Partagez | .
Une arrivée sans délicatesses
Invité Invité

-



MessageSujet: Une arrivée sans délicatesses   Ven 8 Avr - 16:01



Avec Aki Nishiie


Une arrivée sans délicatesses


" Daiyousei ! Lily ! Quelqu'un ! "

Je criais encore et encore, cherchant entre les troncs la moindre trace de vie que je pourrait connaître. J'avais certes croisé quelques animaux, mais disons que leur taper la discute ne me tentait pas plus que cela. Si possible, j'aurais mieux aimé parler avec quelque chose capable de me répondre, et non s'enfuyant ou tentant de me bouffer en m'entendant.

" Les trois fées machins-choses ! J'suis pas là pour faire la guerre ce coup-ci, vous pouvez sortir ! "

Non pas que j'ai super envie de les voir, celles-là; on prends ce qu'on trouve quand y a rien d'autre. Flottant au-dessus du sol et tournant en rond sans savoir où aller, j'aurais bien survolé la zone si ce n'était du fait que les fées telles que moi vivent normalement dans la forêt ou près des lacs. C'était donc le meilleur endroit où chercher, seul soucis étant que mes efforts paraissaient vains. Plus j'appelais et moins on répondait, ça commençait vraiment à m'énerver !

" Reimu ? Vient te battre si t'es là ! J'te trouverais ! " Je criais dans le vide, regardant aux alentours en espérant y déceler le moindre mouvement suspect.

Lorsque rien ne semblait bouger, je laissa un grand soupir exaspéré m'échapper et décida de faire une pause, m'asseyant sur un vieux tronc tombé au sol. Mon regard monta en direction du ciel bleu, qui n'arborait pas le moindre nuage. Le soleil filtrait entre les feuilles et tombait doucement sur l'herbe et la terre, permettant aux fleurs de s'ouvrir en grand afin d'apporter de la couleur au paysage. Il me couvrait aussi, bien que je ne sentes pas la chaleur qu'il procure. Laissant mes pieds se balancer d'avant en arrière à la manière de balançoires, je réfléchissais à la raison de ces événements étranges tout en me penchant pour ramasser une fleur jaune poussant autour du tronc mort.

Etait-ce encore un incident ? Les fées avaient-elles toutes étés kidnappées ? Mais pourquoi pas moi alors ? Soit le coupable savait que j'étais trop puissante pour lui et n'a pas oser s'approcher, soit j'étais la prochaine victime..
Ah, c'pas grave ! Qu'il vienne donc ! J'lui montrerais ce qui arrive quand on se frotte à ma suprême puissance ! Je le gèlerais jusqu'à ce qu'il me supplie d'arrêter ! Qu'il ose seulement se montrer ! Comme pour appuyer mes mots, la fleur dans ma main se couvrit d'une couche de glace avant que je ne l'écrase, la brisant en plusieurs morceaux.

Me levant d'un bond pour me mettre debout sur le tronc, mains sur les hanches et un grand sourire collé sur mon visage, je m'exclamas haut et fort à toute la forêt :

" Tu peux toujours venir, sale kidnappeur de fée ! On va voir qui c'est le plus fort ! Tu n'as pas la moindre chance de gagner contre-

CRACK

-MooiiiAAAH ! "

Le bois céda sous mon poids, visiblement cet arbre était tombé il y a bien longtemps et était désormais rongé par les insectes de l'intérieur, ce qui expliquait pourquoi je me retrouvais par terre, étalée sur le dos à la manière d'une tortue venant de glisser le long d'une colline. Saletés d"insectes, toujours à ruiner mes moments les plus classes ! Est-ce que c'est ça le prix du succès ? Le karma étant si mauvais envers moi ?
Ow.. Ma robe était toute sale maintenant, terre et poussière s'accrochant au tissu. Super, comme si j'avais déjà pas assez de problèmes, on continue.
Oh et puis zut, je comptais pas me relever, y en a marre à la fin ! Vous savez, si on pousse trop mémé dans les orties, elle va finir par y rester. Alors j'avais décidé de bouder la nature, voilà !

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Une arrivée sans délicatesses   Dim 10 Avr - 16:34




Une arrivée sans délicatesse



feat.Cirno



La forêt tropicale. Encore. Mais c'était toujours avec le même plaisir que la druidesse s'y rendait. En ce moment, elle se sentait obligée de rester à Seika, il y avait des rumeurs qui couraient, une annonce de l'empereur qui devait arriver … enfin cela faisait longtemps maintenant que les élus l'attendait et que rien n'arrivait. Si la situation se perpétuait, Aki finirait par s'extraire de cet empire qu'elle commençait à connaître dans les moindres détails, et surtout cette forêt. Elle poussa les mêmes branches que d'habitude, dégagea du pieds les mêmes feuilles mortes et vit Mizu plonger dans le même buisson. C'était une des seules parties de la forêt qui avait été préservée de l'éruption volcanique à laquelle elle avait assisté avec Takeru. Tout le reste n'était encore que cendre noire, un vrai désastre.

Bien heureusement, la cendre était un des meilleurs fertilisants, et d'ici quelques années, une toute nouvelle forêt tropicale aurait poussée. Pour l'instant, en jetant un coup d'oeil au loin, on ne voyait rien d'autre que la noirceur. Mais il restait toujours cette partie de la forêt là, paisible et calme et … Un cri aigus résonna dans le silence qui était jusqu'alors animé par les piaillements tranquille des oiseaux. Un cri qui avait été précédé d'un craquement sonore et qui fut suivis de prêt par le bruit d'une chute lourde. Le cri était celui d'une enfant, d'une petite fille même.

Sans attendre, Aki se dirigea vers la direction du cri. Dans cet endroit là, cela n'avait que très peu de chance d'être un natif de Kosaten. C'était encore (toujours la même histoire) un élus qui voulait se repaître de la tranquillité de ces bois. Décidément, pas moyen d'être tranquille par ici ! Il fallait cependant rester méfiant. Un cri d'enfant c'était bien jolis, mais les élus étaient imprévisibles, on ne pouvait comparer leur physique à ceux du monde de la druidesse, et ce cri d'enfant pouvait provenir d'un élu terrible et destructeur. La main sur son arc, elle ne le dégaina pas. Si c'était un enfant, un vrai, elle risquait juste de l'effrayer. Mizu partit en avant, trempant ses coussinets immaculé dans la boue tiède provoquée par de récentes averses.

Elle revint et d'un regard fit comprendre à Aki qu'il y avait quelqu'un, mais que ce n'était certainement pas dangereux. La druidesse garda tout de même une main sur l'arme de bois et s'avança tranquillement jusqu'au lieu de la chute, écartant une branche fragile qui avait été cassée par quelque chose ou quelqu'un, sans doute la responsable de l'évènement qui venait de se produire. Elle trouva, étendue au sol sans le moindre mouvement, une jeune fille qui avait l'air d'avoir une dizaine d'année, tout au plus, et qui avait, fait étonnant, deux ailes diaphanes et tâchées par la boue.

Il n'y avait plus de doute possible, c'était bien une élue. Mais une élue de 10 ans ! Jusqu'ici, le plus jeune avait été Takeru qui devait avoir 14 ans. Peut être y en avait il eu d'autres qui étaient plus jeunes mais en ce cas Aki ne les avaient jamais vus. Mais 10 ans ! Avec un peu de chance ce n'était qu'un gamin natif avec un costume étrange, mais cela restait hautement improbable qu'une petite fille ait eu l'autorisation ou même la possibilité de se rendre ici sans ses parents.Une élue donc … et une élue particulièrement mignonne d'ailleurs ! Aki lui adressa un sourire rassurant et maternaliste, le même que celui qu'elle avait pus donner à Takeru, un sourire un peu idiot sans doute.

Ca va ? Tu ne t'es pas fait mal ? Tu arrives à te relever ou tu as besoin d'aide ?

Elle ne s'était pas encombrée du vouvoiement, après tout ce n'était qu'une enfant, n'est ce pas ? Mizu ne savait comment réagir face à cette créature. Etait elle humaine ? Devait elle la haïr comme elle haïssait tout les humains ? Ou pouvait elle se contenter de l'ignorer comme avec les robots ou les autres créatures ? Ou même pouvait elle l'aimer comme elle aimait les démons ? Voilà une question à laquelle elle devait s'empresser de répondre, et ne sentant pas grand danger émanant de la fée, la renarde blanche s'approcha à petit pas de l'apparition, reniflant anxieusement tout ce qui était autour d'elle avant d'oser tendre son museau vers la robe bleue tout autant tâchée de boue qu'elle pouvait l'être après une pareille chute.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une arrivée sans délicatesses   Dim 10 Avr - 17:57



Avec Aki Nishiie


Une arrivée sans délicatesses