Partagez | .
Spider and Ice Cube
Invité Invité

-



MessageSujet: Spider and Ice Cube   Jeu 17 Mar - 15:18







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


Vers Minshu. Nashar s’était finalement décidé pour la nation du serpent. Il avait des questions sur ce pays et il voulait des réponses. Comment s’y prendre ? Fallait-il s’infiltrer ? Jouer aux espions ? Torturer des gens ? La dernière option attirait bien l’homme aux cheveux bleus, néanmoins, il opta pour toute autre chose. Une manière de procédé beaucoup plus direct, et risqué.
L’Ex Général venait de quitter Fuyu par la voie des airs. Depuis qu’il était de nouveau capable de voler, il utilisait tout le temps ce moyen de transport. C’était beaucoup plus facile que de marcher, et cela prévenait de bien mauvaises rencontres. Et on pouvait dire que le mage de glace avait eu son quota de mauvaise rencontre. Entre la secte qui essayait d’avoir sa peau et Zayro Jinn qui avaient réussi… Kosaten n’était pas de tout repos. Un voyage tranquille allait le changer pour une fois.

Nashar flottait donc paisiblement vers Minshu. Rien ne pressait. Ses ambitions de domination étaient toujours présentes, mais largement moins contraignantes qu’avant. Si la mésaventure avec Taen lui avait apporté quelque chose, c’était cette paix intérieure, héritée du feu Rhaegar. Maintenant, il appréhendait les choses avec une zénitude à toute épreuve… Du moins les évènements du quotidien. Nul ne doutait qu’en cas de crise ou de provocation, ses pulsions reprendraient le dessus, déchainant le bain de sang habituel. On ne changeait pas Nashar, même avec un lavage de cerveau ecclésiastique. Le bleuté resterait le bleuté.

Le paysage défilait sous le mage. Les arbres, les hommes ligotés, les animaux, les rivières, les poissons, les femmes-araignées, les rochers, les petites montagnes, les for… ? Des femmes-araignées !? Perdu dans ses pensées, le bleuté n’avait pas tout de suite remarqué ce petit détail. Dès qu’il se rappela que ce genre de monstre était trouvable dans son monde d’origine, il fit demi-tour. Sur le chemin, il tenta de se rappeler le nom de cette race… Arachnoïde, pensait-il. Des danger beast ayant su s’adapter à la proximité des humains. Les garces, telles des sirènes, prenaient l’apparence de femme séduisante pour attirer les hommes dans leurs toiles. Nashar ne se laisserait pas avoir. Surtout qu’il fallait plus qu’un physique pour l’avoir… Enfin… Quand il était sobre… Mais bref, de toute façon elle n’avait aucun moyen de le séduire, les arachnoïdes ne parlaient pas. Elles émettaient simplement un sifflement qui pouvait s’apparenter à un chant. L’Ex Général n’était pas homme à succomber à un simple chant ! Enfin… Quand il était sobre…

Il arriva au-dessus de la « dame ». Était-ce une élue ? Ou alors était-ce une espèce que les deux mondes avaient en commun ? Après tout, les vaches et les poules étaient trouvables dans nombre d’univers. Pour en avoir le cœur net, Nashar, en bon diplomate, décida d’attaquer cette chose. Avec beaucoup de calme, il matérialisa un énorme pieu de glace noire qu’il envoya entre les pattes de la créature. Première règle pour s’amuser à la chasse : mettre la pression ! L’excitation d’une bonne traque montait. Allait-elle fuir ? Combattre ? De toute façon, il comptait bien examiner son cadavre et exhiber sa tête en guise de trophée.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Jeu 17 Mar - 23:42


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










La nuit m'avait paru interminable, ce que je pris pour une caverne agréable à souhait était finalement assez intenable. Je n'avais rien contre mon hôte mais les sifflements et grouillements de ses rejetons étaient si bruyants que j'eus peiné à fermer un œil. Et pour combler le tout, je m'étais mise à mon aise, pensant qu'il ferait assez bon pour conserver mes habitudes, et c'est une brise glaciale qui m'eut convaincue du contraire durant toute la nuit si bien que j'eus même hésité à me tricoter quelque chose pour me tenir un peu plus chaud.

J'eus tout de même pu m'accoutumer  petit à petit au climat et aux sons nuisibles pour enfin m'assoupir. Trop tard sûrement puisque quelques rayons de soleil perçaient déjà dans la grotte, la faune se réveillait doucement à l'extérieur tandis que je ne réclamais une grande grasse matinée pour compenser mon arrivée dans ce monde étrange. C'est bien cet endroit d'ailleurs qui me rappela à l'ordre. Je pris le temps de me revêtir convenablement avant de pointer le nez dehors, ne prenant même pas la peine de saluer la Jorougumo.

Je n'espérais qu'une chose, que mon ami ne se soit pas fait la malle, l'inverse m'aurait étonné mais je vins tout de même à sa rencontre par acquis de conscience. Mes huit pattes me menèrent bien vite à ma destination et l'homme était toujours bien là. Un large sourire se dessina sur mon visage, je vins me pencher vers lui, mon corps effleurant le sien, lui susurrant quelques mots doux à l'oreille pour le réveiller

« Debout la belle au bois dormant ou la méchante Araignée va te croquer ~  »

Ce dernier ouvrit un œil, et le second suivit le mouvement immédiatement, les deux s'écarquillant à ma vue. Oh voyons, je ne faisais pas si peur que cela si ? Apparemment non puisqu'il reprit bien vite son calme, ou pas... Je ne savais trop, ne l'ayant vu que se pétrifier, je supposai qu'il y avait forcément un problème et, dans un élan de bonté, je vins libérer ses lèvres liées du bout de mon index crochu.

« Vas-y parles, dis-moi ce qui t'effraie tant que ça et peut-être pourrai-je y remédier, fufufu...

Je vis son regard dévier de ma direction pendant que tout son corps se prenait lentement mais sûrement de spasmes ridicules à mesure qu'il tremblait. Prêtant une oreille attentive à ses propos en tournant ma tête en sa direction, je pus brièvement distinguer une ombre du coin des yeux. Je vois...

-D-d-derrière v-vo-...

-Calme calme, j'ai bien vu... Si tu restes sage, je te libérerai peut-être après ~  »

Lui proposai-je d'un ton amusé, me redressant doucement avec toute la sensualité naturelle dont j'étais dotée, je n'eut à peine le temps de me déplacer qu'une sensation très désagréable m'envahit. Je vis alors clairement cet énorme pic noir à l'aura glacial à mes pieds, ou plutôt entre mes pattes, mon regard se dirigea instinctivement vers l'origine de cet affront. C'est ainsi que je pus voir dans le ciel un homme nous surplombant, difficile de bien discerner ses traits à cette distance en plus de l'ombre qu'il projetait. Une fois de plus le même sourire malicieux s'imposa sur mes lèvres pour lui lancer une pique à mon tour. Non pas de la glace mais juste une once de sarcasme et d'humour.

« Eh bien c'est comme ça qu'on salue une dame ? Vous venez de jeter un froid vous savez... Mais je dois bien admettre que c'était assez franc comme entrée en la matière huhu »

Doucement, sans me brusquer, je me meus de manière à m'éloigner de ce froid qui m'imposait un certain malaise du à ma sensibilité thermique, et en profitai pour aller en la direction de ce nouvel inconnu. Dans le doute, et avec le peu de ce que j'avais pu comprendre la nuit dernière, je lui demandai toujours sur le même ton joueur

« Descendez donc que l'on fasse connaissance, élu... »

Une chance sur deux, soit il en était un et donc un potentiel danger s'il faisait partie de ceux chassant les Jorougumo, soit il n'en était pas un et je risquai sûrement d'attiser les même pulsions meurtrières chez cet homme. Les mains sur les hanches, en l'attendant, bien décidée à lui parler en face à face, j'en oubliais presque que ma main gauche était posée sur le fameux sceau qui faisait de moi une élue, et donc le cachait partiellement. De là-haut, il ne pouvait voir que ma tâche de naissance austère à l'allure de tête de mort sur mon abdomen, il est vrai que ce n'est pas plus rassurant que son agressivité certaine...







HRP:
 


Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Ven 18 Mar - 6:43







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


Le pic atterrit à l’endroit prévu, dans le sol. Il n’y avait aucune utilité à blesser une proie prématurément. En tout cas, quand la situation était bien en main. Nashar voulait observer cette créature, acquérir une certaine notion de ses faits et gestes pour les comparer aux arachnoïdes de son monde. Il aurait très bien pu rester « caché » dans les airs ; mais le frisson d’une confrontation lui dictait son comportement. Un trait de sa personnalité qui semblait très tenace. Aussi, pour que vous, lecteur, ne vous fassiez pas de fausses idées, sachez que Nashar n’avait aucunement l’intention de sauver le repas de la « dame ». Il ne l’avait pas vraiment remarqué. Peut-être que si en fait, mais il n’y avait guère prêté attention.

Ce qui l’intéressait, c’était son futur trophée. Sa tête ? Un peu trop trivial, sans compter qu’avoir trois paires d’yeux vous fixant en permanence n’était pas très agréable… Quoique… Ou alors l’une de ses pattes ? Mais alors comment les autres chasseurs sauront que c’était une arachnoïde et pas simplement une araignée géante ? Pareil pour son buste… Après mûre réflexion, l’Ex Général décida qu’il scalperait le dos de la créature, aussi bien la partie humaine que l’autre. Il l’exposerait ensuite dans son salo… Hum. Il avait oublié qu’il n’avait pas de maison à Kosaten. Il lui en faudrait une, en attendant d’emménager dans les appartements royaux du Roi de Fuyu. Cette décision prise, il put de nouveau se concentrer sur sa chasse. Tiens ? On l’avait remarqué. Et pas de fuite. Bien, un combat allait donc avoir lieu. Nashar était prêt, comme toujours. Mais à peine allait-il matérialiser des blocs de glace de plusieurs centaines de kilos que toute envie d’affrontement disparu. Non pas qu’il fit preuve de pitié envers la créature – ou l’humain qui se serait pris un iceberg en pleine tronche-, mais par curiosité. Elle venait de parler.

Une arachnoïde ne parlait pas. Ce n’en était donc pas une. La première autre hypothèse qui vint en tête du bleuté fut qu’elle était une expérience. Après tout, l’alchimie avait fait ses preuves dans son monde d’origine. Créer une chimère n’était pas compliqué pour les maitres en la matière. Rappelez-vous de ce chien petite fille. Ou alors était-ce un hybride ? Un homme ayant copulé avec une araignée géante ? Ou l’inverse ? Hentai. Un mélange de dégout et d’excitation s’empara de Nashar à cette pensée. Assez pour l’amuser en tout cas. Il descendit donc, révélant son visage et sa tenue à sa proie. Mieux que n’avoir qu’une langue pour le provoquer, elle connaissait aussi l’existence des élus. Soit elle en avait déjà croisé un, ce qui ne serait pas surprenant, soit elle en était une, ce qui ne serait pas surprenant non plus. Une fois au sol, le sourire rempli de joies malsaines du démon de glace prit place.

- Vous avez un très joli tatouage.

Pour savoir s’il elle était une élue, il fallait voir son sceau. Mais le problème, c’est qu’il n’était pas visible. Peut-être se trouvait-il sous elle ? L’envie ne manquait pas d’aller vérifier, mais l’Ex Général était aussi un Ex Gentleman : on ne se glissait pas sous les ladies pour voir sous leurs jupes, ou en l’occurrence, sous leurs corps d’araignée. Bref. Nashar parlait du tatouage qu’elle avait dans le dos, mais il guettait quand même toute réaction de la créature, pour voir si elle se trahissait.

- Donc vous avez de l’intelligence… Et vous mangez des hommes… Ai-je l’air appétissant ?

Pendant ce temps, le repas de l’araignée pensait surement qu’il allait être sauvé…






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Ven 18 Mar - 12:44


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Jackpot, c’était bien un élu. Il fit une remarque dès sa descente quant à mon tatouage, surement parlait-il de ma tâche de naissance, il n’avait pu voir que cela à cette hauteur. J’affichai un air quelque peu surprise en réaction et vins me pencher vers lui. Bien qu’il soit plus grand que la moyenne, cela n’empêchait que je culminais à presque 2 mètres. Mes yeux plongés dans son regard glacial, je lui rétorquai avec enthousiasme :



« La plupart des gens prennent peur en voyant ça s’il n’ont pas déjà fui avant, ils y voient un danger de mort. Alors merci du compliment, est-ce de l’hypocrisie ou un vrai compliment de créature dangereuse à créature dangereuse ? »



Lui demandai-je en ponctuant la question d’un petit rire étouffé, je le dénommai volontiers comme une créature puisque tout ce qui avait l’air humain à ma connaissance mais avec ce genre de capacité surnaturelle ne l’était finalement, dans le fond, pas tant que ça. La question fut bien vite esquivée, il fallait dire qu’elle n’attendait pas de réelle réponse, l’une comme l’autre ne m’aurait étonnée.



« Donc vous avez de l’intelligence… Et vous mangez des hommes… Ai-je l’air appétissant ? »



Mes yeux s’écarquillèrent à sa question, et je décidai de me jouer de sa déduction farfelue. Après un grand rire que ma main droite peinait à maintenir prisonnier de ma bouche, je vins m’approcher un peu plus du bleu, dévoilant mes crocs en ouvrant grand ma gueule monstrueuse à proximité de sa joue, et la refermai finalement bien vite,  en glissant mon index droit sous son menton pour redresser son visage vers le mien. Je pris bien soin de ne pas le griffer malgré ma carapace qui couvrait l’intégralité de mes bras et mains.



« Trop froid à mon goût malgré ton joli minois… Toujours est-il que tu te trompes, je ne me nourris pas d’êtres humains, quelle méprise ! Je dois même les côtoyer, à contrecœur vu comme on me rejette. Peut-être que cela peut changer ici si tous les « élus » sont si spéciaux que toi. »



Par spéciaux, je ne parlais pas du bleu qui le caractérisait de la tête au pied mais bien de ses capacités, même si je suis sûr qu’il le comprendrait. Qu’importe, haussant les épaules et les mains vers le ciel suite à cette pensée pour moi-même, je me tournai légèrement pour me détacher de lui, m’éloignant un peu avec quelques pas de côté. Les yeux mis clos, je m’étirai de tout mon long en écartant les bras et laissant malencontreusement mon sceau à vue. Je jetai également un petit coup d’œil à mon otage et repris la discussion d’un air las sans quitter mon jouet du regard.



« Enfin, pour peu qu’ils ne m’attaquent pas tous à vue également. Comment sont-ils ces autres élus ? Autant en apprendre plus vu que je t’ai sous la main, et puis ta compagnie ne me déplait pas non plus pour l’instant alors peut-être pourra-t-on faire plus amples connaissances, huhu.. »







HRP:
 


Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Lun 21 Mar - 15:08







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


« Oh ! Que les trois dieux vous bénissent ! Sauvez-moi ! Elle me séquestre depuis hier ! C’est horrible ! Ma fille doit être inquiète ! Ma femme… Doit surement croire que je suis allé la tromper… Mais ma fille doit s’inquiéter ! S’il vous plait, élu ! »

Certaines personnes auraient pu avoir peur qu’une femme-araignée, de très grande taille, ne vienne quasiment se frotter à eux, mais pas Nashar. Il se tenait sur ses gardes, certes, seul un imbécile ne l’aurait pas fait. Mais il ne montra aucune expression de dégout ni de peur. Il rigola même lorsqu’elle lui toucha le menton. Typique d’une proie sûre d’elle. Typique d’un chasseur sûr de lui. Face à face, quelques centimètres les séparant, le bleuté s’étonna à penser qu’un baiser serait intéressant. Seulement voilà, il se trouvait qu’il était raciste de base, alors de l’interespèce, très peu pour lui.

« Ne la laissez pas vous toucher comme ça ! Elle très forte ! Ne l’écoutez pas ! Je suis sûr que ses mots sont maléfiques ! Faites attention ! Libérez-moi vite qu’on puisse s’enfuir ! »

Nashar fut étonné. La déclaration de la femme-araignée l’avait pris de cours. Elle n’était pas anthropophage ? Pour une bête de sa taille, c’était étrange ! Cela confortait le chasseur sur l’espèce qu’il avait en face de lui. Vraiment pas une arachnoïde. Son refus de chair humaine venait très certainement  de sa création : une chimère, par l’alchimie, gardait ses souvenirs d’humains. Le cannibalisme n’était donc que très rare chez eux. Un hybride, par naissance, par contre, n’avait que très rarement ce genre de refus. En tout cas, dans son monde d’origine. Ajoutez à cela son rejet de la société, qui signifiait surement qu’elle était seule –et peut-être la seule de son espèce…

« Quand vous m’aurez libéré, je vous jure de vous donner ce que vous voulez ! J’ai des poules, deux cochons et même une chèvre ! Elle va bientôt mettre bas ! Je vous donnerai toute sa portée ! Mais vous devez me libérer ! Ne vous laissez pas charmer par cette… Chose ! »

La nouvelle venue en Kosaten se mit à s’étirer. Naturellement, Nashar ne se gêna pas pour observer les… Attributs féminins de la « demoiselle ». Un délicieux spectacle qui effaça son sourire démoniaque pour un sourire… démoniaque. Un paradoxe s’imposa alors à lui. Préférerait-il coucher avec une femme comme cela, haut du corps femme et bas du corps d’une autre espèce ; ou l’inverse, haut du corps d’une autre espèce et bas du corps femme. Cela laissait beaucoup à penser. La réponse d’un homme à  cette question en dirait long sur lui…

« Ma fille ! Ma fille sera bientôt en âge de concevoir ! Vous pourrez la marier à l’un de vos fils… Ou à vous-même ! Vous m’avez l’air assez jeune ! Je vous la donnerai ! Promis ! Mais par pitié ! FAITES VITE ! »


C’est alors qu’il le remarqua ! Le sceau ! Le serpent ! Minshu ! Une élue de Minshu ! Une très nouvelle apparemment, car elle posa des questions sur sa nouvelle condition. Allait-il vraiment jouer au professeur ? Tous les élus l’avaient fait une fois. Même lui, sous les traits et les intentions bienveillantes de Rhaegar, l’avait déjà fait. Sauf que là, il n’en avait aucune envie. Sa précédente auditrice l’avait fait péter un câble… Stupide femme louve. Tiens ? Le chasseur attirait les hybrides.

« S-si vous êtes impatient ! Je vous la donne tout de suite ! MAIS VOUS DEVREZ ME LIBÉRER D’ABORD ! »

Nashar s’avança calmement vers l’otage, tournant même le dos à la « demoiselle ». Il posa ensuite son doigt sur ses lèvres, pour lui signifier qu’il était temps de se taire.

- La parole est d’argent. Le silence est d’or. Mais Le froid est mortel.

- Euh… Hein ?

Hum. Punchline raté. Pire là-dedans, il y avait deux témoins. La honte l’avait déjà poussé à tuer. Plusieurs fois. Ce n’était quand même pas de sa faute si les gens ne comprenaient pas ses traits d’esprit !

- *soupir* En langage commun, la ferme. Dit-il en gelant les lèvres de la pauvre victime.

Il se retourna par la suite, en ignorant les cris étouffés de désespoir (et de glace) de l’homme et s’assis par terre. En y réfléchissant, avoir une connaissance dans le pays vert pouvait être un avantage. Mieux valait s’en faire une alliée.

- Très bien, faisons connaissance. Nashar, Ex Général de l’Armée impériale, utilisateur du Teigu de glace et actuellement affilié à Fuyu.

Pour étayer ses dires, il tira sa langue pour montrer le sceau du dragon.

- Posez vos questions, je vous répondrais. Mais après cela sera à mon tour… Vous m’intriguez au point de ne presque plus vouloir accrocher votre croupe sur ma cheminée.

En finesse, comme d’habitude.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Lun 21 Mar - 20:58


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Quel lâche, après avoir tenté de m'amadouer en me prévenant du pic de glace, le voilà qui retourna sa veste comme tous, à m'accuser de tous les vices et me pointer du doigt... Enfin s'il le pouvait puisqu'il restait, malgré tout le bruit qu'il pouvait faire, fermement ligoté. Il se contentait ainsi de remplir son rôle de nuisible, braillant à tout va pendant que je conversai avec cet homme de glace. Mon regard se fit froid et perçant sur l'otage et bien vite, mon compagnon s'en lassa également, passant derrière moi pour se diriger vers l'asticot et emprisonner dans la glace la moindre de ses plaintes.

« Fufu quel ignare, ce pleutre ne comprend pas ce que tu lui dis malgré cet énorme stalactite... Affligeant.

S'asseyant pour se mettre à son aise certainement, il entama enfin de se présenter

« Très bien, faisons connaissance. Nashar, Ex Général de l’Armée impériale, utilisateur du Teigu de glace et actuellement affilié à Fuyu.

-Autant dire que tu parles là une autre langue pour moi malgré ce joli palmarès que témoigne ton grade militaire... »

Me retournant totalement pour lui faire face, je pus voir un tatouage similaire au serpent sur ma hanche décorer sa langue, mais ce dernier était bleu, quelle originalité ! Je m'avançai doucement en sa direction, le regardant de haut contre mon gré.

« Posez vos questions, je vous répondrai. Mais après cela sera à mon tour… Vous m’intriguez au point de ne presque plus vouloir accrocher votre croupe sur ma cheminée.

A cela, je souris légèrement et vins appuyer une de mes pattes avant sur son torse pour presser légèrement sur ce dernier, tentant de le forcer à s'allonger pour le mettre dans une position de soumission qui me plaisait au plus haut point, je ne manquai pas de me pencher vers lui et de tenter de captiver son regard hors de mes charmes malgré tout pour continuer l'échange.

-Commençons donc par là alors, en m'expliquant tout ce charabia, tel que ce « Teigu » et également votre affiliation à « Fuyu » que tu cites. Un pays ? Une personne ? Un des « dieux » dont parlait ce misérable insecte dans ses bénédictions ? Je suis à l'écoute... »

Diminuant ma pression, je n'avouai pas directement que cela était du au contact décidément beaucoup trop froid de son corps, c'était définitivement le grand bémol sur ce jeune homme qui me semblait bien franc dans le moindre de ses dires. Dommage, sa personnalité me plairait presque au-delà de ses traits fins non moins charmants... Toujours était-il que je laissai sous-entendre la raison de ce relâchement par une présentation succincte de ma personne.

« Je manque à mes bonnes manières néanmoins, enchantée de faire ta connaissance Nashar. Quant à moi, je suis Rachnéra Arachnéra, une Arachné ayant souhaité participer à un programme d'échange interespèce. Autant dire que ce fut une catastrophe, quoiqu'il en soit, tu peux m'appeller Rachnée, fufu~

Les présentations étaient faites, maintenant les informations. Il en savait définitivement plus que moi sur cet endroit, une aubaine !







Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Mer 23 Mar - 16:05







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée



La patte (velue ?) de la créature chercha à pousser Nashar. Surement une coutume. Le bleuté ne chut pas, mais trouva cela un peu déplaisant. Il abaissa légèrement sa température en l’écoutant parler. Après tout, les insectes n’aimaient le froid.

Vu le nombre de questions, elle venait d’arriver…

- Oula, vous êtes nouvelle. Très nouvelle.

Un sourire narquois et plein de condescendance s’empara du visage du chasseur quand son ancienne proie lâcha prise sur son torse. Ce n’était pas parce qu’il se considérait comme supérieur de par ses connaissances. Nashar était, de toute façon, supérieur à tous, en tout. Non. C’était parce que, au plus profond de lui, il avait cette attitude pédagogue. Il aimait montrer les choses à faire, transmettre les informations. C’était sans doute pour cela qu’il voulait diriger l’Empire de son monde. Évidemment, cela venait par à-coup. Les mauvais jours, il ne révèlerait même pas la couleur de ses cheveux (un magnifique #2E9AFE). Il l’écouta se présenter avant de commencer.

- Bien bien. Alors, la question personnelle d’abord. Un Teigu est une arme impériale, uniquement trouvable dans mon pays. Il possède ou donne des capacités à son propriétaire. Le mien, le sang de démon, me donne la capacité de tout geler.

Erreur de stratégie que de révéler de telles informations ? Non. Il n’y avait rien de compromettant là-dedans.

- Pour ce qui est du reste… Il prit une profonde inspiration. Nous sommes en Kosaten. Ce monde est régi par trois dieux qui protègent chacun un pays : Le grand Long, Dieu Dragon sacré et protecteur du royaume millénaire de Fuyu ; Manshe le serpent, protecteur de la République de Minshu ; Fen… Euh… Feng… Le phénix, protecteur de l’Empire de Seika. Ces trois gugusses ont trouvé cela drôle de… D’amener des gens d’autres mondes ici, pour combattre en leurs noms. Ah oui, parce qu’il y a une guerre entre ces trois-là… Donc entre les trois pays aussi. Et Fuyu gagne en ce moment, même si les deux autres nations ce sont alliés.

Nashar se releva par la suite et s’approcha de la demoiselle. Sans la moindre gêne, il toucha sa peau. Plus précisément le sceau de Minshu. C’était la première fois qu’il en voyait un d’aussi prêt. Naturellement, ses mains baladeuses montèrent un peu trop. Peu importe la réaction de la dénommée Rachnéra, le bleuté finit par reprendre.

- Maintenant la partie amusante. Le sceau vous limite. Par exemple, je pouvais geler un continent et piquer un sprint jusqu’aux terres du sud. À mon arrivée ici, je ne pouvais faire que quelques glaçons, et dormirent des jours pour récupérer… Héhé, j’exagère, mais pas tant que ça. Le sceau vous empêche aussi d’attaquer vos semblables. Interdiction de tuer les habitants ou les élus de Minshu. Vous seriez paralysé tout en étant soumis à une vive douleur. Je sais de quoi je parle. Ah tiens, en parlant de soumission, le trait le plus important. Votre dieu se sert du sceau pour vous contrôler. Il est impossible de résister à l’un de ses ordres. Encore une fois, je sais de quoi je parle.

Il finit par dessiner la courbe de sa hanche avant d’ôter sa main téméraire.

- Vous ai-je satisfait ?  






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Mer 23 Mar - 20:49


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Tout un flot d'informations s'abattit sur moi comme une pluie torrentielle, une quantité bien grande à digérer que je m'efforçai d'assimiler au mieux et de raccorder avec ce que j'avais déjà pu apprendre de mon amie troglodyte. C'était donc cela que ces marques nous imposaient de servir, une vulgaire chamaillerie entre divinités... Enfin « divinité », le mot est assez lourd de sens et ce même mot peut s'alléger très vite, pouvant se réduire simplement à une race puissante telle que les Dullahans, capables de jouer le rôle de la main de la mort aussi bien que la Mort elle-même. L'ensemble de mon visage se fit sérieux, trahissant tout l'effort mental que je déployai. J'eus par ailleurs mieux compris la nature des pouvoirs de mon cher compagnon glacial.

Il se releva finalement, ce qui m'extirpa de ma concentration et laissait voir un léger sursaut de surprise. Je grimaçai un peu quand sa peau froide entra en contact avec la mienne pour se promener sans gêne ni appréhension sur ma personne. Ce contact qui aurait pu m'en hérisser les poils si mon corps n'en avait pas été totalement dépourvu -si ce n'étaient ma chevelure, mes cils et sourcils- se révéla presque agréable à ma grande stupéfaction. Je croisai alors fermement les bras, les appuyant sur ma poitrine proéminente que ses mains fouineuses approchaient dangereusement. La situation était plutôt amusante de mon point de vue, le surplombant et lui laissant le loisir d'admirer le saint graal qui semblait le charmer et qu'il semblait vouloir avoir le privilège d'empoigner. J'écoutai ainsi toujours ses paroles, mes griffes d'ébènes venant rejoindre sa main et suivre sa course.

« ... Le sceau vous empêche aussi d’attaquer vos semblables. Interdiction de tuer les habitants ou les élus de Minshu. Vous seriez paralysé tout en étant soumis à une vive douleur. Je sais de quoi je parle. Ah tiens, en parlant de soumission, le trait le plus important. Votre dieu se sert du sceau pour vous contrôler. Il est impossible de résister à l’un de ses ordres. Encore une fois, je sais de quoi je parle. 

Je souris quand ses doigts terminèrent par s'en retourner vers mes hanches et se retirèrent, je le bloquai sans réellement forcer pour empêcher son retrait et lui tins délicatement la main main par la suite, paume contre paume, et vins pointer de l'index de ma main libre le dos de la sienne

- Vous ai-je satisfait ?  

-Amplement, tu m'as appris tout ce que j'avais à savoir. Et vois-tu, mes atouts ne résidaient aucunement dans quelques pouvoir particulier... Lui dis-je en mouvant ma griffe acérée sur sa peau. Les Arachnés sont dôtées de quelques traits innés qui font qu'elles sont si craintes. Cette carapace m'a déjà causé bien des soucis, mais je pense qu'elle me sera utile ici, fufu Finis-je en terminant mon tracé, lui offrant un joli cœur gravé dans sa chair, pas forcément très original je l'admets. .. Mmh peut-être le sceau m'a-t-il bloqué l'usage de quelconques toxines alors, comme c'est dommage... J'aurai pu t'offrir quelques nuances de couleurs en plus, mais notre opposition m'a au moins offert le loisir de te marquer aussi~ » continuai-je avec sarcasme en léchant sensuellement le liquide qui s'écoulait de mon œuvre.

Après cette interlude, je lui laissai reprendre les droits sur sa main et repris un peu mes distances, rejoignant notre otage pour négocier avec lui, il avait dit avoir beaucoup à offrir après tout. Je le portai alors à ma hauteur en le serrant contre mon torse et glissai mon doigt sur ses lèvres glacées avant de caresser sa joue du plat de ma main, lui souriant à pleins crocs et offrant un regard presque attendri par sa situation; je le narguai

« Ooh mon pauvre, regarde ce que le méchant Nashar t'a fait en plus de t'avoir malmené... Mais tu sais, si ton offre tient toujours, nous pouvons toujours te libérer, si tu nous délectes d'un magnifique festin en retour, ton élevage devrait faire l'affaire non ? Je n'ai pas mangé depuis mon arrivée, et je suppose qu'on est sûrement tous trèèèès affamés, alors sois un ange, et mangeons tous dans la joie et la bonne humeur après que tu nous aies guidés à ta demeure. Qu'en dis-tu Nashou ? ♥ demandai-je finalement à l'élu de Fuyu en me retournant vers lui et m'offrant la petite fantaisie de ce surnom.







Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Jeu 24 Mar - 13:42







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


Avoir autant de gestes envers un hybride… Le pire c’est qu’il les attirait. De la femme oiseau en passant par la femme chienne puis par la femme louve (ou la louve femme)… Un signe du destin ? Toujours était-il que son ancienne proie du moment semblait quelque peu réceptive à ses discrètes avances. Elle l’empêchait de palper le Saint Graal, mais on aurait dit qu’elle ne le faisait uniquement pour le taquiner. A la fin, le chasseur décida de se calmer. De toute façon, il ne voyait pas comment faire quoique ce soir avec une femme insecte. Quoi ? Les araignées ne sont pas des insectes ?

Rachnera le remercia pour ses explications. Elle ne semblait pas trop se méfier de toute cette histoire. Peut-être pouvait-elle sentir que c’était la vérité ? Par la suite, elle entreprit de dessiner un cœur dans la main de bleuté. Dans la chair de la main, pour être plus précis. La douleur ne gêna guère le mage, il en avait connu pire. Mais les paroles de la créature lui donnèrent des frissons à donner des frissons à un mage de glace, quand même -. Une toxine. Du poison. Il aurait pu se faire empoisonner, ici et maintenant. Il avait baissé sa garde. C’était une ennemie. Il aurait pu mourir, bêtement. Tout ça à cause d’une paire d’obus trop attrayante… L’histoire semblait se répétait.

Et pendant qu’il paniquait légèrement, il se faisait lécher le sang. Le premier geste du bleuté fut de retirer sa main, quelques soit la pression que l’en empêchait. Pourquoi ? Le sang du démon du froid offrait la capacité de tout geler. Or, c’est ce sang qui coulait dans ses veines. Alors même si les chances d’y survivre étaient de l’ordre d’une sur un bon million, il ne pouvait pas laisser un second mage de glace naitre. Heureusement, la dose que l’araignée avait ingérée était insuffisante…

Nashar se gela la plaie en regardant la demoiselle s’entretenir avec l’homme emprisonné. Voyant qu’elle attendait une réponse, le bleuté claqua des doigts, ce qui libéra la bouche de la victime. Puis elle l’appela… Nashou. Ce surnom le poursuivrait éternellement.

- Va pour le festin. Mais pas plus d’une heure, j’ai des choses à faire.

L’Ex Général laissa le soin à Rachnéra de libérer sa cible, puis ils suivirent l’homme jusqu’à chez lui. Encore un peu choqué de s’être fait avoir, le bleuté ne disait pas grand-chose. A l’inverse, l’ex-victime racontait sa vie. Il espérait que la pitié empêcherait ses nouveaux invités de tuer toute sa famille pour le dessert. Très honnêtement, Nashar était prêt à tous les égorger, rien que pour le faire taire.

HRP:
 







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Sam 26 Mar - 14:59


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Je l'avais remarqué dans sa manière d'ôter sa main, une certaine appréhension. Fufu, la séduction, la peur, drôlement manipulable pour un prétendu « Ex-Général », peut-être était-ce ce petit défaut qui l'eut retiré de sa qualification et non pas le fait qu'il soit arrivé ici aussi. Enfin, il était tout de même partant pour nous régaler du bétail de notre compagnon bavard. C'était bien le mot puisque sitôt ses lèvres libres, il se les échauffa en lui agitant inutilement, formulant toute une suite de mot qui résumait sa vie. Parler quand on a peur, c'est assez classique en soit.

Je n'y prêtai que peu attention, m'attelant à sa libération d'un coup de griffe sur mes toiles qui lui liaient poings et pieds. Il se meut ainsi de nouveau et je vins marcher assez près de lui, le questionnant brièvement pour m'assurer de ne pas nous faire piéger bêtement.

« Tu nous emmènes bien chez toi j'espère, si tu tentes de nous tendre un piège ou de t'enfuir, ce serait vraiment stupide de ta part, fufu...

A cela, il déglutit tandis que je pointai le bas de mon corps du doigt. Son regard suivit naturellement cette direction, vers mes pattes d'araignée. Une perle de sueur coula le long de son visage au teint blafard depuis sa libération. Bien bien, il obéirait donc. Ses yeux remontèrent encore, scrutant l'ensemble de mon corps, s'arrêtant sur la convoitise de Nashar avant de remonter brusquement vers mes yeux qui le fixaient. Un sourire narquois se pointa sur mon visage et je le taquinai avec amusement quand il s'excusa de son indescrition.

-Pardon, je... Je- N'en dites rien je vous en prie !

-Allons allons, regarder n'est pas tromper ! Mais tu fais bien de t'excuser, ce serait dommage de remplacer ton cochon sur la broche non ? Hahaha, allez hâtons-nous, le temps presse.
 »

Je profitai de ma position pour lui mettre une certaine pression, grattant doucement sa nuque et exerçant une légère pression pour le forcer à accélérer. Nous quittâmes ainsi bien tôt les abord de la forêt et des montagnes pour arriver dans un petit bout de plaine où se trouvait une minuscule ferme. La demeure de notre hôte. Par curiosité durant nos derniers pas, je jetai un œil par dessus l'épaule, regardant l'homme de glace. Je restai ainsi à le regarder un instant, hésitant à lui révéler que je ne pouvais envenimer que via mes crocs de par mon état d'hybride, mais il était amusant de constater son air tourmenté par son manque de vigilance.

Je lui adressai finalement un sourire sincère, cette naïveté mêlée à sa franchise étaient fort plaisants. Batailles entre Dieux dont nous étions les pions ou pas, je ne pensais pas vraiment devoir, ni avoir un jour l'envie de lui faire du mal, il ne me semblait pas fondamentalement mauvais... Pour un homme. Je fus finalement extirpé de mes pensées par mon otage qui nous arrêta

« Stop, je... Laissez-moi entrer d'abord et expliquer la situation à …

-Voyons, laisse-nous leur expliquer nous-même veux-tu ? Pas que je n'ai pas confiance en toi, mais entrer d'abord en nous laissant là ne me paraît pas très juste ni avenant. Quel piètre hôte tu ferais... Allons-y tous ensemble comme un hôte et ses invités et non pas un otage qui paie sa rançon, d'accord ?
 »

Il marqua un instant de silence mais accepta finalement, sans trop avoir le choix, mais imposa de présenter d'abord Nashar pour rassurer ses proches. Ca ne semblait pas être une mauvaise option, je n'attendis donc que l'aval du bleuté pour fermer le marche et me présenter à la famille de ce pleutre, si lui ou Nashou ne l'avaient pas fait avant.







Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Lun 28 Mar - 18:56







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


Le petit groupe suivit l’homme jusqu’à chez lui. Par souci de… Bienséance ? Ou plutôt pour éviter que sa famille ne fasse une crise cardiaque, le fermier insista pour que le bleuté leur explique la situation. La faim commençant à le gagner, l’Ex Général se dit qu’il valait mieux en finir rapidement.

- Chéri… Je suis rentré… Tu peux venir un instant… Dit le fermier, en restant sur le pas de sa porte.

Nashar le poussa à l’intérieur. Que c’était mal élevé de ne pas faire entrer ses invités ! La bâtisse, tout de bois construite, était en très bon état. Le sol, les murs et les quelques meubles étaient très propres. Pour une ferme. Dans l’Empire, ce genre d’endroit était souvent infesté de puce et d’autres bestioles. En général, tout y état plus sale qu’à Kosaten. Étrange. Des bruits de talon sur le parquet ramenèrent le bleuté à la réalité. Une jeune femme se présenta alors, carotte et couteau à la main.

- Te voilà enfin ! Saleté ! Où étai…

Elle s’arrêta en voyant un homme aux cheveux bleus derrière son mari et une énorme forme derrière la porte.

- Qu’est-ce que…
- Écoute ma puce… Ces gens vont manger ici et ensuite ils vont partir. Tout va bien se passer… N’est-ce pas ?
demanda le pauvre homme à Nashar.
- Exact, aussi longtemps que vous ne ferez rien d’idiot, tout se passera bien.

Le chasseur avait pris une voix grave, pour que la paysanne comprenne qu’il ne plaisantait pas. Cette dernière avait été très réceptive à cela. Un peu trop même. Des larmes coulèrent le long de ses joues. Dans quel guêpier son imbécile de mari venait-il de la mettre ? Avait-il seulement pensé à leur fille ? Nashar remarqua l’inquiétude. Que faire ? Rien. Cela ne le concernait pas.

- Où sont vos animaux ? Je vais les préparer moi-même.

Hésitant, l’homme pointa d’un doigt tremblant la porte arrière. Le bleuté s’y dirigea en adressant quelques mots.

- Lady Rachnéra, vous feriez mieux de faire le tour, cette maison est inadaptée à vos… Plantureuses mensurations. Les paysans, j’ai besoin de feu, et amenez votre fille. Nous allons manger à plusieurs.

Classe est finesse.

Quelques instants plus tard, Nashar se retrouva dans un petit enclot où une chèvre gambadait fièrement. Cette dernière venait de remplir son devoir en broutant consciencieusement des mauvaises herbes. Sa mission accomplie, elle cherchait un coin à l’ombre pour prendre un repos bien mérité. Mais avant qu’elle ne trouve une paillasse de foin à sa hauteur, elle aperçut un objet brillant au loin. Curieuse, elle s’y précipita pour le sentir. Rien, même si elle put ressentir le froid qui en émanait. Un coup de langue lui apprit que ce n’était pas comestible et que c’était assez désagréable au goût. Elle décida de le laisser là et repartit se détendre. Hélas, dès qu’elle tourna le dos à l’objet en question, celui-ci lui trancha la tête. Une hache de glace, fabriquée par le preux général, suivit d’autres couteaux qui se mirent à danser dans les airs. Chacun d’entre eux découpa la viande, enlevant peau et abats. Les parties salles tombaient dans un récipient en glace, sculpté pour l’occasion.

Une fois cela fait, Nashar, qui s’était bien amusé avec cette chèvre décida d’aller faire subir le même sort à une des poules un peu plus loin. La vache aurait la vie sauve. En tout cas, il ne la tuerait pas. La femme-araignée pouvait faire ce qu’elle désirait. Toutes les viandes voulues étaient prêtes ; un feu alimentait par du gros bois l’attendait un peu plus loin. La femme du fermier, les jambes tremblantes, tenaient un bol rempli de légume qu’elle venait d’éplucher.

- T-Tenez…

Nashar ne prit pas le bol. Pour la rassurer, il lui servit son sourire le plus charmeur avant de lui murmurer.

- Allons madame. J’ai dit que j’allais préparer la viande, pas que j’allais la faire cuire. Vous êtes une mère, vos plats sont surement bien meilleurs que les miens.

De plus, il était convaincu que les femmes devaient faire la cuisine en toute circonstance. Macho ? Non, il avait grandi avec des domestiques, voilà tout. La tâche confiée à la dame, qui semblait un peu plus confiante, le bleuté se dirigea vers la femme-araignée. Une question lui trottait en tête depuis un moment.

- Dites-moi, si vous ne comptiez pas manger cet homme… Qu’alliez-vous lui faire ? Seulement lui soutirer des informations ?






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Jeu 31 Mar - 12:58


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Nous arrivâmes enfin à destination et notre hôte était visiblement, sans surprise, un grand couard. Qu’il soit effrayé en nous voyant, Nashar ou moi, était une chose, qu’il le soit du simple fait de rentrer chez lui et se confronter à sa femme en était une autre. Je compris mieux pourquoi il rodait si loin de chez lui et craignait même le courroux de son épouse qui pourrait penser à de l’adultère -à juste titre- puisque finalement, il la craignait tout court.
 
Cela pouvait se comprendre à l’entendre, elle n’avait pas l’air de vivre d’amour et d’eau fraîche, son ton menaçant et les réactions pleutres de son mari me firent sourire, je ne me lasserai jamais des scènes de ménage des humains, je m'en délectai avec un malin plaisir. Et finalement, quand les menaces se retournèrent contre elle en provenance de l’ex-général, ce fut elle qui craqua. Les larmes roulant sur ses joues, je pris le temps de tricoter un petit mouchoir de soie, usant de mes griffes comme des aiguilles à coudre, pendant que l’homme de glace se renseignait sur la localisation de notre dîner.
 
Il s’adressa ensuite à moi après s’être porté volontaire pour traiter le bétail, m’invitant à contourner la maison en soulignant mes courbes comme cause plutôt que d’accuser mon corps d’araignée. Je ris doucement à cela, ne cherchant pas à l’aider ni à l’enfoncer dans son indélicatesse. Plutôt que de faire le tour, je lui fis un petit salut de la main et commençai à escalader la façade de bois pour en atteindre le sommet. J’entendis sangloter sous mes pas, cela se comprenait, mais je remarquai que ça ne provenait pas de la même pièce que là où se trouvait la femme au foyer, j’en déduisis que c’était leur fille qui pleurait.
 
Posant mon avant-bras droit sur ma poitrine, je redescendis de la bâtisse en direction des pleurs. De fenêtre en fenêtre, je trouvai la bonne et frappai à cette dernière de ma main gauche dans laquelle je tenais toujours le mouchoir de soie. La jeune fille sursauta de surprise avant de vraisemblablement se retenir de hurler en me voyant, tête à l’envers, à sa fenêtre. Je l’invitai à s’approcher en lui faisant signe, ce qu’elle fit sans manquer d’exposer une certaine terreur sur son visage à mesure qu’elle avançait. Ses yeux s’écarquillaient complètement quand elle fut assez proche pour parfaitement distinguer les miens au nombre de six au-delà des reflets de la vitre. C’était donc tremblante que sa main vint ouvrir la fenêtre. Je lui souris alors à pleine dents pour la rassurer et lui demandai en tendant le mouchoir :
 
« Allons, allons, pourquoi avoir peur ? Je ne vais pas te manger. Tu devrais plutôt craindre celui qui veut vendre sa fille pour sauver sa peau, ce n’est pas très courageux, fufu.
 
Elle prit le tricot de soie, essuyant péniblement ses larmes qui ne cessaient de couler et m’interrogea
 
-Que… que voulez-vous dire ?
-Oh, vois ça avec ton lâche de père… On pouvait entendre d’ici les cris des bêtes, quelques bruits de taillades, et finalement un silence royal. Prépares-toi, on passe bientôt à table, tu pourras rencontrer ton fiancé, hahaha finis-je, amusée, avant de retourner sur les toits en direction de Nashar.

J’y vis une joyeuse boucherie, mais aussi et surtout de délicieuses pièces de viandes parfaitement préparées. M’allongeant nonchalamment à plat ventre sur la toiture, la poitrine légèrement compressée et pleinement exposée à qui voulait la voir, je complimentai mon compagnon de fortune.
 
« Eh bien, c’est que tu serais presque un homme à tout faire Nashou !
 
Suite à ma remarque, il se dirigea vers moi tandis que la bonne femme était partie cuisiner à sa demande.
 
-Dites-moi, si vous ne comptiez pas manger cet homme… Qu’allez-vous lui faire ? Seulement lui soutirer des informations ?
 
Toujours dans cette même nonchalance, j'appuyai mon coude sur le toit pour me redresser un peu, ma tête reposée sur le dos de ma main et légèrement penchée, je lui répondis.
 
-J’y comptais, mais tu m’as donné bien plus de renseignements qu’il n’aurait su le faire. Je pense qu’abuser de sa peur et sa lâcheté suffira pour l’instant, fufu… Quelques bruits de pas se firent entendre, je sentis le bois vibrer à travers mon corps. Des pas hésitants, lents. Je souris alors et continuai à l’attention de Nashar. Oh, voilà ta promise, ne la refroidis pas trop ! ♥  »
 
Une pique simple, basse peut-être, mais surtout une petite pointe d’humour, le but n’était pas de l’irriter mais éventuellement le détendre un peu. Il me semblait crispé à être si pressé, ce serait dommage qu’il ne profite pas de l’opportunité d’un repas de roi en plus d’une douce et fragile jeune femme surement vierge. Je doutai qu’il passe à côté d’une telle occasion, téméraire comme il s’était montré envers ma personne ~...







Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Jeu 28 Avr - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Jeu 7 Avr - 19:58







Spider and Ice Cube
★ Don Juan vs Femme-Araignée


Nashar fut soulagé que rien ne lui soit arrivé. Rachnera avait assuré qu’il n’y avait aucune toxine, mais seul le temps aurait pu le prouver. Cela faisait déjà un petit moment qu’il avait été griffé et, à part la légère douleur dans la chair, il n’y avait rien d’étrange. De toute façon, au moindre signe de faiblesse, il se serait simplement gelé le sang pour ralentir l’empoisonnement. Comment un homme peut vivre avec du sang gelé ? Eh bien c’est très simple.

Par la suite, la femme-araignée annonça que la fiancée de Nashar était arrivée. De très mauvais souvenirs lui revinrent en mémoire. Le mariage forcé… Cela avait entrainé, de l’ordre de 50%, son coup d’État. Eh bien oui, se marier cette « femme » n’était absolument pas dans ces plans dans son monde. Elle était… Moche. Le bleuté ne trouvait pas d’autres mots. Le désir se serait vite envolé avec elle. Enfin, il n’y en aurait surement jamais eu en premier lieu. Aucun. Bref, cette digression passée, l’Ex Général aperçut une petite fille. La fiancée en question ? Eh merde, ça allait encore jaser dans tout Kosaten. Pourquoi fallait-il qu’on pense qu’il s’éprenne des enfants ?

- Non merci, je les préfère plus vieilles, précise-t-il, non sans observer la maitresse de maison au loin.

L’estomac rappela tout le monde à l’ordre. La cuisson de la viande fut courte. En attendant, le bleuté claqua des doigts, matérialisant ainsi une table de glace. Elle était assez grande pour tout le monde – hormis la femme-araignée. Il entreprit alors d’y déposer les mets. Sans plus de formalité, il créa des assiettes de verglas et commença la dégustation. La viande n’était pas tout à fait cuite, mais il la trouvait meilleure comme cela. Surement son côté bestial… et démoniaque. Que c’était bon d’avoir quelque chose dans le ventre ! Il allait croquer dans ce qui semblait être une patate quand il sentit quelque chose tirer sur son uniforme. Baissant les yeux sans tourner la tête, il remarqua la petite fille de tout à l’heure.

- C’est vrai que tu es mon fiancé ?

L’Ex Général soupira. Que faire ? Il était évident qu’il n’allait jamais se marier. Encore moins avec une gamine. Mais comment la rejeter sans passer pour un monstre ?

- Alors déjà, on a des bonnes manières et on demande « C’est vrai que je suis VOTRE fiancée ». L’homme n’appartient pas à la femme.

Cette phrase dite, il se confronta au regard désapprobateur des femmes, et peut être des femmes-araignées, présentes.

- Là d’où je viens, s’empressa-t-il de rajouter. Bref, non, je ne compte pas me marier, gamine.
- Je m’appelle Riana, et tant mieux.

Nashar avala sa nourriture de travers. « Tant mieux » ? Venait-il de se faire snober par une gamine qui n’avait même pas assez de sein pour servir d’oreiller ? Non, non, non et non. On ne rejetait pas le neveu de l’Empereur !

- Comment ça, « tant mieux » ? Dans mon pays, je suis un homme très demandé. Les petites comme toi mou… rêve de se marier avec moi un jour ! Je suis très riche tu sais, j’ai des domaines, des vignobles, des écuries, des domestiques à n’en plus compter et à peu près tout ce que l’on peut avoir contre de l’or.

Le vantard se rendit compte qu’il n’avait pas trouvé public, surtout que la petite alla s’asseoir assez loin de lui. Quelle insolente. Le bleuté soupira une nouvelle fois avant de se retourner vers l’élue de Minshu.

- Je ne vais pas tarder à partir.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1053
Yens : 1205
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   Lun 11 Avr - 10:53


Spider and Ice Cube
Nashar & Rachnée










Quand le bleuté découvrit sa promise comme je me plaisais à l’appeler, il déchanta bien vite en constatant sa jeunesse. Ce n’était qu’une jeune pré-adolescente, certes, mais j’aurai imaginé qu’il puisse lui prévoir un avenir prometteur. Bien que je me rappelai à ce moment qu’il était pressé, et que c’était peut-être de manière générale et non pas qu’aujourd’hui, ce qui pouvait expliquer son refus catégorique en insistant sur le fait qu’il préférait justement des femmes plus vieilles. Sa maladresse dans ses propos me fit doucement rire. A moins que ce ne soit volontaire et clairement adressé à la mère, ce qui était finalement encore plus amusant, sa témérité n’aurait-elle de limite que sa bonne conscience face à une enfant ?

Sentant probablement le moment gênant qu’il créait au sein de la famille, le mage entreprit bien vite de créer une table et des assiettes de glace et d’y déposer la viande tout juste cuite. Chacun avait de quoi s’asseoir sauf moi, j’en compris bien évidemment la raison et me contentai de reposer mes huit pattes en laissant mon corps arachnide se poser au sol, me permettant ainsi d’être à table à la même hauteur que tout le monde. Tandis que tous prenaient place, la discussion étrange continuait. Je pouffai de rire à chacune de ses bourdes, surtout quand il affirma que l’homme n’appartenait pas à la femme. Je piquai des morceaux de viandes avec mes griffes à ce moment  que je menai à ma bouche, et de mon autre main, je dessinai un petit cœur dans le vide, lui rappelant entre deux sourires malicieux à son égard que je l’avais marqué. C’était un moyen de me l’approprier d’une certaine manière, fufu. Par ailleurs, il pouvait bien voir à l’expression de mon visage que je me retenais de me moquer de lui, de l’enfoncer un peu plus dans le bourbier où il s’était aventuré.

Tout en silence, je continuai de manger les mets finement préparé, accompagnés des légumes cuisinés par la femme de la maison. Un mot vint alors briser mon silence, j’éclatai de rire quand la jeune fille le remit à sa place et que lui, s’en étouffait presque en entendant cela. Le couple lui, restait interdit face à cette scène surnaturelle, n’osant rire, à croire que la présence de Nashar leur faisait froid dans le dos après avoir démontré son savoir-faire pour étriper et découper les animaux. Nashar n’en resta donc pas là, je me calmai et essuyai les larmes qui s’échappaient de mes yeux après avoir ri de si bon cœur et écoutai l’étalage de sa richesse. Quand il remarqua que tout le monde en restait impassible, il annonça son prochain départ.

« Oh tout cela n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde Nashou, je saurai m’en rappeler ! C’est bien dommage que tu nous quittes déjà, on s’amusait si bien, fufufu ♥

Il aura été la principale animation de ce repas, je me serai bien amusée aux côtés de ces humains finalement, qui l’eut cru ? Mais d’ailleurs, je notai le soulagement de la famille paysanne entendant ces mots. C’était là pour eux leur salut, je les rappelai donc à l’ordre.

« Quant à moi, je compte bien séjourner ici. Cela fait longtemps que je n’ai pu profiter du confort d’une vraie maison.

-Eh bien… C’est-à-dire que… Encore une fois et sans surprise, notre cher hôte agissait comme un lâche, n’osant pas me chasser. Je profitai donc de l’occasion pour définitivement m’imposer.

-Ce ne sera que le temps d’une nuit, j’espère que votre grenier n’est pas trop poussiéreux ! »

Finissant ma dernière bouchée, je m’en léchai les doigts et me relevai. Me dirigeant vers le mage, je m’amusai à faire glisser ma griffe sur la nuque du pleutre en passant derrière lui, ce simple geste suffit à le faire sursauter d’effroi et retenir un cri très peu viril. Maintenant à la hauteur du bleuté, je le regardai de haut, ce dernier ayant ainsi une vue intégrale sur ce qu’il convoitait plus tôt. D’ailleurs, je pense que sa perversité n’avait peut-être d’égale que mon impudeur, une belle paire en soit, sans mauvais jeu de mot. Une main sur ma hanche, l’autre sous son menton, je me baissai vers lui pour faire les au-revoir.

« C’était un plaisir de te rencontrer Nashou, puisse cette nouvelle amitié durer longtemps, et au plaisir de te revoir… Peut-être dans d’autres circonstances, fufu~ »

Terminai-je en me léchant les lèvres pour essayer de maintenir en lui une certaine envie. Ceci dit, je me retirai, visitant la maison pour en trouver l’accès au grenier et commencer à m’y installer. Je ne savais pas vraiment si j’avais hâte de le revoir ou non, mais une chose dont j’étais sûre et que je ne le regretterai certainement pas !





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Spider and Ice Cube   

Revenir en haut Aller en bas
Spider and Ice Cube
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Les Spider Pirates recrute activement !
» Extreme Cube
» Sp au cube ?
» Le tout nouveau Ice Cube System [pv Soran]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.