Partagez | .
Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]
Messages : 771
Yens : 3729
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20

Progression
Niveau: 97
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Dante ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]   Dim 20 Mar - 19:39


- Vue de loin -


[Musique d'ambiance]

Plusieurs jours ont passés depuis la rencontre entre Dante et Mukuchi, plusieurs jours ont passés et dans lesquelles : la chaleur du désert devenait de plus en plus oppressante. C'était à croire que le dieu phénix lui-même avait décidé de séjourner dans cette étendue de sable, pendant que le fils de Sparda et son compagnon, traversèrent ce lieu aride.
Parfois, certains jours étaient moins supportable que d'autres, ce qui rendait la nuit d'autant plus glacial, mais grâce au fait que ces deux voyageurs réussirent à s'habituer au rude climat, les aidaient grandement dans leurs ascensions vers la grande capitale de l'empire : Chikai.
Chikai la magnifique, Chikai la flamboyante, la flamme éternelle, l'indestructible cité, telle était la réputation que le demi-démon entendait pendant ses multiples voyages.
Une ville représentant la puissance, l'honneur, la fierté de l'empire dédié à Fenghuang, là où les ténèbres ne s’immisce jamais, là où la justice règne et là où le mot prospérité prenait tout son sens.
Mais parfois, ce que dise les habitants de Kosaten, n'est pas forcément quelque chose à la véracité exacte et où l'hyperbole peut y ajouté son grain de sel... (ce que dans le pays du lecteur français, on appelle ça : des marseillais).

Ce qui fut de nouveau prouvé, lorsque le devil hunter et Chacha, arrivèrent à apercevoir la ville au loin.
Marchant de jour vers ce qui leur semblait l'arrivé de leurs périples, le chasseur de démons souligna l'heure à laquelle ils devraient approximativement arrivés.

- Je vois... Chacha, on sera arriver à la ville au crépuscule. Disait-il en mettant sa main au niveau de ses yeux pour observer le soleil.

- *huff* *huff* *huff* Chasseur... *huff* Chacha fatigué, Chacha hâte de pouvoir dormir sur lit *huff*

- Hmm, peut être pour toi, mais là encore, j'en doute fort...

- *huff* Chasseur pas dormir dans... *huff* dans lit ?

- Je dirais qu'on me préparera surement la suite présidentiel.

Laissant planer le doute sur sa futur situation, il recommença à marcher, toujours suivit par le glandu.
Le fils de Sparda n'était pas fou, il savait bien que déjà : aller dans la capitale vénérant le poulet du KFC, qui soit dit en passant est là où vivait le dirigeant de l'empire ennemi à sa nation d'appartenance, était un endroit très risquer... Mais, Dante avait confiance en son jugement, il savait bien qu'il n'allait pas être accueillit à bras ouvert, mais le devil hunter pensa qu'il avait ses chances. Plus de chances qu'avec son propre dirigeant en tout cas.

©MangaMultiverse


Dernière édition par Dante le Dim 20 Mar - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 771
Yens : 3729
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20

Progression
Niveau: 97
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Dante ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]   Dim 20 Mar - 23:37


- Aux portes de la ville -

Arrivant au coucher du soleil, le fils de Sparda et son compagnon, admirèrent les grandes murailles qu'entourait la cité du phénix.
Faite de pierres, entourant la totalité de la cité, tandis que la hauteur de ces murs pouvaient impressionner n'importe qu'elle voyageur visitant la capital de l'empire, Dante vit des fluctuations au niveau du roc.

- Une barrière magique hein ?

Observant un peu mieux la protection, il imagina la quantité de magie qu'il fallait ne serais-ce que pour la maintenir. D'ailleurs, le demi-démon remarqua plusieurs fissures à certains endroits de la protection : principalement aux sols, ce qui expliqua le fait que même les fortifications avaient l'air d'être touchées.
Étant donné que le devil hunter avait passer la plupart de son temps dans ce sauna géant que l'on nomme désert, il ne savait pas que des catastrophes naturelles avaient secoués les nations entières, dévastant des villages, créant des émeutes, tuant surement des centaines de personnes à cause d'inondation ou de destruction par les flammes d'un volcan...
Arrivant au niveau de la porte, le chasseur de démons en profita pour usé de sa magie afin de faire disparaître le livre donné par le frère d'Aeternam lui-même, car après tout, ce livre était non seulement une preuve de l'existence de la première génération, mais il détenait aussi des informations sur le dernier millénaire : quand les tous premiers élus arrivèrent en Kosaten, des élus aimés de tous, avant qu'ils ne soient haïs et traquer par les mêmes adorateurs...
Au vu de l'heure tardive, le fils de Sparda comprenait bien que les marchands itinérants ou les habitants, s'étaient déjà faufilés à l’intérieur de la cité pour se loger durant la nuit, laissant ainsi les deux voyageurs et quelques personnes, le champs libre pour entrer.

Attendant depuis quelques minutes, dans une file indienne composé de voyageurs, d'habitants revenant d'une quelconque activité et des marchands, Dante pouvait apercevoir de sa position : l'intérieur de la ville. Certes, il ne pouvait pas tout voir, étant donné que les fortifications empêchaient cela, mais les grandes portes ouvertes faite de bois et de métal, lui permettait d'avoir une vue sur le quartier de l'entré.
Composé de bâtiments de type asiatique moyenâgeux, les toits étaient recouverts de tuiles verdâtres, tandis que les murs tenant les habitations étaient faites de pierres. Certains, par contre, tandis que les uns ne faisaient pas plus haut que un étage au maximum, d'autres pouvaient atteindre deux ou même trois étages. Cela aurait pu bien être des auberges ou tout autre chose...

- Suivant !

Reportant son attention vers la garde à l'entrer, le fils de Sparda attendit patiament son tour, espérant que son interrogatoire se passe sans trop d’accrocs...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 771
Yens : 3729
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20

Progression
Niveau: 97
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Dante ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]   Dim 27 Mar - 20:00


- Identité -

Avançant à son tour vers le duo de soldats, le fils de Sparda les scrutas d'un œil vif et curieux sur l'attirail qu'ils portaient : casque, armure de plaques ou de mailles, armé de lance ou de tout arme contondantes, des épaulières, des bottes,... ; en clair, tout un arsenal pour ces deux personnes ici présente. Bien sûr, Dante ne doutait pas que toute l'armée elle-même avait ce genre de panoplie, d'ailleurs, il ne fallait pas oublier les armoiries de l'empire dessiné parfois sur la totalité du buste de l'armure, ou bien sur un autre endroit visible.

- Vous êtes ?

Questionnant le demi-démon sans le regardé, ce dernier leva les yeux pour observer le nouvel arrivant. Un peu surprit par la tenue et la coloration grisâtre de ses cheveux, le premier garde baissa la tête pour observer les noms de ceux qui était prévue par l'administration de la capitale.

- Vergil.

Remplaçant les papiers les unes derrière les autres, l'homme en armure de plaques regarda rapidement ses documents, avant de lui répondre.

- Hmm, vous n'êtes pas prévue dans le registre de la ville...  Voyageur ? Termina-il en levant ses yeux vers l'élu de Fuyu.

Dans son ancien monde, le devil hunter avait dut parfois passer par des contrôles de police ou par la douane. Certes, ce mode d'administration et de sécurité était différente, mais le mode de fonctionnement devait être à peu près le même que celui de son chez lui.

- On peut dire ça. Laissa échappé le fils de Sparda en soupirant.

- Et donc, pour quelles raisons vous êtes ici ?

Ayant déjà réfléchit à ce qu'il allait dire, le chasseur de démons préféra dire la vérité :

- Voir Karui.

Perplexe qu'une telle réponse lui soit donné, l'homme équipé en cotes de mailles commença à s'intéressé à la conversation.

- Vous savez au moins ce qu'il faut faire pour le rencontrer ? Déjà qu'il ne rencontre pas n'importe qui à ses heures de boulot, mais en plus, il faut parler à des secrétaires, qui vous emmènes chez d'autres, et ainsi de suite...

Dante, devinait bien l'attente qu'il aurait effectué pour ne serais-ce avoir une minute de son temps, c'était l'empereur, la personne la plus importante et la plus puissante du pays, un homme devant dirigé son pays à chaque minute de sa vie, prenant des décisions importantes sur l'avenir de celui-ci... pas un quelconque paysans que l'on pouvait rencontré au bout de trois couloirs et un stand de pizza, par un heureux hasard.
Et hélas, c'était l'un des problèmes qu'il avait très bien imaginé : l'attente au bout de plusieurs jours pour le rencontré.
Or, le chasseur de démons avait déjà pensé à un quelconque moyen de le rencontré rapidement, mais surtout : pour gagner sa confiance... Karui était la seule personne pouvant lui donner les informations qu'il lui fallait et ce, malgré le fait que le fils de Sparda était un élu de la faction adverse. Bien sûr, il aurait bien pu demander ceci, à Sul Hei ou à Jeong, mais Dante ne voyait que Karui pour l'aidé dans cette histoire. Sa réputation pourrait bien être fausse, mais si c'était le cas, l'empereur aurait bien du mal à la restauré, vu que déjà : il lui a fallut plusieurs années pour vaincre le destructeur d'Hibana, cela ne l'a en aucuns cas aidé...
Mais aussi, demander à Sul Hei ne serait pas vraiment envisageable, étant donner ce que le devil hunter a en tête.

Donc, le seul moyen d'avoir un rendez-vous dans les plus brefs délais, était de...

- Et si je vous montrais ça, vous me laisseriez le voir ?

Ouvrant légèrement le haut de sa vermeture éclair, le tueur de démons empoigna le côté gauche de sa veste : afin de montré son tatouage en forme de dragon, signe distinct des élus de la nation des conquérants... Fuyu.

HRP:
 
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 771
Yens : 3729
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20

Progression
Niveau: 97
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Dante ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]   Dim 24 Avr - 15:08


- Dans la gueule du loup -

Il n'a pas fallut longtemps, pour que les gardes de la porte, et d'autres soldats qui étaient arrivés du mieux qu'ils pouvaient, ne s'amènent devant le fils de Sparda, afin de l'encerclé et de le tenir en joue.
Pour sa part, Dante s'attendait bien à recevoir un tel comité d’accueil, car les exploits de Zayro Jinn à Hibana et au temple de Manshee, n'étaient pas arrivés dans l’oreille d'un sourd. Pour la peine, Jeong avait non seulement amélioré la garde des frontières, mais l'empereur de Seika, avait fait surement de même, allant peut être même aidé son allié en lui envoyant du renfort, vu que l'état de l'armée de Minshu n'est un secret pour personne... Après, cela ne fut que spéculation, car le demi-démon n'était pas le dirigeant d'un quelconque pays et bien sur, il ne le souhaite pas.

Les soldats fuyujins, ou même les élus de cette même nation, n'étaient pas vraiment la bienvenue, au final.
Mais cela n'allait pas empêché le devil hunter à rencontré Karui.
Levant les mains en signe de non violence, le chasseur de démons sentit qu'on le fouilla de la tête au pied, avant que ce dernier ne soit démunie de ses armes à feu, et de son épée. Désarmé, la sécurité ne s'arrêta pas là. Montrant des menottes en fer, il vit que ces dernières possédaient des inscriptions étranges. Se laissant faire, le fils de Sparda ne s'attendait pas à prendre d'un coup la plus grande partie de sa force, tandis que les inscriptions runiques s'illuminèrent d'un bleu fluorescent.
Au moins, sachant que c'est un élu de la nation ennemis, Dante pourras voir plus rapidement l'empereur de la nation du phénix.

Piqué par une lance au niveau du dos, le soldat qui la maintenait lui fit signe d'avancer. Marchant tranquillement, tandis que six soldats s'étaient mis en cercle pour le gardé, le devil hunter eu tout le loisir de voir plusieurs maisons endommagés entrain de se faire réparé. Intrigué, il se demanda ce qu'il s'était passé. Es-ce que le tremblement de terre du désert à atteint Chikai ? Une attaque de nation ? Il se douta pour la première raison, étant donné qu'il n'avait point vu de faille lors de sa route depuis le désert. Était-ce l'autre ? Préférant ne rien dire, il laissa ses interrogations pour lui même, tandis que lui et les gardes l’emmenèrent vers le centre de la ville.

Continuant son chemin, le chasseur de démons savait très bien que le regard des passants étaient fixés sur lui. En même temps, comment passé inaperçu lorsqu'un homme aux cheveux blancs et au mateau rouge, menotté avec des fers magiques, marchant dans la ville tout en étant entouré par quelques soldats ?
Je vous le demande...
Bref, comprenant qu'il avait toute l'attention des habitants du quartier, tandis que le crépuscule arriva à son terme, le fils de Sparda en profita.
Il savait que lorsqu'il aurait fait cette action, les dés seront jetés... Il pourrait bien réussir sa quête personnel, qu'il pourrait bien l'échouer. Mais c'était surtout, pour lui donné une sorte de "garantie d'en sortir indemne", car après tout : Kosaten tout entier connait l'entente entre Fuyu et Seika.
Raclant sa gorge pour qu'il se fasse entendre, Dante se tourna pour regardé la plus grande assemblé, avant de faire une révérence et parla avec provocation pour bien se faire comprendre :

- L'envoyer de Sul Hei, vous salue, j'espère que votre empereur ne tentera rien de gravissime, à moins que bien sur : il veuille la guerre.

Se faisant piqué par une lance dans son dos, le demi-démon fut forcé de partir de nouveau. Arrivant devant le palais, il dévala les cours et les couloirs. Puis, arrivant vers une porte en bois, l'un des soldats l'ouvrit, et le petit groupe dévalèrent l'escalier... à la fin, le devil hunter rentra dans une cellule et y fut enfermé, telle un criminel.
Sachant très bien que ça allait arrivé, le chasseur de démons attendit patiemment le lendemain, pour avoir une entrevue avec Karui.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Du sable chaud à la froideur des barreaux [Solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il est fort, Il est beau, Il sent bon le sable chaud !
» Les pieds dans le sable chaud. [PV : Anna]
» Sentir bon le sable chaud
» Des pas sur du sable chaud ◊ Callirhoé
» J'écrirais ton nom sur le sable chaud [PV Shinzô]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.