teigne ne parlerait pas à moins qu'elle emploie les grands moyens. Une vraie peste, ce genre de femme insupportable qui avaient déjà été tant maltraitées par la vie qu'on ne pouvait plus rien faire contre elle. Celle qui, dans les romans d'aventure, avait meilleur compte d'être du côté du héros car elle contrebalançait ainsi le quota de testostérone du livre. C'était clairement le genre de femme que Aki ne pouvait pas supporter, et c'était clairement le genre de femme qu'elle désirait casser. Etait ce de la jalousie ? De l'envie? Peut être. Sans doute. Mais celle là, en tout cas, n'allait pas en réchapper avec le même visage angélique tordus par la haine.

Voyant qu'elle ne parlait toujours pas Aki lui donna une deuxième baffe, plus violente cette fois, puis répéta, toujours aussi sèchement, sans crier toujours, les mêmes mots. L'exhortant à parler, pour son propre bien. Elle ne parlait pas. Elle ne parlait toujours pas. Un éclair de fureur passa dans les yeux de Aki qui perdit légèrement le contrôle, assénant des coups de plus en plus sec sur le visage de la femme, imperturbable, faisant jaillir du sang de ses joues bien dessinées.

MAIS PARLE ! TU VAS DIRE QUELQUE CHOSE MERDE ?!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Sam 16 Avr - 19:01



- Toujours pas plus d'information -

Aki décida d'intervenir dans l'interrogatoire. Si j'avais pu apparemment déterminé qui était la tête pensante, celle-ci se murait dans le silence. Mon acolyte du jour commença par frapper la chef du groupe, ce qui me surpris la première seconde. Mais au final, je ne lui reprochais pas ce geste, car probablement que sa cible ne s'y attendait pas, et quoi de mieux que créer la surprise et montrer qu'on ne plaisante pas lors d'un interrogatoire ! De plus, cela permit d'enfin coller un visage sur cette femme, et comme le dit ma partenaire, elle était maintenant condamnée. Mais malgré cette découverte, Aki n'obtint aucune nouvelle information.

Après une nouvelle baffe plus violente, elle se tourna vers moi pour m'inviter à l'aider. Cela ne servait à rien que je me mette à la frapper aussi, alors je tentai d'appuyer Aki par la parole.

Elle a raison, ton visage nous est connu désormais, tu ne peux plus t'échapper, et si tu coopère, alors tu auras une peine moins grande. Réfléchis-y

Mais ce fut vain. La voleuse devant nous était coriace, et ne lâcherait pas le morceau si facilement. C'est alors que l'élu de Seika perdit les pédale. Sommant la femme aux cheveux bruns de parler, elle la roua de coups, ceux-ci étant toujours plus violent. Même si je savais l'intention louable de ce déchaînement, je ne pouvais la laisser faire. Répondant à mes sentiments, je stoppai son bras après sa quatrième claque, le bloquant avec ma main. La voleuse tomba à terre, mais était toujours consciente.

Arrête Aki, calme-toi ça ne sert à rien. Tu te fatigue pour rien.

Je la laissai reprendre ses esprits avant de lui lâcher le bras. Puis je m'approchai de la tête pensante des brigands pour la redresser brusquement en position assise et l'appuyer contre le mur le plus proche. Après un rapide examen visuel, je constatai qu'elle allait bien. Elle ne m'offrit une nouvelle fois son unique regard méprisant, empli de défi à mon égard. Sans faiblir, je la tins et la fixa droit dans les yeux.

Tu es coriace, mais Seika l'est aussi. Si on ne peut te faire parler, les autorité du royaume le fera, et crois-moi ce n'est pas des tendres.

J'en ai rien à foutre de tes menaces. C'est pas avec ce qu'on nous donne qu'on va pouvoir reconstruire notre maison.

Mon regard se durcit. Je serrai le poing, mais ne m'en servit pas, parvenant à me retenir de justesse.

Peut-être, mais si tu voles le maigre matériel des autres, beaucoup seront dans une situation pire que toi, tu y a pensé à ça ou tu es trop égoïste ?

Les autres, ils se démerdent, dans ce monde d'enfoiré, si tu penses pas qu'à ta gueule, tu survis pas.


Je soupirai. Un peu à bout de patience, je la laissai retomber et me relevai. Regardant Aki, je déclarai ce que je pensais de la situation.

Très bien, je crois qu'on n'en tirera rien de plus, ce n'est plus notre domaine maintenant. Ces voleurs ne nous causeront plus de souci. Il faut les transmettre aux autorités de Seika. Je connais un quartier général et je propose que j'aille prévenir les officiers qu'un groupe de brigand a été arrêté pendant que tu les surveilles, qu'en dis-tu ?


- La brigande n'avait peut-être pas tort, mais je ne pouvais la laisser continuer-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Dim 17 Avr - 12:46



Tokonatsu en ruine

Alors que la Druidesse s'apprêtait à asséner un coup plus puissant encore que les précédents, elle sentit une main attraper son poignet. Se retournant dans l'intention de corriger celui ou celle qui l'empêchait d'accomplir correctement son travail, elle aperçut les yeux de Sakura et retint aussitôt sa main gauche. Qu'est ce qui venait de lui prendre ? La rouquine ne comprenait pas ce qui l'avait poussé à afficher un tel comportement. Ce n'était pas son genre, pas son genre du tout. D'ordinaire elle était une personne calme et gentille, que s'était il donc passé à l'instant ? Lorsque Sakura la lâcha, Aki contempla ses doigts légèrement tâchés de sang et se recula vivement.

Elle ne prenait plus part à la conversation qui se déroulait entre Sakura et la femme qui avait finis par délier sa langue, même si ce n'était pas pour donner les réponses que les deux élues attendaient. Elle n'écoutait même plus, contemplant fixement les tâches rouges qui glissaient doucement entre ses phalanges. Elle avait frappé quelqu'un, elle s'était laissé aveugler par une rage qui n'était pas la sienne. Qu'est ce qui n'allait pas chez elle ?

Mizu. Il n'y avait pas Mizu. Il devait y avoir un problème avec elle. Quelque part. C'était la seule explication possible. Mais pour l'instant, elle devait se concentrer sur les problèmes du moment, et calmer sa colère, y trouver une origine. Il n'y avait pas de raison qu'elle change ainsi de personnalité, cela ne lui correspondait pas, pas du tout. Et la seule explication possible avait un rapport avec Mizu. C'est vrai qu'elle n'était que rarement séparée, et c'était généralement pour une heure maximum, quand l'animal partait chasser ou se promener, jamais à de grandes distances.

En réalité, depuis l'arrivée de Aki en Kosaten, elle n'avaient été séparées que le temps de se retrouver après leur téléportation, ce qui n'avait pas duré plus de quelques semaines. Et depuis ce jour, jamais elle n'avait vraiment été éloignées l'une de l'autre. Alors peut être que l'éloignement seul justifiait cela ? Peut être que la haine de Mizu avait un effet positif sur celle de Aki, peut être compensait elle toute la colère de la rouquine ? C'était une possibilité. Une possibilité à ne pas négliger.

La Druidesse s'extirpa de ses pensées quand elle remarqua que Sakura était en train de lui parler. En effet, il n'y avait plus rien à faire de ceux là, et la femme ne parlerait pas. Cependant, Aki ne pouvait se permettre de laisser ses actes inconsidérés impunis, quoi qu'il en coûte à son orgueil. Elle s'approcha de la femme au visage ensanglanté qui continuait à la fixer du même air pleins de défi. Aki se souvenait de ce qu'elle avait dit à l'homme aux cheveux blancs dans les rocheuses, elle se souvenait qu'elle avait dit que la force était un signe de faiblesse, qu'en conséquence elle était plus forte que lui. Elle venait en ce jour de se contredire totalement. C'était elle qui était faible si elle ne faisait pas un pas pour réparer son erreur.

Elle posa donc sa main avec délicatesse sur la joue de la femme qui, sans attendre quoi que ce soit d'autre, lui cracha au visage. La Druidesse dut prendre une grande respiration pour ne pas laisser la colère remonter et s'essuya du plat de sa manche avant de poursuivre ce qu'elle voulait faire. Une légère lueur verte germa au bout de ses doigts et vint baigner doucement les blessures de la femme qui ne se détendit pas, bien au contraire. Pourtant les blessures se refermaient une à une, proprement et ne laissant qu'une fine rayure rouge à chaque fois.

Heureusement elle avait réussis à se calmer sans trop savoir comment, mais c'était la meilleure chose à faire. Si jamais ils apportaient cette femme au visage détruit devant les gardes, ceux ci leur aurait demandé ce qu'elles avaient bien pus lui faire, et il aurait été dur de tout justifier correctement. Une fois qu'elle eut finis, ce qui ne prit pas plus d'une ou deux minutes, elle se retourna vers Sakura et acquiesça à sa proposition. Tirant par la corde la femme et un autre des voleurs, elle les força à se relever pour les amener jusqu'à un endroit un peu plus discrets où ils ne seraient pas dérangés par les passants.

Aucun problème, je veille sur eux. Ils ne s'échapperont pas.

Elle aligna un par un les voleurs face à elle et se campa devant eux, ne les lâchant pas du regard. Sa patience pouvait être dure à briser, et ils auraient du fil à retordre si ils voulaient lui échapper pendant que Sakura partait prévenir la garde.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Ven 22 Avr - 15:59



- et alors ?? -

Je partis donc en direction du quartier général, laissant Aki s'occuper de ceux que l'on avait capturé. Je m'aidais de mon chakra pour accélérer car au fond, je redoutai que ma partenaire du jour ne perde une nouvelle fois la raison, et que sur une provocation facile qu'était capable de lancer la voleuse au cheveux bruns, Aki ne la batte à nouveau. Je ne la connaissais pour ainsi dire pas, et je ne savais pas si ce comportement était fréquent ou non. En chemin, je tombai à nouveau sur la dame de tout à l'heure qui courut vers moi.

Et alors ??? Vous les avez eu ?

Freinant d'un coup pour ne pas la percuter je fis un mouvement de côté pour finir ma course, constatant que mon élan était trop grand pour s'arrêter à temps. À peine l'équilibre rétabli, je vis le regard insistant de la dame. Je fis bref.

Oui, ils sont immobilisés un peu plus loin. Les planches volées sont malheureusement encore éparpillées sur le chemin, nous n'avons pas eu le temps de les ramasser.


Je vis des étoiles dans ses yeux, avant qu'elle ne s'exclame.

C'est supeeeer !! et ne en fait pas pour le matériel on s'en occupe. BAUUUUUDOIIIIN !!! fit-elle en se tournant vers une maison.

J'entendis maugréer dans la maison, avant de voir un homme qui devait avoir mon âge, arrivé avec non-chalance.

Quoi...

Arrête de glander, on va ramasser notre matériel, et on continue les travaux !!


Nan.. pas en... EEEH !!

taratata le coupe la dame en le prenant par le bras et l'entraînant sur le chemin tu dormiras demain, allons dépêchons !!!

Je n'entendis pas la réponse du jeune homme, et fus amusée de la situation, les regardant partir un peu surprise du caractère bien trempée de la femme. Je me souvins ensuite de ma mission, et continuai ma course.

Un bon quart d'heure plus tard, Aki put me voir revenir accompagnée de deux soldats de Seika. Est-ce que les voleurs était toujours là, est-ce que Aki s'était maîtrisé ou avait même sous-tirer d'autres informations ? J'allais le savoir.


- Le peuple de Seika était décidément surprenant -




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Ven 22 Avr - 21:06

Aki Nishiie a écrit:


Tokonatsu en ruine

Ses yeux planté sur la bande de voleur, Aki était fermement décidée à ne laisser personne se carapater. Elle fixa tour à tour chacun des yeux à travers les capuches de laine noire. Qu'est ce qui avait poussé ces gens à devenir ce qu'ils étaient devenus, qu'est ce qui les avaient rendus à ce point désespérés qu'ils en étaient venus à voler les moyens de subsistance d'autres gens. Après tout, peut être qu'ils n'avaient plus d'autres moyens pour survivre eux aussi … C'était certains même, ces gens avaient subis comme les autres les désastreuses conséquences des éruptions volcaniques, ayant sans doute moins de moyens dès le départ, ils avaient dû faire comme ils le pouvaient.

Mais en même temps, Aki et Sakura ne pouvait pas faire autrement qu'empêcher ce genre d'agissements. Si ils laissaient faire, cela voulait dire que les élus cautionnait le vol des biens d'autrui. En revanche, si la rouquine en avait l'occasion, elle tenterait peut être d'aider ses pauvres hères en les mettant sur une meilleure voie pour se rétablir. Cette conviction toute fraîche trônant dans son esprit et lui enlevant ainsi la culpabilité d'avoir battus quelqu'un qui ne voulait que continuer à vivre.

Mizu était toujours hors de vue et pendant plusieurs minutes Aki continua à fixer les voleurs tout en repassant en vue les derniers endroits où elle l'avait vus. Ce n'était cependant pas comme un objet, même si Mizu était avec elle à l'entrée de Tokonatsu, cela ne voulait pas dire qu'elle ne s'était pas éloigné depuis. C'était d'ailleurs très probable qu'elle soit partis pour fuir les humains. Mais ça ne faisait pas vraiment sens, il manquait un élément, pourquoi abandonner la Druidesse ainsi ?

Finalement, elle vis deux bonshommes étranges émerger du bout de la rue. La première personne fut aisément reconnaissable, c'était la femme dont les matériaux avaient été volés. L'accompagnait quelqu'un qui était peut être son mari, ou son frère, ou son fils … A vrai dire, c'était assez incertain et complexe à déterminer. Peut être était ce aussi que la rouquine avait un réel problème pour estimer l'âge des gens. Elle détailla cependant l'homme qui devait être légèrement plus âgé qu'elle, peut être de l'âge de Sakura.

Il était grand et dégingandé, voire même maigrelet. Les épaules voûtées il fixait le sol en marchant de son pas chaloupé. Un vrai personnage à part entière, ses longs cheveux bruns et gras lui tombant devant les yeux. La Druidesse ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire en voyant un tel phénomène se traîner derrière la femme énergique qui venait récupérer ses matériaux.

Celle ci piochait dans la rue les différents morceaux de bois qui s'étaient échappés des mains des voleurs et les refourguaient au jeune homme qui ployait de plus en plus sous le poids conséquent qu'il devait transporter. C'était une scène assez comique, mais il ne s'agissait pas de perdre de vue l'objectif immédiat : veiller sur les voleurs.

Sakura ne tarda d'ailleurs pas à apparaître au même angle de rue qui avait vus se dessiner les deux étranges acolytes. Elle était encadrée par deux gardes aux emblèmes de Seika et portant les couleurs de leur empire. C'était une bonne nouvelle, les voleurs seraient bientôt arrêtés et les deux élues pourraient poursuivre leur mission. Bien évidemment, aucun des membres de la bande n'avait prononcé le moindre mot depuis que Sakura était partie. Il fallait croire que la rouquine n'avait pas vraiment d'autorité, elle n'avait rien pus faire d'autre qu'attendre les gardes.

Elle sourit à Sakura, la remerciant d'un hochement de tête, et laissant les gardes prendre en charge la bande de voleur. Mais maintenant, que devait elle faire afin d'être le plus efficace ? Se lancer dans la reconstruction ou continuer à traquer les voleurs ? Aki était d'avis qu'il valait mieux aider quelques braves gens ou reconstruire les grosses infrastructures, car pour l'instant, elles n'avaient l'une comme l'autre aucune idée d'où pouvaient se trouver l'abri des autres voleurs. Si jamais quelque chose se passait, cela ne les empêcherait pas d'intervenir. Elle transmit donc sa conclusion à Sakura et attendit sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Dim 1 Mai - 21:36



- Deuxième acte -

J'arrivai donc sur les lieux de l'interpellation, et à ma grande joie, tout le monde était encore là. Aki n'avait pas profité de ce moment seule avec les voleurs pour tenter de les faire parler par la force, comme tout à l'heure. Je répondis à son signe de tête par un sourire et observa les gardes prendre en charge les voleurs. La jeune femme bornée, se débâtit, insultant les officiers

Ne me touche pas espèce de connard !!

Mais le garde ne se laissa pas impressionner

N'aggrave pas ton cas, avance !

Avec un nerf sectionné, elle se fatigua vite et perdis plusieurs l'équilibre. Avec une frustration qu'elle ne pouvait pas dissimuler, elle céda peu après, maudissant les autorités. Ces acolyte furent muets, mais quelque me disait qu'ils pensaient la même chose. Je la regardai passivement, jusqu'à ce que je remarque une petite chose tomber de sa poche. Je ne réagis pas tout de suite, attendant que les gardes évacuent les brigands. J'entendis alors Aki me faire part de sa réflexion. Après un silence de quelques secondes, je répondis.

Tu as probablement raison, mais quelque chose m'intrigue. Regarde.

Je pointai du doigt ce que je venais de voir tomber. En m'approchant, je vis que c'était un papier plié en 4. Je le ramassai et le montrai à ma partenaire.

C'est tombé de la poche de la femme.

Je l'ouvris et lut le message.

" Aurora renaîtra des ruines d'un temps révolu"

Je fronçai les sourcils. Pourquoi avait-elle ce mot dans sa poche et que voulait-il dire ? Je le tendis à Aki pour l'inviter à en prendre connaissance.

Il y a un mot écrit dessus, ça te dit quelque chose ?


- Nous n'avions pas terminé -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Mar 3 Mai - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Lun 2 Mai - 14:42




Tokonatsu en ruine



feat.Sakura Haruno



Alors que les gardes entraînaient la jeune femme qui se débattait, Aki observait avec curiosité une forme mouvante au bout de la rue. Celle ci faisait peut être partie du groupe initial mais avait courus plus vite ou avait sus prendre un raccourcis au bon moment. Elle nota la direction que l'ombre et s'apprêtait à en informer Sakura pour qu'ils se mettent à la traquer mais celle ci avait quelque chose d'autre d'important à montrer.

Aki se rapprocha pour consulter le morceau de papier qu'elle était en train de déplier. Il était tombé de la poche de la femme selon elle, ce qui était logique étant donné la façon dont la diablesse s'était débattus pour échapper à l'emprise des gardes. Il fallait croire que les prisons de Seika l'effrayaient bien plus que l'idée de se faire frapper. La rouquine frissonnait encore à l'idée qu'elle avait perdus les pédales. Ceci ne devait plus jamais se produite, plus jamais. Il fallait qu'elle retrouve une maîtrise d'elle même correcte, et Mizu, par la même occasion. Ou avait bien pus passer cette bestiole !

Les mots sur le papier laissaient un vague sentiment de déjà vus à Aki, mais elle ne pouvait rien mettre de précis dessus. Aurora renaîtra des ruines d'un temps révolus. Aurora … non, ce mot là lui était totalement inconnus. Sans doute le nom d'une secte, en tout cas, c'était bien l'impression que cela donnait. Quant aux temps révolus, c'était quelque chose de beaucoup trop vague pour pouvoir en tirer quoi que ce soit.

Hum … non franchement pour l'instant ça ne me dit rien ... Aurora ça te dit quelque chose ? A moi non, pas du tout. Par contre, il y a quelqu'un qui est partis dans cette direction quand les gardes emmenaient les voleurs, peut être qu'il y a quelque chose à vérifier ! On pourra toujours poser des questions aux passants en chemin !

A présent que les voleurs étaient partis, et notamment la voleuse qui avait tant tapé sur les nerfs de la Druidesse, celle ci avait retrouvé un calme bien plus exemplaire. Elle ne s'affolait pas de perdre l'ombre qui était passé, Tokonatsu n'était pas aussi grande que Chikai, et étant donné le nombre de voleurs de cette ville, il n'était pas non plus alarmant d'en perdre un.

Attendant la réponse de Sakura, Aki continuait à réfléchir à ce que pouvait signifier le mot qui était tombé de la poche de la voleuse. Cela voulait il dire qu'elle et ses comparses n'étaient pas juste des voleurs tentant de survivre mais bien quelque chose de plus organisé ? Certes, c'était un peu rapide pour avoir ce genre de discussion, mais de tels messages énigmatiques ne traînaient pas dans les poches de tout les voleurs à l'étalage que Aki avait pus croiser. Et l'obstination entêtée de la voleuse rousse semblait maintenant avoir une explication un peu plus claire. En effet, si elle voulait protéger quelqu'un ou quelque chose, il valait mieux qu'elle se taise.

Elle se demandait si il ne fallait pas aller voir les gardes pour qu'ils vérifient éventuellement si il n'y avait pas d'autres indices, mais elle préférait voir d'abord ce qu'en pensait la femme aux cheveux roses. Celle ci semblait avoir réellement plus d'expérience en Kosaten que Aki, et elle connaîtrait mieux les mœurs et coutumes de la ville, tandis que la rouquine n'était venue qu'une seule fois dans la ville à l'occasion de la fête du feu. Dans ce genre de situation, mieux valait faire confiance à ceux qui étaient ici depuis plus longtemps.

Quant à Mizu … Mizu passerait après pour une fois. Ce n'était peut être qu'une fausse alerte mais si jamais il y avait vraiment quelque chose d'important là dessous, si jamais quelque chose était en jeu, alors il valait mieux qu'elle oublie la renarde, juste quelques instants.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mar 3 Mai - 21:49



- Faire parler les indices-

Malheureusement pour moi, Aki ne put rien me dire non plus. Nous n'étions pas bien avancé. Il faut dire que ce message comportait pas mal d'indice vagues et confus, même s'il sous-entendait un changement désiré, part le mot "renaître". D'un côté peut-être faisions-nous trop d'histoire de ce simple bout de papier, et qu'il n'avait pas de signification qui vaille la peine de s'occuper, mais je ne pouvais m'empêcher penser aux mots écrits. Ils étaient tellement porteur de sens et mystérieux que cela semblait peu probable qu'ils soient anodins. Il venait en plus d'une femme venant de se faire prendre en train de voler des biens à des civils. C'était trop de coïncidence pour ne pas s'attarder sur le sujet.

Me pinçant le menton, je me repassai plusieurs fois chaque mot, lentement dans l'esprit, et tentai de les mettre en lien avec ce que je savais de Seika et de son activité en général. Cela faisait bientôt deux ans que je parcourais le royaume, alors il me fallu du temps pour me souvenir de chaque petit détail qui pouvait être révélateur. Y avait-il un élément appris lors de convocations vers Karui qui pourrait aider à comprendre la phrase ?

Maintenant que j'y pense, il y a environ 2 ans, il y a eu un massacre par un élu de Fuyu d'une ville à Seika. Il paraît que les combats ont été violent. Alors peut-être que...

Je pensais à Hibana en disant ceci. Je stoppai mon discours pour poursuivre ma réflexion. Ce drame pouvait coller avec le message. S'était-il passé quelque chose là-bas après ce tragique événement ? Car "aurora" et "temps révolu" restait à élucider. Quoiqu'il en soit, il y avait un autre indice: l'individu qu'Aki avait repéré. Il pouvait peut-être nous apprendre quelque chose. On ne savait pas s'il avait quelque chose à voir avec cette fameuse aurora dont il est question. Alors avant de se lancer dans de grandes investigations, je me permis de demander.

Penses-tu que l'individu que tu as vu peut nous aider ? T'a-t-il paru se déplacer de façon à le soupçonner ?

Il fallait déterminer si cela valait la peine de le suivre. S'il était innocent, nous ne pouvions pas le maltraiter sous prétexte d'un soupçon arbitraire. Il fallait être vigilant, d'autant plus que s'il était mêlé à tout, il avait forcément vu notre arrestation, et donc, il savait de quel côté on était...


- Agir avec prudence était maintenant le maître-mot  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mer 4 Mai - 12:36




Tokonatsu en ruine



feat.Sakura Haruno



La question de Sakura était censée. En effet, il valait mieux ne pas agresser et suivre un pauvre inconnus, ce serait néfaste pour leur réputation, et la pauvre personne s'en sortirait avec un traumatisme des élus hautement handicapant en Kosaten. Elle tenta donc de se remémorer tout les détails qui l'avait mené à s'intéresser à cette ombre. Généralement, les natifs fuyaient quant il se passait quelque chose qui changeait de leurs habitudes, et encore plus lorsque des élus ou les gardes étaient impliquées. Ils avaient appris que dans ce monde personne n'était à l'abris, pas même eux, et à leur dépends même, lorsque le village d'Hibana avait été attaqué, une histoire qui avait finit par faire le tour de Kosaten.

Or, cette ombre n'avait pas fuis, au contraire, elle avait dû légèrement se rapprocher puisque Aki ne l'avait pas vus lorsqu'elle surveillait les voleurs mais qu'à l'arrivée des gardes elle était là. Ensuite l'ombre avait semblé partir dès qu'elle avait croisé le regard de Aki, comme si celle ci ne cherchait pas à être vue. Or quelqu'un ou quelque chose qui ne cherchait pas à être vus, ce n'était pas souvent une bonne nouvelle. Et cette façon de se dissimuler et de fuir … Cela semblait presque trop professionnel pour un natif.

Je ne suis pas sûre que c'est un ennemi, mais en tout cas je pense qu'il aurait des choses intéressantes à nous dire.

Ce massacre dont Sakura avait parlé un peu plus tôt … N'avait il pas été perpétré par Zayro Jinn ? Mais Zayro Jinn n'était plus, ou en tout cas plus vraiment, il n'était plus le mauvais personnage qu'il avait été autrefois, n'étant plus qu'un jeune homme, à l'apparence d'un enfant, toujours aussi puissant, mais bien plus calme et sympathique. Il n'y avait pas de retour à craindre de lui. Ce serait totalement improbable. Ce devait donc être autre chose ? A moins que ce groupe se soit trompé sur l'existence de Zayro en confondant son double et lui et qu'il soit alors en train de clamer le retour de quelqu'un qui n'était pas vraiment revenus ? Ce serait en ce cas plus amusant qu'effrayant.

Quant au mot Aurora, toujours aucun éclaircissement à son sujet. Il ne fallait pas tarder à agir, dans la crainte que ce soit quelque chose de plus grand que ce qu'elles n'auraient imaginé. Elle tenta d'élaborer un plan efficace en son for intérieur, mais ainsi dénuée d'informations, cela semblait compliqué.

Nous n'avons pas besoin d'être deux au même endroit si il s'agit de comprendre un message. Je te propose de partir à la recherche de l'ombre, tu peux toujours interroger les passants et les gardes, et on se retrouve ici dans une heure ? Si tu préfères nous pouvons aussi nous mettre toutes les deux sur les traces de l'ombre, mais je pense que ce serait une perte de temps …

Elle attendit l'approbation ou le refus de Sakura et se lança en direction de la ruelle où avait disparus le mystérieux personnage. C'était une ruelle comme les autres, qui se repeuplait peu à peu maintenant que les gardes étaient partis. Ils devaient connaître Sakura car ils ne lançaient pas de regards suspicieux en sa direction, en tout cas. L'ombre n'avait pas attendus l'arrivée de Aki en tout cas, elle avait déjà disparus depuis longtemps, c'était certains. Cependant, certaines directions étaient logiques de la part de quelqu'un qui fuyait, et Aki les prit aussitôt, cherchant à distinguer le moindre détail.

Elle espérait ne pas trop perdre de temps dans sa recherche pour en avoir un peu plus pour interroger l'étrange ombre. Qu'avait cette personne à dire sur les événements récents, sur Aurora, sur ce mot qui était tombé de la poche de la voleuse ? Peut être sur la disparition de Mizu aussi ? La Druidesse ne pouvait pas se sortir la renarde de la tête. Celle ci était sa seule amie et la perdre représentait beaucoup trop. Et si l'ombre savait la moindre chose ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Ven 6 Mai - 21:37



- Complication -

Aki ne pouvait pas confirmer la culpabilité de l'homme qu'elle avait aperçu, mais se fiait à son instinct pour soutenir que ça valait la peine d'essayer. N'ayant pas vu l'individu, il m'était difficile d'avoir une opinion sur la question. Je décidai donc de faire confiance à mon acolyte. Après tout, c'était une élue elle aussi, elle connaissait probablement le monde du combat, et ce genre de mystérieuse personne, elle en avait peut-être déjà croisée. Elle avait une expérience dans ces choses, autant l'utiliser.

Très bien, si tu penses que ça vaut une investigation, alors je ne vais t'en empêcher.


Puis, elle proposa de se séparer. C'était effectivement une bonne option. Non pas que la présence d'Aki me dérangeait, mais j'avais le sentiment qu'il fallait régler cette histoire au plus vite, et en cherchant à deux places en même temps, nous allions être plus rapide.

Entendu, ici dans une heure. Bonne chance

Sur ce, je la laissai enquêter et partis de mon côté. J'avais délibérément laissé le papier à Aki, car sa phrase me travaillait tellement que je la connaissais par cœur. À vrai dire, je ne savais pas trop par où commencer mes recherches, et c'est en arrivant devant la maison de la femme de toute à l'heure, que je tins ma première piste. Je la vis autour du bâtiment en train de trier les planches avec son fils.Je m'approchai et l'interpellai.

Excusez-moi, j'aurai...

ooooh mais c'est Sakura !!

Le fils ne réagit pas plus que ça. La maman vint vers moi. Un petit sourire timide aux lèvres, j'expliquai le problème.

Voilà, les voleurs qui vous ont causé des soucis sont sous les verrous, mais l'une d'entre elle a laissé tomber un billet.

Je lui communiquai ce qui était écrit dessus et lui demandai si ça lui disait quelque chose. Pendant que je parlais, je vis du coin de l'œil que le fils s'était arrêté de travailler, et semblait intéressé par notre conversation. Je ne le relevai pas tout de suite, et écoutai plutôt la réponse de la maman, gardant en vue le dénommé Baudoin.

La plupart de ta phrase ne me dit rien, mais Aurora... il me semble que je l'ai déjà entendu

Je tiquai à cette affirmation et encourageai la femme à essayer de retrouver ce qu'elle savait. Je la vis réfléchir ardemment, pendant que le fils, me regardait bizarrement sans bouger. Je finis par entendre.

Non, ça ne me revient plus désolée...


J'esquissai une expression de déception avant de me reprendre.

C'est un peu embêtant, mais tant pis. Si ça vous revient, venez immédiatement me le dire, c'est important, je serai dans les parages.

Pas de problème !

Je pris congé et continuai ma route, mais à peine m'étais-je éloignée de la maison que j'entendis une voix qui me fit sursauter.

Je sais qui est Aurora.

Je regardais vers la source, et découvrait Baudoin, dans une position tout autre, bien plus droite et plus assuré. Même le regard devenait plus sérieux. Je fus surprise de ce changement.

Pourquoi ne l'avoir pas dit tout à l'heure ?

Je ne voulais mêler ma mère à tout ça. Tu sais, c'est une organisation très bien conçue, qui écrase toute opposition. Plus t'en sais et plus tu risques ta vie. Le menu-fretin que tu as arrêté n'est qu'un avant-goût. répondit-il d'une voix grave

Je fronçai les sourcils. Comment se faisait-il qu'il en sache autant ?

J'en connais un rayon parce-que ça fait un moment que je fais des recherches sur elle. Elle a liquidé mon frère il y a un an. J'aimerais coopérer avec toi pour la faire tomber.

Je le fixai un moment, étonnée encore une fois de ce revirement de situation, et finit par accepter. Après tout, c'est la seule piste que j'avais.

Très bien, je te protégerai et tu me diras tout ce que tu sais.

Oui, mais pas ici, c'est trop fréquenté. Suis-moi.

Il se mit en route et je marchai à ses côtés. Il me mena vers une petite ruelle moins fréquentée. Après avoir vérifié que personne ne l'espionnait, il s'appuya au mur et commença.

Aurora est en marche depuis quelques années déjà. Elle sait se faire discrète et agir dans l'ombre. D'ailleurs, tu n'en as jamais entendu parler à cause de ça.

Et quel est son but ?

Il regarda à droite et à gauche et s'approcha de moi. Il me souffla à l'oreille.

Eliminer les fouineurs.

Avant que je ne réalise la portée de sa phrase, je l'entendis cracher quelque chose et une aiguille se planta dans mon cou. Instinctivement je bondis de côté et l'arrachai d'un cou sec. Mais ma vision se troubla et je sentis une violente et soudaine douleur à l'endroit touchée.

Qu'est-ce que...

Ma vision se dégrada encore et j'eus la nette sensation de m'affaiblir. Je vis tout de même Baudoin sourire.

Les élus sont tous des enfoirés qui ne pensent qu'à leur pomme. Cette aiguille va te paralyser et te tuer à petit feu. Lorsque le poison atteindra ton cœur, tu ne sera plus qu'un souvenir. Il ne me reste plus qu'à aller cueillir ton amie et tout rentrera dans l'ordre. Aurora ne meurt jamais.


Il s'enfuit et je tentai de le rattraper. Mais déjà mes jambes flanchèrent. Le poison se diffusait rapidement. Je tombai à genoux, puis assise, appuyée contre le mur. Comment avais-je pu me laisser si facilement avoir. J'aurais dû me méfier dès le départ. Maudissant mon manque de vigilance, j'entrepris de créer un clone qui entreprit de commencer une opération visant à m'enlever le liquide qui me paralysait. C'était douloureux, je grimaçais, mais je devais tenir bon. Si je m'évanouissais, mon double disparaitrait et s'en serait fini. Je luttai donc de toute mes forces pour éviter de tomber dans les pommes.

ça allait prendre du temps de tout enlever et de récupérer des forces, espérons qu'Aki s'en sorte...


- Il avait bien caché son jeu-




Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Sam 7 Mai - 0:57

Aki Nishiie a écrit:



Tokonatsu en ruine



feat.Sakura Haruno



La trace de l'ombre fut moins dure à retrouver que ce que Aki pensait. Elle semblait avoir suivis un chemin parfaitement logique, bifurquant aux bons moments. Quand Aki pensait avoir perdus sa trace, un bout de cape déchirée contre un clou lui laissa un énorme indice sur la direction que l'ombre avait prise. Cela lui semblait un peu trop gros, les gens normaux n'agissaient pas ainsi, on aurait presque dit que le pan de cape avait été laissé là délibérément, ce qui était assez effrayant.

Elle sortit son arc, prête à tirer à n'importe quel moment, mais aucune menace directe n'arriva. Les ruelles se faisaient de moins en moins fréquentées, les marchands moins présents, les passants marchaient plus vite, comme si la Nishiie évoluait à présent dans les quartiers les plus mal famés. Les pavés dissolus étaient envahis par une végétation verdâtre et dégoulinante, les ordure traînaient un peu partout et on pouvait apercevoir quelques mendiants ça et là qui, ne pouvant exercer leur pratique ici, se délocalisaient doucement.

Ce devait sans doute être de vieux quartiers aisés qui avaient été gravement atteints par les catastrophes, à en juger par les ruines dont les décombres encombraient le passage ça et là, de plus en plus au fur et à mesure que la Druidesse progressait. Cela ressemblait d'ailleurs vraiment à un traquenard, et la rouquine n'avait pas Mizu pour surveiller ses arrières, c'était réellement inquiétant. Devait elle abandonner la piste de l'ombre et retourner dans un endroit plus sûr ?

Elle était tentée de miser la sécurité mais d'un autre côté la piste semblait vraiment prometteuse. Ce n'était bien pas une erreur que de l'avoir suivie jusqu'ici, un passant normal n'aurait décidément pas eu ce genre de comportement … Mais alors que comptait elle faire, cette ombre étrange ? Voulait elle tuer la Druidesse quand il n'y aurait plus personne pour assister au carnage ? A cette idée la rouquine eut un petit sourire. Elle n'était pas la plus puissante, mais ce ne serait pas un natif qui la battrait, en tout cas c'est ce qu'elle croyait jusqu'à ce qu'elle sente une fléchette se planter dans sa nuque. D'un air surpris, elle se tâta la base du crâne et au fur et à mesure que sa conscience s'enfuyait, elle sentit la maîtrise de ses membres partir.

C'est bien Baudoin, tu as eu les deux comme demandé, tu vas pouvoir rentrer officiellement dans l'organisation, tu as prouvé ta valeur.

Cette voix, ce devait être celle de l'ombre … Elle s'était faite avoir, elle s'était faites avoir comme une bleue ! Que faire ? Elle tenta de poser sa main sur la blessure pour se soigner, il ne fallait pas qu'elle se laisse aller à la paralysie. La fléchette retirée, les deux hommes ne faisaient plus attention à elle. La lueur verte tentait de s'infiltrer mais cela la fatiguait énormément. C'est alors qu'elle sentit une boule de poil chaude contre sa joue. Elle avait fermé les yeux pour ne pas puiser trop d'énergie mais elle comprit sans problème qui c'était.

Quelqu'un … Prévenir. Amener.

Elle ne pouvait pas dire un mot de plus au risque de voir ses dernières forces s'épuiser. Elle allait peut être mourir ? Il fallait qu'elle conserve toute son énergie pour soigner ce qu'elle pouvait. Entre temps la renarde blanche était déjà partie, ne laissant qu'une maigre odeur de poil mouillé derrière elle. Où elle avait été, ce qu'elle avait fait, tout cela n'était plus qu'un mystère dont la rouquine n'avait plus rien à faire. Pas comme ça. Pas d'une manière aussi stupide.

L'inconscience la gagnait peu à peu malgré tout ses efforts, elle sentait qu'elle luttait en vain. Ses paupières se fermaient doucement, son esprit s'embrouillait, sa main chutait constamment et elle devait redoubler d'efforts pour la porter de nouveau à sa nuque. Au bout d'un moment elle abandonna, il n'y avait plus rien à faire. Respirant l'odeur des pavés, elle ne put qu'entendre quelques bruits de voix avant que tout se fasse d'un noir d'encre et que ses pensées disparaissent, emportées par un flux sombre et mortel.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mar 10 Mai - 21:44



- Dans un piètre état -

C'était éprouvant. Mon clone s'appliquait à enlever le poison et je sentais petit à petit l'effet de son travail. Cela ne m'empêcha pas de ressentir une énorme fatigue. Maintenant je comprenais ce qu'avait enduré Kankuro lorsque je l'avais sauvé de son combat contre sasori. La douleur était intense et dessinait une grande grimace sur mon visage. Mes mains serrait le gravier qui tapissait la rue. Je transpirait et je mettais tout en œuvre pour ne pas m'évanouir. Bientôt j'entendis mon clone me parler.

Tient bon, encore un endroit et tu n'en auras plus

Je fis alors tout mon possible pour supporter la dernière étape du traitement. Et enfin, l'opération fut terminé. J'étais essoufflée et restai un instant couchée, me remettant de mes émotions. Après quelques secondes à reprendre mes esprits, mon double m'aida à me redresser. Pendant la manœuvre, je vis une drôle de bestiole glapir non loin de nous. Encore l'esprit brumeux, je tentai de distinguer ce que c'était.

Attention, il peut être dangereux, laisse-moi m'en occuper fis mon double, méfiant.

Nan... attends... répondis-je faiblement.

J'observai un moment l'animal. Il semblait stressé. Il était étrange qu'il vienne se plaindre vers nous alors que nous ne le connaissions pas. En plus, je savais que maintenant, Aki était menacée. Peut-être s'en était-elle déjà sortie, mais pour l'instant je n'en savais rien, et voir maintenant ce renard crier d'un air désolé vers moi semblait beaucoup pour n'être qu'une coïncidence.

Aki... tu sais où elle est ?

L'animal réagit et m'invita à sa façon à le suivre. Mon double compris, et m'aida à me déplacer, suivant le petit être. En chemin, je constatai bien vite que le guide ne prenait pas la direction du point de rendez-vous qu'on s'était fixé. C'était la preuve qu'Aki s'était fait avoir. J'espérais vivement ne pas arriver trop tard. Des morceaux de cape étaient éparpillés un peu partout sur l'itinéraire. Des indices qui m'intriguèrent. Si l'individu que poursuivait mon acolyte portait une cape, il l'avait probablement attiré dans un piège. il devait alors être de mèche avec Baudoin. Sous ces airs de feignéant, ce garçon avait tout manigancé, il était malin...

Notre trio arriva enfin vers Aki et constata qu'elle était à terre, inanimé.

Eh merde, pourvu que...

Je demandai à mon clone de me poser prêt d'elle. Je posai mes doigts sur son cou et ressenti un pouls. À mon grand soulagement, elle était encore en vie. Par contre, je n'avais plus assez de chakra pour intervenir, et le peu qui me restait me servait à maintenir mon clone actif. Je lui demandai alors d'à nouveau effectuer l'opération sur ma partenaire. Il comprit et se mit à l'œuvre. Je l'aidai à trouver les poches de poison. Certaines étaient déjà près du cœur, et l'auraient tué si j'avais tardé à venir. Le petit renard émettait des gémissements tristes en regardant celle qui semblait être sa partenaire dans un si mauvais état.

Le quart d'heure qui suivit ne fut consacré qu'à l'évacuation du poison. Mon clone et moi ne ménageâmes pas nos efforts, tentant de travailler au plus vite pour limiter les dégâts. Nous ne nous arrêtâmes que quand Aki ouvrit à nouveau les yeux.


- Ils nous avaient affaiblies sans problème -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Mar 10 Mai - 23:55




Tokonatsu en ruine



feat.Sakura Haruno



La renarde avait courus autant qu'elle l'avait pus. Elle ne savait pas trop vers où aller, mais elle avait suivis le petit groupe tout ce temps, décidée à foutre une bonne frousse à la Druidesse avec laquelle elle avait eu un accrochage léger plus tôt dans la journée. A ce moment précis Mizu le regrettait de toute son âme, et tout ce qu'elle pouvait faire c'était retrouver la direction où Sakura c'était engagé. Elle fonçait dans les ruelles, s'attirant les regards des passants étonnés, en effet, un petit renard blanc qui courrait avec un tel empressement n'était pas quelque chose qu'ils voyaient tout les jours.

Elle finit par retrouver la femme aux cheveux roses et tenta de surmonter sa répugnance des humains pour une fois. Devait elle parler pour expliquer ce qui n'allait pas ? Non, sa voix grave et sonore risquait de l'effrayer et elle n'allait pas l'écouter, ce qui mettrait la vie d'Aki en danger. Elle choisit donc d'adopter une manière plus animal d'attirer l'attention. C'était étrange qu'il y ait deux fois la même personne mais elle ne s'en formalisa pas, après tout les élus avaient tous des pouvoirs bien étranges.

Finalement elle réussit à attirer l'attention des deux personnages dont l'une semblait incline à lui trancher la tête sur le moment (qu'elle essaye) tandis que l'autre la calmait. Réellement une situation étrange. Deux fois la même personne mais aux réactions différentes ! Finalement la décision fut prise et comme elle le pouvait, celle qui avait calmé l'autre se releva et ils partirent tous ensemble à l'endroit où la boule de poil avait laissé son amie entre la vie et la mort.

Elle ressentait une pression énorme à l'idée que la rouquine pourrait être morte le temps qu'elles arrivent toutes trois à destination. Elle courrait presque plus vite qu'à l'aller, malmenant sans doute les deux personnes qui la suivaient, sans s'en préoccuper d'ailleurs. Ce n'était que deux humaines, aucun intérêt comparé à Aki, rien qui ne vaille la vie si précieuse de la Druidesse. Elle courrait et courrait, essayant d'oublier sa peur et son angoisse ridicule qui ne servaient à rien.

Enfin, ils étaient arrivés et la fille aux cheveux roses la plus énervé commença à soigner Aki. Mizu regardait toute la scène, tentant de comprendre ce qui se passait, cherchant à interrompre tout les gestes qui pouvaient paraître suspects mais elle dût se rendre à l'évidence, elle n'avait aucun poids dans l'opération, et elle ferait mieux de laisser les deux filles aux cheveux roses prendre soin de son amie. La boule blanche posa ses yeux bleus glace sur la rouquine, cherchant à trouver un espoir dans la respiration cadavérique qui soulevait sa poitrine.

C'était la deuxième fois, la deuxième fois déjà qu'elle veillait ainsi la Druidesse, cherchant à trouver de la vie dans son amie, et pleurant d'avance l'éventualité que tout cela s'en aille. La première fois c'était à cause de l'élu bleu sombre, Zayro Jinn, mais cette fois elle n'avait même pas déterminés les coupables et sa haine se reportait à tout ce qui passait sous son regard. La fille aux cheveux roses qui l'avait abandonné, la renarde elle même qui l'avait laissé tomber pour une bouderie idiote. Mais surtout les humains. Les humains étaient responsables de tout ça, ces sales chiens.

Un quart d'heure passa et peu à peu, Aki se sentait mieux, elle entendait quelques voix, sentait la présence de Mizu à proximité, ce qui la rassurait hautement. Elle sentait le poison partir petit à petit, elle allait guérir et l'éventualité de la mort s'éloignait de plus en plus. Finalement, elle s'était juste faites avoir comme une bleue, comme une idiote arrogante qu'elle était. Il fallait qu'elle redouble de prudence. Quand à ce Baudoin … Lui il allait payer.

Merci Sakura. Merci Mizu.

Elle avait réussis à ouvrir les yeux et avait aperçus qui était en train de la soigner. Décidément, il était heureux que cette mission ait été en si bonne compagnie, elle serait sans doute morte autrement. Il faudrait un jour ou l'autre qu'elle trouve un moyen de la remercier autrement que par quelques mots au sortir de sa torpeur.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Ven 13 Mai - 21:26



- Guérie, mais pas sortie d'affaire -

Le quart d'heure que je passai à la soigner à l'aide mon clone me paru être une éternité. Concentrée à chercher la moindre trace restante de poison, j'usais mes dernières forces et je devais en plus contrôler mon double, ce qui me demandait sa part de chakra en plus. Autant dire que quand Aki daigna enfin ouvrir les yeux et que je fus assurée que le poison était totalement partie, je me sentis soulagée à souhait. Je remerciai d'un hochement de tête la deuxième Sakura avant de la faire disparaître.

Je l'entendis ensuite faiblement Aki me faire part de sa reconnaissance. Malgré mon grand épuisement, je l'aidai à se relever en la soutenant avec mon bras.

Pas de quoi, c'est mon métier. Comment tu te sens ?

Je la soutins dans le dos pour éviter qu'elle ne s'assomme en tombant, écoutant sa réponse, puis je continuai.

On s'est faite avoir comme des débutantes... Qui aurait cru que ce fils avait un lien avec tout ça... en tout cas, maintenant on en sait un peu plus sur tout ça. Cette mission est plus compliqué que prévu et Aurora semble être le nom d'une organisation qui est sur pied depuis un longtemps.

Je soupirai. Cela me semblait bizarre que les autorités n'ait encore rien fait pour la combatttre. Si réellement Aurora existe depuis plus d'une année comme Baudoin s'en est vanté, Seika a eu le temps d'en entendre parler et surtout de commencer des recherches... Je me pinçai le menton avec ma main de libre.

Tu sais, je commence de plus en plus à croire la piste d'Hibana crédible. Après tout, ce massacre a été très violent si j'en crois ce qu'on m'a raconté. Des personnes ont peut-être réagi à ce carnage...

Nouvelle pause avant de conclure.

Que dirais-tu d'une enquête là-bas ? Pas aujourd'hui, nous sommes les deux trop faibles, mais dans un avenir proche...


- Baudoin n'allait pas s'en sortir comme ça -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    Sam 14 Mai - 0:58




Tokonatsu en ruine



feat.Sakura Haruno



Sakura semblait trouver cela normal que de sauver les gens, d'une certaine manière Aki se reconnaissait dans cette façon de penser et cela la fit légèrement sourire. L'élue aux cheveux roses exerçait donc un métier de guérisseuse ! La rouquine n'était donc pas la seule dans ce monde à avoir choisis la voie de la compassion pour mener sa vie, même si la Nishiie s'en était doucement éloignée au fur et à mesure qu'elle passait du temps en Kosaten. Désormais elle se battait comme elle soignait, ce qui semblait être aussi le cas de l'autre élue rouge.

Celle ci rumina ensuite la défaite qu'elle avait aussi visiblement subie de son côté. Elle parla d'un fils. Un fils ? AH ! Ce … Baudoin était donc le fils que la rouquine avait aperçus un peu plus tôt dans la journée ? En effet, cela paraissait hautement improbable mais pourtant c'était bien cette silhouette, il n'y avait pas d'erreur possible ! La Druidesse avait presque envie de se flanquer des coups tellement elle se sentait idiote d'être tombée dans un pareil piège pourtant enfantin ! Et en plus elle le savait ! Mère Gaea elle le savait ! Ces morceaux de cape qui traçaient une piste, les embranchements trop logiques que l'ombre avait prise, les rues de plus en plus désertes dans lesquelles elle s'était engouffrée !

Elle avait fait preuve d'une stupidité et d'une arrogance face à l'adversité qui avait faillit lui coûter la vie ! Et si Sakura n'avait pas aussi posséder des dons de guérison, cela aurait été leur vie à toutes les deux qui s'en serait allée, peut être même celle de Mizu. Beaucoup de mort pour sa bêtise en résumé. C'était quelque chose qu'elle ne devait plus permettre. Il allait falloir qu'elle redouble de vigilance et surtout qu'elle gagne en puissance coûte que coûte. C'était la seule solution pour ne plus tomber dans de tes get-apens.

Quant à ce qu'elle savait d'Aurora, je ne savait pas d'où elle le tenait mais elle avait l'air tellement convaincue que ce ne pouvait pas être une pure invention de son esprit. Il s'agissait donc bien d'une vieille organisation, en place depuis longtemps, et possédant sûrement un nombre appréciable (ou pas selon le point de vue) de partisans. Ce ne serait pas évident de l'annihiler à seulement deux personnes. Fallait il appeler des renforts ? Ils ne semblaient pas surpuissant malgré tout, puisqu'ils avaient envoyé un petit stagiaire s'occuper de deux élues de bon niveau. Certes … cela avait été suffisant, mais si ils en avaient eu la possibilité, ils auraient sûrement envoyé des élus.

Elle finit par acquiescer à tout ce qui lui disait Sakura. Le village d'Hibana serait en effet une piste concluante, ou tout du moins à explorer puisqu'elles n'en avaient pas de meilleures, mais comme l'élue aux cheveux roses l'avait également précisé, ce n'était sûrement pas ce soir que le départ allait se faire, les traits de la compagne d'aventure de Aki était tirés par la fatigue, tout comme ceux de la deuxième elle, elle tremblait légèrement, sans doute à cause des efforts considérables qu'elle avait dû faire pour se soigner et pour soigner Aki.

La renarde blanche pendait la langue dans une attitude qui avait tout d'un chien (même si elle aurait sans doute détesté qu'on le lui fasse remarquer), elle tournait en rond, semblant chercher une place à l'écart pour se reposer, haletant et les yeux vitreux tant sa course effrénée suivie de l'angoisse l'avaient affaiblis.

Quant à la rouquine, même si le poison avait quitté ses veines elle sentait ses yeux qui la brûlaient vivement, comme un véritable volcan sous ses paupières, chaque goulée d'air produisait les mêmes symptômes mais cette fois ci répartit à ses poumons et à sa trachée et elle ne pouvait décemment pas ralentir sa surventilation sur le moment. De même, elle continuait à ressentir de vives courbatures dans chacun des muscles de son corps, rien d'agréable donc, et sûrement pas le nécessaire pour partir en expédition. Il fallait donc reporter tout cela au lendemain, voir au surlendemain le temps de trouver quelques renforts, en espérant que d'ici là personne ne se serait rendus compte que les deux élues qu'ils étaient si sûrs d'avoir battus avaient mystérieusement disparus.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]    

Revenir en haut Aller en bas
Tokonatsu en ruine. (aki nishiie) [1ère partie !]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.07 - Lanthane (1ère partie)
» Nouvelle découverte (OS) 1ère partie
» RP d'amélioration : fouet laser 1ère partie (en cours)
» LES FLEURS DE L’ARREE 1ère partie
» 1ère partie : Combat n°3 Irina vs Thalia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.